AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
en ce moment à bowen
Ce vendredi 14 février, Bowen a mis à disposition un énorme complexe, et bien plus encore, contenant des tas d'activités diverses et variées pour les couples, les célibataires ou tout simplement les amis.
» rendez-vous ici pour plus d'infos.
Notre blog The Writers cartonne et fait couler presque plus de larmes que d'encre. Mais, même si c'est un succès, nous aimons également quand c'est VOUS qui contribuez à sa réussite. Alors n'hésitez pas à nous envoyer vos rumeurs juste ici.
Le Deal du moment : -44%
Fauteuil gaming Arozzi TORRETTA noir
Voir le deal
139.99 €

Partagez
 

 that's why you destroy everything you touch ▽ (milo)

Aller en bas 
AuteurMessage
Effy Shepperfield
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: british dans le sang ◦ vend son corps pour se payer sa came ◦ la clope, la vodka et l’ecstasy sont ses meilleurs amis depuis longtemps ◦ dépressive et tend à l'autodestruction ◦ son vrai nom c'est Elizabeth, mais personne ne l'appelle comme ça ◦ photogénique ◦ régulièrement sujette à de violentes crises d’angoisse ◦ tentative de suicide foirée à 18 ans ◦ fuit l'attachement ◦ phobie de l'infini ◦ porte des tonnes de bracelets pour cacher ses cicatrices ◦ enfoncée dans les drogues, toute sa paie y passe ◦ faire des collages l'apaise ◦ aime vivre dans la pénombre ◦ style vestimentaire très varié, selon son mood du moment ◦ black is the new black, elle se maquille toujours beaucoup les yeux ◦ allergique au sport ◦ toujours en retard ◦ elle mange très peu et ne prend jamais un gramme, métabolisme rapide ◦ tout ce qu’elle inflige à son corps lui apporte une certaine satisfaction malsaine, y compris l’abandonner à des inconnus
Effy Shepperfield
MESSAGES : 639
ICI DEPUIS : 18/02/2019
CRÉDITS : folleparisienne (a), solosands (s).
COMPTES : charlie & azriel & viktor & eve.
STATUT : love, love, love. what is it good for ? absolutely nothing.
baby kangou
MessageSujet: that's why you destroy everything you touch ▽ (milo)   that's why you destroy everything you touch ▽ (milo) EmptyMer 12 Juin 2019 - 0:32

that's why you destroy
everything you touch

Intérieurement, c'était comme si elle se prenait un ouragan, un tsunami et un astéroïde de plein fouet. À la minute où elle avait réalisé que Milo ne reviendrait pas à lui, qu'Elmo lui criait d'appeler les urgences, elle avait eu la sensation d'être percutée par un train. Le temps qu'une ambulance arrive lui avait semblé durer une éternité, et tout ce qu'elle avait pu faire avait été de rester prostrée, rongée par l'inquiétude, l'incompréhension, la culpabilité. Culpabilité qu'elle refoulait autant que possible. Milo n'en était pas à sa première prise de drogue, il savait ce qu'il faisait, ils s'étaient toujours défoncés ensemble, sans limites. Elle n'avait pas à s'en vouloir. Mais le voir à terre sur cette scène, étendu, inconscient, lui avait donné envie de mourir, sur le coup. Le peu d'équilibre qu'elle avait intérieurement était totalement chamboulé, les heures s'étiraient interminablement, depuis qu'elle était arrivée à l'hôpital, elle devenait dingue et marchait dans tous les sens. Sans but précis, autre que de faire passer le temps, parce qu'elle était impuissante. Et ça lui faisait perdre tout contrôle. Effy avait d'abord fait les cent pas dans la chambre du garçon, quand on lui avait assuré que tout ce qu'il restait à faire, c'était d'attendre, et qu'il n'était plus en danger. Elle avait fini par faire des rondes dans les couloirs, histoire de voir autre choses que ces quatre murs blancs et les paupières closes de son ami. Mais elle revenait inévitablement toutes les cinq minutes, au cas où. Elle n'avait même pas trouvé la force de descendre en bas sur le parking pour se fumer une clope, bien que ça l'aurait sans doute aidé à calmer ses nerfs qui flanchaient totalement. Elle était épuisée, mais son corps carburait. Finalement, la brunette s'était brièvement assoupie dans le fauteuil à côté de Milo. Elle s'était réveillée en sursaut une trentaine de minutes plus tard, pour avoir la déception et l'angoisse de voir que rien n'avait changé. N'y tenant plus, elle s'était installée sur le rebord de la fenêtre pour se griller une clope. Elle n'était déjà pas une grande adepte des règles en temps normal, mais là, au vu des circonstances, elle n'en avait strictement rien à foutre. Elle ne quitterait pas cet endroit tant qu'il ne se serait pas réveillé, lui prouvant que les médecins avaient raison et qu'il était bel et bien hors de danger, pour que tout reprenne comme avant. Eff' ne demandait que ça : que tout soit comme avant, que cet incident n'ait jamais existé et qu'ils continuent à faire ce qu'ils avaient toujours fait. L'angoisse lui tiraillait l'estomac, pour tant de raisons. Jusqu'à ce que finalement, son calvaire ne prenne fin et que le brun ne sorte de cet interminable repos. La jolie brune resta en suspens, toujours assise à la fenêtre, figée dans son observation. Comme si elle avait peur que la fatigue ait eu raison d'elle et qu'elle ait désormais des hallucinations. Mais au bout de quelques secondes, elle se rendit à l'évidence. « T'es réveillé. » souffla-t-elle, presque abasourdie. Quelques secondes plus tard, elle jeta le reste de sa clope par la fenêtre pour se retrouver en deux temps trois mouvements à côté du lit, penchée sur lui, son regard azur impénétrable trahissant toute l'inquiétude de ces dernières heures. « You motherfucking wanker, un coup pareil, j'te le ferai payer. Putain de merde, Milo, t'essaies encore une fois de m'abandonner, j'te défonce. » C'était plus fort qu'elle. Son ton avait claqué, calme mais menaçant, et elle avait planté un regard noir dans celui du garçon. Parce que c'était plus facile que de laisser pointer des larmes, chose qu'elle ne se serait jamais permis. L'adrénaline pouvait seulement commencer à redescendre pour laisser place au soulagement, mais toutes ces émotions fortes ne faisaient clairement pas bon ménage avec l'esprit torturé de la jeune femme.

__________________________



 
brutal hearts †
are you the brutal heart, are you the brutal heart that i've been looking for, 'cause if you're looking for love you can look for that door
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16541-effy-s-phone
Milo Putskowski
me, myself & i
Milo Putskowski
MESSAGES : 2395
ICI DEPUIS : 03/09/2018
CRÉDITS : queenshady (avatar), bat'phanie (signature)
COMPTES : l'agent secret britannique carter, le globe-trotteur australien alexander, la sulfureuse grecque harmonie, la chanteuse déchue australienne sasha, le barman italien fede, le marin canadien florian & le cavalier australien theo.
STATUT : heart-breaker
grand kangou
MessageSujet: Re: that's why you destroy everything you touch ▽ (milo)   that's why you destroy everything you touch ▽ (milo) EmptyMar 18 Juin 2019 - 20:45

Il n'y avait pas de pire sentiment que de sentir l'agitation autour de soi mais de ne rien pouvoir faire. Lorsque tu étais tombé dans les pommes au bonfire, tu avais entendu tout ces gens s'affairer autour de toi, et tu n'avais même pas pu battre des cils pour leur montrer que tu étais là, et que tout allait bien. Comme paralysé dans un sommeil peu profond, tu entendais tout ce qu'il se passait. Elmo qui pète un cable en hurlant, Effy qui ne sait plus quoi faire et qui est perdue, Lilith qui appelle les urgences, Bella qui veut savoir ce qu'il se passe, Bellamy qui essaye de calmer l'italien. Tu avais tout entendu, jusqu'à la sirène de l'ambulance qui t'avait trimbalé jusqu'à l'hôpital. Qu'allait-il se passer par la suite ? Là était la question. C'est sur que tu allais devoir mettre un terme à la drogue assez rapidement, elle qui te consumait petit à petit dans ce corps qui était devenu si faible et si frêle. C'était le déclic, celui qu'il te fallait pour te rendre compte que tu avais enfin une bonne raison d'arrêter. On t'avait perfusé partout, afin que tu puisses reprendre des forces, qu'on élimine toutes les toxines qui étaient présentes dans ton sang et ton estomac. Tu savais que quelqu'un était venu avec toi, et tu savais qu'elle ne partirait pas tant que tu n'aurais pas ouvert les yeux. Elle qui avait si peur qu'on l'abandonne, qu'on la laisse sur le bord de la route. Et non, tu n'allais pas la laisser tomber, Effy. Tu n'oserais jamais, tu tenais beaucoup trop à elle. Mais là, c'était la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase. Alors que tu sentais l'odeur de la cigarette que l'anglaise était entrain de fumer, tu émergeais petit à petit en gémissant de douleur. Oui, la chute avait été brutale et tu t'étais bien fais mal d'ailleurs en tombant. « Effy » dis-tu faiblement en frottant tes yeux qui te faisaient horriblement mal avec la lumière autour. Tu te relevais sur ton lit et c'est le moment où tu te faisais le plus engueuler de toute ta vie. Elle était devant toi, son regard bleu perdu dans le tien. Celui qui te demandait de ne plus l'abandonner, plus jamais. « Whoaaaa, calm down » dis-tu simplement avec une voix rauque en essayant de te relever un peu mieux sur ton lit. Tu émergeais au fur et à mesure et tu ouvrais pleinement les yeux. « J'suis... j'suis désolé Eff'... » finis-tu par dire en baissant les yeux vers tes mains, qui possédaient chacune d'elles des cathéters.

__________________________

i'm far from good, it's true
☽☽ Something about the way that you walked into my living room. Casually and confident lookin' at the mess I am. But still you, still you want me ▬ + next to me.
Revenir en haut Aller en bas
Effy Shepperfield
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: british dans le sang ◦ vend son corps pour se payer sa came ◦ la clope, la vodka et l’ecstasy sont ses meilleurs amis depuis longtemps ◦ dépressive et tend à l'autodestruction ◦ son vrai nom c'est Elizabeth, mais personne ne l'appelle comme ça ◦ photogénique ◦ régulièrement sujette à de violentes crises d’angoisse ◦ tentative de suicide foirée à 18 ans ◦ fuit l'attachement ◦ phobie de l'infini ◦ porte des tonnes de bracelets pour cacher ses cicatrices ◦ enfoncée dans les drogues, toute sa paie y passe ◦ faire des collages l'apaise ◦ aime vivre dans la pénombre ◦ style vestimentaire très varié, selon son mood du moment ◦ black is the new black, elle se maquille toujours beaucoup les yeux ◦ allergique au sport ◦ toujours en retard ◦ elle mange très peu et ne prend jamais un gramme, métabolisme rapide ◦ tout ce qu’elle inflige à son corps lui apporte une certaine satisfaction malsaine, y compris l’abandonner à des inconnus
Effy Shepperfield
MESSAGES : 639
ICI DEPUIS : 18/02/2019
CRÉDITS : folleparisienne (a), solosands (s).
COMPTES : charlie & azriel & viktor & eve.
STATUT : love, love, love. what is it good for ? absolutely nothing.
baby kangou
MessageSujet: Re: that's why you destroy everything you touch ▽ (milo)   that's why you destroy everything you touch ▽ (milo) EmptyMar 16 Juil 2019 - 22:02


L'entendre prononcer son nom fut comme une délivrance, comme si ses poumons pouvaient à nouveau se remplir de tout l'oxygène dont ils avaient besoin. Cela n'arrêta pas l'ouragan qu'elle devint pour autant, prononçant chaque mot avec précision, dans un calme glacial et menaçant. Sa tirade terminée, l'anxiété se réduisant petit à petit, la tension qui animait tout son corps depuis bien trop longtemps se relâcha enfin, tandis que Milo tentait de calmer l'explosion d'agressivité de la jeunette en émergeant toujours de ce long sommeil. Effy obéit et expira calmement, fermant un instant les yeux, maintenant qu'elle avait relâché tout ce qui la torturait depuis des heures et des heures, et que le brun était bel et bien éveillé devant elle, prouvant qu'elle ne rêvait pas, qu'il était toujours là, avec elle. Il s'excusa ensuite, et Effy releva la tête, cherchant à trouver son regard, ses deux iris d'un bleu incroyable s'étant teinté d'un voile incroyablement plus doux. Elle prit les mains de Milo dans les siennes, encore tremblantes, avant que ses traits tirés d'épuisement ne s'apaisent, en même temps que des larmes venaient embuer ses yeux. « Tu m'as fait si peur... » dit-elle dans un souffle à peine audible, tandis qu'une larme traîtresse roulait sur une de ses joues. Elle l'essuya rapidement, pour ensuite venir retrouver la main de Milo bien rapidement, comme si elle avait peur qu'en le lâchant, il ne disparaisse. « Tu te sens comment ? » reprit la brunette avec un sourire tout juste perceptible, très léger et encore un peu inquiet, au coin des lèvres.

__________________________



 
brutal hearts †
are you the brutal heart, are you the brutal heart that i've been looking for, 'cause if you're looking for love you can look for that door
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16541-effy-s-phone
Milo Putskowski
me, myself & i
Milo Putskowski
MESSAGES : 2395
ICI DEPUIS : 03/09/2018
CRÉDITS : queenshady (avatar), bat'phanie (signature)
COMPTES : l'agent secret britannique carter, le globe-trotteur australien alexander, la sulfureuse grecque harmonie, la chanteuse déchue australienne sasha, le barman italien fede, le marin canadien florian & le cavalier australien theo.
STATUT : heart-breaker
grand kangou
MessageSujet: Re: that's why you destroy everything you touch ▽ (milo)   that's why you destroy everything you touch ▽ (milo) EmptyMer 6 Nov 2019 - 1:44

Tu savais pas vraiment où t’étais. Les lumières agressaient ta rétine et tu avais du mal à ouvrir les yeux. Ok, t’avais fais un malaise alors que tu jouais au bonfire avec tes amis. Tu les avais totalement laissé tombé, et t’étais carrément tombé pour le coup. La jeune femme t’avait agressé à ton réveil, et tu lui avais demandé de se calmer en te relevant doucement sur ton lit. Tu avais un peu mal partout mais vu que tu étais tombé sur scène, tu t’étais bien mal fait. « J’me suis fais peur aussi, tu sais… » dis-tu simplement en baissant les yeux. Tu attrapais la main de l’anglaise pour la rassurer, pour lui montrer que tu allais mieux et que tu étais bien réveillé. « J’ai mal partout, mais j’ai surtout mal à la tête » dis-tu en posant ta deuxième main sur ton front. Tu savais que c’était le moment pour lui faire comprendre que tu devais arrêter la drogue, que tu devais te calmer là dessus. Peut-être était-ce le moment pour toi de faire une cure de désintoxication. « Il faut que j’arrête la drogue, Effy » dis-tu en baissant les yeux. Cette confession était lourde, mais tu te devais de le dire à haute voix. Tu l’avais promis à Niels, quelques jours auparavant. Et cette fois, c’était le moment de le faire vraiment.

__________________________

i'm far from good, it's true
☽☽ Something about the way that you walked into my living room. Casually and confident lookin' at the mess I am. But still you, still you want me ▬ + next to me.
Revenir en haut Aller en bas
Effy Shepperfield
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: british dans le sang ◦ vend son corps pour se payer sa came ◦ la clope, la vodka et l’ecstasy sont ses meilleurs amis depuis longtemps ◦ dépressive et tend à l'autodestruction ◦ son vrai nom c'est Elizabeth, mais personne ne l'appelle comme ça ◦ photogénique ◦ régulièrement sujette à de violentes crises d’angoisse ◦ tentative de suicide foirée à 18 ans ◦ fuit l'attachement ◦ phobie de l'infini ◦ porte des tonnes de bracelets pour cacher ses cicatrices ◦ enfoncée dans les drogues, toute sa paie y passe ◦ faire des collages l'apaise ◦ aime vivre dans la pénombre ◦ style vestimentaire très varié, selon son mood du moment ◦ black is the new black, elle se maquille toujours beaucoup les yeux ◦ allergique au sport ◦ toujours en retard ◦ elle mange très peu et ne prend jamais un gramme, métabolisme rapide ◦ tout ce qu’elle inflige à son corps lui apporte une certaine satisfaction malsaine, y compris l’abandonner à des inconnus
Effy Shepperfield
MESSAGES : 639
ICI DEPUIS : 18/02/2019
CRÉDITS : folleparisienne (a), solosands (s).
COMPTES : charlie & azriel & viktor & eve.
STATUT : love, love, love. what is it good for ? absolutely nothing.
baby kangou
MessageSujet: Re: that's why you destroy everything you touch ▽ (milo)   that's why you destroy everything you touch ▽ (milo) EmptyLun 11 Nov 2019 - 2:15


Bien que le soulagement l'ait étreinte, relâchant partiellement ses muscles et apaisant son angoisse, une part de la brune restait toujours en alerte, comme toujours titillée par l'adrénaline. Comme si elle avait peur que Milo disparaisse quand même, malgré qu'il soit devant elle, en chair et en os, bien vivant, à lui parler et à la rassurer. Elle gardait son regard rivé dans le sien, comme pour se convaincre elle-même qu'il était là et qu'il n'irait nulle part. Mais l'appréhension, d'origine inconnue, la tenaillait tout de même, le seul remède qu'elle y trouvait, bien maigre, étant de garder sa main dans celle de son meilleur ami. Elle ne parvenait pas à comprendre pourquoi cette angoisse sourde sinuait toujours en elle, quelque part, malgré la voix du garçon qui lui parvenait, malgré son regard dans le sien. Sans doute le contre-coup de l'émotion, la tonne de fatigue qui lui pesait, ainsi que toutes les crasses qu'elle s'étaient envoyé avant. Elle ne répondit rien, se contentant de fixer Milo, affichant une moue réprobatrice en posant un bref regard sur son front. Imbécile, va. Il aurait pu se fracturer le crâne, tiens. Elle aurait fait quoi, alors ? Elle préférait ne pas y penser, rien que chercher une réponse faisait revenir l'angoisse à grand pas, son pouls s'emballant sous la nervosité de cette éventualité, et elle secoua doucement la tête, se concentrant à nouveau sur ce que le brun racontait. Cependant, son annonce suivante eut le don de fortement lui déplaire. Tellement qu'elle crut s'être pris une claque. Effy se figea, ses muscles se crispèrent après la réplique de Milo. Sans appel. Elle avait compris à son ton à quel point il était sérieux. Et d'un coup, la peur la saisit à nouveau à la gorge, lui tordant l'estomac. Elle resta silencieuse un moment, son regard bleu se ternissant d'un voile dur. Des tonnes de paroles lui venaient à l'esprit. Certaines, sensées, encourageantes. D'autres bien plus acides, frustrées, blessantes. Deux parts de sa raison - ou ce qu'il en restait - s'affrontaient, durant ce silence et ce visage impénétrable qu'elle affichait, restant de marbre. Elle retira doucement sa main de celle de Milo, restant assise sur le lit, sans broncher. Intérieurement, elle était comme suspendue dans le vide. Sans savoir si elle allait tomber. « C'était qu'un accident. Ça t'arrivera plus. » lâcha-t-elle enfin, le regard ailleurs, fixant quelque chose qu'on ne pouvait voir. Sans doute qu'au fond d'elle, la jeune fille savait que son argument n'avait pas de poids. Mais tout ce qu'elle était, et toute sa relation avec Milo, reposait là-dessus. C'était comme ça qu'elle le voyait. Ils avaient toujours été dans leur monde, un peu à part, un peu brisés, et toujours debout pourtant, survivant, grâce à l'autre, notamment. Ces quelques mots, pourtant parfaitement justifiés, avaient eu l'effet d'une bombe dans la tête de la frêle brunette. Elle fronça les sourcils, une expression toujours indéchiffrable sur ses traits fatigués. Mais on pouvait y percevoir une pointe frustration. Et même de déni, quelque part. « Tu me laisses tomber, alors. » Cette fois, sa voix avait claqué, calme mais sèche. Elle ne regardait toujours pas Milo, comme si elle pouvait prétendre que cette conversation n'avait pas lieu. Mais elle savait au fond d'elle ce que tout ça signifiait. Tout allait changer. Et elle n'avait aucune envie que ça change. Elle était trop instable que pour supporter ça.

__________________________



 
brutal hearts †
are you the brutal heart, are you the brutal heart that i've been looking for, 'cause if you're looking for love you can look for that door
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16541-effy-s-phone
me, myself & i
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: that's why you destroy everything you touch ▽ (milo)   that's why you destroy everything you touch ▽ (milo) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
that's why you destroy everything you touch ▽ (milo)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: northern District :: hôpital-
Sauter vers: