AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
en ce moment à bowen
Ce jeudi 31 octobre à 18h, venez embarquer dans un merveilleux bateau de croisière pour une soirée inoubliable ! Une soirée qui s'annonce amusante, frissonnante et même ... terrifiiaaante ! » rendez-vous ici pour plus d'infos.
Notre blog The Writers cartonne et fait couler presque plus de larmes que d'encre. Mais, même si c'est un succès, nous aimons également quand c'est VOUS qui contribuez à sa réussite. Alors n'hésitez pas à nous envoyer vos rumeurs juste ici.
Voir le deal
39.99 €

Partagez
 

 (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Freja Ivanova
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: mariée au voyage, née pour découvrir le monde ◊ originaire d'Oslo en Norvège ◊ chante à ses heures perdues mais très peu de gens sont au courant ◊ possède son entreprise de décoration d'intérieur ◊ est passionnée par le sport et en fait quotidiennement ◊ essaie d'avoir un mode de vie assez healthy même si sa passion pour la fête l'empêche de l'être à cent pour cent ◊ a fait plusieurs passages express au commissariat à cause de son amour pour le danger et l'interdit ◊ a un chien, Wilo, depuis quelques mois ◊ rêve de construire sa propre famille, à défaut d'en avoir eu une par le passé ◊ malheureusement, suite à une fausse couche, elle ne pourra peut-être jamais concrétiser ce rêve ◊ c'est une voyageuse dans l'âme, dés qu'elle le peut, elle part explorer tous les pays du monde ◊ chaque jour, elle essaie de s'améliorer pour diminuer son empreinte écologique ◊ elle lutte beaucoup pour le bien être animal, que ce soit dans des zoos ou devant des abattoirs ◊
Freja Ivanova
MESSAGES : 19441
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : wild heart (av) astra (sign)
COMPTES : ciàran, maddox, alix, noa & juliann.
STATUT : i'm never leaving you darkness to light, stay through the night (wooja).
adm f
MessageSujet: (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie   (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie EmptyMer 19 Déc 2018 - 19:11

Le retour à la vie réelle n'avait pas été simple pour toi. Personne n'était au courant que tu revenais de cure de désintoxication et ce n'est pas étonnant puisque tu avais prétexté partir en voyage pour la énième fois sans date de retour. Ça fait partie de ton tempérament de partir sur un coup de tête sans réelle destination ni billet d'avion, alors, tes proches n'avaient pas été étonnés. Bien au contraire. Ils étaient loin d'imaginer dans quel genre de voyage tu t'embarquais. Un voyage bien plus compliqué qu'il n'y paraît et sans aucun doute le plus difficile de ta vie. Heureusement pour toi, tu n'avais pas embarqué seule. Accompagnée d'un ami proche, Landon, ce voyage en plein coeur de la désintoxication avait été un peu moins compliqué. Aujourd'hui, alors que tu étais de retour depuis peu, tu te sentais bien plus légère. La cocaïne ne faisait plus partie de ton quotidien ce qui te permettait à présent d'être totalement apte à travailler une journée entière. C'était devenu quasiment impossible pour toi à cause du sentiment de manque contenu durant la journée, au bureau. Bref, aujourd'hui, après une longue journée de travail, tu décides de te rendre à la plage pour profiter enfin des beaux jours de Bowen. Vous êtes bientôt en plein été et la chaleur ne cesse d'augmenter pour ton plus grand plaisir. Tu as été trop longtemps confrontée au froid norvégien ce qui fait qu'aujourd'hui, tu apprécies deux fois plus l'été australien. Après une demi-heure de marche le long de la mer, tu décides d'aller prendre un café au bar de la plage. Il est presque l'heure de l'apéritif mais bizarrement, tu ne ressens pas le besoin de consommer de l'alcool. La drogue te poussait sans aucun doute vers d'autres vices mais aujourd'hui, les choses ont changé. Arrivée à hauteur du bar, tu commandes un thé glacé frappé puis vas t'installer à une table libre. Une fois assise, tu mets en place un petit rituel que tu fais souvent lorsque tu te retrouves seule dans un bar ou un café. Tu observes les gens, un à un, essayant de les décrypter, d'en savoir plus sur eux rien qu'en les regardant. Parfois tu te plantes complètement, parfois tu tapes en plein dans le mille. Ton regard s'arrête finalement sur une brune qui entre et se dirige vers le bar. Elle est plutôt jolie voire même très jolie et ses longues boucles qui retombent sur ses épaules ne font que sublimer sa silhouette. Sans savoir pourquoi, tu ne peux détacher ton regard de la jeune femme, comme intriguée par sa personne. Vos regards se croisent finalement lorsqu'elle se retourne pour chercher une place et, pas très discrètement, tu tentes de regarder ailleurs, comme si tu ne l'observais pas. Comprenant bien qu'elle a dû te cramer, tu décides d'aller la voir pour ne pas qu'elle pense que tu la suis ou l'observe avec des idées mal intentionnées. Arrivée à hauteur de sa table, ton thé en main, tu t'adresses à la brune, un large sourire aux lèvres, le ton légèrement amusé. « J'imagine que vous m'avez vu en train de vous observer et vu que je n'ai pas envie de passer pour ce que je ne suis pas, je tenais juste à vous dire que vous êtes vraiment belle et que c'est pour cette raison que mes yeux se sont arrêtés sur vous. Mais je ne dois pas être la seule dans cette pièce à vous avoir remarqué. » Dis-tu en riant légèrement. Peut-être que la brune n'est pas consciente de sa beauté ou peut-être que si mais dans tous les cas, ça mérite d'être souligné. « Voilà je voulais simplement lever le voile... » Ajoutes-tu sans savoir si la jeune femme désire continuer cette conversation qui n'a ni queue ni tête ou non.

__________________________


Darkness is your candle.
imagine ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.


Dernière édition par Freja Ivanova le Lun 29 Juil 2019 - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t14944-snapchat-de-freja
Charlie S. Meers
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
Charlie S. Meers
MESSAGES : 1323
ICI DEPUIS : 13/12/2018
CRÉDITS : andromeda (a), rogers (s).
COMPTES : azriel & effy & fauve.
STATUT : célibataire.
grand kangou
MessageSujet: Re: (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie   (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie EmptyVen 21 Déc 2018 - 18:35


J'avais terminé ma journée de boulot et après être repassée à la maison, où rien de bien excitant ne se passait, j'avais décidé d'aller me détendre à la plage. J'avais demandé à Collin de venir avec moi, n'étant pas une grande adepte des sorties seule, même pour juste boire un verre, mais il était occupé avec le boulot. De mon côté, j'avais tout simplement l'envie de profiter de ma fin de journée et de sentir les rayons du soleil estival, pour remplacer la lumière artificielle agressive des néons de l'hôpital. J'avais récupéré de ma dernière garde, et la suivante n'était que dans deux jours, je profitais donc d'avoir un peu de temps libre. J'avais emmené un bouquin avec moi, dans mon petit sac en bandoulière, histoire de ne pas être assise bêtement face à un verre auquel je ne pourrais faire la conversation. J'avais beau être très sociable, je n'étais jamais à l'aise quand il s'agissait d'être seule dans un endroit public, préférant toujours être accompagnée, sinon je me sentais ridicule. Et c'était sans doute d'autant plus ridicule de me sentir ainsi, après tout, plein de gens le faisaient au quotidien, mais je n'avais pas assez confiance en moi pour assumer ce genre de sorties solitaires. J'avais profité de mon passage par la maison pour mettre des vêtements qui me ressemblaient plus que la blouse de chirurgien que je portais quotidiennement. Vêtue d'un crop top et d'une jupe taille haute, j'étais partie en direction de la plage.

Après avoir marché un peu le long des vagues qui venaient doucement s'aplatir sur le sable, trempant parfois mes pieds dans l'eau, j'avais renfilé mes sandales et m'étais arrêtée au bar de la plage. Le soleil déclinait petit à petit à l'horizon, mais on était encore loin de voir la lumière du jour s'éteindre. Je monte les marches de la petite terrasse en bois et me dirige directement vers le bar, un peu gênée mais affichant un sourire assuré pour masquer le fait que je n'assumais pas totalement de venir seule ici. J'hésite quelques secondes entre un thé froid ou quelque chose de plus alcoolisé. Je demande conseil au barman, avec un sourire rayonnant et on finit par discuter un petit peu, moi confiant déjà ma peur d'être seule au milieu de groupes de personnes. Je me sens déjà plus à l'aise et, après avoir finalement porté mon choix sur un Sex on the Beach - pour la blague surtout, bien évidemment -, je me dirige vers une table vide. Je capte au passage le regard quelque peu insistant d'une jolie brune. Troublée, je détourne le regard rapidement, comme prise sur le fait, alors que techniquement, c'est elle qui m'observe, enfin en tout cas c'est l'impression que j'ai eue. Ou bien je me fais des idées. Je rougis légèrement et je m'empresse de rejoindre ma table, mon verre à la main que je manque presque de renverser. Je commence déjà à regretter d'être venue ici seule et je sens le feu réchauffer mes joues. Je bois une gorgée de mon cocktail et commence à chercher mon livre dans mon sac, prenant bien soin d'éviter le regard des autres, avec cette impression que tout le monde m'observe collée à ma peau. C'est dingue comme quand je suis en soirée avec des gens, je me moque du regard des autres, même quand je danse seule au milieu d'une boîte de nuit. Bon, après, l'alcool ça désinhibe, Charlie.

Je n'ai pas le temps de trouver mon livre qu'une voix m'interpelle et je relève brusquement la tête, encore une fois, comme prise la main dans le sac - ce qui est physiquement le cas, haha. Même pas marrant, Charlie -. C'est la belle jeune femme qui est venue m'aborder. Je prends sur moi pour ne pas rougir encore plus et affiche un sourire un peu crispé, plus surprise qu'autre chose. En vrai, j'ai du mal à croire ce qu'elle est en train de me dire, et en même temps ça fait vachement plaisir de recevoir des compliments spontanés d'une inconnue. Je me fais la réflexion que moi, jamais je n'aurais osé aborder quelqu'un comme ça pour faire un tel compliment. Sauf en ayant bu une bonne dose d'alcool avant, peut-être. « Euh... Merci. C'est vraiment gentil. » je réponds en balbutiant un peu, toujours sous l'effet de la surprise. « Vous êtes très jolie aussi, vous savez. » je rajoute un peu maladroitement, parce que qu'on se le dise, elle est clairement plus belle que moi et je ne me remets toujours pas du compliment qu'elle m'a fait. Déstabilisée, je me tais durant quelques secondes, ne sachant pas quoi rajouter, avant que mon naturel enjoué ne reprenne le dessus et que je finisse enfin par chasser l'embarras qui m'habite. « Je m'appelle Charlie. » je finis par me présenter, avec un sourire plus franc cette fois. Mon regard passe sur la chaise vide en face de moi, et je l'interroge du regard, ne sachant pas si elle est juste venue me dire ça ou si elle a envie de se joindre à moi, ce qui ne me dérangerait absolument pas dans la situation actuelle des choses.
Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

wanna be the sunshine to your world
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Freja Ivanova
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: mariée au voyage, née pour découvrir le monde ◊ originaire d'Oslo en Norvège ◊ chante à ses heures perdues mais très peu de gens sont au courant ◊ possède son entreprise de décoration d'intérieur ◊ est passionnée par le sport et en fait quotidiennement ◊ essaie d'avoir un mode de vie assez healthy même si sa passion pour la fête l'empêche de l'être à cent pour cent ◊ a fait plusieurs passages express au commissariat à cause de son amour pour le danger et l'interdit ◊ a un chien, Wilo, depuis quelques mois ◊ rêve de construire sa propre famille, à défaut d'en avoir eu une par le passé ◊ malheureusement, suite à une fausse couche, elle ne pourra peut-être jamais concrétiser ce rêve ◊ c'est une voyageuse dans l'âme, dés qu'elle le peut, elle part explorer tous les pays du monde ◊ chaque jour, elle essaie de s'améliorer pour diminuer son empreinte écologique ◊ elle lutte beaucoup pour le bien être animal, que ce soit dans des zoos ou devant des abattoirs ◊
Freja Ivanova
MESSAGES : 19441
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : wild heart (av) astra (sign)
COMPTES : ciàran, maddox, alix, noa & juliann.
STATUT : i'm never leaving you darkness to light, stay through the night (wooja).
adm f
MessageSujet: Re: (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie   (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie EmptyDim 23 Déc 2018 - 12:35

A tes yeux, il est bien plus simple d'aborder un homme qu'une femme. Tu as toujours été plus facilement vers la gent masculine plutôt que féminine et c'est sans doute pour cette raison que tes conquêtes sont majoritairement des hommes. Il n'est pas rare que tu passes la nuit avec une femme mais c'est simplement moins fréquent. Tu parviens plus difficilement à lire dans le regard d'une femme et à savoir si l'attirance est réciproque ou non. Pourtant, aujourd'hui, tu n'hésites pas vraiment à aller vers cette belle brune, sans savoir pourquoi. Alors qu'elle te retourne le compliment, ton sourire s'élargit, sentant que ton attirance envers elle n'est peut-être pas à sens unique. Maintenant que tu es plus près de la jeune femme, tu prends quelques secondes pour observer plus finement ses traits et surtout son visage. Tu ne t'étais pas trompée en l'apercevant dès son arrivée dans ce bar, elle est encore plus jolie de plus près. Contrairement à toi, elle ne semble pas être aussi à l'aise avec le flirt mais peu importe, tout ce qui compte c'est qu'elle se présente à toi, attendant que tu prennes la chaise en face d'elle. « Merci, c'est gentil. » Réponds-tu à son compliment avant d'ajouter rapidement : « Et moi Freja. Enchantée Charlie. » Son sourire paraît plus contrôlé cette fois-ci, peut-être même moins timide et c'est plutôt positif pour toi. Ton regard se dirige finalement sur sa boisson bien plus alcoolisée que la tienne visiblement. « Un Sex on the Beach ? Est-ce révélateur de votre personnalité ? » Demandes-tu, taquine avec un rictus aux lèvres. A côté, ton thé glacé parait bien plus sage. Et pourtant, ta personnalité est tout sauf la sagesse incarnée. Toi, tu es plutôt sauvage, plutôt impulsive. Tu ne te laisses pas influencer par les conséquences de tes actes ni par les "qu'en dira-t-on". Tu t'en fiches bien de tout ça. Tu as toujours vécu au jour le jour depuis ton arrivée à Bowen et cela n'a pas changé. Même depuis que ton coeur est en miette et ton moral au plus bas. Pourtant, même si intérieurement c'est le bordel, tu ne montres rien. Tu ne laisses rien paraître. Tu ne veux pas qu'on puisse lire en toi et voir tes failles, ça a toujours été comme ça depuis ta plus tendre enfance et malheureusement, ça t'a souvent joué des tours. Passant pour la fille trop froide, trop distante, trop fermée. Malgré tout, si on creuse plus loin, tu es bien plus que ça. Ta personnalité a cinquante nuances de folie mais est unique en son genre. Ou du moins, c'est ce que tu aimes penser. « Est-ce que ça vous dérange si on se tutoie ? » Demandes-tu avant de porter ton thé à tes lèvres. Tu es bien plus à l'aise avec cette formule parce que tu as toujours pensé que le vouvoiement permettait de garder une certaine distance. Or, avec Charlie, ce n'est pas du tout ce dont tu as envie.

HJ:
 

__________________________


Darkness is your candle.
imagine ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t14944-snapchat-de-freja
Charlie S. Meers
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
Charlie S. Meers
MESSAGES : 1323
ICI DEPUIS : 13/12/2018
CRÉDITS : andromeda (a), rogers (s).
COMPTES : azriel & effy & fauve.
STATUT : célibataire.
grand kangou
MessageSujet: Re: (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie   (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie EmptyDim 23 Déc 2018 - 15:39

HJ:
 


Charlie sourit lorsque son interlocutrice se présenta à son tour, achevant de dissiper la gêne passagère de la brunette. Freja, c'était un prénom peu commun, ou en tout cas de son point de vue, car c'était la première fois qu'elle l'entendait. Ça avait une consonance étrangère, peut-être que la jolie jeune femme n'était pas d'origine australienne. La dénommée Freja finit par s'asseoir avant de poser son regard sur le verre de Charlie et d'en commenter le contenu. Les iris pétillants de Charlie s'allumèrent d'une petite étincelle amusée, avant de répondre avec son cruel manque d'humour subtil habituel. « Je dirais bien que oui, mais le sable, ça gratte. Alors bon. » répliqua-t-elle avec un sourire malicieux qui illuminait les traits fin de son visage. Elle porta le verre à ses lèvres la seconde d'après, sans quitter Freja des yeux. En vérité, ça ne lui était jamais arrivé de faire l'amour sur une plage, mais ça ne l'avait jamais tentée plus que ça, pour la raison qu'elle venait d'évoquer. Se retrouver avec du sable entre les fesses ne lui paraissait pas particulièrement réjouissant. Après, chacun son truc. Y en a qui préféraient l'humour de merde, comme Charlie et toute sa famille, par exemple.

La jeune fille passa une main dans ses boucles brunes tout en détaillant celle qui se trouvait face à elle, dégageant, consciemment ou inconsciemment, une aura que Charlie aurait aimé dégager aussi. Elle semblait sûre d'elle, enjouée et envoûtante en même temps. La brunette tentait de ne pas trop y penser, de ne pas trop se poser de question sur la potentielle attirance qu'elle ressentait en ce moment. Elle s'emballait sûrement trop. Elle ne savait toujours pas si elle pouvait ressentir la même chose pour une femme que pour un homme, autant physiquement qu'émotionnellement, et c'était une question qui lui avait déjà traversé l'esprit, quelques fois. Mais elle n'en était pas encore là et elle préférait éviter de se faire des films sur Freja, malgré son approche assez indicatrice. « Oh pas du tout. Ça fait très "adulte qui entre dans la trentaine", le vouvoiement. » plaisanta Charlie, avant de soudainement prier intérieurement pour que son interlocutrice ne soit pas en effet proche ou dans la trentaine. Elle-même n'avait que vingt-trois ans et se sentait déjà assez vieille comme ça, mais vu qu'elle était la reine des boulettes, elle espérait vraiment ne pas avoir mal jugé l'âge de Freja. Elle se mordit la lèvre avant de prendre une gorgée de cocktail. Bon, autant jouer carte sur table. « Maintenant que j'ai dit ça avec un cruel manque de tact, je suis en train d'espérer que t'es pas dans la trentaine. » ajouta-t-elle avec un petit sourire en coin gêné, sur le ton de l'humour. C'était mieux de le dire clairement et de savoir ce qu'il en était plutôt que de jouer à celle qui n'avait rien dit.
Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

wanna be the sunshine to your world
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Freja Ivanova
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: mariée au voyage, née pour découvrir le monde ◊ originaire d'Oslo en Norvège ◊ chante à ses heures perdues mais très peu de gens sont au courant ◊ possède son entreprise de décoration d'intérieur ◊ est passionnée par le sport et en fait quotidiennement ◊ essaie d'avoir un mode de vie assez healthy même si sa passion pour la fête l'empêche de l'être à cent pour cent ◊ a fait plusieurs passages express au commissariat à cause de son amour pour le danger et l'interdit ◊ a un chien, Wilo, depuis quelques mois ◊ rêve de construire sa propre famille, à défaut d'en avoir eu une par le passé ◊ malheureusement, suite à une fausse couche, elle ne pourra peut-être jamais concrétiser ce rêve ◊ c'est une voyageuse dans l'âme, dés qu'elle le peut, elle part explorer tous les pays du monde ◊ chaque jour, elle essaie de s'améliorer pour diminuer son empreinte écologique ◊ elle lutte beaucoup pour le bien être animal, que ce soit dans des zoos ou devant des abattoirs ◊
Freja Ivanova
MESSAGES : 19441
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : wild heart (av) astra (sign)
COMPTES : ciàran, maddox, alix, noa & juliann.
STATUT : i'm never leaving you darkness to light, stay through the night (wooja).
adm f
MessageSujet: Re: (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie   (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie EmptyVen 28 Déc 2018 - 15:14

Plus les minutes passent et plus le ton se fait plus détendu entre vous, plus naturel. Et c'est bien plus agréable comme ça. Toi, tu as plutôt l'habitude de la drague même si tu es un peu moins à l'aise avec les femmes. Celles-ci sont plus subtiles que les hommes, elles demandent plus de finesse et parfois, tu en manques un peu. Tu ris en entendant les paroles de la brune à propos du sexe sur la plage. Tu as déjà expérimenté ce type de relation sexuelle et tu dois bien avouer que ce n'est pas ce que tu préfères. Au-delà de ton goût très prononcé pour l'illégalité, ce n'est, en effet, pas très pratique d'avoir du sable à des endroits qu'on ne soupçonnerait même pas. « Je ne peux qu'être d'accord avec ça. » Rétorques-tu en souriant à la jeune femme avant d'appeler le serveur une fois ton thé terminé. « Du coup pour moi ce sera également un Sex on the Beach seulement pour le goût... » Dis-tu en riant avant d'ajouter : « Et vous, vous reprenez la même chose ? » Le verre de Charlie n'est pas complètement vide mais tu ne comptes pas la quitter si vite. Pas alors que la conversation ne fait que commencer et qu'elle est plutôt plaisante. D'ailleurs, pour la rendre un peu moins lourde et plus familière, tu proposes à la brune de se passer du vouvoiement que tu ne réserves habituellement qu'à tes clients. Tu passes très vite au tutoiement que tu préfères nettement. Lorsque Charlie approuve tes paroles, ajoutant que ça fait très trentenaire d'employer le vouvoiement, tu ris à nouveau, amusée par la comparaison. Mais elle n'a pas tort et puisque tu es encore loin des trente ans, tu ne peux qu'être d'accord avec ça. Tu redoutes assez bien le passage à la dizaine suivante mais sûrement comme la plupart des gens. Trente ans, c'est un cap. Alors que tu t'apprêtes à rétorquer, Charlie reprend la parole, comprenant qu'elle a peut-être fait une bourde ne connaissant pas ton âge. Tu décides d'en jouer un peu, espérant lire une légère panique dans le regard de la brune. « Bah en fait j'ai 30 ans depuis quelques mois. » Dis-tu en haussant légèrement les épaules et en baissant la tête, prenant un air faussement gêné. Tu laisses durer cette blague quelques secondes avant de rétorquer en riant : « J'plaisante... Respire. » Tu ne sais pas vraiment si Charlie a paniqué pour de vrai mais tu la taquines car c'est quelque chose que tu aimes déjà faire avec la jeune femme. « J'ai vingt-cinq ans en réalité. Et toi ? » Demandes-tu avec un léger sourire au coin des lèvres. Te rendant compte que cette question est d'une banalité sans nom, tu reprends la parole, ne détachant pas ton regard de la jeune femme. « J'me rends compte que c'est si banal comme question... Du coup, pour rattraper tout ça, j'vais te poser une question bien plus originale. » Tu réfléchis un instant, une lueur de malice dans le regard. Tu ne veux pas mettre Charlie mal à l'aise mais tu ne veux pas non plus tomber dans la banalité, c'est pourquoi, tu demandes : « Qu'est-ce que tu penses d'une jeune femme qui en aborde une autre pour la complimenter ? » Au moins, tu seras fixée sur le ressenti de Charlie et surtout, sur ce qu'elle pense de toi. Et de ton geste. En ce qui te concerne, tu ne peux nier être attirée physiquement par la jeune femme mais ça ne fait pas tout. Il faut également un feeling et à tes yeux, c'est bien parti pour être le cas avec Charlie.

__________________________


Darkness is your candle.
imagine ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t14944-snapchat-de-freja
Charlie S. Meers
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
Charlie S. Meers
MESSAGES : 1323
ICI DEPUIS : 13/12/2018
CRÉDITS : andromeda (a), rogers (s).
COMPTES : azriel & effy & fauve.
STATUT : célibataire.
grand kangou
MessageSujet: Re: (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie   (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie EmptyJeu 3 Jan 2019 - 2:16


La brunette esquissa un petit sourire amusé quand Freja lui répondit qu'elle était assez d'accord sur les inconvénients du sexe sur la plage, et elle ne put s'empêcher de commenter cette révélation sur un ton humoristique qui était peut-être déjà un peu trop indiscret, au vu du peu de temps que les deux jeunes femmes avaient passé ensemble. « Ça sent le vécu... » fit remarquer Charlie avec un sourire en coin tinté d'une pointe d'ironie, laissant sa phrase en suspens. Le fait que la jolie brune face à elle ait déjà vécu ce genre d'expériences sexuelles ne faisait qu'augmenter l'admiration que Charlie ressentait pour cette aura qu'elle dégageait. Cet air de n'avoir peur de rien, d'avoir déjà tout essayé, même les choses les plus folles, ce qui n'était pas le cas de l'étudiante. Elle pouvait être insouciante et extravagante quand elle le voulait, mais elle ne se voyait pas comme quelqu'un d'aventurier.

Quand Freja appela le serveur pour commander la même boisson qu'elle et lui proposa de reprendre la même chose, la brunette acquiesça avec entrain, terminant le fond de son verre d'une traite. Elle était bien venue ici pour se détendre, non ? Et elle ne se sentait pas tellement capable de continuer sur ce terrain avec sa belle interlocutrice avec un seul verre d'alcool dans les veines, alors le choix était vite fait. Quelques verres pour être plus à l'aise et faire taire ces voix dans sa tête, la questionnant intérieurement sur le déroulement de cette soirée et sur ce qu'elle voulait ou ne voulait pas faire. Charlie fut d'ailleurs très heureuse que leurs consommations arrivent rapidement, pour qu'elle puisse s'y jeter lorsque Freja répondit qu'elle avait en effet atteint la trentaine peu de temps auparavant, comme la brunette l'avait craint. Elle était vraiment la reine des boulettes, quand ça lui prenait. Elle but rapidement une gorgée pour se dégager la gorge, qui s'était resserrée d'un coup aux paroles de Freja. Ses voies respiratoires s'ouvrirent de nouveau quand cette dernière lui avoua qu'elle se moquait d'elle et qu'elle avait en réalité vingt-cinq ans seulement. Soulagement intense. « Je vais faire comme si je n'avais pas du tout paniqué et que j'avais tout de suite compris la blague. » rétorqua la jeunette avec un petit rire, soudainement soulagée par rapport aux trois secondes précédentes. « Ou bien je pourrais dire que tu fais plus âgée que ce qu'il n'y paraît, mais on sait très bien que c'est faux. » ajouta-t-elle avec légèreté, sur le ton de la plaisanterie. Elle aurait d'ailleurs sûrement fait cette blague peu subtile avec quelqu'un d'autre, mais à nouveau, il y avait quelque chose à propos de son interlocutrice qui lui soufflait de ne pas prendre le risque de la vexer. C'était une chose à laquelle Charlie ne faisait jamais attention, d'habitude. Parfois les gens prenaient vraiment mal ses remarques car n'y décelaient pas le second degré que Charlie et sa famille employaient souvent - un peu trop souvent, même - et la jeune fille n'avait pourtant pas peur de leur réaction. Mais elle ne voulait pas prendre le risque que cette soirée prenne un mauvais virage. Le regard de la brunette avait quelque chose de captivant et sa présence ainsi que son comportement avaient le don de faire naître le sentiment d'être spéciale chez Charlie. Elle ne voulait pas que ce moment se termine tout de suite, loin de là.

« J'en ai vingt-trois. » dit la jeune femme pour répondre à la question de sa copine de cocktail. Mais Freja souligna le fait que cette question était vraiment trop banale pour elle. Encore une fois, Charlie était impressionnée par son attitude, l'aisance avec laquelle elle semblait pouvoir parler à n'importe quel inconnu de n'importe quel sujet. Charlie parlait beaucoup, mais elle n'était pas comme ça et était plutôt certaine de ne pas dégager une telle assurance. Sa curiosité piquée, la brunette plongea son regard couleur iceberg dans celui de la belle brune, attendant sa question non-banale. Un petit rire franchit ses lèvres une fois la question formulée et elle baissa un instant le regard, se rendant bien compte de la finalité de la question. Elle releva les yeux, prenant une gorgée de son cocktail sans lâcher la jeune femme du regard, déjà bien plus à l'aise après son premier verre. Autant être honnête, même si le sujet allait sans doute dériver vers un tout autre terrain, bien plus intime. « Je trouve ça courageux, tout d'abord, parce que je ne pense pas que j'y arriverais moi-même, même si j'en avais envie. À moins d'avoir bu quelques verres de trop, comme ça m'est déjà arrivé. Ensuite, je pense que tout le monde devrait trouver ça aussi normal qu'une femme qui aborde un homme, ou inversement. » répondit la jeune étudiante après avoir prit son temps pour répondre, laissant la question en suspens dans la douce soirée d'été qui enveloppait la terrasse. « À moi. Penses-tu qu'il y ait une signification particulière derrière le fait qu'une personne en aborde une autre pour la complimenter ? » Charlie sentait déjà l'effet désinhibiteur de l'alcool faire effet sur elle, tandis qu'elle prenait plus d'assurance pour sonder Freja. Elle avait à peine voilé le but de sa question, mais c'était bien à ce jeu-là qu'elles jouaient toutes deux, non ?
Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

wanna be the sunshine to your world
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Freja Ivanova
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: mariée au voyage, née pour découvrir le monde ◊ originaire d'Oslo en Norvège ◊ chante à ses heures perdues mais très peu de gens sont au courant ◊ possède son entreprise de décoration d'intérieur ◊ est passionnée par le sport et en fait quotidiennement ◊ essaie d'avoir un mode de vie assez healthy même si sa passion pour la fête l'empêche de l'être à cent pour cent ◊ a fait plusieurs passages express au commissariat à cause de son amour pour le danger et l'interdit ◊ a un chien, Wilo, depuis quelques mois ◊ rêve de construire sa propre famille, à défaut d'en avoir eu une par le passé ◊ malheureusement, suite à une fausse couche, elle ne pourra peut-être jamais concrétiser ce rêve ◊ c'est une voyageuse dans l'âme, dés qu'elle le peut, elle part explorer tous les pays du monde ◊ chaque jour, elle essaie de s'améliorer pour diminuer son empreinte écologique ◊ elle lutte beaucoup pour le bien être animal, que ce soit dans des zoos ou devant des abattoirs ◊
Freja Ivanova
MESSAGES : 19441
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : wild heart (av) astra (sign)
COMPTES : ciàran, maddox, alix, noa & juliann.
STATUT : i'm never leaving you darkness to light, stay through the night (wooja).
adm f
MessageSujet: Re: (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie   (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie EmptyJeu 3 Jan 2019 - 16:02

Ton sourire malicieux s'élargit en entendant les paroles de Charlie. Oui, ça sent le vécu mais tu ne t'en caches pas forcément. Tu as cette image de femme libre et libérée aux yeux de tous qui ne te dérange pas. Certains te qualifient de fille facile mais ce n'est que foutaise. On ne qualifie jamais un homme d'homme facile alors pourquoi serait-ce le cas avec une femme ? Tu préfères penser que tu profites de la vie sans trop réfléchir à demain et aux conséquences. Parce que ta vie actuelle te permet d'agir de cette façon, tout simplement. « Je ne répondrai pas pour garder une part de mystère. » Dis-tu même si la réponse est plutôt évidente aux vues de ton sourire et de ton regard remplit de malice. Tu peux donner l'air d'être une femme sûre d'elle et avec une certaine confiance en soi mais c'est tout l'inverse. C'est justement parce que tu te sous-estimes sans cesse que tu donnes cette impression aux autres. Tu ne veux pas qu'on cerne tes faiblesses, tu aurais trop peur que quelqu'un s'en serve contre toi. Tout ce que tu redoutes, dans le fond, c'est de souffrir. Sans doute comme tout le monde mais davantage encore. Sûrement à cause de cette enfance déchirée et déchirante que tu as vécu. A cause d'un père et d'une mère trop occupés à te détester plutôt qu'à t'aimer. Alors tu donnes l'illusion d'être une femme forte, de caractère et sûre d'elle. C'est bien plus simple comme ça. « J'préfère penser que tu as tout de suite compris la blague plutôt que de me vieillir. » Rétorques-tu en arquant légèrement un sourcil. Tu sais pertinemment que tu ne fais pas ton âge mais tu n'aimes pas vraiment qu'on te vieillisse parce que vieillir fait partie de tes plus grandes peurs. Tu as peur de ne plus être capable de profiter pleinement de ta liberté de mouvement et d'être condamnée dans un corps qui ne s'accorde pas bien avec ton esprit. Mais tu sais que Charlie plaisantait car c'est un petit jeu auquel vous vous adonnez depuis le début de votre conversation. Taquinerie sur taquinerie c'est ce qui permet sans aucun doute de détendre l'atmosphère, de la rendre plus légère, plus tranquille. Tu hoches la tête lorsque la brune te donne son âge. C'est plus ou moins l'âge que tu lui aurais donné et ça te permet de voir que tu ne te trompes pas sur la personne que tu as en face de toi. C'est sûrement pour cette raison que tu te laisses tenter par l'idée de lui poser une question plus risquée. Sa réponse déterminera sans doute la suite de votre conversation et quelque chose te dit que Charlie le sait tout comme toi. Quand elle prend la parole, tu restes captivée, scotchée à ses lèvres et fascinée par son regard espiègle qui parle presque autant que ses lèvres. La brune n'est pas insensible à ta présence et tu dois bien l'avouer, ça te rassure assez. Ça prouve que ce début d'attirance que tu ressens n'est pas à sens unique. « L'alcool aide souvent à délier les langues, c'est bien connu. » Réponds-tu avec un rictus aux lèvres. « Mais je ne peux qu'être d'accord avec toi. On est au 21e siècle et pourtant, les mentalités sont encore trop souvent bloquées sur la relation homme-femme essentiellement. » Tu ne t'es jamais vraiment demandée si tu étais davantage attirée par les hommes ou par les femmes parce que la question ne se pose pas. Tu vas là où tu as envie d'aller, un point c'est tout. Ce n'est pas plus compliqué que ça. La question de Charlie te ramène à la réalité alors que tu sirotes tranquillement ton cocktail fraîchement apporté par le serveur. « Je pense qu'il y a forcément un but derrière tout ça. Et que dans cet échange, chaque personne y trouve ce qu'il a envie d'y trouver. » Réponds-tu de manière plutôt énigmatique. A tes yeux, si Charlie a accepté que tu viennes à sa table, c'est qu'elle cherchait elle aussi, quelque chose, dans ce début de relation. Toi, au-delà d'avoir besoin de compagnie, tu as surtout eu envie d'en apprendre plus sur cette jeune femme qui a immédiatement capté ton attention dès son arrivée. Mais il s'agit peut-être là d'une simple attirance. Parfois, il ne faut pas vouloir chercher trop loin. « J'sais pas pourquoi mais j'ai l'impression que tu n'as pas vraiment l'habitude de ce genre d'échanges. J'me trompe ? » Demandes-tu sans reproches dans la voix. Tu ne veux pas seulement parler d'un échange de femme à femme mais plutôt d'un plan drague, d'un flirt. Peut-être que tu te trompes ou peut-être pas, seule Charlie pourra te donner la réponse.

__________________________


Darkness is your candle.
imagine ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t14944-snapchat-de-freja
Charlie S. Meers
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
Charlie S. Meers
MESSAGES : 1323
ICI DEPUIS : 13/12/2018
CRÉDITS : andromeda (a), rogers (s).
COMPTES : azriel & effy & fauve.
STATUT : célibataire.
grand kangou
MessageSujet: Re: (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie   (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie EmptyLun 7 Jan 2019 - 3:32

HJ:
 


Même si Freja avait préféré jouer la carte de l'énigme, ne répondant pas à la réflexion pleine de sous-entendus de la jeune étudiante, un sourire enjoué étira le coin de ses lèvres, prenant cette non-réponse pour une totale confirmation, vu l'esquive peu subtile et adroitement jouée. Pour Charlie, la belle brune gardait tout son mystère, expériences sexuelles dévoilées ou non. Elle était intrigante et en même temps facile à lire, ce qui était un délicieux paradoxe qui ne faisait qu'attirer encore plus Charlie. Sa manière d'être délivrait quelque chose de simple, d'ouvert, qui jouait tout cartes sur table, sans cachotteries et comportements ambigus, et en même temps de tout cela, elle dégageait cet aura envoûtante et mystérieuse, qui donnait envie de se plonger dans son âme pour savoir si on pouvait y trouver des secrets enfouis. Charlie ne saisissait pas comment elle parvenait à faire ressentir ces deux ambiances en même temps, mais elle était totalement captivée. Freja souligne qu'elle préfère en effet ne pas être vieillie, et Charlie laisse échapper un petit rire avant de préciser que l'idée qu'elle pouvait paraître plus que son âge était totalement fausse. La magnifique brune respirait la jeunesse d'âme, l'assurance et l'insouciance d'une femme affirmée qui sait ce qu'elle veut mais qui sait aussi ne pas être trop sérieuse et prendre des risques.

La conversation commence à dériver sur des questions plus ciblées et Charlie ne peut que hocher la tête aux paroles de la brunette à propos de l'alcool, en profitant pour reprendre une gorgée de son verre. Effectivement, l'effet désinhibiteur de l'alcool n'est pas inconnu à la jeune fille aux boucles brunes, plusieurs personnes dans son entourage pouvaient en attester. « Comme tu dis. Je trouve ça incroyable que la société en soit encore à ce stade concernant les définitions du genre et de l'orientation sexuelle. Surtout que les personnes qui prônent encore des valeurs de l'an 40 ne se rendent pas compte à quel point ça peut peser sur les nouvelles générations, qui ont parfois du mal à se trouver et se définir à cause de ça, entre autres. » fit Charlie en prolongea le sujet que les deux jeunes femmes abordaient ici, sortant du jeu taquin auquel elles s'adonnaient pendant quelques secondes. Sans doute que ce sujet touchait particulièrement la jeunette et faisait aussi ressortir ses convictions féministes, même si elle ne se revendiquait pas comme telle. Mais même si elle n'en parlait jamais vraiment, et qu'elle évitait d'y réfléchir elle-même, elle savait qu'elle n'était pas très au clair avec la nature de ses attirances pour les deux sexes. Elle ne savait pas se définir car elle remettait sans cesse en perspective son orientation sexuelle présumée avec toutes les influences de la société et des courants d'idées dont on entendait parler partout. Elle ne savait pas quoi en penser, de toute cette affluence de personnes exprimant une multitude d'identités de genre, ou en inventant de nouvelles, puis en critiquant d'autres, ou non. Parce que dans la société actuelle, il y avait bien plus que les hétérosexuels et homosexuels, mais une innombrable série de groupes et de combats s'identifiant autrement. Au milieu de tout ça, tiraillée par des envies qu'elle ne comprenait pas toujours et qu'elle avait du mal à identifier parmi tous les choix qui s'offraient à elle, ou même le choix de ne pas s'identifier du tout, Charlie était perdue. Mais la conversation fut redirigée sur son but premier, Freja ajoutant qu'il y avait forcément un but dans la démarche d'aborder quelqu'un, mais que chacun était libre d'y trouver ce qu'il voulait. Un sourire en coin joueur gagna le visage de la brunette, jusqu'à ses iris pétillants. Peu importe ce qu'elle pensait ou ne pensait pas être, elle appréciait la tournure de cette conversation.

Sa belle interlocutrice ne mit cependant pas beaucoup de temps à détecter son peu d'expérience dans ce domaine. Charlie rougit un peu, trempa à nouveau ses lèvres dans son Sex on the Beach avant de répondre. Inutile de jouer la comédie, Freja avait vu juste. « Touché. Comme je le disais, je n'ai personnellement pas le cran d'établir ce genre de situations moi-même, en général. Et puis... Ce n'est certainement pas tous les soirs que je me fais aborder par une super jolie fille. » acquiesça Charlie avec franchise, avant d'esquisser un rictus malicieux à la fin de sa dernière phrase. Phrase qu'elle n'aurait sans doute jamais osé ajouter en temps normal, mais elle avait déjà un peu d'alcool dans les veines et la conversation avec cette jeune femme avait rapidement pris une tournure détendue, ce qui mettait la jolie brunette en confiance pour exprimer ce genre de choses. Et ce qu'elle disait était vrai, ce n'était clairement pas régulier pour elle de se faire aborder avec un compliment par une femme, encore moins un femme plaisante au regard.

__________________________

wanna be the sunshine to your world
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Freja Ivanova
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: mariée au voyage, née pour découvrir le monde ◊ originaire d'Oslo en Norvège ◊ chante à ses heures perdues mais très peu de gens sont au courant ◊ possède son entreprise de décoration d'intérieur ◊ est passionnée par le sport et en fait quotidiennement ◊ essaie d'avoir un mode de vie assez healthy même si sa passion pour la fête l'empêche de l'être à cent pour cent ◊ a fait plusieurs passages express au commissariat à cause de son amour pour le danger et l'interdit ◊ a un chien, Wilo, depuis quelques mois ◊ rêve de construire sa propre famille, à défaut d'en avoir eu une par le passé ◊ malheureusement, suite à une fausse couche, elle ne pourra peut-être jamais concrétiser ce rêve ◊ c'est une voyageuse dans l'âme, dés qu'elle le peut, elle part explorer tous les pays du monde ◊ chaque jour, elle essaie de s'améliorer pour diminuer son empreinte écologique ◊ elle lutte beaucoup pour le bien être animal, que ce soit dans des zoos ou devant des abattoirs ◊
Freja Ivanova
MESSAGES : 19441
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : wild heart (av) astra (sign)
COMPTES : ciàran, maddox, alix, noa & juliann.
STATUT : i'm never leaving you darkness to light, stay through the night (wooja).
adm f
MessageSujet: Re: (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie   (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie EmptyMer 23 Jan 2019 - 21:58

Du mal à se définir, tu as connu ça, toi aussi. Pendant ton adolescence, tu as dû faire face à des sentiments que tu ne connaissais pas encore, des sentiments que la société rejette, bien souvent. L’amour est déjà un sujet complexe mais quand on ressent une attirance pour une femme en étant une femme, ce n’est pas toujours bien perçu. Et ça ne l’était pas du tout pour ton entourage. En plus d’être violent, ton père est très certainement raciste et homophobe. Grandir dans ce genre de monde, ça n’aide aucunement à se sentir bien dans son corps, bien dans sa tête. « Je suis complètement d’accord avec toi. Faut espérer que notre génération et peut-être même les générations à venir ne reproduiront pas les mêmes erreurs. » Même si tu sais qu’il ne faut pas faire de généralités au sein d’une même génération, tu espères tout de même que les générations futures se montreront plus ouvertes. Plus sensibles à tout ça. « Waw j’sais même pas comment on en est arrivée à un sujet si sérieux. » Dis-tu avec un sourire au coin des lèvres. Ce n’est pas que ça te déplait mais c’est plutôt inattendu. Lorsque tu dragues une femme ou un homme, il est plutôt rare que vous abordiez des thématiques aussi sérieuses dès le début. Certaines fois, ça s’arrête aux échanges les plus simples. Mais Charlie est une femme intéressante, ça se voit à travers son regard. A travers cette lueur qui semble aimer la vie et aimer apprendre. Tu ne sais pas encore ce que la jeune femme exerce comme métier mais tu es presque persuadée que c’est un métier qui a du sens et qui aide les gens. Enfin chaque métier a un sens pour celui qui l’exerce mais le sien a sans doute une importance différente. En tout cas, c’est l’impression que tu as. « Qu’est-ce que tu fais dans la vie, Charlie ? » Demandes-tu pour mettre fin à tes interrogations et par curiosité. Au fil de votre conversation, petit à petit, tu parviens à capter certains détails chez la brune qui te permettent de la comprendre un peu plus. Comme lorsque tu affirmes, avec une certitude plutôt élevée, qu’elle n’a pas l’habitude de se faire aborder par une femme de la sorte. Et visiblement, tu ne t’es pas trompée. « Une super jolie fille ? » Demandes-tu en sentant ton sourire s’élargir. C’est un compliment qui ne peut que te faire plaisir surtout venant d’une femme aussi séduisante que Charlie. Tu es à peu près persuadée qu’elle n’a pas conscience du charme qu’elle renvoie. Du charisme qui se dégage de son corps et de ses yeux. Un charisme qui t’a tout de suite plu dès qu’elle a pris la parole. Au-delà du physique, tu peux affirmer qu’il y a beaucoup de belles choses à propos de Charlie. Et pourtant, cela ne fait qu’une demi-heure, tout au plus, que vous discutez. « Je te retourne le compliment. Tu es envoûtante. » Réponds-tu sans détacher ton regard du sien. « Est-ce qu’il y a beaucoup de femmes qui osent t’aborder de la sorte ? » Demandes-tu. Tu désires savoir, à travers cette question, si la jeune femme est habituée des relations homosexuelles ou non. Il y a une première à tout, bien sûr. Mais puisque tu n’es pas novice en la matière, tu aimerais savoir si de son côté Charlie l’est ou non. Sans lui mettre la pression ou quoi que ce soit d’autres. Mais tant que vous êtes dans les confidences, autant en profiter.  

HJ:
 

__________________________


Darkness is your candle.
imagine ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t14944-snapchat-de-freja
Charlie S. Meers
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
Charlie S. Meers
MESSAGES : 1323
ICI DEPUIS : 13/12/2018
CRÉDITS : andromeda (a), rogers (s).
COMPTES : azriel & effy & fauve.
STATUT : célibataire.
grand kangou
MessageSujet: Re: (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie   (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie EmptyDim 27 Jan 2019 - 20:54


Charlie hocha la tête aux paroles de son interlocutrice, marquant son accord. En effet, il n'y avait qu'à espérer que les gens en général feraient preuve d'un peu de bon sens au fil du temps. Si possible, dans un futur proche. Sans doute que leur génération n'avait pas à se plaindre, dans leur partie du monde surtout, là où l'homophobie et ce genre d'idées avaient tout de même bien reculé dans les mentalités comparé à une autre époque, des dizaines d'années auparavant. Ou comparé à d'autres cultures. Ici, ils jouissaient tout de même de bien plus de liberté que leurs ancêtres, pouvaient s'affirmer plus facilement avec moins de craintes de la réaction des autres. Mais ça ne voulait pas dire que c'était suffisant, loin de là. Trop de gens et de groupes pensaient encore qu'être différent de leur vision de l'identité de genre, c'était mal, et ça méritait d'être puni. Leur nombre avait diminué au fil des générations, certes, mais ils n'étaient pas une minorité. Quelque chose qui révulsait l'étudiante, au même titre qu'elle ne comprenait pas comment on pouvait vouer une haine infondée envers des étrangers. Ou envers quiconque ne respecte pas les normes sociales imposées. « J'avoue, c'est marrant d'aborder des enjeux de société au bout de quinze minutes de conversation. Mais c'est une manière comme un autre d'apprendre à se connaître ! » sourit la jolie brunette quand Freja souligna le sérieux du sujet. Charlie n'était pas quelqu'un qui ressentait le besoin de crier ses convictions et de se battre pour ce qu'elle pensait juste. Quand elle avait quelque chose à dire, elle le disait, en général, et encore. Mais ce n'était pas elle qui allait mener un débat sérieux sur un sujet de société pendant deux heures. Pas que ces conversations lui déplaisaient, mais elle ne se sentait juste pas l'âme d'une militante active et concernée. En revanche, quand un sujet la touchait, elle pouvait s'emporter un peu, surtout quand elle se sentait attaquée, et pouvait tenir tête bien plus qu'on ne se l'imaginait. Elle était certes peu sûre d'elle, mais son tempérament soupe-au-lait et son incapacité à contrôler ses émotions surpassaient souvent ce défaut. Présentement, elle était juste contente d'avoir parlé de ça avec la belle jeune femme qui lui faisait face. Elles semblaient toutes deux être sur la même longueur d'onde et cela faisait plaisir. Encore une fois, Charlie ressentit une pointe d'admiration pour Freja. Elle renvoyait l'image d'une femme forte et intelligente, déterminée, qui ne laissait personne démonter ses convictions. Cela eut pour effet d'attiser l'attirance que Charlie semblait ressentir pour elle. Et elle ne cessait de sourire, tandis que l'alcool jouait son rôle en contribuant au feu qui animait sa chair quand elle plongeait son regard dans celui de Freja.

« Je suis étudiante en médecine. Cette année j'ai commencé mon internat en chirurgie pédiatrique. » répondit-elle quand Freja la questionna sur ses activités. On pouvait ressentir de la passion dans sa voix, et une pointe de fierté aussi, presque imperceptible. Elle n'était pas sûre du pourquoi de la question de son interlocutrice, mais ça ne la dérangeait pas le moins du monde de la laisser en apprendre plus sur elle. « Et toi ? » Elle lui retourna la question, car Charlie aussi était très tentée par le fait d'apprendre à connaître un peu plus Freja. Elle sirotait son verre, plongeant ses grands yeux azur dans ceux de la jeune femme. Elle rougit légèrement quand cette dernière répéta le qualificatif que Charlie avait employé plus tôt dans sa phrase. « Je suis sûre que tu as l'habitude qu'on te le dise. Même si "super jolie" n'est pas suffisant pour te décrire. » souffla la jolie brune, un sourire en coin étirant ses lèvres. Freja lui retourna le compliment, et Charlie resta quelques secondes plongée dans son regard, comme absorbée par celui-ci, avant de baisser les yeux, ses joues ayant pris une teinte écarlate. Elle ne se rappelait pas la dernière fois qu'on l'avait qualifiée d'envoûtante. Ce n'était peut-être même jamais arrivée. Et venant d'une femme comme Freja, cela lui faisait réellement plaisir, et animait un peu plus le feu qui semblait parcourir ses veines depuis tout à l'heure. « Non. Pas d'une façon aussi directe et... intéressante, en tout cas. » fit-elle en relevant ses iris perçants vers la jeune fille. Il était certain qu'aucune femme avant Freja n'était parvenue à faire naître les envies que ressentait Charlie en ce moment. Elle avait déjà embrassé des filles, et pas seulement des copines pour rire. Elle avait déjà ressenti de fortes attirances, de manière inattendue, pour d'autres femmes, de manière fugace. Mais jamais elle n'avait vécu ce qu'elle vivait ce soir. Et cette nouvelle expérience accélérait son rythme cardiaque tandis qu'elle sentait la discussion plonger dans un revêtement plus intime.

__________________________

wanna be the sunshine to your world
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Freja Ivanova
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: mariée au voyage, née pour découvrir le monde ◊ originaire d'Oslo en Norvège ◊ chante à ses heures perdues mais très peu de gens sont au courant ◊ possède son entreprise de décoration d'intérieur ◊ est passionnée par le sport et en fait quotidiennement ◊ essaie d'avoir un mode de vie assez healthy même si sa passion pour la fête l'empêche de l'être à cent pour cent ◊ a fait plusieurs passages express au commissariat à cause de son amour pour le danger et l'interdit ◊ a un chien, Wilo, depuis quelques mois ◊ rêve de construire sa propre famille, à défaut d'en avoir eu une par le passé ◊ malheureusement, suite à une fausse couche, elle ne pourra peut-être jamais concrétiser ce rêve ◊ c'est une voyageuse dans l'âme, dés qu'elle le peut, elle part explorer tous les pays du monde ◊ chaque jour, elle essaie de s'améliorer pour diminuer son empreinte écologique ◊ elle lutte beaucoup pour le bien être animal, que ce soit dans des zoos ou devant des abattoirs ◊
Freja Ivanova
MESSAGES : 19441
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : wild heart (av) astra (sign)
COMPTES : ciàran, maddox, alix, noa & juliann.
STATUT : i'm never leaving you darkness to light, stay through the night (wooja).
adm f
MessageSujet: Re: (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie   (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie EmptyLun 4 Fév 2019 - 16:05

Si tu as abordé Charlie dans un premier temps, c'était surtout pour son physique et l'aura qu'elle dégage. Les regards insistants qui se sont posés sur elle lorsqu'elle s'est dirigée vers le bar en témoignent. Seulement, par chance, tu as été la seule à oser l'aborder. Ou peut-être, la plus rapide. Mais maintenant qu'elle est devant toi et que tu es captivée par ses paroles, tu ne peux que reconnaitre qu'elle est bien plus qu'un joli visage. Charlie est une femme intéressante, cultivée et même drôle. Des points qui te plaisent et qui ne font que renforcer ton envie de poursuivre la conversation ailleurs. Néanmoins, tu te montres patiente, continuant à découvrir la jeune femme sous plusieurs angles. « Et surtout d'avoir exactement le même point de vue. » Soulignes-tu avec un sourire au coin des lèvres. « Mais comme tu dis, ça permet de cerner l'autre plus en profondeur. Et en ce qui me concerne, j'aime beaucoup ce que je découvre. » Tu n'as pas peur de complimenter la jeune femme, pas peur de flirter, de jouer avec ton regard et ton sourire. Tu n'as pas peur de te montrer entreprenante parce que ce n'est pas nouveau pour toi contrairement à Charlie. Même si tu dois bien l'avouer, tu es plus à l'aise avec les hommes. Heureusement pour toi, avec la brune, le feeling est tout de suite bien passé. Voyant que c'est une femme pleine de ressources et avec des valeurs profondes que tu partages, tu l'interroges sur ce pour quoi elle se lève tous les matins. Sur son métier, en somme. Tu n'es pas très étonnée d'apprendre qu'elle travaille dans la médecine parce qu'elle dégage une vraie bienveillance envers les autres. Ça se lit dans son regard. Néanmoins, apprendre qu'elle étudie dans ce milieu si compliqué, ça ne fait que renforcer ton admiration grandissante pour la jeune femme. « Waw. Tu dois être vachement occupée au quotidien, j'espère que je ne te retiens pas... » Dis-tu en souriant à la jeune femme avant de porter ton verre à tes lèvres. « En tout cas je t'admire, je serais incapable d'étudier pendant si longtemps. » Ajoutes-tu en riant légèrement. Bien sûr, il n'y a pas que le côté "études" qui entre en compte en médecine mais tu es bien consciente que ça fait partie intégrante du métier. Du moins, quand on est interne. « En ce qui me concerne je suis architecte d'intérieur. J'ai mon entreprise depuis quelques années maintenant. » Deux-trois ans tout au plus et malgré des hauts et des bas, tu es fière de dire que ton entreprise tient la route. Et si tu n'avais pas déconné comme tu l'as fait ces derniers mois, ton entreprise aurait encore davantage évolué. Ton sourire fait écho à celui de Charlie alors qu'elle souligne que super jolie n'est pas suffisant pour te décrire. Tu ne vas pas mentir, tu as déjà entendu ce compliment de bien des lèvres mais ça reste toujours plaisant à entendre et à recevoir. Surtout venant d'une femme aussi hypnotisante que Charlie. « C'est gentil. » Dis-tu. « Mais ça suffit les compliments, je vais finir par rougir. » Ajoutes-tu avant de rire légèrement sans détacher ton regard de celui de la brune. Quand elle qualifie ta démarche de directe et intéressante, tu arques un sourcil, soudain intriguée et intéressée par ce choix de mots. Il est évident que ton approche ne la laisse pas indifférente et ça n'annonce qu'une suite positive entre vous. Du moins tu l'espères. « Alors je suis contente d'avoir sauté le pas. » Même si dans un premier temps, tu as hésité à venir vers Charlie, maintenant que c'est fait, tu n'as aucun regret. « J'ai un peu hésité avant de venir te voir parce que ce n'est pas toujours évident de voir si une femme est attirée par une femme ou non... mais je n'ai pas voulu laisser passer ma chance. » Bien que tu puisses paraitre sûre de toi, il t'arrive bien trop souvent de douter. Heureusement, aujourd'hui, tes doutes n'ont pas duré ce qui t'a permis de rencontrer Charlie. « Ai-je bien fait ? » Demandes-tu avec une pointe de malice dans le regard et en terminant ton cocktail.

__________________________


Darkness is your candle.
imagine ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t14944-snapchat-de-freja
Charlie S. Meers
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
Charlie S. Meers
MESSAGES : 1323
ICI DEPUIS : 13/12/2018
CRÉDITS : andromeda (a), rogers (s).
COMPTES : azriel & effy & fauve.
STATUT : célibataire.
grand kangou
MessageSujet: Re: (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie   (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie EmptyMer 6 Fév 2019 - 4:01


À nouveau, les joues de l'étudiante se teintèrent d'un joli rose pâle quand Freja souligna qu'elle aimait ce qu'elle découvrait lors de cette conversation plus profonde. « C'est réciproque. » répondit-elle, ses iris azur brillant face à ceux, captivants, de la jeune femme. Intérieurement, elle remerciait sa bonne étoile de lui faire passer une aussi bonne soirée en compagnie d'une personne aussi charmante et intéressante que Freja. Sans oublier de mentionner son physique on ne peut plus attrayant. Elle n'aurait jamais cru que ce genre de choses puisse lui arriver. Se faire aborder de la sorte et recevoir des compliments d'une telle femme, c'était quelque chose, et quelque part, Charlie se demandait si elle n'était pas en train d'imaginer tout ça. « Tu ne me retiens pas du tout, je venais me détendre après ma journée de travail. Je ne pensais d'ailleurs pas passer la soirée en aussi bonne compagnie. » répondit la brune avec un regard intense. Pour rien au monde elle n'aurait interrompu ce qu'il se passait ici. Elle ne savait pas très bien où tout cela allait mener, et une légère appréhension chatouillait le creux de son ventre, mais en même temps, elle se sentait détendue et plus forte que jamais en la présence de Freja. Elle s'était rarement sentie aussi valorisée. Sans doute parce que inconsciemment, cet échange avec la belle brune aiguillait petit à petit son esprit vers le bon chemin quant à ses doutes intérieurs à propos de son orientation, lui insufflant la confiance en elle dont elle manquait cruellement au quotidien et particulièrement dans ce genre de situations. Mais la jeune femme face à elle la mettait à l'aise et la conversation roulait sans aucune pression. Le sourire de Charlie s'agrandit quand Freja mentionna qu'elle était assez impressionnée par sa motivation quant aux études. Elle allait finir par faire une overdose de compliments. Mais le sourire qui étirait le coin de ses lèvres ne trompait pas, cela lui faisait du bien et réchauffait sa peau d'entendre ce genre de choses, surtout venant de la magnifique brune. « Waw, ça doit être beaucoup de boulot aussi. Je t'admire tout autant, tout le monde n'a pas la force et la détermination de monter sa propre boîte avec succès, surtout sur le long terme. » commenta Charlie en haussant les sourcils, réellement impressionnée. D'un autre côté, ça ne l'étonnait pas tellement de la part d'une personnalité comme Freja, ou en tout cas de ce qu'elle avait entraperçu. Elle reflétait la détermination, l'initiative et l'assurance, ainsi que le courage, des qualités propres à ceux capable de monter une entreprise et de la maintenir à flot. Jamais l'étudiante n'aurait la confiance en ses capacités nécessaires pour faire fleurir un tel projet.

La discussion reprit une tournure plus intime, plus dirigée, et Charlie ne put répondre que par un sourire affirmatif quand sa compagne de table assura qu'elle était heureuse de l'avoir abordée. La brune en était tout aussi heureuse et cela se lisait sans mal sur son visage. Freja continua sur sa lancée, abordant de manière délicate mais claire la question à laquelle Charlie avait toujours du mal à répondre. Elle soutint le regard de son interlocutrice, son pouls s'emballant légèrement. Si les intentions étaient relativement claires depuis le début, elles n'étaient qu'implicites et venait le moment de préciser tout ce petit jeu. Captivée par le regard espiègle et inquisiteur de la jolie jeune femme, la future chirurgienne prit d'abord le temps de terminer son cocktail, réfléchissant à ce qu'elle allait bien pouvoir répondre. C'était ce genre de moments où l'anxiété et le manque d'assurance reprenait le dessus. Et c'était le genre de moment où, paralysée, Charlie finissait toujours par opter pour la franchise totale et complète. « Je crois que je vais répondre oui. Mais à vrai dire... Je n'en sais rien. C'est un peu... flou, pour moi, ce genre de choses, je ne peux rien affirmer avec cent pourcent de certitude. » La question de Freja était peut-être déguisée, mais elle était en même temps limpide comme du cristal. En répondant aussi franchement, Charlie avait peur de l'éloigner, de perdre son intérêt. Mais elle était mauvaise comédienne dans tous les cas et se serait sentie encore moins à l'aise si elle avait feint d'être sûre de sa réponse, et au-delà de ça, de ses attirances. Dans le pire des cas, la brune laissait tomber et la laissait là, mais quelque chose lui soufflait que ce n'était pas son genre du tout. Ce n'était sans doute pas très séducteur comme démarche d'admettre ouvertement ses doutes, mais c'était la seule façon de procéder que l'étudiante connaissait, elle n'aurait pu faire autrement.

__________________________

wanna be the sunshine to your world
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Freja Ivanova
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: mariée au voyage, née pour découvrir le monde ◊ originaire d'Oslo en Norvège ◊ chante à ses heures perdues mais très peu de gens sont au courant ◊ possède son entreprise de décoration d'intérieur ◊ est passionnée par le sport et en fait quotidiennement ◊ essaie d'avoir un mode de vie assez healthy même si sa passion pour la fête l'empêche de l'être à cent pour cent ◊ a fait plusieurs passages express au commissariat à cause de son amour pour le danger et l'interdit ◊ a un chien, Wilo, depuis quelques mois ◊ rêve de construire sa propre famille, à défaut d'en avoir eu une par le passé ◊ malheureusement, suite à une fausse couche, elle ne pourra peut-être jamais concrétiser ce rêve ◊ c'est une voyageuse dans l'âme, dés qu'elle le peut, elle part explorer tous les pays du monde ◊ chaque jour, elle essaie de s'améliorer pour diminuer son empreinte écologique ◊ elle lutte beaucoup pour le bien être animal, que ce soit dans des zoos ou devant des abattoirs ◊
Freja Ivanova
MESSAGES : 19441
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : wild heart (av) astra (sign)
COMPTES : ciàran, maddox, alix, noa & juliann.
STATUT : i'm never leaving you darkness to light, stay through the night (wooja).
adm f
MessageSujet: Re: (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie   (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie EmptyDim 10 Fév 2019 - 21:13

Tu ne manques pas de remarquer les joues de Charlie qui rosissent légèrement face à tes paroles. Tu n’es pas avare de compliments quand tu es dans un jeu de séduction mais avec la jeune femme c’est encore plus simple. Les compliments viennent naturellement et s’échappent de tes lèvres sans que tu n’aies à y réfléchir. Ton sourire s’élargit en entendant que la brune aussi apprécie ce qu’elle découvre sur toi. Petit à petit, vous apprenez à vous découvrir, laissant les choses se dérouler naturellement entre vous et c’est bien plus agréable à tes yeux qu’un simple plan cul dans les toilettes d’une boite de nuit. Tu ne vas pas cracher là-dessus puisque ça t’est déjà arrivé mais tu apprécies bien plus l’échange que tu as avec Charlie. « Moi non plus. Je pensais simplement prendre un thé glacé et retourner chez moi. » Dis-tu en souriant. « Mais j’ai bien fait de vouloir le boire ici plutôt que de l’emporter. » Un coup du Destin ? Peut-être. Tu es du genre à croire que tout arrive pour une raison et peut-être que ta rencontre avec Charlie est une preuve de plus. Qui sait ? Rapidement, tu l’interroges sur son métier, voulant connaître ce qui la pousse à se lever tous les matins et comme toi, elle exerce son métier par passion. Enfin, c’est l’impression que tu as. D’ailleurs, tu ne manques pas de lui montrer que tu es plutôt admirative de son travail. Et une fois de plus, la brune te retourne le compliment, provoquant un large sourire sur tes lèvres. « Oui c’est pas mal de travail c’est vrai. Mais j’ai engagé quelqu’un pour m’aider donc ça me permet de vraiment me focaliser sur ce que j’aime faire et moins sur l’aspect paperasse. » Parce que, qu’on se le dise, la paperasse c’est vraiment un gouffre au niveau du temps. Et en plus, personne n’aime vraiment s’en charger. « Qu’est-ce qui t’a poussé à choisir la pédiatrie ? » Demandes-tu, curieuse avant de porter à nouveau ton cocktail à tes lèvres, le regard captivé par Charlie. Sentant que la conversation prend une direction différente, tu en profites pour sonder la jeune femme, pour voir si ses intentions sont similaires aux tiennes ou non.  Sa réponse te surprend un peu mais dans le bon sens du terme. La brune se montre honnête même si elle n’est pas certaine de ce qu’elle ressent, de ce qu’elle éprouve. Tu vois que c’est un sentiment plutôt nouveau pour elle et tu ne peux t’empêcher de te demander si elle avait enfui son désir pour les femmes jusqu’ici ou si c’est récent. Il faut bien une première dans tous les cas et être cette première expérience pour Charlie ne te fait pas vraiment peur. C’est toujours plus délicat mais tu n’en es pas à ta première fois, de ton côté. « Je te remercie pour ton honnêteté. » Dis-tu avec un sourire aux lèvres. « J’imagine bien que si c’est une nouvelle expérience pour toi, tu ne peux pas vraiment mettre de mots sur ce que tu ressens. Mais je suis prête à t’aider à découvrir ce monde si tu en as l’envie. » Evidemment, à tes yeux, les courbes d’une femme n’ont rien de comparable dans ce monde. Pourtant, même si coucher avec une femme est quelque chose que tu trouves magnifique, tu ne peux t’empêcher d’être également attirée par les hommes. Tu ne saurais choisir entre les deux. Voyant que Charlie est sur le point de terminer son cocktail elle aussi, tu sondes son regard pour voir si elle est prête à aller plus loin ou non. « Est-ce que tu veux reprendre un cocktail ici ou tu accepterais d’en prendre un autre chez moi ? » Demandes-tu. C’est une question risquée mais puisque la jeune femme s’est montrée honnête jusqu’ici, tu espères qu’elle le sera à nouveau.

__________________________


Darkness is your candle.
imagine ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t14944-snapchat-de-freja
Charlie S. Meers
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
Charlie S. Meers
MESSAGES : 1323
ICI DEPUIS : 13/12/2018
CRÉDITS : andromeda (a), rogers (s).
COMPTES : azriel & effy & fauve.
STATUT : célibataire.
grand kangou
MessageSujet: Re: (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie   (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie EmptyLun 11 Fév 2019 - 3:19


Charlie croyait au hasard et aux rencontres fortuites, et elle était heureuse que ce même hasard ait placé Freja sur sa route. Il n'avait pas fait tout le boulot évidemment, vu que c'était la jeune femme qui était venue l'aborder avec un ravissant sourire. Le même sourire que celui qu'afficha l'étudiante quand Freja souligna qu'elle avait bien fait de venir boire son thé ici. Effectivement, c'était une opportunité qui s'offrait à Charlie et qu'elle avait saisi, malgré ses hésitations, pour maintenant découvrir avec délectation ce que la jolie brune était réellement derrière un visage aux traits parfaitement dessinés. Elle écoutait attentivement son interlocutrice relater sa vie professionnelle, attisant l'intérêt de Charlie. L'étudiante ne s'étalait pas volontairement sur sa vie, mais quand on lui posait des questions, elle était heureuse de dévoiler qui elle était, elle aussi. Surtout si cela plaisait à Freja. « Je ne sais pas, j'aurais pu me diriger vers un autre service de chirurgie, c'est vrai. Je pense que j'aime beaucoup les enfants, même si je manque sûrement de tact avec eux, le feeling passe bien en général. C'est assez paradoxal, parce que je dois aussi accepter ce qui leur arrive, et surtout, que parfois, on ne peut rien faire de plus pour eux. Et puis, la néonatalité, c'est aussi quelque chose d'exceptionnel. » répondit la brunette en réfléchissant en même temps à ce qui l'avait réellement accrochée dans ce service. Elle se rappelait avoir assisté à une césarienne prématurée. Peu de chances de survie pour le bébé, mais c'était ça ou il ne vivrait pas du tout. Elle se rappelait de manière très précise ce qu'elle avait ressenti quand ce petit être avait débarqué dans le monde, ses premières heures sur Terre s'avérant déjà compliquées et risquées, alors que la vie qu'il mènerait - peut-être - allait déjà avoir son lot de malheur. Devoir se battre dès le début, sans répit. Mais elle conservait cette image du nourrisson dans les mains du chirurgien et elle ne l'oublierait sans doute jamais. Ses minuscules doigts, son corps fragile pas encore totalement terminé. Et il avait survécu, avec force et détermination. Il avait dû gagner son droit à avoir une existence, par hasard, parce que les choses se passaient parfois comme ça, dans la vie. Et il avait réussi, regagnant les bras de sa mère au bout de deux mois en couveuse, pour pouvoir démarrer son existence comme chaque être vivant. Elle n'avait pas de mots pour décrire les sensations qui avaient parcouru son coeur à ce moment, mais ça l'avait convaincue de s'essayer à la chirurgie pédiatrique, et elle n'avait jamais eu envie de quitter ce service depuis.

Lorsque la conversation bifurqua vers une question plus intime et ô combien plus importante en cet instant, Charlie bafouilla intérieurement, avant d'expliquer du mieux qu'elle le pouvait, en toute franchise, ce qu'elle pensait de tout ça. À son grand soulagement et à sa plus grande joie, Freja ne sembla pas le moins du monde rebutée ou effrayée à l'idée que la brune ne soit pas très au clair avec ses attirances ambiguës. Elle se montrait même extrêmement compréhensive, ce qui enleva un poids des poumons de la jeune femme. Juste avant que son cœur ne se mettre à battre à tout rompre lorsqu'elle lui proposa de prendre un dernier verre chez elle. Charlie se figea, perdue dans le regard pénétrant de la belle brune. C'était certain, une part d'elle-même voulait refuser, tout simplement parce qu'elle n'osait pas, qu'elle avait peur, qu'elle ne savait pas comment s'y prendre. Elle se sentait comme une enfant à qui on apprend à rouler à vélo, en pire. Mais le sourire de Freja et sa délicatesse lui donnaient tout autant envie d'accepter. Elle semblait sereine, calme, détendue. L'étudiante s'exhorta mentalement à garder son calme, championne qu'elle était pour se mettre la pression toute seule. C'était une occasion pour elle de réellement découvrir ce qu'elle ressentait au creux de son ventre lorsqu'une fille attirait son regard. De découvrir une expérience qu'elle n'avait jamais osé initier elle-même. Malgré son appréhension, elle termina son verre, avant de replonger son regard azur dans celui de Freja. « Je crois que je préférerais aller chez toi. » souffla-t-elle finalement, tandis qu'un maelstrom de sensations se déclenchait au fond d'elle. C'était tout aussi effrayant qu'excitant et elle n'avait pas envie de dire non. Il fallait qu'elle arrête de réfléchir à ce qui pourrait potentiellement mal se passer, et faire confiance à son instinct, ainsi qu'à Freja. Elle en avait besoin.

__________________________

wanna be the sunshine to your world
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Freja Ivanova
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: mariée au voyage, née pour découvrir le monde ◊ originaire d'Oslo en Norvège ◊ chante à ses heures perdues mais très peu de gens sont au courant ◊ possède son entreprise de décoration d'intérieur ◊ est passionnée par le sport et en fait quotidiennement ◊ essaie d'avoir un mode de vie assez healthy même si sa passion pour la fête l'empêche de l'être à cent pour cent ◊ a fait plusieurs passages express au commissariat à cause de son amour pour le danger et l'interdit ◊ a un chien, Wilo, depuis quelques mois ◊ rêve de construire sa propre famille, à défaut d'en avoir eu une par le passé ◊ malheureusement, suite à une fausse couche, elle ne pourra peut-être jamais concrétiser ce rêve ◊ c'est une voyageuse dans l'âme, dés qu'elle le peut, elle part explorer tous les pays du monde ◊ chaque jour, elle essaie de s'améliorer pour diminuer son empreinte écologique ◊ elle lutte beaucoup pour le bien être animal, que ce soit dans des zoos ou devant des abattoirs ◊
Freja Ivanova
MESSAGES : 19441
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : wild heart (av) astra (sign)
COMPTES : ciàran, maddox, alix, noa & juliann.
STATUT : i'm never leaving you darkness to light, stay through the night (wooja).
adm f
MessageSujet: Re: (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie   (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie EmptyMer 13 Fév 2019 - 17:51

Même si tu n'es pas dans la situation de Charlie, tu vois bien ce qu'elle veut dire quand elle souligne l'aspect merveilleux et à la fois tragique du service pédiatrique. Voir naître un enfant est sûrement l'une des plus belles choses du monde mais parfois, la vie se montre vraiment cruelle avec certaines familles et la jeune femme doit également y faire face. Ce serait trop simple si son métier n'était parsemé que de bons moments. Comme la vie en général, qui apporte son lot de surprises mais également de mauvaises nouvelles. En tout cas, aujourd'hui, on peut dire que la vie a été plutôt clémente en vous mettant sur la route de l'autre même si tu n'es pas complètement innocente dans cette histoire puisque tu as un peu forcé le destin en abordant Charlie. « Oui j'imagine que ça doit être un métier parsemé de haut et de bas sans cesse. » Réponds-tu avec un regard compatissant. « En tout cas, on voit dans tes yeux que tu es passionnée et je pense que c'est le plus important. Il te reste combien de temps avant d'être officiellement chirurgienne ? » Demandes-tu sans détacher ton regard de la brune, pendue à ses lèvres. Quand Charlie t'explique qu'elle ne sait pas ce qu'elle ressent, que cette situation est un peu floue pour elle, tu te montres compréhensive parce que tu ne pourrais pas agir autrement. Toi aussi tu as déjà eu une première fois avec une femme et tu sais l'angoisse que ça peut amener. Comme toutes les premières fois en général. C'est nouveau, on fait face à l'inconnu et si souvent ça amène de belles découvertes, ce n'est pas toujours le cas. Alors tu peux comprendre que la brune se freine un peu, ne sachant pas ce vers quoi elle se dirige avec toi. Néanmoins, tu te montres à l'écoute, proposant à Charlie de venir chez toi sans obligation aucune. Si c'est juste pour prendre un verre, c'est la même chose pour toi. Mais tu ne vas pas cacher que la jeune femme ne te laisse pas indifférente. Bien sûr que tu aimerais beaucoup goûter aux lèvres de la brune mais tu ne veux pas sauter les étapes et encore moins brusquer Charlie. Tu la laisses venir à toi comme elle le sent et à son rythme. Ton sourire s'élargit légèrement alors qu'elle accepte de venir chez toi, terminant son verre au passage. « Alors allons-y. » Réponds-tu en te levant pour aller régler vos consommations au bar avant de revenir vers Charlie. Tu attends qu'elle prenne ses affaires pour sortir du bar de la plage aux côtés de la brune. « Tu es venue en voiture ? Je n'habite pas très loin à pieds. » Cinq minutes environ, c'est l'avantage de Bowen, tout est relativement proche ici. Tu attends de savoir si vous faites le chemin à pieds ou en voiture, fixant ton regard dans celui, envoûtant, de la jeune femme.

__________________________


Darkness is your candle.
imagine ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t14944-snapchat-de-freja
me, myself & i
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie   (hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(hot) it’s time to embrace new opportunities - charlie
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: stories have been told-
Sauter vers: