AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
en ce moment à bowen
Ce jeudi 31 octobre à 18h, venez embarquer dans un merveilleux bateau de croisière pour une soirée inoubliable ! Une soirée qui s'annonce amusante, frissonnante et même ... terrifiiaaante ! » rendez-vous ici pour plus d'infos.
Notre blog The Writers cartonne et fait couler presque plus de larmes que d'encre. Mais, même si c'est un succès, nous aimons également quand c'est VOUS qui contribuez à sa réussite. Alors n'hésitez pas à nous envoyer vos rumeurs juste ici.

Partagez
 

 i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 4931
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack) ; solosands (sign), vocivus, hedgekey (icons)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- EmptyVen 1 Nov 2019 - 22:07

C’était avec une excitation palpable qu’il avait pris le chemin du retour, après avoir retrouvé Milo pendant une petite heure au skate park. Comme à son habitude, il n’avait pas pu s’empêcher d’envoyer des sms à l’amour de sa vie, lui qui pensait sans cesse à elle, même lorsqu’il était occupé par son activité préférée. Elle était partout, et même profondément encrée dans son épiderme à présent, lui qui ne pouvait s’empêcher de sourire à chaque fois que ses yeux croisaient cette serrure qu’Aelya lui avait tatoué lors de leur dernière soirée, scellant avec lui un pacte qui les lierait à tout jamais. Si ce nouveau tatouage avait attiré l’attention de certaines personnes de son entourage, Niels avait néanmoins cherché à en dire le moins possible, n’ayant pas envie de déballer sa vie sentimentale qui ne regardait qu’Aelya et lui. Il savait qu’il tenait quelque chose de spécial entre les mains, le plus beau des liens qu’il protègerait toute sa vie, parce-qu’Aelya méritait qu’il se batte nuit et jour pour elle, pour la survie de leur couple. Il avait d’ailleurs l’impression de l’avoir retrouvé comme s’ils ne s’étaient jamais quittés, leur complicité se voyant intacte, eux qui profitaient de chaque instant ensemble, à s’aimer jusqu’à en perdre leur souffle, s’abandonnant à l’un et l’autre dans des étreintes toujours plus passionnées. Il lui avait envoyé un dernier message avant de quitter le skate park, lui promettant qu’il reviendrait avec cette surprise dont il lui avait parlée. Il était d’ailleurs plus qu’excité à l’idée de lui offrir, sûrement un peu nerveux aussi, se demandant si l’idée lui plairait, parce-qu’il avait cherché à mettre du sens dans ce cadeau qui symbolisait encore l’amour qu’ils se portaient sans compté. Il avait fait un tour à la bijouterie du centre-ville pour récupérer ce bracelet qui ressemblait pour s’y méprendre à celui qu’elle lui avait offert il y a des mois de cela, pendant son hospitalisation, ces deux cordes en argent entrelacées qu’il avait porté tous les jours depuis qu’elle le lui avait donné. Sauf qu’il avait longtemps culpabilisé de le posséder, conscient qu'il lui tenait à coeur, parce-qu'il l’avait suivi toute sa vie, et qu'il représentait tout ce qu’elle avait vécu jusqu’ici. Il avait donc pris la décision d’en faire créer deux nouveaux, pour elle et pour lui, à partir d’une des cordes du bijou initial, afin qu’ils restent liés toute leur vie à travers ce bracelet. C’était sa manière de lui montrer qu’il désirait tout partager avec elle, qu’ils étaient les pièces d’un même puzzle, celles qui s’emboitaient parfaitement et qui n’avaient de sens que lorsqu’elles étaient réunies. L’écrin contenant le bracelet en poche, il avait une nouvelle fois regardé son portable, surpris de voir qu’Aelya n’avait pas répondu à son dernier message, elle qui ne le laissait généralement jamais sans réponse. Il tenta de ne pas s’angoisser, se faisant la réflexion qu’elle était sûrement occupée avec Hank et qu’elle n’avait pas entendu son portable vibrer. Il se dépêcha néanmoins d’arriver devant leur immeuble, se garant avant de monter les escaliers et de déverrouiller leur porte. « J’suis là bébé. » Lâcha-t-il dans le hall d’entrée, refermant la porte derrière lui avant de se diriger vers le salon où il la chercha du regard, ne la trouvant pas, Hank venant le saluer comme il en avait l’habitude. Sentant l’inquiétude monter, il fronça les sourcils, attrapa son portable pour l’appeler, tombant sur sa messagerie. Il lui envoya quelques messages, peinant à rester calme parce-qu’il était persuadé qu’il la retrouverait après sa séance de skate. Il vint s’asseoir sur le canapé, l’air concerné, faisant défiler leurs messages, cherchant à savoir si elle lui avait dit à quelconque moment qu’elle comptait sortir, finissant par verrouiller son écran, préférant penser à autre chose qu’au pire des scénarios.

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.


Dernière édition par Niels Björk le Lun 4 Nov 2019 - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5161
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign), skate vibes, doom days, kaotika (icons).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- EmptyVen 1 Nov 2019 - 22:41

Elle avait les yeux rivés entre son tatouage et les étincelles qu'elle aimait allumer dans son regard, souriant à chaque fois qu'elle le retrouvait en rentrant à l'appartement, ruant ses lèvres contre les siennes pour l'aimer dans les draps, pour effleurer son bras où dansaient le symbole de leur amour viscéral, Aelya gardant sa marque même au travail, n'ayant aucune envie de la cacher, éludant certaines questions indiscrètes pour se renfermer dans le secret le plus beau, celui qu'ils partageaient ensemble, eux seuls qui en connaissait la signification, les liant dans une complicité éternelle, réelle, irréversible. Elle traînait entre les murs de son cocon lors de son jour de repos, attendant avec impatience de tuer le temps avec l'amour de sa vie qui la tourmentait avec ses sms, l'informant qu'une surprise l'attendait. Elle était soudainement excitée, exaltée à l'idée d'avoir ses attentions alors qu'elle n'en demandait pas tant, Aelya restant irrévocablement amoureuse de l'homme de sa vie.

Alors qu'il lui avait annoncé être sur son départ du skate park, elle reçut l'appel inconnu d'un homme lui affirmant que son fiancé était mort, que sa dépouille résidait en Italie, l'homme pensant qu'Aelya se voyait maintenant comme une veuve esseulée dans son chagrin, alors que tout ce qu'elle ressentait était de la colère, lui qui avait eu une mort bien trop douce pour la saleté de son âme, l'homme au bout du téléphone lui affirmant qu'il avait été tué d'une balle dans la tête dans ce qui s'apparentait à un règlement de compte. Le cœur en peine, la rage au ventre, c'était comme si elle ressentait la brûlure de chaque coup qu'il lui avait porté, de chaque mot douloureux qu'il lui avait crié, du nombre de verres brisés contre lesquelles elle s'était écorchée dans ses chutes. En proie à l'angoisse, elle eut l'impression d'étouffer, de revivre tout le poids de sa rupture avec Niels, jusqu'à la soit disante grossesse de Sienna. Les larmes brulants ses yeux, elle se redressa, amère, Sienna dans le viseur de son esprit déchaîné alors qu'elle se prépara à sortir de l'appartement pour lui toucher deux mots, après avoir trouvé le coup de grâce, une lettre qui s'était faufilée entre les meubles de leur appartement où était inscrite son adresse postale, Aelya jugeant rapidement que Sienna avait toujours tout fait pour introduire ses choses dans leur cocon, comme pour créer une proximité qu'ils n'auraient jamais eu.

Se rangeant derrière le volant de sa voiture, elle rentra l'adresse dans son GPS, suivant les indications avant de se garer devant une maison, Aelya toquant à la porte fermement. À peine elle eut le temps de voir des cheveux blonds glisser entre l'ouverture de la porte qu'elle balança son poing devant elle, s'éclatant la main contre son visage dans le même temps, le nez de Sienna saignant suite au choc qui l'envoya valser par terre. Elle la menaça une dernière fois avant de partir, lui promettant de revenir la hanter si elle recommençait à se mettre entre elle et Niels avant de retourner dans sa voiture. Elle grimaca en regardant son poing, comprenant qu'elle l'avait sûrement blessé dans son coup vu la douleur qui irradiait dans son poignet dès lors qu'elle détendait ses doigts. Elle tenta de conduire sans alimenter sa souffrance, regardant l'heure qui avait tourné en comprenant que Niels devait l'attendre. En se garant devant l'immeuble, elle souffla, essayant de garder un air naturel pour ne pas gâcher l'ambiance de leur soirée, consciente qu'entre Evan et Sienna, son humeur en avait été chamboulé. Elle monta les escaliers pour finalement ouvrir la porte qui n'était pas fermée, Aelya de dirigeant vers le salon où elle trouva Niels, Hank s'agitant à sa venue.

- Hey bébé... Lança-t-elle, souriant légèrement en le voyant. Désolée, j'suis sortie faire un tour, j'ai été retenue, ajouta-t-elle, sans s'attarder. Tu m'as manqué amour... Souffla-t-elle, se blotissant contre lui en attrapant ses lèvres dans un baiser.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 4931
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack) ; solosands (sign), vocivus, hedgekey (icons)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- EmptyVen 1 Nov 2019 - 23:42

Il n’y avait rien de plus beau pour lui que de se réveiller chaque matin dans les bras de son amour, profitant des quelques minutes qu’ils avaient devant eux avant de se quitter pour la journée, à cause de leurs travails respectifs. Il avait eu du mal à se faire à l’idée qu’il la laisserait derrière lui lors de sa reprise, lui qui était resté collé à elle pendant cette parenthèse où il lui avait donné tout son temps pour pouvoir la retrouver. Parce-qu’après s’être séparés aussi longtemps, il était incapable de ne pas ressentir le manque, même pour quelques minutes, sentant cette vague de froid l’étreindre dés lors qu’il quittait leur cocon. Il avait profité de sa journée de repos pour aller skater, une heure tout au plus, demandé par son meilleur ami qu’il avait délaissé dans toute cette histoire qui lui avait puisé son énergie et son temps. Le coeur exalté par l’idée de retrouver Aelya après s’être dépensé, il était parti chercher la surprise qu’il lui avait promis, découvrant pour la première fois ces deux bracelets identiques réalisés par les mains du bijoutier, conformes à ce que Niels avait imaginé. Il avait soudainement hâte de voir le bras d’Aelya habillé de ce cadeau qu’ils partageraient tous les deux, qui portaient le symbole de cette vie qu’ils avaient décidé de mener tous les deux, leurs existences étroitement liées comme les cordes de ce bijou. Il était rentré avec cette boule au ventre, un mélange d’appréhension et d’inquiétude, lui qui n’avait pas eu de nouvelles d’Aelya depuis leurs derniers échanges de messages. C’était toujours compliqué pour lui de ne pas imaginer le pire, surtout après tout ce qu’ils avaient vécu, les déchirements, les ruptures et toutes ces fois où ils étaient passés à deux doigts de la mort. Parce-que ces souvenirs lui revenaient à l’esprit comme des flashs, lui rappelant que rien n’était éternel, qu’il ne pourrait jamais être certain que personne ne viendrait faire du mal à Aelya ou l’arracher à lui. La panique s’agita un peu plus dans son organisme déjà fébrile lorsqu’il passa la porte de leur appartement, se rendant compte qu’Aelya n’était pas là, elle qui lui avait pourtant écrit quelques heures plus tôt qu’elle l’attendrait à sa sortie du skate. Il avait tourné en rond dans l’appartement, cherchant à calmer ce qui était déjà chamboulé dans son corps, ressentant des sueurs froides à l’idée qu’il ait pu arriver quelque chose de grave à sa petite-amie. Il tenta une énième fois de l’appeler lorsqu’il entendit la porte d’entrée s’ouvrir et la voix d’Aelya résonner jusqu’à lui dans la seconde suivante. « Putain j’étais en flippe bébé… » Lâcha-t-il, soufflant de soulagement, balançant son portable dans le canapé pour venir vers elle. « Tu m’as pas prévenu, tu le fais toujours d’habitude. » Ajouta-t-il, liant ses bras autour d’elle, se calmant petit à petit en la regardant, son regard s’attardant sur ses lèvres qui ne tardèrent pas à rejoindre les siennes dans un baiser vif mais tendre. « Toi aussi tu m’as manqué. J’ai plus sué depuis que j’suis rentré que quand j’étais sur le skate… » S’amusa-t-il, tentant de faire redescendre sa tension, attrapant une nouvelle fois les lèvres de l’amour de sa vie. « Tu me préviens la prochaine fois, d’accord ? » Demanda-t-il, ses yeux cherchant les siens, lui transmettant toute l’inquiétude qu’il avait ressenti en la sachant sans lui, dans un monde qui lui paraissait toujours trop hostile. Il fit glisser sa main dans la sienne amoureusement, voyant les traits d’Aelya se contracter presque immédiatement. « Ça va pas bébé ? » Lâcha-t-il, concerné par l’expression de douleur qu’elle arborait, comprenant que son contact l’avait déclenché. Instinctivement, il baissa les yeux vers leurs doigts entrelacées, s’apercevant d’une rougeur sur ses phalanges. « Tu t’es blessée ? »

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5161
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign), skate vibes, doom days, kaotika (icons).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- EmptySam 2 Nov 2019 - 10:28

Elle avait l'impression de retrouver la vie dans son quotidien bercé par la présence de son unique amour, mettant en suspens le temps lui-même pour profiter pleinement de leur relation retrouvée, elle qui pouvait enfin l'aimer comme elle l'entendait, l'attirant constamment dans ses filets dès lors qu'il s'éloignait un peu trop dans le cadre de son travail, passant ses journées à tuer la distance dans des sms qu'elle ne cessait pas de lui envoyer pour ne jamais rompre leur lien, avant de le faire tomber dans une étreinte passionnée où leur passion se révélait. Elle l'aimait trop, et elle ne savait même plus quoi faire de ce trop plein d'amour qui explosait dans son cœur, elle qui l'avait maintenant officiellement dans sa peau, la seule image de ce tatouage suffisant à égayer son visage d'un sourire. Elle l'avait attendu à l'appartement, s'amusant à câliner leur chien pendant ce temps alors qu'elle crevait d'envie de le sentir contre elle, ses cellules manquant déjà cruellement de leur dose de Niels. Elle fut dans une humeur exaltée jusqu'à la réception de cet appel qui vint réanimer beaucoup de souvenirs, jusqu'à ce qu'elle ne repense à toutes ces épreuves qu'elle avait du subir pour avoir le droit de simplement faire ce qui était le plus naturel chez elle : l'aimer. Alors, sans réfléchir, elle s'était postée devant Sienna pour lui envoyer un bon coup de poing dans le visage, consciente que c'était tout ce qu'elle méritait après toutes les souffrances psychologiques qu'elle avait pu lui infliger, Evan n'étant plus là pour qu'elle daigne réfléchir à une bonne manière de se venger. Parce que dans le fond, quand Niels n'était pas là, personne n'était plus là pour panser ses blessures à vif et elle ne devenait plus qu'un amas fait de chair et sang rongé par la rage, par l'injustice qui battait dans ses veines. Elle avait déversé sa rancœur par la violence, et si elle s'était elle-même blessée dans le coup porté, elle se sentait maintenant mieux alors qu'elle regagnait sa voiture pour rejoindre son appartement. Elle ouvrit la porte d'entrée pour arriver jusqu'au salon, voyant Niels se précipiter contre elle, inquiet.

- Fallait pas bébé, j'vais bien... Le rassura-t-elle. Je sais mon cœur, j'ai oublié mon portable en partant, je suis désolée, ajouta-t-elle en l'étreignant contre elle, tendant sa nuque pour déposer un baiser sur ses lèvres, consciente qu'il avait raison, qu'elle le prévenait tout le temps avant de sortir dans une volonté de ne jamais l'inquiéter.

Elle pouffa légèrement de rire à sa remarque, un léger sourire se déployant sur ses lèvres.

- C'est que m'aimer c'est vraiment un sport extrême, répondit-elle, amusée, son regard amoureux se plantant dans le sien avant qu'elle ne succombe encore une fois à ses lèvres exquises. Promis, je voulais pas t'inquiéter comme ça mon cœur, lança-t-elle en grimaçant, culpabilisant à l'idée de l'avoir fait patienter dans une telle ambiance parce qu'elle savait exactement ce qu'il avait pu ressentir puisqu'ils étaient pareils sur ce point, angoissés à la seule pensée de se perdre.

Elle sentit sa main se faufiler dans la sienne sous l'effet de la douleur que ce contact pourtant doux avait déclenché, Aelya eut instinctivement un mouvement de recul. Elle hocha vivement la tête à sa remarque, tentant de faire bonne figure avant qu'elle ne suive son regard qui s'arrêta sur sa main blessée.

- Oh oui, rien de grave. J'ai cogné Sienna, lâcha-t-elle en haussant les épaules avec nonchalance. Je voulais pas ruiner l'ambiance en parlant d'elle, je voulais surtout qu'on puisse profiter de notre soirée, admit-elle en plissant les lèvres avant de soupirer. Evan est mort, c'est plutôt une bonne nouvelle. Mais en fait, je sais pas je me suis sentie mal. Ça a réveillé des trucs, avoua-t-elle, vulnérable, le regard fuyant.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 4931
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack) ; solosands (sign), vocivus, hedgekey (icons)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- EmptySam 2 Nov 2019 - 15:28

Dés lors qu’il la voyait s’éloigner, qu’il sentait la distance s’infiltrer entre leurs deux corps, Niels peinait à gérer sa panique, celle qui tournait en rond dans son esprit, ravivant les souvenirs de cette vie sans elle. Il ne se sentait plus capable d’affronter ça, conscient qu’il tenait debout sur un fil qui manquait à tout moment de rompre dés lors qu’on effleurait sa corde sensible. Il ne voulait plus vivre sans elle, sans la chaleur si réconfortante et bienveillante de son regard qui le faisait se sentir unique dés qu’elle le posait sur lui. Il aurait aimé qu’elle se sente spéciale comme elle parvenait à le faire avec lui, parce-qu’elle était sans doute la plus belle chose qui lui soit arrivée, le plus beau miracle, celui qu’il n’aurait probablement jamais espéré avoir un jour. Sans même s’en rendre compte, elle l’avait sauvé, et elle continuait encore de le faire. Il était rentré dans la précipitation après être passé par la bijouterie pour récupérer les bracelets qu’il avait fait concevoir, satisfait du résultat qu’il avait sous les yeux. Si l’excitation de lui offrir ce cadeau était palpable, Niels sentait aussi cette angoisse tirailler ses entrailles, la voyant grandir lorsqu’il passa le seuil de la porte, se rendant compte qu’Aelya n’était pas présente et qu’il n’avait surtout aucune idée d’où elle était. Il avait les yeux rivés sur son portable, attendant un signe de sa part qui n’arriva jamais, jusqu’au moment où il entendit la porte s’ouvrir. « Me refais plus jamais ça… J’étais à deux doigts de faire un infarctus là. » Souffla-t-il, exagérant ses propos pour lui signifier toute l’inquiétude qui l’avait animé pendant son départ. « J’vais finir par le greffer sur ton corps ton portable si tu continues à l’oublier. » Ajouta-t-il, se détendant à travers ces quelques mots plus légers, étreignant Aelya contre lui, ses lèvres caressant doucement les siennes dans ce baiser court et pourtant empli de cette chaleur qui le rassurait. Il haussa les sourcils à sa remarque, exagérant un hochement de tête avec un sourire amusé. « C’est pire que ça. Mais tu me tuerais si je te disais que c’est épuisant. » La taquina-t-il, acceptant son baiser, lui en redonnant un dans la foulée, un sourire malicieux égayant ses traits. « C’est pas grave… J’vais m’en remettre. Faudra juste que tu m’aides. » Ajouta-t-il, prenant une mine faussement innocente avant de faire glisser sa main dans la sienne, sentant immédiatement que quelque chose clochait lorsqu’il vit Aelya réagir vivement à ce contact. Il fronça les sourcils, peinant à comprendre la raison de ce mouvement de recul, jusqu’à ce que son regard ne finisse par s’arrêter sur sa main, Niels la questionnant dans la foulée. « Quoi ? » Lâcha-t-il dans la surprise, l’esprit rongé par les questions qui fusaient de part et d’autre, la laissant continuer à s’exprimer sans réellement parvenir à tout comprendre, encore sous le choc de la première information. « Attends, quoi ? Il est mort ?! » Dit-il, surpris par cette nouvelle bombe qu’elle venait de lâcher, laissant Niels dans l’incompréhension la plus totale. « Comment tu l’as su… ? » Souffla-t-il, son regard se plantant dans le sien, avant que sa main ne vienne prendre la sienne pour observer les dégâts que son geste avait provoqué. « T’avais prévu de le faire… J’aurais pu te dire n’importe quoi, t’y serais quand même allée. » Constata-t-il, en soupirant, conscient qu’il n’aurait rien pu faire pour l’arrêter, Aelya ayant ce désir de vengeance depuis le début. « Elle est folle… Elle aurait pu te faire du mal bébé, j’aurais fait quoi sans toi, moi ? » Souffla-t-il, la peine traversant ses iris alors qu’il s’imaginait que Sienna aurait pu vouloir la supprimer, comme elle en avait toujours eu envie.

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5161
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign), skate vibes, doom days, kaotika (icons).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- EmptySam 2 Nov 2019 - 16:44

Aelya brillait dans son amour pour Niels qui s'embrasait dans chaque étreinte dans lesquelles ils se retrouvaient pour mieux s'aimer, s'abandonnant dans ses bras sécurisants qui lui promettaient l'éternité, comme si un nouveau monde s'ouvrait à eux, les accueillant dans un cocon où la douleur n'existait plus et où elle profitait pleinement de la personne qu'elle aimait le plus sur Terre, sa peau se teintant au fur et à mesure de toutes les marques qu'il laissait sur son corps là où il n'y avait eu que des traces violacées représentatif de la violence que lui avait administré Evan, quand Niels ne la colorait que de toute son affection. Puis, la souffrance était venue la percuter par le biais de cette nouvelle qui aurait du l'apaiser, et qui à la place, avait ouvert les coutures de toutes les plaies que Niels avait fait cicatriser, la poussant dans les bras de ses démons les plus viles alors qu'elle avait directement trouvé l'une des inquisitrices de sa souffrance sans se poser plus de questions, oubliant jusqu'à même prévenir Niels de son départ dans l'élan de sa rage qui décimait tout sur son passage. Elle avait mal, et elle était persuadée que le coup de poing qu'elle lui envoya au visage se comparait à l'effet d'une caresse tant sa colère était aussi incisive que le désespoir que Sienna avait fait tourner dans son sang jusqu'à la priver d'air, jusqu'à habiller sa vie de ténèbres. Elle revint rapidement à l'appartement après coup, Aelya laissant l'adrénaline redescendre pour sentir sa main abîmée la lancer alors qu'elle poussa finalement la porte de leur appartement, son visage s'égayant de douceur en croisant le regard de l'amour de sa vie.

- T'es trop adorable de t’inquiéter comme ça quand même...
Avoua-t-elle en l'enlaçant plus fermement contre elle, avant de pouffer de rire à sa remarque. Greffe toi sur moi à la place de mon portable bébé, je préférerai, ajouta-t-elle, amusée, ses lèvres accrochant les siennes dans un baiser. Ouais... Je te tuerais d'épuisement c'est tout, comme ça on allie l'utile à l'agréable pour moi, s'amusa-t-elle, savourant son baiser. T'as l'air vraiment traumatisé en plus... J'vais tout faire pour te faire oublier tout ça. Je crois savoir comment, murmura-t-elle, son regard malicieux valsant entre ses lèvres et ses yeux.

Elle eut un léger mouvement de recul suite à la douleur qui irradia dans sa main à son contact, préférant lui expliquer ce qui lui était arrivé puisque de toute façon, elle n'avait rien à lui cacher si ce n'était qu'elle désirait profiter de la soirée avec lui plutôt que de s'épuiser dans les souvenirs qu'elle voulait occulter. Elle capta son regard de manière sérieuse à sa surprise, hochant la tête pour lui confirmer les faits.

- Ouais, il est mort. J'ai même pas eu le temps de le tuer moi-même, quelqu'un lui a collé une balle dans la tête à ma place, dommage,
admit-elle en serrant la mâchoire. Un flic m'a appelé au téléphone quand t'étais en chemin. Je crois qu'il pensait que je voulais le ramener pour qu'il soit enterrer en Australie et pas en Italie, mais j'en ai strictement rien à foutre. Du coup, ça s'est terminé assez rapidement, expliqua-t-elle en gardant un air détaché.

Elle le regarda prendre sa main dans la sienne, inspectant elle aussi les rougeurs qui résidaient autour de ses phalanges.

- Il le fallait, c'était qu'une question de temps avant que ça se passe, et là j'ai explosé
assura-t-elle, sure d'elle, consciente que Niels avait raison, qu'aucun mot n'aurait pu arrêter l'envie de vengeance qui était en route depuis un bon moment.

Son regard se teinta de douceur à ce qu'il vint ajouter, Aelya s'approchant de lui pour poser son autre main sur sa joue qu'elle caressa tendrement.

- Bébé... Elle a pas eu le temps de comprendre ce qu'il se passait qu'elle a déjà fini sonné,
lança-t-elle, légèrement amusée, cherchant à le détendre. Elle est peut-être folle, mais moi j'suis folle de toi amour... Je pouvais pas la laisser s'en tirer comme ça, ça m'a fait trop de mal d'être sans toi. Tu seras plus sans moi mon ange, j'te laisserai plus, affirma-t-elle amoureusement. Tu me le montres ce cadeau ? Proposa-t-elle, les yeux pétillants d'affection.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 4931
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack) ; solosands (sign), vocivus, hedgekey (icons)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- EmptySam 2 Nov 2019 - 18:27

Il rentrait chaque soir avec une seule idée en tête, celle d’aimer Aelya le plus fort possible, afin de rattraper le temps qu’ils perdaient lorsqu’ils n’étaient pas ensemble. Lorsqu’il la retrouvait, c’était son corps entier qui frémissait de bonheur, explosant contre le sien dans des étreintes dont eux seuls avaient le secret, Niels qui pouvait passer sa vie à dessiner le contour de ses courbes nues tant il était subjugué par leur beauté. C’était tout ce qu’il désirait jusqu’à la fin des temps, elle contre lui, leurs coeurs battant dans cette même harmonie. Il avait rapidement écourté sa séance de skate, ayant déjà du mal à rester plus de quelques heures loin d’Aelya quand il la savait chez eux, prenant le chemin du retour avec cette appréhension qui grandissait alors qu’il n’avait toujours pas eu de réponse de sa part. Le temps lui avait semblé être une éternité pendant cette attente où son angoisse s’était décuplée, n’ayant aucun retour de sa part, jusqu’à ce moment de délivrance où il l’entendit passer le seuil de la porte, lui expliquant qu’elle avait été retenue à l’extérieur. Si la tension était toujours palpable dans son regard, il chercha à s’apaiser contre elle, incapable de lui en vouloir pour si peu. « Alors j’aime pas trop être adorable si c’est ça… » S’amusa-t-il, déployant ses bras autour d’elle, appréciant cette étreinte qui le calmait. « Ça pourrait être une idée, ouais. Mais j’crois que tu serais quand même un peu moins soulée si c’était ton portable. » La taquina-t-il, ne pensant pas un seul mot de ce qu’il avançait parce-qu’il savait très bien qu’ils ne se plaignaient jamais d’être ensemble, eux qui pouvaient aisément rester collés l’un à l’autre sans ressentir la moindre lassitude. « J’peux pas te tenir tête à toi… » Souffla-t-il après l’avoir embrassé, faisant mine de se plaindre, son regard caressant tendrement le sien. « Ouais, fais moi oublier bébé. J’fais confiance qu’à toi pour ça. » Ajouta-t-il, captant la malice dans ses yeux qui dévoraient ses lèvres autant que les siens le faisaient, Niels venant chercher sa main dans laquelle il glissa amoureusement ses doigts, avant de se rendre compte que ce contact semblait douloureux pour elle. Il chercha les réponses à ses questions dans son regard, Aelya finissant par lui avouer qu’elle avait été régler le compte de Sienna, influencée par son désir de vengeance qui était remonté à la surface après qu’elle ait appris pour la mort d’Evan. « Putain… » Lâcha-t-il, regrettant lui aussi de ne pas avoir pu participer à cette mort qu’il avait souhaitée pour son pire ennemi, cet homme qui avait osé faire du mal à la femme qu’il aimait plus que tout au monde. Il hocha doucement la tête devant les explications d’Aelya, soupirant à ses mots qu’il comprenait. « Même s’il méritait de souffrir plus longtemps pour tout ce qu’il t’a fait, faut se dire qu’il viendra plus jamais nous faire du mal bébé. C’est tout ce qui compte. » Admit-il, d’un air assuré, serrant la mâchoire avant de s’intéresser de nouveau aux phalanges rougies de sa petite-amie. « T’as pas dû la rater… » Souffla-t-il, constatant que les marques sur sa main traduisaient la violence du coup qu’elle avait porté à son ex petite-amie. Il laissa son inquiétude redescendre, lui exposant les craintes qu’il avait ressenties, parce-qu’il savait très bien de quoi était capable Sienna, elle qui leur avait prouvé qu’elle était capable de tout, même du pire. Il esquissa un sourire à sa remarque, amusé et attendri par le comportement d’Aelya qui ne reculait jamais devant rien pour les protéger, appréciant les caresses qu’elle laissa sur sa joue. « Je sais bébé, mais j’aurais toujours peur pour toi, tu le sais… Je t’aime mon amour, j’veux plus jamais que quelqu’un tente de nous séparer. » Souffla-t-il, amoureusement, son regard pétillant à sa demande, ravi de voir qu’elle ne l’avait pas oublié. « T’as pas été super sage mais bon… j’peux faire une exception pour cette fois. » S’amusa-t-il, lui volant un baiser avant de prendre sa main pour l’inciter à s’asseoir dans le canapé. « Ferme les yeux bébé, je reviens tout de suite. » Il alla chercher l’écrin dans la poche de sa veste, revenant vers Aelya, appréhendant sa réaction alors qu’il déposa la boîte dans ses mains. « Tu peux regarder. » Souffla-t-il, s'asseyant à côté d'elle en la regardant ouvrir la boîte. « Ils ressemblent à ton bracelet, celui que tu m'as donné. J'voulais que t'en aies un toi aussi, parce-que je sais que t'y tiens beaucoup. Alors... j'en ai fait refaire deux, pour qu'on ait encore quelque chose en commun tous les deux... » Murmura-t-il, ses yeux rivés sur les bijoux.

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5161
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign), skate vibes, doom days, kaotika (icons).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- EmptySam 2 Nov 2019 - 19:47

C'était comme si elle s'enveloppait dans une pluie d'étoiles filantes, celles qu'elle retrouvait dans son regard quand il la regardait, quand il lui disait des mots d'amour, comme une douce mélodie qui caressait ses tympans en mal de sa voix qui l'avait quitté pendant trop longtemps, comme l'espoir qu'on lui avait directement arraché à même son coeur, Aelya se retrouvant avec un trou dans la poitrine, s'effondrant sur lui-même dans un tourbillon noir qui avait menacé de l'aspirer toute entière, ne lui promettant qu'une errance dans une vie ombragée par son propre désespoir, avec le seul mirage de l'amour de sa vie au fond de cet entonnoir au bord à vif, s'habituant à cette douleur de plus en plus présente. Elle avait eu besoin de défouler ce trop plein émotionnel contre le visage de celle qui avait tenté de lui dérober son plus beau trésor, se retrouvant avec quelques dommages qui ne seraient jamais comparables à ce qu'elle avait failli perdre. S'approchant de l'amour de sa vie, elle déroula ses bras autour de lui, un tendre sourire à sa remarque.

- T'façon t'es adorable sans faire aucun effort toi,
lâcha-t-elle en roulant des yeux, amusée. T'as raison, t'es trop encombrant toi, ça m'embêterait trop d'être collée à toi pour de vrai... Répondit-elle en ironisant, rentrant dans son jeu. Tiens moi jamais tête mon bébé, tu perdras toujours à ça, s'amusa-t-elle en attrapant ses lèvres de manière joueuse pour déposer un baiser vif.

Elle acquiesça à sa rétorque, son regard s'illuminant de malice et de désir alors qu'elle se mordit la lèvre inférieure discrètement, juste pour lui donner un avant goût de tout ce qu'elle avait en tête, avant de se refroidir à la vive douleur qu'elle ressentit à la main quand il la toucha délicatement, Aelya expiant tout ce qu'il s'était passé, le coeur encore lourd de tous ces drames qu'elle portait sur les épaules, consciente que Niels pouvait également souffler suite à l'annonce de la mort d'Evan.

- C'est ce que je me dis. Sur le coup ça m'a pas suffit de me dire ça. Mais c'est fini bébé, ouais,
lâcha-t-elle en hochant légèrement la tête, tentant de s'imprégner ses derniers mots dans son propre esprit pour apaiser son âme tourmentée, rigolant légèrement en revoyant le visage amoché de Sienna. Nan, je l'ai pas loupé, elle doit avoir le nez cassé, s'amusa-t-elle cyniquement en regardant sa main abîmée avec Niels.

C'était le moindre mal pour tout ce qu'elle leur avait fait subir, Aelya prenant ses responsabilités pour les venger tous les deux, parce qu'ils étaient une seule et même personne, Niels représentant sa moitié sans laquelle elle n'était plus elle-même. Elle s'était approchée davantage de son corps pour planter son regard dans le sien, dans le désir d'apaiser sa peine pour le rassurer, pour apaiser ses craintes.

- J'ai toujours peur pour toi aussi, mais on est en sécurité justement maintenant. Fallait qu'elle comprenne qu'elle peut pas s'attaquer à la meilleure équipe du monde,
lança-t-elle, attendrie par le portrait qu'elle dépeignait d'eux, s'intéressant finalement à sa surprise qui attendait, le regard illuminé dans l'excitation. Tu m'aimerais pas autant si j'étais sage, se justifia-t-elle avec un air innocent sur le visage, répondant à son baiser avant de le suivre pour s'asseoir sur le canapé.

Elle s'exécuta à sa demande, fermant ses yeux, le sourire aux lèvres alors qu'elle l'attendait impatiemment, sentant qu'il avait posé un petit objet entre ses mains qu'elle découvrit en ouvrant de nouveau les yeux à son autorisation. Elle tira délicatement sur l'écrin pour en laisser jaillir son trésor, ses sourcils s'arquant dans la surprise alors qu'elle vit deux bracelets se chevaucher, écoutant les explications de son amour alors que son visage s'égaya dans la tendresse.

- Ils sont magnifiques mon coeur. C'est une trop bonne idée que t'as eu là. C'est trop beau comme cadeau,
murmura-t-elle, touchée par ce geste qui représentait tout pour elle parce qu'il avait cerné son attachement à son bracelet. T'es le meilleur, merci mon amour, avança-t-elle en laissant l'écrin sur ses jambes, ses mains venant encadrer son visage pour lui donner un baiser amoureux. J'adore savoir qu'on est liés par nos tatouages, par nos bracelets... J'aime trop, ajouta-t-elle entre deux baisers. Je t'aime, je t'aime, je t'aime beaucoup trop mon bébé, dit-elle en parsemant son visage de vives pressions amoureuses.

Elle prit le bijou dans ses mains avant d'inviter Niels à tendre son bras pour le lui mettre, sentant sa douleur irradiée après avoir réussi à l'accrocher.

- Tu me le mets bébé ? Après j'vais aller prendre de la glace pour ma main qui a bien travaillé,
rigola-t-elle.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 4931
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack) ; solosands (sign), vocivus, hedgekey (icons)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- EmptySam 2 Nov 2019 - 21:17

Il passerait sa vie à s’inquiéter pour elle, lui qui ne pourrait jamais accepter qu’on ne vienne à lui arracher la plus belle relation qu’il n’ait jamais eue, ce trésor qu’il détenait entre ses mains et qu’il désirait protéger envers et contre tout. Ils étaient identiques à ce niveau, conscients du danger qui les entourait et qui avait de nombreuses fois tenté de les engloutir, sans réellement y parvenir. Le coeur en peine à l’idée qu’Aelya ne soit pas en sécurité, il s’était précipité jusqu’à leur appartement, cherchant à rester calme même si tout en lui semblait crier au désarroi, jusqu’à ce qu’Aelya ne finisse enfin par rentrer, apaisant les tourments de Niels qui s’avança vers elle. « Ça te dérange tant que ça ? » S’amusa-t-il en détaillant son expression, pouffant à sa remarque. « J’savais bien que tu finirais par te lasser. J’comprends, faut du courage pour me supporter tout le temps. » Ajouta-t-il, continuant le jeu en levant les yeux au ciel, avant de sourire aux remarques qu’elle apporta, Niels laissant ses yeux glisser avec envie jusqu’à ses lèvres. « J’accepte la défaite quand c’est avec toi… » Souffla-t-il, se sentant frémir de désir devant cette lèvre qu’elle mordilla, Niels sachant très bien qu’elle le tentait, parvenant à faire naître ces images brûlantes dans son esprit rien que par la profondeur de son regard qui semblait sonder son âme. Sa main parvint jusqu’à la sienne, la retirant brusquement lorsqu’il comprit qu’elle souffrait, cherchant immédiatement à savoir la raison de sa douleur. Il ne s’était certainement pas attendu à entendre toutes ces informations d’un seul coup, lui donnant cette impression qu’il avait loupé un épisode. « C’est du passé. J’veux plus que ça nous gâche notre vie… J’vais te faire oublier mon amour. » Souffla-t-il avec tendresse, tentant de se convaincre qu’ils parviendraient rapidement à oublier cette période de leur vie où ils avaient vécu le pire, dans les bras d’autres conjoints qui n’avaient jamais su leur apporter ce qu’ils avaient lorsqu’ils étaient ensemble. Il esquissa un sourire amusé à sa rétorque concernant Sienna, Niels faisant délicatement glisser la pulpe de ses doigts sur ses phalanges. « Elle a encore moins de choses pour elle comme ça. » Ajouta-t-il, conscient que ce genre de remarque plairait à Aelya qui n’avait jamais pu voir Sienna en peinture. Il expia finalement tout ce qu’il avait sur le coeur, cette peur qui semblait éternelle lorsqu’il pensait à elle, au fait qu’il n’était pas en mesure de la protéger comme il l’aurait souhaité, parce-qu’il leur était tout simplement impossible de rester ensemble à chaque instant. Il hocha doucement la tête à ses mots emplis de bon sens, appréciant la proximité de son corps collé au sien, Niels ayant toujours l’impression que sa chaleur était l’un des remèdes à ses angoisses sourdes. « Je veux te protéger le plus possible bébé. On sait jamais ce qui peut arriver… Mais ouais, elle a eu tort de penser qu’on pouvait être séparés. » Souffla-t-il, déposant un baiser sur sa joue avant de sourire malicieusement à sa demande, exalté à l’idée de lui donner ce cadeau qu’il avait préparé dans le plus grand des secrets. « C’est pas faux. » Répondit-il, elle qui savait parfaitement qu’il avait toujours été séduit par son tempérament de feu qui la poussait parfois à prendre des décisions hâtives. Il la laissa s’asseoir dans le canapé, s’occupant d’aller chercher l’écrin qu’il comptait lui offrir, revenant vers elle, son coeur battant fort dans sa poitrine. Il lui donna le feu vert pour ouvrir les yeux et découvrir ces deux bracelets qu’ils partageraient, lui expliquant sa démarche et l’idée qui l’avait poussé à lui faire ce cadeau. Il détailla ses traits, cillant devant son expression qui avait changé, comblé par le fait de la voir heureuse à l’idée de porter ce bijou à son poignet. « C’est à ta hauteur mon amour. J’voulais que ça soit quelque chose de spécial… Ça nous représente tous les deux alors… ça l’est forcément. » Souffla-t-il, tendant la nuque pour apprécier son baiser qu’il prolongea un peu plus, souriant contre ses lèvres. « J’suis content que ça te fasse plaisir mon bébé. C’est tout ce que je voulais. » Lui répondit-il, encore trop occupé à l’embrasser, souriant amoureusement en sentant ses lèvres embrasser vivement son visage. « Je t’aime moi aussi. Et j’aime beaucoup trop quand tu me couvres de bisous. » Lâcha-t-il, baissant les yeux vers les mains d’Aelya qui s’étaient emparées du premier bracelet pour le nouer à son bras, hochant la tête à sa demande pour qu’il puisse en faire de même. « Voilà. Il est parfait sur toi. » Ajouta-t-il tendrement, regardant leurs poignets assortis, leurs âmes de nouveau liées par ce symbole fort. « Bouge pas, j’vais te chercher ce qu’il faut. Faut bien que ton homme prenne soin de toi. Surtout que pour une fois, c’est pas moi qui rentre blessé. » Dit-il, lui volant un baiser avant de se diriger vers la cuisine où il se saisit d’une poche de glace, la ramenant à Aelya pour apaiser sa douleur. « J’aime pas savoir que t’as mal comme ça. » Grimaça-t-il, posant ses yeux sur les rougeurs de sa peau.

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5161
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign), skate vibes, doom days, kaotika (icons).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- EmptySam 2 Nov 2019 - 22:32

Elle n'avait jamais prévu de partir précipitamment à la recherche de sa vengeance à assouvir, comprenant que ses cellules avaient débordé de rage sous l'effet de toutes ces petites choses qui lui avaient rappelé ses anciens tourments, comme un livre qu'elle aurait voulu brûler pour de vrai, pour également effacer les marques violentes qui jonchaient son âme laissée en cendres dans les mains de Niels qui avait tenté dès leur retrouvaille à la faire renaître. Et comme à son habitude, il y était arrivé, malgré quelques séquelles qui lui revenaient à l'esprit, comme aujourd'hui.

- Ça me dérange que tu sois doué pour être aussi irrésistible tout le temps, se plaignit-t-elle, joueuse. Carrément, je plains vraiment la petite amie qui doit te supporter tous les jours, ajouta-t-elle, amusée, captant son regard espiègle puis envieux valser sur ses traits, animant le désir qui perlair dans ses yeux alors qu'elle l'admirait. J'aime bien la défaite dans un lit moi... Renchérit-t-elle, un sourire en coin sur les lèvres.

Elle le cherchait, le tentant pour qu'il vienne se réfugier dans ses filets qu'elle aimait entremêler autour de son cœur, oubliant l'espace d'une seconde d'où elle revenait avant que la douleur lancinante de ses phalanges ne viennent la rappeler à l'ordre, poussant Aelya à tout raconter devant la réaction troublée de Niels.

- Fais moi oublier mon bébé... Y'a que toi qui le peut. On se concentre sur notre vie à deux maintenant, affirma-t-elle tendrement, déterminée à laisser cette mauvaise passe derrière eux pour voir briller leur avenir, pouffant de rire à la critique de Niels portée sur Sienna, égayant un large sourire sur ses lèvres. J'aime quand tu dis ça bébé. Elle t'aura jamais de toute façon. Je te laisse à personne, t'es mon trésor à moi, répondit-elle amoureusement.

Entendant la peur dans sa voix, elle avait rompu la distance pour se blottir contre lui, cherchant à rassurer ses angoisses les plus ancrées dans son organisme.

- Tu fais que ça bébé prendre soin de moi, me protéger, m'aimer... T'as pas besoin de te mettre autant de pression sur les épaules pour assurer mon bonheur. T'es parfait amour, l'apaisa-t-elle en caressant doucement son dos dans leur étreinte. On est inséparables et tu m'es indispensable, ajouta-t-elle tendrement, appréciant son baiser sur sa joue.

Elle lui envoya un clin d'œil à sa rétorque, excitee à l'idée de découvrir son cadeau dont elle avait essayé pendant quelques heures d'en avoir quelques informations sans jamais que Niels ne lui donne ne serait-ce qu'un indice, animant sa curiosité. Assise sur le canapé, elle ouvrit finalement les yeux pour découvrir ce qu'il avait placé dans ses mains, un écrin contenant deux bracelets faits à partir du sien qu'elle avait offert à Niels, touchée par la signification de son geste qui comptait énormément à ses yeux, les yeux brillants d'affection pour l'amour de sa vie.

- T'as raison mon cœur. On est spéciaux. Je suis folle amoureuse de toi si tu savais... Souffla-t-elle, son cœur battant la chamade devant la beauté des bracelets qui représentaient leur amour, fondant sur ses lèvres qu'elle devora avec affection. C'est magnifique, t'as géré, le complimenta-t-elle, enjouée, enfermant son visage dans des baisers vifs, souriant à sa remarque. Je vais te couvrir de bisous toute la soirée là, et même toute ta vie, ajouta-t-elle, joueuse et attendrie.

Elle accrocha son bracelet autour de son poignet, lui demandant d'en faire de même, regardant avec admiration leurs bras animés les mêmes symboles forts de leur relation.

- Il est parfait sur nous, le corrigea-t-elle affectueusement, souriant devant l'initiative attentionnée de Niels visant à la soigner. Je préfère qu'on échange les rôles, j'aime pas te voir abimé bébé. Et c'est pas désagréable d'être soigné par tes belles mains en plus, lança-t-elle, amusée, répondant à son baiser avant de le laisser partir dans la cuisine pour finalement revenir quelques secondes plus tard avec une poche glacée. Ça va aller bébé, c'est pas grand chose, le rassura-t-elle, le laissant poser la glace sur sa main posée sur sa cuisse. Tu sais ça m'a vraiment fait du bien de lui envoyer un coup de poing, ça valait le coup. T'es pas trop triste pour ton ex ? S'amusa-t-elle malicieusement, frissonnant en sentant le froid se déverser sur sa main. Va falloir me réchauffer bébé après ça. J'suis gelée là, se justifia-t-elle, l'air de rien, son autre main glissant doucement sur la cuisse de Niels. On peut se poser devant un film si tu veux ? On peut toujours espérer battre notre record, lâcha-t-elle, espiègle.


__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 4931
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack) ; solosands (sign), vocivus, hedgekey (icons)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- EmptySam 2 Nov 2019 - 23:29

C’était toujours compliqué pour lui d’imaginer qu’Evan avait pu la séduire au détour de ce verre qu’ils avaient partagé avec que Niels ait décidé de rompre avec elle, jugeant que c’était ce qu’il y avait de mieux à faire pour qu’elle puisse s’en sortir. Parce-qu’il était fou de jalousie à l’idée que cet homme ait touché son plus beau trésor, posant ses mains salies par le crime sur sa peau qui méritait bien plus d’attention. Et tout ce qu’il désirait à présent, c’était de rattraper tout ce temps où il n’avait pas pu le faire par lui-même, Niels ne vivant que pour elle, pour la voir se sentir heureuse et en sécurité dans ses bras. « Pourtant j’suis qu’à toi… ça devrait pas trop être un problème. » Souffla-t-il, avec cet air joueur, levant les yeux au ciel en faisant mine d’être offusqué à sa remarque. « T’es censée me dire que j’suis l’homme le plus facile à vivre au monde. » Bouda-t-il, avant de laisser son regard rejoindre le sien, animé par le désir qu’elle faisait déjà naître en lui avec ses sous-entendus. « Ça me déplaît pas non plus… » Murmura-t-il, rentrant dans son jeu, irrévocablement attiré par elle, par cette malice qui le rendait dingue et qui faisait d’elle la femme la plus intéressante à ses yeux, celle avec qui il souhaitait tout partager. Il comprit à travers ses mots qu’elle avait cédé à son désir de vengeance, se rendant directement chez Sienna pour laisser parler sa colère qui se répercuta directement sur son visage. « On va penser qu’à nous maintenant. J’te le promets. » Souffla-t-il, ses bras toujours déployés autour de son corps, le ramenant contre le sien pour lui montrer qu’ils seraient désormais tous les deux, aussi longtemps qu’ils le souhaiteraient. « J’veux être à personne d’autre qu’à toi mon amour. Continue de vouloir que moi. » Ajouta-t-il, avec ce regard amoureux, puisant sa force dans l’amour qu’elle lui donnait depuis tout ce temps, sans même compter. Il laissa parler son coeur, évoquant son désir de la protéger et ne jamais reculer devant l’adversité. « J’me mets la pression parce-que j’ai rien vu quand il te faisait du mal… J’ai pas pu te protéger, et je m’en voudrais toute ma vie. » Lâcha-t-il, peiné, se remémorant le choc qu’il avait ressenti en voyant sa peau ornée d’hématomes, son corps entier se voyant empli d’une forme de culpabilité qui n’avait toujours pas disparu depuis. Il ferma les yeux en profitant de son étreinte réconfortante, frissonnant au passage de ses doigts dans son dos, avant de se décaler d’elle pour pouvoir lui apporter la surprise qu’il lui avait préparée. Il avait senti son coeur s’emplir de joie face à sa réaction, ne se lassant pas de la regarder, observant ses yeux pétiller de joie. « Je t’aime encore plus. T’imagines même pas à quel point. » Souffla-t-il, une lueur amoureuse traversant son regard alors qu’il intercepta son baiser, son visage tendrement encadré entre les mains délicates de sa petite-amie. « Tu peux pas me faire plus plaisir. » Ajouta-t-il, avec un sourire empli de satisfaction, se délectant de ce sentiment qui le prenait aux tripes, comme s’il avait l’impression de répondre à son rôle, celui qui visait à la rendre heureuse. « Ouais bébé, fais ça. N’oublie pas que j’suis traumatisé par ton absence de nouvelles. » Dit-il malicieusement, profitant du contact vif et tendre de ses lèvres sur son visage avant de laisser Aelya attacher le bracelet à son poignet, Niels en faisant de même dans la foulée. Il lui adressa un sourire à sa remarque, ne pouvant pas la contredire, conscient qu’ils porteraient tous les deux fièrement ce bracelet, le symbole même de cet amour qu’ils partageaient. « Si tu veux mes mains sur ton corps, t’as juste à demander. On est pas obligés d’en arriver là pour que je te touche. » La reprit-il, amusé, Niels se levant finalement pour chercher de quoi apaiser la douleur, regardant avec cette mine concernée son poignet qui semblait la lancer de douleur. « Si jamais t’as trop mal dans la soirée, je t’amène à l’hôpital pour faire une radio. Ça se trouve que c’est plus grave que tu le penses. » Lâcha-t-il, inquiet, l’écoutant lui avouer qu’elle ne regrettait pas son geste, pouffant de rire à sa question. « J’ai pas l’ombre d’un regret pour elle. Elle mérite ce qu’elle a eu. » Répondit-il, arquant un sourcil joueur aux mots d’Aelya, ayant déjà décelé cette lueur féline qui dansait dans ses yeux. « J’te laisserai pas avoir froid, t’inquiète pas pour ça. » Murmura-t-il, regardant sa main glisser sur sa cuisse, hochant la tête à sa proposition. « Ouais c’est une bonne idée. J’aime bien les défis en plus. » Rétorqua-t-il, malicieux, attrapant la télécommande avant de s’allonger dans le fond du canapé, sur son flanc, de manière à ce qu’Aelya puisse venir se blottir contre lui. Il fit glisser un plaid sur leurs deux corps, choisissant un film à l’aide de sa petite-amie. « On est bien là. » Souffla-t-il, déposant un léger baiser sur sa nuque, sa main venant doucement caresser son ventre, remontant jusqu’à ses côtes. « T’as encore froid…? » Murmura-t-il à son oreille, faisant mine de s’intéresser au film qui défilait sous ses yeux.

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5161
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign), skate vibes, doom days, kaotika (icons).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- EmptyDim 3 Nov 2019 - 11:47

Elle n'avait jamais appartenu à quelqu'un d'autre qu'à Niels, même quand elle s'était laissée aller dans les bras d'Evan qui l'avait maintenu dans un étau toxique où son espoir avait étouffé dans cet arrière goût de cyanure qu'il avait laissé sur ses lèvres. Il lui avait arraché son souffle de vie, vidant ses stocks en la privant de ses souvenirs avec Niels, son amour dont elle avait gardé son image dans la profondeur secrète de son âme, là où tout ce qu'ils avaient avait toujours été en sécurité.

- Ca l'est parce que y'a toujours trop de femmes qui te tournent autour, t'attires tout le monde toi,
lança-t-elle en soupirant, un peu jalouse de toutes ces âmes qui se laissaient happer par sa lumière qu'elle voulait être la seule à posséder. T'es mon bébé d'amour le plus chiant à vivre au monde, contente-toi de ça, le taquina-t-elle en venant mordiller sa lèvre inférieure, joueuse, plantant son regard dans le sien où dansait tous ses désirs qui répondaient au sien, elle qui sentait déjà son coeur s'emballer par la proximité de sa peau.

Abîmée par la violence de ses images qui l'avaient conduit à exploser contre le visage de Sienna, elle sentait la douleur physique de ce coup valser dans ses nerfs, consciente que les stigmates de cette confrontation était moins fortes que tout ce qu'elle portait dans le coeur par sa faute et qui avait animé sa peur de le perdre.

- J'ai peur que ça nous arrive encore mais j'te laisserai pas m'échapper,
avoua-t-elle dans une promesse qu'elle scella en resserrant son étreinte autour de son corps. J'voudrais toujours que toi. J'espère que tu te lasseras jamais de moi, admit-elle, captant son regard alors qu'il se confiait à coeur ouvert sur ses regrets. T'as rien vu parce que j'ai rien voulu te montrer bébé. C'est pas ta faute, j'ai tout fait pour cacher ça. Parce que je savais que tu serais capable du pire et c'était pas concevable... Avoua-t-elle, l'estomac noué dans les souvenirs qui remontaient encore dans son esprit, comme si elle pouvait encore sentir la brûlure fantôme de ses hématomes qui avaient disparus sur sa peau sous la douceur de ses lèvres.

Elle caressait tendrement son dos, laissant courir des douces pressions sur chacune de ses fêlures qu'elle essayait d'apaiser dans la déclaration de son amour inépuisable. Elle sourit de manière amoureuse à sa remarque qui répondait à la sienne, attrapant ses lèvres dans un baiser évocateur de toute l'affection qu'elle possédait pour lui alors qu'il lui avait offert l'un des plus beaux cadeaux qu'il aurait pu lui confier.

- C'est toi qui me fait plaisir là, t'es un homme parfait,
ajouta-t-elle tendrement touchée, avant de légèrement rire entre chaque baiser qu'elle déposait sur son visage. J'vais essayer de me rattraper bébé, t'as besoin d'un lourd traitement à base de bisous pour guérir, s'amusa-t-elle avant d'attacher son bracelet à son poignet, l'air satisfait, le regardant faire de même à son tour avant de capter son regard de manière joueuse. Touche-moi tout le temps alors. Tu peux commencer maintenant d'ailleurs, ajouta-t-elle, le regard égayé par l'envie alors qu'il s'en alla chercher de quoi apaiser sa douleur, secouant vivement la tête à sa proposition. J'ai aucune envie de passer ma soirée avec toi à attendre pour faire une radio. On verra demain si ça va pas mieux, d'accord ? Lança-t-elle, s'attendrissant devant son inquiétude. Elle méritait un deuxième coup de poing mais j'ai besoin d'une main valide pour te toucher quand même, avança-t-elle, espiègle, ses yeux se teintant de malice à sa remarque. J'ferai en sorte que tu te refroidisses pas trop toi aussi t'inquiètes pas, renchérit-elle avec un clin d'oeil, sa main glissant doucement sur sa cuisse, Aelya souriant lorsqu'il acquiesça à sa proposition, un air de défi traversant ses traits.

Elle s'allongea sur son flanc, le dos contre le torse de Niels, le laissant lancer le film qu'ils avaient choisi alors qu'il déploya un plaid sur leurs corps collés.

- Plus que bien. Tu tiens vraiment chaud en plus,
ajouta-t-elle en souriant, frémissant à la sensation de son baiser sur sa nuque et à sa main qui vint se loger sur son abdomen. J'commence tout juste à me réchauffer là... Lança-t-elle l'air de rien, l'incitant à continuer dans leur jeu.

Elle faisait mine de s'intéresser au film, peinant à concentrer son attention sur autre chose que sur le corps de Niels qu'elle sentait dans son dos, ses courbes venant se blottir contre son bassin.

- J'ai besoin de câlins...
Souffla-t-elle en prenant son bras pour l'attirer davantage contre elle, plaçant sa main sur sa poitrine de manière faussement innocente.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 4931
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack) ; solosands (sign), vocivus, hedgekey (icons)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- EmptyDim 3 Nov 2019 - 15:23

Il aurait sans doute aimé la sortir de l’étreinte toxique d’Evan avant qu’il n’ait le temps de réduire son âme à néant, de la posséder au point où sa seule défense n’avait été que la résignation. Lorsqu’il y pensait, son coeur se resserrait dans sa poitrine, comme si on essayait de l’empêcher de respirer normalement, parce-qu’il n’y avait pas pire sensation de savoir qu’il l’avait laissé dépérir dans les bras de son bourreau. Il l’écouta expier ces quelques mots qui faisaient écho à ce qu’il ressentait quand il imaginait un autre homme s’approcher de sa perle rare, secouant la tête pour la rassurer. « C’est bizarre parce-que moi, j’en vois toujours qu’une. Les autres existent pas quand je te regarde. » Souffla-t-il amoureusement, son regard se voulant tendre. Il prit une mine faussement déçue à sa remarque, la laissant mordiller sa lèvre alors qu’il fit glisser ses mains sur sa taille, en profitant pour lui voler un baiser. « J’ai pas le choix on dirait. » S’amusa-t-il, s’intéressant à cette main qui semblait lui faire mal, Aelya lui admettant qu’elle avait finalement rencontré Sienna pour la mettre en garde de ne plus s’approcher d’eux. Ses bras vinrent la recouvrir lorsqu’elle colla son corps au sien, Niels lui glissant des mots doux à l’oreille, ceux qui lui promettaient qu’ils ne seraient plus jamais séparés. « Ça nous arrivera plus bébé. Si y’a encore quelqu’un qui nous fait du mal ici, j’te prends avec moi et je t’emmène à l’autre bout du monde. On sera tranquille comme ça. » Murmura-t-il, sur un ton léger, cherchant à désépaissir cette tension encore bien présente, Niels déposant ses lèvres sur son front. « Jamais mon amour. Je t’aime beaucoup trop pour m’imaginer sans toi. » Et c’était une vérité qu’il avait appris à accepter avec le temps, conscient qu’il ne serait jamais complètement lui sans la femme qu’il aimait profondément. « J’sais pas… j’ai dû mal à me dire que j’y suis pour rien. Ça me fait mal de savoir que t’as vécu tout ça… » Avoua-t-il, conscient que la peine qu’il ressentait était bien moindre à côté de la douleur qu’avait subi sa petite-amie, dans un quotidien rongé par la violence et la domination d’Evan qui n’avait jamais su lui apporter autre chose que de la souffrance. Il se blottit contre elle, trouvant son réconfort dans la douceur de ses caresses qui faisaient parsemer sa peau de frissons, dans ce silence qui était gonflé de l’amour qu’ils se portaient mutuellement. Il alla lui chercher son cadeau quelques instants plus tard, tombant amoureux de sa réaction qui ne pouvait pas lui faire plus plaisir, son coeur comblé de joie. « J’suis ton homme. » La reprit-il, avec ce sourire malicieux qui vint s’agrandir lorsqu’elle l’embrassa vivement sur le visage, se mordant la lèvre devant cette tonne d’affection dont il raffolait. « Y’a pas d’autres traitements qui marcheraient sur moi en plus. » Se justifia-t-il, amusé, l’aidant à attacher son bracelet après qu’elle en ait fait de même avec le sien, son sourcil se arquant d’intérêt à sa remarque suivante. « Tu me laisses aller te chercher la poche de glace et après j’suis tout à toi. » Ajouta-t-il, lui lançant un clin d’oeil malicieux, revenant comme prévu avec la glace pour apaiser sa douleur, l’air toujours inquiet lorsqu’il regardait son poignet. « Bon ok… si tu veux. Mais si ça va pas, on y va à la première heure. » Négocia-t-il, conscient qu’elle avait prévu autre chose pour eux que de passer leur soirée dans la salle d’attente de l’hôpital. « C’est une excuse valable, j’peux pas t’en vouloir. » Rit-il, observant ses doigts remonter sur sa cuisse, son rythme cardiaque s’emballant déjà devant la profondeur de son regard. Il prit place sur le canapé après qu’elle lui ait proposé de regarder un film, la laissant venir contre son torse qui l’accueillait chaleureusement alors qu’il lança le film dans le même temps, déjà bouleversé par la proximité de leurs corps. « Ouais on me le dit souvent. » La taquina-t-il, l’embrassant une nouvelle fois dans le cou pour se faire pardonner de cette plaisanterie qui éveillerait sa jalousie. « J’vais continuer alors. » Souffla-t-il, sa main remontant doucement sous son haut pour caresser sa peau, s’arrêtant à la limite de sa poitrine. Il se mordit la lèvre, en profitant qu’Aelya soit dos à lui, esquissant un sourire à sa remarque qui l’attirait un peu plus contre elle. « T’es en manque d’amour mon bébé… ? » Murmura-t-il amusé, sa main se retrouvant sur sa poitrine qu’il ne tarda pas à caresser, la main d’Aelya surplombant toujours la sienne. « C’est vrai qu’il fait chaud là… » Il se suréleva légèrement, assez pour plonger son visage dans le cou de son amour qu’il parsema de douces pressions, sa main descendant progressivement vers le bas de son corps, puis légèrement en dessous de son nombril. « Tu te sens mieux mon ange… ? »

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5161
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign), skate vibes, doom days, kaotika (icons).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- EmptyDim 3 Nov 2019 - 16:53

Elle était consciente qu'elle avait joué avec le feu en prenant la décision de rester sous l'emprise d'Evan plutôt que de prendre le risque de partir plus tôt, tout ça parce qu'elle avait eu plus peur des conséquences portées sur Niels que sur sa propre vie, en sachant que toute façon la sienne était étroitement liée à celle de son âme-sœur et qu'elle était incapable de respirer sans lui, elle qui aurait culpabilisé à la seule idée de mettre sa vie en danger, Aelya qui faisait naturellement tout pour préserver le doux son de ses battements cardiaques.

- Y'a plus rien qui existe quand j'suis avec toi. Tout disparaît, y'a plus que toi que je vois, que j'aime, ajouta-t-elle amoureusement, attendrie par ses mots avant de légèrement rire à sa mine dépitée, secouant la tête de manière joueuse pour appuyer sa rétorque, ses lèvres accueillant les siennes dans un baiser alors qu'il porta son regard sur sa main blessée, celle qui avait remis à sa place son ennemie jurée, Aelya enfouissant son visage contre son torse. J'adore l'idée, j'serais chez moi partout tant que t'es là de toute façon. Si tout le monde est contre nous, on peut toujours quitter ce monde et aller ailleurs tant qu'on reste ensemble, lança-t-elle sur un ton léger, fermant les yeux au doux baiser déposé sur son front, à ses mots d'amour qui réveillaient son cœur, Aelya ayant toujours peur qu'il ne rencontre une femme avec plus d'atouts qu'elle. Amour... C'est pas toi qui a choisi Evan, et c'est pas toi qui l'a obligé à me faire tout ça. T'y es pour rien et t'aurais rien pu faire mon bébé. Je vais mieux maintenant que je t'ai retrouvé. T'as juste à rester avec moi pour toujours et je serais heureuse, le rassura-t-elle amoureusement.

Elle avait mal de sentir sa culpabilité, lui qui avait toujours tout fait pour égayer son visage de bonheur, lui qui l'aimait sans compter et qui lui donnerait sa vie sans sourciller. Elle voulait effacer la moindre trace de tristesse par le biais des douces caresses de ses doigts avant qu'ils ne décident de se concentrer sur la surprise de Niels, ses traits s'étirant dans de la joie mêlée à de la tendresse.

- Je suis fière que tu sois à moi, ajouta-t-elle, le regard admiratif valsant entre les bijoux et ses yeux, ses lèvres s'échouant affectueusement sur son visage pour le faire sourire. Je me doute, t'es un cas à part toi, c'est sûrement pour ça que je t'aime, lança-t-elle, amusée, les regardant tout à tour s'attacher leurs bracelets, Aelya hochant la tête à sa remarque. Fais vite... Je pourrais devenir sauvage si tu me manques trop, s'amusa-t-elle de manière séductrice, plaçant la poche glacée sur ses phalanges, n'ayant aucune envie de perdre son temps ailleurs que dans ses bras. Promis bébé, mais j'vais guérir vite avec tes petits soins, répondit-elle tendrement.

Elle sourit à ce qu'il vint ajouter, laissant ses doigts gagner du terrain sur sa cuisse pour l'attirer doucement dans ses filets, se plaçant tout contre lui après avoir choisi le film à regarder, la chaleur de son corps lui faisant déjà tourner la tête. Elle fronça légèrement les sourcils à sa remarque, sa main venant taper sa cuisse sous l'effet de cette vague de jalousie qu'il éteignit dans un baiser déposé dans son cou.

- Continue bébé... J'aime trop te sentir contre moi, répondit-elle dans un souffle égayé par l'envie, son dos de collant davantage à son torse alors qu'il caressait sa peau qui frissonnait déjà. Je suis toujours en manque d'amour avec toi, tu me manques tout le temps bébé, avoua-t-elle, se mordant discrètement la lèvre inférieure en sentant les caresses sur sa poitrine, un sourire en coin se dévoilant à sa remarque qui confirmait la tension environnante entre eux, sa respiration s'emballant sous l'effet de ses baisers et de sa main qui glissait de plus en plus bas. Je me sens de mieux en mieux... Soupira-t-elle, réchauffée par le désir.

Elle se retourna contre lui, sa cuisse s'enroulant autour de son bassin alors que son regard captait le sien dans une lueur amoureuse et passionnée.

- J'ai trop besoin de t'embrasser là, tout de suite, lâcha-t-elle avant de fondre sur ses lèvres qu'elle dévora fiévreusement, sa main glissant sur son haut qu'elle accrocha. J'ai trop besoin de toi bébé... Murmura-t-elle contre ses lèvres entre deux baisers, sa main descendant contre son jean.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 4931
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack) ; solosands (sign), vocivus, hedgekey (icons)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- EmptyDim 3 Nov 2019 - 18:06

Peut-être qu’Aelya avait pris la bonne décision en lui cachant la violence d’Evan, parce-que Niels n’aurait sûrement pas su retenir sa rage et sa volonté de lui infliger les mêmes douleurs dans le simple but de venger la femme qu’il aimait. Il était capable de tout, et même du pire lorsqu’il était question de protéger son âme-soeur, celle que le monde s’évertuait à vouloir lui arracher. Il l’aimait au point où il lui donnerait sa vie sans la moindre hésitation, juste pour la voir respirer encore un peu plus. Son coeur s’était mis à faire des siennes lorsqu’il entendit la tendresse de ses mots qui répondaient aux siens, rendant son regard bien plus doux, lui qui avait l’impression de fondre sur place à chaque fois qu’elle lui déclarait son amour. « J’aurais dû te rencontrer avant… J’ai l’impression que j’ai déjà perdu trop de temps sans pouvoir t’aimer. » Souffla-t-il, le coeur battant, ses lèvres caressant doucement les siennes qu’il accueillit généreusement, sentant une douce chaleur s’infiltrer dans ses veines en percevant son visage se blottir contre son torse, là même où son rythme cardiaque s’envolait. « On restera ensemble toute notre vie. Même s’il faut qu’on fasse des bébés dans un van, moi ça me va. » Sourit-il, amusé par les images qu’il avait en tête, celles de leur famille qui parcourait le monde, en quête d’aventures. Le regard traversé par ces souvenirs douloureux, il lui confia ses doutes et ses regrets, cherchant du réconfort dans les mots bienveillants de sa petite-amie. « J’ferai tout pour toi, tu le sais. Je veux que ton bonheur. » Lâcha-t-il amoureusement, se blottissant dans ses bras qui lui paraissaient être le plus beau des refuges, celui dans lequel il accepterait de se perdre à tout jamais. Il fit taire cet aparté douloureux en lui offrant son cadeau, enjoué par sa réaction qui lui prouvait qu’il avait fait le bon choix, un sourire étirant les traits de son visage alors qu’il détaillait les bracelets avec elle. « Moi aussi j’suis fier d’être à toi amour. » Répondit-il, conscient qu’il n’aurait pas pu rêver mieux comme partenaire de vie, Aelya qui représentait sa moitié, l’amour de sa vie. Il la laissa volontiers déposer des baisers sur son visage, en redemandant encore et encore. « Tu me décris comme un bisounours… mais c’est toi qui cherches aussi. » Ajouta-t-il pour la taquiner, incapable de se lasser de toutes ces marques d’affection qu’elle avait pris l’habitude de lui donner, Niels se voyant comblé sous ces preuves d’amour qu’il adorait recevoir de sa part. « J’prendrai pas le risque. » S’amusa-t-il, s’éclipsant vers la cuisine où il s’occupa de récupérer de la glace, espérant que cela puisse apaiser la douleur de son poignet, revenant vers elle avec cet air concerné, lui proposant de se rendre à l’hôpital si les maux persistaient. « Tu sais trop m’amadouer toi. » Souffla-t-il en roulant des yeux, prenant une mine faussement exaspérée, elle qui savait très bien que dans tous les cas, il ferait tout pour prendre soin d’elle. Amusé par le petit jeu qui se tramait entre eux, il la laissa s’installer tout contre lui, en profitant pour laisser ses mains retrouver sa peau, cherchant à la réchauffer rapidement, une vague de désir déferlant dans ses entrailles. Il pouffa au petit coup qu’elle lui donnant lorsqu’il la taquina, se rattrapant bien rapidement en déposant ses lèvres contre son cou, frémissant à ses murmures qui le poussaient à continuer. « J’aime trop te toucher… » Souffla-t-il dans un murmure brûlant, appréciant sa chaleur qui se déployait contre son torse, Niels faisant en sorte de ne laisser aucun espace entre eux, son corps épousant parfaitement la forme du sien. « Faut que je remédie vite à ça alors… J’peux pas te laisser dans cet état. » Répondit-il, touchant sa poitrine avec envie, connaissant plus que bien les points faibles d’Aelya, jouant avec cette tension sexuelle qui continuait de se déployer dans l’air, les enfermant dans cette bulle qu’ils adoraient former ensemble. Il embrassa son cou, ses doigts venant taquiner son désir en la tentant tout près de la partie la plus sensible de son anatomie, ne lui cédant pas immédiatement alors qu’il entendait sa respiration devenait plus ample. « Continue de me laisser faire… » Lâcha-t-il, en proie au désir, la regardant se retourner sans prévenir, sa main venant maintenir sa cuisse qui avait enroulé son bassin. « Alors embrasse-moi… » Il fut percuté par son baiser fiévreux, son coeur s’emballant sous l’effet qu’elle lui procurait, par sa main qui descendait habilement jusqu’à son jean. « Il est vraiment bien ce film. » S’amusa-t-il, continuant de l’embrasser, venant défaire les boutons de son propre jean, libérant l’envie qui s’était emparée de son corps, ses lèvres dérapant dans le cou de l’amour de sa vie. « Je te veux. » Souffla-t-il, faisant glisser sa main entre ses cuisses, la plongeant dans son bas après en avoir défait l’attache.

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
me, myself & i
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: stories have been told-
Sauter vers: