AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 one step forward (lin)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
bowenien
Lin Li Wei
messages : 64
ici depuis : 06/01/2019
statut : Divorcée, un fils de trois ans, Liam
Afficher

MessageSujet: Re: one step forward (lin)    Lun 11 Mar 2019 - 13:16

Tu ris quand Isaiah te dit qu'il est une sorte de gourou de l'amour et de l'amitié. Pas méchamment bien sur mais parce qu'il a beaucoup d'humour. Tu lui tapotes l'épaule quand il te parle du "Bowen d'avant"."Ne t'en fais pas, ce n'est pas non plus devenu Chicago du temps de la prohibition."Tu sais qu'il y aura néanmoins quelques heurts en Australie entre la mafia russe, italienne et chinoise, la première n'appréciant guère une tendance à une amorce d'entente entre ces deux dernières. Isaiah n'a pas besoin de le savoir. Il n'a pas besoin de savoir que les policiers sont venus prendre en flagrant délit une tentative d'incendie à son ancien domicile. La politique de la terre brûlée, c'est très russe après tout. Tu montres la maison à ton ami et comme Aslander, tu ignores que ta quête de pureté esthète contribue à la tristesse de ton fils. Si personne ne te le dit, tu n'en prendras pas conscience."L'argent est dans cette mallette"Tu le comptes devant lui, il te ferait confiance mais les bons comptes font les bons amis. Tu lui montres aussi un catalogue que tu avais demandé auparavant qu'on t'apporte chez toi."A moins que tu aies le top du matériel, je te conseille de t'équiper ici-même, tu as environ 50% de moins que dans le commerce, avec facture, garantie et règlement en espèce accepté."Tu sais que la somme qu'il transporte va attirer des convoitises, autant investir avec une partie et qu'il se fasse plaisir avec l'autre, sans oublier Aisling et Siobhan qu'il ne manquera pas de gâter aussi, tu n'en doutes pas. Tu montres la chambre de Liam à Isaiah."Inspection."Dis-tu avec un sourire mystérieux qui provoque son salut bien bas."Il est important qu'il range ses jouets, je lui apprendrai bientôt comme faire son lit au carré et à garder sa chambre propre."Tu t'estimes souple en disant ça mais tu es trop sévère, Liam n'a que trois ans après tout."Montre tes jouets à Isaiah."Ton fils vous regarde tous les deux, l'air un peu perdu. En fait, à part quelques animaux en plastique d'une pièce et trop gros pour risquer d'être avalés, comme s'il ferait ça, Liam a surtout des jeux éducatifs. La chambre de Liam manque cruellement de fantaisie, il n'y a que pour toi que ça ne saute pas aux yeux. Tu ne réalises pas que la joie dans son regard "s'éteint" quand il est dans cette pièce impersonnelle. Tout ce ce que tu comprends, c'est qu'il ne montre pas ses jouets à Isaiah et tu hausses les épaules en disant ceci à ce dernier avec un sourire embarrassé : "Liam n'est pas futé, il doit tenir ça de son père mais éduqué avec amour et discipline, ça devrait aller. Tu vois ce qui lui ferait plaisir ?"

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Isaiah Gartshore-Nairn
messages : 1248
ici depuis : 15/07/2015
crédits : dark dreams (a) & gif par moi
double-compte : woody & lennox & concho
statut : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
Afficher

MessageSujet: Re: one step forward (lin)    Ven 15 Mar 2019 - 21:07

Chicago au temps de la prohibition, peut-être pas, mais il y avait tout de même du changement qui s’opérait tout autour. Il n’était pas certain que ce soit pour le meilleur, Isaiah. S’il avait choisi de s’établir ici plutôt que n’importe où dans ce monde où ses pas avaient frôlé le sol, c’était pour le calme et la paix qu’on trouvait à Bowen. Et pour ses gens tellement accueillants et pleins d’histoire, aussi. Visiblement, il n’était pas le seul à avoir décidé d’élire cette ville comme lieu de résidence, mais certaines de ces nouvelles personnes ne semblaient pas s’harmoniser au décor comme lui avait pu le faire. Il ne pensait pas spécifiquement à Lin, parce qu’il ne la connaissait pas assez pour en juger, mais elle semblait impliquée dans des affaires beaucoup plus grandes encore que la simple plantation qu’Isaiah venait de lui vendre. « Heureusement ! » Avait simplement lâché l’ébéniste avec un sourire. Ils prirent finalement la route du domicile de Lin, où Isaiah rencontra Liam, le fils de l’asiatique. Le jeune homme essaya le plus possible de laisser Lin en privé avec l’argent, pendant que lui s’amuserait avec le gamin, mais elle insista pour compter l’argent devant lui, à même la mallette. « Merci. » Dit-il en récupérant la mallette, visiblement mal à l’aise dans cette transaction à laquelle il n’était aucunement habitué. La jeune femme lui montra ensuite un catalogue qui aurait fait rêver n’importe quel ébéniste. C’était son cas à lui aussi. Il esquissa un sourire en relevant la tête vers la demoiselle. « Est-ce qu’il y a une seule chose que tu ne fais pas ou pour laquelle tu n’as aucun contact, dans la vie ? » Demanda-t-il avec humour. Elle semblait capable de répondre à n’importe quel de ses besoins. « J’avoue que c’est tentant. Y’a du stock là-dedans qu’on ne peut avoir que par importation et il va sans dire qu’il faut avoir les moyens pour. J’n’ai jamais vu de prix aussi bas pour ces essences de bois. » Il continua à fouiner dans le catalogue un instant, en notant tout ce qu’il pourrait utiliser et pour faire quoi. Puis, Lin lui montra la chambre de Liam, et Isaiah resta un peu figé lorsqu’elle fit une inspection de l’endroit, parce qu’elle voulait que ce soit propre. Chez Aisling – et bientôt chez lui -, des jouets traînaient un peu partout et c’est ce qui faisait la beauté de l’endroit, selon lui. Ils essayaient juste de garder les objets loin de l’escalier, pour qu’un triste accident tel celui vécu il y avait quelques mois de cela ne se reproduise plus jamais. « C’est déjà bien plus propre que ma chambre à moi. Il apprend vite. » Dit-il pour faire passer le message par le fait-même. Si Lin faisait le tour de sa caravane, là où il vivait, elle prendrait certainement peur face au chaos. Mais ce n’était pas à lui de dire quoi que ce soit de plus. Isaiah n’était pas du genre à se mêler des décisions des autres, parce qu’il avait justement pour principe que chaque individu est différent. Vivre et laisser vivre. Son propre mode de vie n’était pas forcément le bon pour tous, et c’était très bien comme ça. Par contre, le morceau passa un peu moins facilement quand Lin mentionna que son fils n’était pas très futé, comme son père. À trois ans, c’était le genre de paroles qu’on pouvait retenir. « Il est peut-être seulement gêné. Je suis un grand inconnu avec une barbe et des cheveux fous. » Isaiah rit légèrement, avant de s’approcher de Liam et de prendre l’un des animaux en plastique, un cheval. « T’aimes bien les chevaux ? » Demanda-t-il en brandissant l’animal devant ses yeux.

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
one step forward (lin)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: appartements-
Sauter vers:  
The Writers a encore frappé !
Non ils n'ont pas disparu, bien au contraire, TW s'est même renforcé en embauchant deux personnes de plus. Mais ils se demandent si vous, vous n'avez-vous pas oublié que vous pouviez leur envoyer des rumeurs ? N'hésitez plus !
clique pour leur envoyer un mp.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ RPS LIBRES