AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kyou + I am happiest when I’m right next to you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
membres du mois
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 376
ici depuis : 28/11/2018
crédits : nelliel, motley control.
double-compte : John, Tian Shu, Hideshi.
statut : en couple. c'était pas prévu, mais la vie est pleine de surprises.
MessageSujet: Kyou + I am happiest when I’m right next to you.   Sam 5 Jan 2019 - 10:08

I am happiest when I’m right next to youTu avais mis plus de temps que prévu à retrouver ta capacité de parler autrement que par répétition après l’overdose de Kyo. Sept jours étaient passés depuis le vingt-neuf décembre. Tu étais ravi d’avoir vu 2018 prendre fin, même si hormis ses derniers jours, l’année n’avait pas été plus horrible que les précédentes. Il n’y avait pas eu de problème particulier à signaler depuis le début de 2019. Tu avais passé le 31 avec ta famille. Ton oncle avait beaucoup moins bu, honteux après que sa femme lui ait raconté ce qu’il s’était passé à Noël. A minuit, tu avais réussis à t’enfuir pour aller retrouver Kyo. Tu n’avais pas bu une goutte d’alcool depuis le trente-et-un, et encore, juste une verre de vin. Ton corps ne réagissait pas particulièrement bien à cette absence de toxique. Depuis avant-hier, tes mains tremblaient un peu, tu sentais plusieurs fois par jour ton coeur faire de la tachycardie, tu avais régulièrement des nausées et quelques vertiges, en plus d’une agitation et anxiété plus importante qu’à ton habitude. Hier soir, tu avais eu du mal à t’endormir. Tu t’étais réveillé plusieurs fois dans la nuit, pour finir par ne plus réussir à te rendormir après cinq heures du matin.

Tu n’avais pas eu le temps de voir Kyo, hier. Trop de travail, ton autre oncle et vice-président avait forcé pour que tu passes la journée à l’entreprise. Tu détestais y travailler. Ca ne t’intéressait absolument pas, c’était bruyant, trop lumineux. A chaque nouvelle journée, tu avais de plus en plus envie de démissionner. Cependant, tu étais persuadé de ne pas en avoir le droit. C’était tout ce qu’il te restait de ton père, lui qui s’occupait mieux de toi que ta mère que le psychiatre avait qualifié d’abusive, bien qu’elle n’en n’avait pas conscience. Tu te souvenais encore de quand il le lui avait dit, c’était après qu’il ait dit que tu étais autiste. Tu jouais avec la roue de ta petite voiture bleue, on pensait que tu n’écoutais pas, mais tu avais très bien entendu tout ce qu’ils avaient dit. Même qu’ils avaient parlé de te placer en institut spécialisé mais que Lou et ton père s’y étaient fermement opposés. Une chance car, à leur mort, le reste de ta famille t’y aurais sûrement laissé jusqu’à ta mort.

Après avoir quitté la boutique, tu passas acheter une bouteille de jus de cerise et pris la direction de chez Kyo. Tu étais toujours anxieux de l’état dans lequel tu allais le trouver, depuis le vingt-neuf. Comme il l’avait dit, il ne s’était pas rendu compte de ce qu’il était en train de faire. Et s’il recommençait ? Tu ne voulais pas y penser. Sitôt ton esprit traversé, tu chassais cette pensée. Tu te garas à quelques dizaines de mètres de chez Kyo, pour faire un peu de marche. Tu ouvris la bouteille de jus de cerise et en pris une première gorgée en passant le portail. Tu toquas à la porte. Une fois, deux fois. Pas de réponse. Ta gorge se serra. Pas de raison de paniquer, il était peut-être occupé. Tu entras, le salon était vide. Tu partis chercher deux verres dans la cuisine et partis en direction de son studio. S’il n’y était pas, alors à ce moment tu t’autoriserais à paniquer. Tu frappas à la porte, pas de réponse. Avec un poil d’excitation, tu sortis ton trousseau de clés. Tu avais encore du mal à réaliser que tu pouvais désormais entrer dans cette pièce comme dans n’importe quelle autre. Tu ouvris la porte et n’eus pas le temps de t’attarder sur l’agencement ou le contenu de la pièce qu’une masse de cheveux blonds te sauta aux yeux. Salut toi, dis-tu en souriant.
©️ 2981 12289 0

__________________________

    wake me up
    Wake Up, we’ve pressed for time That innocent child has grown up suddenly Now I’ll awaken this fearful society Share a story with the new me You can’t put a price on m life It’s a life that can’t be exchanged with anyone else’s Our reality is like pain That is trapped inside a stone pot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 314
ici depuis : 01/08/2018
crédits : Lilou.
double-compte : Zyann Hope & Josh King
statut : Avec Lou. Le 1ere qui l'approche.. et où le regarde de trop près je le bute. :)
MessageSujet: Re: Kyou + I am happiest when I’m right next to you.   Sam 5 Jan 2019 - 11:26


I am happiest when I’m right next to you.
Kyou for ever.

Kyo repousse sa chaise avec force et se laisse glissait sur les roulettes pour se stopper devant un autre bureau juste à côté, il pianote sur le clavier, monte un petit bouton, il soupire et se laisse aller contre le dossier de son fauteuil. Il se passe les mains sur le visage, il est un peu fatigué, mais rien de comparable à cette nuit horrible, il porte son regard sur le mur à sa gauche où est affiché une photo de sa soeur et lui, elle date d'y il y a de longues années cinq exactement, ils affichent tout d'eux un grand sourire, elle était venue à un de ses concerts le seul qu'elle a vu. Il esquisse un sourire et se lève en levant les bras loin au_dessus de lui. Ce soir-là il a déconné, depuis un moment sa culpabilité le rongeait et il a laissée ce sentiment se mêler à sa peine et tout ce qu'il ressent au fond de lui et qu'il n'exprime jamais, lui exploser à la figure et il a failli en mourir si Lou n'était pas venu il ne serait pas là, il n'aurait jamais revu le doux visage de Lou. Il regarde l'heure affichait sur son smartphone, que fais Lou a cette instant ? Il a envie de l'appeler, d'entendre sa voix et le rassurer aussi, il sait combien il lui a fait peur, il c'est fait peur lui-même. Depuis il se réveille très souvent à cause de cauchemar où il succombe cette fois à ce trop pleins de merde qu'il s'est envoyait dans les veines, mélangés à l'alcool. D'ailleurs il a fortement ralenti sa consommation d'alcool, mais il n 'a pas totalement il ne sait pas s'il y arrivera un jour, ça serait bien, mais il a encore trop de démon en lui et il ne sait les faire taire qu'ainsi.

Il ouvre son mini frigo et il hésite sur une bière et finie par prendre une petite bouteille d'eau qu'il ouvre rapidement et il la vide a moitié pour tenter d'étouffer l'envie d'alcool, il n'a encore rien bu et il aimerait bien continuer ainsi aujourd'hui. Il pose la bouteille et s'installe à son piano, effleurant les touches avec une mélodie douce... il fini par se mettre à chanter doucement. A un moment ses doigts se suspendent dans les air tout comme sa voix, la porte vient de se refermer, son coeur manque un battement, mais s'apaise rapidement quand il voit  le visage de Lou. Il pose un doigt sur sa bouche et lui fait signe de s'approcher...Chose qu'il n'a jamais fait depuis qu'ils se connaissent.. il repose ses doigts sur le clavier et reprend la mélodie, il ferme son regard et laisse sa voix qu'il avait eut si peur de perdre la semaine dernière s'élever doucement dans la pièce.. Une ou deux minutes après il ouvre ses yeux et les posent sur Lou, son bel amour, il esquisse un sourire et pose la dernière notes, il baisse le regard une seconde presque intimidé avant de lever ses yeux maquillé de bleus vers lui.
Bonjour mon amour..
Lui dit-il doucement en venant lui volait un tendre baiser..Kyo tremble très légèrement, il se sent encore faible depuis le 29, mais là c'est le fait de savoir Lou dans son antre, c'est étrange, mais oui très plaisant de le savoir prêt de lui, il y sera toujours le bienvenu, il fait partie de sa vie, il est une partie de lui-même et il ne veut plus avoir de secret pour lui, cette pièce sera la sienne aussi, il pourra comme promi y venir autant qu'il le veut. Il passe sa main dans ses cheveux sombres.Comment vas-tu mon chaton ?!Il s'émerveille toujours de sa beauté, il adore son regard tendre sa bouche toujours légèrement entrouverte, il n'y a rien qu'il n'aime pas chez lui. S'il n'y avait que sa beauté, mais il est tellement plus que cela, il est son héros, sa joie de vivre et il lui doit la vie, cette vie qu'il ne veut partager qu'avec lui. Il a l'air un peu fatigué, son travail lui prend tout son temps et son énergie, il caresse sa nuque doucement pour le détendre.

made by black arrow

Le morceau qu'il joue.:
 

__________________________

♥️-Kyou-♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membres du mois
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 376
ici depuis : 28/11/2018
crédits : nelliel, motley control.
double-compte : John, Tian Shu, Hideshi.
statut : en couple. c'était pas prévu, mais la vie est pleine de surprises.
MessageSujet: Re: Kyou + I am happiest when I’m right next to you.   Sam 5 Jan 2019 - 21:13

I am happiest when I’m right next to youIl allait bien. Tu étais tellement soulagé. Tu ne lui en parlais pas, mais tu avais vraiment eu peur. Tu t’étais presque senti mourir en même temps que lui. Heureusement qu’il s’en était sorti. Dans le cas contraire, tu t’en serais tellement voulu de lui avoir cédé et de ne pas l’avoir emmené aux urgences, comme l’aurait fait n’importe qui. De toutes façons, avec ton argent, tu aurais su convaincre les médecins de ne pas parler de consommation de drogues à la police. Il fallait que tu penses à verser un salaire à Alexei, d’ailleurs : il n’en demandait jamais car il savait que tu avais assez de preuves de ses diverses infractions pour l’envoyer en prison ; mais là ça n’avait rien à voir. Il échouait à la mission que tu lui avais confié, tu aurais envoyé un colis anonyme à la police. Mais étant donné qu’il avait réussi, il avait gagné le gros lot : tu allais lui donner quelques miliers, peut-être même dix mille dollars, qui sait. Tout allait dépendre de combien tu pouvais prendre sans que les autres Phantomhive s’en rendaient compte. Tu t’approchas et déposas les deux verres et la bouteille de jus de fruit sur un coin de bureau libre.

Il reprit ce qu’il faisait avant que tu ne l’interrompes. L’une des choses qu’il faisait le mieux… chanter. Tu avais pris l’habitude d’entendre sa voix à longueur de journée depuis que tu avais acheté ses cds, mais l’entendre en vrai… ça n’avait rien à voir. Tu étais fasciné par le mouvement de ses doigts sur les touches du piano, tandis que les vibrations de sa voix venaient doucement résonner dans tes tympans et que son odeur emplissait tes narines. Encore une fois, tu tombas amoureux. Comment ne pas le faire, face à tant de passion dans ce qu’il faisait ? Il faisait ça si naturellement, tellement que l’on pourrait croire que c’était inné chez lui, qu’il n’avait pas eu à travailler de si nombreuses heures pour réussir ce qu’il avait fait. Il avait trouvé son rêve et s’était battu pour le réaliser, c’était l’une des choses que tu admirais chez lui. Toi, à l’inverse, tu te contentais juste de te battre pour avancer dans le sens du courant.

Tu mis quelques secondes à réaliser qu’il avait terminé sa chanson, tant tu étais fasciné par les mouvements de ses mains. Il ne te semblait pas la connaître, mais en même temps tu étais loin de toutes les connaître. Tu levas les yeux vers le bas de son nez en entendant le son de sa voix te saluer. Il vint t’embrasser. Tu le retins contre toi, le serrant fort et posant ta tête dans le creux de son épaule. Tu le faisais à chaque fois que vous vous voyiez, depuis. Pour t’imprégner de ton odeur, au cas où. Au cas où il lui arriverait quelque chose. Tu te collas un peu plus à lui en sentant sa main dans tes cheveux, tournant un peu ta tête pour voir son visage et croiser rapidement son visage. Je suis avec toi donc je vais bien, te contentas-tu de répondre. Tu déposas un baiser sur la naissance de son cou et te décollas un peu de lui. Et toi mon amour, comment tu te sens ? Tu passas doucement ta main dans ses cheveux blonds.
©️ 2981 12289 0

__________________________

    wake me up
    Wake Up, we’ve pressed for time That innocent child has grown up suddenly Now I’ll awaken this fearful society Share a story with the new me You can’t put a price on m life It’s a life that can’t be exchanged with anyone else’s Our reality is like pain That is trapped inside a stone pot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 314
ici depuis : 01/08/2018
crédits : Lilou.
double-compte : Zyann Hope & Josh King
statut : Avec Lou. Le 1ere qui l'approche.. et où le regarde de trop près je le bute. :)
MessageSujet: Re: Kyou + I am happiest when I’m right next to you.   Dim 6 Jan 2019 - 9:12


I am happiest when I’m right next to you.
Kyou for ever.

Il ne pensait que cela serait aussi simple.. Il avait quelques pars peur de chanter devant quelqu'un à nouveau et ici ce n'est pas n'importe qui c'est Lou, il avait une pression supplémentaire, mais dès qu'il a posé ses doigts sur le piano que la musique c'est élevé et qu'il a posé sa voix dessus c'est devenu, naturel comme toujours, la musique c'est lui, elle parcourt son être, il en est imprégné comme le sang ses tissus. La présence de Lou silencieux à ses côté a donné corps à sa voix à sa musique il a fait renaître quelques choses qu'il pensait avoir perdu, encore une fois Lou le sauve. Ses doigts ont quittés le clavier et il observe Lou avec un fin sourire. Le regard de Lou monte mais n'atteint pas son regard, comment souvent oui et non il lui semble qu'il le fait moins depuis ce soir-là. Il n'en dit rien et il ne l'a pas forcé une seule à fois croiser son regard cela reviendra, il reverra quelques précieuses secondes son merveilleux regard. Kyo eut un sourire ample et emplis d'amour quand il vint se loger aux creux de tes bras, son visage dans son cou. Il referma doucement ses bras tout autour de lui. L'essentiel est là il a besoin de pas grand choses hormis sa présence, le savoir bien, cela sera toujours ce qui lui importera le plus. En baissant le regard un quart de seconde même pas son regard t'accroche et même cet infime moment lui réchauffe l'âme et apaise la souffrance qui reste encore partout dans son corps. Moi aussi chaton je suis bien là!. Tu me manquais..
Un frisson te traverse à la sensation de ses lèvres sur la peau de ton cou, de petits détails tellement importants, de petits gestes qu'il apprécie a un tel point...Il passe sa main dans ses cheveux soyeux et ne lui répond pas tout de suite, comment il se sent..Mieux c'est certain..Il ne lui parlera pas de ses cauchemar et il espère même qu'il n'en fera plus la prochaine fois que Lou dormira dans ses bras. il sait que sinon cela va l’inquiété..Sinon oui il va mieux, il se sent encore très faible, normalement s'il l'avait transporté a l’hôpital chose qu'il ne voulait pas. Il y serait encore bourré de médicaments et autres pour le remettre sur pieds. Malgré ce manque qui aurait été un plus, il c'en sort plutôt bien, il a mal partout, parfois il a des vertiges, mais il est en vie donc oui il va bien. Il sourit en baissant le regard vers lui, frissonnant à sa main dans ses cheveux, "bordel que j'aime quand il fait il ça"
Ça va mon chaton ne t'inquiète pas pour moi.

Hors de question qu'il l'inquiète inutilement pour des détails qui finiront pas passer avec du temps et du repos. Il pose sa main sur sa joue et se penche pour poser un petit baiser sur ses lèvres, il se redresse et lui en colle un second et encore un et tout une flopé de petits bisous sonore il lui sourit ensuite largement. Est-ce que cela ta plut me m'entendre ou tu en as eu assez ?
Toujours l'appréhension, il sait qu'il connait ses chansons, du moins celle de ses albums, puisqu'il a entendu sa voix dans sa voiture le soir de Noël, il aurait du lui demander au lieu de les acheter..Mais est-ce qu'il les lui aurait donné ? Pas sûr c'est compliqué à exprimer, la musique, il avait peur surtout que Lou n'apprécie pas sa voix et ou ses chansons et il le craint encore...Assis au piano, dans son studio ça le démange. Depuis qu'il est rentré chez lui la musique l'appel encore plus fort que d'ordinaire, il a passé plus d'heure ici que d'habitude à jouer pendant des heures à s'en donner des crampes aux doigts a force de les laissés glisser sur les touches noirs et blanche..Machinalement de sa main libre il vient à nouveau effleurer les touches rejouant la mélodie dans un rythme plus lent, dans la pièce prévue pour la musique, les notes s'envolent. Il retient sa voix, mais un fredonnement entres ses lèvres, lui échappe, queLou doit sentir vibré dans son cou. Il baisse le regard vers lui, toujours, le regard tendre et remplis d'amour.
Est-ce que tu sais jouer tu piano bébé. Ou autre chose d'ailleurs ?!
made by black arrow

__________________________

♥️-Kyou-♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membres du mois
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 376
ici depuis : 28/11/2018
crédits : nelliel, motley control.
double-compte : John, Tian Shu, Hideshi.
statut : en couple. c'était pas prévu, mais la vie est pleine de surprises.
MessageSujet: Re: Kyou + I am happiest when I’m right next to you.   Dim 6 Jan 2019 - 11:34

I am happiest when I’m right next to youToi aussi tu étais bien dans ses bras. Il n’y avait pas d’autre endroit où tu souhaitais être. Pourquoi voudrais-tu être ailleurs ? A toi aussi il te manquait. Dès que vous vous quittiez, il te manquait, de toutes façons. Tu avais l’impression que ça faisait des mois que vous étiez si proches, alors qu’en vérité, ça n’en faisait pas encore un. C’était comme si vous étiez destinés à être ensembles. Tu trouvais toutes ces histoires de destin stupides et illogiques, mais tu espérais qu’il ne vous sépare pas. De toutes façons, tu ne pouvais plus imaginer ta vie sans lui alors le destin pouvait bien faire ce qu’il voulait, il ne gagnerait pas.

Tu passas doucement ta main dans ses cheveux, enroulant quelques mèches autour de tes doigts. Tu ne savais pas si tu devais le croire. Tu étais sûr qu’il dirait la même chose si ça n’allait pas, mais tu ne savais pas déceler à sa voix s’il mentait ou non. Dans le doute, tu lui faisais confiance. De toutes façons, Alexei était passé t’apporter un stock d’antidouleurs à lui donner, si besoin. Tu te doutais qu’il ne t’aurait pas dit s’il avait pris ceux avec lesquels vous étiez rentrés pour ne pas t’inquiéter, alors tu avais préféré jouer la carte de la sécurité.

Sa main se posa sur ta joue, ses lèvres sur les tiennes, à de nombreuses reprises. Tu souris avant de l’embrasser doucement. Tu posas brièvement ton regard dans le sien. Je pourrais t’écouter toute ma vie. Tu posas à nouveau ta tête contre son épaule. Et ça tombe bien car tu as intérêt à continuer la musique et à ne jamais abandonner. Tu es encore plus beau quand tu chantes et joues. Quelque chose était différent en lui. Tu trouvais souvent qu’il manquait quelque chose en lui, maintenant tu comprenais pourquoi. Kyo n’était réellement lui qu’avec la musique. Tu comprenais pourquoi sa soeur lui avait fait promettre de ne jamais arrêter de chanter.

Quelques notes au piano s’élevèrent à nouveau dans la pièce, les mêmes que quelques minutes auparavant. Non. Je ne sais pas faire grand chose… Kyo allait sûrement dire qu’au contraire, tu savais faire bien plus de choses que lui avec les entreprises que tu gérais. Mais tout ça, tu l’avais appris en cours et surtout avec la pratique et tes collègues. Encore aujourd’hui, si tu devais tout gérer seul… Phantomhive Corporation serait en faillite en quelques semaines à peine. C’était trop de poids, c’était l’une des raisons de ta consommation excessive d’alcool. Ca ne faisait que quelques jours que tu avais arrêté de boire, mais tu sentais déjà que tu avais du mal à garder le rythme. Il y avait un piano chez moi. Lo… Mon frère en jouait souvent. Tu lui avais demandé de t’apprendre, mais hormis appuyer sur la même touche pendant que lui jouait, tu n’arrivais pas à faire grand chose.
©️ 2981 12289 0

__________________________

    wake me up
    Wake Up, we’ve pressed for time That innocent child has grown up suddenly Now I’ll awaken this fearful society Share a story with the new me You can’t put a price on m life It’s a life that can’t be exchanged with anyone else’s Our reality is like pain That is trapped inside a stone pot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 314
ici depuis : 01/08/2018
crédits : Lilou.
double-compte : Zyann Hope & Josh King
statut : Avec Lou. Le 1ere qui l'approche.. et où le regarde de trop près je le bute. :)
MessageSujet: Re: Kyou + I am happiest when I’m right next to you.   Dim 6 Jan 2019 - 18:37


I am happiest when I’m right next to you.
Kyou for ever.

C'était peut-être idiot cette appréhension que Lou puisse ne pas apprécier sa musique, sa voix.. Depuis qu'il à quitter la scène, les concerts et les studios, il a aussi arrêté les leçons de chant qu'il prenait régulièrement pour entretenir sa voix et pour la pousser toujours plus vers la perfection . Kyo est ainsi il a besoin de se donner à cent pour cent et il ne fait rien a moitié, c'est tout ou rien.. enfin presque tout le temps. Depuis qu'il a arrêté malgré tout dans son studio il bosse pour ne pas trop perdre de sa voix ou au niveau danse, même si cela passe après sa performance vocal. La musique restera a jamais une partie de lui dont il n'arrive pas à se passer, il le pense si souvent que la musique lui manque, c'est un peu comme s'il lui manquait quelques choses pour être en parfaite harmonie avec l'univers..C'est depuis le premier jour de sa rencontre que Lou crée l'équilibre et lui permet d'avancer sans s'effondrer. Un peu comme il la fait il y a peu et qui a failli lui coûter cher.. lui coûter tout ce qu'il a de plus précieux.. Quoi qu'il en disent.. Et il n'en dit pas grand choses, le gardant pour lui dans le secret de son coeur.. La musique il en a besoin, comme il a besoin de Lou dans sa vie. Etre ici auprès de Lou c'est tellement plaisant il avait tellement peur de voir un jour débarqué Lou, c'est dingue quand on pense que c'est lui pour Noël qui lui a donné le pouvoir.. Maintenant qu'il est là, qu'il a laissé sa voix se libérait doucement pour le seul plaisir de Lou il ressent l'équilibre en lui. Je pourrais t'écouter toute ma vie. Les mots se figent dans son coeur et le réchauffe d'une aura douce et lumineuse, il le sert tout contre lui alors qu'il se blottit à nouveau contre son cou.
Cela tombe bien Lou, ma vie est à toi. Ce n'est pas des paroles en l'air, jamais quand il parle de Lou, il l'a attendu toutes sa vie et pendant de longs mois il a guettés un signe, un rapprochement de celui qui envahissait tout son coeur, mais maintenant il ne veut plus perdre un seul instant. Malheureusement il trouve encore qu'il y a trop de moment ou Lou lui manque. Lou aurait pu s'arrêter là, mais il poursuit et ses mots lui gèle le sang et le réchauffe immédiatement son regard se lève vers la photo accrochée aux murs. Il cligne des yeux refoulant les larmes, malgré lui avait envahi ses yeux, à croire qu'il n'arrive plus aussi facilement à contenir ses larmes. Continuer la musique ? Comment a t-il envie de lui demander, mais il ne le dit pas regardant devant lui le pied de micro solitaire.
Merci mon amour, je te promet de...chanter pour toi , chaque fois que tu le voudras.Qu'est-ce qu'il aurait voulu que Lou le voit sur scène, aurait-il été fier de lui, l'aurait-il trouvé beau comme il vient de lui dire, il est un autre homme sur scène et en même temps il est lui libre comme jamais. Il a fait glisser ses doigts sur le piano et a demandé à Lou s'il savait jouer d'un instrument à sa réponse il lui soulève le menton et vient poser un baiser sur ses lèvres.
Arrête tu sais faire tellement chose  bébé, tellement..
Lou passe son temps à se rabaisser, cela ne lui plait tellement pas, il sait qu'il a eut de grosses difficultés au démarrage de sa vie et pour le peu qu'il lui a dit sa famille au lieu de l'aider l'ont plutôt enfoncé, aujourd'hui alors que tous pensent qu'il est son frère il le traite différemment. Très souvent il a une envie de leurs cognais tous dessus, pauvre cons. Iil ne voit pas tous les efforts colossales qu'il fournit chaque jour il va au boulot, qui ne lui plait pas il le voit bien à son regard quand il part et à celui quand il rentre, il aimerait tant l'aider d'une quelconque manière. Lou est parfait à sa manière et que les autres ne le voient pas cela lui fait du mal, il abaisse le regard sur lui, le serrant tendrement contre son coeur. Lui qu'il l'aimera jusqu'au bout de sa vie.. Si son frère jouait. Lui aussi il peut et ça lui ferait plaisir de voir Lou au piano à c'est côté, oui vraiment très plaisir. Encore quelque chose qui les rapprocherait d'avantages.
Tu pourrais apprendre aussi Lou..Si tu le veux je t'apprend tu jouerais avec moi.



made by black arrow

__________________________

♥️-Kyou-♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membres du mois
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 376
ici depuis : 28/11/2018
crédits : nelliel, motley control.
double-compte : John, Tian Shu, Hideshi.
statut : en couple. c'était pas prévu, mais la vie est pleine de surprises.
MessageSujet: Re: Kyou + I am happiest when I’m right next to you.   Lun 7 Jan 2019 - 9:45

I am happiest when I’m right next to youMa vie est à toi. Etait-ce vraiment vrai ? Serait-ce vraiment vrai ? Tu n’avais aucun moyen de le savoir, mais ses mots te rendaient heureux. Tu n’avais jamais ressenti tout ça avant de le connaître. Kyo avait quelque chose de magique. Tu le pensais souvent, mais ça se confirmait tellement régulièrement que tu ne pouvais pas faire autrement. Dès que tu te rapprochais des autres, tu devais souvent faire face au rejet. Quand tu ne faisais pas d’efforts, les gens te trouvaient bizarre. Et tous les efforts que tu faisais pour paraître “normal”, tu les faisais au travail. Là où tu devais te faire passer pour ton frère. De toutes façons, tu savais qu’ils ne se rendraient jamais compte que tu n’étais pas lui… ils ne pouvaient pas imaginer un seul instant que tu étais capable de faire le dixième de ce que tu avais fait, depuis que tu étais parti en France. Tu te collas un peu plus à Kyo et repris la parole. Tu souris à sa réponse. Tu ne répondis rien d’autre qu’un sourire, passant ta main dans ses cheveux.

Il te demanda si tu savais jouer du piano ou d’autre chose. Sa réponse ne te surpris pas, c’était exactement celle à laquelle tu t’attendais. Tu ris doucement et vins lui rendre son baiser. En fait si, je sais jouer d’un truc. Je sais faire du triangle, déclaras-tu en continuant à rire. Des souvenirs lointains te revinrent en mémoire. C’était quand tu étais en DUT, tu t’étais fait quelques amis. Un groupe de musicien. Tu étais particulièrement proche du batteur, vous vous entendiez aussi bien sur le plan amical que sexuel. Il t’avait appris plusieurs fois à jouer de son instrument. Tu te revis entre de jouer le refrain de Runnin’ Down a Dream, la seule chanson que tu connaissais, ton casque anti-bruit sur les oreilles, pendant des heures, inlassablement. Je viens de me souvenir que j’ai un peu fait de la batterie quand j’étais en France. J’avais adoré ça, je sais pas comment j’ai pu oublier… Sûrement car tu ne pensais que très rarement aux années que tu y avais passé, comme si ton cerveau refusait d’y penser.

A sa proposition, tu te séparas de lui pour venir t’asseoir face au piano. Oui. Apprends-moi. Tu le tiras par la main pour qu’il vienne s’asseoir à côté de toi.
©️ 2981 12289 0

__________________________

    wake me up
    Wake Up, we’ve pressed for time That innocent child has grown up suddenly Now I’ll awaken this fearful society Share a story with the new me You can’t put a price on m life It’s a life that can’t be exchanged with anyone else’s Our reality is like pain That is trapped inside a stone pot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 314
ici depuis : 01/08/2018
crédits : Lilou.
double-compte : Zyann Hope & Josh King
statut : Avec Lou. Le 1ere qui l'approche.. et où le regarde de trop près je le bute. :)
MessageSujet: Re: Kyou + I am happiest when I’m right next to you.   Lun 7 Jan 2019 - 13:15


I am happiest when I’m right next to you.
Kyou for ever.

Sa vie lui appartient, sans aucune hésitation Kyo lui a dit et il le pense du plus profond de lui-même. il n'a jamais été aussi sûr d'une chose de toutes sa vie. Il sait aussi que quoi qu'il arrive il sera là pour lui. Depuis plusieurs semaines maintenant qu'ils se voient régulièrement ils ont eut des instants difficiles, entre colère, relations et déclaration enflammé.. Leurs histoire n'est pas banale et ressemble a aucune autre, même s'il n'a qu'un point de comparaison et s'il peut comparé, comment comparé la perfection de ce qu'il vit avec Lou. c'est impossible, il sait avec conviction qu'il y aura d'autres moments difficiles, car ils ont deux caractères assez "difficiles" si on peut dire.. Et surtout il y a encore beaucoup de non dis entre eux.. Il a l'impression de ne pas tous savoir sur Lou, sa famille son entreprise. Mais après les récents événements Kyo a juste besoin de détente, de laisser à son corps le temps de guérir pleinement, il ne dira jamais a Lou a quel point il est encore épuisé, il s'inquiéterait de le savoir parfois tellement faible qu'il ne peu rejoindre son lit.. alors comme souvent il ne dit rien.. il savoure l'instant délicats qu'il partage, son corps tendre tout contre le sien, son souffle lui chatouillant le cou.. Sa voix murmurant comme une mélodie. Kyo laisse un rire tendre lui échapper, du triangle, c'est idiot, mais il trouve cela adorable la façon dont il le lui dit et il l'imagine parfaitement avec l'instrument dans les mains.. Lou est capable de jouer autre chose qu'un simple triangle.
C'est un super instrument aussi, c'est la petite touche qui peut faire basculer une mélodie en chef d'oeuvre.Déclares-tu a moitié sincère, il sait que les petits rien peuvent changer complètement une mélodie et donné un aspecte totalement différente à une chanson. Kyo sait jouer de plusieurs instruments, mais c'est le piano qu'il a toujours préféré et avec lequel il peut passer des heures sans se lasser. Il tourne le visage vers Lou quand il déclare avoir appris à jouer de la batterie en France..(grrr) Voilà une chose qu'il ne savait pas de lui, il y a encore tant de choses qu'il ne sait pas de son amour.En France tu dis ? Je n'ai chaleureusement pas de batterie ici mon chaton..est-ce que tu veux que j'en trouve une pour toi. Tu me montreras ce qu'on t'as appris? Ou que tu as appris tous seul.
Pourquoi il aurait besoin de quelqu'un. Lou est capable de beaucoup de choses et il le surprend chaque jours, comme ici .. Son bébé devant une batterie, il aimerait vraiment voir ça, qu'est-ce qu'il doit être sexy, il sourit de sa pensée. Il va surement se mettre en quête d'une batterie pour son amour, cela fera un peu serré dans son studio, mais c'est faisable. Doucement installé à ses côté devant le piano, Kyo ressent un sentiment qui se propage partout en lui, c'est tellement agréable, tellement inattendu qu'il a besoin de laisser quelques secondes à son être pour apprécier l'instant, son regard se pose sur le profil de Lou, partagé sa musique avec Lui .. c'est un moment qu'il ne pourra jamais oublier. Lou le guérit de tellement de maux.
Est-ce que tu as une demande particulière ?Lui apprendre lui, mais autant que cela soit un morceaux qui lui plaise, il ne veut pas lui imposer un morceaux de son choix et il apprendra plus facilement et avec plus de plaisir aussi. Plusieurs morceaux lui vient spontanément en tête bien entendu, pas seulement ses propres chansons, même si maintenant il a vraiment envie qu'il le voit être lui. il donnerait beaucoup pour remonter sûre scène en sachant que Lou est là devant les barrières les yeux levé vers lui.. Un frisson parcours sa peau. Malheureusement il y a peu de chance que cela ce reproduise, mais chanter ici dans son studio, le savoir là c'est tellement profond. Puis qui sait s'il devient doué au piano il pourra même l'accompagner, il sait que Lou en est capable, il ne voit rien au monde que Lou ne puisse réaliser. ses mains sur les touches il attend qu'il lui donne un titre n'importe lequel, du moment qu'il le connait, ses doigts pianote au hasard, ou pas c'est comme marchait on le fait sans réfléchir a ce que l'on fait comme ici il esquisse les premiers accords d'une de ses chansons. C'est plus fort que lui comme respiré.


made by black arrow

__________________________

♥️-Kyou-♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membres du mois
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 376
ici depuis : 28/11/2018
crédits : nelliel, motley control.
double-compte : John, Tian Shu, Hideshi.
statut : en couple. c'était pas prévu, mais la vie est pleine de surprises.
MessageSujet: Re: Kyou + I am happiest when I’m right next to you.   Lun 7 Jan 2019 - 16:20

I am happiest when I’m right next to youLe triangle, un super instrument ? Tu ne pus t’empêcher de rire. Tu avais du mal à imaginer comment faire un chef d’oeuvre avec du triangle… enfin, en ajoutant des notes de triangle. Tu ne répondis rien de plus. Tu n’étais pas musicien, c’était lui qui savait mieux que toi comment créer des instrumentaux ayant le potentiel de devenir des chansons incontournables. Au delà de do, ré, mi, fa, sol, la, si, do, tes connaissances dans le domaine étaient très limitées. La musique faisait partie de ta vie, comme pour tout le monde ou presque, mais ça s’arrêtait là. Tu en avais même oublié ta passion de l’époque pour la batterie. Alors que pourtant, c’était très envahissant.

Tu passais ta vie chez ce camarade de classe, la seconde année vous vous étiez même mis en colocation. Puis tu t’étais retrouvé à vivre à nouveau dans un appartement seul. Pourquoi ? Il y avait un trou de plusieurs semaines. Tu revoyais ta famille française t’aider à déménager tes quelques cartons dans un nouveau meublé loué pour les quelques mois restants avant l’obtention de ton diplôme et ton départ pour l’Angleterre, mais… impossible de te souvenir de la cause de ce déménagement. Ni pourquoi tu n’avais plus aucun souvenir avec le batteur à partir de là.

Les questions de Kyo et son souffle caressant doucement ta peau te firent revenir au moment présent. Oui. J’ai fait ma seule année de lycée là-bas, et mes études supérieures. Ma famille là-bas et ma tante à Bowen m’avait proposé d’y aller pour… après… Tu n’achevas pas ta phrase. Tu n’arrivais pas à le dire, mais de toutes façons, Kyo voyait sûrement de quoi tu parlais. Pas la peine. Je ne m’en souviens probablement plus. Et puis, il n’y aurait pas la place. Et je n’ai plus envie d’en faire. Tu avais du mal à comprendre comment c’était possible, vu le nombre d’heures que tu avais passées à jouer.

Lorsqu’il te proposa de t’apprendre à jouer du piano, tu t’empressas de t’asseoir devant et de le tirer à côté de toi. Tu posas ta tête sur son épaule. Ce que tu as envie, répondis-tu en te redressant. A nouveau, ton regard se posa sur ses doigts courant le long des touches. Tu étais fasciné.
©️ 2981 12289 0

__________________________

    wake me up
    Wake Up, we’ve pressed for time That innocent child has grown up suddenly Now I’ll awaken this fearful society Share a story with the new me You can’t put a price on m life It’s a life that can’t be exchanged with anyone else’s Our reality is like pain That is trapped inside a stone pot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 314
ici depuis : 01/08/2018
crédits : Lilou.
double-compte : Zyann Hope & Josh King
statut : Avec Lou. Le 1ere qui l'approche.. et où le regarde de trop près je le bute. :)
MessageSujet: Re: Kyou + I am happiest when I’m right next to you.   Lun 7 Jan 2019 - 19:15


I am happiest when I’m right next to you.
Kyou for ever.

Rire simplement d'une chose futile, c'est si simple et tellement agréable surtout quand Lou mêler son rire cristallin. Kyo a été très nostalgique cette semaine, beaucoup de souvenirs son venue le perturber, de nuits comme de jours.. Comme si quelques choses en lui tenter à nouveau de le faire tomber, mais cela n'arrivera pas, ses souvenirs, n'étais pas tous teinté de tristesse et ou de regrets. Cela là surtout fait énormément réfléchir, sur sa vie qu'il mène aujourd'hui..Hormis Lou sa vie ne ressemble à rien, car il n'en fait rien. Il a envie de lui donner un sens, qu'il en reste pas là à passer des heures dans son studio pour rien.Il doit encore réfléchir peser le pour et le contre, ensuite en parler à Lou et ensuite seulement il verra. Peut-être qu'il pourra au final tenir une promesse.
Pour une fois il ne redoute pas quand Lou commencent à lui parler de son passé, même s'il a toujours une petite appréhension, la crainte qu'il lui révélée encore quelques chose qui le mettent en colère, colère qui est là pour masquer la douleur de savoir que Lou ai pu souffrir par le passé. Kyo passe une main dans les cheveux de Lou, comme pour lui dire, oui je sais.. Il se doute en effet de ceux qu'il allait dire. Il lui dit simplement avec douceur.Ça du être sympa d'étudier et de vivre là-bas, je n'y suis aller qu'une ou deux fois et pas plus de 48h. Le temps d'un concert et il repartait, pas le temps de faire du tourisme, il passait plus de temps dans les avions, les tains ou en voitures qu'ailleurs. Il fronce les sourcils à son refus .. Une seconde plus tôt il lui avait semblé qu'il avait été nostalgique de cette période, il a du mal interpréter.
D'accord, je ne ferais jamais rien si tu ne souhaites pas, c'était une idée en passant, si tu changes d'avis.. on trouvera la place, suffit de viré deux trois trucs.dit-il vaguement en regardant son studio, il pourra empiété sur l'espace qu'il a aménagé pour danser cela ne le dérange pas. Mais bref pour l'instant ce n'est pas au programme. Pour le moment ils vont jouer du piano. Kyo appuie sa tête sur la sienne déjà posé sur son épaule. "Je veux que ce moment ce répète à l'infinie" Pense t-il avec un sourire remplis d'amour. Ce que je veux.. voyons voir.. Un sourire passe sur son visage.Vu que tu as passé un certain temps à passer mes cd's dans ta voiture tu dois connaitre celle ci .. On va y aller en douceur pour que tu puisses poser tes doigts ensuite le rythme viendra. Je te montre ensuite on fera par étape cela te va mon chaton ?!Il pose un baiser dans la chevelure de Lou, expirant son odeur a plein poumons, ce soir il veut qu'il reste prêt de lui, il lui manque il a trop besoin de le sentir tout contre lui et peut-être qu'il repoussera les cauchemars. Il se redresse et pose ses mains sur le claviers.
Je vais le faire doucement et après tu essaieras. Avec un rythme plus lent que la musique Kyo passe ses deux mains sur le clavier, ses sa mains droite qui travaille le plus, sa voix fredonne doucement il ne fait que le début en posant très souvent le regard sur Lou il le voit fixait ses mains, comme s'il essaie de tout retenir, qu'est-ce qu'il est beau, il est tout le temps beau. Il arrête ses mains et vient chercher la main de  Lou et la pose sur la clavier il lui montre  les premiers accords. en passant ses doigts sur les siennes, il retire sa main et laisse celle de  Lou.
Tu essaies chaton ?
S'il manque une touche il le reprendra doucement, mais il ne s'inquiète pas, Lou va y arriver et au contraire plus ils passeront de temps plus celui va lui plaire. Il trouve cela tellement fort de poser ses mains sur les siennes et de laisser la musiques créer un nouveau lien entre eux. Il n'aurait jamais pensé cela possible, depuis le premier jours où ils se sont connu où il a vaguement évoqué son passé d'idole, ils n'ont jamais partager un seul moments musical, maintenant il n'envisage plus de plus rien quoi que se soit sans Lou est surtout pas quelques choses d'aussi important.


made by black arrow

__________________________

♥️-Kyou-♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membres du mois
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 376
ici depuis : 28/11/2018
crédits : nelliel, motley control.
double-compte : John, Tian Shu, Hideshi.
statut : en couple. c'était pas prévu, mais la vie est pleine de surprises.
MessageSujet: Re: Kyou + I am happiest when I’m right next to you.   Lun 7 Jan 2019 - 22:32

I am happiest when I’m right next to youSa main dans tes cheveux te rassura. Tu étais tellement reconnaissant de l’avoir rencontré et de désormais partager tant de temps ensemble. Tu avais encore du mal à t’habituer au fait de ne plus être célibataire, surtout que ce soit arrivé du jour au lendemain, mais sa présence te faisait tellement de bien qu’il réussissait à rendre tes angoisses supportables. J’ai eu mon bac à 16 ans. Les cours me soulaient donc je me suis inscrit à l’examen en candidat libre pour voir si ça passait et c’est passé… j’ai passé tout l’été et une bonne partie de mes deux ans d’étude à boire. Vu qu’on me prenait pour mon frère j’ai pu vivre seul à mes seize ans, mais il n’y avait plus personne pour me surprendre comme quand j’avais dix ans et que j’allais voler de l’alcool quand mes parents n’étaient pas là. Ces souvenirs oubliés mais qui pourtant rappelaient leur existence sans faire connaître leur contenu. Tu enfouis un peu plus ta tête dans le creux de son épaule. J’aurais pas dû dire ça, murmuras-tu. Tu ne t’étais pas réellement rendu compte de ce que tu avais commencé à raconter avant que ça ne soit trop tard pour revenir sur tes paroles.

Sinon il y a la place chez moi. Tu avais beaucoup d’espace vide. Ca t’apaisait. A l’inverse, le désordre, les étagères remplies à ras-bord, les murs recouverts de meubles, ça t’oppressait. Chaque chose avait son utilité et sa place. Peut-être devrais-tu acheter un piano… Principalement comme objet décoratif, mais aussi pour que Kyo puisse en jouer quand il venait chez toi. Quoique, après, quand ta famille viendrait, ils risquaient de te demander de jouer quelque chose. Lou aimait jouer pour les autres, mais toi, tu ne connaissais aucune pièce et ça serait vraiment stupide que le mensonge dans lequel tu t’étais emporté soit mis à jour d’une telle façon. Sauf si tu réussissais à apprendre le morceau que Kyo allait choisir, mais déjà que tu doutais réussir à appuyer sur les bonnes touches, alors maîtriser les deux mains… Lorsqu’il commença à jouer, tu écoutais avec attention, le regard rivé sur ses mains. Tu connaissais la chanson qu’il jouait. Ce n’était pas l’une de celles que tu écoutais le plus, mais tu l’appréciais, comme toutes ses chansons. Il attrapa ta main, appuyant sur tes doigts avec les siens sur les touches. C’était presque comme si c’était toi qui faisait la mélodie, tout seul. Oooh…, ne pus-tu t’empêcher de lâcher, admiratif. Tu levas rapidement le regard à sa question et hochas la tête. Tu posas tes doigts sur les touches. C’était le bon son. Tu essayas de les changer de position, appuyas, et… l’un de tes doigts appuya sur deux touches en même temps. Raté.
©️ 2981 12289 0

__________________________

    wake me up
    Wake Up, we’ve pressed for time That innocent child has grown up suddenly Now I’ll awaken this fearful society Share a story with the new me You can’t put a price on m life It’s a life that can’t be exchanged with anyone else’s Our reality is like pain That is trapped inside a stone pot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 314
ici depuis : 01/08/2018
crédits : Lilou.
double-compte : Zyann Hope & Josh King
statut : Avec Lou. Le 1ere qui l'approche.. et où le regarde de trop près je le bute. :)
MessageSujet: Re: Kyou + I am happiest when I’m right next to you.   Mar 8 Jan 2019 - 13:37


I am happiest when I’m right next to you.
Kyou for ever.

Il ne sait pas pourquoi, mais comme souvent à vrai dire c'est dernier temp Lou doucement se met à lui parler, il garde sa main dans ses cheveux jouant avec appréciant sous ses doigts la texture soyeuse de ses cheveux sombres. Son bac a 16 ans et après il va lui dire qu'l ne sait rien faire, son bébé est un génie. Il aller le lui faire remarquer, mais quand Lou est lancé il ne s'arrête pas.. Il avait le sourire, mais lentement il le perd.... A 16 ans déjà il buvait ?! Mais la suite le fit crispé sa main dans la chevelure de Lou qu'il se força à se détendre..10 ans ? Il est sérieux...Comment personne n'a rien vu.. 10 ans merde, a cet âge, il allait volé des canettes de coca dans le frigo et il s'empiffrer de bonbons juste avant le repas, voilà ce qu'il faisait à 10 ans.. Il va finir pour de vrai buter toutes sa putain de famille. Attend Lou, qu'est-ce que tu me dis encore là ? Est-ce qu'il y a eu un seul moment de ta vie où quelqu'un c'est occupé de toi, a fait attention à toi ?. Elle sert à quoi ta putain de famille ? Tous des bâtards à ce que je vois.Il referme ses bras autour de lui , comme pour le protéger d'un danger immédiat, mais il n'y a qu'eux. Kyo ne supporte pas l'idée que Lou est pu vivre autant de choses, affronter ça seul.. Sa famille même s'ils étaient persuadé qu'il était " Lou " Pourquoi ne pas avoir été là pour lui ? C'est incompréhensible et il les déteste tout simplement le soir de Noël il aurait sauter sur son connard d'oncle comme il en avait envie.Non tu n'aurais pas dû.. Où bien si au contraire Lou, car je ne suis pas les autres et je serais toujours là pour t'écouter et t'apporter aider soutient quoi que tu souhaites. Il soupire doucement, il sent une colère monter en lui et un sentiment plus profond, une souffrance pour ce qu'à vécu Lou, il veut lui donner le meilleur maintenant, que chaque jour soit que sourire et bien être, qu'il voit qu'il est quelqu'un d'important, oh oui il l'est plus que tout même. Il prêt a tout pour lui, même à perdre sa voix si cela pouvait aider Lou d'une façon ou d'un autre. Il arque un sourcil à sa proposition.
Une batterie chez toi ? T'es voisins ne vont pas appréciait le bruit, mon studio est insonorisé et encore je n'ai pas de batterie, c'est terriblement bruyant, mon chaton. Nous en reparlerons.Il ne pensait pas qu'un jour il puisse se dire que son studio soit trop petit, il balaie la pièce des yeux, ses quelques guitares, son bureau avec son ordi et sa table de mixage sur la table à côté... sa mini cabine d'enregistrement et le petit coin avec le grand miroir et le parquet de danse, mais désormais cet endroit n'est plus qu'à lui seul, peut-être en l'agrandissant ?Il verra plus tard, il n'a pas le temps d'y penser.
 Kyo essaie de se concentrer, mais là c'est un peu dur avec les révélations qui lui a dit et qui le perturbe et maintenant il n'arrête pas de penser à comment agrandir son studio, il respire a fond et ce concentre, il veut que Lou passe un bon moment et si d'apprendre a joué du piano est son plaisir il y passera des heures. Posé ses mains sur celles de Lou pour l'accompagner c'est tellement fort, il sourit doucement quand il entend son "oooh" Il ferait n'importe quoi pour entendre encore et encore ce petit oooh qui exprime tant de choses. Kyo retire ses mains et laisse faire Lou, son regard ne le lâche pas, un sourire tendre se dessine quand il pose ses doigts sur les touches et qu'il fait une petite fausse note, il pose sa main à nouveau sur la sienne et lui montre à nouveau.
Essaie encore Lou c'est la persévérance qui te fera progresser. Tu es terriblement beau quand tu te concentres mon chaton.Il le regarde tendrement et comme lui tout à l'heure il pose son visage au creux de son cou, ses lèvres pose un baiser sur la peau tendre et il savoure l'instant simple qu'ils partagent autour du piano.


made by black arrow

__________________________

♥️-Kyou-♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membres du mois
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 376
ici depuis : 28/11/2018
crédits : nelliel, motley control.
double-compte : John, Tian Shu, Hideshi.
statut : en couple. c'était pas prévu, mais la vie est pleine de surprises.
MessageSujet: Re: Kyou + I am happiest when I’m right next to you.   Mar 8 Jan 2019 - 14:34

I am happiest when I’m right next to youLe silence te fit réaliser que tu avais encore une fois trop parlé, de même que la façon dont la main de Kyo tirait légèrement sur tes cheveux. Tu t’excusas aussitôt, enfin, fis part de ton regret de ne pas avoir réfléchi avant de parler. Tu serras un peu plus Kyo pour qu’il en fasse de même. Tu l’avais senti resserrer son étreinte sur toi après tes aveux et la pression t’apaisait à coup sûr. Tu gardas le silence quelques instants pour te donner le temps de réfléchir avant de reprendre la parole. Je n’ai jamais eu l’habitude de me confier quand j’ai un problème, je trouve ça inutile… Rien que parler j’ai mis longtemps à en trouver l’utilité alors que je savais faire. C’était en pleine nuit, quand je faisais de l’insomnie et que tout le monde dormait… L’alcool m’aidait à me rendormir et en plus ça me faisait oublier mes angoisses. Lou s’en est aperçu à mes onze ans… J’ai réussi à le convaincre de ne rien dire mais au bout d’un mois il a été rapporté à nos parents car il ne réussissait pas à me réveiller… Ils ne m'ont plus jamais laissé boire une seule goutte d'alcool après et enfermaient les bouteilles dans un coffre sous leur lit. Je me suis réveillé aux urgences et ça a été la dernière fois que j’ai bu de l’absinthe. Encore une fois, tu réalisas trop tard que tu aurais mieux fait de ne pas aller autant dans les détails. Le médecin des urgences t’avait prescrit des somnifères pour tes insomnies et tu avais arrêté de boire si régulièrement. Tu avais dû par devoir aller voir un addictologue et par prendre des anxiolytiques pour le sevrage car, apparemment, tu avais réussi à finir alcoolique au tout début de ton adolescence. Tu étais loin d’être fier et maintenant, tu te demandais si tu n’étais pas retombé dedans, vu les symptômes physiques que tu avais depuis la dernière fois que tu avais bu.

Tu n’avais pas pensé au détail des voisins. De toutes façons j’ai plus envie d’en faire maintenant. A l’époque tu adorais, mais maintenant ça ne te tentait plus du tout. A vrai dire, si on ne comptait pas Kyo, hormis regarder tes films bizarres, rien ne te faisait envie. Du coup, tu t’épuisais au travail même s’il ne t’intéressait absolument pas pour lutter contre l’ennui. Tu avais même développé le besoin de faire le mieux possible, et tant pis si c’était au dépend de ta santé. Tu essayais de faire un peu plus attention depuis qu’il y avait Kyo, mais bon. Tu savais que c’était loin d’être assez mais tu avais trop l’habitude de ne pas respecter tes limites. Tu n’étais même pas sûr d’être capable de le faire, d’ailleurs. La proposition de Kyo de t’apprendre à jouer du piano éveilla cependant ta curiosité. Tu avais envie de réessayer, même si tu savais que tu n’allais pas réussir des merveilles. Le piano était lié à beaucoup de souvenirs agréables. Cette soirée allait en être un nouveau, totalement différent des précédents. La sensation de la main du Kyo sur la tienne, elle-même posée sur l’ivoire du piano, s’imprégna en ta mémoire, tout comme la vue de ses mains virvoletant sur les touches. Tu réessayas, beaucoup plus lentement, en prenant soin de bien poser tes doigts sur les bonnes touches, quitte à prendre plusieurs secondes par doigt. Les lèvres et le souffle de Kyo dans ta nuque te déconcentraient, la sensation était bien trop agréable pour que tu puisses l’ignorer assez pour porter ton attention ailleurs. Au bout d’une trentaine de secondes, tu avais réussi à jouer correctement les deux premiers accords. Tu relevas le regard vers Kyo, venant l’embrasser. Il n’y a pas de doute, le piano, c’est ton truc à toi, déclaras-tu en riant doucement.
©️ 2981 12289 0

__________________________

    wake me up
    Wake Up, we’ve pressed for time That innocent child has grown up suddenly Now I’ll awaken this fearful society Share a story with the new me You can’t put a price on m life It’s a life that can’t be exchanged with anyone else’s Our reality is like pain That is trapped inside a stone pot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 314
ici depuis : 01/08/2018
crédits : Lilou.
double-compte : Zyann Hope & Josh King
statut : Avec Lou. Le 1ere qui l'approche.. et où le regarde de trop près je le bute. :)
MessageSujet: Re: Kyou + I am happiest when I’m right next to you.   Mer 9 Jan 2019 - 14:04


I am happiest when I’m right next to you.
Kyou for ever.

Kyo reste silencieux, il a du mal avec le passé de Lou, de tout ce qu'il a subi, après qu'il ne vient pas lui dire qu'il n'est pas exceptionnel il va lui en coller une, enfin non jamais même. Il est juste en colère, oui contre tous et même contre lui-même, il n'arrive pas à supporter que Lou est pu autant souffrir vivre autant de choses et depuis si longtemps. Il aimerait lui demander de se taire, mais il ne le fera pas, tant pis si cela doit le faire souffrir, mais ça peu faire du bien a Lou .. Il ne dit donc rien, laissant la voix Lou perce le silence. Il a laissé sa main dans sa chevelure, mais elle ne bouge plus, même son regard et posé sur une touche du piano devant eux. Avec attention, comme toujours il écoute Lou s'épancher de son passé douloureux.. Personne pour ce confier.. mais il le fait aujourd'hui et il en est heureux qu'il puisse ce décharger d'un poids trop lourd à porter. Kyo ne sait pas faire même dans l'état pitoyable où il était l'autre soir il n'a pas su exprimer ce qu'il avait au fond de lui. Il laisse retomber sa main de la chevelure de Lou et la laisse glisser le long de son dos, ses doigts se refermant en poings solide. Il souffre pour le petit garçon qu'il a été, angoissé et presque obligé de devenir alcoolique si jeune pour taire ses angoisses et trouver le sommeil, aucun enfant ne devrait vivre cela, même si cela ne plait pas à Lou, il en veut à ses parents d'avoir vu trop tard ce qu'il se passait et même a "Lou" Il pose une main sur son visage qu'il a baissé, il en a oublié de respirer le temps de son discours et il reprend l'oxygène qu'il dont-il a besoin. L'amour qu'il porte à Lou est tellement fort qu'il ressent une telle souffrance quand il lui raconte de telle chose, qu'il se sent même coupable de pas avoir été là, alors que bien sûr c'était impossible, il vivait là-bas si loin de lui... Dans son propre univers avec ses petits problèmes bien insignifiant. Comment a t-il pu se plaindre un jour de quoi que ce soit... chacun porte ses douleurs. Il a du mal a concevoir que Lou en est autant, comment un tel être peu avoir autant souffert alors qu'il mérite tout le contraire et c'est ce qu'il est bien décidé à faire, lui donner le meilleur, le voir sourire, de se sourire tendre et lumineux qu'il aime tant voir sur son visage. Il repousse sa main et redresse le visage. Il enserre Lou de ses bras jamais plut il ne le lâchera, ses bras seront toujours le sanctuaire où il pourra venir se retrancher et chercher tout ce qu'il voudra. Il cherche ses mots, mais n'en trouver aucun, une larme lui échappe et tombe sur le genoux de Lou. Il lève la main et essuie d'un geste brusque son regard brouillé. Lui qui ne pleure quasiment jamais il pensait avoir épuisé son stock la semaine dernière, mais Lou.. réveille une part de lui qu'il n'avait pas conscience jusqu'à présent. Il inspire une longue bouffé d'air.
Je ne peux qu'imaginer et entrevoir la vie que tu as vécue Lou.. Je... Cela me fait mal de savoir tout ce que tu as enduré et j'ai toujours peur quand tu commence à me parler, peur d'une nouvelle catastrophe, j'ai mal pour toi Lou..Mal tellement mal..Mais le passé c'est le passé et j'aimerais.. Non je vais tout faire pour que le présent ne soit que de bon souvenir.comme celui-ci près du piano ou comme quand ils ont fait la course a trottinette, il y a pleins de petits souvenirs, des détails, des mots échangés ou des regards; un en particulier où il avait fait l'effort de le fixer.. il chérie précieusement tous ses petits moments passées avec Lou et il y en aura des millions d'autres. Kyo avait vécu beaucoup de choses lui aussi, mais rien de comparable avec Lou, il a même l'impression que sa vie a été parfaite, alors qu'il a toujours pensé le contraire, la seule période de sa vie qu'il a aimé plus que tous c'est quand il à démarrer sa carrière de chanteur. Kyo fronce les sourcils, pourquoi il change encore d'avis pour la batterie ?
Pourquoi tu changes d'avis, tu n'as plus envie, mais tu propose d'en mettre une chez toi et à nouveau tu ne veux plus ? Tu préfères un Piano ? Mais celui-ci tu peux t'en servir autant que tu le souhaites. Une leçon de piano avec l'homme qu'on, aime, il n'y a rien de mieux et cela va laisser un souvenir agréable, c'est la première fois qu'il laisse quelqu'un entré" ici, qui l'entend chanter depuis qu'il est arrivé à Bowen et jouer du piano avec lui, oui malgré les mots qui vont le hanté cette soirée il veut qu'elle reste un bon souvenir, ce moment partagait de musique, de caresse et de baisers tendres. Il ne demande pas plus chaque jour, voir Lou et passer du temps en sa compagnie et si cela peut le soulager après ces durs journée de boulot. Lui malheureusement il ne fait rien et la solitude de ses journées interminable commence à le peser doucement, mais surement.
La concentration de Lou alors qu'il réessaye de jouer correctement, sa concentration le fait sourire, il manque le rythme, mais il y arrive et cela lui fait tellement plaisir. Kyo lui ouvrer les bras quand il vit quémander un baiser, il ne le relâche pas bien au contraire il n'a pas eu sa dose de Lou. Il rit à sa remarque et prend son beau visage entres ses mains, pinçant un peu ses joue, cela lui fait une bouille attendrissante et rigolote, qu'il l'aime c'est dingue ce qu'il ressent pour lui. Mon truc.. c'est toi Lou.. Mais oui le piano aussi, mais je préfère chanter et danser plutôt qu'être assis sur devant un piano, sauf quand tu joue avec moi. Il pose un baiser sur sa belle bouche et relâche son visage. Depuis qu'il est arrivé il n'a qu'une envie et avec ce qu'il lui a dit cela renforce son envie de le garder tout près de lui.
Tu restes avec cette nuit  Lou !S'il te plait. Tu me manques.








made by black arrow

__________________________

♥️-Kyou-♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membres du mois
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 376
ici depuis : 28/11/2018
crédits : nelliel, motley control.
double-compte : John, Tian Shu, Hideshi.
statut : en couple. c'était pas prévu, mais la vie est pleine de surprises.
MessageSujet: Re: Kyou + I am happiest when I’m right next to you.   Mer 9 Jan 2019 - 20:51

I am happiest when I’m right next to youKyo était silencieux lui aussi. Tu commençais à regretter d’avoir parlé, d’avoir donné des détails qu’on ne t’avait pas demandé. Tu avais si peu l’habitude de parler de toi que quand tu commençais, tu étais capable de déballer ta vie entière à n’importe qui. Enfin, sauf les parties de ton histoire qui compromettaient ta sécurité, ou plutôt ta liberté. Ou les mensonges sur lesquels tu avais construit ta vie depuis dix ans. Faut pas. Moi ça me fait rien, tout ça, je n’ai pas mal en y pensant. J’ai même pas mal quand je pense à Lou, sauf quand je me suis bourré seul. Je n’ai pas plus souffert que quelqu’un d’autre. On a tous des seuils de tolérance différents à la douleur donc il ne faut pas sous-estimer sa propre douleur car on se dit qu’il y a bien pire que soit. C’est mon psy qui m’avait dit ça… quand je dis qu’il ne disait pas des conneries pour me voler mon argent, tu vois que j’avais raison. Tu serras un peu plus Kyo contre toi. Tu ne comprenais pas trop pourquoi il pleurait, toi tu ne trouvais pas ça si triste que ça. Tu n’aimais pas y penser mais ça s’arrêtait là.

Je n’ai pas changé d’avis. Je disais juste que si un jour j’avais de nouveau envie, plutôt que de la mettre ici, j’aurais la place chez moi… Tu avais du mal à trouver ce que tu avais pu dire pour qu’il comprenne de travers mais ne te questionnas pas plus que ça, tu avais l’habitude des malentendus. Et puis, ça ne concernait pas un sujet important donc tout allait bien. Tu tentas une première fois de reproduire les premières notes, puis une seconde. En prenant bien ton temps, tu réussis. Personne n’aurait pu reconnaître la mélodie que tu venais de jouer mais qu’importe, tu étais fier de toi quand même. Tu ris quand Kyo te pinça les joues. Il t’embrassa, tu l’embrassas encore une fois. Je ne sais pas si je vais pouvoir… J’ai tellement de travail qui me reste encore à faire… je vais finir par péter un câble, dis-tu en riant doucement.
©️ 2981 12289 0

__________________________

    wake me up
    Wake Up, we’ve pressed for time That innocent child has grown up suddenly Now I’ll awaken this fearful society Share a story with the new me You can’t put a price on m life It’s a life that can’t be exchanged with anyone else’s Our reality is like pain That is trapped inside a stone pot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kyou + I am happiest when I’m right next to you.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kyou + I am happiest when I’m right next to you.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: southern district :: maisons-
Sauter vers:  
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement