AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 (devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait

Aller en bas 
AuteurMessage
baby kangou
Florian Dickerson
messages : 503
ici depuis : 22/01/2019
crédits : emy ♡ (avatar), sial (signature), mon amour de justine ♡ (crackship)
double-compte : l'agent secret britannique carter, l'américain sexy peter, la sulfureuse grecque harmonie, l'italien séducteur allen, la mignonne londonienne althea, le frenchie musicien milo & la belle australienne izzy.
statut : stuck in the dark, but you’re my flashlight
Afficher

(devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait Empty
MessageSujet: (devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait   (devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait EmptyJeu 24 Jan 2019 - 1:06


29 avril 2015.

Venant de débarquer fraichement dans la ville ensoleillée de Bowen, Florian savait que la vie n'allait pas être facile au tout départ. Suite à un départ précipité du Canada après l'annonce de sa libération totale. Ne s'étant pas attarder sur le sujet d'un nouveau travail, il n'avait aucun revenu et il était donc sans logement. La rue était devenue sa maison, son sac à dos contenait tout ce dont il avait besoin. Son journal de bord, quelques vêtements et de quoi faire sa toilette lorsqu'il le pouvait. Assis en face d'un restaurant, il salivait à tous les repas en voyant les gens s'en mettre plein la pense. Mais lorsqu'il demandait ne serait-ce qu'une pièce pour boire quelque chose ou manger un morceau de pain, on le regardait de haut et les passants passaient leur chemin. Souvent, il y avait quand même des personnes sympathiques qui essayaient d'aider le pauvre garçon à remonter la pente. Cette fille qu'il croisait tout le temps, une belle brune, lui offrait un café afin qu'il puisse se réchauffer de la nuit qu'il passait en dehors d'une maison. Et ça lui faisait un bien fou, de voir que quelqu'un était prêt à l'aider alors qu'il avait surement l'air du pire mec du monde. Il avait postulé dans quelques endroits, histoire de se faire un peu d'argent. Mais qui voudrait d'un ancien taulard qui vit dans la rue ? Personne, qu'on se l'avoue. La forte détermination qui naissait en Florian était toujours déchue par les refus qu'il ne faisait qu'encaisser. Il ne demandait pas grand chose, juste de quoi se permettre de vivre normalement, comme quelqu'un de lambda. Aujourd'hui, il était toujours devant ce restaurant, à se demander si quelqu'un voudra bien lui donner quelque chose. Il avait réussi à boire dans les fontaines à disposition dans la ville, mais pour ce qui était de manger, ça devenait légèrement plus compliqué. Son estomac criait famine, il voulait juste un morceau de pain, une fin de repas. Quelque chose de quoi se remplir la pense, en fait. Mais c'était en vain, personne ne voulait lui donner quoi que ce soit. Cette petite mamie qu'il avait croisé sur son chemin lui avait donné deux dollars, qu'elle avait dans son porte monnaie parce qu'il avait aidé cette dame à traverser la rue en sécurité. Mais n'ayant rien de suffisant, il s'écroula contre la place principale de la ville, sans concrète réussite. Il était entrain de se demander si son séjour à Bowen était une réelle bonne idée, et qu'il devrait peut-être rentrer à la maison.

__________________________


☽☽ garde le sourire plus rien est grave, tant qu'il nous reste une seconde de souvenir dans le crâne. nos deux corps pourraient mourir j'ai déjà fait le deuil, maintenant pars loin de moi une larme cachée dans l'œil. notre histoire n'aurait jamais pu finir dans le calme et la tendresse. je te déteste comme cette phrase qui dit c'était trop beau pour être vrai. je n'avouerai jamais que certaines de mes propres émotions m'effraient. je te déteste comme cette phrase qui dit c'était trop beau pour être vrai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Devan Matthews
messages : 7162
ici depuis : 22/07/2016
crédits : Lempika.
double-compte : Andreas & Eirik.
statut : Il commence à se faire à sa vie de couple. C'est qu'il l'aime son Daemon.
Afficher

(devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait Empty
MessageSujet: Re: (devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait   (devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait EmptyDim 27 Jan 2019 - 0:16

florian ∞ devan
2015. Devan était enraciné dans sa vie d’adulte, sérieuse, totalement chiante. Tous les jours le même trajet, tous les jours les mêmes gueules, le même travail, presque les mêmes clients. Il aimait son job. La cuisine lui plaisait énormément. Mais ça ne lui suffisait pas. Il manquait quelque chose pour se sentir vivant –et à l’époque il ne savait pas que c’était Daemon, qui lui manquait. Alors c’était dans un état d’esprit un peu étrange qu’il se rendait au travail ce matin. Il était parti une heure en avance et avait marché lentement, très lentement jusqu’au boulot. Il espérait trouver l’inattendu, se faire surprendre par la vie… Mais quel type de surprise attendait-il ? Devan avait un passé de délinquant, et il avait souvent été tenté par l’argent facile, encore aujourd’hui. Il guettait l’occasion, le truc qui ranimerait la flamme en lui. Tout en essayant de se convaincre qu’il ne devait pas quitter le droit chemin. Parce qu’une fois qu’on en sortait, il était difficile de le récupérer, de se remettre sur les rails. Devan avait connu ça…

Et le voilà déjà devant le restaurant. Une heure et demi en avance. Ca c’était encore une bonne idée… Il passa comme d’habitude devant le SDF que son patron lui avait demandé de virer plus d’une fois. Parce que oui, un SDF devant un restaurant, ça ne faisait pas trop bonne pub. Comme toujours il marcha sans franchement faire gaffe, sans même s’arrêter – Devan n’était pas trop dans le social, alors aider les sans-abris ce n’était pas tellement une vocation – et s’arrêta d’un coup. Certes, il n’allait pas lui parler tous les jours. Il ne lui avait peut-être même jamais dit bonjour. Mais ça faisait quand même un moment que ce pauvre type traînait là, et il avait l’air vraiment jeune. Devan réfléchit un instant, pensa qu’il aurait pu être à cette place aussi. Et après tout… Il avait presque deux heures à tuer, autant bien s’en servir. Alors il fit marche arrière et se planta devant le pauvre garçon. « J’allais me chercher un café. T’en veux un ? »
Code by Silver Lungs

__________________________



It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
Florian Dickerson
messages : 503
ici depuis : 22/01/2019
crédits : emy ♡ (avatar), sial (signature), mon amour de justine ♡ (crackship)
double-compte : l'agent secret britannique carter, l'américain sexy peter, la sulfureuse grecque harmonie, l'italien séducteur allen, la mignonne londonienne althea, le frenchie musicien milo & la belle australienne izzy.
statut : stuck in the dark, but you’re my flashlight
Afficher

(devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait Empty
MessageSujet: Re: (devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait   (devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait EmptyMer 30 Jan 2019 - 0:23

Depuis son arrivée sur le territoire australien, Florian savait que la vie ne serait pas de tout repos. Mais il espérait qu’un jour, on l’accepte tel qu’il est. Non, il ne voulait pas dire qu’il avait fait de la prison, qu’il avait du faire face à un narco-trafiquant et à un gang du même genre. C’était un peu comme une hantise. Comme s’il revoyait son frère, et les lettres qu’il lui écrivait qui n’avaient jamais eu de réponse. La peur de l’échec, voilà ce qui hantait les jours et les nuits du pauvre marin. Son rêve était de se reconstruire à Bowen, de retrouver une vie normal. Pas celle du type qui avait survécu après tant de souffrance entre les barreaux d’une prison canadienne. Mais vivre dans la rue n’était pas de tout repos. Il avait essayé de rencontrer des agents immobilier, pour l’aider à se loger. Mais rien, il ne pouvait rien se permettre parce qu’il n’avait pas d’emploi. Pas encore. Pourtant il avait postulé un peu partout. Mais jamais on engageait un ancien prisonnier. Ce jour là, perdu dans la ville, le jeune Dickerson c’était retrouvé sur la place principal, à se demander comment il avait pu en arriver là. Le brun ne savait pas encore qu’aujourd’hui, il allait faire une rencontre qui allait tout changer. Perdu dans ses pensées, il entendit une voix, lui proposant un café. En relevant les yeux vers cet inconnu, il tomba nez à nez avec un cuisinier qu’il connaissait bien. Plusieurs fois, il lui avait demandé de partir de devant le restaurant, les ordres du chef surement. Alors il esquissa un sourire au jeune homme qui se tenait devant lui. « J’en rêve » répondit-il les yeux pleins d’étoiles. Un simple café, ouais, mais c’était déjà beaucoup pour le garçon sdf. Alors il se leva, et il suivait l’homme qui lui avait proposé ce petit café. « Je… je t’ai déjà vu non ? Tu travailles dans le restaurant où je me fais virer à chaque fois ? » demanda-t-il en fronçant les sourcils. Autant être cash et parler franchement, ça ne servirait à rien de tourner autour du pot.

__________________________


☽☽ garde le sourire plus rien est grave, tant qu'il nous reste une seconde de souvenir dans le crâne. nos deux corps pourraient mourir j'ai déjà fait le deuil, maintenant pars loin de moi une larme cachée dans l'œil. notre histoire n'aurait jamais pu finir dans le calme et la tendresse. je te déteste comme cette phrase qui dit c'était trop beau pour être vrai. je n'avouerai jamais que certaines de mes propres émotions m'effraient. je te déteste comme cette phrase qui dit c'était trop beau pour être vrai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Devan Matthews
messages : 7162
ici depuis : 22/07/2016
crédits : Lempika.
double-compte : Andreas & Eirik.
statut : Il commence à se faire à sa vie de couple. C'est qu'il l'aime son Daemon.
Afficher

(devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait Empty
MessageSujet: Re: (devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait   (devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait EmptyMar 19 Fév 2019 - 23:00

florian ∞ devan
Devan se sentait un peu hypocrite d’aller le voir maintenant après l’avoir si souvent viré de ce trottoir. Mais il valait mieux tard que jamais, non ? Et le gamin n’avait pas l’air rancunier. Il semblait même franchement ravi de la proposition, ce qui fit du baume au cœur à Devan – autant que ça l’attristait. Se réjouir pour un simple café… C’était tellement triste dans le fond. A sa question, l’homme fit la moue. « Oui… juste en face. Je suis le chef cuisinier. Et quelques fois c’est moi qui te vire. » avoua-t-il très honnêtement. Ca ne servait à rien de mentir de toute façon. « C’est pas que ça me fait plaisir… Mais mon patron n’aime pas trop savoir que la première chose que voient les clients en sortant de chez nous, c’est toi. » Ok, dit comme ça c’était juste horrible. Et Devan, qui ne manquait absolument de rien, culpabilisa d’autant plus de n’avoir jamais rien offert à ce SDF. Mais encore une fois… Mieux vaut tard que jamais.

Sans plus de détails ils se rendirent dans un café juste à côté et se mirent à l’intérieur. Ce café proposait autant à boire qu’à manger alors Devan précisa : « Prends ce que tu veux… Vraiment. Pour me faire pardonner. Et si tu me racontais comment t’en es arrivé là ? Enfin… Si t’as envie, bien sûr. »
Code by Silver Lungs

__________________________



It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
Florian Dickerson
messages : 503
ici depuis : 22/01/2019
crédits : emy ♡ (avatar), sial (signature), mon amour de justine ♡ (crackship)
double-compte : l'agent secret britannique carter, l'américain sexy peter, la sulfureuse grecque harmonie, l'italien séducteur allen, la mignonne londonienne althea, le frenchie musicien milo & la belle australienne izzy.
statut : stuck in the dark, but you’re my flashlight
Afficher

(devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait Empty
MessageSujet: Re: (devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait   (devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait EmptyMar 26 Mar 2019 - 21:17

Le jeune homme qui venait de lui venir en aide était un des cuisiniers du restaurant où il traînait souvent. C’est vrai que plusieurs fois, c’était lui qui avait demandé au canadien de partir pour ne pas effrayer la clientèle. Florian ne lui en voulait pas, parce qu’à chaque fois, il avait fait ça à contre coeur, c’était seulement les ordres du patron. Et il comprenait très bien qu’un sdf en face d’un restaurant, ça ne faisait pas vendre. « J’me disais bien que je t’avais déjà vu » dit-il avec un mince sourire sur les lèvres. « Je comprends, et j’trouve ça normal. J’aurais fais pareil, si c’était mon restaurant » avoua-t-il en haussant les épaules. Le marin n’était pas né de la dernière pluie, et il savait que l’apparence pour un restaurant, que ce soit la salle ou bien les alentours, c’était le plus important. Les deux garçons partirent vers un café, à côté de la place où Florian faisait la manche habituellement. A l’entrée, le jeune Dickerson humait toutes les bonnes odeurs qu’offraient l’établissement et son ventre en demandait déjà beaucoup. Lorsque son sauveur lui proposa de prendre ce qu’il voulait, ses yeux s’illuminèrent. Mais il ne voulait pas abuser non plus, il détestait ça. « J’prendrais juste un café et un sandwich » dit-il au jeune homme avant de s’engager dans la file d’attente pour être servi. Une fois qu’ils étaient arrivés devant le comptoir et que le brun commanda et paya la note, Florian se sentait immédiatement redevable envers lui. « Merci, vraiment » finit-il par dire au jeune homme avec un vrai sourire sur les lèvres. Leur commande ne tarda pas à arriver et ils s’installèrent dans le café pour manger et boire leur café. « Je… je suis canadien. Je viens de sortir de prison, pour faute de preuve. Depuis deux ans j’étais enfermé alors que j’étais totalement innocent » répondit-il lorsqu’on lui demanda comment il en était arrivé là. Les yeux rivés vers son sandwich, il n’osait pas relever le regard vers l’homme qui était entrain de lui payer à manger. De peur de jugement.

__________________________


☽☽ garde le sourire plus rien est grave, tant qu'il nous reste une seconde de souvenir dans le crâne. nos deux corps pourraient mourir j'ai déjà fait le deuil, maintenant pars loin de moi une larme cachée dans l'œil. notre histoire n'aurait jamais pu finir dans le calme et la tendresse. je te déteste comme cette phrase qui dit c'était trop beau pour être vrai. je n'avouerai jamais que certaines de mes propres émotions m'effraient. je te déteste comme cette phrase qui dit c'était trop beau pour être vrai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Devan Matthews
messages : 7162
ici depuis : 22/07/2016
crédits : Lempika.
double-compte : Andreas & Eirik.
statut : Il commence à se faire à sa vie de couple. C'est qu'il l'aime son Daemon.
Afficher

(devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait Empty
MessageSujet: Re: (devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait   (devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait EmptyMer 3 Avr 2019 - 0:41

florian ∞ devan
Devan voulait ouvrir son propre restaurant. Ce projet germait dans son crâne depuis un moment, les idées venaient, s’en allaient. Mais une certaine idée ne le quittait pas depuis tout ce temps, et le jeune homme la lui rappelait à l’esprit sans même le réaliser. Il n’imaginait pas son restaurant guindé. Un truc gastronomique, ça ne l’intéressait pas. Et de plus en plus, il songeait à l’éventualité de servir les SDF un soir par semaine, ou par mois selon comment les affaires marchaient. Soit dans le local du restaurant, soit ailleurs. Mettre sa cuisine à l’œuvre d’une bonne cause, gratuitement. Devan n’avait pas toujours été comme ça, à se soucier des autres. En fait avant ils étaient même du genre à les arnaquer sans scrupule, pour de l’argent facile. Mais il avait changé. Il avait bien grandi en fait. Peut-être parce que son patron lui avait laissé une chance, et qu’il voulait à son tour laisser des chances aux autres. D’où la proposition qu’il avait faite à cet inconnu.
Le garçon resta timide sur la commande. Ce qui était plutôt normal, il n’osait sûrement pas. Pour compenser, Devan commanda quelques viennoiseries de plus – auxquelles il ne toucherait sûrement pas. Puis ils se posèrent à une table et le garçon commença à raconter un peu son histoire. Aie. De la prison pour quelque chose qu’il n’avait pas fait. Ca c’était dur. « Je suis désolé pour toi. J’comprends que tu te retrouves perdu à la sortie… Personne pour t’héberger ? » Question totalement conne, sinon il ne dormirait pas dehors. Il se frotta la nuque. « En fait, j’ai fait un peu de prison aussi. Pas longtemps. Et j’étais pas totalement innocent. Donc j’imagine assez la vie que t’as pu avoir. » Et ça le désolait totalement. Il aurait voulu l’aider – sans savoir pourquoi. A croire qu’il était vraiment devenu quelqu’un de bien, même s’il s’ennuyait parfois dans cette vie d’adulte. Il poussa les viennoiseries vers le garçon pour lui faire comprendre que c’était pour lui. « En fait, moi c’est Devan. Et… ouais, si tu veux, j’ai un canapé chez moi. Il sert pas. » Il voulait bien l’accueillir le temps que le gars se trouve un job. C’était peut-être un peu inconscient, mais c’était aussi sa façon de se faire pardonner pour l’avoir viré autant de fois sans s’être jamais questionné à son sujet.
Code by Silver Lungs

__________________________



It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Afficher

(devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait Empty
MessageSujet: Re: (devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait   (devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: explore the past-
Sauter vers:  
The Writers a encore frappé !
Non ils n'ont pas disparu, bien au contraire, TW s'est même renforcé en embauchant deux personnes de plus. Mais ils se demandent si vous, vous n'avez-vous pas oublié que vous pouviez leur envoyer des rumeurs ? N'hésitez plus !
clique pour leur envoyer un mp.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ RPS LIBRES