AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 tell me something boy...(niels)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bowenien
Lys R. Kickett
messages : 144
ici depuis : 03/02/2019
crédits : moon rhapsodies
statut : célibataire.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: tell me something boy...(niels)   Lun 4 Fév 2019 - 1:02

Parfois, je me demande si les garçons écoutent réellement en cours de biologie, lorsqu’on aborde la question du corps humain au collège. Vraiment. Du moins, je me demande si ce mec a déjà prêté ne serait-ce qu’une seconde d’attention à l’anatomie féminine un jour dans sa vie. Et croyez-moi, ce n’est pas du tout le genre de question qu’on aime se poser dans ces moments …C’est bien la peine d’avoir des abdos à faire pâlir Chris Hemsworth si c’est pour se relever un vraie bille au plumard. Je l’impression d’avoir été trompé sur la marchandise et je déteste ça. Lassée, je regarde l’heure, puis décide qu’il est temps de mettre fin au supplice. Je n’ai jamais été une grande actrice mais je crois pouvoir m’en sortir sur ce coup là. Après tout, il n’y a rien de bien compliqué à simuler, non ? Je fais semblant de me crisper, puis me mets à crier, fort. Vraiment fort. Comme flatté dans son égo, le mâle repart de plus belle, super…au moins, on ne va pas s’éterniser. Après plusieurs minutes de dur labeur – l’expression n’a jamais été aussi vraie pour moi – il s’écroule enfin à mes côtés, satisfait. Cela fait au moins un de nous deux pensé-je, amère. Il dit que c’était bon, je me contente d’hocher la tête. Il déclare qu’il est désolé, mais qu’il doit y aller. Je ne le retiens pas. Je me lève avec lui, enfile un long peignoir en soie sans rien dessous, et l’accompagne jusqu’à la porte d’entrée. Nous échangeons quelques mots maladroits, puis je lui dis au revoir. Une fois la porte refermée sur lui, je soupire longuement, horriblement frustrée. Je me retranche sur la glace que j’ai au congelo, beurre de cacahuète et pépites de chocolat, ça ne vaut pas un orgasme, mais cela fera l’affaire. J’ouvre la baie vitrée coulissante qui donne sur mon balcon et sort avec mon pot de glace. Des notes de guitare, tout à coup, me font sourire. Niels, mon voisin, est en train de jouer de son côté du balcon. Je prends une cuillère de glace et me tourne finalement vers lui. « Oh, je ne t’avais pas vu, Niels…tu es revenu d’entre les morts ? Ce n’est pas moi qui t’aie dérangé, j’espère ? Je n’ai pas été très discrète… » C’est un jeu, et il le sait très bien. Fut un temps où je lui reprochai les nuisances sonores liés à ses ébats compulsifs. Aujourd’hui, je prends un malin plaisir à lui rendre la pareille. Innocemment, je lui souris.

__________________________

We're strong ;
heartache to heartache, we stand ;

We are strong
No one can tell us we're wrong
Searching our hearts for so long
Both of us knowing
Love is a battlefield

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Niels Björk
messages : 1679
ici depuis : 18/06/2018
crédits : sharkiwi (av) / minori (sign) kaotika, alittlebitofrain (icons) / charlie ♡ (crackship)
statut : only you could fill this empty space (aelya)
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: tell me something boy...(niels)   Lun 4 Fév 2019 - 18:34

Il n'avait jamais arboré un regard aussi fade avant ça, avant qu'on ne vienne lui arracher violemment ce qu'il avait de plus cher dans ce monde. Il se détestait d'être aussi faible, de ne pas pouvoir entrevoir ne serait-ce qu'un rayon de lumière à travers le gouffre dans lequel il s'enfouissait. Aelya était partie depuis quelques jours à peine, laissant derrière elle leur relation décimée en lambeaux, tout ça parce-qu'ils n'étaient pas capables de s'aimer sans prendre le risque de tomber. Et depuis qu'elle avait claqué la porte, il suffoquait, se noyant dans ses pensées et les souvenirs dont il était incapable de se défaire, alors qu'il imaginait encore sa silhouette dans chaque pièce de l'appartement, son parfum ancré dans les murs de ce lieu qui avait été leur refuge, celui où ils n'avaient jamais été capables de refréner leur amour. Il passait ses journées enfermé chez lui, amoindri par ce corps meurtri et cette âme sans vie, regardant les heures défiler sans ressentir l'envie d'y assister. Ce soir pourtant, il avait soudainement ressenti l'envie de contempler le ciel de son balcon, juste pour se rappeler ce que ça faisait que de ressentir la brise du soir caresser son visage. Il avait attrapé sa guitare, une cigarette coincée entre ses lèvres, venant s'installer sur une chaise pour commencer à faire glisser ses doigts sur l'instrument, dans l'espoir de faire taire les pensées sombres qui habitaient son esprit. Une voix était soudainement sortie de nul part, l'interrompant dans son activité alors qu'il avait relevé la tête pour s'apercevoir que sa chère voisine se trouvait de l'autre côté du balcon. Il roula des yeux à sa remarque, comprenant rapidement le jeu dans lequel elle semblait vouloir l'attirer. « C'est à peu près ça, ça te déçoit ? » Dit-il, reprenant son air arrogant comme à chaque fois qu'il échangeait quelques mots avec Lys. « C'était un mauvais coup, je l'ai entendu d'ici. C'était pas aussi naturel que quand c'était moi qui te faisais crier. » Ajouta-t-il, sans se départir de son franc parler, reportant de nouveau son attention sur les quelques accords qu'il laissait échapper dans l'air. Dans un coin de sa tête, il se demandait si Lys s'était aperçue de quelque chose, du fait qu'Aelya ne rentrait plus tous les soirs et qu'ils n'emmerdaient donc plus le voisinage avec leur discrétion bancale. « Mais on dirait que t'as pris la relève, à croire que l'élève a dépassé le maître. »

__________________________

But I know, So close, no matter how far. couldn't be much more from the heart. Forever trusting who we are and nothing else matters.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Lys R. Kickett
messages : 144
ici depuis : 03/02/2019
crédits : moon rhapsodies
statut : célibataire.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: tell me something boy...(niels)   Lun 4 Fév 2019 - 21:00

Un mauvais coup ? C’était un doux euphémisme…Le type de ce soir avait été pire que cela. Totalement insipide, c’était à peine si je l’avais senti, mais ça, bien sûr il était hors de question que je l’avoue devant Niels. Je préférais autant me couper la langue à vif. La remarque de mon voisin provoqua de légers fourmillements dans mon estomac. Je me souvenais parfaitement des fois il m’avait faite crier, comme il le disait si bien. C’était arrivé assez peu de fois, mais je n’avait effectivement jamais eu à jouer la comédie, bien au contraire. Une vague de chaleur m’envahit et j’espérai que le rouge ne m’était pas monté aux joues. Pour masquer l’effet qu’il me faisait et parce que le tissu de peignoir était fin, je croisai les bras sur ma poitrine et plissai les paupières pour le toiser.
Ah tu trouves ? J’ai du mal à m’en rappeler, feignis-je, faut dire que ça remonte…
Je lui lançai un regard malicieux. Mes mots traduisait l’indifférence, mais il suffisait de lire mon langage corporelle pour savoir que Niels avait laissé en moi une emprunte indélébile que peu de mes amants arrivaient à effacer. Depuis plusieurs mois, l’entendre faire l’amour avec sa copine avait été une torture car, contrairement à avant, je savais exactement ce que je manquais. Néanmoins, cela faisait un moment que je n’avais pas vu la fille avec qui il sortait. Peut-être était-ce la raison qui le rendait si morose.
T’es encore plus pâle que Mickael Jackson dans Thriller, avouai-je en pinçant les lèvres, ça n’a pas l’air d’aller fort.
J’avançai, me penchai sur la glacière que je gardais constamment dehors et dénichai deux bouteilles de bières que je décapsulai. J’en posai une sur la rambarde entre nos deux balcons et portai la seconde à mes lèvres.
Je te dis « santé ! », ce qui dans ton cas, n’a pas l’air d’être du luxe. Une bière, c’est pas grand chose, mais ça réconforte. Ceci dit, j’ai plus fort à l’intérieur, si ça te tente…

__________________________

We're strong ;
heartache to heartache, we stand ;

We are strong
No one can tell us we're wrong
Searching our hearts for so long
Both of us knowing
Love is a battlefield

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Niels Björk
messages : 1679
ici depuis : 18/06/2018
crédits : sharkiwi (av) / minori (sign) kaotika, alittlebitofrain (icons) / charlie ♡ (crackship)
statut : only you could fill this empty space (aelya)
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: tell me something boy...(niels)   Lun 4 Fév 2019 - 21:47

Il n'avait pas besoin d'avoir un quelconque talent de devin pour savoir que sa voisine s'était donnée du mal à se débarrasser de son partenaire du soir, feignant un orgasme qui en aurait probablement trompé plus d'un. Mais pas lui. Sûrement parce-que lui, il était immiscé quelques fois sous ses draps, appréhendant rapidement les courbes de son corps et ses besoins, cherchant toujours à l'amener dans des univers inconnus, juste pour qu'elle puisse se souvenir de son passage. Il avait finalement esquissé un sourire à sa remarque, amusé par son bluff qu'il trouvait toujours aussi douteux, même après des mois. « Pas faux. Dommage, ta mémoire est aussi performante que ce type on dirait bien. » Se moqua-t-il, comme s'il sous-entendait que lui, il n'avait rien oublié. Il ne savait pas trop à quoi il jouait, pourquoi il rentrait soudainement dans ce semi-flirt avec sa voisine alors qu'il n'avait clairement pas la tête à faire autre chose que de broyer du noir. Peut-être qu'il cherchait à s'accrocher à ce genre d'instants où ses pensées ne lui jouaient pas des tours, où étrangement, il pouvait enfin souffler. Juste quelques minutes. D'ailleurs, Lys ne tarda pas à relever l'état qu'il arborait, lui faisant remarquer qu'il faisait presque peur à voir. Fair. Niels n'avait clairement pas cherché à arranger les choses, se complaisant dans les ruines de ce champ de bataille que représentait sa vie. Il tira une bouffée sur sa cigarette, laissant la fumée s'échapper dans la nuit noire. « Y'a eu meilleur jour. » Il n'avait pas besoin d'étaler sa vie avec elle, et d'ailleurs, il n'avait aucunement envie de le faire. Lys avait d'autres choses à régler que d'écouter les drames qui avaient ruiné sa vie sentimentale. Il ne s'éternisa pas sur le sujet, lâchant un léger rire en la voyant décapsuler une bière qu'elle l'invita à prendre. Il se redressa de sa chaise non sans difficulté, portant encore les stigmates de son accident, avant de poser sa guitare sur la table et de rejoindre Lys vers la rambarde. « C'est une vraie invitation ? » Dit-il, arquant un sourcil interloqué, son regard sondant le sien. « Parce-que j'espère que tu te rends compte que ton Don Juan de ce soir sera toujours plus performant que moi dans cet état. » Il amena la bière entre ses lèvres, ne lâchant pas Lys des yeux, espérant l'avoir juste provoqué.

__________________________

But I know, So close, no matter how far. couldn't be much more from the heart. Forever trusting who we are and nothing else matters.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Lys R. Kickett
messages : 144
ici depuis : 03/02/2019
crédits : moon rhapsodies
statut : célibataire.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: tell me something boy...(niels)   Lun 4 Fév 2019 - 22:15

Il n’avait pas envie de parler et je respectai son choix, toutefois, il pouvait toujours trouver une oreille attentive auprès de moi si jamais l’envie lui disait. Je jouais avec lui, le provoquais, mais au fond, je l’appréciais et cela me peinais de le voir ainsi.
Les douleurs d’aujourd’hui sont nos forces de demain, lui dis-je avec douceur et sincérité. Me demande pas de qui c’est, je l’ai lu quelque part, mais j’ai oublié.
Je ricanai en le regarder venir vers moi. Même après ses longs mois, et son allure sérieusement amochée, il me faisait de l’effet. Sa seule présence m’électrisa instantanément. Lorsqu’il s’approcha de moi, ce fut pire. C’était comme si un désir enfoui, tout à coup, resurgissait. Je tâchai tant bien que mal de le cacher. Hélas, deux petits renflements trahissaient mon envie irrépressible sous la soie fine de mon kimono. Je me frictionnai les épaules pour feindre un frisson dû au vent, espérant que Niels n’y verrait que du feu.
C’est une invitation, lui confirmai-je, un brin enjôleuse. A boire, rien de plus…je dois avoir un jeu de carte aussi. Il me semble qu’il y a une partie que nous n’avons jamais pris le temps de jouer…
Lentement, et d'un geste parfaitement contôlé et prémédité, je portai la bouteille à ma bouche, léchant ensuite mes lèvres après avoir bu une rasade.

__________________________

We're strong ;
heartache to heartache, we stand ;

We are strong
No one can tell us we're wrong
Searching our hearts for so long
Both of us knowing
Love is a battlefield

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Niels Björk
messages : 1679
ici depuis : 18/06/2018
crédits : sharkiwi (av) / minori (sign) kaotika, alittlebitofrain (icons) / charlie ♡ (crackship)
statut : only you could fill this empty space (aelya)
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: tell me something boy...(niels)   Lun 4 Fév 2019 - 23:17

Peut-être qu'il refusait simplement de lui montrer un autre visage, bien plus vulnérable, celui qu'il n'avait jamais abordé devant elle auparavant, s'en tenant à son rôle de badboy arrogant. Il ne savait pas ce qu'il craignait, peut-être quelque chose qui s'apparenterait à du jugement, bien qu'il était intimement convaincu de la bienveillance de Lys. Et ses mots ne faisaient que confirmer sa pensée, percevant les efforts qu'elle faisait pour tenter de lui remonter ce moral qu'il était incapable de dissimuler. Il baissa un instant les yeux à ses paroles qui se frayèrent un chemin jusqu'à son cœur, une de ses pensées s'envolant pour Aelya, se demandant si elle pensait au moins à lui comme il pensait à elle. « C'est le genre de dicton qui est là pour rassurer les plus optimistes. Y'a un temps où je l'étais aussi. » Osa-t-il dire, ignorant pourquoi il s'évertuait à alimenter cette conversation qui lui ruinait déjà ses journées entières. S'avançant vers elle, il était arrivé à sa hauteur, prenant appui sur la rambarde pour reposer ses muscles endoloris par les hématomes et les plaies encore présents, buvant une gorgée de sa bière. Son regard traîna un peu plus longuement sur elle, alors qu'il se faisait la réflexion silencieuse qu'elle semblait avoir perfectionné son jeu de séduction depuis l'époque où ils s'étaient cédés. « Bien. Si tu me promets que ça ne restera qu'une partie de cartes, j'veux bien accepter ton invitation. » Répondit-il, un sourire en coin, amusé par sa manière très habile de prendre les choses en main. « De toute façon, tu sais que je suis un homme pris, n'est-ce pas ? » Il pencha légèrement la tête, ne lâchant pas son regard, le sien se voulant plus insistant, cherchant à savoir si elle pouvait être au courant de sa situation actuelle.

__________________________

But I know, So close, no matter how far. couldn't be much more from the heart. Forever trusting who we are and nothing else matters.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Lys R. Kickett
messages : 144
ici depuis : 03/02/2019
crédits : moon rhapsodies
statut : célibataire.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: tell me something boy...(niels)   Lun 4 Fév 2019 - 23:48

Il y avait quelque chose de touchant chez Niels, un détail que je n’avais jamais décelé auparavant et qu’il souhaitait cacher. Une certaine vulnérabilité. Il avait malgré tout conservé cette arrogance que j’aimais et sa nonchalance, mais il était blessé, et pas simplement physiquement. J’ignorai l’étendu de sa plaie, ni si celle-ci était facile à cicatriser – sans doute pas – toutefois, il semblait, malgré son lâcher-prise passager, avoir envie de surmonter cela. Je le sentais, intuitivement. Il était sans doute plus fort qu’il ne le pensait, mais moi je le voyais, aussi clairement que cela avait été tatoué sur son front. Quand il mentionna le fait qu’il n’était pas libre, je ne pus m’empêcher de lui sourire, et de prendre un air faussement ingénue.
Moi je suis une femme totalement libre, j’ignorais que c’était une condition pour jouer aux cartes, cela dit…
Il me scrutait avec une telle intensité que je faillis me demander s’il n’était pas en train de s’exercer à la télépathie. La fossette qui creusa tout à coup sa joue alors qu’il souriait en coin manqua de me faire geindre. Il était tellement beau, à un point que je me demandai comment une telle tentation pouvait être admise par la loi. C’était insoutenable. Pour me donner une contenance, je resserrai les pants de mon kimono sur ma poitrine et le toisai en humidifiant discrètement mes lèvres.
Je t’ouvre la porte ? proposai-je. Ce sera sans doute plus facile de d’enjamber le balcon…
Je rentrai à l’intérieur, faisant un crocher par ma chambre pour enfiler une culotte, histoire de me sentir un peu plus à l’aise, allai chercher ma bouteille de whisky écossais 12 ans d’âge et vint ouvrir.
Tadam ! fis-je en brandissant l’alcool. Tu m’en diras des nouvelles…allez, entre. Mets-toi à l’aise.

__________________________

We're strong ;
heartache to heartache, we stand ;

We are strong
No one can tell us we're wrong
Searching our hearts for so long
Both of us knowing
Love is a battlefield

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Niels Björk
messages : 1679
ici depuis : 18/06/2018
crédits : sharkiwi (av) / minori (sign) kaotika, alittlebitofrain (icons) / charlie ♡ (crackship)
statut : only you could fill this empty space (aelya)
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: tell me something boy...(niels)   Mar 5 Fév 2019 - 22:19

Même avec toute la volonté du monde, Niels savait qu'il ne pourrait pas éternellement jouer les gros durs devant elle, et surtout pas lorsqu'il était aussi touché, son masque tombant au sol. Lys était loin d'être stupide, et de toute façon, il fallait être aveugle pour ne pas remarquer qu'il traversait une période sombre. Ce n'était pas son genre de baisser les bras avant même d'avoir entamer le combat, mais cette fois-ci, il avait comme l'impression que la victoire était inatteignable, comme si elle lui échappait sans qu'il ne puisse rien faire pour la rattraper. Cette conversation avec sa voisine semblait néanmoins lui faire un grand bien, lui donnant quelques instants pour souffler et s'adonner à son jeu préféré. « Faut prendre ses précautions. Jouer aux cartes, ça n'est innocent qu'au premier abord. » S'amusa-t-il, tentant d'alimenter cette tension qu'il parvenait déjà à sentir, jouant avec malice sur les souvenirs de leurs instants d'égarement qu'ils avaient, à bien des égards, encore parfaitement en tête. Il avait volontairement scruté son visage, balayant ces zones de son corps à peine couvert avec un regard fiévreux, juste pour profiter de ces secondes qui tournaient à son avantage. Il hocha finalement la tête, un faible sourire sur les lèvres. « On va pas prendre de risque. Je te rejoins tout de suite. » Il lui lança un clin d’œil furtif, se retournant dans la foulée pour passer la baie vitrée et se rendre du côté du palier, là où Lys l'attendait déjà, une bouteille de whisky à la main. « J'espère que c'est pas une tentative vicieuse pour me rendre saoul et pouvoir profiter de moi. » Ajouta-t-il, prenant un air faussement suspicieux avant d'entrer chez elle, reconnaissant bien les lieux qu'il avait eu l'occasion de visiter quelques furtives fois, même si la pièce qu'il connaissait le mieux restait sa chambre.

__________________________

But I know, So close, no matter how far. couldn't be much more from the heart. Forever trusting who we are and nothing else matters.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Lys R. Kickett
messages : 144
ici depuis : 03/02/2019
crédits : moon rhapsodies
statut : célibataire.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: tell me something boy...(niels)   Mer 6 Fév 2019 - 0:43

J’adorais cette manière qu’il avait de me regarder ; cela faisait se couvrir de frissons tout mon corps et se dresser la pointe de mes seins presque instantanément. Une boule dans mon ventre, comme du feu, faisait se répandre dans mes veines un désir ardent que seules ses caresses pouvaient apaiser. J’avais envie de lui, férocement. La frustration de mon ébat raté du soir et les souvenirs des orgasmes que Niels m’avait donné par le passé ne faisait qu’attiser cela, comme un tisonnier des braises. Cela me rendait légèrement fébrile.
Je le laissai entrer, veillant à ce que nos corps ne se frôlent pas ; j’avais le sentiment qu’un seul contact, même léger, suffirait à m’embraser complètement. Un rire s’échappa de mes lèvres devant la remarque qu’il fit.
Tu as peur, Niels ? N’est-ce pas toi le bad-boy dans l’histoire ? Qu’est-ce qu’une petite ingénue comme moi peut bien te faire, dis-moi ?
Je rigolai, enjôleuse puis l’invitai à me suivre dans l’espace salon. J’attrapai deux verres dans le tiroir de la table basse et nous servis du whisky. J’en tendis un à Niels puis trinquai avant de porter le liquide à mes lèvres. L’alcool brûla délicieusement ma langue.
Hm, y’a pas à dire, les écossais savent faire du whisky, gémis-je, je crois que c’est la chose la plus délicieuse que je mets dans ma bouche ce soir. Ceci dit, la nuit n’est pas finie…
Je levai des yeux provocateurs vers mon voisin, en me mordant ostensiblement les lèvres. J’attrapai ensuite un petit paquet de carte sur la table basse et lui tendis.
C’est toi qui mélange ? Ou…tu veux que je m’en occupe ? dis-je en promenant sur lui un regard équivoque.

__________________________

We're strong ;
heartache to heartache, we stand ;

We are strong
No one can tell us we're wrong
Searching our hearts for so long
Both of us knowing
Love is a battlefield

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Niels Björk
messages : 1679
ici depuis : 18/06/2018
crédits : sharkiwi (av) / minori (sign) kaotika, alittlebitofrain (icons) / charlie ♡ (crackship)
statut : only you could fill this empty space (aelya)
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: tell me something boy...(niels)   Mer 6 Fév 2019 - 23:34

Cette situation ressemblait à s'y méprendre à celle qu'ils avaient vécu il y a quelques mois de ça, avant qu'Aelya ne revienne dans sa vie, et où Niels s'était laissé tenter par le corps de Lys qu'il avait voulu voir se soulever sous ses mouvements experts. Ces soirs-là, il l'avait découvert de manière beaucoup plus intime, apprenant à appréhendant une toute autre personnalité que celle qu'elle avait bien voulu lui montrer depuis qu'ils se connaissaient. Et depuis, cette tension entre eux était restée intact, animant leurs courts échanges même s'il avait tenté de l'éviter lorsqu'Aelya était dans les parages. Parce-qu'il connaissait son tempérament, et il était convaincu qu'elle n'aurait jamais accepté qu'il puisse flirter avec la voisine. Alors, il s'était concentré sur sa relation et les sentiments qu'il éprouvait à l'égard d'Aelya, ne se risquant pas à emprunter la pente glissante qui l'amènerait vers Lys. « On m'a toujours dit qu'il fallait se méfier de l'eau qui dort. J'veux juste m'assurer que j'suis pas en train de tomber dans un guet-apens. » Souffla-t-il, laissant la jolie brune fermer la porte derrière eux avant de se retourner vers elle. « Mais c'est pas ton style de séquestrer des garçons chez toi pour arriver à tes fins, n'est-ce pas ? » Un sourire malicieux vint étirer ses lèvres avant qu'il ne suive son hôte jusqu'au salon où il s'installa sur le canapé. Il trinqua avec elle, buvant une gorgée de ce whisky qu'elle avait sorti pour l'occasion, amusé par son comportement provoquant qu'elle maniait avec un naturel déconcertant. « T'es vraiment diabolique, tu le sais ? » Et ça lui plaisait, sûrement beaucoup trop. « J'crois que tu t'en étais occupée la dernière fois, laisse-moi faire cette fois-ci. » Ajouta-t-il, attrapant le paquet qu'elle tenait entre ses doigts, battant les cartes en faisant mine d'être totalement concentré sur ce qu'il faisait alors qu'il pouvait aisément sentir son regard sur lui. « Alors, à quoi tu veux jouer ? » Dit-il, arquant un sourcil en relevant les yeux vers elle.

__________________________

But I know, So close, no matter how far. couldn't be much more from the heart. Forever trusting who we are and nothing else matters.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Lys R. Kickett
messages : 144
ici depuis : 03/02/2019
crédits : moon rhapsodies
statut : célibataire.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: tell me something boy...(niels)   Jeu 7 Fév 2019 - 0:56

Niels jouait. Sa langue avait beau s’échiner à prétendre le contraire, il jouait bel et bien. Je le sentais dans sa gestuel, de la suavité de sa voix et ses sourires taquins qui manquaient me faire fondre à chaque fois. L’air, à présent, se coupait presque au couteau tant la tension était poussée à son paroxysme. J’avais envie de lui, une envie totalement incontrôlée et vive, presque piquante ou douloureuse. Mes seins étaient lourds de ne pas être encore caressés par ses mains. Cet homme était la luxure personnifiée, un simple étirement de ses lèvres, un regard seulement suffisait à m’embraser tout le corps. Une combustion spontanée que j’accueillais bien volontiers tant elle était grisante. Je ne pus m’empêcher de sourire lorsqu’il évoqua mon caractère diabolique quand c’était lui qui me poussait au vice. Je ne répondis pas et me contentai de le regarder battre les cartes. Il affichait cette mine sérieuse qui lui donnait à la fois une allure adorable et dangereusement sexy. J’avais envie de passer ma main dans ses cheveux, de sentir les mèches glisser sensuellement entre mes doigts. Quand il me demanda à quel jeu j’avais envie de jouer, je ne pus réprimer un petit rire amusé.
L’Ascenseur, tu connais ? demandai-je. On appelle aussi ça la Grimpette, je crois. Mais je viens de me souvenir qu’il faut être au moins quatre pour y jouer…
Je fis mine de réfléchir, tout en me rapprochant. Je me penchai légèrement vers lui, feignant l’innocence la plus totale, tandis que le pant entrouvert de mon kimono lui permettrait très certainement d’entrevoir ma poitrine nue sous la soie.
Qu’est-ce qu’on pourrait bien faire à deux, dis-moi ?

__________________________

We're strong ;
heartache to heartache, we stand ;

We are strong
No one can tell us we're wrong
Searching our hearts for so long
Both of us knowing
Love is a battlefield

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Niels Björk
messages : 1679
ici depuis : 18/06/2018
crédits : sharkiwi (av) / minori (sign) kaotika, alittlebitofrain (icons) / charlie ♡ (crackship)
statut : only you could fill this empty space (aelya)
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: tell me something boy...(niels)   Jeu 7 Fév 2019 - 18:34

Niels savait pertinemment qu'il jouait un jeu beaucoup trop dangereux avec Lys. Ils se connaissaient à présent, bien plus profondément que comme deux simples voisins ne le devraient normalement. Et pourtant, la tension continuait de s'opérer, devenant de plus en plus intense, sans que le brun ne parvienne à y mettre fin. Il savait même qu'il empirait les choses en ayant accepté de débarquer chez elle, sachant pertinemment que Lys continuerait ce qu'elle avait entrepris même si elle prétendait le contraire. Peut-être que c'était ce dont il avait besoin, lui qui avait un bordel pas possible dans la tête depuis qu'Aelya était partie, le laissant à la merci de ses pensées beaucoup trop sombres. Amusé par sa mine faussement innocente, il lui avait pris le paquet de cartes entre les mains, se mettant à les battre avant de reposer son regard sur Lys. Il pencha légèrement la tête, un air faussement interloqué aux mots qu'elle prononça, comprenant très bien ce qu'elle tentait de faire. Et d'ailleurs, il put ressentir de plein fouet son désir grandissant lorsqu'elle s'approcha légèrement de lui, parvenant à sentir sa peau brûlante de là où il était, ses yeux valsant sur son corps à moitié couvert, s'arrêtant sur son décolleté. « Lys... en plus d'être diabolique, t'es complètement dangereuse. » Il se mordit discrètement la lèvre, ses doigts venant frôler sa peau, se chargeant de remettre le fin tissu sur elle juste avant que ses yeux ne retrouvent les siens. « J'en ai aucune idée, j'pensais que t'étais créative. » Ajouta-t-il pour lui répondre, haussant les épaules de manière habile, un léger sourire taquin venant étirer ses lèvres.

__________________________

But I know, So close, no matter how far. couldn't be much more from the heart. Forever trusting who we are and nothing else matters.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Lys R. Kickett
messages : 144
ici depuis : 03/02/2019
crédits : moon rhapsodies
statut : célibataire.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: tell me something boy...(niels)   Jeu 7 Fév 2019 - 19:24

Comme je l’avais pressentis un seul effleurement de ses doigts suffit à m’électriser, ça et les regards appuyés qu’il n’avait pas pu s’empêcher de portée sur ma poitrine. Son désir semblait se percuter au mien, même s’il n’en disait rien, la chaleur qui se dégageait de lui et la malice dans ses yeux ne trompait personne, et surement pas mois. Nous n’avions échangés que quelques étreintes, mais je savais reconnaître quand il avait envie de moi, et je savais que c’était pareil pour lui. Nous étions parfaitement conscients, l’un comme l’autre de ce que nous faisions, même si la raison semblait nous avoir quitté tous les deux et que seules nos pulsions guidait nos gestes. Primaires, brutes, du genre qui avait besoin d’être assouvies, presque animale finalement. Je n’avais aucun mal avec ça, le sexe pour moi était beau, il était l’union de deux corps, un geste naturel et sain, qui réveillait nos instincts. Rien à voir avec l’amour qui, lui, était guidé par la tête et non le ventre. Car c’était bien de cela qu’il s’agissait, une faim insatiable de l’autre, un besoin de se nourrir. Mes prunelles étaient fixées dans les siennes et la tension qui demeurait entre nous n’en était que renforcée, presque insoutenable. Je n’avais plus envie de jouer, je ne tenais plus. Lentement, féline, je m’avancai encore, calai un genoux entre ses jambes et pris appui sur l’accoudoir du canapé derrière lui. Mon autre main descendit sur son ventre encore vêtu, appréhendant ses muscles fins. Je baissai les yeux sur sa bouche et m’approchai jusqu’à la lisière de ses lèvres.
Je crois que tu sais très bien à quel point je peux être créative, Niels…
Ma main saisit sa ceinture, mais se stoppa à cet endroit. J’ancrai à nouveau mon regard dans le sien.
Dis-moi d’arrêter et j’arrête.

__________________________

We're strong ;
heartache to heartache, we stand ;

We are strong
No one can tell us we're wrong
Searching our hearts for so long
Both of us knowing
Love is a battlefield

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Niels Björk
messages : 1679
ici depuis : 18/06/2018
crédits : sharkiwi (av) / minori (sign) kaotika, alittlebitofrain (icons) / charlie ♡ (crackship)
statut : only you could fill this empty space (aelya)
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: tell me something boy...(niels)   Sam 9 Fév 2019 - 1:44

Évidemment qu'il avait su le risque qu'il prenait en acceptant sa proposition, celle de venir passer quelques instants dans cet appartement où ils avaient déjà bien franchi les limites du raisonnable. Et semble-t-il qu'ils courraient tous les deux vers le même déroulement s'ils continuaient à se renvoyer la balle chacun leur tour, jouant avec la patience de l'autre. Et aussi séduisante que Lys pouvait paraître, Niels ne parvenait toujours pas à oublier l'image d'Aelya qui le hantait dans un coin de sa tête, le visage de sa voisine ne parvenant pas à lui changer totalement les idées. Il aurait pourtant aimé réussir à stopper ses questionnements, ses doutes, surtout lorsqu'il sentait que son corps était irrémédiablement attiré par celui de Lys, qui continuait de vouloir le faire tanguer sur une pente bien trop glissante. Il se mordit légèrement la lèvre alors que ses yeux ne quittaient pas les siens, sentant son pouls s'emballer alors qu'elle se rapprocha davantage, comme pour le piéger dans son étreinte bien trop séduisante. Ses yeux vrillèrent sur ses lèvres lorsqu'elle reprit la parole, laissant s'écouler quelques secondes d'un silence lourd en tension sexuelle, son regard la dévorant. Puis, il arrêta un instant de se ressasser les mêmes questions, attrapant sauvagement ses lèvres qu'il embrassa sans retenue, sa langue venant à la rencontre de la sienne. Ses mains vinrent se poser contre ses hanches, l'attirant au plus près de lui, contre son bassin qu'il provoqua légèrement avec les mouvements du sien. Puis soudainement, il repensa à Aelya, à ce sentiment étrange de trahison qui venait de s'immiscer en lui, l'obligeant à rompre ce baiser fiévreux en cours de route qui le laissa à bout de souffle. « Attends... désolé. J'suis con, j'peux pas faire ça. » Dit-il, d'une voix basse, embarrassée, peinant même à retrouver son regard à présent. « J'suis pas guéri d'elle... » Avoua-t-il, à demi-mots, lui faisant comprendre qu'Aelya s'était éclipsée de sa vie et qu'il était pour l'instant incapable de faire une croix sur elle.

__________________________

But I know, So close, no matter how far. couldn't be much more from the heart. Forever trusting who we are and nothing else matters.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
Lys R. Kickett
messages : 144
ici depuis : 03/02/2019
crédits : moon rhapsodies
statut : célibataire.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

MessageSujet: Re: tell me something boy...(niels)   Sam 9 Fév 2019 - 15:26

La violence de son baiser me percuta, pour autant je n’allais pas m’en plaindre, c’était tout ce que j’avais voulu depuis que j’avais posé mon regard sur lui, ce soir, sur le balcon. Ses lèvres brûlantes qui semblaient vouloir me manger toute entière ravivèrent des souvenirs de nos ébats passés, de nos corps enlacés, de nos peaux qui se couvraient de sueur et des cris qu’il m’avait fait pousser. Tandis qu’il s’agrippait à mes hanches, je passai mes mains dans ses cheveux pour donner plus d’intensité à ce baiser qui me faisait déjà trembler. Son corps cherchait le mien, l’attisait. Ma réponse fut immédiate ; d’excitation, je laissai un gémissement mourir contre sa bouche qui, tout à coup m’échappa sans que je ne comprenne pourquoi. Essoufflée et dans l’incompréhension totale, je levai les cils vers Niels. Sa voix saccadée était emplie d’une tristesse qui me peina beaucoup et aussitôt, je laissai derrière moi mon humeur concupiscente pour l’écouter. Il avait le cœur brisé, cela crevait aux yeux. Avec tendresse, je lui caressai soudain la joue, tâchant de l’apaiser puis vins simplement l’étreindre, entourant mes bras autour de lui pour le réconforter, lui donner toute la chaleur dont j’étais capable et dont il avait probablement besoin. J’avais aimé, une fois, moi aussi, et je savais la douleur que représentait une rupture, en particulier lorsque l’amour était vif. Depuis, j’avais décidé de garder à jamais la clef de mon cœur dans ma propre poche plutôt que de me risquer à la confier à un autre. Un être aimé était capable de vous combler d’un bonheur presque irréel et le lendemain, de vous laisser avec une porte baillante où les courants d’air s’engouffraient avec la violence des ouragans. Un moment, je restai immobile, frictionnant avec douceur le dos de mon voisin, ne sachant pas trop comment lui faire du bien.
Ca fait un mal de chien, je sais…Protège-toi, c’est tout ce que tu as à faire.


__________________________

We're strong ;
heartache to heartache, we stand ;

We are strong
No one can tell us we're wrong
Searching our hearts for so long
Both of us knowing
Love is a battlefield

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Afficher

MessageSujet: Re: tell me something boy...(niels)   

Revenir en haut Aller en bas
 
tell me something boy...(niels)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: appartements-
Sauter vers:  
The Writers a encore frappé !
Non ils n'ont pas disparu, bien au contraire, TW s'est même renforcé en embauchant deux personnes de plus. Mais ils se demandent si vous, vous n'avez-vous pas oublié que vous pouviez leur envoyer des rumeurs ? N'hésitez plus !
clique pour leur envoyer un mp.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ RPS LIBRES