AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 FELIX&MAX - the past is a foreign country.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bowenien
Maxym Twist
messages : 237
ici depuis : 27/06/2018
crédits : chrysalis
double-compte : solo.
statut : toujours aussi dépendant de son amour pour Felix.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
: impressionnant du haut de ses 1m96, doux comme un nounours. ‹ parle peu, principalement pour râler. ‹ vegan. ‹ naturellement attiré par tout ce qui est roux, plus particulièrement Maurice, son chat. ‹ atteint de parkinson précoce. ‹ casanier accro à netflix et compagnie. ‹ jaloux maladif, tente de se soigner. ‹ fan premier des brownies de son mari. ‹ n'a aucun sens du style, toujours sapé de ses joggings informes. ‹ amoureux du wyoming. ‹ cache bien son jeu. ‹ tatoué d'un cerf discret sur le bras. ‹ comprend toujours tout de travers lorsqu'il s'agit des sentiments des autres. ‹ bouillotte humaine, a rarement froid. ‹ doué comme un manche avec la technologie. ‹ possède une cicatrice sur la jambe droite. ‹ fier comme un paon. ‹ seul fou assez patient pour supporter la diva Félix. ‹ behind blue eyes de the who le suit depuis qu'il est petit. ‹

FELIX&MAX - the past is a foreign country. Empty
MessageSujet: FELIX&MAX - the past is a foreign country.   FELIX&MAX - the past is a foreign country. EmptyJeu 20 Déc 2018 - 23:11


the past is just a story we tell ourselves.
@Felix Twist


Il rentre avec un peu de retard alors que la nuit commence à se battre avec les derniers rayons de soleil. Maxym a pris le temps de faire un tour en ville pour remplir le frigo de leur petit appartement. Si Felix reprend petit à petit ses marques loin de l'alcool et de sa solitude, il y a encore des réflexes que son chat peine à retrouver. Son corps trop mince, plein de carences et de fatigue capitule parfois, le laisse s'endormir au beau milieu de la journée dans le canapé. Le colosse garde d'ailleurs cette image là de lui avant de partir au travail : une carcasse épuisée mais paisible allongée devant la télé, paupières closes et lui, l'embrassant sur la tempe dans un au revoir tendre. Dans les escaliers, sac dans les bras, Max commence à chercher ses clés mais son regard est directement attiré par un trait de lumière. La porte d'entrée est déjà ouverte, en grand. Ses sourcils se froncent, il est interloqué avant qu'une dose de stress ne s'insinue dans ses veines. Sur le moment, il ne pense à rien, à aucune possibilité mais pénètre brutalement dans l'appartement. Au milieu du chaos, le blond prend le temps d'aller dans la cuisine pour déposer en vitesse les courses, enjamber les quelques bibelots et livres balancés par terre.

Felix ? Pas de réponse, pas le moindre son. Son cœur se serre alors qu'il passe la tête dans la chambre sans rien voir ni trouver. Ce n'est qu'une fois dans la salle de bains qu'il peut apercevoir son mari, recroquevillé dans un coin, au milieu de leurs affaires sales balancées par terre, de leurs brosses à dents, du rideau de douche arraché. Felix merde ! Sa voix tremble, l'inquiétude est en train de le terrasser alors qu'il se penche pour vérifier s'il n'est pas blessé quelque part. Il remarque bien vite que sa lèvre saigne. Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Stressé, l'ours perd patience, pose ses grosses mains sur les fines épaules de son chat. On a essayé de nous cambrioler ! T'as appelé les flics ? Il ne sait pas s'il manque quelque chose, si les cambrioleurs ont seulement pris peur en rentrant dans l'appartement et en tombant sur Felix. Chad peine à se ressaisir, lui toujours si calme regarde tout autour de lui, se retourne encore pour être persuadé que personne ne va lui tomber dessus. Ce qui le stresse le plus, c'est que rien ne semble avoir été pris, pas un seul objet.
Il ne sait même pas où est Maurice.

__________________________


the world told me i was too much
or not enough
but you made me feel
just right.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
Felix Twist
messages : 512
ici depuis : 27/06/2018
crédits : Bary & northern lights
statut : Ne jure que par Max (et par Maurice, le chat).
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
: Accent américain. Véritable requin en affaires. Ne se saoule qu'au Champagne. Fais les plus beaux noeuds de cravate du coin. Éternel insatisfait. Cavalier hors paire et golfeur avisé. Amateur de Jazz. Pianiste à ses heures. Maître de la manipulation. Obsédé sexuel. Aussi intelligent qu'égoïste. Snobe de nature (le cache bien quand il veut). Mens comme il respire sauf quand il dit aimer son mec. Matérialiste. Excentrique. Adore voir les choses en grand. Ordonne au lieu de dire s'il te plait. Séducteur redoutable. Amateur de belles voitures. Plus caractériel qu'une diva, aussi tyrannique qu'un dictateur.

FELIX&MAX - the past is a foreign country. Empty
MessageSujet: Re: FELIX&MAX - the past is a foreign country.   FELIX&MAX - the past is a foreign country. EmptySam 29 Déc 2018 - 0:28

THE PAST IS JUST A STORY WE TELL OURSELVES.


@Maxym Twist & son chat


Tout était calme, moelleux, réconfortant.
Felix dormait à point fermé, le visage serein et le corps détendu, sa poitrine recouverte de Maurice, agréablement secouée des ronrons bienveillants de l'animal. Depuis quelques jours, la vie du chat n'était plus que douceur et soulagement. Le soulagement de retrouver un cocon familial fait d'amour et de tendresse. Passer ses nuits aux côtés du blond et ses siestes de l'après-midi au côté du rouquin avait su le requinquer suffisamment pour lui redonner le sourire, bien qu'il restait un peu faiblard sur le plan physique. Mentalement, en revanche, rien ne semblait pouvoir éteindre cette lueur d'espoir rallumé par leur balade sur la plage et cette nuit torride passée en compagnie de Chad, l'amour de sa vie. Netflix tournait dans le vide, le soleil entamait son déclin, la luminosité du minuscule apparemment faiblissait peu à peu tandis que Twist nageait dans des rêves doux comme la soie. Lorsque la porte s'ouvrit à la volée, Felix ne compris pas tout de suite ce qui était en train de se produire. Il sentit tout d'abord les griffes du félin s'enfoncer dans sa poitrine, traversant le plaid en pilou et le t-shirt de Chad qu'il ne quittait plus depuis son arrivée ici. Puis un coup violent était venu l'assommer à moitié, tout de suite suivi d'une prise solide autour de son bras pour le jeter au sol. On lui avait marché sur la joue pour être certain qu'il ne s'enfuit pas. Depuis sa position de soumission, Isaak avait assisté, impuissant, à la fuite de Maurice dans la cage d'escalier. Ce chat, pensa-il, n'avait jamais vu l'extérieur de sa vie. Une vague de colère l'avait alors submergé, l'incitant à jurer comme un charretier. L'effet fut immédiat : une autre empoignade - plus rude que la première - et quelques gesticulations lorsqu'il avait tenté de se débattre avant qu'une douleur ne cisaille le creux de ses reins , résultat malheureux de la rencontre entre son dos rachitique et la poignée la porte de la salle de bain. A genoux sur le carrelage blanc, le canon d'une l'arme entré de force dans sa bouche, Felix s'était alors trouvé confronté à deux yeux aussi noir que ceux d'un requin. Le reste du visage de son agresseur était caché par un passe-montagne. Seule sa bouche aux lèvres fines était visible. De cette dernières, des mots s'étaient échappés. Des révélations mais surtout des menaces.

Les menaces ...
Elles tournent en boucle dans sa tête tandis qu'il reste là, le cul sur le carrelage, les genoux contre la poitrine et la lèvre fendue. Le silence est assourdissant, jure cruellement avec le vacarme fait par l'intrus en défonçant la porte. Pourtant, Felix a l'impression d'entendre l'écho des mots prononcés. Il ne réalise la présence de Chad dans la pièce que lorsque ce dernier le touche, le faisant sursauter. Son regard est vitreux, encore sous le choc. Il ne ressent plus la douleur ni la colère. Les propos tenus par son agresseur le font sonner creux. Un vide vertigineux, fait de peur, d'angoisse et de sentiment d'impuissance qu'il refoule pour ne pas inquiéter son homme plus qu'il n'en a déjà l'air derrière ses sourcils froncés et son regard en alerte. On vous choppera tous les deux ... Imaginer Chad à sa place, un canon entre les dents, lui donne la nausée. Felix se souvient du sentiment de révolte qui s'était emparé de lui lorsqu'il avait retrouvé son blond la cuisse bandée après que Wilf n'ait perdu les pédales. ... et on s'occupera de lui en premier. Sous tes yeux. Une sueur froide lui traverse l'échine. Felix est fiévreux. Son esprit refuse d'imaginer Chad en victime. D'une voix aussi blanche que son teint, il essaie de paraître moins inquiet qu'il ne l'est réellement : Je suis désolé Chad, ils nous ont retrouvé. L'argent ne suffira pas à les arrêter, Isaak le sait. Ce genre de types pompent tout le lait de la vache avant de l'achever ; il n'y a pas de gagnant-gagnant avec la bande à Perry ; c'est d'ailleurs la raison pour laquelle Coalman ne s'était pas privé de le mettre en prison. Ceux qui ne collaborent pas et ne laissent aucune marge aux négociations ne sont pas intéressant pour les hommes d'affaires tel que lui. De toute façon, de l'argent, il n'en a plus. Ce constat l'afflige presque autant que le reste. Avec du fric, il aurait pu offrir de la sécurité à son homme. Sans ses billets, il n'est qu'une cible collée dans le dos de celui qu'il aime. Felix accuse le coup, les mains autour des poignets de Max, à le regarder comme s'il allait mourir d'un instant à l'autre dans cette salle de bain au carrelage blanc comme celui des douches de la prison.

__________________________


LOVE IS A FIGHT
IT ALWAYS HURTS



Dernière édition par Felix Twist le Sam 5 Jan 2019 - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15406-tel-felix-twist-dites-meow-apres-
bowenien
Maxym Twist
messages : 237
ici depuis : 27/06/2018
crédits : chrysalis
double-compte : solo.
statut : toujours aussi dépendant de son amour pour Felix.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
: impressionnant du haut de ses 1m96, doux comme un nounours. ‹ parle peu, principalement pour râler. ‹ vegan. ‹ naturellement attiré par tout ce qui est roux, plus particulièrement Maurice, son chat. ‹ atteint de parkinson précoce. ‹ casanier accro à netflix et compagnie. ‹ jaloux maladif, tente de se soigner. ‹ fan premier des brownies de son mari. ‹ n'a aucun sens du style, toujours sapé de ses joggings informes. ‹ amoureux du wyoming. ‹ cache bien son jeu. ‹ tatoué d'un cerf discret sur le bras. ‹ comprend toujours tout de travers lorsqu'il s'agit des sentiments des autres. ‹ bouillotte humaine, a rarement froid. ‹ doué comme un manche avec la technologie. ‹ possède une cicatrice sur la jambe droite. ‹ fier comme un paon. ‹ seul fou assez patient pour supporter la diva Félix. ‹ behind blue eyes de the who le suit depuis qu'il est petit. ‹

FELIX&MAX - the past is a foreign country. Empty
MessageSujet: Re: FELIX&MAX - the past is a foreign country.   FELIX&MAX - the past is a foreign country. EmptySam 5 Jan 2019 - 23:25


the past is just a story we tell ourselves.
@Felix Twist


Il est effrayé de voir l'homme qu'il aime dans cet état mais bizarrement, les derniers mois ont monté des barrières et protections dans son corps. Max n'est plus ce qu'il était. S'il garde sa sensibilité, il a aussi une force nouvelle au fond des tripes. Un quelque chose en plus qui éclot chaque jour que dieu fasse, qui s'intensifie à la moindre variation de ses émotions. Il est pratiquement certain que ça lui vient de ce jour là, où il était effondré seul sur le sol dans sa salle de bain en réalisant ce qu'il venait de faire. Tuer un homme, ça t'arrache des choses, ça fait le tri, c'est un truc naturel, comme le corps qui fait marcher le système immunitaire aux attaques de virus. Là, c'est la même chose version stress et Parkinson l'en remercie silencieusement. Ses mains tremblent, forcément, demain il aura du mal à se redresser de son lit mais ça n'a rien à avoir avec ce qu'il a pu vivre après s'être pris une balle dans la jambe.

Je suis désolé Chad, ils nous ont retrouvé.
Pas besoin de questions, d'échanges plus profond. Max sait déjà. Leur passé était beaucoup trop lourd et vicieux pour ne pas les rattraper. Il inspire, tente de se calmer, plante ses pupilles tranquilles dans celles de son mari. Il en est presque étourdissant de ne pas réagir plus violemment, de ne pas céder à la panique et vouloir fuir tout de suite. Une part de lui sait que c'est inutile, qu'ils ont fait le choix de cet avenir et qu'ils se doivent de l'assumer. Une autre part, plus triste et déstabilisée se dit qu'il vaut mieux d'abord mettre Isaak à l'abris, le mettre dans le premier vol vers un autre pays, bien plus grand et vaste afin de le protéger éternellement. Tant que le danger sera double, les choses ne pourront jamais être sereines. Tant qu'il y aura ce risque de perdre l'autre qui les empoisonnera, l'angoisse finira toujours par prendre le dessus. Max est le tueur, des deux, il est le coupable, celui à avoir pété une case au point de vouloir venger son mari de toutes les horreurs que la prison lui avait fait connaître.

Qu'est-ce qu'ils t'ont dit ? Il y a forcément eu des paroles, des menaces, de quoi le faire stresser, chanter, lui pourrir la vie. Ce genre de types ne viennent pas jusqu'ici seulement pour impressionner leur monde mais pour agir. Isaak aurait toutes les raisons d'être traumatisé mais Chad le force déjà à se relever pour ne pas plonger plus bas que terre comme ces hommes le désirent. Ses bras le soulèvent, passent sous les aisselles de Felix pour le relever alors qu'il regarde autour de lui pour voir les dégâts. Maurice n'est pas là, il est inquiet mais avant toutes choses , le colosse se doit de faire attention à son mari, prendre soin de lui et éclaircir son esprit.

Dans ses tripes, un processus de protection s'enclenche déjà. Ils ne peuvent pas se laisser faire, pas alors que Perry était la pire des ordures. Ce n'est plus seulement à Isaak d'assurer mais à lui aussi. Cette attaque les concerne tous les deux.

__________________________


the world told me i was too much
or not enough
but you made me feel
just right.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
Felix Twist
messages : 512
ici depuis : 27/06/2018
crédits : Bary & northern lights
statut : Ne jure que par Max (et par Maurice, le chat).
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
: Accent américain. Véritable requin en affaires. Ne se saoule qu'au Champagne. Fais les plus beaux noeuds de cravate du coin. Éternel insatisfait. Cavalier hors paire et golfeur avisé. Amateur de Jazz. Pianiste à ses heures. Maître de la manipulation. Obsédé sexuel. Aussi intelligent qu'égoïste. Snobe de nature (le cache bien quand il veut). Mens comme il respire sauf quand il dit aimer son mec. Matérialiste. Excentrique. Adore voir les choses en grand. Ordonne au lieu de dire s'il te plait. Séducteur redoutable. Amateur de belles voitures. Plus caractériel qu'une diva, aussi tyrannique qu'un dictateur.

FELIX&MAX - the past is a foreign country. Empty
MessageSujet: Re: FELIX&MAX - the past is a foreign country.   FELIX&MAX - the past is a foreign country. EmptyMar 8 Jan 2019 - 22:46

THE PAST IS JUST A STORY WE TELL OURSELVES.


@Maxym Twist & son chat


Le calme Chadien. Longtemps qu'Isaak n'y avait plus été confronté. Tandis que son époux l'aide à se redresser, le chat ne peut qu'admirer à quel point ce dernier contrôle mieux ses émotions que lui ; à quel point tout son être semble avoir été créé pour définir ce qu'est la force tranquille. Bien qu'il paraisse inquiet, que son teint soit tout aussi livide que le sien, Félix voit en son ours une source inépuisable d'inspiration. Le temps d'une poignée de secondes, il se retrouve projeté plusieurs mois en arrière et peine à superposer l'image de son homme à celle de la bête  ayant donné le coup de grâce à Perry. Sa respiration jusqu'alors difficile se cale automatiquement sur celle du colosse pour retrouver un rythme plus mesuré. Debout dans la salle de bain, il observe le carrelage et remarque quelques gouttes de son sang sur le sol. Oeil pour oeil, dent pour dent. Ce qui commence dans la violence y finit forcément. Félix se tourne vers Chad, l'estomac noué :

-  Ils nous surveillent, j'en suis certain. Sinon, son agresseur ne serait pas parti sans le kidnapper au passage. Les hommes de Perry, quelque soit leur nombre, sont forcément en  faction dans la ville pour s'assurer qu'aucun des Twist ne leur échappe. Peut-être même que, en cet instant, ces derniers mettent en place une stratégie pour les éliminer sans qu'aucun voisin ne s'inquiète de ne plus voir Max partir au travail ou en rentrer. Sur le moment, Isaak s'en veut de ne pas avoir plus sociabilisé avec les habitants de Bowen. Il en regretterait presque la célébrité et les caméras ; deux fausses alliées mais redoutables en terme de protection car il est plus difficile de s'en prendre à un couple de millionnaires constamment épiés qu'à un coach sportif et son semi cadavre de mari dépressif que personne ne connaît.

À nouveau, le regard du chat s'attarde sur le visage du colosse. La gravité de la situation a la particularité de rendre chaque détail de Chad particulièrement poignant à ses yeux. Les petites rides  sur son front, l'angle de sa mâchoire, la courbe de ses lèvres … Félix se dit qu'il ne peut décemment pas baisser les bras et se laisser abattre sans même résister. S'il ne le fait pas pour lui, il le fera pour cet homme capable de le remettre debout alors que c'est bel et bien son passé de flics ripoux qui leur vaut d'être dans cette situation délicate.  Inspirant profondément, il finit par se tourner vers le miroir qui surplombe le lavabo  et essuie sa lèvre fendue d'un revers de main. Si le corps est faible, l'esprit, lui, s'inspire  de l'aura du blnd pour porter à bout de bras une volonté de fer : Il nous faut des armes. Impossible de ne pas entendre dans cette voix l'autorité du chef de la brigade des stup de New York.  Je ne laisserai personne vous faire du mal.  Dut-il en arriver à plomber un agresseur en place publique pour défendre ses deux amours : Max et Maurice. Maurice !  Isaak sursaute et se précipite dans le salon. À quatre pattes, il place ses maigres espoirs dans une inspection de l'espace sous le canapé.  Voyant que le rouquin n'y est pas, il serre les dents ainsi que les poings.  La colère, jusqu'alors anesthésiée par l'état de choc, commence à se répandre dans ses veines.  Bizarrement, cette émotion là semble lui redonner plus de forces que n'importe quel repas.  Je vais buter ces fils de pute.

__________________________


LOVE IS A FIGHT
IT ALWAYS HURTS



Dernière édition par Felix Twist le Ven 18 Jan 2019 - 12:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15406-tel-felix-twist-dites-meow-apres-
bowenien
Maxym Twist
messages : 237
ici depuis : 27/06/2018
crédits : chrysalis
double-compte : solo.
statut : toujours aussi dépendant de son amour pour Felix.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
: impressionnant du haut de ses 1m96, doux comme un nounours. ‹ parle peu, principalement pour râler. ‹ vegan. ‹ naturellement attiré par tout ce qui est roux, plus particulièrement Maurice, son chat. ‹ atteint de parkinson précoce. ‹ casanier accro à netflix et compagnie. ‹ jaloux maladif, tente de se soigner. ‹ fan premier des brownies de son mari. ‹ n'a aucun sens du style, toujours sapé de ses joggings informes. ‹ amoureux du wyoming. ‹ cache bien son jeu. ‹ tatoué d'un cerf discret sur le bras. ‹ comprend toujours tout de travers lorsqu'il s'agit des sentiments des autres. ‹ bouillotte humaine, a rarement froid. ‹ doué comme un manche avec la technologie. ‹ possède une cicatrice sur la jambe droite. ‹ fier comme un paon. ‹ seul fou assez patient pour supporter la diva Félix. ‹ behind blue eyes de the who le suit depuis qu'il est petit. ‹

FELIX&MAX - the past is a foreign country. Empty
MessageSujet: Re: FELIX&MAX - the past is a foreign country.   FELIX&MAX - the past is a foreign country. EmptyMer 9 Jan 2019 - 0:18


the past is just a story we tell ourselves.
@Felix Twist


Chad n'est pas étonné de voir Isaak s'énerver de la sorte et reprendre en énergie. Tout homme sentant son foyer mis à mal est dans le droit de laisser exploser sa colère. Le colosse ne se mettra pas en opposition de sa haine parce qu'il avait été le même lorsque Perry pourrissait le crâne de l'homme qu'il aimait. S'ils s'étaient rencontrés plus jeunes, s'ils avaient eu un parcours parallèle, peut-être Max aurait-il été assez fort pour évider à son mari tes embûches qui les mèneraient plus tard à l'Australie. Au final, il est de leur devoir de suite l'autre, de former une équipe car ce n'est qu'à deux qu'ils pourront aller loin. Un peu plombé par Parkinson et tous les effets qu'elle a sur lui, le combattant ne peut pas être aussi vif que les réactions de son chat et se contente de le regarder.

On les observe. D'accord. Il l'accepte, se fait à cette idée. Ils ont vu pire, ensemble, ce n'est pas grave. Ils sauront se battre comme ils l'ont toujours fait, ce n'est pas ici, après des mois de tranquillité en dehors de leurs engueulades qu'ils se laisseront avoir par des bêtes sans cervelle. Le coeur du blond s'accélère tout de même, certainement parce que Maurice n'est pas caché sous le canapé comme à son habitude, ni sous le lit, ni ailleurs. Si le chat était dans cet appartement, il aurait montré le bout de leur nez simplement pour que ses pères le rassurent un peu de quelques caresses. Ce matou est une éponge, pour ça qu'il est si proche d'eux.

Des armes ?! Et comment tu comptes te les procurer ? On ne connaît personne ici, pas le moindre contact. On est foutu Isaak ! Son véritable prénom lui traverse les lèvres alors qu'il ne l'avait plus utilisé depuis l'hôtel. Il a la sensation que le passé leur revient en pleine gueule sans même avoir de mandat. Il fouille dans son âme, la sonde, seulement pour voir les faiblesses et les colères de chacun. C'est comme si on le passait au peigne fin alors qu'il se dirige vers la cage d'escalier pour appeler Maurice. Max peut entendre son mari balancer des menaces en sachant au fond de lui qu'il ira certainement au bout de ses actes. En sortant la gamelle dans le couloir, le rouquin gourmand ne montre même pas le bout de son nez. Il l'imagine terrorisé dans un coin de l'immeuble ou échappé par la porte d'en bas que la concierge laisse souvent ouverte pour changer l'air.

Ne pouvant laisser derrière lui leur appartement sans dessus dessous et un Isaak au bord de la crise de nerfs, Chad retourne sur ses pas, ferme derrière lui la porte d'entrée pour s'asseoir dans le canapé en tenant son visage entre ses mains. Tu penses qu'on a combien de jours pour essayer de se défendre ? Il a pris l'habitude, les bons réflexes aux côtés de son mari. Max pense déjà à la prochaine attaque en acceptant de remettre à plus tard la recherche de Maurice. Demain, il ira à la bibliothèque faire des affiches s'il n'est pas rentré à la maison. En attendant ils se doivent de chercher une solution viable.

__________________________


the world told me i was too much
or not enough
but you made me feel
just right.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
Felix Twist
messages : 512
ici depuis : 27/06/2018
crédits : Bary & northern lights
statut : Ne jure que par Max (et par Maurice, le chat).
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
: Accent américain. Véritable requin en affaires. Ne se saoule qu'au Champagne. Fais les plus beaux noeuds de cravate du coin. Éternel insatisfait. Cavalier hors paire et golfeur avisé. Amateur de Jazz. Pianiste à ses heures. Maître de la manipulation. Obsédé sexuel. Aussi intelligent qu'égoïste. Snobe de nature (le cache bien quand il veut). Mens comme il respire sauf quand il dit aimer son mec. Matérialiste. Excentrique. Adore voir les choses en grand. Ordonne au lieu de dire s'il te plait. Séducteur redoutable. Amateur de belles voitures. Plus caractériel qu'une diva, aussi tyrannique qu'un dictateur.

FELIX&MAX - the past is a foreign country. Empty
MessageSujet: Re: FELIX&MAX - the past is a foreign country.   FELIX&MAX - the past is a foreign country. EmptyMer 16 Jan 2019 - 14:13

THE PAST IS JUST A STORY WE TELL OURSELVES.


@Maxym Twist & son chat


Il a encore le goût de l'arme sur la langue tandis que celui de la rancoeur envahit peu à peu toute sa bouche. De retour en position verticale, Isaak fait les cents pas à travers le salon, à la fois désolant de maigreur et rayonnant d'une force que seule la haine est capable de conférer à un homme. Le visage fermé et les sourcils froncés, il réfléchit à toute vitesse, habité par un sentiment d'urgence mais aussi par l'intime conviction d'être à la hauteur de ce genre de situations. Les mécanismes de pensée reviennent à vitesse grand V ; il se revoit préparer des perquisitions, organiser ses troupes et mettre au point des plans machiavéliques pour garder son titre de roi du district au dépend de la pègre bien souvent incapable d'imaginer que l'une de ses proies puisse user des mêmes stratagèmes qu'elle pour riposter. A force de dépression, de culpabilité et de sentiment d'impuissance dans le chao de leur couple à la dérive, les dernières semaines ont donné à Isaak l'impression de n'être bon à rien si ce n'est à gâcher le bonheur que Chad lui offrait sur un plateau. Là, tandis que les vrais problèmes refont surface, quelque chose d'autre prend le dessus : une prédisposition évidente à garder l'esprit clair et à trouver des solutions pour se sortir du merdier dans lequel ses erreurs de jeunesse les plongent, son homme et lui. Je sais comment gagner du temps. A croire que son vrai talent - ce pour quoi il est fait - est de nager en eaux troubles et de risquer sa vie au delà des limites de sa zones de confort, lorsque tout semble perdu et irrémédiable, impossible à affronter. Se tournant vers Max, Felix paraît plus grand, plus solide aussi. Son regard brille d'une frénésie difficile à arrêter. Ce que les hommes de Perry ne savent pas - pour la simple et bonne raison que ceux qui auraient pu les mettre en garde sont tous morts ou sous les verrous - c'est qu'il est impensable de s'en prendre à Isaak Coalman où à ceux qu'il aime sans en payer le prix. Les affaires, ce n'est pas qu'une question d'argent. Le sang est une monnaie comme une autre.

D'un revers de main, il essuie à nouveau sa lèvre qui continue de saigner. Face à lui, Max reste calme mais il devine sans mal le tourment qui l'habite. Son genou se pose au sol, Felix se glisse entre ses cuisses et passe une main sous le menton du colosse pour capter son regard. Mon ange, est-ce que tu aimerais revoir le Canada ? Derrière sa colère évidente à l'encontre de ceux qui bousculent la tranquillité du quotidien qu'ils venaient à peine de retrouver au sein de l'appartement du blond, la douceur de son amour reste palpable. Elle se traduit par un geste du pouce caressant sa joue râpeuse, là où une barbe de quelques jours recouvre sa peau plus bronzée que la sienne. Intense, son regard se perd dans celui de Chad plein d'incompréhension. Dans le silence qui suit cette question impromptue, Isaak tâche de chasser de son esprit le souvenir d'une pensée qu'il avait eu lors de l'anniversaire du colosse, tandis qu'ils luttaient contre sa grippe dans le lit de la cabane en bois : Un beau pays pour mourir. Ici, je n'ai pas le réseau suffisant pour te protéger et tes poings ne seront pas assez de deux pour arrêter les balles. A Toronto, je pourrais passer la frontière et régler cette histoire en quelques négociations. Sa gorge déglutit avec difficulté car il sait que ce qu'il demande à son homme est un véritable dilemme. Retourner sur le continent Américain, à quelques kilomètres seulement de cette ville maudite au sein de laquelle ils se sont rencontrés, n'a rien de  rassurant. Pourtant, Isaak sait qu'il n'y a qu'à New York qu'ils pourront trouver les ressources nécessaires pour se sortir de ce traquenard. S'il ne lui propose pas un aller simple pour la grosse pomme, c'est uniquement parce qu'il suppose que le FBI leur servirait de comité d'accueil à la descente de l'avion. Sa seule chance de gagner Manhattan est de passer la frontière le plus discrètement possible, en bateau probablement.

__________________________


LOVE IS A FIGHT
IT ALWAYS HURTS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15406-tel-felix-twist-dites-meow-apres-
bowenien
Maxym Twist
messages : 237
ici depuis : 27/06/2018
crédits : chrysalis
double-compte : solo.
statut : toujours aussi dépendant de son amour pour Felix.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
: impressionnant du haut de ses 1m96, doux comme un nounours. ‹ parle peu, principalement pour râler. ‹ vegan. ‹ naturellement attiré par tout ce qui est roux, plus particulièrement Maurice, son chat. ‹ atteint de parkinson précoce. ‹ casanier accro à netflix et compagnie. ‹ jaloux maladif, tente de se soigner. ‹ fan premier des brownies de son mari. ‹ n'a aucun sens du style, toujours sapé de ses joggings informes. ‹ amoureux du wyoming. ‹ cache bien son jeu. ‹ tatoué d'un cerf discret sur le bras. ‹ comprend toujours tout de travers lorsqu'il s'agit des sentiments des autres. ‹ bouillotte humaine, a rarement froid. ‹ doué comme un manche avec la technologie. ‹ possède une cicatrice sur la jambe droite. ‹ fier comme un paon. ‹ seul fou assez patient pour supporter la diva Félix. ‹ behind blue eyes de the who le suit depuis qu'il est petit. ‹

FELIX&MAX - the past is a foreign country. Empty
MessageSujet: Re: FELIX&MAX - the past is a foreign country.   FELIX&MAX - the past is a foreign country. EmptyJeu 17 Jan 2019 - 13:38


the past is just a story we tell ourselves.
@Felix Twist


Félix ne les laissera pas tomber, ça il le sait déjà. Son mari n'est pas comme les autres, il connaît les ficelles, les failles, les moindres petits recoins dans lesquels se réfugier pour mieux attaquer. Lorsqu'il le sent se frayer un chemin entre ses jambes, caresser son menton et le regarder droit dans les yeux, Chad comprend immédiatement que le temps des choix est en train de se poser sur leurs épaules. La peur commence à s'insinuer dans ses veines uniquement à partir du moment où la possibilité de quitter l'Australie se dessine contre les lèvres d'Isaak.
S'en aller, c'est retrouver de vieux démons, des chimères abandonnées qui n'attendent plus qu'eux pour les détruire et les broyer en quelques miettes. Son cœur est un cheval fou qui bondit dans sa cage thoracique de mécontentement.
Non.
Non, d'une peur sanglante de retrouver cet univers qu'il s'était promis de ne plus approcher. Il avait tellement perdu, non pas en quittant l'Amérique mais en restant là-bas. Chad ne garde de New-York que sa rencontre avec son mari. Le reste n'est rien, n'existait que pour le blesser et les déchirer. Il a encore des cicatrices sur la peau, des trous noirs dans le corps qui s'ouvrent parfois lorsqu'il n'est pas apte à assumer ce qu'ils ont vécu. Sa main se resserre sur le bras d'Isaak, signe évident que Max ne va pas  bien à cette idée de repartir. Il ne pense même pas aux risques de se faire attraper par la police ou tuer ici. Ce qui l'effraie le plus, ce sont les fantômes, son coeur est une planche de ouija qui les fait parler et les invoque déjà à longueur de temps.
C'est fou ce que la peur peut parfois rendre égoïste. Il faudra faire preuve de lourdes négociations et de patience pour l'arracher à cette terre promise.

Que veux-tu faire là-bas ?
Il se doute, ce n'est pas la question, mais Chad gagne du temps pour oublier les tremblements de Parkinson. Il ne va pas pleurer ni même paniquer à voix-haute, ce n'est pas le genre du colosse. Isaak je-. Tous ses fantômes, il les voit partout, même derrière eux, au milieu de la casse et des miroirs brisés, dans l'ombre des meubles, dans la lumière du soleil Australien. Je ne veux pas retourner là-bas, je ne veux pas te perdre. Il pense à toutes ses choses tellement mieux que lui, à ses tentations qui le feront retourner à Manhattan et où il finira à nouveau seul, perdu dans un hôtel du Canada. Il ne veut pas redevenir ce pauvre type qu'il était, cette masse pathétique qui se confondait avec le bitume. Combien de temps ? Je suis certain que tu ne voudras plus revenir ici si nous partons. Je tiens à ce que nous avons construit ici. Et leur maison ? Il pense au panneau à vendre, à tout ce qui s'y trouve à l'intérieur et au futur qu'ils s'étaient prévus et qui se désagrège à cause de leur passé. A croire qu'ils sont condamnés à vivre en regardant vers l'arrière plutôt que l'avant.

Brutalement, Chad repousse la main de son amant. Je suis qu'un vieux malade. Je peux rester ici, c'est pas grave. Je pourrais te faire gagner du temps. Il s'en fiche qu'on lui mette une balle entre les deux yeux. Au moins il ne verra pas celui qu'il aime se perdre dans des magouilles qui pourraient les sauver comme les tuer. Les épaules tendues, le colosse se redresse pour aller dans sa chambre, claquer la porte derrière lui. La crise d'angoisse lui tord les boyaux et bloqut sa cage thoracique. Il a la sensation que ses côtes viennent de doubler d'épaisseur et son cœur de rétrécir. Ce n'est qu'une fois seul que Max s'assoit sur le lit pour fouiller dans sa table de chevet. Les médicaments qu'il n'avait pas voulu prendre pour New-York suite à la mort de Perry lui semblent soudainement l'unique solution. S'il se laisse mourir maintenant, Isaak n'aura qu'à retourner là-bas. Seul, les choses sont toujours plus simples. Seul, les chances de survie sont plus grandes. Il ne pense qu'aux yeux bleus de son chat en gobant la plaquette jusqu'à ce que son courage se rappelle à lui. Après avoir traversé tout ça, son corps refuse de laisser tomber si facilement. Max a tout juste le temps d'attraper la poubelle de sa chambre pour vomir au fond de celle-ci le contenu de son estomac. Il pourrait presque compter le nombre de pilules au milieu de la bile et dire qu'ils sont tous là. Ses yeux rougis se redressent alors qu'il se laisse tomber vers l'arrière, le regard planté sur le plafond.
Partir l'effraie plus que tout.
Lui qui se voyait creuser un nid en Australie réalise que des rapaces sont en train de lui détruire.

__________________________


the world told me i was too much
or not enough
but you made me feel
just right.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
Felix Twist
messages : 512
ici depuis : 27/06/2018
crédits : Bary & northern lights
statut : Ne jure que par Max (et par Maurice, le chat).
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
: Accent américain. Véritable requin en affaires. Ne se saoule qu'au Champagne. Fais les plus beaux noeuds de cravate du coin. Éternel insatisfait. Cavalier hors paire et golfeur avisé. Amateur de Jazz. Pianiste à ses heures. Maître de la manipulation. Obsédé sexuel. Aussi intelligent qu'égoïste. Snobe de nature (le cache bien quand il veut). Mens comme il respire sauf quand il dit aimer son mec. Matérialiste. Excentrique. Adore voir les choses en grand. Ordonne au lieu de dire s'il te plait. Séducteur redoutable. Amateur de belles voitures. Plus caractériel qu'une diva, aussi tyrannique qu'un dictateur.

FELIX&MAX - the past is a foreign country. Empty
MessageSujet: Re: FELIX&MAX - the past is a foreign country.   FELIX&MAX - the past is a foreign country. EmptyVen 18 Jan 2019 - 14:22

THE PAST IS JUST A STORY WE TELL OURSELVES.


@Maxym Twist & son chat

N - Clair.
O - Net.
N - Incisif.

Felix ferme les yeux quelques secondes pour digérer la détresse qui déborde de chacune de ces trois lettres. Au passage, il se giffle mentalement d'avoir été aussi direct. Sous la pression et dans la crainte de voir son ours torturé sous ses yeux, le chat n'a pas pris le temps de faire patte de velour ; il s'en veut de provoquer chez Max un sursaut de panique aussi violent. Lui non plus n'a pas envie de rentrer. New york ne lui inspire plus que de mauvais souvenirs, mais c'est aussi le premier endroit qui lui vient à l'esprit pour trouver rapidement une réponse à la gravité de leur situation. Par terre, le temps joue contre eux sur le cadran de la pendule que le saccage à fait tomber du mur.

Lorsque les doigts du colosse resserent leur prise autour de son bras, Isaak lui offre un regard plus doux dans le but d'apaiser son angoisse mais le mal est fait. Il peut le lire dans les prunelles du blond avant même que ce dernier ne reprenne la parole. Je ne sais pas, quelques semaines ; le temps de monter une combine et de corrompre les bonnes personnes. Il réfléchit en même temps qu'il parle et semble sincère lorsqu'il s'aggripe aux vêtements de Chad comme pour lui faire comprendre qu'ils ne se perdront pas, pas encore. Moi aussi je tiens à ce que- ... mais merde, Chad, ta vie m'importe plus qu'une baraque avec vue sur la plage ! Isaak s'emporte. Quelques soient ses capacités d'organisation, il n'en reste pas moins l'amoureux chronique et cent pour cent dépendant qu'il est depuis le début de leur histoire. Ainsi, malgré lui, le cerf sent ses ramures s'emmêler dans la complexité de la situation ; encore plus lorsque Chad le repousse pour s'isoler dans la chambre.

Resté au sol, Isaak frémit en entendant la porte claquer. Conditionnée par ce bruit et remuée à l'évocation d'un possible retour en Amérique, sa mémoire vomit sans mal les souvenirs de cette nuit à l'origine des cicatrices qu'il caresse inconsciemment sur ses avant bras. Il entendrait presque le bruit de la malle défonçant la porte au milieu de ses hurlements de rage. Son visage se contracte pour chasser les larmes. L'heure n'est ni aux sanglots, ni à la peur de redevenir cet animal sauvage aux récations disproportionnées. Pour se prouver que les traces laissées par Perry au plus profond de son être ne referont pas surface avec l'entrée dans l'équation des hommes de main de ce cadavre, Isaak se relève et part se servir un verre d'eau. Cette fois-ci, il n'ira pas déloger Chad de sa cachette. Cette fois-ci, il respectera son besoin de s'isoler, même s'il refuse un seul instant d'accorder le moindre crédit à ses dernières paroles. Un vieux malade. Isaak grimace, comme si l'eau qu'il buvait avait un goût amer. D'une traite, il termine son verre puis fouille dans le bazard pour trouver ses clés. Au moment de sortir de l'appartement, il ne peut s'empêcher de claquer la porte, lui aussi. Communication non verbale plus bruyante que n'importe quel phrasé, le voilà lancé à pleine vitesse dans les escaliers. Si Chad ne veut pas bouger, alors il n'y a pas une seconde à perdre : il lui faut trouver une arme par tous les moyens.

__________________________


LOVE IS A FIGHT
IT ALWAYS HURTS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15406-tel-felix-twist-dites-meow-apres-
bowenien
Maxym Twist
messages : 237
ici depuis : 27/06/2018
crédits : chrysalis
double-compte : solo.
statut : toujours aussi dépendant de son amour pour Felix.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
: impressionnant du haut de ses 1m96, doux comme un nounours. ‹ parle peu, principalement pour râler. ‹ vegan. ‹ naturellement attiré par tout ce qui est roux, plus particulièrement Maurice, son chat. ‹ atteint de parkinson précoce. ‹ casanier accro à netflix et compagnie. ‹ jaloux maladif, tente de se soigner. ‹ fan premier des brownies de son mari. ‹ n'a aucun sens du style, toujours sapé de ses joggings informes. ‹ amoureux du wyoming. ‹ cache bien son jeu. ‹ tatoué d'un cerf discret sur le bras. ‹ comprend toujours tout de travers lorsqu'il s'agit des sentiments des autres. ‹ bouillotte humaine, a rarement froid. ‹ doué comme un manche avec la technologie. ‹ possède une cicatrice sur la jambe droite. ‹ fier comme un paon. ‹ seul fou assez patient pour supporter la diva Félix. ‹ behind blue eyes de the who le suit depuis qu'il est petit. ‹

FELIX&MAX - the past is a foreign country. Empty
MessageSujet: Re: FELIX&MAX - the past is a foreign country.   FELIX&MAX - the past is a foreign country. EmptyVen 18 Jan 2019 - 16:51


the past is just a story we tell ourselves.
@Felix Twist


Ils sont en train de sombrer dans la panique, de se laisser avoir par la peur qui trépignait d'impatience de les séparer. En fixant le plafond, Maxym reconsidère les solutions d'Isaak en tentant de faire taire la crise d'angoisse qui le cloue sur place. Il a la sensation que le matelas est sur le point de l'engloutir totalement. Son corps solide se confond avec les meubles, sans matière, sans la moindre énergie, les mots de son mari sont l'unique pilier qu'il lui reste.

En entendant la porte claquer, ses instincts reprennent le pas. Il quitte l'eau trouble dans laquelle il se noyait pour attraper son téléphone. Il hésite un moment. Cela fait plus d'une demi heure qu'il était allongé là sans même réaliser que le temps pouvait passer si vite. Ses mains tremblent tellement que cela lui demande plus de temps que prévu pour écrire un simple message. Sa vue est brouillée par les flash que lui fait subir le stress mais Max tient encore le coup. Il se sent plus que jamais accroché à la vie alors que sa bile médicamenteuse est encore au fond de la poubelle.

Je prépare nos affaires.

Sans ajouter un mot, pas même un je t'aime puisque cela est évident. Son amour pour Isaak est devenue une part de lui, une continuité logique, comparable à un nouvel organe sans lequel il ne pourrait pas continuer. Chad n'essaie même pas de ranger tout ce qui se trouve par terre, attrape deux sacs pour  mettre quelques affaires. Là aussi il ne trie pas puisque tout se trouve dans leur maison en bord de plage. Le corps comme du béton, il pense à son travail, à toutes ces choses qu'il va devoir une fois de plus abandonner pour tenter de se reconstruire. Brique par brique, jusqu'à ce que tout tombe comme aujourd'hui. Ce doit être ça le plus dur, voir ses espoirs finir une fois de plus au fond d'un bain d'acide et les regarder s'éparpiller puis disparaître. Il avait eu la même sensation en partant de New-York à l'unique différence que l'Australie lui apportait un sentiment de sécurité. Ici, son exutoire devient un enfer.

Avant de fermre son sac à dos poids plume, Chad prend soin de respirer l'odeur de leur cravate en fermant légèrement les yeux pour se donner le courage d'affronter la suite, aussi violente soit-elle. La douceur du tissu contre ses phalanges l'aide à rassembler le courage nécessaire pour ne pas céder à la panique.

En quittant leur minuscule appartement, il laisse une fois de plus la porte claquer sans essayer de la fermer. Celle-ci est trop endommagée pour pouvoir tenir le coup à quoi que ce soit de toute façon. Et puis vide, n'importe qui peut leur voler leurs quelques meubles que ça ne lui fera rien. Tout son corps ne travaille à présent plus qu'à retrouver Maurice, perdu quelque part dans la nature, certainement terrorisé et à la recherche de ses parents humains. Un sac de nourritures à la main, il appelle tant bien que mal la boule de poils rousse. Des regards se posent sur lui, intrigué qu'un si grand type semble si désespéré de la perte de son chat. Sa voix est brisée. Il a la sensation d'avoir perdu son meilleur ami, son bébé mais aussi son mari. Il ne sait même pas où est Isaak et ce qu'il fait. Et s'il est en danger ?

Chad s'avance dans une petite ruelle où il aperçoit un chat mais celui-ci n'a rien de Maurice. Il lui faut le retrouver avant le grand départ. Jamais Max ne pourra dormir sur ses deux oreilles en le sachant seul en Australie. Après avoir regardé sous une poubelle, en se redressant, il sent derrière son crâne quelque chose le heurter de plein fouet. Il pense se cogner à quelque chose mais en se retrouvant étalé par terre, juste avant qu'on ne pose un sac sur sa tête, il peut voir que cela n'a rien à voir avec un accident. Les types de Perry parlent mais le son quittant leur bouche n'a rien d'audible. On l'embarque, c'est l'unique chose dont il est persuadé.

Et lui pense à Maurice, toujours seul dans la rue.
Et lui pense à Isaak face à son sms, qui se retrouvera seul ce soir.
Et lui pense à son rôle dans tout ça.
Si son mari pense qu'il l'a laissé tomber ?

__________________________


the world told me i was too much
or not enough
but you made me feel
just right.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
Felix Twist
messages : 512
ici depuis : 27/06/2018
crédits : Bary & northern lights
statut : Ne jure que par Max (et par Maurice, le chat).
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
: Accent américain. Véritable requin en affaires. Ne se saoule qu'au Champagne. Fais les plus beaux noeuds de cravate du coin. Éternel insatisfait. Cavalier hors paire et golfeur avisé. Amateur de Jazz. Pianiste à ses heures. Maître de la manipulation. Obsédé sexuel. Aussi intelligent qu'égoïste. Snobe de nature (le cache bien quand il veut). Mens comme il respire sauf quand il dit aimer son mec. Matérialiste. Excentrique. Adore voir les choses en grand. Ordonne au lieu de dire s'il te plait. Séducteur redoutable. Amateur de belles voitures. Plus caractériel qu'une diva, aussi tyrannique qu'un dictateur.

FELIX&MAX - the past is a foreign country. Empty
MessageSujet: Re: FELIX&MAX - the past is a foreign country.   FELIX&MAX - the past is a foreign country. EmptyJeu 24 Jan 2019 - 16:31

THE PAST IS JUST A STORY WE TELL OURSELVES.


@Maxym Twist & son chat

Tandis qu'il traverse la place de Bowen à pas vifs, l'évidence s'impose à lui : cette ville n'a rien à voir avec celle d'où ils viennent. Entre les premières semaines d'idylle passées à ne rien faire d'autre que de roucouler sur le balcon de leur nouvelle maison et les suivantes, enfermé dans le noir, livré à sa dépression, Isaak n'avait pas pris conscience du contraste saisissant entre la tranquillité de cette petite agglomération balnéaire et la multitude de coins craignos dont regorge la grosse pomme. Ici, où qu'il pose le regard, tout semble serein et détendu, parfaitement en règles. Frustré, il marche à la recherche d'il ne sait qui, se perd et râle dans sa barbe avant de s'arrêter pour réfléchir, décidant d'agir méthodiquement afin de ne pas perdre plus de temps.

Où pourrait-il se procurer une arme ? Ses sourcils se froncent, Isaak s'imagine débarquer au commissariat, jouer la victime venant de se faire agresser et profiter de l'empathie des agents pour voler une arme de service. Il est certain que les policiers de Bowen ne sont pas aussi vigilants que ceux qu'il a lui-même formé au sein de son unité mais se reprend bien vite. Cette solution n'est pas la bonne. Isaak le réalise en anticipant les retombées désagréables qui accompagneraient son geste. Chad et lui n'ont pas besoin qu'une armée de poulets australiens se mettent à leurs trousses, ils ont déjà bien trop à faire avec la flicaille américaine et les malfrats qui n'hésitent désormais plus à traverser les océans pour leur régler leur compte.

Une main sur le front, posté au coin d'une rue, Coalman ressemble à une statue tourmentée qui s'anime tout à coup, tandis qu'une idée lumineuse éclaire son ampoule. Le Casino ! Lorsqu'il y travaillait, il se souvient avoir fait armer toute l'équipe de sécurité en prévision des débordements éventuels. Ouvrir les portes de l'établissement à de gros bonnets aux activités douteuses était l'une de ses stratégies pour gonfler le chiffre d'affaire. Soudain, l'espoir renaît et lui fait héler le premier taxi qui passe. Sur le chemin, tandis qu'il prépare le mensonge à servir au personnel pour justifier sa présence sur cet ancien lieu de travail, il reçoit le texto de Chad qui lui serre le coeur autant qu'il le lui allège. Pour faire abstraction de ce qu'ils perdront en prenant une nouvelle fois la fuite, Isaak focalise son esprit sur le seul paramètre à prendre en compte : la sécurité du blond. Qu'importe les sacrifices auxquels il lui faudra faire face car rien ne serait pire à ses yeux que de perdre l'homme de sa vie.

Sur place, il embobine comme à son habitude et parvient à se retrouver seul dans le local de vidéo-surveillance. Il ne lui en faut pas plus pour mettre la main sur un pistolet et deux chargeurs. Pas de quoi tenir un siège mais suffisamment pour dissuader les ennemis d'approcher. Avant de partir, il promet d'étudier la proposition qui lui est faite de réintégrer ses fonctions de manager. En réalité, Isaak n'a plus qu'une idée en tête : rejoindre Chad, retrouver Maurice et foncer jusqu'à l'aéroport. Comme pour leur signifier que la chance est avec eux, il récupère le rouquin sur le pas de la porte, le poil hérissé et le regard craintif, en train de gratter contre le battant. Chad ! Maurice est rev- ... La porte de la chambre s'ouvre sur une pièce vide. Le chat dans les bras, Isaak fait un détour par la salle de bain. Rien. Un sentiment étrange lui pèse sur l'estomac. Rien dans la cuisine non plus.

Le bazar au sol n'a pas changé depuis son départ mais une impression de vide semble englober le logement tout entier. Son mauvais pressentiment est capté par Maurice qui se met à miauler après son père. Nerveusement, Isaak tente de rassurer l'animal alors que lui-même aurait besoin que son homme l'apaise. Inquiet, il pose l'arme sur la table de salon, enroule le chat dans son plaid fétiche puis sort son portable de la poche arrière de son pantalon. Il réalise alors que le mode silencieux lui a fait rater un appel de Chad. A côté du journal d'appels, une petite pastille rouge indique qu'un message a été laissé sur le répondeur. Culpabilisant d'être parti en claquant la porte, Isaak presse le bouton et colle l'iphone à son oreille ...


Dernière édition par Felix Twist le Jeu 31 Jan 2019 - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15406-tel-felix-twist-dites-meow-apres-
bowenien
Maxym Twist
messages : 237
ici depuis : 27/06/2018
crédits : chrysalis
double-compte : solo.
statut : toujours aussi dépendant de son amour pour Felix.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
: impressionnant du haut de ses 1m96, doux comme un nounours. ‹ parle peu, principalement pour râler. ‹ vegan. ‹ naturellement attiré par tout ce qui est roux, plus particulièrement Maurice, son chat. ‹ atteint de parkinson précoce. ‹ casanier accro à netflix et compagnie. ‹ jaloux maladif, tente de se soigner. ‹ fan premier des brownies de son mari. ‹ n'a aucun sens du style, toujours sapé de ses joggings informes. ‹ amoureux du wyoming. ‹ cache bien son jeu. ‹ tatoué d'un cerf discret sur le bras. ‹ comprend toujours tout de travers lorsqu'il s'agit des sentiments des autres. ‹ bouillotte humaine, a rarement froid. ‹ doué comme un manche avec la technologie. ‹ possède une cicatrice sur la jambe droite. ‹ fier comme un paon. ‹ seul fou assez patient pour supporter la diva Félix. ‹ behind blue eyes de the who le suit depuis qu'il est petit. ‹

FELIX&MAX - the past is a foreign country. Empty
MessageSujet: Re: FELIX&MAX - the past is a foreign country.   FELIX&MAX - the past is a foreign country. EmptyJeu 31 Jan 2019 - 2:48


the past is just a story we tell ourselves.
@Felix Twist


Il a gardé ce sac sur la tête trop longtemps. Un moment il a même pensé qu'il finirait par manquer d'air. Chad a paniqué mais n'a rien montré, encore moins lorsqu'on lui a balancé gratuitement un coup de poing dans la gueule. Ce à quoi il pense pour le moment se résume à Isaak mais aussi à son chat. Sa famille. Et à son traitement. Il ne servira à rien ici s'il termine comme un légume. Il est pratiquement certain de finir son séjour mort ou a l'hôpital si par miracle son mari parvient à le sortir d'ici en chair et en os -en un seul morceau. Les voix autour de lui sont inconnues mais il sent sans peine des doigts s'insinuer dans sa poche. Son téléphone. Quel idiot. Il aurait mieux fait de le laisser ailleurs, de ne pas le prendre pour éviter à Félix de se faire un sang d'encre. Il vaut mieux vivre avec le doute que l'autre ce soit simplement barré pour une vie meilleure. Là, il entend un des types se marrer devant le surnom d'Isaak dans son répertoire, il ne fait plus aucun doute : son mari va en baver. Tout comme lui.
Mais lui, encore.
Il est foutu, il l'a dit.
Et s'il avait simplement accepté de partir ? C'est à cause de lui s'ils se sont séparés. Quel con.

Félix ne répond pas de l'autre côté du fil. C'est finalement le plus grand soulagement que Chad puisse avoir. Deviner le stress de son chat à travers le tissu et la distance n'aurait fait que renforcer son besoin d'évasion.
Il a tenté de leur dire d'ailleurs, qu'il était prêt à se sacrifier, tout offrir pour que son mari s'en sorte mais ces connards sont plus têtus que lui. Pourvu qu'Isaak les batte à plate couture. Tout cela n'est qu'un rêve. Ici, ils n'ont rien pour se défendre. Même à New York, il n'est pas certain que quiconque puisse les aider. Ils sont foutus mais le désespoir fait croire qu'ils s'en sortiront avec quelques égratignures et des hémorragies internes. Celles là seront plus difficiles à soigner mais ils y survivront.

La voix rauque résonne. Ils doivent être dans une cave. Ou un hangar. Ou une pièce grande mais vide. L'air y est humide, chaud, à moins que ce ne soit juste son stress.

Votre mari est avec nous. Sachez qu'il est en danger et que la seule issue pour espérer le voir vivant est de coopérer. Il ne vous servira à rien d'appeler ce numéro. Nous vous rappellerons en temps et en heure pour vous donner plus d'informations sur ce que vous nous devez.
Enfin, on lui retire le sac de la tête. Son nez saigne, Chad ne peut même pas l'essuyer.
Il sait que sa voix portera un poids non négligeable sur les affaires. Son coeur s'emballe alors qu'on lui demande de parler, d'adresser un mot quelconque.
Je t'aime.
C'est con, mais il voit pas quoi lui dire d'autre. Il faut qu'Isaak le sache si les choses tournent mal. Le téléphone termine par terre, en mille morceaux.

--

Difficile pour lui de savoir depuis combien de jours il est enfermé dans cette pièce sombre mais lorsque la porte en ferraille s'ouvre, son corps se crispe. Chad n'a toujours rien mangé mais le reste ne suit plus, la faim n'est pas là. Les types composent le numéro d'Isaak. Son mari répond à l'autre bout du fil, le colosse le sait.
Monsieur Twist. Le ton est moqueur alors que le plus mince regarde Max droit dans les yeux. C'est aussi celui qui parle au téléphone, la tête pensante, le fou furieux qui lui arrachera la vie. Votre mari est une crème, vous le savez ça ? Chad ne bouge pas, à quoi bon, ses muscles sont tellement endoloris qu'il ne pourrait même pas tenir ce téléphone.
Etes-vous prêt à avouer le meurtre de Perry ?
Un type prépare une matraque. Les réponses d'Isaak dépendront du sort de l'ours. Il espère en baver, que son mari ne cède pas à leurs conneries.
Chad a tué pour le libérer, il ne veut pas le voir avec d'autres chaînes.

__________________________


the world told me i was too much
or not enough
but you made me feel
just right.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
Felix Twist
messages : 512
ici depuis : 27/06/2018
crédits : Bary & northern lights
statut : Ne jure que par Max (et par Maurice, le chat).
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
: Accent américain. Véritable requin en affaires. Ne se saoule qu'au Champagne. Fais les plus beaux noeuds de cravate du coin. Éternel insatisfait. Cavalier hors paire et golfeur avisé. Amateur de Jazz. Pianiste à ses heures. Maître de la manipulation. Obsédé sexuel. Aussi intelligent qu'égoïste. Snobe de nature (le cache bien quand il veut). Mens comme il respire sauf quand il dit aimer son mec. Matérialiste. Excentrique. Adore voir les choses en grand. Ordonne au lieu de dire s'il te plait. Séducteur redoutable. Amateur de belles voitures. Plus caractériel qu'une diva, aussi tyrannique qu'un dictateur.

FELIX&MAX - the past is a foreign country. Empty
MessageSujet: Re: FELIX&MAX - the past is a foreign country.   FELIX&MAX - the past is a foreign country. EmptySam 2 Fév 2019 - 2:28

THE PAST IS JUST A STORY WE TELL OURSELVES.


@Maxym Twist & son chat

Le téléphone sonne.
Au bord de la rupture, Isaak décroche.
Des jours qu'il n'a quasiment pas quitté son siège en attendant qu'on l'appel ; qu'il use le tissu du canapé en fixant son portable perpétuellement en charge. Il a quitté l'appartement pour des raisons de sécurité évidentes ; est retourné sur la plage monter un véritable siège et s'entourer de souvenirs du blond dans leur maison qui n'est plus à vendre. L'existence en suspend, il inspire et ravale sa nausée car il sait que ce qui va suivre lui assénera peut-etre le coup de grâce. L'âme décharnée, rongée jusqu'à la moelle, il répond d'un ton monocorde, preuve du malêtre dans lequel il se trouve à l'idée d'apprendre la nouvelle qui bousillerait sa vie.

Deux minutes et trent-trois secondes de communication.
C'est le temps qu'il leur faut pour repérer la cible émettrice. Novak le lui a dit, par dessus son épaule, dans le bus bondé de l'heure de pointe, alors qu'ils faisaient semblant de ne pas se connaître pour rester le plus discrets possibles. Les mafieux russes ont l'art de se fondre dans le décor. C'était le jour de la réception du colis en provenance du quartier général situé dans la capitale. Un petit cadeau pour l'aider dans ses recherches, puisque c'est précisément pour cette raison qu'il a pactisé avec eux ...

Deux minutes et trent-trois secondes de communication.
Quand t'as le coeur dans la gorge, c'est une éternité indescriptible, même pour un baratineur comme Coalman. Lorsqu'il comprend que son interlocuteur à l'intention de jouer avec ses nerfs, il sent son âme se rétracter encore un peu dans sa caverne. Cette dernière, en plus d'avoir été déchirée par le manque, l'inquiétude et la colère semble décidée à se racornir jusqu'a ne plus laisser de place à la douleur tandis que la perspective d'entendre Chad se faire torturer au bout du fil fait couler la sueur le long de la nuque d'Isaak. Pris dans un cauchemar, Le chat se prépare à gagner du temps, alors que le chronomètre qu'il a posé à côté du haut parleur n'indique que vingt-cinq malheureuses secondes. Seulement si vous ne lui faites pas de mal. Accepter sans conditions éveillerait les soupçons. Felix est obligé d'étirer la conversation mais, il a beau le savoir, ses mains tremblent tout de même au moment d'envoyer une alerte sms au contact de Brisbane. Son corps fait un rejet. L'essence même de son être se montre fébrile à l'idée de faire trainer les négociations, ce qui lui vaut de s'y reprendre à deux fois pour presser la touche " envoyer ". A compter de maintenant et quoiqu'il advienne, il ne faut pas que ce connard raccroche.
Pendu au bout du fil, Isaak attend, prêt à subir l'horreur tout en tachant de la déjouer.

Une minute et trente secondes. C'est le temps qu'il doit encore tenir avant que les cinq types armés jusqu'aux dents qu'il héberge dans leur maison ne partent en chasse. Ils sont là, dans la pièce d'à côté, prêts à faire ce pourquoi il n'a pas négocié leurs conditions. Jamais le rôle de chef d'orchestre machiavélique et se tenant à distance du combat ne lui a paru aussi détestable. Quand il s'agit de l'amour de sa vie, Isaak Graham Coalman Twist ne s'amuse pas du tout dans ses collaborations criminelles. En cet instant, il comprend le mal qu'il a pu faire lorsqu'il était de l'autre côté de la barrière, dans le camp de ceux qui disposent de moyens de pression efficaces.


Dernière édition par Felix Twist le Mar 12 Fév 2019 - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15406-tel-felix-twist-dites-meow-apres-
bowenien
Maxym Twist
messages : 237
ici depuis : 27/06/2018
crédits : chrysalis
double-compte : solo.
statut : toujours aussi dépendant de son amour pour Felix.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
: impressionnant du haut de ses 1m96, doux comme un nounours. ‹ parle peu, principalement pour râler. ‹ vegan. ‹ naturellement attiré par tout ce qui est roux, plus particulièrement Maurice, son chat. ‹ atteint de parkinson précoce. ‹ casanier accro à netflix et compagnie. ‹ jaloux maladif, tente de se soigner. ‹ fan premier des brownies de son mari. ‹ n'a aucun sens du style, toujours sapé de ses joggings informes. ‹ amoureux du wyoming. ‹ cache bien son jeu. ‹ tatoué d'un cerf discret sur le bras. ‹ comprend toujours tout de travers lorsqu'il s'agit des sentiments des autres. ‹ bouillotte humaine, a rarement froid. ‹ doué comme un manche avec la technologie. ‹ possède une cicatrice sur la jambe droite. ‹ fier comme un paon. ‹ seul fou assez patient pour supporter la diva Félix. ‹ behind blue eyes de the who le suit depuis qu'il est petit. ‹

FELIX&MAX - the past is a foreign country. Empty
MessageSujet: Re: FELIX&MAX - the past is a foreign country.   FELIX&MAX - the past is a foreign country. EmptyJeu 7 Fév 2019 - 23:50


the past is just a story we tell ourselves.
@Felix Twist


Isaak l'a tellement bourré d'espoir ces derniers mois que même dans l'instant qu'il juge le plus critique de sa vie, Chad ne se rend pas compte qu'il pourrait être sur le point de mourir. Une lueur subsiste, si féroce qu'elle lui réchauffe le coeur et la tête.
Il ne partira pas d'ici mort.
Imaginer son mari de l'autre côté du téléphone le rend encore plus fort. Pas assez pour combattre parkinson mais suffisamment pour croire en eux. Ils se sortiront de là comme ils ont su se sortir de tout. Il s'arrachera les tripes s'il le faut, vendra des organes dont il n'a pas besoin pour vivre et le retrouvera, plus léger de quelques litres de sang en moins mais plus lourd de son amour toujours plus fort.

Personne ne saura jamais les devancer sur ce terrain là. Aucune arme ni menace n'atteindre le coeur de leurs sentiments. Il est invisible à l'oeil et pourtant bien palpable, là, noyé dans les iris bleus d'un Maxym épuisé par ses dernières heures. Leur amour. Les cheveux en bataille, sa barbe commence déjà à manger la moitié de son visage. Il a toujours eu une repousse plus rapide que la moyenne et peut facilement deviner combien de temps il se passe depuis le dernier appel avec Isaak. C'est son point de repère le plus simple.

Je crois qu'il est trop tard pour se poser ce genre de questions, vous ne pensez pas ? Attendez. Une main se pose sous le menton de Chad pour redresser son visage. Ses traits lui tirent, sa peau est desséchée à cause du sang qui craquelle sur ses joues. On lui a mis une dérouillée, il l'avait oublié sur le moment. Felix hante tellement ses pensées qu'il ne parvient plus à penser à quoi que ce soit. Le flash lui éblouit les yeux. Max ne tente pas de se débattre mais devine tout. La photo de son visage tuméfié part déjà dans la messagerie de son époux. Le colosse voudrait lui dire qu'il n'a pas mal, que ce n'est rien, que leur droite est celle d'adolescents et qu'il a déjà survécu à pire dans l'octogone. S'il n'avait pas Parkinson, certain que ses chaînes seraient déjà brisées et leur crâne fracassé. Le blond a une technique qu'aucun ne pourrait égaler.

Ecoute Twist. Si tu ne parviens pas à rassembler 400 000 avant trois jours, nous te retrouverons, où que tu sois. Tu connaîtras la souffrance de perdre un être qui t'est cher et tu devras y faire face toute ta vie. En prison. Sous ses paupières gonflées, Chad redresse le regard pour fixer le type qui s'approche de lui. Nous t'appellerons toutes les huit heures pour connaître l'avancée de ta mission. Nous savons déjà tout, ton balèze est bien plus coopératif que toi. Un sourire étire les lèvres de son ravisseur. Tous savent ce qu'Isaak a traversé par le passé et le corps du colosse se crispe à nouveau. Il voudrait s'excuser auprès de son mari de ramener tous ces vieux démons contre qui il avait tout fait pour les éloigner au plus loin.
Une fois le téléphone éteint, une autre main vient soulever son visage. Le regard de Chad ne change pas, toujours ailleurs, un peu vaseux. Pourtant, il comprend parfaitement ce qu'on lui dit.

Si ton héros ne se bouge pas le cul, ce sera lui qui te plantera une balle dans la tête. La mâchoire de l'ours se crispe, ses dents grincent. Les types en face sont suffisamment convaincants et mauvais pour forcer la main à Isaak. La scène traverse sa tête brutalement mais rien n'y fait.
Chad est incapable de penser qu'il va mourir maintenant.
L'espoir subsiste.

__________________________


the world told me i was too much
or not enough
but you made me feel
just right.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
Felix Twist
messages : 512
ici depuis : 27/06/2018
crédits : Bary & northern lights
statut : Ne jure que par Max (et par Maurice, le chat).
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
: Accent américain. Véritable requin en affaires. Ne se saoule qu'au Champagne. Fais les plus beaux noeuds de cravate du coin. Éternel insatisfait. Cavalier hors paire et golfeur avisé. Amateur de Jazz. Pianiste à ses heures. Maître de la manipulation. Obsédé sexuel. Aussi intelligent qu'égoïste. Snobe de nature (le cache bien quand il veut). Mens comme il respire sauf quand il dit aimer son mec. Matérialiste. Excentrique. Adore voir les choses en grand. Ordonne au lieu de dire s'il te plait. Séducteur redoutable. Amateur de belles voitures. Plus caractériel qu'une diva, aussi tyrannique qu'un dictateur.

FELIX&MAX - the past is a foreign country. Empty
MessageSujet: Re: FELIX&MAX - the past is a foreign country.   FELIX&MAX - the past is a foreign country. EmptySam 16 Fév 2019 - 16:07

THE PAST IS JUST A STORY WE TELL OURSELVES.


@Maxym Twist & son chat

L'envoie de cette photo est une véritable mine sur laquelle Isaak marche tout en sachant qu'appuyer sur la touche d'affichage lui laissera des séquelles. Ce n'est ni une jambe, ni un bras qu'il sent s'arracher ; rien de visible, quelques chose de plus profond. Son estomac, par exemple, qui se contracte lorsque apparaît le visage tuméfié de son ours sur l'écran de l'Iphone. Les émotions se bousculent ; la peur de le voir dans cet état succède à la joie de le savoir encore en vie.

Trois jours ? 400 000 ?
Le chat secoue la tête, dégoûté à l'idée de coopérer avec des raclures pareilles. Des envies de meurtre lui tordent les tripes. Il ne sait pas comment il parvient à prendre sur lui pour ne pas cracher sa haine dans le combiné. Seule sa volonté de sauver Chad lui permet de passer outre la colère.En réalité, le calvaire que lui prédit son interlocuteur en cas d'échec a déjà commencé. Felix ressent l'absence de son homme comme une douleur physique qu'aucune porte de prison ne saurait aggraver. Il est livide et moite, parfaitement horrifié malgré le sang froid qu'il tente de garder en restant assis là, le regard rivé sur le chronomètre, priant tous les dieux pour que la conversation s'éternise. Les secondes lui semblent durer des heures ; elles s'égrainent paresseusement, offrant à son maître chanteur tout le loisir de le tourmenter mais Twist encaisse. Il n'abandonnera pas pas l'homme de sa vie, quel que soit le prix à payer. Il entendrait presque l'autre sourire dans le combiné en lui rappelant qu'il fait parti de la bande à Perry et qu'il est capable de tout pour replonger dans l'enfer qu'il lui ont fait vivre en prison. Des flashs lui reviennent. Les douches. Le réfectoire. Stolen ... Le chat fronce les sourcils pour ne pas craquer. Du plus profond de lui-même, son amour griffe pour que ces mauvais souvenirs disparaissent. Il ne peut pas sombrer dans la crise d'angoisse maintenant. Felix se le répète en boucle, le regard douloureux. Il aurait besoin des bras de Chad autour de lui pour être plus fort.

Quatre secondes, c'est le nombre qu'affiche le compte à rebours du minuteur lorsque la tonalité retentit, coupant la communication. Felix s'effondre littéralement. Son corps s'affaisse dans le canapé, où il se roule en boule comme ce soir là, lorsqu'il avait cloué le panneau " A VENDRE " sur le ponton. Quatre putain de secondes qu'il n'a pas su tenir. Ses yeux rougis de fatigue se gorgent de larmes tandis qu'il sent la bile lui lacérer l’œsophage. Sa gorge se serre. En reconnaissant le phénomène trop souvent pratiqué lorsqu'il était sous les barreaux, le chat bascule par dessus bord et vomit sa douleur sur le plancher du salon. Des remords charcutent les chairs de ses muqueuses enflammées.

Quatre seconde de perdue contre huit heures de gagnées. Un cadeau empoisonné, plein de doutes, d'angoisses et de stress à combattre s'il veut nourrir l'espoir d'un nouvel appel, plus long celui-là. Les tripes retournées par son mal-être, Twist s'efforce de revenir en position verticale. Il doit prévenir les hommes de main que leur prochaine tentative n'aura pas lieu avant la tombée de la nuit. L'image d'un Chad auquel le ravisseur ferait subir les mêmes horreurs que celles de la prison est indécollable de sa rétine ; lui rongeant sournoisement l'esprit. Peut-être devra-t-il la graver dans sa mémoire jusqu'au restant de ses jours ? En supposant qu'il survive à cette épreuve ...

Ce qui n'a rien de certain lorsqu'on le voit vaciller en remontant le couloir. Felix marque une pose, s'endosse au mur puis s'oblige à inspirer profondément. Il entend comme si c'était hier son blond lui murmurer de caler son souffle sur le sien. Je ne te laisserai pas tomber ... Répondit-il dans un souffle vaudou qu'il voudrait messager de sa détermination.
Si seulement Chad pouvait l'entendre.
Si seulement il pouvait entendre Chad.

- Je vais buter ces pourris avant qu'ils ne te fassent du mal. Sa voix est dure, vénéneuse, à la fois rancunière et protectrice. Le regard au plafond, Isaak s'efforce de penser au visage d'un Chad heureux, souriant avec un chapeau de cowboy sur fond de ciel bleu du Wyoming. Il cherche à chasser les visions cauchemardesques éveillées par cet appel, se calme puis reprend sa route en direction de la chambre à coucher. Leur chambre, leur sanctuaire, violé par des inconnus cagoulés. Aucun des gardes n'a voulu montrer son visage aux autres malgré leur appartenance à la même mafia. Ces mecs sont des professionnels, des tueurs à gage réunis pour réussir la mission qui leur a été confiée. Attentifs, ils écoutent Twist leur expliquer la situation. L'un d'eux l'invite à s'asseoir tandis qu'un autre s'adosse au mur pour réfléchir à voix haute. Et si nous partions en chasse ? Son timbre est gorgé d'assurance. Felix se console de voir qu'il a à faire à autre chose qu'à des gorilles seulement capables d'attendre les directives. Il a besoin d'une brigade d'élite pour réussir à sauver Chad. J'envoie un messages au siège. 800 000 $. 400 000 pour assurer les négociations si vous échouez et 400 000 supplémentaire à vous partager si vous me retrouvez ces fils de pute avant le prochain appel. Un silence intéressé parcours l'assistance, tous sont parfaitement concentrés sur l'offre que leur fait l'homme d'affaires. Isaak fera tout pour que ce calvaire prenne fin le plus tôt possible. Il ne pense qu'à Chad, ne jure que par sa sécurité.

J'accepte le marché. Moi aussi. Pareil.

La traque est lancée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15406-tel-felix-twist-dites-meow-apres-
bowenien
Maxym Twist
messages : 237
ici depuis : 27/06/2018
crédits : chrysalis
double-compte : solo.
statut : toujours aussi dépendant de son amour pour Felix.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
: impressionnant du haut de ses 1m96, doux comme un nounours. ‹ parle peu, principalement pour râler. ‹ vegan. ‹ naturellement attiré par tout ce qui est roux, plus particulièrement Maurice, son chat. ‹ atteint de parkinson précoce. ‹ casanier accro à netflix et compagnie. ‹ jaloux maladif, tente de se soigner. ‹ fan premier des brownies de son mari. ‹ n'a aucun sens du style, toujours sapé de ses joggings informes. ‹ amoureux du wyoming. ‹ cache bien son jeu. ‹ tatoué d'un cerf discret sur le bras. ‹ comprend toujours tout de travers lorsqu'il s'agit des sentiments des autres. ‹ bouillotte humaine, a rarement froid. ‹ doué comme un manche avec la technologie. ‹ possède une cicatrice sur la jambe droite. ‹ fier comme un paon. ‹ seul fou assez patient pour supporter la diva Félix. ‹ behind blue eyes de the who le suit depuis qu'il est petit. ‹

FELIX&MAX - the past is a foreign country. Empty
MessageSujet: Re: FELIX&MAX - the past is a foreign country.   FELIX&MAX - the past is a foreign country. EmptyJeu 21 Fév 2019 - 1:51


the past is just a story we tell ourselves.
@Felix Twist


Son corps le lâche alors que sa tête continue d'y croire. Il se déteste d'être si faible. Fait de muscles et de force mais tout juste capable de tourner la tête pour tenter de boire lorsqu'un type daigne lui apporter une bouteille d'eau. Allongé sur son matelas inconfortable, on a posé sur ses yeux un bandeau pour l'empêcher de se concentrer sur des détails et tenter de se sauver. Bâillonné, Chad accuse crampe sur crampe.
Maintenant qu'ils ont raccroché, il a la sensation d'être seul, que les chances qu'Isaak le retrouvent sont si minimes qu'il n'a plus qu'à prier pour le peu de temps qu'il lui reste. Il voudrait mourir sans souffrance mais c'est peine perdue.
Il pense alors au canada, à cette promesse qu'il s'était faite, à la douleur que cela engendrerait de devoir s'en aller ensemble, de mettre fin au voyage uniquement parce que Maxym ne peut pas le suivre. La vie est une randonnée et lui marche en déambulateur dans les hautes roches.
Elle n'est pas faite pour lui même s'il se bat, que Félix lui tend la main pour l'aider lors des passages les plus difficiles.

Finalement, c'est cette même idée de mourir qui le pousse à s'endormir sans savoir l'heure ni le jour qu'il est. Son corps souffre trop pour lutter encore. Son cerveau déconnecte mais un type entre pile à ce moment là dans la pièce. Il ne demande rien, ne dit rien, a bien compris que Chad n'était plus en état. Il lui attrape le menton pour lui donner à boire mais un autre arrive et le pousse brutalement. L'atmosphère se gorge de tensions alors que Max bouge à peine. Au niveau de son ventre, une douleur immense le traverse lorsqu'on le frappe. Probablement avec une ceinture, comme il le faisait parfois avec Isaak lorsque le besoin de sexe était si brutal qu'ils avaient besoin de se marquer jusqu'à l'âme.

La douleur, il est persuadé qu'elle finira par passer mais les heures défilent et elle reste, au fond de ses tripes. Maxym vomit et la fièvre augmente. Quelque chose d'autre est en train de se passer dans son corps. Il le sent, c'est en train de le dévorer. Le colosse verse quelques larmes dans le bandeau qui lui masque la vue.

De l'autre côté de la porte il peut entendre des coups de feu mais aussi des meubles se renverser. Chad transpire anormalement mais ne réussit pas à se redresser. Il parvient à lâcher un hurlement rauque avant de se prendre un énième coup dans le visage qui le fait perdre ses repères. Maxym a si mal qu'il ne parvient plus à se remuer. Ses poignets lui font atrocement mal. Et si c'était Isaak ? ou d'autres types, venus pour attaquer tous ces cons et le butter lui au passage, sans faire de tri, sans essayer de le ramener à la civilisation. Un de ses ravisseurs termine par lui enlever le bandeau des yeux pour lui faire promettre de se taire, de ne rien dire, de rester discret. Le même qui lui a proposé de l'eau quelques heures avant, il reconnaît sa voix. Et si on ne le trouve pas ? Dans cette pièce sans fenêtre et glacée, il se sent étouffer. Du coin de l’œil il remarque que le téléphone qui était dans la poche de ce gamin paumé et stressé est tombé sur le matelas, de sa jambe, il parvient tout de même à le dissimuler. Ce n'est qu'une fois le dos tourné à regarder par le judas de la porte que Chad compose tant bien que mal le numéro de Isaak pour laisser sonner en sachant qu'il ne pourra pas lui parler, pas lui donner la moindre explication. Savoir qu'il peut entrer en contact l'aide tout de même à se rassurer.

__________________________


the world told me i was too much
or not enough
but you made me feel
just right.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Afficher

FELIX&MAX - the past is a foreign country. Empty
MessageSujet: Re: FELIX&MAX - the past is a foreign country.   FELIX&MAX - the past is a foreign country. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
FELIX&MAX - the past is a foreign country.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: northern District-
Sauter vers:  
The Writers a encore frappé !
Non ils n'ont pas disparu, bien au contraire, TW s'est même renforcé en embauchant deux personnes de plus. Mais ils se demandent si vous, vous n'avez-vous pas oublié que vous pouviez leur envoyer des rumeurs ? N'hésitez plus !
clique pour leur envoyer un mp.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ RPS LIBRES