AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Silent night + Nate

Aller en bas 
AuteurMessage
adm h
Elijah Stuart
messages : 73
ici depuis : 31/01/2019
crédits : Kidd
double-compte : Léo, Terrence & Samuel
statut : Prétendument en couple avec une très belle femme mais on ne l'a jamais vue
Afficher

MessageSujet: Silent night + Nate   Mar 12 Fév 2019 - 22:45

Sydney était une ville bruyante, grouillante, en constant mouvement. On se plaignait souvent du manque d’insonorisation des logements, surtout lorsqu’on se trouvait dans un quartier animé ou bien près du passage du métro. Et le fait d’avoir quitté la mégapole devait apporter plus de calme et de repos à Elijah, lui qui avait grandi dans un quartier résidentiel de Bowen, il voyait au moins cet avantage là à retourner vivre dans la ville qui l’avait vu naître. Pourtant depuis son emménagement dans son grand loft tout confort, on ne pouvait pas dire qu’il profitait de ce plaisir simple. Du moins le soir. Tous les soirs c’était la même chose, il entendait les cris d’un gamin à travers les murs. Enfin quand on disait un, on pourrait presque croire qu’ils étaient une dizaine là dedans. Et ça durait des heures -nooon, il n’éxagérait jamais- Alors il avait bien voulu être sympa, laisser le bénéfice du doute à ses voisins, après tout ils devaient être gentils, il n’y avait pas de raison mais clairement, s’ils n’arrivaient pas à faire taire leur gosse, l’entente n’allait pas rester cordiale bien longtemps. Elijah n’avait encore jamais croisé lesdits voisins, le matin il partait tôt et le soir il rentrait assez tard de son bureau, à une heure où, normalement, tout gamin bien constitué devait dormir ! On comprendra aisément que le brun n’avait pas d’enfant et qu’il n’en avait jamais fréquenté, de près où de loin, il ne comprenait pas leur fonctionnement, lui partait naïvement du principe que ces petites choses devaient être couchées avant vingt heure et dormir à poings fermés, ne disait-on pas dormir comme un bébé… Bah ce gamin là ne devait pas connaître l’expression ! Il était près de vingt-deux heure et c’était la fête des gosses chez les voisins, manque de bol, ce soir pas fait comme un autre, Eli avait une migraine, du genre à avoir envie de s’arracher les yeux. Les migraines, c’était sa petite faiblesse à lui, on disait qu’il passait trop de temps derrière l’écran de son ordinateur, qu’il travaillait trop, il vivait avec depuis des années mais quand ça lui prenait, il avait besoin de silence et de paix, tout ce qu’il n’avait pas ce soir. Après avoir lâché un énième juron et pris l’air, il se décida à aller sonner chez ses voisins. Il frappa deux coups secs sur la porte d’à côté, d’ici il entendait encore plus les cris.

__________________________


--- and suddenly
What doesn't kill you makes you stronger.


Dernière édition par Elijah Stuart le Mer 13 Mar 2019 - 23:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Natanaël Devon
messages : 4142
ici depuis : 19/03/2016
crédits : Angie
double-compte : Ayla Lawter
statut : célibataire et heureux papa de deux bébés magnifiques
Afficher

MessageSujet: Re: Silent night + Nate   Mer 13 Fév 2019 - 13:42

    Nate avait l'habitude de coucher les bébés au alentour de 20h et ça se passait bien, mais depuis quelques nuits, les loulous avaient décider de se rebeller et ne voulaient plus dormir avant 11h ! Et le jeune papa ne comprenait vraiment pas pourquoi, bon c'était surement une phase et ils allaient retrouver leur rythme ! Il était maintenant près de 22h et les bébés s'amusaient à crier et à faire des vocalise, Nate tout près d'eux essayait de les calmer, de leur lire une histoire ou quoi qu'il puisse faire pour qu'ils pensent à autre chose qu'à crier. Au début, on lui avait dit que c'était surement les dents, mais ils les avaient fait tous les deux y a quelques mois maintenant. "Chuuuut, lalalaaa" Bon ce n'était pas très efficace ! C'est quoi cette crise d'ado à même pas 11 mois ? Non ce devait être autre chose qui lui échappait. En attendant il avait un peu peur que ça gêne les voisins, les murs ne semblaient pas si épais que ça. Nate posa une main sur leur ventre pour essayer de les calmer, mais ça ne semblait pas fonctionner. Le beau brun tourna la tête quand il entendit que l'on frappait à la porte, qui pouvait bien déranger les gens à cette heure !

    Il traversa le salon, et ouvrit la porte, un jeune homme se tenait sur le pas de la porte, peut être un voisin. Il avait l'air quelque peu énervé. "Bonsoir ! Vous voulez entrer ?" Proposa néanmoins Nate, de là où ils étaient on entendait encore les petits qui babillaient autant qu'ils le pouvaient ! D'ailleurs, peut être qu'ils étaient la cause de la présence de ce voisin un peu énervé. Nate se passa une main sur la nuque. "Si c'est le crie des bébés qui vous dérange je suis vraiment désolé, ça fait presque deux heures qu'ils devraient dormir, mais j'ai beau tout faire ils n'en font qu'à leur tête !" Essayez de faire entendre raison à deux bébés ! C'est pratiquement impossible, en attendant ils avaient déranger au moins un voisin. "Vous vous y connaissez en enfants ? Vous avez un conseil pour qu'ils s'endorment ?" Il rit même si c'était plutôt un rire nerveux qu'autre chose. ça va là l'heure était plutôt raisonnable encore, ce n'est pas comme si il était minuit ou même plus tard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
Elijah Stuart
messages : 73
ici depuis : 31/01/2019
crédits : Kidd
double-compte : Léo, Terrence & Samuel
statut : Prétendument en couple avec une très belle femme mais on ne l'a jamais vue
Afficher

MessageSujet: Re: Silent night + Nate   Mer 20 Fév 2019 - 22:46

Il ne fallut pas longtemps pour que la porte s’ouvre sur un barbu avec des cernes qui creusaient son visage. D’un coup, à le regarder, Elijah eut presque pitié de lui. L’autre ne demanda même pas qui il était, il lui proposait déjà d’entrer, c’était plutôt sympa. Mais il n’était pas vraiment là pour ça. Une fois la porte ouverte, il entendait encore plus les cris du… des mioches ? Combien y en avait-il ? Il haussa les sourcils. Non, pas vraiment, merci. Son ton était sec et la façon dont il serrait la mâchoire montrait qu’il n’était pas vraiment d’humeur à sympathiser à cette heure. Ouais, j’entends bien en effet. J’suis votre voisin de palier. Et croyez moi, les murs sont en papier. Il osa un regard par dessus l’épaule de son voisin mais de là il ne voyait pas les fameux monstres. Puis il reporta son attention sur le jeune père qui lui demandait carrément des conseils pour s’occuper de ses gosses, c’était le monde à l’envers. J’sais pas, vous avez essayé la musique métal à fond à côté de leur berceau ? La belle blague, ouais, on avait sûrement vu mieux comme idée. Mais il n’était clairement pas la meilleure personne à qui demander ça, Elijah n'avait aucune idée de comment apaiser un enfant et surtout aucune patience pour ça. Puis c’étaient ses gamins, fallait qu’il assume, papa. Leur mère ne peut pas leur chanter de berceuse ? Il avait un vague souvenir de la voix de sa propre mère quand il était petit, la seule à pouvoir l’apaiser lorsqu’il n’allait pas bien. Ou vous peut-être, vous avez sûrement un stock de chansons en mémoire. En tout cas il allait falloir trouver une solution, à commencer par retourner auprès des mômes qui montaient en décibels derrière eux.

__________________________


--- and suddenly
What doesn't kill you makes you stronger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Natanaël Devon
messages : 4142
ici depuis : 19/03/2016
crédits : Angie
double-compte : Ayla Lawter
statut : célibataire et heureux papa de deux bébés magnifiques
Afficher

MessageSujet: Re: Silent night + Nate   Ven 22 Fév 2019 - 18:03

    Ce soir là les bébés avaient décider de faire un peu durer le plaisir, et à près de 22h ils continuaient de lutter contre le sommeil ! Rien n'y faisait, pas même les histoires et leur chansons préférés qui d'habitude ne mettait pas 5 min pour les endormir ! Peut-être qu'ils entraient dans une période un peu rebel. Le fait qu'ils étaient deux dans la même chambre n'aidait pas du tout, mais pour le moment il ne pouvait pas vraiment faire autrement ! Et ils ne gênaient pas que le beau brun, mais aussi les voisins ! D'ailleurs l'un d'eux avait frappé à la porte, Nate était adossé au chambranle de la porte essayant de le calmer un peu, car il semblait particulièrement énerve ! "Je suis désolé, pourtant je fais mon possible pour les calmer" Nate secoua la tête, il n'avait pas tord l'insonorisation n'était pas terrible, mais ce n'était pas une raison pour s'énerver autant, ce ne sont que des cris d'enfants.

    Le jeune papa leva les yeux aux ciel, non mais c'est quoi cet idée à la con ? Il doit se croire malin en plus d'avoir dit une telle connerie. Tout en écoutant ses âneries, Nate essayait de tendre l'oreille pour voire si les loulous continuaient à faire la fête ! "Bah la maman doit se trouver en Irlande, donc pas certain que les loulous l'entendent chanter. Je leur ai chanter une dizaine de chansons ce soir, d'habitude ça leur suffit, mais pas aujourd'hui apparemment !" Des chansons il en connaissait la masse ! Mais en écoutant le voisin c'est limite si il était un père indigne, d'ailleurs qu'est ce qu'il y connaissait aux enfants lui ? "Vous avez des enfants ?" Il haussa un sourcil curieux. C'est bien facile de venir se plaindre sans ne rien faire pour améliorer la situation. "Vous voulez essayer de les calmer ?" Maintenant qu'il est là, autant qu'il se rende utile. D'un sens il comprenait que ça puisse gêner les voisins, mais il n'aimait vraiment pas qu'on s’immisce de la sorte dans leur vie. ça arrive non de ne pas arriver à dormir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
Elijah Stuart
messages : 73
ici depuis : 31/01/2019
crédits : Kidd
double-compte : Léo, Terrence & Samuel
statut : Prétendument en couple avec une très belle femme mais on ne l'a jamais vue
Afficher

MessageSujet: Re: Silent night + Nate   Mer 13 Mar 2019 - 22:16

On ne pouvait comprendre et supporter les cris d’enfants que quand on en en avait réellement. Elijah en était persuadé. Et pour le moment, il n’était pas tellement dans cette optique là. C’était dans ces moments là qu’il était presque heureux de ne pas avoir de mère sur le dos à lui demander sans cesse quand il daignerait lui donner des petits-enfants, au moins, de se côté là il n’avait pas à s’en faire, il n’y aurait plus jamais personne pour lui réclamer. Il n’avait jamais voulu d’enfant, en fait il n’y avait jamais vraiment pensé, peut-être qu’un jour, s’il avait la chance de rencontrer la bonne personne, changerait-il d’avis, mais pour le moment, à entendre les deux morveux d’à côté s’époumoner face à leur père désespéré, il ne sentait aucun désir de paternité pointer le bout de son nez. Le jeune père semblait au bout du rouleau, ce n’était pas beau à voir. Et la migraine de Stuart battait ses tempes à l’en faire se cogner la tête contre le mur. A sa réponse il comprit que le pauvre gars était seul à bord de ce navire, seul avec deux petits monstres, il éprouva une sorte de pitié pour lui l’espace d’une seconde. Quelle mère pouvait abandonner ses enfants ? En vérité il ne connaissait pas ce gars, ni la mère, il les jugeait depuis le départ comme s’il pensait vraiment être meilleur qu’eux alors qu’il ne valait certainement pas mieux. Eli et son seuil de tolérance… bravo. La question du voisin le laissa bouche-bé. Non… Il baissa les yeux au sol, l’autre avait touché juste et il se sentait con tout d’un coup. J’vois pas bien ce que je peux faire pour aider. Mais le voisin l’entraîna dans la pièce où se trouvaient les bébés, sur le coup de la surprise en voyant une nouvelle tête ils s’arrêtèrent de pleurer. Elijah esquissa un sourire, presque fier de lui, mais ce ne fut qu’un court répit, les vocalises reprirent de plus belle. Il s’approcha alors d’un berceau et en pris un dans ses bras, évidemment il se sentit gauche, c’était bien la première fois qu’il tenait un nourrisson dans ses bras depuis la naissance de sa soeur. Et encore, il ne s’en souvenait pas. Il berça l’enfant contre lui doucement, sans avoir aucune notion de s’il faisait bien ou mal mais après tout, s’il avait mis ce gosse en danger, son père aurait sûrement dit quelque chose. Le petit être contre lui se calma et Stuart se tourna vers le papa. A votre, tour, on prend chacun le nôtre, me laissez pas tout seul comme ça, j’me sens stupide. Et après ? Après qui sait, peut-être allaient-ils réussir à les endormir, à force. Au moins ils ne pleuraient plus, c’était déjà une petite victoire.

__________________________


--- and suddenly
What doesn't kill you makes you stronger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Natanaël Devon
messages : 4142
ici depuis : 19/03/2016
crédits : Angie
double-compte : Ayla Lawter
statut : célibataire et heureux papa de deux bébés magnifiques
Afficher

MessageSujet: Re: Silent night + Nate   Ven 15 Mar 2019 - 17:21

    C'était très rare que les enfants aient autant de mal à s'endormir. Et ce bruit avait semble t- il gèné son voisin. En meme temps vu l'épaisseur ce n'était pas étonnant. Ça l'embetait mais là il ne savait plus trop quoi faire pour calmer les bébés. Peut être qu'ils faisaient une poussée dentaire mais ils choisissaient mal leur moment là ! Nate était à présent à la porte où un cousin de plaignait des cris des jumeaux, le soucis c'est qu'il avait tout essayé et il ne voyait pas trop quoi faire d'autre. Il arrivait bien a en calmer un mais pour peu de temps et ça reprenait de plus belle. Nate fit une petite moue en votant qu'il ne pouvait pas réellement l'aider, il leur avait déjà chanter des chanson, lu une ou deux petites histoires, d'habitude il s'en sortait toujours mais là il ne voyait pas vraiment de solutions. Il n'eut à peine le temps de réagir que le jeune papa fut entraîne dans son appartement, et ils se retrouvėrent dans la chambre des jumeaux. Le beau brun resta quelques secondes interdit, ayant du mal à réalisé que à peine quelques secondes plus tôt ils étaient encore à la porte puis  Nate alla vers l'autre berceau je suis désolé j'étais juste un peu surprit, espérons que ça les calme il bercait lui aussi le bébé contre lui, le bébé avait ses petits yeux qui se fermaient tout doucement, mais il ne reposa pas pour le moment, ayant peu qu'il se mette de nouveau à pleurer ! Le beau brun jeta un regard à Elijah, il s'en sortait plutôt pas mal avec le bébé, en général ils n'acceptaient pas d'être coucher par quelqu'un d'autre que Nate mais la fatigue d'avoir pleurer et crier pendant près 30 min devait commencer à faire son effet. je crois que je vais faire appel à vous dès qu'ils ne dormiront pas fit-il assez bas pour ne pas gêner les loulous. Pour le moment ils ne criaient plus, et ce calme était vraiment plutôt agréable. Nate reposa le bébé dans son berceau et il lui caressa sa petite tête pour finir de m'endormir, enfin il ne voulait pas crier victoire trop tôt mais pour le moment c'était plutôt bien partit. c'est la première fois qu'ils me font une telle crise pour ne pas dormir, je ne comprends pas trop ce qu'ils leur arrivent ! Nate mis en marche la petite boîte à musique, celle qui projetait des petits dessins sur les murs sur une petite musique douce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Afficher

MessageSujet: Re: Silent night + Nate   

Revenir en haut Aller en bas
 
Silent night + Nate
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: appartements-
Sauter vers:  
The Writers a encore frappé !
Non ils n'ont pas disparu, bien au contraire, TW s'est même renforcé en embauchant deux personnes de plus. Mais ils se demandent si vous, vous n'avez-vous pas oublié que vous pouviez leur envoyer des rumeurs ? N'hésitez plus !
clique pour leur envoyer un mp.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ RPS LIBRES