AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -50%
-50% sur les tongs Havaianas Brasil en noir
Voir le deal
11 €

Partagez
 

 follow me to the place where the sun reach the moon (sacha)

Aller en bas 
AuteurMessage
Alix Tedeschi
Alix Tedeschi

Feuille de personnage
» anecdotes: A une jumelle qu'elle appelle tous les jours depuis qu'elle vit à Bowen ‹ Petite, elle a toujours été couvée par son grand-frère, Allen, qu'elle aime par-dessus tout. Leur père est décédé quelques mois après la naissance des jumelles alors lorsqu'Alix a un problème, c'est toujours Allen qu'elle appelle ‹ Elle joue du piano depuis qu'elle a cinq ans, elle maîtrise parfaitement cet instrument et selon son professeur de solfège, elle aurait pu avoir une grande carrière dans la musique ‹ Plutôt que de mettre de côté son talent pour le piano, elle l'utilise souvent au profit de son travail de Dj ‹ Adolescente, on lui a diagnostiqué une maladie : l'anorexie mentale. Elle a fait quelques séjours à hôpital mais il lui a fallu des années pour remonter la pente. Aujourd'hui, elle n'est pas une grande mangeuse mais elle mange à sa faim ce qui est déjà énorme ‹ Au lycée, elle était cette fille que tout le monde pointe du doigt à cause de ses problèmes de santé sans même savoir de quoi il s'agit, elle en a beaucoup souffert ‹ Elle a ouvert sa chaine Youtube il y a trois ans, soit un an avant de quitter Naples. Dessus, elle parle de sa maladie, de son travail de dj, du yoga, bref de tout ce qu'elle aime ‹ Très grande sportive, elle fait au moins une heure de sport par jour. Elle aime particulièrement la course, le fitness mais surtout le yoga ‹ Comme son grand-frère, c'est une grande amatrice de surf ‹ Elle rêve d'adopter un chien mais elle aurait trop peur de le délaisser à cause de ses deux jobs ‹ Elle ne dit pas non à un petit joint de temps en temps mais tout ce qui est drogues dures, ça ne l'intéresse pas du tout et pourtant dans le milieu de la nuit, c'est plutôt répandu, surtout pour les djs ‹ Elle ne fume pas parce que ça ruinerait littéralement sa condition sportive et elle ne boit pas à outrance non plus sauf lors de rares événements ‹ Elle maintient un rythme de vie assez sain et c'est en partie lié à sa maladie ‹ Elle a plusieurs tatouages ; un premier sur le poignet, un autre sur les côtes, deux sur les arrières-bras et un tout nouveau, sur la main.
messages : 260
points : 0
ici depuis : 22/02/2020
crédits : everdosis (av)
comptes : freja, ciàran & juliann.
statut : célibataire.
adm f
MessageSujet: follow me to the place where the sun reach the moon (sacha)   follow me to the place where the sun reach the moon (sacha) EmptySam 28 Mar 2020 - 21:49

Melbourne. Puisque tu es ambassadrice de la marque Bali Body depuis quelques mois maintenant, il n’est pas rare que tu voyages avec eux que ce soit pour dévoiler de nouveaux produits, pour faire des photos ou encore pour promouvoir la marque. Aujourd’hui, c’est à Melbourne, au siège social que tu te rends pour le week-end. Tu as été invitée à la soirée d’inauguration des nouveaux locaux et en tant qu’ambassadrice, tu te dois d’y aller et de faire quelques posts de publicité sur Instagram. Rien de bien terrible ce qui te permettra de profiter de la soirée et de ton invité. Sacha. Après quelques heures d’avion et un passage à l’hôtel pour vous préparer, il est déjà l’heure pour vous de vous rendre à la soirée. Etant donné que la marque vend principalement des produits autobronzants, tu t’es munie d’une robe laissant transparaître ce bronzage qui ne te quitte jamais. Tes cheveux blonds bouclés et ton maquillage terminé, tu es fin prête à quitter l’hôtel au bras de Sacha. « Alors, comment je suis ? » Demandes-tu au tatoué en sortant de la salle-de-bains de la chambre que vous partagez. Après avoir attrapé ton sac à mains et t’être assurée que ton invité est prêt à partir, vous descendez à la réception de l’hôtel où une voiture vous attend pour vous conduire à la soirée. « T’étais déjà venu à Melbourne auparavant ? » Le questionnes-tu quand vous montez dans la voiture. Cette ville est sympa mais tu préfères mille fois le confort et la chaleur de Bowen. Maintenant que tu as vécu à Los Angeles pendant quelques mois, tu peux dire que les grosses villes, ce n’est pas ce que tu préfères.

__________________________

- - we hold on till the last of our hope
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t18987-alix-instagram
Sacha Kheinov
Sacha Kheinov

Feuille de personnage
» anecdotes: La rage au bord des lèvres. Les cris qui en sortent ne sont que des poussées de jouissance, de colère, d'agonie aussi. Gare à ceux qui espèrent voir de la joie sur son visage. Reflet d'une âme diabolique, l'homme ne pense qu'à lui, égoïste. Plaisir intense ne peut être que plaisir solitaire, veut-il croire. Comportement endossé pour protéger son âme et son passé. Main féminine caressant avec douceur son occiput, le tatoué ne vit que pour la chair humaine. Les contacts charnels sont des puits de vie interminables. Pourquoi le sexe serait-il un tabou ? Et tandis que vous admirez, la vipère vous a déjà ensorcelé. Les simagrées sont les seuls sorts prononcés par son chant.
messages : 4212
points : 32
ici depuis : 18/01/2019
crédits : unknown (av), blue walrus (s), dandelion (gifs s), rooox ♡ (csp), andy black (lyrics s)
comptes : Gretchen & Judas & Ethan & Amaranth.
statut : elle est reine de son cœur. (brookcha)
grand kangou
MessageSujet: Re: follow me to the place where the sun reach the moon (sacha)   follow me to the place where the sun reach the moon (sacha) EmptyDim 29 Mar 2020 - 10:17

follow me to the place where the sun reach the moon
La tête en vrac, le cœur nauséeux, il arrive pas à s'en remettre. Il a trop bu, les dernières semaines. C'était en roue libre qu'il était, incapable de se remettre debout. Et le pire dans tout ça, c'est que ça lui avait fait du bien, de se sentir vivant comme ça. Ou mort, faut dire qu'il en a presque oublié la différence. Pourtant, il savait que c'était mal, que la seule chose qu'il risquait de faire, c'était un AVC avant la fin du voyage. Puis Alix lui avait proposé de partir deux jours à Melbourne avec elle, pour un événement, et lui, il avait dit oui. Mais ce qu'il savait pas, c'est qu'il serait pris de tous les remords du monde parce que trois jours avant, c'est Brooke qu'il avait revu, et il avait franchement déconné. Partir comme ça, avec une amie, une blonde qui plus est, Brooke n'aimerait pas, alors il avait préféré garder le silence, priant pour que durant ces deux jours elle ne lui demande pas où il est. Sauf qu'il n'y a pas moyen de faire marche arrière, et il n'en a pas envie. Parce que partir, même deux jours, ça lui donne l'impression que ça va lui remettre les idées en place, et si ça peut l'éloigner du quotidien, c'est parfait. Alors oui, le sac était vite fait, et l'avion vite pris. « Sublime, ils n'auront d'yeux que pour toi. » Il lui sourit, et lui offre son bras pour l'accompagner. Il était vraiment blanc à côté d'elle, si ce n'est qu'il était tatoué. En fait, à vue d'oeil, ils étaient l'opposé l'un de l'autre, mais Sacha s'était habitué à cette différence, et le duo improbable qu'ils formaient lui faisait oublier sa condition et regagner un peu d'estime de soi. Pour ça, ce soir, il avait fait un effort pour être habillé sans offenser les potentiels invités. C'était le genre de soirées qu'il ne connaissait pas, alors se montrer excentrique ne lui avait pas paru la meilleure des idées. Juste une chemise noire, deux boutons détachés, une veste en cuir noire aux reflets bleus, un jean noir et ses souliers de scène habituels. Il n'avait pas oublié à son cou la chaîne d'argent qui retenait depuis des mois une alliance, et qu'il n'avait plus honte de montrer par dessus ses nombreux tatouages. Même si habituellement il se laissait aller à se maquiller de manière un peu trop marquée, ce soir, il n'avait pas décidé de porter quelconque artifice pouvant faire de l'ombre à Alix. En fait, il aurait voulu ne pas attirer du tout l'attention, mais comme toujours, il savait que c'était perdu d'avance. « Non, jamais. Ça manque trop de cabarets pour moi. » répond-t-il en s'installant dans la voiture à ses côtés. « Alors, quel est le programme de la soirée ? » s'informe-t-il finalement, tentant de cacher sa nervosité naissante à l'idée de se retrouver dans une soirée trop mondaine pour lui, alors qu'il n'avait l'air depuis des mois que d'une épave ambulante. Oui, à cet instant, il se demande pour Alix lui a demandé à lui de venir et pas à un autre homme, qui aurait davantage pu la mettre en lumière que lui.

Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

know One
Now it's clear they live without me
I'm not sure the stars align
They just fear that it's not easy
The stage is empty all the time

(c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.pinterest.fr/XynaXic/oc-nothing-in-the-cage-of-my-ri http://www.aa-retro.com/t16298-russianightmare
Alix Tedeschi
Alix Tedeschi

Feuille de personnage
» anecdotes: A une jumelle qu'elle appelle tous les jours depuis qu'elle vit à Bowen ‹ Petite, elle a toujours été couvée par son grand-frère, Allen, qu'elle aime par-dessus tout. Leur père est décédé quelques mois après la naissance des jumelles alors lorsqu'Alix a un problème, c'est toujours Allen qu'elle appelle ‹ Elle joue du piano depuis qu'elle a cinq ans, elle maîtrise parfaitement cet instrument et selon son professeur de solfège, elle aurait pu avoir une grande carrière dans la musique ‹ Plutôt que de mettre de côté son talent pour le piano, elle l'utilise souvent au profit de son travail de Dj ‹ Adolescente, on lui a diagnostiqué une maladie : l'anorexie mentale. Elle a fait quelques séjours à hôpital mais il lui a fallu des années pour remonter la pente. Aujourd'hui, elle n'est pas une grande mangeuse mais elle mange à sa faim ce qui est déjà énorme ‹ Au lycée, elle était cette fille que tout le monde pointe du doigt à cause de ses problèmes de santé sans même savoir de quoi il s'agit, elle en a beaucoup souffert ‹ Elle a ouvert sa chaine Youtube il y a trois ans, soit un an avant de quitter Naples. Dessus, elle parle de sa maladie, de son travail de dj, du yoga, bref de tout ce qu'elle aime ‹ Très grande sportive, elle fait au moins une heure de sport par jour. Elle aime particulièrement la course, le fitness mais surtout le yoga ‹ Comme son grand-frère, c'est une grande amatrice de surf ‹ Elle rêve d'adopter un chien mais elle aurait trop peur de le délaisser à cause de ses deux jobs ‹ Elle ne dit pas non à un petit joint de temps en temps mais tout ce qui est drogues dures, ça ne l'intéresse pas du tout et pourtant dans le milieu de la nuit, c'est plutôt répandu, surtout pour les djs ‹ Elle ne fume pas parce que ça ruinerait littéralement sa condition sportive et elle ne boit pas à outrance non plus sauf lors de rares événements ‹ Elle maintient un rythme de vie assez sain et c'est en partie lié à sa maladie ‹ Elle a plusieurs tatouages ; un premier sur le poignet, un autre sur les côtes, deux sur les arrières-bras et un tout nouveau, sur la main.
messages : 260
points : 0
ici depuis : 22/02/2020
crédits : everdosis (av)
comptes : freja, ciàran & juliann.
statut : célibataire.
adm f
MessageSujet: Re: follow me to the place where the sun reach the moon (sacha)   follow me to the place where the sun reach the moon (sacha) EmptyDim 29 Mar 2020 - 13:44

Alors que tu croises ton reflet dans le miroir de la chambre, au bras de Sacha, tu ne peux que reconnaitre que vous êtes deux opposés. C'est encore plus marquant quand le Russe laisse parler sa créativité à travers ses vêtements ou son maquillage. Hormis quelques tatouages qui ornent tous les deux vôtre peau, pour le reste, vous êtes vraiment différents. Tu as la peau bronzée, lui plutôt blanche. Tu as les cheveux blonds, lui d'un noir de jais. Et au-delà du physique, vous menez toutes les deux des vies complètement différentes. Mais ne dit-on pas justement que les opposés s'attirent ? C'est sans aucun doute la musique qui vous a réunis, bien qu'encore une fois, vos styles soient complètement différents. Et bien que Sacha soit en train de vivre un moment plutôt compliqué de sa vie, tu es bien décidée à lui changer les idées. A lui faire voir que, dans ce monde, tout n'est pas tout noir. Tu sais que le monde dans lequel tu évolues est très différent du sien et ne le fera peut-être pas rêvé mais au moins, le temps de quelques heures, il pourra oublier tous les nuages qui obscurcissent son quotidien. « Tu parles. Y'aura des tas de filles bien foutues et incroyablement belles là-bas. » Rétorques-tu en souriant. Mais à tes yeux, ce n'est pas une compétition alors tu t'en fiches que certaines filles soient plus jolies que toi. De ton côté, tu ne mises pas tout sur ton physique et heureusement. Une fois dans la voiture, tu détailles la ville des yeux, au fur et à mesure que les images défilent à travers la vitre. Tout semble grandiose ici, peut-être même un peu trop pour toi. Tu as encore du mal, parfois, à te faire à cette nouvelle vie où tu es sans cesse projetée sous le feu des projecteurs. « Ca pourrait être une bonne raison de venir justement. Tu n'as jamais pensé à ouvrir ton propre cabaret ? » Demandes-tu en le regardant du coin de l'oeil. « J'ai une interview à donner pour Vogue Australia, après il faut que je fasse quelques photos pour la marque... peut-être que tu pourras m'aider en faisant parler ta créativité. » Dis-tu en souriant à Sacha. « Et je crois que c'est tout. Bien sûr y'a mes réseaux sociaux à alimenter mais ça, ce n'est pas très compliqué. On pourra profiter pleinement de la soirée tous les deux. Je crois même qu'ils ont engagé des tatoueurs. » C'est fréquent dans les soirées de ce genre car cela permet aux artistes d'obtenir un gros cachet et aux influenceurs de se souvenir de cette soirée et par conséquent de la marque. C'est donnant-donnant. Sans détacher tes yeux du paysage, tu demandes : « C'est ta première fois dans ce genre de soirées ? » Tu sais que ça peut paraître plutôt intimidant pour ceux qui n'ont pas l'habitude mais dans le fond, on s'y fait vite.

__________________________

- - we hold on till the last of our hope
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t18987-alix-instagram
Sacha Kheinov
Sacha Kheinov

Feuille de personnage
» anecdotes: La rage au bord des lèvres. Les cris qui en sortent ne sont que des poussées de jouissance, de colère, d'agonie aussi. Gare à ceux qui espèrent voir de la joie sur son visage. Reflet d'une âme diabolique, l'homme ne pense qu'à lui, égoïste. Plaisir intense ne peut être que plaisir solitaire, veut-il croire. Comportement endossé pour protéger son âme et son passé. Main féminine caressant avec douceur son occiput, le tatoué ne vit que pour la chair humaine. Les contacts charnels sont des puits de vie interminables. Pourquoi le sexe serait-il un tabou ? Et tandis que vous admirez, la vipère vous a déjà ensorcelé. Les simagrées sont les seuls sorts prononcés par son chant.
messages : 4212
points : 32
ici depuis : 18/01/2019
crédits : unknown (av), blue walrus (s), dandelion (gifs s), rooox ♡ (csp), andy black (lyrics s)
comptes : Gretchen & Judas & Ethan & Amaranth.
statut : elle est reine de son cœur. (brookcha)
grand kangou
MessageSujet: Re: follow me to the place where the sun reach the moon (sacha)   follow me to the place where the sun reach the moon (sacha) EmptyJeu 2 Avr 2020 - 13:00

follow me to the place where the sun reach the moon
Il pourrait y avoir mille femmes canons qu'il ne les remarquerait même pas. Avant, ça lui aurait sûrement fait tourner de la tête, il n'aurait pas su vers laquelle se tourner, mais cette époque était révolue. Parfois, il regrettait de ne pas pouvoir y revenir, parce qu'au moins, ça lui aurait fait mille moyens de ne pas penser à Brooke. Sauf qu'elle était là, dans sa tête, dans son cœur, sur sa peau et autour de son cou. Elle était partout et chaque fois qu'il tournait la tête, il avait envie de la voir dans son champ de vision. C'était pire depuis cette dernière soirée. Il se souvient de sa connerie, de son état désastreux entre alcool et médicaments. Mais il s'en fout parce qu'il se souvient d'elle et c'est tout ce qui compte. Peu importe tout ce qu'on pouvait lui injecter dans le sang, il la regarderait chaque jour avec un peu plus d'amour. « Peut-être. » Il est pas là pour la contredire, il est honnête, et il ne se voit pas inventer mille excuses. A ses yeux, évidemment qu'il y a des femmes plus belles qu'Alix, et il n'a jamais caché le penser. Et tandis qu'il se perd dans ces sombres pensées, son regard observe Melbourne. La ville, de nuit, semble extraordinaire. Dans un autre contexte, ça aurait pu lui plaire d'être ici. « J'y ai pensé, y'a pas si longtemps. Mais j'ai pas ce qu'il faut pour m'en payer un, et j'suis pas sûr que la banque ferait un prêt à un gars comme moi. » Il hausse les épaules et sourit faiblement. Ça le faisait rêver, de pouvoir être le patron de sa propre entreprise. Mais tout ça, il le sent, ne pourra s'accomplir que lorsqu'il aura remis un peu d'ordre dans sa tête et dans sa vie.« Un programme bien chargé. Oui, je t'aiderai, évidemment. » Il hoche la tête, rassuré de savoir que ce n'était pas un programme si terrible que ça, il pourra s'en sortir sans trop de dégâts. Quant à aider Alix du côté de l'imagination, elle savait qu'elle pouvait compter sur lui en toute circonstance pour que ce shooting photo soit le plus parfait et qu'il fasse parler d'elle. « Je te servirais de cameraman pour les stories si tu veux. » Il se voyait mal se mettre face à la caméra ce soir, même s'il ne pourrait pas y échapper un moment donné. Filmer les autres, ça lui semblait un job plutôt adapté. Quant aux tatoueurs, ça le rassurait de savoir qu'il y en aurait, il aurait au moins quelques personnes avec qui discuter si Alix se mettait soudainement à lui fausser compagnie. « Ouais. Mes soirées sont un peu plus... arrosées, si j'veux rester poli. » C'est rien de le dire. Même au cabaret, les soirées professionnelles prenaient un tournant excentrique que certains ne supportaient pas. C'était toujours très animé, et même s'il y avait parfois quelques caméras pour prendre leur quotidien en vidéo, c'était loin de ressembler à ce soir. « Et donc, tu vas probablement faire la une de Vogue le mois prochain ? » demande-t-il, amusé de savoir que son amie pourrait un jour se vanter de faire la Une d'un magazine. « Tu ne pourras plus jamais passer les rues de Bowen en paix. » prédit-il, l'imaginant aisément tenter de se cacher derrière ses lunettes de soleil sur la plage, en vain. Il serait fier ce jour là de dire que c'était aussi un peu grâce à lui, parce qu'il avait accepté de ne pas la laisser seule face à l'inconnue, bien qu'il sache qu'elle n'a strictement pas besoin de lui pour que sa cote de popularité augmente.

Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

know One
Now it's clear they live without me
I'm not sure the stars align
They just fear that it's not easy
The stage is empty all the time

(c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.pinterest.fr/XynaXic/oc-nothing-in-the-cage-of-my-ri http://www.aa-retro.com/t16298-russianightmare
Alix Tedeschi
Alix Tedeschi

Feuille de personnage
» anecdotes: A une jumelle qu'elle appelle tous les jours depuis qu'elle vit à Bowen ‹ Petite, elle a toujours été couvée par son grand-frère, Allen, qu'elle aime par-dessus tout. Leur père est décédé quelques mois après la naissance des jumelles alors lorsqu'Alix a un problème, c'est toujours Allen qu'elle appelle ‹ Elle joue du piano depuis qu'elle a cinq ans, elle maîtrise parfaitement cet instrument et selon son professeur de solfège, elle aurait pu avoir une grande carrière dans la musique ‹ Plutôt que de mettre de côté son talent pour le piano, elle l'utilise souvent au profit de son travail de Dj ‹ Adolescente, on lui a diagnostiqué une maladie : l'anorexie mentale. Elle a fait quelques séjours à hôpital mais il lui a fallu des années pour remonter la pente. Aujourd'hui, elle n'est pas une grande mangeuse mais elle mange à sa faim ce qui est déjà énorme ‹ Au lycée, elle était cette fille que tout le monde pointe du doigt à cause de ses problèmes de santé sans même savoir de quoi il s'agit, elle en a beaucoup souffert ‹ Elle a ouvert sa chaine Youtube il y a trois ans, soit un an avant de quitter Naples. Dessus, elle parle de sa maladie, de son travail de dj, du yoga, bref de tout ce qu'elle aime ‹ Très grande sportive, elle fait au moins une heure de sport par jour. Elle aime particulièrement la course, le fitness mais surtout le yoga ‹ Comme son grand-frère, c'est une grande amatrice de surf ‹ Elle rêve d'adopter un chien mais elle aurait trop peur de le délaisser à cause de ses deux jobs ‹ Elle ne dit pas non à un petit joint de temps en temps mais tout ce qui est drogues dures, ça ne l'intéresse pas du tout et pourtant dans le milieu de la nuit, c'est plutôt répandu, surtout pour les djs ‹ Elle ne fume pas parce que ça ruinerait littéralement sa condition sportive et elle ne boit pas à outrance non plus sauf lors de rares événements ‹ Elle maintient un rythme de vie assez sain et c'est en partie lié à sa maladie ‹ Elle a plusieurs tatouages ; un premier sur le poignet, un autre sur les côtes, deux sur les arrières-bras et un tout nouveau, sur la main.
messages : 260
points : 0
ici depuis : 22/02/2020
crédits : everdosis (av)
comptes : freja, ciàran & juliann.
statut : célibataire.
adm f
MessageSujet: Re: follow me to the place where the sun reach the moon (sacha)   follow me to the place where the sun reach the moon (sacha) EmptyMer 8 Avr 2020 - 20:20

« Un gars comme toi ? » Demandes-tu avec un sourire au coin des lèvres, comprenant ce que Sacha entend par-là. Ce n’est pas toujours évident de sauter le pas, de se lancer dans un nouveau projet où les risques semblent immenses mais tu peux en attester, ça en vaut la peine. De ton côté, quand tu t’es lancée comme Dj ou encore comme youtubeuse, tu n’avais que de petites rentrées d’argent et chaque mois, tu ne savais pas si tu aurais assez d’argent pour payer tes factures. Mais ce qui comptait, dans le fond, c’était de faire un métier que tu aimais et qui te passionnait. « Parfois, il faut pouvoir prendre des risques. » Ajoutes-tu en haussant les épaules et en tournant la tête vers Sacha. Tu sais que c’est plus facile à dire qu’à faire et qu’il n’est peut-être tout simplement pas prêt à se lancer mais tu crois en lui malgré tout. Pour l’avoir déjà vu à l’œuvre, il a du talent. Beaucoup de talent. Finalement, tu expliques le programme de la soirée au brun qu’il souligne bien chargé. Tu as connu pire, dirons-nous mais en effet, tu es là pour bosser avant tout. « Photographe, cameraman, garde du corps, qu’est-ce que tu ne sais pas faire ? » Dis-tu en souriant plus largement. En réalité, Sacha n’est pas vraiment ton garde du corps, il est plutôt là pour t’accompagner mais l’avoir à tes côtés à quelque chose de rassurant. Même si tu connais quelques influenceurs qui seront sur place, ça fait du bien d’avoir une présence familière à tes côtés. « Est-ce que tu m’emmèneras dans ton monde, un de ces quatre ? » Demandes-tu avec tes yeux pétillant de curiosité. Tu n’as pas envie de te mettre de barrière, dans ta vie, tu veux être capable de faire et de connaître un tas de choses. Depuis toute petite, apprendre de nouvelles choses te booste complètement et est une forme de moteur à tes yeux. Si tu vivais la même chose, chaque jour, enchainant routine sur routine, tu serais assurément malheureuse. « La Une, je ne sais pas… mais j’aurai une page dédiée dans le magazine et ça, c’est complètement dingue. » Réponds-tu avec un large sourire, encore sur le cul face à toutes ces opportunités qui s’offrent à toi. « Il m’arrive déjà d’être arrêtée en rue pour faire des photos ou tout simplement pour discuter avec des abonnés. C’est fou comme sensation… je ne saurais pas l’expliquer mais c’est… waw. » Alors que tu regardes par la fenêtre de la voiture, tu remarques que vous ralentissez ce qui signifie que vous êtes pratiquement arrivés à la soirée. Après quelques secondes, la voiture s’immobilise et avant que la portière ne s’ouvre, tu regardes Sacha, un sourire aux lèvres : « Prêt ? Tu risques toi aussi d’avoir ton petit moment de gloire ce soir. » Tu ne doutes pas que les journalistes vous mitraillent de photos dés votre arrivée. Et tu ne doutes pas non plus qu’on te questionne au sujet de Sacha. Evidemment, tu éviteras les questions et éviteras, surtout, de donner des infos à son sujet.

__________________________

- - we hold on till the last of our hope
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t18987-alix-instagram
Sacha Kheinov
Sacha Kheinov

Feuille de personnage
» anecdotes: La rage au bord des lèvres. Les cris qui en sortent ne sont que des poussées de jouissance, de colère, d'agonie aussi. Gare à ceux qui espèrent voir de la joie sur son visage. Reflet d'une âme diabolique, l'homme ne pense qu'à lui, égoïste. Plaisir intense ne peut être que plaisir solitaire, veut-il croire. Comportement endossé pour protéger son âme et son passé. Main féminine caressant avec douceur son occiput, le tatoué ne vit que pour la chair humaine. Les contacts charnels sont des puits de vie interminables. Pourquoi le sexe serait-il un tabou ? Et tandis que vous admirez, la vipère vous a déjà ensorcelé. Les simagrées sont les seuls sorts prononcés par son chant.
messages : 4212
points : 32
ici depuis : 18/01/2019
crédits : unknown (av), blue walrus (s), dandelion (gifs s), rooox ♡ (csp), andy black (lyrics s)
comptes : Gretchen & Judas & Ethan & Amaranth.
statut : elle est reine de son cœur. (brookcha)
grand kangou
MessageSujet: Re: follow me to the place where the sun reach the moon (sacha)   follow me to the place where the sun reach the moon (sacha) EmptyMer 15 Avr 2020 - 14:01

follow me to the place where the sun reach the moon
Il n'avait pas envie de s'étaler sur le sujet. Alix n'était pas au courant qu'il avait un dossier médical, un dossier chez les flics, et qu'il accumulait les problèmes depuis toujours. Il s'était bien gardé de dire que dans sa tête, il y avait des choses qui ne tournaient pas rond et que parfois, il en pétait les plombs. Il avait aussi omis de dire qu'il avait envoyé son père en prison, que ce dernier était sorti récemment et qu'il le tuerait à mains nues si ce dernier quittait la Russie pour venir rejoindre son fils en Australie. Si elle l'avait su, peut-être qu'elle aurait compris pourquoi la banque avait mille raisons de ne pas accepter un tel investissement, mais ça, il ne comptait certainement pas lui en parler, car il doutait qu'elle puisse supporter de fréquenter un potentiel criminel. Les risques, il en prenait assez, et il souhaitait par dessus tout passer à autre chose. « Je ne sais pas faire de la bonne cuisine et je ne sais pas non plussurfer, ni même comment on s'occupe d'un bébé. Y'a plein de choses que je ne sais pas faire. » ajoute-t-il en souriant, amusé de voir d'où lui venaient toutes ces idées. En tout cas, elle avait raison, ce soir il endossait déjà beaucoup trop de rôles pour sa propre personne, parce que c'était sa façon d'être et que pour ses amis, il avait envie de se surpasser, dans l'espoir d'un jour redevenir à la hauteur pour Brooke. « Au cabaret ? » demanda-t-il en haussant un sourcil, surpris par cette requête. Il n'y avait jamais pensé, parce que son monde est si loin du sien qu'il ne se doutait pas une seule seconde qu'elle aurait fini par le lui demander. Pourtant, il l'imaginait non sans mal venir au cabaret, même en tant que simple spectatrice. « Oui, bien sûr. Il faudra qu'on planifie ça. Les danseuses pourront même t'apprendre à danser parfaitement le cancan, si tu veux. » conclu-t-il, hochant la tête. Il était tellement passionné par les paillettes que lui offrait cette vie que c'était toujours un plaisir de le faire découvrir aux autres. Et puis, en tant que DJ, il pourrait peut-être proposer un numéro de chant spécial, nouveau et assez moderne pour que le cabaret ait envie d'en voir toujours plus et d'attirer de nouveaux spectateurs. Seulement, monter sur scène avec Alix risquerait d'éveiller la colère de Brooke, alors il allait devoir réfléchir à l'organisation derrière tout ça. « Oui, je comprends ce que tu dis. C'est comme si les gens découvrent qui tu es vraiment. C'est flatteur pour l'ego, et ça donne envie de se surpasser. » commente-t-il, se souvenant lui-même des sentiments qui l'avaient habité lorsqu'il s'était produit sur une scène de cirque pour la première fois de sa vie. Il était jeune et con, mais il avait fait sensation. « Prêt. Mais je risque de ne pas te lâcher d'une semelle. » précise-t-il en souriant, remettant en place le col de sa chemise avant de prendre une grande inspiration pour la suivre à l'extérieur de la voiture. Une fois dehors, il lui présenta son bras si elle le souhaita, et observa d'un air émerveillé tous les spots lumineux dirigés vers eux. Il restait figé quelques secondes, le temps de s'habituer à cette agression visuelle, puis se mit à sourire aussi naturellement qu'il le put, attendant qu'Alix ne les guide tous les deux vers leur destination.

Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

know One
Now it's clear they live without me
I'm not sure the stars align
They just fear that it's not easy
The stage is empty all the time

(c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.pinterest.fr/XynaXic/oc-nothing-in-the-cage-of-my-ri http://www.aa-retro.com/t16298-russianightmare
Alix Tedeschi
Alix Tedeschi

Feuille de personnage
» anecdotes: A une jumelle qu'elle appelle tous les jours depuis qu'elle vit à Bowen ‹ Petite, elle a toujours été couvée par son grand-frère, Allen, qu'elle aime par-dessus tout. Leur père est décédé quelques mois après la naissance des jumelles alors lorsqu'Alix a un problème, c'est toujours Allen qu'elle appelle ‹ Elle joue du piano depuis qu'elle a cinq ans, elle maîtrise parfaitement cet instrument et selon son professeur de solfège, elle aurait pu avoir une grande carrière dans la musique ‹ Plutôt que de mettre de côté son talent pour le piano, elle l'utilise souvent au profit de son travail de Dj ‹ Adolescente, on lui a diagnostiqué une maladie : l'anorexie mentale. Elle a fait quelques séjours à hôpital mais il lui a fallu des années pour remonter la pente. Aujourd'hui, elle n'est pas une grande mangeuse mais elle mange à sa faim ce qui est déjà énorme ‹ Au lycée, elle était cette fille que tout le monde pointe du doigt à cause de ses problèmes de santé sans même savoir de quoi il s'agit, elle en a beaucoup souffert ‹ Elle a ouvert sa chaine Youtube il y a trois ans, soit un an avant de quitter Naples. Dessus, elle parle de sa maladie, de son travail de dj, du yoga, bref de tout ce qu'elle aime ‹ Très grande sportive, elle fait au moins une heure de sport par jour. Elle aime particulièrement la course, le fitness mais surtout le yoga ‹ Comme son grand-frère, c'est une grande amatrice de surf ‹ Elle rêve d'adopter un chien mais elle aurait trop peur de le délaisser à cause de ses deux jobs ‹ Elle ne dit pas non à un petit joint de temps en temps mais tout ce qui est drogues dures, ça ne l'intéresse pas du tout et pourtant dans le milieu de la nuit, c'est plutôt répandu, surtout pour les djs ‹ Elle ne fume pas parce que ça ruinerait littéralement sa condition sportive et elle ne boit pas à outrance non plus sauf lors de rares événements ‹ Elle maintient un rythme de vie assez sain et c'est en partie lié à sa maladie ‹ Elle a plusieurs tatouages ; un premier sur le poignet, un autre sur les côtes, deux sur les arrières-bras et un tout nouveau, sur la main.
messages : 260
points : 0
ici depuis : 22/02/2020
crédits : everdosis (av)
comptes : freja, ciàran & juliann.
statut : célibataire.
adm f
MessageSujet: Re: follow me to the place where the sun reach the moon (sacha)   follow me to the place where the sun reach the moon (sacha) EmptyJeu 16 Avr 2020 - 15:59

En effet, tu es loin de te douter que Sacha a tant de travers, tant de noirceur dans sa vie actuelle et passée. Vous ne parlez que rarement de sujets aussi compliqués parce que votre relation se résume à de la légèreté et de l’amusement. Ensemble, vous ne cherchez rien d’autres qu’à vous changer les idées et à vous rendre service quand vous le pouvez, comme ce soir, alors que le jeune homme t’accompagne à cette soirée. « Pour ce qui est du surf, je peux t’apprendre si tu veux. » Il faut dire que la première chose que tu as faite, en arrivant à Bowen, c’est surfer avec ton frère. Lui, c’est un vrai accro alors évidemment, il ne pouvait pas faire autrement que te partager sa passion. Aujourd’hui, c’est également devenu un de tes passe-temps favoris. Pour ce qui est du reste, tu ne peux pas affirmer être une bonne cuisinière mais tu t’en sors et pour le bébé, tu n’as jamais vraiment eu l’occasion de vérifier si, oui ou non, tu es faite pour t’occuper d’un si petit être. Cela viendra, un jour ou l’autre. Mais en ce moment, tu n’as aucune envie de fonder une famille, de te mettre en couple ou de te lancer dans toute histoire sérieuse de ce genre-là. Ta vie est bien trop mouvementée pour que tu aies même le temps d’y penser. Et puis, pour l’instant, tu préfères te concentrer à cent pour cent sur ta carrière qui décolle un petit peu plus chaque jour. « Bien sûr, ça t’étonne ? » Demandes-tu quand Sacha s’interroge sur ta venue au cabaret. C’est un univers qui t’a toujours fait rêvé et qui t’a toujours passionné. Tu as déjà fait un saut au cabaret avec Jackson, de nuit et par effraction mais ça tu te retiendras bien de le dire à Sacha. En plus, tu ne le sais pas, mais le tatoué ne porte pas forcément ton ancien colocataire dans son cœur. Tu souris plus largement quand Sacha accepte, proposant même que les danseuses t’apprennent le cancan. Tu as toujours trouvé leurs tenues magnifiques alors forcément, l’idée te séduit beaucoup. « Ah mais carrément ! Je trouve qu’elles ont quelque chose d’hypnotisant, en plus. Et je ne parle pas seulement de leurs tenues. » Plaisantes-tu. Même si, en effet, observer ces femmes à moitié nues est plutôt satisfaisant pour le regard. Bien que, contrairement à d’autres, tu ne les vois pas comme des objets mais plutôt comme des femmes avec beaucoup de talents. Alors que tu expliques à Sacha que te faire reconnaître en rue et discuter avec les gens a un goût d’inexplicable, il met des mots exacts sur ta pensée. Tu hoches la tête, approuvant ses dires. « Tu peux rester collé à moi autant que tu veux. » Dis-tu, taquine. La portière s’ouvre finalement et à peine sortis, les flashs des photographes vous assomment. Tu attrapes le bras de Sacha et prends la direction de l’énorme bâtiment où la fête a lieu. On vous indique que celle-ci se trouve sur le toit alors sans tarder, vous prenez l’ascenseur qui vous conduit rapidement tout en haut de l’édifice. La vue est magnifique. « Si on me pose des questions sur toi – ce qui va forcément arriver – qu’est-ce que je peux dire ? Je peux tout nier en bloc mais je peux également parler de toi si tu veux un petit coup de pub. » Pour le cabaret ou pour son talent, tout simplement. Tout est envisageable.

__________________________

- - we hold on till the last of our hope
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t18987-alix-instagram
Sacha Kheinov
Sacha Kheinov

Feuille de personnage
» anecdotes: La rage au bord des lèvres. Les cris qui en sortent ne sont que des poussées de jouissance, de colère, d'agonie aussi. Gare à ceux qui espèrent voir de la joie sur son visage. Reflet d'une âme diabolique, l'homme ne pense qu'à lui, égoïste. Plaisir intense ne peut être que plaisir solitaire, veut-il croire. Comportement endossé pour protéger son âme et son passé. Main féminine caressant avec douceur son occiput, le tatoué ne vit que pour la chair humaine. Les contacts charnels sont des puits de vie interminables. Pourquoi le sexe serait-il un tabou ? Et tandis que vous admirez, la vipère vous a déjà ensorcelé. Les simagrées sont les seuls sorts prononcés par son chant.
messages : 4212
points : 32
ici depuis : 18/01/2019
crédits : unknown (av), blue walrus (s), dandelion (gifs s), rooox ♡ (csp), andy black (lyrics s)
comptes : Gretchen & Judas & Ethan & Amaranth.
statut : elle est reine de son cœur. (brookcha)
grand kangou
MessageSujet: Re: follow me to the place where the sun reach the moon (sacha)   follow me to the place where the sun reach the moon (sacha) EmptyLun 4 Mai 2020 - 13:43

follow me to the place where the sun reach the moon
Surfer n’était pas la priorité de Sacha. Même s’il aimait admirer la plage, y passer des heures pour bronzer ou surfer n’était pas sa vision préférée des choses. En tant que russe, le froid était sa préférence, et les forêts également. Alors apprendre à surfer, non merci. Il haussa les épaules, une petite moue désapprobatrice sur le visage, presque gêné de devoir refuser un cours particulier de la part d’Alix. « Non, je crois que ça ira. Autant apprendre à un oiseau à nager. » Et puis, de toute façon, il finirait bien par se noyer, vu son aisance dans l’eau. En revanche, dans l’autre sens, ça ne le dérangeait pas de faire venir Alix au cabaret. C’était sûrement moins risqué et elle était certainement plus ouverte d’esprit que lui, alors, ça marcherait forcément. Ses collègues apprécieraient sûrement la blonde à sa juste valeur, et elle n’aurait plus qu’à vanter son travail auprès d’eux pour que sa réputation fasse le tour de Bowen. Mais ce n’est pas seulement cette dimension-là qui plait à Sacha. En fait, il n’a jamais vraiment pris le temps de proposer à ses amis de s’initier au monde dans lequel il vit tous les jours, et il commence sérieusement à en avoir envie, ne serait-ce que pour effacer les fabulations qui se font à son propos. Sauf que ce n’était pas à réaliser dans l’immédiat. Pour le moment, il essayait simplement de se concentrer sur l’instant présent, car repenser au cabaret lui faisait toujours repenser à Brooke et à leurs merveilleux spectacles qui lui manquent tant à chaque instant. Chaque pas qu’il fait vers l’avenir semble lui donner l’impression de s’éloigner de plus en plus, et de ne jamais avoir la possibilité de recoller les morceaux de leur histoire. D’ailleurs, si Brooke était au courant qu’il était en présence d’Alix à une telle soirée, il n’aurait certainement plus aucune chance de revenir à ses côtés. C’est sûrement pour ça qu’il ne relève pas les propos d’Alix par plus d’un petit sourire. Pour lui, il n’y a aucune ambiguïté, et tant qu’il ne boira pas assez pour tout oublier de la soirée, il n’y en aura pas, quoi que puissent imaginer ceux qui les verront au bras l’un de l’autre ce soir. Et ce moment arrive, car ils quittent enfin la voiture pour faire face à la foule. Un peu assommé par tant de lumières autour de lui, le tatoué avance aux côtés de la jeune femme, tentant de paraître serein et de sourire un minimum pour ne pas paraître trop désagréable et moins ridé. Il a l’impression que le trajet dure une éternité, et en même temps, il arrive à le savourer comme il le souhaitait. Parce que tout ça, ça lui rappelle les soirées au cabaret, ses débuts au cirque en Russie, quand les feux des projecteurs n’étaient réservés qu’à lui et que son père n’avait plus aucune influence sur lui. « Tu ne parles de moi que s’ils posent la question. Et pas besoin de leur mentir. J’ai l’impression que de toute façon, avec autant d’appareils photos, je préfère désamorcer les rumeurs avant qu’elles ne naissent. » Il n’était pas venu pour faire de la pub pour sa propre personne. « Bien, quelle est la première étape ? Dire bonjour ou aller se servir un verre ? » demande-t-il en se tournant un peu vers elle pour tenter d’échapper à l’attention des invités sur eux, nerveux mais incapable de l’avouer.

Codage par Libella sur Graphiorum


__________________________

know One
Now it's clear they live without me
I'm not sure the stars align
They just fear that it's not easy
The stage is empty all the time

(c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.pinterest.fr/XynaXic/oc-nothing-in-the-cage-of-my-ri http://www.aa-retro.com/t16298-russianightmare
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: follow me to the place where the sun reach the moon (sacha)   follow me to the place where the sun reach the moon (sacha) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
follow me to the place where the sun reach the moon (sacha)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: see something else :: en australie-
Sauter vers: