AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
en ce moment à bowen
Ce vendredi 14 février, Bowen a mis à disposition un énorme complexe, et bien plus encore, contenant des tas d'activités diverses et variées pour les couples, les célibataires ou tout simplement les amis.
» rendez-vous ici pour plus d'infos.
Notre blog The Writers cartonne et fait couler presque plus de larmes que d'encre. Mais, même si c'est un succès, nous aimons également quand c'est VOUS qui contribuez à sa réussite. Alors n'hésitez pas à nous envoyer vos rumeurs juste ici.

Partagez
 

 Fais tourner la beuh, man [ft. Dylan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
me, myself & i
Invité
MessageSujet: Fais tourner la beuh, man [ft. Dylan]   Fais tourner la beuh, man [ft. Dylan] EmptyDim 27 Oct 2019 - 21:52

Une énième soirée organisée par le Maire. J'ai bien pigé le coup du "je veux que tout le monde soit solidaire" et compagnie mais trop, c'est tropico comme on le dit si bien. Après, je ne suis pas obligé d'y aller mais en général, il y a souvent des gens prêts à se bourrer car l'alcool y est distribué à torrent ou d'autres à fumer un peu de hashchich car c'est cool et ça fait oublier que le temps est long. Et il y en a bien besoin. Autant certains événements sont plutôt sympathiques, autant celui-là dont je n'ai pas compris l'intérêt reste à désirer. Une pause cigarette s'impose donc, allant sur la grande terrasse pour me rouler un petit remontant. Langue finalisant la jolie cigarette, je viens l'allumer et en prendre une grosse bouffée, me sentant enfin dans mon élément; un peu d'air pur ne fait pas de mal. Main dans la poche à regarder Bowen de ses "hauteurs", je détourne le regard à l'arrivée d'un mec qui semble avoir la même idée que moi. Un regard de haut en bas auprès de sa personne, je lui tends le joint. "T'en veux?" Au pire il acceptera en me demandant ce que c'est ou justement il refusera en sachant ce qu'il y a à l'intérieur ou alors il me fera arrêter. J'aime prendre des risques dans la vie. "On s'fait chier hein? Pourquoi t'es venu toi? Pour le buffet?" lui demandais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Jenkins
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: Tu es né ici et tu y as toujours vécu. Cette ville t'a toujours convaincu pour ce qu'elle était et dégageait. Tu te sens chez toi ici et tu ne vois pas ton avenir dans un endroit différent qu'ici. Après tout on est jamais mieux servi que soi et oui on peut dire que tu te sens chez toi ici. ‹ Tu es fils unique. Pour beaucoup c'est une libération mais toi tu t'es souvent senti très seul. Tu aurais aimé avoir un frère ou une sœur avec qui parler ou passer du bon temps. Mais le problème c'est que durant ton adolescence tes parents ont divorcés suite à tout un tas de complications dans leur mariage. A l'heure d'aujourd'hui ils ne se parlent plus et refusent de renouer un quelconque contact. C'est mieux comme ça qu'ils disent toi tu trouves ça triste. ‹ Tu es allergique à l'ail, à l'oignon, au latex ainsi qu'aux piqûres de guêpes et tu es également intolérant aux capotes en général. Disons que c'est handicapant au quotidien notamment par rapport à la nourriture vu que tu es obligé de vérifier chacun de tes plats pour être sûr de ne pas tomber malade. Chiant n'est-ce pas ? ‹ Tu te définis comme claustrophobe et coulrophobe. Pendant que beaucoup s'extasient devant des films de clowns toi tu es terrifié. Tu ne peux pas, pour toi ce ne sont pas des humains, juste des abominations. Quant à la claustrophobie disons que tu tentes de vivre avec ses inconvénients comme tu peux. Ne pas prendre un ascenseur, être dans une voiture avec la fenêtre ouverte, tout ça ce sont des choses qui font partie de ton quotidien. ‹ Tu as fais des études prestigieuses pour être kiné, c'est rapidement devenu une passion pour toi. Tu voulais rendre service aux autres et pouvoir apporter aux gens du bien être, de la confiance en eux-mêmes après une séance avec toi. Soigner une personne qui s'est blessée et qui a besoin d'un kiné pour toi c'est une récompense, tu te dis le matin en te réveillant que tu fais le métier idéal. ‹ Tu es très proche de ton associé avec qui tu tiens ton cabinet de kinésithérapie. Au départ vous étiez juste des amis tous les deux mais avec le temps toi et lui vous êtes rapprochés énormément à tel point de devenir inséparables. Ce fut délicat au début parce que tu fréquentais une jeune femme qui ne comprenait pas pourquoi et surtout comment tu pouvais être aussi proche d'un collègue mais tu n'en avais que faire de l'opinion de Rebecca ce qui comptait pour toi c'était ta relation avec lui. ‹ Tu es resté en couple avec cette fameuse Rebecca pendant près de cinq ans mais voilà en vue de ta situation avec elle disons qu'avec le temps tu t'es lassé considérablement et puis ta relation avec ton associé n'aidant pas disons que tu t'es laissé consumer et posséder par lui. Tu ne pensais pas que ça irait si loin. Toi qui es du genre à être fidèle tu n'as pas compris comment tu as pu accepter d'aller aussi loin dans ton attirance pour lui. Tu as trompé cette fille mais en plus de ça elle vous a surprit tous les deux. La honte... ‹ Tu es fumeur depuis une vingtaine d'années mais tu tentes petit à petit de te soigner de ton malheur qu'est la clope. Disons que ce n'est pas toujours simple parce que tu es dépendant désormais. Mais il est clair que tu en as besoin au quotidien et qu'il est difficile pour toi de t'en passer plus de dix minutes. ‹ Tu adores les bonnes odeurs des gel douche ou encore des bougies parfumées. Tu es comme ça, tu aimes avoir toujours des bonnes odeurs sur toi comme dans ta chambre que tu occupes constamment quand tu n'es pas au boulot.‹ Tu possèdes un chat, une petite demoiselle prénommée Snow-Bébé, c'est une adorable petite blanche avec des taches noires et rousses sur la tête, une magnifique petite créature vraiment très possessive à ton égard... ‹ Tu as une passion pour les bougies parfumées Yankee Candle, tu les collectionnes, tu en as une tonne par chez toi et tu en allumes une différente chaque jour. ‹ Tu aimerais bien un jour prendre un autre chat et que ta petite Snow-Bébé ai elle-même ses propres bébés. ‹ Tu adores les fruits, tu as une passion par la culture végétarienne, tu n'oseras sûrement jamais franchir le pas de suivre ce régime alimentaire mais tu as énormément de respect pour les végétariens ainsi que les végans. ‹ Tu fais beaucoup de sport, notamment du sport dans ta salle de kiné que tu gères avec Clay ton meilleur ami et amant d'une nuit. ‹ Tu es pour la protection des animaux et tu es anti chasse pour toi ce sont des assassins ceux qui chassent tout simplement, tu les juges de la même façon que ceux qui assassinent des humains. ‹ Il ne faut pas te parler de politique. Tu détestes ça, tu n'y comprends rien d'ailleurs tu ne votes même pas aux élections présidentielles ou quelconque élections qu'il peut y avoir. C'est mal vu c'est vrai mais la politique te sort trop par les yeux. ‹ Tu adores faire un peu de lecture et tu dessines très bien. Tu as appris très tôt à dessiner et c'est rapidement devenu l'un de tes plus grands passe temps. ‹ Tu culpabilises énormément d'avoir trompé ton ex pour toi tu ne pensais pas que tu en arriverais à de telles extrêmités mais finalement tu n'as pas su résister aux charmes de ton bel associé et ami. ‹ Boire de l'alcool n'est définitivement pas une bonne chose pour toi. Quand tu bois tu fais obligatoirement des conneries après. Par contre il t'arrive de fumer un peu d'herbe. Ce n'est pas très bien de faire ça mais de temps en temps l'envie te prend. ‹
Dylan Jenkins
MESSAGES : 213
ICI DEPUIS : 26/10/2019
CRÉDITS : lostinwebsite
COMPTES : Anciennement Julien & Sören, mais plus schizo pour le coup !
STATUT : Célibataire récemment
bowenien
MessageSujet: Re: Fais tourner la beuh, man [ft. Dylan]   Fais tourner la beuh, man [ft. Dylan] EmptyDim 3 Nov 2019 - 9:21

{ Fais tourner la beuh, man }
(Vassili & Dylan)


J'ai décidé de me rendre à une soirée dans la salle de fêtes de Bowen. Un ami à moi m'y a trainé mais bien rapidement cet "ami" m'a lâché parce qu'il est tombé sur la trainée de la soirée bien trop peu habillée à mon goût. Naturellement "l'ami" l'a chauffée tant et plus et ils sont partis ensemble donc je me retrouve comme un con à cette fête sans savoir réellement quoi faire. Je décide donc d'aller me griller une clope sur la terrasse où un petit gars est déjà installé "T'en veux?" Il me tend un joint que j'accepte avec plaisir en souriant « Merci beaucoup. » Je dis. Je n'en attendais pas tellement en venant ici mais au final un bédo me détendra au mieux j'en suis convaincu. "On s'fait chier hein? Pourquoi t'es venu toi? Pour le buffet?" Je secoue la tête en soupirant « Je suis venu à la base avec un ami mais cet homme m'a lâché pour la pimbêche de la fête... » J'explique en roulant des yeux. « Faut toujours qu'il allonge son tableau de chasse d'une conquête en plus. Il ne peut pas s'en empêcher. Je me vois mal lui reprocher, il s'amuse... Mais là ça m'emmerde plus qu'autre chose en fait. » J'ajoute en roulant des yeux. « Et toi tu es venu pour quoi ? » Je demande curieux. « Je m'appelle Dylan. » Je me présente en lui tendant ma main tandis que je tire sur le pétard qu'il m'a filé tout à l'heure puis je lui rend pour qu'il tire à son tour...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
me, myself & i
Invité
MessageSujet: Re: Fais tourner la beuh, man [ft. Dylan]   Fais tourner la beuh, man [ft. Dylan] EmptyMar 5 Nov 2019 - 22:49

Qui aurait cru qu'il me raconterait sa vie? Perso, j'étais juste là pour lui faire passer la beuh et qui sait, peut-être m'occuper mais je ne le connais pas lui, ni de Poutine, ni de Vladimir mais il se confie. Des sourcils haussés, des yeux ronds, je me balance sur mes pieds. "Ah ouais chaud." J'peux que lui pardonner à ce type, je fais la même avec mes conquêtes donc j'peux pas vraiment faire la morale sur sa tête. "Et pourquoi ça t'saoule? Car ton monde n'est plus rien sans lui?" lui demandais-je avant d'hausser les épaules. "Vois du positif. S'il n'était pas parti fourrer l'autre pimbêche comme tu dis?.." Je fronce les sourcils, n'étant pas sûr du mot employé. Autant j'ai bien compris le sens, autant ce mot en particulier... Je sais juste que j'ai encore du vocabulaire de retard malgré que ça fasse maintenant 4 ans que j'suis là. "... Ben tu ne serais pas là à te la couler douce. Elle est bonne hein?" Je tends mes deux doigts pour récupérer le pétard, aspirant une grosse bouffée avant de me mettre à cracher mes poumons. "C'est bon tout va bien." lui dis-je en toussotant, chassant la fumée à l'aide de ma main. "Perso j'suis vraiment en dèche et j'ai un peu faim." J'peux pas être plus franc je crois. "Vassili." me présentais-je à mon tour puis lui repasse le joint. "Tu veux le rendre jaloux? J'suis là si tu veux mon mignon." lui dis-je sur un ton taquin, lui adressant même un baiser envolé dès lors où je croise son regard puis lui souris à pleine dent.
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Jenkins
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: Tu es né ici et tu y as toujours vécu. Cette ville t'a toujours convaincu pour ce qu'elle était et dégageait. Tu te sens chez toi ici et tu ne vois pas ton avenir dans un endroit différent qu'ici. Après tout on est jamais mieux servi que soi et oui on peut dire que tu te sens chez toi ici. ‹ Tu es fils unique. Pour beaucoup c'est une libération mais toi tu t'es souvent senti très seul. Tu aurais aimé avoir un frère ou une sœur avec qui parler ou passer du bon temps. Mais le problème c'est que durant ton adolescence tes parents ont divorcés suite à tout un tas de complications dans leur mariage. A l'heure d'aujourd'hui ils ne se parlent plus et refusent de renouer un quelconque contact. C'est mieux comme ça qu'ils disent toi tu trouves ça triste. ‹ Tu es allergique à l'ail, à l'oignon, au latex ainsi qu'aux piqûres de guêpes et tu es également intolérant aux capotes en général. Disons que c'est handicapant au quotidien notamment par rapport à la nourriture vu que tu es obligé de vérifier chacun de tes plats pour être sûr de ne pas tomber malade. Chiant n'est-ce pas ? ‹ Tu te définis comme claustrophobe et coulrophobe. Pendant que beaucoup s'extasient devant des films de clowns toi tu es terrifié. Tu ne peux pas, pour toi ce ne sont pas des humains, juste des abominations. Quant à la claustrophobie disons que tu tentes de vivre avec ses inconvénients comme tu peux. Ne pas prendre un ascenseur, être dans une voiture avec la fenêtre ouverte, tout ça ce sont des choses qui font partie de ton quotidien. ‹ Tu as fais des études prestigieuses pour être kiné, c'est rapidement devenu une passion pour toi. Tu voulais rendre service aux autres et pouvoir apporter aux gens du bien être, de la confiance en eux-mêmes après une séance avec toi. Soigner une personne qui s'est blessée et qui a besoin d'un kiné pour toi c'est une récompense, tu te dis le matin en te réveillant que tu fais le métier idéal. ‹ Tu es très proche de ton associé avec qui tu tiens ton cabinet de kinésithérapie. Au départ vous étiez juste des amis tous les deux mais avec le temps toi et lui vous êtes rapprochés énormément à tel point de devenir inséparables. Ce fut délicat au début parce que tu fréquentais une jeune femme qui ne comprenait pas pourquoi et surtout comment tu pouvais être aussi proche d'un collègue mais tu n'en avais que faire de l'opinion de Rebecca ce qui comptait pour toi c'était ta relation avec lui. ‹ Tu es resté en couple avec cette fameuse Rebecca pendant près de cinq ans mais voilà en vue de ta situation avec elle disons qu'avec le temps tu t'es lassé considérablement et puis ta relation avec ton associé n'aidant pas disons que tu t'es laissé consumer et posséder par lui. Tu ne pensais pas que ça irait si loin. Toi qui es du genre à être fidèle tu n'as pas compris comment tu as pu accepter d'aller aussi loin dans ton attirance pour lui. Tu as trompé cette fille mais en plus de ça elle vous a surprit tous les deux. La honte... ‹ Tu es fumeur depuis une vingtaine d'années mais tu tentes petit à petit de te soigner de ton malheur qu'est la clope. Disons que ce n'est pas toujours simple parce que tu es dépendant désormais. Mais il est clair que tu en as besoin au quotidien et qu'il est difficile pour toi de t'en passer plus de dix minutes. ‹ Tu adores les bonnes odeurs des gel douche ou encore des bougies parfumées. Tu es comme ça, tu aimes avoir toujours des bonnes odeurs sur toi comme dans ta chambre que tu occupes constamment quand tu n'es pas au boulot.‹ Tu possèdes un chat, une petite demoiselle prénommée Snow-Bébé, c'est une adorable petite blanche avec des taches noires et rousses sur la tête, une magnifique petite créature vraiment très possessive à ton égard... ‹ Tu as une passion pour les bougies parfumées Yankee Candle, tu les collectionnes, tu en as une tonne par chez toi et tu en allumes une différente chaque jour. ‹ Tu aimerais bien un jour prendre un autre chat et que ta petite Snow-Bébé ai elle-même ses propres bébés. ‹ Tu adores les fruits, tu as une passion par la culture végétarienne, tu n'oseras sûrement jamais franchir le pas de suivre ce régime alimentaire mais tu as énormément de respect pour les végétariens ainsi que les végans. ‹ Tu fais beaucoup de sport, notamment du sport dans ta salle de kiné que tu gères avec Clay ton meilleur ami et amant d'une nuit. ‹ Tu es pour la protection des animaux et tu es anti chasse pour toi ce sont des assassins ceux qui chassent tout simplement, tu les juges de la même façon que ceux qui assassinent des humains. ‹ Il ne faut pas te parler de politique. Tu détestes ça, tu n'y comprends rien d'ailleurs tu ne votes même pas aux élections présidentielles ou quelconque élections qu'il peut y avoir. C'est mal vu c'est vrai mais la politique te sort trop par les yeux. ‹ Tu adores faire un peu de lecture et tu dessines très bien. Tu as appris très tôt à dessiner et c'est rapidement devenu l'un de tes plus grands passe temps. ‹ Tu culpabilises énormément d'avoir trompé ton ex pour toi tu ne pensais pas que tu en arriverais à de telles extrêmités mais finalement tu n'as pas su résister aux charmes de ton bel associé et ami. ‹ Boire de l'alcool n'est définitivement pas une bonne chose pour toi. Quand tu bois tu fais obligatoirement des conneries après. Par contre il t'arrive de fumer un peu d'herbe. Ce n'est pas très bien de faire ça mais de temps en temps l'envie te prend. ‹
Dylan Jenkins
MESSAGES : 213
ICI DEPUIS : 26/10/2019
CRÉDITS : lostinwebsite
COMPTES : Anciennement Julien & Sören, mais plus schizo pour le coup !
STATUT : Célibataire récemment
bowenien
MessageSujet: Re: Fais tourner la beuh, man [ft. Dylan]   Fais tourner la beuh, man [ft. Dylan] EmptyJeu 14 Nov 2019 - 13:30

{ Fais tourner la beuh, man }
(Vassili & Dylan)


J'ai plus l'impression de l'emmerder qu'autre chose en lui racontant ma vie comme quoi que j'ai été abandonné par le mec avec qui je suis venu ici. "Ah ouais chaud." J'acquiesce sans mot dire tandis qu'il poursuit "Et pourquoi ça t'saoule? Car ton monde n'est plus rien sans lui?" Je ricane aussitôt en secouant la tête « Non pas du tout. Je peux très bien m'amuser ici sans lui. » Je réponds en scrutant le jeune homme près de moi. "Vois du positif. S'il n'était pas parti fourrer l'autre pimbêche comme tu dis?.." J'acquiesce comme pour confirmer ses mots et donc les miens au passage "... Ben tu ne serais pas là à te la couler douce. Elle est bonne hein?" Je ricane en hochant de la tête « vu comme ça... » Je réponds en ricanant. Je lui rends donc le pétard et il tire dessus puis il se met à tirer dessus et soudain il tousse tant et plus, je le fixe en fronçant les sourcils me demandant si ça va aller ou non mais il finit par calmer sa quinte de toux "C'est bon tout va bien." J'acquiesce en soupirant d'aise ravi de voir qu'il se remet malgré tout "Perso j'suis vraiment en dèche et j'ai un peu faim." Je ricane en posant mes yeux sur lui « Tu veux qu'on aille manger un morceau ? » Je propose gaiment. Je me présente donc à lui tout en tendant ma main dans sa direction qu'il saisit "Vassili." Je lui souris ravi de connaître le nom de ce jeune homme très franc "Tu veux le rendre jaloux? J'suis là si tu veux mon mignon." Je rougis en secouant aussitôt la tête « Ça... Ça va aller merci. Je suis hétéro. » Je dis en gémissant. Je mens évidemment. Depuis mon affaire avec Clay je ne suis pas sûr de quoi que ce soit de ce côté là mais ça c'est une autre histoire et je ne veux pas en parler avec lui. « C'est juste un pote parmi tant d'autres le gars en question... Pas mon mec... Donc inutile de le rendre jaloux. » J'ajoute intimidé par la situation...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
me, myself & i
Invité
MessageSujet: Re: Fais tourner la beuh, man [ft. Dylan]   Fais tourner la beuh, man [ft. Dylan] EmptyMer 27 Nov 2019 - 18:08

"Amusons-nous alors. Avec ou sans lui, la fête ne sera que... bon pas meilleure mais une fête quand même." Je ne cherche pas à le consoler mais à le faire positiver. Je tente tout de même de le divertir vu qu'on a l'air de s'ennuyer à balle ici. Un joint, un petit homme qui veut bien partager. Je ne demande rien de plus personnellement. Un petit acquiescement à sa question, je lui adresse un sourire. "Elle a déjà eu raison de toi cette beuh? J'attends de mon côté le moment où mon ventre criera famine alors que j'ai mangé il y a peut-être deux heures." lui répondis-je avant de lui proposer une solution pour son bonhomme. "Ha mais pas de soucis. Tu me trouves un robe, un peu de maquillage et un long manteau, je peux faire la femme sans soucis." Je prends une pose de top model, une main sur la hanche, balance mes cheveux en arrière avec ma main libre. "Je suis tout à toi bébé." lui dis-je d'une voix grave comme pour imiter les femmes russes qu'on rencontre dans les films. Je reprends une posture normale. "C'est crédible tu crois?" lui dis-je en soufflant du nez, un grand sourire aux lèvres fier de ma connerie. "Mais oui, je comprends. Si mon meilleur pote devait me lâcher je ferais un peu la gueule." dis-je d'une manière un peu plus sérieuse. Je reprends une taffe, lui tends le reste pour qu'il finisse. "Ils ont des activités tu crois? Je sais même pas de quoi ça parle cette soirée." reprenais-je. "J'ai des cartes sur moi. Tu veux faire un poker? On embarque une table en plastique avec deux chaises et boom ça part. T'en dis quoi?" lui proposais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Jenkins
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: Tu es né ici et tu y as toujours vécu. Cette ville t'a toujours convaincu pour ce qu'elle était et dégageait. Tu te sens chez toi ici et tu ne vois pas ton avenir dans un endroit différent qu'ici. Après tout on est jamais mieux servi que soi et oui on peut dire que tu te sens chez toi ici. ‹ Tu es fils unique. Pour beaucoup c'est une libération mais toi tu t'es souvent senti très seul. Tu aurais aimé avoir un frère ou une sœur avec qui parler ou passer du bon temps. Mais le problème c'est que durant ton adolescence tes parents ont divorcés suite à tout un tas de complications dans leur mariage. A l'heure d'aujourd'hui ils ne se parlent plus et refusent de renouer un quelconque contact. C'est mieux comme ça qu'ils disent toi tu trouves ça triste. ‹ Tu es allergique à l'ail, à l'oignon, au latex ainsi qu'aux piqûres de guêpes et tu es également intolérant aux capotes en général. Disons que c'est handicapant au quotidien notamment par rapport à la nourriture vu que tu es obligé de vérifier chacun de tes plats pour être sûr de ne pas tomber malade. Chiant n'est-ce pas ? ‹ Tu te définis comme claustrophobe et coulrophobe. Pendant que beaucoup s'extasient devant des films de clowns toi tu es terrifié. Tu ne peux pas, pour toi ce ne sont pas des humains, juste des abominations. Quant à la claustrophobie disons que tu tentes de vivre avec ses inconvénients comme tu peux. Ne pas prendre un ascenseur, être dans une voiture avec la fenêtre ouverte, tout ça ce sont des choses qui font partie de ton quotidien. ‹ Tu as fais des études prestigieuses pour être kiné, c'est rapidement devenu une passion pour toi. Tu voulais rendre service aux autres et pouvoir apporter aux gens du bien être, de la confiance en eux-mêmes après une séance avec toi. Soigner une personne qui s'est blessée et qui a besoin d'un kiné pour toi c'est une récompense, tu te dis le matin en te réveillant que tu fais le métier idéal. ‹ Tu es très proche de ton associé avec qui tu tiens ton cabinet de kinésithérapie. Au départ vous étiez juste des amis tous les deux mais avec le temps toi et lui vous êtes rapprochés énormément à tel point de devenir inséparables. Ce fut délicat au début parce que tu fréquentais une jeune femme qui ne comprenait pas pourquoi et surtout comment tu pouvais être aussi proche d'un collègue mais tu n'en avais que faire de l'opinion de Rebecca ce qui comptait pour toi c'était ta relation avec lui. ‹ Tu es resté en couple avec cette fameuse Rebecca pendant près de cinq ans mais voilà en vue de ta situation avec elle disons qu'avec le temps tu t'es lassé considérablement et puis ta relation avec ton associé n'aidant pas disons que tu t'es laissé consumer et posséder par lui. Tu ne pensais pas que ça irait si loin. Toi qui es du genre à être fidèle tu n'as pas compris comment tu as pu accepter d'aller aussi loin dans ton attirance pour lui. Tu as trompé cette fille mais en plus de ça elle vous a surprit tous les deux. La honte... ‹ Tu es fumeur depuis une vingtaine d'années mais tu tentes petit à petit de te soigner de ton malheur qu'est la clope. Disons que ce n'est pas toujours simple parce que tu es dépendant désormais. Mais il est clair que tu en as besoin au quotidien et qu'il est difficile pour toi de t'en passer plus de dix minutes. ‹ Tu adores les bonnes odeurs des gel douche ou encore des bougies parfumées. Tu es comme ça, tu aimes avoir toujours des bonnes odeurs sur toi comme dans ta chambre que tu occupes constamment quand tu n'es pas au boulot.‹ Tu possèdes un chat, une petite demoiselle prénommée Snow-Bébé, c'est une adorable petite blanche avec des taches noires et rousses sur la tête, une magnifique petite créature vraiment très possessive à ton égard... ‹ Tu as une passion pour les bougies parfumées Yankee Candle, tu les collectionnes, tu en as une tonne par chez toi et tu en allumes une différente chaque jour. ‹ Tu aimerais bien un jour prendre un autre chat et que ta petite Snow-Bébé ai elle-même ses propres bébés. ‹ Tu adores les fruits, tu as une passion par la culture végétarienne, tu n'oseras sûrement jamais franchir le pas de suivre ce régime alimentaire mais tu as énormément de respect pour les végétariens ainsi que les végans. ‹ Tu fais beaucoup de sport, notamment du sport dans ta salle de kiné que tu gères avec Clay ton meilleur ami et amant d'une nuit. ‹ Tu es pour la protection des animaux et tu es anti chasse pour toi ce sont des assassins ceux qui chassent tout simplement, tu les juges de la même façon que ceux qui assassinent des humains. ‹ Il ne faut pas te parler de politique. Tu détestes ça, tu n'y comprends rien d'ailleurs tu ne votes même pas aux élections présidentielles ou quelconque élections qu'il peut y avoir. C'est mal vu c'est vrai mais la politique te sort trop par les yeux. ‹ Tu adores faire un peu de lecture et tu dessines très bien. Tu as appris très tôt à dessiner et c'est rapidement devenu l'un de tes plus grands passe temps. ‹ Tu culpabilises énormément d'avoir trompé ton ex pour toi tu ne pensais pas que tu en arriverais à de telles extrêmités mais finalement tu n'as pas su résister aux charmes de ton bel associé et ami. ‹ Boire de l'alcool n'est définitivement pas une bonne chose pour toi. Quand tu bois tu fais obligatoirement des conneries après. Par contre il t'arrive de fumer un peu d'herbe. Ce n'est pas très bien de faire ça mais de temps en temps l'envie te prend. ‹
Dylan Jenkins
MESSAGES : 213
ICI DEPUIS : 26/10/2019
CRÉDITS : lostinwebsite
COMPTES : Anciennement Julien & Sören, mais plus schizo pour le coup !
STATUT : Célibataire récemment
bowenien
MessageSujet: Re: Fais tourner la beuh, man [ft. Dylan]   Fais tourner la beuh, man [ft. Dylan] EmptyDim 8 Déc 2019 - 12:53

{ Fais tourner la beuh, man }
(Vassili & Dylan)


Je suis irrité c'est un fait indéniable. Je ne pensais vraiment pas que mon pote me ferait un coup pareil mais j'aurais dû m'y attendre. Mis à part ses parties intimes ce type ne pense à rien d'autre. Il n'y a que le sexe qui l'intéresse. Bon je suis mal placé pour causer vu ce que j'ai fais avec Clay récemment mais au moins je me contiens un minimum. Enfin sauf lorsque Clay est dans les parages, là impossible de me contenir. "Amusons-nous alors. Avec ou sans lui, la fête ne sera que... bon pas meilleure mais une fête quand même." J'acquiesce en fixant le bonhomme à côté de moi « tu as sans doute raison. » Dis-je en le fixant. Je lui propose donc d'aller manger un morceau et le type s'amuse de ma proposition "Elle a déjà eu raison de toi cette beuh? J'attends de mon côté le moment où mon ventre criera famine alors que j'ai mangé il y a peut-être deux heures." Je ris en le scrutant « la bouffe c'est ma passion dans la vie. » Je confie en souriant au jeune homme près de moi. Il me fait donc des propositions que j'aurais tendance à qualifier d'indécentes soit de me faire passer un moment sans mon ami et je lui réponds ne pas aimer les hommes ce qui est un mensonge, enfin à moitié "Ha mais pas de soucis. Tu me trouves un robe, un peu de maquillage et un long manteau, je peux faire la femme sans soucis." Je ris aussitôt en entendant ses mots tandis qu'il prend une pose de top model en mettant sa main sur sa hanche le tout m'amuse "Je suis tout à toi bébé." Je ris tant et plus en l'entendant prendre une voix bien plus grave. On est bien loin de l'image des filles que j'avais pour habitude de me taper de part le passé "C'est crédible tu crois?" Je secoue aussitôt la tête « crois-moi tu es bien loin de l'image des femmes que j'apprécie. » Dis-je amusé. Mes ex sont toutes blondes aux yeux bleus avec une forte poitrine. Il en est clairement loin. "Mais oui, je comprends. Si mon meilleur pote devait me lâcher je ferais un peu la gueule." Je le fixe en soupirant sans rien ajouter tandis qu'il poursuit "Ils ont des activités tu crois? Je sais même pas de quoi ça parle cette soirée." Je hausse des épaules je n'ai aucune idée moi non plus de quel genre de soirée c'est, je crois que c'est l'anniversaire de quelqu'un mais je n'en sais pas plus. « Apparemment c'est l'anniversaire de quelqu'un. Enfin il me semble. » Dis-je en roulant des yeux. Pour le coup je n'en sais pas plus que lui mais il a visiblement une idée en tête le petit gars à côté de moi "J'ai des cartes sur moi. Tu veux faire un poker? On embarque une table en plastique avec deux chaises et boom ça part. T'en dis quoi?" Je souris en acquiesçant « ça me va. Par contre ça fait une éternité que je n'ai pas joué au poker, ne t'étonne pas si je suis un peu rouillé, OK ? » Je dis en le scrutant tandis que nous nous mettons en quête d'une table et de deux chaises après avoir terminé notre joint...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
me, myself & i
Invité
MessageSujet: Re: Fais tourner la beuh, man [ft. Dylan]   Fais tourner la beuh, man [ft. Dylan] EmptyLun 9 Déc 2019 - 22:35

Bien sûr que j'ai raison non mais! J'ai beau avoir l'air ailleurs, je sais encore de quoi je parle. Je ronchonne légèrement, me disant que ce n'est pas la peine de faire un drama pour si peu. Je tente de trouver des solutions à son problème en plus, il ne peut pas me reprocher ça même s'il me remet légèrement à ma place. Je ne le prends pas personnellement bien entendu. Si j'étais réellement une femme, je l'aurais eu à un moment donné dans mon plumard donc j'm'en fais pas. "Soit. Allons grailler un peu alors avant que je ne te déplume." lui dis-je en le suivant à l'intérieur, à la recherche de chaise pour le poker proposé. Un petit signe de la main. "Je t'apprendrais beaucoup ne t'en fais pas." Pas tous les secrets non plus. Un magicien ne dévoile jamais rien à 100 pourcents, c'est bien connu. Une simple question sur la raison de cette soirée. Un anniversaire. J'hausse les sourcils. "Et donc cette personne se croit si importante qu'elle a invité tout le gratin de la ville?" C'est quoi cette histoire encore? C'est l'anniversaire du maire de la ville ou quoi? "J'suis sûr qu'cette personne n'a personne et voulait se sentir aimée." Je râle pour ne pas changer, attrapant une chaise pliable d'une main, un petit plateau de toast dans l'autre. Je crois que c'est vraiment une manie de voler de la bouffe ou de l'alcool dans ce genre de soirée. Je m'y reconnais bien. Ca m'fait marrer. Dehors en terrasse, on pose la table et nos sièges et c'est dès maintenant que les choses sérieuses commencent. "Alors, une paire, deux paires, brelan c'est trois cartes, la suite deux trois quatre cinq six ou autre, la couleur même valeur pour les 5 cartes, full un brelan et une paire, carré c'est quatre cartes pareil, quinte flush c'est couleur et suite, quinte flush royale c'est couleur suite de l'as au dix." lui expliquais-je sur un débit rapide en faisant voler les cartes entre mes mains. Je distribue, grille les cartes pour commencer la partie. Petite blinde, grosse blinde, je regarde mon jeu. Un sept et un huit de carreau. Je reste de marbre tout en le regardant droit dans les yeux. "La vie c'est comme le poker. Tu bluffes à fond quitte à ce qu'on dise que tu n'es pas fiable pis à la fin tu les baises car tout le long ils ne te croyaient pas. Des blaireaux. Ca fera la même avec ton pote. Fais lui croire des trucs, des objectifs fous, il reviendra en rampant lorsque tu les auras accompli." J'ai toujours une référence avec les cartes pour chaque problème de la vie. Il ne pourra pas se défaire de moi si rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Jenkins
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: Tu es né ici et tu y as toujours vécu. Cette ville t'a toujours convaincu pour ce qu'elle était et dégageait. Tu te sens chez toi ici et tu ne vois pas ton avenir dans un endroit différent qu'ici. Après tout on est jamais mieux servi que soi et oui on peut dire que tu te sens chez toi ici. ‹ Tu es fils unique. Pour beaucoup c'est une libération mais toi tu t'es souvent senti très seul. Tu aurais aimé avoir un frère ou une sœur avec qui parler ou passer du bon temps. Mais le problème c'est que durant ton adolescence tes parents ont divorcés suite à tout un tas de complications dans leur mariage. A l'heure d'aujourd'hui ils ne se parlent plus et refusent de renouer un quelconque contact. C'est mieux comme ça qu'ils disent toi tu trouves ça triste. ‹ Tu es allergique à l'ail, à l'oignon, au latex ainsi qu'aux piqûres de guêpes et tu es également intolérant aux capotes en général. Disons que c'est handicapant au quotidien notamment par rapport à la nourriture vu que tu es obligé de vérifier chacun de tes plats pour être sûr de ne pas tomber malade. Chiant n'est-ce pas ? ‹ Tu te définis comme claustrophobe et coulrophobe. Pendant que beaucoup s'extasient devant des films de clowns toi tu es terrifié. Tu ne peux pas, pour toi ce ne sont pas des humains, juste des abominations. Quant à la claustrophobie disons que tu tentes de vivre avec ses inconvénients comme tu peux. Ne pas prendre un ascenseur, être dans une voiture avec la fenêtre ouverte, tout ça ce sont des choses qui font partie de ton quotidien. ‹ Tu as fais des études prestigieuses pour être kiné, c'est rapidement devenu une passion pour toi. Tu voulais rendre service aux autres et pouvoir apporter aux gens du bien être, de la confiance en eux-mêmes après une séance avec toi. Soigner une personne qui s'est blessée et qui a besoin d'un kiné pour toi c'est une récompense, tu te dis le matin en te réveillant que tu fais le métier idéal. ‹ Tu es très proche de ton associé avec qui tu tiens ton cabinet de kinésithérapie. Au départ vous étiez juste des amis tous les deux mais avec le temps toi et lui vous êtes rapprochés énormément à tel point de devenir inséparables. Ce fut délicat au début parce que tu fréquentais une jeune femme qui ne comprenait pas pourquoi et surtout comment tu pouvais être aussi proche d'un collègue mais tu n'en avais que faire de l'opinion de Rebecca ce qui comptait pour toi c'était ta relation avec lui. ‹ Tu es resté en couple avec cette fameuse Rebecca pendant près de cinq ans mais voilà en vue de ta situation avec elle disons qu'avec le temps tu t'es lassé considérablement et puis ta relation avec ton associé n'aidant pas disons que tu t'es laissé consumer et posséder par lui. Tu ne pensais pas que ça irait si loin. Toi qui es du genre à être fidèle tu n'as pas compris comment tu as pu accepter d'aller aussi loin dans ton attirance pour lui. Tu as trompé cette fille mais en plus de ça elle vous a surprit tous les deux. La honte... ‹ Tu es fumeur depuis une vingtaine d'années mais tu tentes petit à petit de te soigner de ton malheur qu'est la clope. Disons que ce n'est pas toujours simple parce que tu es dépendant désormais. Mais il est clair que tu en as besoin au quotidien et qu'il est difficile pour toi de t'en passer plus de dix minutes. ‹ Tu adores les bonnes odeurs des gel douche ou encore des bougies parfumées. Tu es comme ça, tu aimes avoir toujours des bonnes odeurs sur toi comme dans ta chambre que tu occupes constamment quand tu n'es pas au boulot.‹ Tu possèdes un chat, une petite demoiselle prénommée Snow-Bébé, c'est une adorable petite blanche avec des taches noires et rousses sur la tête, une magnifique petite créature vraiment très possessive à ton égard... ‹ Tu as une passion pour les bougies parfumées Yankee Candle, tu les collectionnes, tu en as une tonne par chez toi et tu en allumes une différente chaque jour. ‹ Tu aimerais bien un jour prendre un autre chat et que ta petite Snow-Bébé ai elle-même ses propres bébés. ‹ Tu adores les fruits, tu as une passion par la culture végétarienne, tu n'oseras sûrement jamais franchir le pas de suivre ce régime alimentaire mais tu as énormément de respect pour les végétariens ainsi que les végans. ‹ Tu fais beaucoup de sport, notamment du sport dans ta salle de kiné que tu gères avec Clay ton meilleur ami et amant d'une nuit. ‹ Tu es pour la protection des animaux et tu es anti chasse pour toi ce sont des assassins ceux qui chassent tout simplement, tu les juges de la même façon que ceux qui assassinent des humains. ‹ Il ne faut pas te parler de politique. Tu détestes ça, tu n'y comprends rien d'ailleurs tu ne votes même pas aux élections présidentielles ou quelconque élections qu'il peut y avoir. C'est mal vu c'est vrai mais la politique te sort trop par les yeux. ‹ Tu adores faire un peu de lecture et tu dessines très bien. Tu as appris très tôt à dessiner et c'est rapidement devenu l'un de tes plus grands passe temps. ‹ Tu culpabilises énormément d'avoir trompé ton ex pour toi tu ne pensais pas que tu en arriverais à de telles extrêmités mais finalement tu n'as pas su résister aux charmes de ton bel associé et ami. ‹ Boire de l'alcool n'est définitivement pas une bonne chose pour toi. Quand tu bois tu fais obligatoirement des conneries après. Par contre il t'arrive de fumer un peu d'herbe. Ce n'est pas très bien de faire ça mais de temps en temps l'envie te prend. ‹
Dylan Jenkins
MESSAGES : 213
ICI DEPUIS : 26/10/2019
CRÉDITS : lostinwebsite
COMPTES : Anciennement Julien & Sören, mais plus schizo pour le coup !
STATUT : Célibataire récemment
bowenien
MessageSujet: Re: Fais tourner la beuh, man [ft. Dylan]   Fais tourner la beuh, man [ft. Dylan] EmptyMar 24 Déc 2019 - 14:59

{ Fais tourner la beuh, man }
(Vassili & Dylan)


Je fais connaissance avec le jeune homme face à moi. Lui comme moi n'avons aucune idée de ce que nous foutons là, un anniversaire d'un parfait inconnu, du coup nous en profitons pour faire connaissance ensemble "Et donc cette personne se croit si importante qu'elle a invité tout le gratin de la ville?" Je hausse des épaules en soupirant tandis que le petit gars reprend la parole "J'suis sûr qu'cette personne n'a personne et voulait se sentir aimée." A nouveau je hausse des épaules en le scrutant « ça n'a pas grande importance selon moi... L'important c'est que cette personne s'amuse. Et puis on s'est bien trouvés toi et moi. » Je commente en souriant. Nous prenons donc une table et des chaises et restons sur la terrasse où nous nous installons pour jouer un peu de poker mais je lui précise que je risque d'être un peu rouillé parce que je n'y ai pas joué depuis une éternité "Alors, une paire, deux paires, brelan c'est trois cartes, la suite deux trois quatre cinq six ou autre, la couleur même valeur pour les 5 cartes, full un brelan et une paire, carré c'est quatre cartes pareil, quinte flush c'est couleur et suite, quinte flush royale c'est couleur suite de l'as au dix." J'acquiesce en le scrutant, je ne suis pas sûr d'avoir absolument tout pigé mais je suppose que je verrais bien sur le tas. Il nous donne nos cartes alors et je tombe sur un as de trèfles et une reine de cœur. Je ne sais pas si c'est une bonne pioche mais j'imagine que l'as me sera utile pour la suite. "La vie c'est comme le poker. Tu bluffes à fond quitte à ce qu'on dise que tu n'es pas fiable pis à la fin tu les baises car tout le long ils ne te croyaient pas. Des blaireaux. Ça fera la même avec ton pote. Fais lui croire des trucs, des objectifs fous, il reviendra en rampant lorsque tu les auras accompli." Je le fixe en souriant « tu as sûrement raison. » Dis-je simplement en attendant de voir ce qu'il va faire pour notre jeu, si on doit piocher ou non... Je n'en sais rien je ne me rappelle plus je suis un peu paumé...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
me, myself & i
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Fais tourner la beuh, man [ft. Dylan]   Fais tourner la beuh, man [ft. Dylan] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Fais tourner la beuh, man [ft. Dylan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: stories have been told-
Sauter vers: