AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
en ce moment à bowen
Ce jeudi 31 octobre à 18h, venez embarquer dans un merveilleux bateau de croisière pour une soirée inoubliable ! Une soirée qui s'annonce amusante, frissonnante et même ... terrifiiaaante ! » rendez-vous ici pour plus d'infos.
Notre blog The Writers cartonne et fait couler presque plus de larmes que d'encre. Mais, même si c'est un succès, nous aimons également quand c'est VOUS qui contribuez à sa réussite. Alors n'hésitez pas à nous envoyer vos rumeurs juste ici.

Partagez
 

 drifting away (elowen)

Aller en bas 
AuteurMessage
Isaiah Gartshore-Nairn
me, myself & i
Isaiah Gartshore-Nairn
MESSAGES : 1385
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : MITTWOCH (a) & gif par moi
COMPTES : woody & jackson & concho & maliyan & elmo
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
adm h
MessageSujet: drifting away (elowen)   drifting away (elowen) EmptyLun 19 Aoû 2019 - 23:19

Marcher jusqu’aux rives de la rivière de Bowen, s’installer sur les rochers, contempler les petites cascades et sourire en regardant les groupes d’amis ou les familles profiter d’un moment au soleil, c’était l’une des premières activités à laquelle Isaiah s’était adonné à son arrivée en ville, il y avait de cela plusieurs années désormais. Et pourtant, ce n’était pas une habitude qui l’avait quittée. Que ce soit à vélo ou à pieds, souvent il se rendait jusqu’ici lors des journées sous le soleil, emmenant un livre dans son sac à dos pour lire tranquillement, les pieds plongés dans l’eau. La plupart du temps, il n’ouvrait son livre que pour la forme, ne lisant que cinq ou six pages avant que sa concentration ne se porte vers les autres, ou vers le paysage. Les enfants qui riaient en regardant les poissons, les ados qui jouaient aux téméraires en se lançant dans la rivière du haut des parois rocheuses l’entourant, les personnes âgées assises sur les bancs longeant le sentier qui regardaient le temps passer. Un peu comme Isaiah, d’ailleurs. Chaque petit détail le faisait sourire, lui qui aimait tellement les petits bonheurs simples que la vie avait offrir, à lui ou aux autres. Le rire d’autrui était contagieux et même s’il était seul, ici, il se sentait toujours bien entouré. À tel point qu’à peine arrivé, son livre était déjà posé à côté de lui, fermé, et l’artiste laissait son regard se perdre vers les nageurs. Avec le courant qu’il y avait à certains endroits, bien des sportifs venaient s’entraîner en nageant à contre-courant. Il se passait souvent le commentaire que lui serait incapable de tenir plus qu’une minute avant d’être emmené bien trop loin. D’ailleurs, il ne tarda pas à froncer les sourcils en voyant une jeune femme, justement, sembler dériver plutôt rapidement.

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Elowen Walker
me, myself & i
Elowen Walker
MESSAGES : 25
ICI DEPUIS : 09/08/2019
CRÉDITS : jane-doe-gallery
STATUT : En couple avec Dani, même si c'est assez compliqué
bowenien
MessageSujet: Re: drifting away (elowen)   drifting away (elowen) EmptyDim 8 Sep 2019 - 17:33

J'étais en congé, une bonne et belle journée de repos faisant que j'en avais profité pour me diriger jusqu'aux rives de la rivière de Bowen. La météo était agréable, parfaite pour piquer une tête, profiter de l'instant présent, s'amuser dans l'eau. Une journée en soi remplie de repos, de joie. Un petit bonheur. Posant mes affaires dans un coin, je me disais qu'il serait bien d'aller dans l'eau, se rafraichir.

Je savais nager, comme beaucoup de monde, et le niveau de l'eau ne devait tout de même pas être si élevé que cela. Laissant ce que j'avais embarqué là où je l'avais décidé, je mettais un pied dans l'eau. Le courant ne me paraissait pas si fort que ça et je me jetais entièrement dedans. Sûre que je n'allais pas me faire embarquée, sûre que... Que quoi ? L'imprévu se passa et je fus tout simplement emmenée par cet élément indomptable, n'arrivant plus à me sortir de ce mauvais pas.

J'étais mal. Si Dani' l'apprenait ou n'importe qui, j'aurais également la honte de ma vie. Une engueulade en bonne et due forme sûrement. Essayant de me débrouiller, je me rendis rapidement compte que seule, je faisais pire que mieux. Il me fallait de l'aide. Je devais avoir l'air d'un chiot se débattant et cela m'agaçait intérieurement.

Un moment de faiblesse, de l'eau qui me rentrait dans la bouche. Je dérivais, étais incapable de faire autre chose que suivre le courant.

"A..."

Même parler m'était impossible, je bataillais. J'essayais de m'agripper à ce que je pouvais, faire en sorte d'arrêter ma dérive. Je repassais une nouvelle fois sous l'eau, fatiguant petit à petit. Espérant que quelqu'un viendrait m'aider.
Revenir en haut Aller en bas
http://projet-matrice.forumactif.com/
Isaiah Gartshore-Nairn
me, myself & i
Isaiah Gartshore-Nairn
MESSAGES : 1385
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : MITTWOCH (a) & gif par moi
COMPTES : woody & jackson & concho & maliyan & elmo
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
adm h
MessageSujet: Re: drifting away (elowen)   drifting away (elowen) EmptySam 14 Sep 2019 - 22:53

Rares étaient les personnes réagissant tout de suite face à un tel événement. L’incertitude, l’inconfort, la honte, et surtout cette mauvaise idée de penser qu’un autre le ferait avant. Mais personne ne semblait avoir une vitesse de réaction raisonnable alors que pourtant, la jeune femme se débattait contre le courant, luttant pour ne pas être emportée. Isaiah délaissa ses effets personnels sur le banc sur lequel il était assis. Si quelqu’un les lui volait, alors honte à cette personne. Ce n’était que du matériel, de toute façon. La femme submergée par l’eau, elle, avait une bien plus grande valeur - incomparable. Certains regards se posèrent finalement sur la demoiselle alors qu’elle lâcha un court cri, presque imperceptible parce que les vagues du courant lui passaient par-dessus la tête. Un brouhaha s’éleva tout autour de la rivière là où les gens ne s’attardaient plus à leurs activités mais bien à cette évidente noyade. Mais personne ne sembla réagir, personne hormis Isaiah qui se débarrassa rapidement de ses chaussures encombrantes avant de plonger à l’eau. Il n’était pas le meilleur nageur. Il n’était pas un grand sportif. Il risquait d’être emporté par le courant à son tour. Certains diraient sans doute que c’était irraisonné de plonger à son tour en risquant le même sort. Mais il aurait été incapable de rester sur les rochers plats en la regardant partir, couler. Il ne se le serait jamais pardonné. Il nagea jusqu’à la jeune femme, emporté par le courant à son tour. Elle disparut sous l’eau, trop vite. Une fois arrivé à l’endroit où il l’avait vue disparaître, Isaiah plongea la tête sous l’eau et accéléra les battements de ses jambes jusqu’à ce qu’il arrive jusqu’à elle, entourant son corps de ses bras avant de remonter à la surface. Tous les deux reprirent leur souffle à la surface, dans une délivrance qui n’en était pourtant pas encore une, pas tout à fait. « Accroche-toi bien. » La rivière les emportait encore. « Le rocher, là ! » Lança-t-il. « Il faut nager jusque-là ! » Il tenta de pointer le rocher qui s’élevait au-dessus de l’eau, assez gros pour arrêter leur course folle, en vain. Il devait les soutenir tous les deux, elle qui n’avait plus la force.

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Elowen Walker
me, myself & i
Elowen Walker
MESSAGES : 25
ICI DEPUIS : 09/08/2019
CRÉDITS : jane-doe-gallery
STATUT : En couple avec Dani, même si c'est assez compliqué
bowenien
MessageSujet: Re: drifting away (elowen)   drifting away (elowen) EmptyDim 15 Sep 2019 - 15:34

Je me sentais partir, petit à petit, sans savoir réagir, sans voir quelqu'un sauter. Oh, je m'en doutais que peu auraient osé, mais tout de même... Là, seule le froid me gagnait, seul la peur grandissait dans mon coeur. Je n'avais même pas pût m'expliquer avec Casey, comprendre les raisons de cette distance qui était apparue entre nous. Une nouvelle fois l'eau me happait, m'empêchait de faire plus, m'empêchait tout simplement de réellement m'en sortir par moi-même. J'étais totalement inutile, portée par les éléments et les événements jusqu'à ce que je sente que quelqu'un me remontait à la surface. Reprendre mon souffle, la première chose que je souhaitais faire, pourtant ce fut la toux qui commença recrachant l'eau qui était entrée sans que je ne puisse rien y faire. Je voulais lui répondre, à cette voix masculine, mais je n'y arrivais pas. Pas encore. Ma gorge me faisait souffrir. Pourtant, cela ne m'empêchait pas d'obéir, de m'accrocher aussi fort que je le pouvais avec les maigres forces qu'il me restait actuellement. Je n'avais strictement aucune idée du temps qui était passé, des efforts que j'avais fourni pour tenir le coup, j'étais juste... Faible ? Ce mot me déplaisait tellement. Le doigt pointé dans une direction, je tente de comprendre ce qu'il me dit, montre avant de comprendre que c'est du rocher tout proche. Nager... En aurais-je la force ?

"D'a... D'accord."

J'aurais préféré le remercier en premier lieu, mais je n'avais guère le choix. Je le ferais dès que nous serons à l'abri, en sécurité... Une part de moi s'en voulant d'avoir fait en sorte qu'un inconnu mette sa vie en danger pour me sauver. Je tentais de remuer les pieds, de l'aider à nous mener vers ce rocher. J'avais envie d'hurler face à mon impuissance, mais malgré la fatigue, l'épuisement, je prenais sur moi, tentais d'aller vers cet élément naturel. Le seul pouvant nous arrêter, nous sauver. Il ne fallait pas que je le laisse faire tout, que je sois un poids mort, un boulet. Alors, malgré mes maigres forces, malgré tout cela... Je battais des pieds, espérais que l'on atteindrait ce rocher qui s'approchait dangereusement tout en restant assez éloigné. Un effort, plus grand, plus fatiguant encore et nous y arrivâmes malgré tout. Bloqués contre lui, pour le moment, et encore poussés par la violence des flots. Il fallait se mettre à l'abri, mais je n'en pouvais plus.

"Désolée..."

Un petit mot, tout simple, quittant mes lèvres. J'étais vraiment navrée de l'avoir embarqué dans tout ça, de le voir être en aussi mauvaise posture par ma faute...

[HS : En espérant que cela te plaira ^^" Encore désolée pour la première réponse par rapport au temps qu'il m'aura fallu]
Revenir en haut Aller en bas
http://projet-matrice.forumactif.com/
Isaiah Gartshore-Nairn
me, myself & i
Isaiah Gartshore-Nairn
MESSAGES : 1385
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : MITTWOCH (a) & gif par moi
COMPTES : woody & jackson & concho & maliyan & elmo
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
adm h
MessageSujet: Re: drifting away (elowen)   drifting away (elowen) EmptySam 28 Sep 2019 - 4:53

Elle regardait Isaiah, avec son teint blême, son regard fatigué. Ce n’était même plus la panique qu’on pouvait lire dans son attitude, c’était l’abandon. Quelques minutes plus tard et sans doute aurait-il été trop tard, son corps aurait sombré et le courant l’aurait emporté. À cette pensée, le cœur d’Isaiah se serra et pour cette raison, il redoubla d’effort pour la traîner avec lui jusqu’au gros rocher saillant. Elle n’avait visiblement plus de force, alors lui en aurait pour deux. C’était la seule solution, même si pour ça il aurait sans doute des courbatures pour les mois à venir, lui qui n’avait pas une très bonne condition physique. La jeune femme battait légèrement des pieds, aidant Isaiah à soutenir son poids en même temps que de déplacer le sien. Ils arrivèrent enfin face au rocher, et même si l’eau continuait à les pousser, elle les poussait sur la roche et non plus vers les rapides. « Ne t’excuse pas. » Souffla Isaiah, la respiration haletante. Il s’accrochait fermement au rocher, sa main posée sur celui-ci, son autre bras pressant la jeune femme contre lui pour ne pas la laisser partir. « Est-ce que ça va ? Tu as mal à quelque part ? » Parce que si elle avait quoi que ce soit de cassé, ce n’était pas le moment de tenter le tout pour le tout en regagnant la rive. D’ailleurs, Isaiah regarda la distance qui les séparait de la terre ferme d’une mine incertaine. Des gens, qui avaient suivi cette péripétie tout en restant en sécurité, commençaient à se rapprocher d’eux pour leur venir en aide. Il leur cria alors : « Est-ce que quelqu’un a appelé les urgences ? J’crois qu’on ne pourra pas renager jusqu’à vous ! » Du moins, pas en risquant d’être tous les deux emportés.

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Elowen Walker
me, myself & i
Elowen Walker
MESSAGES : 25
ICI DEPUIS : 09/08/2019
CRÉDITS : jane-doe-gallery
STATUT : En couple avec Dani, même si c'est assez compliqué
bowenien
MessageSujet: Re: drifting away (elowen)   drifting away (elowen) EmptySam 11 Jan 2020 - 18:10

Je prenais autant que je le pouvais sur moi, me battait contre cette envie de me laisser aller, de fermer les yeux… De perdre réellement face à cet élément bien trop puissant. Je faisais ce que je pouvais, aidée par l’homme, par cet être qui tentait de m’aider à me sortir de là alors que lui-même pouvait y laisser la vie, être entraîné, disparaître sous les flots. Nous étions bloqués contre la surface rocheuse, cet élément naturel réussissant à éviter que nous allions plus loin… J’avais froid, terriblement froid… Mon corps entier ne me donnait que cette impression oubliant même le fait que la roche se trouvait derrière nous, pouvait entailler la peau sans difficulté. Sa voix résonnait dans mes oreilles, me ramenait à ce qui m’entourait, me permettait de ne pas me laisser totalement aller… Me raccrochait tout bonnement à la vie m’entourant.

Que je ne m’excuse pas ? Il en avait de bonne… C’était de ma faute si nous en étions là, alors il était tout à fait normal que je le fasse. N’importe qui l’aurait fait… Surtout au vu des circonstances. Surtout vu le peu de possibilités nous restant. J’étais mal, de plus en plus blême, frigorifiée… Et lui aussi devait perdre de la chaleur au fil du temps, des forces… Et c’était par ma faute. Ma seule et unique faute. Je m’en voulais… Terriblement… Et je m’épuisais petit à petit de plus en plus, recrachant à certains moments l’eau qui continuait d’entrer dans ma bouche.

Je tentais de calmer ma respiration, de m’aider de lui pour pouvoir récupérer… Mais c’était difficile. Très difficile. Je n’entendais même pas les réponses données par les gens se trouvant sur le côté, sur la berge. Avaient-ils appelé ? Peut-être… Peut-être pas… Est-ce que l’un des êtres me connaissant s’inquiéterait par la suite ? Je n’en savais rien… Dani devenait distante et cela me faisait mal… Mal car je ne comprenais pas, je ne réalisais tout simplement pas certaines choses…

« - Est-ce… Qu’ils… Ont appelé… A l’aide ? »

Mes paroles étaient entrecoupées alors que mes forces continuaient de s’amenuirent, que je m’accrochais autant que possible à la bouée humaine qu’il était… Je n’aimais pas cette situation, cette fragilité…

« - C’est… Normal que je m’excuse… Si vous êtes dans cette situation… C’est ma faute… »

J’étais ainsi, je pensais bien plus facilement aux autres qu’à moi-même… Et je sentais mes yeux se fermer, petit à petit. Il fallait que je me reprenne, que je me secoue et je me mordais l’intérieur de la joue. Me forcer à ne pas « me laisser aller ».

« - J’ai… peur… »

Peur de quoi ? De me laisser totalement aller ? D’avouer que j’étais faible ? Que tout ça se termine mal ? Il fallait que je me secoue, nom de dieu ! J’entendais au loin des sons ressemblant à des sirènes, mais c’était encore bien trop lointain, trop fugace… J’avais l’impression d’être si fatiguée… Epuisée… Incapable d’être un minimum utile, incapable de ne pas poser de souci à autrui… Incapable de m’occuper de moi sans inquiéter quelqu’un… Mais là… Là… Qu’aurais-je pu faire seule ? Rien… Rien hormis être emmenée au loin sans savoir faire quoi que ce soit… Rien, mis à part peut-être y laisser simplement la vie…

Alors oui j’étais reconnaissante envers cet homme qui n’avait pas réfléchit et qui était venu à mon secours… Alors que nous n’étions que des inconnus, des êtres n’ayant aucun liens… Et j’espérais pouvoir faire quelque chose pour lui par la suite, pouvoir le remercier en bonne et due forme… Je battais encore des pieds, continuant de prendre sur moi…

« - Est-ce que… vous… vous allez… bien ? »

Oui… C’était une petite question, toute simple, innocente… Mais je voulais savoir comment il allait malgré la situation…

@Isaiah Gartshore-Nairn en espérant que ça te plaira drifting away (elowen) 649379823 Si besoin je peux modifier si cela ne te donne pas assez d'idées :coeur: Et encore désolée du temps qu'il aura fallu :06:
Revenir en haut Aller en bas
http://projet-matrice.forumactif.com/
Isaiah Gartshore-Nairn
me, myself & i
Isaiah Gartshore-Nairn
MESSAGES : 1385
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : MITTWOCH (a) & gif par moi
COMPTES : woody & jackson & concho & maliyan & elmo
STATUT : with golden string, our universe was brought to life, that we may fall in love every time we open up our eyes (isling)
adm h
MessageSujet: Re: drifting away (elowen)   drifting away (elowen) EmptyLun 20 Jan 2020 - 2:42

N’importe qui se serait excusé, c’est vrai. Mais aux yeux d’Isaiah, n’importe qui aurait également sauté à l’eau par la sauver, par choix et pas juste par devoir de bon citoyen. Mais le nombre de gens sur la berge, qui n’avaient pas bougé de plus d’un mètre, lui laissait croire le contraire, finalement. Ce n’était peut-être pas n’importe qui qui était prêt à se mouiller pour la vie d’un autre. En même temps, il était vrai que c’était un geste téméraire et irréfléchi, de la part de l’artiste, que de s’être jeté dans les rapides sans plan d’action et surtout, sans endurance physique. Mais il n’allait quand même pas regarder quelqu’un mourir sous ses yeux, en demeurant passif. N’importe qui aurait penser ainsi. À la question de la jeune femme, Isaiah hocha la tête. « Je vois quelques personnes avec leurs téléphones portables à l’oreille. C’est sans doute ce qu’ils font. » Ils ne pouvaient quand même pas être idiots au point d’appeler qui que ce soit d’autre que les secours, à un moment pareil. D’ailleurs, une femme dans la quarantaine leur cria de tenir bon, que les secours arrivaient bientôt. Elle était au téléphone en même temps. Isaiah hocha vivement la tête, avant de regarder la femme contre lui. « Ce n’est pas votre faute. Le courant vous a emportée. Ça aurait pu arriver à n’importe qui. » La rassura Isaiah, la voix entrecoupée d’essoufflement. L’artiste voyait les yeux de la brunette se fermer doucement, avant qu’elle ne murmure qu’elle avait peur. « N’aie pas peur, et tiens bon, c’est bientôt terminé. » Au loin, on entendait des sirènes. « T’entends ? Les secours arrivent. D’ici-là, parle-moi. » Et parce qu’elle semblait davantage s’en faire pour lui que pour elle-même, la conversation qu’elle débuta fut de vouloir savoir s’il allait bien. « Moi ? Oh, bien sûr ! » S’exclama-t-il, toujours essoufflée. « C’est un petit workout comme un autre. » Ajouta-t-il d’une voix légère, tentative de chasser le sentiment de peur chez la jeune femme. « Comment tu t’appelles ? » Il la sentait fatiguée, il la sentait s’abandonner, alors il voulait la garder bien éveillée.

__________________________


we have developed speed, but we have shut ourselves in. machinery that gives abundance has left us in want. our knowledge has made us cynical. our cleverness, hard and unkind. we think too much and feel too little. more than machinery we need humanity. more than cleverness we need kindness and gentleness.  by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
me, myself & i
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: drifting away (elowen)   drifting away (elowen) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
drifting away (elowen)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: bowen river-
Sauter vers: