AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
en ce moment à bowen
Ce jeudi 31 octobre à 18h, venez embarquer dans un merveilleux bateau de croisière pour une soirée inoubliable ! Une soirée qui s'annonce amusante, frissonnante et même ... terrifiiaaante ! » rendez-vous ici pour plus d'infos.
Notre blog The Writers cartonne et fait couler presque plus de larmes que d'encre. Mais, même si c'est un succès, nous aimons également quand c'est VOUS qui contribuez à sa réussite. Alors n'hésitez pas à nous envoyer vos rumeurs juste ici.

Partagez
 

 Highway to hell (Azriel)

Aller en bas 
AuteurMessage
Tahlia Wates
me, myself & i
Tahlia Wates
MESSAGES : 12649
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Chataigna ♥ (avatar) / Sial (sign)
COMPTES : Ella, la mère débordée
STATUT : She's like the wind.
grand kangou
MessageSujet: Highway to hell (Azriel)   Highway to hell (Azriel) EmptyVen 23 Aoû 2019 - 21:44

Une nuit agitée, un réveil tardif, quelques messages et voilà que Tahlia était repartie pour une soirée endiablée chez un ami d'un ami d'un ami d'une connaissance. C'était fou comme les fêtes tardives rassemblaient les personnes. Pourtant, en temps normal, Tahlia n'aurait jamais mis les pieds chez un pur inconnu. Mais depuis quelques jours, elle avait envoyé au diable sa raison.  Jusqu'à présent, elle était la seule qu'elle malmenait, mais plus les jours avançaient, plus son mal-être et ses dérapages affectaient des personnes de son entourage. Carter, en premier. Puis Azriel, qu'elle avait complètement oublié cet après-midi. Bien trop absorbée par les préparatifs de la fête, elle avait omis de se rendre au bar du coin pour un café avec son ami. Et comme son téléphone était en train de charger dans un coin de l'appartement, elle n'avait pas prêté attention au message d'Azriel, qui lui demandait si elle venait toujours. Dès qu'elle s'en rendra compte, elle trouvera forcément un moyen de se faire pardonner ou inventera une excuse toute faite, comme elle savait si bien faire ces derniers temps. Mais, le soir venu, alors que la fête battait son plein, il fallait croire qu'elle allait vite devoir trouver un argument plausible. Prenant l'air dans la rue, en bas de l'immeuble, une cigarette en main, un énième verre d'alcool dans l'autre main, elle était en plein débat philosophique avec d'autres participants à la fête. Ou pseudo débat philosophique, vu à quel point ils étaient tous éméchés. Mais alors qu'elle tourna la tête, elle vit une silhouette bien connue : Azriel. Il devait probablement sortir de son service au Hendrix, qui se trouvait à deux pas d'ici. "AAAAZZZZZZ !" lança-t-elle, ridiculeusement euphorique, en faisant un grand signe de la main. "Voilà le plus beau qui arrive !" dit-elle en s'adressant à ses partenaires de soirées avant de s'approcher de son ami en riant. "ça va, mon chou ?!" Non visiblement, ce café ne lui revenait toujours pas en tête et le regard perplexe de son ami l'amena encore moins sur cette voie-là.

__________________________


( hello darkness )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


       
Revenir en haut Aller en bas
Azriel Shillinglaw
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: tout le monde l'appelle Az ◦ il a un penchant pour les drogues, sans y être addict ◦ il se déplace toujours en skate ◦ sa petite sœur est décédée dans un accident de voiture alors qu'il était au volant et sous influence de l'alcool, en revenant de soirée. elle avait 17 ans, il en avait 20 ◦ il est passionné de dessin et il est vraiment doué, c'est pourquoi il faisait des études d'art ◦ après l'accident, il a laissé tomber ses études ◦ plus jeune, il était un fêtard sans limites. aujourd'hui, il préfère les soirées tranquilles avec quelques joints ◦ il a un frère aîné qui ne lui a jamais pardonné la mort de leur sœur, ils ne se parlent plus depuis des années ◦ il aime beaucoup lire, il adore les livres psychologiques ou de science-fiction critiquant la société ◦ sa série préférée est Black Mirror ◦ il n'aime pas le lait, et mange ses céréales secs ◦ il n'a que des relations de couple libre ◦ le concept de jalousie lui est inconnu ◦ il aime la sensation du papier d'un vieux livre sous ses doigts ◦ il adore les nouilles instantanées ◦ il dort peu et apprécie l'ambiance nocturne
Azriel Shillinglaw
MESSAGES : 678
ICI DEPUIS : 10/01/2019
CRÉDITS : whovian ♡ (a), sarasvati (s).
COMPTES : charlie & effy & fauve.
STATUT : open.
baby kangou
MessageSujet: Re: Highway to hell (Azriel)   Highway to hell (Azriel) EmptySam 24 Aoû 2019 - 3:35


Devant l'étonnant silence de son amie et son absence inexpliquée à leur rendez-vous café, Azriel avait envoyé plusieurs messages dans l'après-midi à la policière pour s'assurer que tout allait bien. Ce n'était pas le genre de Tahlia d'oublier de se pointer quelque part et après quelques heures, quand il avait constaté en plein milieu de son service que son portable ne lui donnait toujours pas signe de vie de la jeune femme, le barman avait senti une pointe d'inquiétude l'étreindre. Certes, au début, il ne s'était pas formalisé, Tahlia pouvait très bien être occupée et ne pas être collée à son portable. Mais là, ça commençait à faire long, et encore une fois, ça ne ressemblait pas à son amie de manquer un rendez-vous, surtout prévu la veille. Az avait terminé son service et avait cessé de consulter son téléphone entre-temps, résigné. Tout de même un peu inquiet, mais il n'allait pas harceler la jeune femme de messages. S'il n'avait toujours pas de nouvelles de sa part demain, il l'appellerait, ou passerait même directement chez elle si elle ne répondait toujours pas. Après la fermeture, le Hendrix soigneusement nettoyé et rangé, l'italien salua ses collègues et s'élança sur son skate pour prendre la direction de chez lui. Il parcourait les rues distraitement, baigné par la vie nocturne de Bowen. Jusqu'à ce qu'une voix aiguë, perçant au-delà d'un petit attroupement à l'entrée d'un immeuble où le brouhaha léger des discussions s'élevait, ne l'interpelle. Parce que c'était son nom qui avait été crié et qu'il reconnut la crinière brune de Tahlia, qui s'élançait vers lui. Interloqué, Az descendit de son skate, rejoignait la policière qui, au fur et à mesure que les traits de son visage lui apparaissaient clairement, lui sembla de plus en plus éméchée. Il la prit doucement dans ses bras, assez surpris par l'état de la jeune femme, appuyé par le fait qu'elle ne semblait avoir aucune idée de leur programme de l'après-midi. Vu son état et l'odeur d'alcool qui émanait de sa personne, soit elle n'avait pas reçu ses messages, soit elle les avait lus et les avait oubliés tout aussi vite. « Tahlia, mais qu'est-ce que tu fous ici à une heure pareille ? Enfin non, never mind, je peux voir ce que t'es en train de faire. » finit par lâcher le jeune homme, une expression quelque peu amusée sur le visage mais teintée d'une pointe d'inquiétude, tout de même. À vrai dire, il était surpris de voir la jeune femme, qui plus est à cette heure et dans cet état. « Tu vas bien, love ? T'as pas répondu à mes messages, j'me demandais quoi. » reprit le brun sans se départir de son air concerné, soutenant Tahlia sous les coudes, vu qu'elle semblait avoir quelques difficultés avec la notion d'équilibre. Techniquement, ça l'amusait un peu de voir la policière dans cet état, mais d'un autre côté, il avait de plus en plus l'impression que quelque chose n'allait pas.

__________________________

YOUR FUTURE NEEDS YOU, your past doesn't
   
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16376-az_art
Tahlia Wates
me, myself & i
Tahlia Wates
MESSAGES : 12649
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Chataigna ♥ (avatar) / Sial (sign)
COMPTES : Ella, la mère débordée
STATUT : She's like the wind.
grand kangou
MessageSujet: Re: Highway to hell (Azriel)   Highway to hell (Azriel) EmptyLun 26 Aoû 2019 - 15:13

De l'alcool, encore de l'alcool. C'était clairement son carburant, même si chaque matin, elle se disait que c'était la dernière fois. Seulement, quand son esprit retrouvait un semblant de clarté, tous ses problèmes, ses soucis et toutes ses interrogations lui revenaient en pleine face. Et la minaient, l'éteignaient, elle qui avait toujours éveillé les autres avec sa joie de vivre perpétuelle. Là, elle se demandait ce qui valait encore la peine. Elle avait trente ans. Elle avait perdu son boulot. Elle allait probablement perdre son copain d'une façon ou d'une autre. Et elle détruisait tout ce qu'elle construisait pendant tant d'années. Plutôt que de se remettre en question, se mettre un coup de pied au derrière pour réagir, elle préférait se perdre dans des paradis artificiels, qui n'arrangeaient pourtant pas son cas. La preuve en était avec ce téléphone portable qu'elle avait laissé de côté et qui gardait en mémoire ces nombreux messages non lus de ses parents et amis, inquiets de ne pas avoir de nouvelles de la brune. Il n'y avait que ses colocataires avec qui elle gardait un semblant de contact, tout simplement parce qu'elle vivait sous le même toit qu'eux. Voilà. Voilà tout ce qui la poussait à être présente ici, ce soir, éméchée. Mais comme si le hasard voulait lui jeter un sale coup, il fallait qu'elle sorte à l'extérieur au moment où l'un de ses amis passait dans la rue. D'une voix stridente, elle interpella Azriel, qui s'arrêta aussitôt. Au fur et à mesure qu'elle s'approchait, elle voyait la surprise se dessiner sur son visage. Il la prit même dans ses bras quand elle fut tout proche de lui, manquant de trébucher à ses côtés. Quand il lui demanda ce qu'elle faisait là, même s'il s'en doutait bien, elle ne put s'empêcher de répliquer un « Je m'amuuuuuse ! » qui n'était absolument pas crédible. Cela ne relevait plus de l'amusement. Tahlia savait s'amuser mais pas cette manière. Azriel était l'un de ceux qui le savaient le mieux. Il l'avait connu au Hendrix, alors qu'elle lui tournait autour. Dans ces soirées-là, elle buvait, certes, mais avec modération, de quoi lui donner un peu plus de bagoût et d'assurance pour draguer celui qui allait brièvement devenir son copain. Ce n'était pas comme aujourd'hui, à outrance. Elle releva le regard vers lui, chancelante, alors qu'il la soutenait par les coudes, fronçant les sourcils en parlant de messages. « Des messages ? Quels messages ? » demanda-t-elle d'abord, son visage montrant à quel point la réflexion était rude. Quand soudain, l'illumination : « Mais ouiiiiiiiii ! Le café ! On devait se voir aujourd'hui, non ?! » Mais au lieu d'afficher la moindre once de culpabilité, elle se mit à rire bêtement, en répliquant : « J'ai totalement oublié ! » Au moins, elle était franche. Elle agrippa le bras du jeune homme pour l'inviter à la suivre, alors qu'elle reprit, toujours en proie à un rire inexplicable : « Bah viens, je te prépare un verre. Pour me faire pardonner... » le tout avec une moue digne d'un Chat Potté dans Shrek.

__________________________


( hello darkness )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


       
Revenir en haut Aller en bas
Azriel Shillinglaw
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: tout le monde l'appelle Az ◦ il a un penchant pour les drogues, sans y être addict ◦ il se déplace toujours en skate ◦ sa petite sœur est décédée dans un accident de voiture alors qu'il était au volant et sous influence de l'alcool, en revenant de soirée. elle avait 17 ans, il en avait 20 ◦ il est passionné de dessin et il est vraiment doué, c'est pourquoi il faisait des études d'art ◦ après l'accident, il a laissé tomber ses études ◦ plus jeune, il était un fêtard sans limites. aujourd'hui, il préfère les soirées tranquilles avec quelques joints ◦ il a un frère aîné qui ne lui a jamais pardonné la mort de leur sœur, ils ne se parlent plus depuis des années ◦ il aime beaucoup lire, il adore les livres psychologiques ou de science-fiction critiquant la société ◦ sa série préférée est Black Mirror ◦ il n'aime pas le lait, et mange ses céréales secs ◦ il n'a que des relations de couple libre ◦ le concept de jalousie lui est inconnu ◦ il aime la sensation du papier d'un vieux livre sous ses doigts ◦ il adore les nouilles instantanées ◦ il dort peu et apprécie l'ambiance nocturne
Azriel Shillinglaw
MESSAGES : 678
ICI DEPUIS : 10/01/2019
CRÉDITS : whovian ♡ (a), sarasvati (s).
COMPTES : charlie & effy & fauve.
STATUT : open.
baby kangou
MessageSujet: Re: Highway to hell (Azriel)   Highway to hell (Azriel) EmptyDim 3 Nov 2019 - 17:41


Azriel réprima un rire devant la réponse aux tonalités déformées par l'alcool de son amie, tandis qu'il la soutenait doucement, sans trop en donner l'impression, histoire qu'elle se sente maître d'elle-même mais ne vienne pas s'écraser la figure contre le trottoir non plus. Elle disait s'amuser, ça, il le voyait bien, oui. Même s'il affichait un air détendu, l'inquiétude du brun grimpait lentement dans son esprit, se questionnant activement sur l'état de son ex-petite amie et ce qui avait bien pu la mettre dans cet état. Psychologiquement parlant, bien sûr. D'un point de vue physiologique, il était clair que ce qui l'avait amenée à ce stade était l'alcool. Il n'avait jamais vu Tahlia "s'amuser" de cette façon. Rien que quand il lui parla des messages qu'il lui avait envoyé plus tôt dans la journée, la connexion entre les neurones sembla bien difficile. Enfin, son expression témoigna du bon fonctionnement de sa mémoire, et Az leva les yeux au ciel avec un sourire mi-amusé, mi-désespéré. Il n'allait sûrement pas la laisser dans cet état et rentrer chez lui, c'était hors de question. Mais misère, elle allait lui donner du fil à retordre. « C'est pas grave. » répondit-il simplement avec un petit haussement d'épaules, la soutenant toujours et lui offrant un sourire tendre. La policière ne comptait néanmoins pas s'arrêter là, parce qu'elle prit soudain les commandes pour l'emmener avec lui, lui assurant qu'elle lui servait un verre pour se rattraper. L'italien fronça les sourcils, pas certain que ce soit la meilleure des idées. Toutefois, ce n'était pas son but d'engueuler Tahlia ou de lui casser son délire, sa préoccupation principale était de s'assurer qu'elle allait bien et qu'elle n'allait pas partir en vrille et faire n'importe quoi, même si ça semblait déjà être le cas. Enfin, pour le moment, elle était plutôt safe. Et il resterait avec elle pour s'assurer que ça en resterait là. « Bon allez, pourquoi pas. Mais Tahl', t'es pas censée être au boulot demain ? Dans genre... Quelques heures ? » finit par accepter le jeune homme en la suivant avec un sourire vaincu, son skate sous le bras. Il revint cependant à l'état de la belle brune, soulevant un point assez important qu'était le fait de se lever pour aller bosser le lendemain, sans pour autant vouloir trop lui mettre la pression. Si elle voulait faire la fête jusqu'à outrance, grand bien lui fasse, mais ça ne lui ressemblait quand même pas.

__________________________

YOUR FUTURE NEEDS YOU, your past doesn't
   
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16376-az_art
Tahlia Wates
me, myself & i
Tahlia Wates
MESSAGES : 12649
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Chataigna ♥ (avatar) / Sial (sign)
COMPTES : Ella, la mère débordée
STATUT : She's like the wind.
grand kangou
MessageSujet: Re: Highway to hell (Azriel)   Highway to hell (Azriel) EmptyLun 4 Nov 2019 - 22:30

Tu t'es vue quand t'as bu... Si Tahlia avait la possibilité de se voir à cet instant, elle se rendrait vite compte que tout cela, ce n'était pas elle. Elle avait toujours su mêler amusement et modération. Ce soir, il n'y avait ni modération, ni amusement, contrairement à ce qu'elle disait, à ce qu'elle essayait de se faire croire. Et Az était le mieux placé pour savoir que quelque chose clochait chez la jeune femme. Cela se voyait au travers de ses sourires perplexes et de ses yeux levés au ciel. Mais il savait aussi comment manier Tahlia, comment ne pas la brusquer. Une Tahlia qui se braquait était une Tahlia dont on ne pouvait plus rien tirer. Il commença à poser ses questions, évoquant les messages échangés la veille et ce rendez-vous manqué. Il fallut du temps à la brune pour que tout se replace, pour qu'elle comprenne l'oubli monumental qu'elle avait bien pu faire. Elle n'oubliait jamais personne. Encore moins Az. Mais au lieu de s'excuser simplement, elle en fit des caisses, en éclatant de rire, comme si cet oubli était parfaitement normal. Au moins, il ne lui en voulait pas et c'était quelque chose qui rassura Tahlia, quelque part au fond d'elle, là, où sa raison subsistait. Mais au lieu d'en parler plus franchement, d'évoquer les raisons de cet oubli, elle demanda au jeune homme de la suivre, afin qu'elle se fasse pardonner à sa façon : en buvant. Elle ne vit pas ce froncement de sourcils barrer le visage de son ami et qui montrait qu'il n'était pas emballé par l'idée. Pourtant, il la suivit. Malgré tout. Probablement pour voir jusqu'où elle irait dans sa connerie. Se dirigeant vers l'endroit où la fête battait son plein, Tahlia s'arrêta de nouveau en chemin quand Az reprit la parole. Elle posa son regard vitreux sur lui, attrapant délicatement le bras du jeune homme afin de regarder la montre au poignet : « Quelques heures ? Pourquoi ? Il est quelle heure ? » Quand elle vit l'heure tardive – ou matinale, si vous êtes plutôt lève-tôt – la brune grimaça : « Le réveil va être difficile, c'est vrai. » Mais alors qu'elle disait cela, elle se mit subitement à froncer les sourcils comme si elle réfléchissait à quelque chose qui était bien trop rude pour son cerveau à cette heure-ci. Puis, elle s'exclama en riant : « Ah mais non, ça ne sert à rien de culpabiliser. Je n'ai plus de boulot... » Et elle riait encore et encore face à cette nouvelle qu'elle lâchait simplement, trop simplement pour cette femme qui avait été passionnée par son travail de policière. Elle était toujours passionnée, et c'était sûrement pour cela qu'elle avait du mal à tourner la page, qu'elle enchaînait les soirées arrosées pour oublier son quotidien misérable. « D'ailleurs, ils ne recherchent personne au Hendrix ? »

__________________________


( hello darkness )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


       
Revenir en haut Aller en bas
me, myself & i
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Highway to hell (Azriel)   Highway to hell (Azriel) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Highway to hell (Azriel)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: northern District-
Sauter vers: