AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
en ce moment à bowen
Ce jeudi 31 octobre à 18h, venez embarquer dans un merveilleux bateau de croisière pour une soirée inoubliable ! Une soirée qui s'annonce amusante, frissonnante et même ... terrifiiaaante ! » rendez-vous ici pour plus d'infos.
Notre blog The Writers cartonne et fait couler presque plus de larmes que d'encre. Mais, même si c'est un succès, nous aimons également quand c'est VOUS qui contribuez à sa réussite. Alors n'hésitez pas à nous envoyer vos rumeurs juste ici.

Partagez
 

 Pour une histoire de vernissage (ft. Samuel)

Aller en bas 
AuteurMessage
Héléna Williams
me, myself & i
Héléna Williams
MESSAGES : 40
ICI DEPUIS : 16/11/2019
CRÉDITS : opy
STATUT : en instance de divorce
bowenien
MessageSujet: Pour une histoire de vernissage (ft. Samuel)   Pour une histoire de vernissage (ft. Samuel) EmptyLun 18 Nov 2019 - 14:10

héléna
&
samuel
pour une histoire de vernissage
Grand jour pour Héléna. Enfin, plus ou moins. Elle avait l'habitude des vernissages, depuis le temps qu'elle travaillait en temps que galeriste. Mais aujourd'hui, elle avait invité un homme. Elle avait un peu parlé avec lui et avait très bien compris qu'il aimait l'art. Tiens ? Est-ce que ça parle à la belle Héléna ? Bien sûr. Elle l'a donc invité pour voir ce fameux vernissage. A chaque fois qu'elle en fait un, elle s'assure qu'il y ait tout ce qu'il faut pour les invités. Champagne. Parce que, c'est toujours plus agréable. Et puis elle peut se le permettre. Après tout, le compte de la galerie était bien fourni. Alors, pourquoi ne pas faire plaisir aux personnes qui venaient admirer du pur art ? Elle arriva à la galerie avant tout le monde, toujours bien habillée. Une robe blanche et une veste en faux cuir sur le dos, les escarpins qu'elle mettait environ une fois par semaine (parce qu'elle aime mettre des chaussures différentes chaque jour, que ça aille avec sa tenue). Elle avait l'habitude de mettre des talons pour le travail, c'était une façon de se mettre en valeur, de montrer qu'elle était sûre d'elle. Après tout, elle l'était, non ? Elle posa son sac et ses clés dans son bureau et regarda que tout soit bien en place. Elle échangeait des messages avec l'exposant qui était un peu en retard, mais elle le rassura, disant qu'il avait encore un peu de temps. Espérons seulement que Samuel n'arrive pas trop tôt, parce qu'elle avait quelques trucs à régler avant l'ouverture du vernissage. Dont un tableau qui n'était toujours pas accroché. Elle posa son téléphone sur le comptoir, à l'entrée de la galerie, et l'accrocha elle-même. Après tout, il y avait bien pire à faire dans la vie. Dont faire toutes les démarches médicales pour avoir un bébé quand on est stérile. Mais elle n'avait pas envie d'y penser, parce que c'était encore compliqué pour elle d'en parler. Surtout qu'entre elle et son mari, tout n'allait pas comme elle le voulait. Bref, elle retourna à l'entrée, prit son téléphone et appela son collègue, parce qu'elle n'était pas la seule à gérer la galerie. Elle avait bien besoin de quelqu'un pour l'aider un peu, même si c'était une femme très débrouillarde. Il était en retard, encore, et elle pensait à le virer. Mais elle ne voulait pas tirer de conclusions trop hâtives. Plus tard, le collègue en question arriva. L'exposant venait tout juste d'arriver, et les invités risqueraient de ne pas tarder. Elle lui demanda donc de les accueillir pendant qu'elle faisait le tour de la galerie avec celui qui contribuait à faire vivre la galerie. Rapidement, ce fut fait, et Héléna alla accueillir le petit monde qui arrivait.
(c) princessecapricieuse
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Pohl
me, myself & i
Samuel Pohl
MESSAGES : 1491
ICI DEPUIS : 12/01/2016
CRÉDITS : ©hoodwink
COMPTES : Léo, Elijah, Terrence & Charlize
STATUT : éternel célibataire rêvant d'un idéal inaccessible
adm h
MessageSujet: Re: Pour une histoire de vernissage (ft. Samuel)   Pour une histoire de vernissage (ft. Samuel) EmptyJeu 21 Nov 2019 - 20:42

Art is not what you see, but what you make others see

Depuis quelques mois qu'il vivait à Bowen, Samuel trouvait parfois le temps long, il avait trouvé diverses activités, il s'était mis au surf mais ce n'était pas vraiment concluant, il avait repris la boxe, ça lui vidait l'esprit et évidemment quand il trouvait l'inspiration, il écrivait. Mais souvent il passait le temps en se baladant dans la ville qu'il connaissait à connaître comme sa poche à force. Il avait repéré la galerie d'art dès son arrivée sur le sol australien, il fallait dire qu'elle lui rappelait quelques soirées mémorables passée avec des artistes en tous genres dans les plus grandes galeries londoniennes. Alors ils n'étaient pas à Londres, la petite bourgade de Bowen ne pouvait pas rivaliser avec la capitale anglaise et ses artistes internationaux. Cependant il avait été attiré par ce lieu qui lui semblait chaleureux alors il était entré, par curiosité et pour tuer le temps. Pohl avait été surpris par la qualité des œuvres qu'il avait trouvé aux murs, des peintures modernes, un trait franc et précis, il ne connait pas l'artiste du moment mais il lui plaisait. Il se souvenait de cette époque où lorsqu'une oeuvre lui plaisait il n'avait qu'à signer un chèque et celle-ci se retrouvait dans son grand loft en quelques jours. Mais ça c'était un autre temps, l'argent filait vite, même pour un romancier à succès, surtout quand il était en manque d'inspiration. Il avait aimé les toiles et en plus de ça, la jeune galeriste qui s'occupait du lieu était charmante, ce qui ne gâchait rien, ça allait de soi. Alors il était revenu une ou deux fois, lorsqu'il vouyait que les expositions changeaient, il avait ainsi vu de la photographie, des peintures et même quelques sculptures. A tel point que les expos avaient fini par devenir des prétextes pour qu'il puisse venir, passer un peu de temps à discuter avec Héléna, à lui glisser quelques allusions plus ou moins subtiles sur ce qu'il pensait d'elle, une fois elle lui avait dit qu'elle était mariée, il l'avait bien vu, à la bague qu'elle portait au doigt, il avait répondu que ça ne le dérangeait pas et elle l'avait fusillé du regard alors il n'avait pas recommencé. Pourtant elle l'avait invité à ce vernissage ce soir, ce qui avait surpris le britannique, mais il n'avait pas vraiment d'autres choses de prévues alors finalement pourquoi pas ?! Il aurait pu sortir le grand jeu, costume, veste blanche bien repassée, chaussures cirées, mais un nouvelle fois il n'était pas à Londres alors il avait juste enfilé une chemise correcte et un jean. Il n'avait pas perdu sa sale habitude de ne jamais arriver à l'heure et quand il entra dans la galerie il fut surpris par le monde qui s'y pressait déjà. C'était presque agréable de prendre un bain de foule, ça lui manquait, l'agitation des grandes villes, les gens qui le frôlaient. On lui offrit du champagne, il ne dit pas non. Et puis au loin il croisa le regard de la galeriste alors il s'engagea pour aller la saluer. Bonsoir Héléna, j'ai l'impression que ce vernissage est une réussite ! Vous êtes très belle ce soir. Il lui sourit poliment en buvant une gorgée de sa coupe. Ces peintures, par contre, elles n'étaient pas du tout à son goût, mais il ne voulait pas la froisser.


__________________________

white blank page
You were young I was not old. But our story was not told. But torn apart by greedy hands. Spin me round just to pin me down. I'll be gone by the nights end
Revenir en haut Aller en bas
Héléna Williams
me, myself & i
Héléna Williams
MESSAGES : 40
ICI DEPUIS : 16/11/2019
CRÉDITS : opy
STATUT : en instance de divorce
bowenien
MessageSujet: Re: Pour une histoire de vernissage (ft. Samuel)   Pour une histoire de vernissage (ft. Samuel) EmptyVen 22 Nov 2019 - 16:38

héléna
&
samuel
pour une histoire de vernissage
Héléna était à Bowen depuis toujours. Elle connaissait les moindres recoins comme sa poche, mais elle aimait toujours découvrir de nouvelles choses, et être galeriste, ça aidait pas mal. Elle aimait son boulot, ce qu'elle faisait, peut être voulait-elle voyager ? Quelqu'un passionné par l'art dirait : "mais l'art, c'est voyager". Ce n'est pas tout à fait faux, mais ce qui serait bien, ce serait de faire des escapades à New York, à Paris ou à Chicago. Enfin, peu importe, elle n'avait pas envie de penser à ça. Elle aimait rêver, mais ce n'était pas le moment. Non, elle devait se concentrer sur l'exposition d'aujourd'hui. Elle avait beaucoup de travail dans la galerie, tous les jours, c'était habituel. Et encore plus lorsqu'elle proposait un vernissage. Si elle faisait exposer ces peintures, ces photos ou ces sculpture, c'est parce qu'elle les appréciait, et elle les aimait bien aujourd'hui. Même s'il manquait quelque chose. Elle voulait que l'artiste peintre se fasse connaître. Parce qu'il avait des qualités et un grand potentiel. Alors, elle pouvait très bien comprendre que ses oeuvres ne soient pas au goût de tous le monde. Ca ne la vexerait pas. Il lui en fallait beaucoup, à Héléna, pour être vexée ou froissée.

"Bonsoir. Merci beaucoup. Vous n'êtes pas mal non plus. Le champagne vous plait ?"

Elle aimait avoir l'avis des autres, sur tout, en fait. Et le champagne était à son goût, mais peut être pas à tous le monde. Elle demandait donc à une tête connue ce qu'elle en pensait. Après tout, l'avis de Samuel était le bienvenue. Sur le champagne et sur les peintures. Elle regardait un peu autour d'elle, regardant ce que les gens faisaient. Ils regardaient les oeuvres, discutaient, débattaient. C'était là le but d'un bon vernissage, non ? Alors elle était plutôt contente et le montrait, de son fin sourire. Elle ne su pas tout de suite quoi dire à Samuel, pourtant, elle avait de la conversation. Mais elle fini par lui demander :

"L'artiste qui expose ce soir a du potentiel."
(c) princessecapricieuse

__________________________

proper dosehighs and lows
are how I flow

Revenir en haut Aller en bas
Samuel Pohl
me, myself & i
Samuel Pohl
MESSAGES : 1491
ICI DEPUIS : 12/01/2016
CRÉDITS : ©hoodwink
COMPTES : Léo, Elijah, Terrence & Charlize
STATUT : éternel célibataire rêvant d'un idéal inaccessible
adm h
MessageSujet: Re: Pour une histoire de vernissage (ft. Samuel)   Pour une histoire de vernissage (ft. Samuel) EmptyMar 3 Déc 2019 - 17:18

Sur qu'organiser un événement comme celui-ci ne devait pas être simple, Héléna devait penser à tout, fait attention à ce que personne ne manque de rien, avoir les yeux partout, ce n'était probablement pas une soirée de détente pour elle, Samuel s'en doutait bien, lui ça le gonflerait vite ! Et pourtant elle arborait un sourire rayonnant qu'elle distribuait à chaque personne qu'elle avait invité, comme si elle était vraiment heureuse de voir tout ce monde, ou simplement comme une vraie pro. Le grand blond sourit en baissant la tête sur sa coupe de champagne alors qu'elle le complimentait à son tour. Il fallait avouer qu'il était surpris qu'elle l'ait invité ce soir, la dernière fois qu'ils s'étaient vu elle l'avait envoyé promener sèchement alors qu'il avait tenté de lui faire du rentre dedans. Autant dire qu'il ne s'attendait pas à la revoir de si tôt et pourtant… Le champagne est excellent. Mais je ne suis pas un bon juge, j'ai été éduqué aux mauvaises bières anglaises ! Enfin disons qu'en arrivant à Londres, en gamin un peu paumé il s'était encanaillé avec des gars pas super fréquentables avec qui il passait plus de temps à picoler sur les bancs dans les parcs plutôt qu'à travailler. Ça ne l'avait pas empêché d'écrire son premier manuscrit. Bref revenons au présent et à la blonde qui souriait au romancier. Il grimaça, incapable de mentir, entier comme il était. Hmm, c'est original… Il balaya la salle du regard, tous ces gens qui s’extasiaient devant les œuvres. Non, j'vais pas mentir. C'est mal dégrossi, on sent qu'il pourrait y avoir quelque chose mais c'est une simple imitation de styles qu'on connaît déjà. Il ne se ferait jamais un nom… Merde, il avait peut être trop parlé, il but une gorgée en ayant soudainement l'impression que son col de chemise le serrait et qu'il avait chaud. Enfin peut être qu'ici, dans la région… Il s'enfonçait, évidemment il n'était ni à Londres ni à Berlin, on était ici dans une petite bourgade perdue en Australie et puis Héléna ne voulait peut-être pas de son avis, elle s'était donné du mal pour exposer cet artiste, lui il arrivait avec ses gros sabots et son avis tranché de bobo londonien, il se sentit con. Pardon. Je parle souvent trop, on me le dit tout le temps. J'espère que l'artiste n'est pas parmi nous ce soir… On ne peut pas tout aimer, je ne suis pas sensible à son coup de pinceau disons. Mais merci de m'avoir invité. Ouais parce qu'il allait se faire virer d'ici quelques secondes, il le sentait bien, alors autant finir sur une note polie. Au moins s'il avait des doutes sur ce qu'elle pouvait penser de lui là il allait être fixé rapidement à cause de son manque de tact.

__________________________

white blank page
You were young I was not old. But our story was not told. But torn apart by greedy hands. Spin me round just to pin me down. I'll be gone by the nights end
Revenir en haut Aller en bas
me, myself & i
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Pour une histoire de vernissage (ft. Samuel)   Pour une histoire de vernissage (ft. Samuel) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour une histoire de vernissage (ft. Samuel)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: explore the past-
Sauter vers: