AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
en ce moment à bowen
Ce jeudi 31 octobre à 18h, venez embarquer dans un merveilleux bateau de croisière pour une soirée inoubliable ! Une soirée qui s'annonce amusante, frissonnante et même ... terrifiiaaante ! » rendez-vous ici pour plus d'infos.
Notre blog The Writers cartonne et fait couler presque plus de larmes que d'encre. Mais, même si c'est un succès, nous aimons également quand c'est VOUS qui contribuez à sa réussite. Alors n'hésitez pas à nous envoyer vos rumeurs juste ici.

Partagez
 

 i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5161
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign), skate vibes, doom days, kaotika (icons).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- - Page 2 EmptyDim 3 Nov 2019 - 20:25

La vraie définition de la torture avait été de tout simplement se trouver loin de son amour, piégée dans ce gouffre abyssale où sa lumière ne l'avait plus touché pour la réchauffer, elle qui s'était évaporée dans les bras d'Evan par obligation pour mieux préserver ce qu'ils tenaient entre les mains, cette flamme vacillante qui n'avait pourtant jamais cessé de brûler, cet amour immortel que les autres s'évertuaient à réduire en cendres. Ils ignoraient tous à quel point le coeur d'Aelya était une fournaise destinée à s'enflammer dès lors qu'elle se trouvait dans le noir le plus complet, comme pour illuminer son chemin jusqu'à Niels de façon à ce qu'ils ne se perdent jamais.

- Tout aurait été tellement différent si on s'était rencontrés plus tôt. J'aurais passé beaucoup plus de temps à éviter la prison puisque j'aurais préféré rester emprisonnée dans tes bras,
répondit-elle, s'imaginant ce qu'aurait donné leur vie si leur rencontre se serait produite plus tôt, elle qui se serait tombée éperdument amoureuse de lui dans tous les cas. On a pas besoin de beaucoup de place de toute façon bébé, on passe notre vie collés l'un à l'autre, s'amusa-t-elle tendrement, laissant son parfum l'envelopper pour l'apaiser ainsi que les douces images amoureuses de leur relation qui rayonnerait n'importe où dans le monde. Je sais mon amour. J'ferai tellement tout pour toi aussi si tu savais... Admit-elle, le regard amoureux, Aelya qui était dévouée pour sauver Niels même si cela signifiait de vendre son âme au diable, consciente que son être ne lui servait qu'à l'aimer, et que sans Niels tout perdait de sa valeur.

Elle se détacha de son étreinte pour s'intéresser à son cadeau, son coeur battant à un rythme effréné devant cette attention qui comptait énormément, lui qui était le seul à cerner ses besoins et ses envies, sa réponse lui décrochant un tendre sourire alors qu'elle lui mit son bracelet, le regardant en faire de même, ses lèvres le couvrant d'affection.

- Mais t'es un bisounours sous tes airs de bad boy là, tu me trompes pas moi avec tes excuses faciles... S'amusa-t-elle, savourant cette atmosphère légère alors qu'il s'éclipsa dans la cuisine pour lui ramener de la glace pour ses phalanges endolories, prenant un air joueur en remarquant qu'elle avait réussi à le persuader de ne pas l'amener tout de suite à l'hôpital. J'connais tes faiblesses, lâcha-t-elle malicieusement.

Elle se plaça à ses côtés, s'allongeant de tout son long dans le canapé, pas vraiment convaincue qu'ils puissent être capables de terminer un film même si elle aimait se prendre au jeu, sentant déjà les prémices du désir imprégnés ses veines, savourant les baisers qu'il laissait dans son cou, elle qui avait besoin de savoir qu'ils s'appartenaient dans un monde où personne d'autre n'était invité, Aelya étant bien trop possessive pour partager son plus beau cadeau.

- Continue à le faire toute ta vie... Tu me fais trop de bien, avoua-t-elle dans un souffle, sentant le parcours de ses mains sur son ventre qui agitait doucement sa respiration, son corps blotti tout contre le sien. Nan me laisse jamais dans cet état, c'est horrible, et y'a qu'un moyen d'y remédier en plus... Lança-t-elle, jouant sur les sous-entendus alors qu'elle plaça la main de Niels sur sa poitrine, retenant des soupirs alors qu'il jouait avec son désir d'une main de maître, ses doigts glissant doucement vers son bassin qui s'embrasait déjà, l'invitant à faire volte face pour détailler ses traits sublimes, sa cuisse l'approchant encore plus contre son corps. C'est tout ce que j'vais faire à partir de maintenant... Murmura-t-elle, son regard détaillant ses lèvres avant de leur céder dans un baiser passionné, ses doigts descendant près de son jean. J'trouve aussi, j'adore comment ça se termine, joua-t-elle, faisant référence à leurs corps voués pour s'entrelacer, son souffle s'écrasant contre son oreille alors qu'il grignotait son cou. Dévore-moi tout entière... L'incita-t-elle avant de gémir légèrement en percevant sa main entre ses cuisses, la sienne caressant son torse avant de se frayer un chemin au travers de son bas. Bébé... Fais moi l'amour... Murmura-t-elle, en proie au désir, caressant son anatomie pour continuer à le faire grandir sous ses doigts, ses dents venant doucement mordiller sa mâchoire pour glisser jusqu'à son cou avant de lui retirer son haut, sa main se logeant dans la poche arrière de son jean pour laisser son bassin buter contre le sien.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 4931
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack) ; solosands (sign), vocivus, hedgekey (icons)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- - Page 2 EmptyDim 3 Nov 2019 - 22:51

Au plus profond de lui, il avait toujours su qu’il finirait par retrouver Aelya, même s’il avait fallu attendre des années, il aurait tout fait pour la faire retomber dans ses bras. Parce-qu’il était convaincu qu’ils étaient fait pour rester ensemble, leurs âmes restant liées même dans la séparation, comme une preuve que leur relation dépassait tout entendement. Il était follement amoureux d’elle, depuis le premier soir où il avait tenté de se persuader qu’il finirait par l’oublier, comme toutes les autres femmes qui étaient passées par ses draps. Mais Aelya, elle l’avait marqué, le touchant comme personne ne l’avait déjà fait, son regard le tourmentant au point où il n’avait jamais su l’oublier. Il l’écouta avec tendresse, imaginant la vie qu’ils auraient eu si leurs chemins s’étaient croisés plus tôt. « Y’a une chose qui aurait pas changé. Le fait que je t’aurais aimé comme un fou depuis le début. » Souffla-t-il amoureusement, laissant derrière eux les regrets d’une vie qu’ils auraient pu construire plus tôt, préférant regarder vers l’avenir avec elle. « Ça c’est pas faux du tout. Mais c’est une technique de survie pour garder la chaleur. » Ajouta-t-il avec malice, cherchant à justifier leur comportement qu’il n’avait certainement pas envie de changer, lui qui aimait beaucoup trop passer son temps à lui donner de l’affection et à en recevoir en retour. Il cilla à ses mots qui réchauffaient son coeur, amoureux de sa dévotion, de la manière avec laquelle ils s’aimaient, sans limites. Il la laissa se détacher pour pouvoir lui offrir ce cadeau qui lui tenait à coeur, lui qui avait pensé pendant de nombreuses semaines à lui confectionner quelque chose qui aurait du sens, qui la toucherait au plus profond d’elle, juste pour la remercier d’être la femme qu’elle était, celle qu’il avait choisi pour toute la vie. Il pouffa à ses paroles taquines alors qu’il recevait toute son affection, secouant la tête pour tenter de lui tenir tête. « J’suis pas un bisounours… Ou qu’avec toi alors. » S’amusa-t-il, se jetant sur ses lèvres qu’il parsema de petits baisers affectueux, contredisant ses propres affirmations. Il revint à elle avec la glace en main, la lui tendant afin qu’elle puisse apaiser ses phalanges encore rougies par le contact violent qu’elles avaient subi, Niels souriant à sa remarque. « T’as beaucoup trop de pouvoir sur moi. » Ajouta-t-il, faisant mine de se plaindre. Il prit les devants pour s’allonger dans le canapé, attirant Aelya contre son torse qui lui promettait toute la chaleur qu’elle demandait, Niels jouant le jeu avec elle. Il fit mine de s’intéresser au film, même quand la tentation de toucher Aelya se faisait de plus en plus insistante, lui qui ne résista pas bien longtemps avant de venir caresser sa peau. « Promis mon coeur. » Souffla-t-il, passant sous son t-shirt délicatement, désirant lui provoquer le plus de sensations, quitte à voir son désir exploser contre le sien. « Ah ouais... ? Tu peux m’en dire plus ? » Murmura-t-il tout près de son oreille, d’une voix pleine de désir, attrapant son lobe alors que ses mains empoignaient sa poitrine, y déposant des caresses brûlantes, ses doigts finissant par jouer vers le bas de son corps qu’il désirait entièrement. Il lui fit face lorsqu’elle se retourna, son regard traduisant déjà le désir qu’il ressentait pour elle, pour son corps qui lui manquait tout le temps. Il fit glisser ses yeux sur ses lèvres, son coeur loupant un battement lorsqu’elle céda à son envie, leur baiser prenant plus d’ampleur alors que ses lèvres cherchaient les siennes, dérapaient puis recommençaient, Niels lâchant un soupir indiscret en percevant les doigts d’Aelya parvenir jusqu’à son jean. « Y’aurait pas pu y avoir meilleur fin. » S’amusa-t-il, alors qu’il plongea son nez dans son cou, grignotant sa peau pour la faire rougir de passion, espérant faire naître un peu dans le creux de ses entrailles. « Tout ce que tu veux… » Souffla-t-il, sa main plongeant dans son sous-vêtement avec une envie démesurée, Aelya lui faisant savoir qu’elle désirait le voir continuer, son coeur s’embrasant à son dernier murmure. Il revint jusqu’à ses lèvres, les embrassant tendrement, écrasant son plaisir contre sa bouche alors que son envie grandissait entre les doigts expérimentés de sa petite-amie. « C’est trop bon… » Soupira-t-il, fermant les yeux lorsqu’elle vint taquiner sa mâchoire puis son cou avec ses dents, levant les bras pour l’aider à retirer son haut, Niels en faisant de même avec le sien qu’il envoya valser sur le sol. C’est corps contre corps qu’il la retrouva, son bassin se rapprochant considérablement du sien lorsqu’elle l’y incita, effectuant ces quelques mouvements qui trahissaient son envie de passer à l’étape supérieure. « Déshabille-toi… J’te veux nue contre moi. » Lâcha-t-il dans un souffle précipité, basculant sur le dos pour la laisser prendre le contrôle de la situation, son regard brillant d’excitation. « T’es trop belle… » La complimenta-t-il, ses yeux parcourant sa silhouette à moitié vêtue, s’arrêtant sur son décolleté encore caché par son sous-vêtement.

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5161
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign), skate vibes, doom days, kaotika (icons).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- - Page 2 EmptyLun 4 Nov 2019 - 16:08

Elle aurait toujours tout fait pour le retrouver parce qu'elle avait comprit à force de s'écorcher contre les rebords tranchants de la solitude, qu'elle n'irait jamais bien loin sans lui, qu'elle n'irait jamais mieux sans lui dont l'étreinte représentait son unique rivage pour accueillir son âme blessée, pétrifiée par la douleur qu'il arrivait à apaiser par le seul biais de sa présence. Il était son seul remède, et il n'y avait que pour lui qu'elle s'était accrochée à ce mince espoir de le revoir un jour. Elle l'aurait sans doute attendu toute une vie, parce que la sienne ne rimait qu'avec le son de ses doux battements qu'elle sentait au travers de leur étreinte.

- Je serais tombée amoureuse de toi dans n'importe quelle vie je pense... Parce que c'est toi,
admit-elle amoureusement, persuadée que ses sentiments auraient éclos n'importe où, n'importe quand, que tout n'aurait été qu'une question de temps. C'est qu'une technique de survie, c'est pas comme si on adorait être collés tout le temps, s'amusa-t-elle, cherchant des excuses au fait qu'ils étaient complètement dépendants l'un de l'autre, Aelya ne pouvant s'imaginer faire quoique ce soit sans lui.

L'embrassant une dernière fois, elle rompit leur proximité pour s'émerveiller devant la belle surprise qu'il lui offrit, deux bijoux qui liaient leur complicité éternelle, celle qui se construisait même dans la distance, qui n'avait aucun frein bien que la vie s'acharnait à éroder ce lien invisible et pourtant très solide. Le regard brillant d'amour pour Niels, elle sentait son coeur s'emballer sous l'effet du bonheur en masse qui se déployait dans ses veines, persuadée encore une fois qu'il était l'homme de sa vie qu'elle avait choisi, et qu'il n'y en aurait jamais d'autres après lui.

- Reste un bisounours qu'avec moi et avec personne d'autre sinon cette personne risque d'avoir des problèmes,
lança-t-elle, amusée, rigolant légèrement sous l'effet de ses baisers qui vinrent répondre aux siens, l'attendant quand il vint chercher de la glace pour ses blessures. J'aime bien savoir que t'es sous mon emprise... Parce que j'suis complètement sous la tienne aussi, avoua-t-elle, un air joueur sur le visage, avant de se placer tout contre l'amour de sa vie dans le canapé pour lancer le film.

Elle prit des inspirations plus profondes à mesure qu'il passait ses mains sous son haut, déployant la chaleur de son être à travers la pulpe de ses doigts qui animaient l'incendie à l'intérieur de son coeur, celui qui s'enflammait seulement pour lui, Aelya soupirant bruyamment en sentant ses mains empoigner sa poitrine, les siennes caressant ses doigts pour l'inciter à continuer.

-Je crois que le seul moyen de remédier à ce problème c'est que je puisse te sentir en moi bébé... Admit-elle dans un souffle saccadé par son envie, son coeur se déchainant dans sa poitrine alors qu'il vint jouer avec son lobe.

Le désir prenait de l'ampleur à mesure que ses mains descendaient lentement mais surement vers sa zone érogène, Aelya expirant moins discrètement la chaleur qui régnait dans son corps avant de finalement se retourner, explosant son urgence contre ses lèvres, sa langue tentant la sienne dans un baiser chargé de passion alors que ses doigts glissaient vers son jean.

- J'adore les fins comme ça, c'est les meilleurs, souffla-t-elle, un sourire joueur sur les lèvres alors qu'elle tendait la nuque pour faciliter l'accès à ses lèvres dans son cou, croulant déjà dans l'urgence de ne faire qu'un avec Niels. Ce que je veux c'est toi là... Je crève d'envie de toi, murmura-t-elle à son oreille avant de soupirer tout le bien qu'il lui faisait par le biais de ses mains qui se baladaient plus bas, les siennes venant rapidement en faire de même pour agrémenter son désir, laissant ses lèvres attraper les siennes dans des baisers où leurs souffles s'échouaient. J'vais te détendre mon amour... Vu que t'as été très stressé, lâcha-t-elle malicieusement quand sa bouche vint glisser sur sa mâchoire, faisant référence à son inquiétude.

Elle se débarrassa vivement de son haut avant de lever les bras pour qu'il lui retire le sien, frissonnant au contact de sa peau chaude, son bassin tentant davantage le sien pour faire exploser l'urgence, Aelya acquiesçant à sa demande alors qu'il se plaça sur le dos, s'invitant à califourchon sur lui, les pupilles dilatées par l'envie.

- Et toi t'es tellement sexy,
répondit-elle se mordant la lèvre inférieure, captant son regard tout en décrochant son soutien-gorge, ses mains glissant sur ses propres courbes pour tirer sensuellement sur son jean et son sous-vêtement qu'elle projeta plus loin avant de faire plonger ses lèvres sur son torse qu'elle dévora, descendant jusqu'à son nombril avant de faire glisser son jean sur ses jambes tout en permettant à ses lèvres de jouer avec son bas ventre. J'ai très très envie de t'entendre crier mon bébé... Ajouta-t-elle, la voix pleine de désir alors qu'elle s'occupait adroitement de son plaisir, ses mains s'y rejoignant.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 4931
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack) ; solosands (sign), vocivus, hedgekey (icons)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- - Page 2 EmptyLun 4 Nov 2019 - 23:12

Il adorait imaginer que leurs destins étaient étroitement liés, qu’ils avaient été voués à se rejoindre à un moment charnière de leur vie où tout semblait alors sans espoir, eux qui avaient erré de trop nombreuses années sans ambition, juste parce-qu’il le fallait. Et finalement, ils s’étaient trouvés, au détour d’une soirée qui n’avait pas semblé plus prometteuse que les autres et qui avait pourtant chamboulé leur existence à tout jamais. Sûrement que Niels accepterait de revivre encore et encore cette soirée si ça lui permettait de la revoir elle, lui qui avait immédiatement été happé par son charme dés lors que ses yeux s’étaient posés sur elle. Sans le savoir, il était devenu accro à elle dés la première nuit, n’attendant que de la retrouver pour pouvoir se perdre dans son étreinte si unique. « J’aurais pas pu te résister non plus amour. J’suis bien trop mauvais à ce jeu-là. » S’amusa-t-il, tendrement, ses sentiments étant bien trop présents pour qu’il ne puisse imaginer de les faire taire. « Non c’est clair, c’est pas notre genre. » Poursuivit-il, avec ce même air taquin, ayant conscience qu’il n’y avait rien qui le rendait plus heureux que de rester des heures entières collé à la femme qu’il aimait, là où toute angoisse disparaissait, sa seule chaleur suffisant à l’apaiser. A sa demande, il alla récupérer le cadeau qui était encore précieusement rangé dans la poche de sa veste, ressentant cette hâte grandir alors qu’elle avait posé les yeux pour la toute première fois sur ces bracelets qui seraient les leurs, représentant le lien indéfectible qu’ils nouaient, cet amour qui s’était vu grandir depuis leur rencontre. Il n’aurait probablement pas pu rêver à une meilleure réaction de sa part, touché de la voir émue par ce nouveau symbole qu’ils pourraient porter en guise de leur attachement mutuel. Il s’était mis à sourire en recevant les baisers qu’elle parsema sur son visage, lui laissant l’occasion de continuer sur sa lancée, lui qui adorait cette sensation de se sentir aussi aimé. « Y’a que tes bisous que j’aime comme ça. J’veux que tes lèvres à toi. » Ajouta-t-il d’un ton amoureux et presque innocent, Niels allant chercher de quoi apaiser sa douleur dans la foulée. « C’est donnant-donnant. Mais j’crois que j’aime bien ça aussi. » Souffla-t-il, d’un air malicieux et joueur, son regard suivant le sien alors qu’ils s’installèrent tous les deux dans le canapé, comme ils en avaient l’habitude, plus ou moins prêts à se concentrer sur ce film qu’ils venaient de mettre en route, bien que la chaleur de leurs corps les appelait déjà à se laisser tenter par une étreinte plus passionnée. La main de Niels s’était échappée jusqu’à son haut qu’il suréleva, l’air de rien, conscient qu’il faisait tout pour la faire céder alors qu’il se laissa guider jusqu’à sa poitrine qu’il caressa plus franchement, le souffle déjà perturbé par le désir qui se manifestait dans son organisme. « J’crois que c’est la meilleure solution… » Finit-il par ajouter, dans un murmure empli de désir, l’appelant à s’abandonner à lui, ses doigts se faufilant jusqu’entre ses cuisses, caressant son anatomie pour la faire frémir, lui qui souhaitait sentir son corps se tortiller de plaisir. Il esquissa un sourire lorsqu’elle se retourna finalement vers lui, attrapant ses lèvres en plein vol, sa langue ne se retenant pas de venir à la rencontre de la sienne, la faisant valser dans un rythme passionné. « Moi aussi je les adore. Surtout quand ça implique que tu finisses toute nue. » Lâcha-t-il, sa bouche dérapant dans son cou, où il laissa échapper quelques soupirs, les mains d’Aelya délivrant son envie qui se mit à grandir dans ses caresses contrôlées. « Prends-moi tout entier alors… Dévore-moi bébé. » Murmura-t-il, cherchant à la rendre dingue, ses lèvres peinant à intercepter de l’air tant elles étaient occupées à embrasser les siennes, avec à chaque fois plus d’intensité, plus d’envie. « J’suis encore super tendu mon coeur. Faut que tu m’aides là… » Renchérit-il, dans un sourire joueur, répondant au sien, laissant Aelya prendre les commandes alors qu’il fut vite débarrassé de son haut, retirant celui de la brune dans la précipitation, ses yeux contemplant ses courbes divines. L’envie bien présente, il laissa son bassin chevaucher le sien, entreprenant des mouvements pour lui permettre de le sentir brûlant d’envie, enivré par ce contact qui lui faisait déjà perdre la tête. « J’suis surtout complètement fou de toi… » Ajouta-t-il, ses mains longeant ses cuisses, ne ratant pas une miette du spectacle qu’elle lui offrit, Aelya se déshabillant de manière sensuelle devant ses yeux qui la dévoraient. « Comment tu peux être à moi…? » Souffla-t-il, en totale admiration, presque comme une pensée qu’il avait laissé échapper. Il ferma les yeux pour profitant du contact humide de ses lèvres contre son torse, manquant d’exploser lorsqu’il sentit sa bouche descendre jusqu’à son nombril, Niels se retrouvant nu sous les mains habiles de son amour. « Han bébé…. » Lâcha-t-il, ses muscles se contractant soudainement quand il sentit son corps être totalement maîtrisé par Aelya, soufflant son plaisir au travers de gémissements plus que perceptibles. « Mon ange… c’est un paradis tes lèvres. » Souffla-t-il, expiant son désir, tendant la nuque sous ce plaisir qui le foudroyait, lui qui tentait de se mordre la lèvre pour contrôler ses gémissements. « Bébé… Reviens, j’veux être en toi… » Il tira doucement sur sa main, l'invitant à remonter jusqu'à lui.

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5161
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign), skate vibes, doom days, kaotika (icons).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- - Page 2 EmptyMar 5 Nov 2019 - 11:26

Il avait rayonné dans son champ de vision lors de leur rencontre, elle qui avait plongé son regard dans le sien pour y découvrir une attirance irrésistible, l'envie de s'accrocher à lui seulement pour une nuit quand cette volonté avait très vite dérapé dans l'envie de le vouloir pour la vie, sa peau qui était devenue le seul refuge à toutes ses peines, son âme qui était devenue son phare quand elle se perdait dans la nuit noire et qu'elle n'avait que son prénom sur les lèvres, son esprit se voyant tourmenter par les effluves de son parfum qui l'avait condamné à s'éprendre de son être tout entier.

- Je t'aurais fait craquer de toute façon. Encore et encore... Je peux plus me passer de toi
, admit-elle amoureusement avant de pouffer légèrement à sa remarque, lui envoyant un clin d'oeil complice.

Elle ne serait jamais guérie de ce délicieux poison qu'il avait administré dans ses veines, elle qui s'attachait à toutes ses empreintes qu'il avait laissé sur sa peau, comme si chaque bout de leur histoire se retrouvait sur son corps marqué à vie par la trace de leur amour impérissable. Aelya s'était émerveillée devant sa surprise, y trouvant là une énième manière de laisser son sourire éclore à la simple vision de ce bijoux qu'ils partageaient, ses lèvres venant bien vite l'accabler de toute son affection qui explosait dans ses cellules pour lui.

- J'espère bien que tu voudras toujours que mes lèvres à moi... Parce que les miennes veulent que ton corps amour, j'ai vraiment été créée que pour toi je crois,
lança-t-elle, attendrie par sa réaction, un air rêveur sur le visage alors qu'elle était persuadée que son âme avait toujours été faite pour se lier à la sienne. Rends moi accro à toi pour toujours, j'serais docile pour ça, ajouta-t-elle malicieusement.

Parce qu'il n'y avait rien qui lui ferait plus plaisir que de se savoir atteinte de cette manière par la personne qu'elle aimait le plus. Elle vint se blottir contre son torse lorsqu'ils vinrent choisir le film, Aelya peinant à lutter contre l'attraction qu’exerçait son corps contre le sien alors qu'il faisait lentement défiler ses mains sur sa peau, la brune sentant le désir se faufiler dans son organisme lorsqu'il s'attarda sur sa poitrine qu'elle adorait sentir sous son emprise.

- Je pense à ce genre de solutions tout le temps avec toi tu sais... Surtout quand j'suis pas avec toi, avoua-t-elle, la voix empreinte d'envie, désirant lui montrer qu'il la faisait continuellement rêver par le biais de tout ce qu'il lui procurait, soupirant en sentant ses doigts se placer proche de son bas ventre, l'incitant à se retourner vivement pour faire éclater son envie contre ses lèvres qu'elle attrapa fiévreusement, laissant sa langue se lier à la sienne dans une danse rythmée. J'adore être nue contre toi bébé... Ton corps je le préfère sans vêtement, admit-elle, fiévreusement, poussant des soupirs en sentant les brûlures dans son cou alors qu'elle déploya ses doigts autour de son désir pour l'agrémenter dans des caresses passionnées. Tu m'excites trop bébé... Lâcha-t-elle, ses lèvres s'attardant sur les siennes qu'elle mordit. J'vais t'épuiser, t'auras plus d'énergie pour stresser amour, promit-elle, joueuse, tous deux se débarrassant de leur haut précipitamment, Aelya gémissant légèrement en percevant son bassin se mouvoir contre le sien, sa cuisse se resserrant sur sa hanche pour l'approcher davantage, ses mains caressant son dos, s'imprégnant de son contact comme si sa vie en dépendait.

Elle capta son regard brûlant qui répondait au sien alors qu'elle se plaça sur lui, dépossédant son corps de ses tissus à sa demande, le coeur pulsant son envie palpable.

- Comment je pourrais ne pas être à toi... ? Lui retourna-t-elle la question, le ton amoureux et passionné, ses lèvres glissant chaudement sur son torse dénudé jusqu'à qu'elles trouvent refuge contre son bas ventre, ses mains caressant la moindre parcelle de son corps qui se livrait à son emprise, son rythme cardiaque s'emballant à son gémissement qui activait davantage son désir. Laisse-toi aller mon amour... Murmura-t-elle, continuant à le faire vibrer avec ses lèvres. J'veux te montrer à quel point j'suis folle de toi, répondit-elle, le souffle saccadé, Aelya savourant la vision qu'elle avait de lui.

Elle remonta sensuellement en faisant valser ses lèvres sur son torse jusqu'à se retrouver à hauteur de son visage.

- Fais-moi rêver bébé, souffla-t-elle, le regard brillant d'excitation alors que son bassin vint doucement se fondre au sien, lui faisant renverser sa tête sous l'effet du soulagement, Aelya commençant à onduler contre lui. C'est tellement bon... Gémit-elle, ses mains plaquant les siennes de chaque côté de sa tête comme pour l'emprisonner dans son plaisir. Ca me rend barge à quel point t'es trop beau, lança-t-elle à son oreille dont elle mordit son lobe.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 4931
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack) ; solosands (sign), vocivus, hedgekey (icons)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- - Page 2 EmptyMer 6 Nov 2019 - 1:22

Jamais il ne s’était autant passionné pour un autre être, trouvant en Aelya tous ces trésors qui l’avaient fasciné dés le premier contact. Il avait su voir dans son regard l’écho à sa propre histoire, à sa propre peur de l’abandon, découvrant finalement qu’ils étaient les mêmes, ces âmes qui n’avaient pas été épargnées par les épreuves d’un parcours sans fin, qui étaient venues réduire à néant leurs espoirs. Puis finalement, Aelya lui avait offert cette étincelle qui était venu raviver son coeur, elle qui avait insuffler la vie à l’intérieur de son corps et de son âme. Et très vite, tout s’était rapidement mis à tourner autour d’elle, et aujourd’hui encore, il savait qu’elle était sa seule raison d’exister. « T’es pas autorisée à te passer de moi de toute façon. J’te laisserai pas faire. » Souffla-t-il, d’un air de défi, son sourire venant finalement s’agrandir sur ses lèvres lorsqu’elle découvrit ces bijoux qu’il avait pensé pour eux, satisfait de savoir que son geste avait pu la toucher. Dans son esprit, Aelya méritait encore plus, lui qui aurait aimé avoir les moyens de la couvrir de cadeaux, afin qu’elle sache tous les jours combien elle le rendait heureux avec sa simple présence à ses côtés. Il sentit son coeur décoller de sa poitrine à ses mots emplis d’amour, le ressentant à travers sa vision des choses qui décrivaient parfaitement ce qu’il ressentait pour elle en retour. « Ça sera toujours que moi. Et y’en aura toujours que pour toi mon bébé. J’ai pas fini de te faire des bisous mon amour, tu vas faire une overdose de moi. » S’amusa-t-il, se plaisant à penser qu’ils resteraient liés de la sorte toute leur vie, eux qui avaient ressenti le besoin de se toucher dés les prémices de leur relation. « Je tiendrai parole. » Promit-il, faisant savoir qu’il continuerait de la séduire encore et encore, lui qui n’était finalement voué qu’à ça, qu’à la rendre amoureuse de lui, parce-que sans l’amour qu’il lisait dans ses yeux, il avait l’impression de se sentir inexistant. Il entama ce petit jeu de séduction qu’ils ne connaissaient que trop bien tous les deux, laissant son torse épouser son dos, ses mains venant se poser sur son corps qu’il caressa, sentant le feu s’éprendre de son organisme lorsqu’elle les entraîna vers sa poitrine. « On se donne souvent trop chaud dans nos sms bébé… Et après on s’étonne de se sauter dessus quand on se retrouve… » Lâcha-t-il, avec amusement, continuant sur sa lancée alors que ses lèvres s’étaient mises à parsemer son cou de tendres pressions, ses doigts s’amusant avec la proximité de son bas ventre, Niels se sentant frémir d’envie lorsqu’Aelya se retourna finalement pour attraper ses lèvres passionnément. Il l’attira contre lui, bercé par sa chaleur enivrante, leurs langues se cherchant dans la danse endiablée de leurs lèvres, la tension et la température grimpant en flèche dans cette pièce qui respirait déjà leur amour. « On est beaucoup mieux sans vêtements tous les deux je trouve… » Surenchérit-il avec malice, sa main se réfugiant entre ses cuisses tandis que celle d’Aelya était venue agrémenter son envie de la même manière, son souffle se mourant en soupirs de plus en plus bruyants qu’il peinait à taire. « Deal. » Lâcha-t-il, dans l’élan de leur étreinte déjà survoltée, laissant Aelya le dévêtir, son bassin butant avec désir contre le sien, laissant entrevoir à sa petite-amie tout ce qu’il désirait lui faire là tout de suite. « J’en peux plus… J’veux te sentir mon ange. » Souffla-t-il, juste avant de basculer sur le dos, Aelya faisant danser ses lèvres sur son torse qui portait déjà la brûlure de son amour, Niels adorant la voir le marquer de la sorte. « J’suis amoureux de la plus belle femme du monde… » Répondit-il, avec cet air d’amoureux transi, son coeur bondissant dans sa cage thoracique alors qu’Aelya entreprenait une longue descente jusqu’à son bas ventre qu’elle dévêtit, Niels lâchant un gémissement en sentant ses lèvres le dévorer entièrement. Il contractait ses muscles, sentant un déferlement de plaisir bousculer ses entrailles, le laissant complètement à la merci de sa petite-amie. « Putain… j’vais pas tenir bébé. » Gémit-il, plongeant son regard dans celui d’Aelya en même temps qu’il l’attirait contre lui, prêt à posséder son corps et lui faire subir ce même plaisir. « Montre-moi mon amour… T’arrête surtout pas. » La tenta-t-il, appréciant les baisers qu’elle laissa sur son torse avant de retrouver ses lèvres, ses mains s’agrippant à ses hanches au moment où il se sentit entrer en elle. Il la laissa guider le rythme, se mordant la lèvre pour étouffer ses gémissement, son regard cherchant celui d’Aelya dans lequel il pouvait lire le même soulagement. « J’veux que tu me sentes bien mon bébé… Laisse-moi faire. » Lâcha-t-il, les mains encore emprisonnées entre les siennes, avant de les libérer soudainement pour attirer Aelya contre son corps, permettant à son bassin d’établir de mouvements plus amples et rapides contre le sien, ses bras s’enroulant dans son dos pour l’empêcher d’émettre quelconque résistance, lui qui voulait la voir crouler de plaisir. « J’te veux encore et toujours… » Murmura-t-il à son oreille, détachant ses bras pour les faire glisser jusqu’à sa taille, puis dans son bas dos, maintenant la cadence de ses puissants coups de rein.

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5161
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign), skate vibes, doom days, kaotika (icons).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- - Page 2 EmptyMer 6 Nov 2019 - 13:09

Elle n'avait aucune envie de le laisser filer entre ses doigts, son âme qu'elle aimait regarder s'enrouler autour de la sienne pour former cette complicité indestructible. Elle n'avait jamais assez de lui, de sa peau qu'elle se prenait à toujours vouloir, de son étreinte qui l'aidait à rêver la nuit. Parce que sans lui, il n'y avait que le vide, les cauchemars qui appelaient son esprit à s'emballer dans les souvenirs douloureux de sa liaison toxique avec Evan.

- Me laisse plus être trop loin de toi amour sinon séquestre-moi,
ajouta-t-elle malicieusement, consciente qu'il n'y avait qu'une façon pour elle d'être heureuse et c'était uniquement en restant avec lui.

Elle n'était pas disposée à se détacher de lui, sa main tentant toujours de trouver refuge contre la sienne comme si leurs corps n'étaient que des aimants voués à se retrouver. Par le biais de son magnifique cadeau, c'était comme si leur fusion devenait encore plus concrète, eux qui connaissaient le lien symbolique de ces deux bracelets construits grâce à celui d'Aelya qui lui avait donné pour qu'il puisse se sentir aimé et protégé. Ses yeux s'illuminèrent à sa réponse alors qu'il décimait une vague d'amour dans son coeur qui battait la chamade.

- J'te veux jusqu'à la fin bébé, j'veux tout de toi, avoua-t-elle, le regard luisant d'affection pour son amour, hochant la tête à sa promesse qui la confinait dans sa relation avec Niels, lui donnant simplement l'envie de tomber amoureuse de lui sans arrêt.

Il n'y avait que Niels qu'elle désirait contre son corps, qui l'attirait autant, elle qui sentait sa peau irradier de chaleur alors qu'il posait ses mains sur ses courbes, le dos d'Aelya blotti contre son torse, l'invitant progressivement mais surement à délier le désir qui enveloppait ses cellules, animée par l'empreinte de ses doigts qui brûlaient délicieusement sa poitrine.

- J'adore que tu me donnes chaud comme ça bébé... Et j'adore te sauter dessus sauvagement aussi, j'passerai ma vie à te dévorer,
répondit-elle, joueuse.

Sa respiration se faisait plus saccadée à mesure que ses paumes chevauchaient son être, Aelya soupirant en percevant la douceur de ses lèvres grignoter son cou, fermant les yeux en savourant la chaleur se déverser dans ses veines quand ses doigts s'invitèrent vers le bas de son corps, l'incitant à confronter son regard chargé d'envie tout comme le sien, avant de s'abandonner à l'amour de sa vie dans un baiser tourmenté par la passion. Elle acquiesça à sa remarque, un air joueur imprimé sur son visage alors que ses mains caressaient son torse.

- On est aussi beaucoup mieux quand on est juste ensemble...
Souffla-t-elle, l'amour pulsant dans ses veines, sentant son envie de ne faire qu'un avec lui l'accabler.

Elle gémit contre ses lèvres lorsqu'il laissa sa main s'amuser avec son anatomie, Aelya lui rendant la pareille pour le faire frémir d'envie, dans la volonté de réchauffer les murs déjà bien imprégnés de leur amour, alors qu'ils se retrouvèrent rapidement peau contre peau, son coeur martelant tout ce qui se passait de mots contre le sien.

- J'veux te sentir en moi toute la nuit bébé... J'ai juste besoin de toi,
admit-elle dans un souffle brûlant, consciente que ses gestes trahissaient toute l'urgence qu'elle retenait alors qu'il se mit sur le dos, Aelya prenant place au-dessus de lui avant de permettre à ses lèvres de glisser sur son torse le mordillant à quelques reprises. Personne t'aimera jamais autant que je t'aime mon amour, c'est pas possible, admit-elle, touchée par son compliment, continuant sa longue descente pour atteindre son bas ventre afin d'entendre son plaisir se percuter contre les murs.

Elle soufflait bruyamment contre sa peau, bouleversée par son plaisir qui agrémentait le sien avant de remonter vers ses lèvres à sa remarque, avec un léger sourire satisfait en voyant l'état dans lequel elle l'avait mis.

- Dis moi que tu m'aimes bébé... Je m'arrêterai jamais de te le montrer, murmura-t-elle, en proie à l'urgence avant doucement l'inviter à l'intérieur d'elle, débutant les ondulations qui lui apportaient un immense bien-être alors qu'elle emprisonna ses mains dans les siennes, le tentant à sombrer dans son plaisir.

Elle hocha la tête à sa proposition, le libérant pour le regarder l'amener tout contre lui, sa tête se réfugiant contre son cou pour expulser par des soupirs, la tornade de plaisir qu'il lui administrait.

- Han... Bébé... J'aime trop te sentir comme ça, gémit-elle contre son oreille, mordillant son cou dans un élan passionnel pour l'inciter à continuer. Tu me fais vibrer mon coeur, admit-elle entre deux gémissements, son dos se redressant pour lui permettre d'émettre des ondulations plus amples, s'alliant à lui, ses ongles s'ancrant passionnément dans son torse. Bébé... Viens sur moi... J'veux que tu me donnes tout... L'invita-t-elle avant d'accrocher ses lèvres dans un baiser fiévreux. Putain que j'te veux... J'en ai jamais assez de toi, murmura-t-elle, le plaisir explosant dans son bas ventre.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 4931
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack) ; solosands (sign), vocivus, hedgekey (icons)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- - Page 2 EmptyMer 6 Nov 2019 - 21:25

Son amour pour elle dépassait l’entendement, défiant la logique, parce-qu’il n’avait jamais été question d’être raisonné pour l’aimer comme il le devait. Il se rappelait des prémices de leur relation, là où ils s’étaient encore refusés toute promesse, persuadés que ça rendrait les choses encore plus compliquées qu’elles ne l’était, avant de finalement se rendre compte tous les deux qu’ils désiraient bien plus que de simples retrouvailles hebdomadaires. Il la voulait elle, tous les jours de sa vie, jusqu’à son dernier souffle. « J’aime bien l’idée. J’le ferais en cas de situation d’urgence. » S’amusa-t-il, répondant à son sourire malicieux, conscient que le moindre signe de manque pouvait être une situation d’urgence pour lui, qui ne supportait jamais bien longtemps de se retrouver sans son amour. Il vivait pour elle, à travers elle, incapable d’imaginer mener une autre vie que celle qu’ils construisaient ensemble, rêvant déjà de fonder leur famille et de réaliser les projets qu’ils envisageaient tous les deux. Ses yeux se baladaient sur leurs bracelets communs, souriant à cette vision qui l’attendrissait, tout comme celle de leurs tatouages, lui rappelant sans cesse ce qu’ils étaient l’un pour l’autre. « Tu m’auras pour toujours mon amour… J’te le promets. » Il avait le coeur qui battait la chamade rien qu’à l’entente de ces quelques mots d’amour qu’ils s’échangeaient, leur affection grandissait au fil des secondes, sans fin. Son corps désirait le sien à chaque instant, lui qui était toujours sensible à la chaleur enivrante de sa peau qu’il adorait toucher, caresser, la pulpe de ses doigts appréhendant les frissons qu’il lui laissait. Sa main retrouva rapidement sa poitrine sous le geste d’Aelya, Niels comprenant qu’elle ressentait la même urgence que lui, celle de lier leurs deux âmes en manque l’une de l’autre. « Y’a rien qui me fait plus rêver qu’une vie entière à te voir me sauter dessus… » Souffla-t-il, répondant à sa remarque de manière joueuse, la cherchant comme il avait toujours eu l’habitude de le faire. Il laissa ses mains se balader sur son corps et ses lèvres embrasser son cou, la tentant pour faire exploser ses barrières, jusqu’à ce qu’elle ne finisse par se retourner, Niels attrapant ses lèvres en plein vol. Il sentit son désir gonfler à mesure qu’elle prenait les choses en main, lui prouvant qu’elle avait les mêmes idées que lui, leurs mains baladeuses se frayant un chemin sur leurs corps. « J’peux pas te contredire… J’passerais ma vie à regarder des films avec toi si je pouvais. » S’amusa-t-il, bien conscients qu’ils avaient une manière particulière de s’intéresser à leur télévision, leurs attentions se voyant bien vite détournées sur la tension qui émergeait entre eux. Il sentit son souffle se percuter au sien alors qu’ils avaient tous les deux passés la barrière de leurs sous-vêtements, cherchant mutuellement à se réchauffer. Il se mordit la lèvre, tentant en vain de reprendre le contrôle de sa respiration alors qu’Aelya l’avait finalement déshabillé, prenant place au dessus de lui. « J’te ferai l’amour autant que tu veux mon bébé… » Lâcha-t-il, dans un soupir empreint d’envie alors qu’elle descendait lentement jusqu’à son bas ventre, atteignant finalement la zone la plus sensible de son corps. Il la regarda s’occuper à merveille de lui, expiant son plaisir, frissonnant sous chacun de ses gestes experts. « J’te veux que toi. J’veux que ton amour bébé… » Elle n’avait d’ailleurs sûrement pas idée d’à quel point il ne désirait qu’elle, sa simple présence effaçant celle des autres âmes qui pouvaient tournoyer autour de lui. Il l’incita à revenir jusqu’à lui, ses lèvres retrouvant les siennes, brûlantes d’amour et de ce plaisir qu’elle lui avait offert, les mains de Niels caressant son corps alors que leurs bassins se tentaient, jusqu’à finir par ne faire qu’un. « Je t’aime mon amour. J’aime que toi. » Souffla-t-il, amoureusement, suivant le mouvement de ses ondulations, soupirant en sentant le désir devenir de plus en plus insistant, Niels approchant finalement Aelya de son corps pour augmenter l’ampleur de ses coups de reins. « C’est trop bon, t’es parfaite bébé… » Lâcha-t-il, en proie au plaisir le plus intense, laissant échapper un gémissement à la morsure qu’elle lui laissa dans le cou, avant de la regarder se redresser et accompagner son bassin avec le sien. Les pupilles dilatées, il se mordit la lèvre à sa demande, incapable de lui résister plus longtemps, basculant Aelya en passant son bras dans son dos, gardant sa place entre ses cuisses. Il continua à rythmer leur danse passionnée, accélérant encore la cadence de son bassin qui percutait le sien, ses lèvres retrouvant celles de sa petite-amie, cherchant son souffle qui se mélangeait au sien. « Dis-moi que tu me veux. Jusqu’au bout. » Lâcha-t-il dans un murmure, son front calé contre celui d’Aelya. Il observa ses traits se marquer par le plaisir alors que chaque ondulation s’approfondissait, recherchant dans son regard l’approbation pour qu’ils atteignent tous les deux le nirvana, ensemble, son coeur battant sous l’effet du plaisir qui affluait en masse dans ses veines. « Mon bébé d’amour… j’aime tellement ça… »

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5161
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign), skate vibes, doom days, kaotika (icons).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- - Page 2 EmptyMer 6 Nov 2019 - 23:00

Elle se revoyait souvent, s'attardant sur les souvenirs de tous ses messages qu'elle s'était plusieurs fois pris à effacer suite à leur premier rendez vous, dans la crainte de s'attacher déjà trop vivement, de lui montrer qu'elle avait bien trop apprécié la nuit dans ses bras, elle qui s'était refusée pendant trop longtemps à retenter une deuxième fois avec la même personne, se voyant obligée de recontacter Niels parce qu'il était déjà à cette époque entrain de s'immiscer doucement sous sa peau. Et depuis, il s'était infiltré trop profondément jusqu'à son âme, tous les deux devenant inséparables. Elle sourit à sa remarque, lui envoyant un clin d'œil chargé de malice, consciente qu'elle se laisserait guider pour toujours dans les bras de son amour, persuadée que ses bras étaient la seule maison qu'il lui fallait pour se protéger de l'hostilité du monde dans lequel ils baignaient. Elle se dressait contre n'importe qui pour lui, pour qu'ils puissent s'aimer sans limite et sans peur, parce que tout ce qui la terrifiait se trouvait dans son absence.

- On s'appartient pour toujours... Renchérit-elle, ses yeux valsant entre leurs tatouages et leurs bracelets qui les liaient, le symbole concret de leur fusion éternelle.

Elle perdait ses mots, elle perdait son souffle dans l'affection qui transparaissait à travers le doux contact de ses doigts sur sa peau, savourant chaque frisson qu'il provoquait sur son corps jusqu'à ce qu'il ne vienne l'embrasser de désir quand ceux-ci rejoignirent sa poitrine.

- Je le ferai toujours, parce que t'es vraiment ma plus belle gourmandise toi, lança-t-elle, un sourire amusé sur les lèvres, peinant à garder son calme alors qu'il administrait l'urgence dans son organisme, explosant peu de temps après contre ses lèvres qu'elle vint attraper dans un élan passionnel, le couvrant de toute sa fièvre amoureuse pour qu'il puisse sentir à quel point elle était folle de lui.

Elle se collait à lui, sa main tentant son désir comme lui le faisait, s'imprégnant de toute sa chaleur qui colmatait la moindre de ses blessures, faisant fondre son cœur pour le déchaîner dans l'affection qu'elle avait pour lui.

- J'adore faire des marathons films avec toi... T'es le partenaire idéal, s'amusa-t-elle, faisant référence au nombre de fois où ils pouvaient faire l'amour dès lors qu'ils regardaient la télévision, leurs corps continuellement attirés par l'un et l'autre.

Aelya plongea sa main dans son bas, expirant ses soupirs empreints de désir contre ses lèvres alors qu'il caressait son anatomie, se dépêchant de prendre place sur lui tout en le déshabillant.

- J'veux que tu me fasses l'amour là, tout de suite, j'te veux comme c'est pas permis, ajouta-t-elle, ses lèvres glissant de manière féline sur son torse jusqu'à s'emparer de son bas ventre, le caressant fiévreusement pour entendre ses gémissements tout autour d'elle, sa main venant caresser son corps à sa remarque, remontant tout contre lui avant de tenter son bassin avec le sien, agrémentant l'urgence qu'elle expirait dans des souffles brûlants avant de s'abandonner à lui entièrement, son âme s'alliant à la sienne.

- Je suis tellement amoureuse de toi. Demande moi tout et je ferais tout pour toi bébé, ajouta-t-elle amoureusement, commençant à onduler contre son corps pour mieux se fondre en lui, laissant échapper des gémissements alors qu'il prit l'initiative de rapprocher leurs êtres dans des mouvements plus approfondis.

- Bébé... T'es vraiment trop doué, le complimenta-t-elle entre deux soupirs indiscrets qu'elle éteignit dans les morsures qu'elle déposa dans son cou, frémissant à ses soupirs qu'elle entendait avant qu'elle ne vienne lui proposer d'inverser les positions dans un murmure fiévreux, le laissant la faire basculer pour prendre place à l'intérieur de ses cuisses, la peau réchauffée par tant de plaisir, ses lèvres dansant au-dessus des siennes alors qu'il augmentait la cadence.

- J'te veux jusqu'au bout amour, jusqu'à la fin de tout. Y'aura jamais de fin à nous par contre, murmura-t-elle, ses cuisses se renfermant davantage contre son bassin, son front caressant le sien, l'invitant à continuer d'alimenter leur rythme, son corps croulant sous le plaisir qui explosait. Tu me fais trop de bien mon cœur si tu savais... T'es ma perfection, souffla-t-elle, les pupilles s'assombrissant de désir et de plaisir, sa main caressant doucement son torse, au niveau de son cœur qu'elle sentait battre sous sa peau, faisant écho au sien. Laisse toi aller mon amour, détend toi à fond... Lança-t-elle, accrochant ses lèvres dans un baiser jusqu'à l'atteinte du nirvana qui vint la foudroyer de plaisir, Aelya renversant sa tête en arrière, ses doigts s'enfoncant légèrement dans ses flancs qu'elle pressa entre ses mains. Bébé... C'était magique... J'suis tellement accro à toi... T'es un rêve éveillé... avoua-t-elle, à court de souffle, ses doigts venant doucement caresser son dos.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
me, myself & i
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-   i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT- - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
i pray in my heart that this dream never ends (aelya) -HOT-
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: stories have been told-
Sauter vers: