AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 A la fraîche [PV Frédéric Dosévie]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lin Li Wei
Lin Li Wei
MESSAGES : 89
ICI DEPUIS : 06/01/2019
STATUT : Divorcée, un fils de trois ans, Liam
A la fraîche [PV Frédéric Dosévie] Empty
bowenien
MessageSujet: A la fraîche [PV Frédéric Dosévie]   A la fraîche [PV Frédéric Dosévie] EmptyVen 11 Jan 2019 - 21:31

Cet été, tu comptais enseigner le wing chun tôt le matin. Ca motiverait le corps et l'esprit avant d'entamer une journée de travail, entre autres. Tu n'avais pas encore ouvert ses cours au public - restreint pour plus d'efficacité - mais tu acceptais les amis de son cercle de proches à Bowen, surtout des amis de la famille donc. Un homme prénommé Frédéric Dosévie était intéressé par son premier cours gratuit. De toute façon, le prix ensuite serait très attractif, tue y voyais surtout une façon de motiver l'assiduité de tes futurs élèves. La personne qui t'amenait Frédéric lui parlait des antécédents médicaux de ce dernier pour se couvrir en quelque sorte. De toute façon, tu comptais poser ce type de questions à cet homme, histoire de cerner ses capacités de départ, puis son potentiel avec une initiation en douceur. Tout premier cours était forcément individuel, ensuite tu verrais pour des cours particuliers mais seulement pour un élève assidu. Tu aimais faire la fête mais tu voyais ces événements comme des moments aussi précieux qu'occasionnels dans l'année. Oh, tu savais que les fêtes à l'australienne étaient fameuses mais comme tu dis, "trop de fête tue la fête". Ce matin, tu t'étais réveillée comme tous les jours à l'aube dans ton grand lit vide. Même pendant ton mariage, ton mari n'avait jamais dormi dans la même chambre que toi. Depuis le déshonneur de Venise, tu n'avais toujours pas pu te résoudre à faire un trait sur celui que tu considères comme ton âme sœur. Ta première réaction en te réveillant était donc invariablement un long soupir de frustration. Tu t'étirais quelques minutes au saut du lit, puis courrais après le petit déjeuner simple, limite frugal. Après une petite dizaine de kilomètres où tu alternais le footing et les sprints, tu rentrais te doucher puis tu t'occupais de Liam. Tu lui apprenais patiemment les gestes simples de la vie de tous les jours pour qu'il les assimile peu à peu : Se laver, se brosser les dents, manger proprement, avoir pour ainsi dire en permanence une chambre bien rangée, préparer tout seul son petit déjeuner. Viendraient après des choses plus compliquées, préparer les autres repas, faire les courses, faire le ménage, repasser le linge, l'étendre … Tu ne comptais pas l'élever "dans la soie" et aimerais amener de la famille vivre dans la propriété, plus tard. D'abord parce que c'était plus agréable de vivre avec les proches que tu aimes et ensuite parce que la demeure était trop grande pour toi toute seule et que tu n'aimes pas avoir des employés de maison. S'il y avait bien quelque chose que tu avais eu en commun avec son ex mari, c'était une forme non pathologique de paranoïa : Une prudence excessive. Or, certains de tes ex employés avaient eu du mal à comprendre qu'on ne pouvait pas sortir une fourchette de la propriété sans que tu le saches. D'où le ex, tu ne supportes pas la trahison et ce quelque soit sa raison.
"Liam, bouge et respire, voilà, comme ça. Non, recommence."
Ton ex mari avait installé une salle des fêtes a l'entrée de la propriété, coté rue, avec un parking privé pour les invités. Il n'y avait que dix à quinze minutes de route depuis le centre ville de Bowen. Il l'avait adapté en salle de cours pour te faire plaisir … Plutôt pour te calmer quand tu avais découvert qu'il te mentait depuis le début. Salle en bois souple, mannequins en bois,un râtelier d'armes bien protégé et quelques outils technologiques même si tu n'aimes pas ça, étant traditionaliste jusqu'au bout des ongles. En attendant l'arrivée de Frédéric, tu apprenais les bases à ton fils. Il avait fait ses premiers pas à neuf mois, ce qui était précoce. Tu lui enseignais la respiration et les déplacements, comment gérer son souffle en bougeant pour que ça devienne un automatisme. Ce matin comme presque tous les jours, il faisait très beau aussi tu avais fait s'escamoter le toit pour que vous en profitez pendant l’entraînement. Ton fils et toi portiez un survêtement d'un beau bleu clair, le blanc étant idéal mais trop salissant. Le port de l'uniforme  n'était de toute façon pas requis pour les initiations et pour les élèves au début.
"Applique-toi. Très bien."
Liam est intelligent, très sage et même trop sage. C'est comme s'il ressentait tout ce que tu essayais de lui cacher, c'est peut-être pour ça qu'il a l'air toujours triste, et il ne parle presque pas, il peut mais il ne le fait pas. Puis la nounou de Liam - il faudrait qu'elle le place en crèche pour qu'il sociabilise avec d'autres enfants - t'indique que son invité arrive. Tu lèves un sourcil. Quelques minutes d'avance, très bien, vous aviez presque fini de toute façon. Tu s'assois en tailleur en face de lui et tu lui montres la paume de tes mains.
"Pour finir, position neutre d'attaque, prise marteau."
Certains enseignants utilisaient des termes subtils comme "la position de la grue qui danse" ou "le dragon qui dort à jeun et qu'il ne faut pas approcher à son réveil" … Tu préférais les termes simples et efficaces même si tu pouvais utiliser des termes techniques tels que le Chi Sao, l'exercice des mains qui s’entremêlent.
"Mouline, mouline, lentement. Voila."
Bien campé sur ses jambes, Liam donne des coups de poing dans les mains de son instructrice et mère, le droit partant puis revenant par dessous alors que le gauche part par dessus, puis revient à son tour par dessous, en boucle. Tu ne vas pas vite mais il est déjà plus habile que toi au même âge. Tu hoches amicalement la tête en direction de l'homme avant de se concentrer à nouveau sur ton fils.
"Augmente ta vitesse et ce sera bon pour ce matin. Contrôle ta respiration."
Dont acte. Tu te serais "emmêlée les pinceaux" à trois ans, tu étais impressionnée et te permettais de sourire.
"Stop."
Il s'immobilise immédiatement, même pas une attaque "réflexe" et a une amorce de sourire quand tu lui ébouriffes les cheveux.
"Très bien petit scarabée."
Tu prend ton fils dans les bras et salue ton invité.
"Bonjour, je suis Lin et voici mon fils Liam. Liam, voici Frédéric."


Dernière édition par Lin Li Wei le Jeu 17 Jan 2019 - 19:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
A la fraîche [PV Frédéric Dosévie] Empty
MessageSujet: Re: A la fraîche [PV Frédéric Dosévie]   A la fraîche [PV Frédéric Dosévie] EmptySam 12 Jan 2019 - 11:43

on avais parler de ce cour a fred et si cela lui permettais d'enlever le stresse qu'il avais il etait partant . il arriva donc au lieux du cours et vit une jeune femme et son fils
- bonjour liam , bonjour lie je suis prés si tu a des questions pose les moi j'y répondrai volontiers .
il était un peux stresse , et pensait au défiler qui devrais avoir lieu dans trois jour . il se resaisie et regarda dans les yeux la jeune fille. il ne savait pas si elle savait qu'il a passer des mois dans un fauteuil mais qu'il s'en ai enfin sorti et qu'il remarche .
Revenir en haut Aller en bas
Lin Li Wei
Lin Li Wei
MESSAGES : 89
ICI DEPUIS : 06/01/2019
STATUT : Divorcée, un fils de trois ans, Liam
A la fraîche [PV Frédéric Dosévie] Empty
bowenien
MessageSujet: Re: A la fraîche [PV Frédéric Dosévie]   A la fraîche [PV Frédéric Dosévie] EmptySam 12 Jan 2019 - 16:30

Sans surprise, Liam réagit à peine à la présence de l'invité, ce qui te désole. Les présentations faites, tu confies ton fils à sa nounou et invites amicalement Frédéric à s’asseoir à même le sol comme toi, en tailleur pour ta part.
"Notre relation commune m'a un peu parlé de toi et elle ne tarit pas d'éloges à ton propos. Je sais que tu as eu un problème important de santé dont tu t'es remis récemment et ta profession est certes stressante mais elle te plaît et c'est à mon sens le plus important. Faire le métier qui nous plaît n'est hélas pas donné à tout le monde. Avoir même un travail tout court est devenu difficile."
Ton coté réservé et laconique s’efface devant ta passion.
"Je peux t'apporter un mieux dans ta vie pour une remise en forme, pour dissiper ton stress et pour apprendre à te défendre de façon simple et efficace. La remise en forme passe par une meilleure circulation de l'énergie dans le corps, ce qui relève de la médecine chinoise que j'ai aussi apprise depuis que je suis toute petite. Pour le stress, j'envisage aussi d'organiser des séances de Tai chi, ce qui compléterait la médecine chinoise. Enfin, les techniques de wing chun sont à la fois simples quand on débute mais complexes en les perfectionnant. Selon une légende ancienne, cet art martial a été créé pour être utilisé par une femme qui ne connaissait rien au combat. Les bases peuvent être apprises par tout le monde, sachant qu'il n'y a pas de finalité de compétition, pas de rivalité, pas de stress. Comme toute discipline de combat, ça demande néanmoins de l'assiduité pour progresser et de l'instinct pour la pratique. Dis moi ce que tu recherches le plus, une remise en forme, déstresser, apprendre des techniques de défense ? Un peu des trois ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
A la fraîche [PV Frédéric Dosévie] Empty
MessageSujet: Re: A la fraîche [PV Frédéric Dosévie]   A la fraîche [PV Frédéric Dosévie] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
A la fraîche [PV Frédéric Dosévie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: stories have been told-
Sauter vers: