AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 When I saw you again. ft. Romy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bowenien
avatar
messages : 15
ici depuis : 31/10/2018
statut : Célibataire
MessageSujet: When I saw you again. ft. Romy   Mar 13 Nov 2018 - 19:16

When I saw you again.



J’étais surexcité. J’avais vécu aux Etats-Unis toute ma vie mais jamais je n’avais eu l’occasion de le faire. L’Australie étant le pays par excellence de ce genre d’activité, il me fallait m’y essayer. Cela faisait 3 jours que je tannais Dimitri pour qu’il m’y amène. Je voulais voir, je voulais m’immerger dans cette part de la culture de mon nouveau pays.
En voiture, je ne tenais presque pas sur place. A côté de moi, mon meilleur ami arborait un sourire désabusé. Il s’amusait de mon excitation je le savais. Il était rare de me voir aussi intéressé et passionné par quelque chose. M’intéresser à des choses aussi futiles me faisait du bien. Je me sentais totalement libre et heureux.
Nous nous garâmes sur la plage et je sortais presque de son pick-up en sautant. Il ne put retenir un rire cette fois. Je lui accordais une grimace et récupérais le graal à l’arrière. La planche. J’étais chanceux que Dimitri en eusse deux. Sinon il m’aurait fallu la louer pour m’essayer à ce sport. Une fois nos combinaisons revêtues nous nous mîmes en quête de retrouver la petite amie de Dimitri. Mystérieuse créature dont j’avais seulement entendu parler. Leur relation était récente certes, mais il semblait réellement attaché à elle et j’étais plus qu’heureux pour lui.
Alors que nous nous rapprochions de l’eau, il me montra une jeune femme de dos en me précisant que c’était « elle ». Je souriais et m’approchais avec lui tranquillement, préparant mon visage le plus amical possible. Il fallait qu’on s’entende, il l’appréciait et donc je voulais l’apprécier également.

Autant dire que je n’étais pas prêt lorsqu’elle se retourna. Ce ne fut pas sa beauté simple et efficace qui me renversa, non. Ce fut le flot de souvenirs qui y était associé. Il me serait étrange de l’apprécier. Parce que cette jeune femme, je la connaissais.
En un instant, mon cerveau me fit revivre ma seconde soirée de travail. Nouveau barman dans un endroit branché de la ville, j’avais pu faire de nombreuses connaissances. Et Romy en faisait partie. Je l’avais rencontrée alors qu’elle était avec ses amis en train de faire la fête. Et autant dire qu’elle était plutôt éméchée ce soir-là. Son rentre dedans m’avait paru à la fois charmant et drôle, aussi, je n’avais su y résister. Après tout j’étais nouveau en ville, et un peu de compagnie ne me semblait pas être quelque chose de désagréable après le travail. Elle avait sagement attendu que je termine mon poste, et nous étions rentrés chez moi, enfin chez Dimitri et moi. Nous avions passé la nuit ensemble, et elle s’était évanouie au petit matin.
Je ne pensais jamais la revoir, comme ça se faisait parfois. Et ça faisait partie de mon choc, le pire restant tout de fois le fait que mon meilleur ami l’embrasse. C’était étrange, puisqu’ils ne se connaissaient très certainement pas à l’époque, mais je me sentais tout de même la sensation de l’avoir trahi. La jeune femme me lançait un regard incertain et j’étais persuadé que nos pensées étaient à peu près similaires.
Bien sûr, devant notre absence de paroles Dimitri entreprit de nous présenter l’un à l’autre. « Ian, je te présente Romy. Romy, Ian, mon meilleur ami. » l’ambiance était posée. Mon envie irrépressible de rejoindre la mer avant autre chose à voir que ma passion pour le surf à présent.


©️ code par Nostaw.

__________________________

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 69
ici depuis : 31/10/2018
crédits : Jump-Girl (avatar) ; crack in time (signature)
statut : en couple.
MessageSujet: Re: When I saw you again. ft. Romy   Mer 14 Nov 2018 - 15:32

When I saw you again.



Ma journée de cours fini j’étais partie directement à la plage. J’avais envoyé tout de même un message à mes parents au cas où qu’ils s’inquiètent de ne pas me voir rentrer de suite. Dans ma voiture j’ai toujours ma planche de surf qui m’attends donc ils avaient l’habitude de ne pas me voir de l’après-midi. Je gare ma voiture sur le parking, ouvre mon coffre et me met en maillot de bain sans beaucoup de pudeur, j’enfile bien sur ma combinaison par-dessus. J’attache aussi mes cheveux pour ne pas qu’ils me gênent, la voiture fermer et me voilà en route la planche sous le bras. Une fois au bord de l’eau je plante la planche dans le sable et observe ceux qui sont déjà en train de dompter les vagues. Je suis censée attendre Dimitri et son meilleur ami, mais j’avoue que je suis tentée de les attendre dans l’eau tout de même… Apparemment son ami veut apprendre le surf, il n’est pas d’ici et n’a jamais eu l’occasion de pratiquer. Pour éviter de lui faire payer des cours j’ai proposer à mon petit ami de lui apprendre quelques trucs. Bien évidement je ne suis pas une pro’ mais je peux lui montrer les bases. Et puis ça nous permettra de nous rapprocher. Dimitri n’arrête pas de me dire que l’on va bien s’entendre que nous avions pas mal de points communs, mais au moins je sais qu’on pourra avoir un sujet de conversation qui nous plaît à tout les deux. J’ai vraiment envie de m’entendre avec lui, Dimitri est très attaché à lui, ça m’embêterai que ça se passe mal entre nous pour je ne sais quelle raison. Je dépose mon sac et ma serviette un peu plus loin et attrape ma planche pour finir dans l’eau. Assise sur ma planche je scrute l’horizon pour attendre une bonne vague. Lorsque je la sens arrivée je souris, je m’allonge sur ma planche et nage jusqu’à elle. A nous deux ma cocotte, on va voir ce que tu as dans le ventre. Je prend une grande inspiration et lorsque je "sens" que c’est moment je me met debout d’un coup et glisse sur cette merveille. Je prend totalement mon pied, un grand sourire aux lèvres j’achève ma traversée tranquillement. Je me rassois, je vais pour attendre la prochaine mais je me retiens et préfère retourner à mes affaires. Sinon je n’arriverais jamais à revenir sur le sable et retrouver les garçons. Je plante ma planche à côté de mes affaires et attrape ma serviette pour tenter d’essuyer mes cheveux. Je passe mon chouchou à mon poignet pour penser à les rattacher tout à l’heure en retournant à l’eau. Je regarde les autres surfeurs, certains ont l’habitude et j’ai l’impression de les voir s’envoler. J’adore cette sensation, c’est magique. Je sens des mains sur mes hanches et un baiser dans le cou je me retourne en souriant reconnaissant mon petit ami. « Salut toi ! » dis-je avant de l’embrasser. Mon sourire se fane doucement en apercevant son meilleur ami. Hum… C’est une blague ? Pendant deux secondes j’ai espoir qu’il ne me reconnaisse pas, mais celle qui était ivre c’était moi et je vois bien qu’à son regard sur moi il est aussi surpris que moi. Donc il se souvient lui aussi. J’espère pas trop non plus, parce qu’il me semble que j’étais dans un bel état quand même… Pitoyable. Je ne sais pas comment réagir mais Dimitri brise la glace en nous présentant. « Ian, je te présente Romy. Romy, Ian, mon meilleur ami. » il est tout sourire, je sais qu’il est heureux de cette rencontre, il me l’a dit. Il avait hâte que son meilleur ami rencontre sa petite amie, compréhensible. Mais ce qu’il ne savait pas finalement c’est que l’on se connaissaient déjà. Et pas que de vu. Je retiens un soupire, j’ai couché avec le meilleur ami de mon copain. J’ai envie de me frapper, de me cacher sous terre et de mourir dans ma cachette tant j’ai honte. Bien sûr, c’était avant que je rencontre Dimitri mais tout de même. Ian connait des parties de mon corps qu’il n’était pas censé voir un jour. Bon… Moi aussi je sais bien mais quand même. Et puis on va pas se mentir c’est un des meilleurs coups de ma vie. Je secoue la tête et me reprend en souriant. « Enchantée Ian. J’ai beaucoup entendu parler de toi que j’ai l’impression de te connaître déjà ! » Grosse blague. T’envoie du lourd Romy, on adore.


©️ code par Nostaw.

__________________________

You touch me and it’s almost like we knew, that there would be history between us two.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 15
ici depuis : 31/10/2018
statut : Célibataire
MessageSujet: Re: When I saw you again. ft. Romy   Mer 21 Nov 2018 - 10:50

When I saw you again.



Lorsqu’on regarde un mauvais film à la télévision, on se dit toujours qu’on ne finira jamais pas être le connard de l’histoire. Sur cette plage Australienne, en cet instant précis, j’avais l’impression d’être le sale con de l’histoire. Dimitri irradiait de bonheur de nous présenter, je savais bien qu’il n’avait pensé qu’à ça ces derniers jours. Le fait que Romy m’apprenne à surfer était pour lui l’excuse parfaite pour que nous créions des liens tous ensemble.
Mais le fait était que Romy et moi étions liés d’une façon bien différente. Rapidement, une fois la surprise passée j’avais fait le compte. Nous avions eu notre aventure avant qu’ils ne se mettent ensemble. C’était déjà ça de gagner. Mon estime virtuelle de Romy restait intacte. C’était juste mon comportement vis-à-vis de mon meilleur ami qui demeurait flou. J’ignorais s’il fallait que je lui dise la vérité tout de suite, quitte à rendre la situation malaisante ou s’il était mieux de se taire. Je n’avais pas envie de lui mentir, pas même par omission. Mais j’avais bien l’impression que dans tous les cas de figure Romy et moi étions les salauds de l’histoire.
La jeune femme coupa toutes mes considérations d’honnêteté lorsqu’elle répondit rapidement après l’introduction de Dim. J’aurais pu me dire qu’elle ne m’avait pas reconnu, qu’elle avait peut-être tout oublié du fait de son ivresse ce soir-là. Mais son regard quelques instants auparavant ne pouvait être plus évocateur. Elle se souvenait, elle savait parfaitement les choses et les implications qu’elles pouvaient avoir. Elle avait juste choisi d’omettre ce pan de notre existence auprès de Dimitri. Le choix était mien à présent. Devais-je faire l’ami exemplaire et la griller, remettant ainsi sa confiance en doute dans l’esprit de mon meilleur ami ?

Le sourire de Dimitri me débouta de mes ambitions honnêtes immédiatement. Il était trop heureux pour que je puisse chasser son bonheur d’un revers de main. Lâche sans doute, je décidais de faire l’ignorant de mon côté également. « Dim n’arrête pas de me harceler avec toi, donc c’est un peu pareil de mon côté j’imagine ! » rétorquais-je avec un drôle de sourire car j’avais du mal à masquer mes ressentis réels. Dimitri me connaissait trop, il fallait que je pense rapidement à autre chose si je ne voulais pas qu’il se mette à se demander ce qu’il pouvait bien m’arriver. « Tu es super bonne surfeuse il parait ? » demandais-je vraiment curieux à ce sujet.

Car même si la situation était cocasse, je ne me serais jamais douté qu’elle pouvait avoir une telle passion. Après tout, elle n’avait pas l’air d’être une ivrogne sans vergogne, sa soirée de beuverie devait donc être quelque chose d’exceptionnel et ne pas vraiment lui ressembler.
Retenant un soupir en pensant que je me mettais dans la merde alors que ça ne faisait pas deux mois que j’étais là, je fixais l’océan. La mer avait toujours été un refuge, le rythme des vagues variant selon la météo et un tas d’autre facteur avait le don de m’hypnotiser et de me relaxer rapidement. Mon envie débordante d’apprendre à surfer venait en partie de là. J’avais toujours vu les pratiquants de ce sport comme des personnes en communion avec l’océan sur lequel ils surfaient. Comme si l’homme et la nature parvenaient à s’unir pour créer quelque chose de beau et d’harmonieux. Néanmoins, j’étais bien conscient que cette harmonie était tout sauf innée. C’était le résultat d’énormément de travail. Mais ça ne me faisait pas peur. Le sport était mon métier de base. J’avais sans doute la musculature nécessaire, et la théorie je l’avais lue et relue des centaines de fois. La pratique était tout ce qu’il me manquait. C’était sans doute déjà beaucoup, mais je savais que je pouvais progresser en m’entrainant chaque jour. Et peut-être qu’un jour, surfer deviendrait mon refuge. Enfin… si je parvenais à passer au travers de cette après-midi qui s’annonçait définitivement différente de ce à quoi je m’attendais initialement.



©️ code par Nostaw.

__________________________

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 69
ici depuis : 31/10/2018
crédits : Jump-Girl (avatar) ; crack in time (signature)
statut : en couple.
MessageSujet: Re: When I saw you again. ft. Romy   Mer 21 Nov 2018 - 17:58

When I saw you again.



J’étais loin de m’attendre à ça. On avait combien de chance pour que ça nous arrive sérieusement ? C’était une seule fois ! A croire que le karma se moque de moi. Qu’il me fait comprendre que ce genre de plan ce n’était vraiment pas pour moi. C’est bon j’ai compris ! Son meilleur ami quoi… J’avais tellement entendu parler de lui. Mais cet inconnu d’un soir je n’avais pas retenu son prénom, ou je ne lui avais même pas demandé… C’était possible aussi. Heureusement que je n’avais pas été encore chez eux. J’aurais eu l’air maline dans cet immeuble que je connais déjà. Enfin, j’imagine que ça arrivera sûrement jour, mais la vraiment je ne suis pas prête. Comment entrer dans leur appartement où la seule pièce dont je me souviens c’est la chambre du meilleur ami de mon petit ami ? Je me mets vraiment dans de ces plans moi sérieux… C’est n’importe quoi ! « Dim n’arrête pas de me harceler avec toi, donc c’est un peu pareil de mon côté j’imagine ! » Je lui souris, comme si j’étais amusée par ce qu’il disait. Mais je suis mortifiée. J’ai tellement honte. Alors qu’au final qu’avons-nous a nous reprocher ? Pas grand-chose. On ne s’est jamais revu. Et on a couché ensemble avant même la première fois que je parle à Dimitri. Ce sentiment de tromperie et de mensonge ne me quitte pas pour autant. « Tu es super bonne surfeuse il parait ? » Merci le changement de conversation ! Je lui souris. « Super bonne je ne sais pas, mais on va dire que je gère. » « Elle ment. Je l’ai et elle fait plus que gérer. » Je roule des yeux. N’importe quoi. Objectivité bonjour ! « Je peux t’aider pour les bases. Après si tu veux aller plus loin, faudra demander à un vrai prof. » je lui explique. Je le regarde de haut en bas. « Tu es prêt ? » Je me tourne vers Dimitri. « Tu viens aussi ? » je demande en souriant. « Deux boulet pour toi ? Non, je vous laisse vous débrouillez. Je vous rejoindrais plus tard. » Je hoche la tête. J’imagine qu’il veut nous laisser faire connaissance tranquillement. Mais une fois seule avec lui, je redoute le fait que ce soit encore plus gênant…  


©️ code par Nostaw.

__________________________

You touch me and it’s almost like we knew, that there would be history between us two.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 15
ici depuis : 31/10/2018
statut : Célibataire
MessageSujet: Re: When I saw you again. ft. Romy   Dim 9 Déc 2018 - 11:46

When I saw you again.



Alors que mon meilleur ami nous annonce qu’il va s’éclipser, tous mes instincts me hurlent que je devrais faire quelque chose pour le retenir. Mais il s’éloigne déjà, alors que je finis de zipper ma combi. Je retiens une grimace. Il est à présent assez loin pour ne plus entendre notre conversation avec Romy. Me retournant vers la mer histoire qu’il ne puisse pas lire sur mes lèvres, je regardais la jeune fille de côté et soupirais avant de prendre la parole « Alors c’est quoi le plan ? Ne jamais rien lui dire ? » demandais-je sans provocation ou intention de l’accabler du tout. Il fallait juste qu’on se mette d’accord. Je n’étais définitivement pas à l’aise à l’idée de cacher quelque chose de ce genre à mon meilleur ami, mais je ne pouvais pas la forcer à révéler ce genre de détail. Je n’étais pas un aussi gros con que ça. Puis, je ne me voyais pas aller voir Dim et tout lui raconter sans qu’elle soit d’accord. Il était trop heureux de l’avoir comme petite amie pour que je risque seul de tout mettre en péril. C’était plus sa décision à elle que la mienne, mais ça me mettait tout de même mal à l’aise.

Regardant les vagues aller et venir, je m’approchais petit à petit planche en main. Sentir la fraicheur de l’eau sur mes pieds m’apaisait déjà. Nager était déjà une de mes activités favorites, plonger était aussi mystérieux qu’intéressant. Alors je ne doutais pas que le surf serait une de mes nouvelles passions. « Merci de t’être dévouée pour m’enseigner en tous cas. » ponctuais-je quand même notre conversation de choses plus normales. C’était ce qu’aurais dû être notre première rencontre. Remerciements et apprentissage, sur un fond de rigolade et de moqueries envers Dim. Mais je devais l’avouer, il m’était difficile de rire en pensant à tout ça. J’avais l’impression de le trahir alors que nous n’avions rien fait de mal au sens strict du terme. L’idée de le faire souffrir du fait d’une soirée trop arrosée et d’un moment de solitude me gênait tout simplement.
Une seule chose me tournait en tête, comment est-ce que ça allait bien pouvoir tourner. Si nous parlions, les choses pouvaient être tendues, mais si nous nous taisions est-ce que la vérité ne finirait pas par nous retomber dessus à un moment où l’autre. Je devais l’avouer j’étais trop perturbé par cette rencontre pour pouvoir penser clairement à tout ça. Me concentrer sur ma leçon était probablement ce que j’avais de plus sage à faire. Histoire que Dimitri ne pense pas immédiatement qu’un truc cloche chez moi. Car même s’il était calme et gentil, il pouvait être une vraie commère à ses heures, et si il soupçonnait que quelque chose ne soit pas normal chez moi, j’en avais pour des heures de questionnements.




©️ code par Nostaw.

__________________________

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 69
ici depuis : 31/10/2018
crédits : Jump-Girl (avatar) ; crack in time (signature)
statut : en couple.
MessageSujet: Re: When I saw you again. ft. Romy   Mar 11 Déc 2018 - 11:51

When I saw you again.



Dimitri s’éloigne en croyant bien faire. Je sais qu’il n’attend qu’une chose c’est que l’on s’entende bien. Combien de fois me l’avait-il dit ? Son meilleur pote et sa copine qui sont pote c’est le pied pour lui. Il avait hâte que l’on se rencontre et moi aussi j’avais hâte. Jusqu’à ce que je le vois. Pourquoi il fallait que ça tombe sur lui ? En plus si j’ai bien compris il vient d’arriver, je n’ai vraiment pas de chance. J’aurais pu coucher avec n’importe quel autre mec mais non il fallait que ça tombe sur lui. Bizarrement je me souviens de cette soirée, de chaque caresses, chaque baisers. Ce n’était qu’une seule fois, mais une merveilleuse fois. « Alors c’est quoi le plan ? Ne jamais rien lui dire ? » Je me mords la lèvre et baisse les yeux. Ouais. Ça ne doit pas être simple pour lui non plus. Ils ne doivent rien se cacher depuis des années. Mais moi non plus ça ne me plaît pas de lui cacher quelque chose. Mais bon comment on peut lui dire ça ? "En fait on se connaît, il y a quelques semaines on a couchés ensemble ! Oh mais t’inquiète c’était avant qu’on se rencontre donc ça ne compte pas chéri !" tu parles, il va me tuer. « J’en ais aucune idée. Je suis aussi mal que toi. Je ne sais pas quoi penser de tout ça. Tu le connais mieux que moi… Quelle serait la meilleure solution à ton avis ? » Même si je ne suis pas sûre qu’il y ait vraiment de meilleure solution ! Mais bon je ne me fais pas d’idée je suis certaine qu’il sait mieux que moi ce qu’il faut faire. Ils se connaissent depuis des années, je suis dans la vie de Dimitri depuis deux semaines. Je ne fais pas le poids. Je suivrais ce qu’il croit être le meilleur, quelque soit la finalité de tout ça.
« Merci de t’être dévouée pour m’enseigner en tous cas. » Je suis soulagée par ce changement de conversation. Même si je n’oublie, ça me change les idées. De toute façon je n’ai pas de solutions. Autant m’occuper l’esprit autrement. « Avec plaisir, j’adore surfer. Alors partager ça avec quelqu’un ne me dérange pas du tout ! On va d’abord essayer sur le sable d’accord ? Parce que si tu n’arrives pas à te lever ici, ça risque d’être drôle dans l’eau. » Enfin surtout pour moi. Et aussi pour Dim’ qui n’attend qu’une chose dégainer son téléphone pour filmer toutes ses chutes. Il me l’avait avoué alors qu’on parlait de cette journée il y a quelques jours. Je pose ma planche sur le sable « T’es prêt à avoir des bleus ? » je me couche sur ma planche. « Alors tu es souvent allongé, tu t’aides de tes bras pour aller où tu veux. Et quand tu commences à sentir la vague. Je ne sais pas trop comment te décrire cette sensation… Tu comprendras tout seul, tu verras. Et donc quand tu le sens tu sautes sur tes jambes et tu t’aides de tes bras pour rester debout sur ta planche. » je lui explique en faisant chaque gestes pour lui montrer. Je sais que c’est plus facile ainsi, mais c’est aussi assez trompeur. Lorsque mon père en avait fait de même avec moi, je me suis dit "trop easy !" et boum tu te casses la gueule une bonne cinquantaine de fois avant de réussir. Et ça c’est juste dans le sable. Après dans l’eau c’est encore une autre histoire… Mais peut-être est-il plus de doué que moi. Voyons ça.
©️ code par Nostaw.

__________________________

You touch me and it’s almost like we knew, that there would be history between us two.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 15
ici depuis : 31/10/2018
statut : Célibataire
MessageSujet: Re: When I saw you again. ft. Romy   Jeu 13 Déc 2018 - 10:43

When I saw you again.



Si on m’avait dit que la situation allait tourner ainsi, jamais je ne l’aurais cru. Comment aurais-je pu imaginer que la jeune femme du bar était la copine de Dim ? C’était tout simplement impossible. J’avais l’impression dérangeante d’avoir fait quelque chose de terrible, et je ne pouvais m’en détacher. Il allait bien falloir cependant, car mon meilleur ami était plus qu’attaché à elle, il était donc nécessaire que nous trouvions une solution. Puisqu’elle avait commencé par éviter la chose, je profitais de notre moment solitaire pour lui demander quel était son plan un peu. En voyant son expression à la suite de ma question, je compris qu’elle ne souhaitait pas seulement protéger son image auprès de Dimitri. Non, elle souhaitait juste lui éviter de souffrir. Et ça le peinerait sûrement, mais je ne voyais pas comment faire autrement. « Je ne pense pas qu’il y ait de meilleure solution. Ca va lui faire mal c’est sûr. Mais bon… puisqu’on a pas tout déballé directement, on a un peu de temps pour y penser. » je temporisais, pas certain non plus que ce soit la meilleure chose à faire. Mais après tout, le mal avait été fait il y a longtemps. Sans qu’il ne le sache. Puis, il aurait dû me montrer des photos de Romy lui aussi, j’aurais pu lui dire qu’elle ressemblait à la fille du bar, et comme ça tout ça serait de l’histoire ancienne pour tout le monde. Je soupirais mentalement, il était bien plus aisé de rejeter la faute sur les autres plutôt que d’assumer le fait que nous nous trouvions tous les trois dans une position des plus inconfortable.

Je décidais de passer à autre chose. Car Dimitri allait finir par se demander ce qui se passait entre nous si nous ne nous mettions pas au travail rapidement. Il me connaissait trop bien, et savait que j’étais avide d’apprendre tout ce que je pouvais aujourd’hui. Je recentrais l’attention de la jeune femme sur la raison de notre venue ici et elle entreprit de m’expliquer les bases. Attentif, comme toujours lorsque l’on m’explique les bases d’un sport je me concentrais et analysais chacun de ses mouvements. Son ton laissait sous-entendre que c’était plus compliqué qu’il n’y paraissait mais je ne fis pas de commentaire. Dimitri ne lui avait probablement pas dit que le sport c’était mon domaine, que j’y avais fait mes études. En apprendre de nouveaux était quelque chose d’habituel pour moi après 5 années à étudier cela. Néanmoins, je ne prenais rien à la légère et tentait de décomposer au maximum ses mouvements. Se mettre à plat ventre sur la planche, ça semblait le plus simple. On se servait des mains comme de pagaies, à long terme ça devait faire travailler biceps et triceps mais ça devrait pouvoir se faire. L’agilité et l’équilibre nécessaire pour se relever semblaient plus complexe toutefois. Puis si tant est que je parvenais à me lever, il faudrait que je garde un minimum d’équilibre pour ne pas me casser la figure juste après une fois dans l’eau. Je hochais la tête, et positionnais ma planche à côté de la sienne. « On voit que c’est vraiment ton truc. Tu expliques de façon très détaillée, et avec les mouvements à côté pour qu’on visualise c’est super cool. » la complimentais-je sincère. L’enseignement du sport aux autres faisait partie de mes compétences acquises durant les études, et je me devais de la féliciter à ce propos car ce n’était pas du tout son domaine de base à elle, si mon meilleur ami m’avait bien renseigné. « Bon. Allez, je me lance. » déclarais-je comme pour me donner du courage.
Je posais ma planche sur le sable et me concentrais. Essayant de reproduire les mouvements que j’avais vu, je me mettais à plat ventre dessus et mimais d’avancer dans l’eau. Puis, je plaçais mes mains de part et d’autre de la planche utilisant mes bras pour me stabiliser et j’effectuais l’espèce de petit saut qu’elle venait de faire pour se relever. Sans aucune grâce, je me retrouvais à moitié à croupi, presque déséquilibré mais plutôt debout sur la planche dès le premier essai. Peu satisfait, je me relevais totalement histoire de ne pas perdre totalement ma dignité et me retournais vers Romy. « Tu as des conseils pour rentre le truc plus naturel, ou c’est juste de la pratique ? » l’interrogeais-je complètement sérieux et presque professionnel. Il ne pouvait en être autrement, je voulais apprendre, j’en avais eu envie depuis tellement longtemps que j’en avais oublié notre problème basal.

©️ code par Nostaw.

__________________________

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: When I saw you again. ft. Romy   

Revenir en haut Aller en bas
 
When I saw you again. ft. Romy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: eastern district :: horseshoe bay-
Sauter vers:  
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement