AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja)

Aller en bas 
AuteurMessage
Freja Ivanova
MESSAGES : 18461
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : aelya ♡ (a) moi (s)
COMPTES : ciàran, maddox, isaac, alix, noa & juliann.
STATUT : you cut me open and i keep bleeding.
#02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) Empty
adm f
MessageSujet: #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja)   #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) EmptyMar 14 Mai 2019 - 23:22

Cool. Avait-il répondu. Tu lèves les yeux au ciel en envoyant valser ton téléphone sur ton lit avant de rejoindre la salle-de-bains pour te préparer. Il s’est passé un tas de choses ces derniers mois dans ta vie mais beaucoup ont été laissées en suspens. A commencer par ce qu’il s’est passé aux Bowards entre Landon et Woody. Tu as déjà discuté de cet événement avec ce dernier mais en ce qui concerne Landon, tu n’as pas encore réglé tes comptes avec lui. Il faut dire que tu as mis ton couple à l’avant-plan de ta vie sans réellement te soucier du reste. D’abord parce que tu as décidé de donner une vraie chance à ta vie amoureuse, pour une fois. Mais surtout parce que tu ne peux t’empêcher de ressentir une certaine colère pour Landon qui ne s’atténue pas avec le temps. Il est bien loin ce temps où vous étiez en parfaite harmonie, à Sainte-Lucie. Il est révolu, ce temps des promesses, mais une chose est sûre, le retour à Bowen a été bien différent de ce que vous imaginiez. D’un côté, Landon t’a laissé vivre pleinement ta relation amoureuse avec Woody mais d’un autre, il s’est servi de tes confidences pour les retourner contre l’australien. Et si on ajoute à ça ce que tu as appris récemment concernant Tahlia, tu ne peux contenir plus longtemps cette colère. Tu as besoin de la laisser exploser, de la laisser prendre le dessus. Le fait que vous soyez en « pause » avec Woody a sûrement provoqué cette prise de décision mais pour l’instant, tout ce qui compte c’est d’enfin mettre les choses au clair avec Landon. Tu enfiles rapidement un jeans avec un tee-shirt noir assez ample mais qui laisse entrevoir ton ventre, puis quittes ton appartement pour rejoindre la maison de l’anglais en voiture. Un peu plus de vingt minutes plus tard, comme prévu, te voilà devant sa porte, hésitante. Tu sais que tu as besoin d’avoir cette discussion avec Landon mais tu as peur de ce qui pourrait en découler. Tu as peur des conséquences, tout simplement. Mais ta détermination prenant le dessus, tu frappes à la porte, ton visage figé, sans réelle expression. Et au moment où il ouvre la porte et où ton regard se pose enfin sur lui, tu sens toute ta colère se déverser à travers ton corps. « Salut. » Dis-tu assez froidement avant d’entrer quand Landon s’écarte pour te laisser passer. Tu rejoins le salon machinalement, connaissant les lieux par cœur. Des lieux qui ont souvent abrités vos échanges charnels, passionnés. Mais qui, aujourd’hui, devront contenir cette trop grosse colère que tu retiens depuis bien trop longtemps. Elle n’est pas totalement tournée vers Landon, cette colère, et c’est peut-être injuste de la déverser sur lui de cette façon mais c’est la seule solution que tu as trouvée, la seule issue possible. « Pourquoi t’as fait ça, aux Bowards ? Qu’est-ce que tu cherchais ? » Demandes-tu calmement mais en prenant un air faussement détaché. Tu veux lui laisser la possibilité de s’expliquer avant de démolir ses arguments un par un. Pour que Landon comprenne qu’il t’a profondément blessée et que tu n’es pas prête à tirer un trait sur cette erreur aussi facilement.

__________________________

Et moi je suis tombé en esclavage ; de ce sourire, de ce visage. J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes. Et construire un empire, juste pour ton sourire. » two words, seven letters, and i'm yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t14944-snapchat-de-freja
Landon Henderson
MESSAGES : 1430
ICI DEPUIS : 10/01/2018
CRÉDITS : unbreakable (av.) | obisidenne (sign.)
COMPTES : clive taylor
STATUT : like the snow… cold and silent.
#02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja)   #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) EmptyJeu 16 Mai 2019 - 23:33


Inattendu. C’est ce mot qui avait traversé ton esprit au moment où tu avais vu le prénom de Freja s’afficher sur ton téléphone. T’aurais bien voulu faire comme si tu avais oublié qui elle était mais t’étais encore bien loin d’y parvenir. On oubliait pas une personne comme elle, même si votre dernier échange en date avait été tendu, même si elle t’avait écarté pour laisser plus de place à un autre. Tout ce qu’il s’était passé te restait encore en travers de la gorge, mais tu refusais de te porter comme unique responsable. T’avais ce goût amer en bouche, te poussant à répondre à ses deux messages de la façon la plus impersonnelle qui soit. Tu ne voulais pas qu’elle puisse penser que quelque part au fond de toi, tu avais encore besoin d’elle, que quelque part au fond de toi, t’attendais plus que d’être chez toi et d’ouvrir la porte pour la voir en face de toi. Alors t’avais fini par tourner le dos à l’horizon qui s’étendait sous tes yeux, enfilant ton casque pour faire rugir ta cylindrée et retrouver ton domicile. Tu savais que si elle venait aujourd’hui, ce n’était pas pour te sauter dans les bras, pas non plus pour retrouver ce qui avait été mis entre parenthèses et qui n’existait plus à l’heure actuelle. Car sinon elle n’aurait jamais pris la peine de t’écrire, elle serait venue sans prévenir comme elle l’avait toujours fait. Seulement aujourd’hui, ce serait différent. Et peu à peu, ce qui semblait être de l’impatience se transformait en un cumul de rage et de colère. Alors quand t’avais fait taire le moteur et que tu étais rentré chez toi, ton premier réflexe avait été d’enlever ton casque et de te regarder dans le miroir. Ce même miroir que tu avais souvent regardé lorsque tu bossais encore à la banque, à regarder ce à quoi tu ressemblais. A ce type que tu n’étais pas, à cet homme que tu avais pensé pouvoir effacer pour être qui tu étais vraiment. Mais Freja t’avait lâché et ta volonté avec. Tu finis par cesser bien vite de faire face à ton reflet, sentant ton colocataire venir se frotter contre tes jambes, réclamant sa pâtée dans un miaulement auquel t’avais fini par t’habituer. Mais t’as à peine le temps de commencer à retirer ton blouson que tu entends frapper à la porte. Tu retournes alors sur tes pas pour aller l’ouvrir et c’est là que tu la vois; Freja, devant toi, vos regards qui se croisent pour la première fois depuis bien longtemps. Tu sens la tension entre vous quand elle te salue, te contentant de t’écarter sans lui retourner le moindre mot, préférant la regarder passer à côté de toi et de refermer la porte derrière elle. Tu te débarrasses de ton blouson et tu la suis entre ces murs qu’elle a décoré, te réduisant au silence. C’est elle qui vient le briser et en deux questions, elle te fait comprendre la raison de sa venue. Tu ne fais que lui sourire, tu ne réponds rien, lui tournant même le dos en te dirigeant vers la cuisine, cherchant la pâtée pour le chat qui semblait s’impatienter. «Tu veux boire quelque chose?» Tu ne comptais pas lui donner des réponses aussi simplement, elle ne pouvait pas débarquer et te demander des explications, pas aussi facilement. «Il sait que t’es là?» que tu rajoutes en faisant allusion à Woody, bien qu’en réalité, tu te foutais bien de sa réponse.

__________________________

I read somewhere that smiling is the best way to face every problem, to crush every fear, to hide every pain. so from now, I will do my very best to succeed at it. at least, just once.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15480-snapchat-de-landon
Freja Ivanova
MESSAGES : 18461
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : aelya ♡ (a) moi (s)
COMPTES : ciàran, maddox, isaac, alix, noa & juliann.
STATUT : you cut me open and i keep bleeding.
#02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) Empty
adm f
MessageSujet: Re: #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja)   #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) EmptyVen 17 Mai 2019 - 0:07

Dans le fond, tu aurais préféré que les choses se passent autrement, entre Landon et toi. Tu aurais préféré pouvoir garder votre complicité tout en étant en couple avec Woody mais ça aurait été utopique de penser ça. Vu la relation que tu as - ou avais - avec Landon, jamais tu n'aurais pu t'investir à cent pour cent dans ton couple. Parce que ce que vous avez partagé à Sainte-Lucie, ça a chamboulé beaucoup de choses, trop de choses même. Alors oui, tu as été incapable de tenir cette promesse faite en haut de cette falaise, et c'est peut-être la chose que tu regrettes le plus, mais c'était nécessaire. Peut-être que votre relation ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui si cette promesse avait été tenue ou peut-être que si. Vous ne le saurez jamais. Mais en tout cas, une chose est sûre, tu n'avais jamais regardé Landon comme tu le regardes aujourd'hui. Même ce fameux soir où tu l'avais trouvé avec Tahlia complètement ivre, ton regard n'était pas aussi dur. Pas aussi fermé. Sans surprise, le regard de l'anglais fait écho au tien même s'il dissimule un peu mieux sa colère que toi. Contrairement à toi, il ne te salue même pas, te suivant simplement jusqu'au salon. Tu décides de ne pas tourner autour du pot, tu ne l'as jamais fait et ce n'est pas aujourd'hui que les choses vont changer. Mais Landon en décide autrement et te regarde avec un sourire qui te glacerait presque le sang. Tu le fixes jusqu'à ce que tes yeux soient attirés par un mouvement à ta droite. « Depuis quand t'as un chat ? » Demandes-tu, étonnée. Ce n'est pas tellement le genre de Landon d'avoir un chat mais dernièrement, tu n'as plus eu l'impression de faire face au Landon que tu connais. Quand il te demande si tu désires boire quelque chose, tu lèves les yeux au ciel avant de répondre, résignée : « Un verre d'eau, ça ira, merci. » Autant ne pas mêler l'alcool à tout ça. Un léger rire s'échappe d'entre tes lèvres quand il te demande s'il est au courant que tu es là. Tu n'as pas besoin d'explications pour savoir de qui il veut parler mais le simple fait qu'il pose la question renforce davantage encore ta colère. « J'ai pas l'intention de parler de Woody avec toi. Est-ce que tu vas répondre à mes questions ? » Demandes-tu sèchement en détaillant Landon du regard alors qu'il est en train de nourrir son nouveau chat. Votre complicité est si loin à présent, c'est presque comme si elle n'avait jamais existé. Pourtant, malgré toute la colère que tu ressens envers Landon, une part de toi tient encore à lui. Mais tu gardes cette vulnérabilité cachée au plus profond de ton être parce que tout ce que tu veux, là, c'est faire éclater cette colère qui gronde en toi. Tu veux lui cracher toute ta déception, toute ta souffrance, parce que tu ne pensais pas qu'un jour Landon te ferait souffrir de cette façon-là. Peut-être parce qu'avant votre départ en cure, tu ne lui avais pas donné assez de ta personne pour qu'il y parvienne. Mais aujourd'hui, après t'être complètement ouverte à lui, tu ne supportes pas l'idée qu'il t'ait utilisée pour atteindre Woody.

__________________________

Et moi je suis tombé en esclavage ; de ce sourire, de ce visage. J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes. Et construire un empire, juste pour ton sourire. » two words, seven letters, and i'm yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t14944-snapchat-de-freja
Landon Henderson
MESSAGES : 1430
ICI DEPUIS : 10/01/2018
CRÉDITS : unbreakable (av.) | obisidenne (sign.)
COMPTES : clive taylor
STATUT : like the snow… cold and silent.
#02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja)   #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) EmptyVen 17 Mai 2019 - 22:30

Certaines histoires tenaient à peu de choses, tu le savais très bien. Des déceptions, tu en avais connues par le passé. Pourtant après ce qu’il s’était passé à Sainte-Lucie, après cette cure, t’avais envisagé de voir les choses différemment grâce à Freja, à changer certaines choses et ça avait commencé par ce chat. Ça pouvait sembler anodin pour beaucoup de monde, mais pour toi, c’était apprendre à faire attention à quelque chose mais aussi à quelqu’un. Car si c’était Rufus qui squattait ta maison qu’il faisait sienne jour après jour, il y avait aussi Rosa qui s’était ajoutée à l’équation. Alors même si vous ne vous voyiez pas souvent, elle était un peu cette surprise inattendue dont tu avais su tirer du positif… tout l’inverse du résultat de votre relation avec Freja à l'heure actuelle et tu comptais lui le faire comprendre. «Ça dépend, depuis quand t’as décidé de prendre tes distances?» que tu réponds du tac au tac. Malgré tout tu semblais détendu et seul ton regard pouvait te trahir, car ça se ressentait que ça ne te laissait pas aussi indifférent. Cet abandon de sa part, tu l’as vécu comme un trahison. Toi qui avais cherché à te protéger des gens, t’avais décidé de croire en elle, t’avais décidé de t’ouvrir en pensant qu’elle serait là comme elle te l’avait dit et en fin de compte, c’est tout l’inverse qui s’était produit. C’était peut-être ça le plus difficile à avaler, que ce soit pour un type comme Woody qu’elle ait pu tirer un trait sur cette promesse. Ça te restait en travers de la gorge et ça le resterait encore longtemps, car c’est ce qui t’insupportait le plus. C’est ça qui nourrissait ta rage, qui te poussait à agir comme tu le faisais en évitant ses questions par d'autres. Une question qui avait d'ailleurs trouvé une réponse de Freja, attrapant alors un verre dans le placard pour le remplir. Tu ne peux t’empêcher de sourire en l’entendant répondre au sujet de Woody, tu sens qu’elle n’a pas envie de rigoler, ça se ressent dans sa voix et tu sens que sa patience ne sera pas forcément son fort, pas ce soir en tout cas et tu ne manquerais pas d’en profiter. «Très bien.» réponds-tu en arrêtant de faire couler l’eau, jetant un coup d’œil à Rufus pour finalement rejoindre Freja dans le salon en osant afficher un sourire aux coins de tes lèvres. «Mais étant donné que tes questions le concernent en partie, je ferais mieux de ne pas y répondre, non?» demandes-tu en lui tendant son verre. Malheureusement pour elle tu n’avais pas oublié de quelle manière elle t’avait parlé aux Bowards. Tu te rappelais de ce connard qu’elle t’avait balancé à la gueule et ce soir tu te ferais plaisir de lui donner raison. «Et entre nous, j’espère que tu ne t’attends pas à recevoir des excuses de ma part car j’en ai aucune à te présenter, que ce soit clair.» glisses-tu en même temps que tes yeux sur les siens, puis peut-être sur ses lèvres le temps d'un battement de cils. C’était difficile de se contenter que de ça, de lui faire face sans même qu’il y ait cette lueur dans son regard quand elle te regardait. Ça te faisait mal mais elle ne méritait pas de le voir, elle ne méritait pas non plus de le savoir. Elle avait fait le choix de s’éloigner et ce soir, tu faisais le choix d’être celui que tout le monde connaissait, celui qu’on a jamais su atteindre.

__________________________

I read somewhere that smiling is the best way to face every problem, to crush every fear, to hide every pain. so from now, I will do my very best to succeed at it. at least, just once.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15480-snapchat-de-landon
Freja Ivanova
MESSAGES : 18461
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : aelya ♡ (a) moi (s)
COMPTES : ciàran, maddox, isaac, alix, noa & juliann.
STATUT : you cut me open and i keep bleeding.
#02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) Empty
adm f
MessageSujet: Re: #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja)   #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) EmptySam 18 Mai 2019 - 15:51

Malgré son incroyable self contrôle et son attitude distante, tu vois dans ses yeux et surtout à travers ses mots que Landon est en colère contre toi. Ou peut-être plutôt déçu ? Ou les deux ? Tu ne peux t'empêcher de te dire qu'il cherche sans doute à te blesser avec de telles paroles mais tu ne te laisses pas démonter parce que, de ton côté, toi aussi tu as des trucs à lui reprocher. Toi aussi il t'a déçue et surtout blessée. « Tu sais parfaitement pourquoi j'ai pris mes distances. C'était nécessaire... » Dis-tu en soupirant, passant une main dans tes cheveux. Ce n'est pas parce que c'est toi qui as pris cette décision qu'elle était simple pour autant. Ce n'est pas parce que tu as décidé de mettre votre relation de côté que tu es en harmonie avec cette décision pour autant. Mais Landon ne voit sûrement pas les choses de cette façon, trop obnubilé par sa colère. Tu ne détaches pas ton regard de l'anglais alors qu'il se dirige vers la cuisine pour t'apporter un verre d'eau, espérant qu'enfin il répondra à ces questions qui tournent en boucle dans ta tête depuis la cérémonie des Bowards. « Oui, ça le concerne en partie mais ce qui m'intéresse, moi, c'est de savoir comment t'as pu te servir de moi, de ce que je t'ai confié, pour atteindre Woody. J'aurais jamais utilisé tes confidences pour les retourner à mon avantage, je comprends même pas comment t'as pu faire ça après tout ce qu'on a vécu tous les deux. » Dis-tu sèchement, attrapant ce verre d'eau que tu déposes rapidement sur la table basse. « T'en as aucune à me présenter ? Nan mais je rêve. » Dis-tu, laissant s'échapper un rire ironique de tes lèvres. « T'as décidé de jouer au parfait connard ? Très bien, fais-le si ça te chante mais ça marchera pas avec moi. » Parce que tu sais comment il est, au plus profond de lui-même. Tu as déjà côtoyé le "vrai" Landon plus d'une fois et tu sais que ce comportement qu'il a ce soir n'est qu'une façade. Tu portes ton verre à tes lèvres, buvant une gorgée pour rassembler tes idées avant de poser à nouveau ton verre et de commencer à marcher à travers la pièce que tu as toi-même décorée. T'es incapable de rester en place, incapable de rester aussi calme que lui. « Si tu cherchais à me blesser, aux Bowards, parce que tu m'en veux d'avoir mis notre relation entre parenthèses, t'aurais pu me le dire en face. Venir me voir pour régler tes comptes, comme le font la plupart des gens. Mais nan, il a fallu que tu montres à la ville entière à quel point tu peux être mauvais, méchant et sans coeur. Ca te plait de renvoyer cette image ? J'suis sûre que oui. » Lâches-tu, élevant la voix au fur et à mesure des mots que tu lui craches au visage. Dégoûtée de ce qu'il a fait et surtout, de la façon dont il a brisé votre relation.

__________________________

Et moi je suis tombé en esclavage ; de ce sourire, de ce visage. J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes. Et construire un empire, juste pour ton sourire. » two words, seven letters, and i'm yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t14944-snapchat-de-freja
Landon Henderson
MESSAGES : 1430
ICI DEPUIS : 10/01/2018
CRÉDITS : unbreakable (av.) | obisidenne (sign.)
COMPTES : clive taylor
STATUT : like the snow… cold and silent.
#02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja)   #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) EmptyMer 5 Juin 2019 - 18:08


Nécessaire pour qui? C’est ce que tu te demandes, c’est presque ce que tu as envie de lui demander. Car tu ne pouvais pas penser qu’elle l’ait fait pour elle. Tu ne pouvais pas imaginer qu’elle ait pu penser que c’était pour son bien. Tu sais que tu as été important pour elle, encore plus durant ces derniers mois quand tu l’avais épaulée dans cette épreuve que personne d’autre n’aurait pu traverser avec elle. Pourtant t’as l’impression que tu es le seul à mesurer l’ampleur de tout ce qui vous a rapprochés parce que jamais tu ne te serais permis d’écarter Freja comme elle l’avait fait avec toi. Même aujourd’hui, même en la détestant pour ce qu’elle avait fait, tu savais que tu ne pourrais pas lui tourner le dos. On pourrait pas t’empêcher de la voir si c’est elle qui devait avoir besoin de toi, parce que tu lui avais fait une promesse et même si elle avait craché sur la sienne, tu tiendrais la tienne. C’était aussi simple que ça. T’aurais pu lui le dire, t’aurais pu lui expliquer ce que t’avais ressenti, mais elle ne le méritait pas, elle avait pas le droit d’obtenir quelque chose de toi. Comme elle n’avait aucun droit de tenir les propos qu’elle te balançait. Elle ne se rendait pas compte de la portée de ses mots, apparemment tu étais la seule personne coupable dans toute cette histoire aux Bowards alors que t’en étais même pas la source. Tu te fais violence pour ne pas faire éclater le verre dans ta main, te mordant l’intérieur de la joue en revenant vers elle, tes yeux plantés dans les siens. «Et moi ce qui m’intéresse, c’est de savoir pourquoi tu passes ton temps à fermer les yeux devant Woody. Est-ce que t’es consciente que c’est lui qui a lancé les hostilités? Est-ce que t’es consciente que c’est encore lui qui t’a plantée devant une salle entière? Ce mec passe son temps à te pourrir et la seule chose que tu remarques, c’est le mec qui décide enfin de le remettre à sa place?» T’as envie de la secouer, qu’elle voie les choses comme elles sont mais tu sais que c’est peine perdue. Elle ne méritait pas d’excuses et tu ne t’étais pas caché de lui le dire, ça n’avait pas l’air de lui plaire mais peu importe, c’était bien la dernière chose qui t’importait à cet instant précis. Elle était beaucoup trop aveuglée par sa relation et toi, t’étais bien trop rancunier pour pouvoir accepter tes torts dans cette histoire. L’idée de lui dire ce qu’elle attendait était impensable, tu t’en mordais les lèvres, l’observant s’éloigner, bien plus agitée que d’habitude. Tu savais qu’elle devait avoir beaucoup de choses à te dire, elle ne se serait jamais déplacée sinon. Seulement lorsqu’elle avait repris la parole, tu ne savais pas si c’était la tristesse qui parlait, ou la colère ou encore la culpabilité. Tu pouvais pas croire qu’elle pensait chaque mot qu’elle disait, elle pouvait pas penser ça de toi. Est-ce qu’elle te connaissait vraiment pour balancer de telles conneries? T’inspirais profondément en passant les mains sur ton visage, retenant chacun de ses mots, même ceux qui avaient précédé, t’accusant de l’avoir utilisée. Tu sentais que t’avais du mal à rester calme alors t’avais décidé de te rapprocher d’elle, de la rejoindre devant la baie vitrée en observant son reflet dans la porte-fenêtre. T’espérais que sa présence te calmerait mais c’était l’inverse, ça t’agaçait de la voir à tes côtés sans même se retourner vers toi. «Tu penses sérieusement que j’ai cherché à te blesser? Car si c’est le cas, c’est moi qui ne comprends pas comment tu peux en arriver à penser ça après tout ce qu’on a vécu tous les deux.» balances-tu en rigolant nerveusement, laissant ta main se poser contre la vitre, tes doigts s’agitant contre. Tu avais repris en partie les mêmes mots qu’elle avait employés plus tôt, juste pour lui faire comprendre que pour toi aussi ce qu’il s’était passé entre vous était important. «Et il faut que tu arrêtes de tout ramener à toi Freja. T’as le droit de m’en vouloir mais si tu cherches des explications ou des excuses, c’est qu’auprès de Woody que t’en auras. Les miennes, je les ai déjà présentées à la seule personne qui méritait d’en recevoir de ma part.» Et ce n'était pas elle, ni même Woody, mais bien celle qui avait accepté de t'accompagner sans penser qu'elle devrait faire face à tout ça.

__________________________

I read somewhere that smiling is the best way to face every problem, to crush every fear, to hide every pain. so from now, I will do my very best to succeed at it. at least, just once.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15480-snapchat-de-landon
Freja Ivanova
MESSAGES : 18461
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : aelya ♡ (a) moi (s)
COMPTES : ciàran, maddox, isaac, alix, noa & juliann.
STATUT : you cut me open and i keep bleeding.
#02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) Empty
adm f
MessageSujet: Re: #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja)   #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) EmptyMer 12 Juin 2019 - 21:17

Evidemment que tu fermes les yeux face à certains actes de Woody. Evidemment, que tu lui pardonnes plus de choses qu'à d'autres mais n'est-ce pas ce qu'on fait lorsqu'on est en couple ? Tu n'as aucun point de comparaison mais tu es presque sûre que, si, c'est ce qu'on fait. Malheureusement, à l'heure actuelle, tu ne sais même pas si tout ça aura servi à quelque chose. Tu ne sais même pas si vous êtes encore un couple mais là n'est pas la question. Aujourd'hui, tu as décidé de régler tes comptes avec Landon plutôt que de continuer à t'apitoyer sur ton sort. Malheureusement, maintenant qu'il est devant toi, c'est plus difficile que tu ne l'imaginais. « C'était pas ton rôle de le remettre à sa place. Et encore moins de cette façon-là. Est-ce que tu te rends compte à quel point c'était dégueulasse d'utiliser sa maladie pour lui faire du mal ? Tu ne crois pas qu'elle suffit, à elle seule, à le blesser ? » Demandes-tu en fronçant les sourcils. Tu passes à côté de la plupart des questions de l'anglais, n'ayant aucune envie d'avouer qu'il a raison. Pas ce soir, pas dans ces circonstances, pas alors que tu es en colère contre lui comme tu ne l'as jamais été auparavant. Ne parvenant pas à contenir ta colère, tu marches à travers la pièce jusqu'à la baie vitrée où Landon te rejoint quelques secondes plus tard. Le simple fait de le sentir, derrière toi, et de l'apercevoir à travers la baie vitrée t'arrache quelques frissons. Ta respiration devient plus saccadée, elle aussi, mais tu reprends rapidement le contrôle, refusant de flancher même si tout ton corps réclame que tu te laisses aller. Tu soupires quand l'anglais reprend la parole, haussant doucement les épaules. « J'en sais rien. J'arrive pas à comprendre pourquoi t'as fait ça, pourquoi t'as pris le risque de gâcher ce qu'il y a entre nous... » Et il l'a gâché, Landon. Peut-être pas totalement parce que tu sais que votre lien est fort et solide mais quelque chose s'est brisé, malgré tout. Sans doute la confiance que tu lui portais. Alors qu'il pose sa main contre la baie vitrée, tu te retournes enfin, lassée de ne voir que son reflet à travers la vitre. Mais les paroles qu'il prononce te font lever les yeux au ciel et te poussent à retourner vers le canapé. Tu secoues la tête avant de t'asseoir, t'enfonçant un peu plus dans celui-ci. « Pardon, j'avais oublié que j'étais trop narcissique parfois. » Rétorques-tu sur un ton moqueur. « J'ai déjà eu mes explications avec Woody ne t'en fais pas. Et contente d'apprendre qu'il y en a au moins une qui mérite des excuses du grand Landon Henderson. » Ajoutes-tu en soupirant, levant les yeux au ciel à nouveau. S'il n'y avait que les Bowards, tu te serais déjà tirée depuis longtemps en voyant que Landon n'avait aucune envie de coopérer ou de faire de compromis. Mais il y a autre chose qui mijote en toi depuis ton arrivée et tu as bien envie de laisser le tout exploser. « Est-ce que le mensonge est un motif valable pour que tu t'excuses ? » Demandes-tu en relevant la tête vers lui pour sonder son regard. Tu ne sais pas s'il va comprendre tout de suite où tu veux en venir mais tu as hâte de voir cette lueur dans son regard quand il comprendra que tu sais. « Ou est-ce juste moi qui ne mérite pas tes excuses ? » Même si tu es sur la défensive, prête à mordre à chaque mot qu'il prononcera et qui ne te plaira pas, c'est une façade. Ta colère n'est pas superficielle mais elle cache autre chose. Quelque chose de bien plus gros et qui te dépasse depuis des mois maintenant. Ce quelque chose, c'est ce que tu éprouves quand Landon se trouve près de toi et sur lequel tu ne parviens à mettre aucun mot. Aucun adjectif, aucun qualificatif, ne semble à la hauteur de ce que tu ressens pour Landon même maintenant, alors que tu es en colère contre lui. Et ça, au-delà du fait que ça te dépasse complètement, ça te terrifie.

__________________________

Et moi je suis tombé en esclavage ; de ce sourire, de ce visage. J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes. Et construire un empire, juste pour ton sourire. » two words, seven letters, and i'm yours.


Dernière édition par Freja Ivanova le Jeu 13 Juin 2019 - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t14944-snapchat-de-freja
Landon Henderson
MESSAGES : 1430
ICI DEPUIS : 10/01/2018
CRÉDITS : unbreakable (av.) | obisidenne (sign.)
COMPTES : clive taylor
STATUT : like the snow… cold and silent.
#02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja)   #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) EmptyMer 12 Juin 2019 - 23:43


Ça te fait mal de voir cette facette de Freja, d’avoir l’impression qu’elle est sourde face à tout ce que tu lui dis, à ne retenir que les mots qu’elle peut te retourner. Elle s’en sert pour te faire des reproches, pour rejeter sur toi tout ce qu’elle peut, à parler encore de Woody, à faire de lui une victime qu’il n’était pas à tes yeux. Si ce n’était pas elle qui se tenait en face de toi, tes mots l’auraient déjà réduite au silence. Toi qui ne manquais jamais d’exprimer tes pensées les plus profondes, tu te faisais violence pour l’épargner. «Bien sûr que je m’en rends compte. Mais toi, est-ce que tu te rends compte qu’il a fait exactement la même chose avec toi? T’es consciente qu’il a utilisé sa maladie contre toi? Et ne me dis pas que c’est différent, ne me dis pas que c’est faux. Je t’ai entendu parler de lui Freja, plus d’une fois. Et je te permets pas de me laisser croire que tu peux être aussi naïve.» C’est presque dégoûté que tu balances tes derniers mots, où est-ce que la femme que tu connaissais se trouvait? Parce que t’avais la sensation qu’elle était à des kilomètres de toi, perdue sur un putain de nuage duquel t’aurais voulu la faire redescendre, quitte à ce que le retour sur terre soit douloureux. Au moins t’aurais été là pour l’aider à se relever, pour la soutenir à chacun des pas qu'elle ferait, comme toujours. Parce qu’elle pouvait compter sur toi, parce que c’était la promesse que tu lui avais faite, parce que tu la laisserais jamais derrière toi. Et c’est pour ça qu’en la voyant s’éloigner, tu t’étais rapproché, t’étais incapable de te tenir à distance, encore moins en ignorant quand est-ce que tu pourrais te retrouver seul avec elle, sans que personne ne puisse vous interrompre, peu importe que ce soit pendant une dispute. «Peut-être parce que ce risque, c’est toi qui l’as pris la première en prenant tes distances.» Est-ce que si elle n'avait pas pris cette décision, tu aurais réagi de la même manière aux Bowards? Est-ce que tu aurais laissé ta fierté prendre le dessus face à Woody? Peut-être que non, mais c’était trop tard pour obtenir des réponses. Un peu de la façon dont tu la regardais dans les yeux, comme si tu cherchais à retrouver ce qui manquait en ce moment entre vous. Mais ça avait été trop court, bien trop court même, elle disparaissait de nouveau devant toi pour se retrouver sur le canapé, te laissant en retrait, te gardant à distance, encore. Ça te blesse, assez pour que les mots qu’elle t’adresse ne te font pas réagir. T’as même pas envie de sourire, t’as même pas envie de te retourner vers elle. Tu te bouffes l’intérieur des joues, t’as la mâchoire qui se contracte sans cesse et ton silence en dit assez long: t’es touché. Parce qu’elle te manque, parce que cette distance qu’elle t’inflige te donne l’impression d’être strictement rien, ça a l’air tellement facile pour elle et toi t’en souffres, parce que t'as besoin d'elle. Tu passes une main dans tes cheveux avant d’oser te retourner, moment qu’elle choisit pour te poser une question. Tu sens dans ses yeux qu’il y a quelque chose derrière, t’as l’impression qu’elle te demande plus qu’une simple réponse mais tu ne comprends pas, t'es incapable de réfléchir à vrai dire. «Pourquoi tu me demandes ça?» Ou une manière de lui demander ce qu’elle cherchait à ce que tu lui dises. L’envie de la rejoindre sur ce canapé est là mais la crainte de la voir se lever pour s’éloigner à nouveau te paralyse, t’es vulnérable Landon et tu le sais parfaitement. Tes traits parlent pour toi et ton manque de répondant aussi. «Dis-le si t’as encore des trucs à me reprocher putain! T’es devenue bonne qu’à ça de toute façon…» C’est de l’agacement, de l’impatience même et ça faisait bien longtemps que ça n’était pas arrivé. T’étais fort Landon, mais pas quand ta plus grande faiblesse se retourne contre toi, assise dans ce canapé, prête à te crucifier.

__________________________

I read somewhere that smiling is the best way to face every problem, to crush every fear, to hide every pain. so from now, I will do my very best to succeed at it. at least, just once.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15480-snapchat-de-landon
Freja Ivanova
MESSAGES : 18461
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : aelya ♡ (a) moi (s)
COMPTES : ciàran, maddox, isaac, alix, noa & juliann.
STATUT : you cut me open and i keep bleeding.
#02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) Empty
adm f
MessageSujet: Re: #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja)   #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) EmptyJeu 13 Juin 2019 - 14:49

Tu sondes le regard de Landon l'espace de quelques secondes, comme si tu pesais le pour et le contre, comme si tu tentais de mesurer la véracité de ses paroles. Puis tu soupires, un peu trop longuement, complètement perdue. Tu sais que l'anglais tente de te faire ouvrir les yeux, à sa façon, mais tu sais aussi qu'il n'est pas totalement objectif et qu'il n'a pas une vue d'ensemble de la situation. Entre Woody et toi, c'est plus compliqué encore qu'il n'y paraît. Cette relation remonte à si longtemps que tu ne sais pas comment faire pour vivre sans lui et même pour respirer sans lui. « Oui j'm'en rends compte mais ce que tu ne saisis pas, Landon, c'est qu'il cherche pas à me faire du mal volontairement. Alors tu vas dire que je lui cherche des excuses et peut-être que t'as raison, mais j'peux pas m'en empêcher. » Parce que tu l'aimes et que c'est plus fort que toi. « Qu'est-ce que tu veux que je te dise ? Que j'admette que t'as raison ? » Demandes-tu finalement, sans grande conviction. S'il n'a pas totalement tort, Landon, il n'a pas totalement raison non plus. Mais tu sais d'avance qu'essayer de le faire changer d'avis au sujet de Woody est impossible. Il y a trop de rancoeur entre ces deux-là, trop de noirceur. Tu regrettes d'être au centre de cette collision entre eux deux parce qu'ils ont tous les deux une grande place dans ta vie mais ce n'est pas quelque chose que tu peux contrôler ou même changer. Tu baisses la tête en entendant l'anglais te reprocher d'avoir pris tes distances, consciente de l'avoir blessé sans le vouloir, désirant donner une chance à ton couple. « J'pouvais pas continuer à être si proche de toi en étant en couple. C'était pas contre toi mais... j'me fais juste pas confiance quand t'es dans les parages. » Parce que cette alchimie, cette attirance qui persiste entre vous, elle n'est pas prête de disparaître. Même encore aujourd'hui alors que tu lui témoignes toute ta colère, tu sens ton corps réclamer le sien. Tu repousses ce sentiment à chaque fois, t'adonnant à une lutte intérieure constante. Même si ton couple ne tient plus qu'à un fil, tu n'as pas le droit de flancher, pas le droit d'être infidèle. Tu n'es pas comme ça. Alors, quand tu te sens faiblir, tu recherches au plus profond de ton être toutes les raisons qui te poussent à être en colère contre Landon et tu les lui sors, une par une. Cette fois-ci, il est question de mensonge et si le brun ne saisit pas tout de suite où tu désires en venir, il va vite comprendre. Tu bois quelques gorgées de ton verre d'eau avant de le poser sur la table basse et de faire face à l'impatience de Landon, levant les yeux au ciel quand il souligne tes reproches incessants. « Peut-être que si t'arrêtais de déconner, j'aurais pas à t'en faire. » Réponds-tu sèchement. Tu te lèves finalement, venant te poster devant lui parce que tu veux le regarder dans les yeux quand tu lui parleras de Tahlia et de la drogue. Tu veux être aux premières loges pour voir sa réaction et, surtout, pour voir s'il va continuer à te mentir ou non. « Tu m'as menti. Tu m'as dit que t'avais pas donné de drogue à Tahlia quand tu l'as ramenée chez toi, et pourtant, elle planait complètement. » Tu ne comprends toujours pas comment tu as fait pour ne rien voir, peut-être que ta colère masquait toute la bienveillance que tu éprouves d'habitude envers elle. « Comment t'as pu faire ça ? » Demandes-tu alors que ta voix trahit ton émotion.

__________________________

Et moi je suis tombé en esclavage ; de ce sourire, de ce visage. J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes. Et construire un empire, juste pour ton sourire. » two words, seven letters, and i'm yours.


Dernière édition par Freja Ivanova le Dim 16 Juin 2019 - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t14944-snapchat-de-freja
Landon Henderson
MESSAGES : 1430
ICI DEPUIS : 10/01/2018
CRÉDITS : unbreakable (av.) | obisidenne (sign.)
COMPTES : clive taylor
STATUT : like the snow… cold and silent.
#02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja)   #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) EmptyDim 16 Juin 2019 - 15:29


C’était peut-être ça le problème de Freja, elle était incapable de rien face à ce mec, il l’avait tellement manipulée à tes yeux, il avait dû jouer avec elle en tirant sur ses cordes sensibles pour être certain qu’à chaque fois qu’il reviendrait vers elle, il pourrait lui faire avaler n’importe quoi avant de la repousser une énième fois. Ce mec ne valait strictement rien à tes yeux, même sa maladie te touchait à peine et t’étais prêt à dire que c’était la meilleure chose qu’il pouvait y avoir au sein de ce couple qu’il formait désormais avec Freja. «J’ai pas envie que tu dises quoi que ce soit, j’ai juste envie que tu ouvres les yeux, que tu puisses voir les choses telles qu’elles le sont vraiment.» que tu lâches en soupirant, sachant que de toute façon, elle en serait incapable. Mais malgré tout, tes propos n’étaient pas plus objectifs que ceux de la brune, ils l’étaient certainement moins. Tu ne connaissais pas ce type, tu te basais sur ce que t’avais bien pu entendre et ça ne t’avait jamais donné envie de creuser plus loin. Cette relation, t’avais pas encore su la digérer depuis le début de l’année, c’était difficile de te dire que quelques semaines après votre retour de Sainte-Lucie, Freja avait décidé de plaquer tout ce que vous aviez vécu. Ses mots sur sa décision exprimaient parfaitement ton ressenti. T’avais eu l’impression qu’elle était venue vers toi avec un carton dans les mains, un carton qui contenait tout ce qu’elle devait laisser en dehors de sa vie pour pouvoir avancer avec Woody. Ça te fait rire mais ça te rend surtout malade à l’intérieur, au point que tu ne calcules même pas l’impact de ses derniers mots, parce que c’est trop tard, parce que t’as pas la force d’entendre ce qui pourrait te mettre à terre. «Tu sais quoi? J’espère que cette décision en vaut la peine et que tu ne la regretteras pas le jour où il aura décidé de t’envoyer chier encore une fois.» Parce que ça arrivera… Parce que tu le voyais arriver gros comme une maison. C’était la jalousie qui parlait, ce sentiment de solitude face auquel elle t’avait renvoyé, et même aujourd’hui, elle t’y confrontait en te laissant face à ton reflet dans la vitre qui représentait parfaitement ta situation: t’étais infiniment seul Landon. T’avais voulu y croire, t’avais voulu être naïf et tu étais de retour à la case départ, t’étais incapable de retenir les gens, ils finissaient par se lasser, ils finissaient par trouver surtout mieux apparemment. A quoi bon ça servait d’être quelqu’un de bien quand on finissait par te tourner le dos? A rien, strictement à rien. Même en te retournant vers Freja, même en l’écoutant te répondre, t’as pas la force de te défendre, tes épaules s’affaissent et ton visage semble prêt à figer le sol. Mais c’est le moment que la brune choisit pour se lever et t’obliger à poser tes yeux sur les siens. Tu sens dans son regard qu’elle est prête à t’achever et ce sont ses mots qui viennent te mettre en stand-by. Tu ne t’y attendais pas et ses mots résonnent autant que ton cœur qui est à deux doigts de faire exploser ta cage thoracique. T’arrives à peines à ouvrir la bouche, tes yeux ont un mal fou à soutenir ceux de Freja que tu finis par abandonner en l’entendant te demander comment t’as pu faire ça, comment tu as pu lui mentir, comment tu as pu donner ce putain de sachet à Tahlia ce soir-là. Tu tentes d’articuler quelque chose mais ta gorge est complètement nouée, aucun son n’en sort et c’est finalement tes yeux qui parlent pour toi. T’es à deux doigts de chialer, à deux doigts d’atteindre le pathétisme à son paroxysme. Mais sans savoir comment, tu trouves la force pour ravaler ce qui aurait dû venir glisser sur tes joues. «J’ai tout foiré ce soir-là…» Tu te bouffes les lèvres, tu luttes pour ne pas craquer et ça te fait mal de sentir ta voix aussi vacillante. Elle ne mérite pas de te voir ainsi, pas après ce qu’elle avait fait. «La seule chose que j’ai su faire de bien, c’est de tenir la promesse que j’avais faite à Tahlia. Mais même ça, c’était une connerie.» Tu te mets à rire, parce que c’est la seule chose que tu peux faire pour cacher ton mal être. Tu te détestes pour ce que tu as fait mais aussi pour ce que tu as dit à Tahlia ce soir-là. Au fond, peut-être que le pire n’avait pas été ce rail de coke qu’elle s’était enfilée devant toi, mais bien le poids de tes mots qui avaient poussé la jeune femme à le faire. Tu sens tes yeux échapper une larme que tu te dépêches d’essuyer du revers de la main et tel un gosse, tu décides de te retourner, ouvrant la porte de la terrasse sans pour autant sortir. T’as besoin d’air ou alors, t’es assez con pour imaginer que les courants d’air viendront assécher ce qui semble s’accumuler au niveau de tes rétines. «Je suis désolé.» que tu souffles en tournant ton visage vers elle, c’est la seule chose que tu peux lui dire mais tu sais que ça ne sera jamais suffisant. En fait, t’es peut-être pire que Woody. Peut-être même qu'au final, Freja a pris la bonne décision en t'écartant. Parce que tu l’entends ce refrain que tu n’as pas cessé de te répéter depuis quatre ans, celui qui dit que tu ne vaux strictement rien.

__________________________

I read somewhere that smiling is the best way to face every problem, to crush every fear, to hide every pain. so from now, I will do my very best to succeed at it. at least, just once.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15480-snapchat-de-landon
Freja Ivanova
MESSAGES : 18461
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : aelya ♡ (a) moi (s)
COMPTES : ciàran, maddox, isaac, alix, noa & juliann.
STATUT : you cut me open and i keep bleeding.
#02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) Empty
adm f
MessageSujet: Re: #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja)   #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) EmptyDim 16 Juin 2019 - 21:04

Tu n'es pas encore prête à ouvrir les yeux, pourtant, ce n'est pas faute d'essayer. Si tu as demandé cette pause à Woody, c'est en partie pour te retrouver, pour voir ce que tu veux et ce que tu ne veux plus. Mais c'est plus difficile que ça en a l'air. Et surtout, Landon n'est peut-être pas la meilleure personne pour t'aider à y voir plus clair vu sa position délicate et ses aprioris sur Woody. Par contre, quand l'anglais ajoute qu'il espère que tu ne regretteras pas ta décision le jour où Woody aura décidé de t'envoyer chier, un sourire ironique se dessine au coin de tes lèvres. Landon ne peut pas savoir que c'est exactement ce qu'il s'est passé récemment et qu'une fois de plus, il a raison, ce que tu ne lui avoueras évidemment pas. T'es pas là pour parler de ta relation amoureuse, t'es surtout là pour parler de votre relation, avec Landon, qui t'a pas mal déçue dernièrement. « Si ça arrive, je pourrai m'en prendre qu'à moi mais au moins tu m'auras prévenue. Content ? » Demandes-tu en soupirant, croisant les bras, résignée. Cette discussion ne mènera à rien, vous ne serez jamais d'accord au sujet de Woody, tu l'as bien compris. De toute façon, tu n'essaies pas de changer la vision qu'à Landon de l'australien, tout ce que tu veux, c'est comprendre comment votre relation en est arrivée là. Comment d'une si belle complicité, vous en êtes réduits à des reproches surmontés d'une distance insupportable. Ce n'est pas seulement à cause des Bowards mais aussi, et surtout, à cause de cette fameuse soirée avec Tahlia. Cette soirée où tu as cru naïvement que Landon l'avait aidée, alors que c'était tout l'inverse. L'anglais n'a sûrement pas obligé ta colocataire à prendre de la drogue mais il ne l'a pas arrêtée pour autant. Et c'est ce que tu lui reproches, aujourd'hui, et qui semble le mettre au plus bas. Tu le vois dans ses yeux, alors que tu es debout devant lui, la tête relevée vers la sienne. Tu ne l'as jamais vu si vulnérable et pourtant, en cure de désintoxication, vous vous êtes vus dans des états déplorables tous les deux. Mais aujourd'hui, sa peine est différente. « Comme je t'ai dit, j'aurais mieux fait de ne pas venir chez toi. » Dis-tu en soupirant. Cela vous aurait épargné bien des problèmes si tu n'avais pas répondu à ce coup de téléphone. « La promesse ? » Demandes-tu en fronçant les sourcils, ne comprenant pas à quoi l'anglais fait allusion. Tu ne sais pas exactement ce qu'il s'est passé entre eux ce soir-là, ni ce qu'ils se sont dit et quelque part, ça te rend légèrement jalouse. Mais tu n'as aucune place pour la jalousie, à l'instant, tu es trop partagée entre la colère et la tristesse. Voir Landon dans cet état, ça te tue. Et t'as juste envie de le prendre dans tes bras mais c'est impossible. Tu vois une larme glisser sur la joue du jeune homme qu'il s'empresse d'effacer et c'est suffisant pour qu'une boule se forme dans ta gorge. Tu retiens toute ta peine, voulant rester forte face à lui pour qu'il comprenne que tu n'es pas prête à le pardonner d'un claquement de doigts. Quand il s'excuse, tu secoues la tête, te retournant vers le canapé pour t'y poser à nouveau. Tu prends ta tête entre tes mains, réfléchissant à la situation et au comportement que tu veux adopter. Même si tu es en pause avec Woody, tu n'as pas le droit de te montrer proche de Landon. Pas physiquement du moins. Une pause ne veut pas dire une rupture dans ta tête alors t'approcher de l'anglais est inconcevable. Tu sais bien que si tu le fais, tu vas flancher, tu vas avoir besoin de plus. Beaucoup plus. Alors tu maintiens cette distance entre vous, osant à peine le regarder. « C'est trop tard pour des excuses. T'aurais dû me le dire ce soir-là. Et moi, j'aurais dû être plus attentive, voir que quelque chose n'allait pas avec elle. Mais j'étais trop obnubilée par ma jalousie, putain. » Réponds-tu en retenant un peu ta colère parce que tu trouverais ça injuste d'enfoncer Landon encore davantage quand on voit déjà dans quel état il est. « Tu m'as menti sur autre chose ? » Demandes-tu en tournant la tête vers lui, les sourcils froncés.

__________________________

Et moi je suis tombé en esclavage ; de ce sourire, de ce visage. J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes. Et construire un empire, juste pour ton sourire. » two words, seven letters, and i'm yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t14944-snapchat-de-freja
Landon Henderson
MESSAGES : 1430
ICI DEPUIS : 10/01/2018
CRÉDITS : unbreakable (av.) | obisidenne (sign.)
COMPTES : clive taylor
STATUT : like the snow… cold and silent.
#02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja)   #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) EmptyJeu 20 Juin 2019 - 0:51


Content? Etait-ce vraiment ce qu’elle avait osé dire? Comment pouvait-elle penser que tu serais content d’avoir raison, content de savoir qu’une fois de plus, elle se retrouverait le cœur en vrac et anéantie par cette rupture. Car il y avait une chose que tu avais compris avec elle, c’est que lorsqu’elle s’engageait dans quelque chose, elle le faisait à cent pour-cent. Tu n’avais pas envie d’imaginer dans quel état elle pourrait se retrouver, t’avais simplement envie qu’elle t’écoute et qu’elle prenne la bonne décision avant de devoir une nouvelle fois encaisser une déception de plus. «Comment est-ce que je pourrais l’être? Tu penses sincèrement que de te voir encore une fois malheureuse à cause du même type me ferait plaisir? Grandis un peu Freja.» que tu balances, agacé par sa réaction. Est-ce que t’avais autant merdé que ça pour qu’elle en arrive à dire des choses pareilles? C’est difficile à encaisser, t’as pas envie de croire qu’il fallait que tu commettes une seule connerie pour qu’elle change d’avis à ce point sur toi. Seulement tu ne savais pas qu’il y avait pire mais la norvégienne s’était chargée de te le faire comprendre en revenant à ta hauteur. Elle avait soutenu ton regard au moment de te balancer ce qui semblait la décevoir au plus profond d’elle, car même si elle arrivait presque à le cacher dans sa voix, son regard parlait pour elle. Elle était peut-être là votre véritable rupture, peut-être que les Bowards n’avait été qu’un élément de plus et ce soir, elle voulait te mettre face à tes erreurs «Non, c’est la seule chose intelligente que l’on a su faire ce soir-là, t’appeler.» souffles-tu en sentant les émotions t’envahir, sentant la honte et la colère se mêler l’une à l’autre avant que ce soit tes nerfs qui se mettent à lâcher lentement. «On s’en fout de cette promesse…» finis-tu par dire en laissant échapper cette larme qui te pousse à te retourner, à t’éloigner parce que t’es bien incapable de supporter ce regard que Freja posait sur toi. T’étais beaucoup trop droit, beaucoup trop loyal envers tes paroles. Et ce soir, t’en payais le prix parce que Tahlia avait dû lâcher le morceau, parce qu’un jour ou l’autre, tu savais qu’elle finirait par lâcher cette bombe. T’entendais derrière toi la norvégienne retrouver le canapé après ce qui ressemblait à des excuses de ta part, profitant de rester dos à elle avec les yeux fermés pour tenter de contrôler tout ce qui se passait en toi. Les mains jointes derrière ta nuque, ton regard s’était posé sur ce qui venait d’effleurer ta jambe, voyant Rufus s’effacer dans le jardin, comme s'il refusait d'assister à ça. C’est le moment qu’avait choisi Freja pour te renvoyer tes excuses d'ailleurs, te reprochant de n’avoir rien dit quand elle, n’avait rien vu à cause de sa jalousie… Mais pour toi c'est parce que justement elle t’avait fait confiance, parce qu’elle croyait suffisamment en toi pour ne pas avoir à douter de toi. Tu l’avais rendue aveugle en lui mentant. «Je pouvais pas te le dire, parce que j’avais promis à Tahlia de ne pas le faire, parce qu’elle était complètement paniquée.» que tu lui avoues finalement en parlant de cette fameuse promesse, te retournant vers elle, te rapprochant du canapé. «Et toi, tu peux rien te reprocher parce que t’as…» Ça te faisait mal de le dire, mais tu ne pouvais pas la laisser se blâmer pour ça. «T’as juste été manipulée, parce que tu m’as cru et que tu me faisais confiance.» Ça te déchire de devoir l’admettre mais en fin de compte, c’était la triste réalité. T’espérais simplement que Freja comprenne que ce n’était pas contre elle, mais entre ce mensonge et ce que tu avais balancé aux Bowards, sûrement qu’elle avait dû perdre confiance en toi. Et comme pour te le confirmer, elle te demandait si c’était ton seul mensonge, comme si elle pensait qu’il y avait d’autres choses qu’elle ignorait. Mais peut-être qu’il était là le seul point positif, parce que sa question te permettrait de la rassurer… si elle décidait de te croire évidemment. Alors t’avais fait le tour du canapé pour te retrouver juste en face d’elle. Tu t’étais accroupi en laissant tes mains hésitantes se poser sur ses genoux, sentant immédiatement ce besoin de les faire glisser sur ses cuisses mais tu t’étais retenu de le faire, sachant que ça serait qu’une erreur de plus. «Non, c’est le seul.» dis-tu en la fixant droit dans les yeux, tes doigts se resserrant au niveau de ses genoux alors que tes sourcils se fronçaient, le visage crispé face à tout ce que tu te refusais de faire à cet instant précis. Pourtant tu la touchais, tu n'étais qu'à quelques dizaines de centimètres de tout ce qu'elle te privait depuis plusieurs mois. «Mais ça n’arrivera plus car je peux pas supporter de te voir me regarder comme t’es en train de le faire.» Parce que je peux pas accepter d’être insignifiant à tes yeux quand c’est qu’à travers eux que j'ai l’impression de valoir quelque chose. Mais ça, peut-être que t’aurais dû lui le dire.

__________________________

I read somewhere that smiling is the best way to face every problem, to crush every fear, to hide every pain. so from now, I will do my very best to succeed at it. at least, just once.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15480-snapchat-de-landon
Freja Ivanova
MESSAGES : 18461
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : aelya ♡ (a) moi (s)
COMPTES : ciàran, maddox, isaac, alix, noa & juliann.
STATUT : you cut me open and i keep bleeding.
#02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) Empty
adm f
MessageSujet: Re: #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja)   #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) EmptyVen 21 Juin 2019 - 16:13

Tu vois bien que Landon est agacé par ton comportement mais c’est plus fort que toi. Tout ce que tu as envie de faire, à cet instant précis, c’est le provoquer pour le faire réagir et pour qu’il comprenne à quel point tu es en colère. A quel point tu es déçue. S’il y a bien une personne dont tu ne pensais jamais être déçue c’est Landon. Alors ça fait mal de voir que tu t’es encore une fois trompée sur une des personnes à qui tu tiens le plus. « J’en sais rien Landon, c’est pas comme si tu n’avais pas fait des trucs qui ne te ressemblent pas ces derniers temps. » Dis-tu en haussant les épaules, faisant bien sûr allusion aux Bowards mais aussi à la drogue qu’il a donnée à Tahlia. Cette soirée n’a été qu’un énorme gâchis à tes yeux et tu aurais préféré qu’ils ne t’appellent pas même si l’anglais t’assure que c’était la meilleure chose à faire. Peut-être pour eux, oui, mais pas pour toi. Si la soirée s’était plutôt bien terminée pour Landon et toi, tu as encore en mémoire tout ce que ta colocataire t’a craché au visage. Et même si depuis vous vous êtes expliquées, tu ne peux cesser de croire que tout ce qu’elle a dit, elle le pensait. « J’ignore encore pourquoi vous l’avez fait, d’ailleurs. Mais peu importe, j’aurais mieux fait de ne pas répondre. » Cela t’aurait évité de te prendre en pleine gueule les mots de Tahlia et aurait évité à l’anglais d’avoir à te mentir. Peut-être qu’aujourd’hui, vous ne seriez pas aussi distants l’un envers l’autre si ce mensonge n’avait pas été prononcé. Les Bowards c’est quelque chose que tu peux encore pardonner parce que tu sais que Landon n’était pas le seul fautif dans cette histoire mais le mensonge, c’est tout autre chose. Lui seul a pris la décision de te mentir et l’a fait délibérément. Tu lèves les yeux au ciel quand il met de côté cette promesse qu’il a fait à Tahlia, agacée qu’il ne soit pas plus transparent avec toi. Une fois de plus.  Enfin, jusqu’à ce qu’il ait un éclair de lucidité et qu’il t’avoue ce que signifiait, réellement, cette promesse. Tu es blessée qu’il ait voulu l’aider elle en te cachant quelque chose d’aussi important. En apprenant ça, tu as juste l’impression de ne pas être aussi importante que tu le pensais aux yeux de Landon. Malgré ses mots qu’il veut rassurants, tout ce que tu ressens, c’est de la peine et surtout, tout ce que tu vois, c’est qu’il l’a privilégiée elle.  Alors peu importe qu’il parle de la confiance que tu lui as accordée, tu es tourmentée par un autre sentiment : le rejet. Un sentiment que tu as éprouvé toute ta vie et qui te blesse plus que n’importe quel autre. « Ouais, j’fais définitivement pas confiance aux bonnes personnes. » Dis-tu en détournant la tête, posant ton regard sur l’écran noir de la télévision. Au-delà de ce qu’il se passe, ce soir, avec Landon, tu fais également allusion à la confiance que tu as accordée à Woody et qu’il t’a renvoyée en pleine face avec cette opération. Ne peux-tu vraiment faire confiance à personne ? C’est ce que tu finis par penser, en voyant à quel point tu peux être déçue par les personnes qui te sont le plus proche. Quand l’anglais s’approche de toi, déposant ses mains sur tes genoux, tu te contiens de toutes tes forces pour ne pas réagir, pour ne pas exprimer la moindre petite faiblesse. Tu ne veux pas qu’il voie toute l’emprise qu’il exerce sur toi parce qu’il ne le mérite pas. Pas ce soir. Ton regard se pose finalement sur le sien et quand il t’assure que c’est la seule fois où il t’a menti, tu as envie de le croire même si la raison te hurle d’être méfiante, de prendre tes distances. « Tu dis que ça n’arrivera plus mais comment je peux le savoir ? T’as préféré promettre un truc à Tahlia plutôt que d’être honnête avec moi, je dois le prendre comment, Landon ? Ce sera qui la prochaine fois ? » Demandes-tu en soupirant et en passant une main dans tes cheveux. Tu ne retires pas ses mains posées sur tes genoux parce que tu en es incapable. Tu as besoin de sentir à nouveau cette proximité avec l’anglais et tu ne peux t’empêcher, dans un coin de ta tête, d’imaginer ses mains remonter le long de tes cuisses pour se loger entre tes jambes. C’est plus fort que toi et pourtant, tu sais que si ça devait se produire, tu ne le laisserais pas faire. Par respect pour Woody, pour ton « couple » mais surtout par respect pour toi-même.

__________________________

Et moi je suis tombé en esclavage ; de ce sourire, de ce visage. J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes. Et construire un empire, juste pour ton sourire. » two words, seven letters, and i'm yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t14944-snapchat-de-freja
Landon Henderson
MESSAGES : 1430
ICI DEPUIS : 10/01/2018
CRÉDITS : unbreakable (av.) | obisidenne (sign.)
COMPTES : clive taylor
STATUT : like the snow… cold and silent.
#02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja)   #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) EmptyLun 29 Juil 2019 - 22:55


Ce qui ne te ressemblait pas, c’était de t’être accroché à elle, de t’être lié plus qu’à l’accoutumée. Pour elle, t’avais accepté de faire tomber presque toutes les barrières en sachant qu’il y avait un autre homme dans sa tête. Et naïvement t’avais pensé être celui qui lui ferait oublier ce type sans pourtant autant être capable de lui donner ce qu'elle pouvait attendre. Seulement était-ce vraiment à Freja que tu devais en vouloir? Est-ce que ce n’était pas à toi que tu devais t’en prendre en fin de compte? Rien qu’à cette idée, tu sens une écume de rage te balayer de l’intérieur. Pourtant si Freja n’était jamais devenue plus que la décoratrice d’intérieur qu’elle avait été lors de votre rencontre, rien ne se serait passé. T’aurais jamais connu l’effet de ses lèvres sur ta peau, ni même la pression de ses doigts qui s’ancraient dans ta chair, à te marquer volontairement pour que tu n’oublies pas qu’elle en voudrait encore. Mais aujourd’hui si ton corps lui appartenait toujours, le sien était voué à un autre homme, celui-là même que tu avais cherché à démolir lors de cette cérémonie, une attitude que la norvégienne te reprochait… et qu’elle te reprocherait à chaque fois qu’elle en aurait l’occasion certainement. Avec moi, on dirait qu’il t’en faut peu pour tout remettre en question. C’est pas le cas pour tout le monde visiblement.» C’est la jalousie qui parle mais tu ne peux pas tolérer le fait que tu sois celui dont elle doute quand elle vit une relation vouée à l’échec avec celui qui l’a foutue plus bas que terre à plusieurs reprises. Et tandis que la colère semblait gentiment te brûler de l’intérieur, les paroles de Freja étaient venues la doucher presqu’aussitôt. La honte, c’est quelque chose que tu ne connais pas assez, complètement dépassé par cette émotion qui te balaie littéralement. T’essaies pourtant de faire bonne figure mais c’est compliqué, tu tentes de trouver des mots tant bien que mal mais ils ne suffisent pas à te convaincre, ni toi, ni Freja. T’es dos au mur à cet instant présent et t’essaies de fuir, de prendre de la distance mais ça ne change rien. La phrase de la brune n’aide en rien, tu sais que lui cacher tout ça était une connerie mais tu ne pouvais pas trahir ta parole, encore moins quand tu savais que tu étais celui qui avait poussé involontairement Tahlia à toucher à la coke. Dis pas ça, tu le penses pas…» que tu souffles pour tenter de te convaincre qu’elle dit ça sur le coup de la déception. Mais tu sais pertinemment que la confiance, c’est ce que Freja arrivait le moins à offrir au monde qui l’entourait et tu ne voulais pas qu’elle puisse t’inclure dans celui-ci pour une erreur, juste une. Tu voulais rester dans ce cercle restreint où t’avais su te faire une place mais ce soir, t’avais la sensation de ne plus être le même pour elle et c’est pour ça que tu finis par te poser devant elle, que tu cherches à instaurer un contact entre vous. Tu te sens pathétique quand tu lui parles. Ces mots que tu lui adresses, tu les penses mais elle te les renvoie en plein visage, avec raison. Tu ne peux pas dire que ça sera la dernière fois, tu peux pas lui faire une promesse que tu n’es pas sûr de pouvoir tenir. T'as pas le droit de balancer des paroles en espérant qu'elle te croie, tu vaux mieux que ça et surtout, elle mérite mieux que ça. Je sais pas, j’en sais rien Freja! Je sais même plus ce que je dis…» Tu tentes de la regarder dans les yeux mais c'est trop douloureux, parce que dans son regard, c'est uniquement de la déception que tu peux voir. T'es incapable de t'y attarder plus longtemps, laissant ta tête tomber en avant, complètement paumé. Ton front vient flirter avec le dos de tes mains qui finissent par remonter légèrement sur les jambes de Freja. Le visage posé entre ses genoux, tu sais plus trop où tu en es, tu ne sais même plus ce que tu es en train de faire alors que tes mains se font plus présentes sur les jambes de la norvégienne, tes doigts sentant la fermeté de ses cuisses malgré ce jean qu’elle porte. Tu te rappelles bien trop de son corps pour ignorer sur quoi tes phalanges sont en train de dessiner leur chemin. T’as même l’impression que sous tes gestes, à mesure que tes mains progressent, elle écarte peu à peu ses jambes. Seulement t’es en train d’halluciner Landon et même si ta tête semble t’ordonne d’arrêter, ton corps semble faire tout l’inverse.

__________________________

I read somewhere that smiling is the best way to face every problem, to crush every fear, to hide every pain. so from now, I will do my very best to succeed at it. at least, just once.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15480-snapchat-de-landon
Freja Ivanova
MESSAGES : 18461
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : aelya ♡ (a) moi (s)
COMPTES : ciàran, maddox, isaac, alix, noa & juliann.
STATUT : you cut me open and i keep bleeding.
#02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) Empty
adm f
MessageSujet: Re: #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja)   #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) EmptyMar 30 Juil 2019 - 20:32

Il n’a pas tort, Landon, quand il dit que tu pardonnes moins facilement avec lui qu’avec d’autres. Tu sais pertinemment qu’il fait allusion à Woody, à qui tu as déjà pardonné un nombre incalculable de fois. Mais ce qu’il ne sait sans doute pas c’est que tu n’es pas toute blanche dans l’histoire. Toi aussi, tu as fait des erreurs et Woody t’a pardonné, plus d’une fois. « Peut-être parce que j’pensais que tu ne me décevrais jamais. Alors, la chute est plus grande. » Dis-tu en croisant son regard, sentant l’intensité de cet échange se répercuter dans tout ton corps. Tu ne peux pas le nier, il se passe quelque chose lorsque ton regard plonge dans le sien et quand son corps se trouve à proximité du tien. Mais tu ne peux pas te montrer faible face à Landon parce qu’aujourd’hui, bien que ton couple soit en pause, tu appartiens complètement à un autre. Pourtant, si tu appartenais totalement à Woody, ne devrais-tu pas être indifférente à la présence de l’anglais ? C’est une question qui tourne en boucle à chaque fois que Landon croise ta route mais que tu repousses à chaque fois, un peu plus loin. « J’sais plus… j’en peux plus d’être tout le temps déçue, trahie… » Tu soupires sentant cette boule dans ta gorge grandir sans vouloir te quitter. Trahie, c’est l’impression que tu as eu lorsque Landon a privilégié une promesse faite à Tahlia plutôt qu’une vérité envers toi. C’est la première fois que le mensonge a pris place entre vous et tu n’aimes pas ce sentiment. Tu le détestes, même. Tu as l’impression que quelque chose s’est brisé, au plus profond de toi, et tu ne sais pas si vous serez capable de le réparer. Tu ne sais même pas si tu reverras l’anglais après ce soir parce que votre relation semble plus affaiblie que jamais. Comme la confiance que tu as envers lui. Tu aurais voulu qu’il te promette qu’il ne te mentira plus et que tu passeras toujours avant les autres mais il ne le fait pas et ça te blesse. Ca te blesse de voir que tu n’es peut-être pas aussi importante que tu l’avais imaginé, à ses yeux. Pas aussi importante que lui, l’est, pour toi. « Laisse tomber, ça ne nous mènera à rien… » Réponds-tu en soupirant, levant les yeux au ciel. Vous êtes clairement dans une impasse et tu ne sais pas quoi faire pour retrouver un semblant de relation avec Landon. Tu sais qu’il y a toujours ce petit quelque chose entre vous. Tu le sens au plus profond de tes tripes. Mais ce n’est pas si simple de le faire remonter à la surface, pas quand tu as tout fait pour le faire disparaître pour le bien de ta relation avec Woody. Néanmoins, quand le silence s’installe entre vous, tu sens les mains de l’anglais remonter dangereusement vers tes cuisses. Tu ne l’arrêtes pas alors que ta respiration s’accélère et que tu mordilles ta lèvre inférieure, ton corps répondant déjà à l’appel du sien. Inconsciemment, tu écartes un peu les jambes jusqu’à ce qu’enfin sa main atteigne l’intérieur de ta cuisse. Tu fermes les yeux, imaginant déjà les doigts de Landon courir et dessiner des cercles contre ton intimité. Tu retiens un gémissement alors que ta main s’enfuit dans les cheveux bruns de l’anglais, tirant doucement sur ceux-ci. Tu rejettes légèrement la tête en arrière en sentant ses doigts approcher de plus en plus de ton point le plus sensible. Puis, tu prends conscience de ce que tu es en train de faire, tu ouvres les yeux et tu commences à paniquer. « J’peux pas… faire ça. » Articules-tu difficilement avant de repousser avec douceur les mains de Landon et de te mettre debout. T’as pas le droit de faire ça, ce n’est pas juste pour Woody, ni pour Landon, ni pour toi. « Je pense que je vais y aller. » Dis-tu, désireuse de quitter cette maison le plus rapidement possible pour éviter de faire une connerie. Tu te diriges alors vers la porte d’entrée, la main sur la poignée, prête à partir. Mais avant, tu ne peux t’empêcher de te retourner pour te noyer, une dernière fois, dans le regard de l’anglais.

__________________________

Et moi je suis tombé en esclavage ; de ce sourire, de ce visage. J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil, te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes. Et construire un empire, juste pour ton sourire. » two words, seven letters, and i'm yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t14944-snapchat-de-freja
Contenu sponsorisé
#02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) Empty
MessageSujet: Re: #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja)   #02 - i'm hanging on to see if we collide (landja) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
#02 - i'm hanging on to see if we collide (landja)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: stories have been told-
Sauter vers: