AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kyou + J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 98
ici depuis : 28/11/2018
crédits : Kyo-Kyo, motley control.
double-compte : Glenn, Hideshi, Tian Shu.
statut : célibataire.
MessageSujet: Kyou + J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage   Jeu 29 Nov 2018 - 14:15

j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visageAvec Noël qui approchait et tes responsabilités de PDG, tu étais débordé. Tu partais de chez toi à huit heures du matin. Pendant ta pause déjeuner, les jours où tu étais à ta boutique, tu discutais des affaires de tes entreprises avec le vice-président, qui avait plutôt le rôle du PDG qu’autre chose. Ca t’épuisait à chaque fois même si c’était la majeure partie du temps en visio-conférence. Avant de réouvrir ta boutique, à quatorze heures, tu faisais une sieste d’un quart d’heure, ton rhinocéros en peluche avec une goutte d’huile essentielle de camomille dessus. Juste assez pour ne pas envahir ton odorat trop sensible.

Tu n’avais pu rentrer chez toi qu’à vingt-et-une heure trente, au lieu de vingt heures maximum. Dîner d’affaires. Ca t’épuisait, tu n’avais qu’une envie, retrouver le calme de ton chez toi, loin de toute interaction sociale. Sitôt rentré, tu abandonnas ta sacoche à côté de la porte, sur tes chaussures. Tu partis vers la salle de bains te faire couler un bain. Tu restas cinq bonnes minutes à observer l’eau couler, fasciné, jusqu’à ce qu’un bruit imprévu te sortes de ta contemplation. Quelqu’un frappait bruyamment à ta porte. Qui osait venir te déranger ainsi sans prévenir ? Tu avais prévu toute ta soirée, et voilà qu’un imprévu débarquait. Tu haïssais ça. Tu coupas l’eau, espérant qu’elle ne refroidisse pas trop. Peut-être était-ce juste un collègue qui t’apportait un dossier oublié. Ca t’arrivait régulièrement.

Tu attrapas la chemise que tu avais balancée sur le canapé, galéra à la fermer en vitesse pour faire taire ce bruit inattendu, boutonna incorrectement les boutons. Cette étape de ta journée prenait en général presque cinq vraie minutes, impossible de le faire correctement en quelques secondes. Tu ouvris la porte, regard toujours baissé vers la boutonnière qui te désespérait. Tu levas les yeux pour voir ton invité.

Ben… qu’est-ce que tu fais là ? Kyo. Tu aurais pu t’en douter, il n’y avait que lui pour débarquer n’importe quand et en toquant si fort. C’était bien le seul dont tu tolérais la présence imprévue.
©️ 2981 12289 0

__________________________

    wake me up
    Wake Up, we’ve pressed for time That innocent child has grown up suddenly Now I’ll awaken this fearful society Share a story with the new me You can’t put a price on m life It’s a life that can’t be exchanged with anyone else’s Our reality is like pain That is trapped inside a stone pot


Dernière édition par Lou E. Phantomhive le Ven 30 Nov 2018 - 11:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 159
ici depuis : 01/08/2018
crédits : Nelliel (bazzart)
double-compte : Zyann Hope & Josh King
statut : Célibataire enfin si on peu dire.
MessageSujet: Re: Kyou + J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage   Ven 30 Nov 2018 - 9:04

J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage x Lou & Kyo xKyo lève les bras loin au-dessus de lui étirant son corps fin et musclé, il est 11 h 30 il ouvre les yeux, c'est une chose qu'il apprécie depuis qu'il est partie loin de chez lui de pouvoir faire de vraie grasse matinée, pouvoir disposer de son temps comme il le désire, peut-être qu'il arrivera un moment où il se lassera de tout ce temps à rien ne rien faire, mais pour l'heure il aime le rythme qu'il s'impose et malgré toutes ses journées sont plutôt bien remplies. Il rejette les draps d'un mouvement fluide et se lève en s'étirant encore en allant jusqu'à la salle de bain. Passage dans sa chambre devant son armoire et direction le studio, il appelle toute sa petite maison "Studio"simplement à cause d'une pièce qu'il a faite faire, un studio avec une acoustique de pointe son piano dans un coin et une mini-cabine d'enregistrement et un espace assez grand pour danser, C'est dans son sang, il ne peut vivre sans musique, sans danse et même s'il ne le fait que pour lui, il en a besoin. Après plusieurs heures enfermées il est sorti manger quelques choses, il est complètement décalé et ça lui va pour le moment, en rentrant il a cette impression et ce depuis plusieurs jours, d'un manque sans parvenir à mettre le doigt sur ce que c'est. Assis sur le sol de son studio il griffonne sur une feuille les paroles d'une chanson, il rature un mot et la phrase entière y passe, saisissant la feuille il la roule en boule et la balance dans la pièce. Il se lève quelques instants plus tard en soupirant la ramasse la défroisse pour ses relire avant de la jeter pour de bon, la journée est passée sans qu'il ne la voie, dans la cuisine il s'immobilise devant la feuille, le texte est pourri sur cela il ne changera pas d'avis, par contre quelque chose lui saute aux yeux, son manque est là sur le papier il l'a noté partout, il sourit et balance la feuille. Il se change rapidement et en moins de temps qu'il faut pour le dire il est au volant de sa voiture, ça l'énerve ce manque qu'il ressent, cette sorte d'addiction pour lui. A vrai dire dès qu'il a croisé son regard le premier soir il l'a ressenti et il a tenté de l'ignorer, mais c'est toujours là voir c'est incontrôlable. Il gare sa voiture à coté de la sienne, il est surement seul, sinon femme ou homme il le foutra dehors. Kyo ne se contente pas de sonner ou taper à la porte c'est du poing qu'il tape sur la porte jusqu'à ce qu'elle s'ouvre et que Lou apparaît dans l'encadrement de la porte. Kyo arque un sourcil et sa bouche esquisse un sourire en coin, il pousse la porte entre sans attendre qu'il le lui dise et claque la porte, il est peut_être encore plus incontrôlable quand il est sobre surtout là, face à ce visage d'ange.
- Je suis venu assouvir un manque, toi Lou.Il saisit sa chemise et l'attire sans préambule vers lui il heurte son torse, Kyo en sourire plus intensément, ils sont de la même taille à un centimètre prêt alors leurs regards ce lie, il esquisse un petit sourire et fond sur ses lèvres, pour que le manque se noie en lui ce dissous créant il le sait un désir plus profond qu'il retient enfermer encore. Ses lèvres sont douces et chaudes et il est accro c'est dingue, après un temps qui sera toujours trop court il relâche ses lèvres ce passant le pouce sur sa bouche en le fixant.
Voilà ça va mieux maintenant.Il recule d'un pas et fronce les sourcils il n'a pas pris le temps de le détailler, il est sexy comme ça, sauf que sa chemise et mise n'importe comment, il n'aime pas cela, il est  un brin maniac, il saisit un bout de chemise et défait les boutons un à un son regard sombre se lève vers lui et le reboutonne convenablement en prenant tout son temps, du plat de sa main il lisse son torse et comme si c'était un geste naturel il s'écarte de lui.
Parfait et sinon comment tu vas ?



©️ YOU_COMPLETE_MESS

__________________________


Le hasard n'existe pas.

Kyo & Lou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 98
ici depuis : 28/11/2018
crédits : Kyo-Kyo, motley control.
double-compte : Glenn, Hideshi, Tian Shu.
statut : célibataire.
MessageSujet: Re: Kyou + J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage   Ven 30 Nov 2018 - 11:44

j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visageSans attendre d’y être invité, il rentra, claquant la porte. Le bruit te fit presque sursauter. Avec la fatigue, tes hypersensibilités augmentaient et tes hyposensibilités avaient tendance à se transformer en hypersensibilités. Mais qu’importe, la sensation de ta peau contre celle de Kyo, même à travers ta chemise, valait bien l’épuisement sensoriel. Et la sensation de ses lèvres contre les tiennes, n’en parlons même pas. Tu lui rendis son sourire, charmeur, ce baiser avait été bien trop court, même pour un simple début.

Il se recula, baissa le regard. Tu devinas qu’il fixait ta chemise, perfectionniste comme il l’était il n’allait pas résister longtemps avant de la reboutonner correctement. Tu l’observas faire, fasciné par tous ces gens qui réussissaient à le faire sans galérer cinq minutes, ainsi que ses doigts bouger autour des boutons, ses mains glisser sur ton torse.

Je suis overbooké à cause du travail, je viens de rentrer... Je suis crevé, mais je suis très content de te voir. Et toi ? Même si ça ne se voyait pas trop car à cause de la fatigue, tu n’arrivais pas à systématiquement penser à afficher un sourire sur ton visage. Mais il semblait moins blasé qu’habituellement, sans nul doute car Kyo était l’une des rares personnes à réussir à te sortir de ton usuelle apathie. Tu ne savais pas trop expliquer pourquoi. Ni mettre un nom sur votre relation, d’ailleurs. Ca ne te semblait pas coller à la définition de sexfriends, il y avait une inconnue dans l’équation.
©️ 2981 12289 0

__________________________

    wake me up
    Wake Up, we’ve pressed for time That innocent child has grown up suddenly Now I’ll awaken this fearful society Share a story with the new me You can’t put a price on m life It’s a life that can’t be exchanged with anyone else’s Our reality is like pain That is trapped inside a stone pot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 159
ici depuis : 01/08/2018
crédits : Nelliel (bazzart)
double-compte : Zyann Hope & Josh King
statut : Célibataire enfin si on peu dire.
MessageSujet: Re: Kyou + J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage   Sam 1 Déc 2018 - 8:33

J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage x Lou & Kyo x

Kyo ressentait encore la sensation délicieuse de ses lèvres contre les siennes, cela a éteint l'urgence de son manque qu'il ressentait en lui. Son regard dans le sien il a pris plaisir à reboutonner sa chemise, il ne faut pas refuser de petits plaisirs comme celui de sentir la peau chaude de Lou sous ses doigts, c'est un privilège bien trop précieux et qu'il a savouré jusqu'à l'extrême. Avec un petit sourire et passant d'un extrême à l'autre il lui demande comment il va, chose naturelle à demander non ? L'a t-il déjà fait, il ne sait pas, la plupart du temps quand ils se voient Kyo est totalement bourré ou presque. Il lève sa main et la pose doucement sur sa joue, il sait combien une journée de travail peut-être épuisante, même si certains diraient qu'il se plaignait pour rien, il aimerait bien les voir avec une journée qui commençait à 6h pour finir très tard dans la nuit, avec des heures de répète chant et danse, de shooting photos, d'interview et autre événement, ils détestent ces personnes qui parlent sans savoir. Donc oui il le comprend parfaitement.
Moi je vais bien car je suis là. Mais on s'en fout de moi... Pourquoi ta chemise était dans cet état, il n'y a personne d'autre ?Il n'a aucun droit de propriété sur lui, pourtant à chaque fois qu'il le voyait trop proche de quelqu'un, cela le menait inévitablement au bord de l'énervement, d'une sorte de jalousie, ouais ça doit être un truc dans le style. Son regard le quitte un instant balayant la pièce des yeux, s'il y a quelqu'un il est bien discret. Il se détache entièrement de Lou et avance dans la pièce et se laisse tomber sur le sofa, il est là il ne compte pas bouger sauf s'il le fout dehors, il le prendrait très mal, la simple pensée qu'il puisse le faire, c'est une douleur cuisante, physiquement ressenti. viens t'asseoir tu l'as bien mérité après cette longue journée. Viens près de moi Lou, je ne suis pas encore rassasié de toi.
Arrivera-t-il à le faire un jour ? Depuis que Lou est entré dans sa vie, il a ce besoin inouï de le voir assez régulièrement, Kyo avec son beau visage des aventures il n'en manque pas au contraire, c'est plus profond ce qu'il cherche près de Lou.
©️ YOU_COMPLETE_MESS

__________________________


Le hasard n'existe pas.

Kyo & Lou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 98
ici depuis : 28/11/2018
crédits : Kyo-Kyo, motley control.
double-compte : Glenn, Hideshi, Tian Shu.
statut : célibataire.
MessageSujet: Re: Kyou + J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage   Lun 3 Déc 2018 - 23:48

j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visageTu souris à sa question, avant de rebaisser le regard vers ta chemise désormais correctement boutonnée. J’ai des problèmes de motricité fine. Il me faut bien cinq minutes pour la boutonner correctement. Pareil pour faire mes lacets… C’était la raison pour laquelle ta paire de chaussures favorite, c’était tes slip-ons Vans damier. Une paire classique, belle et merveilleusement pratique. Tu pouffas doucement en le voyant regarder dans la pièce, comme s’il était en train de chercher un intrus. Il abandonna et partit s’asseoir sur le canapé, t’invitant à le rejoindre. J’arrive, répondis-tu.

Tu partis dans la cuisine et lança la bouilloire, attrapa une tasse, y déposa deux cuillères de café soluble. Tu versas l’eau chaude, une cuillère de sucre roux et repartis dans le salon en buvant une première gorgée. Tu n’étais même pas sûr que ça suffise à te garder éveillé plus d’une heure. Tu t’installas non pas à côté de lui mais sur ses cuisses, une jambe d’un côté, la deuxième de l’autre. Tu replaças l’une de ses mèches derrière son oreille avant de l’embrasser à nouveau. La sobriété te rend encore plus sexy, déclaras-tu en riant.
©️ 2981 12289 0

__________________________

    wake me up
    Wake Up, we’ve pressed for time That innocent child has grown up suddenly Now I’ll awaken this fearful society Share a story with the new me You can’t put a price on m life It’s a life that can’t be exchanged with anyone else’s Our reality is like pain That is trapped inside a stone pot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 159
ici depuis : 01/08/2018
crédits : Nelliel (bazzart)
double-compte : Zyann Hope & Josh King
statut : Célibataire enfin si on peu dire.
MessageSujet: Re: Kyou + J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage   Mar 4 Déc 2018 - 11:44

J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage x Lou & Kyo x
Kyo pose un regard sur Lou, sur son beau visage, sur sa bouche qui forme des mots et des phrases comme fascine pars les mouvements de sa bouche qui étaient sur les siennes il y a encore quelques instants, relevant son regard , il le connaît sans le connaitre et il n'a que vaguement remarqué ses détails là, ou bien il était trop déchiré pour se rendre compte de quoi que ce soit et a vrai dire il s'en moque totalement cela ne change rien Lou reste Lou et cela n'est pas près de changer, il réajuste le col de sa belle chemise couvrant ce corps qu'il apprécie de plus en plus.
Cela serait plaisant de boutonner tous les jours ta chemise pour toi, mais il aurait le risque que je préfère l'inverse.Il faudrait aussi qu'il soit sobre et cela n'arrive pas si souvent que cela et Kyo et quelqu'un de perfectionniste à l'extrême même. Donc il aurait tendance à s'énerver si bourré ses doigts dérapent, ou l'inverse l'emporter dans une spirale d'auto-destruction qu'il ne veut surtout pas retrouver, car malgré ses air posé par instant Kyo a tout le temps de marcher sur un muret sans fin et d'oscillé d'un côté ou de l'autre.
Assis sur le canapé tu le suis des yeux, tu te penches en avant un instant en te frottant le visage avant de re-basculer contre le dossier rejetant la tête sur ce dernier, tes cheveux retombent en arrière tu regardes le plafond et ton regard se ferme une seconde c'est les pas de Lou qui te les fait rouvrir, mais surtout le poids de son corps se posant sur toi, tu redresses le visage, tes mains instinctivement se posent ses cuisses. Tu l'observes, car tu ne peux pas faire autrement que mémorisé chaque détailles et puis ce geste où il vient passer ses doigts dans de tes cheveux."putain j'adore ça" et le meilleur vient après quand il pose à nouveau ses lèvres sur les tiennes, ta main enferme ses cheveux sombres dans ton poing pour approfondir ce baiser, " je suis accro je crois" pense-t-il.
-Toi tu l'est tout le temps, même ce soir ou tu a l'air crevé !
Il lisse le dessous de son oeil Gauche en penchant la tête de côté.


©️ YOU_COMPLETE_MESS

__________________________


Le hasard n'existe pas.

Kyo & Lou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 98
ici depuis : 28/11/2018
crédits : Kyo-Kyo, motley control.
double-compte : Glenn, Hideshi, Tian Shu.
statut : célibataire.
MessageSujet: Re: Kyou + J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage   Mar 4 Déc 2018 - 14:16

j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visageTu ris à sa réponse. Ca tombe bien, moi aussi, murmuras-tu au creux de son oreille, avant de disparaître dans la cuisine chercher du café pour tenter de tenir éveillé aussi longtemps que possible. Chose qui promettait d’être difficile. Tant pis pour la journée de travail de demain… De toutes façons tu avais largement assez d’argent pour arrêter de travailler. Tu ne continuais d’aller au travail que parce que, et bien… tu ne savais faire que ça. A chaque fois que tu n’y allais pas, tu t’ennuyais tellement, tellement plus qu’une journée normale, que tu finissais par te retrouver à boire seul. Et ça, ce n’était pas une bonne idée.

Tu commenças à jouer avec ses cheveux. Les cheveux, c’était ce qui attirait instinctivement ton attention et les siens, tu les connaissais par coeur. Même quand tu étais bourré (ou peut-être, surtout quand tu étais bourré), tu passais des heures à passer tes doigts dans ses cheveux. Tu rebaissas les yeux vers lui, fixant l’espace entre ses deux yeux pour donner l’impression que c’était ses yeux que tu regardais. Tu souris. Tes cernes faisaient facile la moitié de ton visage. Je sais, c’est l’une des seules chances que j’ai. Et ça tombe bien car ça permet de m’adonner à ma seule passion, déclaras-tu avec un sourire charmeur.
©️ 2981 12289 0

__________________________

    wake me up
    Wake Up, we’ve pressed for time That innocent child has grown up suddenly Now I’ll awaken this fearful society Share a story with the new me You can’t put a price on m life It’s a life that can’t be exchanged with anyone else’s Our reality is like pain That is trapped inside a stone pot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 159
ici depuis : 01/08/2018
crédits : Nelliel (bazzart)
double-compte : Zyann Hope & Josh King
statut : Célibataire enfin si on peu dire.
MessageSujet: Re: Kyou + J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage   Mar 4 Déc 2018 - 21:48

J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage x Lou & Kyo x
Son regard se fit plus intense à sa réponse, mais il resta silencieux, car une question lui brûler les lèvres, en effet lui aussi quoi, il aimerait que Kyo l'aide tous les matins pour ses boutons de chemise ou pour les défaire . Il y a une nuance assez colossale, mais ce soir il n'a pas envie d'entendre ce qu'il lui dirait il est bien trop sobre pour cela et la vérité il ne sait pas comment il prendra sa réponse s'il ne pensait pas plaisant de l'avoir chaque matin. Il ne sait même pas pourquoi lui-même il pense cela, ils n'ont aucune attache après tout, même si Kyo à tendance à prendre très mal quand lors d'une soirée un mec tourne autour de Lou, "tu es à moi Lou, rien qu'à moi." son regard le fixe avec les mots dansant dans son regard mais indéchiffrable. Kyo se laisse aller sur le dossier du sofa, les mains de Lou dans ses cheveux font courir des vagues d'électrisations partout sur sa peau. Il n'a pas envie qu'il arrête, mais s'il le fait il ne va pas dormir avant des heures et ses traits sont tellement tirés, si c'était un autre mec il s'en serait mais foutu royalement, mais pas lui, impossible. D'une main il caresse sa joue et bouge légèrement son visage pour que pendant une seconde son regard croise le sien avant que comme toujours il le détourne. Et il lui dit d'une voix suave.
Même si c'est court j'aime quand tu croises mon regard.
Il se redresse et glisse ses mains dans son dos et sous le tissu de sa chemise pour sentir sa peau sous ses doigts, c'est tellement plus plaisant de le sentir vraiment. C'est un besoin pour lui comme le soleil a besoin du ciel indissociable.
Vantard va! Mais tu as raison Lou en toutes occasions tu es parfait. Il lui saisit l'une des mains, ses doigts s'accrochant aux noeuds qu'il a créés dans ses cheveux et la porte à ses lèvres embrassant le creux de sa main, relevant les yeux et en nouant ses doigts aux siens il lui demande.
Et c'est quoi ta seule passion Lou, je ne la connais pas et j'aime tout savoir de toi.


©️ YOU_COMPLETE_MESS

__________________________


Le hasard n'existe pas.

Kyo & Lou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 98
ici depuis : 28/11/2018
crédits : Kyo-Kyo, motley control.
double-compte : Glenn, Hideshi, Tian Shu.
statut : célibataire.
MessageSujet: Re: Kyou + J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage   Mar 4 Déc 2018 - 22:36

j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visageTu frissonnas en sentant ses doigts sur la peau de ta joue. Tu sentais plus intensément que la majorité des gens n’importe quel contact sur ta peau. Tu ne le supportais que lorsqu’il était consenti. Les sensations telles que le vent lorsque tu ne pouvais pas y échapper, c’était insupportable. Par contre, quand c’était quelqu’un que tu appréciais, c’était tout le contraire. Tu étais tel un chat à qui on caresse son endroit favori. Tu soutins presque deux secondes le regard de Kyo, un exploit vu ton niveau de fatigue. Tu avais attendu de nombreuses heures de rentrer chez toi pour t’enfoncer dans ton bain, mais les bras de Kyo étaient un lieu suprenamment encore plus sensoriellement agréable. Même si c'est court j'aime quand tu croises mon regard. Tu relevas la tête, le fixant dans les yeux une demie seconde avant de les baisser en souriant doucement.

En sentant sa main passer sous sa chemise, tu te collas à lui, tête sur son épaule, mains sur sa nuque, appréciant la chaleur et la douceur de ses mains sur ta peau plus froide. Tu relevas la tête pour lui répondre. Je ne suis pas parfait, non. Tu reposas ta tête sur son épaule, détaillant la main dans laquelle il tenait la tienne. Tu ris doucement à sa question. Oh si tu la connais, j’en suis sûr. Le contraire est impossible. C’est ni le travail, ni internet, ni l’alcool… il ne reste pas grand chose comme activité que je passe de nombreuses heures par semaine à faire. Voire parfois, les meilleurs jours, plusieurs heures par jours. Mais cette situation te faisait plus souffrir qu’autre chose.
©️ 2981 12289 0

__________________________

    wake me up
    Wake Up, we’ve pressed for time That innocent child has grown up suddenly Now I’ll awaken this fearful society Share a story with the new me You can’t put a price on m life It’s a life that can’t be exchanged with anyone else’s Our reality is like pain That is trapped inside a stone pot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 159
ici depuis : 01/08/2018
crédits : Nelliel (bazzart)
double-compte : Zyann Hope & Josh King
statut : Célibataire enfin si on peu dire.
MessageSujet: Re: Kyou + J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage   Mer 5 Déc 2018 - 14:03

J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage x Lou & Kyo x
Kyo est un être complexe depuis sa toute première descente aux enfers, quand la surcharge de boulot, la peur d'être relégué par d'autres, oublié par ses fans, faire toujours plus, ne pas compter ses heures, toujours dans un avion ou un taxi, dormir chaque nuit dans un lit différent et toujours seul, toute sa vie a été réglé comme du papier a musique et quand la mort brutale de sa soeur la menait au bord du gouffre, il c'est enfui et il a développé le vrai lui ou celui qu'il aurait été sans la gloire, il ne sait pas vraiment; c'est comme s'il avait une seconde vie. Plus souvent qu'il ose le dire, la vie d'avant lui manque alors il s'immerge dans les vapeurs de l'alcool dans le sexe avec des inconnus. Ce qui n'est pas le cas de Lou et c'est aussi cela qui n'aime pas, il a un pouvoir sur lui qu'il ne contrôle pas et ce soir qu'il n'a pas ingéré une seule petite goûte d'alcool, il prend toute l'étendue des chaînes qui l'enserrent. Kyo a exprimé a voix haute ce qu'il aime et la conséquence fut immédiate, le regard sombre de Lou se posant un instant furtif sur lui, il sent les chaînes mordre dans sa chair.
Je vais te le demander plus souvent Lou, en espérant que cela te plaise autant qu'a moi. J'aime ton regard.
"J'aime tout de toi." Il a besoin d'alcool d'un seul coup, il va se mettre minable jusqu'à en oublier son doux prénom "Lou" ses mains glissent dans son dos alors qu'il se blottit plus contre lui, voilà aussi une conséquence de la sobriété, encore plus de douceur, il en a toujours eu entre eux, mais pas autant et cela renforce la sensation brûlante d'inquiétude qui est en lui. Il sait ce que c'est, l'attachement... c'est une chose trop dangereuse, trop douloureuse surtout, car le bonheur n'existe jamais longtemps, on vous l'arrache de gré ou de force. Néanmoins, il avait besoin de sa présence et il a succombé à cet attachement. Il sourit légèrement à sa déclaration.
cela Lou ! C'est à moi d'en décider, tes défauts font de toi ce que tu es et cela me plaît. Lui-même plus de défauts que de qualité à se demandaient pourquoi Lou le supporte, lui comme les autres, un véritable mystère, dont il n'a pas envie de se pencher à cet instant à mi-chemin vers l'extase. Kyo joue avec les doigts de Lou dans un geste naturel, comme s'il le faisait toujours, ce qui est vrai aussi, Kyo est très tactile il a besoin de se contacte, cela le rassure. Il arque un sourcil, il ne voit que le sexe alors, mais tant de fois par semaine. Cela fait bouillir une jalousie immense en lui.
Le sexe alors... Humm tous des tocards les autres, il te mérite pas, tu le sait ça ! Trouve-toi une autre passion.Qu'est-ce qu'il ne supporte pas de le voir avec d'autres, mais c'est ainsi à aucun moment Kyo à faire mine de vouloir être officiellement en couple avec lui, cela lui fait bien trop peur, mais il gère mal de le savoir dans les bras d'autres que lui. Il devrait peut-être faire en sorte d'être tout le temps-là à chaque soirée, personne d'autre que lui le mérite de le toucher et encore lui-même ne le mérite pas plus que les autres, c'est peut-être même le pire, Kyo est une épave.
Moi en cet instant tu est ma passion Lou, toi et ta peau hyper douce. Dis remontant ses mains sur le devant de sa chemise et son torse, créant au final sans le vouloir un chatouillement qui le fait rire lui-même.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

__________________________


Le hasard n'existe pas.

Kyo & Lou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 98
ici depuis : 28/11/2018
crédits : Kyo-Kyo, motley control.
double-compte : Glenn, Hideshi, Tian Shu.
statut : célibataire.
MessageSujet: Re: Kyou + J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage   Mer 5 Déc 2018 - 20:12

j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visageTu souris à nouveau à sa réponse, mais cette fois tu baissas encore un peu plus le regard. Tu peux mais je ne peux rien garantir à l’avance. Tu pouvais à peine savoir le matin dans quel état tu allais finir la journée. Même quand tu étais en pleine forme au réveil, tu pouvais terminer complètement éreinté, à te laisser tomber sur le sol et rouler en boule dessus dès que tu passais le seuil de ta porte. Cependant, désormais, il était extrêmement rare que tu finisses par te blesser pour gérer tes surcharges sensorielles. Tes parents n’étaient plus là pour te le dire, mais c’était un très gros progrès, quand on compare à tes comportements durant l’enfance.

Tu étais bien là, dans ses bras, à apprécier les sensations que provoquaient ses doigts sur ta peau. Habituellement, tu n’aimais pas les frôlements, qu’on te touche doucement ; pour que ce soit agréable, il fallait que ce soit plus appuyé. C’était pour ça que tu te retrouvais souvent avec des griffures dans le dos. Mais avec Kyo, ça n’était pas comme avec les autres. Il y avait quelque chose qui rendaient les choses différentes. Tu ne savais pas quoi et tu haïssais le fait d’être incapable de comprendre.

En réalité… ce n’est pas une passion… C’est plus… une addiction… C’est trop, ça me fait souffrir mais je suis incapable d’arrêter. Au contraire. Tu enfouis un peu plus ton visage dans le creux de son épaule. Tu avais honte d’avouer ça. Tu n’arrivais pas à arrêter, à ralentir, hormis quand tu avais ces périodes inexpliquées de dégoût total. Tu cherchais toujours plus à aller dans les extrêmes, à la recherche de sensations toujours plus envahissantes pour te sortir de ton blasement permanent.
©️ 2981 12289 0

__________________________

    wake me up
    Wake Up, we’ve pressed for time That innocent child has grown up suddenly Now I’ll awaken this fearful society Share a story with the new me You can’t put a price on m life It’s a life that can’t be exchanged with anyone else’s Our reality is like pain That is trapped inside a stone pot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 159
ici depuis : 01/08/2018
crédits : Nelliel (bazzart)
double-compte : Zyann Hope & Josh King
statut : Célibataire enfin si on peu dire.
MessageSujet: Re: Kyou + J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage   Ven 7 Déc 2018 - 8:52

J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage x Lou & Kyo x
L'espoir et le moteur de la vie il paraît. Il le lui demandera ou il cherchera à capter son regard avec le sien ou d'un geste. Son regard est si intense quand il se pose dans le sien, il se souvient particulièrement d'une fois ou son regard était resté vraiment dans le sien, c'est depuis ce moment hors du temps qu'il est fou de son regard, il aime s'y perdre, chaque fois qu'il sait qu'il doit le voir il évite de mettre des lentilles de couleurs qu'il affectionne pourtant beaucoup, simplement pour qu'il n'y est aucune barrière si par hasard Lou arrive rester sur lui plus d'une ou deux seconde. C'est totalement contradictoire avec cette peur de se lier à nouveau avec quelqu'un, Lou est l'exception à la règle. Mais Kyo se met malgré tout d'innombrables barrières, il gère cette attirance dangereuse, du moins pour l'instant.

Ce soir Kyo est d'une douceur presque hallucinante, pas qu'il soit d'ordinaire violent dans ses gestes et encore moins avec Lou. Mais il se sent apaisé ce soir presque en phase avec lui-même et c'est une délicieuse sensation de bien-être combien de temps cela tiendra il n'en sait rien, alors il savoure. Est-ce la présence de Lou et le fait qu'il soit sobre ?!

Aucune réaction à son compliment ? Sa détente douce se craquel légèrement, mais il ne dit rien et ne montre rien, au final il est peut-être trop vulnérable ce soir, ce bien-être et une corde raide et elle tremble sous ses pas. Kyo le regard parler d'addiction de souffrance, d'impossibilité d'arrêter, il parle bien de sexe de ces putains de partenaire qu'il passe dans ses bras, une tension se matérialise dans tous son corps, ses mains posées sur son torse se crispent et il le retire brutalement, se calant contre le sofa le regard tous sauf sur lui, sa respiration est devenu plus lourd comme un volcan se réveillant "putain " hurle-t-il dans sa tête, il faut qu'il se barre d'ici qu'il s'éloigne de Lou. Mais Kyo ne bouge pas, posant un regard glacial et douloureux sur Lou. Il pose ses mains sur la taille de Lou est presque sans difficulté il le fait basculer à côté de lui, cela lui fait mal de l'avoir contre lui, un mal qui coule dans ses veines, il se lève repousse ses cheveux vers l'arrière et ils reviennent naturellement se replacé. Il pose son regard vers le bar et une soif lui brûle la gorge, une envie de se noyer dans l'alcool et d'oublier. La voix tendue et lui présentant son dos Kyo lui parle d'une voix qu'il ne maîtrise pas.
-Je devrait peut-être rentrer, tu as besoin de dormir et... t'as pas besoin de moi...





©️ YOU_COMPLETE_MESS

__________________________


Le hasard n'existe pas.

Kyo & Lou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 98
ici depuis : 28/11/2018
crédits : Kyo-Kyo, motley control.
double-compte : Glenn, Hideshi, Tian Shu.
statut : célibataire.
MessageSujet: Re: Kyou + J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage   Ven 7 Déc 2018 - 13:13

j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visageOn dit que les autistes Asperger sont des génies, mais encore une fois, tu avais la preuve que c’était faux. Tu t’étais retrouvé sur le canapé, son dos face à toi, sans rien comprendre à ce qu’il venait de se passer. Dans ta fatigue, tu lui avais confié l’un de tes plus grands secrets, ta plus grande honte. Et puis, c’était quoi ce qu’il racontait ? Comment pourrais-tu ne pas avoir besoin de lui ? A chaque fois que tu le voyais, même complètement bourré, t’étais le plus heureux des hommes. Alors comment pouvait-il affirmer ce genre de choses ? Tu baissas les yeux. Tu haïssais les conflits plus que tout, tu ne savais jamais comment les résoudre. Les gens étaient tellement compliqués, pourquoi n’il y avait-il pas de mode d’emploi pour savoir comment se comporter comme un neurotypique avec les neurotypiques ? Tu détestais ça, tu détestais cette situation, tu n’arrivais même pas à analyser la situation pour comprendre ce qu’il venait de se passer. Peut-être était-ce juste le manque d’alcool ? S’il n’y avait que ça pour faire plaisir à Kyo, qu’il aille vider ta réserve, si ça pouvait l’aider à se sentir bien alors c’était tout ce qui comptait, et tant pis si toi aussi tu finissais bourré pour oublier que tu étais incapable de l’aider à sortir la tête de l’océan d’alcool dans lequel il peinait à avancer.

Tu sentais le sommeil t’envahir encore plus, ton corps réclamait le sommeil, mais tu refusais de l’écouter. Tu te levas, t’approchas de lui. Tu posas doucement ta main sur son épaule. Kyo, dis-tu d’une voix à la fois douce et ferme. Tu le forças à se tourner vers toi et, même si tu savais que tu allais en être épuisé pour plusieurs jours, tu plongeas ton regard dans le sien. Bien plus longtemps que les sept secondes maximum pour lesquelles tu réussissais habituellement à le faire. Croyait-il réellement que tu forcerais autant pour garder le regard dans les yeux de quelqu’un qui ne représentait rien pour toi ?
©️ 2981 12289 0

__________________________

    wake me up
    Wake Up, we’ve pressed for time That innocent child has grown up suddenly Now I’ll awaken this fearful society Share a story with the new me You can’t put a price on m life It’s a life that can’t be exchanged with anyone else’s Our reality is like pain That is trapped inside a stone pot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 159
ici depuis : 01/08/2018
crédits : Nelliel (bazzart)
double-compte : Zyann Hope & Josh King
statut : Célibataire enfin si on peu dire.
MessageSujet: Re: Kyou + J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage   Sam 8 Déc 2018 - 10:24

J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage x Lou & Kyo xKyo c'est parfaitement ce qui se passe c'est pour cela qu'il réagit ainsi, l'attirance qu'il porte à Lou le met tous simplement en danger, il ne veut plus d'attache, c'est banal comme raison de nos jours tout le monde pense cela, pour beaucoup c'est, car ils veulent choper tout ce qui bouge sans avoir à se justifier, c'est drôle car il ne disait aussi pareil, mais il a toujours su les vraies raisons, elles sont pathétiques, lui-même conseillerait à un autre de ne plus rien en faire, mais entre ce qu'il faut faire et ce qu'on fait, il y a tout un univers... un pont très large et branlant qu'il n''est pas prête de franchir. La solitude le ronge et il s'y prélasse en même temps se faisant souffrir consciencieusement. Ce soir il était venu chercher de la compagnie auprès de Lou qu'il affectionne et met trop en danger le monde pathétique qu'il s'est construit, mais aussi fort que l'on est et Kyo et tous sauf fort, la jalousie de le savoir accroc à d'autres, il le met peut-être dans le même sac d'ailleurs avec un mini bonus de pouvoir revenir dans ses bras à loisir.  Kyo tremble intérieurement d'un mal qui grandit et lui donne une envie de boire qui le mettrait presque à terre bon Dieu qu'il est pathétique, il va se détruire il le sait, à force à jouer au bord du trou ou fini toujours par y tombait. Son corps se crispe alors que la main de Lou se pose sur toi et que tu entends le sont de sa voix tu ouvres ton regard et tout bascule Lou est la face à toi, mais son regard et dans le tien, il ne te lâche pas, il te regarde pour de bon toi, pas au-dessus par sur le côté avec une fraction de seconde sur ton regard, non-droit dans les yeux, de longues secondes s'écoulent et tu te rends comptes de l'effort qu'il fait tu le sens dans la tension de sa main sur ton épaule, dans ce regard qui vacille où tu as trop envie de te perdre, tu as trop d'envie d'un seul coup tous t'explose à la figure et c'est beaucoup trop, tu détournes-le regarde le fermant.
Donne-moi une bonne raison de rester  Lou ?
Est-ce pathétique, oui au plus au point, il se raccroche à lui, Lou est la part de sa vie qui n'est pas en miettes, qui a un sens. Depuis deux ans qu'il est ici et même avant depuis la mort de sa soeur, sa vie n'a plus aucune importance, il avance jour après jours sans aucun but. Il boit à longueur de journée et quand il est sobre il compose des chansons que personne ne connaîtra ronger par un manque immense et que seul Lou arrive à apaiser.


©️ YOU_COMPLETE_MESS

__________________________


Le hasard n'existe pas.

Kyo & Lou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 98
ici depuis : 28/11/2018
crédits : Kyo-Kyo, motley control.
double-compte : Glenn, Hideshi, Tian Shu.
statut : célibataire.
MessageSujet: Re: Kyou + J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage   Sam 8 Déc 2018 - 14:01

j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visageTu sentais tout ton corps trembler, à cause de la fatigue, à cause de ce foutu regard que tu te forçais à maintenir bien plus longtemps que tu en étais capable. Tu avais envie de hurler, de pleurer, de te taper la tête contre un mur, comme ce que tu faisais quand tu étais enfant. Avec la fatigue, tu captais encore plus que d’habitude tous les stimulis sensoriels, et avec l’incompréhension de la situation en plus, tu sentais que tu étais sur le point de péter un câble. Pour la première fois en deux ans, pour la première fois depuis votre rencontre, c’était lui qui détourna le regard le premier. Tu étais encore plus épuisé de ces quelques dizaines de secondes que par plusieurs jours de surmenage au travail.

Mais malgré ça, il te demandait pourquoi il devrait rester ? Tu eus l’impression de commencer à comprendre ce qu’il s’était passé. La jalousie, ses insécurités. Tu étais incapable de te mettre à sa place, mais tu parvenais à comprendre en partie. Ce n’était pourtant pas logique. Quand vous vous croisiez en soirée, depuis plus d’un an, tu abandonnais sans excuses la personne que tu étais en train d’essayer de mettre dans ton lit pour aller le retrouver lui. Tu arrivais à peine à tenir debout, toujours plus exténué que le moment d’avant. Tu finis par te laisser tomber par terre avant que tes jambes ne lâchent.

Des bonnes raisons pour qu’il reste, tu en avais des tas. Mais tu avais énormément de mal à en trouver une seule, à trouver la meilleure. Je m’en fous des autres. Il n’y a que toi à qui j’ai donné ma vraie adresse et mon vrai numéro. Les autres, ils étaient à tes yeux identiques aux bouteilles d’alcool ou rails de coke de Kyo. De quoi survivre, de quoi supporter le quotidien tout en le rendant encore plus insupportable.
©️ 2981 12289 0

__________________________

    wake me up
    Wake Up, we’ve pressed for time That innocent child has grown up suddenly Now I’ll awaken this fearful society Share a story with the new me You can’t put a price on m life It’s a life that can’t be exchanged with anyone else’s Our reality is like pain That is trapped inside a stone pot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kyou + J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kyou + J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: southern district :: appartements-
Sauter vers:  
circus of horrors !
Le mois de novembre arrive à grand pas et avec lui, l'horreur pour le printemps. Un cirque itinérant s'est installé non loin de Bowen, pas très loin du terrain abandonné. N'hésitez pas à y faire un petit tour et avoir la peur de votre vie !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES