AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
en ce moment à bowen
Ce jeudi 31 octobre à 18h, venez embarquer dans un merveilleux bateau de croisière pour une soirée inoubliable ! Une soirée qui s'annonce amusante, frissonnante et même ... terrifiiaaante ! » rendez-vous ici pour plus d'infos.
Notre blog The Writers cartonne et fait couler presque plus de larmes que d'encre. Mais, même si c'est un succès, nous aimons également quand c'est VOUS qui contribuez à sa réussite. Alors n'hésitez pas à nous envoyer vos rumeurs juste ici.
Voir le deal
39.99 €

Partagez
 

 Les trois p'tits cochons ELIKSELBIE

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aksel M. Lennox
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: La seule meuf avec qui j'suis marié, c'est la weed. J'ai jamais été déçu. ‹ J'ai fait 6 mois de taule pour coups & blessures sur un client du Supermarché où je bossais à l'époque. Il m'avait regardé de travers. ‹ J'dis qu'il vaut mieux être seul qu'accompagné. Mes potes à la vie à la mort. ‹ J'suis hyper cultivé, j'kiffe rabaisser les autres, leur faire mordre la poussière autant par mes poings que par ma verve. ‹ J'fais pas l'amour, je baise et crois pas que j'vais penser à ton plaisir bébé. ‹ J'suis homophobe et macho : un amour en somme ‹ J'suis insomniaque, sur le net, mon pseudo c'est RobynHood ‹ J'ai des soucis avec l'autorité et le capitalisme. ‹ J'ai collaboré avec le FBI pour coincer le maire de la ville d'Austin. Il m'a tellement gavé que je l'ai butté. C'con me faisait du rentre dedans, j'ai pas kiffé. Tu m'touches, j'te bouffe. ‹ J'suis écolo, j'vis sur un putain d'bateau à voile. ‹ Vaut mieux me compter parmi ses amis que ses ennemis. Si t'es femme et broute-minou, c'est mal barré. ‹ J'suis un anarchiste, j'ai le goût de la révolte dans la bouche. J'suis pas l'pote de la police. J'nique la police. ‹ J'pirate des systèmes informatique le soir. Je détourne de l'argent que je fais blanchir aux îles caïmans. J'garde une partie et j'reverse le reste dans des associations pour lutter contre la pauvreté ‹ J'ferais tout pour mes potes. T'as ma confiance ? T'as tout gagné. ‹ La playstation est ma meilleure pote. J'connais tous les bails pour être champion à FIFA et Fornite. ‹ J'ai eu une Go pendant près de neuf mois. Une grosse taré qui m'avait changé. J'me suis barré le jour où elle a dit : mariage. ‹ Je lis beaucoup, j'suis curieux, j'aime tout savoir sur tout. J'suis une putain d'encyclopédie à moi tout seul ‹ J'ai probablement niqué ta mère. Les milfs aiment mon p'tit côté d'la street et bad boy. ‹ La plupart des gens m'détestent, et franchement, je m'en branle comme de ma première pipe. La salope avait mis les dents en plus. ‹
Aksel M. Lennox
MESSAGES : 22
ICI DEPUIS : 27/10/2019
CRÉDITS : Dandelion
STATUT : Célibataire. Une meuf, c'est comme les plantes. Faut parfois les arroser et c'est une belle déco.
bowenien
MessageSujet: Les trois p'tits cochons ELIKSELBIE    Les trois p'tits cochons  ELIKSELBIE  EmptyMer 30 Oct 2019 - 15:48


Les trois ptits cochons
[ Elijah X Robbie  Aksel ]
Prends cette putain de vie comme un jeu je suis encore un môme



C’est l’grand jour ! J’vais revoir mes meilleurs potes. J’sais bien qu’ils pouvaient pas s’piffer des masses, mais en même temps, entre Elijah qui pourrait se méfier même de sa daronne et l’autre qui s’amuse à changer de personnalité comme je change de go, ils savent plus où donner d’la tête.
Et j’compte bien faire mon grand retour dans leurs vies, leur montrer qu’on peut faire un putain de trio à réveiller les morts. Ils me manquent mes frères. Et j’veux qu’la famille soit de nouveau réunie.
J’dégaine mon vieux 3310, toujours fidèle au poste et j’leur envoie un sms.
Ce soir, 19h, Cabaret Delirium.” Pas d’bonjour, rien, ils savent qu’j’ai pas l’temps de niaiser avec des politesses inutiles.

J’viens de débarquer dans la ville, j’ai placé mon voilier au port, j’ai déambulé dans les rues toute la journée pour me familiariser avec c’t’endroit. Ici, c’est les vacances : chemise à fleurs, short en toile beige et claquettes, je suis totalement chill. J’me fond dans la masse, pas b’soin d’rouler des épaules et d’chercher la misère, j’veux être présentable pour mes potos qui doivent bien s’demander d’où j’sors d’ailleurs. Boh, ils comprendront ! Vers 17 heures, j’retourne sur mon bateau pour me changer. Je troque ma tenue pour une qui me correspond bien mieux. Jeans foncé, t-shirt blanc, casquette et veste en cuir. J’quitte le bateau et je choppe une trotinnette électrique sur l’chemin, histoire d’arriver plus vite et d’les accueillir comme il se doit. Je manque de me manger une poubelle après avoir reluquer le cul d’une putain de blonde. Franchement, y’aurait pas eu les potes, j’me la serrait fait direct dans la ruelle. J’suis chaud et déter. Cette soirée allait être folle. J’ai pas l’habitude de sortir, j’suis pas très sociable, mais on doit fêter nos retrouvailles avant de passer notre temps à jouer à FIFA. J’glisse une sèche roulée entre mes lèvres, celle coincée d’puis tout à l’heure derrière mon oreille. J’termine tranquillement d’la fumer devant l’établissement. J’l’ai pas choisi par hasard : ce soir, soirée stripteaseuses. Ca va décoincer Robbie, Elijah va passer sa soirée à boire sa bière et moi j’serais l’plus heureux des hommes : des putes & mes potes.

L’ambiance est tamisée, y’a l’serveur qui m’indique notre salon calfeutré, loin des regards indiscrets des autres tables. J’lui d’mande une blonde histoire de m’hydrater le temps que les frères arrivent. Quelques minutes après, un putain de canon ondule vers moi. Ah. La blonde. Putain. J’voulais une bière, il a mal compris ce con. Elle est bonne. Salement bien foutue et j’lui mettrais bien une cartouche, mais c’est pas l’moment, j’vais pas m’amuser sans Eli & sans Rob. D’un geste dédaigneux de la main, je l’envoie balader sans la regarder. J’croise le regard du serveur, et j’lui mime une bière, l’regard noir. Bordel. Les Australiens sont aussi cons que les Texans.


Revenir en haut Aller en bas
Robbie Lewinsky
me, myself & i
Robbie Lewinsky
MESSAGES : 16
ICI DEPUIS : 27/10/2019
CRÉDITS : Google/tumblr
STATUT : On est jamais seul quand on a 5 personnalités
bowenien
MessageSujet: Re: Les trois p'tits cochons ELIKSELBIE    Les trois p'tits cochons  ELIKSELBIE  EmptyMer 30 Oct 2019 - 21:43

Les trois p'tits cochons
Robbie, Elijah & Aksel

Robbie était à peine revenu de l'hôpital psy qu’il se retrouvait catapulté ici, sur cette île de malheur. Ici il n’aimait rien. Ce n’était pas Austin, il n’y avait pas ses copains. Tout était si terne, tout était si triste malgré le soleil et les sourires. James avait décidé que prendre un boulot était le plus judicieux. Un travail pour vivre mais surtout pour passer le temps. C’était lui qui avait pris la tête du groupe et depuis leur arrivée ici personne n’avait pris la lumière. James était le maître à bord. Personne n’avait pointé le bout de son nez. Alors quand le téléphone du groupe sonna, son regard changea. Un sms d’aksel. Ca ne pouvait être personne d’autres. Écarquillant les yeux Nate prit immédiatement le contrôle et sauta dans ses vêtements. Il était fou, comme un chien. Il ne prit même pas le bus et se mit à courir en direction de l’établissement. C’est en sueur qu’il arriva à l’intérieur. Nate était essoufflé alors il eut des difficultés à demander au barman où se trouvait son ami. Il ne remarqua pas de suite où il se trouvait. Qu’est ce qui pouvait importer plus que son seul ami sur terre ? Une fois la pièce indiquée, Nate marcha d’un pas rapide et fonça sur son ami qu’il serra dans ses bras aussi fort qu’il put.

Aksel. Aksel. Aksel !! Comme ça lui faisait du bien de parler enfin. James avait toujours eu le pouvoir, personne n’avait eu la force de prendre le pouvoir. Tu m’as manqué ! Il le serra un peu plus fort encore avant de le lâcher. Encore transpirant, il cligna des yeux pour voir son copain. Celui qui, avec Charlie, lui avait manqué le plus.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Elijah Fitzgerald
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: ‹ J'ai appris le piano vers l'âge de 17 ans grâce au piano de la gare de Los Angeles. ‹ Je ne fais pas vraiment de sport mais pratique le combat de rue où tous les coups sont permis. ‹ Je n'ai aimé à ce jour qu'une seule femme, une violoniste aveugle qui s'en est allée pour une tournée mondiale. Son prénom était Albane. ‹ Il est vrai que j'ai l'habitude de pénétrer dans les lieux fermés durant la nuit. ‹ J'ai une Triumph Bonneville T120 black. ‹ J'ai une main squelettique qui tient une rose rouge sur le pectoral gauche.
Elijah Fitzgerald
MESSAGES : 1109
ICI DEPUIS : 16/07/2019
CRÉDITS : lilousilver; astra
COMPTES : Vassili, thug life en carton bonsoir.
STATUT : Célibataire
grand kangou
MessageSujet: Re: Les trois p'tits cochons ELIKSELBIE    Les trois p'tits cochons  ELIKSELBIE  EmptyMer 30 Oct 2019 - 23:26

Aurais-je été capable de raccrocher au nez d'un client sous l'apparition d'un message? Aurais-je osé agir de la sorte au risque de perdre un minuscule pourcentage de revenus? Il semblerait bien oui, voyant "Aksel" apparaître sur l'écran de mon portable. Un sourire ravi s'était dessiné sur mes lèvres, j'suis resté comme ça quelques instants avant de décider qu'il était l'heure de la pause, sachant pertinemment que je n'allais pas être productif durant les prochaines dix minutes. Oui, seulement dix minutes. Il y a un temps pour s'amuser mais il y a surtout un temps pour bosser.

18h30. J'ai tendance à partir plus tard d'habitude mais aujourd'hui sera l'exception et s'ils veulent me faire chier pour ça, qu'ils le fassent. De toute façon je serais déjà parti. Je ne prends même pas le temps de passer par chez moi, il me verra probablement encore avec mon accoutrement de pingouin et pars directement au lieu de rendez-vous. Lennox demandé à l'accueil, confiant ma serviette à l'un des gérants du vestiaire. Le spectacle n'a pas encore commencé, juste des danseuses de passage histoire de chauffer -littéralement- la salle. "SHA SHA SHA." Peu importe l'endroit, il y aura forcément le droit. Table repérée, une scène émouvante entre Aksel et... Robbie si mes souvenirs sont bons, un type de la bande qui craquait pour la même femme qu'Aks, un bordel pas possible. Je crois que c'est le seul moment où je lui ai réellement parlé, ne me rappelant pas d'autres soirées en sa présence. J'en ai juste énormément entendu à son sujet entre Esvir et Charlie, mon ancienne colocataire qui depuis, je n'ai jamais eu de nouvelles. Elle ne manque pas d'air quand même. Ce n'est pas comme si nous n'avions rien passé ensemble. Enfin, je me comprends.

Les deux énergumènes s'étant enfin lâchés, je laisse un sourire raviver cette gueule blasée que je trimbale tout au long de l'année. Un hochement de tête pour saluer Robbie, une main en sa direction pour lui faire comprendre que je lui porte un minimum d'intérêt, c'est surtout vers Aksel que ce dernier se porte. "Qu'est-ce que tu as foutu de tout ce temps bon sang?" lui demandais-je, ne sachant comment réagir, n'étant pas un grand fanatique des contacts physiques. Peut-être pourrais-je accepter de faire un effort du moment qu'on ne me redemande pas de lui rouler une pelle. D'un pas hésitant, un comportement que je n'ai pas en temps normal, je décide de lui faire une accolade comme deux amis qui viennent de se retrouver depuis de longues années puis viens m'asseoir à la table qu'il a soigneusement réservé. "Un stip-tease donc? Les femmes te manquaient à ce point?" Un petit sourire taquin en sa direction avant de jeter un petit coup d’œil vers le bouclé.

__________________________

it's a terrible day to rain
whatever happens, happens; falling to pieces
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t18078-elijah-fitzgerald#594438
Aksel M. Lennox
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: La seule meuf avec qui j'suis marié, c'est la weed. J'ai jamais été déçu. ‹ J'ai fait 6 mois de taule pour coups & blessures sur un client du Supermarché où je bossais à l'époque. Il m'avait regardé de travers. ‹ J'dis qu'il vaut mieux être seul qu'accompagné. Mes potes à la vie à la mort. ‹ J'suis hyper cultivé, j'kiffe rabaisser les autres, leur faire mordre la poussière autant par mes poings que par ma verve. ‹ J'fais pas l'amour, je baise et crois pas que j'vais penser à ton plaisir bébé. ‹ J'suis homophobe et macho : un amour en somme ‹ J'suis insomniaque, sur le net, mon pseudo c'est RobynHood ‹ J'ai des soucis avec l'autorité et le capitalisme. ‹ J'ai collaboré avec le FBI pour coincer le maire de la ville d'Austin. Il m'a tellement gavé que je l'ai butté. C'con me faisait du rentre dedans, j'ai pas kiffé. Tu m'touches, j'te bouffe. ‹ J'suis écolo, j'vis sur un putain d'bateau à voile. ‹ Vaut mieux me compter parmi ses amis que ses ennemis. Si t'es femme et broute-minou, c'est mal barré. ‹ J'suis un anarchiste, j'ai le goût de la révolte dans la bouche. J'suis pas l'pote de la police. J'nique la police. ‹ J'pirate des systèmes informatique le soir. Je détourne de l'argent que je fais blanchir aux îles caïmans. J'garde une partie et j'reverse le reste dans des associations pour lutter contre la pauvreté ‹ J'ferais tout pour mes potes. T'as ma confiance ? T'as tout gagné. ‹ La playstation est ma meilleure pote. J'connais tous les bails pour être champion à FIFA et Fornite. ‹ J'ai eu une Go pendant près de neuf mois. Une grosse taré qui m'avait changé. J'me suis barré le jour où elle a dit : mariage. ‹ Je lis beaucoup, j'suis curieux, j'aime tout savoir sur tout. J'suis une putain d'encyclopédie à moi tout seul ‹ J'ai probablement niqué ta mère. Les milfs aiment mon p'tit côté d'la street et bad boy. ‹ La plupart des gens m'détestent, et franchement, je m'en branle comme de ma première pipe. La salope avait mis les dents en plus. ‹
Aksel M. Lennox
MESSAGES : 22
ICI DEPUIS : 27/10/2019
CRÉDITS : Dandelion
STATUT : Célibataire. Une meuf, c'est comme les plantes. Faut parfois les arroser et c'est une belle déco.
bowenien
MessageSujet: Re: Les trois p'tits cochons ELIKSELBIE    Les trois p'tits cochons  ELIKSELBIE  EmptyJeu 31 Oct 2019 - 14:37


Les trois ptits cochons
[ Elijah X Robbie  Aksel ]
Prends cette putain de vie comme un jeu je suis encore un môme







Le temps que le seveur m’apporte ma binouze, j’remarque une silhouette que je connais bien. Bien bâti, les cheveux en bataille, le regard à la fois droit et fuyant, c’est Nate. Ma main au feu que c’est lui, je me lève d’un bond, ma poitrine va exploser. Mon frère, mon pote est là. J’ai pas eu l’temps de lui faire un signe qu’il était déjà là, à me serrer contre lui. A mon tour, je lui fait l’accolade, le serre quelques secondes avant de taper sur son omoplate. Putain, ca faisait combien de temps ? Un an ? Un peu moins ? Un peu plus ? En tout cas, c’était y’a beaucoup trop longtemps.

Toi aussi mec, toi aussi ! “ j’l’attrape par les épaules pour le r’garder. “T’as encore pris du muscle ou t’as bouffé une armoire ?” Je me marre et le serre dans une dernière accolade avant qu’un cri de guerre que je ne connais que trop bien m’fasse lever les yeux.
Elijah.
SHA SHA SHA !
Je lève les bras au ciel, délaisse Nate quelques secondes, trop heureux de retrouver mon meilleur pote. Ils se serrent la main. Ouais, y’a des choses qui ont pas changé. Faut vraiment qu’ils apprennent à s’connaître ces deux-là.
Avec Elijah, y’a pas d’accolades, pas d’contacts. Je l’sais et si j’le connaissais pas aussi bien, j’serais surement déçu d’pas avoir une accolade amicale d’mon pote.
Oh, j’me la jouais pirate. J’kiffe cette nouvelle vie !” Je le regarde de bas en haut “Et toi, qu’est-ce tu branles fringué comme ça fieu ?” Je le pointe du doigt en regardant Robbie, j’me moque de lui, j’m’en cache pas. Les habitudes ont la dent dure.
Ah ! Et la voilà cette accolade ! C’est très bref, mais ça m’fait sourire bien assez. J’suis l’plus heureux des hommes, c’est merveilleux.
On s’installe, j’commence à m’rouler une clope sans les lâcher des yeux. Les festivités continuent avec Eli qui m’tacle.
Carrément, j’ai les couilles pleines samère!” Dis-je en poignant dans mon propre paquet afin de montrer l’épaisseur du truc. Le serveur arrive enfin avec ma bière : “Merci frère, j’aurais pu crever de soif vingt fois avec ta rapidité.” J’me tourne vers Nate “Nate, Bière ? C’moi qui offre la tournée ! “ Je tourne mon regard vers le pingouin : “ Et toi ? Un whisly de seize ans d’âge j’suppose ?” ironis-je en levant le petit doigt en l’air et en papillonnant des yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Robbie Lewinsky
me, myself & i
Robbie Lewinsky
MESSAGES : 16
ICI DEPUIS : 27/10/2019
CRÉDITS : Google/tumblr
STATUT : On est jamais seul quand on a 5 personnalités
bowenien
MessageSujet: Re: Les trois p'tits cochons ELIKSELBIE    Les trois p'tits cochons  ELIKSELBIE  EmptyJeu 31 Oct 2019 - 20:34

Les trois p'tits cochons
Robbie, Elijah & Aksel

C’était mieux que Noël ! Mieux que l’apogée de ABBA, retrouver ses copains c’était la cerise sur McDo. Après une longue hibernation, Nate était de retour. L’air frais lui fit un bien fou. Rapidement il s’était élancé sur son meilleur ami et l’avait serré dans ses bras aussi fort qu’il pu. Ses mains sur ses épaules, Nate papillonna des yeux avant de ricaner.

Je fais toujours de la muscu. Faut bien s'entraîner. Il préféra taire le fait qu’au contraire il avait perdu du poids à cause de James. Pour lui tout n’était qu’inutilité : manger simplement pour vivre et non par plaisir, le sport était une perte de temps considérable. Il s’arrêtait seulement de travailler quand l’heure avait sonné avant de rentrer et d’attendre le lendemain matin sans rien faire. Nate avait envie de vivre, d’hurler, de brûler toutes les étapes avant de retourner à la case départ. Alors ce soir il allait en profiter un max. Nate le serra de nouveau contre lui. C’était bon de sentir son pote contre lui. Ca faisait longtemps qu’il n’avait pas étreint quelqu’un. Le bouclé tourna la tête et se détacha d’Aksel avant de poser ses yeux sur le nouveau type : Elijah. Il lui avait parlé seulement une fois. Il ne se rappelait plus trop bien de cette soirée où tout était parti en vrille, seule sa main en sang et une vitre de voiture cassée lui revenait en mémoire. Il hocha la tête en signe de “bonjour” amical et il écouta attentivement la conversation. Eux aussi ne s’étaient pas revu depuis. Tous les trois s’étaient quittés sans rien dire. Les sourcils haussés par les taquineries, Nate s’installa à leurs côtés, écoutant toujours le moindre mot. Le regard du bouclé suivit l’entrée du serveur qui fronça le nez à la remarque d’Aksel. Le visage se tourna immédiatement vers le son de la voix de son meilleur ami. Les lèvres de Nate s’entrouvrirent. Boire ? Il savait que ce n’était pas bon pour lui. A chaque fois qu’il avait bu, la soirée était parti en live.

Heu… Il hocha la tête. Il n’avait qu’une vie après tout. Et puis James prendrait le dessus pour lui rendre la vie impossible. D’accord. Il l’avait dit : il allait vivre et ça commençait dès ce soir puis il ne voulait pas décevoir son grand copain. Dévoilant ses canines il se tourna vers le serveur et hocha de nouveau la tête. Une blonde, aussi. Une fois la commande passée, Nate réalisa enfin - grâce à la vue directe sur la barre de pole dance et la jeune femme se trémoussant dessus, il écarquilla les yeux et se tourna rapidement vers Aksel, le regard légèrement choqué, tandis que les deux hommes parlaient entre eux.

On est dans un strip… avec des striptea… teaseuses ? avant même d’entendre la réponse, il eut un frisson. Avec des filles qui… Il balança son regard de gauche à droite avec un air d’évidence. La vraie question c’était de savoir pourquoi Aksel les avait amené ici.
Revenir en haut Aller en bas
Elijah Fitzgerald
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: ‹ J'ai appris le piano vers l'âge de 17 ans grâce au piano de la gare de Los Angeles. ‹ Je ne fais pas vraiment de sport mais pratique le combat de rue où tous les coups sont permis. ‹ Je n'ai aimé à ce jour qu'une seule femme, une violoniste aveugle qui s'en est allée pour une tournée mondiale. Son prénom était Albane. ‹ Il est vrai que j'ai l'habitude de pénétrer dans les lieux fermés durant la nuit. ‹ J'ai une Triumph Bonneville T120 black. ‹ J'ai une main squelettique qui tient une rose rouge sur le pectoral gauche.
Elijah Fitzgerald
MESSAGES : 1109
ICI DEPUIS : 16/07/2019
CRÉDITS : lilousilver; astra
COMPTES : Vassili, thug life en carton bonsoir.
STATUT : Célibataire
grand kangou
MessageSujet: Re: Les trois p'tits cochons ELIKSELBIE    Les trois p'tits cochons  ELIKSELBIE  EmptyVen 1 Nov 2019 - 0:33

"Pirate?" Mes sourcils sont haussés à l'entente de cette nouvelle. Qu'est-ce que diable a-t-il pu faire? Pirate des mers, pirate de terre? De quoi il parle exactement Jack Sparrow là? "Je crois que tu as certaines choses à nous raconter." lui dis-je en fronçant les sourcils, intrigué par ce genre d'annonce. Un pique de sa part, un rictus sur mes lèvres, ça me fait du bien de voir et surtout d'entendre qu'il n'a pas changé d'un poil. "Je sors du boulot, tenue vestimentaire correcte. On s'y habitue." répondis-je en haussant les épaules avant de lui demander la raison de ce lieu de rendez-vous. Un paquet gros comme ma fortune, je secoue légèrement la tête en entendant la remarque du bouclé, légèrement timide et surtout pas habitué par ce genre d'endroit. "Elles viennent juste danser, ne t'en fais pas. Elles peuvent se frotter, parfois certaines se laissent être touchées mais demande toujours au cas où, ne sait-on jamais." répondis-je à Robbie qui semble presque traumatisé. Aksel envoie boulet le serveur et offre sa tournée en prenant le temps de se foutre de moi. Je roule des yeux, passe un bras sur la banquette, mon autre main venant suivre un rythme sur la table puis lâche un petit soufflement de nez, posant le regard vers le lascar. "Votre plus vieux et meilleur whisky s'il vous plait et un verre de coca à côté. Merci." demandais-je finalement au serveur en redressant ma tête vers lui. Un petit tour d'horizon. Un soupir. Je ne suis pas un grand amateur de ce genre de lieu mais si ça me permet de fréquenter le touriste aux chemises hawaïennes, je suppose que c'est un sacrifice que je suis prêt à faire. Un raclement de gorge, un petit coup de menton vers le voyou, je le regarde quelques secondes qui paraissent une éternité. "Donc pirate? Tu nous expliques?" Je pourrais aussi lui demander un petit "Et Esvir?" mais je ne vais pas plomber la soirée alors qu'elle ne fait que de commencer. Peut-être après quelques verres, étonnement oui, ne prenant en général que du coca ces derniers temps -sans compter la cuite d'Halloween, un anniversaire peut-être réussi, peut-être raté; étant bien trop alcoolisé pour m'en rappeler.

__________________________

it's a terrible day to rain
whatever happens, happens; falling to pieces
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t18078-elijah-fitzgerald#594438
Aksel M. Lennox
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: La seule meuf avec qui j'suis marié, c'est la weed. J'ai jamais été déçu. ‹ J'ai fait 6 mois de taule pour coups & blessures sur un client du Supermarché où je bossais à l'époque. Il m'avait regardé de travers. ‹ J'dis qu'il vaut mieux être seul qu'accompagné. Mes potes à la vie à la mort. ‹ J'suis hyper cultivé, j'kiffe rabaisser les autres, leur faire mordre la poussière autant par mes poings que par ma verve. ‹ J'fais pas l'amour, je baise et crois pas que j'vais penser à ton plaisir bébé. ‹ J'suis homophobe et macho : un amour en somme ‹ J'suis insomniaque, sur le net, mon pseudo c'est RobynHood ‹ J'ai des soucis avec l'autorité et le capitalisme. ‹ J'ai collaboré avec le FBI pour coincer le maire de la ville d'Austin. Il m'a tellement gavé que je l'ai butté. C'con me faisait du rentre dedans, j'ai pas kiffé. Tu m'touches, j'te bouffe. ‹ J'suis écolo, j'vis sur un putain d'bateau à voile. ‹ Vaut mieux me compter parmi ses amis que ses ennemis. Si t'es femme et broute-minou, c'est mal barré. ‹ J'suis un anarchiste, j'ai le goût de la révolte dans la bouche. J'suis pas l'pote de la police. J'nique la police. ‹ J'pirate des systèmes informatique le soir. Je détourne de l'argent que je fais blanchir aux îles caïmans. J'garde une partie et j'reverse le reste dans des associations pour lutter contre la pauvreté ‹ J'ferais tout pour mes potes. T'as ma confiance ? T'as tout gagné. ‹ La playstation est ma meilleure pote. J'connais tous les bails pour être champion à FIFA et Fornite. ‹ J'ai eu une Go pendant près de neuf mois. Une grosse taré qui m'avait changé. J'me suis barré le jour où elle a dit : mariage. ‹ Je lis beaucoup, j'suis curieux, j'aime tout savoir sur tout. J'suis une putain d'encyclopédie à moi tout seul ‹ J'ai probablement niqué ta mère. Les milfs aiment mon p'tit côté d'la street et bad boy. ‹ La plupart des gens m'détestent, et franchement, je m'en branle comme de ma première pipe. La salope avait mis les dents en plus. ‹
Aksel M. Lennox
MESSAGES : 22
ICI DEPUIS : 27/10/2019
CRÉDITS : Dandelion
STATUT : Célibataire. Une meuf, c'est comme les plantes. Faut parfois les arroser et c'est une belle déco.
bowenien
MessageSujet: Re: Les trois p'tits cochons ELIKSELBIE    Les trois p'tits cochons  ELIKSELBIE  EmptyDim 10 Nov 2019 - 20:58


Les trois ptits cochons
[ Elijah X Robbie  Aksel ]
Prends cette putain de vie comme un jeu je suis encore un môme




Robbie a toujours sa carrure de super héro et Elijah est tout aussi taciturne qu’avant et moi j’suis toujours aussi con. La vie est parfaite, rien ne change. Des putes et mes bro, moi j’suis l’plus heureux des hommes, j’vous jure. J’pourrais crever pour eux, et j’men veux d’être parti sans rien dire, mais c’était ça où l’autre folle me mettait la corde au cou avec des alliances aux doigts. Ca m’donne la gerbe rien que d’y penser. Allez hop, bière pour tout le monde, c’pas le moment de jouer des notes dramatiques. J’me pose à côté d’Robbie, la cheville sur mon autre genoux, détendu comme jamais. Comme d’hab, il est pas trop bavard quand y’a Elijah, mais c’pas grave, il va arriver à se détendre mon ptit Nate. J’suis sûr. Faut juste qu’ils apprennent à s’connaître.

Tu sors du boulot ? “ J’lève un sourcil avant d’me marrer, puis je me penche vers lui. “Et tu fais quoi exactement, parce qu’avant, tu faisais pas un boulot comme ça “ que j’dis en montrant sa t’nue d’un coup d’menton. Je m'enfonce dans le canapé et j’pose mon front sur l’épaule de Robbie, l’air faussement dramatique “Putain, rendez-moi mon ptit caïd des bacs à sable…” Bordel, j’suis trop excité d’les voir. J’ai trop de choses à raconter, et j’veux entendre toutes leurs histoires. J’lève les yeux vers Nate “Et toi, tu bosses ?”. Il s’inquiète des stipteaseuses. Faut pas qui s’inquiète. Faut vraiment que je lui trouve une meuf cool à mon pote. Histoire de le décoincer un peu. Elijah lui explique la situation. Ah bah c’est cool, la situation s’améliore entre eux, c’est frais tout ça. “Il a raison. Et tu verras, y’a rien de mieux qu’de sentir une meuf se frotter contre ton manche sans pouvoir la toucher. La frustration tu vois, c’est …” J’termine ma phrase par un gros râle bien gras avant d’me redresser. Si je reste collé à lui trop longtemps, on va trouver ça chelou et bien que j’l’aime mon pote, je l’aime pas de cette manière là. Et puis, si Rose surgit, elle va encore me faire les yeux doux. Putain. Et si la meuf se pointe quand y’a une meuf qui se frotte à elle ? J’me marre intérieurement face à cette scène qui se déroule dans ma tête. On va bien s’marrer, c’est clair. J’propose de payer l’premier verre, l’autre Richard, il prend du whisky coca. “Mais. Depuis quand tu bois comme un vieux, toi ? “ Ptain. Il a changé.

Je souris comme un con à l’idée de leur expliquer mes aventures. “Vous vous souvenez d’la blonde là ? “ Je regarde Nate, ben ouais qu’il s’en souvient, elle s’est bien foutu d’sa gueule. “Elle voulait qu’on s’marrie ! J’ai paniqué. J’sais pas sur un coup de tête, j’ai quitté le Texas, j’ai migré jusqu’en Floride avec ma moto. Là, y’avait un commerce qui faisait des permis pour les bateaux. J’ai vendu ma moto, j’me suis acheté un voilier et j’ai navigué sur les mers.” Putain, la plus belle période de ma vie. “Un jour, j’vous emmènerai avec moi, les meufs, elles kiffent les mecs qui ont des boats. J’vous jure. J’ai jamais autant niqué que depuis que j’me prends pour Jack sparrow !


Revenir en haut Aller en bas
Robbie Lewinsky
me, myself & i
Robbie Lewinsky
MESSAGES : 16
ICI DEPUIS : 27/10/2019
CRÉDITS : Google/tumblr
STATUT : On est jamais seul quand on a 5 personnalités
bowenien
MessageSujet: Re: Les trois p'tits cochons ELIKSELBIE    Les trois p'tits cochons  ELIKSELBIE  EmptyMer 13 Nov 2019 - 21:19

Les trois p'tits cochons
Robbie, Elijah & Aksel

Nate observait son ami qui s’était installé à côté de lui. En face, ce gars qu’il avait très peu connu mais qui semblait tout aussi proche de lui qu’Aks. Alors pour faire plaisir à son seul et unique ami, il étira un sourire à l’intention du fameux Elijah à la partie sur le boulot. Un boulot sur son trente et un. Il n’y prêta pas plus attention mais observa les lieux avant de se rendre compte de la situation : des stripteaseuses. Il n’étais jamais venu ici, peut-être parce que les filles c’était tout récent pour lui comme pour les autres. Il n’avait pas pensé que ce type d’endroit puisse l'accueillir un jour et pourtant… Il détourna le regard, bouche bée vers les explications d’Elijah puis vers Aksel. nate referma la bouche en rougissant malgré lui. Mais et si je veux pas qu’elle se frotte ? Puis et si elle, elle veut pas ?
Ces mois à l’hôpital puis son exclusion ne l’avait en rien aidé à se détendre à ce propos. Puis il se souvint de la question sur son travail. Nate pinça les lèvres et haussa les épaules. J’chercherai mais James bosse dans un supermarché. Il dit qu’il va avoir une promo… probablement parce qu’il sait bien ranger l’PQ. Nate laissa planer le silence et ses amis le temps qu’il observe le sol, collant, imbibé de différents liquides. A cette idée il se demanda si James n’avait pas eu trop d’influence sur lui ces derniers temps. Trop à cheval sur la propreté… Le voilà lui aussi à observer des détails plus qu’inutiles alors que ses amis étaient là. Une fois qu’Aksel commença à parler de cette fills que Nate avait bien connu, il eut toute son attention. Histoire complexe qui les avait lié tous les deux en dehors d’une voiture explosée, ils avaient eu durant un temps une nana en commun. Le regard du bouclé croisa celui d’Aksel durant un instant alors il hocha la tête en se mordilla intérieurement la joue. Il espérait qu’elle aille bien, qu’elle était heureuse tout comme Aksel et ce Elijah. Sans qu’il ne puisse se retenir, ses yeux s’écarquillèrent. Se marier ? Impossible. La bouche entrouverte il observa les traits d’Aks se mouvoir en écoutant le moindre mot. Il avait fuit ?Malgré lui Nate poussa un rire dans un souffle. Mi troublé et mi content il ne savait pas du tout quoi penser. Et tout le passage sur le bateau, Nate ne fit qu’étirer un sourire en coin maladroit. Pourquoi tu nous as rien dit ? balança Nate, coupant court à la bonne humeur du moment. Il s’apprêtait à reprendre mais il fut couper par la serveuse en mini jupe qui se pencha pour déposer les boissons du plateau sur la petite table. Un regard vers chacun d’entre eux puis il tourna les talons, roulant allègrement des hanches pour disparaître de leurs champs de visions. Nate observa d’abord le verre et les bulles de bières avant de tourner le regard vers Aksel et Elijah. Je voulais pas mettre une mauvaise ambiance mais… vous… Tu nous as manqué, Aksel. Enfin… je parle pour no… moi. Il prit la pinte dans sa main et la leva pour trinquer. Je suis content de vous revoir, sincèrement et j’espère qu’on s’quittera plus jamais ! Il porta la bière à ses lèvres et en descendu la moitié le plus rapidement possible.
Revenir en haut Aller en bas
Elijah Fitzgerald
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: ‹ J'ai appris le piano vers l'âge de 17 ans grâce au piano de la gare de Los Angeles. ‹ Je ne fais pas vraiment de sport mais pratique le combat de rue où tous les coups sont permis. ‹ Je n'ai aimé à ce jour qu'une seule femme, une violoniste aveugle qui s'en est allée pour une tournée mondiale. Son prénom était Albane. ‹ Il est vrai que j'ai l'habitude de pénétrer dans les lieux fermés durant la nuit. ‹ J'ai une Triumph Bonneville T120 black. ‹ J'ai une main squelettique qui tient une rose rouge sur le pectoral gauche.
Elijah Fitzgerald
MESSAGES : 1109
ICI DEPUIS : 16/07/2019
CRÉDITS : lilousilver; astra
COMPTES : Vassili, thug life en carton bonsoir.
STATUT : Célibataire
grand kangou
MessageSujet: Re: Les trois p'tits cochons ELIKSELBIE    Les trois p'tits cochons  ELIKSELBIE  EmptyVen 15 Nov 2019 - 14:10

Un large sourire s'étend sur mes lèvres. "Trader. Pour une fois que mes diplômes me servent." Un rictus avant de venir tapoter la table du bout des doigts. "En soi, j'ai toujours été en costard, j'ai juste enlevé mon bonnet. Vu les conditions climatiques ici, il n'y en a pas réellement besoin." J'hausse les épaules avant que la conversation ne dévie vers les danseuses. Aksel s'emballe sur les stripteaseuses, l'autre les craint. On a beau tenter de le rassurer, je ne sais pas s'il est vraiment convaincu. Je secoue légèrement la tête de droite à gauche, esquissant tout de même un sourire en écoutant le vieux pirate raconter ses fantasmes. "Si tu ne veux pas, dis leur clairement et si elle ne le veut pas, elle ne le fera pas non plus mais en général, ça fait parti des conditions dans ce genre de travail." répondis-je à Robbie avant que ça ne parte sur James? et son supermarché. Il me semble qu'Aksel m'avait expliqué que c'était une seule et même personne mais mon esprit critique me demande parfois comment c'est possible, comment il fait pour vivre avec cet handicap? surtout. J'écoute attentivement, je n'ai rien à faire de mieux de toute façon, attrapant le verre que le serveur vient de ramener et y tremper mes lèvres. "Et si ça ne tenait qu'à toi, tu ferais quoi comme boulot?" demandais-je par simple curiosité à jeune homme qui nous accompagne; le plus jeune de nous trois. Mon regard vient se tourner rapidement vers mon bro à l'entente de sa question. Je fronce légèrement les sourcils. "Je bois, ce qui est déjà pas mal. Je ne suis pas du genre à toucher à l'alcool, même quand nous étions à Austin. Peut-être étais-tu trop bourré pour te rappeler de ce détail." Un sourire en coin, taquin, l'alcool et la drogue ne faisant que très rarement partis de mon quotidien, préférant largement une bonne cigarette avec un simple soda. Puis Esvir vient aussi dans la conversation. Comment pouvions-nous passer à côté? Histoire rapide mais intéressante, Robbie reprend rapidement les devants avec sa question sortie de nulle part. Je lui lance un regard; en soi, il n'a pas tort. Pourquoi ne pas nous avoir prévenu? Je dépose mon regard sur le barbu, prêt à entendre sa réponse; la question du jeune me faisant légèrement de peine tellement son ton est d'une sincérité. Il nous a manqué oui, est-ce que je le dirais de vive voix? Je ne pense pas mais je me doute que lui s'en doute. "Un road trip ensemble aurait fait l'affaire." J'hausse les épaules une énième fois. "A moins que tu voulais prendre du recul sur toutes tes relations et connaissances." Je soupire. Je conçois bien l'idée de se barrer du jour au lendemain, ayant souvent pris cette voie mais contrairement à lui, je n'avais rien qui me retenait, même pas un ami -le mot est fort. "Et maintenant que tu as lâché l'ancre, qu'est-ce que tu as trouvé comme job pour t'occuper?" Il ne nous l'a pas dit encore à ce que je sache.

__________________________

it's a terrible day to rain
whatever happens, happens; falling to pieces
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t18078-elijah-fitzgerald#594438
Aksel M. Lennox
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: La seule meuf avec qui j'suis marié, c'est la weed. J'ai jamais été déçu. ‹ J'ai fait 6 mois de taule pour coups & blessures sur un client du Supermarché où je bossais à l'époque. Il m'avait regardé de travers. ‹ J'dis qu'il vaut mieux être seul qu'accompagné. Mes potes à la vie à la mort. ‹ J'suis hyper cultivé, j'kiffe rabaisser les autres, leur faire mordre la poussière autant par mes poings que par ma verve. ‹ J'fais pas l'amour, je baise et crois pas que j'vais penser à ton plaisir bébé. ‹ J'suis homophobe et macho : un amour en somme ‹ J'suis insomniaque, sur le net, mon pseudo c'est RobynHood ‹ J'ai des soucis avec l'autorité et le capitalisme. ‹ J'ai collaboré avec le FBI pour coincer le maire de la ville d'Austin. Il m'a tellement gavé que je l'ai butté. C'con me faisait du rentre dedans, j'ai pas kiffé. Tu m'touches, j'te bouffe. ‹ J'suis écolo, j'vis sur un putain d'bateau à voile. ‹ Vaut mieux me compter parmi ses amis que ses ennemis. Si t'es femme et broute-minou, c'est mal barré. ‹ J'suis un anarchiste, j'ai le goût de la révolte dans la bouche. J'suis pas l'pote de la police. J'nique la police. ‹ J'pirate des systèmes informatique le soir. Je détourne de l'argent que je fais blanchir aux îles caïmans. J'garde une partie et j'reverse le reste dans des associations pour lutter contre la pauvreté ‹ J'ferais tout pour mes potes. T'as ma confiance ? T'as tout gagné. ‹ La playstation est ma meilleure pote. J'connais tous les bails pour être champion à FIFA et Fornite. ‹ J'ai eu une Go pendant près de neuf mois. Une grosse taré qui m'avait changé. J'me suis barré le jour où elle a dit : mariage. ‹ Je lis beaucoup, j'suis curieux, j'aime tout savoir sur tout. J'suis une putain d'encyclopédie à moi tout seul ‹ J'ai probablement niqué ta mère. Les milfs aiment mon p'tit côté d'la street et bad boy. ‹ La plupart des gens m'détestent, et franchement, je m'en branle comme de ma première pipe. La salope avait mis les dents en plus. ‹
Aksel M. Lennox
MESSAGES : 22
ICI DEPUIS : 27/10/2019
CRÉDITS : Dandelion
STATUT : Célibataire. Une meuf, c'est comme les plantes. Faut parfois les arroser et c'est une belle déco.
bowenien
MessageSujet: Re: Les trois p'tits cochons ELIKSELBIE    Les trois p'tits cochons  ELIKSELBIE  EmptyVen 29 Nov 2019 - 21:48


Les trois ptits cochons
[ Elijah X Robbie  Aksel ]
Prends cette putain de vie comme un jeu je suis encore un môme



Trader.
Elijah est devenu Trader.
Il se fout d’ma gueule, c’pas possible.
Il sait que j’les déteste ces gens là. Des putains de robots issu du système capitaliste. Des putains de riches qui ne cherchent qu’à s’enrichir sur le dos des autres.
Mon pote à viré à droite.
Ma langue glisse sur mes lèvres, pensive. Ca m’retourne l’estomac cette révélation.
Ouais, j’suis déçu. Déçu que mon meilleur pote se retrouve entouré de charognard, qu’ils fasse parti de leur gang de sodomites. Ils enculent le monde, les gens, les pauvres.
J’te préférais avec ton bonnet”. Mon ton est soudain froid.
Il est passé du côté obscur de la force, j’le regarde même pas, je joue avec le bas d’mon t-shirt. Est-ce que Nate va m’apprendre qu’il est banquier à présent ? Mais j’éclate d’un rire sans joie à sa vanne sur les rouleaux de PQ.
Je fais rouler mon verre de bière entre mes doigts. Avant de me reprendre et d’sourire à nouveau. “James est un con, j’l’ai toujours dit. Et puis, il a qu’a prendre un mi-temps, puis toi tu fais un mi-temps dans un truc que tu kiffes. C’est un bon bail ça, non ?
Les conversations m'intéressent moins.
Je Digère pas la révélation d’Elijah. Pas du tout. Ca m’reste dans l’estomac comme si j’avais plus bouffé depuis des mois. Ca me ronge.
Et puis le voilà qu’il me tacle. “Ca t’pose un problème que j’tienne pas l’alcool maitenant ? “ C’est cinglant. Je lève les yeux au ciel.
Faut que les putes viennent, que je me change les idées mais je leur raconte s’qui s’est passé avec Esvir.
Putain, et même Nate s’y met.
J’me mord l'intérieur de la joue, j’tente de sourire, ça ressemble à une grimace amère. Je regrette pas d’être parti. A refaire, je le referais sans hésiter. Bizarrement, j’lui en veux pas à mon bouclé. Il a toutes les raisons du monde de m’en vouloir, puis lui, j’lui ai manqué. Du coup, j’lui tapote la cuisse amicalement. Il a pas a subir ma colère. Elle lui est pas destinée.
Elijah, à nouveau, me fait un reproche.

Putain, mais c’est quoi ton problème sérieux ?

Là, je lève mes yeux froids sur lui. Y’a plus de sourire, plus aucune chaleur. J’affone ma bière d’une traite. “J’suis électricien. Et j’vais directement au bar m’en chercher une avant d’péter un câble. “J’t’en reprend une ?” J’me lève, je m’adresse à Nate avant d’partir en direction du bar une fois la réponse énoncée. J’pourrais me barer maintenant. Je sens ma douce amie colère naître dans mon ventre. Je pianote sur le bar, j’attends. J’inspire, j’expire.
Elijah me déçoit, mais c’est mon pote.
Et j’cogne pas mes potes.

Revenir en haut Aller en bas
Robbie Lewinsky
me, myself & i
Robbie Lewinsky
MESSAGES : 16
ICI DEPUIS : 27/10/2019
CRÉDITS : Google/tumblr
STATUT : On est jamais seul quand on a 5 personnalités
bowenien
MessageSujet: Re: Les trois p'tits cochons ELIKSELBIE    Les trois p'tits cochons  ELIKSELBIE  EmptySam 30 Nov 2019 - 11:56

Les trois p'tits cochons
Robbie, Elijah & Aksel

En un éclair, l’ambiance avait tourné à l’orage. Nate remarqua le changement d’attitude et les regards fixes, noirs, qu’il avaient vu certaines fois chez les autres. Aks n’avait pas apprécié quelque chose, ça le bouclé aurait pu mettre sa main à couper. C’était parce que Elijah était Aideur ou un truc du genre ? C’était pas bien ? Aider les autres c’était pas cool pour Aks ?  Nate n’avait pas bien saisi, plongé dans son verre de bière. Il releva seulement la tête quand Elijah lui demanda ce qu’il voulait faire lui. Se raclant la gorge et se redressant légèrement, le bouclé marqua un temps.

C’pas vraiment un métier à proprement parlé. Ses joues s'empourprèrent comme si ça avait été Ian sous la lumière. L’boulot qu’on avait à Austin à la bibliothèque c’était cool. La proposition d’Aks était des plus bonnes. Il n’avait pas pensé à ça. Puis ces derniers temps c’était James qui avait pris la tête du groupe. Sa tête se hocha rapidement. T’as raison. C’est une putain d’bonne idée. Un petit sourire, dévoilant ses canines blanches et le visage de nate plongea de nouveau dans sa bière. Ses sourcils se froncèrent en se demandant pourquoi être “aideur” ce n’était pas bien. Est-ce que Aksel ne voulait pas qu’Eli aide les autres ? Est-ce que l’égoïsme était devenu son leitmotiv ? Nate était perdu et quand il releva la tête pour parler de la blonde qu’ils avaient connu tous les deux il sentit la tension grimper de quatre étages. Puis vint la partie où il parla d’Esvir et sa tête se leva de nouveau pour lui dire que son meilleur pote lui avait manqué. Une tape amicale sur la cuisse et le sourire du bouclé s’étira. Ah ce qu’il l’aimait son pote. C’était son frère depuis qu’ils avaient fait sauter la voiture du maire. Il sentit qu’il y avait toujours cette colère sourde et durant un instant il espéra que ça ne durerait pas. Puis soudain, le mot de trop. Le visage de Nate se tourna vers Elijah quand Aks se leva. Il détourna le regard vers Aksel quand la question fut posé. Il hocha la tête en guise de oui avant de le suivre du regard et de poser de nouveau ses yeux sur Elijah. Maladroitement, Nate demanda en soufflant :

C’est parce que tu portes plus ton bonnet ? Visiblement, Nate n’avait rien compris. Posant sa bière, il inspira profondément. Décidément c’était pas comme ça qu’il imaginait ses retrouvailles. Tu ferais mieux de le rejoindre pour parler avec lui, non ? Je peux rester là et surveiller les bières. Il lui fit un petit sourire compatissant. Nate n’aimait pas savoir les copains de ses potes en froid. Le mieux c’était qu’Eli aille s’expliquer avec lui et que tout se finisse bien… non ?
Revenir en haut Aller en bas
Elijah Fitzgerald
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: ‹ J'ai appris le piano vers l'âge de 17 ans grâce au piano de la gare de Los Angeles. ‹ Je ne fais pas vraiment de sport mais pratique le combat de rue où tous les coups sont permis. ‹ Je n'ai aimé à ce jour qu'une seule femme, une violoniste aveugle qui s'en est allée pour une tournée mondiale. Son prénom était Albane. ‹ Il est vrai que j'ai l'habitude de pénétrer dans les lieux fermés durant la nuit. ‹ J'ai une Triumph Bonneville T120 black. ‹ J'ai une main squelettique qui tient une rose rouge sur le pectoral gauche.
Elijah Fitzgerald
MESSAGES : 1109
ICI DEPUIS : 16/07/2019
CRÉDITS : lilousilver; astra
COMPTES : Vassili, thug life en carton bonsoir.
STATUT : Célibataire
grand kangou
MessageSujet: Re: Les trois p'tits cochons ELIKSELBIE    Les trois p'tits cochons  ELIKSELBIE  EmptyLun 2 Déc 2019 - 1:33

Des sujets basiques d'une vie. Que fais-tu comme métier maintenant? Es-tu maqué? Tu vis où en ville? Ce genre de questions un peu futiles mais qui prennent de leur sens quand on s'intéresse à la personne. Trader. C'est ce que je lui ai dit, lui qui déteste ces mecs qui sont prêts à tout pour amasser du fric. C'est ce que je suis devenu, tentant de faire de mon mieux pour expliquer mes rentrées d'argent parfois explosives, une bonne couverture en soi mais qui en déplaît un en particulier. J'hausse les épaules. "Le temps ne s'y prête pas ici pour ce genre d'accessoire." répondis-je simplement à ses mots prononcés, ton froid qui pourrait en dire long sur le reste de la soirée. Des retrouvailles nous disions? Joyeuses, conviviales, amicales? Un bain de sang pourrait vite voir le jour si les choses venaient à s'envenimer. La conversation tourne rapidement autour de Robbie, parlant de ses James et compagnie, de son travail d'avant, de son métier d'aujourd'hui. Je fronce légèrement les sourcils, tête posée au creux de ma main en sa direction. "Qu'est-ce qui t'empêche de retourner là-dedans? Tu as déjà l'expérience, ils ne pourront que t'accepter." Un doigt en sa direction, cherchant un prénom en particulier. "Tu en as pas un qui s'y connait mieux que les autres dans les livres?" Je n'ai jamais rencontré toutes ses personnalités si j'ai bien compris et bien fait attention à ce que les autres en disent. Je n'ai connu que celui que j'ai sous les yeux et la bête de la soirée qui est partie en vrille. Un peu d'alcool, une tournée et des petits piques les uns envers les autres, Aksel semble bouillir de l'intérieur pour un "problème" qui n'est absolument pas sien, prenant apparemment mal tous les mots que j'emploie. "Ce qui me pose surtout problème c'est que tu te sentes énervé sous prétexte que je joue avec les chiffres et l'argent." Comment ne pas comprendre que c'est à ce propos, sa tête et son ton ayant changé depuis. "Je reste toujours le même à ce que je sache et tu ne trahis en rien tes principes." lui dis-je sur un ton cette fois plus ferme, plus sec avec peut-être une pointe de sarcasme. Je plongea mon regard dans le sien. Une insulte aurait même pu continuer cette phrase mais mon côté gentleman me retient sur le fait d'être poli et courtois avec autrui. Nous passons à autre chose, son départ, je tente d'en placer une, rien pour brusquer l'autre, juste une simple hypothèse mais il semblerait que ce soit la goutte d'eau qui fasse déborder le vase, Aksel partant au bar se resservir, Robbie restant là comme un con à ne rien comprendre à ce qui l'entoure. Je soupire. Je prends sur moi. Mon regard se pose sur le brun resté autour de la table. Je secoue légèrement la tête. "Laisse. Ce ne sont que nos points de vue qui divergent au sujet de la finance et de ses grands requins qui bouffent les petits poissons." lui dis-je avant de me redresser de ma chaise. Robbie me propose de garder les bières le temps que j'aille discuter avec lui. A quoi ça rimerait? Il ne voudrait rien entendre et resterait braquer dans son idée. Je connais le monsieur. J'aurais pu prévoir qu'il réagirait de la sorte mais je n'allais pas non plus lui dire un métier fictif juste pour qu'il se sente une autre fois trahi sous prétexte que je n'ai pas osé lui dire la vérité. Un regard en coin en direction du touriste qui vient à peine de poser l'ancre, dois-je réellement la jouer diplomate ou foncer simplement dans le tas s'il commence à hausser un peu trop la voix sur moi? Il sait de quoi je suis capable, il sait les coups que je peux mettre et la rapidité que j'ai pour en esquiver. Il sait tout ça à mon sujet. Oserait-il aller aussi loin juste pour une histoire de travail? Je souffle, me dirige finalement vers lui et m'accoude au comptoir avant de lancer un coup de menton en sa direction. "C'est bon? Tu as fini de faire la gueule?" Une petite provocation certes mais il faut bien commencer quelque part non? "Tu peux bien entendre que je ne vais pas rester là les bras croisés en attendant que le temps passe." tentais-je sur un ton un peu plus doux que ma première approche. "Je suppose qu'à tes yeux je fais parti de ces minables à qui tu ne dois plus le respect. Si tel est ton choix, peut-être qu'on se retrouvera en ville, par une simple coïncidence, vas savoir." Je me décolle du bar avant de faire craquer mes doigts entre-eux. "Passe une bonne soirée et vide-toi bien si tu as encore assez de force pour bander." Je le regarde de haut en bas, comme pour me rappeler une dernière fois à quoi il ressemble avant de le quitter. Je retourne auprès de la table, finissant mon verre d'une traite avant d'entamer mon coca et dépose quelques billets qui suffiront amplement à payer ma part dans sa tournée. "A la prochaine Robbie. Peut-être qu'un jour on parviendra à se côtoyer sans qu'il n'y ait des histoires inutiles pour nous contrer. Prends soin de toi, en espérant que tu parviennes à trouver ce qui te plait." lui dis-je sur un ton bienveillant, attrapant une carte de visite dans la poche intérieure de ma veste pour la lui donner. "Si tu as besoin." Ne sait-on jamais. Quelques gorgées de plus, je laisse la bouteille sur la table avant de faire demi-tour et de me barrer. Pas un mot de plus, pas un retour en arrière ni même un regard. Quand ce ne sont pas les gens qui décident de partir, je préfère le faire à leur place.

__________________________

it's a terrible day to rain
whatever happens, happens; falling to pieces
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t18078-elijah-fitzgerald#594438
Aksel M. Lennox
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: La seule meuf avec qui j'suis marié, c'est la weed. J'ai jamais été déçu. ‹ J'ai fait 6 mois de taule pour coups & blessures sur un client du Supermarché où je bossais à l'époque. Il m'avait regardé de travers. ‹ J'dis qu'il vaut mieux être seul qu'accompagné. Mes potes à la vie à la mort. ‹ J'suis hyper cultivé, j'kiffe rabaisser les autres, leur faire mordre la poussière autant par mes poings que par ma verve. ‹ J'fais pas l'amour, je baise et crois pas que j'vais penser à ton plaisir bébé. ‹ J'suis homophobe et macho : un amour en somme ‹ J'suis insomniaque, sur le net, mon pseudo c'est RobynHood ‹ J'ai des soucis avec l'autorité et le capitalisme. ‹ J'ai collaboré avec le FBI pour coincer le maire de la ville d'Austin. Il m'a tellement gavé que je l'ai butté. C'con me faisait du rentre dedans, j'ai pas kiffé. Tu m'touches, j'te bouffe. ‹ J'suis écolo, j'vis sur un putain d'bateau à voile. ‹ Vaut mieux me compter parmi ses amis que ses ennemis. Si t'es femme et broute-minou, c'est mal barré. ‹ J'suis un anarchiste, j'ai le goût de la révolte dans la bouche. J'suis pas l'pote de la police. J'nique la police. ‹ J'pirate des systèmes informatique le soir. Je détourne de l'argent que je fais blanchir aux îles caïmans. J'garde une partie et j'reverse le reste dans des associations pour lutter contre la pauvreté ‹ J'ferais tout pour mes potes. T'as ma confiance ? T'as tout gagné. ‹ La playstation est ma meilleure pote. J'connais tous les bails pour être champion à FIFA et Fornite. ‹ J'ai eu une Go pendant près de neuf mois. Une grosse taré qui m'avait changé. J'me suis barré le jour où elle a dit : mariage. ‹ Je lis beaucoup, j'suis curieux, j'aime tout savoir sur tout. J'suis une putain d'encyclopédie à moi tout seul ‹ J'ai probablement niqué ta mère. Les milfs aiment mon p'tit côté d'la street et bad boy. ‹ La plupart des gens m'détestent, et franchement, je m'en branle comme de ma première pipe. La salope avait mis les dents en plus. ‹
Aksel M. Lennox
MESSAGES : 22
ICI DEPUIS : 27/10/2019
CRÉDITS : Dandelion
STATUT : Célibataire. Une meuf, c'est comme les plantes. Faut parfois les arroser et c'est une belle déco.
bowenien
MessageSujet: Re: Les trois p'tits cochons ELIKSELBIE    Les trois p'tits cochons  ELIKSELBIE  EmptyLun 2 Déc 2019 - 16:25


Les trois ptits cochons
[ Elijah X Robbie  Aksel ]
Prends cette putain de vie comme un jeu je suis encore un môme



J’essaie d’rester calme.
J’vous jure.
Mais putain, c’est chaud.
Elijah, mon meilleur pote, représente tout ce que je déteste dans ce monde.
Il le sait. J’vois bien qu’il a compris que ça me plait pas.
J’tente de fermer ma gueule, pour l’amitié. Mais mes valeurs sont plus fortes, les piques sortent de ma bouche contre mon gré. J’essaie de me focaliser sur Robbie, Nate et toute sa clique, mais j’y arrive pas.
Chaque mot qui sort de la bouche d’Elijah me donne envie d’gerber à présent.
La goutte de trop.
Qu’est-ce qu’il en sait de mes principes ? C’est comme demander à un végétarien de travailler dans un abattoir. Il veut que j’accepte comment que mon pote se fasse de la thune sur le dos des pauvres ?
Des fois, j’me demande si il a pas laissé ses neurones avec son bonnet.
Une bière. J’vais me chercher une bière. Et une pour Nate aussi. Au bar, je soupire, je tente de me calmer. J’vais pas créer de bagarre, faut juste que je me calme.
Le temps d’une pinte et tout rentrera dans l’ordre.
Sauf qu’il vient à ma rencontre.
Il parle.
Je dis rien, mais je garde un sourcil levé, étonné de toute cette haine qu’il décharge sur moi.
Putain, mais c’est quoi son problème sérieusement ? Il a changé.
C’est d’venu un con comme les autres.
Il est hautain. Puis il tourne les talons.
J’dis rien, je serre ma main sur mon verre. S’il croit que j’vais lui courrir après, il se fout le doigt dans l’oeil. Eli retourne dans notre alcove, attrape sa veste et s’éloigne du cabaret.
Okay. Très bien.
Il veut jouer à ça ?
J’attrape les deux blondes et je rejoints Nate. Je m’installe à côté de lui, yeux fixé dans le vide, mon cerveau carbure. Mon regard choppe au passage une carte entre les doigts de Nate : “C’est quoi ça ?
La carte d’Eli.
Son numéro, son entreprise, la boite où il travaille. Un sourire vicieux nait sur mon visage. Si pour lui ce n’est qu’un travail, je vais faire le mien avec plaisir. Je glisse la carte dans ma poche et les yeux brillants, je me tourne vers Nate : “T’es chaud pour qu’on sauve le monde à nouveau ?


Revenir en haut Aller en bas
Robbie Lewinsky
me, myself & i
Robbie Lewinsky
MESSAGES : 16
ICI DEPUIS : 27/10/2019
CRÉDITS : Google/tumblr
STATUT : On est jamais seul quand on a 5 personnalités
bowenien
MessageSujet: Re: Les trois p'tits cochons ELIKSELBIE    Les trois p'tits cochons  ELIKSELBIE  EmptyLun 2 Déc 2019 - 22:48

Les trois p'tits cochons
Robbie, Elijah & Aksel

Nate avait beau se dire que tout ça n’était en rien de sa faute, il sentait monter au fond de lui une colère, une vague bouillante de stress et de rancoeur. Pourquoi à chaque fois qu’il se trouvait quelque part les choses tournaient mal ? Pourquoi à chaque instant de sa vie il se trouvait au milieu de rupture nette d’ami, d’amour ? Est-ce qu’il était l’aimant ? Ou simplement là par erreur ? Il avait imaginé ces retrouvailles autrement. Il avait imaginé serrer son meilleur pote dans ses bras et rire jusqu’au bout de la nuit, parler de tout et de rien jusqu’à ce qu’ils soient tous épuisés et qu’ils se retrouvent le lendemain. Non. Tout ça était un putain de cauchemar et Nate en était la cause. Ses doigts se serrèrent autour de son verre tandis qu’il pensait qu’il avait tout cassé. Comme à chaque fois. Ses yeux redevinrent aussi doux qu’un agneau quand Elijah revint. Rapidement, Nate se redressa et s’installa plus droit pour regarder le pote d’Aks déposer des billets.

Tu pars ? Déjà ? Mais et Ak… Il se coupa en voyant la carte qu’il lui tendit. Hochant lentement la tête il lui fit un petit sourire maladroit. D’accord. Merci. Moi aussi je serai ravis de te revoir. De ses deux mains, il tenait la carte comme une pierre précieuse. J’en prendrai soin, ajouta-t-il avant qu’Elijah ne quitte l'alcôve. Il posa de nouveau ses yeux sur la carte et ne fit pas attention à Aksel qui revenait, deux bières en main. Il lui arracha sa carte et le regard de Nate la suivit comme un enfant qui venait de se faire voler sa sucette. Mais… Il observa le geste jusque dans la poche d’Aksel puis il vit ce regard. Il l’avait déjà vu une fois seulement. C’est ma carte, marmonna le brun. A sa question il marqua un temps. Nate était toujours près à sauver le monde mais ça entrait en contradiction avec ses valeurs sur l’amitié. Il se sentit tirailler entre le bien et le mal, des perles de sueur perlant sur son front. Oui mais… C’est par rapport à Elijah ? Il secoua la tête en se levant. Durant quelques secondes il fit les cents pas dans la pièce, se passant parfois les doigts dans les cheveux, tenant sa bière de l’autre. Vous pouvez pas vous séparer comme ça alors que vous venez juste de vous revoir. C’est ma faute ? Ou c’est la faute du bonnet ? Je comprends pas ! Dis lui de revenir !! Dis lui qu’il faut revenir. C’est qu’un bonnet, merde !! Il ne comprenait rien à toute cette histoire. Vous avez été pote et tu veux tout briser juste parce qu’il est aideur ? Et alors ? Ca fait pas forcément de lui une mauvaise personne, non ? C’est juste un boulot ! Et puis aider les gens c’est bien !! Il parlait à toute vitesse, sentant monter en lui une onde folle où le visage de Charlie était la pièce maîtresse. Moi je vais le faire ! Pour toi ! Je peux pas encore briser autre chose, Aksel. D’un geste il posa sèchement sa bière à moitié vide qui s’explosa au sol. Nate lui jeta un regard et d’un pas rapide il se dirigea vers la sortie de l'alcôve. Tu peux pas le laisser partir. Il disparu de son champ de vision et se dirigea vers la sortie. Une fois sur le parking, il cria : Elijah !! Elijah !! T’es où ?? Il fit quelques pas espérant revoir l’ami de son ami. Vous pouvez pas vous séparer comme ça !! Parlez vous ! Ne me laissez pas ici !

Parce que la pire chose au monde c’était d’être seul.
Revenir en haut Aller en bas
Elijah Fitzgerald
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: ‹ J'ai appris le piano vers l'âge de 17 ans grâce au piano de la gare de Los Angeles. ‹ Je ne fais pas vraiment de sport mais pratique le combat de rue où tous les coups sont permis. ‹ Je n'ai aimé à ce jour qu'une seule femme, une violoniste aveugle qui s'en est allée pour une tournée mondiale. Son prénom était Albane. ‹ Il est vrai que j'ai l'habitude de pénétrer dans les lieux fermés durant la nuit. ‹ J'ai une Triumph Bonneville T120 black. ‹ J'ai une main squelettique qui tient une rose rouge sur le pectoral gauche.
Elijah Fitzgerald
MESSAGES : 1109
ICI DEPUIS : 16/07/2019
CRÉDITS : lilousilver; astra
COMPTES : Vassili, thug life en carton bonsoir.
STATUT : Célibataire
grand kangou
MessageSujet: Re: Les trois p'tits cochons ELIKSELBIE    Les trois p'tits cochons  ELIKSELBIE  EmptyLun 2 Déc 2019 - 23:58

Avoir les glandes \a.vwaʁ.lɛ.ɡlɑ̃d\ : 2. (Figuré) Être en colère. "Il a les glandes de s'être rapidement disputé avec son meilleur pote sous prétexte que l'un en a rien à foutre de se faire du fric sur le dos des pauvres alors que lui est anti-capitaliste." C'est probablement ce que je trouverais dans le dictionnaire au mot "glandes" ou même "boules". Toutes les bonnes choses ont une fin à ce qu'on dit. Si seulement c'était fini. Rien n'est perdu d'avance. Je le sais. Combien de temps cela va-t-il durer? Je ne peux vous le garantir. Je ne préfère pas donner de pronostique. Cela ne tient qu'à lui après tout. Je ne vais pas changer ma veste pour lui faire plaisir. Peut-être que je le pourrais. Tant pis. Je ne partirais pas non plus dans des histoires larmoyantes; "Les politiciens, les financiers et compagnie s'offrent des rolex sur le peu de flouze qu'on gagne chaque année. Je dois donc tout faire pour le contrer et rendre l'argent aux abonnés. Ainsi la vie n'en sera que meilleure. Des personnes haut placées finalement redescendues à leur place pendant que nous, petite gente, dansons en leur cassant du sucre sur le dos tout en vantant -bien entendu- fièrement qu'on a réussi à les voler." Voici une version de l'histoire qui pourrait coller à l'un. "Je sais ce que c'est la misère. Mon père était ouvrier, gagnait très peu pour faire vivre sa famille. Il buvait, lui arrivait de fumer comme un pompier au point de se servir de son propre enfant comme cendrier, n'en branlait pas une à la maison, même pas sa propre nouille pour se vider. Ma mère était femme au foyer. Une mère alcoolique, parfois sous influence dans la drogue, ce regard toujours dans le vide où nous avions juste l'impression de ne pas exister. La misère rend les gens malheureux. Notre but est donc de bosser plus pour gagner plus sans forcément se préoccuper des personnes de notre classe sociale, quitte à faire parfois un don pour essayer de changer les choses." Voilà une autre facette de l'histoire pour un autre de ces protagonistes. Deux opinions qui divergent. Là est le problème. L'un est prêt à rendre justice d'une manière illégale. L'autre veut juste devenir comme ces gros poissons en bossant d'arrache-pied. Je ne dis pas qu'il passe sa vie à se lamenter ou même à se la couler douce. Aksel est un bosseur. Qui aime certes se détendre mais un bosseur avant tout. Pas d'une manière légale -qui suis-je de toute façon pour parler de ce genre de travail?- mais qui permet au moins de se faire plaisir au soleil. C'est le but de tout homme après tout. Pourquoi blâmer les personnes qui arrivent au même objectif mais qui préfèrent passer par un autre chemin? 2+2=4 tout comme 3+1=4. Un seul objectif. Peut-être parviendra-t-il à comprendre que dans les deux cas, tout ce que nous voulons c'est survivre? N'est-ce qu'un jeu?

Je fouille dans la poche de ma veste à la recherche de mon paquet de cigarettes et d'un feu. J'ai beau avoir l'air calme en apparence -d'autres diraient blasé et louche mais ceci est un tout autre débat- la seule chose que je ressens actuellement est mon cœur qui commence à s'accélérer dans ma cage thoracique, prêt à dégainer à la moindre parole qui atteint mon oreille. Est-ce que ça va marcher? Bâton de cancer entre les lèvres, mains crispées tout en essayant de faire fonctionner mon briquet qui parvient finalement à décrocher une flamme, en un revers, il se retrouve exploser au sol. Une marche rapide vers ma bécane avant de me faire stopper net par la voix du jeune homme qui nous accompagnait. Robbie. Seulement deux ou trois mètres nous séparent. Était-ce si simple? Une main dans la poche, l'autre tenant la cigarette pour me faire prendre une taffe, je recrache la fumée pour tenter de calmer l'excitation qui commencent à monter. Ma tête tombe en arrière. "Quoi?" demandais-je d'un ton légèrement agressif que je tente de garder au fond de ma gorge. Un Oscar s'il vous plait. Tête de profil, je tends l'oreille pour écouter ce qu'il a à dire, n'essaie même pas de bouger, de faire un pas pour avoir une conversation censée au beau milieu de ce parking de cabaret. Pourquoi entendre ces mots sortir de sa bouche pourrait presque me toucher? Inspiration. Expiration. "Personne ne te laisse ici, Robbie." lui dis-je sur un ton doux. Pas besoin de parler fort, avec le silence qui règne, je pourrais presque entendre sa respiration. "Aksel est à l'intérieur, tu n'as qu'à le rejoindre. Il saura te guider comme il se doit. Je ne reviendrais pas. Il a voulu partir à la moindre difficulté, pourquoi ne pas en faire de même? C'est tellement plus facile comme ça." Fuir, prendre la route. San Francisco, Los Angeles, Austin, Panama et bien d'autres encore jusqu'à tenter de s'ancrer avant une nouvelle escapade. On prend rapidement le coup de main. Tête droite, une autre bouffée avant de soupirer et de commencer à me mordiller la lèvre inférieure, je me retourne lentement vers le bouclé tout en plongeant mon regard dans le sien qui pourrait sembler si désemparé. "C'est vrai qu'on aurait pu se séparer autrement. Quelque chose de plus réfléchi. Ou même encore se retrouver de la plus douce des manières." J'hausse les épaules. "Tant pis. Il s'en remettra." Et je m'en remettrais aussi comme un grand garçon. Ne jamais montrer ce qu'on ressent. Pourquoi même ressentir? Un pas en arrière, puis un autre et un dernier avant de me retourner et de reprendre mon chemin. "Je ne pense pas que tes paroles pourront y faire quoi que ce soit. Même si tu devais y donner toute ton âme, ça n'y changerait rien. Il faut que tu te fasses à l'idée. Nous sommes dans la vraie vie Robbie. Pas dans une télé-réalité." Un ton un peu plus élevé à chacun de mes pas qui m'éloigne de lui, je sors les clefs de mon cheval de fer que j'enclenche pour pouvoir enfin disparaître. "Si cependant tu pouvais lui passer un message..." Je prends le temps de me taire afin d'enfiler mon casque. "... Dis lui simplement que ce n'est pas la bonne adresse sur ma carte de visite. Dis lui aussi je te prie, qu'il y a trois caméras qui surveillent l'entrée, deux autres à l'arrière mais qu'il y a peut-être quelqu'un qui a malencontreusement éteint celles du parking souterrain." J'attache la sangle autour ne mon tête tout en sentant un sourire s'étirer sur mes lèvres. Qu'il est bon de se retrouver de cette façon, de la meilleure des manières à mon avis. "Il saura trouver le bug dans la matrice." C'est un hacker après tout de base, il parviendra à déchiffrer le moindre détail qui pose problème sur ma carte s'il fait rapidement le rapprochement. Je serais sa Zelda, il saura être mon Link. Mon sourire s'agrandit davantage, mon regard se tourne vers Robbie. "A bientôt Robbie. On se recroisera bien rapidement." Que le jeu commence.

__________________________

it's a terrible day to rain
whatever happens, happens; falling to pieces
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t18078-elijah-fitzgerald#594438
me, myself & i
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les trois p'tits cochons ELIKSELBIE    Les trois p'tits cochons  ELIKSELBIE  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les trois p'tits cochons ELIKSELBIE
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: northern District :: le cabaret delirium-
Sauter vers: