AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (violet) summer loving had me a blast

Aller en bas 
AuteurMessage
baby kangou
Peter Larson
messages : 844
ici depuis : 07/12/2017
crédits : neon cathedral (avatar) anaphore (signature)
double-compte : l'agent secret britannique carter, la sulfureuse australienne harmonie, l'italien séducteur allen, la mignonne londonienne althea, le frenchie musicien milo & le marin canadien florian.
statut : all by myself
Afficher

MessageSujet: (violet) summer loving had me a blast   Mar 18 Déc 2018 - 13:33

Été 2012.

Voilà, maintenant tu as dix-neuf ans et tu es enfin sorti de l'école. Qu'allais-tu faire de ta vie ? Le petit boulot que tu avais trouvé l'année passée te plaisait bien et tu continuais sur cette voix là. Barman était un métier sympa, qui te sortait du commun. Pendant toute ton enfance, tu avais été dans un coin de ta chambre à craindre ton père et à te demander ce que tu allais faire de ta misérable vie. Jamais tu n'étais sorti de chez toi, jamais tu n'avais été à la plage, jamais tu n'avais été un enfant heureux. Alors maintenant que tu avais un diplôme, tu t'étais installé dans un petit coin de Bowen, avec le salaire que tu avais, tu n'avais pas un bel appartement, mais cela te satisfaisait, plus que la maison à Sydney avec ton père où tu ne remettrais jamais les pieds. De la fenêtre de ton appartement, tu voyais la plage alors tu décidais d'aller y faire un tour. Jamais tu n'avais pris le temps d'y aller, d'en profiter. Donc pourquoi pas découvrir aujourd'hui ce qu'elle pouvait t'apporter. En y allant, tu enfournais ton skate et tu allais devant cette grande étendue d'eau et de sable.

L'air marin arrivait à tes narines et te faisait sourire, c'était rare que tu sentes cette odeur et tu l'aimais beaucoup. Avant de mettre un pieds sur la plage, tu observais les magasins autour. En attrapant ta planche dans tes mains, tu voyais un magasin de surf. C'était un peu comme le skate après tout, une planche de glisse. Alors tu décidais d'aller voir cette boutique. Les planches étaient toutes plus magnifiques les unes que les autres. C'était quelque chose que tu avais toujours rêver de faire, le surf. Mais jamais tu ne t'tais lancé, déjà lorsque tu étais plus jeune tu avais interdiction de tout amusement. Tu avais juste hérité d'une vieille planche de ton père pour t'occuper dans le jardin et le laisser tranquille. C'est comme ça que tu avais appris à rider. Maintenant, tu voulais voir les choses en plus grand, tu voulais découvrir de nouvelles choses. C'est pourquoi tu admirais toutes les planches, tous les accessoires de ce magasin comme un véritable enfant.

__________________________


--- and suddenly
i was there, in a life i've always feared.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Violet Cox
messages : 4034
ici depuis : 05/04/2018
crédits : malice
double-compte : blanche, zara & cleo
statut : la violence ♥ terrence
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: (violet) summer loving had me a blast   Mar 18 Déc 2018 - 23:58

été 2012 - bowen, australie
Cela faisait à peine quelques mois que Violet s'était installée à Bowen. Débarquée ici un peu à l'improviste, sans vraiment avoir de plan derrière la tête, sa planche de surf dans une main et sa guitare dans l'autre, elle avait vu le potentiel que cette ville lui apportait. Dès lors, l'air marin, le soleil, la chaleur, les habitants l'avaient charmé, la belle Américaine qui ne s'était pas posée depuis des mois déjà, parcourant le tour de la planète dans une quête de sa nouvelle maison. Et sa maison, elle l'avait trouvé, alors qu'elle était restée plantée là, devant cette vieille boutique abandonnée, autrefois un restaurant qui n'avait pas fonctionné, qui se vendait pour presque rien tant il y avait de travail et d'amour à lui apporter. Mais les défis, la belle brune n'en avait pas peur. Et c'est pourquoi elle s'était donné le défi d'ouvrir sa petite boutique à elle, le potentiel y était, pourquoi pas se laisser tenter par sa nouvelle passion : le surf. Elle y avait passé presque tout le printemps à faire des travaux, elle-même, surtout, pour sauver un peu d'argent. Le projet avait été long, il avait été ardu, mais dès la fin de ce printemps chaud et prometteur, Violet et sa boutique débarquait à Bowen pour de bon.
Ce matin, les vagues semblaient appeler la nouvellement citoyenne de Bowen, criant son nom, criant qu'elle les chevauche pour ne serait-ce que quelques minutes, démarrer la journée du bon pied. Violet avait succombé à l'appel de la mer, glissant sur les eaux telles sa passion. Le surf, c'était sa façon bien à elle de se défouler, de sortir le méchant qui restait, parfois, trop souvent, bien au fond de son ventre. Libérée, essoufflée, Violet regagnait le porche de sa boutique, prête pour l'ouverture de la journée, quand au loin elle remarqua une silhouette masculine. À la course, toujours dégoulinante de l'eau salée, elle s'avança vers lui, planche en main, les cheveux détachés mouillant son dos dénudé, sa combinaison à demi-ouverte. Elles sont belles, non ? Décréta-t-elle, sourire aux lèvres, en désignant les planches qui agrémentaient la devanture de la boutique. Des nouveautés, fraîchement importées d’Hawaï. Tu surfs ? Violet reprenait à peine son souffle, déposant sa planche sur le bois de la terrasse surplombant l'entrée de la boutique. Désolée, je n'ai même pas pris la peine de me présenter. Elle rit, son rire angélique que tout le monde connaissait en ville. Violet ! ajouta-t-elle en lui tendant sa main. Tu veux entrer y jeter un coup d'oeil de plus près ? lui demanda-t-elle, les clés déjà dans la serrure, se dévoilant comme la propriétaire des lieux.

__________________________


❝ i will be right by your side❞ if i can't find the cure, i'll fix you with my love. no matter what you know, i'll fix you with my love. and if you say you're okay, i'm gonna heal you anyway. promise I'll always be there, promise i'll be the cure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
Peter Larson
messages : 844
ici depuis : 07/12/2017
crédits : neon cathedral (avatar) anaphore (signature)
double-compte : l'agent secret britannique carter, la sulfureuse australienne harmonie, l'italien séducteur allen, la mignonne londonienne althea, le frenchie musicien milo & le marin canadien florian.
statut : all by myself
Afficher

MessageSujet: Re: (violet) summer loving had me a blast   Sam 22 Déc 2018 - 8:16

Admirant les planches qui surplombaient le magasins, tu avais la tête pleine de questions. Ta mère aurait été encore en vie, est-ce que tu aurais eu le droit d'apprendre ce sport ? Parce que tu le trouvais fascinant. Ou est-ce que c'était juste parce que tu voulais contredire ton père et t'émanciper de lui un peu plus ? Ça se bousculait dans ta tête, sans trop savoir ce qui était vrai et ce qui était faux. Maintenant que tu étais en Australie, loin de ton Brooklyn natal, tu pouvais apprendre à surfer sur les plus belles plages du monde, alors pourquoi pas se lancer. Dans ta contemplation, tu fus interrompu par une femme, elle devait avoir cinq ans de plus que toi, pas plus, et elle était encore dégoulinante d'eau. Sa planche à la main et sa combinaison à moitié ouverte laissait croire que c'était une simple surfeuse qui était venu prendre du bon temps sur la houle, ce matin. « Elles sont magnifiques » répondis-tu avec un petit sourire timide à la jeune femme qui venait de te parler. C'est vrai que les planches étaient plus jolies les unes que les autres et elles donnaient envie d'être essayé sur les vagues. « Je n'ai jamais surfer de ma vie, surfer à New-York c'est pas fou » avouas-tu avant de rire légèrement à la brune. Surfer dans l'East River, pourquoi pas après tout. Mais reprenons un peu de sérieux. La jeune femme avait l'air très amicale, très gentille, son sourire le montrait très bien. « Enchanté, je m'appelle Peter » répondis-tu lorsque la brune se présenta. Il semblait que ce magasin soit le sien, de part le fait qu'elle reste sur le perron à parler à un inconnu et surtout au fait qu'elle commence à ouvrir la porte du dit magasin. « Oh, c'est votre magasin ! Je ne veux pas vous déranger, je... j'observais juste » bégayas-tu légèrement en passant une main dans tes cheveux. Oui, tu voulais voir plus à l'intérieur mais tu ne voulais pas déranger la jeune femme qui allait surement se mettre à travailler.

__________________________


--- and suddenly
i was there, in a life i've always feared.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Violet Cox
messages : 4034
ici depuis : 05/04/2018
crédits : malice
double-compte : blanche, zara & cleo
statut : la violence ♥ terrence
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: (violet) summer loving had me a blast   Jeu 27 Déc 2018 - 22:26

Le surf sur l'Upper Bay, c'est magique, répondit-elle un clin d'oeil adressé à l'inconnu. La réponse de l'homme à la chevelure de feu qui zieutait avec admiration les planches de sa boutique fut rire Violet. En effet, New York n'était pas le meilleur endroit pour apprendre à surfer, et elle parlait en connaissance de cause, la belle brune qui était, elle aussi, native de la big apple. Et tout comme lui, le surf ne lui était pas tombé dessus en se réveillant un matin au beau milieu des embouteillages et des taxis jaunes. La révélation de sa passion fût longue, il lui aura fallu près de vingt-deux ans avant de la découvrir, d'en manger et de ne plus jamais vouloir la quitter. Il lui aura fallu cette dispute, cette terrible dispute, qui mit fin à sa vie familiale, cette envie de fuir l'oppression et l'intrusion de ses parents, pour que la commerçante daigne quitter son Amérique natale en quête de la personne qu'elle était réellement. Certainement, aujourd'hui, alors qu'elle s'était installée à Bowen, qu'elle avait bâti sa boutique, qu'elle découvrait pourquoi il était bon de se lever chaque matin, il lui arrivait d'avoir des pensées pour ses parents, mais surtout pour sa soeur qu'elle avait lâchement laissée derrière. Et chaque fois que ces pensées entravaient sa route, la belle tâchait de les noyer à grands coups de vagues sur l'océan pacifique qui bordait la ville. Tu n'as jamais surfé ? Il faudra remédier à ça, ajouta l'Américaine avant de confirmer son rôle, les clés dans la serrure, prête à ouvrir boutique. En effet, cette boutique est la mienne. Elle lui accorda un large sourire franc et sincère avant d'ajouter : Ne dis pas de bêtises- Peter, aller, entre, ici c'est comme chez toi! Puis elle poussa la porte pour lui laisser le champ libre, des dizaines de planches devant les yeux. Tu sais, je fais la location! Je donne des leçons, aussi, si jamais tu as envie d'apprendre. Violet désigna du regard la planche à roulettes que l'homme tenait entre les mains. C'est presque comme le skate, mais en plus humide ! À nouveau, elle teinta la pièce de son éternel rire.

__________________________


❝ i will be right by your side❞ if i can't find the cure, i'll fix you with my love. no matter what you know, i'll fix you with my love. and if you say you're okay, i'm gonna heal you anyway. promise I'll always be there, promise i'll be the cure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
Peter Larson
messages : 844
ici depuis : 07/12/2017
crédits : neon cathedral (avatar) anaphore (signature)
double-compte : l'agent secret britannique carter, la sulfureuse australienne harmonie, l'italien séducteur allen, la mignonne londonienne althea, le frenchie musicien milo & le marin canadien florian.
statut : all by myself
Afficher

MessageSujet: Re: (violet) summer loving had me a blast   Mar 8 Jan 2019 - 16:26

Dans sa réponse, tu devinais que la jeune femme venait du même coin que toi. « Vous venez de New-York ? » demandas-tu curieusement à la surfeuse. Pratiquer ce sport, ça te permettrait de montrer à ton père de quoi tu es capable et que tu n'es pas un simple vaurien comme il a l'habitude de dire. Même si tu n'as plus de contact avec lui, tu sais très bien qu'il scrute tes réseaux sociaux comme le plus gros des stalkers. Cette boutique, la brune semblait en prendre soin et la chérir. Comme si c'était son bébé. Tu ne pouvais que mieux la comprendre, travailler et vivre sa passion en même temps, c'était un réel bonheur enfin tu l'imaginais. De ton côté, tu rêverais d'avoir ton propre bar. Et tu sais que tu t'en donnerais coeur et âme pour le rendre merveilleux. Pour toi, mais surtout pour les gens qui viennent en profiter. En te demandant si tu avais déjà surfé, la jeune femme commençait à ouvrir la porte de son magasin. « Jamais, mon père n'a jamais voulu, dis-tu la gorge serrée. Mais j'ai toujours rêvé d'essayer, ça doit être génial » avouas-tu avec des étoiles dans les yeux. En secret, tu regardais des compétitions de surf, sur ton pauvre ordinateur que tu avais dans ta chambre étant enfant. Et tu voyais la passion dans les yeux des gens qui pratiquaient ce sport. « C'est... c'est très gentil, merci » dis-tu poliment lorsque la brune te proposa de rentrer dans la boutique. Il y avait énormément de planche, les unes plus belles que les autres. Tu avais des yeux admiratifs devant ces dernières, même si tu n'y connaissais rien. « Oooh, j'adorerais apprendre oui ! » dis-tu avec ton large sourire sur le visage, toujours le regard vers les planches qui surplombaient la boutique. Elle avait de la chance d'avoir sa boutique, même si ça apportait son lot de contrainte, enfin c'est ce que tu te disais. Tu riais légèrement quand elle compara ce sport au skate, car tu avais toujours le tien entre tes mains. « Bon, ça doit pas être si compliqué alors » finis-tu par répondre en riant légèrement.

__________________________


--- and suddenly
i was there, in a life i've always feared.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Afficher

MessageSujet: Re: (violet) summer loving had me a blast   

Revenir en haut Aller en bas
 
(violet) summer loving had me a blast
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: explore the past-
Sauter vers:  
The Writers a encore frappé !
Non ils n'ont pas disparu, bien au contraire, TW s'est même renforcé en embauchant deux personnes de plus. Mais ils se demandent si vous, vous n'avez-vous pas oublié que vous pouviez leur envoyer des rumeurs ? N'hésitez plus !
clique pour leur envoyer un mp.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ RPS LIBRES