AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
en ce moment à bowen
Ce jeudi 31 octobre à 18h, venez embarquer dans un merveilleux bateau de croisière pour une soirée inoubliable ! Une soirée qui s'annonce amusante, frissonnante et même ... terrifiiaaante ! » rendez-vous ici pour plus d'infos.
Notre blog The Writers cartonne et fait couler presque plus de larmes que d'encre. Mais, même si c'est un succès, nous aimons également quand c'est VOUS qui contribuez à sa réussite. Alors n'hésitez pas à nous envoyer vos rumeurs juste ici.

Partagez
 

 lost in the moment (niels).

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5161
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign), skate vibes, doom days, kaotika (icons).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: lost in the moment (niels).    lost in the moment (niels).  EmptyJeu 7 Nov 2019 - 10:42

Le trou noir. Elle s'était douloureusement réveillée au milieu de son lit, l'esprit en fusion, les souvenirs en batailles vis-à-vis de la soirée d'hier soir, Aelya fronçant les sourcils en sentant les premiers rayons du Soleil agressés ses pupilles, cherchant autour d'elle la présence de l'amour de sa vie qu'elle ne trouvait pas dans la pièce. Elle peinait à se rappeler de tout, voyant rapidement traverser dans sa tête le visage de Maddox, l'alcool qu'ils avaient bu à profusion, les rires qui en avaient découlés, puis quelques flashs qui arrivaient et dont elle peinait à en connaître la finalité, dont comment elle était arrivée jusqu'à chez elle.

Aelya s'était redressée, remarquant qu'elle était en sous-vêtements, se plaçant devant la penderie pour récupérer un t-shirt de Niels qu'elle adorait faire glisser sur ses courbes, avant d'entendre du bruit dans les autres pièces de l'appartement. Elle avança doucement pour tirer la porte de la chambre, souriant légèrement en trouvant l'homme de sa vie dans la cuisine, Aelya s'approchant de son dos pour l'enlacer.

- Coucou mon amour...
Lâcha-t-elle doucement, avant de sentir sa raideur suite à son contact, comme une distance qu'il administrait. Ca va pas... ? Demanda-t-elle, en proie aux doutes, le coeur battant soudainement plus rapidement dans l'inquiétude.

Sans même en prendre conscience, elle avait cette douloureuse impression d'avoir quelque chose à se reprocher, détestant cette impuissance vis-à-vis de ce qu'elle avait pu faire puisqu'elle ne s'en souvenait pas encore, se rassurant en se disant qu'au moins, c'était dans ses bras qu'elle s'était endormie et pas dans ceux de Maddox, son amour et sa fidélité étant arrivés à se frayer un chemin au travers de la masse alcoolique qu'elle avait pu ingérer, parce qu'elle aurait toujours été incapable de dépasser ce genre de limites, elle qui respirait Niels dans son être tout entier, tout le temps.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 4931
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack) ; solosands (sign), vocivus, hedgekey (icons)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: lost in the moment (niels).    lost in the moment (niels).  EmptyJeu 7 Nov 2019 - 18:22

Ses yeux avaient accroché l'horloge accrochée au mur un nombre incalculable de fois, peinant à rester calme devant l'absence d'Aelya alors qu'il était bien plus tard que l'heure à laquelle elle avait prévu de rentrer. Les yeux rougis par la fatigue et le stress de savoir qu'il lui était arrivé quelque chose, Niels n'avait pas su se rendre dans leur lit, préférant l'attendre sur le canapé, les yeux rivés sur un programme télévisé qui servait plus de bruit de fond qu'autre chose. Parce-qu'intérieurement, il bouillonnait, d'inquiétude, de colère aussi, voyant qu'Aelya n'avait même pas pris le temps de lui envoyer ne serait-ce qu'un message pour le prévenir qu'elle retarderait son arrivée. Il s'imaginait tout un tas de scénarios, parce-que sa compagnie du soir ne lui inspirait rien de bon, elle qui l'avait prévenu qu'elle passerait la soirée avec Maddox, son ancien colocataire et conquête, qui plus est. S'il vouait une confiance aveugle en Aelya, il n'en avait en revanche aucune concernant ce type qui avait déjà succombé au charme de sa petite-amie, avant même qu'ils ne soient ensemble, eux qui avaient visiblement partagé une relation un peu plus qu'amicale avant que Niels ne débarque dans la vie d'Aelya. Et ça le rendait dingue, même s'il n'avait pas son mot à dire, comprenant à travers les propos de la brune que Maddox restait un garçon qu'elle appréciait et qu'elle portait dans son coeur malgré tout. Même si ce constat était loin de lui plaire, il l'avait laissé partir, le coeur lourd, lui qui aurait tellement préféré l'avoir près de lui pour cette soirée où il n'avait finalement pensé qu'à elle, à ce qu'elle pouvait bien faire avec ce fameux Maddox. Aelya lui avait pourtant conseillé d'inviter des amis, ou même de sortir de son côté, ce qu'il avait préféré refuser, n'ayant pas la tête à voir du monde, s'enfermant dans ses pensées alors qu'elle n'était toujours pas là, dans ses bras, s'amusant probablement aux côtés de son ami. Alors qu'il avait regardé une énième fois l'heure sur son écran de portable, il entendit finalement des tambourinements à la porte, fronçant les sourcils en se redressant pour l'ouvrir, découvrant Aelya dans un état déplorable, tenant à peine sur ses deux jambes. Il avait immédiatement remarqué les égratignures qui tailladaient son visage, n'obtenant rien d'autre que des explications sans le moindre sens, Niels voyant bien que son alcoolémie l'empêchait d'aligner trois mots correctement. Il l'avait laissé rejoindre la chambre, l'esprit encore plus tourmenté par son état qui ne laissait présager rien de bon, l'observant se déshabiller alors qu'elle s'écroula littéralement dans les draps. Niels s'allongea finalement à côté d'elle, parvenant à peine à trouver le sommeil alors qu'il décida de se lever, attendant patiemment qu'Aelya n'émerge de son sommeil profond. Il s'était rendu jusqu'à la cuisine, préparant du café, conscient qu'il en aurait besoin pour tenir la journée après la nuit mouvementée qu'il venait de subir. Il entendit des pas dans son dos, les bras d'Aelya venant finalement l'enlacer sans qu'il ne puisse lui retourner cet élan d'affection, imposant une distance entre eux. « J’crois que c’est à toi qu'il faut le demander… » Répondit-il, d’un ton plus froid qu’à l’habitude, se retournant finalement vers elle, adossé contre le plan de travail. « T’as pas l’air de te souvenir de grand chose… du genre que tu m’aies laissé sans nouvelles jusqu’à quatre heures du mat’ par exemple. » Lâcha-t-il, le regard fermé, croisant ses bras contre son torse. « Qu’est-ce que t’as foutu avec lui ? » Finit-il par expier, conscient qu'elle n'avait même pas idée de l'état dans lequel elle était rentrée.

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5161
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign), skate vibes, doom days, kaotika (icons).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: lost in the moment (niels).    lost in the moment (niels).  EmptyJeu 7 Nov 2019 - 20:36

A la base, elle avait simplement voulu tuer le temps dans la présence de Maddox qu'elle avait toujours apprécié, peinant à tenir en place dans l'appartement quand Niels travaillait et qu'elle devait confronter la solitude qui la dévorait de l'intérieur, lui administrant la douloureuse vague de souvenirs qu'elle essayait toujours de rejeter en bloc. Elle avait mal sans Niels. C'était d'autant plus vrai ces derniers jours où ils avaient du reprendre leur rythme de travail, où elle devait du coup se blottir dans les draps vides à chaque fois qu'elle daignait se lever, Aelya qui avait pris l'habitude en revenant à Bowen de s'accaparer l'amour de sa vie pour elle seule, comme pour retrouver le souffle de vie qu'elle avait perdu. Elle avait traversé la ville pour rejoindre son ancien logement, informant Niels de cette escapade chez son ancien colocataire avec qui elle nouait maintenant une amitié, loin du désir qui avait pu animer leurs précédents échanges, sachant pertinemment qu'il devait se poser quelques questions qu'elle était persuadée de pouvoir gérer en rentrant. Parce qu'il n'avait jamais été question d'alcool et d'excès de base, avant que les choses ne prennent cette tournure, laissant Aelya rentrer complètement saoule à son logement, s'écroulant dans le lit sans avoir la capacité d'expliquer à Niels ce qui lui était arrivé.

D'ailleurs, en se réveillant le lendemain, elle n'était toujours pas en mesure de l'expliquer, elle qui subissait les effets d'une gueule de bois sévère au milieu des bribes d'images qui lui traversaient l'esprit sans cohérence, bien qu'elle se doutait qu'ils avaient bien trop profités tous les deux lors de leur retrouvaille. Elle s'était blottie tout contre Niels après avoir traversé les couloirs, ses sourcils se fronçant quand elle vit qu'il ne répondait pas à ses marques de tendresse alors que ses bras s'étaient enroulés autour de son corps, Aelya ayant un léger mouvement de recul à sa première remarque alors qu'elle le laissa la confronter, lisant les marques de fatigue qui imprégnaient ses traits.

- Bébé... Soupira-t-elle, le coeur battant plus rapidement sous l'effet de sa réaction froide, culpabilisant à l'idée de l'avoir fait patienter aussi longtemps sans nouvelle. Je suis vraiment désolée, ça me ressemble pas je sais, d'habitude je te préviens toujours. J'ai trop bu, j'ai pas d'autres excuses de toute façon, admit-elle en plissant les lèvres. J'me suis pas envoyée en l'air avec Maddox si c'est ça ta question, répondit-elle de manière ferme pour lui enlever tout doute qu'elle n'était pas prête à accepter, persuadée sans même avoir le souvenir qu'elle n'avait franchi aucune limite.

Elle tendit le bras pour se servir une tasse de café, tentant d'éviter le regard insistant de Niels posé sur elle.

- Ok, donc, j'aurais pas le droit de décuver tranquille ? Ca veut pas dire qu'on s'est amusés que forcément j'ai fait n'importe quoi,
lança-t-elle en haussant les épaules de manière nonchalante avant de se figer quelques secondes devant les images qui lui revenaient. C'est... Possible que j'ai un peu abusé avec une voiture qui était pas la nôtre... Ajouta-t-elle en grimaçant, buvant une gorgée pour mieux fuir son regard.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 4931
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack) ; solosands (sign), vocivus, hedgekey (icons)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: lost in the moment (niels).    lost in the moment (niels).  EmptyJeu 7 Nov 2019 - 22:06

Il avait dû mal à croire qu’elle ait pu se passer de le prévenir de son retard, comme s’il n’était déjà pas assez inquiet de la savoir avec un autre, pendant que lui, il n’attendait que son retour chez eux, impatient de la voir franchir le seuil de la porte pour profiter de sa présence. Et il l’avait attendu son retour, toute la soirée et une grosse partie de la nuit, jusqu’à l’épuisement, lui qui n’avait même plus eu la force de se motiver à aller la chercher lui-même bien que l’idée lui ait traversé l’esprit plus d’une fois au cours de la soirée. Il n’avait jamais eu l’envie de tenir ce rôle, celui du petit-ami incapable de maîtriser sa jalousie, incapable de voir sa copine s’éloigner de lui plus d’une heure. Et pourtant ce soir, il se rendait à l’évidence, cette vérité lui crevant les yeux, il était simplement fou de jalousie, ses nerfs à vifs dés qu’il la savait avec un homme comme Maddox, qui avait déjà su la séduire par le passé. Parce-qu’il avait tendance à se faire des films, imaginant Aelya s’éprendre d’un autre pour finalement se rendre compte que Niels n’était pas celui qu’il lui fallait. C’était encore et toujours cette peur viscérale de la perdre qui le bouleversait, soulevant son coeur qui n’aurait plus aucune raison de battre si Aelya s’échappait dans une autre étreinte. Ses doutes ne s’étaient certainement pas éteints lorsqu’elle avait fini par refaire son apparition, Niels remarquant son état qui laissait à désirer, s’inquiétant immédiatement de toutes ces égratignures qu’elle avait sur le corps, bien qu’elle était dans l’incapacité de lui expliquer ce qu’il lui était arrivé. Il la laissa finalement s’effondrer dans leur lit, prenant sur lui pour ne pas exploser alors que sa nuit fut courte, son esprit jonché par les questions auxquelles il n’avait pas eu de réponses. Il se réveilla, incapable de trouver le sommeil, attendant patiemment qu’Aelya ne le rejoigne pour pouvoir avoir cette discussion qui tiraillait ses entrailles, la frustration s’immisçant dans ses veines lorsqu’il repensait à cette soirée. Il la sentit contre lui, bien trop distrait par ses pensées pour pouvoir lui montrer de l’affection, avançant pour pouvoir lui faire face, rentrant immédiatement dans le vif du sujet. « T’es désolée, ça change beaucoup de choses c’est vrai. » Dit-il, ironiquement, son regard se posant sur le sien alors qu’elle lui fit part du fait qu’elle avait trop bu. « T’inquiète pas, c’est le seul truc que j’avais compris ça. J’ai eu l’occasion de m’en rendre compte. » Lâcha-t-il, la gorge serrée, lui faisant savoir qu’elle était rentrée après ces longues heures où il l’avait attendu, sans même qu’elle ne puisse lui donner une explication. « T’étais tellement déchirée que j’suis même pas sûr que tu puisses l’affirmer à cent pour cent. » Souffla-t-il, le regard peiné, son coeur battant soudainement plus fort. Ses yeux la suivirent lorsqu’elle s’avança pour prendre du café, soupirant à sa remarque qui le blessait, ayant l’impression qu’elle mettait entre parenthèses toute l’inquiétude qu’il avait pu ressentir. « J’étais mort d’inquiétude, j’te savais avec ton ancienne conquête, tu répondais pas à ton portable, tu voulais que je réagisse comment Aelya ? » Lâcha-t-il en haussant le ton, secouant la tête en entendant ses derniers aveux, peinant à croire qu’elle ait pu faire ce genre de conneries avec son ancien colocataire. « Putain mais vous êtes barges. C’était pas assez de vous retourner la tête ? Il a fallu que vous risquiez votre vie en plus de ça ?! » Ajouta-t-il, le regard noir de colère, son coeur battant la chamade lorsqu’il pensait à la tournure tragique qu’auraient pu prendre les évènements. « En fait, tu m’as complètement zappé. J’étais même plus dans ta tête. T’en avais juste rien à foutre de ce que je pouvais penser. » Finit-il par dire, sur un ton plus calme, presque résigné.

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5161
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign), skate vibes, doom days, kaotika (icons).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: lost in the moment (niels).    lost in the moment (niels).  EmptyJeu 7 Nov 2019 - 23:22

Elle n'aurait jamais pu prévoir d'aller aussi loin avant de pousser la porte de son ancien logement. Elle avait été convaincue dès le départ de simplement retrouver Maddox le temps d'une soirée, histoire de rattraper tous ces moments où ils s'étaient perdus de vue, arrosant ses anecdotes salées d'une belle dose d'alcool pour y trouver un certain réconfort que Maddox avait aussi besoin, sans remarquer le point de non retour qui l'avait conduit à voler une voiture, et à la planter quelque part sans le moindre regret, Aelya se retrouvant quelques heures plus tard devant la porte de son appartement, peinant à tenir debout alors que sa peau était abîmée, elle qui ne s'en était pas encore rendue compte en se levant ce matin, la tête lui tournant affreusement, peinant encore à émerger de son sommeil de plomb et sans rêve. Elle s'était confrontée à la distance et à la froideur de Niels qui était entièrement justifiée, elle qui comprenait l'angoisse qu'il avait du subir en regardant la porte d'entrée sans savoir si elle allait un jour la traverser de nouveau. Le cœur battant, elle avait peur de le perdre, de le voir exploser à cause de son comportement, Aelya tentant de s'excuser de manière sincère.

- Qu'est ce que je peux faire d'autre pour me rattraper ? Ce qui est fait est fait mais je suis sincère... Je sais que je t'ai fait du mal et je m'en veux... Soupira-t-elle tristement, grimaçant suite à sa déclaration sur ce qu'il avait du supporter hier soir. Je me doute, ajouta-t-elle en roulant des yeux, redressant son regard vers le sien à sa remise en question sur sa fidélité, mise à mal par son amnésie. Est ce que je suis censée comprendre que tu me fais pas confiance ? Je sais que je serais jamais capable de te faire ça, déchirée ou non, et je pensais que tu me croirais sans l'ombre d'un doute, lâcha-t-elle, blessée, consciente que sa réaction était tout de même légitime même si cette vision lui faisait mal.

Elle s'éloigna comme pour mieux respirer, ayant peur d'arriver sur un terrain plus que glissant pour eux alors qu'il vint réagir vivement tandis qu'elle avait maladroitement tenté de dédramatiser la situation.

- Mon amour... Je comprends tout ça. Mais je suis vraiment là pour te rappeler que y'a plus rien entre lui et moi. C'est toi que j'aime et que j'ai choisi, avança-t-elle, cherchant à baisser son ton pour l'adoucir avant de comprendre qu'elle avait fait bien plus que de s'alcooliser avec Maddox, ses muscles se crispant sous la réaction colérique de Niels. Parce que t'as jamais fait de conneries toi ? T'es mal placé pour dire des choses comme ça. On a fait une erreur ouais mais pas besoin de me faire la morale ! Affirma-t-elle, vexée.

Son regard changea à ce qu'il vint ajouter, Aelya qui sentait sa peine transparaître à travers ses mots alors que tout ce qu'elle  n'avait jamais fait était d'arrêter de penser à lui. Elle posa sa tasse, s'approchant doucement de lui en posant ses mains sur ses flancs qu'elle caressa tendrement.

- C'est pas vrai tout ce que tu dis mon cœur, dit-elle d'une voix douce, le regard brillant d'émotions. Tu peux pas dire ça comme si tu comptais pas, t'es juste l'amour de ma vie et que si j'ai commencé à vouloir m'occuper, c'est surtout parce que t'étais pas là et que je me sens crever quand t'es pas là. Tu comprends pas que t'es juste ma vie, que je ferais tout pour toi ? Murmura-t-elle, émue. Bébé... Dis moi ce que je peux faire pour t'apaiser...? Demanda-t-elle, tendrement.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 4931
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack) ; solosands (sign), vocivus, hedgekey (icons)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: lost in the moment (niels).    lost in the moment (niels).  EmptyVen 8 Nov 2019 - 0:07

Il s’était imaginé une simple soirée en compagnie de son ancien colocataire, admettant qu’ils avaient bien le droit à ça après des mois entiers à être séparés, depuis l’emménagement d’Aelya chez Niels. Il avait continué à croire que cette soirée se terminerait comme les autres, au bout de quelques heures tout au plus et qu’Aelya finirait par rentrer et passer le reste de la nuit avec lui, dans ses bras qui avaient déjà hâte de l’accueillir. Et finalement, il n’avait étreint qu’un vent froid cette nuit-ci, comprenant que les plans d’Aelya avaient changé, ou que ce Maddox avait réussi à changer, l’embarquant dans une soirée qui s’éternisait aux yeux de Niels. S’il comprenait le désir d’Aelya de s’amuser, il avait bien plus de mal à admettre qu’elle ait simplement pu omettre la partie où elle le prévenait de son retard. C’était sûrement ce qui le blessait le plus, parce-qu’il savait très bien qu’elle aurait également été morte d’inquiétude si leurs rôles avaient été échangés, elle qui appréciait toujours savoir où il était et avec qui. Il s’était retrouvé sur son propre canapé, attendant un moment auquel il ne croyait même plus, presque certain qu’elle finirait la nuit chez Maddox. Puis contre toute attente, elle avait fini par débarquer, sans pouvoir lui expliquer quoique ce soit, le laissant seul face à sa frustration, noyé dans ses doutes. Il s’était réfugié dans la cuisine à l’aube, le soleil à peine levé, conscient qu’il n’avait pu fermer l’oeil qu’une heure tout au plus, avant de mettre fin à cette vaine tentative. Il n’avait pu montrer que de la distance lorsqu’elle s’était rapprochée de lui, incapable de tirer un trait aussi facilement sur cette histoire qui tournait en boucle dans son esprit. « Comme tu dis, c’est fait… Y’a rien à faire. J’te demande pas des explications. T’étais bourrée, tu m’as oublié. C’est aussi simple que ça. » Lâcha-t-il, amer, expiant son ressenti, lui qui s’était senti terriblement seul pendant cette soirée où son image lui était sans cesse revenue. Il soupira lorsqu’elle reprit la parole, l’accusant de ne pas lui faire confiance après les hypothèses qu’il avait émises, lui faisant savoir que son taux d’alcoolémie ne pouvait pas lui permettre d’assurer qu’elle n’avait pas dépassé les limites avec Maddox. « J’ai pas dit ça. Mais c’est moi qui t’ai ouvert hier Aelya. Tu savais même plus tenir debout, t’aurais même pas pu épeler ton nom. Tout ce que tu savais, c’est qu’il y avait un lit pour t’accueillir, c’est tout. » Parce-qu’elle s’était précipitée dans la chambre, lui accordant à peine un regard, complètement éméchée. Il savait que la confiance était l’une de leurs plus grandes forces, le fait de la voir vaciller pouvant remettre en doute toute leur relation. « T’étais pas là pour me le rappeler hier visiblement. » Lâcha-t-il, du tac au tac, son regard brûlant de jalousie alors qu’il pensait au fait que Maddox avait pu avoir toute son attention quand lui, s’était retrouvé seul à l’appartement. Il explosa en entendant sa confession, celle qui le rendait dingue parce-qu’il comprenait qu’elle s’était mise en danger avec son ancien colocataire, sans réfléchir aux conséquences de ses actes. « Ok. J’te fais pas la morale, j’dois rien dire à propos du fait que t’as failli te tuer sur la route. Tu sais quoi… ça fait rien, la prochaine fois que j’me retrouverais en taule parce-que j’ai fait une connerie, tu me feras pas la morale non plus. » Finit-il par dire, le coeur battant la chamade, rongé par la colère et l’amertume. Le regard respirant sa peine, il finit par lui confier d’un ton plus doux ce qu’il ressentait au plus profond de lui, ce délaissement qui le prenait aux tripes en imaginant Aelya l’oublier avec Maddox. Il cilla en sentant son corps se rapprocher du sien, peinant à soutenir son regard qu’il savait pourtant d’une tendresse infinie. « J’me sentais seul hier. C’est la première fois que j’ai l’impression de passer au second rang, et… j’pense pas que c’était qu’une impression. T’as le droit t’amuser avec qui tu veux, c’est juste trop dur pour moi. » Il s’écarta de son étreinte, reprenant sa tasse pour finir son café. « J’vais te laisser tranquille. T’avais raison… t’as le droit de décuver. T’en as besoin, même. J’suis pas utile là et j’peux pas faire semblant non plus. » Ajouta-t-il, conscient qu’il ne pourrait pas lui donner de l’affection avec toute cette rancoeur qu’il avait sur la poitrine. « Je vais aller prendre l’air, tu devrais te reposer. » Il se dirigea vers le frigo, l’ouvrant pour sortir une assiette qu’il avait recouverte, la posant sur le plan de travail. « Y'a ce qu'il faut si t'as faim. Je t’avais préparé ça pour hier quand tu rentrerais. » Sans un regard, il prit la direction du salon pour récupérer sa planche et franchir la porte d’entrée.

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5161
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign), skate vibes, doom days, kaotika (icons).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: lost in the moment (niels).    lost in the moment (niels).  EmptyVen 8 Nov 2019 - 12:06

Aelya s'était laissée emporter par la vague de la soirée sans penser une seule seconde au mal qu'elle pouvait faire à Niels, l'alcool la conditionnant à aller toujours plus loin, à enfreindre les limites avec Maddox sans qu'elle n'en prenne vraiment conscience. Elle avait encore du mal à se rappeler de tout, de ses prises de risques qu'elle ne mesurait pas encore en se réveillant de son sommeil alourdi par l'ébriété. Et quand elle confronta la distance imposée par Niels alors qu'elle avait cherché à émettre un contact doux avec lui, elle avait aussitôt compris qu'il lui en voulait, et qu'il n'allait pas passer outre ce qu'il s'était passé. Elle avait même peur qu'il ne vienne à lui apprendre des choses qu'elle aurait pu dire sous le coup de son état, elle qui était pourtant persuadée d'avoir su un minimum gérer ses actes en son absence. Son coeur se serra à sa remarque, Aelya refusant de le laisser penser qu'elle l'avait oublié.

- J'étais incapable d'écrire un sms, ou de tenir une conversation à priori. Ca a rien avoir avec le fait que je t'ai oublié. Arrête de parler comme si tu savais exactement comment ça s'est passé parce que même moi j'le sais pas vraiment,
se justifia-t-elle en fronçant les sourcils, blessée par sa manière de juger ses actes et surtout son ressenti. Si j'étais aussi déchirée que ça, j'aurais pas été non plus capable d'aller trop loin avec lui ! Se défendit-elle, restant campée sur ses positions pour le raisonner, déjà épuisée par toutes ces explications qu'elle devait émettre pour lui prouver sa fidélité. Tu travaillais, j'avais juste envie de passer un bon moment, c'est tout, j'ai pas vu l'heure défiler je le conçois, mais je sais très bien que tu m'aurais quand même fait une scène si j'étais pas rentrée bourrée, lança-t-elle, insistant sur le fait que juste la présence de Maddox lui aurait déjà posé un problème, comprenant sa jalousie qu'elle pouvait elle-même ressentir de son côté.

Elle soupira en levant les yeux au ciel, exaspérée par sa réaction concernant la connerie qu'elle avait faite.

- J'suis pas fière de ce que j'ai fait, mais si tu l'avais fait avec moi, t'aurais moins râlé c'est sur,
lâcha-t-elle, amère.

Elle décida de s'ouvrir à lui comme lui le faisait, Aelya laissant ses doigts doucement caresser les flancs pour le faire revenir à l'essentiel, à son amour qui n'avait jamais fait de pause pour lui et seulement pour lui, elle qui arrivait dans n'importe quelle condition à se frayer un chemin jusqu'à son coeur, guider par les battements du sien qui ne s'envolait que pour l'amour de sa vie.

- Tu passes jamais au second plan... T'étais juste pas là. Et j'me suis emportée ok, mais si t'avais été là je serais restée avec toi, je passe tout mon temps avec toi déjà, je sais pas ce qu'il te faut de plus... Ca fait des siècles que je vois plus personne parce que je te choisis toi, toujours toi, et ça te suffit pas à priori,
remarqua-t-elle tristement, le regardant avec déception s'éloigner d'elle. Mon bébé d'amour... S'il te plait... Tu sais très bien que j'ai juste besoin de toi, ajouta-t-elle, stressée de le voir partir.

Son coeur loupa un battement lorsqu'elle comprit qu'il allait bel et bien la laisser seule avec elle-même dans la froideur de cet appartement qui allait encore respirer son absence, plissant les lèvres en le regardant sortir de la nourriture du frigo, consciente qu'il avait toujours établi ce genre d'attention pour elle qui culpabilisait encore de l'avoir laissé. Elle le suivit vivement au travers des pièces jusqu'à se poster devant la porte d'entrée pour l'empêcher de partir.

- Bébé... Me laisse pas s'il te plait. J'ai pas envie d'être encore seule sans toi...
Admit-elle en plongeant son regard dans le sien avant de laisser échapper un rire amer lorsque la jalousie la taquina. Ca c'est le genre de trucs que tu pourras raconter à Sasha hein, elle adorera apprendre quelle horrible petite-amie je suis parce qu'elle est tellement parfaite, elle.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 4931
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack) ; solosands (sign), vocivus, hedgekey (icons)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: lost in the moment (niels).    lost in the moment (niels).  EmptyVen 8 Nov 2019 - 18:21

Il avait mal de penser qu’elle avait préféré passer une soirée avec son ancienne conquête plutôt que de l’attendre lui, et pourtant, il admettait qu’il était cruellement égoïste de penser de cette façon, elle qui passait déjà tout son temps libre avec lui. Il était conscient que c’était les répercussions de leur séparation qui animaient ce besoin constant de l’avoir avec lui, angoissant encore à l’idée de voir quelqu’un lui arracher la femme de sa vie. Parce-que Niels n’accepterait plus jamais de vivre sans elle, conscient qu’il en était tout simplement incapable. Et s’il était aussi frustré, c’était surtout parce-qu’il s’était inquiété pendant des heures en ne la voyant pas revenir, et qu’au lieu de pouvoir s’endormir paisiblement après avoir eu ses explications, il n’avait eu le droit qu’à une Aelya évasive et surtout, complètement éméchée. Il s’était montré distant, lui faisant directement comprendre qu’il était en colère, atteint par son comportement. « Et c’est censé être rassurant que toi-même tu te rappelles pas de ta soirée avec lui ? Putain mais mets-toi à ma place Aelya. T’as déjà couché avec lui, j’suis censé le prendre comment ?! » S’énerva-t-il, frustré par sa manière de lui dire les choses alors qu’elle savait très bien à quel point il pouvait se torturer l’esprit. Il serra la mâchoire à ses mots, soupirant, tentant de ne pas laisser son esprit être rongé par toutes ces images qui l’accablaient. « Tant mieux. J’suis ravi qu’il t’ait fait passer un bon moment. » Lâcha-t-il, reprenant ses mots qui le crispaient, tendant ses muscles qui se contractaient sous l’effet de la jalousie qui continuait de grandir, ne lui laissant aucun répit. Elle avait raison, il aurait probablement adopté le même comportement si elle était revenue plus tôt sans être alcoolisée, parce-qu’il supportait à peine l’idée de la voir sympathiser avec ce type qui avait déjà profité de son corps par le passé. « Parce-que j’peux m’assurer que t’es en sécurité avec moi. J’connais pas ce type, j’sais pas c’est quoi ses intentions envers toi. » Lâcha-t-il, sous-entendant qu’il n’accordait aucune confiance à son ancien colocataire qu’il voyait comme un rival, bien conscient que personne ne pourrait le faire changer d’avis de ce côté-là. Ses yeux retrouvèrent les siens lorsqu’elle se posta devant lui, ses mains qui caressaient ses flancs cherchant à le faire revenir à elle, sans qu’il ne puisse y parvenir. « Tu vois, quand tu dis ça, j’ai juste l’impression de pas être celui qu’il te faut, que tu mérites mieux qu’un mec qui supporte pas de te voir t’amuser avec quelqu’un d’autre… » Souffla-t-il, son regard traversé par la peine avant qu’il ne finisse par s’éloigner, ne supportant plus cette proximité qui lui faisait plus mal qu’autre chose. Il sentit son coeur se fêler à l’entente de ses mots d’amour, Niels se contentant de sortir du réfrigérateur l’assiette qu’il lui avait préparé la veille, comme dans un désir de lui faire savoir qu’il aurait toujours les mêmes attentions envers elle. Il se dirigea vers le salon pour récupérer sa planche, incapable de passer la journée entre ces murs qui l’avaient fait angoisser la veille, se retournant en se rendant compte qu’Aelya s’était empressée de le retenir. « T’as besoin d’être sans moi. Et j’ai besoin de souffler, moi aussi. » Ajouta-t-il, posant sa main sur la poignée alors qu’elle expia ces quelques remarques emplies de cette même jalousie qui l’avait traversé. « Sasha a rien à faire là-dedans. Et si tu m’crois assez con pour lui raconter toute notre vie, tu te trompes sur toute la ligne. Allez, bonne journée. M’attends pas. » Il claqua la porte derrière lui, le regard noir, sentant la colère le consumer en repensant à toute cette histoire, à cette soirée qu’Aelya avait passé, à sa façon toujours trop excessive de réagir. Il s’en voulait déjà, détestant la quitter dans ce genre de situation, l’esprit embrumé par les rancoeurs. Il passa la journée à traîner sur son skate, se réfugiant dans son univers, ce même monde qui ne le passionnait plus lorsqu’il savait qu’Aelya était loin de lui. Et pourtant, il n’avait pas eu le courage de rentrer cette nuit-ci, ne sentant pas légitime de remettre un pied dans l’appartement après tout ce qu’il lui avait dit. Il avait trouvé refuge dans sa voiture, se réchauffant comme il le pouvait alors qu’il pensait à elle, se demandant s’il lui manquait autant qu’elle lui manquait, regardant l’heure tourner avant de voir le jour se lever progressivement, Niels décidant finalement de rentrer, épuisé par ce combat interne qu’il menait loin d’elle. Il déverrouilla la porte, les traits tirés, faisant quelques pas vers la chambre où il vit Aelya endormir dans leur lit, Hank blotti contre elle, attendri devant cette image qui lui redonnait un peu de baume au coeur.

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5161
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign), skate vibes, doom days, kaotika (icons).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: lost in the moment (niels).    lost in the moment (niels).  EmptyVen 8 Nov 2019 - 21:15

Aelya le comprenait sans un mot, elle qui en un regard lisait son âme comme s'il s'ouvrait continuellement à la sienne pour qu'elles puissent se soigner, colmater la moindre des rancoeurs qui pouvaient les altérer. Elle peinait à se trouver des excuses, à se justifier, parce qu'au bout du compte, elle savait bien qu'il n'y avait rien à excuser, qu'elle avait simplement dépassé les bornes au volant de cette voiture qu'elle avait volé avec Maddox, s'usant dans l'adrénaline du moment pour ressentir toujours plus au travers de l'alcool qui pulsait en masse dans ses veines. Et là, elle avait l'impression que son coeur se resserrait dans l'étau glacé de la distance qu'il administrait entre eux, Aelya se refroidissant dans cet éloignement qu'elle avait du mal à gérer.

- C'est du passé, Niels. Pour tous les deux. C'est arrivé qu'une fois. Et j'te connaissais pas. Tu trouves pas qu'aujourd'hui y'a quand même des choses qui ont changé, dont le fait que je crève d'amour pour toi ? Lança-t-elle, croisant son regard de manière sérieuse pour le faire relativiser, même si elle savait que c'était voué à l'échec, roulant des yeux en voyant la manière dont il se servait de ses mots pour agrémenter leur dispute. Ok, la prochaine fois je resterais seule à l'appart', je déprimerai et c'est tout puisque c'est ce que j'aurais du faire, ajouta-t-elle prenant un air faussement détaché pour lui faire comprendre qu'elle avait juste essayé de ne pas cogiter toute seule entre ces murs qui respiraient parfois son absence. Tu le connais peut-être pas, mais moi j'le connais. Même si c'est dur pour toi de l'entendre, ouais, il m'apprécie, et après ? Elle t'apprécie pas peut-être Sasha ? Tu mélanges tout, le reprit-elle, las, consciente qu'il ne pourrait jamais nouer d'amitié avec lui vu le passif qu'Aelya et Maddox avaient.

Elle arriva avec plus de douceur près de lui, accrochant son regard de manière tendre pour le faire redescendre afin qu'il puisse mieux écouter ce qu'elle avait à lui dire, son coeur s'ouvrant à lui malgré les épines de ses mots qui s'étaient insidieusement logées à l'intérieur.

- C'est toi qu'il me faut, c'est toi que j'ai toujours voulu. Tu me mérites. C'est moi qui t'ai jamais mérité... Je foire toujours tout. Et t'étais censé être l'exception...
Remarqua-t-elle, tristement.

Son angoisse de le voir s'échapper vint la prendre à la gorge quand elle le regarda s'agiter entre les pièces pour se préparer à partir, lui coupant la respiration, Niels qui partait constamment avec son souffle de vie quand il le faisait, Aelya s'opposant à son départ en lui barrant la route.

- J'ai pas besoin d'être sans toi mais si tu le dis...
Se résigna-t-elle en soupirant tristement, comprenant que son combat ne rimait à rien puisque sa décision était déjà prise, qu'elle avait été incapable de le retenir dans sa démarche, la jalousie irradiant dans ses entrailles en pensant à Sasha. Ca risque pas, fais ce que tu veux c'est bon, lâcha-t-elle, le laissant partir sous le coup de la colère qui la dévorait de l'intérieur, au milieu de cette peine bien plus incisive.

Elle avait rempli sa journée en faisant les quatre cents pas dans l'appartement, laissant sa peur de le perdre définitivement l'attraper, la clouer dans ses larmes qui ne cessaient pas de couler, qui la noyaient dans son image qu'elle voulait à tout prix retrouver. Ses cellules s'agitaient dans le manque de sa présence qu'elle n'arrivait absolument pas à faire passer, malgré le nombre de cigarettes qu'elle avait fumé, malgré le nombre de balades avec Hank qu'elle avait exercé, rien n'y faisait, elle tournait en rond dans sa tristesse, l'esprit happé par son envie de l'appeler avant de se résigner, consciente qu'il ne décrocherait pas, regardant le Soleil mourir dans sa descente en se demandant où il était, ce qu'il faisait, s'il pensait à elle, baignée dans l'inquiétude, dans l'amour qui l'enveloppait toujours et pour toujours. Elle s'effondra de fatigue dans leur lit en l'attendant, invitant Hank à s'endormir près d'elle pour réchauffer son âme meurtrie, comme dans un besoin de se raccrocher à tout ce qu'elle avait de Niels et dont sa chaleur avait canalisé ses songes agités.

Elle sentit Hank bouger soudainement, Aelya ouvrant les yeux pour s’apercevoir que leur chien avait été réveillé par la présence de Niels qui les regardait. Elle se redressa contre l'encadrement du lit, ramenant ses jambes contre son ventre, le regard encore rougi par la peine.

- Je suis désolée...
Murmura-t-elle, en proie à l'émotion. Je recommencerai plus... Promit-elle.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 4931
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack) ; solosands (sign), vocivus, hedgekey (icons)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: lost in the moment (niels).    lost in the moment (niels).  EmptyVen 8 Nov 2019 - 22:53

Il n’avait pas besoin de lui dire tout ce qu’il avait sur le coeur pour qu’elle comprenne qu’il était blessé, parce-qu’en un seul regard, tout était clair entre eux. Sa façon d’agir était bien différente de d’habitude, lui qui avait presque rejeté son contact, conscient qu’il ne serait pas sincère s’il acceptait son affection. Il avait de la rancoeur au plus profond de lui, peinant à se remettre du fait qu’Aelya avait passé toute une soirée en compagnie d’une de ses ex-conquêtes, buvant jusqu’à en perdre la raison, jusqu’à l’oublier lui. Et c’était sans doute ce qui lui faisait le plus mal, de savoir que l’alcool avait abaissé ses barrières, même si elle n’avait franchi aucune limite mis à part celle d’avoir risqué sa vie avec Maddox, plongés dans l’insouciance du moment, leurs esprits baignant dans l’alcool. Il fronça les sourcils à sa remarque, le coeur tambourinant à l’intérieur de sa poitrine. « Pour tous les deux ? T’en es certaine de ça ?! Comment j’peux être sûr qu’il veuille pas remettre le couvert avec toi ? Je sais que ça a changé de ton côté, mais lui, j’lui fais pas confiance. » Lâcha-t-il, serrant les poings en pensant à son ancien colocataire, lui qui aurait probablement peiné à retenir sa haine s’il s’était pointé la veille chez lui, le découvrant en compagnie de l’amour de sa vie. « J’ai pas dit ça Aelya. Je t’ai jamais empêché de voir qui que ce soit, pas tant que tu me donnais des nouvelles. » La reprit-il, d’un ton distant, froid, presque résigné, soupirant à ses mots suivants, Aelya incluant Sasha dans cette histoire, tentant de dédramatiser la situation en lui rappelant la relation qu’il entretenait avec sa meilleure amie. « C’est pas moi qui mélange tout là. Sasha m’apprécie parce-que c’est ma meilleure-amie. J’ai jamais couché avec elle moi… » Ajouta-t-il, pointant le doigt sur cette différence qui n’était pas si anodine à ses yeux, qui représentait d’ailleurs le coeur même de ses craintes, angoissé à l’idée de voir Maddox séduire sa petite-amie une nouvelle fois. Il n’aurait d’ailleurs certainement pas été étonné d’apprendre qu’il la désirait toujours, s’imaginant déjà qu’il avait dû lui faire des avances, parce-que personne ne résistait au charme de sa petite-amie, encore moins s’il en avait déjà eu un aperçu par le passé. Il peina à s’adoucir, bien qu’Aelya faisait tout pour réduire ses doutes à néant, Niels campant sur ses positions. « T’as le droit de faire ce que tu veux. J’devrais accepter de te voir heureuse avec d’autres… J’suis qu’un con. » Souffla-t-il, culpabilisant bien que sa colère soit toujours présente, valsant trop dangereusement entre ces deux émotions, au bord du gouffre. Il s’échappa vers le salon, ne pouvant plus supporter ce regard qu’elle lui adressait, l’implorant presque de rester, Niels sachant très bien qu’ils iraient trop loin dans leurs paroles s’il le faisait. « J’crois que si. T’étais libre et heureuse hier, sans moi. » Répéta-t-il, accablé par ses propres paroles qui enfonçaient le couteau dans la plaie, s’emportant une nouvelle fois dans ses mots en entendant la remarque d’Aelya concernant Sasha, ressentant cette même frustration l’atteindre avant qu’il ne passe le seuil de la porte qu’il ferma d’un coup de bras. Il avait erré telle une âme sans but dans les rues de Bowen, cherchant du réconfort dans les paysages qui défilait sous ses yeux alors qu’il s’élançait sur sa planche, le visage d’Aelya lui rappelant toutes les erreurs qu’il avait faites, les regrets venant tirailler ses entrailles. Il se trouvait stupide, réalisant progressivement qu’il avait été trop loin, qu’il avait réagi excessivement, comme à son habitude lorsqu’il s’agissait de celle qui faisait palpiter son coeur. Il avait passé la nuit à réfléchir, fermant les yeux quelques minutes alors qu’il était frigorifié loin de l’étreinte de son amour, prenant finalement la décision de rentrer, de la retrouver pour s’excuser et lui rappeler combien il l’aimait. Il avait poussé la porte discrètement, franchissant la chambre pour observer Aelya dans leur lit, Hank lui tenant compagnie avant qu’il ne découvre qu’il était rentré, venant jusqu’à lui. Il releva les yeux vers elle en comprenant qu’il l’avait réveillé, son regard suivant son langage corporel qui lui signifiait à quel point elle avait mal, Niels se sentant percuté par le ton de sa voix. Il cilla, secouant doucement la tête avant d’avancer vers elle, venant s’asseoir sur le rebord du lit, de son côté. « C’est moi qui suis désolé… J’aurais pas dû réagir comme ça. J’ai été trop loin, je voulais pas te blesser. » Lâcha-t-il, baissant les yeux pour chercher ses mots. « J’ai pas le droit de te faire la morale comme si t’étais une gamine. J’suis trop con Aelya, mais je t’aime… Je t’aime tellement que ça me rend dingue. » Souffla-t-il, ses yeux croisant son tatouage encré sur son bras, l’incitant à tendre la main vers son bras qu’il caressa doucement. « J’suis désolé d’être comme ça bébé, j’veux que ton bien, je te referai plus ça… Pardonne-moi mon amour… »

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5161
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign), skate vibes, doom days, kaotika (icons).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: lost in the moment (niels).    lost in the moment (niels).  EmptySam 9 Nov 2019 - 17:55

L'âme en peine, elle avait mal de cette distance qu'il imposait, de ces fissures qui creusaient son coeur arythmique à l'idée de le perdre dans les dégâts qu'elle avait semé dans ses excès, elle qui avait oublié de le prévenir, la tête occupée à sombrer dans l'adrénaline, l'insouciance pour seul repère dans cette soirée égayée par l'alcool qui avait coulé à flot. Elle sentait ses fêlures dans le creux de ses iris qui sondaient les siennes, elle qui s'épuisait dans les explications qui n'excusaient rien, qui agrémentaient la jalousie de son âme soeur en proie aux doutes sur les intentions de Maddox.

- Faut être deux pour ce genre de choses, non ? Je serais pas allée plus loin avec lui, c'est tout ce qui compte dans l'histoire ! Lança-t-elle, accrochant son regard pour y trouver une réponse, consciente que même éméchée, c'était toujours vers Niels que son désir allait. Et tu m'aurais dit quoi si je t'avais dit que j'étais entrain de m'amuser avec Maddox par sms ? T'aurais râlé. Exactement comme tu le fais là, ajouta-t-elle en roulant des yeux, lassée, soupirant de manière agacée à sa réponse qui concernait Sasha, consciente qu'il n'avait pas tort même si elle n'avait pas envie de lui donner entièrement raison. Tu peux pas affirmer que ça aurait jamais pu arriver, comme avec Maddox et moi. On a pas recommencé parce qu'on savait très bien qu'on est allés trop loin et que ça a jamais été le but de notre relation. On l'a compris juste après, c'est ce que j'essaye de te dire, répondit-elle sérieusement, lui expliquant qu'ils avaient fauté qu'une fois avant de reprendre le chemin d'une relation strictement amicale quand bien même Aelya ne pouvait pas parler en son nom au sujet de son attirance.

Elle ne voyait que lui, laissant ses yeux briller d'émotions pour le seul homme qui étincelait dans la noirceur de sa vie, lui administrant toute cette lumière qui l'avait réchauffé là où personne n'avait réussi. Elle plissa les lèvres à sa remarque, se sentant percuter par ses mots qui mettaient en avant ses regrets de ne pas pouvoir accepter qu'Aelya puisse profiter avec d'autres que lui, elle-même ne pouvant rien lui reprocher puisqu'elle fonctionnait de la même manière, sa jalousie explosant dès lors qu'une âme s'entichait un peu trop de celle qu'elle convoitait plus que tout.

- T'as juste envie de me protéger. Et je le comprends... Et tu sais que je te choisirais toujours, pas vrai ? Lança-t-elle, captant son regard, le sien traduisant tout son amour, le coeur battant en le voyant s'échapper au travers des pièces pour se préparer à sortir. Pourquoi j'suis toujours entrain de te retenir alors, que toutes mes journées ne riment qu'à toi ? Répondit-elle, atterrée.

Elle le laissa partir sous le coup des maux qu'ils avaient fait exploser sous le fracas de leur dispute, Aelya ressentant l'inquiétude de sa perte l'empoisonner, enveloppant ses pensées et tous les objectifs qu'elle s'était fixée dans cette journée pour simplement tuer le temps dans l'espoir qu'elle ne s'apaise. En vain. Elle avait trouvé son lit assez rapidement à cause de l'épuisement que ses émotions lui avaient provoqués, s'écoulant sur ses joues dans une cascade de douleur que seul Niels pouvait arrêter. Blotti dans les draps froids sans la présence de son amour, elle avait entraîné Hank contre elle, se chargeant de toute son affection et de toute sa chaleur pour daigner trouver du réconfort, avant que Niels ne vienne les surprendre, elle-même arquant son ventre contre ses jambes, dans l'attente d'un nouveau coup, dans l'appréhension d'une nouvelle vague de souffrance qui pouvait l'atteindre, vulnérable à l'intérieur de sa passion qui la consumait.

- Je sais...
Souffla-t-elle alors qu'elle l'avait regardé venir jusqu'à elle, son regard se prenant à détailler ses traits. T'avais tous les droits de me dire que j'ai abusé, parce que c'est le cas. Je voulais pas te faire de mal non plus. Je t'aime trop aussi... Ajouta-t-elle doucement, frissonnant au contact doux de ses doigts sur son tatouage alors qu'elle tendit le bras vers le sien. C'est plutôt à moi de me faire pardonner mon amour... Je t'en ai jamais voulu parce que je te comprends l'air de rien, avoua-t-elle en hochant la tête.

Ses mains vinrent encadrer son visage pour mieux l'admirer sous la lueur du jour avant d'approcher lentement ses lèvres des siennes dans un baiser tendre et amoureux.

- Serre-moi fort bébé... J'en ai trop besoin,
murmura-t-elle contre ses lèvres. Je sais pas ce qui m'a pris, mais... J'suis pas heureuse quand t'es pas là. C'est pas vrai. Tu me manques tellement... Tout le temps. Ca me rend dingue. Alors... Reste avec moi là, j'veux profiter que de toi, affirma-t-elle amoureusement, ses lèvres venant accrocher les siennes une nouvelle fois.


__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 4931
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack) ; solosands (sign), vocivus, hedgekey (icons)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: lost in the moment (niels).    lost in the moment (niels).  EmptySam 9 Nov 2019 - 21:17

Il perdait la raison dés qu’il imaginait cet homme s’approcher de sa perle rare pour la séduire, pour la lui voler, Niels supportant à peine de savoir qu’ils avaient partagé plus que des banalités par le passé. Parce-qu’il imaginait bien que Maddox n’avait pas oublié sa nuit avec Aelya, et qu’il planifiait sûrement de remettre le couvert avec elle. Plus rien n’avait de logique dans son esprit qui s’embrumait sous le flux de cette jalousie grandissante. Il écouta Aelya qui tenait pourtant un discours sensé, tentant de le rassurer tant bien que mal. « Alors j’dois rien dire si lui te désire ?Parce-que si on part sur ça, j’ai le droit de traîner avec toutes les filles que j’ai déjà fréquentées. » Lâcha-t-il, en proie à sa jalousie, cherchant à lui faire ressentir toutes ces émotions qui le prenaient aux tripes, peinant à garder son calme. « J’aurais encore préféré ça plutôt que d’avoir aucune nouvelle de toi. Tu sais pas à quel point j’étais inquiet, Aelya. » Reprit-il, mettant en avant son angoisse plutôt que sa jalousie, parce-qu’il n’aurait jamais pu accepter qu’il lui soit arrivé quelque chose en son absence. Il lâcha un rire amer à sa remarque concernant Sasha, incapable de faire le lien entre sa relation avec sa meilleure amie et celle qu’entretenaient sa petite-amie avec Maddox. « Attends là. Tu me reproches quoi exactement ? Il a jamais été question de ça entre Sasha et moi, donc si, j’peux t’affirmer que ça serait jamais arrivé. » Lâcha-t-il, vacillant dangereusement entre la colère et la jalousie, son coeur tambourinant de plus en plus fort contre sa cage thoracique. Il était terriblement possessif, ne supportant pas d’apprendre qu’Aelya avait pu partager un moment qu’elle avait plus qu’apprécié avec un autre, ayant soudainement l’impression qu’il n’était pas son exception, qu’il n’était qu’une pièce remplaçable, lui qui aurait égoïstement voulu rester son seul et unique partenaire. Il comprenait qu’il avait un problème, admettant volontiers qu’il n’était pas assez bien pour Aelya, qu’il aurait dû être heureux de savoir qu’elle avait été heureuse sans lui. Et pourtant, il en était simplement incapable, sentant son coeur s’alourdir lorsqu’il pensait à sa relation avec Maddox. Il prit finalement la décision de lui laisser de l’espace, conscient qu’il n’arrangerait rien en restant dans l’appartement avec cette rancoeur sur la poitrine, lui qui était toujours incapable de faire semblant lorsqu’il s’agissait de l’amour de sa vie. Il lui adressa un dernier regard lorsqu’elle se fraya un chemin entre lui et la porte, peinant à maintenir son regard qui faisait écho à sa propre souffrance. « J’le fais pour nous. » Souffla-t-il, une dernière fois, avant de franchir la porte, la refermant derrière lui, n’ayant aucune envie de les voir se déchirer aujourd’hui, lui qui était bien trop épuisé par cette nuit d’angoisse qu’il avait passée loin de son amour. Il s’était réfugié sur son skate, s’élançant dans les rues de Bowen, le coeur à la renverse, son échange avec Aelya résonnant dans son esprit. Finalement incapable de rentrer chez eux, il avait cherché à fermer l’oeil, installé derrière son volant, l’âme rongée par ses regrets, ses pensées le torturant, lui envoyant des flashs du visage d’Aelya. Puis à l’aube, il s’était décidé à rentrer, ses yeux repérant la silhouette de sa petite-amie dans le lit, ses traits semblant apaisés dans ce sommeil qui avait dû être court, alors qu’elle se réveilla peu de temps après. Il s’approcha avec hésitation du lit, le manque de sa peau parlant de plus en plus fort, soufflant un vent de froid sur son coeur qui appelait le sien. Il s’excusa, prenant conscience de ses erreurs, son rythme cardiaque s’envolant à la tendresse de ses mots. « J’aurais dû t’écouter. J’ai pété les plombs quand j’ai su que c’était avec lui, mais… j’te fais confiance bébé. J’te jure que c’est le cas. » Souffla-t-il, autorisant ses doigts à retrouver sa peau, caressant son bras avec douceur, levant les yeux vers elle lorsqu’elle reprit la parole. « Tu me dois rien mon amour. T’as rien fait de mal… tu t’es amusée, t’as le droit de voir du monde. » Lâcha-t-il dans un murmure, ses yeux détaillant ses lèvres lorsqu’elle s’approcha de son visage pour l’encadrer, explosant d’amour en les sentant se lier aux siennes, ses paupières se fermant sous ce contact. « Je t’aime… J’suis désolé. » Répéta-t-il, déployant ses bras pour l’étreindre contre lui, réchauffé par sa chaleur. « Tu me manques aussi… J’voulais pas te dire tout ça. On est bien tous les deux, j’veux pas tout gâcher. » Il se délecta de la douceur de ses lèvres, se penchant vers elle pour la renverser contre le matelas, répondant à son désir de le voir rester. « Je pars pas, je suis là… Je serai toujours là. » Murmura-t-il contre ses lèvres, ses mains venant encadrer son visage. Sa main vint chercher la couverture qu’il remonta sur leurs corps, incitant Aelya à venir tout contre lui. « J’peux pas vivre sans t’avoir contre moi. »

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5161
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign), skate vibes, doom days, kaotika (icons).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: lost in the moment (niels).    lost in the moment (niels).  EmptySam 9 Nov 2019 - 22:36

Son cœur partait en vrille, explosant dans les débris de tous les mots qu'ils se disaient et qui altéraient l'atmosphère saccagée par les tempêtes qui affluaient tout autour d'eux, alors qu'Aelya tentait de raisonner sa jalousie, essayant de trouver les mots justes et cohérents pour éteindre les flammes dans ses yeux alors qu'il avait tous les droits de s'imaginer qu'il y avait pu y avoir plus entre Maddox et Aelya, puisque l'alcool avait trop souvent baigné leur relation, les amenant une fois de trop à s'abandonner dans les bras de l'un et de l'autre. Elle serra la mâchoire à ses mots qui envenimaient sa possessivité, elle qui refusait de laisser son amour n'importe où et surtout avec n'importe qui.

- C'était mon coloc. Ca a toujours été plus un ami qu'une conquête mais tu préfères le voir à l'envers et me comparer ça à toutes les filles avec qui t'as couché et qui t'ont clairement fait des avances après coup. Il me semble que je te laisse fréquenter Charlie ? C'est pareil putain, ajouta-t-elle, perdant patience puisqu'elle avait fait énormément d'efforts pour accepter leur relation amicale. Si j'le sais. Je suis une horrible personne égoïste qui pense qu'à elle, c'est tout ce que j'entends depuis tout à l'heure. J'ai jamais prétendue être parfaite et je suis encore désolée de t'imposer ça, ajouta-t-elle, frustrée de les voir sous tension.

Elle ne trouvait aucun terrain d'entente avec Niels, malgré sa volonté de le rattraper, de le ramener contre son cœur qui battait pour lui, qui ne manquerait jamais un seul battement tant qu'il était là, à l'aimer, alimentant tout ce dont elle avait toujours eu besoin : une famille, un phare qu'elle pourrait apercevoir dans le noir le plus complet quand elle n'aurait plus aucun refuge sous lequel s'abriter. Niels était tout à la fois. Son amant, son meilleur ami, son complice, celui qu'elle se tuerait toujours à retrouver parce que sa vie ne rimait plus qu'à ça, qu'à l'écoute de sa voix qui lui susurrait l'espoir qu'on lui avait toujours arraché.

- Tu pourras jamais m'affirmer non plus qu'elle t'as jamais voulu, elle.

Elle soupira tristement, les yeux larmoyants, peinant à penser qu'ils étaient mieux dans la séparation, elle qui s'évertuait à regarder l'heure tourner sans daigner réussir à faire autre chose qu'à penser à l'amour de sa vie qui devait traîner quelque part, sans elle, Aelya s'endormant contre leur chien avant de se réveiller en le sentant quitter le lit, accueillant Niels à ses côtés dans ses excuses sincères et animées par la peine.

- J'veux jamais que t'aies à douter... C'est avec toi que j'habite, que je veux un enfant, que je veux tout faire... C'est toi que j'aime même quand je suis avec quelqu'un d'autre, c'est à toi que je pense, le rassura-t-elle doucement, regardant les tracés que ses doigts laissaient sur sa peau. Je veux pas que tu penses que je t'abandonne... Parce que tu seras toujours mon premier choix, ajouta-t-elle amoureusement, ses mains caressant ses joues avant qu'elle ne vienne sceller un baiser sur ses lèvres, son cœur s'activant à ses mots d'amour qu'elle savait sincères, son corps se collant au sien alors qu'il déroula ses bras autour d'elle. Tu gâches rien mon bébé. T'étais à cran avec tout ça, c'est normal, lâcha-t-elle tendrement, ses lèvres accrochant les siennes alors qu'elle se laissa renverser sur le lit, ses mains venant caresser son dos. J'aime pas quand tu pars... J'ai peur que tu reviennes plus un jour... Avoua-t-elle, sensibilisée par leur dispute, le regardant tirer la couverture sur leurs corps, Aelya se réfugiant contre son flanc. Je veux jamais que ça change, je pourrais pas l'accepter, répondit-elle, ses doigts venant caresser amoureusement son torse en s'infiltrant sous son haut. T'étais où bébé hier soir...? J'ai pas arrêté de penser à toi, je savais pas quoi faire, j'avais peur... Puis je sais que tu peux trouver mieux que moi, admit-elle tristement.

__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 4931
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack) ; solosands (sign), vocivus, hedgekey (icons)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: lost in the moment (niels).    lost in the moment (niels).  EmptyDim 10 Nov 2019 - 1:45

Il paniquait rien qu’à l’idée de savoir qu’une petite partie d’elle, aussi infime qu’elle soit, ait pu désirer Maddox pendant leur soirée, que son esprit soit venu lui rappeler les moments de chaleur qu’ils avaient passé ensemble et qu’elle avait pu apprécier. C’était sa plus grand angoisse, lui qui ne pouvait pas lire dans ses pensées, ni même l’empêcher de franchir les limites puisqu’elle était loin de lui, loin des mots d’amour qu’il lui confiait habituellement. C’était d’autant plus difficile pour lui qu’il ne savait pas les intentions de son ancien colocataire vis-à-vis d’elle, de la femme qu’il avait choisi pour la vie et qu’il protègerait envers et contre tout. Il fronça les sourcils en entendant ses mots, percevant sa colère dans l’intonation de ses paroles. « Ok. Très bien. Alors prouve-moi que vous avez pas fait une seule fois allusion à votre nuit hier. » Parce-qu’il se doutait bien que sous la frénésie du moment qui avait été arrosé d’alcool, ils avaient pu déraper dans leurs mots, évoquant sans filtre ce qu’il s’était passé entre eux, ce que Niels peinait à supporter. « J’ai jamais dit ça, Aelya. J’suis pas parfait non plus, ça se saurait, j’serais certainement pas en train de te prendre la tête pour si peu. » Lâcha-t-il, osant reprendre ses mots, parce-qu’il savait très bien que sa petite-amie considérait qu’il s’emportait, parce-qu’elle n’avait pas franchi quelconque limite à part s’être un peu trop amusée avec Maddox. Les mots ne suffisaient plus à le rattraper, lui qui avait déjà prévu de partir, de lui laisser de l’espace, parce-qu’il savait qu’il continuerait de lui poser des questions s’il restait. Et il voulait éviter de la rendre folle, de l’accabler de questions auxquelles elle n’avait aucune réponse. Alors, sa planche sous le bras, il s’était rué jusque la porte, le regard empli de peine, secouant légèrement la tête à ses derniers mots. « S’il avait dû se passer quelque chose entre elle et moi, ça se serait fait depuis longtemps Aelya. » Souffla-t-il, résigné, cherchant à lui prouver que Sasha aurait pu avoir accès à son coeur depuis bien longtemps, à l’époque où Aelya ne s’était pas encore infiltrée dans chaque cellule de son organisme qui portait maintenant son empreinte. Et pourtant, la blonde n’avait jamais rien tenté sur ce terrain là, leur amitié leur suffisant bien grandement, eux qui n’avaient jamais imaginé rompre leur lien pour du sexe. Il quitta l’appartement, blessé par cet échange qui lui rappelait sans cesse que rien n’était acquis, même si leur amour était puissant et éternel, ils ne seraient jamais à l’abri de ces coups qui pleuvaient sur leurs coeurs lorsqu’ils se déchiraient. Il avait tenté de trouver du réconfort dans son activité favorite, incapable de tourner la page, son esprit lui rappelant combien Aelya lui manquait. Il avait vu l’heure tourner, se faisant la réflexion qu’il aurait dû être endormi dans son lit, dans les bras de son amour qui lui manquait cruellement. Et à la place, il se trouvait dans l’habitacle froid de sa voiture, ses yeux las de fatigue peinant à rester ouverts alors que le soleil se levait finalement, lui faisant comprendre qu’il était l’heure de rentrer. Il s’était présenté à elle, la regardant dormir puis s’éveiller, s’en voulant d’avoir mis fin à ses songes, son coeur se fissurant à la position de son corps qui cherchait à se protéger de ses coups verbaux. Il s’approcha pour rejoindre le lit, ne pouvant pas retenir son affection, son amour qui pulsait à travers ses veines. « C’est pas de toi que je doute… Je sais qu’on veut la même chose, je donnerais tout pour qu’on puisse avoir ce qu’on souhaite mon amour. J’ai juste peur que quelqu’un nous l’arrache. » Souffla-t-il, caressant tendrement son bras, passant la pulpe de ses doigts sur son tatouage. « M’en veux pas mon amour… » Ajouta-t-il, se laissant embrasser, prolongeant ce baiser qu’il avait attendu trop longtemps, son corps s’approchant du sien pour pouvoir la presser contre lui. « J’suis trop con… Ça me réussit pas d’être loin de toi. » Releva-t-il, pressant une nouvelle fois ses lèvres contre les siennes, profitant de sa position pour s’allonger avec Aelya sur le matelas, son corps encore refroidi par la nuit qu’il avait passée loin d’elle. « Je te reviendrai toujours, je suis à toi. Je sais pas faire sans toi bébé. » Murmura-t-il, appréciant le passage de ses mains sur son dos, Niels s’occupant de ramener la couverture contre eux, frissonnant à la sensation de ses doigts qui s’étaient réfugiés sous son haut. « Je voulais me vider la tête… Mais j’y arrive pas quand c’est toi bébé. Alors j’ai fait du skate, jusqu’à l’épuisement, j’me suis endormi dans ma voiture. » Avoua-t-il, cherchant à la rassurer sur le fait qu’il n’avait cherché aucune autre compagnie. « Je trouverai jamais mieux que toi. Y’a personne qui m’aime comme tu le fais. » Il bascula sur son flanc, passant une main dans ses cheveux. « J’ai froid bébé… J’suis pas bien sans toi. »

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5161
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack), astra (sign), skate vibes, doom days, kaotika (icons).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: lost in the moment (niels).    lost in the moment (niels).  EmptyDim 10 Nov 2019 - 10:55

Elle avait mal de voir la distance qu'il instaurait entre eux, elle qui s'écorchait la peau dans les morceaux glacés de son coeur qui se brisait sous l'effet de sa fidélité qu'il remettait en question, incapable de faire taire ces doutes qui n'avaient absolument pas lieu d'être puisqu'elle n'avait jamais failli dans l'amour qu'elle lui vouait éternellement. Elle ne se rappelait pas de tout, et sans doute que c'était mieux ainsi, parce qu'elle n'était même pas en mesure d'affirmer ou d'infirmer tout ce qu'ils s'étaient racontés lors de leur retrouvaille.

- Je peux pas te le prouver tu le sais très bien. Et même si y'avait eu des allusions sous le coup de l'alcool, est-ce que ça prouve quoique ce soit parce que c'est toujours ici que j'suis rentrée. Me connaissant, ça m'étonnerait que j'lui ai ouvertement dit que ça me manquait et que je voulais recommencer, se défendit-elle, persuadée qu'elle n'avait pas désiré Maddox lors de leur dernière soirée. A priori je peux pas du tout me rattraper, donc ça change rien, haussa-t-elle les épaules, lasse de cette dispute qui ne menait à aucune finalité, si ce n'était d’agrandir leurs plaies.

Elle savait bien que lorsqu'ils étaient en proie à leurs émotions, dont la jalousie, leurs âmes se braquaient, se protégeaient derrière un rempart indestructible qu'ils peinaient à casser par le biais de leur présence mutuelle, les mots doux d'Aelya ne suffisant même plus à le rattraper pour qu'il ne daigne écouter les plaintes de son coeur meurtri, atteint par le manque qui s'infiltrait déjà par les brèches créées. Elle détourna le regard lorsqu'il fit référence à sa meilleure amie qu'elle n'appréciait pas, laissant les images d'une possible liaison animer sa rage, la jalousie se déversant en masse dans son organisme alors qu'elle s'imaginait qu'il avait traversé la porte pour la retrouver, elle qui semblait toujours réussir là où Aelya échouait, parce qu'en dépit de tout ce qu'elle pouvait penser d'elle, Sasha avait toujours répondu présente pour l'aider quand elle en était incapable, quand elle disparaissait de son chemin de manière volontaire ou involontaire selon les circonstances. Elle ne savait plus quoi faire de son temps ni même de sa propre personne lorsqu'il n'était pas là, Aelya ayant soudainement l'impression qu'il lui manquait une partie essentielle à son bon fonctionnement, elle qui perdait de sa splendeur, laissant la pâleur de sa détresse entacher son visage dans son attente interminable. Epuisée par ses songes, elle se laissa tomber dans un sommeil sans rêve, parce que le seul qui était capable de faire défiler de doux mirages étaient trop loin pour caresser ses peurs, Aelya se redressant lorsqu'elle le vit dans l'encadrement de la porte, appréhendant une nouvelle dispute qu'elle ne saurait absolument pas gérer, la dernière l'ayant déjà vidée.

- Personne nous volera ce qu'on a mon bébé... C'est pas possible... Je t'ai dans la peau, t'es en moi. Y'a rien qui nous arrêtera. Et tout le monde échouera contre nous amour. Regarde, on est toujours là, le rassura-t-elle tendrement, pointant du doigt tous les symboles qui marquaient leur attachement fusionnel et qu'il caressait tendrement, attrapant ses lèvres dans un doux baiser. Je t'en veux pas mon ange... Je suis pas capable de faire autre chose que de t'aimer, ajouta-t-elle dans une douceur infinie contre ses lèvres, son corps se réfugiant contre le sien pour y puiser sa chaleur qui lui avait atrocement manqué. T'es pas con mon coeur. T'es juste amoureux, c'est différent. Tu fais toujours tout pour me protéger et je t'aime aussi pour ça. On est pas faits pour être séparés, répondit-elle, réchauffant une nouvelle fois ses lèvres dans un baiser avant de se laisser tomber contre le matelas sous la pression de son corps. Fais jamais sans moi, s'il te plait... Lui demanda-t-elle comme une promesse qu'elle voulait entendre, elle qui ne savait plus respirer sans Niels.

Elle caressa doucement son dos, son buste venant se coller au sien dans les draps alors que sa main se réfugia sous son haut pour lui donner de l'affection.

- Bébé... Soupira-t-elle en l'entendant relater sa journée loin d'elle. T'aurais du rentrer dormir avec moi mon amour, je t'aurais couvert de bisous et de calins. J'voulais que ça moi, avoua-t-elle amoureusement, consciente que personne ne pouvait l'aimer comme elle le faisait, de manière passionnelle, infinie, frémissant à la sensation de sa main qui effleurait ses cheveux. J'vais te réchauffer mon amour... Murmura-t-elle en basculant sur lui, ses lèvres plongeant sur les siennes qu'elle dévora plus franchement, les laissant glisser dans son cou, ses mains venant valser sur l'étendue de son buste sous son haut. Ca va mieux mon coeur... ? Demanda-t-elle, légèrement joueuse, se redressant vivement pour retirer son haut afin de se retrouver en sous-vêtements contre lui.


__________________________



you found me.
je t'ai cherché partout, même ailleurs. je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
me, myself & i
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: lost in the moment (niels).    lost in the moment (niels).  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
lost in the moment (niels).
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: appartements-
Sauter vers: