AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Bessie - Une catastrophe évitée de justesse.

Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Afficher

Bessie - Une catastrophe évitée de justesse. Empty
MessageSujet: Bessie - Une catastrophe évitée de justesse.   Bessie - Une catastrophe évitée de justesse. EmptySam 8 Déc 2018 - 22:16


 

 
Une catastrophe évitée de justesse
Lucas & Bessie
Il est hélas devenu évident aujourd'hui que notre technologie a dépassé notre humanité.

 


 

Ça fait quelques semaines maintenant que je viens d'entamer mon troisième doctorat à l'université de Bowen. Après les maths et la physique, je me suis lancée dans la robotique. Je ne ais pas trop pourquoi a vrai dire. J'aurais très bien pu m'arrêter là mais je suis bien à l'université. Encore plus maintenant que j'ai le même âge que mes petits camarades. Même si j'ai parfois l'impression d'être toujours au dessus du lot. C'est pas simple d'avoir un disque dur à la place du cerveau. Mais ça ne m'empêche de vivre ma vie comme n'importe quel étudiant de 25 ans. Enfin c'est pas le cas pour tout a vrai dire. Je suis toujours aussi branque avec les filles. Dès que j'en ai une en face de moi, je me mets à rougir, à bafouiller et mes oreilles se mettent à brûler. Et je ne parle même pas de ma maladresse qui apparait brusquement. Dès fois je me dis que je suis un cas vraiment désespéré. Alors je me noie dans mes travaux, aussi bien scolaire que personnel.

D'ailleurs, si je suis à la fac aujourd'hui, c'est pour profiter de l'équipement pour travailler sur un projet personnel. Vu que je ne suis pas de service au restaurant ce week end, j'en profite. En plus j'ai pas de cours, alors j'ai la journée devant moi. Contrairement à se que vous pourriez croire ça ne m'arrive pas si souvent. Bon d'accord, d'ordinaire je préfère bosser dans le labo que je me suis installé au fil des années dans le sous sol de chez ma mère. Mais aujourd'hui elle reçoit du monde et naturellement elle n'a pas envie de m'entendre râler à tout bout de champs et de supporter les bruits étranges que je peux parfois faire en bidouillant.


  Il est déjà plus de deux heures quand je lève enfin le nez des plans sur lesquels je bosse depuis huit heures du mat. C'est mon estomac qui me rappel à l'ordre. Heureusement qu'il est là celui là sinon j'en oublierais de manger et je serais déjà mort d’inanition depuis longtemps. Je range rapidement mes affaires, histoire de laisser le labo que l'université met gentiment à ma disposition en ordre, avant de sortir. Je n'ai rien à caché mais je prend quand même le temps de verrouiller la porte à clef, histoire que personne ne vienne mettre son nez dans ma zone de travail perso. Je ne suis pas du genre secret, mais je déteste qu'on viennent mettre le nez dans mes travaux. C'est à peine si je le supporte de la part de mes profs, alors imaginez de la part d'un autre élève ou pire d'un inconnu. Et puis sureté est mère de raison comme dit le dicton.

  Mon sac sur l'épaule, le regard rivé sur ma tablette à continuer à faire des calculs et d'élaborer des hypothèse, je quitte donc l'étage des laboratoires personnels des élèves pour rejoindre un point de vente alimentaire. Un sandwich fera l'affaire, tranquillement installé à l'ombre d'un arbre. Tout en descendant l'escalier, je glisse mes écouteurs dans mes oreilles et lance ma playlist. D'ordinaire je l'écoute pendant que je bosse, mais ce matin j'avais besoin de calme et de silence. A force de monter et descendre ses escaliers, je sais que je suis presque arrivé en bas. Je n'ai même plus besoin de regarder ou je vais et je peux donc continuer à faire mes calculs sur ma tablette. Seulement voilà, j'ai oublié un truc. La musique qui inonde mes oreilles me coupe littéralement du monde. Et se qui devait arriver arriva. Je n'entends pas que quelqu'un grimpe les quelques marches qui me séparent du rez de chaussé et forcément, je la bouscule légèrement. Ma tablette m'échappe des mains et je commence à crier: "Non pas ça" tout en a la rattrapant de justesse. Je ferme les yeux une seconde et pousse un soupire de soulagement, oubliant que je n'étais pas la seule victime dans cette affaire.
Fiche codée par Koschtiel


Dernière édition par Lucas Wolenczak le Lun 10 Déc 2018 - 16:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Bessie Baratti
messages : 1744
ici depuis : 01/10/2016
crédits : Cranberry
double-compte : La travailleuse du sexe Lux
statut : coeur a prendre pour la personne qui sait attendre
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

Bessie - Une catastrophe évitée de justesse. Empty
MessageSujet: Re: Bessie - Une catastrophe évitée de justesse.   Bessie - Une catastrophe évitée de justesse. EmptyDim 9 Déc 2018 - 2:40

Derniere ligne droite avant la graduation! Chemin rocailleux mais au combien enrichissant; plus que cette année et je suis officiellement membre du barreaux avec spécialisation en criminologie. j'avou que mes cours me passionne j'aime bien devoir me mettre dans la tête des criminel afin de dresser leur portrait… Peut-être que si je ne réussie pas a devenir une grande avocate j'irais travailler pour les service spéciaux comme profiler!


Je passe le plus claire de mon temps entre le bureau et les cours; j'ai a peine le temps de croiser mes colocataires et je crois qu'avec mon état d'esprits c'est beaucoup mieux ainsi. J'aurais beaucoup de mal a cacher leur cacher que je broie du noir depuis mon retour et que je préfère plonger mon cerveau dans un beau brouillard constant. 

je me plonge donc dans des affaire par dessus affaire en plus de mes travaux de sessions. Aujourd'hui je devais être au bureau toute la journée mais bien entendus ayant la tête ailleurs une erreur devait se produire.Une chance que mes patrons sont plutôt conciliant avec moi étant donner que je leur rapporte beaucoup même si je ne suis que junior dans la compagnie; je me retrouve donc dans ma voiture apres avoir fait un seau d'une simple avant midi au bureau en direction du campus. 

Je me gare non loin de l'entrée  principale ; chose de bien quand il y a peu de cours de prévus. J'Ai donc plusieurs dossier a récupérer que j'ai laisser dans mes classeurs personnel dans le local d'informatique et de criminologie. Je me dirige tout au fond du couloir du rez de chaussé et prend les dossiers de mes clients et remet mon premier travail a sa place. J'ai donc dans mes mains une pile de chemise beige toutes tres importantes que je dois ramener au bureau a la premiere heure demain et mon travail sur les tueurs en série que je dois aller déposer dans le pigeonnier de mon professeur au deuxieme étage. 

Je dois avouer que je suis presser de me débarrasser enfin de ce projet pour passer a d'autre encore plus intéressant  que j'en oublie de porter une attention particulier a ce qui ce passe devant moi… donc aucune surprise quand accidentellement je fonce dans quelqu'un. Une magnifique tombé de papier virevolte autour de nous tel la neige. Je ne peux m'empêcher de laisser échapper mon mécontentement " Et merde!" je me tourne vers le bourreau de mes documents "Il y en as au moins l'un de  nous qui as été chanceux!"  dis-je avec un sourire légèrement amer étant un peu préoccuper a ramasser le cafouillis de papiers

__________________________




expect nothing just appreciate
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anonymous
Invité
Afficher

Bessie - Une catastrophe évitée de justesse. Empty
MessageSujet: Re: Bessie - Une catastrophe évitée de justesse.   Bessie - Une catastrophe évitée de justesse. EmptyLun 10 Déc 2018 - 16:33


 

 
Une catastrophe évitée de justesse
Lucas & Bessie
Il est hélas devenu évident aujourd'hui que notre technologie a dépassé notre humanité.


 


 
Malgré mon étonnant cerveau, je ne suis pas du genre à passer ma vie dans les bouquins. Bon c'est vrai je passe énormément de temps dans le sous sol de ma mère ou dans mon labo de la fac mais c'est plus par plaisir que parce que je suis une bourreau de travail. Comme n'importe quel mec de mon âge j'aime faire la fête, passer du temps avec mes potes, aller à la plage pour surfer. Enfin bref, les passes temps d'un mec normal quoi. Bon j'avoue qu'étant d'une extrême timidité avec les filles, je ne profite pas autant que n'importe qui, mais bon depuis le temps, j'ai apprit a faire avec. Enfin là n'est pas la question. Alors que je viens de récupérer ma tablette juste avant qu'elle n'aille s'écraser au sol, m'évitant ainsi la catastrophe de peu, je n'ai même pas remarquer qui était l'autre partisan de cette collision. Je suis bien trop soulagé de constater que je n'ai pas perdu quelques heures de travail bêtement pour penser ne serais ce qu'une seconde à m'énerver contre l'autre victime. Mes écouteurs dans mes oreilles diffusant de la musique à fond, je n'ai même pas entendu que celle ci me parlait. Alors que je suis entrain de me dire qu'il faut absolument que je fasse une sauvegarde sur l'ordi de mon labo quand je vois une feuille virevolter à mes pieds. C'est pas grand chose, mais cela me rappel que je ne suis pas tout seul dans cette histoire. Oui dès fois il m'arrive d'être un peu nombriliste, je l'admet. Et alors? Ça arrive à tout le monde non?

Tout en revenant à la réalité, je retire mes écouteurs, laissant entendre les notes du morceau qui est entrain de défiler sur mon MP3. Ouais, ok! Le volume est beaucoup trop fort, je plaide coupable votre honneur. Quoiqu'il en soit, je cherche pendant quelques secondes la personne à qui appartient le papier qui vient de se poser devant moi, tout en me baissant pour le ramasser. Lorsque je me redresse, mon regard croise celui d'une jeune femme. Et là, c'est le drame! Instantanément, mes oreilles se mettent à me brûler, ma gorge devient sèche et mon cerveau fait des nœuds. Quand je suis dans cet état, je me demande vraiment si mon QI est si élevé que cela. Elle va certainement me prendre pour le dernier des crétins, mais bon, ce ne sera pas la première fois. A part ma mère et ma sœur avec qui je n'ai aucun problème de communication, il ne doit pas y avoir beaucoup de femmes que j'ai croisé dans ma vie qui ne me trouve pas totalement idiot.


Fébrilement, je tends donc le document à la jolie brune qui me fait face. Oui, je suis totalement à l'ouest, mais je remarques ce genre de chose. Contradictoire? Certainement, surtout que ça n'arrange pas le nœud qui se forme entre mes neurones. J'ouvre la bouche une première fois mais je ne parviens pas à articuler un seul mot. Du coup, je la referme presque aussi sec, histoire de ne pas ressembler à un poisson hors de l'eau, se qui n'arrangerait pas l'image que je renvois. Je me racle la gorge et me colle une gifle mentale, histoire de me redonner un peu de contenance. Je recommence donc l'opération et je suis satisfait d'entre ma voix résonné dans ma tête. "Heu, je crois que c'est à toi" Je constate alors que le document qui est venu se poser devant moi n'est pas le seul à trainer au sol. Ni une, ni deux, je me baisse à nouveau pour aider mon interlocutrice. Après tout c'est en partie de ma faute si elle a fait tomber ses papiers. "Je.... euh... Enfin..." Arg non mais sérieux Lucas! Reprends toi mon grand! Je prend une petite inspiration avant de reprendre d'une traite. "Toute mes excuses, vraiment. Je ne devrais pas avoir la tête dans mes calculs quand je descends ce foutu escalier. Laisse moi t'aider à remettre tout ça en ordre si tu veux bien." J'ai parler sans même prendre la peine de respirer. Je dois vraiment donner l'impression d'être un gros intello vraiment. Je me demande d'où me vient ce soucis avec la gente féminine. Un jour je me déciderais à consulter pour régler ce problème, mais pour l'instant c'est pas à l'ordre du jour.
Fiche codée par Koschtiel
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Bessie Baratti
messages : 1744
ici depuis : 01/10/2016
crédits : Cranberry
double-compte : La travailleuse du sexe Lux
statut : coeur a prendre pour la personne qui sait attendre
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

Bessie - Une catastrophe évitée de justesse. Empty
MessageSujet: Re: Bessie - Une catastrophe évitée de justesse.   Bessie - Une catastrophe évitée de justesse. EmptyJeu 10 Jan 2019 - 21:24

Je suis la impuissante devant ce spectacle qui dans d'autre contexte pourrais me ravir. Si nous serions par exemple a l'automne ou les feuilles changent de couleurs et tombent. Ou bien si nous étions a la dernière journée de mon année et que j'en avais fini avec l'école et donc que je n'en aurait plus rien a faire de mes papiers. Mais non aujourd'hui; c'est la remise d'un de mes travaux de session et les dossier personnel de clients du bureau qui virevolte au grés de l'air présent dans la cage d'escalier.  Rien n'est rester a sa place dans mes mains. Je pourrais en vouloir a l'autre personne pour cet incident mais je ne peux me voiler la face nous sommes tous deux fautif.


Penché sur le lac de feuilles blanches; je tente de ramasser méthodiquement le tout; je dois cependant me rendre a l'évidence que ce ne sera pas chose aisée. Je trouve la personne légèrement impolie puisque celui-ci ignore mon commentaire jusqu'à ce que j'entendes la musique résonner en bruit de fond. je lève les yeux et vois un écouteur pendre; j'allais donc lui laisser le bénéfice du doute. Je me relève le voyant me tendre un document; on dirais qu'il s'apprête a dire quelque chose mais rien je m'approche un peu plus afin de lui reprendre l'addie feuille de main quand le son de sa voix résonne enfin. '' Je crois que tu as bien raison; merci!" répondis-je en prenant la feuille avant de me repencher pour continuer de tout ramasser.

Je vois que mon interlocuteur s'approche affin de m'aider a son tour. Je relève mon regard vers lui quand il tente de prendre la parole mais en vain. puis d'une seul traite; j'ai droit a un court monologue de trois phrase. Je sourie et me mordille légèrement la lèvres pour m'empêcher de rire légèrement. Le rouge pivoine de son teint et sont débit de voit le trahis; il est loins d'être a son aise et donc je ne crois pas que cela aiderais la situation si je riais. Pas que je le trouve dérangeant mais bien car je trouve sa manière de gérer le tout attachante.

" Et bien pour commencer je ne crois pas que ça soit entièrement de ta faute! j'ai ma part de responsabilité la dedans. Ensuite si tu veux vraiemnt m'aider je ne te dirais pas non mais ne te sens pas obliger! Tu as l'air occuper!" dis-je en pointant sa tablette.. remettant une feuille dans une piles que j'avais faits vite a mes pieds je me redressa et tendis ma main " au fait je m'appelle Bessie et toi?"

__________________________




expect nothing just appreciate
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
Afficher

Bessie - Une catastrophe évitée de justesse. Empty
MessageSujet: Re: Bessie - Une catastrophe évitée de justesse.   Bessie - Une catastrophe évitée de justesse. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bessie - Une catastrophe évitée de justesse.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: stories have been told-
Sauter vers:  
The Writers a encore frappé !
Non ils n'ont pas disparu, bien au contraire, TW s'est même renforcé en embauchant deux personnes de plus. Mais ils se demandent si vous, vous n'avez-vous pas oublié que vous pouviez leur envoyer des rumeurs ? N'hésitez plus !
clique pour leur envoyer un mp.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ RPS LIBRES