AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (tahlonie) forgiveness is not in my agenda

Aller en bas 
AuteurMessage
baby kangou
Harmonie Samaras
messages : 829
ici depuis : 16/09/2017
crédits : moonlight (avatar), solosands (signature), mon chat d'amour justine (crackship)
double-compte : l'agent secret britannique carter, l'américain sexy peter, l'italien séducteur allen, la mignonne londonienne althea, le frenchie musicien milo & le marin canadien florian.
statut : totally lost in her mind
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: (tahlonie) forgiveness is not in my agenda   Mar 16 Oct 2018 - 15:46

Une autre journée à courir partout, dans toute la ville. Le soleil tapait, et toi pendant ce temps là, tu ne faisais que courir. Certains barman, d'autres serveurs sont tombé malade. Et cela te faisait perdre encore des employés. Tu te devais de trouver quelques extras afin d'assurer le service de ce soir, et ne pas te trouver en galère. Ce n'était pas la première fois que cela 't'arrivait, mais toujours tu t'en sortais. Alors tu courrais partout, dans toute la ville, à la recherche de personnel. A vagabonder entre toutes les boites d'interim que tu trouvais. Mais il te fallait une pause, un break dans la journée. Tu en avais marre et tes pieds te faisaient souffrir. Tu arrivais au Starbucks pour commander un caramel macchiato, ton préféré. Alors tu patientais gentiment dans la file d'attente, sans savoir ce qu'allais donner tes recherches mais bon, au moins tu avais essayé. Ta vie, c'était ta boîte, et pour rien au monde tu la ferais couler. C'était ton petit bijou auquel tu prenais soin. Grâce auquel tu avais gravit l'échelle sociale, grâce auquel tu avais gagné autant d'argent, grâce auquel tu avais autant d'assurance que tu as maintenant. C'était enfin ton tour alors tu commanda ton café et une petit gourmandise car malgré tout, tu avais une petit fringale. Alors tu patientais gentiment jusqu'à ce qu'on appelle ton prénom afin de récupérer ta commande. Une fois récupéré, tu te posais sur une table et tu en profitais pour enlever tes chaussures qui te faisaient un mal de chien. Tu étais posée là, à pianoter sur ton téléphone et siroter ton petit encas de la journée. Tes cheveux tombant sur tes épaules te donnaient excessivement chaud, alors tu les attachais au sommet de ta tête dans un chignon coiffé/décoiffé.

__________________________



 
what things ☩
je veux ton âme ou rien, te montrer mes seins. Lécher ta peau sale, même si c'est banal. Je te veux pour amant, au milieu des champs. Être antisociale, ou une femme fatale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Tahlia Wates
messages : 8168
ici depuis : 14/03/2016
crédits : Inconnu (ava), Sial (sign)
statut : Soudain pour un simple regard, je veux vivre au bord du vide.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: (tahlonie) forgiveness is not in my agenda   Mar 23 Oct 2018 - 16:29

La journée était interminable. Il était bientôt 16h et Tahlia n'avait pas touché terre. Les patrouilles s'étaient enchaînées, tout comme les gardes à vues et interrogatoires, si bien que la jeune femme n'avait pas encore pris de pause. Alors qu'elle était débordée et accaparée par divers dossiers, elle ne fit pas attention et remballa, d'un ton agressif, un témoin-clé qu'elle avait appelé une heure auparavant. La main d'un collègue se posa sur son épaule alors qu'il lui souffla à l'oreille qu'il prenait la suite et qu'elle ferait mieux de prendre une pause. Le regard de la jeune femme le remercia silencieusement, soulagée à l'idée d'avoir quelques minutes pour elle. Elle s'éclipsa après avoir informé Donovan, enfila une veste par-dessus son uniforme de police et quitta le commissariat. Pensant d'abord faire un coucou à Jake, chez Imogen, elle prit finalement la direction du Starbucks, ayant décidément bien besoin de sucre. Optant pour un chocolat viennois et un muffin, elle prit place à une table et prit le temps de manger tranquillement son encas. Mais toutes les bonnes choses avaient une fin. Ayant oublié de prendre son téléphone avec elle, elle se tourna vers la table d'à côté où une jeune femme était installée. « Excusez-moi, est-ce que vous avez l'heure, s'il vous plaît ? » La jeune femme brune se retourna et dès lors que leurs regards se croisèrent, Tahlia se raidit. C'était Harmonie, sa cousine. Ou celle avec qui elle limitait ses rencontres. Leurs familles avaient essayé de les rabibocher, mais cela avait été un échec monumental. C'était physique. Dès qu'elle apparaissait dans son champ de vision, Tahlia ne pouvait réprimer sa colère. Peut-être parce qu'elles n'avaient jamais eu l'occasion de discuter vraiment de la trahison faite par Harmonie. Elle savait que sa cousine était capable de tout, mais coucher avec l'ex petit ami de Tahlia ne faisait pas partie des propositions. « Ah, c'est toi... » lâcha-t-elle, dédaigneuse, alors que son regard la jaugeait de haut en bas, sans s'en dissimuler.

__________________________


☽☽  Il est déjà dans tes veines, il ira jusqu'à ton cœur. Il y récoltera les émotions que tu y as cultivées avec tant de précautions. Puis il te pourrira d'espoirs. La conquête amoureuse est la plus égoïste des croisades.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
baby kangou
Harmonie Samaras
messages : 829
ici depuis : 16/09/2017
crédits : moonlight (avatar), solosands (signature), mon chat d'amour justine (crackship)
double-compte : l'agent secret britannique carter, l'américain sexy peter, l'italien séducteur allen, la mignonne londonienne althea, le frenchie musicien milo & le marin canadien florian.
statut : totally lost in her mind
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: (tahlonie) forgiveness is not in my agenda   Lun 29 Oct 2018 - 21:23

Sirotant ta boisson, tu continuais ce que tu vais commencé plus tôt. Quelques messages, et quelques appels plis tard, tu étais enfin sauvée pour ta soirée. Elle allait se dérouler sans encombre, et tu en étais bien contente. Soulagée d'un poids, tu finissais par fair gun tour sur les réseaux sociaux avec ton téléphone sans prêter attention aux gens dans le Starbucks. Dans ta rêverie, tu entendis une voix familière mais ce n'est pas pour autant que tu levais les yeux et que tu y faisais attention. Alors tu continuais à rêver sur tes réseaux et à parler à quelques personnes de ton entourage. Cette voix familière t'interpella un peu plus lorsqu'elle te demanda l'heure. C'était une femme, et tu savais que tu la connaissais. En levant les yeux, le doute n'était plus là. C'était Tahlia, ta cousine. Celle que tu as trahis au plus haut point. Lorsqu'elle sortait avec Elias, son ex petit-ami, tu avais couché avec lui, sans états d'âme. Et puis jamais tu ne t'étais excusé. Sans le vouloir, d'ailleurs. Il y avait toujours eu cette relation un peu étrange avec la jeune femme, même si auparavant, vous étiez quand même soudées. « Il est 16h24 » répondis-tu d'une voix froide en levant les yeux vers ton interlocutrice. Lorsqu'elle remarqua qui tu étais, elle aussi se referma instantanément. Et cela allait être une scène de ménage devant tout le monde, surement comme à chaque fois que vous vous croisiez en ville. Jamais vous n'en aviez parlé depuis que tu lui avais avoué, sous le coup de l'alcool. « Je suis si ravie de te voir aussi, Tahlia » répondis-tu sur le ton de l'humour. La policière était tout autant enchanté que toi de t'avoir vu aujourd'hui. Qu'allait-il se passer pour ruiner ton moral encore plus aujourd'hui ?

__________________________



 
what things ☩
je veux ton âme ou rien, te montrer mes seins. Lécher ta peau sale, même si c'est banal. Je te veux pour amant, au milieu des champs. Être antisociale, ou une femme fatale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Tahlia Wates
messages : 8168
ici depuis : 14/03/2016
crédits : Inconnu (ava), Sial (sign)
statut : Soudain pour un simple regard, je veux vivre au bord du vide.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: (tahlonie) forgiveness is not in my agenda   Lun 5 Nov 2018 - 17:59

Voir Harmonie aujourd'hui n'était pas dans les plans de Tahlia. Et cela avait comme mérite de la mettre encore plus dans une humeur exécrable. Pourtant, la relation n'avait pas toujours été tendue entre les deux femmes. Adolescentes, elles se liguaient contre leur famille afin de mener leurs vies telles qu'elles le souhaitaient, en se rebellant gentiment. Elles avaient passé des moments de franche rigolade, organisé des fêtes mémorables et partagé un bon nombre de secrets. Même quand Elias levait la main sur Tahlia, c'était auprès de sa cousine qu'elle trouvait réconfort, dans la chambre de l'une d'elle, à écouter un de ces boys band qui passait à la radio en refaisant le monde à leur manière. Oui, Harmonie avait été capitale pour Tahlia, même si elle ne savait pas vraiment à quel point elle avait pu aider sa cousine. Bien sûr, il y avait eu des disputes entre elles, des petites rivalités, mais cela n'avait jamais dépassé les limites. Jusqu'à ce qu'elle couche avec Elias. Tahlia n'avait jamais pu mettre de vraies raisons sur cela. Elle ne savait même pas si Harmonie regrettait ce qu'elle avait fait. Cela ne devait pas être le cas, connaissant la débauche de sa cousine. Finalement, c'était Tahlia qui avait tout perdu dans cette histoire. Elle avait perdu son copain – même si cela s'avérait être une vraie libération pour la brune – et elle avait perdu sa cousine. C'était davantage la perte de sa cousine qui était le plus rude mais Tahlia ne l'avouera sûrement jamais. Reportant son regard sur elle, Tahlia poussa un soupir en entendant les paroles de sa cousine : « Voyons, pas de sarcasme, Harmonie. On est bien au-dessus de ça, maintenant. » répondit-elle avec ironie, le visage toujours aussi fermé. Elle se retourna, afin de regrouper ses affaires, prête à quitter le café. Plus blasée qu'autre chose, Tahlia n'avait pas envie d'envenimer la situation, même si cela lui coûtait de rester dans la même pièce que sa cousine. Et pourtant, la policière finit par se retourner. Hésitante, elle laissa un silence s'instaurer quelques secondes avant de prendre la parole : « Je ne sais pas si ta mère te l'a dit ou non, mais je compte faire une petite surprise pour les 60 ans de ma mère. » La mère de Tahlia aimait beaucoup sa nièce, et cela la dérangeait de voir Harmonie et Tahlia se déchirer. « Je pense qu'elle serait contente que tu viennes. Donc... si ça te dit, je peux te rajouter sur la liste des invités. » Avant de rajouter, plus froide : « Je pense que l'on peut quand même se supporter pendant une journée, non ? »

__________________________


☽☽  Il est déjà dans tes veines, il ira jusqu'à ton cœur. Il y récoltera les émotions que tu y as cultivées avec tant de précautions. Puis il te pourrira d'espoirs. La conquête amoureuse est la plus égoïste des croisades.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
baby kangou
Harmonie Samaras
messages : 829
ici depuis : 16/09/2017
crédits : moonlight (avatar), solosands (signature), mon chat d'amour justine (crackship)
double-compte : l'agent secret britannique carter, l'américain sexy peter, l'italien séducteur allen, la mignonne londonienne althea, le frenchie musicien milo & le marin canadien florian.
statut : totally lost in her mind
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: (tahlonie) forgiveness is not in my agenda   Mar 20 Nov 2018 - 1:51

Croiser Tahlia par ici n'était pas dans les plans de ta journée. Même si vos aviez vécu de belles choses ensemble, maintenant c'était plus une bataille sans nom. Vous vous liguez contre vos parents pour pouvoir dormir chez l'une ou l'autre ou même pour cacher des secrets de vos parents. Des vraies inséparables, vos parents n'en pouvait plus. Mais vous vous amusiez bien ensemble. Et lorsque vous avez grandi, c'était pareil. Tahlia avait rencontré Elias, elle était resté un petit moment avec lui même si tout ne se passait pas bien. Alors toi, de ton côté, tu écoutais toutes ses galères sentimentales et mêmes plus encore. Toujours, tu avais été là pour la brune, ta cousine représentait tellement de choses pour toi. Mais un jour, en soirée et complètement soul tu avais succombé à l'impensable. Elias avait réussi à te mettre dans son lit. Mais finalement, tu ne t'en étais pas voulu, parce que tu savais que Tahlia aimait cette homme, mais elle n'avait pas le droit de l'aimer vu comment il l'a traité. Alors plus d'une fois, tu t'étais aventuré dans les bras du petit ami de ta cousine, c'est mal, tu le savais. Tu regrettais que cette histoire vous ait éloigné, mais tu ne voulais pas le laisser paraître devant elle. Maintenant, c'était une guerre sans merci que vous vous meniez. « Evidemment ma belle » répondis-tu avec la même ironie que ta cousine. C'était étrange de se voir, parce que toujours tu avais voulu t'excuser pour tes erreurs, mais la fierté avant tout. « Mamá ne m'a rien dit, non » dis-tu alors que tu avais commencé à te replonger dans ton téléphone. Tu relevais la tête vers la policière. « Pour ta mère, bien sûr que je viendrais sans soucis, rajoutes-moi sur la liste » finis-tu par dire avec un sourire. Même si tu ne t'entendais plus avec ta cousine, ta tante était quelqu'un dont tu étais très proche. Alors bien sûr que tu serais là pour elle. « Evidemment, qu'on peut se supporter une journée, et puis on ne seras pas que toutes les deux donc ça devrait aller » répondis-tu à Tahlia avec un faux sourire amical, en posant ta tête sur ta main, le bras accoudé à la table.

__________________________



 
what things ☩
je veux ton âme ou rien, te montrer mes seins. Lécher ta peau sale, même si c'est banal. Je te veux pour amant, au milieu des champs. Être antisociale, ou une femme fatale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Tahlia Wates
messages : 8168
ici depuis : 14/03/2016
crédits : Inconnu (ava), Sial (sign)
statut : Soudain pour un simple regard, je veux vivre au bord du vide.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: (tahlonie) forgiveness is not in my agenda   Lun 3 Déc 2018 - 15:56

C'était devenu physique. Dès qu'elle voyait Harmonie, Tahlia sentait toute la colère raidir ses muscles. La policière était connue pour être rancunière, mais elle ne l'avait jamais été à ce point-là. Impulsive, elle avait tendance à lâcher tout ce qu'elle avait sur le cœur et à repartir du bon pied après cela. Mais avec sa cousine, elle n'avait jamais pu le faire. Quand elle avait appris l'impensable, elle avait préféré ne rien dire, se contentant de couper tout contact avec Harmonie et remettant le grappin sur Elias, pour quelques semaines avant la rupture. Depuis ce jour-là, les jeunes femmes s'envoyaient des piques, sans prendre la peine de s'attabler et discuter sincèrement des reproches qu'elles pouvaient se porter mutuellement. Pourtant, aujourd'hui, Tahlia semblait vouloir faire un pas vers elle. Visiblement, la mère de sa cousine n'avait pas parlé des 60 ans de sa propre sœur, ce qui n'étonnait pas la brune. Leur famille s'était résolue à ne plus recevoir les deux jeunes femmes sous le même toit. Mais Harmonie semblait prête à venir, par respect pour sa tante. « Très bien, je t'ajouterai. » Mais en entendant les paroles prochaines de sa cousine, Tahlia afficha le même faux sourire amical. « Evidemment ! Sans compter que c'est l'anniversaire de ma mère, je n'ai pas envie de laisser un conflit stupide entacher cette journée qui lui est dédiée. » Conflit stupide. Voilà qui était tout dit. Tahlia sortit son téléphone pour ajouter Harmonie à la liste qu'elle avait en notes, avant de reprendre : « Tu comptes venir accompagnée ou tu seras seule ? »

__________________________


☽☽  Il est déjà dans tes veines, il ira jusqu'à ton cœur. Il y récoltera les émotions que tu y as cultivées avec tant de précautions. Puis il te pourrira d'espoirs. La conquête amoureuse est la plus égoïste des croisades.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
baby kangou
Harmonie Samaras
messages : 829
ici depuis : 16/09/2017
crédits : moonlight (avatar), solosands (signature), mon chat d'amour justine (crackship)
double-compte : l'agent secret britannique carter, l'américain sexy peter, l'italien séducteur allen, la mignonne londonienne althea, le frenchie musicien milo & le marin canadien florian.
statut : totally lost in her mind
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: (tahlonie) forgiveness is not in my agenda   Jeu 3 Jan 2019 - 0:40

La haine et la colère était palpable, lorsque vous vous rencontriez quelque part avec ta cousine. Les tensions ne s'étaient jamais apaisées même si secrètement, tu rêvais d'une trêve entre vous et que tout redevienne comme lorsque vous étiez enfant. La complicité que vous aviez était hors pair et de manière inavouable, elle te manquait. Mais tu ne ferais pas le premier pas, trop de fierté dans ton petit coeur pour ça. Alors lorsque la brune évoqua l'anniversaire de ta tante, tout sourire tu acceptas l'invitation. La pauvre, elle n'avait rien à voir dans votre querelle, tu le savais très bien. Toute ta vie, elle avait été une deuxième mère pour toi, quelqu'un qui comptait beaucoup pour toi. Et toujours maintenant d'ailleurs. De temps à autres, tu passais la voir pour prendre de ses nouvelles et discuter. Jamais vous n'évoquiez Tahlia, et ta tante savait très bien pourquoi. « Merci beaucoup de l'invitation » répondis-tu avec un beau sourire au bord de tes lèvres. Ce n'était que de l'apparat mais tu ne voulais pas déclencher une engueulade ou une bagarre dans ce Starbucks. « Je ne pourrais pas être plus d'accord avec toi, cousine » avouas-tu à la brune. C'est vrai, vous ne pouviez pas vous embrouiller pendant l'anniversaire de sa mère, se serait comme bafouer les bonnes manières que vous ont appris vos parents. « Seule, comme d'habitude voyons. Et toi, tu seras accompagné de quelqu'un ? » demandas-tu curieusement à Tahlia. Tu venais toujours seule à ce genre de réunion familiale. D'une part parce que tu aimais la compagnie des hommes seulement dans ton lit et de deux parce que tu n'allais pas présenter ton plan cul à ta mère.

__________________________



 
what things ☩
je veux ton âme ou rien, te montrer mes seins. Lécher ta peau sale, même si c'est banal. Je te veux pour amant, au milieu des champs. Être antisociale, ou une femme fatale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Tahlia Wates
messages : 8168
ici depuis : 14/03/2016
crédits : Inconnu (ava), Sial (sign)
statut : Soudain pour un simple regard, je veux vivre au bord du vide.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: (tahlonie) forgiveness is not in my agenda   Ven 4 Jan 2019 - 21:59

C'était fou comme cette conversation sentait l'hypocrisie. Mais malgré sa colère, Tahlia n'avait pas envie de faire scandale. Il fallait dire qu'elle était plus dépitée qu'autre chose. Avoir Harmonie devant elle et ne pas pouvoir parler de ce sujet dont elles devraient réellement parler était frustrant. Parce que Tahlia se rendait compte de la perte qu'elle avait à cause de ce conflit de longue date. Plus jeunes, les deux filles partageaient tout, leurs amourettes, leurs petits secrets et leurs bêtises. Du jour au lendemain, Tahlia avait perdu son mec et sa cousine. Et même si elle se fichait d'Elias, elle n'avait jamais retrouvé une relation comme celle qu'elle avait eu avec Harmonie. Et cela lui manquait, contre toute attente. Mais là n'était pas la question. Tahlia voulait surtout faire plaisir à sa mère et pour cela, Harmonie devait faire partie des invités. Bien sûr, elles mirent les points sur les i, se confirmant mutuellement qu'elles ne laisseront pas leur conflit gâcher la journée de sa mère. Tahlia tiqua quelque peu quand elle la nomma cousine,... cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas entendu. « Comme quoi, on peut parfois réussir à être d'accord sur certaines choses. » Etrangement, il n'y avait pas d'ironie ou de mesquinerie dans ce qu'elle venait de dire. C'était juste un fait, un fait qui prouvait qu'elles pouvaient mettre de l'eau dans leur vin, quand elles le souhaitaient. Alors qu'elle ajouta le nom d'Harmonie sur la liste, Tahlia lui demanda si elle viendrait accompagnée. La réponse était claire, nette et précise. Et c'était une réponse qui n'étonnait pas vraiment la jeune policière. Harmonie, c'était l'électron libre, qui disposait de son corps comme bon lui semble, en se contrefichant des « on-dits ». « C'est noté. » souffla-t-elle. Mais quand elle lui retourna la question, Tahlia l'observa d'un coup d'oeil discret. Elle était partagée entre l'envie de lui dire que cela ne la regardait pas et la volonté de ne pas mettre le feu au poudre. Elle haussa les épaules : « Je ne sais pas encore. » Tahlia hésitait à le demander à Carter, parce qu'elle se disait que c'était trop tôt. Mais d'un autre côté, sa mère adorait le jeune britannique. Comme ce n'était pas l'heure de peser le pour et le contre, elle ajouta : « … mais je pense qu'il y a de fortes chances que je subisse avec toi les fameuses questions 'et les amours ? ', 'quand est-ce que tu vas nous présenter ton copain ?' ou le très célèbre 'j'ai l'âge d'être grand-mère, tu sais l'horloge biologique tourne vite' . » Pour ça, leur famille était bien insupportable. Mais face à cela, Tahlia afficha un léger sourire. Un léger sourire qui se faisait presque complice.

__________________________


☽☽  Il est déjà dans tes veines, il ira jusqu'à ton cœur. Il y récoltera les émotions que tu y as cultivées avec tant de précautions. Puis il te pourrira d'espoirs. La conquête amoureuse est la plus égoïste des croisades.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
baby kangou
Harmonie Samaras
messages : 829
ici depuis : 16/09/2017
crédits : moonlight (avatar), solosands (signature), mon chat d'amour justine (crackship)
double-compte : l'agent secret britannique carter, l'américain sexy peter, l'italien séducteur allen, la mignonne londonienne althea, le frenchie musicien milo & le marin canadien florian.
statut : totally lost in her mind
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: (tahlonie) forgiveness is not in my agenda   Mar 15 Jan 2019 - 19:05

Depuis cette fameuse tromperie, vous n'étiez plus sur la même longueur d'onde avec Tahlia. Mais la fierté que tu avais, elle l'emportait sur le reste. Alors pour l'instant, t'excuser ne ferait pas partie de ton agenda. Tu n'avais pas envie de t'abaisser à ça. Ouais t'avais fais une connerie, mais tu lui avais aussi prouvé que son ex était réellement un sombre connard. Même si votre relation si fusionnelle te manquait, tu ne ferais pas le premier pas pour t'excuser. Jamais tu n'avais retrouvé quelque chose de comparable. Certes, maintenant tu passais ta vie avec la colocataire de ta cousine, Freja. Mais c'était différent, car avec ta cousine, vous aviez ce lien familial qui vous soudait énormément. « Je ne pensais pas que ça arriverait un jour » répondis-tu avec un léger rire sarcastique. Vous ne vous faisiez plus la guerre, c'est vrai, mais cette tension palpable entre vous était bel et bien présente. Et ça ne pouvait échapper à personne autour de vous. En demandant si tu viendrais accompagné, tu te demandais si la brune te posait une question pour savoir si tu avais réellement quelqu'un dans ta vie ou non. Mais ta débauche était toujours un peu présente, et tu n'avais pas trouvé l'homme avec qui te poser. Du côté de Tahlia, il te semblait bien avoir entendu le fait qu'elle avait trouvé quelqu'un alors curieuse comme tu es, tu allais évidemment lui demander. « Tu n'as personne ? Je pensais que mamá m'avait parlé d'une jeune et beau britannique » demandas-tu à ta cousine. Non, tu n'allais pas lui voler celui là. Cette période était finie, tu étais juste curieuse de savoir si quelqu'un partageait la vie de Tahlia, à qui, au fond, tu souhaitais d'être le plus heureuse possible, malgré vos différents. « Oh oui, je nous vois bien dans ce genre de discutions. Pourquoi vous nous faites pas de petits-enfants, êtes-vous encore célibataires à votre âge et bien d'autre encore ! » dis-tu en plaisantant à la brune. Il est vrai que dans votre famille, ça avait toujours été comme ça, et ça le sera toujours.

__________________________



 
what things ☩
je veux ton âme ou rien, te montrer mes seins. Lécher ta peau sale, même si c'est banal. Je te veux pour amant, au milieu des champs. Être antisociale, ou une femme fatale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Tahlia Wates
messages : 8168
ici depuis : 14/03/2016
crédits : Inconnu (ava), Sial (sign)
statut : Soudain pour un simple regard, je veux vivre au bord du vide.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: (tahlonie) forgiveness is not in my agenda   Lun 21 Jan 2019 - 16:51

C'était triste de les voir toutes les deux, en face à face, et être incapable de mettre à plat tous les non-dits qui subsistaient. Souvent, Tahlia avait regardé son téléphone et avait cherché le numéro de sa cousine dans le répertoire, mais elle n'avait jamais eu le courage d'appuyer sur la touche « Appel ». Sa fierté reprenait souvent le dessus. Cette fierté qui la bouffait intérieurement et qui avait fait un sacré tri dans son entourage. Même si elle était bien entourée, Tahlia se sentait plus seule que jamais. Carter réussissait à apaiser ses maux, certes, mais elle sentait ce besoin de compter sur une présence féminine, avec qui elle pourrait parler de tout. A l'image de la relation entre Harmonie et Freja, que Tahlia jalousait secrètement. Ce qui était ridicule, évidemment. La voix de sa cousine fit sortir la brune de ses pensées, alors qu'elle haussa les épaules. « Tout est possible, apparemment. » Peut-être fallait-il simplement un mot, un simple mot pour que les deux jeunes femmes continuent sur cette voie et prennent leurs responsabilités. Chaque chose en son temps, disait-on. C'était déjà un miracle que les deux brunes se côtoient sans se hurler dessus. Et c'était encore plus miraculeux de les voir discuter presque normalement, de sujets qu'elles avaient souvent abordé auparavant. Harmonie lui avoua qu'elle viendrait seule. Tahlia n'en était pas surprise, mais elle espérait sincèrement que sa cousine finisse par trouver chaussure à son pied. Elle le méritait, quoiqu'elle puisse penser. En revanche, alors que Tahlia espérait échapper à la question, elle comprit que la nouvelle de son petit ami s'était déjà bien propagée dans la famille. Ce genre de nouvelle allait toujours très vite. La brune ne put s'empêcher d'afficher un sourire sur ses lèvres. « Un jeune et beau britannique, oui. Mais il est bien plus que cela. » avoua-t-elle avec légèreté. Carter avait ses défauts comme tous les hommes, mais il avait des qualités indéniables que lui-même ne soupçonnait pas. « Mais il est sûrement trop tôt pour lui infliger le grand repas de famille. » Elle avait encore un peu de temps pour réfléchir à cela. Pour l'instant, il valait mieux rire de leur statut matrimonial, qui désespérait leurs mères respectives. « Il faut les comprendre aussi. A notre âge, elles avaient déjà ou s'apprêtaient à avoir un enfant. C'était une autre époque. » répondit-elle en riant. Si leurs mères les entendaient, elles verraient rouge. « Si je vois qu'elles commencent avec leurs questions gênantes, je t'appellerai pour te sortir de leurs griffes. » ça rappelait le bon temps. Ce bon temps où l'une et l'autre se couvraient pour éviter les questionnements de leur famille.

__________________________


☽☽  Il est déjà dans tes veines, il ira jusqu'à ton cœur. Il y récoltera les émotions que tu y as cultivées avec tant de précautions. Puis il te pourrira d'espoirs. La conquête amoureuse est la plus égoïste des croisades.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
baby kangou
Harmonie Samaras
messages : 829
ici depuis : 16/09/2017
crédits : moonlight (avatar), solosands (signature), mon chat d'amour justine (crackship)
double-compte : l'agent secret britannique carter, l'américain sexy peter, l'italien séducteur allen, la mignonne londonienne althea, le frenchie musicien milo & le marin canadien florian.
statut : totally lost in her mind
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: (tahlonie) forgiveness is not in my agenda   Mar 22 Jan 2019 - 17:35

Vous voir comme ça, sans complicité et aucun sentiment l'une envers l'autre était triste à voir. Vos mères seraient avec vous, elles seraient surement entrain d'essayer de vous rabibocher afin que vous puissiez de nouveau être soudés comme les doigts de la main. La fierté l'emportait sur le reste. Et puis, il y avait ce secret que tu n'avais jamais avoué à la brune, et que tu ne voulais absolument pas divulguer. Celui de cette soirée il y a quelques années, où vous vous êtes faites arrêtez pour état d'ivresse sur la voie publique. Heureusement, aucunes charges n'ont été retenues, vous n'avez même pas fais de garde à vue à la suite des évènements qu'ils s'étaient passé. Une intrusion personnelle. Enfin bref, le sujet n'est pas là. Mais tu aurais aimé lui en parler, au lieu de parler à Zeus, ton fidèle chien, qui ne comprenait pas un traitre mot de ce que tu lui disais. Tout est possible, comme le fait qu'un jour vous vous réconcilierez ? Telle est la question. Est-ce qu'un jour, ces aveux, ces excuses tant attendues sortiront de ta bouche ou pas ? Peut-être. Mais en attendant, tu vivais bien tel quel. Vous aviez toujours ces points communs, surtout lorsque l'on parlait de famille et de repas avec ces derniers. Et fêter l'anniversaire de tante était un moyen pour toi de prendre des nouvelles de ta cousine dans son dos, sans qu'elle s'aperçoive que tu t'inquiètes pour elle. Mais là, tu voulais juste creuser un peu plus. Ta mère t'avait vaguement parlé d'un garçon qui partageait la vie de Tahlia dorénavant, et qu'il était très charmant. Elle l'avait aperçu, quelques fois, mais brièvement. Un sourire s'afficha sur les lèvres de la brune et tu ne pus t'empêcher de sourire à ton tour, la savoir heureuse te faisait plaisir. « Promis, je n'en ferais rien de celui-là » dis-tu en levant les mains vers le haut, sur le ton de la blague. Peut-être la conversation devenait plus douce, et surtout plus agréable entre vous. Ce qui était rare, vous connaissant. « Y'a jamais de bons moments pour assister aux repas, dans notre famille » répondis-tu avant de rire légèrement. C'est vrai. Il y avait toujours ces questions autour de vous sur vos relations, sur vos carrières et sur vos amours. Mais tu n'en avais que faire, de ton côté. « Je sais, je sais. Mais c'est pas une raison pour nous le rabâcher tout le temps, enfin ! avouas-tu à la brune simplement. Je ne dirais pas non à un peu d'aide, si on vient à m'harceler de questions auxquelles je n'ai pas de réponses » répondis-tu à Tahlia avec un bref sourire. Le bon vieux temps, voilà à quoi cela te faisait penser.

__________________________



 
what things ☩
je veux ton âme ou rien, te montrer mes seins. Lécher ta peau sale, même si c'est banal. Je te veux pour amant, au milieu des champs. Être antisociale, ou une femme fatale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Tahlia Wates
messages : 8168
ici depuis : 14/03/2016
crédits : Inconnu (ava), Sial (sign)
statut : Soudain pour un simple regard, je veux vivre au bord du vide.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: (tahlonie) forgiveness is not in my agenda   Jeu 24 Jan 2019 - 22:01

Il y avait des vérités parfois dures à dire, parfois dures à entendre, que l'on cachait parfois mais qui devaient être dites pour redonner du plomb à une relation qui semblait à première vue irrattrapable. C'était malheureusement le mal qui rongeait les deux cousines. Tahlia avait de la rancoeur envers Harmonie, à cause d'un mec. Mais si elle savait le malheur qui avait détruit sa cousine, auquel elle avait été tout près, cela lui remettrait les pendules à l'heure. Le jour où les deux femmes allaient avoir une vraie discussion, il était certain que cela serait explosif. Mais elles pourraient probablement tenter de rattraper ce lien qui leur manquait. Tahlia avait une once d'espoir qui brûlait encore, en elle, malgré tout. Mais chaque chose en son temps. Les deux cousines se rendaient compte, qu'au fond, tout n'avait pas disparu. Elles étaient là, l'une en face de l'autre, à discuter calmement, sereinement. Leur famille était le point qui les rapprochait, et pour lequel elles étaient prêtes à baisser temporairement les armes. Mais aujourd'hui, elles passaient encore à l'étape au dessus. Harmonie aborda l'un des sujets sur lequel Tahlia était la plus discrète possible. Ses amours. La nouvelle de Carter avait fait le tour de la famille. Harmonie, y compris. Bien sûr, la brune aurait pu réfuter ses paroles, mais avait-elle envie de cacher l'existence de son petit-ami, à l'ensemble de sa famille ? Absolument pas. Alors elle confirma, dans un sourire, qu'elle avait bien quelqu'un. La réaction de sa cousine l'interpella un peu. Vu les circonstances, elle aurait pu mal prendre une telle phrase, quand on connaissait leur passé commun. Mais Harmonie le disait en plaisantant, Tahlia n'avait donc pas le droit de jouer la rabat-joie. « J'y compte bien. Celui-là, je n'ai pas envie de le laisser m'échapper. » Donc Tahlia sous-entendait qu'elle avait volontairement laissé Elias lui échapper. Un premier pas vers la vérité. La policière se mit cependant à rire quand Harmonie avoua qu'il n'y avait jamais de bons moments pour assister à un repas dans leur famille. « Il ne faudra pas lui dire ça, sinon il ne viendra jamais. » répondit-elle en plaisantant. Il fallait dire que leurs mères étaient parfois... parfois pesantes. Surtout lorsque cela concernait l'avenir sentimental de leurs filles. Tahlia hocha la tête quand Harmonie affirma qu'elles n'avaient pas besoin de rabâcher. « Surtout que ça ne sert à rien de rabâcher. Ce n'est pas ce qui va nous amener l'homme parfait, père de nos futurs enfants, sur un plateau ! » En tout cas, Tahlia était prête à se liguer avec Harmonie, si les questions devenaient trop gênantes. « Des questions auxquelles personne n'a de réponses, je te rassure. » Elles avaient au moins la chance d'être aussi paumées dans ce domaine-là. Elle ne comprenait pas pourquoi Harmonie ne trouvait personne qui lui fasse oublier tous les autres hommes. « Si dans la soirée, je fais appel à toi en disant que j'ai besoin d'aide pour le punch, ça sera pour te sortir d'une situation embêtante, ok ?! » Autant se trouver un code pour se sortir de là, sans que leurs mères ne s'en rendent compte. Comme quoi il fallait des mères un peu insistantes pour que les deux jeunes femmes retrouvent un semblant de complicité.

__________________________


☽☽  Il est déjà dans tes veines, il ira jusqu'à ton cœur. Il y récoltera les émotions que tu y as cultivées avec tant de précautions. Puis il te pourrira d'espoirs. La conquête amoureuse est la plus égoïste des croisades.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
baby kangou
Harmonie Samaras
messages : 829
ici depuis : 16/09/2017
crédits : moonlight (avatar), solosands (signature), mon chat d'amour justine (crackship)
double-compte : l'agent secret britannique carter, l'américain sexy peter, l'italien séducteur allen, la mignonne londonienne althea, le frenchie musicien milo & le marin canadien florian.
statut : totally lost in her mind
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: (tahlonie) forgiveness is not in my agenda   Lun 28 Jan 2019 - 16:29

Peut-être était-il temps de vous réconcilier toutes les deux ? Mais laquelle allait flancher en premier. Pas toi, en tout cas. Mais tu voulais quand même prendre de ses nouvelles et savoir comment elle allait. Même si tu soutirais des informations à sa colocataire de temps à autres. Ce jour où vous parlerez enfin de vos problèmes, des choses que vous aviez sur le coeur. Se serait surement explosif, mais il faudrait un jour que vous mettiez des mots sur votre embrouille. Elias était l’élément déclencheur de votre dispute, mais il n’y avait pas que ça. Surement des rancoeurs passées qui remonteront à la surface. Mais là, en ce moment, vous arriviez à parler sans vous jeter des insanités au visage. Vous n’étiez pas totalement perdu, pas totalement en guerre. Tu avais appris par ta mère que la jeune femme avait rencontré un beau britannique, qu’il réussissait à combler son coeur. Tant mieux, tu étais ravie pour elle, et tu disais sur le ton de la plaisanterie que tu n’allais pas lui voler, celui là. « Il a l’air de te rendre heureuse » répondis-tu en voyant le sourire sur son visage lorsqu’elle parlait de lui. Alors tu ne pouvais pas lui en vouloir, d’être heureuse. Au contraire. Elle ne le laisserait pas lui échapper, pas comme son ex que tu avais pris en grippe. « Promis, je ne dirais rien, comme ça il subira avec nous » dis-tu à la brune en souriant. Oui, si tu pouvais renouer les liens avec elle sans avoir à vous taper dessus c’était la meilleure solution. « Je suis si d’accord avec toi ! Mais tu les connais, c’est dans leur culture, elles ne nous lâcheront jamais nos mères » avouas-tu à Tahlia avec uns sourire en coin. Tu n’avais peut-être pas rencontré un homme encore de ton côté, mais tu voulais juste vivre ta vie sans que ta famille ne te juges. Personne n’avait de réponse aux questions qu’on vous posez sans cesse. Tu souriais, à cet échange que tu avais avec ta cousine. « Un nom de code, comme quand on était enfant. Ca me va ! » répondis-tu finalement. Cela ramenait des souvenirs à ta mémoire, de bons souvenirs, de votre enfance.

__________________________



 
what things ☩
je veux ton âme ou rien, te montrer mes seins. Lécher ta peau sale, même si c'est banal. Je te veux pour amant, au milieu des champs. Être antisociale, ou une femme fatale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Tahlia Wates
messages : 8168
ici depuis : 14/03/2016
crédits : Inconnu (ava), Sial (sign)
statut : Soudain pour un simple regard, je veux vivre au bord du vide.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: (tahlonie) forgiveness is not in my agenda   Mar 29 Jan 2019 - 23:44

Il y avait ces non-dits qui planaient au-dessus des deux cousines, qui pesaient sur cette conversation. Mais ni l'une ni l'autre ne semblaient prêtes à en toucher un mot. Ce n'était pas l'endroit. Ce n'était pas le moment. Les rancoeurs étaient bien trop vivaces pour être lâchées comme cela, dans un Starbucks bondé. Il y avait Elias, évidemment. Mais Tahlia sentait que c'était plus qu'une histoire de mec, qu'Elias n'avait été qu'un prétexte pour que les chemins des deux brunes se séparent enfin. C'était un étrange pressentiment qui ne quittait pas la jeune policière. Mais pour le moment, elle profita de cette conversation étrangement calme. La tension avait quelque peu laissé sa place à un semblant de complicité. Pour la première fois en dix ans, Tahlia avait l'impression de retrouver sa cousine. Et c'était tellement agréable. Si agréable qu'elle se laissa aller à quelques confidences sur Carter. Celui que sa cousine ne comptait pas lui voler. Celui que Tahlia ne laisserait personne lui voler. Harmonie sembla se rendre compte de l'effet bénéfique qu'avait le jeune britannique sur la brune. Tahlia hocha la tête afin d'affirmer ses paroles, comme quoi il la rendait heureuse. "Je crois bien que c'est le cas." souffla-t-elle avec ce sourire qui ne quittait pas ses lèvres. Et ça l'effrayait. C'était effrayant d'être heureuse, car elle craignait sans cesse un revers. Mais elle fonçait tête baissée, malgré tout. L'inconnu avait toujours quelque chose de grisant. La jeune policière se mit à rire quand Harmonie se porta comme complice pour ne pas parler à Carter des repas de famille bien gênants. "Parfait, comme ça, on se soutiendra mutuellement." Elles se ligueront contre leurs mères et leurs questions pesantes. Elle hocha la tête quand Harmonie lui rappela que leurs mères, justement, ne les lâcheraient jamais. "Quand elles auront le gendre, elles demanderont l'enfant. Et même quand elles auront le petit-enfant, elles nous demanderont quand est-ce que l'on fera le deuxième ?!" Cela ne l'étonnerait pas vraiment. Elles en voulaient toujours plus pour leurs filles chéries. "Mais on ne peut pas leur en vouloir." ajouta-t-elle avec un sourire. Peu importe ce qu'il se passait, elle savait qu'au fond leurs mères accepteraient la vie que leurs filles choisiront. Même si cela va à l'encontre de leurs attentes. En tout cas, cela n'empêcha pas Tahlia d'établir un plan pour pour se sortir l'une et l'autre des griffes de leurs mères. La jeune policière sourit en entendant sa cousine parler de code. "Comme au bon vieux temps." lâcha-t-elle, avec une pointe de nostalgie. Tahlia lui adressa un sourire avant de rassembler ses affaires. "Par contre, il va vraiment falloir que j'y aille, sinon le commissariat entier risque de me chercher." reprit-elle en riant. Ou Donovan, simplement. Elle reporta son regard sur sa cousine et ajouta, sincère : "ça m'a fait plaisir de parler un peu avec toi." Elle dévia un peu le regard, comme si elle était gênée, avant d'avouer : "ça me manquait..." C'était une chose que Tahlia avait envie de préciser. Elle voulait lui montrer à quel point elle lui manquait. Mais ne voulant pas paraître trop nostalgique, elle ajouta, avec un peu plus de vigueur : "Je te tiens au courant pour la fête. Alors à bientôt ?"

Spoiler:
 

__________________________


☽☽  Il est déjà dans tes veines, il ira jusqu'à ton cœur. Il y récoltera les émotions que tu y as cultivées avec tant de précautions. Puis il te pourrira d'espoirs. La conquête amoureuse est la plus égoïste des croisades.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
baby kangou
Harmonie Samaras
messages : 829
ici depuis : 16/09/2017
crédits : moonlight (avatar), solosands (signature), mon chat d'amour justine (crackship)
double-compte : l'agent secret britannique carter, l'américain sexy peter, l'italien séducteur allen, la mignonne londonienne althea, le frenchie musicien milo & le marin canadien florian.
statut : totally lost in her mind
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: (tahlonie) forgiveness is not in my agenda   Mar 5 Fév 2019 - 22:41

Il n’y avait plus de tensions qui planait autour des deux femmes, et c’était agréable à voir. Enfin, vous aviez réussis à vous parler sans vous jetez des injures au visage, et ça te faisait plaisir. S’étaler autour de quelques confidences, cela rappelait le bon vieux temps. Celui où vous étiez soudés comme jamais, et que vous affrontiez vos démons ensemble. Tu avais remarqué que ta cousine semblait bien plus heureuse depuis quelques temps, elle avait rencontré un homme d’après ce que ta mère t’avais dis. Et tu lui demandas confirmation. Voir Tahlia aussi rayonnante, cela te faisait du bien. « Je suis contente pour toi » avouas-tu sincèrement. C’était rare, si rare mais ces moments étaient importants. La conversation revint sur cette soirée, pour l’anniversaire de ta tante, celle où tu savais très bien que tu allais en prendre plein la tronche parce que du haut de tes vingt-huit ans, tu étais toujours célibataire, et sans aucun homme à présenter à ta famille. « Je ne dis pas non à un peu de soutien » finis-tu par dire à ta cousine. Oui, tu savais qu’elle aussi aurait droit à son lot de question et de reproches. Des petits enfants, le mariage, tout ça. C’était dans leurs racines, dans leurs traditions. Mais vous n’étiez pas vos mères et vous avez évolués en dehors de tout ça, vous aviez façonnés votre avenir comme vous le vouliez. « On ne peut pas leur en vouloir, je te l’accorde. Mais si elle pouvait être plus subtile ou plus discrète, ça serait mieux ! » dis-tu avant de rire légèrement. Vous ne pouviez pas en vouloir à votre famille, c’est vrai. Parce qu’elle voulait le meilleur pour ses descendantes. Les seules filles de la famille, qui doivent fonder une famille, comme leurs mères avant elle. Vous aviez inventé ce code, pour vous sortir mutuellement de la galère. Ca te faisait sourire, parce que ça te rappeler les souvenirs de votre adolescence où vous faisiez tout pour éviter les remarques et les questions gênantes de vos mères ou de vos oncles et tantes. « Va donc sauver Bowen du crime » répondis-tu en remettant tes lunettes sur le nez pour te replonger dans ton téléphone. Tu pris une gorgée de ton café et tu portas un regard vers ta cousine. « A moi aussi, ça m’a fait plaisir, et ça m’a manqué » avouas-tu avec un léger sourire sur le bord de tes lèvres. C’est vrai, vous vous étiez retrouvé comme autrefois même si la conversation avait été rude au début. « J’attends de tes nouvelles » répondis-tu avant que la brune ne passe la porte du café.

FIN DU SUJET. :coeur:

__________________________



 
what things ☩
je veux ton âme ou rien, te montrer mes seins. Lécher ta peau sale, même si c'est banal. Je te veux pour amant, au milieu des champs. Être antisociale, ou une femme fatale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Afficher

MessageSujet: Re: (tahlonie) forgiveness is not in my agenda   

Revenir en haut Aller en bas
 
(tahlonie) forgiveness is not in my agenda
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: stories have been told-
Sauter vers:  
The Writers a encore frappé !
Non ils n'ont pas disparu, bien au contraire, TW s'est même renforcé en embauchant deux personnes de plus. Mais ils se demandent si vous, vous n'avez-vous pas oublié que vous pouviez leur envoyer des rumeurs ? N'hésitez plus !
clique pour leur envoyer un mp.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ RPS LIBRES