AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 (violet) summer loving had me a blast

Aller en bas 
AuteurMessage
Peter Larson
Peter Larson
MESSAGES : 1130
ICI DEPUIS : 07/12/2017
CRÉDITS : loudsilence (avatar), sial (signature)
COMPTES : l'agent secret britannique carter, la sulfureuse grecque harmonie, la comédienne italienne alana, la mignonne londonienne althea, le frenchie musicien milo, le marin canadien florian & le cavalier australien theo.
STATUT : célibataire
(violet) summer loving had me a blast Empty
grand kangou
MessageSujet: (violet) summer loving had me a blast   (violet) summer loving had me a blast EmptyMar 18 Déc 2018 - 19:33

Été 2012.

Voilà, maintenant tu as dix-neuf ans et tu es enfin sorti de l'école. Qu'allais-tu faire de ta vie ? Le petit boulot que tu avais trouvé l'année passée te plaisait bien et tu continuais sur cette voix là. Barman était un métier sympa, qui te sortait du commun. Pendant toute ton enfance, tu avais été dans un coin de ta chambre à craindre ton père et à te demander ce que tu allais faire de ta misérable vie. Jamais tu n'étais sorti de chez toi, jamais tu n'avais été à la plage, jamais tu n'avais été un enfant heureux. Alors maintenant que tu avais un diplôme, tu t'étais installé dans un petit coin de Bowen, avec le salaire que tu avais, tu n'avais pas un bel appartement, mais cela te satisfaisait, plus que la maison à Sydney avec ton père où tu ne remettrais jamais les pieds. De la fenêtre de ton appartement, tu voyais la plage alors tu décidais d'aller y faire un tour. Jamais tu n'avais pris le temps d'y aller, d'en profiter. Donc pourquoi pas découvrir aujourd'hui ce qu'elle pouvait t'apporter. En y allant, tu enfournais ton skate et tu allais devant cette grande étendue d'eau et de sable.

L'air marin arrivait à tes narines et te faisait sourire, c'était rare que tu sentes cette odeur et tu l'aimais beaucoup. Avant de mettre un pieds sur la plage, tu observais les magasins autour. En attrapant ta planche dans tes mains, tu voyais un magasin de surf. C'était un peu comme le skate après tout, une planche de glisse. Alors tu décidais d'aller voir cette boutique. Les planches étaient toutes plus magnifiques les unes que les autres. C'était quelque chose que tu avais toujours rêver de faire, le surf. Mais jamais tu ne t'tais lancé, déjà lorsque tu étais plus jeune tu avais interdiction de tout amusement. Tu avais juste hérité d'une vieille planche de ton père pour t'occuper dans le jardin et le laisser tranquille. C'est comme ça que tu avais appris à rider. Maintenant, tu voulais voir les choses en plus grand, tu voulais découvrir de nouvelles choses. C'est pourquoi tu admirais toutes les planches, tous les accessoires de ce magasin comme un véritable enfant.

__________________________


☽☽ j'veux être tout seul, moins d'pression. une de perdue, une de perdue, autant dire les choses comme elles sont. y aura quand même de la peine. tant qu'on s'rappelle de la veille. et j'étais pas dégoûté, mais tu m'auras donné raison à vouloir faire de la merde. t'avais l'pouvoir de l'admettre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violet Cox
Violet Cox
MESSAGES : 4561
ICI DEPUIS : 05/04/2018
CRÉDITS : (c) jenesaispas
COMPTES : blanche + cleo + bella + brooke
STATUT : la violence ♥ terrence
(violet) summer loving had me a blast Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: (violet) summer loving had me a blast   (violet) summer loving had me a blast EmptyMer 19 Déc 2018 - 5:58

été 2012 - bowen, australie
Cela faisait à peine quelques mois que Violet s'était installée à Bowen. Débarquée ici un peu à l'improviste, sans vraiment avoir de plan derrière la tête, sa planche de surf dans une main et sa guitare dans l'autre, elle avait vu le potentiel que cette ville lui apportait. Dès lors, l'air marin, le soleil, la chaleur, les habitants l'avaient charmé, la belle Américaine qui ne s'était pas posée depuis des mois déjà, parcourant le tour de la planète dans une quête de sa nouvelle maison. Et sa maison, elle l'avait trouvé, alors qu'elle était restée plantée là, devant cette vieille boutique abandonnée, autrefois un restaurant qui n'avait pas fonctionné, qui se vendait pour presque rien tant il y avait de travail et d'amour à lui apporter. Mais les défis, la belle brune n'en avait pas peur. Et c'est pourquoi elle s'était donné le défi d'ouvrir sa petite boutique à elle, le potentiel y était, pourquoi pas se laisser tenter par sa nouvelle passion : le surf. Elle y avait passé presque tout le printemps à faire des travaux, elle-même, surtout, pour sauver un peu d'argent. Le projet avait été long, il avait été ardu, mais dès la fin de ce printemps chaud et prometteur, Violet et sa boutique débarquait à Bowen pour de bon.
Ce matin, les vagues semblaient appeler la nouvellement citoyenne de Bowen, criant son nom, criant qu'elle les chevauche pour ne serait-ce que quelques minutes, démarrer la journée du bon pied. Violet avait succombé à l'appel de la mer, glissant sur les eaux telles sa passion. Le surf, c'était sa façon bien à elle de se défouler, de sortir le méchant qui restait, parfois, trop souvent, bien au fond de son ventre. Libérée, essoufflée, Violet regagnait le porche de sa boutique, prête pour l'ouverture de la journée, quand au loin elle remarqua une silhouette masculine. À la course, toujours dégoulinante de l'eau salée, elle s'avança vers lui, planche en main, les cheveux détachés mouillant son dos dénudé, sa combinaison à demi-ouverte. Elles sont belles, non ? Décréta-t-elle, sourire aux lèvres, en désignant les planches qui agrémentaient la devanture de la boutique. Des nouveautés, fraîchement importées d’Hawaï. Tu surfs ? Violet reprenait à peine son souffle, déposant sa planche sur le bois de la terrasse surplombant l'entrée de la boutique. Désolée, je n'ai même pas pris la peine de me présenter. Elle rit, son rire angélique que tout le monde connaissait en ville. Violet ! ajouta-t-elle en lui tendant sa main. Tu veux entrer y jeter un coup d'oeil de plus près ? lui demanda-t-elle, les clés déjà dans la serrure, se dévoilant comme la propriétaire des lieux.

__________________________

when i'm all choked up but i can't find the words. every time we say goodbye baby, it hurts. when the sun goes down and the band won't play, i'll always remember us this way. when you look at me and the whole world fades, i'll always remember us this way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Larson
Peter Larson
MESSAGES : 1130
ICI DEPUIS : 07/12/2017
CRÉDITS : loudsilence (avatar), sial (signature)
COMPTES : l'agent secret britannique carter, la sulfureuse grecque harmonie, la comédienne italienne alana, la mignonne londonienne althea, le frenchie musicien milo, le marin canadien florian & le cavalier australien theo.
STATUT : célibataire
(violet) summer loving had me a blast Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: (violet) summer loving had me a blast   (violet) summer loving had me a blast EmptySam 22 Déc 2018 - 14:16

Admirant les planches qui surplombaient le magasins, tu avais la tête pleine de questions. Ta mère aurait été encore en vie, est-ce que tu aurais eu le droit d'apprendre ce sport ? Parce que tu le trouvais fascinant. Ou est-ce que c'était juste parce que tu voulais contredire ton père et t'émanciper de lui un peu plus ? Ça se bousculait dans ta tête, sans trop savoir ce qui était vrai et ce qui était faux. Maintenant que tu étais en Australie, loin de ton Brooklyn natal, tu pouvais apprendre à surfer sur les plus belles plages du monde, alors pourquoi pas se lancer. Dans ta contemplation, tu fus interrompu par une femme, elle devait avoir cinq ans de plus que toi, pas plus, et elle était encore dégoulinante d'eau. Sa planche à la main et sa combinaison à moitié ouverte laissait croire que c'était une simple surfeuse qui était venu prendre du bon temps sur la houle, ce matin. « Elles sont magnifiques » répondis-tu avec un petit sourire timide à la jeune femme qui venait de te parler. C'est vrai que les planches étaient plus jolies les unes que les autres et elles donnaient envie d'être essayé sur les vagues. « Je n'ai jamais surfer de ma vie, surfer à New-York c'est pas fou » avouas-tu avant de rire légèrement à la brune. Surfer dans l'East River, pourquoi pas après tout. Mais reprenons un peu de sérieux. La jeune femme avait l'air très amicale, très gentille, son sourire le montrait très bien. « Enchanté, je m'appelle Peter » répondis-tu lorsque la brune se présenta. Il semblait que ce magasin soit le sien, de part le fait qu'elle reste sur le perron à parler à un inconnu et surtout au fait qu'elle commence à ouvrir la porte du dit magasin. « Oh, c'est votre magasin ! Je ne veux pas vous déranger, je... j'observais juste » bégayas-tu légèrement en passant une main dans tes cheveux. Oui, tu voulais voir plus à l'intérieur mais tu ne voulais pas déranger la jeune femme qui allait surement se mettre à travailler.

__________________________


☽☽ j'veux être tout seul, moins d'pression. une de perdue, une de perdue, autant dire les choses comme elles sont. y aura quand même de la peine. tant qu'on s'rappelle de la veille. et j'étais pas dégoûté, mais tu m'auras donné raison à vouloir faire de la merde. t'avais l'pouvoir de l'admettre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violet Cox
Violet Cox
MESSAGES : 4561
ICI DEPUIS : 05/04/2018
CRÉDITS : (c) jenesaispas
COMPTES : blanche + cleo + bella + brooke
STATUT : la violence ♥ terrence
(violet) summer loving had me a blast Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: (violet) summer loving had me a blast   (violet) summer loving had me a blast EmptyVen 28 Déc 2018 - 4:26

Le surf sur l'Upper Bay, c'est magique, répondit-elle un clin d'oeil adressé à l'inconnu. La réponse de l'homme à la chevelure de feu qui zieutait avec admiration les planches de sa boutique fut rire Violet. En effet, New York n'était pas le meilleur endroit pour apprendre à surfer, et elle parlait en connaissance de cause, la belle brune qui était, elle aussi, native de la big apple. Et tout comme lui, le surf ne lui était pas tombé dessus en se réveillant un matin au beau milieu des embouteillages et des taxis jaunes. La révélation de sa passion fût longue, il lui aura fallu près de vingt-deux ans avant de la découvrir, d'en manger et de ne plus jamais vouloir la quitter. Il lui aura fallu cette dispute, cette terrible dispute, qui mit fin à sa vie familiale, cette envie de fuir l'oppression et l'intrusion de ses parents, pour que la commerçante daigne quitter son Amérique natale en quête de la personne qu'elle était réellement. Certainement, aujourd'hui, alors qu'elle s'était installée à Bowen, qu'elle avait bâti sa boutique, qu'elle découvrait pourquoi il était bon de se lever chaque matin, il lui arrivait d'avoir des pensées pour ses parents, mais surtout pour sa soeur qu'elle avait lâchement laissée derrière. Et chaque fois que ces pensées entravaient sa route, la belle tâchait de les noyer à grands coups de vagues sur l'océan pacifique qui bordait la ville. Tu n'as jamais surfé ? Il faudra remédier à ça, ajouta l'Américaine avant de confirmer son rôle, les clés dans la serrure, prête à ouvrir boutique. En effet, cette boutique est la mienne. Elle lui accorda un large sourire franc et sincère avant d'ajouter : Ne dis pas de bêtises- Peter, aller, entre, ici c'est comme chez toi! Puis elle poussa la porte pour lui laisser le champ libre, des dizaines de planches devant les yeux. Tu sais, je fais la location! Je donne des leçons, aussi, si jamais tu as envie d'apprendre. Violet désigna du regard la planche à roulettes que l'homme tenait entre les mains. C'est presque comme le skate, mais en plus humide ! À nouveau, elle teinta la pièce de son éternel rire.

__________________________

when i'm all choked up but i can't find the words. every time we say goodbye baby, it hurts. when the sun goes down and the band won't play, i'll always remember us this way. when you look at me and the whole world fades, i'll always remember us this way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Larson
Peter Larson
MESSAGES : 1130
ICI DEPUIS : 07/12/2017
CRÉDITS : loudsilence (avatar), sial (signature)
COMPTES : l'agent secret britannique carter, la sulfureuse grecque harmonie, la comédienne italienne alana, la mignonne londonienne althea, le frenchie musicien milo, le marin canadien florian & le cavalier australien theo.
STATUT : célibataire
(violet) summer loving had me a blast Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: (violet) summer loving had me a blast   (violet) summer loving had me a blast EmptyMar 8 Jan 2019 - 22:26

Dans sa réponse, tu devinais que la jeune femme venait du même coin que toi. « Vous venez de New-York ? » demandas-tu curieusement à la surfeuse. Pratiquer ce sport, ça te permettrait de montrer à ton père de quoi tu es capable et que tu n'es pas un simple vaurien comme il a l'habitude de dire. Même si tu n'as plus de contact avec lui, tu sais très bien qu'il scrute tes réseaux sociaux comme le plus gros des stalkers. Cette boutique, la brune semblait en prendre soin et la chérir. Comme si c'était son bébé. Tu ne pouvais que mieux la comprendre, travailler et vivre sa passion en même temps, c'était un réel bonheur enfin tu l'imaginais. De ton côté, tu rêverais d'avoir ton propre bar. Et tu sais que tu t'en donnerais coeur et âme pour le rendre merveilleux. Pour toi, mais surtout pour les gens qui viennent en profiter. En te demandant si tu avais déjà surfé, la jeune femme commençait à ouvrir la porte de son magasin. « Jamais, mon père n'a jamais voulu, dis-tu la gorge serrée. Mais j'ai toujours rêvé d'essayer, ça doit être génial » avouas-tu avec des étoiles dans les yeux. En secret, tu regardais des compétitions de surf, sur ton pauvre ordinateur que tu avais dans ta chambre étant enfant. Et tu voyais la passion dans les yeux des gens qui pratiquaient ce sport. « C'est... c'est très gentil, merci » dis-tu poliment lorsque la brune te proposa de rentrer dans la boutique. Il y avait énormément de planche, les unes plus belles que les autres. Tu avais des yeux admiratifs devant ces dernières, même si tu n'y connaissais rien. « Oooh, j'adorerais apprendre oui ! » dis-tu avec ton large sourire sur le visage, toujours le regard vers les planches qui surplombaient la boutique. Elle avait de la chance d'avoir sa boutique, même si ça apportait son lot de contrainte, enfin c'est ce que tu te disais. Tu riais légèrement quand elle compara ce sport au skate, car tu avais toujours le tien entre tes mains. « Bon, ça doit pas être si compliqué alors » finis-tu par répondre en riant légèrement.

__________________________


☽☽ j'veux être tout seul, moins d'pression. une de perdue, une de perdue, autant dire les choses comme elles sont. y aura quand même de la peine. tant qu'on s'rappelle de la veille. et j'étais pas dégoûté, mais tu m'auras donné raison à vouloir faire de la merde. t'avais l'pouvoir de l'admettre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violet Cox
Violet Cox
MESSAGES : 4561
ICI DEPUIS : 05/04/2018
CRÉDITS : (c) jenesaispas
COMPTES : blanche + cleo + bella + brooke
STATUT : la violence ♥ terrence
(violet) summer loving had me a blast Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: (violet) summer loving had me a blast   (violet) summer loving had me a blast EmptySam 16 Mar 2019 - 4:40

Elle s’était complètement coupée de ses racines, d’où elle était née, rebâtissant sa vie entière parce que celle qu’elle habitait ne lui convenait pas. Et jamais la brune ne s’était mise dans l’idée d’avoir à affronter son passé, sa ville qui lui manquait parfois par son animation continuelle. Alors, lorsque l’homme lui fit part de sa ville domine, Violet fut surprise. Rares étaient ceux qui quittaient une ville comme New York pour s’installer dans un endroit aussi calme que Bowen. Oui, j’y suis originaire, avoua-t-elle un sourire sur les lèvres, mais j’ai quitté la ville depuis longtemps, l’air salé m’est plus agréable que celui du centre-ville new-yorkais. Ils avaient donc plus d’une chose à commun, Peter et elle. Ils venaient du même monde, de la ville où les gens étaient tous trop occuper pliure apprécier le moment et ils partageaient l’amour de l’océan, à différents niveaux. Tu es à Bowen depuis longtemps ? Curieuse, elle l’interpelait de sa question essayant d’en apprendre un peu plus sur la personne qui semblait être une version masculine et moins âgée d’elle. Devant l’excitation du jeune homme concernant la boutique que la brune dirigeait, elle l’invita à entrer, à en apprendre sur les différentes planches et leur particularité. Il lui confia que son père ne voulait pas le voir surfer, Violet afficha une moue triste sur son visage juste avant de lui proposer de lui apprendre. Elle ne pouvait concevoir qu’un jeune homme ne puisse pas décider lui-même de ce qu’il ferait de sa propre vie. Peut-être se voyait-elle un peu en lui, quand ses parents tentaient de dicter sa vie et ses pensées. Je t’apprendrai, dicta-t-elle comme une promesse solennelle. Le roux regardait les différentes planches exposées dans la boutique, s’arrêtant devant quelques-unes pour y toucher. Violet le suivait, observant sa curiosité. Celle-ci est fait d’un polymère résistant. Elle n’est pas la planche la plus légère du marché, mais c’est celle que je conseille aux aventuriers courageux qui voudraient surfer sur des eaux très agitées et rocailleuses. Peter écoutait sagement tous les mots de la vendeuse. Violet lui sourit. Ça te dit d’essayer ? La brune décrocha une planche et une combinaison hydrofuge du mur de présentation. Genre, maintenant ?

__________________________

when i'm all choked up but i can't find the words. every time we say goodbye baby, it hurts. when the sun goes down and the band won't play, i'll always remember us this way. when you look at me and the whole world fades, i'll always remember us this way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Larson
Peter Larson
MESSAGES : 1130
ICI DEPUIS : 07/12/2017
CRÉDITS : loudsilence (avatar), sial (signature)
COMPTES : l'agent secret britannique carter, la sulfureuse grecque harmonie, la comédienne italienne alana, la mignonne londonienne althea, le frenchie musicien milo, le marin canadien florian & le cavalier australien theo.
STATUT : célibataire
(violet) summer loving had me a blast Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: (violet) summer loving had me a blast   (violet) summer loving had me a blast EmptyMar 9 Avr 2019 - 23:31

De prime abord, vous aviez un point commun. Tous les deux d’origine new-yorkaise, tu ne pouvais que faire plus attention aux dires de la jeune femme. Même si tu avais de sales souvenirs de ta période aux Etats-Unis, quasiment toute ton enfance, tu étais quand même nostalgique. Dès que tu sortais de l’école, tu essayais de fair gun maximum de chose, de partir à la rencontre de cette ville cosmopolite et merveilleuse. Mais se fut de courte durée. « Oh, nous voilà avec un point commun alors » finis-tu par dire avec un sourire à la brune. Il n’était pas rare de croiser des étrangers, tu l’avais remarqué lors de ton cursus scolaire d’ailleurs. Mais tu n’avais encore que très peu rencontré d’américain comme toi. « Il est vrai que l’air marin est plus agréable ici » avouas-tu avec un léger rire. Même si votre ville d’origine n’était pas si mal, tu adorais Bowen et tu comptais y poser tes bagages définitivement. Dans tous les cas, tu ne retournerais jamais à Sydney, chez ton paternel. Il en était hors de question. « Je suis à Bowen depuis 4 ans maintenant. J’ai fais un tour à Sydney avant d’arriver ici » avouas-tu d’un mince sourire. Sydney n’était pas un bon souvenir. Tu n’y avais pas fais long feu d’ailleurs. Bref. Voir toutes ces planches te donnaient envie d’essayer à ton tour, le surf. Après tout, tu te débrouillais très bien avec ton site alors pourquoi tu ne pourrais pas aussi rider sur les mers. « C’est vrai ? » demandas-tu avec des yeux d’enfants à Violet. Qu’elle t’apprenne le surf serait magique, pour le pauvre petit gars que tu es. Ca te permettrait enfin d’être libre et de faire ce que bon te chante. Tu écoutais attentivement ce que la brune t’expliquait lorsqu’elle parlait d’une des planches. Fasciné par le sujet, tu écoutais comme un enfant à l’école. Et puis elle te proposa d’essayer. De suite. Tes yeux s’écarquillèrent. « Mais…  vous avez autre chose de mieux à faire je suis sur » dis-tu en hochant la tête. « Je voudrais pas vous déranger » finis-tu par dire en baissant les yeux vers le sol tel un gamin.

__________________________


☽☽ j'veux être tout seul, moins d'pression. une de perdue, une de perdue, autant dire les choses comme elles sont. y aura quand même de la peine. tant qu'on s'rappelle de la veille. et j'étais pas dégoûté, mais tu m'auras donné raison à vouloir faire de la merde. t'avais l'pouvoir de l'admettre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violet Cox
Violet Cox
MESSAGES : 4561
ICI DEPUIS : 05/04/2018
CRÉDITS : (c) jenesaispas
COMPTES : blanche + cleo + bella + brooke
STATUT : la violence ♥ terrence
(violet) summer loving had me a blast Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: (violet) summer loving had me a blast   (violet) summer loving had me a blast EmptyLun 29 Avr 2019 - 22:39

L'air marin, douce brise saline, avait bien des effets thérapeutiques sur la commerçante. C'était en partie la raison pour laquelle Bowen avait appelé son nom, pour laquelle elle avait posé bagage. Ça, et sa boutique. Âme vagabonde une année durant, Violet s'était finalement posée, elle s'était accordé une vie loin de celle qu'elle n'arrivait pas à apprécier, loin de son New York natal mais trop étouffant. La foule, la pollution, le stress, des facteurs environnants qui ne collaient pas à sa personnalité. Elle aimait la nature, la liberté, la fraicheur, le naturel que la ville lui apportait. Mais Peter, lui, semblait aimer les grandes villes. Il expliqua à la brune son parcours, partant de New York, vers Sydney, pour se retrouver à Bowen, les pôles opposés. Qu'est-ce qui te plaît à Bowen ? S'enquit-elle. Peut-être que c'était la proximité avec la mer, qu'ils n'avaient pas réellement à Sydney. La ville longeait la mer, mais rares étaient les endroits où on pouvait s'y adonner aussi librement qu'à Bowen. Ville touristique, les plages étaient souvent surpeuplées de familles ou de voyageur en quête de la beauté australienne. Et si Peter aimait tant la mer, ce n'était pas surprenant pour Cox qu'il veuille se mettre au surf. Elle lui proposa de lui apprendre, un peu comme à n'importe quel client, mais pour lui, c'était différent. Il lui semblait être une version d'elle, plus jeune et au masculin, une âme en fuite cherchant sa raison de vivre. Peut-être que le surf ne le serait pas, peut-être que sa raison de vivre se trouvait ailleurs, mais si elle pouvait lui faire un peu de bien dans un monde où souvent les gens ne cherchent pas à aider, elle le ferait. Oui, c'est vrai! Gratuitement, elle lui offrait des leçons. Là, maintenant, tout de suite. Ne dis pas de bêtise, c'est moi qui offre. Lui sourit-elle pour le rassurer. Attrape une combinaison, je vais sélectionner une planche. Elles sont plus petites que les tailles normales, je te conseille de prendre une taille de moins que tes t-shirts. Lança-t-elle en lui pointant l'endroit où elle posait les combinaisons pour location. Prêt ?

__________________________

when i'm all choked up but i can't find the words. every time we say goodbye baby, it hurts. when the sun goes down and the band won't play, i'll always remember us this way. when you look at me and the whole world fades, i'll always remember us this way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Larson
Peter Larson
MESSAGES : 1130
ICI DEPUIS : 07/12/2017
CRÉDITS : loudsilence (avatar), sial (signature)
COMPTES : l'agent secret britannique carter, la sulfureuse grecque harmonie, la comédienne italienne alana, la mignonne londonienne althea, le frenchie musicien milo, le marin canadien florian & le cavalier australien theo.
STATUT : célibataire
(violet) summer loving had me a blast Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: (violet) summer loving had me a blast   (violet) summer loving had me a blast EmptyMar 7 Mai 2019 - 23:29

La brune semblait être passionnée par son métier. Et l’attrait de la mer te semblait être très intéressant, aussi. Alors tu comprenais pourquoi elle était venu finalement ici et qu’elle avait quitté New-York pour venir dans cette ville. « La mer, l’air frais, les gens. Tout est bien mieux ici » avouas-tu à la jeune femme en faussant les épaules. Et surtout je suis loin de mon tyran, ça tu le pensais mais tu ne le disais pas à haute voix. Pourquoi ? Parce que tu n’avais pas envie d’étaler ta vie à une inconnue même si elle semblait des plus gentille. « Et toi ? J’imagine que la proximité avec la mer te plait ici » dis-tu simplement avec un sourire sur les lèvres. Alors tu continuais de marcher dans le magasin en admirant les planches et les combinaisons qui arboraient les murs. Lorsqu’elle te proposa d’aller essayer de surfer, tu ne pouvais pas accepté, tu te sentais de trop et tu ne voulais pas déranger la commerçante. « Vous… vous êtes sure ? » demandas-tu à la brune, la voix tremblante. Tu n’osais jamais faire ce que tu voulais, mais maintenant tu étais étrangement libre de faire ce que tu voulais, alors tu pouvais te le permettre. Sans que personne ne te juge d’ailleurs. Alors tu écoutais la surfeuse et tu suivais ses instructions. Tu attrapais une combinaisons qui semblait t’aller et tu allais l’essayer dans la cabine au fond de son shop pour enfiler cette dernière. Tu revenais vers l’américaine avec un large sourire. « Prêt » dis-tu à cette femme avec un grand sourire sur tes lèvres. Tu vivais une nouvelle expérience et tu trouvais ça tellement… génial. Parce que tu étais libre de faire ce que tu voulais, quand tu coulais et comme tu le voulais. De nouvelles choses t’attendaient dans cette vie à Bowen, et tu aimais tellement ça.

__________________________


☽☽ j'veux être tout seul, moins d'pression. une de perdue, une de perdue, autant dire les choses comme elles sont. y aura quand même de la peine. tant qu'on s'rappelle de la veille. et j'étais pas dégoûté, mais tu m'auras donné raison à vouloir faire de la merde. t'avais l'pouvoir de l'admettre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violet Cox
Violet Cox
MESSAGES : 4561
ICI DEPUIS : 05/04/2018
CRÉDITS : (c) jenesaispas
COMPTES : blanche + cleo + bella + brooke
STATUT : la violence ♥ terrence
(violet) summer loving had me a blast Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: (violet) summer loving had me a blast   (violet) summer loving had me a blast EmptyJeu 30 Mai 2019 - 17:35

Il est vrai que son métier la passionnait. Et c'est bien ce qui l'ait fait s'accrocher les pieds à Bowen. Parce qu'avant ça, Violet, elle était une âme vagabonde. Après New York, où elle avait étudié le marketing et où ses parents la visionnaient PDG d'une grande entreprise, elle s'était permis de se perdre aux quatre coins du pays à la recherche de sa véritable passion. Les affaires, elle aimait ça. Depuis toujours, même. Elle se souvenait, devant chez elle, du kiosque de limonade qu'elle avait construit et où, déjà, elle négociait des prix. Deux pour un le jeudi midi, qu'elle avait écrit sur sa grande affiche. Mais ce n'était pas tout, il lui manquait quelque chose. Il lui manquait le feu qui brûlait pour une passion. Et c'est ce qu'elle découvrit dans le surf. Allier surf et affaires, ça avait été son meilleur investissement. Et cette boutique en témoignait les résultats. Peter avait raison, tout était bien mieux ici, à Bowen, mieux que le froid du béton de leur ville natale. Elle hocha la tête en souriant à sa remarque, puis s'enquit une réponse pour la seconde. En effet, commença-t-elle, Bowen, c'est ma maison à présent. Jamais je ne retournerais à New York, conclut-elle. Et pas seulement pour la mer, non, mais aussi parce que là-bas, c'était un peu le bordel avec les parents de la commerçante. Elle n'avait pas spécialement envie de les revoir. Du moins, pas pour l'instant. Et elle était convaincue que, sept ans plus tard, son avis serait le même. À la vue de l'excitation du roux devant les planches et les attirails de surf, Violet se douta qu'il aurait envie d'essayer. C'est pourquoi elle le lui proposa. Et quand il lui répondit en la vouvoyant à nouveau, elle rit mélodieusement en secouant la tête. Peter, ne me vouvoie pas. Tu me donnes l'impression d'être une vieille dame, blagua-t-elle avant de lui sourire. Certainement que je suis certaine. Allez, va te changer, je sélectionne une planche pour toi, lui ordonna-t-elle en lui indiquant le chemin des cabines d'essayage. Et quand il fût fin prêt, elle le suivit sur le sable, lui tendant la planche qu'elle lui prêtait pour la séance. Avant de te lancer à l'eau, parce que je tiens à ta survis, on va s'installer sur le sable, affirma la commerçante en remontant sa combinaison, qu'elle, elle n'avait pas retirée. Elle posa sa planche sur le sol, invitant Peter à l'imiter, et s'y allongea. D'abord, tu pagaies jusqu'à l'approche d'une vague. Elle mimait les mouvements à effectuer. Ensuite, quand elle est là, tu replis tes bras vers toi pour étirer le haut de ton corps, comme un cobra, l'analogie était parfaite. Tu tournes légèrement ton corps vers le côté d'appuie, dans mon cas, c'est la droite, puisque je suis droitière, et tu t'élances pour être accroupi. Violet sourit et le laissa tenter. Très bien! Ensuite, une fois stable, tu te lèves. Ton pied devant doit être droit alors que celui derrière est perpendiculaire, précisa-t-elle en l'observant. Elle agrippa une petite corde. Ça, c'est le leash. C'est important qu'il soit attaché à ton pied, au cas où tu tombes. Tu ne perds pas ta planche. Tu l'attaches au pied qui sera en appui, derrière. Dans mon cas, encore une fois, c'est, parce que je suis droitière. Recommence, je veux voir si tu te souviens des étapes.

__________________________

when i'm all choked up but i can't find the words. every time we say goodbye baby, it hurts. when the sun goes down and the band won't play, i'll always remember us this way. when you look at me and the whole world fades, i'll always remember us this way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Larson
Peter Larson
MESSAGES : 1130
ICI DEPUIS : 07/12/2017
CRÉDITS : loudsilence (avatar), sial (signature)
COMPTES : l'agent secret britannique carter, la sulfureuse grecque harmonie, la comédienne italienne alana, la mignonne londonienne althea, le frenchie musicien milo, le marin canadien florian & le cavalier australien theo.
STATUT : célibataire
(violet) summer loving had me a blast Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: (violet) summer loving had me a blast   (violet) summer loving had me a blast EmptyMar 11 Juin 2019 - 13:10

Le surf avait toujours été un sport qui te tentait. Tu t’étais rattrapé avec le skate, et c’était quasiment la même chose. Tu avais arpenté la cinquième avenue sur cette planche en imaginant être sur une vague d’une grande plage hawaïenne. C’était ton moyen de voyager, ton moyen de vivre à l’extérieur de cette vie qui te terrorisait depuis ton plus jeune âge. Vous étiez dans son magasin, et tu contemplais tout ce que tu voyais avec ces mêmes yeux de gamins qui ont toujours rêvés de surfer. Tu demandais à Violet si elle était comme toi et qu’elle aimait la proximité avec la mer. Elle te confiait ne plus vouloir retourner à New-York. Tu hochais la tête en affirmant la même chose. Tu ne sais pas si tu pourrais remettre un pieds dans cette ville, il y avait trop de mauvais souvenirs qui te hantait dans cet endroit qui te donnait la frousse et la gerbe en même temps. La jeune femme riait lorsque tu la vouvoyais, et tu joignais ton rire au sien. « Pardon, promis j’essaye d’arrêter » répondis-tu toujours en riant. « Merci beaucoup, Violet » répondis-tu alors que tu allais enfiler une combinaison dans la cabine du fond du shop. Et lorsque tu étais prêt, tu arrivais vers elle et vous vous dirigiez vers la plage avec la planche que l’américaine avait choisi pour toi. Et puis tu écoutais attentivement les instructions qu’elle te donnait pour ne pas que tu te sois dans l’eau. Vous étiez dans le sable, entrain de faire les exercices qu’elle te demandait de faire et tu suivais ses paroles à la lettre. Tout était très minutieux, tu ne pensais pas que le surf était ainsi, mais tu prenais plaisir à apprendre. Jamais tu n’avais appris quelque chose de la sorte, c’était surement pas ton père qui t’aurait appris à surfer. La seule chose que tu avais appris c’était monter sur un skate board et hacker un ordinateur, et tout ça, par toi-même. Revenons-en au fait. Tu faisais ce que te demandais la brune, pour être prêt à aller dans l’eau. Et tu recommenças pour lui montrer que tu avais bien compris. « C’est bien comme ça ? » demandas-tu après un énième essai, lui montrant que tu avais assimilé toutes les informations qu’elle t’avait donné.

__________________________


☽☽ j'veux être tout seul, moins d'pression. une de perdue, une de perdue, autant dire les choses comme elles sont. y aura quand même de la peine. tant qu'on s'rappelle de la veille. et j'étais pas dégoûté, mais tu m'auras donné raison à vouloir faire de la merde. t'avais l'pouvoir de l'admettre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violet Cox
Violet Cox
MESSAGES : 4561
ICI DEPUIS : 05/04/2018
CRÉDITS : (c) jenesaispas
COMPTES : blanche + cleo + bella + brooke
STATUT : la violence ♥ terrence
(violet) summer loving had me a blast Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: (violet) summer loving had me a blast   (violet) summer loving had me a blast EmptyLun 17 Juin 2019 - 22:40

Parmi ses différents voyages, celui qui l'avait fait le plus évolué était sans aucun doute son séjour à Hawaï, là où Violet était finalement tombée amoureuse des vagues. Et sans e dernier, elle n'aurait pas pu ouvrir sa boutique dès son arrivée à Bowen. Déjà, on l'avait critiqué, elle la lambda qui, à peine installée en ville, ouvrait déjà pignon sur rue. Elle, qui avait tout appris en moins d'un an, ouvrait sa boutique alors qu'ici, des amoureux du surf, il y en avait des tonnes. Et personne n'avait pensé à ouvrir une boutique. Personne, excepté Terrence, qui le ferait, quelques années plus tard. Pour le moment, elle était la seule à avoir eu cette idée. Et les affaires allaient bien, d'ailleurs, parce qu'elle avait le monopole du marché. Tout ce qu'elle savait, à présent, elle l'enseignait à Peter, alors qu'ils s'étaient installés sur le sol et qu'elle lui présentait les bases pour que sa première sortie en mer se passe bien. Peter était un bon élève. Attentif, il répliquait les faits et gestes de l'Américaine, minutieux des détails. C'est très bien ! Lança la brune alors qu'il le demandait son approbation. Je crois que tu es prêt pour une sortie en mer. T'en penses quoi ? Elle était confiante, dans le cas contraire, elle ne l'aurait pas envoyé à l'eau tout de suite. Et puis, avec toute honnêteté, il tomberait fort certainement à la première vague. Et à la seconde. Mais il lui fallait pratiquer en terrain concret pour acquérir de l'expérience. Ils marchèrent vers la mer alors que Violet lui expliquait à nouveau les consignes de sécurité. Le plus important, c'est de ne jamais aller dans une zone où il y a d'autres surfeurs, pour éviter les accidents, lui confia-t-elle alors que les vagues chatouillaient leurs orteils. En fait, le plus important, c'est de t'amuser. Violet lui sourit de pleines dents. Go ! Lança la surfeuse en se jetant à l'eau, pagayant comme elle le lui avait appris jusqu'à une vague qui se formait, curieuse de savoir comment son élève se débrouillera.

__________________________

when i'm all choked up but i can't find the words. every time we say goodbye baby, it hurts. when the sun goes down and the band won't play, i'll always remember us this way. when you look at me and the whole world fades, i'll always remember us this way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
(violet) summer loving had me a blast Empty
MessageSujet: Re: (violet) summer loving had me a blast   (violet) summer loving had me a blast Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(violet) summer loving had me a blast
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: explore the past-
Sauter vers: