AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
en ce moment à bowen
Ce jeudi 31 octobre à 18h, venez embarquer dans un merveilleux bateau de croisière pour une soirée inoubliable ! Une soirée qui s'annonce amusante, frissonnante et même ... terrifiiaaante ! » rendez-vous ici pour plus d'infos.
Notre blog The Writers cartonne et fait couler presque plus de larmes que d'encre. Mais, même si c'est un succès, nous aimons également quand c'est VOUS qui contribuez à sa réussite. Alors n'hésitez pas à nous envoyer vos rumeurs juste ici.

Partagez
 

 Scrapbook de Jamie ❖

Aller en bas 
AuteurMessage
Jamie H. Thomas
me, myself & i

Feuille de personnage
» anecdotes: Il est père d’une petite fille de trois ans qui vit avec sa mère en Louisiane ‹ C’est un alcoolique, sobre depuis 3 mois seulement. Il essaie par tous les moyens de gérer sa dépendance en participant à deux séances par semaine aux AA. C’est un grave problème chez lui: puisqu’il ne parle pas beaucoup, ses émotions retenues passent par la boisson. Le mauvais côté de lui prend le dessus, ce qui le rend dégoûté et déçu de lui-même ‹ Il parle quatre langues: français (très bien), anglais (excellent), portugais (ça va quoi) et italien (très basic) ‹ Pendant plusieurs années, il a tenté d’ouvrir un centre pour les jeunes à problèmes en Louisiane, mais la mairie ne voulait pas lui offrir de subventions. Il s’est battu corps et âme pour de meilleurs services de soutien. ‹ Il n’aime pas entendre parler de la mère de sa fille, Deena. Leur rupture a été fatale et blesse toujours encore Jamie. Bien qu’ils ne soient pas amis, ils gardent une relation pour le bien-être de leur enfant. ‹ Jamie n’a jamais voulu d’enfant et, bien que Flavie soit un accident, il l’aime plus que personne. Il est déterminé à être présent dans sa vie et de lui apporter toute l’aide du monde ‹ Jamie parle très peu. Il aime particulièrement être à l’écoute des autres. Cela dit, il prends le temps de bien choisir ses mots, de réfléchir avant de s’exprimer ‹ Plutôt renfermé, il ne parle pas ouvertement de ses émotions. C’est difficile pour lui de démontrer de l’affection ou d’avouer ses torts. Il tient donc un cahier personnel dans lequel il écrit ses états d’âme ‹ Il a appris très jeune à jouer du piano parce qu’il avait un fort attachement pour les mélodies d’Elton John. Il en a un dans son appartement, piano à queue, et en joue tous les jours ‹ Ne sait pas nager, patiner. Pas très fort en sport ‹ Écris parfois dans des revues et périodiques pour arrondir ses fins de mois ‹ Très ouvert d’esprit et ne juge pas les gens dès la première impression ‹ Il a souvent dû quitter son travail ou ses obligations familiales pour venir en aide à son frère, Émile. Il a déjà conduit pendant des jours pour aller le chercher d’un endroit glauque au Nouveau-Mexique ‹ Tellement fiable et généreux, ces qualités jouent parfois contre lui. Il a beaucoup de difficulté à dire non à un ami proche. ‹ Jamie est très franc et ne cache pas sa pensée, ce qui parfois lui attirer la foudre des gens susceptibles ‹ A une très étrange phobie de la noirceur. Il doit y avoir une lueur ou ine lumière sinon une crise d’anxiété va s’emparer de lui ‹ végétalien depuis ses 16 ans ‹ Il a gagné un concours de poésie important en Louisiane. Il avait envoyé un poème avec insouciance et ne croyait jamais l’emporter. Depuis, il écrit de la poésie tous lea jours et compte sortir un recueil bientôt ‹ Il ne fête pas vraiment les jours importants comme Noël ou Pâques, etc. Il n’y porte tout simplement pas attention.
Jamie H. Thomas
MESSAGES : 112
ICI DEPUIS : 18/11/2019
CRÉDITS : chataigna / gretchen d'amour
COMPTES : nada
STATUT : Healing from afar ❖ Père de Flavie, 3 ans vivant en Louisiane avec son ex-femme Deena
bowenien
MessageSujet: Scrapbook de Jamie ❖   Scrapbook de Jamie ❖ EmptyMer 4 Déc 2019 - 14:44


“ Typhon ”

TYPHON

Je suis à une ère qui ne se ressemble plus.
Je ne suis plus la même.
J’ai crié
    et on m’a oublié.

Battre le fer pendant qu’il chauffe encore,
c’est ce qu’on essaie de faire.
De se serrer,
   on nous a demandés de faire.
Et nous n’avons jamais été aussi
    écrasés, précipités, reclus
dans une sphère qu’on ne connait plus.

J’ai commencé à écrire ma fin
      on a demandé nos testaments
à l’aube de nos 25 ans,
on nous a demandé de penser à mourir
alors que rien
rien n’a encore été vécu.

Demande bien fort :
«mais où sommes-nous rendus?»

le délire
c’est qu’il est partout,
se cache
dans les bucks,
les pintes,
les miroirs,
les trottoirs.
118 mots & 26 lignes complètes ♦ Gif by Tumblr, fiche by © Summers

__________________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
LOST BEYOND WORDS
:copyright: FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
 
Scrapbook de Jamie ❖
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: storyboard-
Sauter vers: