AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Support Téléphone Voiture à Fente CD
12.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 it's like no other pain, i've ever known (wooja)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Freja Ivanova
Freja Ivanova

Feuille de personnage
» anecdotes: mariée au voyage, née pour découvrir le monde ◊ originaire d'Oslo en Norvège ◊ chante à ses heures perdues mais très peu de gens sont au courant ◊ possède son entreprise de décoration d'intérieur ◊ est passionnée par le sport et en fait quotidiennement ◊ essaie d'avoir un mode de vie assez healthy même si sa passion pour la fête l'empêche de l'être à cent pour cent ◊ a fait plusieurs passages express au commissariat à cause de son amour pour le danger et l'interdit ◊ a un chien, Wilo, depuis quelques mois ◊ rêve de construire sa propre famille, à défaut d'en avoir eu une par le passé ◊ malheureusement, suite à une fausse couche, elle ne pourra peut-être jamais concrétiser ce rêve ◊ c'est une voyageuse dans l'âme, dés qu'elle le peut, elle part explorer tous les pays du monde ◊ chaque jour, elle essaie de s'améliorer pour diminuer son empreinte écologique ◊ elle lutte beaucoup pour le bien être animal, que ce soit dans des zoos ou devant des abattoirs ◊
messages : 22100
points : 112
ici depuis : 24/10/2013
crédits : angie (av) astra (sign) lollipops (icon)
comptes : ciàran, juliann & alix.
statut : i would tell you all my secrets, wrap your arms around my weakness (conja)
adm f
MessageSujet: it's like no other pain, i've ever known (wooja)   it's like no other pain, i've ever known (wooja) EmptyMer 1 Avr 2020 - 22:57

Assise dans ce bureau d'hôpital, même si ton regard est rivé sur la gynécologue qui t'explique les résultats de tes examens, ton esprit, lui, est pourtant à des milliers de kilomètres d'ici. Tu ne sais absolument pas ce qu'elle est en train de t'expliquer parce que tout ce que tu as retenu c'est le mot stérile. Et puis, plus rien. Tes chances de tomber enceinte étaient déjà très minces, à cause de ta malformation de l'utérus mais au moins elles n'étaient pas nulles. Aujourd'hui, à cause de cette foutue infection, tout ce que tu retiens c'est que tu ne pourras jamais fonder ta propre famille. Depuis toute petite, tu rêves d'avoir une famille rien qu'à toi où chacun à sa place, où chacun se sent bien. Et à cause d'une putain d'infection, tous tes rêves s'envolent, anéantissant à jamais tous tes espoirs. Alors, quand la gynécologue s'arrête de parler, même si tu n'as rien retenu de tout ça, tu hoches la tête et te lèves rapidement pour quitter cette pièce qui te semble tout d'un coup anxiogène. Une fois à l'extérieur, tu t'appuies dos au mur, fermant les yeux pour tenter de calmer ta respiration. Cela faisait longtemps que tu n'avais plus fait de crises d'angoisse mais là, on dirait bien qu'elles sont de retour. Tu sens que la crise n'est plus très loin et risque de te frapper de plein fouet. Alors, tu tentes de faire le vide dans ta tête en te concentrant sur toutes les choses positives dans ta vie, en vain. Tout ce que tu sens, à présent, ce sont ces larmes qui roulent sur tes joues et qui ne veulent plus s'arrêter.

__________________________

i love to see you wake up by my side
Talk to me, I need to hear you need me like I need you. Fall for me, I wanna know you feel how I feel for you. Before you, I was numb, drown the pain by pouring up. Speeding fast on the run, never want to get caught up.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t18034p45-freja_-instagram#667181
Woody Rutkowski
Woody Rutkowski
messages : 2667
points : 24
ici depuis : 03/10/2014
crédits : sassenach (a) & alittlebitofrain (g) & beloved (s)
comptes : jackson & isaiah & concho & elmo & nova
statut : ⋄ I had all and then most of you, some and now none of you (wooja)
adm h
MessageSujet: Re: it's like no other pain, i've ever known (wooja)   it's like no other pain, i've ever known (wooja) EmptyMer 1 Avr 2020 - 23:12

Les paroles sombres de Woody, son attitude défaitiste et ses traits tirés par la fatigue avaient alarmé le neurologue du trentenaire. À tel point que leur rendez-vous de routine, pour évaluer la progression de sa maladie et réajuster sa médication, se transforma en rendez-vous chez le psychiatre de l’hôpital. Après une bonne heure à fixer le vide et à lâcher des informations au compte-gouttes, Woody ressortit finalement de son bureau avec des pilules en plus à prendre dans son cocktail quotidien : des antidépresseurs, qui n’auraient aucun impact négatif sur le reste de son traitement. Il rangeait la prescription dans son portefeuille quand il bifurqua vers le même couloir que celui qu’occupait Freja, le dos appuyé contre le mur, les yeux fermés. Lorsqu’il releva la tête et rangea son portefeuille dans la poche arrière de son pantalon, il la vit. Elle avait l’air … désemparée, et triste, tellement triste. En s’approchant plus, il vit des larmes rouler le long de ses joues. Son cœur se serra. Faisant alors fi de leur dernière conversation, de son ressentiment envers la décision qu’elle avait prise alors qu’il aurait dû se réjouir pour elle, Woody s’approcha d’elle, appuyant plus fermement sur sa canne alors qu’il accélérait le pas. Il leva les yeux afin de voir quelle aile était à proximité. Il fronça les sourcils en voyant que la section de gynécologie était juste de l’autre côté. « Freja … ? » Demanda-t-il doucement pour ne pas la prendre par surprise. Il s’approcha un peu plus d’elle encore. « What’s wrong ? » Ajouta-t-il, soucieux. Il l’avait rarement vue se mettre dans un tel état, sauf lorsqu’il en était la cause … Et là, après le silence radio depuis leur dernière rencontre, Woody savait que ce ne pouvait être lui la source de son immense chagrin. Et malgré tout, il se sentait coupable, responsable, de cette tristesse qu’il aurait préféré prendre à sa place, peu importe si ça le conduisait plus bas encore.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
If we'd go again all the way from the start, I would try to change things that killed our love. Your pride has built a wall, so strong that I can't get through. Is there really no chance to start once again ? I'm still loving you ... ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Freja Ivanova
Freja Ivanova

Feuille de personnage
» anecdotes: mariée au voyage, née pour découvrir le monde ◊ originaire d'Oslo en Norvège ◊ chante à ses heures perdues mais très peu de gens sont au courant ◊ possède son entreprise de décoration d'intérieur ◊ est passionnée par le sport et en fait quotidiennement ◊ essaie d'avoir un mode de vie assez healthy même si sa passion pour la fête l'empêche de l'être à cent pour cent ◊ a fait plusieurs passages express au commissariat à cause de son amour pour le danger et l'interdit ◊ a un chien, Wilo, depuis quelques mois ◊ rêve de construire sa propre famille, à défaut d'en avoir eu une par le passé ◊ malheureusement, suite à une fausse couche, elle ne pourra peut-être jamais concrétiser ce rêve ◊ c'est une voyageuse dans l'âme, dés qu'elle le peut, elle part explorer tous les pays du monde ◊ chaque jour, elle essaie de s'améliorer pour diminuer son empreinte écologique ◊ elle lutte beaucoup pour le bien être animal, que ce soit dans des zoos ou devant des abattoirs ◊
messages : 22100
points : 112
ici depuis : 24/10/2013
crédits : angie (av) astra (sign) lollipops (icon)
comptes : ciàran, juliann & alix.
statut : i would tell you all my secrets, wrap your arms around my weakness (conja)
adm f
MessageSujet: Re: it's like no other pain, i've ever known (wooja)   it's like no other pain, i've ever known (wooja) EmptyJeu 2 Avr 2020 - 1:25

Freja... C'est presque un murmure et pourtant tellement agréable à entendre. Sa voix, tu la reconnaitrais entre mille. Tu as l'impression que ton esprit te joue des tours alors tu ne réagis pas tout de suite du moins, jusqu'à ce que tu reprennes un minimum tes esprits. Tu ouvres les yeux et découvres Woody non loin de toi. Incapable de répondre à sa question, tu te contentes de le regarder en te demandant si les choses auraient été différentes si, tu étais retournée vers lui et n'avais pas poursuivi ta relation avec Concho. Etais-tu déjà porteuse de cette infection ou aurais-tu pu sauver le peu de chance qu'il te restait d'être maman en concrétisant tout cela avec Woody ? Tu secoues la tête comme pour chasser ces mauvaises idées de ta tête, culpabilisant déjà d'avoir eu ce genre de pensées. « Je... » Les mots ne sortent pas, c'est trop tôt, c'est trop dur. Alors, tu te contentes de t'approcher un peu plus de l'Australien, n'essayant même pas de contrôler ce flot d'émotions qui te submerge. « Serre-moi. » Murmures-tu de façon presque inaudible. Tu veux sentir ses bras entourer ton corps, tu veux qu'il te rassure par sa simple présence, par son simple contact parce que Woody a toujours été le seul remède à tous tes maux. Même si tu aimes Concho et que tu es réellement heureuse à ses côtés, là, tout de suite, tu ne veux personne d'autres que Woody. Parce qu'au moins, lui, il comprendra ce que ça fait d'être privé de son plus grand rêve. Il l'a vécu et le vit toujours à travers sa maladie qui le prive d'un petit peu plus chaque jour.

__________________________

i love to see you wake up by my side
Talk to me, I need to hear you need me like I need you. Fall for me, I wanna know you feel how I feel for you. Before you, I was numb, drown the pain by pouring up. Speeding fast on the run, never want to get caught up.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t18034p45-freja_-instagram#667181
Woody Rutkowski
Woody Rutkowski
messages : 2667
points : 24
ici depuis : 03/10/2014
crédits : sassenach (a) & alittlebitofrain (g) & beloved (s)
comptes : jackson & isaiah & concho & elmo & nova
statut : ⋄ I had all and then most of you, some and now none of you (wooja)
adm h
MessageSujet: Re: it's like no other pain, i've ever known (wooja)   it's like no other pain, i've ever known (wooja) EmptyJeu 2 Avr 2020 - 1:39

Elle n’ouvrit pas ses yeux tout de suite, rajoutant à l’interminable supplice de Woody de ne pas savoir ce qui torturait la femme qu’il aimait. Et de ne pas savoir ce qu’il pouvait faire pour la délivrer de la douleur. Malgré le nombre de fois où ça avait été lui la cause de la souffrance de Freja, il n’en restait pas moins que dès qu’elle avait mal, lui voulait tout prendre à sa place pour éviter de la voir pleurer. C’était l’image la plus destructrice à avoir en tête, pour Woody. Au moins, quand il savait qu’il était fautif, il savait sur quelle tête frapper. Là, le trentenaire nageait dans l’inconnu et n’avait aucune idée des maux qui attaquaient Freja. Lorsque cette dernière rouvrit enfin les yeux, posant ceux-ci sur son ancien amant, un éclair de tristesse parcourut le regard de l’homme, atterré de la voir aussi chagrinée. Elle tenta de formuler une réponse à sa question pourtant directe, en vain. Il sentait le trémolo à travers ce simple pronom qu’elle arriva à articuler. Puis, la brunette s’approcha et demande à Woody de la serrer. Il n’attendit aucun autre feu vert que celui-là pour ouvrir ses bras et l’accueillir contre lui, posant ses mains dans le dos de la jeune femme, sa canne allongée presque le longe de la colonne vertébrale de Freja. « I can’t stand seeing you like this. » Murmura-t-il alors que son menton était appuyé contre le creux de l’épaule de Freja, son souffle se faufilant donc aisément jusqu’à l’oreille de la norvégienne. « Dis-moi ce qui se passe, je t’en prie … » Parce qu’il se faisait mille et un scénarios et aucun d’eux ne se terminait bien. Il ne pouvait pas s’imaginer perdre Freja. « Je veux pouvoir t’aider. » Ajouta-t-il, la serrant un peu plus fort contre lui.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
If we'd go again all the way from the start, I would try to change things that killed our love. Your pride has built a wall, so strong that I can't get through. Is there really no chance to start once again ? I'm still loving you ... ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Freja Ivanova
Freja Ivanova

Feuille de personnage
» anecdotes: mariée au voyage, née pour découvrir le monde ◊ originaire d'Oslo en Norvège ◊ chante à ses heures perdues mais très peu de gens sont au courant ◊ possède son entreprise de décoration d'intérieur ◊ est passionnée par le sport et en fait quotidiennement ◊ essaie d'avoir un mode de vie assez healthy même si sa passion pour la fête l'empêche de l'être à cent pour cent ◊ a fait plusieurs passages express au commissariat à cause de son amour pour le danger et l'interdit ◊ a un chien, Wilo, depuis quelques mois ◊ rêve de construire sa propre famille, à défaut d'en avoir eu une par le passé ◊ malheureusement, suite à une fausse couche, elle ne pourra peut-être jamais concrétiser ce rêve ◊ c'est une voyageuse dans l'âme, dés qu'elle le peut, elle part explorer tous les pays du monde ◊ chaque jour, elle essaie de s'améliorer pour diminuer son empreinte écologique ◊ elle lutte beaucoup pour le bien être animal, que ce soit dans des zoos ou devant des abattoirs ◊
messages : 22100
points : 112
ici depuis : 24/10/2013
crédits : angie (av) astra (sign) lollipops (icon)
comptes : ciàran, juliann & alix.
statut : i would tell you all my secrets, wrap your arms around my weakness (conja)
adm f
MessageSujet: Re: it's like no other pain, i've ever known (wooja)   it's like no other pain, i've ever known (wooja) EmptyJeu 2 Avr 2020 - 1:59

Alors que les bras de Woody t'accueillent, tu t'y engouffres sans réfléchir comme s'ils étaient la solution à tous tes problèmes. Ton corps qui tremblait sous le coup des pleurs se calme, au moins un peu, en sentant cette présence si familière. Tu fermes les yeux en te blottissant dans le cou de l'Australien, appréciant cette impression d'être de retour à la maison. Tu sais que cette proximité avec Woody ne devrait plus exister mais tu es incapable de tirer un trait sur lui et encore moins quand tout ton monde semble s'écrouler. « Tu ne peux pas m'aider... personne ne le peut. » Dis-tu en resserrant un peu plus votre étreinte. C'est le genre de phrases qu'il pourrait prononcer, Woody. Il l'a peut-être même déjà fait par le passé mais elle prend tout son sens, aujourd'hui. Tu sais bien que vos situations ne sont pas totalement semblables car pour Woody, on parle de sa vie. Alors ne pas pouvoir fonder une famille peut paraître futile, à côté de la maladie qui ronge l'Australien, mais pour toi, c'est tout aussi important. « J'avais un rendez-vous chez la gynécologue et... et... » Tu as du mal à respirer alors tu t'arrêtes, l'espace de quelques secondes, pour tenter de te reprendre. « Je suis stérile, Woody. » Dis-tu en relevant tout doucement la tête vers lui, la tristesse de cette nouvelle envahissant ton regard. Même si tu as toujours voulu adopter, tu pensais le faire après avoir donné la vie à la chair de ta chair. Mais aujourd'hui, maintenant que ce n'est plus possible, tu n'es même plus certaine de vouloir adopter. A quoi bon ? Tu ne pourras plus être une bonne mère si tu vis avec cet énorme poids, cette énorme tristesse, sur le coeur.

__________________________

i love to see you wake up by my side
Talk to me, I need to hear you need me like I need you. Fall for me, I wanna know you feel how I feel for you. Before you, I was numb, drown the pain by pouring up. Speeding fast on the run, never want to get caught up.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t18034p45-freja_-instagram#667181
Woody Rutkowski
Woody Rutkowski
messages : 2667
points : 24
ici depuis : 03/10/2014
crédits : sassenach (a) & alittlebitofrain (g) & beloved (s)
comptes : jackson & isaiah & concho & elmo & nova
statut : ⋄ I had all and then most of you, some and now none of you (wooja)
adm h
MessageSujet: Re: it's like no other pain, i've ever known (wooja)   it's like no other pain, i've ever known (wooja) EmptyDim 5 Avr 2020 - 4:32

C’était effectivement le genre de phrase que Woody avait pu ressentir à Freja, et à n’importe qui même, alors qu’on voulait lui venir en aide. Il prétendait que personne ne pouvait comprendre, que personne ne pouvait l’aider, qu’il était seul dans sa misère et qu’il y resterait seul. Bien sûr, quand ces paroles-là sortaient de la bouche de la femme qu’il aimait, c’était beaucoup plus difficile à accepter. Il comprenait, maintenant, comment la norvégienne avait pu se sentir toutes ces années. Il ne savait même pas encore le trouble qui la rongeait de l’intérieur, mais il en comprenait l’ampleur. « Essaie quand même de m’expliquer … » Proposa Woody, qui décida de ne pas prétendre pouvoir l’aider. Il savait que trop bien ce que ça faisait de se faire dire que ça allait passer, qu’il pouvait se relever, alors qu’il avait la conviction que non. Freja lui annonça alors qu’elle revenait d’un rendez-vous avec sa gynécologue, et qu’elle était stérile. Il ferma les yeux, doucement, comme s’il espérait qu’en les rouvrant tout cela ne serait qu’un cauchemar. Il expira profondément, face à cette nouvelle atterrante qui compressait son cœur. « Oh, Frej’ … I’m so sorry. » Woody recula son visage afin de faire face à celui de Freja. Il y avait tellement de chagrin dans chacun de leur regard et pour une fois, ce n’était pas l’un et l’autre qui se faisaient du mal. Il posa une main contre sa joue, sa peau effaçant quelques sillages mouillés par les larmes au passage. « Est-ce que c’est à cause de la fausse couche ? C’est relié ? » Demanda-t-il, soucieux. Peut-être que Freja avait décidé d’investiguer davantage les raisons de cette fausse couche, ne se contentant pas des explications données à l’époque. Lui, ça l’avait longtemps hanté, alors il n’avait pas de mal à imaginer que Freja avait dû traîner bien des questionnements aussi.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
If we'd go again all the way from the start, I would try to change things that killed our love. Your pride has built a wall, so strong that I can't get through. Is there really no chance to start once again ? I'm still loving you ... ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Freja Ivanova
Freja Ivanova

Feuille de personnage
» anecdotes: mariée au voyage, née pour découvrir le monde ◊ originaire d'Oslo en Norvège ◊ chante à ses heures perdues mais très peu de gens sont au courant ◊ possède son entreprise de décoration d'intérieur ◊ est passionnée par le sport et en fait quotidiennement ◊ essaie d'avoir un mode de vie assez healthy même si sa passion pour la fête l'empêche de l'être à cent pour cent ◊ a fait plusieurs passages express au commissariat à cause de son amour pour le danger et l'interdit ◊ a un chien, Wilo, depuis quelques mois ◊ rêve de construire sa propre famille, à défaut d'en avoir eu une par le passé ◊ malheureusement, suite à une fausse couche, elle ne pourra peut-être jamais concrétiser ce rêve ◊ c'est une voyageuse dans l'âme, dés qu'elle le peut, elle part explorer tous les pays du monde ◊ chaque jour, elle essaie de s'améliorer pour diminuer son empreinte écologique ◊ elle lutte beaucoup pour le bien être animal, que ce soit dans des zoos ou devant des abattoirs ◊
messages : 22100
points : 112
ici depuis : 24/10/2013
crédits : angie (av) astra (sign) lollipops (icon)
comptes : ciàran, juliann & alix.
statut : i would tell you all my secrets, wrap your arms around my weakness (conja)
adm f
MessageSujet: Re: it's like no other pain, i've ever known (wooja)   it's like no other pain, i've ever known (wooja) EmptyDim 5 Avr 2020 - 13:20

Ce qui t'arrive n'est pas compliqué à expliquer, il suffit de ces trois petits mots : je suis stérile. Mais c'est le fait de les prononcer qui est difficile. Les dire à haut voix rend la chose tellement réelle, tellement vraie. Trop vraie. Tu voudrais pouvoir te réveiller de ce cauchemar dans lequel tu es plongée et dans lequel tu ne trouves aucune issue. Parce qu'il n'y en a aucune, tout simplement. Quand Woody vient poser sa main contre ta joue, tu fermes les yeux un bref instant trouvant ce contact à la fois rassurant et douloureux. C'est douloureux d'être si proche de l'Australien et si loin à la fois. Tu sais que tu es responsable de votre éloignement mais aujourd'hui, tu es vraiment reconnaissante qu'il se soit rendu à l'hôpital et qu'il t'ait croisé dans ce couloir, à ce moment précis. « Non, pas vraiment. » Réponds-tu quand Woody demande si ta stérilité est liée à la fausse couche. « Quelqu'un m'a refilé une IST et puisqu'elle n'a pas été diagnostiquée tout de suite, il y a eu des complications. » Même si tu ne nommes pas Concho, tu sais que Woody fera forcément le rapprochement. « Je t'avais dit qu'après avoir perdu notre bébé on m'avait annoncé que j'avais une malformation de l'utérus. Il s'avère que c'est encore plus compliqué que ça... mais puisque mon utérus était déjà amoindri, cette IST n'a fait que le fragiliser davantage. » C'est encore douloureux de parler de votre bébé, celui qui aurait pu tout changer, vous rendre tellement heureux, tous les deux. Aujourd'hui, savoir que tu as un jour eu un enfant dans ton ventre sans pouvoir le garder et qu'il sera le seul, c'est tellement horrible. Tellement bouleversant. « Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ? » Demandes-tu en éclatant en sanglots et en venant te blottir contre Woody.

__________________________

i love to see you wake up by my side
Talk to me, I need to hear you need me like I need you. Fall for me, I wanna know you feel how I feel for you. Before you, I was numb, drown the pain by pouring up. Speeding fast on the run, never want to get caught up.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t18034p45-freja_-instagram#667181
Woody Rutkowski
Woody Rutkowski
messages : 2667
points : 24
ici depuis : 03/10/2014
crédits : sassenach (a) & alittlebitofrain (g) & beloved (s)
comptes : jackson & isaiah & concho & elmo & nova
statut : ⋄ I had all and then most of you, some and now none of you (wooja)
adm h
MessageSujet: Re: it's like no other pain, i've ever known (wooja)   it's like no other pain, i've ever known (wooja) EmptyLun 6 Avr 2020 - 1:57

Pour lui, c’était à la fois douloureux et réconfortant. Il avait tellement eu besoin de Freja, ces derniers temps, et sa présence ne se dessinait que dans ses rêves, seuls moments de répit dans la vie assombrie de Woody. De l’avoir en chair et en os face à lui, c’était donc un réconfort qui lui était inhabituel en ces temps sombres. Il s’agissait toutefois également d’un cruel rappel que ce contact était presque défendu, qu’elle était avec un autre que lui et qu’il ne pourrait pas aller plus loin que cette étreinte, que cette main posée sur sa joue. Bien que son cœur soit meurtri cependant, Woody mit toute son attention sur Freja. Il n’avait de toute façon pas la tête à penser à quoi que ce soit d’autre alors qu’il apprenait qu’elle était stérile. Évidemment, son esprit le propulsa automatiquement une année à l’arrière, lors de sa fausse couche. Juste avant que tout ne s’effondre pour de bon entre eux. Elle lui répondit que ce n’était pas lié, et la raison qu’elle lui sortit ensuite changea son regard. Ce dernier se ferma, le changeant en cette bête qui ne répondait qu’à sa colère. « Quelqu’un ? Tu veux dire que tout nouveau petit ami t’a refilé une IST ? Wow. Juste wow. » Il secoua la tête, se reculant d’un seul pas. S’il l’avait devant lui, il n’hésiterait pas une seule seconde. Freja le ramena à lui, lui expliquant que c’était également dû à la malformation de son utérus, que tout cela mis ensemble avait conduit à sa stérilité. Il hocha la tête. « Je comprends. » Il n’y avait rien à dire de plus. Jusqu’à ce que Freja éclate en sanglots et lui demande ce qu’elle avait fait pour mériter ça, se blottissant contre lui. « Rien. Shht. Rien du tout. Ne pense pas que c’est toi qui as fait quoi que ce soit, Frej’. Aucune femme ne mérite ça, c’est certain, mais toi encore moins que les autres … » Il passa sa main dans ses cheveux, tentant de la consoler du mieux qu’il le pouvait, même si elle ne lui appartenait plus. « La vie a toujours été trop injuste avec toi. Alors que t’es probablement une des plus belles âmes en ce monde. » Il ferma les yeux et la berça contre lui.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
If we'd go again all the way from the start, I would try to change things that killed our love. Your pride has built a wall, so strong that I can't get through. Is there really no chance to start once again ? I'm still loving you ... ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Freja Ivanova
Freja Ivanova

Feuille de personnage
» anecdotes: mariée au voyage, née pour découvrir le monde ◊ originaire d'Oslo en Norvège ◊ chante à ses heures perdues mais très peu de gens sont au courant ◊ possède son entreprise de décoration d'intérieur ◊ est passionnée par le sport et en fait quotidiennement ◊ essaie d'avoir un mode de vie assez healthy même si sa passion pour la fête l'empêche de l'être à cent pour cent ◊ a fait plusieurs passages express au commissariat à cause de son amour pour le danger et l'interdit ◊ a un chien, Wilo, depuis quelques mois ◊ rêve de construire sa propre famille, à défaut d'en avoir eu une par le passé ◊ malheureusement, suite à une fausse couche, elle ne pourra peut-être jamais concrétiser ce rêve ◊ c'est une voyageuse dans l'âme, dés qu'elle le peut, elle part explorer tous les pays du monde ◊ chaque jour, elle essaie de s'améliorer pour diminuer son empreinte écologique ◊ elle lutte beaucoup pour le bien être animal, que ce soit dans des zoos ou devant des abattoirs ◊
messages : 22100
points : 112
ici depuis : 24/10/2013
crédits : angie (av) astra (sign) lollipops (icon)
comptes : ciàran, juliann & alix.
statut : i would tell you all my secrets, wrap your arms around my weakness (conja)
adm f
MessageSujet: Re: it's like no other pain, i've ever known (wooja)   it's like no other pain, i've ever known (wooja) EmptyMar 7 Avr 2020 - 1:12

Ce n'est pas parce que c'est toi qui as pris la décision de prendre tes distances avec Woody que c'est facile de maintenir la distance entre vous pour autant. C'est encore plus difficile dans des moments comme celui-ci où tu as l'impression qu'il est le seul à pouvoir te comprendre et à panser tes blessures. Il t'a reproché par le passé d'aller trouver du réconfort auprès d'autres personnes mais dans le fond, il n'y a que lui et il n'y a toujours eu que lui. « Peu importe. » Réponds-tu quand il parle de Concho avec mépris. Il ne le sait pas encore mais tu es persuadée que quand il l'apprendra, il se détestera assez pour que Woody ou qui que ce soit d'autres n'ait besoin d'en rajouter une couche. Après avoir expliqué à l'Australien ce que tu as retenu des explications de la gynécologue, tu es frappée par l'injustice de la situation. Tu es bien consciente d'avoir fauté par le passé, d'avoir rendu des gens malheureux sans doute aussi mais pas au point de mériter ça. Pas au point de finir ta vie toute seule ou de condamner un homme que tu aimes à ne pas pouvoir fonder une famille avec toi. Blottie contre Woody, tu trouves du réconfort dans ses bras et à travers ces mots. Ca, c'est le Woody que tu aimes désespérément. Si seulement il pouvait voir à quel point il est merveilleux et apprendre à s'aimer comme toi tu l'aimes. « Avec toi. » Murmures-tu toujours blottie contre lui. Même s'il ne va probablement pas y croire tu t'en moques, pour toi, Woody fait partie des plus belles personnes que tu connaisses. « Merci. » Ajoutes-tu après quelques secondes, en relevant la tête vers lui. Sa présence et les mots qu'il a employés c'était tout ce dont tu avais besoin. Finalement, tu t'écartes un peu mais pas trop, essuyant tes larmes après que la tempête soit passée. Du moins pour l'instant. « Et toi, qu'est-ce que tu fais là ? » Tu te rends compte seulement maintenant que Woody pourrait être là pour une raison bien plus grave que la tienne et que tu ne lui as même pas demandé. Rien que d'y penser, tu fronces les sourcils, tes traits crispés par l'inquiétude.

__________________________

i love to see you wake up by my side
Talk to me, I need to hear you need me like I need you. Fall for me, I wanna know you feel how I feel for you. Before you, I was numb, drown the pain by pouring up. Speeding fast on the run, never want to get caught up.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t18034p45-freja_-instagram#667181
Woody Rutkowski
Woody Rutkowski
messages : 2667
points : 24
ici depuis : 03/10/2014
crédits : sassenach (a) & alittlebitofrain (g) & beloved (s)
comptes : jackson & isaiah & concho & elmo & nova
statut : ⋄ I had all and then most of you, some and now none of you (wooja)
adm h
MessageSujet: Re: it's like no other pain, i've ever known (wooja)   it's like no other pain, i've ever known (wooja) EmptySam 11 Avr 2020 - 2:37

Ça n’importait peut-être pas à Freja, mais ça importait grandement à Woody, que son petit ami ait pu lui refiler une ITS qui faisait une croix sur son rêve d’être mère. Il ne connaissait certes pas les circonstances, mais il n’avait pas besoin de les connaître pour savoir qu’elle méritait bien mieux qu’un homme qui ne faisait pas attention à la santé de la norvégienne. Si Woody s’était toujours entêté à dire que Freja méritait mieux que lui et son grand corps malade, ça valait aussi pour les autres. La jeune femme méritait un homme irréprochable ou presque. Ce n’était visiblement pas ce que Rosenbach était, derrière ses airs de bon gars innocent. « T’as le droit d’être en colère, tu sais. » Dit-il doucement, juste pour lui rappeler qu’elle était en droit de ressentir toute sa tristesse et sa rage face à cette injustice. Elle ne s’était jamais gênée de bouillonner de cette rage-là, quand c’était Woody le fautif. Il se garda toutefois de le relever. Il lui restait encore une once de bon sens. Le trentenaire continua finalement sur des paroles un peu plus réconfortantes, en assurant à Freja qu’elle n’avait rien fait de mal, que ce n’était pas un cruel coup du karma. Alors qu’il lui affirmait qu’elle faisait partie des plus belles âmes de ce monde, la norvégienne jugea que l’australien aussi figurait à ses côtés. Il eut un léger rictus de doute. Il avait été tellement horrible ces derniers temps, avec tout le monde, surtout avec les membres de sa famille. Freja ignorait encore jusqu’à quel point il avait pu être ignoble. Il resta silencieux. Il ne voulait pas qu’elle sache tous ces détails-là, plus maintenant. Leur étreinte prit fin et la brunette lui demanda ce qu’il faisait ici. Il haussa les épaules en se rappelant la prescription d’antidépresseurs dans sa poche. « Rien d’important. Une visite de routine. » Mentit-il à moitié. À la base, c’était bien le cas. Il jeta un coup d’œil au couloir menant à la cafétéria et fit un signe de tête en cette direction. « T’aurais envie d’aller manger un truc à la cafét’ ? Apparently, they make a killer lasagna. » Il esquissa un faible sourire. Évidemment que rien au menu ne serait à s’en lécher les doigts, mais il n’avait pas envie de laisser Freja partir maintenant. Il se forcerait à manger n’importe quoi rien que pour avoir un prétexte d’être celui qui passerait la prochaine heure à lui changer les idées.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
If we'd go again all the way from the start, I would try to change things that killed our love. Your pride has built a wall, so strong that I can't get through. Is there really no chance to start once again ? I'm still loving you ... ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Freja Ivanova
Freja Ivanova

Feuille de personnage
» anecdotes: mariée au voyage, née pour découvrir le monde ◊ originaire d'Oslo en Norvège ◊ chante à ses heures perdues mais très peu de gens sont au courant ◊ possède son entreprise de décoration d'intérieur ◊ est passionnée par le sport et en fait quotidiennement ◊ essaie d'avoir un mode de vie assez healthy même si sa passion pour la fête l'empêche de l'être à cent pour cent ◊ a fait plusieurs passages express au commissariat à cause de son amour pour le danger et l'interdit ◊ a un chien, Wilo, depuis quelques mois ◊ rêve de construire sa propre famille, à défaut d'en avoir eu une par le passé ◊ malheureusement, suite à une fausse couche, elle ne pourra peut-être jamais concrétiser ce rêve ◊ c'est une voyageuse dans l'âme, dés qu'elle le peut, elle part explorer tous les pays du monde ◊ chaque jour, elle essaie de s'améliorer pour diminuer son empreinte écologique ◊ elle lutte beaucoup pour le bien être animal, que ce soit dans des zoos ou devant des abattoirs ◊
messages : 22100
points : 112
ici depuis : 24/10/2013
crédits : angie (av) astra (sign) lollipops (icon)
comptes : ciàran, juliann & alix.
statut : i would tell you all my secrets, wrap your arms around my weakness (conja)
adm f
MessageSujet: Re: it's like no other pain, i've ever known (wooja)   it's like no other pain, i've ever known (wooja) EmptyDim 12 Avr 2020 - 0:24

« J'arrive pas à être en colère... là, je suis juste triste. Tellement triste. » Dis-tu en essuyant ces quelques larmes qui roulaient encore sur tes joues. Il va falloir du temps avant que tu acceptes la nouvelle si seulement tu parviens un jour à l'accepter. Aujourd'hui, après l'annonce de ta stérilité, tu as l'impression de comprendre avec plus de clarté ce que ressent Woody. Tu ne dirais pas que tu acceptes les décisions qu'il a pu prendre par le passé pour autant mais tu les comprends un peu mieux. Tu ne sais pas s'il ressent la même chose au fond de lui mais cette profonde injustice te donne envie de baisser les bras, de tout arrêter. Et ça ne fait qu'un jour ! Tu ne peux imaginer ce que doit vivre l'Australien depuis tant d'années. Mais puisque tu ne veux pas comparer vos situations - trouvant la tienne bien moins tragique - tu ne fais pas part de tes constations à Woody. Préférant garder ce genre de pensées pour toi. De toute façon, ça ne changerait rien à la situation ni à votre relation actuelle. « C'est vrai ce mensonge ? » Demandes-tu avec un petit sourire au coin des lèvres quand il t'explique qu'il est là pour une visite de routine. Tu sais que c'est tout à fait possible mais tu sais aussi que Woody pourrait taire volontairement ses problèmes pour ne pas t'ajouter un poids supplémentaire sur les épaules. Alors que l'Australien propose d'aller manger un bout à la cafétéria, tu te sens soulagée de ne pas devoir le quitter si vite. Là, tu as vraiment besoin d'être auprès de lui alors qu'au fond, c'est auprès de Concho que tu devrais te réfugier. C'est lui, aujourd'hui, qui doit être ton pilier. Plus Woody. Pourtant, tu hoches la tête à sa proposition avant de prendre le chemin de la cafétéria à ses côtés. « J'suis pas sûre d'être capable de manger une lasagne là, tout de suite, mais je prendrais volontiers un thé. Et peut-être même un muffin. » Ce n'est pas l'endroit rêvé mais tu t'en fiches si ça te permet de passer un peu de temps avec Woody. Cela devient tellement rare ces derniers temps. Après avoir choisi un simple thé, finalement, tu t'installes à une table en face de Woody, tenant ta tasse au centre de tes mains. « Ca me manque de ne plus t'avoir dans ma vie. » Dis-tu en soupirant et en relevant les yeux vers lui.

__________________________

i love to see you wake up by my side
Talk to me, I need to hear you need me like I need you. Fall for me, I wanna know you feel how I feel for you. Before you, I was numb, drown the pain by pouring up. Speeding fast on the run, never want to get caught up.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t18034p45-freja_-instagram#667181
Woody Rutkowski
Woody Rutkowski
messages : 2667
points : 24
ici depuis : 03/10/2014
crédits : sassenach (a) & alittlebitofrain (g) & beloved (s)
comptes : jackson & isaiah & concho & elmo & nova
statut : ⋄ I had all and then most of you, some and now none of you (wooja)
adm h
MessageSujet: Re: it's like no other pain, i've ever known (wooja)   it's like no other pain, i've ever known (wooja) EmptyLun 13 Avr 2020 - 1:59

Woody hocha la tête, hésita un moment, et se permit d’essuyer les larmes qui avaient échappé aux doigts de Freja. « Alors sois triste. Ça aussi t’as le droit. » Dieu sait que lui l’avait été, triste, quand il avait eu l’impression qu’on lui volait son avenir morceaux par morceaux. Il comprenait que Freja avait le sentiment que c’était ce qui était en train de se produire pour elle aussi. Qu’on effaçait le futur qu’elle voulait pour elle et qu’on le remplaçait par du vide. Il comprenait, Woody, que plus rien ne semblait avoir de sens aux yeux de Freja. Et il espérait qu’elle aurait quelqu’un qui l’aiderait à y donner un sens à nouveau. Comme elle l’avait fait pour lui, sans même le savoir. Comme elle continuait à le faire alors même qu’elle avait pourtant décidé qu’ils ne seraient pas ensemble. Autant Woody avait été détruit par leur dernière conversation, autant Freja continuait à dessiner des courbes de magie dans son imaginaire, celui qui le maintenait en vie. Il avait drôlement besoin de s’accrocher à quelque chose de beau, Woody, ces derniers temps. Il savait fort bien que le pot de pilules qu’il obtiendrait en échange de la prescription dans sa poche, ce ne serait jamais assez. Aucune réaction chimique dans son corps ne saurait remplacer le bonheur qu’il avait un jour trouvé sur les lèvres de Freja. Le trentenaire esquissa un sourire en baissant les yeux quand la norvégienne devina qu’il mentait. Il releva les yeux vers elle et haussa les épaules. « C’est à peu près le plus vrai de mes mensonges. » Dit-il d’abord, avant de détourner le regard pour regarder au fond du couloir. « Le reste n’importe pas. » Pas pour le moment, pas alors qu’elle souffrait. Il lui proposa alors d’aller à la cafétéria, il n’avait pas envie de la regarder quitter l’hôpital sans avoir essayé de la faire sourire encore quelques fois. Et peut-être, égoïstement, lui rappeler qu’ils avaient toujours été les piliers l’un pour l’autre. « Peut-être même un muffin ? » S’étonna faussement Woody en haussant les sourcils. « You’re getting wild, Ivanova. » Il sourit. Arrivés à la cafétéria, le jeune homme laissa Freja choisir son thé, seulement un thé, alors que lui s’achetait un café et un muffin, le préféré de la brunette. Il s’installa en face d’elle et prit sa tasse chaude entre ses mains, comme elle. « Ça me manque aussi, Freja. Y’a pas une journée qui passe sans que ton absence ne se fasse sentir. C’est vide, ma vie, sans toi. » Admit-il avec tristesse. Il ravala cette dernière, déballa le muffin, et le déposa entre eux deux.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
If we'd go again all the way from the start, I would try to change things that killed our love. Your pride has built a wall, so strong that I can't get through. Is there really no chance to start once again ? I'm still loving you ... ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Freja Ivanova
Freja Ivanova

Feuille de personnage
» anecdotes: mariée au voyage, née pour découvrir le monde ◊ originaire d'Oslo en Norvège ◊ chante à ses heures perdues mais très peu de gens sont au courant ◊ possède son entreprise de décoration d'intérieur ◊ est passionnée par le sport et en fait quotidiennement ◊ essaie d'avoir un mode de vie assez healthy même si sa passion pour la fête l'empêche de l'être à cent pour cent ◊ a fait plusieurs passages express au commissariat à cause de son amour pour le danger et l'interdit ◊ a un chien, Wilo, depuis quelques mois ◊ rêve de construire sa propre famille, à défaut d'en avoir eu une par le passé ◊ malheureusement, suite à une fausse couche, elle ne pourra peut-être jamais concrétiser ce rêve ◊ c'est une voyageuse dans l'âme, dés qu'elle le peut, elle part explorer tous les pays du monde ◊ chaque jour, elle essaie de s'améliorer pour diminuer son empreinte écologique ◊ elle lutte beaucoup pour le bien être animal, que ce soit dans des zoos ou devant des abattoirs ◊
messages : 22100
points : 112
ici depuis : 24/10/2013
crédits : angie (av) astra (sign) lollipops (icon)
comptes : ciàran, juliann & alix.
statut : i would tell you all my secrets, wrap your arms around my weakness (conja)
adm f
MessageSujet: Re: it's like no other pain, i've ever known (wooja)   it's like no other pain, i've ever known (wooja) EmptyLun 13 Avr 2020 - 23:19

Ta tristesse ne risque pas de s'effacer du jour au lendemain, malheureusement. Des larmes, tu es persuadée qu'il y en aura encore beaucoup et pendant un moment. Cela ne va pas être évident de faire ce deuil et à cet instant précis, tu as l'impression que tu n'en seras jamais capable. « Je sais... en ce moment j'ai l'impression de supporter la tristesse de cent personnes. » Tu as un tel poids sur tes épaules que c'est presque difficile pour toi de tenir encore debout. Pourtant, au lieu de rentrer chez toi pour pleurer dans ton lit toutes les larmes de ton corps, tu acceptes d'accompagner Woody à la cafétéria pour prolonger ce moment à deux. Ces instants-là sont bien trop précieux à tes yeux.« D'accord. Pour l'instant. » Insistes-tu comme une promesse que le sujet reviendra sur le tapis plus tard. Pour l'heure, vous marchez jusqu'au réfectoire de l'hôpital, Woody te taquinant sur ton choix de pâtisserie. « T'as pas honte de te moquer d'une femme en plein chagrin ? » Demandes-tu d'abord sérieusement puis avec un petit sourire au coin des lèvres. Finalement, tu optes pour un simple thé mais c'est sans compter sur le brun qui choisit ton muffin préféré, celui aux pépites de chocolat. C'est dans ces moments-là que tout prend son sens et que tu comprends pourquoi tu es tombée littéralement amoureuse de cet homme. Il a toujours des petits intentions, pour toi, qui paraissent peut-être anodines mais qui soit loin de l'être. Tu baisses la tête quand Woody t'avoue que sa vie est bien vide, sans toi, observant ses doigts qui déballent le muffin. Même si tu es heureuse dans ta relation amoureuse, vraiment heureuse, tu sens qu'il manque quelque chose à ta vie. Et ce quelque chose c'est assurément l'homme assit en face de toi. Il a toujours été une constante dans ta vie, un pilier. Malheureusement, du jour au lendemain tout s'est envolé et même si ça fait pratiquement un an que votre couple a explosé, le manque est toujours bien présent. « Pourquoi est-ce qu'on ne pourrait pas avoir une relation comme sans se poser de questions ? » Tu sais que ce n'est pas aussi simple et que Woody t'a bien fait comprendre qu'il ne voulait pas d'une relation platonique avec toi. Mais tu essaies quand même parce que l'avoir dans ta vie même en tant qu'ami c'est toujours mieux que de ne pas l'avoir du tout.

__________________________

i love to see you wake up by my side
Talk to me, I need to hear you need me like I need you. Fall for me, I wanna know you feel how I feel for you. Before you, I was numb, drown the pain by pouring up. Speeding fast on the run, never want to get caught up.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t18034p45-freja_-instagram#667181
Woody Rutkowski
Woody Rutkowski
messages : 2667
points : 24
ici depuis : 03/10/2014
crédits : sassenach (a) & alittlebitofrain (g) & beloved (s)
comptes : jackson & isaiah & concho & elmo & nova
statut : ⋄ I had all and then most of you, some and now none of you (wooja)
adm h
MessageSujet: Re: it's like no other pain, i've ever known (wooja)   it's like no other pain, i've ever known (wooja) EmptyLun 13 Avr 2020 - 23:55

Woody passa une main dans les cheveux de Freja. Chaque geste de ce genre lui faisait tellement mal, mais la douleur n’était rien comparativement au réconfort que ça lui apportait paradoxalement. Il avait besoin d’elle dans sa vie, de sa chaleur, de sa peau, de son regard sur le sien. Il n’était toutefois pas encore prêt d’accepter que tous ces contacts-là n’avaient pas lieu d’être si le soir, elle s’endormait dans les bras d’un autre. Woody se trouvait dans une insupportable impasse, et il était loin de se douter que Freja ressentait à peu près la même chose. « J’aimerais tellement te dire que ça va passer, que tu t’en remettras avec le temps, mais malgré ce que tu diras je n’ai jamais aimé ou voulu te mentir … Et ce genre de tristesse-là, ça reste toujours un peu à quelque part en nous. » Il haussa les épaules. La sienne grandissait même année après année. Le vide se faisait plus grand et le chagrin plus lourd. Il souhaitait que ce soit l’effet inverse pour Freja mais la vérité était qu’on ne peut faire si facilement une croix sur une partie de soi-même. Et fonder une famille, Woody savait que c’était un énorme morceau de Freja. Cette dernière questionna finalement le trentenaire sur sa propre venue à l’hôpital et il ne révéla que la moitié de la raison de sa visite. Elle devina évidemment qu’il gardait quelque chose pour lui, mais elle eut le respect de ne pas questionner davantage. Ils s’en allèrent donc ensemble vers la cafétéria, Woody traînant de la patte mais gardant une cadence raisonnable pour ne pas laisser paraître davantage sa faiblesse. « Tu veux que je sorte les violons ? » Demanda Woody à propos de ses moqueries envers une femme en plein chagrin. Il lui sourit, tendrement, avant de se mettre en file à la cafétéria. Il choisit le muffin aux pépites de chocolat, sachant fermement que Freja lui en prendrait quelques bouchées, et s’acheta aussi un café fort pour pallier la fatigue qui le gagnait trop facilement maintenant. La norvégienne rentra ensuite dans un sujet lui aussi douloureux, pour eux deux. Woody lui fit part du vide qu’elle laissait dans sa vie en n’étant plus dans celle-ci. À sa question, le trentenaire soupira et haussa les épaules. « Parce que je pourrai jamais arrêter de t’aimer, Freja. Et c’est pas juste, pas juste pour moi d’être à côté de toi et de devoir penser à chacun de mes gestes à me demander si c’est acceptable que je le fasse ou non, que je dise quelque chose ou non. Et c’est pas juste pour ton copain, non plus, de savoir que je suis toujours dans ta vie alors que j’suis amoureux de toi et qu’il y aura toujours une partie de moi qui voudra qu’on revienne ensemble. » Une grande partie de lui. La totalité de son être.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
If we'd go again all the way from the start, I would try to change things that killed our love. Your pride has built a wall, so strong that I can't get through. Is there really no chance to start once again ? I'm still loving you ... ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Freja Ivanova
Freja Ivanova

Feuille de personnage
» anecdotes: mariée au voyage, née pour découvrir le monde ◊ originaire d'Oslo en Norvège ◊ chante à ses heures perdues mais très peu de gens sont au courant ◊ possède son entreprise de décoration d'intérieur ◊ est passionnée par le sport et en fait quotidiennement ◊ essaie d'avoir un mode de vie assez healthy même si sa passion pour la fête l'empêche de l'être à cent pour cent ◊ a fait plusieurs passages express au commissariat à cause de son amour pour le danger et l'interdit ◊ a un chien, Wilo, depuis quelques mois ◊ rêve de construire sa propre famille, à défaut d'en avoir eu une par le passé ◊ malheureusement, suite à une fausse couche, elle ne pourra peut-être jamais concrétiser ce rêve ◊ c'est une voyageuse dans l'âme, dés qu'elle le peut, elle part explorer tous les pays du monde ◊ chaque jour, elle essaie de s'améliorer pour diminuer son empreinte écologique ◊ elle lutte beaucoup pour le bien être animal, que ce soit dans des zoos ou devant des abattoirs ◊
messages : 22100
points : 112
ici depuis : 24/10/2013
crédits : angie (av) astra (sign) lollipops (icon)
comptes : ciàran, juliann & alix.
statut : i would tell you all my secrets, wrap your arms around my weakness (conja)
adm f
MessageSujet: Re: it's like no other pain, i've ever known (wooja)   it's like no other pain, i've ever known (wooja) EmptyMar 14 Avr 2020 - 0:51

C'est plutôt le mensonge par omission que tu as pu reprocher à Woody, par le passé. Comme lorsqu'il s'est fait opérer sans t'en avertir alors que sa vie était en jeu. Tu as compris, par la suite, qu'il faisait ça pour vous, pour vous offrir un avenir, mais la pilule est difficilement passée malgré tout. Mais même si l'Australien y fait allusion, tu sais qu'il est sincère. Tu sais qu'il n'est pas du genre à te mentir pour te réconforter. Il sait que tu as besoin d'honnêteté dans ta vie même si celle-ci peut faire davantage de mal. « Le tout c'est de ne pas laisser cette tristesse me submerger. » Dis-tu en sachant d'avance que cette tâche ne sera pas évidente. Woody peut en attester, lui qui semble envahi par la tristesse et la colère depuis des années. Tu le serais sûrement aussi à sa place mais contrairement à lui, tu n'aurais probablement pas rejeté tout le positif dans ta vie. A commencer par votre relation. Aujourd'hui, l'échec de votre histoire reste l'un des plus grands regrets de ta vie. « Oui, ce serait un bon début. » Plaisantes-tu en prenant le chemin de la cafétéria. Rapidement, vous vous installez à une table après avoir emporté un thé, pour ta part, et un café accompagné d'un muffin pour Woody. Alors qu'il place celui-ci entre vous deux, tu ne peux t'empêcher de grappiller quelques morceaux, surtout ceux contenant des pépites de chocolat. Et alors que tu te questionnes sur votre relation actuelle, avec l'Australien, sa réponse - bien que véridique - fait atrocement mal. Cela fait mal de se dire que vous ne pourrez plus jamais être ce que vous étiez avant. Que vous n'aurez plus cette proximité. Comme le souligne si bien Woody, ce ne serait ni juste pour lui, ni pour Concho. Dans l'histoire, il n'y aurait que toi qui serais gagnante, et encore. Mais tu aimerais tellement les avoir tous les deux dans ta vie parce que la vérité c'est que tu les aimes tous les deux profondément. Ta relation avec Concho n'a pas encore atteint celle avec Woody mais elle s'en approche. Aujourd'hui, tu peux clairement dire que tu aimes de tout ton coeur deux hommes. Et rien que pour ça, tu seras forcément perdante d'une manière ou d'une autre. « Je sais que tu as raison mais vivre sans toi c'est littéralement impossible... » Et vivre sans Concho l'est probablement tout autant. Tu n'as, heureusement, pas encore dû expérimenter la chose jusqu'ici. « Je t'aimerai toujours, moi aussi. Tu feras toujours partie de moi et c'est pour cette raison que, contrairement à toi, je n'arrive pas à te laisser partir. » Dis-tu en posant ton regard sur le sien. Tu ne sais pas comment Woody a fait pour te pousser avec tant d'énergie dans les bras d'un autre. Toi, tu n'aurais pas la force de le repousser si jamais il tentait de s'immiscer à nouveau dans ta vie. Et c'est terrible de penser cela mais c'est pourtant vrai.

__________________________

i love to see you wake up by my side
Talk to me, I need to hear you need me like I need you. Fall for me, I wanna know you feel how I feel for you. Before you, I was numb, drown the pain by pouring up. Speeding fast on the run, never want to get caught up.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com http://www.aa-retro.com/t18034p45-freja_-instagram#667181
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: it's like no other pain, i've ever known (wooja)   it's like no other pain, i've ever known (wooja) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
it's like no other pain, i've ever known (wooja)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: stories have been told-
Sauter vers: