AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le spleen de Paris + Salomé & Léo

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Salomé Delacroix
MESSAGES : 149
ICI DEPUIS : 19/10/2018
CRÉDITS :
STATUT : songe à l'insémination artificielle (veuve depuis quatre années).
Le spleen de Paris + Salomé & Léo Empty
bowenien
MessageSujet: Le spleen de Paris + Salomé & Léo   Le spleen de Paris + Salomé & Léo EmptyMer 16 Jan 2019 - 17:13




Comment une simple promenade au lac pouvait provoquer de sérieuses réflexions? Parfois il suffit de tendre l'oreille à la bonne personne. Léo avait raison. Salomé devait partir en vacances. Et même si une petite voix l'en empêchait, elle se rendait à l'évidence qu'elle s'oubliait. La mort de son mari l'avait plongé dans la solitude, c'est pour cette raison qu'elle la comblait en s'occupant pleinement de ses patients et des oeuvres de charité.

Léo lui avait proposé la solution idéale : une mission humanitaire. Pendant plusieurs jours elle posa le pour et le contre. Elle hésita à plusieurs reprises de rendre visite à Léo pour en parler. Puis elle eut ce déclic lors d'une nuit d'insomnie. Le lendemain elle se promit d'aller chez Léo. Elle lui envoya un message et s'apprêta. Ses cheveux formaient un chignon lisse où deux mèches volaient contre ses joues. Comme souvent elle portait une robe droite aux couleurs froides, d'un bleu nuit.

Salomé avait de nombreuses qualités, toutefois (et tous ses proches le confirmeront), son habilité en cuisine était médiocre. Ce qui la poussait souvent à acheter un tas de cochonneries. Déterminée à ne pas venir les mains vides, elle enfourna honteusement un paquet de cookies industrialisés. Quand ils furent bien chauds, elle les entreposa avec soin dans un joli panier et alla se rendre chez Léo. J'espère que tu aimes le beurre de cacahuète? Elle lui tendit le panier. Je serais une personne abominable si je te disais que je les ai fait moi-même. Mais la cuisine, ça me dépasse avoua-t-elle d'un air coupable. 

__________________________

tout se décide.
Les gens me disent à demi-mot pour une fille belle t'es pas si bête, pour une fille drôle t'es pas si laide  
@ ALASKA.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Emerson
Léo Emerson
MESSAGES : 6012
ICI DEPUIS : 19/03/2013
CRÉDITS : ©blondie/Old money signatre
COMPTES : Elijah, Samuel, Terrence & Charlize
STATUT : Si on s'entête et moi j'veux que nous deux contre le reste du monde
Le spleen de Paris + Salomé & Léo Empty
adm h
MessageSujet: Re: Le spleen de Paris + Salomé & Léo   Le spleen de Paris + Salomé & Léo EmptyJeu 17 Jan 2019 - 22:29

Quelques jours étaient passés depuis cette balade au parc, depuis Léo avait presque oublié la proposition qu’il avait faite à Salomé. Néanmoins son voyage humanitaire approchait, il avait prévu de s’envoler pour le Népal courant du mois de février, il comptait y passer quelques semaines. Tout était quasiment bouclé et il avait déjà hâte de repartir. Son dernier voyage datait de l’été dernier et il avait été expéditif, lui laissant un goût amer puisqu’il avait laissé une part de lui non négligeable sur place, Grace, qui n’était pas revenu avec lui en Australie, préférant rester là-bas, gardant une partie de son coeur avec elle. Mais il n’était plus question de ça, ces voyages n’avaient aucun but personnel, bien au contraire, c’était un don de soi et de son temps. Il ne s’agissait pas de faire du tourisme et d’impressionner une jolie fille en l’emmenant en voyage, avec la blonde il l’avait presque oublié et c’était idiot parce que durant ce dernier séjour il n’avait pas été des plus productifs, il avait gâché ce temps précieux qu’il devait consacrer aux autres. Son futur voyage serait alors totalement dévoué à aider, il ferait son maximum pour se rendre utile et cette simple idée le rendait heureux. Il avait l’immense chance de pouvoir s’offrir ce luxe là, celui de s’envoler quelques semaines sans se soucier de son emploi, d’éventuelles obligations professionnelles ou même financières, pour Emerson, tout ça était accessoire. La seule chose qui le chagrinait c’était de ne pas voir son fils durant une longue période, mais à son retour ce serait les vacances scolaires et il l’aurait pour lui, rien que pour lui, durant deux semaines complètes alors il en profiterait pleinement à ce moment là. Et plus tard, quand il serait grand, peut-être qu’il aurait la possibilité de l’emmener faire ce genre de voyage avec lui pour lui transmettre cette passion là.
Lorsqu’on sonna à sa porte, Léo n’attendait personne et il fut surpris lorsqu’il trouva Salomé en ouvrant. Toujours tirée à quatre épingles, élégante, féminine, définitivement trop sage, froide, malgré le sourire qu’elle affichait. Evidemment que j’aime ça ! Il pris le panier qu’elle lui tendit, ça sentait bon les pâtisseries encore chaudes. Merci, pour les cookies et ton honnêteté ! L’intention est là, c’est le principal. Tu entres prendre un café ? Il la laissa avancer chez lui avant de refermer la porte derrière eux. Il l’invita à le suivre jusque sur sa terrasse, à cette heure de la journée ils seraient mieux dehors, à profiter de la vue sur la mer.

__________________________


 ››› i'm a bad liar
› So look me in the eyes, tell me what you see. Perfect paradise tearing at the seams. I wish I could escape, I don't wanna fake. I wish I could erase it, make your heart believe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salomé Delacroix
MESSAGES : 149
ICI DEPUIS : 19/10/2018
CRÉDITS :
STATUT : songe à l'insémination artificielle (veuve depuis quatre années).
Le spleen de Paris + Salomé & Léo Empty
bowenien
MessageSujet: Re: Le spleen de Paris + Salomé & Léo   Le spleen de Paris + Salomé & Léo EmptyVen 18 Jan 2019 - 15:32


Les plus proches de ses amis la caractériseraient comme une femme au bon coeur. Néanmoins, Salomé reflétait le bon chic / bon genre dans toute sa splendeur. Elle portait en général des vêtements sobres mais de matière de bonne qualité. Son sourire sympathique pouvait, toutefois, laisser apparaître un regard hautain. Quant à son language soutenu, il en agaçait plus d'un. C'est peut-être pour toutes ces raisons que Léo n'avait pas tout de suite apprécié Salomé. D'autant plus que, à l'époque, elle n'hésitait pas à le sermonner sur sa relation ambiguë avec Fleur. 

Il fallut donc du temps pour que Salomé apprécie Léo à sa juste valeur. Elle aimait sa présence et sa conversation. Ils n'étaient pas très intimes mais ils étaient suffisament proches pour se voir l'un et l'autre en dehors des repas de famille ou de son cabinet.

L'occasion se présentait aujourd'hui car Salomé avait sérieusement réfléchi. Cette fois elle était bien décidée à se lancer dans cette mission humanitaire. Certes, c'était de la pure folie. Cela faisait bien des années qu'elle n'était pas partie en vacances. Pour une raison qui lui est inconnue, Léo fut son déclic. 

Après de brefs échanges, Léo l'invita à boire un café. Volontier répondit-elle en avançant le pas de la porte. Elle entra et observa les alentours. Navrée de ne pas être venue plus tôt s'excusa-t-elle aussitôt poliment.  J'aimerais qu'on discute de ce fameux projet humanitaire dont tu me parlais la dernière fois. Son air intrigué ne devait pas la tromper.

__________________________

tout se décide.
Les gens me disent à demi-mot pour une fille belle t'es pas si bête, pour une fille drôle t'es pas si laide  
@ ALASKA.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Emerson
Léo Emerson
MESSAGES : 6012
ICI DEPUIS : 19/03/2013
CRÉDITS : ©blondie/Old money signatre
COMPTES : Elijah, Samuel, Terrence & Charlize
STATUT : Si on s'entête et moi j'veux que nous deux contre le reste du monde
Le spleen de Paris + Salomé & Léo Empty
adm h
MessageSujet: Re: Le spleen de Paris + Salomé & Léo   Le spleen de Paris + Salomé & Léo EmptyVen 25 Jan 2019 - 13:36

Il était certain qu’à côté de Salomé, la fille parfaite qui ne faisait jamais un pas de travers, Léo faisait figure de mauvais élève. Un peu trop dans la lune, un peu trop rêveur, toujours prêt à s’amuser et à brûler la vie par les deux bouts. Un peu trop charmeur avec les filles. Un peu trop tout, point. Si ce côté là plaisait à beaucoup, sûrement que la brune, de quelques petites années son aînée, devait le regarder d’un oeil sévère et le juger, sans forcément penser à mal, mais suffisamment pour le voir comme un sale gosse. Léo se souvenait de son époux, Louis, l’homme modèle, ils allaient si bien ensemble tous les deux qu’il était difficile aujourd’hui d’imaginer la jeune veuve dans d’autres bras. Mais elle était encore jeune, elle avait la vie devant elle, alors il serait dommage qu’elle la passe à se morfondre en pensant au fantôme de son défunt mari. On ne pouvait pas vivre indéfiniment dans le souvenir, lui qui avait essuyé quelques pertes et autres échecs sentimentaux, savait qu’il fallait rebondir pour avancer. Il la gratifia d’un sourire lorsqu’elle accepta son invitation et son sourire s’élargit davantage quand elle aborda l’objet de sa visite. Evidemment en la trouvant à sa porte il se doutait qu’elle venait pour cette raison et il était content que cette idée ait germé dans sa tête. J’étais justement entrain de rédiger un mail pour discuter de l’organisation alors je peux leur glisser que je ne viendrais pas seul si tu te décides à m’accompagner. Il mis en marche sa machine à expresso et finit couler deux cafés avant de revenir pour discuter avec Salomé. C’est un voyage de trois semaines au Népal, je pars courant février. Là-bas on va bâtir une école, donner quelques cours d’anglais s’il faut, il y a un dispensaire qui fournit des soins gratuits, surtout aux futures et jeunes mamans et leurs enfants, ce point là peut t’intéresser particulièrement. Ils ont besoin de personnes qui ne comptent pas leur temps ni leur énergie, généreuse et avenantes, douces, patientes. Je crois que tu as le profil. Il se cala contre son siège pour l’observer en la dévisageant ouvertement. Et ça ne faisait aucun doute pour léo, définitivement, Salomé était faite pour ça. Ce n’est pas le grand luxe, oublies les hôtels cinq étoiles et les vêtements de créateur. La seule chose de valeur que je m’autorise à emmener c’est mon matériel photo. C’est rudimentaire mais on s’y fait. Il lui adressa un sourire encourageant puis pris une gorgée de son café en goûtant un cookie. Le temps de la laisser assimiler toutes ces informations. Alors, tu serais des nôtres ?

__________________________


 ››› i'm a bad liar
› So look me in the eyes, tell me what you see. Perfect paradise tearing at the seams. I wish I could escape, I don't wanna fake. I wish I could erase it, make your heart believe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salomé Delacroix
MESSAGES : 149
ICI DEPUIS : 19/10/2018
CRÉDITS :
STATUT : songe à l'insémination artificielle (veuve depuis quatre années).
Le spleen de Paris + Salomé & Léo Empty
bowenien
MessageSujet: Re: Le spleen de Paris + Salomé & Léo   Le spleen de Paris + Salomé & Léo EmptyMer 6 Fév 2019 - 22:12


En passant le pas de la porte, Salomé se demandait encore si elle ne devait pas renoncer à ce projet humanitaire. La bravoure faisait partie d'une de ses grandes qualités mais la soif d'aventure ne l'était pas.

Elle s'assit sur une des chaises et posa son sac en perle nacré sur la table. D'accord dit-elle décidée de trancher si elle viendra ou non l'accompagner. Attentivement elle écouta le déroulement de son projet. La mission durera trois semaines, et de là, Salomé se sentit un peu effrayée. Parce qu'elle n'a pas quitté Bowen depuis de nombreuses années. Elle se sentait coupable de laisser ses patients entre les mains d'un autre pédiatre. Il y avait tant de choses qui la retenaient ici. Mais le coeur du projet était très intéressant. Construire une école. Tout de suite, l'enthousiasme de Salomé se reviva. Elle serait ravie de pouvoir apporter des soins aux enfants et aux mamans.

Selon Léo, elle avait toutes les qualités requises. Merci lui dit-elle avec douceur. Ses yeux se fixèrent dans ceux de Léo. Elle devait bien admettre qu'elle était flattée de recevoir une ribambelle de compliments. Il restait un homme et elle une femme. C'était étrange de s'imaginer qu'ils allaient vivre une expérience qui, inévitablement, les rapprocheront. Bien sûr, ils avaient une relation plus que cordiale, mais pas intime. Qu'allait-il se passer? Deux caractères, deux esprits... si différents.

Alors qu'elle était plongée à ses songes, Salomé fit mine d'étirer les moindres plis de sa robe. Elle devait prendre une décision. Son coeur battait à tout rompre, comme si elle devait sauter dans le vide. Cependant elle ne laissa rien paraître. Enfin, elle remit en place une mèche de ses cheveux et releva son regard. Déterminée comme jamais. Ton appareil photo. Moi, mon stéthoscope finit-elle par dire au bout d'un moment. On fera une bonne équipe. Voilà sa décision. Pour une raison inconnue, elle avait la conviction que le moment était venu de partir à l'aventure. Et pour une fois, elle allait écouter son coeur et non sa raison. Tu es prêt à me supporter pendant trois semaines? lui demanda-t-elle sur le ton de la plaisanterie.

__________________________

tout se décide.
Les gens me disent à demi-mot pour une fille belle t'es pas si bête, pour une fille drôle t'es pas si laide  
@ ALASKA.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Emerson
Léo Emerson
MESSAGES : 6012
ICI DEPUIS : 19/03/2013
CRÉDITS : ©blondie/Old money signatre
COMPTES : Elijah, Samuel, Terrence & Charlize
STATUT : Si on s'entête et moi j'veux que nous deux contre le reste du monde
Le spleen de Paris + Salomé & Léo Empty
adm h
MessageSujet: Re: Le spleen de Paris + Salomé & Léo   Le spleen de Paris + Salomé & Léo EmptyDim 10 Fév 2019 - 22:47

C’était beaucoup d’informations balancées comme ça avec, au final, l’obligation pour Salomé de prendre une décision rapide et, pour en rajouter, la pression mise par Léo qui faisait tout pour qu’elle se range à ce qu’il avait décidé, à savoir, qu’elle le suive presque aveuglément parce qu’il avait décrété qu’elle serait parfaite pour le suivre. Sauf que la brune ne connaissait rien aux voyages dans ce genre, si elle était très engagée dans divers projets caritatifs, c’était tout autre chose de s’engager dans une mission humanitaire. Ce serait trois semaines d’immersion totale dans un monde qui n’était pas le sien, avec un manque de confort considérable et non négligeable pour celle qui avait l’habitude de vivre dans sa maison bien rangée. Et puis c’était tout le reste, avoir la possibilité d’abandonner son job durant quelques semaines sans avoir trop préparé son départ à l’avance. Il lui demandait beaucoup, il le savait, pourtant Léo sentait que cette mission c’était tout ce dont elle avait besoin à ce moment précis. Elle avait besoin de ce saut dans le vide, de cette folie qui manquait à sa vie, qu’on bouscule ses habitudes pour être déséquilibrée, assez pour se sentir vivante. Salomé s’oubliait totalement au profit des autres et elle en devenait terne, elle perdait de sa lumière, elle qui était pourtant si vive. Léo ne prétendait pas être en mesure de l’aider, il ne la connaissait pas assez pour ça, mais il lui tendait une main, il lui offrait une échappatoire, à elle de la saisir. Il l’observa replacer sa robe pour qu’elle tombe impeccablement sur son corps. Et lisser ses cheveux pour qu’aucune mèche ne dépasse de sa coiffure bien sage. De prime abord elle semblait ne pas du tout correspondre au profil aventurier qu’il fallait. Pourtant il avait ce sentiment que derrière cette apparence qu’il connaissait, bien trop lisse, se cachait autre chose. Et c’était cet autre chose qu’il avait envie de réveiller. Il sourit, heureux qu’elle semble avoir pris une décision. La décision qu’il attendait. Oui, une très bonne équipe. Il termina son cookie sans perdre son sourire, ne cachant pas sa fierté, il était triomphant, lui qui avait toujours ce qu'il voulait. Puis il s’approcha d’elle en haussant un sourcil et pinçant les lèvres, comme si, soudainement, quelque chose n’allait pas. Tu sais de quoi j’ai hâte ? Il s’approcha un peu plus près, tendit une main vers elle et décrocha cette mèche qui avait osé s’enfuire de son chignon un peu plus tôt et qu’elle avait replacé rapidement. J’ai hâte de te voir décoiffée. Et un peu moins… sage ! Il se montrait taquin, léo n’avait jamais caché que l’attitude rigide de Salomé l’agaçait légèrement. Et puis elle serait si belle avec des cheveux fous.

__________________________


 ››› i'm a bad liar
› So look me in the eyes, tell me what you see. Perfect paradise tearing at the seams. I wish I could escape, I don't wanna fake. I wish I could erase it, make your heart believe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salomé Delacroix
MESSAGES : 149
ICI DEPUIS : 19/10/2018
CRÉDITS :
STATUT : songe à l'insémination artificielle (veuve depuis quatre années).
Le spleen de Paris + Salomé & Léo Empty
bowenien
MessageSujet: Re: Le spleen de Paris + Salomé & Léo   Le spleen de Paris + Salomé & Léo EmptyMer 13 Fév 2019 - 23:05



Depuis combien de temps n'avait-elle pas voyagé? La dernière fois que Salomé a admiré un autre paysage que celui de Bowen, remonte à sept ans. À plus 15 000 km, demeurait les racines de son père, en France. Paris lui manquait atrocement. Pas seulement pour son manteau de merveilleux monuments. Pour tous ses souvenirs d'enfance qui y enfermaient. Pour les croissants chauds que son père apportait. Pour les prières à la synagogue dans le 3e arrondissement. Pour aussi les histoires que racontait sa grand-mère sur la grande rafle parisienne et son effroyable passé au camp d'Auschwitz. Pour sa nuit de noce avec Louis.

Louis, que dirait-il à présent? Il l'aurait encourager à ce projet humanitaire. Elle l'imaginait, parler avec énergie. Elle l'imaginait lui dire bon sang mais fonce! Mais elle ne pouvait s'empêcher de se sentir coupable. Elle allait partager une expérience extraordinaire avec un autre homme. Un homme dont, malgré leur caractère opposé, elle appréciait sa compagnie.

Léo allait sortir en elle un peu de folie.  Chose qui l'effrayait. Tout comme lorsqu'il vint près d'elle pour détacher la mèche de cheveux qui s'était échappé plus tôt de son chignon. Son coeur fit un bond. Léo avait une prestance qui l'impressionnait toujours. Salomé se pencha en avant, prit une profonde inspiration et replaça sa mèche derrière son oreille. Ce n'est qu'une étiquette dont tu m'as joliment collé lui dit-elle sur un ton de défi. Elle haussa un sourcil avec un regard provocateur. Tu crois que je suis incapable de porter une autre tenue qu'un tailleur? rajouta t-elle. Léo et elle avait l'habitude de se chamailler.

__________________________

tout se décide.
Les gens me disent à demi-mot pour une fille belle t'es pas si bête, pour une fille drôle t'es pas si laide  
@ ALASKA.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Emerson
Léo Emerson
MESSAGES : 6012
ICI DEPUIS : 19/03/2013
CRÉDITS : ©blondie/Old money signatre
COMPTES : Elijah, Samuel, Terrence & Charlize
STATUT : Si on s'entête et moi j'veux que nous deux contre le reste du monde
Le spleen de Paris + Salomé & Léo Empty
adm h
MessageSujet: Re: Le spleen de Paris + Salomé & Léo   Le spleen de Paris + Salomé & Léo EmptyLun 18 Fév 2019 - 14:58

Parmi les nombreux voyages de Léo, la France restait sa destination favorite. Il aimait profondément ce pays, celui de ses racines maternelles, il le considérait comme sa deuxième maison. Mais comme il avait ce besoin constant de découvertes, il avait besoin de voir autre chose, de nouvelles cultures, de nouveaux lieux à explorer. Il n’était pas sans savoir que Salomé avait des origines françaises également, c’était certainement le sujet qui leur avait permis de briser la glace les premières fois qu’il s’étaient parlé. Il l’imaginait bien avec du sang aristocrate, voir royal, qui sait, bien coincé, bien conservateur ! Celui de Léo n’était pas moins impressionnant mais il ne s’en formalisait pas du tout, ça ne l’intéressait pas, il avait déjà bien assez à supporter avec son héritage paternel ici.
Que pensait réellement la jeune pédiatre de ce voyage qu’il lui proposait, elle qui était si difficile à cerner, il était compliqué de savoir si elle était vraiment excitée à l’idée de bousculer un peu ses habitudes et son quotidien. Il lui manquait clairement ce grain de folie qui séduisait tant Léo chez une femme. Pourtant il pouvait sentir que sous son attitude pincée elle n’était pas indifférente au fait qu’il tente de la bousculer un peu. Si elle avait peur de vivre, de profiter voir même de séduire alors qu’elle était veuve depuis quelques années à présent, la pauvre manquait beaucoup d’occasions d’être heureuse, c’était du moins ce que pensait le photographe. Et alors, comme pour le faire mentir, elle le défia presque du regard, haussant un sourcil volontairement provocateur alors qu’il était entré dans sa zone de confort sans que Salomé l’y ait invité. Un demi sourire intrigué se dessina sur le visage de Léo et il haussa à son tour un sourcil, non pas provocateur, mais curieux. C’est vrai que je te crois sage, coincée même. Hormis ta robe de mariée, je ne n’ai pas vu porter autre chose que tes tailleurs en effet. Ca lui dessinait de jolies fesses, il fallait l’admettre, mais on n’avait jamais vu plus strict que ses tailleurs sobres. A nouveau Léo s’approcha de Salomé, piqué par une envie de la provoquer un peu, comme si un jeu de séduction totalement inattendu se mettait doucement en place entre les deux opposés. Je te vois bien dans une jupe à fleur qui danserait dans le vent, là, sur la plage. Avec les cheveux lâchés et ton rire qui illuminerait ton visage. T’es triste depuis bien trop longtemps alors que plein de belles choses t’attendent. Il ne s’était pas aperçu qu’il avait posé sa main sur celle de la brune qui le fixait de ses grands yeux.

__________________________


 ››› i'm a bad liar
› So look me in the eyes, tell me what you see. Perfect paradise tearing at the seams. I wish I could escape, I don't wanna fake. I wish I could erase it, make your heart believe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salomé Delacroix
MESSAGES : 149
ICI DEPUIS : 19/10/2018
CRÉDITS :
STATUT : songe à l'insémination artificielle (veuve depuis quatre années).
Le spleen de Paris + Salomé & Léo Empty
bowenien
MessageSujet: Re: Le spleen de Paris + Salomé & Léo   Le spleen de Paris + Salomé & Léo EmptyJeu 21 Fév 2019 - 22:12



Lorsque Léo mentionna sa robe de mariée, Salomé eut un terrible pincement au coeur. Elle baissa les yeux et ne riposta pas cette fois. Le plus beau jour de sa vie lui semblait lointain pourtant elle se souvenait des moindres détails de sa robe. Une grande et longue robe blanche de soie. Sans dentelle. En toute sobriété. Elle avait secrètement cousu dans la doublure un morceau de tissu de son tailleur bleu nuit, tailleur qu'elle portait lorsque Louis a demandé sa main.

Parce que Salomé, elle, elle était ainsi. Élégante, avec la grâce du maintien, sobre. Il manquait en elle ce brin de folie qui fait le charme de beaucoup de femmes.

Ce temps où elle était aimée est révolue. Salomé en avait conscience. Chaque nuit elle rentrait dans une maison vide. Sans aucune présence. Sans aucune chaleur. C'est dur de ne plus pouvoir être enlaçée, de ne plus être touchée, de ne plus être regardée. Elle ne retira pas sa main sous celle de Léo. Peut-être que c'était stupide, mais cela lui faisait du bien. Comme il le disait, elle était triste depuis trop longtemps. Jamais elle n'aurait imaginé qui puisse exister une ambiguïté avec Léo.

À ce moment précis, elle le regarda d'un autre oeil. Léo était un bel homme. Ténébreux. Au regard intense. Là, elle avait envie de plus. Elle oubliait la raison de sa venue.

__________________________

tout se décide.
Les gens me disent à demi-mot pour une fille belle t'es pas si bête, pour une fille drôle t'es pas si laide  
@ ALASKA.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Emerson
Léo Emerson
MESSAGES : 6012
ICI DEPUIS : 19/03/2013
CRÉDITS : ©blondie/Old money signatre
COMPTES : Elijah, Samuel, Terrence & Charlize
STATUT : Si on s'entête et moi j'veux que nous deux contre le reste du monde
Le spleen de Paris + Salomé & Léo Empty
adm h
MessageSujet: Re: Le spleen de Paris + Salomé & Léo   Le spleen de Paris + Salomé & Léo EmptyMer 27 Fév 2019 - 22:32

Regarder les jolies femmes n'était pas interdit, Léo le savait bien, il ne s'en privait pas vraiment, encore moins lorsqu'il était célibataire. Il était doué pour les flatter, les attirer sans trop en faire. Mais jamais il n'aurait pensé jouer à ce genre de jeux avec Salomé. Elle était belle, sans conteste, mais elle il y avait toujours eu une sorte de barrière entre eux, elle ne l'attrait pas, tout simplement. Pourtant subitement les choses avaient changé, il ne saurait expliquer pourquoi, peut être était-ce cette perspective de voyage ensemble qui le faisait la regarder d'un œil neuf, peut être le fait d'être seuls chez lui, ou peut être ne devait-il pas se poser la question et laisser les choses se faire naturellement. Comme cette main posée sur celle de la pédiatre et les mots qu'elle prononça, comme pour l'encourager à se rapprocher d'elle. Tu es regardée, c'est juste toi qui n'y fais pas attention. Et Léo avait raison, il n'y avait qu'à voir lorsqu'il attendait son tour dans la salle d'attente de son service en pédiatrie, il n'avait jamais vu autant de jeunes papa emmener leurs gamins morveux, ni autant de regards et de sourires en coin lorsqu'elle apparaissait dans la pièce. Si ce constat le faisait rire auparavant, aujourd'hui il comprenait ses semblables, tous pendus à son sourire discret. Elle savait charmer les hommes en douceur, sans même s'en rendre compte, comme si elle s'excusait d'être là, si attirante. Sa main remonta alors le long du bras de Salomé pour terminer sa course dans ses cheveux, les décoiffant au passage, sa petite victoire personnelle. Elle avait accroché son regard et il su que quelque chose pourrait se produire entre eux, le tout étant de ne pas tout gâcher avec cette fille déjà brisée par la vie. Mais elle était tellement en mal d'amour qu'il serait idiot de ne pas lui offrir ce qu'elle voulait. Tu serais une fille dans une soirée je t'emmènerais quelque part et tu serais enlacé, touchée, réchauffée. Mais j'me sens gauche tout d'un coup, j'voudrais pas que tu crois que je profite. Ni que je cherche à te sortir le grand jeu. J'ai pas grand chose à offrir... je suis presque autant brisé que toi. Et c'était cette triste vérité qui le rendait vulnérable face à elle, ils étaient tous les deux seuls et amochés. Alors ce serait bon de se réchauffer à son contact comme s'ils pouvaient ensemble renaître de leurs cendres. Emerson marqua une pause puis se pencha sur Salomé pour l'embrasser.

__________________________


 ››› i'm a bad liar
› So look me in the eyes, tell me what you see. Perfect paradise tearing at the seams. I wish I could escape, I don't wanna fake. I wish I could erase it, make your heart believe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salomé Delacroix
MESSAGES : 149
ICI DEPUIS : 19/10/2018
CRÉDITS :
STATUT : songe à l'insémination artificielle (veuve depuis quatre années).
Le spleen de Paris + Salomé & Léo Empty
bowenien
MessageSujet: Re: Le spleen de Paris + Salomé & Léo   Le spleen de Paris + Salomé & Léo EmptyJeu 28 Fév 2019 - 22:16

Salomé baissa les yeux et resta silencieuse. Est-ce que Léo avait raison? Etait-elle regardée comme il le prétendait? Depuis la mort de Louis, elle n'eut le souvenir d'être courtisée. Si un homme la regardait, elle n'envisageait pas qu'il puisse s'agir de séduction. Mais à présent, pour une raison inconnue, elle sut qu'il s'agissait de séduction. Léo et Salomé se regardèrent avec une intensité particulière.

Ils semblaient tout deux partager la même peine. Il se sentait seul, comme elle, songea-t-elle intérieurement. Léo avait sa main chaude contre elle. Un geste doux dont elle avait oublié. Cela faisait un bien fou et elle espérait qu'il ne l'ôte pas. Soudain, les mots de Léo étaient confus. Elle ne comprit pas où il voulait en venir. Cependant elle comprit qu'il parlait avec l'instinct. Sans qu'elle ne s'en rende compte, elle agit aussi ainsi. J'en ai envie autant que toi. Ils étaient deux âmes brisées, en mal de tendresse.

Elle savait qu'il allait l'embrasser. Comme lorsqu'on entend une chanson et qu'on ressent le besoin de la chanter. Salomé se vit dans une montagne russe, au sommet d'une grande descente. La peur au ventre. L'adrénaline. L'attente du grand vide. Léo déposa ses lèvres sur les siennes et son coeur se mit à bondir. Elle descendait de sa montagne russe, remontait, descendait, remontait. Salomé lui rendait son baiser et pour le moment le poids de la culpabilité n'existait pas.

__________________________

tout se décide.
Les gens me disent à demi-mot pour une fille belle t'es pas si bête, pour une fille drôle t'es pas si laide  
@ ALASKA.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Emerson
Léo Emerson
MESSAGES : 6012
ICI DEPUIS : 19/03/2013
CRÉDITS : ©blondie/Old money signatre
COMPTES : Elijah, Samuel, Terrence & Charlize
STATUT : Si on s'entête et moi j'veux que nous deux contre le reste du monde
Le spleen de Paris + Salomé & Léo Empty
adm h
MessageSujet: Re: Le spleen de Paris + Salomé & Léo   Le spleen de Paris + Salomé & Léo EmptyMar 5 Mar 2019 - 11:58

Jamais Léo ne pourrait penser à mal et profiter de la vulnérabilité d'une femme. Il savait à quel point Salomé était fragile et il n'imaginait pas une seconde qu'il puisse se passer quoi que ce soit entre eux. Parce qu'elle n'était pas forcément son type, également parce qu'en y réfléchissant, il était persuadé qu'elle le repousserait, pour divers raisons. Malgré tout ils étaient là, à entrer dans ce jeu de séduction qui semblait les surprendre tous les deux. Ils ne vivaient là aucune amorce d'histoire amoureuse ni même de liaison, c'était simplement leur moment, celui où ces deux âmes perdues, en mal de tendresse, se trouvaient sur la même longueur d'onde et se comprenaient. Qu'importe qu'ils n'aient rien à faire ensemble, qu'importe que ce soit juste un moment volé, ça ne leur appartenait qu'à eux et personne d'autre n'aurait rien à y redire. Dans les histoires tumultueuse du jeune Emerson il y avait deux femmes qui hantaient son esprit, celle qui lui avait appris l'amour avec toutes ses lettres de noblesse, un amour si fort qu'il l'avait laissé partir vers un ailleurs plus heureux. Et celle qui, doucement, s'était rappelé à son bon souvenir, réveillant des sentiments qu'il pensait oubliés. Ainsi il ne s'était jamais senti si perdu, si vulnérable qu'en pensant à elles deux, celle qu'il s'était promis d'attendre en sachant tout au fond de lui qu'elle était l'unique, l'amour de sa vie et l'autre qui venait chambouler ses grandes certitudes. Dans la solitude de Salomé il y avait une peur, celle de trahir celui qu'elle aimait, celui qui était pourtant parti depuis quelques années déjà mais à qui elle restait fidèle coûte que coûte, quitte à s'oublier elle-même. Est-ce que c'était des raisons suffisantes pour qu'ils se rapprochent ? Ca ne règlerait pas le problème de Léo et la culpabilité de Salomé finirait par se réveiller inévitablement, mais à ce moment lorsque leurs doigts s'entremêlaient, il oubliaient tout.
Si la brune avait l'impression de vivre cet instant au ralenti, consciente de ce qu'il allait se passer, Léo, lui, ne réfléchissait plus, trop absorbé par la vision de cette bouche qui appelait la sienne. Son baiser, au départ doux, presque timide, se fit d'autant plus mordant lorsque Salomé y répondit. Ils s'accrochèrent alors l'un à l'autre, comme s'ils avaient ce besoin de se sentir vivants à nouveau. Sous ses doigts il sentait la peau de la jeune femme frémir, comme si elle se réveillait à son contact.

__________________________


 ››› i'm a bad liar
› So look me in the eyes, tell me what you see. Perfect paradise tearing at the seams. I wish I could escape, I don't wanna fake. I wish I could erase it, make your heart believe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salomé Delacroix
MESSAGES : 149
ICI DEPUIS : 19/10/2018
CRÉDITS :
STATUT : songe à l'insémination artificielle (veuve depuis quatre années).
Le spleen de Paris + Salomé & Léo Empty
bowenien
MessageSujet: Re: Le spleen de Paris + Salomé & Léo   Le spleen de Paris + Salomé & Léo EmptyMar 5 Mar 2019 - 23:06



Comment en étaient-ils arrivés là? Léo n'a jamais été quelqu'un pour elle. Tout comme elle, n'est pas une femme pour lui. Salomé, si droite, l'a sermonné deux ans plus tôt avec des tu peux rester avec ton club de fans. Car elles le regardaient toutes. Vêtue de ses plus beaux préjugés, elle n'avait aucune confiance en lui. Alors pourquoi donc se laissait-elle portée par ce baiser? Peut-être parce que leur projet avait fait naître en eux un lien intime. Ou peut-être parce qu'ils avaient de la compassion l'un pour l'autre.

Une flamme vint s'allumer. Impossible de l'expliquer, mais ils en vinrent à se toucher, à s'embrasser. Un baiser qui n'avait rien de furtif. Il était magnétique. Incontrôlable. D'un rythme lent. Il s'agissait là d'un baiser de deux personnes qui se sentaient seuls. Le reste du monde n'existait pas. Salomé vivait un moment irremplaçable.

Un bon moment n'a jamais fait de mal à personne. Et pourtant. Alors qu'elle savourait chaque seconde, Salomé déguisait la vérité. La culpabilité vint assombrir son entrain. Le visage de Louis l'immobilisa. Le temps sembla se glacer. Ses lèvres ne bougèrent plus. Les yeux baissés, elle sentit le regard de Léo sur elle. Il avait compris, c'était facile à deviner, elle qui n'avait embrassé aucun homme que Louis.


__________________________

tout se décide.
Les gens me disent à demi-mot pour une fille belle t'es pas si bête, pour une fille drôle t'es pas si laide  
@ ALASKA.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Emerson
Léo Emerson
MESSAGES : 6012
ICI DEPUIS : 19/03/2013
CRÉDITS : ©blondie/Old money signatre
COMPTES : Elijah, Samuel, Terrence & Charlize
STATUT : Si on s'entête et moi j'veux que nous deux contre le reste du monde
Le spleen de Paris + Salomé & Léo Empty
adm h
MessageSujet: Re: Le spleen de Paris + Salomé & Léo   Le spleen de Paris + Salomé & Léo EmptyMer 6 Mar 2019 - 13:31

Sûrement que Léo n'était pas un homme pour Salomé. Cette femme là avait besoin d'un chevalier en armure, d'un homme réconfortant, bien sous tous rapports, d'un homme droit et sérieux. Tout le contraire du photographe. Léo était impulsif, fougueux, passionné. Il n'en était pas moins sérieux, mais ça la brune l'ignorait. Elle le voyait comme un homme peu fréquentable, comme un coureur de jupons inépuisable qui les voulait toutes, pourtant elle était bien loin de la vérité. Et même si les apparences étaient contre lui, Léo se défendait d'être ce genre de personne. Il était capable d'aimer, inconditionnellement, totalement et sans penser à d'autres, sans avoir besoin d'aller voir ailleurs pour être pleinement satisfait. Mais ce genre d'amour ne courait pas les rues et il avait toujours, jusqu'à présent, joué de malchance. C'était un homme amoureux, des femmes et de la vie. Et si la chance lui était donnée, peut-être aurait-il la possibilité de prouver sa valeur à la pédiatre durant leur voyage humanitaire. Mais pour aujourd'hui il lui montrait celui qu'il avait montré à tant d'autres, le Léo séduisant, celui qui savait toucher juste, celui qui savait regarder une femme comme s'il n'y avait toujours eu qu'elle. Leurs peaux se frôlairent, s’accrochairent l'une à l'autre comme seules ancres auxquelles se tenir dans leurs vies tourmentées. Et l'espace d'un instant il n'y eut plus que cette furieuse envie de vivre, d'exister dans les bras de l'autre. Puis Salomé se figea, s'éloignant de la tentation que représentait celui qui lui faisait face, elle brisa la magie pour se laisser gagner par la culpabilité, c'était flagrant, poignant, de la voir si perdue. Léo eut envie de la secouer, une vague de colère monta en lui, pas contre elle, mais contre ces barrières qu'elle s'imposait, ce fantôme qui la hantait et l'empêchait d'avancer. Il soupira doucement pour lui-même, décoiffant sa propre chevelure puis déposa une main sur la joue de la brune. Il pensait l'avoir perdue, rien ne se passerait entre eux et ce n'était pas si grave, l’issue charnelle n’était pas une fin en soi, mais elle lui faisait de la peine. Tu ne peux pas continuer à vivre comme ça. Tu as le droit de te laisser aller. Remontant son menton pour l’obliger à lui faire face et à le regarder, Salomé s’obstinant à le fuir, il lui sourit avec douceur. Tu as tout ton temps, rien ne presse, mais tu ne peux plus continuer à t’oublier. Qui plus est elle ignorait certainement à quel point ses gestes étaient agréable, combien sa main était douce et ses lèvres attirantes, si Louis avait été le seul cela importait peu, elle n’avait rien à prouver, juste à se laisser porter.

__________________________


 ››› i'm a bad liar
› So look me in the eyes, tell me what you see. Perfect paradise tearing at the seams. I wish I could escape, I don't wanna fake. I wish I could erase it, make your heart believe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salomé Delacroix
MESSAGES : 149
ICI DEPUIS : 19/10/2018
CRÉDITS :
STATUT : songe à l'insémination artificielle (veuve depuis quatre années).
Le spleen de Paris + Salomé & Léo Empty
bowenien
MessageSujet: Re: Le spleen de Paris + Salomé & Léo   Le spleen de Paris + Salomé & Léo EmptyMer 6 Mar 2019 - 22:11


Son défunt époux, Louis, était un homme grand, roux, constellé de tâches de rousseurs. Hormis son élégance, il avait un profil physique totalement contraire à Salomé. D'ailleurs, elle n'avait pas spécialement de type d'homme, se fiant volontier à son intuition. Voilà pourquoi elle se sentait subitement attirée par Léo. Car elle avait l'intuition qu'ils venaient de franchir une barrière intime. Oui, il y avait un truc entre eux. Elle ne sut quoi et ne se posa pas de question quand ils échangèrent un baiser. Jamais elle ne pourra oublier la passion dans ce baiser. Mais avant que la situation ne dérape, elle s'arrêta. Léo comprit. Il évoqua cette vérité dont elle ne niait pas. Salomé ne pouvait pas s'enfermer définitivement dans son deuil. Je sais bien admit-elle à contre coeur.

Menton relevé, elle fit face à son regard. C'est étrange, elle était persuadée que Léo avait les yeux marrons. Ils étaient d'un bleu nuit. Ce terrible et fatidique moment était là. Faire un choix. Soit elle se laissait aller, soit elle résistait. D'une main, elle entrelaça ses doigts entre les siens. L'autre vint se poser sur celle de Léo, qui lui caressait sa joue. Elle se rapprocha de plus en plus de son visage, pour enfin déposer ses lèvres contre les siennes.

Cette fois, ce fut elle qui prit l'initiative de l'embrasser. Elle prit un rythme fougueux, comme si elle n'attendait que ça depuis des années. Elle baissa ses mains pour se coller à lui, à son corps. Il fallut peu de temps pour que sa respiration devint saccadée. Comprenez que quatre ans d'abstinence s'étaient écoulés, quatre ans sans avoir été touchée.  Léo, lui rendait son statut de femme.

Alors, sa culpabilité s'en alla aussi vite qu'elle était venue. Pourtant il y avait une crainte dont elle ne réalisait pas encore. Celle d'abîmer sa relation avec Léo. Pas d'amour. Juste la passion de deux âmes brisées. Qu'importe? Elle était bien trop préoccupée à savourer ce moment. Il la faisait sentir vivante.

__________________________

tout se décide.
Les gens me disent à demi-mot pour une fille belle t'es pas si bête, pour une fille drôle t'es pas si laide  
@ ALASKA.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Le spleen de Paris + Salomé & Léo Empty
MessageSujet: Re: Le spleen de Paris + Salomé & Léo   Le spleen de Paris + Salomé & Léo Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le spleen de Paris + Salomé & Léo
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: stories have been told-
Sauter vers: