AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
en ce moment à bowen
Ce jeudi 31 octobre à 18h, venez embarquer dans un merveilleux bateau de croisière pour une soirée inoubliable ! Une soirée qui s'annonce amusante, frissonnante et même ... terrifiiaaante ! » rendez-vous ici pour plus d'infos.
Notre blog The Writers cartonne et fait couler presque plus de larmes que d'encre. Mais, même si c'est un succès, nous aimons également quand c'est VOUS qui contribuez à sa réussite. Alors n'hésitez pas à nous envoyer vos rumeurs juste ici.

Partagez
 

 friends are the family you choose (bethea)

Aller en bas 
AuteurMessage
Beth Ellington
me, myself & i
Beth Ellington
MESSAGES : 396
ICI DEPUIS : 07/07/2019
CRÉDITS : (c) hoodwink
COMPTES : violet + blanche + cleo + bella + brooke
STATUT : secrètement amoureuse et enceinte de quatre mois
bowenien
MessageSujet: friends are the family you choose (bethea)   friends are the family you choose (bethea) EmptyJeu 15 Aoû 2019 - 0:53

À peine atterrie sur la côte Australienne, deux pensées lui avaient envahi la tête, deux pensées bien différentes. D'abord, lui. Celui qui avait volé, sans même le savoir, une part d'elle qui lui serait impossible de reprendre, à présent. Ensuite, elle. Sa meilleure amie, sa seule complice, celle qu'elle avait vu partir pour Bowen et qui, sans sa famille autour d'elle, lui servirait d'alliée, à Beth. Beth la perdue, Beth la solitaire, Beth dont tout son monde s'effondrait. Elle avait tout de même pris le temps de s'installer, de respirer, même de le croiser, lui, par hasard, dans cette toute petite ville, ce dont elle avait rêvé toutes les nuits avant d'arriver ici et de le voir au bras d'une autre. C'est quelques jours plus tard qu'elle décida enfin de signaler son arrivée à la blonde qui la connaissait par coeur, du plus loin qu'elle se souvienne. Elle lui avait manqué. En son absence, elle s'était sentie vidée de sa moitié, vidée de son double. Et quand elle avait eu l'opportunité de choisir entre quelques pays pour établir sa clientèle de traduction, c'est un peu à cause d'elle qu'elle avait choisi Bowen. Un peu aussi à cause de Rafael, mais ça, il était impossible de le dire.
Il faisait beau en cette fin de matinée. L'océan était calme, bien que le vent était légèrement frisquet. Beth marchait sur le sable, ses sandales beiges pâles entre les mains, une robe d'été bleu poudre aux rayures blanches assez ample qui volait dans le vent, ses longs cheveux bruns qui accompagnaient la danse de ses vêtements. Arrêtée sur le sable, elle scrutait la plage à la vision d'une tête blonde qui lui était manquante à son bonheur, main posée contre son front pour lui permettre de mieux voir à l'horizon avec ce soleil tapant. Et elle l'aperçut. Althea. Dans toute sa splendeur, face à la mer. La brune se lança dans un course vers son amie enfin retrouvée, visage heureux et quand elle arriva près d'elle, elle se risqua à un timide : C'est ici que tu te caches, Reynolds ? Sourire qui habillait tout son visage, elle posa un regard doux sur son amie. Contente de ne pas être la seule à avoir un accent particulier par ici.

__________________________


guess it's true, i'm not good at a one-night stand but I still need love 'cause I'm just a girl. these nights never seem to go to plan. i don't want you to leave, will you hold my hand. oh, won't you stay with me 'cause you're all I need. this ain't love, it's clear to see but, darling, stay with me (*)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Althea Reynolds
me, myself & i
Althea Reynolds
MESSAGES : 1456
ICI DEPUIS : 06/06/2018
CRÉDITS : bonnie (avatar), sial (signature)
COMPTES : l'agent secret britannique carter, le journaliste australien arthur, la sulfureuse grecque harmonie, la chanteuse déchue australienne sasha, le frenchie musicien milo, le marin canadien florian & le cavalier australien theo.
STATUT : en couple avec le célibat, jusqu’à ce que la mort les sépare
grand kangou
MessageSujet: Re: friends are the family you choose (bethea)   friends are the family you choose (bethea) EmptyMar 24 Sep 2019 - 0:33

L’Australie avait fait de toi quelqu'un de nouveau. La bas, à Londres, tu avais laissé beaucoup de gens, beaucoup de choses. Mais les plus importants étaient à Bowen. Scar et Maddox, les hommes de ta vie. Pour que tout soit parfait, il ne manquait qu’elle. Ta meilleure amie, ta soeur de coeur, celle avec qui tu as fais les quatre cent coup lorsque tu étais sur le territoire anglais. C’était ton double au féminin. Toi qui n’ait grandi entouré que de garçons, elle était la personne qui te rappelait que tu étais une femme, au fond de toi. Puis, il y a quelques jours, en scrutant les réseaux sociaux de Beth méticuleusement, tu avais appris qu’elle avait fait route pour Bowen. Quelle joie ! Tu étais tellement heureuse. Alors lorsqu’elle avait atterri, vous aviez convenue d’un rendez-vous pour vous retrouver. Tu avais refais ta vie, en quatre ans ici, mais tu n’avais pas oublié les personnes qui ont fait de toi ce que tu es. Et la brune en fait partie. Alors tu avais rejoins la plage, et tu t’étais assise dans le sable en contemplant la mer avant que ta meilleure amie d’enfance n’arrive. Et au moment où tu entendais des pas derrière toi, tu te levais instinctivement et tu arborais un beau sourire en voyant ton amie arriver vers toi. « En effet, c’est ma nouvelle planque ! » répondis-tu avec ton sourire au bord des lèvres. Tu pris alors la brune dans tes bras et tu la serrais tellement fort qu’elle aurait pu s’étouffer. « Oh, si tu savais ! Il y a plus d’anglais que je ne pensais ici » avouas-tu à ton amie avec un léger rire. Votre accent était particulier, mais c’est ce qui faisait votre charme, apparemment. « Tu m’as manqué, Ellington » avouas-tu à la jeune femme en la serrant une deuxième fois dans tes bras. Tu ne voulais qu’une chose, c’était rattraper le temps perdue avec ta meilleure amie d’enfance, lui raconter tes épopées à Bowen et tout ce qu’il se passait dans ta vie maintenant.

__________________________


☽☽ on sèche les cours, la flemme marque le quotidien. être en couple, ça fait mal que quand t'y tiens. même si j'ai rien à prouver, j'me sens un peu seul. j'ai toujours pas trouvé la pièce manquante du puzzle. en possession d'drogues, les jeunes sont fêtards. quelle ironie d'mourir en position fœtale. je viens à peine de naitre, demain j'serai vieux, mais j'vais tout faire pour être à jamais ce rêveur

Revenir en haut Aller en bas
Beth Ellington
me, myself & i
Beth Ellington
MESSAGES : 396
ICI DEPUIS : 07/07/2019
CRÉDITS : (c) hoodwink
COMPTES : violet + blanche + cleo + bella + brooke
STATUT : secrètement amoureuse et enceinte de quatre mois
bowenien
MessageSujet: Re: friends are the family you choose (bethea)   friends are the family you choose (bethea) EmptyMer 2 Oct 2019 - 23:15

Elle n'allait quand même pas vivre ses premiers pas sur le continent Australien sans même en avertir sa meilleure copine. Ça avait été d'une logique criarde que la brune ait avisé sa partenaire de folies dès son arrivée. Et comme si rien ne les avait séparés, comme si les quatre années qui les avaient séparées n'avaient jamais existé, elles se retrouvaient à ce jour, dans la même ville, toutes les deux avec bien des choses à se raconter. Choses à raconter qui ne seraient tarder alors qu'au loin la brune reconnue son amie et se dirigea vers cette dernière dans un pas résignée, la belle blonde qui regardait au loin l'océan dessiner un spectacle qui, pour elle, était habituel. Beth tentait de s'adapter à toutes ces différences entre le pays du thé et celui des kangourous. S'adapter sembla alors plus facile alors que ses pieds la menaient vers ce qu'elle connaissait si bien, ici ou ailleurs, Althea dans toute sa splendeur. Et quand elle se trouva face à elle, la blonde n'hésita pas à la prendre dans ses bras, gratifiant son amie de son bonheur de la retrouver. Étreinte que la Britannique lui rendit sans se laisser prier. Faudra que tu me les présente, alors. Parce que mis à part Maddox, Scar et Althea, d'autres Anglais, elle n'en connaissait pas. Et, d'autres gens non plus, d'ailleurs. Il y avait Rafael, certes, mais il faisait partie d'une catégorie à part. Et moi dont, s'exclama-t-elle quand son amie lui fit part de ses sentiments. Alors, raconte-moi tout ! Tu voulais tout savoir, rattraper ce temps perdu qui laissait une distance se créer entre vous. Beth s'assit sur sable, laissa ses jambes s'y engloutir tout en regardant son amie la rejoindre. Qu'est-ce qui se passe avec toi. J'ai cru voir, sur les réseaux, que quelqu'un te rendait heureuse ? Dis-moi que t'es enfin passée par-dessus ce mec qui t'a fait si mal ? Son ex, celui qui ne l'avait pas cru quand elle lui avait parlé de son agression, c'était lui que Beth avait tant en horreur.

__________________________


guess it's true, i'm not good at a one-night stand but I still need love 'cause I'm just a girl. these nights never seem to go to plan. i don't want you to leave, will you hold my hand. oh, won't you stay with me 'cause you're all I need. this ain't love, it's clear to see but, darling, stay with me (*)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Althea Reynolds
me, myself & i
Althea Reynolds
MESSAGES : 1456
ICI DEPUIS : 06/06/2018
CRÉDITS : bonnie (avatar), sial (signature)
COMPTES : l'agent secret britannique carter, le journaliste australien arthur, la sulfureuse grecque harmonie, la chanteuse déchue australienne sasha, le frenchie musicien milo, le marin canadien florian & le cavalier australien theo.
STATUT : en couple avec le célibat, jusqu’à ce que la mort les sépare
grand kangou
MessageSujet: Re: friends are the family you choose (bethea)   friends are the family you choose (bethea) EmptyMer 6 Nov 2019 - 1:30

Beth était ton petit rayon de soleil, en Angleterre. Et l’avoir ici te faisait comme un grande bouffée d’air frais. Alors lorsqu’elle arriva vers toi, tu la prises dans tes bras pour lui faire comprendre que tu étais si heureuse de la retrouver ici, en Australie. Vous vous posiez sur une table qui était sur le sable et vous commenciez à discuter. « Promis, mais j’te garde pour moi pendant un moment avant de te présenter des gens » avouas-tu avant de rire légèrement. Vous aviez un milliard de choses à vous dire. T’avais vécu tellement de choses ici, en quatre ans que ta meilleure amie avait loupé. Et c’était bien dommage de ne pas avoir vécu tout ça avec elle. « J’te raconte, si toi aussi tu me racontes » dis-tu avec ton grand sourire légendaire. Alors tu posais te seras sur la table et tu te tenais la tête. « Ouais, c’est vrai, y’avait un mec qui me rendait heureuse. Et qui m’a fait oublier cet odieux personnage d’Angleterre » dis-tu en riant légèrement. Mais tu reprenais un peu de sérieux en relevant ta tête. « Mais il est parti… en Nouvelle-Zélande. Et avant y’avait un autre mec. Il est décédé d’une maladie incurable… je crois que j’ai un problème avec les mecs » dis-tu en hochant les épaules nonchalamment. C’est vrai, là dessus t’avait pas vraiment de chance. Mais qui sait, la chance tournerait peut-être un jour ? « Et toi alors ? Qu’est-ce qui t’as fais venir à Bowen ? » demandas-tu pour changer de sujet.

__________________________


☽☽ on sèche les cours, la flemme marque le quotidien. être en couple, ça fait mal que quand t'y tiens. même si j'ai rien à prouver, j'me sens un peu seul. j'ai toujours pas trouvé la pièce manquante du puzzle. en possession d'drogues, les jeunes sont fêtards. quelle ironie d'mourir en position fœtale. je viens à peine de naitre, demain j'serai vieux, mais j'vais tout faire pour être à jamais ce rêveur

Revenir en haut Aller en bas
Beth Ellington
me, myself & i
Beth Ellington
MESSAGES : 396
ICI DEPUIS : 07/07/2019
CRÉDITS : (c) hoodwink
COMPTES : violet + blanche + cleo + bella + brooke
STATUT : secrètement amoureuse et enceinte de quatre mois
bowenien
MessageSujet: Re: friends are the family you choose (bethea)   friends are the family you choose (bethea) EmptyJeu 7 Nov 2019 - 21:19

Les grandes alliées, les complices de toujours, elles se retrouvaient enfin, séparées depuis de trop longues années. Et bien que leurs retrouvailles jetaient un baume sur leur relation qui se montrait souffrante par le manque qu'elles ressentaient toutes les deux, elles seraient vites dissipées. Beth savait bien qu'en quatre années, Althea s'était créé une nouvelle vie dans son pays d'accueil, qu'elle l'avait remplacée, peut-être même, pas volontairement, elle ne savait bien, mais tout de même. Beth chassa tout de même cette pensée de sa tête, préférant se concentrer sur le positif de leur réunion, quitte à vivre ces craintes plus tard. De toute façon, il serait stupide de croire que la vie de la belle blonde n'aurait pas fleuri dans les dernières années. La phrase de son amie rassura tout de même la brune, alors qu'elle sous-entendait que pour l'instant, pour aujourd'hui et les jours à venir, c'était elles et rien d'autre. Ça me va. De toute façon, je ne comptais pas vraiment t'abandonner, pas maintenant que je t'ai retrouvé., confia-t-elle en lui accordant un clin d'oeil complice. Les deux Britanniques se dirigèrent vers une table à pique-nique qui était installée sur le sable, là où elles pourraient s'asseoir et discuter sans avoir les fesses ancrées dans les grains de sable. Évidemment !, la rassura-t-elle alors qu'elles s'installaient l'une en face de l'autre. Mais, d'abord, Beth tenait à questionner son amie. C'était un peu sa façon de retarder l'annoncer de sa grossesse qu'elle ne pourrait cacher longtemps à Althea. La danseuse connaissait bien trop son amie pour gober ses mensonges. Oh, ne dis pas ça !, gronda-t-elle. C'est seulement que le bon ne s'est pas présenté à toi. Mais je peux t'assurer qu'il se présentera à toi, je le sens ! Beth rigola en affichant une mine confiante, c'était l'amoureuse de l'amour qui parlait, la romantique éperdue en elle qui se laissait bercer par l'espoir qu'Althea rencontre son âme soeur. Comment tu te sens, par rapport à tout ça ? Elle voulait s'assurer que son amie ne soit pas dépitée par toutes ces déceptions, que son moral tenait quand même le coup. Mon père a eu envie d'élargir son monopole sur le domaine de la traduction. Il m'a nommée chargée de projet pour le coup, j'ai pu choisir ma terre d'accueil. Et j'ai choisi l'Australie. Ce n'était pas un mensonge, ce n'était tout simplement pas toute la vérité. Disons que j'avais un bon pilier à Bowen pour faciliter mon arrivée, tu ne trouves pas ?

__________________________


guess it's true, i'm not good at a one-night stand but I still need love 'cause I'm just a girl. these nights never seem to go to plan. i don't want you to leave, will you hold my hand. oh, won't you stay with me 'cause you're all I need. this ain't love, it's clear to see but, darling, stay with me (*)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
me, myself & i
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: friends are the family you choose (bethea)   friends are the family you choose (bethea) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
friends are the family you choose (bethea)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: eastern district :: horseshoe bay-
Sauter vers: