AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
en ce moment à bowen
Ce jeudi 31 octobre à 18h, venez embarquer dans un merveilleux bateau de croisière pour une soirée inoubliable ! Une soirée qui s'annonce amusante, frissonnante et même ... terrifiiaaante ! » rendez-vous ici pour plus d'infos.
Notre blog The Writers cartonne et fait couler presque plus de larmes que d'encre. Mais, même si c'est un succès, nous aimons également quand c'est VOUS qui contribuez à sa réussite. Alors n'hésitez pas à nous envoyer vos rumeurs juste ici.

Partagez
 

 if words could make wishes come true (talisa)

Aller en bas 
AuteurMessage
Landon Henderson
me, myself & i
Landon Henderson
MESSAGES : 1491
ICI DEPUIS : 10/01/2018
CRÉDITS : unbreakable (av.) | obisidenne (sign.)
COMPTES : clive taylor
STATUT : like the snow… cold and silent.
grand kangou
MessageSujet: if words could make wishes come true (talisa)   if words could make wishes come true (talisa) EmptyMar 29 Oct 2019 - 12:58


juillet 2019, fin de soirée
bar de la plage, bowen.


Oublie-moi. Ce sont les seuls mots que tu retiens de son dernier message, ceux qui te poussent à retourner ton téléphone sur le comptoir. T’étais devenu incapable de comprendre comment c’était devenu aussi facile pour Freja et toi de vous éloigner davantage. Mais malgré ça, il y avait toujours quelque chose qui te ramenait à elle, inéluctablement. Peut-être que l’alcool était là pour ça, pour oublier plus facilement, parce que ça semblait être la seule chose qui aidait et ça restait toujours mieux qu’un rail de coke. Peut-être aussi que tu devais simplement retenir ses derniers mots pour l’effacer peu à peu de ton esprit? Pour espérer qu’en les relisant, ça finisse par s’exaucer, naïvement? Ça paraissait si simple, un peu comme avaler ces shots les uns après les autres. Mais à force, t’avais commencé à renouer avec cette sensation de ta tête qui tourne, des conversations qui ressemblent de plus en plus à des échos à peine audibles, à la chaleur qui parcourt ton corps jusqu’à faire perler ton front, un sourire béat aux lèvres.
Tu te rappelais avoir finalement quitté le bar mais tu ne sais même plus si tu avais déposé un billet sur le comptoir en partant, ni même si tu avais repris ton portable. Tu t’en foutais, t’étais bien trop occupé à te concentrer sur tes pas pour faire attention à quoi que ce soit, tout comme à cette voix qui t’interpelle mais que tu ignores. Tu cherches à enjamber un petit muret et t’évites de justesse la chute en percutant un cheval, te reculant par précaution, les bras écartés pour tenter de stabiliser ton équilibre plus que précaire. Et alors que tu pensais reprendre ton chemin, tu sens ton estomac qui se contracte à plusieurs reprises et ce, jusqu’à ce que tu finisses par dégueuler devant toi. «Putain, c’est pas vrai…» que tu murmures en voyant le dégueuli qui venait de tapisser l’animal qui semblait s’agiter soudainement. Ton seul réflexe, c’est de cracher par-terre, les mains sur tes genoux, à rire bêtement. «Pathétique…» Parce que c’est ce que tu étais. Tu savais pas gérer les choses et t’avais décidé de t’asseoir sur le muret derrière toi, la tête prise entre les mains, la gorge irritée par ta dernière remontée gastrique.

__________________________

I read somewhere that smiling is the best way to face every problem, to crush every fear, to hide every pain. so from now, I will do my very best to succeed at it. at least, just once.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t15480-snapchat-de-landon
Talisa Snow
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: tu as toujours eu des animaux et apprécies leur compagnie, parfois bien plus que celle des gens ‹ Netflix est toute ta vie lorsque tu ne travailles pas, tu regardes films et séries sans t'arrêter ‹ tu as trois tatouages bien cachés que très peu connaissent, seulement ceux avec qui tu as partagé ton lit ‹ tu aimes aider les autres sans jamais rien demander en retour ‹ tu es plutôt gentille, certains pensent d'ailleurs que tu n'as pas de caractère, mais c'est la chose la plus fausse que l'on peut dire sur toi ‹ tu es rebelle, personne n'a le droit de te dicter tes actes ou te marcher sur les pieds, tu ne fais que ce que tu as décidé de faire, ce qui te pose parfois quelques problèmes au travail ‹ tu as été enceinte après une grosse erreur de jeunesse, mais tu as perdu le bébé ; ça a été une énorme souffrance pour toi et tu n'aimes pas en parler, tu fuis le père comme la peste ‹ ton cheval se nomme Volkan, et il est aussi bouillant que laisse supposer son nom, et vous vous entendez à merveille ‹ tu as un demi-frère dont tu ignores totalement l'existence, tu ne sais même pas que ton père trompe ta mère, ils te l'ont toujours caché et pour toi, c'est impensable ‹ tu utilises tes deux prénoms selon ton humeur et la personne que tu as en face de toi, pas que tu aimes mentir, mais ça t'amuses
Talisa Snow
MESSAGES : 609
ICI DEPUIS : 10/04/2019
CRÉDITS : philtatos (a) astra (s)
COMPTES : bellamy
STATUT : célibataire
baby kangou
MessageSujet: Re: if words could make wishes come true (talisa)   if words could make wishes come true (talisa) EmptyMar 29 Oct 2019 - 17:51

Talisa était juchée sur son cheval pour le dernier tour de garde de la journée. Elle était restée un peu plus longtemps en ville pour vérifier que tout se passait bien et que les gens n'avaient pas de problèmes. La nuit était rapidement tombée et elle n'avait même pas vu le temps passer alors qu'elle parlait avec des passants de son travail. Elle décida donc d'aller vers la plage pour faire un dernier tour au clair de lune et récompenser sa monture du bon travail qu'il avait fourni dans la journée.
Il y avait du monde dans le bar et ça la fit sourire inconsciemment alors que Volkan regardait autour de lui d'un air très intéressé. Elle l'arrêta près d'un muret pour observer la lune qui reflétait sur l'océan quand un bruit sur sa gauche attira son attention. Un homme venait de se rattraper sur ton compagnon et il se relevait.

- Est-ce que ça va ? lui demanda-t-elle, inquiète de le voir dans un état pareil. Elle tendit la main vers lui pour qu'il s'accroche si jamais il perdait à nouveau l'équilibre mais avant qu'elle n'ait pu faire quoi que ce soit, il se mit à vomir sur Volkan qui paniqua et recula brusquement en arrière alors qu'elle se cramponnait pour ne pas tomber. Mon dieu ! Mais ça va pas ! Je vais vous apprendre moi à vomir sur les gens comme ça ! hurla-t-elle, dépitée. Ça c'est clair que t'es pathétique, siffla-t-elle en descendant de sa monture pour l'amener vers l'océan pour le nettoyer. Là, tranquille, chuchota la policière en enlevant le vomi, dégoûtée.

Quelques minutes plus tard, elle revint vers l'homme avec la ferme attention de lui hurler dessus à nouveau. Elle se planta devant lui, son cheval derrière elle, et elle mit ses poings sur ses hanches.

- Putain mais t'es qui toi au juste ? cracha-t-elle. T'es qu'un putain de alcoolique ! Tu me dégoûtes non mais franchement ! s'écria Talisa, mauvaise et en colère. Si il en plaçait une, elle allait lui mettre une claque, c'était sûr. Elle était dégoûtée et elle avait envie de vomir mais elle garda la face, les yeux brillants de colère.

__________________________



Ta peine est ma peine
Paradis ☽ Ces connards n'y connaissent rien en amour. Comme si j'devais faire un effort pour t'écouter, comme si j'avais déjà douté. J'aimerais tes défauts si jamais j'arrive à en trouver. Rien n'a bougé depuis nos premiers "je t'aime".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t17401-talisw-snap
Landon Henderson
me, myself & i
Landon Henderson
MESSAGES : 1491
ICI DEPUIS : 10/01/2018
CRÉDITS : unbreakable (av.) | obisidenne (sign.)
COMPTES : clive taylor
STATUT : like the snow… cold and silent.
grand kangou
MessageSujet: Re: if words could make wishes come true (talisa)   if words could make wishes come true (talisa) EmptyMer 30 Oct 2019 - 17:58


Cette voix n’arrêtait pas de résonner dans ton crâne, une voix qui pointait dans les aigus à mesure que la colère semblait prendre le pas sur ses paroles. T’avais bien voulu l’ignorer mais les bruits de sabot t’avaient obligé à décoller ton visage des paumes de tes mains. Quelques mètres plus loin, tu voyais certainement la personne qui venait de te hurler dessus, en train laver son cheval et bêtement, tu t’étais mis à rire en repensant à ce qu’il venait de se passer. C’est bien la première fois que tu buvais au point de dégueuler, et c’était aussi la première fois que tu tapissais un cheval. Au moins, tu te disais que t'avais inauguré la chose de la plus belle des manières et avec cette pensée en tête, tu ne pouvais que piquer un fou rire sur ton muret jusqu’à ce que tu n’aperçoives la petite silhouette aux côtés de son cheval venir en ta direction. «Oh non, pas encore…» que tu murmures avant de plisser les yeux comme pour anticiper les cris qui allaient s’abattre sur toi. Et ça n’avait pas manqué. L’alcool n’aidant pas, t’avais du mal à contenir ton sourire, encore plus face à cette femme qui semblait si petite à côté de son cheval. «Ce que je peux te dire c’est que je suis pas un alcoolique!» Et même si malheureusement la situation ne jouait pas en ta faveur, t’essayais de la convaincre en quittant le muret pour te tenir debout, ou presque. «Et pis merde, t’es qui pour me faire chier alors que je t’ai rien demandé?» que tu lâches en fronçant tes sourcils. A peu de chose près et tu la pointais du doigt, mais quand ton regard se déposa sur le sien, ce fut un silence qui s'installa. C’est presque surpris que tu te penchais un peu plus vers elle, te concentrant pour garder un équilibre assez stable. «Woah…» souffles-tu entre tes lèvres en continuant de la regarder. «Est-ce que c’est la colère qui rend tes yeux aussi beaux?» Et est-ce que c’était l’alcool qui t’avait fait ignorer le badge qui était accroché à sa ceinture?

__________________________

I read somewhere that smiling is the best way to face every problem, to crush every fear, to hide every pain. so from now, I will do my very best to succeed at it. at least, just once.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t15480-snapchat-de-landon
Talisa Snow
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: tu as toujours eu des animaux et apprécies leur compagnie, parfois bien plus que celle des gens ‹ Netflix est toute ta vie lorsque tu ne travailles pas, tu regardes films et séries sans t'arrêter ‹ tu as trois tatouages bien cachés que très peu connaissent, seulement ceux avec qui tu as partagé ton lit ‹ tu aimes aider les autres sans jamais rien demander en retour ‹ tu es plutôt gentille, certains pensent d'ailleurs que tu n'as pas de caractère, mais c'est la chose la plus fausse que l'on peut dire sur toi ‹ tu es rebelle, personne n'a le droit de te dicter tes actes ou te marcher sur les pieds, tu ne fais que ce que tu as décidé de faire, ce qui te pose parfois quelques problèmes au travail ‹ tu as été enceinte après une grosse erreur de jeunesse, mais tu as perdu le bébé ; ça a été une énorme souffrance pour toi et tu n'aimes pas en parler, tu fuis le père comme la peste ‹ ton cheval se nomme Volkan, et il est aussi bouillant que laisse supposer son nom, et vous vous entendez à merveille ‹ tu as un demi-frère dont tu ignores totalement l'existence, tu ne sais même pas que ton père trompe ta mère, ils te l'ont toujours caché et pour toi, c'est impensable ‹ tu utilises tes deux prénoms selon ton humeur et la personne que tu as en face de toi, pas que tu aimes mentir, mais ça t'amuses
Talisa Snow
MESSAGES : 609
ICI DEPUIS : 10/04/2019
CRÉDITS : philtatos (a) astra (s)
COMPTES : bellamy
STATUT : célibataire
baby kangou
MessageSujet: Re: if words could make wishes come true (talisa)   if words could make wishes come true (talisa) EmptyMer 30 Oct 2019 - 18:44

C'était très certainement les rires qui avaient fini d'exaspérer Talisa et qu'il l'avait mise dans une colère sourde. Elle avait des envies de meurtre alors qu'elle retournait vers l'énergumène qui riait encore tout en se demandant pourquoi elle ne l'abandonnait pas à son pauvre sort en se barrant vite fait. Sûrement était-elle bien trop gentille, si on peut appeler gentillesse le fait de sermonner un inconnu complètement bourré, puisqu'elle se planta à nouveau devant lui le regard noir de colère. Elle l'entendit d'ailleurs marmonner mais elle ne tint aucunement compte puisqu'elle se remit à lui gueuler dessus. Il avait même l'audace de sourire alors qu'elle se retenait à grande peine de ne pas lui sauter dessus pour l'étrangler. Sa réponse lui fit d'ailleurs rouler des yeux, lui, pas un alcoolique ? Il tenait à peine debout et elle avait beaucoup de peine à se dire que c'était la seule fois qu'il avait autant bu. Elle n'ajouta rien, il n'en valait pas la peine. La policière fit un pas en arrière en le voyant se lever et elle fronça les sourcils, pas convaincue par ses paroles. Elle restait persuadée que si il y avait un coup de vent, il allait se ramasser dans le sable.

- Tu m'as peut-être rien demandé mais t'as vomi sur mon cheval imbécile ! s'exclama-t-elle, amère, retenant à grande peine le "connard" qui lui brûlait les lèvres. Ah, et au cas où tu l'avais pas remarqué, je fais partie des forces de l'ordre gros malin, ajouta la jeune femme en levant les yeux au ciel.

Talisa croisa son regard et fronça ses sourcils, dubitative. Pourquoi s'était-il arrêté de parler et de bouger si brusquement ? Elle déglutit et plaça ses mains devant elle, certaine qu'il allait tomber sur elle en se penchant autant. Face à sa réaction, elle se mit à rougir violemment, comme à chaque fois qu'on lui faisait un compliment, même si il l'énervait et la dégouttait au plus au point. La jeune femme se racla la gorge en gardant ses mains tendues pour le rattraper au moindre problème. Elle détourna la tête pour qu'il arrête de la fixer ainsi avant d'ouvrir la bouche pour parler.

- Je.. Pff, c'est pas possible, vous êtes tous les mêmes, claqua-t-elle en reculant à nouveau alors que son dos heurtait l'épaule de son cheval. Reste ici, je reviens, lui dit la brune en s'éloignant rapidement après avoir accroché Volkan à un poteau sans lui adresser un regard, désirant quitter cette situation gênante pour récupérer son souffle.

Elle revint quelques instants plus tard du bar, accompagnée d'une grande bouteille d'eau, et c'est sans un mot qu'elle lui posa avec violence dans les mains avant de se tourner vers sa monture pour échapper à son regard pesant.

__________________________



Ta peine est ma peine
Paradis ☽ Ces connards n'y connaissent rien en amour. Comme si j'devais faire un effort pour t'écouter, comme si j'avais déjà douté. J'aimerais tes défauts si jamais j'arrive à en trouver. Rien n'a bougé depuis nos premiers "je t'aime".


Dernière édition par Talisa Snow le Jeu 31 Oct 2019 - 16:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t17401-talisw-snap
Landon Henderson
me, myself & i
Landon Henderson
MESSAGES : 1491
ICI DEPUIS : 10/01/2018
CRÉDITS : unbreakable (av.) | obisidenne (sign.)
COMPTES : clive taylor
STATUT : like the snow… cold and silent.
grand kangou
MessageSujet: Re: if words could make wishes come true (talisa)   if words could make wishes come true (talisa) EmptyJeu 31 Oct 2019 - 16:42


Tu sais pas sur qui t’étais tombé mais t’avais la triste impression qu’elle n’allait pas te lâcher. Toi qui aimais te débarrasser des gens, ton état n’allait pas t’aider à abréger tes souffrances, et encore moins de cette façon qu’elle a de t’adresser la parole en gueulant à tout va. «C’est bon, emmerde-moi pas avec ton cheval. C’est comme un cul, ça se nettoie, c'est pas un drame.» La comparaison n’était peut-être pas la meilleure mais ça faisait du bien de ne pas réfléchir de temps en temps. Sûrement que tu devrais en assumer les conséquences mais ce soir, tu t’en foutais royalement. Tu t’étais assez inquiété ces dernières semaines mais pour quoi au final? Pour rien. Ce soir, tu continuerais sur ta lancée, tu ne ferais plaisir à personne, ni même à celle qui déclina en partie son identité. Sans franchement y croire, tu hausses les épaules, préférant t’attarder plutôt sur elle que sur ses paroles. Son regard semblait être figé dans le tien, ne sachant pas si c'était un avertissement ou une manière de vouloir t'intimider. Il n’en avait pas fallu bien plus pour que tu te laisses déconcentrer et que tes mots virulents se transforment en des compliments. Tu t’étais même rapproché pour t’assurer de ce que tu avançais, voyant les mains de la jeune femme se dresser devant toi. Ça te fait sourire, tu penses qu’elle va te repousser mais au lieu de ça, elle se recule, te comparant apparemment à des gens, sûrement à des hommes pas futés vu ton état. Et sur le coup, tu penses qu’elle t’insulte et t'as envie de savoir ce qu'elle entend par là. Mais elle est plus rapide en te demandant de rester où t'es, et sans savoir vraiment pourquoi, tu obéis. Tu prends place sur le muret sans la quitter des yeux. «C’est ça, va chercher tes soit-disant collègues, je vous attends.» que tu lances en t’allongeant sur le muret, le regard rivé sur ce qu’il se passait au-dessus de toi. T’avais rien à fixer et pourtant, t’avais l’impression que tout tournait davantage, au point que t’avais posé tes mains de chaque côté de ton corps pour te tenir au mur, de crainte qu’il se renverse. Pendant quelques secondes t’étais resté immobile jusqu’à te frotter le visage en entendant des pas se rapprocher de toi. Tes yeux cherchant du regard la jeune femme de tout à l’heure, tes mains attrapent par réflexe cette bouteille qu’elle pose sans retenue contre toi. «Oh on se calme.» souffles-tu en te redressant pour t'asseoir, la suivant des yeux pour finalement s’attarder sur la bouteille que tu ouvres, prenant une gorgée que tu recraches presque aussitôt. Putain mais elle est gazeuse!» T’avais horreur de ça, c’était imbuvable. Au moins, ça avait au moins le mérite de te donner un coup de fouet l’espace de quelques instants. «Merci…» que tu finis tout de même par dire, te forçant à boire à nouveau dans cette bouteille, une grimace prenant place sur ton visage. «Je fais si peur à voir pour que tu préfères regarder ton cheval?» demandes-tu en rigolant, secouant brièvement la tête avant d’inonder ton visage, ta main repoussant tes cheveux collés à ton front, l’eau qui glisse dans ta nuque, puis dans ton dos qui se raidit à mesure que les gouttes longent ta colonne vertébrale.

__________________________

I read somewhere that smiling is the best way to face every problem, to crush every fear, to hide every pain. so from now, I will do my very best to succeed at it. at least, just once.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t15480-snapchat-de-landon
me, myself & i
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: if words could make wishes come true (talisa)   if words could make wishes come true (talisa) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
if words could make wishes come true (talisa)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: explore the past-
Sauter vers: