AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 one step forward (lin)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
grand kangou
Isaiah Gartshore-Nairn
messages : 1248
ici depuis : 15/07/2015
crédits : dark dreams (a) & gif par moi
double-compte : woody & lennox & concho
statut : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
Afficher

MessageSujet: one step forward (lin)    Ven 18 Jan 2019 - 23:32

Depuis qu’Isaiah avait complètement changé de mode de vie, délaissant son logement à cinq pièces pour une caravane qui n’avait de place que pour lui et ses grands rêves de voyageur, il avait dû repenser énormément sa façon de faire et de vivre. Déjà, lorsqu’Aisling et Siobhan étaient venues passer le nouvel an avec lui pour une nuit, il avait réalisé à quel point ce ne serait pas viable pour une famille. Bon, ça, il le savait déjà, Isaiah. Il savait fort bien que sa marginalité n’allait pas de concert avec la vie qu’il pouvait s’imaginer avoir un jour. Pour le moment, ça lui allait, de vivre avec peu et de ne pas se soucier d’un loyer disproportionné. Sauf que pour certains aspects de sa vie, ça devenait plus compliqué. À commencer par ses plantations de marijuana, qui elles, étaient restées dans le sous-sol de son dernier logement. Le nouveau locataire avait accepté, contre toute attente, de conserver l’endroit pour quelques semaines, le temps qu’Isaiah se replace un peu. Évidemment, tout ça était en compensation de quelques plants pour lui. Il avait été chanceux de tomber sur ce genre de nouvel occupant. C’aurait très bien pu s’avérer dangereux pour Isaiah que de révéler à n’importe qui sa petite pratique illégale et pourtant si inoffensive. Il n’en demeure pas moins que les quelques semaines s’étaient écoulées et l’ébéniste ne pouvait plus continuer à avoir ses plantations dans le sous-sol de quelqu’un d’autre. Il avait décidé de vendre ses plants en totalité, et de lâcher ce business par la suite. Il n’avait de toute façon plus aucune place pour reprendre ses affaires. Toutefois, afin d’écouler tout ce stock, Isaiah ne pouvait pas vendre à ses habitués comme il le faisait habituellement. Il y en avait bien trop à faire disparaître. Il avait donc contacté des gens qui faisaient les choses bien plus en grand que lui, avec espoir qu’ils acceptent d’acheter son herbe pour le vendre sur le marché, auprès de leurs clients à eux sans doute plus nombreux. Il avait rendez-vous avec une certaine Lin, ce matin, devant son ancien logement. Il avait prévenu le nouveau locataire qu’il passerait, comme il le faisait toujours quand il venait s’occuper de son pot. Il attendait devant l’adresse indiquée à la jeune femme, préférant qu’ils rentrent tous les deux en même temps plutôt que de déranger à deux reprises le nouvel occupant.

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Lin Li Wei
messages : 64
ici depuis : 06/01/2019
statut : Divorcée, un fils de trois ans, Liam
Afficher

MessageSujet: Re: one step forward (lin)    Dim 20 Jan 2019 - 21:01

Tu ne sais pas trop quoi penser de la cousine qui t'a parlé d'Isaiah. L'herbe, tu en consommes un peu de temps en temps, de façon festive tu vas dire mais tu ne fais pas du commerce. Tu as des appuis solides, tant diplomatiques que dans la police mais de là à se lancer là dedans, ce n'est pas un pas à franchir, c'est le grand écart. Ce n'est pas parce que tu sais le faire, le grand écart que tu dois le faire. Puis ce prénom te parle, Isaiah mais tu ne sais pas d'où.
Comme tu te méfies, tu "stalkes" cet homme pendant les trois jours qui te séparent du rendez-vous avec lui. Ca veut dire que tu mènes ton enquête discrètement sur lui, que tu l'espionnes, que tu le prends en filature. Tu pourrais être détective tellement tu es une ombre. En même temps, tu as de l'expérience … Tu as donc la confirmation que cet homme est intègre et qu'il n'appartient pas à une organisation criminelle. Il y en a qui te gênent, telle que la mafia russe ou japonaise mais le risque était infime qu'il en fasse partie. Tu fais pirater son téléphone par de la famille basée en Chine. Tu n'aime pas la technologie mais tu fais appel à des personnes qui sont surdouées pour leur part. En l'échange, tu leur rends un service, une main lave l'autre et une fois les mains propres, on peut passer à table. Pourquoi se gêner surtout quand le service rendu est négligeable. Tu l'as déjà pour ton ami d'enfance et pour sa sœur, après tout. RAS, il est propre mais ça ne te gène pas qu'il soit intime avec ton ennemie préférée. Et ça te gêne un peu que ça ne te gêne pas, du coup tu es contente d'avoir ressenti cette gêne et ça va beaucoup mieux.
Le jour de la rencontre arrive à son ancien domicile d'après ce que tu as compris. Tu te fais déposer par le cousin un pâté de maisons plus loin et fais le reste du chemin à pieds. Ce jour-là, tu portes un pantalon jean tout simple et un t-shirt blanc qui absorbe la chaleur, une "nouvelle nounou" s'occupe de Liam, le soleil brille et tu fais comme si tout allait bien, te composant un air à la fois sérieux et amical avant d'arriver devant ce jeune homme que tu identifies tout de suite. Un regard rêveur, même sans sa photo, tu l'aurais repéré de suite. Il n'y a que lui au rendez-vous mais tu te comprends.
"Bonjour Isaiah, je suis Lin, mon cousin pense le plus grand bien de toi. Si ça ne te dérange pas, on se tutoie et on se fait la bise parce que quelque part, tu commences déjà à faire un peu partie de la famille."
Ce disant, tu l'embrasses sur les deux joues. Tu ne souris pas mais tes yeux sont souriants et quelque part, c'est mieux qu'un sourire qui n'atteindrait pas les yeux.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Isaiah Gartshore-Nairn
messages : 1248
ici depuis : 15/07/2015
crédits : dark dreams (a) & gif par moi
double-compte : woody & lennox & concho
statut : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
Afficher

MessageSujet: Re: one step forward (lin)    Lun 21 Jan 2019 - 16:31

Bien trop insouciant, jamais Isaiah ne s’était douté qu’on l’avait suivi durant les trois derniers jours. Il ne s’accorderait de toute façon jamais une importance aussi particulière. Cette idée loufoque ne lui traverserait jamais l’esprit. Il était tête en l’air, Isaiah, alors s’il croisait quelqu’un pour la cinquième fois de la journée, soit il ne s’en rendrait même pas compte, soit il mettrait ça sur le dos d’un heureux hasard et irait à la rencontre de cette personne pour lui faire part de cette magique coïncidence qui les réunissait. Fort heureusement, ça n’était pas arrivé avec son espion personnel et il avait continué sa vie sans se poser de question. Comme ça avait dû être ennuyant, ou étrange, pour Lin qui l’avait pris en filature. Isaiah menait peut-être une vie qu’il qualifiait d’exceptionnelle, mais c’était parce qu’il avait cette approche à son égard. Grand optimiste, il trouvait le bonheur dans les détails. Il avait passé les dernières journées à travailler le bois pour en former des meubles d’art, à rencontrer des amis sur chaque coin de rue, à sortir prendre l’air que ce soit à la plage ou au point culminant des falaises. Il n’avait pas touché à son téléphone portable une seule fois, alors si l’espion qui jouait à être son ombre avait effectivement voulu faire un suivi de ses appels, il avait dû être bien déçu. Isaiah était toujours complètement déconnecté, jamais de lui-même, mais du reste du monde technologique, ça, oui. Face à tous ces éléments, Lin n’aurait pas pu en arriver à une autre conclusion que son intégrité. Sa vente de marijuana, c’était récréatif, c’était pour faire quelques sous mais sans plus. Il était un enfant en train de jouer aux limites de l’illégalité. Et le jeu allait bientôt se terminer. Isaiah attendait devant la porte de son ancienne demeure et, rapidement, une jeune femme vint le retrouver pour se présenter. Son entrée en matière fut des plus simples et joviales, et Isaiah ne pouvait qu’être ravi de tomber sur quelqu’un à l’attitude si légère. Malgré l’absence de sourire, il voyait bien la familiarité. « Bonjour Lin ! Tu lui passeras le bonjour, à ton cousin, je n’pense rien de moins de lui ! » Lâcha-t-il, heureux qu’on puisse dire du bien de lui. Il lui fit la bise sans rechigner, déjà bien à l’aise avec cette quasi-étrangère. « J’espère que ça ne t’a pas fait trop de déplacement. C’est mon ancien chez-moi, tout se passe au sous-sol. » Il fit un signe de tête lui indiquant de le suivre. Il franchit les quelques pas qui le séparaient de la porte d’entrée et il toqua à trois reprises. En moins de trente secondes, le nouveau colocataire qu’il commençait à bien connaître les accueillit et les laissa rentrer. Il ouvrit la porte donnant sur la cave, et alluma la lumière des escaliers. « J’imagine que ton cousin t’a expliqué, mais j’ai déménagé et je ne peux plus entretenir tout ça, alors j’dois essayer de tout vendre d’un coup. Apparemment t’aurais peut-être des contacts pour m’aider ? » Demanda-t-il en descendant le premier.

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Lin Li Wei
messages : 64
ici depuis : 06/01/2019
statut : Divorcée, un fils de trois ans, Liam
Afficher

MessageSujet: Re: one step forward (lin)    Lun 21 Jan 2019 - 20:50

"Ca lui fera plaisir. Ne t'inquiète pas, j'ai du souffle à revendre."
On peut même dire que tu ne manques pas d'air. Tu espionnes comme si chaque personne était une paranoïaque incurable et quand tu le fais, tu as beaucoup de patience, aimant découvrir ces détails dans lesquels Isaiah trouvait visiblement son bonheur. Cet homme n'est pas un athlète olympique mais il a d'autres qualités, mais pourquoi est-il en couple avec cette girafe ? C'est donner du foie gras à … Une girafe. Tu le suis en l'écoutant. Il a appris que tes contacts pourraient l'aider en la circonstance.
"Oui."
Tu es une jeune femme laconique, qui parle peu mais bien. Inutile de parler sans savoir, tu dois voir l'état de l'herbe avant de te prononcer, peut-être aussi en consommant un échantillon, pas assez pour planer mais surtout pour te faire une idée de sa valeur actuelle. En fait, tu comptes lui faire goûter par la suite ta propre herbe importée de Chine mais tu dois d'abord voir si Isaiah a vraiment "la main verte", s'il entretient bien ses cultures.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Isaiah Gartshore-Nairn
messages : 1248
ici depuis : 15/07/2015
crédits : dark dreams (a) & gif par moi
double-compte : woody & lennox & concho
statut : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
Afficher

MessageSujet: Re: one step forward (lin)    Sam 26 Jan 2019 - 22:44

Isaiah hocha la tête avec entrain lorsque Lin lui affirma qu’elle avait du souffle à revendre, et donc se rendre jusqu’ici n’avait pas du tout été un problème. Habituellement, lorsqu’Isaiah avait un service à demander ou même à rendre, c’était lui qui se déplaçait, principalement parce qu’il ne tenait jamais en place et qu’il avait besoin de se déplacer lui autant qu’il déplaçait de l’air. Malheureusement, quand il était question de ses plans, ça devenait tout de suite plus laborieux. Tous les deux se rendirent alors au sous-sol du logement qui n’attendait qu’à être débarrassé de ses illégalités. Isaiah lui résuma la situation tout en descendant les escaliers. Il se doutait fort bien qu’elle était déjà au courant de tout, autrement elle n’aurait pas accepté de venir ici sans avoir levé le mystère sur la situation. Elle répondit d’un simple et bref oui qui ne désarma pas Isaiah pour autant. Il n’était pas de ceux à trouver inconfort dans le silence, et surtout, il prenait les gens comme ils venaient. « Ce n’est pas du grand art, ce que j’ai, mais ça convenait à pas mal de gens pour le prix. J’suis plus habile pour travailler le bois que pour les plantes, ça c’est sûr, et surtout j’ai pas mal appris par moi-même, alors pour un œil expert, j’aurais peut-être quelques leçons à apprendre. » Il ouvrit une seconde porte, cette fois au sous-sol, qui donnait sur sa petite culture hydroponique. « Eh voilà, je te laisse faire ton truc, et si t’as besoin de quoi que ce soit de plus pour te faire une idée, tu me dis. » Il avait bien sûr songé au fait qu’elle désirerait peut-être essayer un échantillon, et il était préparé, au cas où. Ça ne serait que prudent et diligent de sa part.

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Lin Li Wei
messages : 64
ici depuis : 06/01/2019
statut : Divorcée, un fils de trois ans, Liam
Afficher

MessageSujet: Re: one step forward (lin)    Dim 27 Jan 2019 - 18:33

Tu lèves un sourcil intéressé quand Isaiah te dit qu'il est plus habile pour travailler le bois."Si tu fabriques des jouets en bois, ça peut m’intéresser."Tu observes la culture hydroponique, tu tâtes la terre, le produit, tu fais quelques analyses de base avec des petites dosettes emportées à cette fin et tu hoches la tête en n'étant pas surprise des résultats."Si un "expert" te dit que ce n'est pas bon, prends en un autre, c'était le conseil de ma tante préférée, je l'aimais beaucoup. Elle faisait ce genre de culture en Chine, d'abord pour des raisons de santé puis pour "arrondir les fins de mois", son petit commerce a dérangé la concurrence et elle a été assassinée. C'est bizarre, je n'en avais jamais parlé mais tu as entretenu ta culture avec amour, ça se voit, ça a du me rappeler ma tante."Tu le regardes ensuite."J'aurais besoin de tester le produit, une dose légère pour me faire une idée, pas pour vraiment planer. Bien sur tu m'accompagnes, je ne fume pas seule, c'est d'ailleurs pour ça que je fume très peu."

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Isaiah Gartshore-Nairn
messages : 1248
ici depuis : 15/07/2015
crédits : dark dreams (a) & gif par moi
double-compte : woody & lennox & concho
statut : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
Afficher

MessageSujet: Re: one step forward (lin)    Lun 28 Jan 2019 - 15:43

À son tour de lever un sourcil, intéressé à son tour, et intrigué aussi, lorsque Lin lui mentionna que s’il fabriquait des jouets en bois, ça pourrait l’intéresser. Isaiah était évidemment toujours à la recherche de nouveaux petits contrats, parce que ses lacunes dans les réseaux sociaux faisaient en sorte qu’il n’avait pas énormément de publicité pour son boulot d’ébéniste, hormis par le bouche-à-oreille qui le sauvait de la faillite personnelle. « Je fabrique surtout des meubles, mais j’ai déjà fait des jouets en bois, notamment pour la fille de ma copine, qui joue encore avec après un an, alors je crois que j’ai bien réussi le coup. Ce serait pour des enfants ? » Demanda-t-il par curiosité, et aussi pour s’enligner quant au genre de demande. Certaines personnes étaient des collectionneurs, aussi. Il avait déjà fabriqué des poupées de bois pour une charmante dame qui en avait un placard plein. Bref, après cet intermède « bois », ils en revinrent à leurs plantes. Lin analysait le tout, au toucher ainsi qu’avec ses dosettes. Il sourit sincèrement alors que la jeune femme lui parla de sa tante, sourire qui se fana quand elle parla de son assassinat. « Je suis désolé pour ta tante. C’est vraiment horrible comme histoire. » Tuer pour l’argent, tuer pour avoir le monopole. C’était un côté de l’être humain qui dégoûtait Isaiah, lui qui avait pourtant tant foi en l’humanité, par moments. « Bien sûr, bien sûr, testons ça ensemble. Tu préfères le consommer de quelle manière ? » Demanda le jeune homme, prêt à l’accommoder peu importe la réponse.

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Lin Li Wei
messages : 64
ici depuis : 06/01/2019
statut : Divorcée, un fils de trois ans, Liam
Afficher

MessageSujet: Re: one step forward (lin)    Mar 29 Jan 2019 - 23:49

Tu regardes Isaiah en penchant la tête sur le coté quand il évoque la fille de sa copine, marquant ainsi ton intérêt encore plus prononcé pour ce qu'il vient de dire."Ta copine a une fille, c'est bien d'être en couple avec une femme avec un enfant, ça en découragerait plus d'un. En effet, ce serait pour des jouets, pour mon fils. Il a à peine trois ans et je crois qu'il vit encore mal mon divorce."Tu l'écoutes encore alors qu'il te parle gentiment de la mort de ta tante. Il pense tout ce qu'il dit, ça se voit, il est très naturel et certainement en toute circonstance. C'est un type bien qui te fait penser à un proche. La blonde a un frère génial et de toute évidence un copain en or, elle ne réalise pas sa chance. C'est juste qu'il n'est pas ton type d'homme mais à la base, un certain autre blond non plus. Tu lui souris affectueusement."Merci, ça me touche. Testons le joint, c'est plus simple, je te suis."On ne fume pas debout, ce n'est pas convivial.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Isaiah Gartshore-Nairn
messages : 1248
ici depuis : 15/07/2015
crédits : dark dreams (a) & gif par moi
double-compte : woody & lennox & concho
statut : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
Afficher

MessageSujet: Re: one step forward (lin)    Jeu 14 Fév 2019 - 2:23

Isaiah la trouvait particulière, Lin, particulièrement attachante. Elle avait une manière de s’exprimer, à travers des expressions faciales presque indéchiffrables, qui attisait sa curiosité. Il ne pouvait s’empêcher d’avoir un sourire au coin des lèvres quand il l’écoutait. Pas parce qu’il se moquait. Pas parce qu’elle l’amusait. Mais parce qu’il l’aimait bien, cette femme, malgré les circonstances que certains auraient pu qualifier de louches, malgré les relations qu’elle pouvait avoir. Il y avait quelque chose chez elle qu’Isaiah aimait. « Siobhan est adorable, elle est tout sauf décourageante. Et puis je connaissais Aisling bien avant qu’on ne soit ensemble, alors, je ne sais pas, ça s’est fait … naturellement. » Il haussa légèrement les épaules. Lin lui raconta alors que le jouet serait pour son propre fils, qui vivait mal son divorce. Isaiah hocha la tête, désolé. « Dis-moi ce qu’il aimerait comme jouets, je lui en ferai cadeau. » C’était Isaiah tout craché, ça, songer aux autres avant ses propres revenus. Il aimait donner, il aimait faire plaisir. Même pour des personnes qu’il connaissait depuis moins de cinq minutes. En même temps, pour lui, l’ébénisterie était une passion plus qu’un travail. Après avoir parlé de la tante de Lin qui avait vécu une horrible histoire en raison du monde de la drogue, les deux adultes se tournèrent plutôt vers leurs affaires actuelles. « Ok, retournons de l’autre côté. » Il fit un signe de tête vers l’autre partie du sous-sol, où Isaiah s’attela à la tâche de préparer l’herbe et rouler le joint qu’ils fumeraient. Il y avait quelques endroits où s’asseoir, même si ça n’avait rien de très convivial – ce sous-sol n’était plus vraiment le sien, il n’avait aucun contrôle. « Et voilà ! À toi l’honneur. » Lança-t-il avec un sourire en tendant le joint à Lin.

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Lin Li Wei
messages : 64
ici depuis : 06/01/2019
statut : Divorcée, un fils de trois ans, Liam
Afficher

MessageSujet: Re: one step forward (lin)    Jeu 14 Fév 2019 - 23:34

Inutile de te mentir, cet homme-là, tu te demandais ce qui avait poussé Aisling à être en couple avec lui mais pas seulement. Maintenant tu sais. Oh, qu'importe ce qui la motive en fin de compte, toi tu désires être amie avec lui. Il sera toujours là pour ses amis, sans les juger, c'est sa nature, si vous devenez amis, il sera toujours là pour toi alors toi aussi tu le soutiendras. Tu hoches la tête quand il mentionne ces prénoms puis la suite te plaît forcément."Si je comprends bien, vous étiez amis avant d'être en couple, je serais curieuse de savoir lequel de vous deux a fait le premier pas, vous deux peut-être  mais … Tu as bien dit Siobhan, Aisling ? Sérieusement ?"Tu fronces les sourcils en faisant mine de comprendre la portée de ses paroles."Je suis sure que mon cousin le sait, je vais lui remonter les bretelles ! Aisling est la sœur aînée d'Aslander, mon ami d'enfance et Siobhan est sa nièce, il la garde souvent ainsi que Liam. Bien sur que je connais Siobhan, elle est plus qu'adorable, cette petite est un ange. Je crois que nous aurions pu nous rencontrer plus tôt mais Aisling ne m'aime pas, elle ne supporte aucune femme dans l'entourage de son frère hormis elle-même. Si ce n'est déjà fait, tu verras à quel point elle est possessive avec lui."Tu conclues avec un sourire."Ne lui dis pas mais moi, je l'aime bien."Isaiah préfère alors changer de sujet, tu le comprends et il te dit qu'il t'offrira un jouet en bois qu'il aura lui-même fabriqué. A ces mots, tu clignes de nombreuses fois et très vite des paupières comme si tu venais d'entendre une langue inconnue."Cadeau, comment ça cadeau ? Merci, ça me va droit au cœur. Personne ne m'a fait de cadeau spontanément à part ma tante et mon ami d'enfance."Tu as les larmes aux yeux pendant quelques instants devant tant de générosité puis tu te ressaisis et retrouve ta bonne humeur."Attends-toi à recevoir beaucoup de commandes de ma part. Tu devrais rencontrer mon fils, tu verras certainement ce qui lui plaira le plus mais revenons à notre affaire."Il t'amène donc à une autre partie du sous-sol et pendant qu'il prépare l'herbe, tu assembles une sorte de grand transat'. Il ne figurerait pas dans un magazine de décoration mais il tiendra le coup, c'était tout ce qui compte."Merci."Tu prends le joint et inspire profondément avant d'expirer un volute de fumée, puis une autre inspiration avant et de passer le même joint à Isaiah et de tapoter le transat à coté de toi."J'ai improvisé un transat' mais il résistera. Viens te détendre à coté de moi, tu te doutes que c'est juste amical."Tu prends place sur la moitié de la chaise longue et tu te sens bientôt plus légère. Fumer ne te donne pas des visions, ça te relaxe énormément, comme si tu étais en apesanteur et c'est très bien ainsi. Tu comptes tirer encore une ou deux fois dessus pour te faire une idée définitive sur le produit qui te semble déjà d'une très bonne qualité mais tu t'y attendais.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Isaiah Gartshore-Nairn
messages : 1248
ici depuis : 15/07/2015
crédits : dark dreams (a) & gif par moi
double-compte : woody & lennox & concho
statut : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
Afficher

MessageSujet: Re: one step forward (lin)    Sam 23 Fév 2019 - 3:32

S’il devait repenser à ce soir-là, à Noël deux ans plus tôt, Isaiah ne savait même plus vraiment qui des deux avait fait les premiers pas. Ce n’était pas le genre d’Aisling, mais pas davantage celui d’Isaiah, que de parler d’amour et d’engagement. Pourtant, tous les deux avaient fait leur bout de chemin cette fois-là, s’ouvrant face à l’évidence, accueillant à bras ouverts cette chance qui s’offrait à eux. Deux années plus tard, Isaiah ne regrettait rien. Il n’eut toutefois pas l’occasion de répondre à cette interrogation de la part de Lin, puisque cette dernière, après avoir entendu les prénoms d’Aisling et de Siobhan, fit le rapprochement avec son ami d’enfance, Aslander, le frère de la blonde. Ah, ce monde, si vaste, et si petit à la fois. « J’arrive pas à croire que tu les connaisses. À chaque fois que ça arrive, des coïncidences du genre, je suis … impressionné. Impressionné de la vie. » Il esquissa un sourire, qui se fana bien vite quand Lin releva le fait qu’Aisling ne l’aimait pas, qu’elle ne supportait d’ailleurs aucune femme dans l’entourage de son frère. Isaiah avait l’impression qu’il y avait un peu d’exagération, mais il se doutait aussi fort bien que la base fût vraie. Aisling n’était pas reconnue pour aimer tout le monde ; pas comme Isaiah. « Je n’ai jamais eu la chance de rencontrer Aslander, encore, mais j’imagine que ça ne saurait tarder. » Répondit-il d’abord, un léger malaise face à ce que Lin avait dit à propos d’Aisling. De son côté possessif. Il se rendait alors compte qu’il n’aimait pas vraiment qu’on parle « en mal » d’elle. C’était l’amour qui le rendait pareil. Et aussi son côté bisounours qui détestait se trouver dans une pareille situation. « Je pense pas que ce soit à moi de le lui dire. Mais tu devrais lui dire, toi. Que tu l’aimes bien. Tu verras qu’elle n’est pas aussi mauvaise que ce qu’elle peut laisser paraître. » C’était tout ce qu’il pouvait dire pour sa défense, de toute façon, elle pouvait bien se défendre elle-même. Et qui sait, peut-être n’aimait-elle réellement pas Lin, et si c’était le cas, Isaiah n’avait pas à s’interposer. Par la suite, maintenant qu’ils avaient un certain lien les unissant, il fut encore plus facile pour l’ébéniste de proposer de faire cadeau des jouets de bois à Lin et à son fils. « J’suis comme ça. Spontané. » Lâcha Isaiah en haussant les épaules, un rire s’échappant d’entre ses lèvres. « Ça me tiendra occupé, toutes ces commandes, c’est bien. Et je rencontrerai avec plaisir ton fils. » Il adorait les enfants, Isaiah, et si ça pouvait en plus lui donner une bonne idée de quels jouets fabriquer toute pièce pour le garçon, alors tant mieux. Ils revinrent toutefois à leurs moutons, comme l’indiqua Lin, plus sérieuse maintenant, alors qu’ils passaient de l’autre côté du sous-sol pour faire un essai. Isaiah passa le joint à la potentielle acheteuse d’abord. Il s’allongea volontiers à côté de Lin, les ressorts de la chaise longue menaçant de briser sous son nouveau poids ajouté. Il attrapa le joint et pris une grande inspiration, laissant la fumée envahir ses pensées et les emporter là où elle le voulait. Au gré de la légèreté de son être. Ils s’échangèrent le joint comme ça, en apesanteur, jusqu’à ce qu’il soit terminé. « Oh, I’m gonna miss this. » Déclara-t-il, les yeux fermés, les traits détendus.

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Lin Li Wei
messages : 64
ici depuis : 06/01/2019
statut : Divorcée, un fils de trois ans, Liam
Afficher

MessageSujet: Re: one step forward (lin)    Sam 23 Fév 2019 - 14:15

Hasard ou coïncidence, coïncidence ou hasard … Isaiah ne t'a pas répondu qui avait fait le premier pas mais ça importe peu au final. Ils étaient amis puis ils sont devenus intimes, très intimes même. Ils ont réalisé ton rêve, pas toi et ce n'est pas seulement parce que la blonde n'a pas une sœur possessive, ce serait trop simple. Tu as été très diplomate en parlant d'Aisling mais tu n'auras pas la langue dans ta poche quand tu la reverras et elle non plus ! C'est bien aussi pour ça qu'elle te déteste bien plus que les autres femmes qui ont approché son frère et encore, tu ignores que vos sentiments seront encore plus exacerbés d'ici peu de temps quand vous saurez que vous avez une autre relation en commun, ce que toi-même tu ignores. Pour l'heure, tu apprécies la compagnie d'Isaiah et tu souris en secouant la tête quand il te dit de t'ouvrir davantage à sa chérie qui n'est pas si mauvaise."Elle ne me croirait pas mais je n'ai pas dit qu'elle était mauvaise. Tu ne l'aimerais pas si elle était ainsi."La chaise tient bon. Vous testez le joint, il l'apprécie autant que toi et ses paroles ne te surprennent pas vues les circonstances. Tu apprécies la qualité de son herbe, puis vous vous retrouvez plus près du sol. Le transat est toujours confortable mais il a quelque peu craqué. Tu regardes Isaiah et tu ris."Certaines de mes improvisations laissent à désirer."Tu te lèves en t'époussetant."Le produit est de très bonne qualité même si je n'en doutais pas. Tout peut partir dans l'heure, je peux te garantir une vente à dix pour cent au dessus du cours actuel parce qu'un contact en a besoin maintenant mais si tu es trop gourmand, l'acheteur préférera attendre quelques jours et faire venir de l'herbe à meilleur prix."C'est une bonne affaire mais tu ne lui dis pas, c'était à lui de prendre sa décision. Il n'a qu'un mot à dire et l'affaire sera conclue."J'ai cru comprendre pendant que tu fumais que tu vas arrêter cette culture. Je t'aurais volontiers confié de l'herbe de Chine d'une qualité très rare mais il vaut mieux que tu y mettes un terme si tu ne le ressens pas, et puis tu auras plus de temps pour confectionner des jouets en bois."Conclues-tu avec un sourire amical.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Isaiah Gartshore-Nairn
messages : 1248
ici depuis : 15/07/2015
crédits : dark dreams (a) & gif par moi
double-compte : woody & lennox & concho
statut : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
Afficher

MessageSujet: Re: one step forward (lin)    Mar 5 Mar 2019 - 0:05

Lorsque Lin releva le fait qu’elle ne croyait pas Aisling mauvaise, d’autant plus parce qu’Isaiah ne serait pas avec elle si c’était le cas, ce dernier hocha la tête. En même temps, bien des gens, bons ou mauvais, se retrouvaient parfois avec de mauvaises personnes. Pour de mauvaises raisons. De la manipulation, du désespoir, de la vulnérabilité, peu importe, ce n’était pas parce que quelqu’un en aimait une autre que forcément la bonté jaillissait de ces individus. Toutefois, elle voyait juste pour ce qui concernait Isaiah, puisque ce dernier serait sans doute incapable de partager sa vie avec une personne qui ne partageait pas un minimum de ses convictions et de sa manière de voir le monde. Pour qu’un homme aussi peace, love and liberty soit amoureux d’Aisling, il fallait qu’elle aussi soit habitée de cette légère lumière. « J’lui donnerais le bénéfice du doute, quand même. Qui sait, peut-être qu’elle te croira, et peut-être que vous pourrez mettre ça derrière vous. Tu ne sauras jamais si tu n’en parles pas. » Lâcha Isaiah tout simplement, avant d’hausser les épaules quelques longues secondes plus tard. Il fonctionnait toujours sur un rythme bien plus lent que les autres, Isaiah, et encore il n’avait pas encore touché au joint. Cela ne tarda toutefois pas, maintenant qu’ils étaient tous les deux allongés sur la chaise longue égarée au beau milieu de ce sous-sol. « C’est la meilleure façon de vivre, improviser. Ça crée les plus beaux souvenirs, même quand ça laisse à désirer. » Isaiah sourit. Il ne disait même pas ça pour la rassurer. Il le pensait. Puis, Lin revint aux affaires sérieuses en lui affirmant que tout pouvait partir dans l’heure, avec une vente à dix pour cent au-dessus des affaires actuelles. « Non, non, non, pas besoin de le faire attendre, ça me convient parfaitement. Wow, j’m’attendais même pas à autant d’efficacité. Deal. » Il savait que c’était une bonne affaire, en fait, il s’était attendu à bien moins, considérant son empressement à s’en débarrasser. Ça lui rendait un service à lui aussi, en même temps. « J’vais sans doute bientôt déménager avec Aisling et Sio, je me dis que c’est le moment de laisser ça derrière. Je me concentrerai sur d’autres choses. Des hobbys, je n’en manque pas, et comme tu dis … plus de temps pour confectionner des jouets. » Il croisa son regard, un sourire aux lèvres.

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Lin Li Wei
messages : 64
ici depuis : 06/01/2019
statut : Divorcée, un fils de trois ans, Liam
Afficher

MessageSujet: Re: one step forward (lin)    Jeu 7 Mar 2019 - 14:09

"Deal.". Tu hoches la tête et passes aussitôt quelques appels rapides. Très exactement cinquante-cinq minutes plus tard, tout est parti sous bonne escorte. Il faut dire qu'un dernier appel que tu as reçu a accéléré un petit peu le mouvement mais sans confondre vitesse et précipitation. Isaiah est avec toi dans ton bolide. Tu réfléchis à ses paroles."Concernant Aisling, l'amitié se construit sur des actes bienveillants même si les mots gentils, les soutiens de chaque instant ont aussi leur importance. Tu auras l'occasion de nous voir dans la même pièce. Tu penses pouvoir calmer un cyclone ? Tiens, les voilà."Plusieurs voitures de police passent en trombe devant vous. Tu fais un clin d’œil complice à Isaiah."L'information, c'est vital à notre époque. Tu as finalement raison de passer à autre chose, les affaires deviennent tendues."Tu as bien fait de ne pas emmener l'argent ici. Bien sur, il ne sait pas pourquoi les forces de l'ordre interviennent dans cette affaire, moins il en saura, mieux ce sera pour lui. Tu l'as aidé juste à temps, c'est tout ce qui compte. Tu enchaînes."J'ai l'argent au coffre chez moi. Tu verras ainsi Liam, tu sauras quel premier jouet lui fera le plus plaisir."Seize minutes plus tard, vous êtes chez toi. Vous avez manqué Aslander de peu, il a déposé Liam, la confiant à une employée avant de repartir. Ce sera pour une autre fois. Ton fils saute dans tes bras en riant, ça te fait chaud au cœur. Tu le présentes à Isaiah."Isaiah, voici mon fils, Liam, il a visiblement passé une bonne journée avec Aslander. Liam, voici Isaiah, un ami et un magicien avec le bois, plus fort que Geppetto."Ca parle au garçon qui sourit au jeune homme et s'exclame"Isa !"Ca t'ennuie un peu, pourquoi ne dit-il pas papa ? Ca va finir par se voir qu'il n'appelle ainsi que ton ami d'enfance.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Isaiah Gartshore-Nairn
messages : 1248
ici depuis : 15/07/2015
crédits : dark dreams (a) & gif par moi
double-compte : woody & lennox & concho
statut : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
Afficher

MessageSujet: Re: one step forward (lin)    Dim 10 Mar 2019 - 19:27

Une fois le deal fermé, Lin s’empressa de passer quelques appels. Isaiah n’écoutait qu’à moitié, préférant regarder la fumée rejetée au-dessus de lui, dessinant des formes aléatoires jusqu’à ce qu’elles disparaissent. Lorsque la jeune femme revint à lui, appel terminé, il tourna la tête vers elle. Elle reprit la conversation là où ils l’avaient laissée, c’est-à-dire à propos d’Aisling. Isaiah n’aimait pas vraiment se mêler des histoires qui ne le regardaient pas, mais maintenant que la blonde faisait partie intégrante de sa vie, pouvait-il vraiment faire comme si ça ne l’atteignait pas ? « Tu sous-estimes mes pouvoirs de gourou de l’amour et de l’amitié. » Il esquissa un sourire, avant de doucement rire à sa propre désignation. Lin leva les yeux vers la fenêtre alors que de nombreuses voitures de police passaient devant la maison. Il tourna un regard interrogateur vers elle. « C’est une blague ? » Son instinct de base aurait dû être de courir ou, à tout le monde, de paniquer. Pourtant il restait là, un peu confus mais surtout trop détendu par le joint qu’ils venaient de terminer. « Tendues ? Et dire que Bowen était une ville tellement tranquille quand je suis arrivé. » Mais c’était il y avait plus de sept ans, ça. Depuis quelques années, il y avait eu de fortes migrations dans le Queensland et la ville était sans cesse chamboulée par de nouvelles arrivées. Visiblement, ce n’était pas forcément toujours pour le mieux. Lin lui indiqua que l’argent était chez elle, et qu’il pourrait rencontrer Liam, son fils, tout en récupérant sa contrepartie. « Allons-y. » Il sourit, avant de suivre Lin jusqu’à chez elle. Tout de suite, Liam sauta dans les bras de sa mère, ce qui arracha un rire attendri à l’homme. « Enchanté Liam. Je suis à ton service, pour donner vie à tous les personnages de tes rêves ! » Il lui adressa un grand sourire alors que le petit criait son prénom, du moins ce qu’il était capable d’en prononcer. Lin lui fit alors faire le tour de son logement, très blanc, très épuré, presque vide. Si elle n’avait pas eu Liam dans les bras, jamais il ne se serait douté qu’un enfant vivait ici. C’était un peu triste, d’ailleurs, mais ce n’était pas la place d’Isaiah d’émettre un quelconque commentaire. Lorsqu’ils arrivèrent dans la pièce où se trouvait l’argent, l’ébéniste mentionna : « Je vais t’attendre à l’extérieur, je pourrais aller avec Liam à sa chambre, pourquoi pas ? Comme ça je verrai son univers, et ce qu’il aime. » Comme convenu, pendant que Lin rassemblait l’argent, Isaiah se dirigea à la chambre du garçon où il pu avec bonheur constater que bien des éléments enfantins rappelaient ses passions. Il y avait des portraits de chevaux, un petit style western à ses accessoires, bref de quoi partir l’imagination d’Isaiah sur tout ce qu’il pourrait créer pour lui. 

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Afficher

MessageSujet: Re: one step forward (lin)    

Revenir en haut Aller en bas
 
one step forward (lin)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: appartements-
Sauter vers:  
The Writers a encore frappé !
Non ils n'ont pas disparu, bien au contraire, TW s'est même renforcé en embauchant deux personnes de plus. Mais ils se demandent si vous, vous n'avez-vous pas oublié que vous pouviez leur envoyer des rumeurs ? N'hésitez plus !
clique pour leur envoyer un mp.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ RPS LIBRES