AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 one last time (landon)

Aller en bas 
AuteurMessage
Dolorès Doutreleau
MESSAGES : 151
ICI DEPUIS : 09/01/2018
COMPTES : siam, jude, elias
STATUT : âme esseulée
one last time (landon) Empty
bowenien
MessageSujet: one last time (landon)   one last time (landon) EmptyMar 4 Déc 2018 - 23:06


C’était la dernière fois. Dolorès se le promettait intérieurement. Elle l’avait dit à Andreas aussi, elle ne pouvait pas se permettre de lui mentir une fois de plus. La brune avait déjà bien réduit les rendez-vous. D’ailleurs, cela faisait bien un mois qu’elle n’en avait plus eu. Seulement, la difficulté financière commençait à s’en ressentir. Dolorès avait une fois de plus cédé à son côté matérialiste pour se payer une merveille de créateur, et résultat, elle n’avait plus réellement assez pour le loyer. Elle ne l’avait pas vu venir. Alors ce soir, elle n’avait pas eu d’autre choix que d’accepter, se promettant que l’argent gagné ne servirait que pour le loyer et les choses essentielles pour vivre. Elle allait devenir économe à partir de maintenant. C’était ça, ou continuer de s’enfoncer dans la honte en pratiquant cette activité sordide et dangereuse.

Dolorès s’était préparée avec moins d’automatisme qu’elle ne le faisait auparavant. C’était comme ci elle réalisait qu’après ce soir, sa vie serait moins facile. Fini les cadeaux de luxe, fini les soirées champagne. Elle redeviendrait une assistante de styliste incapable de se payer les pièces de couturier pour qui elle rêvait de travailler. Mais au moins elle cesserait de mentir. Pour de bon.

Elle toqua à la porte. A vrai dire, elle ne s’attendait pas à tomber sur quelqu’un d’aussi jeune. « Bonsoir. C’est… Alice. Votre compagne pour la soirée. » Enfin normalement, ça, il devait le savoir. Elle repensa à ce qu’Andreas lui avait dit, le risque de voir les clients à leur domicile. Mais finalement, et peut-être naïvement, le visage du jeune homme la mettait en confiance. Et puis, ça serait la dernière fois, promis, juré.

__________________________

Je n'ai jamais imaginé qu'on pût être a ce point hanté par une voix, par des épaules, par des mains, ce que je veux dire c'est qu'il avait des yeux où il faisait si bon vivre que je n'ai jamais su où aller depuis.
la vie est pavée d'occasions perdues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com/ http://www.aa-retro.com/t15967-dollies-insta
Landon Henderson
MESSAGES : 1366
ICI DEPUIS : 10/01/2018
CRÉDITS : chrysalis (av.) | obisidenne (sign.)
COMPTES : clive taylor
STATUT : like the snow… cold and silent.
one last time (landon) Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: one last time (landon)   one last time (landon) EmptyMer 5 Déc 2018 - 0:30



    o n e
    l a s t
    t i m e

Elle a débarqué de nulle-part et n'allait plus te lâcher de la soirée. Cette solitude qui vient te bouffer de l’intérieur, qui te fait remarquer que malgré toute la peine que tu te donnes, elle finit par prendre le dessus, t’obligeant à tourner en rond dans ton salon. T’avais espéré sans y croire réellement que ces quelques minutes sur ta terrasse, à fumer cette clope, te permettraient de combler ce silence trop pesant entre les murs de ta maison. L’espace de quelques instants, tu avais pensé la dissiper lorsque les lumières dans la maison voisine s’étaient allumées. Une fenêtre s’était ouverte et tu pouvais entendre ce fond sonore que ce vieux pervers faisait tourner en boucle lorsqu’il s’apprêtait à passer une soirée avec des gamines qui n’avaient même pas la moitié de son âge. Même si tu ne t’étais jamais réellement attardé sur le passe-temps de ton voisin, tu avais déjà fait face à certaines d’entre elles en sortant de chez toi. Elles semblaient parfois désespérées, parfois trop fières pour montrer qu’elles se sentaient souillées. Des pensées qui t’avaient presque fait oublier une solitude qui fut malheureusement rappelée par les coups que tu entendais contre la porte d’entrée de ta maison. Freja, toujours au bon moment… Si seulement, elle avait toujours eu le don de débarquer quand il le fallait et en traversant la maison, tu n’avais pas pu dissimuler ce sourire à la commissure de tes lèvres, bel et bien là au moment où tu avais ouvert la porte, faisant face à une inconnue qui se présentait à toi, comme si tu savais de quoi il s’agissait.

Discrètement alors, tes lèvres firent disparaître ton sourire, le visage plus neutre malgré tes sourcils froncés face à l’incompréhension. «Pardon?» Il t’avait fallu quelques secondes pour faire le lien avec ton voisin, le temps de voir le regard de la jeune femme changer face à ta réaction. Soupirant brièvement, tu avais pointé du doigt la maison d’à côté, déjà la main sur ta porte pour la refermer gentiment. «Vous vous êtes trompée, c’est sans doute cette maison-là que vous cherchez» Sans même un bonne soirée ou un désolé prononcé, tu avais refermé la porte derrière toi, t’apprêtant à retrouver ta terrasse jusqu’à ce que tu sentes ce silence devenir rapidement oppressant. Tu regrettais déjà amèrement ton choix, la fois où tu avais joué les bons samaritains ne restait pas un excellent souvenir. Malgré tout, tu avais fait marche arrière et avais ouvert la porte, voyant la jeune femme qui avait commencé à quitter l'allée. «Combien est-ce qu’il vous paie? Et jusqu’à quelle heure?» C’était direct mais à trop réfléchir, tu finirais seul dans ton salon avec un rail de coke sur la table basse pour te faire passer un bon moment. Peut-être que ce soir, alors, la visite inopinée de cette inconnue était un coup de chance comme tu n'en connais pas vraiment.

__________________________

we don’t talk much, not anymore but we still care about each other. I know life took us far away and I still dream about the good old days. but I start to wonder if I’m slipping under… would you rescue me? one republic, rescue me


Dernière édition par Landon Henderson le Dim 16 Déc 2018 - 1:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15480-snapchat-de-landon
Dolorès Doutreleau
MESSAGES : 151
ICI DEPUIS : 09/01/2018
COMPTES : siam, jude, elias
STATUT : âme esseulée
one last time (landon) Empty
bowenien
MessageSujet: Re: one last time (landon)   one last time (landon) EmptyMer 5 Déc 2018 - 2:34


Dolorès ne saurait organiser toutes les pensées qui avaient pu lui traverser l’esprit avant que cette porte ne s’ouvre. Un mélange entre le désespoir de devoir faire semblant de sourire pour une soirée, et la joie de recevoir l’argent nécessaire pour ne pas finir à la porte ce mois ci. Elle tenta de se rassurer intérieurement. Tout se passerait comme d’habitude, ni plus ni moins. Finalement, l’homme qui avait ouvert lui indiqua qu’elle s’était trompé de maison. Elle jeta un regard vers la bâtisse voisine. « Oh euh, d’accord, merci. » Avait-elle à peine eu le temps de souffler qu’il avait déjà fermé la porte. Son client ne serait finalement peut-être pas si jeune. Et apparemment, il était l’un de ces habitués. Dolorès se demanda un moment si le fait qu’elle se soit trompée d’adresse n’était pas un signe. Une alerte, lui indiquant de fuir, de rentrer chez elle et d’oublier. Puis elle repensa à l’argent. Toujours l’argent. Il y avait bien d’autres solutions pourtant, des solutions qu’elle n’envisageait jamais. Parce que c’était facile. Parce que les hommes étaient faibles face à elle. Qu’elle arrivait parfois à leur soutirer quelques billets en plus.

Elle commençait à s’éloigner en direction de la bonne maison lorsqu’elle entendit la porte se réouvrir. Elle fronça les sourcils en entendant sa question. Et finalement, un sourire en coin se dessina sur son visage. Elle croisa les bras, se rapprochant de lui. « Pourquoi ? Vous avez une meilleure offre à me faire ? » La brune ne savait même pas pourquoi elle lui avait dit cela. Peut-être qu’elle voulait simplement gagner du temps, et éviter d’aller à la rencontre de ce voisin dont elle ne savait pourtant rien. Et lui, que voulait-il réellement ? « C’est soixante dollars de l’heure. » Avoua t’elle finalement, un peu honteuse. Mais au final, qu’est ce que cela changeait pour elle ? Qu’elle soit là ou dans la maison d’à côté, la finalité serait la même. A l’exception près qu’une compagnie valait peut-être mieux que l’autre.

__________________________

Je n'ai jamais imaginé qu'on pût être a ce point hanté par une voix, par des épaules, par des mains, ce que je veux dire c'est qu'il avait des yeux où il faisait si bon vivre que je n'ai jamais su où aller depuis.
la vie est pavée d'occasions perdues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com/ http://www.aa-retro.com/t15967-dollies-insta
Landon Henderson
MESSAGES : 1366
ICI DEPUIS : 10/01/2018
CRÉDITS : chrysalis (av.) | obisidenne (sign.)
COMPTES : clive taylor
STATUT : like the snow… cold and silent.
one last time (landon) Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: one last time (landon)   one last time (landon) EmptyDim 16 Déc 2018 - 1:25



    o n e
    l a s t
    t i m e

Ton regard se déposait sur celle qui s’était retournée, ne manquant pas de remarquer ce sourire qu’elle avait dans le coin de ses lèvres, apparemment amusée par ce retournement de situation. Tu l’observais se rapprocher tout en s’adressant à toi. T’avais simplement répondu par un vulgaire haussement d’épaules, tu ne savais pas si c’était un sous-entendu qu’elle avait laissé planer ou simplement une réflexion sur le fait que tu devrais allonger plusieurs billets pour qu’elle daigne passer du temps avec toi. Par le passé, tu avais déjà fait appel à des filles comme elle, à des prostituées même, parce que tu pensais que c’était ton seul moyen pour obtenir la compagnie d’une personne. Du moins c’est ce que tu avais cru jusqu’à ce qu’un soir, tu te retrouves dans un bar et que les regards se posent sur toi, te faisant prendre conscience qu’il y avait des moyens plus simples, avec des femmes parfaitement consentantes en plus de ça. Une époque qui remontait à ton arrivée à Bowen mais depuis, les choses avaient changé. Tout comme le prix à payer… que tu pensais en attendant le tarif.

Les mains enfuies dans les poches de ton jean, tu ne lui proposais pas d’entrer, non pas tout de suite, peut-être que ça te permettrait de t’assurer que ce choix était le bon. «Et vous étiez censée passer la nuit avec ce porc?» que tu lui demandes d’un air détaché, pas l’air inquiet de savoir ce qu’elle pourrait endurer avec ce vieux pervers, mais plutôt intéressé de savoir combien tu allais devoir aligner pour la convaincre à venir chez toi. «Pour soixante dollars vous faites quoi? Le strict minimum?» que t’ajoutais toujours avec ce même air détaché, le visage fermé. Tu n’avais pas prévu de faire quoi que ce soit avec elle, après tout tu ne savais même pas si c’était une simple escort ou une prostituée dont les tarifs variaient suivant les désirs du client. Une chose était certaine, il ne fallait pas que tu traînes trop, surtout si ton voisin se décidait à venir vérifier où était son rencard de la soirée. En attendant, tu ne manquais pas de profiter de la lumière de l'entrée pour laisser tes yeux se poser sur le visage de cette prénommée Alice, le genre de visage aux traits délicatement dessinés au milieu desquels son regard attirait inévitablement le tien.

__________________________

we don’t talk much, not anymore but we still care about each other. I know life took us far away and I still dream about the good old days. but I start to wonder if I’m slipping under… would you rescue me? one republic, rescue me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15480-snapchat-de-landon
Contenu sponsorisé
one last time (landon) Empty
MessageSujet: Re: one last time (landon)   one last time (landon) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
one last time (landon)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: stories have been told-
Sauter vers: