AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
en ce moment à bowen
Ce jeudi 31 octobre à 18h, venez embarquer dans un merveilleux bateau de croisière pour une soirée inoubliable ! Une soirée qui s'annonce amusante, frissonnante et même ... terrifiiaaante ! » rendez-vous ici pour plus d'infos.
Notre blog The Writers cartonne et fait couler presque plus de larmes que d'encre. Mais, même si c'est un succès, nous aimons également quand c'est VOUS qui contribuez à sa réussite. Alors n'hésitez pas à nous envoyer vos rumeurs juste ici.
-50%
Le deal à ne pas rater :
Offre Sosh Fibre ou ADSL sans engagement à 14,99€ au lieu ...
14.99 € 29.99 €
Voir le deal

Partagez
 

  i can't escape the way i love you (aelya) -hot-

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 5200
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack, icons) ; solosands (sign)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: i can't escape the way i love you (aelya) -hot-    i can't escape the way i love you (aelya) -hot- - Page 3 EmptyVen 29 Nov 2019 - 17:25

Sa vie avait débuté au moment où il s’était autorisé à la laisser entrer dans sa vie, sans même savoir qu’elle parviendrait à le chambouler de cette manière, avec cette profondeur qu’il n’avait jamais envisagé, lui qui avait toujours été convaincu qu’il n’était certainement pas fait pour aimer. On lui avait répété qu’il n'était pas le genre de type qui pouvait intéresser quelqu’un, son âme étant trop sombre pour que quelqu’un y décèle un quelque chose de plus. Puis Aelya était arrivée, et elle avait anéanti chacun de ces préjugés, les démontant un à un pour lui prouver qu’il avait le droit d’être aimé. « J’imagine même pas l’horreur de devoir vivre sans mon bazar. » S’amusa-t-il, la taquinant, Aelya sachant très bien que ces petites choses le caractérisaient, lui qui avait toujours eu l’habitude de s’étaler chez lui. Il avait souri à sa remarque, reprenant peu à peu son souffle après l’effort qu’ils avaient fourni dans cette étreinte passionnée. « C’est que je suis un bourreau assez attachant… » Rit-il, ses yeux s’intéressant à ses courbes qu’elle recouvrait avec sa robe, avant de finalement quitter le club pour s’occuper de lui préparer un repas avant qu’elle ne rentre à son tour, Niels désirant la voir se reposer après ses heures de travail toujours physiques. « J’suis sûr que tu serais la meilleure partenaire de voyage qui soit. » Souffla-t-il, inscrivant un peu de rêve dans ses iris, parce-qu’il savait très bien qu’Aelya n’avait pas eu l’occasion de voyager plus jeune, notamment à cause de son père. Et c’était d’ailleurs une des raisons pour laquelle il voulait lui faire découvrir d’autres horizons, juste pour voir son regard s’illuminer devant tout ce que pouvait leur offrir le monde. Il fit mine de se vexer à ses mots suivants, fronçant les sourcils en se défaisant de ses bras. « Garde-les pour les autres alors. » Bouda-t-il, avant de sourire de nouveau, incapable de lui résister. « Comme t’as pas été cool, j’serais très sage avec toi demain. » Reprit-il, amusé par ce jeu du chat et de la souris qu’ils aimaient bien trop tous les deux, cherchant simplement à faire céder l’autre en premier alors que leurs regards se renvoyaient la même lueur de désir. « Je t’aime comme ça mon amour. » Ajouta-t-il, ses yeux la regardant avec tendresse, gorgés de cet amour qui ne se taisait jamais, parce-que Niels était bien trop incapable de ne pas lui montrer qu’il était fou amoureux d’elle. Il se retrouvait dans sa façon de penser, dans sa manière d’être, capable d’être un vrai ouragan si on approchait un peu trop la seule personne qu’il convoitait sur cette terre. Il se sentit frémir à l’entente de ses mots, s’approchant d’elle pour caresser la peau de son cou qu’il aurait souhaité dévorer, déposant des baisers délicats jusqu’à son oreille où il lui murmura quelques mots brûlants avant de s’échapper comme un voleur, s’amusant de cette tension qu’il avait rompu bien trop froidement. Il avait rejoint la douche, commençant à faire couler l’eau pur s’y infiltrer, attendant patiemment que sa petite-amie ne daigne le rejoindre, lui qui savait qu’il s’attirerait ses foudres pour l’avoir volontairement laissé patienter. Il se retourna vers elle en sentant ses mains caresser son dos, s’affairant à la faire retomber dans ses filets avec tendresse et amusement, ses lèvres venant caresser son visage vivement, marques d’affection auxquelles elle ne répondait pas. « Tu peux pas me bouder, t’as pas le droit… » Souffla-t-il, continuant à embrasser ses lèvres doucement et furtivement avant de se redresser, un sourire en coin étirant ses lèvres. « Depuis quand t’es aussi rancunière avec moi toi…? » Dit-il avec un sourire joueur, ses yeux suivant le parcours de ses mains savonneuses qu’elle faisait glisser sur son corps, conscient qu’elle le cherchait à travers ses gestes, connaissant sa malice par coeur. Son regard s’illumina à ses derniers mots, alors qu’il hocha la tête docilement, savonnant son corps à son tour. « Ça va, j’ai pas tout perdu alors. » Pouffa-t-il, se rinçant avant de sortir de la douche, nouant une serviette autour de sa taille, se dirigeant vers la chambre pour enfiler un boxer. « J’suis tout à toi. » Ajouta-t-il, le regard brillant, jouant avec les mots pour lui faire savoir qu’il était plus que prêt à recevoir ses caresses. Il rejoignit le lit, attendant qu’Aelya ne vienne contre lui, ses yeux la détaillant. « Tu vois, les autres mecs fantasment de passer une nuit avec toi et moi, je t’ai rien que pour moi toutes les nuits pour toute la vie… »

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5425
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack, icons), astra (sign).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: i can't escape the way i love you (aelya) -hot-    i can't escape the way i love you (aelya) -hot- - Page 3 EmptyVen 29 Nov 2019 - 22:17

Elle était plus que prête à lui donner la totalité de sa vie parce qu'elle ne se voyait plus avancer autrement qu'avec lui, Aelya qui ne pouvait s'empêcher de laisser défiler leurs souvenirs dans son esprit lorsqu'elle était en manque de sa présence, préférant occulter la Terre entière pour simplement le rejoindre dans leur univers, le seul endroit où elle ne jouait pas, où elle était elle-même, cette âme aux bordures troublées par les écorchures qui s'y étaient installées, celle qui s'était entichée de la personne la plus pure qui lui avait été donnée de rencontrer, Niels qu'elle ne savait maintenant plus comment lâcher, constamment appeler par sa personne qu'elle ne faisait qu'espérer au détour de sa journée dénuée de sa présence. Elle rit à sa remarque taquine, consciente qu'elle aimait tout ce qui faisait partie de lui, elle qui s'était habituée à s'imprégner de l'homme de sa vie par certaines habitudes qu'il lui avait donné.

- Trop attachant. C'est en ça que t'es carrément dangereux toi, et que j'prendrais encore le risque de tomber amoureuse de toi si je revenais en arrière,
répondit-elle, un sourire rêveur sur les lèvres alors qu'elle se doutait qu'elle n'en avait jamais assez de lui et de toutes les sensations qu'il lui procurait, Aelya se rhabillant pour quelques minutes plus tard rejoindre son amour qui lui préparait un repas. J'espère. En plus, je sais compenser mon côté chieuse avec un côté beaucoup plus intéressant que tu aimes toujours découvrir... S'amusa-t-elle, faisant référence à sa manière de toujours l'accrocher fiévreusement pour nourrir leur étreinte passionnée, Aelya s'impatientant de leurs vacances qui ne sauraient tarder en Nouvelle-Zelande, elle qui avait déjà tout prévu pour eux. Mais bébé... Rit-elle devant sa moue boudeuse suite à sa taquinerie, ses bras cherchant à l'enlacer de nouveau. T'es pas drôle. T'façon, essaye d'être sage comme tu veux, j'ai les moyens de te transformer en petit démon, ajouta-t-elle en lui envoyant un clin d'oeil, son regard s'intéressant à ses lèvres qu'elle redessinait dans une lueur désireuse de simplement le voir craquer.

Elle frémit à l'entente de ses mots d'amour, un sourire amoureux égayant son visage, Aelya n'ayant aucune envie de changer sa manière d'être avec lui, elle qui était bien trop attachée à son petit ami pour prendre le risque de le laisser s'échapper un peu trop loin de sa personne, Niels qu'elle ne pouvait pas mettre à découvert vis-à-vis de tous les autres qui pouvaient se jeter sur l'être qu'elle aimait le plus au monde. Elle craignait qu'il ne trouve mieux, parce qu'elle serait définitivement perdue sans lui, qui était la pièce faisant fonctionner les rouages de son coeur. Elle se mordit la lèvre inférieure à l'entente de ses mots brûlants qu'il vint murmurer à son oreille, ses lèvres taquinant sa peau pour mieux la faire succomber avant qu'il ne la laisse sur sa faim, complètement affamée de son contact qu'elle ne tarda pas à vouloir retrouver sous l'eau brûlante, Aelya prenant un air boudeur par pure vengeance, mise à mal par la douceur de ses lèvres sur son visage qui fût accablé par ses pressions amoureuses, Aelya sentant son coeur fondre.

- C'est toi qui m'a cherché, ça t'apprendra, répondit-elle, gardant cet air faussement agacé sur ses traits. Depuis que tu m'as contraint à me retenir de te sauter dessus, lança-t-elle, une lueur de défi traversant son regard alors qu'elle se prit à se savonner le corps sous son regard, laissant le trajet de ses yeux glisser lentement, en même temps que ses mains pour qu'il puisse s'en délecter. C'est mieux que rien pour ce soir c'est clair, le taquina-t-elle, son regard s'intéressant à son corps qu'il rinça avant qu'elle ne s'échappe de la douche pour s'enrouler dans une serviette, le suivant jusqu'à la chambre pour piocher un bas de sous-vêtements et une nuisette qu'elle déploya sur ses courbes, son attention se reportant sur Niels à sa remarque. T'es toujours tout à moi et rien qu'à moi, le corrigea-t-elle, amusée, savourant la chaleur de son regard sur son corps, ses mots activant son rythme cardiaque. J'veux que toi... C'est toi mon seul fantasme, admit-elle, les iris plongés dans les siens alors qu'elle rejoignit le lit, son corps surplombant son être, ses lèvres venant sensuellement effleurer les siennes sans leur céder. Tourne toi mon bébé... Murmura-t-elle, sa main glissant doucement sur son torse qu'elle détaillait avec envie. J'vais te faire du bien, ajouta-t-elle, son visage venant se loger dans son cou qu'elle caressa avec son souffle, laissant ses lèvres effleurer sa peau sans émettre aucune pression.

__________________________



you're my drug.
every time she laughs, she hopes he's watching it. not so that he sees she's happy, but that maybe, just maybe... he'll fall for her smile just as hard as she fell for his.   
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 5200
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack, icons) ; solosands (sign)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: i can't escape the way i love you (aelya) -hot-    i can't escape the way i love you (aelya) -hot- - Page 3 EmptySam 30 Nov 2019 - 18:09

Il n’avait pas peur d’être lui-même lorsqu’elle était là, parce-qu’Aelya le connaissait parfaitement, elle qui avait déjà parcouru les fêlures de son âme avec tendresse, lui montrant qu’il ne devait pas en avoir honte. Elle l’aimait à sa juste valeur, et Niels le ressentait à chaque fois qu’elle posait son regard sur lui, ne montrant rien d’autre qu’un désir profond de le protéger. Il était en sécurité avec elle, et tout ce qu’il désirait, c’est qu’elle se sente protégée dans l’étau que formaient ses bras, lui qui aurait été prêt à tout pour elle, même à prendre les coups à sa place. Il sourit à ses mots qui caressaient son âme d’une manière particulière, elle qui avait toujours les mots justes pour le faire fondre. « Je t’aurais pas laissé le choix. J’suis toujours motivé quand c’est pour avoir ce que je veux. Et toi… j’te voulais depuis le début. » Souffla-t-il, son regard la détaillant amoureusement, avec une brillance qui ne pouvait pas évoquer autre chose que l’amour extrêmement puissant qu’il ressentait à son égard. Rentré chez eux, il s’occupa de préparer un repas pour son amour, appréciant savoir qu’elle aimait le voir s’occuper d’elle de cette manière, Niels cherchant toujours à lui donner de l’attention dans ses gestes et ses initiatives. « Ça je le sais plutôt bien. T’as trop de pouvoir sur moi de toute façon, j’ai arrêté de résister. » S’amusa-t-il, faisant mine d’être exaspéré par ce fait, avant de prendre une mine vexée en entendant ses mots qui visaient à le rendre jaloux. « Ça y est, tu m’as perdu là. » Bouda-t-il, levant les yeux au ciel lorsqu’elle tenta de le rattraper, se laissant finalement faire avant de sourire. « J’peux être têtu quand j’suis vexé… » Continua-t-il, cherchant à se justifier, se sentant frémir en percevant son regard fixer ses lèvres, se forçant au calme alors qu’il désirait simplement se jeter sur elle. Il adorait les petits jeux qu’ils instauraient, ceux qui révélaient de leur complicité inébranlable, qui grandissait de jour en jour sans aucune limite. Il avait envie de jouer avec elle, de l’attirer dans ses filets comme il savait le faire, s’approchant de son visage pour y déposer ses lèvres qu’il fit migrer jusqu’à son cou, laissant son souffle s’échouer contre sa peau alors que la tension continuait de monter entre eux. Il mit fin brusquement à ce moment brûlant, s’amusant de sa réaction avant de prendre le chemin de la salle de bain où il l’attendit, se faufilant sous l’eau chaude. « Tu m’as cherché toi aussi tout à l’heure… Allez mon bébé d’amour, me boude pas. » Dit-il, continuant à l’embrasser pour la faire craquer avant de se redresser pour la regarder, comprenant qu’elle ne comptait pas se laisser faire, ni lui revenir aussi facilement. « Faut parfois se contenter de ce qu’on a. » Ajouta-t-il, répondant à sa taquinerie avant de la regarder étaler le savon sur sa peau, ses yeux s’arrêtant sur sa poitrine sur laquelle elle insistait pour le tourmenter. Il se rinça rapidement, lui échappant pour ne pas lui tomber dans les bras, retrouvant la chambre pour enfiler un sous-vêtement, regardant Aelya enfiler une nuisette qui lui allait à ravir. « C’est vrai ça… ? » Joua-t-il, se mordant la lèvre alors que tout le poussait à se jeter contre elle, finissant par expier tout ce qu’il ressentait en la regardant. Il prit place sur le lit, se délectant de ses paroles et de son contact qu’il retrouva finalement après qu’elle ait à son tour rejoint le lit, Niels se redressant sur ses avant-bras pour s’approcher de ses lèvres. « T’as raison, j’suis qu’à toi… Y’a personne qui te regardera comme moi je le fais… » Lâcha-t-il, appréhendant son souffle qui sentait contre sa bouche, entrant dans son jeu en ne lui cédant pas tout de suite. Il ferma les yeux, frissonnant à sa caresse sur son torse, à la douceur de son souffle contre son cou, finissant alors par lui obéir, s’installant sur son ventre pour la laisser prendre place sur lui. « J’suis super tendu en plus bébé… J’devrais peut-être me faire masser plus souvent. Tu connais pas une professionnelle dans le coin ? » La taquina-t-il, plaçant ses bras le long de son corps, atteignant la peau d’Aelya qu’il caressa doucement.

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5425
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack, icons), astra (sign).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: i can't escape the way i love you (aelya) -hot-    i can't escape the way i love you (aelya) -hot- - Page 3 EmptySam 30 Nov 2019 - 19:22

Aelya aimait ce qu'ils possédaient quand ils étaient tous les deux, cette unité qui s'agrémentait dans le feu de leur passion, Aelya s'embrasant à chacun de ses contacts qu'elle savourait comme si c'était une première et une dernière fois, dans l'espoir que jamais elle ne puisse se détacher définitivement de sa peau qu'elle avait appris à appréhender sous la pulpe de ses doigts, toujours désireuse de l'ancrer profondément dans ses cellules, pour qu'il ne vienne s'incruster encore et encore dans son âme. Elle sourit légèrement à sa réponse, attendrie par l'amour qui perlait entre eux, Aelya se sentant chanceuse d'avoir croisé sa route.

- J'aurais jamais esperé mieux dans ma vie que de te rencontrer. Et dire que j'aurais pu rester chez moi ce soir-là... Heureusement que je suis sortie pour m'amuser avec un homme super sexy, répondit-elle, amusée, ressassant ses souvenirs qu'elle avait par millier dans son esprit, se revoyant rejoindre ce bar où son regard s'était posé sur Niels, l'homme le plus beau à ses yeux, qui ne faisait que de la happer dans son amour en lui offrant toutes ses petites attentions. J'ai signé avec toi dans notre relation pour que tu sois jamais obligé de me résister justement, alors, craque autant de fois que tu le veux bébé, s'amusa-t-elle, un sourire charmeur sur les lèvres, avant de pouffer de rire à sa réaction, cherchant à s'approcher de lui pour le rattraper. Je te perdrais jamais toi bébé d'amour, t'es mon âme sœur, tu le sais, se rattrapa-t-elle en lui faisant les yeux doux. Et si je te disais que t'as pas à être vexé parce que t'es l'homme de ma vie que je veux épouser un jour...? Renchérit-elle, plongeant son regard amoureux dans le sien.

Elle laissait son regard admirer la beauté de ses traits, ses yeux s'illuminant dans le jeu de séduction qui s'operait entre eux, Aelya sentant ses lèvres parcourir sa peau pour taquiner son cou, une zone qu'elle aimait voir rougir sous l'effet de sa passion qu'elle désirait animer là, tout de suite, dans une urgence qu'elle voulait briser, son cœur battant trop fort dans sa poitrine à la sensation du désir qui se déployait dans ses veines, jusqu'à ce qu'il ne vienne rompre cette tension réchauffée pour se loger dans la douche, sous l'eau brûlante qu'Aelya vint rejoindre peu de temps après, usant de son air boudeur pour le conduire à s'approcher plus d'elle, fondant pour ses baisers qu'il déposait en masse sur son visage.

- Ton bébé d'amour a besoin d'encore plus de bisous, répondit-elle, un air malicieux traversant ses traits alors qu'elle savoura le moindre baisers qu'il lui offrait. T'as raison bébé. Parce que t'auras rien d'autre, lança-t-elle en plissant les lèvres, continuant à le tourmenter dans son jeu alors qu'elle insista sur la danse de ses mains pour arrêter son regard sur ses courbes, appréciant voir la lueur du désir éclairée ses yeux, le laissant s'échapper de son champ de vision pour finalement le suivre dans la chambre où elle enfila une nuisette, admirant le corps de Niels qui s'offrait à elle, son attention se reportant sur lui à sa question. Que t'es mon fantasme à toi tout seul ? Oui c'est vrai. Je creve d'envie de toi tout le temps. Tu pourrais jamais en douter, ajouta-t-elle, dans une voix charmeuse, Aelya s'avançant sur le lit pour se suspendre au dessus de son corps, ses bras retenant son poids, son souffle chaud caressant volontairement ses lèvres. Tu sais que ton regard me donne toujours trop chaud...? Le tenta-t-elle, savourant ses mots qui lui faisaient toujours de l'effet alors que ses lèvres valsèrent doucement dans son cou, sa main caressant sensuellement son torse, réveillant la tension qu'il avait choisi de rompre plus tôt, Aelya s'en imprégnant en lui demandant de se retourner pour qu'elle vienne à califourchon sur son dos. Le seul professionnel que t'aurais le droit de voir, c'est un homme déjà hein pour commencer, le reprit-elle, commençant à défiler ses mains sur ses épaules qu'elle pressa, les laissant glisser le long de son échine. Et si c'est que ça, je peux devenir cette professionnelle moi, je peux même te faire des extras en massage, et gratuitement en plus, tu devrais partir sur mon concept. Enfin c'est un conseil avisé que je te donne, se justifia-t-elle malicieusement, frémissant en sentant ses mains caresser sa peau, les siennes dansant contre son dos avant de baisser sa nuque pour laisser ses lèvres dévorer son cou, sa nuque, ses omoplates, collant son corps contre le sien. Tu les voudrais pas, ces extras...? Demanda-t-elle à son oreille dans un souffle sensuel, sa main venant caresser sa peau sous son boxer.

__________________________



you're my drug.
every time she laughs, she hopes he's watching it. not so that he sees she's happy, but that maybe, just maybe... he'll fall for her smile just as hard as she fell for his.   
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 5200
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack, icons) ; solosands (sign)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: i can't escape the way i love you (aelya) -hot-    i can't escape the way i love you (aelya) -hot- - Page 3 EmptySam 30 Nov 2019 - 21:38

Il se sentait tellement plus important depuis qu’il l’avait rencontré, ses iris lui transmettant des sensations qu’il n’avait jamais ressenties avant elle, avant qu’il ne tombe éperdument amoureux d’elle, de tout ce qu’elle dégageait. Il savait combien il était chanceux d’être aimé de cette manière, conscient que tout le monde n’avait pas cette chance, celle de rencontre le grand amour, de trouver son âme-soeur au détour d’un bien heureux hasard. Il esquissa un sourire à sa réponse, ne pouvant qu’être d’accord avec elle, parce-que ça ne s’était joué à rien. « C’est notre amour pour la fête qui nous a rapproché finalement. J’suis chanceux de t’avoir rencontré mon amour. » Souffla-t-il en fin de paroles, ses yeux caressant son visage, se remémorant leur premier regard accroché, leurs premiers mots puis leur premier rapprochement, eux qui ne s’étaient plus quittés après ça. « Tu me fais tout le temps craquer, c’est beaucoup trop facile pour toi. » Dit-il en roulant des yeux, amusé par ses mots parce-qu’il était simplement incapable de faire autrement, lui qui se jetait à corps perdu contre elle à chaque fois qu’il le pouvait, complètement happé par son charme. Il chercha néanmoins à lui échapper, s’amusant à jouer une mine boudeuse pour lui faire regretter ses paroles taquines, Niels faisant mine de secouer la tête à ce qu’elle ajouta. « Alors dis-moi que y’a personne d’autre que moi qui a le droit à tes câlins. » Souffla-t-il, une lueur malicieuse dansant dans ses iris, ses yeux vrillant sur ses lèvres à ses mots suivants qui firent exploser son coeur d’amour. « Y’a moyen qu’on s’arrange alors… Parce-que je compte bien te passer la bague au doigt un jour… » Ajouta-t-il, s’approchant d’elle pour laisser parler son envie contre sa peau qu’il embrassa, ses lèvres s’occupant de la surface de son cou qu’il recouvrit de baisers plus ou moins appuyés, laissant l’incendie s’embraser et se propager avant de le rompre brusquement, sans lui laisser le temps de le rattraper puisqu’il s’échappa sous la douche, l’incitant à le rejoindre. Il se confronta à son air faussement renfrogné, s’amusant de ces positions qui venaient de s’inverser alors qu’il tenta de la faire revenir contre lui, s’emparant de son visage pour l’embrasser, déposant de nombreux baisers vifs sur ses joues, sa mâchoire, ses lèvres. « J’peux pas te laisser comme ça alors. » S’amusa-t-il, insistant sur ses lèvres dans des baisers plus longs, retrouvant finalement son regard. « J’dois assumer les conséquences de mes actes. » Pouffa-t-il, haussant les épaules comme s’il se résignait à sa punition, ses yeux suivant les mains d’Aelya qui se baladaient sur son corps, attiré par la beauté de ses courbes qu’elle maniait à la perfection, le tourmentant un peu plus chaque seconde. Il sortit de la cabine, suivi de près par Aelya qui continua à le chercher dans ses mots bien trouvés, Niels peinant à garder son calme en la regardant s’habiller de cette nuisette. « J’en doute quand tu me boudes… » Dit-il, faisant mine de croire à ce qu’elle lui avait dit plus tôt, cherchant à obtenir ses preuves le plus rapidement possible, sa peau se voyant déjà affamée de la sienne. Il s’installa dans le lit, ses yeux suivant la silhouette d’Aelya qui vint se glisser au-dessus de la sienne, jouant avec cette proximité étourdissante. « Tu devrais me le répéter plus souvent… » Murmura-t-il, d’une voix empreinte de désir, ne la lâchant pas des yeux, savourant ses caresses et la pression de ses lèvres qui avaient rejoint son cou. Il se retourna après sa demande, fermant les yeux pour apprécier son massage. « J’sais pas pourquoi, je sentais que t’allais dire ça. » S’amusa-t-il, conscient qu’Aelya ne le laisserait jamais se faire masser par une femme, même dans un environnement professionnel. Il haussa un sourcil intéressé à ses mots, craquant pour sa manière de le vouloir pour elle, s’imaginant déjà comment pouvaient se finir ces sessions de massage. « Faut que j’y réfléchisse, ouais. L’offre est intéressante. » S’amusa-t-il, ses muscles se raidissant lorsqu’il perçut ses lèvres valser un peu partout sur son corps, des milliers de frissons se propageant sur sa peau lorsqu’elle passa sa main sous son boxer. « Evidemment que je les veux. Tu crois quand même pas que je passerais à côté de ça… » Souffla-t-il, se mordant la lèvre avant de se retourner de nouveau, prenant les mains de sa petite-amie pour les poser sur son torse. « J’ai un peu mal ici, à force de pousser des brancards toute la journée… » Se justifia-t-il, désirant simplement voir ses doigts se promener sur lui, ses mains venant caresser ses cuisses en remontant sous sa nuisette. « Elle te va vraiment bien celle-là… »

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5425
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack, icons), astra (sign).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: i can't escape the way i love you (aelya) -hot-    i can't escape the way i love you (aelya) -hot- - Page 3 EmptyDim 1 Déc 2019 - 10:18

Aelya s'était définitivement éprise de son être, son coeur se voyant atteint d'un délicieux mal irrévocable, empoisonné par les douces effluves de son parfum qui lui faisaient tourner la tête, réveillant la passion qui la submergeait en tout temps quand elle pensait à lui, à eux, à tout ce qu'ils avaient traversé pour arriver jusqu'ici, au point culminant de leur amour qui flambait dans un incendie éternel, Aelya regardant son désespoir fondre dans ses propres cendres pour renaître dans un espoir lumineux, réchauffée par son étreinte, le refuge dans lequel elle se retrouvait quand elle se perdait.

- Heureusement qu'on est tous les deux fêtards et qu'on aimait les relations d'un soir. Maintenant moi tout ce que je veux, c'est toi et que toi partout,
répondit-elle, sachant pertinemment qu'elle était à présent incapable de retourner en arrière, sur les bribes de son ancienne personnalité qui tentait toujours de ne s'accrocher à personne. C'est un don que je veux garder pour te ramener constamment à moi, ajouta-t-elle, souriant en coin, elle qui n'hésiterait jamais à l'attraper encore et encore dans ses filets pour mieux se coller à lui, son contact lui étant vital, Aelya s'approchant d'ailleurs de lui pour l'empêcher de prendre de la distance. Personne d'autre, t'es le seul qui a le droit, et ça dure depuis pas mal de temps maintenant, sourit-elle tendrement, captant cette lueur malicieuse qu'elle adorait voir briller dans son regard, son coeur bondissant hors de sa poitrine à ses mots suivants. Je crève d'envie de t'appartenir officiellement pour la vie bébé... Murmura-t-elle amoureusement, comblée par les visions qu'elle avait à l'esprit avant de le laisser jouer avec sa peau qui frémit à la chaleur de son souffle, Aelya n'ayant qu'envie de lui sauter dessus pour décimer l'urgence qui battait dans son corps arythmique, brûlant sous l'effet de sa proximité qu'il vint rompre abruptement pour rejoindre l'eau brûlante, la brune gardant un air frustré sur ses traits pour se venger. Laisse moi pas comme ça non, continue,lâcha-t-elle, un léger sourire perlant au coin de ses lèvres alors qu'elle se délectait de chaque pression qu'il laissa sur son visage, amusée par son envie de se rattraper. C'est une attitude super responsable ça, tu m'y as jamais vraiment habitué, le taquina-t-elle avant d'accrocher son regard dans ses gestes sensuels pour le défier, faisant défiler ses mains sur ses courbes avant de le laisser sortir de la douche, le suivant dans la chambre pour se vêtir d'une nuisette. Moi aussi j'en doute quand tu me résistes... Répondit-elle, faisant référence à la frustration qu'elle avait ressenti quand il s'était extirpé de son étreinte, l'incitant à revenir tout près d'elle, sa peau s'embrasant sous l'effet de son regard qu'elle adorait sentir sur elle alors qu'elle vint se poster au-dessus de son corps, son coeur vrillant à la simple vue de sa beauté. Je peux aussi te répéter à quel point tu me fais frissonner quand tu me touches... Ajouta-t-elle d'une voix envieuse, sa main se baladant sur son torse en même temps que ses lèvres dans son cou, le laissant finalement se retourner pour laisser ses doigts danser sur son dos, rigolant légèrement à sa remarque qui la faisait prendre conscience de sa jalousie bien trop sulfureuse, amplifiant doucement ses pressions pour détendre ses muscles. Tu devrais pas hésiter, peut-être que l'offre durera pas longtemps suivant si t'es sage, joua-t-elle, savourant la douceur de sa peau sous ses doigts, ses lèvres partant à la découverte de son cou, sa main glissant le long de son dos pour s'amuser avec l’élastique de son boxer qu'elle voulait lui enlever, un air satisfait imprégnant ses traits à son acceptation, Aelya lui faisant face quand il se retourna, ses mains venant rapidement se retrouver sur son torse, guidées par les siennes. Je comprends, faut que j'y fasse quelque chose sinon tu vas pas pouvoir aller travailler demain... Ce serait embêtant, se justifia-t-elle malicieusement pour le toucher, ses doigts massant les courbes de son torse, appréciant la chaleur de ses paumes sur sous sa nuisette. C'est que pour tes beaux yeux que je l'ai mise... Admit-elle, le regard baigné de sensualité, approchant doucement ses lèvres pour s'emparer des siennes, en profitant pour laisser sa main descendre jusqu'à son nombril pour s'infiltrer sous son boxer, caressant son anatomie. J'adore te faire des massages partout... Souffla-t-elle contre ses lèvres.

__________________________



you're my drug.
every time she laughs, she hopes he's watching it. not so that he sees she's happy, but that maybe, just maybe... he'll fall for her smile just as hard as she fell for his.   
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 5200
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack, icons) ; solosands (sign)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: i can't escape the way i love you (aelya) -hot-    i can't escape the way i love you (aelya) -hot- - Page 3 EmptyDim 1 Déc 2019 - 17:44

Il ne pouvait pas être plus heureux que dans ses bras, Niels qui avait arrêté d’imaginer un futur autre que celui qu’il voulait fonder avec elle, conscient que rien n’aurait la même saveur s’ils ne finissaient pas leur vie ensemble. Il n’y avait pas un seul monde où il voulait exister si Aelya n’y était pas, elle qui représentait sa seule condition, la seule raison de son bonheur et de son existence. Le coeur au bord des lèvres, il se remémorait les prémices de leur relation, le début de cette flamme qui n’avait jamais cessé de brûler, devenant bien plus importante au fil du temps, un incendie qui avait fini par ravager leurs coeurs. « Heureusement, ouais. J’ose même pas imaginer ce que je serais devenu sans toi mon amour. » Admit-il, conscient qu’il aurait certainement continué à abuser des excès, sans aucune limite, lui qui n’avait jamais eu d’autres ambitions que celles de ne jamais rien regretter. Il avait souri à ses mots suivants, sachant très bien qu’il continuerait sans cesse de tomber dans ses filets, se jetant la tête la première dans cet amour qu’ils vouaient l’un à l’autre. Il se laissa faire en la sentant insister pour le reprendre dans ses bras, ses yeux vrillant sur la promesse qu’elle lui souffla, celle qui traduisait son appartenance à lui. « J’vois pas le temps passer moi… J’suis amoureux comme au premier jour. » Ajouta-t-il, enroulant ses mains autour de sa taille alors qu’il songeait à la future étape de leur relation, celle où ils se lieraient pour l’éternité. « Je crierai partout que t’es ma femme et que t’es rien que la mienne. » Souffla-t-il, le regard brillant d’amour et d’excitation, son coeur débordant d’affection à toutes ces visions qui s’infiltraient dans son esprit, lui qui rêvaient de pouvoir les concrétiser au plus vite. Il tenta de rattraper son comportement sous la douche, embrassant son visage avec douceur, finissant sur ses lèvres qu’il couvrit de baisers furtifs mais amoureux, souriant à sa réponse qui laissait entrevoir son désir qu’il continue. « Je t’aime mon bébé. » Dit-il, lui donnant finalement un baiser plus long avant de s’écarter de son visage, faisant mine d’accepter son sort, celui de ne rien recevoir d’elle. « J’peux l’être parfois. C’est rare mais ça arrive. » Pouffa-t-il, conscient que ça ne ressemblait en rien à ce qu’il pouvait être, lui qui ne se préoccupait au contraire jamais des conséquences, préférant vivre sans aucun regret. Il la regarda passer du savon sur sa peau, peinant à rester calme alors qu’il savait pertinemment qu’elle jouait avec sa patience, finissant par sortir de la douche pour se rendre dans la chambre. Il arqua un sourcil amusé à la réplique d’Aelya, lui offrant un regard plus qu’intéressé qui caressa rapidement ses courbes parfaites. « C’est reculer pour mieux sauter… C’est uniquement pour ça. » Souffla-t-il, sous-entendant qu’il n’était jamais bon pour lui résister, lui qui ne parvenait jamais à être totalement neutre lorsqu’il s’agissait de son amour. Il sentit son coeur battre plus fort alors qu’elle prit place au-dessus de lui, agrémentant ce petit jeu qui risquait de déraper à tout moment, Niels acceptant volontiers de se brûler les ailes. « Alors j’devrais peut-être le faire plus souvent… » Souffla-t-il, passant une main sur sa cuisse, remontant jusqu’à sa chute de reins avant de se retourner pour lui permettre de masser son dos, s’amusant de sa proposition. « T’as raison. J’crois que j’vais accepter, en plus tu me détends vraiment bien toi… » Ajouta-t-il, appréciant les pressions de ses doigts sur ses muscles dorsaux, frissonnant en sentant sa main jouer avec son boxer. Il n’attendit d’ailleurs pas longtemps avant de lui faire face, son coeur battant la chamade en sentant leurs bassins se chevaucher. Il fit mine de trouver une excuse pour sentir ses mains sur son torse, souriant en l’entendant rentrer dans son jeu. « Très embêtant, en effet… C’est pour ça que j’ai besoin de toi pour me réparer un peu. » Se justifia-t-il, son regard brillant de malice alors qu’il s’intéressa à sa nuisette, tendant légèrement la nuque vers elle pour laisser leurs lèvres s’entrechoquer dans un baiser amoureux, Niels expirant profondément en percevant la main d’Aelya glisser dans son boxer pour prendre soin de lui. « T’es la meilleure pour ça… Tu me détends vite… » Souffla-t-il, ses mains caressant plus franchement sa peau alors qu’il avait relevé sa nuisette pour attendre ses hanches, attrapant de nouveau ses lèvres pour intensifier leur baiser. « T’arrête pas mon amour… Tu me fais trop du bien. » Murmura-t-il, presque dans un soupir entre deux baisers, son désir s’enflammant sous ses gestes précis.

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5425
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack, icons), astra (sign).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: i can't escape the way i love you (aelya) -hot-    i can't escape the way i love you (aelya) -hot- - Page 3 EmptyDim 1 Déc 2019 - 21:12

Elle ne s'était jamais vue devenir dépendante de quelqu'un, encore moins d'être mère, acceptant finalement de prendre la responsabilité d'un autre être qu'elle, Aelya changeant totalement sa vision des choses sous l'effet de la présence de Niels qui révolutionna sa vie entière, pansant ses plaies pour lui donner de l'espoir, pour effacer le noir incrusté comme une peinture dans son ciel afin d'y apporter plus de lumière. Aelya tombait amoureuse à chaque fois qu'elle croisait son regard, reconnaissante pour une fois de ce que la vie avait pu placer sur ce chemin, son trésor qui brillait entre ses mains.

- Peut être que t'aurais été marié à une autre, que t'aurais quatre gosse et que t'aurais pu éviter les cases hôpital, avança-t-elle, peinant à imaginer Niels ailleurs que dans ses bras, quand bien même ce scénario lui plaisait un peu plus que de l'imaginer au bout du rouleau, cette seule pensée suffisant à la faire frémir, elle qui aimait s'imprégner de ses sourires, désirant rester la raison de son bonheur alors qu'elle le ramena tout près de son cœur, ses traits se tirant dans l'amusement. T'es pas tombé amoureux de moi le premier jour... Il t'as sûrement fallu quelques jours quand même...? Demanda-t-elle, curieuse et attendrie par leur conversation, ses mains se posant sur son torse quand les siennes rejoignirent sa taille. J'aurais très envie que tout le monde sache que je serais madame Björk, je serais trop fière mon amour que tu sois mon mari toi aussi, ajouta-t-elle amoureusement, laissant ses doux songes traverser son esprit, animant son cœur de chaleur avant de rejoindre l'eau brûlante sous laquelle elle le regarda se rattraper avec intérêt, lui qui l'avait laissé sur sa faim en rompant trop rapidement le contact avec sa peau qu'elle voulait constamment dévorer, Aelya appréciant la sensation de ses lèvres qui pressaient amoureusement son visage, lui décrochant un sourire. Je t'aime aussi, malheureusement, répondit-elle, faisant mine d'être agacée par cette réalité puisqu'elle ne savait pas lui tenir tête, accrochant ses lèvres avant de le regarder se reculer, ses yeux détaillant ses traits. Le sois pas trop quand même. Après ça te rendra trop lisse, lança-t-elle, amusée, faisant glisser ses mains sur ses courbes pour savonner sa peau et surtout attirer son attention sur son corps pour jouer avec son désir, avant de gagner le nid où éclatait leur passion, Aelya souriant de manière enjoleuse à sa remarque, remarquant la lueur intéressée qu'il avait dans son regard, répondant à celle qui s'agitait dans ses yeux. C'est reculer pour mieux sauter dans tes bras donc ça me va, j'y passerai mes journées à faire que ça, admit-elle, charmeuse, venant se suspendre au-dessus de son corps contre lequel elle était définitivement attirée, comme happée par son aura qui lui faisait tourner la tête. Tu devrais ouais... J'adorerai ça, je vis pour ça, pour toi, ajouta-t-elle d'une voix charmeuse, le regard hypnotisé par sa beauté qui lui coupait le souffle, celui-ci s'échouant doucement sur sa peau pour jouer avec lui, sa respiration s'approfondissant en sentant sa main sur sa chute reins, Aelya le conduisant à se retourner pour laisser ses mains le détendre. Mes mains connaissent trop ton corps et ses points faibles... S'amusa-t-elle, continuant à presser sa peau avant de faire glisser ses doigts près de son boxer, Aelya souriant de manière amusée en le voyant se retourner, la brune restant à califourchon sur lui, savourant la proximité électrique de leur bassin alors que ses mains, guidées par les siennes, vinrent caresser ses courbes masculines qui attisaient tout son désir. J'vais te soigner bébé, c'est mon rôle depuis le départ. Sinon au pire tu te mettras en arrêt et je ferais ton infirmière personnelle tous les jours, et toutes les nuits... Murmura-t-elle d'une voix séductrice, jouant sur les sous-entendus avant de frémir sous l'effet de ses mains qui se baladaient sous sa nuisette, Aelya rompant la distance de leurs lèvres pour l'embrasser, laissant ses doigts agrémenter son bien être en rejoignant son bas ventre. Laisse toi aller mon bébé... J'aime trop que tu t'abandonnes à moi... Souffla-t-elle dans un souffle fiévreux, consciente qu'elle se brûlait également les ailes en tentant son envie, soupirant légèrement entre leurs baisers au contact de ses doigts qui remontaient sur ses hanches, Aelya percevant son désir grandir contre sa paume qui augmentait la cadence de ses caresses sensuelles. Je te veux trop bébé... Murmura-t-elle, conduisant son bas ventre à entrer en contact avec son intimité par dessus son bas, Aelya ondulant légèrement contre lui pour pousser son urgence. Vaut mieux arrêter pour ce soir, tu devais rien avoir d'autre toi, ajouta-t-elle avant d'arrêter ses caresses.

__________________________



you're my drug.
every time she laughs, she hopes he's watching it. not so that he sees she's happy, but that maybe, just maybe... he'll fall for her smile just as hard as she fell for his.   
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 5200
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack, icons) ; solosands (sign)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: i can't escape the way i love you (aelya) -hot-    i can't escape the way i love you (aelya) -hot- - Page 3 EmptyDim 1 Déc 2019 - 22:24

Il avait découvert son désir de paternité avec elle, Aelya lui répétant sans cesse qu’il pouvait être à la hauteur, qu’ils le seraient tous les deux si un bébé venait chambouler leur vie. Et si ça le terrifiait encore de savoir qu’il aurait la vie d’un petit-être entre ses mains, Niels savait pourtant qu’il était prêt pour ça, pour élever leur enfant et qu’ils deviennent une vraie famille tous les trois. Et cette vie, il ne l’imaginait avec personne d’autre qu’elle, conscient qu’il n’accepterait jamais de vivre à travers le corps d’une autre femme sachant qu’il n’aimait qu’Aelya. Il fronça les sourcils à ce futur qu’elle lui avait dépeint, secouant immédiatement la tête pour la contredire, persuadé qu’il ne s’en serait pas mieux sorti sans elle. « J’suis pas fan de ce scénario… J’préfère celui qu’on est en train de construire. » Souffla-t-il, apportant de la douceur dans son regard, effaçant les épreuves qu’ils avaient dû subir ensemble, celles de leurs accidents à répétition. « J’aurais jamais été aussi heureux si je t’avais pas rencontré. » Conclut-il, lui volant un baiser avant de sourire à ses mots, faisant mine de réfléchir. « Je sais pas, peut-être que si finalement… C’est ce que j’préférais cacher à l’époque. » S’amusa-t-il, conscient qu’il avait longtemps gardé ses sentiments pour lui, comme dans un désir de se protéger, de garder son égo intact, lui qui avait toujours clamé ne jamais s’attacher à quiconque. « Madame Björk. Ça te va vachement bien tu sais… » Sourit-il, attendri par cet échange qui caressait tendrement son coeur, continuant à la tourmenter avant de mettre fin au jeu en se rendant sous la douche où il essaya de se rattraper. « Comment ça malheureusement ? Tu sais que ce genre de réponse peut m’inciter à être encore plus collant…? » Lâcha-t-il, la défiant du regard alors qu’il accrocha ses lèvres une dernière fois, dans un baiser rapide. « Ça risque pas. » Rétorqua-t-il, faisant référence au fait que ce mode de fonctionner ne lui correspondrait jamais, Aelya sachant mieux que quiconque combien il aimait le risque et le danger, s’y donnant à coeur joie lorsqu’il s’agissait de traverser l’inconnu. Il rejoignit la chambre avec Aelya, enfilant un boxer pour la nuit avant de la regarder en faire de même avec une nuisette, ses yeux s’intéressant à ses formes dont il aurait aimé dessiner le contour toute la nuit, s’y fondre avec passion pour l’aimer jusqu’à en perdre sa respiration. « C’est dommage qu’on puisse pas le faire d’ailleurs… J’aurais bien voulu rester mes journées entières contre toi, moi. » Ajouta-t-il, son regard retrouvant le sien, empli de cette aura séductrice qui n’avait de cesse de les suivre à chaque fois qu’ils se retrouvaient ensemble. Il la laissa prendre place au dessus de lui, ses mains irrévocablement attirées par son corps suspendu au-dessus du sien qu’il commença à caresser. Il sentit son coeur fondre à ses mots doux, se laissant entraîné dans son jeu qui impliquait leurs lèvres, Niels finissant par se retourner pour recevoir les pressions de ses mains sur son dos. « Y’a qu’elles qui le connaissent aussi bien d’ailleurs… Faut croire qu’elles ont de l’expérience à force avec moi. » Sourit-il, lui qui n’avait jamais rejeté une seule de ses caresses, appréciant bien trop l’effet qu’elles lui procuraient. Il se retourna pour lui faire face, appréciant la vue de son corps collé aux siens, décidant de la guider contre son torse qui demandait son attention. Il esquissa un sourire malicieux à sa réponse, satisfait de savoir qu’elle prenait toujours plaisir à s’occuper de lui, parce-que son corps ne désirait toujours que le sien. « J’fais un rejet avec les autres professionnels de toute façon. Ça me parait nécessaire que ça soit toi qui prennes les choses en mains. » Souffla-t-il, captant son regard alors qu’il continuait de faire défiler ses doigts sous sa nuisette, acceptant son baiser qu’il intensifia davantage, soufflant de plaisir sous l’effet de ses caresses sur son anatomie. « T’es vraiment la meilleure toi… » Soupira-t-il, se mordant la lèvre en subissant de plein fouet son plaisir, conscient qu’elle devait s’apercevoir du bien qu’elle lui faisait à travers ses soupirs et les réactions immédiates de son corps. « Alors viens contre moi mon amour… » Murmura-t-il, guidant ses hanches contre son bassin alors qu’elle commençait à onduler doucement, créant un rapprochement entre leurs intimités, Niels se sentant explosé juste avant qu’elle ne rompe leur étreinte brusquement. « Tu vas pas me laisser comme ça quand même ? » Lâcha-t-il, baissant les yeux vers son boxer avant de retrouver son regard, basculant sur elle pour attraper ses lèvres. « T’as besoin que je te fasse tourner la tête… » Souffla-t-il contre ses lèvres, les yeux brillant de malice, s’installant sur son flanc pour regarder Aelya, sa main venant parcourir son corps, relevant sa nuisette, insistant sur ses courbes avant d’arriver au niveau de son nombril, sa paume plongeant dans son sous-vêtement. « Moi j’ai jamais dit que tu n’aurais rien… » Lâcha-t-il dans un murmure brûlant, plongeant ses lèvres dans son décolleté pour lui laisser une trace de sa passion, ses doigts jouant avec son désir.

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5425
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack, icons), astra (sign).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: i can't escape the way i love you (aelya) -hot-    i can't escape the way i love you (aelya) -hot- - Page 3 EmptyLun 2 Déc 2019 - 9:48

Elle peinait à faire confiance, Aelya étant d'un naturel plutôt méfiant, dissimulant ses failles derrière un voile d'arrogance et de fierté tout ça pour éviter d'avoir à faire face à sa vraie personnalité qu'elle s'était prise à enterrer, parce qu'elle était jonchée de trous suite à toutes ces relations cassées qui l'avaient abîmée, déployant ses peurs à l'intérieur de son esprit déjà tourmenté. Et Niels était arrivé pour bousculer ses mécanismes défensifs, y apportant la douceur de ses caresses sur son être écorché pour le soigner, désamorçant la bombe à retardement de son coeur pour la délivrer et l'inviter à l'aimer sans crainte de s'effondrer. C'était tout ce qu'elle savait faire dès à présent, et tout ce qu'elle voulait continuer à faire.

- Je préférai toujours un scénario où t'es avec moi bébé, j'aurais été malade de te voir heureux avec quelqu'un d'autre... Soupira-t-elle, avouant les brûlures de son amour tempétueux, souriant tendrement à ses mots doux. Tu m'as appris tellement de choses mon coeur... J'ai jamais été aussi heureuse que depuis que t'es là, ajouta-t-elle amoureusement, le coeur battant la chamade sous l'effet de cette vague d'affection qui se déversait dans ses veines, accueillant son baiser avant de sourire tendrement, le regard détaillant ses traits. J'aurais que pu tomber amoureuse de toi de toute façon amour... T'es mon idéal, lança-t-elle d'une voix douce, consciente qu'elle s'était très vite laissée tomber dans ses bras où avait régné une puissante alchimie, Aelya ayant du pour la première fois se faire violence pour ne pas le recontacter, chose qu'elle avait fini par faire. Je trouve aussi, j'adore me retrouver avec un peu de toi dans mon identité, répondit-elle fièrement avant de rejoindre l'eau brûlante sous laquelle ils se cherchaient. Alors sois malheureusement plus collant bébé, il me faut au moins ça pour t'aimer correctement là, s'amusa-t-elle en exagérant, son regard empreint de défi répondant au sien avant qu'elle ne réponde à son baiser vif, souriant en coin à sa remarque, consciente que Niels était incorrigible quand il fallait braver les interdits, tout comme elle, Aelya suivant son petit ami dans la chambre pour enfiler une nuisette afin d'attirer son regard. C'est mon but dans ma vie, passer mes journées entières collées contre à toi pour que t'arrêtes de me manquer, admit-elle, une pointe d'amusement dans la voix, elle qui savait qu'il lui manquerait toujours à cause de la puissance de son amour, le regard d'Aelya plongeant avec séduction dans le sien alors qu'elle vint sensuellement se dresser au-dessus de lui avant qu'il ne se place sur le ventre. Elles veulent toujours s'améliorer mes mains dans la découverte de ton corps tu sais, heureusement que tu les laisses faire, tu fais une bonne action, s'amusa-t-elle, consciente que ça ne lui demandait aucun effort, Aelya continuant ses douces pressions sur son dos avant de le voir se retourner contre elle, confrontant son regard joueur, faisant glisser ses mains sur son torse qu'elle adorait caresser dans cette tension réchauffée entre eux. Et t'aimes bien que je prenne les choses en main comme ça... ? Demanda-t-elle d'une voix fiévreuse alors que sa main glissa jusqu'à son boxer pour caresser sensuellement son bas ventre, souriant de manière satisfaite à son compliment, Aelya continuant d'agrémenter son désir qui répondait au sien, soufflant de plus en plus anarchiquement. C'est tout ce que j'ai envie, de te sentir... Souffla-t-elle passionnément contre ses lèvres, dansant légèrement contre son anatomie qui chevauchait la sienne, en proie à sa propre urgence, savourant l'étau de ses mains sur ses hanches avant de volontairement couper court à ce qu'ils faisaient pour prendre place à ses côtés, s'amusant de sa remarque en jetant un oeil à son désir plus que voyant. Tu m'as laissé dans quel état toi, tout à l'heure ? Demanda-t-elle d'une voix vengeresse, le regardant se faufiler au-dessus d'elle, Aelya accrochant ses lèvres, le regard s'embrasant à sa remarque. J'ai besoin que tu me fasses perdre la tête à ce stade, et t'en es carrément capable... Murmura-t-elle pour le tenter, Aelya restant allongée sur le dos, frissonnant sous la caresse de sa main qui glissa dans son bas, avant qu'un soupir brûlant ne s'échappe de ses lèvres. J'adore tes massages à toi aussi... Lâcha-t-elle dans une voix tourmentée par son plaisir, sa tête basculant dans l'oreiller alors qu'il taquina la peau de sa poitrine, Aelya plaçant une main dans ses cheveux pour l'inciter à continuer, sa cage thoracique se soulevant et ses cuisses se refermant sur son bras sous l'effet de l'excitation. J'étais censée te résister de base... T'es trop fort... Lança-t-elle entre deux soupirs, sa main rejoignant son boxer pour stimuler son désir. Tu me rends dingue bébé. Fais moi ce tu veux mais fais moi quelque chose... Supplia-t-elle dans une voix gorgée de désir.

__________________________



you're my drug.
every time she laughs, she hopes he's watching it. not so that he sees she's happy, but that maybe, just maybe... he'll fall for her smile just as hard as she fell for his.   
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 5200
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack, icons) ; solosands (sign)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: i can't escape the way i love you (aelya) -hot-    i can't escape the way i love you (aelya) -hot- - Page 3 EmptyMer 4 Déc 2019 - 22:20

Ils s’étaient trouvés au détour d’une soirée bien trop arrosée, mais qui avait finalement vu naître leur relation, parce-que depuis cette nuit-là, Aelya et Niels ne s’étaient pas quittés. Et il avait presque immédiatement su qu’il ne guérirait jamais d’elle, parce-qu’elle l’avait atteint en profondeur, ancrant son âme dans sa chair. D’ailleurs, il n’avait jamais voulu la laisser partir, elle qui était devenue une partie intégrante de lui, de son identité, Niels ne se sentant complet que lorsqu’elle était avec lui. Il n’imaginait aucune vie sans elle, conscient qu’il tomberait au plus bas si elle finissait par lâcher sa main, par le laisser seul avec lui-même, en proie à sa solitude qui finirait certainement par le tuer. « Ça existera jamais ça bébé. Ça a pas de sens d’être heureux sans toi, j’te veux juste toi… » Souffla-t-il pour la rassurer, son sourire répondant amoureusement au sien à ce qu’elle ajouta. Il s’approcha pour l’embrasser, satisfait de savoir qu’ils étaient toujours sur la même longueur d’onde, qu’ils ressentaient toujours cet amour avec la même vigueur, incapables d’y échapper. « T’es trop parfaite toi. » Ajouta-t-il, d’un regard amoureux, détaillant son visage alors que son coeur battait de plus en plus fort à l’intérieur de sa poitrine, Niels ressentant tout l’amour qui explosait entre eux. Il se prit à imaginer épouser Aelya, conscient qu’ils passeraient cette étape un jour ou l’autre, parce-qu’il entendait bien finir ses jours avec la femme de sa vie, rêvant de la voir porter son nom. « Ça me tente vraiment trop à t’épouser tout de suite. » S’amusa-t-il, une lueur malicieuse dansant dans son regard avant qu’il n’échappe à Aelya pour aller trouver refuge sous l’eau brûlante. « Tu me le répèteras pas deux fois… » Murmura-t-il, alors qu’il continuait de déposer de nombreux baisers sur son visage, dans le simple but de se rattraper et de la ramener vers lui, dans ses bras qui ne demandaient qu’à recevoir son corps. Ils sortirent finalement de la douche quelques instants plus tard, se retrouvant dans la chambre où Niels laissa ses yeux traîner sur le corps de son amour, subjugué par la beauté de ses courbes, lui qui était toujours autant subjugué par elle, son regard ne se lassant jamais de la contempler. « Ça serait le rêve. C’est pas une vie ça… J’en ai marre d’être en manque de toi tout le temps. » Souffla-t-il, faisant mine d’être désespéré, lui qui savait qu’il souffrirait de son absence à chacune de leur séparation, lorsqu’ils se quittaient le matin pour leurs devoirs professionnels. Il s’allongea sur le lit suite à ça, la laissant grimper sur son dos pour profiter de son massage, fermant les yeux pour se détendre encore plus, souriant à ses mots joueurs. « C’est vraiment les meilleures tes mains bébé. J’aime trop les voir prendre soin de moi. » Souffla-t-il, appréciant les pressions qu’elle mettait sur ses muscles, Niels finissant par se retourner pour sentir ses mains contre son torse, peinant à retenir son désir de lui sauter dessus. Il se mordit la lèvre en percevant ses doigts passer la barrière de son boxer, contractant ses muscles pour ne pas exploser immédiatement alors qu’il continuait de la dévorer du regard. « J’aime trop ça bébé… » Lâcha-t-il, posant sa main sur la sienne par dessus le tissu pour l’inciter à continuer, sa nuque se tendant vers ses lèvres pour les effleurer, déjà rougies par leur échange survolté. « J’veux te faire du bien moi aussi… » Souffla-t-il, laissant sa petite-amie prendre place au-dessus de son corps pour chevaucher son bassin, Niels soupirant davantage en percevant ses ondulations qui lui donnaient envie d’aller bien plus loin, ses mains venant guider ses hanches et presser un peu plus son corps contre le sien. Et avant qu’ils ne puissent passer à l’étape supérieure, Aelya mit fin à leur petit jeu, laissant Niels dans un état d’excitation bien avancé, la frustration se lisant sur ses traits. « Mais bébé… » Lâcha-t-il, sachant très bien que c’était fair-play après ce qu’il lui avait aussi fait subir. Niels décida néanmoins de revenir vers elle, venant se faufiler contre son corps, désirant prendre les choses en main maintenant qu’elles étaient bien lancées, tentant Aelya à le rejoindre sur cette pente glissante. « Tout ce que tu veux… » Ajouta-t-il, ses lèvres venant s’agripper à la peau de sa poitrine tandis qu’il laissa sa main s’aventurer entre ses cuisses, souhaitant lui faire subir le même sort qu’elle lui avait fait subir. « Tu les aimes à quel point…? » Lâcha-t-il, tout contre ses lèvres, ne la lâchant pas des yeux alors que ses traits exprimaient son plaisir, Niels accélérant ses caresses en sentant ses cuisses presser son bras. « Je t’aurais pas laissé résister, c’est mal me connaître. » S’amusa-t-il, s’approchant un peu plus d’elle pour la laisser retrouver son boxer, soupirant en percevant ses caresses. « J’vais te faire l’amour mon bébé… J’en ai jamais assez de toi. » Murmura-t-il, venant prendre place au-dessus d’elle, ses lèvres parcourant son corps, glissant jusqu’à son nombril. « Mais avant ça… J’veux te torturer un peu. » Il fit glisser sa bouche contre ses cuisses, jouant avec la proximité de son intimité qu’il effleura lentement pour la tenter, ses bras entourant ses cuisses pour ne pas la voir s’échapper. Il finit par lui céder, insistant sur sa zone sensible, connaissant parfaitement les points faibles d’Aelya, son souffle chaud cherchant à la rendre folle.

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5425
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack, icons), astra (sign).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: i can't escape the way i love you (aelya) -hot-    i can't escape the way i love you (aelya) -hot- - Page 3 EmptyJeu 5 Déc 2019 - 13:29

Elle détestait l'idée même que la vie ne parvienne à les séparer, parce qu'elle se sentait déjà perdue à la minute où il la laissait pour partir au travail, Aelya tentant de l'accrocher le plus possible pour qu'il reste quelques minutes de plus, juste pour la réchauffer, l'animer de vie, s'imprégner d'un dernier baiser avant de le laisser filer pour la journée, elle qui désirait tout le temps qu'il sache à quel point elle l'aimait. Elle manquait de lui à la seconde où il passait la porte, sa main cherchant généralement rapidement son portable pour l'accabler de textos.

- J'aime trop savoir que tu me veux comme ça...
Souffla-t-elle, attendrie par ses mots d'amour qui activaient son cœur, accueillant son baiser sur ses lèvres avant de sourire à son compliment. J'suis surtout parfaite que pour toi, renchérit-elle amoureusement, consciente qu'elle essayait de s'améliorer nuit et jour pour lui, parce qu'il la rendait meilleure, lui donnant cette nouvelle idée de se lier à Niels de manière officielle à travers un engagement, chose qui ne lui faisait plus peur aujourd'hui. Tu m'épouses quand tu veux mon bébé d'amour, dans tous les cas je te lâcherai pas, j'attends que ça, que toi, ajouta-t-elle, le regard baigné d'affection, son cœur palpitant à l'image de sa main égayée de sa bague à lui, à ce nouveau symbole qui la lierait à lui, rejoignant Niels sous l'eau avant de légèrement rire, sachant pertinemment qu'ils seraient toujours sur la même longueur d'ondes à ce niveau là, eux qui avaient constamment besoin d'être collés ensemble, Aelya s'attendrissant devant la multitude de baisers qu'il déposait sur son visage, décidant de le suivre dans la chambre pour se vêtir de manière très légère et sensuelle. C'est pas une vie d'avoir constamment le besoin de te sauter dessus parce que t'es terriblement trop sexy nan, ajouta-t-elle, son regard s'embrasant en parcourant son corps sublime quand elle vint au-dessus de lui, Aelya n'ayant de cesse de le vouloir contre elle et tout pour elle, n'éprouvant jamais aucune demi-mesure à son sujet. Je m'arrêterai jamais de le faire bébé, j'aime tellement prendre soin de toi... Et de mon terrain de jeu favoris, s'amusa-t-elle en massant son dos, faisant référence à son corps qui portait toujours les vestiges de sa passion incontrôlable, laissant Niels se retourner pour laisser ses mains caresser avec sensualité son torse, glissant bien trop rapidement sous son boxer pour tenter son désir contre elle, Aelya sentant déjà un incendie brûler à l'intérieur de son bassin. C'est toi que j'aime trop moi... Murmura-t-elle dans une voix brûlante, caressant son anatomie de plus en plus fiévreusement quand il vint poser sa main par dessus la sienne, ses lèvres expirant son envie contre les siennes, Aelya se consumant pour lui qu'elle voulait là, tout de suite, son bassin ondulant contre le sien pour davantage concrétiser son désir, le sien explosant bien qu'il soit invisible, Aelya frémissant à la pression de ses mains sur ses hanches, consciente qu'elle allait sombrer pour ses beaux yeux sous peu alors qu'elle désirait le tourmenter de la même manière qu'il l'avait faite un peu plus tôt, la brune se décalant subitement sur le côté. T'y penseras à deux fois la prochaine fois que tu joues à ça... Répondit-elle avec un air fier sur le visage, peinant à faire taire le tumulte qu'il venait de déclencher à lui seul dans son myocarde et qui se lisait dans ses yeux assombris par le désir, Aelya poussant un long soupir en percevant la brûlure de ses lèvres sur sa poitrine, contractant ses muscles en sentant sa main caresser son intimité, fermant les yeux pour tenter de se concentrer sur sa respiration qui s'emballait. Au point où ça me donnerait envie de te voir me faire l'amour toute la nuit... Murmura-t-elle entre deux soupirs, ses cuisses s'agitant sous l'effet de ses caresses. J'aurais essayé de résister juste pour te regarder déployer les grands moyens, s'amusa-t-elle, ses doigts se faufilant jusqu'à son boxer pour stimuler encore son envie qu'elle aimait sentir contre elle. Fais moi tout ce qu'il te passe par la tête, j'en rêve là... Gémit-elle, le souffle saccadé, le laissant venir au-dessus d'elle pour profiter de ses lèvres qui se baladaient sur son corps, se mordant la lèvre inférieure à sa volonté de la torturer délicieusement, sa cage thoracique se soulevant sous le rythme de ses lèvres qui s'amusaient avec son urgence avant de complètement lui céder, Aelya cambrant l'échine, sa main se réfugiant dans ses cheveux pour l'inciter à continuer. Mon bébé... Lâcha-t-elle, en proie à son plaisir. J'aime beaucoup trop, j'en peux plus déjà de t'attendre comme ça... Avoua-t-elle, son coeur s'envolant. J'vais tellement te faire crier bébé... T'as pas idée là, lança-t-elle entre deux gémissements, ses mains agrippant les draps. Reviens-moi amour...

__________________________



you're my drug.
every time she laughs, she hopes he's watching it. not so that he sees she's happy, but that maybe, just maybe... he'll fall for her smile just as hard as she fell for his.   
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 5200
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack, icons) ; solosands (sign)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: i can't escape the way i love you (aelya) -hot-    i can't escape the way i love you (aelya) -hot- - Page 3 EmptySam 7 Déc 2019 - 1:56

S’il s’agissait de lui, la question ne se poserait certainement pas, lui qui aurait sauté sur chaque occasion pour ne pas se rendre au travail et rester ses journées entières dans ses bras, à l’aimer, à l’embrasser et lui faire comprendre qu’il n’était heureux qu’avec elle. Et il ne pouvait pas être plus sincère avec Aelya, qui savait pertinemment combien il la choisissait envers et contre tout, même s’ils se devaient de tenir leurs obligations professionnelles pour pouvoir garder le cap financièrement parlant. « Et j’te veux pour toujours, c’est possible ça ? » Souffla-t-il avec un petit sourire charmeur, comblé par l’ambiance amoureuse qui régnait entre eux à chaque fois qu’ils se retrouvaient après une journée passée loin l’un de l’autre. « Tant mieux, j’veux te cacher pour pas qu’on te vole à moi. » S’amusa-t-il, conscient qu’il détenait le plus précieux des trésors entre ses mains, le coeur d’Aelya qu’il voulait posséder à tout jamais, souhaitant y sceller le sien pour qu’ils ne puissent battre qu’à l’unisson jusqu’à la fin de leurs jours. « Je le ferai mon amour, j’te demanderai de m’épouser. Mais j’veux que ça soit parfait, que tu sois fière de la bague que tu porteras. » Parce-que sous ses airs parfois nonchalants et détachés, Niels prenait à coeur ce désir de bien faire les choses lorsqu’il s’agissait d’elle, de la femme de ses rêves qu’il voulait rendre fière, sans cesse. Il l’attendit sous l’eau, son sourire se déployant lorsqu’il la sentit se blottir contre lui, cherchant à la ramener contre lui alors qu’il l’avait cherché avec amusement. Il laissa glisser ses yeux sur elle lorsqu’elle revint dans la chambre, s’intéressant de près à ses courbes qu’il aimait beaucoup trop, s’imaginant déjà les redessiner avec ses mains, caresser la moindre parcelle de son corps. « Tu devrais pas t’en empêcher si tu veux un conseil. J’aime bien quand tu me sautes dessus. » Souffla-t-il, l’air faussement innocent, son regard trahissant déjà son désir, la laissant le rejoindre dans le lit où il s’installa pour recevoir son massage. « Y’a personne qui le fais mieux que toi mon bébé. J’suis détendu qu’avec toi. » Il laissa quelques soupirs s’échapper de ses lèvres en percevant ses mains glisser sur son torse après qu’il l’eut guidé, n’attendant que de la voir craquer, lui céder comme il aimerait le faire avec elle. « C’est jamais trop… » Souffla-t-il, se redressant légèrement lorsqu’elle s’occupa plus fiévreusement de lui, l’incitant à continuer alors qu’il tentait de ne pas exploser, ses lèvres se liant aux siennes alors qu’Aelya s’était mise à onduler contre lui pour le torturer un peu plus, son envie grandissant tout conte elle. « J’te pensais pas si revancharde moi… » Ajouta-t-il, faisant mine de se justifier, lui qui n’avait aucunement l’intention de la laisser filer après le tumulte qu’elle avait provoqué en lui, son bas ventre étirant le tissu de son boxer qui parlait de lui-même quand au désir qu’il éprouvait pour elle. Il décida alors de la ramener contre lui à sa façon, la caressant fiévreusement après s’être installé à ses côtés, cherchant à décupler son envie de l’avoir en elle, Niels s’amusant de la proximité de leurs visages. « Tant mieux. C’est exactement ce que j’avais en tête aussi… » Murmura-t-il fiévreusement, l’obligeant à subir ses caresses qui se voulaient de plus en plus intenses, se mordant la lèvre en sentant la main d’Aelya lui rendre la pareille. « J’veux te voir crier… » Chuchota-t-il à son oreille, décuplant ses gestes avant de venir au-dessus de son corps, usant de son souffle chaud pour parcourir la peau de son corps brûlant, jusqu’à arriver entre ses cuisses où il la tenta pendant de longues secondes avant de lui céder entièrement, s’abandonnant dans cette étreinte passionnée. « Profite bébé… » Dit-il, alternant le rythme de ses baisers brûlants pour continuant à l’entendre expier son plaisir. Il décida alors de revenir contre elle en l’entendant le supplier de lui revenir, se faufilant jusqu’à ses lèvres avec une envie dévorante, son corps transi par le désir, son regard se faisant plus félin. « T’es la plus belle du monde… » Souffla-t-il, déposant de légères pressions sur sa bouche et sa mâchoire, descendant progressivement dans son cou alors que son bassin vint se coller au sien, cherchant à lui donner l’envie de se lier à lui. « J’suis vraiment pas doué pour être patient dans ces conditions… » Admit-il avec amusement, guidant son intimité vers celle d’Aelya pour entrer avec lenteur dans son corps, soulagé par cette liaison qui représentait l’univers à ses yeux.

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
me, myself & i
Aelya Osborn
MESSAGES : 5425
ICI DEPUIS : 25/05/2018
CRÉDITS : moi (av,crack, icons), astra (sign).
STATUT : tombe amoureuse à chaque fois qu'elle croise son regard. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: i can't escape the way i love you (aelya) -hot-    i can't escape the way i love you (aelya) -hot- - Page 3 EmptySam 7 Déc 2019 - 12:12

Ses lèvres avaient le goût du paradis, Niels étant devenu très vite sa seule héroïne, sa peau qui était maintenant le refuge de toutes ses peines, comme un rivage au fin fond de ses ténèbres pour accueillir son être défait, lui dont le seul de ses sourires suffisaient à éclairer ses traits, et sa vie tout entière. Tout était plus beau quand il était là, comme si l'air devenait respirable, comme si l'éternité devenait quelque chose de concevable pour Aelya qui n'aurait jamais eu envie d'errer aussi longtemps sur cette planète.

- C'est entièrement possible. Parce que j'suis pas capable d'exister une seule minute sans toi,
avoua-t-elle amoureusement, le regard happé par le sien qu'elle détaillait avec tendresse, animée par la tension chaleureuse qu'elle sentait entre eux. Mmh, je te propose qu'on se cache tous les deux super loin pour être vraiment tranquilles... Ca t'irait ? Demanda-t-elle, amusée par l'image qu'elle avait en tête, Aelya qui se voyait partir n'importe où tant que sa main était dans la sienne, son coeur battant de plus belle en pensant au mariage qui ne la repoussait plus, qui l'égayait même d'excitation à l'idée d'être liée à son amour pour toujours. Je serais fière de tout avec toi mon bébé. J'te veux pour la vie. Je t'aimerai jusqu'à la fin, je te le promets, ajouta-t-elle tendrement, persuadée que personne ne pouvait arracher son coeur au sien malgré les problèmes qu'ils pouvaient rencontrer, jamais rien ne réussirait à les déchirer définitivement.

C'était tout ce qu'elle pouvait remarquer quand elle était venue le rejoindre sous l'eau brûlante, son corps cherchant le sien tout le temps, aimanté à sa peau qu'elle désirait constamment sentir sous ses doigts, comme pour toujours mieux ancrer son ADN dans chacun de ses pores, elle qui le respirait partout, en tout temps, jusqu'à la mort. Elle s'infiltra jusqu'à la chambre, déployant ses courbes devant le seul qui aurait ce droit de regard sur son corps qui se voulait attirant pour pour lui, Aelya étant folle de tout ce qu'il était, désirant lui donner toutes les raisons de continuer à rester à ses côtés.

- Je me doute que t'adores ça, c'est pas quelque chose qui me dérange en plus ça tombe bien,
ajouta-t-elle, malicieusement, se plaçant sur lui pour laisser ses mains parcourir son dos. L'autre personne qui te détend avec ses mains est pas née encore, t'façon, elle finira surement avec les mains coupées, s'amusa-t-elle ironiquement, ses doigts caressant son torse quand il se retourna, son bassin tentant le sien à s'enflammer alors que ses lèvres vinrent attraper les siennes pour les posséder dans un baiser survolté, Aelya soupirant au contact de son désir qui grandissait sous elle, un léger sourire perlant sur son visage à sa remarque. J'le suis qu'avec toi en plus... Souffla-t-elle, espiègle, venant mordre sa lèvre inférieure pour jouer un peu plus avec la tension environnante, se laissant délicieusement maltraiter par sa main qui taquinait son anatomie, ses lèvres embrassant sa poitrine qui s'agitait, la respiration saccadée tant elle brûlait pour lui. J'adore qu'on soit sur la même longueur d'ondes... J'passerais ma vie contre ton corps sublime bébé... Avoua-t-elle dans une voix brûlante, ses doigts venant s'amuser sous son boxer, son souffle s'ébruitant au milieu des caresses sulfureuses qu'ils s'offraient. Fais moi crier bébé... L'invita-t-elle, en proie à son urgence, le regardant descendre entre ses cuisses où il joua avec sa frustration jusqu'au moment où il céda, ses muscles se contractant d'un seul coup, Aelya gémissant entre ses respirations anarchiques, les traits tirés dans le plaisir, ne ressentant que le besoin de le sentir à l'intérieur de son âme, son corps subissant des spasmes sous le rythme de ses lèvres qui s'accaparaient son intimité. Qu'est-ce que je devrais dire de toi... Plus magnifique ça existe pas... Lui retourna-t-elle le compliment, son regard rejoignant le sien quand il remonta à hauteur de son visage, son regard se perdant dans la profondeur du sien, ses ongles éraflant doucement son dos en percevant ses lèvres glisser sur son visage pour se loger dans son cou, Aelya sentant une vague de chaleur la percuter quand son bassin vint se coller au sien. J'te demande pas de l'être bébé... J'te demande juste de me faire l'amour... Murmura-t-elle entre deux soupirs, ses cuisses se renfermant autour de son corps, Aelya expirant longuement contre ses lèvres au soulagement de leur liaison charnelle. Mon amour à moi... Je m'en lasserai jamais, Gémit-elle, ses mains encadrant son visage alors qu'elle approchait son bassin du sien pour approfondir leur échange. Tu me rends en vie... Murmura-t-elle, venant prendre sa main pour la poser sur sa poitrine où son coeur s'envolait vers celui de Niels.

__________________________



you're my drug.
every time she laughs, she hopes he's watching it. not so that he sees she's happy, but that maybe, just maybe... he'll fall for her smile just as hard as she fell for his.   
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
me, myself & i
Niels Björk
MESSAGES : 5200
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : strangehell/aelya ♡ (av, crack, icons) ; solosands (sign)
STATUT : what's meant to be will always find a way (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: i can't escape the way i love you (aelya) -hot-    i can't escape the way i love you (aelya) -hot- - Page 3 EmptySam 7 Déc 2019 - 16:42

Sa vie ne tenait plus qu’à un nom, le sien, son monde tournant autour d’elle, parce-qu’elle était la seule condition essentielle à sa vie. Il peinait à s’éloigner d’elle, à la laisser ne serait-ce que quelques heures, se réfugiant derrière son écran pour continuer d’établir le contact avec son amour. Il savait que c’était la conséquence de leurs séparations à répétition, lui qui se raidissait rien qu’à l’idée de savoir qu’il pourrait encore se retrouver loin d’elle, qu’on ne vienne lui arracher sa perle rare. « Alors on reste collés ensemble toute notre vie, j’vois pas d’autre solution. » Souffla-t-il tendrement, désirant qu’elle comprenne combien il n’aimait qu’elle, et qu’il continuerait à la choisir toute sa vie. Il sourit à sa remarque, faisant mine de réfléchir un instant à sa proposition avant d’hocher la tête. « Ouais c’est une bonne idée ça bébé. Nous deux à l’autre bout du monde. On sera sûrs que personne viendra nous emmerder. » S’amusa-t-il, même s’il était conscient qu’ils n’échapperaient jamais à leur destin, bien qu’il n’accepterait plus jamais d’être séparé de son amour. Il avait cherché à éveiller l’excitation dans ses yeux en lui parlant de mariage, Niels qui imaginait aisément se retrouver lié de cette façon à Aelya, rien qu’à elle, n’ayant jamais songé à cet engagement avant de tomber éperdument amoureux de la femme de ses rêves. « Je te promets de toujours tout faire pour que tu sois heureuse. C’est ma plus grande motivation mon amour. » Avoua-t-il, d’un ton profondément tendre, ses yeux brillant d’amour pour elle, son coeur se voyant comblé devant toute cette affection qu’il recevait, Aelya lui prouvant son amour. Il la chercha sous l’eau, l’accablant de baisers pour la rattraper après la frustration qu’il avait volontairement fait grandir entre eux pour mieux les voir céder l’un contre l’autre, manquant de son corps qu’il avait pourtant retrouvé quelques instants plus tôt au club. Il ferma la porte de leur chambre derrière eux après qu’elle l’ait rejoint, la regardant se changer avec un air intéressé, cet air subjugué collé à son visage, ses traits s’émerveillant devant la vision de ses courbes. Il se laissa prendre au jeu, s’installant sur le lit où Aelya le suivit, ses yeux se fermant sous la pression de ses mains qui parvenaient à le détendre. « On est toujours sur la même longueur d’onde, c’est très arrangeant. » S’amusa-t-il, pouffant lorsqu’elle reprit la parole. « J’ai pas le droit à une masseuse professionnelle de toute façon puisque tu veux pas. Normalement t’auras pas à jouer les bouchères. » Reprit-il, amusé, finissant par lui faire face pour sentir ses mains sur son torse, en demande de ses caresses, cédant bien rapidement contre ses lèvres qui l’attiraient comme un aimant, perdant son souffle contre le sien qui l’animait de vie. « J’en ai de la chance. » Ironisa-t-il, un sourire joueur se formant sur ses lèvres alors que son corps se réchauffait de plus en plus sous ses caresses érotiques, son désir se concrétisant entre les doigts d’Aelya avant qu’il n’en fasse de même, la torturant à son tour, ses lèvres se réfugiant sur son corps avec ce désir grandissant de la dévorer entièrement. « J’vais te coller jusqu’à ce que t’en aies marre de moi… » Souffla-t-il, glissant sur elle pour lui montrer qu’il comptait prendre les devants, désirant la voir se tortiller de plaisir, lui qui ferait tout pour la séduire encore et encore. Sa bouche se rapprocha de ses cuisses lentement, créant l’attente pour mieux lui céder, cherchant à lui soutirer des soupirs de plaisir alors qu’il s’abandonnait à elle. « Tu me fais rêver… » Souffla-t-il entre deux respirations saccadées, replongeant immédiatement contre son intimité dont il prenait soin, levant les yeux vers elle pour intercepter son plaisir, ses bras resserrant leur étau contre ses cuisses lorsqu’elle se mit à trembler de plaisir. « Tant que j’te plais à toi, je m’en fous du reste. » Ajouta-t-il, remontant finalement à sa hauteur, ses lèvres lui délivrant de l’amour qu’il parsema dans son cou alors que leurs bassins se retrouvaient, désirant la même chose. « Tes désirs sont des ordres. » Souffla-t-il, le regard enflammé par l’envie, guidant finalement son corps jusqu’à celui d’Aelya pour se lier à elle, ses yeux se fermant au moment où leur étreinte se concrétisa. « Moi non plus mon bébé, on se privera jamais de ça. » Lâcha-t-il, dans un souffle tourmenté par la passion, ses yeux retrouvant les siens lorsqu’elle encadra son visage, incitant Niels à déposer des baisers amoureux sur ses lèvres. « Reste en vie pour nous mon amour… » Répondit-il, son coeur bondissant en percevant celui d’Aelya se débattre dans sa poitrine, à l’unisson avec le sien qui ne demandait qu’à le rejoindre, sa paume le recouvrant tendrement. Le regard ancré dans le sien, il accéléra les mouvements de son bassin, ondulant avec plus de ferveur pour satisfaire leur plaisir commun, ses doigts dérapant vers sa taille puis sur sa hanche avant de passer son cuisse qu’il releva légèrement pour approfondir leur échange. « Tu me fais trop du bien mon amour… J’veux jamais que ça s’arrête. »

__________________________

fade into you
i wanna give you wild love, the kind that never slows down. i wanna take you high up, let our hearts be the only sound. i wanna go where the lights burn low and you're only mine.
Revenir en haut Aller en bas
me, myself & i
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: i can't escape the way i love you (aelya) -hot-    i can't escape the way i love you (aelya) -hot- - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
i can't escape the way i love you (aelya) -hot-
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: northern District-
Sauter vers: