AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -16%
Ventilateur de table Rowenta Turbo Silence ...
Voir le deal
58.91 €
Le Deal du moment :
ASOS : jusqu’à -50% sur les pièces ...
Voir le deal

Partagez
 

 we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 9739
points : 381
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : accro à ses délicieux maux qu'elle imprime sur sa peau. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  EmptyMar 16 Juin 2020 - 21:58

Elle avait préparé sa surprise pendant des jours, réunissant toutes les informations qu'elle avait besoin pour satisfaire les trente ans de son amour, Aelya dépensant la totalité de ses derniers pourboires pour pouvoir ériger un séjour de rêve pour ses beaux yeux. Elle avait prévu de les amener jusqu'à Perth, à l'opposé de Bowen, eux qui allaient juste après prendre un ferry pour les amener sur une île afin de profiter du cadre paradisiaque et sauvage qu'elle avait réussi à créer en payant une énorme tente luxueuse qui donnait directement sur l'océan. Ils seraient presque seuls au monde, tout ce qu'Aelya désirait depuis le départ. Elle avait en même temps réservé deux places pour un concert, le groupe que Niels adorait et qui se présentait à Perth, et elle savait qu'ils pourraient également visiter l'île en s'adonnant à un peu de randonnée entre les paysages rocailleux qui se dressaient au-dessus de l'eau turquoise. Elle avait pensé à tout pour qu'ils puissent oublier le monde entier le temps de quelques jours, dans le désir de simplement inscrire des étoiles dans ses yeux. Elle s'était amusée des sms qu'ils s'étaient échangés alors qu'elle peaufinait les détails, appelant la réception de leur complexe pour qu'ils puissent faire en sorte de leur faire un pic-nique sur la plage, devant un feu de camp, parce qu'elle comptait passer la nuit sous le ciel étoilé, comme dans un rêve. Elle avait attendu avec impatience le retour de son amour, s'agitant d'excitation avec Hank qui avait partagé sa journée à tourner autour d'elle, appelant leur pet sitter pour qu'il soit entre de bonnes mains. Tout était prêt. Les billets d'avions étaient posés sur la table du salon, Aelya partant dans la chambre pour préparer ses affaires, le temps que Niels ne lui revienne. Elle avait hâte de cette escapade avec son amour, son cœur palpitant d'engouement pour ce temps qu'elle avait besoin de suspendre au-dessus de leur amour, elle qui ne vivait que pour lui.

__________________________


┗ for ever ┛
ஃ kiss me 'til i collapse in your arms, until the world falls apart. we have something special, we bright in the dark. ஃ

s6wm.gif


Dernière édition par Aelya Osborn le Jeu 25 Juin 2020 - 11:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9243
points : 340
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/baby aelya ♡ (av, crack, icons) ; gp (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  EmptyMar 16 Juin 2020 - 22:47

En un message, elle avait su embraser son excitation qui se voyait à son comble depuis qu’il savait qu’une surprise l’attendait. Il n’en avait jamais demandé autant de la part de son amour, elle qui était déjà son cadeau de tous les jours, celui de toute une vie, Niels qui était éternellement reconnaissant de l’avoir dans son quotidien. Parce-qu’il l’aimait de plus en plus, peinant à gérer tout cet amour qui débordait de son coeur et qui n’était voué qu’à la femme de ses rêves. Il savait pourtant qu’aujourd’hui était un jour particulier, lui qui fêtait sa trentième année de vie. Et si habituellement il n’accordait jamais beaucoup d’importance à ce jour qu’il considérait comme un autre, Aelya lui avait fait comprendre que cette fois-ci, il ne passerait pas au travers de son anniversaire, elle qui s’était apparemment donnée du mal pour lui offrir une surprise digne de son nom. Il avait des étoiles dans les yeux rien qu’en imaginant partir de Bowen pour quelques jours avec sa fiancée, lui qui avait volontairement posé des jours pour profiter de la vie avec celle qui occupait toute la place dans son coeur. Finissant son service, il s’était rué dans sa voiture, envoyant un dernier message à son amour pour lui faire savoir qu’il serait chez eux dans quelques minutes. Il avait d’ailleurs appuyé plus que d’habitude sur sa pédale d’accélération, incapable de contrôler cette excitation qui s’enflammait, Niels finissant par débarquer chez eux, ouvrant la porte pour chercher son amour du regard. « J’suis là mon bébé ! » S’enjoua-t-il, remarquant que Hank était sûrement aussi excité que lui, Niels riant devant son agitation alors qu’il rejoignit le salon, tournant la tête en voyant Aelya venir à lui. « Mon plus beau cadeau… » Souffla-t-il amoureusement en la contemplant, esquissant un sourire avant de venir contre elle pour l’embrasser. « Tu sens bon… T’es trop belle. » La complimenta-t-il avec un air charmeur, suivant son regard qui s’était arrêté sur la table du salon, Niels remarquant deux billets entreposés, tendant la main pour s’en emparer, son regard s’illuminant à la minute où il aperçut la destination de leur voyage. « Mon amour… » Souffla-t-il, regardant les dates inscrites, comprenant qu’ils y resteraient quelques jours pour profiter de Perth. « Putain mais t’es trop parfaite toi. » Lâcha-t-il, prenant son amour dans ses bras pour l’embrasser amoureusement, la soulevant légèrement du sol en l’attirant contre lui. « Perth. T’as vraiment fait un bon choix mon amour. »

__________________________




i fell in love
with a world
through her eyes
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 9739
points : 381
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : accro à ses délicieux maux qu'elle imprime sur sa peau. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  EmptyMer 17 Juin 2020 - 11:49

Elle avait envie de voir son visage s'égayer dans le bonheur, Aelya qui n'avait de cesse d'user de tous les moyens pour montrer à Niels l'étendue de son amour. Rien n'était trop beau pour lui, et si elle savait qu'il ne fallait pas grand chose pour qu'il soit heureux, elle voulait dans tous les cas marquer son esprit de souvenirs pour que jamais il ne puisse douter de son affection. Elle avait besoin qu'il se sente aimé, lui qui avait trop longtemps erré dans la solitude, comme elle, tous deux s'étant trouvés en l'un et l'autre une façon d'exister sans asphyxie. Elle avait terminé les derniers détails, tentant de tout arranger pour ne laisser aucune place aux imprévus, Aelya ayant envie que tout soit parfait pour son amour qui fêtait ses trente ans. Ce n'était surement pas le dernier anniversaire qu'ils fêtaient ensemble, parce que la brune comptait vivre toute une vie, et même une éternité dans le creux de ses bras qui réchauffaient son âme. Elle l'attendait, souriant devant toutes ces images qu'elle avait en tête avec Hank, ses mains s'affairant à préparer sa valise avec engouement, Aelya choisissant chaque vêtement et sous-vêtement avec soin, parce que sa surprise résidait également sur sa peau qui brûlait pour la sienne. Elle entendit la voix de son amour percer le silence de la maison, la brune se dirigeant vers le salon, un sourire sur les lèvres en le découvrant.

- Le plus beau...
Renchérit-elle en le complimentant à son tour, ses bras venant s'enrouler autour de sa nuque pour réceptionner son baiser. Tu m'as manqué mon amour. Ca fait trop du bien de t'avoir contre moi, admit-elle, son coeur palpitant devant leur proximité retrouvée, devant ses mots qui la flattaient, son regard venant se diriger sur la table basse du salon où se trouvait les billets d'avion, une lueur joueuse dansant dans ses yeux alors que Niels se dirigea vers sa surprise. C'est rien bébé, c'était la moindre des choses. Je voulais te faire un beau cadeau, souffla-t-elle amoureusement, heureuse qu'une partie de la surprise ne lui plaise déjà, son corps se décollant légèrement du sol lorsqu'il la prit dans ses bras, lui décrochant un léger rire qu'elle éteignit contre ses lèvres. Je suis trop contente que ça te plaise. Mais t'as encore rien vu. C'est qu'une petite partie là, joua-t-elle contre ses lèvres, laissant le mystère égayé ses traits. Je veux te faire rêver comme tu le fais tous les jours avec moi mon bébé... Murmura-t-elle, venant encore une fois sombrer amoureusement contre ses lèvres. Bon anniversaire encore amour de ma vie, sourit-elle doucement. Va préparer tes affaires amour, je vais appeler un taxi en attendant, ajouta-t-elle, enjouée, se détachant de Niels pour commander un taxi qui les amènerait jusqu'à l'aéroport.

__________________________


┗ for ever ┛
ஃ kiss me 'til i collapse in your arms, until the world falls apart. we have something special, we bright in the dark. ஃ

s6wm.gif
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9243
points : 340
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/baby aelya ♡ (av, crack, icons) ; gp (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  EmptyMer 17 Juin 2020 - 17:34

Il connaissait parfaitement sa fiancée pour savoir qu’elle avait dû se donner du mal dans la préparation de son cadeau, elle qui ne faisait jamais les choses à moitié lorsqu’il s’agissait de lui. C’était d’ailleurs la raison pour laquelle il savait qu’il ne pourrait jamais se sentir plus aimé que dans ses bras, Aelya qui faisait toujours son maximum pour lui, pour inscrire des étoiles dans ses yeux qu’elle ne cessait de faire scintiller. Il s’était dépêché de rejoindre sa voiture, le coeur battant à mille à l’heure alors qu’il savait que son amour l’attendait avec sa surprise. Rentrant dans la maison, il annonça sa présence, sa voix interpelant Hank qui s’agita pour venir jusqu’à lui, Niels lui accordant quelques caresses avant d’avancer dans le salon, son amour apparaissant sous ses yeux. Il esquissa un sourire amoureux à ses mots, venant contre elle pour l’embrasser comme il le faisait à chaque fois qu’ils se retrouvaient. « Toi aussi tu m’as manqué bébé… » Souffla-t-il, déposant un baiser sur son front avant que Niels ne découvre ce qu’elle lui avait préparé, lisant la destination de leur séjour sur les billets qu’il avait pris entre ses doigts. « Bien sûr que non c’est pas rien mon amour. Ça me fait trop plaisir bébé, si tu savais… » Répondit-il, lui montrant son engouement dans sa manière de la prendre dans ses bras, de venir de nouveau chercher ses lèvres. « Aelya Osborn, c’est officiel. Vous êtes complètement folle. » S’amusa-t-il alors qu’elle lui faisait savoir qu’elle lui avait réservé bien d’autres surprises, les yeux de Niels se mettant à briller pour l’amour de sa vie. « Tu me fais rêver depuis le premier jour mon ange. » Lui rappela-t-il, d’un air profondément amoureux, tendant la nuque pour recevoir son baiser, ses mains venant se loger sur ses flancs. « Merci bébé. J’aurais voulu passer mes trente ans avec personne d’autre que toi. » Murmura-t-il, lui volant un dernier baiser avant de hocher la tête à sa proposition, Niels se dirigeant vers la chambre pour préparer son sac, prenant le nécessaire pour ne manquer de rien sur place, ouvrant le tiroir avant de se rendre compte que certains sous-vêtements sexy de son amour avaient disparu, souriant à cette vision. « J’crois que j’ai découvert une de tes surprises. » S’amusa-t-il, revenant dans le salon avec son sac scellé, regardant Hank leur tourner autour. « T’as appelé Ethan ? » Lui demanda-t-il, lui qui était leur pet-sitter depuis quelques temps et qui connaissait parfaitement Hank. « J’ai hâte qu’on soit tous les deux mon amour, que j’puisse déguster mon dessert… » La tenta-t-il, faisant référence à leur échange de sms qui l’avait fait sourire.

__________________________




i fell in love
with a world
through her eyes
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 9739
points : 381
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : accro à ses délicieux maux qu'elle imprime sur sa peau. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  EmptyMer 17 Juin 2020 - 19:31

Elle avait fait le maximum pour que tout soit comme elle se l'était imaginée, Aelya n'ayant jamais éprouvé autant d'importance aux détails que depuis qu'elle était avec Niels. Elle le choisissait toujours, mais là pour ce jour spécial, elle avait besoin de le lui prouver davantage, prenant finalement du plaisir à tout agencé pour que ses yeux ne brillent. Elle sombrait d'amour pour lui et si danser lui manquait un peu, elle prenait beaucoup goût au fait de se réveiller avec son amour, et de le retrouver le soir quand il rentrait du travail. Pour l'instant, toute son attention était focalisée sur lui, et seulement lui. Un sourire vint directement se loger sur ses lèvres lorsqu'elle perçut la voix de son fiancé, venant directement chercher son contact avec engouement. Ses yeux s'étaient mis à pétiller lorsqu'elle vit la réaction surprise et à la fois enjouée de son amour, lui qui avait découvert leur prochaine destination pour ces quelques jours coupés du monde.

- C'est tout ce que je voulais bébé. T'as pas trente ans tous les jours. Et de toute façon, y'a pas besoin de raison pour que je te gâte, admit-elle amoureusement, son corps se logeant entre ses bras qui vinrent l'enlacer avec amour. Complètement folle de vous, Niels Björk. Ça c'est vrai, pouffa-t-elle tendrement, s'imaginant déjà à l'autre bout de l'Australie avec l'amour de sa vie, ayant hâte de tout ce qu'ils avaient à découvrir ensemble. J'espère le faire pour très longtemps encore... J'adore te voir heureux comme ça. Je m'en lasserai jamais, avoua-t-elle, le regard amoureux détaillant ses traits avant que ses lèvres ne viennent posséder les siennes. Je voulais vraiment qu'on soit que tous les deux amour... Je sais que ça prive un peu tes potes mais tu me connais... Je suis égoïste quand c'est toi, haussa-t-elle les épaules, un sourire joueur sur le visage, Aelya laissant Niels récupérer des affaires pour le temps de leur séjour, commandant un taxi tandis qu'il était dans la chambre, un air amusé s'imprégnant sur son visage à sa remarque. Si y'a bien une surprise à te faire c'est bien celle que t'as en tête, sourit-elle en coin, se mordant doucement la lèvre. Ouais c'est fait. C'était la priorité que Hank soit bien gardé, affirma-t-elle, caressant leur chien qui s'agitait autour d'eux avant de regarder son amour. Ça arrivera plus vite que prévu amour... J'espère que t'es affamé là... Parce que ton dessert a hâte de se dévoiler devant toi, répondit-elle de manière charmeuse, s'approchant doucement de lui pour caresser son torse, avant de recevoir un appel sur son portable. C'est le taxi, on y va mon cœur ? Demanda-t-elle, donnant de l'affection à leur chien une dernière fois avant de rejoindre la voiture, sa main se liant à la sienne sur la banquette arrière. Je t'aime mon bébé. Je suis trop bien avec toi, j'ai trop hâte, ajouta-t-elle, prenant sa main qu'elle embrassa, arrivant rapidement à l'aéroport, Aelya et Niels passant la douane jusqu'à se retrouver dans l'avion. On va pas dormir à Perth même mon amour, tu verras, ce sera magique... Lança-t-elle, lui mettant l'eau à la bouche.

__________________________


┗ for ever ┛
ஃ kiss me 'til i collapse in your arms, until the world falls apart. we have something special, we bright in the dark. ஃ

s6wm.gif
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9243
points : 340
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/baby aelya ♡ (av, crack, icons) ; gp (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  EmptyMer 17 Juin 2020 - 22:57

Personne ne s’était jamais montré aussi attentif avec lui, Aelya faisant de son quotidien un véritable rêve éveillé. Parce-qu’elle était toujours aux petits soins avec lui, même lorsqu’il n’y avait aucune occasion spéciale, elle qui prenait toujours de son temps pour lui préparer des surprises. Et elle n’avait sûrement pas idée d’à quel point il fondait d’amour pour chacune de ses attentions, son coeur se chargeant de toute cette affection qu’elle lui offrait au quotidien, encore plus ces derniers temps puisqu’Aelya avait quitté son poste. Il voulait tout faire pour ne pas voir de regrets dans ses yeux, restant dans ses bras dés qu’il le pouvait, dés qu’ils se réveillaient et dés qu’ils se retrouvaient après son service. Il était conscient du sacrifice qu’elle avait fait pour lui, Niels qui voyait dans son geste une vraie preuve d’amour. Il s’était vu ébahi par la surprise qu’elle lui avait réservé, comprenant qu’ils allaient s’envoler dans quelques heures pour Perth, et y passer quelques jours. « T’es vraiment la meilleure mon amour, viens là que j’te fasse plein de bisous. » S’amusa-t-il, l’attirant contre lui pour parsemer son visage de baisers, ses lèvres embrassant vivement les siennes, souriant à ce moment tendre. « Tu me rends dingue bébé… Je t’aime trop. » Souffla-t-il, son coeur battant toujours aussi fort, comme si le trop plein d’amour qu’il recevait l’activait un peu plus, appréciant cet instant privilégié avec sa fiancée. « Sois égoïste autant que tu veux. Toi et moi on passe avant. Mes potes, j’pourrais faire la fête avec eux plus tard. Pour le moment, c’est juste nous deux mon amour. » La rassura-t-il, lui prouvant qu’ils étaient sur la même longueur d’onde, qu’il privilégierait lui aussi leur relation et leurs moments à deux avant de s’intéresser aux autres. Il s’affaira à préparer son sac pour pouvoir s’envoler dans quelques heures, s’amusant avec son amour restée dans le salon. « Tu lis dans mes pensées maintenant…? » Joua-t-il, se mordant la lèvre en imaginant son corps sur le sien, les images brûlantes de leurs corps en transe se faufilant jusque dans son esprit. Il revint dans le salon une fois toutes ses affaires prêtes, s’intéressant à Hank qui allait devoir rester avec son pet sitter. « Parfait alors. On va pas laisser notre bébé sans surveillance, ça serait trop dangereux pour la maison. » Pouffa-t-il, caressant leur chien avant de regarder Aelya, sentant son coeur redoubler de vitesse à ses mots chaleureux, et à sa main qui était venue glisser contre son torse. « J’ai vraiment faim bébé… J’pourrais te croquer toute crue… » Lâcha-t-il, s’approchant de son visage pour mordiller sa lèvre, la tentant doucement avant que le taxi ne les prévienne de son arrivée. Il hocha la tête, prenant leurs bagages pour les déposer dans le coffre, rejoignant la banquette avec Aelya. « Je t’aime aussi mon amour, j’suis trop chanceux de t’avoir. » Répondit-il, souriant tendrement à son baiser sur sa main avant qu’ils n’arrivent à l’aéroport. Ils passèrent sans encombre toutes les étapes jusqu’à la porte d’embarquement, prenant place dans l’avion, l’un à côté de l’autre. « C’est vrai…? Putain j’ai trop hâte. » Lâcha-t-il, comme un gamin excité, tendant la nuque pour embrasser le cou de son amour, s’enivrant de son délicieux parfum. « J’peux essayer de te soutirer plus d’informations avec des bisous dans le cou ? » S’amusa-t-il, se tournant légèrement vers elle pour que sa main puisse glisser sur sa taille, se réfugiant dans le creux de ses reins.

__________________________




i fell in love
with a world
through her eyes
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 9739
points : 381
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : accro à ses délicieux maux qu'elle imprime sur sa peau. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  EmptyJeu 18 Juin 2020 - 13:34

Elle n'avait besoin de rien pour sourire sans artifice, juste de lui dans ses bras, juste de lui dans sa vie qui ne tournait qu'autour de Niels. Jamais elle n'aurait pensé être dotée d'un coeur aussi grand pour y contenir tout l'amour qu'elle ressentait pour lui, tout l'espoir qui n'avait de cesse de se révéler même lorsqu'ils traversaient une nuit terriblement noire. Elle s'épanouissait avec lui même sans son travail, Aelya reconnaissant que la danse lui manquait mais aussi qu'elle était bien plus tranquille maintenant qu'elle savait que Niels n'aurait plus à supporter ses obligations. Elle s'était directement présentée à son fiancé lorsqu'il passa la porte d'entrée de sa voix qui faisait continuellement palpiter son coeur, Aelya plongeant directement dans ses bras pour rassurer son manque qui était toujours inévitable. Elle pouffa tendrement de rire à sa remarque qui laissa place à une avalanche de baisers sur son visage, la brune venant le serrer davantage contre elle pour l'inciter à continuer, animée par cette affection dont elle raffolait.

- Je refuse de vivre sans ton amour mon coeur. T'es essentiel à ma vie,
souffla-t-elle amoureusement, consciente que l'oxygénation de ses cellules n'étaient possibles que lorsqu'il était là, à l'embrasser. On sait toujours se rattraper quand il s'agit de faire la fête bébé. Mais j'ai vraiment besoin qu'on profite à fond toi et moi. Rien que tous les deux. Tu me manques tout le temps, c'est déjà assez difficile comme ça pour pas saisir les chances d'être qu'avec toi, avoua-t-elle tendrement, consciente qu'elle nouait une vraie addiction à sa peau, qu'elle était incapable de faire sans lui, sans eux, elle qui rêvait d'être à l'autre bout de Bowen pour s'échapper de leur quotidien, Aelya le laissant aller faire son sac avant de sourire à sa remarque lorsqu'il revint à elle. J'te connais par coeur bébé. Je sais que tu penses à me faire l'amour quatre-vingt dix pourcent du temps, lança-t-elle, taquine et amusée par leur tendance à toujours se vouloir, même quand la situation ne s'y prêtait pas, sa peau frémissant déjà juste à l'idée de se faire sienne dans les draps. J'ai surtout pas envie de ré-investir dans des travaux à cause de lui, s'amusa-t-elle en roulant des yeux, feignant l'exaspération, s'intéressant à leur chien qui sentait probablement leur départ arrivé, Aelya venant doucement rompre la distance avec Niels pour laisser sa main glisser sur son torse, ses yeux se teintant de séduction. Croque-moi toute la nuit bébé... J'ai hâte d'avoir tes marques partout, murmura-t-elle fiévreusement, son regard s'assombrissant de désir lorsqu'il vint mordiller sa lèvre, tous deux se dirigeant vers le taxi qui les attendait devant leur maison, Aelya laissant Niels poser leurs bagages dans le coffre avant qu'ils ne s'installent sur la banquette arrière. T'es l'amour de ma vie mon bébé qui fait pas son âge, s'amusa-t-elle tendrement, prenant sa main pour l'embrasser, le trajet se terminant rapidement pour qu'ils puissent se rendre à l'aéroport, passant toutes les formalités pour se retrouver dans l'avion, côte-à-côte. J'ai trop hâte de voir ta réaction, s'enjoua-t-elle, aussi excitée que lui, tendant la nuque pour savourer son baiser dans le cou. Ca marchera pas petit bébé vicieux, sourit-elle, amusée par sa manière de vouloir lui soutirer des informations, Aelya se mordant la lèvre en sentant sa main glisser sur sa taille. Tu peux pas attendre comme une personne normale ? Rit-elle, venant à son tour prendre possession de son cou qu'elle mordilla jusqu'à lui laisser une trace. Ca c'est un avant goût de l'une de tes surprises, sourit-elle malicieusement, laissant les heures d'avion passer, Aelya se reposant contre son amour, collée à lui comme à son habitude, son bras enroulé autour du sien, la tête posée sur son épaule.

__________________________


┗ for ever ┛
ஃ kiss me 'til i collapse in your arms, until the world falls apart. we have something special, we bright in the dark. ஃ

s6wm.gif
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9243
points : 340
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/baby aelya ♡ (av, crack, icons) ; gp (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  EmptyJeu 18 Juin 2020 - 22:02


Niels aimait savoir que sa seule présence suffisait à satisfaire l’amour de sa vie, eux qui étaient sur la même longueur d’onde, se contentant grandement de cette vie qui les rendait heureux. Ils vivaient simplement, et pourtant, rien ne les empêchait d’être pleinement comblés, eux qui étaient animés de cette flamme amoureuse lorsqu’ils étaient ensemble, de suffisant de l’amour qu’ils s’insufflaient quotidiennement par le biais de leurs baisers. Parce-qu’Aelya était son tout, son monde, son univers entier, lui qui savait pertinemment qu’elle était la seule femme à pouvoir le rendre heureux, à pouvoir rendre son existence sensée, rien que par les regards qu’elle posait sur lui dès lors qu’il apparaissait dans son champ de vision. « C’était pas prévu de toute façon mon amour... Moi j’suis avec toi pour toujours, on se l’est promis, non ? » Souffla-t-il, la regardant d’un air profondément amoureux, embrassant son visage de manière vive, juste pour qu’elle puisse se sentir aimée. « J’ai besoin d’être avec toi aussi bébé. J’veux que ça, je passerais ma vie à te coller si j’le pouvais... Et si tu savais à quel point ça me rend heureux qu’on s’envole loin d’ici tous les deux... » Avoua-t-il, le regard parsemé d’étoiles, celles qu’Aelya inscrivait dans ses yeux à chaque fois qu’elle lui accordait ces douces attentions. Il était parti préparer son sac pendant que son amour s’occupait du taxi qui les déposerait à l’aéroport, Niels jouant avec les mots pour amuser sa fiancée de l’autre côté du mur. « Quatre-vingt dix pourcents ? T’es une petite joueuse là... » Lâcha-t-il pour jouer avec elle, pour lui faire comprendre que son désir n’avait jamais de fin lorsqu’il s’agissait d’elle. Il l’aimait comme un fou, ne s’imaginant pas se réveiller sans ressentir le besoin de la serrer contre lui. « Ouais nan... on en a assez bavé. » Pouffa-t-il, laissant Aelya se rapprocher de lui, appréciant la caresse qu’elle laissa sur son torse. « Tu veux mes marques partout...? Parce-qu’il faudra pas me le redire deux fois ça bébé... » Murmura-t-il, l’air séducteur avant de prendre les bagages, suivant Aelya jusqu’au taxi dans lequel ils s’engouffrèrent pour atteindre l’aéroport. « C’est vrai ça ? J’serais toujours ton bébé même si je vieillis ? » Demanda-t-il d’un air faussement innocent, prenant la main de son amour pour passer les étapes jusqu’à ce qu’ils ne s’installent dans l’avion. Il tenta de lui soutirer des informations à ses dernières révélations, venant jouer avec le cou de son amour, y déposant un baiser, ses lèvres s’activant contre sa peau. « Mais bébé... » Souffla-t-il, sa main glissant sur sa taille, caressant son flanc. « C’est nul d’attendre. » Se justifia-t-il avec amusement, tentant de l’inciter à lui en dire un peu plus. Il se laissa volontiers attirer contre elle, tendant la nuque pour lui laisser le loisir de grignoter sa peau. « J’suis impatient de voir la suite... » Lâcha-t-il, finissant par se reposer avec Aelya, leurs corps s’enlaçant, Niels se laissant bercer par la chaleur de son corps, les heures s’écoulant jusqu’à ce que le pilote n’annonce leur arrivée à Perth. « Je crois que j’suis censé te suivre maintenant, Madame je-veux-rien-révéler-de-mes-plans. » La taquina-t-il, scellant ses lèvres contre les siennes, eux qui sortirent de l’avion pour récupérer leurs bagages. « C’est quoi la suite bébé ? »

__________________________




i fell in love
with a world
through her eyes
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 9739
points : 381
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : accro à ses délicieux maux qu'elle imprime sur sa peau. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  EmptyVen 19 Juin 2020 - 10:46

Elle aimait ces moments hors du temps, hors du monde, là où ils pouvaient s'aimer sans relâche et sans l'inquiétude qu'on ne les arrache l'un à l'autre. Aelya n'était jamais sûre de rien, mais ce qu'elle savait, c'est qu'elle avait besoin de Niels pour grandir, comme une fleur à qui on avait essayé de couper ses racines, jusqu'à ce qu'elle ne trouve en Niels un endroit chaleureux en son coeur où y habiter pour l'éternité. Elle ne pouvait plus s'imaginer exister sans lui, et si elle avait dépensé beaucoup de ses pourboires pour leur payer ce séjour, c'était uniquement pour lui montrer qu'elle ferait toujours tout pour qu'ils ne se retrouvent, juste pour s'aimer.

- Et je te le promettrai toute ma vie, sourit-elle tendrement, se renvoyant rapidement lui promettre l'éternité à chaque fois qu'elle en avait eu l'occasion, elle qui avait accepté de devenir sa femme jusqu'à la fin, un léger rire s'échappant de ses lèvres alors que son amour monopolisait son visage avec ses lèvres. Je voulais que ça pour nous, pour toi. Qu'on puisse tout oublier ensemble. Ca a pas été simple ces derniers temps et je voulais que tu puisses savoir que je t'aimerais toujours mon amour, avoua-t-elle amoureusement, bercée par la douce lueur qui s'agitait dans ses yeux avant qu'Aelya ne le laisse s'éclipser pour qu'il puisse préparer son sac, en profitant pour appeler un taxi avant de sourire à sa remarque. Cent pour cent c'est moi bébé. Tu peux pas être au-dessus de mon envie, lança-t-elle pour se défendre de manière taquine, connaissant leur tempérament plus que survolté lorsqu'il s'agissait de s'abandonner à la passion qu'ils nourrissaient l'un pour l'autre, Aelya sentant son coeur palpiter rien qu'à l'idée de se réchauffer contre lui.

Elle acquiesça en rigolant légèrement à sa remarque, son regard s’intéressant à Hank qui tournait de manière excitée autour d'eux, sa main venant caresser les courbures du torse de son amour, ses yeux allumés tentant les siens à s'embraser.

- J'veux tes marques partout et surtout... Toute la nuit... C'est possible tu penses ?
Le tenta-t-elle de manière fiévreuse avant de se diriger vers le taxi qui les mena vers l'aéroport, sa main caressant doucement la sienne à l'intérieur de l'habitacle. Evidemment. T'es un gros bébé qui prend toute la place dans le lit, mais t'es mon bébé quand même, s'amusa-t-elle amoureusement, arrivant à l'aéroport qu'ils traversèrent ensemble pour finalement s'installer à leur place dans l'avion, Aelya sentant sa patience défaillir à la sensation de ses douces lèvres dans son cou. Plus t'attends, plus tu seras récompensé de l'attente, j'dis ça, j'dis rien, avança-t-elle malicieusement, savourant l'emprise du bras de son amour autour de son corps alors qu'elle logea ses lèvres dans son cou, amusée par leur manière de s'attirer l'un vers l'autre. T'es pas prêt bébé j'crois... Joua-t-elle contre sa peau pour distiller encore plus d'impatience dans ses veines, Aelya venant se caler contre son amour pour se reposer, préférant ne garder aucune distance entre eux car il lui était insupportable d'être loin de ses bras qui la maintenaient en sécurité, jusqu'à ce qu'ils n'attérrissent à Perth. Exactement, Monsieur je-m-impatiente-alors-que-j'vois-tout-dans-dix-minutes, le taquina-t-elle à son tour, répondant à son baiser vif, tous deux venant récupérer leurs bagages afin de se diriger la sortie. On va encore prendre un taxi bébé, pour rejoindre la berge, et après... On prend un ferry, expliqua-t-elle, un sourire enjoué sur les lèvres.

Elle commanda un taxi de nouveau, celui-ci les amenant jusqu'au port où ils attendirent qu'un ferry n'amarre avant d'embarquer, Aelya gardant la main de Niels fermement attachée à la sienne, jusqu'à ce qu'ils n'arrivent sur l'île, la brune le laissant admirer le merveilleux coucher de Soleil qui mourait à petit feu dans un ciel orangé, surplombant l'océan, la brune l'attirant dans leur tente immense qui donnait sur le sable.

- T'en penses quoi alors ?
Demanda-t-elle, cherchant avec engouement sa réaction.

__________________________


┗ for ever ┛
ஃ kiss me 'til i collapse in your arms, until the world falls apart. we have something special, we bright in the dark. ஃ

s6wm.gif
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9243
points : 340
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/baby aelya ♡ (av, crack, icons) ; gp (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  EmptyVen 19 Juin 2020 - 18:09

Il n’y avait que pour ses beaux yeux qu’il serait prêt à déplacer des montagnes, Niels qui fondait devant le regard de son amour qui lui traduisait tout ce qu’elle éprouvait pour lui, comme un reflet de ses propres sentiments. Il voyait bien qu’elle faisait tout ce qu’elle pouvait pour illuminer son regard, lui qui tombait amoureux d’elle à chaque fois qu’elle ne daignait le regarder. Il se sentait chanceux de l’avoir, d’être celui qu’elle avait choisi pour l’éternité même si leur parcours n’avait pas toujours été tout rose. « J’espère bien. Parce-que j’ai aucun plan sans toi. » Souffla-t-il d’un air attendri en regardant la femme de sa vie, celle qui occupait ses pensées nuit et jour. Il s’était approché d’elle pour l’embrasser, déposant des baisers sur son visage qu’il aimait tant, désirant la voir crouler sous son affection. « Continue de me le montrer bébé... Si tu savais combien je raffole de ton amour mon ange. » Ajouta-t-il, le regard luisant de tout ce qu’il ressentait pour elle, cet amour immortel qui le prenait aux tripes à chaque fois qu’il pensait à elle. Il avait pouffé de rire à leur échange lorsqu’il s’était occupé de préparer ses affaires, ne perdant pas une occasion de s’amuser avec son amour qui était toujours réceptives à ses taquineries. « C’est ce que tu penses... J’ai bien peur de t’apprendre que j’ai dépassé les cents pour cents depuis longtemps bébé. » Lâcha-t-il, eux qui aimaient s’abandonner l’un à l’autre dès qu’ils en avaient l’occasion, sans ne jamais faire patienter leur désir et envies auxquelles ils avaient besoin de répondre. Il la regarda venir vers lui, la dévorant du regard lorsqu’il sentit sa main se balader sur son torse. « C’est même plus que possible bébé... J’vois pas comment je pourrais faire autrement... » Souffla-t-il chaudement, comme une confidence, aimant entretenir cette complicité si belle entre eux. Ils parvinrent jusqu’au taxi, Niels écoutant les propos de son amour qui usait toujours de mots tendres envers lui. « C’est parce-que ton bébé te cherche pendant la nuit. Il peut pas s’endormir s’il te sent pas... » Se justifia-t-il, faisant mine de grimacer avant qu’ils n’arrivent à l’aéroport, passant les douanes pour embarquer dans l’avion. Il s’amusait à vouloir lui soutirer des informations, perdant patience alors qu’elle jouait avec lui, décidant de venir la tenter comme il savait le faire, avec ses lèvres et ses mains qui possédaient son corps. « C’est pas beau le chantage bébé... » Pouffa-t-il pour la taquiner alors qu’il savait qu’il usait de la même stratégie avec elle, se laissant embrasser par son amour avant de la maintenir au chaud contre lui pour ces quelques heures de vol jusqu’à Perth. « J’ai des raisons de m’impatienter je trouve. Rien que toi, regarde comment t’es belle mon amour. » Souffla-t-il, suivant Aelya hors de l’avion, récupérant leurs bagages avant qu’il ne s’intéresse à ses mots suivants. « Un ferry ? Où est-ce que tu m’emmènes encore...? » S’impatienta-t-il, son regard pétillant d’excitation, Niels restant docile, suivant son amour qui s’occupa de les amener jusqu’à la bonne destination. Il avait senti son cœur exploser d’amour en mettant un pied sur cette île paradisiaque, se rendant compte de tout ce que son amour avait fait pour lui, pour ses trente ans, découvrant cette tente au bord de l’eau qui les accueillerait pour la nuit. « T’es pas sérieuse là...? » Dit-il, époustouflé par le paysage, peinant à repasser au regard de son amour tant le sien était accaparé par ce magnifique coucher de soleil. « Bébé... j’ai jamais rien vu d’aussi beau... Je... je sais pas quoi te dire là. C’est le plus bel anniversaire de ma vie mon amour. » Souffla-t-il, sa main dans la sienne tirant sur son bras pour la ramener dans ses bras, les faisant passer autour d’elle pour la réchauffer. « Je t’aime, t’es exceptionnelle mon bébé... Merci mille fois amour, ça me fait trop plaisir. »

__________________________




i fell in love
with a world
through her eyes
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 9739
points : 381
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : accro à ses délicieux maux qu'elle imprime sur sa peau. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  EmptyVen 19 Juin 2020 - 21:09

Elle avait cette impression de se battre tous les jours pour ne pas avoir à l'aimer dans l'ombre de leurs problèmes, Aelya qui portait leur amour haut dans le ciel, dans la seule envie que le monde entier puisse percevoir leur affection, ce lien indestructible. Elle l'avait dans la peau via leur tatouage qu'ils partageaient mutuellement, sur sa main ornée de son amour éternel, et elle le portait sur elle via son parfum qui ne la quittait presque jamais. Elle avait besoin de tout ça, au risque de se perdre, Niels l'ayant aidé à se retrouver dans les ténèbres.

- C'est égoïste, mais je préfère qu'on ait des plans à deux, avoua-t-elle, consciente qu'elle aussi ne pouvait s'en sortir qu'avec Niels, le moindre de ses projets l'incluant tout le temps, Aelya sombrant d'amour pour ses baisers qui s'échouaient sur son visage. Je veux jamais que personne te donne autant d'amour que moi. Je serais trop jalouse sinon, sourit-elle, joueuse, la tendresse brillant dans son regard, Aelya le laissant préparer ses affaires, s'amusant de leurs taquineries sur leur désir impérissable. Je demande à ce que tu me le prouves, j'ai un doute, m'en veux pas, le taquina-t-elle, cherchant à l'attirer davantage contre elle, Aelya qui l'aurait déshabillé sur place si leur voyage ne les appelait pas. Faut quand même que tu puisses me donner ton avis sur tous les beaux sous-vêtements que j'ai ramené... Donc ouais, tu peux pas faire autrement, sourit-elle malicieusement, sa main glissant avec sensualité sur son torse, tous deux s'installant dans le taxi qui roulait jusqu'à l'aéroport. Ça va, je lui pardonne, je partage la même addiction. T'es vraiment trop irrésistible, lâcha-t-elle, amusée, feignant un air faussement agacé, Aelya marchant en compagnie de Niels au travers de l'aéroport pour finalement atteindre leur avion pour Perth, la brune souriant devant les tentatives de Niels qui visaient à chercher des indices sur leur séjour, sa peau s'animant à la chaleur de son contact rapproché. C'est pas beau de juger bébé ! Surtout quand on est maître en chantage, lança-t-elle, taquine, ses lèvres venant accaparer son cou avant de se blottir tendrement dans ses bras pour se reposer, jusqu'à leur atterrissage. T'as toujours les mots qu'il faut pour me faire sourire toi. Je veux que tu vois que moi. Surtout en ce moment, ajouta-t-elle amoureusement, son cœur palpitant pour son fiancé qu'elle attira jusqu'à l'extérieur, après avoir récupéré leurs bagages. Au paradis, j'espère. On va découvrir mes choix ensemble, sourit-elle, enjouée, s'occupant de leurs trajets qui les rapprochaient de l'île qu'elle avait rêvé pour eux deux.

Arrivés sur l'île, elle ouvrit leur immense tente qui était aussi haute et grande qu'une chambre d'hôtel, Aelya récupérant la clef en passant par la réception du complexe, son sourire s'agrandissant en voyant celui de Niels s'illuminer. Son regard brillait également, elle qui admirait la vue à travers les parois de la tente qui était transparente, donnant cette impression d'être complètement seuls sur ce pans de plage.

- T'as vu c'est original où on va vivre. Comme nous. Ça m'a tout de suite plût le concept, avoua-t-elle, Aelya ayant désiré allier la simplicité et le côté sauvage présent sur ce lieux, persuadée que cela les représentait à merveille. C'est le meilleur anniversaire pour toi avant l'année prochaine mon cœur. Je veux que te gâter encore plus. Toujours plus, admit-elle, rayonnant de bonheur sous les mots de son amour, sa main venant tirer la fermeture de la tente pour laisser la brise océanique entrer dans leur tente, Aelya venant juste après prendre la main de son amour pour se réfugier dans ses bras dans une étreinte amoureuse. Mais de rien mon amour. Tu mérites même plus que ça. Je t'aime à la folie, souffla-t-elle, ses bras se resserrant autour de lui avant qu'elle ne vienne chercher ses lèvres dans un tendre baiser. Suis-moi... L'invita-t-elle avec un sourire joueur, sa main tirant la sienne hors de la tente pour aller dans le sable, Aelya descendant plus bas sur la plage pour découvrir avec Niels une nappe posée à même le sable, des pétales de roses partout sur le tissu, et au milieu, des cloches qui renfermaient sushis et des mini pizzas. On va manger ici ce soir. J'espère que t'aimes la déco. J'ai tout fait à distance, s'amusa-t-elle. Regarde ce qu'on va manger. Tu vas reconnaître mon style amour, rit-elle tendrement.

__________________________


┗ for ever ┛
ஃ kiss me 'til i collapse in your arms, until the world falls apart. we have something special, we bright in the dark. ஃ

s6wm.gif
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9243
points : 340
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/baby aelya ♡ (av, crack, icons) ; gp (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  EmptySam 20 Juin 2020 - 1:37

Niels savait qu’il pourrait vivre une vie entière dans ses bras, lui qui pensait au goût qu’aurait l’éternité avec son amour. Il avait envie d’apprendre encore à ses côtés, de découvrir le monde avec sa main fermement accrochée à la sienne. Il vivait pour elle, pour voir son regard s’émerveiller, désirent voir les mêmes étoiles briller dans ses yeux, celles qui habillaient son regard depuis deux ans. Parce-que rien ne le rendait plus heureux que de savoir Aelya épanouie, et que quelque part, sa présence y contribuait. Il avait souri à ses mots qui auraient pu sonner possessifs aux oreilles des autres, mais qui le faisaient encore plus tomber amoureux d’elle, parce-qu’ils possédaient cette même envie de profiter ensemble, sûrement parce-qu’ils craignaient d’être arrachés l’un à l’autre. « C’est pas égoïste mon bébé... Et même si ça l’était, on s’en fout, moi ça me fait craquer... » Souffla-t-il, s’approchant d’elle, de son visage qu’il caressait avec ses lèvres, le parsemant de doux baisers. « Ça m’importe pas ce que font les autres. Moi j’vois que toi mon amour, toi, toi et encore que toi. » Joua-t-il, déposant un baiser sur le bout de son nez, partant quelques minutes plus tard dans la chambre pour préparer son sac d’affaires pour les quelques jours à Perth. « Réserve moi un créneau pour qu’on mette cette histoire au clair alors. » S’amusa-t-il, revenant vers elle avec cet air malicieux et intéressé, sentant son sang se réchauffer à ses remarques qui ne laissaient en aucun place au doute sur ce qu’ils comptaient faire une fois qu’ils auraient rejoint leur destination. « C’est vrai ça. J’aime bien donner mon avis en plus... J’suis un super critique moi. Surtout dans ce domaine. » La chercha-t-il, se délectant de la caresse de sa main sur son torse, Niels ayant déjà en tête leur programme animé de chaleur et de passion, eux qui désiraient s’aimer partout et en tout temps. Dans le taxi pour rejoindre l’aéroport, il s’amusa de leur complicité, Niels qui tente de se justifier simplement pour attirer son amour au plus près de lui. « Tu m’aimes quand même bébé ? » Souffla-t-il de manière faussement innocente, prenant place avec Aelya dans l’avion, la tentant comme il savait le faire, par le biais de ses lèvres et de ses caresses avant qu’elle ne prenne sa revanche, provoquant son rire. « J’suis moins fourbe que toi mon amour... » Se justifia-t-il, restant auprès de sa fiancée, ses bras l’encerclant pour qu’elle puisse se sentir protégée. Il la flatta amoureusement, son cœur battant la chamade à sa révélation, prenant conscience qu’elle avait voulu viser la perfection pour lui, pour lui faire plaisir. « C’est bizarre bébé... je connais qu’un seul paradis moi... il est déjà devant mes yeux en plus. » S’amusa-t-il, lui qui aimait la charmer, trouvant son regard complice avant de la suivre vers l’extérieur, laissant Aelya prendre les choses en main pour l’emmener avec elle jusqu’à cette île presque déserte, au paysage idyllique, Niels en croyant à peine ses yeux. « Putain ouais c’est incroyable ! » Lâcha-t-il, enjoué, découvrant leur refuge pour les jours à venir, ébahi devant son originalité, sa beauté et sa simplicité. « Bébé... t’es trop parfaite, tu vas me faire complexer. Et tu me mets la pression aussi. » Pouffa-t-il, prenant sa main pour l’attirer dans ses bras, désirant lui montrer combien il était reconnaissant et heureux de cette surprise qui lui faisait extrêmement plaisir. « Je t’aime mon bébé. » Répondit-il après avoir prolongé son baiser, le regard ému, hochant la tête en suivant Aelya vers l’extérieur à sa demande, sa main toujours liée à la sienne. Ils s’engouffrèrent près du bord de l’eau, Niels découvrant cette énième surprise, son amour ayant tout préparé pour qu’ils puissent partager un dîner romantique devant le coucher du soleil. « J’ai même plus les mots là... J’suis scotché. C’est trop bébé, c’est trop beau. » Souffla-t-il, imaginant le travail colossal d’Aelya qui avait dû s’occuper de tout réserver et de spécifier à la lettre ce qu’elle souhaitait. Son sourire s’étire davantage aux mots de son amour qui le tentaient à découvrir leur repas, sa main venant soulever les cloches pour y découvrir les sushis et les mini pizzas. « L’orgasme culinaire. » Lâcha-t-il, avant de rire, Niels se redressant pour emprisonner les lèvres d’Aelya, reconnaissant de tout ce qu’elle avait préparé pour lui. « Merci mon cœur, t’es parfaite. Tout est trop parfait, j’suis le plus heureux. » Murmura-t-il contre sa bouche, l’embrassant de nouveau, sa main piochant une mini pizza pour l’avancer vers les lèvres de son amour. « A toi l’honneur petit cœur, tu la mérites bien là. »

__________________________




i fell in love
with a world
through her eyes
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 9739
points : 381
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : accro à ses délicieux maux qu'elle imprime sur sa peau. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  EmptySam 20 Juin 2020 - 19:05

Elle se fichait de tout, le monde pouvait bien même exploser que si Niels restait au travers des débris, elle serait sauve elle aussi, son coeur ne palpitant qu'aux douces vibrations du sien. Tout devenait possible dans son regard, lui qui avait débarqué dans son chaos sans crier gare, y apportant sa touche qui mêlait douceur et passion, Aelya sombrant dans l'addiction de ses délicieux mots où rayonnait son seul espoir qui soignait ses maux.

- Je m'en fou de ce que pensent les autres... J'veux juste te voir craquer un peu plus. Alors il se pourrait bien que je devienne un peu trop égoïste encore,
s'amusa-t-elle malicieusement, consciente qu'elle avait développé une certaine possessivité avec son amour de toujours, elle qui n'avait aucunement envie de le partager. Continue de me voir partout amour, j'adore te hanter... Sourit-elle amoureusement, Aelya qui avait l'image du beau visage de Niels qui valsait tendrement dans son esprit toute la journée, toute la nuit, pour l'éternité, ses traits se teintant d'amusement au baiser de son amour. J'ai d'la place pour ce soir si t'as un peu de temps devant toi, avança-t-elle de manière joueuse, Aelya qui avait cette envie dévorante de ne faire qu'un avec son fiancé, eux qui se perdraient dans la beauté de leur alliance au milieu de l'île qui témoignerait de leur amour incandescent. C'est vrai. J'te fais entièrement confiance dans ce domaine de critique. Analyse-moi sous tous mes aspects ce soir, le tenta-t-elle, se mordant discrètement la lèvre alors que sa main glissait sur son torse, Aelya entraînant son amour dans le taxi pour rejoindre leur avion, les yeux brillant d'envie à la simple idée de pouvoir profiter de Niels sans compter pendant quelques jours. Beaucoup trop ! Ca me soûle parce que j'peux rien te refuser, j'perds en crédibilité à chaque fois, soupira-t-elle, feignant la déception avant de rire, sachant pertinemment que Niels était son unique corde sensible, Aelya tendant son cou lorsqu'ils rejoignirent l'avion, amusée par ses tentatives qui visait à avoir toujours plus d'informations. T'as raison, tu devrais me craindre du coup, lâcha-t-elle, joueuse, ses dents mordillant légèrement son cou à son tour de manière taquine, son corps se collant contre le sien, dans ses bras qui lui permettaient de se sentir en sécurité, aimée, l'amenant doucement à se reposer jusqu'à leur arrivée. Han mon amour... Souffla-t-elle, touchée par ses mots. T'es sure que j'suis pas un petit Enfer, des fois ? S'amusa-t-elle, entraînant finalement Niels dans les trajets qui les menèrent jusqu'à cette île, perdue au milieu de nulle part avec pour seul bruit, les vagues océaniques qui s'échouaient sur le sable, et eux au centre d'un monde qui les invitait à se retrouver dans leur intimité. Pourquoi j'te mets la pression bébé ? J'te demande rien moi, tu l'sais bien. J'veux juste toi, toi, et encore toi, admit-elle tendrement, n'ayant aucune envie que son fiancé doute de ses capacités à la rendre heureuse, elle qui nageait dans le bonheur le plus pur, son corps venant se réchauffer contre le sien, ses bras se déroulant autour de lui pour le garder contre son coeur qui battait pour lui. Je t'aime aussi mon amour, murmura-t-elle entre deux baisers amoureux, inspirant son doux parfum qui la ramenait toujours à l'essentiel, à leur relation qui se dressait devant tout le monde.

Elle l'attira à l'extérieur, ses jambes foulant le sable avec son amour jusqu'à percevoir le pic-nique qui avait été aménagé pour eux, devant l'eau turquoise qui s'agitait sous la légère brise.

- Y'a rien de trop beau bébé pour toi. J'veux te combler. Tout ça là, c'est juste toi qui m'y a inspiré
, avoua-t-elle amoureusement, son regard valsant entre le magnifique paysage et les traits de son amour qui la bouleversait d'affection, Aelya le tentant à regarder leur repas de ce soir, persuadée qu'il allait aimer. C'est une valeur sûre pour nous, hein bébé ? Rit-elle, attrapant son baiser en plein vol, sa main se posant tendrement sur sa joue. C'est tout ce que je voulais entendre mon coeur. J'avais juste envie de te voir sourire, lâcha-t-elle, le regard émerveillé par sa beauté, ses lèvres taquinant doucement les siennes avant de le voir ramener une mini pizza contre ses lèvres. J'vais surtout la tester pour être sûre qu'on t'empoisonneras pas, s'amusa-t-elle avant de croquer dedans. Putain bébé. Si c'est du poison, c'est trop bon en tout cas ! Lança-t-elle, prenant place sur la nappe en y invitant son amour, Aelya prenant la bouteille de Champagne posée dans un coin pour la tendre à Niels afin qu'il ne l'ouvre pour les servir. A toi l'honneur cette fois bébé. T'as vu ça rigole plus. J'ai vraiment fait un truc mi-chic mi-simple, pouffa-t-elle. Qu'est-ce que je ferais pas pour toi j'te jure, avança-t-elle, taquine, elle qui savait que son amour était infini.

__________________________


┗ for ever ┛
ஃ kiss me 'til i collapse in your arms, until the world falls apart. we have something special, we bright in the dark. ஃ

s6wm.gif
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9243
points : 340
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/baby aelya ♡ (av, crack, icons) ; gp (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  EmptyDim 21 Juin 2020 - 1:39

Leurs coeurs étaient liés à jamais, Niels qui savait qu’il n’aurait jamais ce même coup de foudre pour une autre femme, convaincu qu’elle serait le seul et grand amour de sa vie, lui qui ne vivait et ne jurait que par elle. Elle était devenue essentielle à sa vie, Niels perdant pieds dés qu’elle n’était plus là, dés que leurs chemins se séparaient. Comme si tout à coup, l’air devenait moins respirable, lui qui avait l’impression d’étouffer dans un monde où il se sentait étranger. Parce-que la vie avec Aelya valait tout l’or du monde et bien plus, trop inestimable à ses yeux pour pouvoir être remplacée. « Sois le mon amour… Ça me gênerait pas. J’aime trop savoir qu’on est rien que tous les deux. » Souffla-t-il, lui qui ne refuserait jamais de passer du temps avec son amour, ayant également besoin de s’isoler avec elle dés qu’il le pouvait, comme si leurs âmes se reposaient dés lors qu’elles se retrouvaient ensemble. Il avait souri à ses mots doux, se rapprochant de son amour pour lui voler un baiser, son regard s’embrasant à l’idée de savoir qu’ils se succomberaient ce soir. « Faut que j’regarde mais j’crois que j’pourrais me libérer moi aussi… » Joua-t-il avec son amour, amusé par la façon dont ils se tournaient autour, comme s’ils avaient besoin de programmer leurs moments d’amour alors qu’ils étaient les premiers à se sauter dessus dés lors qu’ils le pouvaient. « C’est prévu mon amour… J’vais pas en louper une miette. » Promit-il avec cet air malicieux, fondant déjà devant le regard qu’elle posait sur lui, sur cette lèvre qu’elle mordillait discrètement et sa main qui était venue caresser son torse. Ils arrivèrent jusqu’à l’avion après avoir fait le nécessaire pour y accéder, Niels ressentant l’excitation de ce séjour qui l’intriguait, conscient qu’Aelya lui avait concocté quelques jours de rêve. « T’as pas besoin d’être crédible devant moi bébé… T’as juste besoin de faire des bisous à ton futur mari qui t’aime beaucoup trop. » S’amusa-t-il, enfonçant le couteau dans la plaie pour la taquiner, déposant des baisers dans son cou, pouffant de rire à sa réaction et à son comportement qui visait à refaire pencher la balance vers elle. « Je sais bien… » S’amusa-t-il, lui lançant un regard faussement suspicieux, faisant mine de se sentir menacé avant de la laisser se coller à lui, Niels enlaçant son corps pour qu’elle puisse se sentir le plus en sécurité possible, les heures défilant jusqu’à leur arrivée à Perth. « T’es le plus paradisiaque des petits Enfers alors… » Souffla-t-il, jouant avec les mots avant de suivre Aelya qui l’emmenait jusqu’à cette destination qu’il finit enfin par découvrir, ses yeux se délectant de ce paysage idyllique, de ce calme qui les aidait à imaginer la soirée qui se profilait pour eux, de ce cadre de carte postale qui lui donnait des frissons. « Je sais amour… Mais si on se fait des surprises, c’est parce-qu’on s’aime et qu’on veut se voir heureux. Moi j’veux que tu sois la plus heureuse du monde mon bébé… Tu le mérites tellement. » Murmura-t-il, touché par tout ce qu’elle lui avait préparé, conscient du temps que ça avait dû lui demander, Niels attirant sa fiancée dans ses bras, la remerciant chaleureusement de cette surprise qui était la plus belle du monde à ses yeux. « T’es trop parfaite mon coeur… » Ajouta-t-il, replongeant sur ses lèvres instinctivement, lui montrant qu’il était ému, touché, elle qui prenait soin de son coeur comme du plus beau trésor du monde. Il finit par suivre son amour jusqu’à cette nappe posée à même le sable, découvrant le repas qu’elle avait choisi de lui offrir devant le coucher de soleil. « Tu me connais par coeur. » S’amusa-t-il en soulevant les cloches pour découvrir leur nourriture pour la soirée, déposant un second baiser sur ses lèvres. « Je t’aime je t’aime je t’aime mon amour… » Répondit-il, tendant une pizza jusqu’à ses lèvres, riant à ses mots. « Ça a l’air en tout cas ! » Ajouta-t-il, croquant à son tour dans le morceau qu’il avait tendu à son amour, poussant un soupir de plaisir. « Putain ouais… Mieux que n’importe quel restau gastronomique ! » S’exclama-t-il avec amusement, s’avançant sur la nappe pour s’y asseoir avec Aelya, souriant en la voyant sortir le champagne, Niels s’occupant de les servir. « Ça rigole vraiment pas, non. T’as mis les petits plats dans les grands, si tu savais à quel point j’trouve ça parfait. » S’extasia-t-il, le regard subjugué, tendant la coupe de champagne à Aelya. « Je sais j’suis le plus chanceux. Ma femme a aucun défaut… » La complimenta-t-il avec ce sourire amoureux, venant tendre sa coupe vers celle d’Aelya. « A la nôtre mon amour, à cette soirée de rêve que tu me fais passer et à tous les autres anniversaires que je passerai avec toi. Je t’aime. » Trinqua-t-il, des étoiles plein les yeux.

__________________________




i fell in love
with a world
through her eyes
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 9739
points : 381
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : accro à ses délicieux maux qu'elle imprime sur sa peau. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  EmptyDim 21 Juin 2020 - 15:28

Elle se noyait sans lui. Comme si elle ne touchait plus pieds dans une marée qui cherchait à l'engloutir, elle et son espoir que seul Niels lui avait inspiré depuis le début. Elle avait vu la lumière à travers son regard, et il avait changé sa vie pour le meilleure, elle qui désirait regarder traverser l'éternité dans ses iris, cet univers qui semblait les lier dans leur promesse infinie. Elle sourit amoureusement à sa remarque, consciente qu'ils partageaient les mêmes points de vue, eux qui avaient toujours besoin d'être ensemble, de se toucher, de s'apprivoiser encore et encore sans jamais se lasser. Son regard s'égaya de malice à sa réponse, Aelya laissant traîner son regard avide sur ses courbes masculines qu'elle voulait dévorer toute la nuit.

- Coupe ton portable pour quelques jours là. Parce que je connais quelqu'un qui va te sauter dessus à chaque fois que tu lui accorderas moins d'attention, joua-t-elle de manière charmeuse, sachant pertinemment qu'elle n'avait jamais besoin de moments propices pour laisser éclore son désir entre ses bras. Je veux que t'en profites bien comme il faut bébé. Mon strip-tease est que pour toi maintenant, répondit-elle en souriant, presque soulagée de pouvoir enfin dire que la vision de son corps lui appartenait définitivement suite à sa démission, son regard et sa main qui glissait sur son torse évoquant silencieusement toute la passion qui valsait dans son corps. Mon futur mari a vraiment toujours ce qu'il veut, c'est insupportable, s'amusa-t-elle lorsqu'ils furent installés dans l'avion.

Elle laissa son amour taquiner son cou de ses baisers qui la revigoraient, souriant devant leur jeu qui visait à se rapprocher davantage, dans le creux de cette complicité qui les imprégnait de confiance. Aelya glissa doucement dans le sommeil, contre son amour qui l'apaisait de par sa chaleur enivrante, respirant son parfum dans lequel y régnait son paradis.

- Toi, t'es l'ange le plus démoniaque que je connaisse. On se complète comme ça, sourit-elle, amusée, embarquant son amour sur le chemin qui les amena vers leur refuge pour ces quelques jours, au beau milieu de nulle part, satisfaite de constater que tout était comme elle l'avait imaginé pour l'homme de sa vie alors que leurs regards se perdaient dans le cadre idyllique. J'ai juste besoin de te mériter toi pour être heureuse. Rien de plus mon cœur. Doute jamais du bonheur que tu m'apportes tous les jours. J'ai jamais souris autant que depuis que je te connais, avoua-t-elle amoureusement, touchée par ses mots, par ses réactions qui stabilisaient sa sérénité alors qu'elle ouvrit ses bras pour se confiner dans son étreinte, celle qu'elle ne lâcherait pour rien au monde. J'ai aussi fait tout ça pour rattraper toutes les fois où j'le suis pas, rit-elle légèrement, sachant qu'elle n'était pas toujours facile à vivre, ses lèvres venant répondre aux siennes dans un baiser profondément amoureux, elle qui laissait sa douceur l'envelopper pour qu'il n'arrête jamais de se sentir aimé.

Elle l'attira jusqu'à la nappe posée sur le sable, souriant en découvrant que ses souhaits avaient été respectés pour son amour. Eux qui allaient profiter du repas devant le coucher de Soleil qui semblait se fondre dans l'océan.

- Ça fait quand même deux ans que je te travaille amour, sourit-elle, taquine, attrapant ses baisers en plein vol, le cœur palpitant sous l'effet de ses mots doux. Je t'aime à vie, ça changera jamais, avança-t-elle, croquant dans le bout de pizza avec amusement avant de regarder Niels en faire de même, le regard captivé par sa réaction qui la fit rire. De toute façon la pizza c'est la vie bébé. J'aurais jamais pu être avec toi si t'étais pas fan, s'amusa-t-elle avant de se placer sur la nappe, tendant à Niels la bouteille de Champagne qu'elle avait payé pour l'occasion. J'avais peur que ça fasse un peu trop. Mais j'avais vraiment envie de t'offrir quelque chose d'unique amour, dit-elle, ravie de le voir s'extasier devant sa surprise, sa main récupérant la coupe. Si... Elle en a pleins. Mais t'es juste trop amoureux pour le voir, le taquina-t-elle amoureusement, son regard brillant dans le sien à ses paroles. À nous mon amour. Et à toutes les autres surprises que je t'ai réservé. Je t'aime, sourit-elle, trinquant avec son amour avant de boire la liqueur. Demain on va passer la soirée à Perth mon bébé. J'ai peut être eu des places pour ton groupe préféré... Lâcha-t-elle, l'air de rien, piochant un sushi en gardant cet air faussement innocent. Je veux aussi passer mon anniversaire rien qu'avec toi, avoua-t-elle après avoir mangé, sa main venant caresser sa joue. Ça te dit un bain de minuit ? Proposa-t-elle, amusée.

__________________________


┗ for ever ┛
ஃ kiss me 'til i collapse in your arms, until the world falls apart. we have something special, we bright in the dark. ஃ

s6wm.gif
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: see something else :: en australie-
Sauter vers: