AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 #455 - dancing in the dark, with you between my arms (tahlia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adm h
avatar
messages : 641
ici depuis : 05/08/2016
crédits : bazzart & bat'phanie
double-compte : freja, zoé & maddox.
statut : coeur de pierre et divorcé depuis peu.
MessageSujet: #455 - dancing in the dark, with you between my arms (tahlia)   Ven 12 Oct 2018 - 23:48

Que s'était-il passé pour que, toi, Ciàran, tu invites une policière chez toi et qu'en plus, tu décides de lui présenter ton fils ? Tu n'as aucune réponse à donner à cette question et il est bien là, le problème. Lorsque Tahlia est dans les parages, c'est le flou total dans ta vie. Elle efface tous tes doutes, toutes tes peurs et semble briser ta coquille sans grande difficulté. Tu sais pertinemment qu'elle possède un tas d'informations sur toi qui pourraient causer ta perte mais tu ne t'en soucies même pas. Pas seulement parce que, toi aussi, tu possèdes des preuves de ses manquements au travail mais surtout parce que ça n'a plus aucune importance à tes yeux à présent. Pas alors que vous vous êtes confiés l'un à l'autre avec la plus grande sincérité qu'il puisse exister. Tu ne pensais pas accorder ta confiance à Tahlia un jour mais la vérité, c'est qu'elle l'a pris elle-même. Avec la brune, tu n'as plus aucun contrôle et si, normalement, ça devrait t'effrayer, c'est tout l'inverse. C'est sans doute pour cette raison que tu as décidé d'accepter sa demande et de l'inviter à rencontrer ton fils. Mais c'est également une occasion pour elle d'en apprendre plus sur toi en découvrant ton intérieur, l'endroit où tu vis et où tu élèves ton enfant. Bref, bien que tu devrais te poser mille et une questions sur la présence de la policière chez toi, tout ce qui t'inquiète, c'est de faire de cette soirée un moment mémorable pour vous deux ainsi que pour Gabriel. Après avoir posé une bouteille de champagne sur la table et deux coupes, des coups retentissent à la porte. Gabriel joue tranquillement sur son tapis alors tu te permets de le quitter des yeux durant quelques secondes pour aller ouvrir. Lorsque ton regard se pose sur Tahlia, ton sourire se dessine faiblement au coin de tes lèvres. Tu n'es pas quelqu'un qui sourit beaucoup mais lorsque tu le fais, c'est toujours sincère. « Hey, tu vas bien ? » Demandes-tu en ouvrant la porte en plus grand pour que la brune puisse entrer. Une fois à l'intérieur, tu prends la direction du salon pour retrouver ton fils. « Tahlia, je te présente Gabriel. » Dis-tu en attrapant ton fils dans les bras. « Maintenant que tu l'as vu, je suis sûr que tu vas le préférer à moi. » Ajoutes-tu, taquin. En général, la plupart des gens adorent Gabriel et Gabriel adore les gens. Il a un instinct sociable que tu ne possèdes malheureusement pas. Sans doute un héritage de Lou, sa mère.

__________________________

never thought that you wanted
tu vois, c'est marrant, on se donne toutes les bonnes raisons de s'interdire d'aimer, par peur de souffrir, d'être abandonné un jour. et pourtant, qu'est ce qu'on aime la vie alors qu'on sait qu'elle vous quittera un jour. ▬ darkness is your candle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 6800
ici depuis : 14/03/2016
crédits : Class Whore (ava), Exordium (sign)
double-compte : Sarah Wagler
statut : Taken by none, looking at some, just waiting for one
MessageSujet: Re: #455 - dancing in the dark, with you between my arms (tahlia)   Mar 23 Oct 2018 - 16:35

Quand elle avait reçu l'appel de Ciàran, Tahlia avait été plus que surprise. Elle s'était attendue à ce que leur virée dans la forêt soit une simple parenthèse, une pause temporaire dans une relation qui se solderait par la chute de l'un ou de l'autre. Mais il fallait croire que les confidences lancées au détour d'un sentier les avaient rapproché plus qu'elle ne l'aurait cru. Jusqu'à présent, ils s'étaient contentés de renseignements superficiels, sans trop donner de détails sur leurs petites personnes. Mais maintenant, tout cela était différent. Ils s'étaient pris à leur propre jeu, avaient gratté un peu trop les carapaces et découvert une personne sous un autre angle. C'était une spirale infernale. Maintenant que Tahlia en savait un peu plus sur le jeune italien, elle en demandait plus. Et elle découvrait à chaque fois une nouvelle facette du jeune homme qui l'éloignait de son but principal. Bien sûr, elle voulait toujours connaître la vérité sur l'affaire Adreani, elle voulait savoir ce qu'il était réellement, ce qu'il faisait ici et les raisons qui le poussaient à rester dans ce patelin. Elle s'en rapprochait peu à peu, mais ces dernières semaines, Tahlia avait délaissé son « enquête », ce qui était étonnant lorsque l'on connaissait le côté buté de la policière.

Elle avait accepté l'invitation et s'était pointée devant la porte de la maison de Ciàran, à l'heure prévue. Quand l'italien apparut dans son champ de vision, un sourire se dessina sur les lèvres de la brune qui le salua joyeusement. « Salut ! Je vais bien et toi ? » Après l'avoir laissée entrer, la jeune femme lui emboîta le pas afin d'arriver dans le salon. Les yeux verts de la brune observèrent l'endroit avec attention, trouvant une décoration raffinée, qui convenait assez bien au jeune homme. Mais son regard s'arrêta sur Ciàran qui revenait avec son fils dans les bras. Tahlia ne put retenir son sourire sur les lèvres quand elle l'observa. C'était un petit garçon de dix mois parfaitement adorable. « Coucou Gabriel ! » répondit-elle en tendant la main vers les petits doigts du garçonnet. Elle regarda Ciàran et se mit à rire face à ses paroles. « Avec la bouille qu'il a, il y a de fortes chances, oui. Désolée ! » rétorqua-t-elle, tout aussi taquine, reportant son attention sur Gabriel, alors qu'elle tenait à présent sa petite main dans la sienne. Elle baissa ensuite la tête et récupéra le petit sac qu'elle avait amené avec elle. « Je vous ai apporté un petit cadeau. Ce n'est pas grand chose mais ça me faisait plaisir. » Elle tendit le sac où se trouvait, parfaitement emballé, un jeu d'éveil en bois avec des animaux colorés, et pour le papa, une bonne bouteille de vin. « Si tu veux, je peux prendre Gabriel dans les bras le temps que tu ouvres les cadeaux. » Au fond, elle n'attendait que ça...

__________________________


   
Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
#455 - dancing in the dark, with you between my arms (tahlia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: southern district :: maisons-
Sauter vers:  
circus of horrors !
Le mois de novembre arrive à grand pas et avec lui, l'horreur pour le printemps. Un cirque itinérant s'est installé non loin de Bowen, pas très loin du terrain abandonné. N'hésitez pas à y faire un petit tour et avoir la peur de votre vie !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES