AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
en ce moment à bowen
Ce jeudi 31 octobre à 18h, venez embarquer dans un merveilleux bateau de croisière pour une soirée inoubliable ! Une soirée qui s'annonce amusante, frissonnante et même ... terrifiiaaante ! » rendez-vous ici pour plus d'infos.
Notre blog The Writers cartonne et fait couler presque plus de larmes que d'encre. Mais, même si c'est un succès, nous aimons également quand c'est VOUS qui contribuez à sa réussite. Alors n'hésitez pas à nous envoyer vos rumeurs juste ici.

Partagez
 

 #03 - now i'm out, out of control (aelya)

Aller en bas 
AuteurMessage
Maddox Rothschild
me, myself & i

Maddox Rothschild

MESSAGES : 520
ICI DEPUIS : 14/05/2018
CRÉDITS : chrysalis (av)
COMPTES : freja, ciàran, alix, noa & juliann.
STATUT : heart broken.
adm h
#03 - now i'm out, out of control (aelya) Empty
MessageSujet: #03 - now i'm out, out of control (aelya)   #03 - now i'm out, out of control (aelya) EmptyMer 9 Oct 2019 - 19:59

Après quelques échanges de sms avec Aelya, tu lui as proposé de venir boire un verre chez toi pour que vous puissiez rattraper le temps perdu. Si ta vie est compliquée en ce moment, la sienne semble l'être davantage encore. Comme toi, la brune semble être dans une période difficile et pour remonter la pente, rien de tel qu'un moment entre amis, entourés d'alcool, évidemment. Si au début, vous ne buviez que de la bière, très vite, vous avez décidé de passer à l'alcool fort quand vos sujets de conversation sont devenus trop difficiles à aborder. Un verre, deux verres, trois verres et ainsi de suite jusqu'à ce que tu ne saches plus les compter. « Qu'est-ce que ça te fait... d'être de retour ici ? » Demandes-tu non sans peine, l'alcool faisait tourner au ralenti ton cerveau. Affalé sur le canapé, tu tends le bras pour attraper ton verre de whisky, posé sur la table, en vain. « Qu'est-ce que mon verre fait si loin ? » Tu tends ton bras au maximum, toujours incapable de saisir celui-ci. « Ou est-ce mon bras qui a rétréci ? » Demandes-tu en riant, en tournant la tête vers Aelya qui semble te regarder avec grande attention. Comme toi, la jeune femme ne semble plus totalement maître de ses gestes mais quand on regarde ta table basse, ce n'est pas difficile à comprendre. Il y a tellement de cadavres de bouteilles que tu n'oses même pas les compter. Après un effort qui te semble surhumain et interminable, tu parviens enfin à attraper ton verre, renversant au passage un peu de son contenu sur le tapis. « Merde... qui va nettoyer ça maintenant que t'es plus là ? » Plaisantes-tu en riant de ta propre blague comme un gamin. Tu n'es pas du tout misogyne et quand Aelya était encore là, vous étiez plutôt doués pour le partage des tâches mais tu as toujours aimé la taquiner, la chercher, pour la faire réagir. Parce qu'elle a un vrai caractère, Aelya, et c'est quelque chose que tu aimes beaucoup chez elle.

__________________________

proper dosehighs and lows
are how I flow

Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i

Aelya Osborn

MESSAGES : 4832
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign).
STATUT : Le plus douloureux, c'est que même éclaté un cœur bat encore. (Niels)
grand kangou
#03 - now i'm out, out of control (aelya) Empty
MessageSujet: Re: #03 - now i'm out, out of control (aelya)   #03 - now i'm out, out of control (aelya) EmptyJeu 10 Oct 2019 - 14:29

Revenue de son cauchemar, elle avait l'impression qu'elle avait tout à rattraper, ayant ce besoin dévorant de se remplir de vie, elle qui s'était sentie mourir sous le poids de son quotidien qui l'avait grignoté de l'intérieur. Ce périple derrière elle, son quotidien avait plus ou moins repris son cours, Aelya retrouvant Niels, son travail, décidant pendant son jour de congé de revoir son colocataire après quelques sms échangés. Ils avaient du temps à tuer tous les deux et elle savait qu'elle n'allait pas s'ennuyer aux côtés de Maddox qui avait toujours une place dans sa vie. Enchainant les verres d'alcool avec lui entre deux confessions, elle sentait doucement mais surement la liqueur envelopper ses pensées vers la désinhibition, oubliant au fur et à mesure le peu de raison qui coulait dans ses veines.

- Ca me rappelle à quel point je bois trop quand j'suis avec toi,
le taquina-t-elle avant de boire une nouvelle gorgée. Ca a pas changé ici... Je pensais arriver dans un appart' en ruine avec toi aux commandes, ajouta-t-elle en rigolant.

Elle savait que ce n'était qu'une simple excuse qu'elle se trouvait, parce qu'Aelya avait toujours tendance à ne pas connaître de juste milieu. Elle pouffa de rire à sa réaction, amusée par ses réflexions alors qu'elle le voyait peiner à attraper son verre, elle-même commençant à voir sa vision se dédoubler.

- Toi tu vois ton bras rétrécir, moi j'vois que t'as un bras en trop. Franchement, avec un bras en plus tu pourrais faire un effort, Maddox !
S'amusa-t-elle.

Elle le vit tenter une nouvelle approche pour récupérer son verre, roulant des yeux en prenant un air faussement exaspéré quand elle vit l'alcool se déverser sur le tapis et à sa remarque qui fit suite. Elle cogna amicalement son épaule, peinant à garder son sérieux.

- Putain j'ai même plus assez d'énergie pour te recadrer,
lança-t-elle, joueuse. Tu t'habitueras à vivre dans la crasse, j'crois bien. Ca fera moins de nanas à l'appart' c'est tout. Tu penses que ton égo surdimensionné pourrait le supporter ? Répondit-elle, le taquinant de manière complice.

Elle se redressa difficilement, tanguant sur ses jambes qui peinait à la soutenir.

- J'vais rechercher une nouvelle bouteille, je connais le chemin. 'Fin j'crois, avança-t-elle en prenant appuie sur les meubles, avant de tomber par terre. Maddox, viens m'aider s'il te plait ! Lança-t-elle au travers des pièces, en rigolant.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Maddox Rothschild
me, myself & i

Maddox Rothschild

MESSAGES : 520
ICI DEPUIS : 14/05/2018
CRÉDITS : chrysalis (av)
COMPTES : freja, ciàran, alix, noa & juliann.
STATUT : heart broken.
adm h
#03 - now i'm out, out of control (aelya) Empty
MessageSujet: Re: #03 - now i'm out, out of control (aelya)   #03 - now i'm out, out of control (aelya) EmptyMar 15 Oct 2019 - 11:34

« Parce que tu veux me faire croire que sans moi, tu ne bois pas ? » Demandes-tu en arquant un sourcil, peu convaincu. La réponse d'Aelya à propos de votre ancienne colocation t'arrache un sourire, bien que tu feignes un air choqué. « En réalité, j'ai caché tout le bordel dans ma chambre, on ne peut plus ouvrir la porte à présent. » Ajoutes-tu en riant bien que ce soit totalement faux. Tu n'es pas maniaque mais vivre dans un joyeux bordel, ce n'est pas ton truc. Sauf quand tu écris, là, c'est l'anarchie. C'est sûrement pour cette raison que tu préfères aller écrire au Starbucks ou dans d'autres cafés. Alors que tu tentes de toutes tes forces d'attraper ton verre, posé sur la table basse, la brune continue à se moquer de toi, témoignant en même temps de son état d'ivresse aussi avancé que le tien. Ce qui devait arriver arriva, au moment où tu parviens enfin à saisir ton verre, une partie de son contenu se déverse sur le sol. Malheureusement, tu n'es pas du tout en état de nettoyer les dégâts immédiatement et quelque chose te dit que la tache risque de rester ancrée pour un bon bout de temps. « Wow qu'est-ce qui t'arrive, tu te fais vieille ? » Demandes-tu, taquin, quand Aelya semble incapable de te recadrer pour ta remarque plus que sexiste. « Tu m'en demandes trop, là. Mais tant que tu me rends visite de temps en temps, ça devrait aller. » Bien sûr, tu ne peux pas t'empêcher de glisser un petit sous-entendu même si aujourd'hui, il n'y a plus rien entre la brune et toi. Alors qu'Aelya se lève péniblement pour aller chercher à boire, elle semble avoir perdu tout son équilibre. Ce n'est donc pas vraiment étonnant de la voir, ou plutôt de l'entendre, tomber quelques mètres plus loin. Quand elle crie pour que tu viennes l'aider en riant, tu éclates de rire à ton tour, te levant péniblement pour aller la rejoindre. Par chance, tu parviens jusqu'à elle et sans tomber. Arrivé à sa hauteur, tu lui tends la main pour qu'elle la saisisse, prenant appui de l'autre sur un meuble pour éviter de la rejoindre dans sa chute. « J'sais même pas s'il reste encore à boire... J'crois qu'on a tout siphonné. » Dis-tu en riant. « On pourrait peut-être sortir pour aller en chercher d'autres, t'en dis quoi ? » Très mauvaise idée, Maddox. Tu le sais et pourtant l'idée t'enchante tellement que tu espères de toutes tes forces qu'Aelya l'appréciera autant.

__________________________

proper dosehighs and lows
are how I flow

Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i

Aelya Osborn

MESSAGES : 4832
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign).
STATUT : Le plus douloureux, c'est que même éclaté un cœur bat encore. (Niels)
grand kangou
#03 - now i'm out, out of control (aelya) Empty
MessageSujet: Re: #03 - now i'm out, out of control (aelya)   #03 - now i'm out, out of control (aelya) EmptyVen 18 Oct 2019 - 10:29

Parce qu'elle voulait lui faire croire sans vraiment y croire elle-même qu'elle était devenue sage, elle prit un air malicieux sur le visage, un sourire en coin s'égayant sur ses lèvres.

- Qui sait, peut-être bien que j'ai changé depuis le temps ? Faudrait que tu ré apprennes à me connaitre finalement,
lança-t-elle, justifiant leurs prochaines retrouvailles qu'elle apprécierait voir se concrétiser, parce qu'elle se rendait compte que ça lui faisait du bien de profiter de son temps libre avec lui.

Elle rigola à sa remarque, s'imaginant directement la scène qu’administrait Maddox dans ses pensées bien qu'elle le savait moins bordélique que le portrait qu'il dépeignait.

- Donc... Tu es devenu Sans Chambre Fixe ?
S'amusa-t-elle. T'as mon ancienne chambre remarque. Mais pourquoi c'est tout de suite bizarre dis comme ça, lança-t-elle, pouffant de rire. Surement parce que il s'en est passé des trucs. Dans ma chambre, se répondit-elle, gardant un air taquin sur ses traits.

Un verre en entraînait un autre, et sans vraiment s'en apercevoir, Aelya sombrait profondément dans un état d'ivresse avancé, en compagnie de Maddox dont la maladresse de ses gestes lui décrocha quelques rires, les yeux pointés vers ce verre renversé qui était simplement le reflet de leur situation à tous les deux. Ca l'incitait paradoxalement à consommer davantage, elle qui profitait de cette complicité retrouvée avec lui, prenant un air faussement outré à ses mots.

- T'as quel âge toi déjà ? T'as pas genre bientôt trente ans ? Fais gaffe en te levant, tu risquerais de te briser le col du fémur,
le taquina-t-elle avant de rire. Si tu veux toujours de moi, ouais bien sur que je pourrais venir. C'est vraiment parce que t'es tout seul hein. C'est pas comme si je t'ai déjà trouvé beau, lança-t-elle, jouant sur les sous-entendus.

Si elle ne se permettrait pas de tromper Niels pour le bien de sa relation, elle ne pouvait pas s'empêcher de le chercher, l'alcool ne l'aidant pas à calmer son esprit en ébullition, l'invitant à jouer entre les limites qu'elle ne franchirait de toute façon pas. Elle se redressa difficilement sur ses jambes, ayant cette vive impression que la totalité de son corps était extrêmement lourd avant qu'elle ne tombe au sol, la vision floutée par les effluves alcooliques. Le dos contre le sol, elle riait, attendant que Maddox ne vienne l'aider, son amusement répondant au sien.

- Ah bon, déjà ? Mais on a genre bu qu'un ou deux verres, je comprends pas ?
Demanda-t-elle, peinant à se souvenir du nombre de verres qu'elle a ingurgité.

Elle tira sur son bras pour se redresser, un sourire joueur et enjoué sur les lèvres à sa proposition, acquiesçant à son idée.

- T'as toujours de super bonnes idées quand tu bois toi, ça change pas,
le complimenta-t-elle, amusée.

Elle marcha vers le hall d'entrée, prenant sa veste, oubliant de récupérer son portable.

- Faut qu'on ait l'air naturel, avança-t-elle, passant une main dans ses cheveux en se regardant dans le miroir incrusté vers la porte. C'est vraiment pas gagné, pouffa-t-elle de rire avant de sortir du logement, prenant son paquet de cigarettes dans sa poche avant de le tendre à Maddox pour qu'il en pique une.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Maddox Rothschild
me, myself & i

Maddox Rothschild

MESSAGES : 520
ICI DEPUIS : 14/05/2018
CRÉDITS : chrysalis (av)
COMPTES : freja, ciàran, alix, noa & juliann.
STATUT : heart broken.
adm h
#03 - now i'm out, out of control (aelya) Empty
MessageSujet: Re: #03 - now i'm out, out of control (aelya)   #03 - now i'm out, out of control (aelya) EmptySam 19 Oct 2019 - 17:47

Même si cela fait un moment maintenant, qu'Aelya a quitté votre colocation, tu sais que tout ce que tu connaissais d'elle n'a pas disparu. Que même si elle a beaucoup évolué surtout sur le plan amoureux, elle est toujours cette fille pétillante et incroyable que tu connais. Elle te le prouve ce soir, d'ailleurs, alors que votre complicité semble intacte. « Arrête de mentir, t'es toujours la même fille chiante et... lourde. » Plaisantes-tu sans en penser un mot. « C'est ça... Heureusement, j'ai un canapé-fixe. » Dis-tu en riant à ton tour. Un sourire qui s'élargit au moment où la brune vous rappelle ce qu'il s'est passé dans sa chambre, il y a presqu'une éternité, du moins, tu en as l'impression. « Dommage que les images de ce souvenir ne soient plus totalement nettes dans ma tête. » Ajoutes-tu avec autant de sous-entendus que la brune. Même si vous jouez avec le feu, tu sais qu'Aelya est amoureuse et ne franchira pas les limites avec toi. Aujourd'hui, c'est votre amitié qui prime avant tout et ça te convient parfaitement comme ça. D'ailleurs, cette journée te permet de voir à quel point ces moments à deux t'ont manqué. Tes yeux s'écarquillent quand la jeune femme sous-entend que tu as bientôt trente ans ce qui n'est pas totalement faux même s'il te reste un peu moins de deux avant d'atteindre ce cap. Un cap qui te fait peur, tu dois bien l'avouer. « J'espère que si j'me casse le col du fémur tu seras aux petits soins pour moi. » Rétorques-tu avec un air horrifié toujours scotché à ton visage. « Bien sûr que j'voudrai toujours de toi même si t'es pas un cadeau... Et arrête de mentir comme ça, je sais que tu me trouves incroyablement attirant. » Réponds-tu en haussant les sourcils à plusieurs reprises avant de pouffer de rire. Si votre esprit est beaucoup plus libre depuis que l'alcool s'est immiscé dans votre sang, votre corps, lui, est beaucoup moins docile et vous fait défaut. Après avoir renversé une partie de ton verre sur le tapis, c'est Aelya qui est victime de la gravité et qui se retrouve les deux fesses clouées au sol. Marchant non sans difficultés jusqu'à elle, tu l'aides finalement à se relever avant de constater que vous manquez cruellement d'alcool. « T'as bu en cachette, avoue ? » Demandes-tu quand Aelya s'étonne de la quantité d'alcool qui a disparu. Quand on voit votre état, ce n'est pas difficile de comprendre où il a été. Acceptant ta proposition d'aller acheter de l'alcool, la brune prend la direction de la sortie en s'arrêtant devant le miroir pour observer son image. « J'ai toujours de bonnes idées, tu veux dire. » Tu te places juste derrière elle, devant le miroir, étonné de voir à quel point ton reflet trahit ton état. Néanmoins, tu préfères croire que les autres ne le remarqueront pas et que ça passera crème. « Parle pour toi, t'as une tête de déterrée. » Rétorques-tu, taquin, avant de prendre les clés de chez-toi pour fermer la porte derrière vous. Incapable de mettre la clé dans la serrure, tu laisses tomber et claques simplement la porte. Malheureusement, quand vous commencez à marcher, tu comprends bien vite qu'il va vous falloir dix ans pour parvenir jusqu'à un magasin de ravitaillements. « A cette allure-là, on aura le temps de désaouler avant d'arriver. » Dis-tu, dépité.

__________________________

proper dosehighs and lows
are how I flow

Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i

Aelya Osborn

MESSAGES : 4832
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign).
STATUT : Le plus douloureux, c'est que même éclaté un cœur bat encore. (Niels)
grand kangou
#03 - now i'm out, out of control (aelya) Empty
MessageSujet: Re: #03 - now i'm out, out of control (aelya)   #03 - now i'm out, out of control (aelya) EmptyDim 20 Oct 2019 - 19:06

Rien n'avait changé et en même temps tout avait changé dans leur vie, Aelya prenant soudainement conscience de tout ce qu'ils avaient manqué dans leur quotidien depuis qu'elle avait déménagé, consciente que leur complicité n'avait pas bougé malgré tout, la brune se perdant entre les rires et les sourires que son ancien colocataire lui soutirait.

- Exactement. Et toi t'es complètement bizarre d'accepter ce genre de filles dans ta vie, tu l'sais que  t'es un peu maso ou pas ?
Le taquina-t-elle en feignant le sérieux. Tu me ferais presque de la peine et ça me donnerait presque envie de te faire un câlin, lança-t-elle en rigolant, buvant une autre gorgée d'alcool.

Sa remarque la fit réfléchir à leur ancienne nuit passée ensemble, un souvenir également bercé par l'alcool qui avait beaucoup coulé ce jour là, surement trop, et pourtant, elle ne l'avait jamais regretté bien qu'ils s'étaient fixés certaines limites à respecter et qu'ils les avaient franchis.

- J'crois que c'est simplement le signe qu'on devrait arrêter de boire ensemble. Il se passe toujours un truc. Bon, l'autre truc qui s'est passé était pas désagréable. Mais toute bonne chose a une fin, de toute manière,
ajouta-t-elle, s'amusant sur les mots.

Elle n'allait pas nier qu'elle avait oublié, ou même qu'elle avait aimé parce qu'elle était incapable de mentir sous l'emprise de l'alcool, même si elle était toujours consciente qu'elle appartenait maintenant à quelqu'un, et qu'elle était amoureuse de cette personne. Il avait surement tout pour la charmer, tout pour lui plaire, et sans doute que si son coeur n'était pas si accroché à Niels, elle aurait sans doute déjà craqué une nouvelle fois, abolissant les limites une deuxième fois. Elle haussa les sourcils à sa réponse, ne pouvant s'empêcher de pouffer de rire en s'imaginant prendre soin de Maddox.

- T'es pas assez gentil pour que je tombe aussi bas avec toi,
admit-elle avec un sourire taquin. T'es pas mal dans ton genre incroyablement bourré c'est vrai, répondit-elle, amusée, rigolant devant sa réaction.

Elle avait essayé de se tenir sur ses jambes tremblantes pour avancer jusqu'à la cuisine avant de tomber par terre, hilare, l'alcool anesthésiant grandement la douleur qu'aurait pu provoquer sa chute, tentant de s’agripper au bras de Maddox pour se remettre debout avant de froncer les sourcils à son accusation.

- Pourquoi c'est moi celle qui doit boire en cachette ? Je pourrais te retourner l'accusation, je trouve que t'es plus bourré que moi, bizarrement,
répondit-elle, feignant un air suspicieux avant de sourire.

Elle décida de suivre Maddox dans son idée, ne se doutant pas le moins du monde des conséquences qu'ils pouvaient semer sur leur passage puisqu'elle n'avait même pas conscience de son état de désinhibition.

- Si ça peut te faire plaisir de le penser,
roula-t-elle des yeux, taquine, arrangeant rapidement son reflet dans le miroir avant de froncer les sourcils à sa remarque, lui lançant un regard faussement vexé à travers la vitre. T'as couché avec cette fille qui a une tête de déterrée j'te rappelle, lança-t-elle avant de rire, sortant dehors avant de s'allumer une cigarette sur le chemin. Pas faux, soupira-t-elle, las, sentant la fatigue la gagner.

Elle fit encore quelques pas dans une ruelle en compagnie de Maddox, voyant une voiture garée sur le bas côté.

- C'est le genre de voiture que je pourrais jamais me payer dans aucune vie,
admit-elle en montrant la voiture luxueuse. T'en dis quoi, tu penses qu'on irait plus vite en conduisant ça ? Demanda-t-elle, malicieusement, tirant une dernière fois sur sa cigarette avant de s'en débarrasser.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Maddox Rothschild
me, myself & i

Maddox Rothschild

MESSAGES : 520
ICI DEPUIS : 14/05/2018
CRÉDITS : chrysalis (av)
COMPTES : freja, ciàran, alix, noa & juliann.
STATUT : heart broken.
adm h
#03 - now i'm out, out of control (aelya) Empty
MessageSujet: Re: #03 - now i'm out, out of control (aelya)   #03 - now i'm out, out of control (aelya) EmptyLun 21 Oct 2019 - 22:39

« Bien sûr que je le sais, malheureusement, c'est un côté de ma personnalité que tu n'auras pas la chance de découvrir. » Rétorques-tu avec un sourire en coin. « Allez viens, je sais que t'en meurs d'envie. » Ajoutes-tu en ouvrant grand les bras pour qu'Aelya te fasse ce fameux câlin. Incapable de dire si elle te laissera un vent ou non. Vous avez toujours eu une belle complicité tous les deux mais un soir, cette complicité a laissé place à quelque chose de beaucoup plus intime. Une seule et unique fois, vous vous êtes autorisés à déraper. Le point commun avec cette soirée ? Votre état d'ébriété. Mais ce soir, s'il se passe un truc comme le dit si bien la brune, tu sais d'avance que ce ne sera pas aussi physique que la dernière fois. Et ça te convient parce qu'avoir Aelya comme amie est plus important, pour toi, que de l'avoir comme amante. « On a encore quelques heures devant nous pour voir s'il va se passer un truc ou pas. » Vous connaissant, ça ne fait aucun doute. « Mais sans alcool, je serais sans aucun doute en train de me plaindre de ma vie de merde et toi, t'aurais à subir ça. » Même si professionnellement parlant, les choses vont plutôt bien, côté coeur on ne peut pas en dire autant. Mais aujourd'hui, tu n'as pas envie de te lamenter sur ta vie amoureuse, aujourd'hui, tu as simplement envie de passer un bon moment avec une amie que tu vois trop peu souvent à ton goût. « J'suis le plus gentil ! » Protestes-tu en levant un doigt en l'air en signe de mécontentement. Aucune crédibilité, mais toi, tu y crois. « Et j'suppose que je vais devoir me satisfaire de ce pas mal. » Ajoutes-tu en haussant les épaules nonchalamment. Bien que vous ayez déjà consommé assez d'alcool pour une semaine entière, vous en voulez plus mais êtes obligés de constater que vous avez épuisé toutes tes réserves. Tu n'oses même pas compter le nombre de bouteilles que vous avez déjà bues. C'est sûrement demain, que vous le regretterez, de toute façon. « Bah parce que c'est pas moi et qu'on est que deux ici. Mais tu ne t'es pas vue... t'es dé-déchirée. » Vous l'êtes tous les deux, dans tous les cas, et tu es bien incapable de dire qui l'est davantage. Bien sûr, complètement ivres, vous n'avez plus tout à fait les idées claires et décidez de sortir pour aller chercher à boire. « C'est vrai et quelle nuit... » Murmures-tu en souriant, te remémorant cette nuit passée avec Aelya. Tout n'est plus très clair dans ta tête mais tu te souviens du plus important. Une fois en rue, tu attrapes une cigarette que la brune te tend et la fumes rapidement, trop rapidement, sans même t'en rendre compte. Quand tu bois, tu as toujours cette envie irrépressible de fumer, c'est plus fort que toi. Ton regard se tourne vers la voiture dont parle Aelya et au moment où tes yeux se posent sur celle-ci, tu ne peux t'empêcher de siffler. Sacré bolide. « Si je gagne assez d'argent avec mes livres, j't'en payerai une. » Promets-tu dans le vent. A la question de la jeune femme, tu arques un sourcil, souriant du coin des lèvres avec la même malice qu'elle. « J'en suis même certain. J'ai déjà réussi à ouvrir une voiture dans ce genre-là, quand je vivais à Londres... mais puisqu'on a rien comme outil pour ça, je propose... » Tu ramasses une grosse pierre et la balances dans la vitre côté conducteur. « ... de faire comme ça. » Tu glisses ta main à l'intérieur pour ouvrir la portière puis fais signe à Aelya de monter. Pour ce qui est de l'alarme, bah, c'est un problème auquel tu n'as pas pensé...

__________________________

proper dosehighs and lows
are how I flow

Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i

Aelya Osborn

MESSAGES : 4832
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign).
STATUT : Le plus douloureux, c'est que même éclaté un cœur bat encore. (Niels)
grand kangou
#03 - now i'm out, out of control (aelya) Empty
MessageSujet: Re: #03 - now i'm out, out of control (aelya)   #03 - now i'm out, out of control (aelya) EmptyHier à 22:39

Elle rit à sa remarque, s'imprégnant de cette ambiance légère et à la fois survoltée entre eux, comme si l'alcool augmentait l'engouement pour leur retrouvaille. Et si elle ne le disait pas de manière franche, elle ne pouvait absolument pas nier que cela lui faisait plus que plaisir de le revoir après tout de temps.

- C'est pas plus mal, je pense que je m'en remettrai, s'amusa-t-elle.

Elle roula des yeux à sa remarque avant de secouer la tête d'un air taquin, le regard joueur.

- Trop facile ça. Faut que tu le mérites ton câlin. Genre que tu me fasses vraiment bien passer une bonne journée. Tu t'en sors bien pour le moment en tout cas, admit-elle en lui envoyant un coin d'œil.

Par esprit de contradiction, par fierté, elle n'avait pas lui envie de lui donner ce qu'il voulait, appréciant juste d'avoir le dernier mot pour le taquiner, eux deux qui s'étaient souvent cherchés quand ils vivaient ensemble.

- Pourquoi j'le sens mal sérieusement ? Avec toi dans les parages, ça peut que mal se passer, le taquina-t-elle.

Parce que Maddox était comme elle, usant de son insouciance et de son impulsivité pour profiter, Aelya trouvant en lui un partenaire hors pair pour s'amuser.

- Je t'aurais consolé en remplissant ton verre. Je suis douée pour ça. Pour écouter aussi d'ailleurs, mais ça, tu le sais déjà, lança-t-elle, comme une proposition discrète pour qu'il sache qu'elle restait là pour l'écouter s'il en avait besoin.

L'alcool réduisait la douleur de ce qu'elle portait dans le cœur, comme un oubli partiel de ses maux qui tournaient en boucle dans son esprit, l'invitant à vouloir boire un peu plus pour garder ce même état. Elle sourit de manière joueuse à sa réaction, soupirant sur un ton faussement las pour répondre à ce qu'il vint ajouter.

- T'es gentil que quand tu bois. C'est sûrement pour cette raison que je te trouve pas mal là d'ailleurs, l'alcool modifie ma vision, se justifia-t-elle en feignant un air sérieux.

Il etait indéniable qu'elle ait pu être attirée par lui même si elle peinait à l'avouer, sans doute parce que ça aurait pu être encore le cas si elle n'avait jamais rencontré Niels. Elle peinait à faire le point sur le nombre de verres qu'elle avait bu, persuadée qu'elle avait été raisonnable puisqu'elle n'avait pas remarqué le nombre de fois où son verre avait effleuré ses lèvres. Elle pouffa de rire à la remarque de Maddox, secouant la tête.

- Parce que tu crois que t'es pas déchiré toi ? Déjà, t'as vu ton argument bidon là ? On dirait que t'as colorié le blanc de tes yeux avec un stylo rouge. J'te jure c'est bizarre, ajouta-t-elle, en plantant son regard dans le sien, le visage tiré dans l'amusement.

Elle se rendit dans le hall pour regarder son reflet dans le miroir, s'intéressant à Maddox à travers la vitre.

- Merci de remarquer mes talents. T'y goûteras qu'une fois dans ta vie en plus, haussa-t-elle les épaules, l'air espiègle.

Elle sortit dehors avec Maddox, la cigarette valsant entre ses lèvres et ses doigts, sentant la fatigue la gagner alors que son corps semblait peser une tonne. Les idées embrumées par l'alcool, elle s'arrêta devant une belle voiture, prenant un air faussement surpris à sa remarque.

- J'aurais dû t'enregistrer pour te faire écouter ça demain. On aurait rit devant toutes les conneries que tu sors depuis tout à l'heure, rigola-t-elle.

Une idée plus que dingue lui vint à l'esprit, celle-ci se lisant aisément à travers la lumière de son regard malicieux qui rencontra celui de Maddox, lui-même comprenant directement ses intentions. Elle l'écouta jusqu'à sursauter en le voyant directement casser la vitre de la voiture avec une voiture, l'alarme de déclenchant.

- Putain mais t'es un grand malade ! Lança-t-elle, grisée par l'excitation.

Sans réfléchir, elle prit place à l'intérieur de la voiture lorsque Maddox tira la porte, Aelya ouvrant un boîtier sous le volant pour chercher un fil afin de déconnecter l'alarme en tirant dessus de chaque côté pour le briser. Son regard s'arrêtant dans celui de Maddox quand le silence régna.

- J'te laisserai la conduire tout à l'heure, sourit-elle, amusée, démarrant la voiture en taquinant d'autre fils entre eux pour déclencher le moteur qui vrombit.

Elle mit sa ceinture de sécurité, enjouée, avant d'appuyer sur la pédale d'accélération pour lancer la voiture sur la route.

- On va sortir de la ville pour être tranquilles, t'en dis quoi ? Demanda-t-elle en prenant la direction de l'extérieur de la ville.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
me, myself & i

Contenu sponsorisé

#03 - now i'm out, out of control (aelya) Empty
MessageSujet: Re: #03 - now i'm out, out of control (aelya)   #03 - now i'm out, out of control (aelya) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
#03 - now i'm out, out of control (aelya)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: maisons-
Sauter vers: