AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -17%
Disque SSD Interne – 860 QVO – 1To ...
Voir le deal
99.66 €
Le Deal du moment : -55%
Remise de 50% sur le tractopelle de chantier à ...
Voir le deal
10 €

Partagez
 

 we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9243
points : 340
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/baby aelya ♡ (av, crack, icons) ; gp (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  - Page 2 EmptyLun 22 Juin 2020 - 1:40


Il passerait sa vie à ses côtés, à l’aimer comme un dingue, et c’était seulement la seule chose dont il était persuadé. Parce-qu’Aelya était son âme-sœur, elle qui le complétait à merveille, Niels qui n’avait jamais rencontré quelqu’un d’aussi similaire que lui avant qu’elle ne vienne débarquer dans sa vie. Il était incapable d’imaginer un avenir autrement qu’avec elle, qu’avec sa main qu’il ne lâcherait jamais. Il désirait tout vivre à ses côtés, ayant même l’envie de devenir le père de son enfant, eux qui avaient ce besoin grandissant de fonder une famille, celle qu’ils n’avaient jamais eu la chance d’avoir. Il s’était amusé de leur petit jeu de séduction, eux qui continuaient de se draguer comme un jeune couple, comme deux adolescents qui tombaient amoureux l’un de l’autre. « Ça me donne peut-être des idées... J’peux être vicieux, faut faire gaffe. » La taquina-t-il, laissant entendre qu’il pourrait faire exprès de passer du temps sur son portable pour que son amour ne vienne lui sauter dessus. « C’est moi ton seul et unique client maintenant... Ça tombe bien puisque j’vais aussi devenir ton mari. Pour de vrai mon bébé... » Souffla-t-il, à la fois soulagé et inquiet par cette décision qu’avait prise son amour, parce-qu’il désirait qu’elle puisse poursuivre ses rêves, qu’elle continue de se passionner dans son métier. Il l’avait laissé s’approcher, envouté par son regard, par sa caresse, lui qui aurait aimé la voir continuer, à deux doigts de lui sauter dessus. « Tu trouves ? Pas moi, c’est bizarre ça... » Joua-t-il, la taquinant avec amusement alors qu’ils s’étaient installés dans l’avion. Il savait qu’il était sa corde sensible comme elle était la sienne, peinant terriblement à refuser quelque chose à ces beaux yeux qui représentaient son monde entier. Il la taquina encore quelques instants avec ses lèvres avant de fermer les paupières, se reposant contre le corps de son amour qui lui tenait chaud, eux qui avaient toujours cette habitude d’être collés l’un à l’autre pour s’endormir. « On est le duo gagnant. J’aurais pas eu une meilleure partenaire que toi. » Souffla-t-il, toujours ébahi par cette complicité et cette complémentarité qui définissaient leur relation. Il se laissa entraîner par l’amour de sa vie sur ce lieu magique, aux paysages à peine croyables tant ils étaient dignes d’une carte postale, Niels comprenant qu’Aelya avait tout mis en œuvre pour lui préparer un séjour unique et idyllique. « Ton sourire c’est mon plus beau cadeau. C’est toi mon bonheur mon amour, t’es incroyable toi. Je t’aime tellement... Viens là toi. » Ajouta-t-il, tendant la main pour rapprocher le corps de son amour contre le sien, là où il désirait la protéger, tout contre son cœur qui battait pour elle. « Tu dis n’importe quoi. T’es tellement parfaite toi que tu files des complexes au monde entier. » Pouffa-t-il, attrapant son visage pour déposer ses lèvres contre les siennes, ses bras resserrant leur emprise autour de son corps avant qu’elle ne le guide jusqu’à ce pique-nique de rêve qu’elle lui avait préparé, donnant directement vue sur le coucher du soleil. « C’est pas faux. D’ailleurs... t’en as pas marre à force ? » S’amusa-t-il, conscient qu’ils étaient tous les deux sur la même longueur d’onde, impatients d’écrire la suite ensemble. Il l’incita à goûter la pizza, en faisant de même après elle, s’amusant à ses mots. « Ça c’est un critère rédhibitoire, je comprends. Ça casse des idylles la pizza. » Dit-il, d’un air faussement convaincu, Niels se sentant au paradis au milieu de tout ce que son amour avait prévu pour leur soirée. « C’est juste parfait mon petit amour. T’es trop géniale, j’vais m’en souvenir toute ma vie. » Souffla-t-il, réellement heureux de partager ce moment en compagnie de celle pour qui il donnerait sa vie, sa future femme, la seule avec qui il comptait avoir des enfants. « Je suis même complètement fou d’elle. Tu crois que c’est grave ? » Lâcha-t-il, faisant mine d’être concerné par l’amour qu’il lui portait, trinquant avec son amour dans la bonne humeur, relevant les yeux immédiatement lorsqu’elle évoqua à demi-mots le concert de son groupe préféré, Niels s’étalant de tout son long sur le sable, posant sa main sur sa poitrine. « Ça y est. Tu m’as tué. » Lâcha-t-il, finissant par rire, se redressant avant de la regarder. « T’es vraiment sérieuse bébé...? T’as réussi à avoir des places ?! C’est du délire... » Ajouta-t-il, peinant à réaliser tout ce qu’avait fait Aelya pour lui. « On le passera tous les deux si t’en as envie mon amour. Je vais te traiter comme une princesse. » Souffla-t-il amoureusement, piochant à son tour un sushi, terminant tranquillement de manger avant que son amour ne lui propose un bain de minuit. « Si moi j’suis pas partant pour ce genre de chose, c’est que la terre tourne pas rond. » Joua-t-il, s’approchant de son amour sur la nappe, se postant sur ses genoux alors qu’elle était assise, ses mains venant lui enlever son t-shirt pour dévoiler son soutien-gorge. « C’est bien mieux comme ça... » Souffla-t-il, son regard plongeant dans son décolleté alors qu’il s’affaira à déboutonner son jean, Niels l’aidant à le faire glisser contre ses cuisses. « J’ai chaud... tu m’aides à tout enlever ? »

__________________________




i fell in love
with a world
through her eyes
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 9739
points : 381
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : accro à ses délicieux maux qu'elle imprime sur sa peau. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  - Page 2 EmptyLun 22 Juin 2020 - 14:27

Elle avait besoin de se complaire dans la profondeur de leur relation, d'apprivoiser encore et encore toute cette chaleur qui la survoltait, qui la remplissait à l'intérieur là où la vie elle-même avait choisi de déserter. Elle lui donnerait tout, jusqu'à la moindre parcelle de son âme qui tombait en morceaux sans Niels.

- J'le sais bien ça. T'as trouvé une adversaire de taille, j'peux être très vicieuse moi aussi,
s'amusa-t-elle malicieusement, consciente qu'elle bafouerait n'importe quel règle ou principe pour simplement se retrouver dans les bras de son amour de toujours. T'as jamais été mon client amour. Par contre t'as toujours été mon spectateur préféré. Et me dire que tu vas devenir mon mari bientôt me rend vraiment trop heureuse... J'rêve de t'appartenir depuis le début mon coeur, avoua-t-elle, le regard amoureux traduisant l'étendue de sa tendresse qui se révélait pour lui, Aelya qui ne regrettait aucun de ses choix qui visait uniquement à se rapprocher davantage de son amour qui la rendait en vie, son coeur se bousculant dans sa poitrine au simple contact de ses doigts sur son corps. T'es vraiment le pire, mais je t'aimerais pas autant si tu l'étais pas, le taquina-t-elle en roulant des yeux, feignant l'agacement avant de sourire, Aelya s'installant dans l'avion avec son amour, égayée par ce séjour qui était plein de promesses, laissant son fiancé la pousser à bout via ses baisers avant de se blottir au plus près de ses bras pour se reposer, consciente que la nuit serait longue, elle qui avait hâte de s'épuiser dans la merveille de leur amour, ce brasier qui ne s'éteindrait jamais. J'aurais jamais laissé ça arriver bébé. Toi et moi c'est pour la vie, admit-elle fièrement, convaincue que la première personne qui s'immiscerait entre eux passerait sans doute un sale quart d'heure, parce qu'Aelya devenait dingue rien qu'à l'idée d'imaginer quelqu'un accaparer un peu trop souvent son amour qui était l'élu de son coeur, lui qui était même plus magnifique que le paysage idyllique qui se présentait à eux. J'veux continuer à te faire du bien, à te garder pour moi. T'es l'amour de ma vie mon coeur. Le seul. Je t'aime, répondit-elle amoureusement, sa main se laissant attirer par la sienne pour que son corps ne vienne se réfugier dans son étau chaleureux et apaisant, Niels qui était le seul à la sécuriser de cette manière, le seul à la faire rêver, à la tirer hors de ses ténèbres. T'as rien à m'envier bébé. C'est toi qui me fait vivre. C'est toi qui tient les ficelles de tout ce que je suis, répondit-elle en souriant tendrement, son étreinte se resserrant dans ses mots sincères avant qu'elle n'embrasse Niels pour finalement l'attirer dehors, devant ce repas conçu spécialement pour leur retrouvaille intime, Aelya pouffant de rire à la remarque de son amour. J'ai signé pour ça j'crois... Soupira-t-elle, amusée, feignant la déception, son regard valsant entre le paysage orangé et le visage de Niels, ses lèvres se laissant attirer vers la mini pizza qu'elle goûta, regardant son fiancé en faire de même avec amusement. Heureusement qu'on aime tous les deux la pizza alors ! T'imagines, un mariage gâché à cause de ça ? Ce serait vraiment trop triste, rit-elle, s'imprégnant de leur magnifique complicité qui s'amplifiait avec le temps, le bonheur d'Aelya se lisait sur ses traits étirés dans un sourire à la remarque de Niels, elle qui avait besoin d'incruster toutes les étoiles de ce ciel illuminé dans son regard. Est-ce que c'est grave si j'te dis que je préfère que t'ailles jamais mieux de toute manière sur ce plan ? Lança-t-elle malicieusement, trinquant avec Niels après des mots d'amour échangés, Aelya pouffant de rire en voyant la réaction théâtrale de son fiancé lorsqu'elle vint admettre qu'ils iraient voir en concert son groupe préféré. Évidemment que j'ai réussi bébé. J'ai vraiment galéré, c'était toute une histoire mais j'ai réussi. J'savais que t'attendais que ça, sourit-elle, satisfaite de combler son amour encore une fois, Aelya n'étant vouée qu'à ça, qu'à lui. J'en ai pas envie. J'en ai besoin bébé. T'es un vrai amour mais tant que t'es là, qu'on est ensemble, je peux me contenter de tout, avoua-t-elle tendrement, mangeant quelques mignardises avec son amour. Hé, t'as trente ans, t'aurais pu faire une crise aussi, on sait jamais, le taquina-t-elle, le voyant s'approcher d'elle pour commencer à la déshabiller, son sourire joueur éclatant sur ses lèvres. J'espère que t'aimes ce que tu vois... Lâcha-t-elle, ses sous-vêtements se dévoilant sous ses mains, Aelya captant son regard envieux sur ses courbes qui se réchauffaient à son contact. Faut pas me le demander deux fois... Souffla-t-elle en se mordant la lèvre, Aelya venant se positionner sur ses genoux à son tour pour tirer sur son haut, son regard détaillant les contours de son torse avec envie, avant que ses mains ne viennent lentement et sensuellement détacher le bouton de son jean pour le faire glisser sur ses jambes, son regard valsant entre ses lèvres et ses yeux. T'es trop beau amour... Murmura-t-elle dans un souffle d'envie, ses lèvres jouant en suspension au-dessus des siennes avant qu'elle ne se retire abruptement pour jouer avec lui, se redressant pour rejoindre la bordure de l'eau. Elle est trop bonne bébé tu devrais venir ! L'appela-t-elle avant de finalement détacher son soutien-gorge alors qu'elle était toujours de dos, le disposant sur la plage pour le tenter.

__________________________


┗ for ever ┛
ஃ kiss me 'til i collapse in your arms, until the world falls apart. we have something special, we bright in the dark. ஃ

s6wm.gif
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9243
points : 340
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/baby aelya ♡ (av, crack, icons) ; gp (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  - Page 2 EmptyLun 22 Juin 2020 - 23:13

Aelya lui faisait vivre un rêve éveillé depuis deux ans, elle qui le rendait dingue depuis qu’il avait croisé son regard lors de cette soirée où il n’avait finalement rien espéré. Et pourtant, il avait trouvé l’amour de sa vie cette nuit-là, sans même le savoir, lui qui s’était laissé bercer par la simplicité de leur échange, par la pureté de leur fusion qui avait continué de grandir au fur et à mesure que leur relation eut pris forme. Et depuis, il ne jurait plus que par elle, que par son prénom qu’il avait toujours sur les lèvres, bien ancré dans le creux de son cœur qui ne battait qu’au rythme du sien, lui qui était déstabilisé dès lors qu’elle s’échappait de son champ de vision. « T’es la plus vicieuse du monde bébé. » Répondit-il, sûr de lui, amusé par leur petit jeu, celui qu’ils avaient commencé il y a deux ans et qui depuis, n’avait jamais pris fin. « J’ai jamais voulu être assimilé à l’un d’entre eux mon amour... Je t’ai jamais regardé comme eux moi... » Avoua-t-il, attendri par les mots qu’elle usait pour parler d’eux, de ce mariage qu’ils attendaient tant, Niels rêvant de pouvoir dire à la terre entière qu’Aelya était sa femme, celle qu’il avait choisi pour la vie. Il avait souri fièrement à ses mots, suivant Aelya jusqu’à l’aéroport, s’installant avec elle dans l’avion où il continua de la tenter, désirant en savoir plus sur cette surprise qu’elle lui avait spécialement concocté. Ils s’étaient finalement endormis l’un contre l’autre, se réchauffant comme ils en avaient l’habitude, Niels rassuré de la sentir tout près de lui. « Rien que nous deux mon cœur. » Souffla-t-il amoureusement, se laissant guider par son amour au travers de Perth, ses yeux s’écarquillant en découvrant le spot qu’elle avait choisi rien que pour eux deux, rien que pour qu’ils puissent fêter son anniversaire que tous les deux. Son regard brillait alors qu’il l’avait attiré contre son corps pour la garder contre son torse, pour qu’elle puisse sentir combien elle le comblait, combien il était touché par tout ce qu’elle faisait pour lui. « Je vais continuer mon amour. Si toi tu vas pas bien, alors moi non plus. C’est comme ça que ça marche depuis toujours mon bébé... » Murmura-t-il, l’amour brillant dans ses yeux, étincelant ses iris éclaircis par le paysage et le soleil qui venait d’y reflétait. Il avait retrouvé le chemin de ses lèvres dans un baiser sincère, la remerciant chaleureusement, prenant la main de son amour pour la suivre sur le sable, presque au bord de l’eau où était installée une nappe de pique-nique, décorée de manière à la fois simple et romantique. « Hey t’es censée me contredire là ! » Bouda-t-il, faisant mine de mal le prendre avant de rire avec elle, Niels s’asseyant finalement à ses côtés pour commencer à déguster ce festin. « J’sais pas si c’est grave mais au pire... on se soignera à deux. » Joua-t-il, amusé par leur amour débordant, Niels venant à surjouer sa réaction en comprenant qu’elle avait trouvé des places de concert pour son groupe préféré, s’allongeant sur la nappe, la main au niveau du cœur. « Nan mais bébé, ça fait quatre fois que je les loupe et toi t’arrives à nous avoir des places à l’autre bout de l’Australie. T’es surhumaine, je vois pas d’autre possibilité. » Souffla-t-il, la regardant avec cet air subjugué et amoureux. « J’vais essayer d’être à ta hauteur mon amour. Tu mérites tellement tout toi, j’ai pas envie de te décevoir. » Répondit-il, Niels qui avait toujours besoin de faire le mieux pour son amour. Il continua de grignoter, prenant une mineure renfrognée à ses mots suivants, roulant des yeux. « C’est petit de me le rappeler tout le temps. » Bouda-t-il, avant que son regard ne gagne en luminosité à sa proposition, Niels s’invitant auprès d’elle pour commencer à la déshabiller. Il commença par son haut, faisant exprès de se mordre la lèvre devant ses yeux en découvrant la vue sur son décolleté, reconnaissant des sous-vêtements qu’il aimait particulièrement sur elle. « Ça me plait ouais... » Dit-il dans un euphémisme, ses yeux brillant déjà de désir, incitant Aelya à en faire de même, frissonnant au contact de ses doigts sous son haut qu’elle jeta vite derrière eux. Il contracta ses muscles en sentant ses mains descendre jusqu’à son jean, suivant le mouvement de ses doigts qui le déshabillaient. Il laissa son souffle s’écraser contre le sien, leurs lèvres au plus proche, Niels ressentant cette envie grandissante de l’embrasser. « C’est toi la plus belle... » Et avant qu’il ne puisse faire quoique ce soit, elle s’échappa de son emprise, prenant la direction de l’eau, remarquant évidemment qu’elle avait dénoué son soutien-gorge. « Ouais j’arrive... » Lâcha-t-il, le regard intéressé, Niels se redressant pour la suivre, se dépêchant d’arriver dans le dos de son amour, la soulevant du sol pour l’emmener avec lui dans l’eau. « C’est pour m’avoir chauffé sans me prévenir ! » Rit-il, s’enfonçant avec elle dans l’eau, ses lèvres venant trouver sa nuque pour l’embrasser. « Tu sais que je t’aime... » Souffla-t-il, la laissant se retourner pour la prendre dans ses bras, ses cuisses se nouant autour de son bassin. « Embrasse-moi... Et là j’serais au paradis. »

__________________________




i fell in love
with a world
through her eyes
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 9739
points : 381
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : accro à ses délicieux maux qu'elle imprime sur sa peau. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  - Page 2 EmptyMar 23 Juin 2020 - 13:04

Elle ne reconnaissant son univers que lorsqu'il était là, parce que sans Niels, tout lui devenait étranger, tout explosait en morceaux, marquant son âme de tous ces débris que son fiancé était le seul à pouvoir lui éviter. Elle n'avait jamais eu la prétention d'espérer un jour être heureuse, Aelya qui s'était toujours contentée du strict minimum, de survivre au-delà des ses fêlures, jusqu'à ce que Niels ne la guide sur son chemin où à deux, ils avaient réussi à y faire pousser tout un champ de roses.

- Mais tu m'aimes trop pour ça justement,
se justifia-t-elle malicieusement, son regard valsant avec amusement entre ses lèvres et ses yeux, Aelya qui adorait le chercher pour mieux le trouver. Je sais mon amour. T'as su voir ce que personne n'a jamais vu. T'es vraiment pas comme les autres mon coeur, sourit-elle tendrement, elle qui s'était abandonnée à son regard soucieux de son bien-être, Aelya n'ayant pas l'habitude qu'on la remarque ainsi, les autres se butant le plus souvent à son physique.

Elle n'avait besoin que de sa chaleur sur sa peau, Aelya qui fondit entre ses bras pour y trouver un peu de repos, son âme ne s'apaisant qu'au contact de la sienne qui s'emmêlait parfaitement à tout ce qu'elle était. Elle était accro à lui, accro à la façon dont ils s'aimaient. Elle sourit tendrement à sa remarque lorsqu'ils se réveillèrent à Perth, la brune entrainant l'amour de sa vie au travers la ville pour arriver sur l'île, tous deux se laissant émerveiller par la beauté du paysage qui témoignait de leur amour.

- C'est comme ça que ça marchera encore mon coeur. On est une seule et même personne toi et moi. T'es mon âme-soeur,
susurra-t-elle, blottie contre son corps, les bras d'Aelya l'encerclant pour les plonger tous les deux dans leur univers auquel personne n'y était conviée, avant qu'elle ne l'amène au milieu de la plage pour qu'ils puissent s'abandonner un peu plus à leur intimité, sur cette nappe dressée de manière romantique pour satisfaire son envie de l'aimer un peu plus. Ca aurait été trop facile bébé, tu vas prendre la grosse tête après, pouffa-t-elle, amusée, attirant son amour à ses côtés sur la nappe pour qu'ils puissent commencer à manger. On se soignera par des bisous ? Lança-t-elle d'un air innocent, touchée par cet amour qui transparaissait dans son regard, Aelya éclatant de rire à la réaction exagérée de Niels qui lui faisait plaisir, parce qu'elle savait qu'elle avait visé juste en s'intégrant à ce concert avec lui. Tu sais que la vente de billets ouvraient à dix heures, j'ai chronométré à la seconde près pour sauter sur les places, parce que cinq minutes plus tard y'avait déjà plus rien. Tout ça parce que je t'aime trop toi, admit-elle, amusée par ses mots, Aelya sachant qu'elle s'était donnée tout ce mal pour ses beaux yeux, sa main valsant entre la nourriture et ses lèvres qui dégustaient les mini-pizzas et les sushis. Commence pas à bouder bébé susceptible va, le taquina-t-elle amoureusement, le laissant la dévêtir, le regard de la brune s'assombrissant de désir en percevant ses mains glisser doucement sur sa peau, sa lèvre qu'il vint mordiller, réveillant en elle tout un tas d'émotions chaleureuses. C'est toi qui me plait... Renchérit-elle de manière charmeuse, son regard ne lâchant pas le sien alors qu'elle s'affaira à le déshabiller à son tour.

Ses mains valsèrent sur son torse nu pour glisser jusqu'au bouton de son jean afin de le libérer de son emprise, son souffle venant heurter le sien avec envie, dans une tension à peine supportable pour son coeur qui martelait son désir et son amour. Ses lèvres se voyaient attirer comme un aimant vers les siennes, avant qu'Aelya ne daigne rompre cette alchimie de manière joueuse pour rejoindre l'océan. Elle se débarrassa de son soutien gorge au passage, s'amusant à tenter son amour comme à son habitude, Aelya riant en sentant ses bras la soulever pour la guider dans l'eau, animée par ce jeu qui n'aurait jamais de fin.

- T'es mauvais joueur toi !
Lança-t-elle en feignant le reproche entre deux rires, Aelya appréciant la douceur de ses lèvres dans son cou. Je t'aime tellement aussi mon bébé... Avoua-t-elle, sa peau frissonnant au contact rapproché de son corps dans son dos, la brune se retournant pour lui faire face, nouant ses cuisses autour de son bassin, ses bras autour de sa nuque. Tout ce que tu veux amour... Souffla-t-elle, approchant doucement ses lèvres des siennes pour l'embrasser tendrement, son baiser gagnant lentement mais surement en intensité, sa langue venant tenter la sienne alors que son souffle se perdait dans le rythme passionné de leur baiser. Tes lèvres me font rêver amour... Je suis tellement heureuse ici, avec toi... M'abandonne jamais... Murmura-t-elle contre ses lèvres, les siennes glissant jusqu'à sa mâchoire qu'elle vint mordiller. Tu veux qu'on fasse quoi ce soir ? C'est toi qui choisis, j'te suis dans tout ce que tu veux, ajouta-t-elle en souriant.

__________________________


┗ for ever ┛
ஃ kiss me 'til i collapse in your arms, until the world falls apart. we have something special, we bright in the dark. ஃ

s6wm.gif
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9243
points : 340
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/baby aelya ♡ (av, crack, icons) ; gp (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  - Page 2 EmptyMer 24 Juin 2020 - 0:37

Sans elle, il n’y aurait rien, que des ruines de son ancienne vie qu’il avait toujours souhaité oublier, lui qui n’avait jamais su se reconstruire avant qu’Aelya ne fasse irruption dans sa vie, le marquant de son empreinte indélébile. Il se demandait souvent comment il aurait fait sans elle, conscient que les choses auraient été bien différentes, parce-qu’il avait toujours fait sembler d’avoir le contrôle sur la situation sans réellement l’avoir. « Ouais peut-être... si tu le dis. » La taquina-t-il, faisant mine de remettre en doute ses mots, s’amusant avec elle, tentant de capter son regard qu’il voyait dévier sur ses lèvres. « Les autres sont aveugles bébé... parce-que t’es la plus belle personne que j’ai rencontré en 30 ans de vie. Y’a personne qui te dépasse. » Souffla-t-il amoureusement, ne comprenant toujours pas comment les autres avaient pu réussir à détourner le regard d’elle alors qu’il n’avait pas réussi à le faire une seule fois depuis qu’il la connaissait. Parce-qu’elle représentait tout à ses yeux, le monde entier, et même l’univers. Il s’était finalement endormi à ses côtés, profitant des heures qu’ils avaient pour se reposer, Niels qui ne savait toujours pas ce qu’Aelya lui avait réservé pour son anniversaire. Comme à son habitude, il n’avait pas été déçu, voyant combien Aelya avait tout fait pour que tout soit parfait, elle qui avait ce sens du détail incroyable, elle avait encore une fois pensé à tout pour qu’ils puissent être le plus heureux et détendus possible « Mon âme-sœur oui... rien que la mienne. » Souffla-t-il, son regard plongeant dans le sien avant qu’il ne l’attire contre lui, dans ses bras qui n’attendaient que de recevoir son corps qu’il étreignit doucement, son bras rapidement guidé par la main d’Aelya qui l’emmena plus bas sur la plage pour qu’il puisse à présent découvrir ce pique-nique paradisiaque devant ce panorama hors pair, le genre à marquer les esprits pour toute une vie. « Tu préfères me voir bouder si j’comprends bien... » Joua-t-il avec elle pour l’attirer dans son jeu, s’asseyant sur la nappe avec son amour pour commencer à déguster ce repas qu’elle avait spécialement choisi pour eux, connaissant à merveille ses goûts et ses envies. « Bonne idée. Des bisous, ça me parait être le remède parfait. » Dit-il avec amusement, croisant le regard complice de l’amour de sa vie, Niels comprenant par la suite qu’Aelya avait réussi à obtenir des tickets de concert pour son groupe favori, celui qu’il avait loupé depuis quelques années. « Voilà pourquoi je dois t’épouser. Ça entre bien d’autres choses évidemment. T’es la meilleure bébé. » Se réjouit-il, son regard brillant d’amour et de reconnaissance pour tout ce qu’avait fait Aelya pour lui, Niels s’amusant de l’ambiance légère pour tenter d’attirer son amour dans ses bras. « J’ai 30 ans comme tu le dis si bien, j’suis plus un bébé ça veut dire... » Fit-il mine de bouder, avant qu’il ne vienne dévêtir son amour qui était partante pour un bain de minuit, Niels jouant avec la tension sexuelle qui régnait, ses yeux dévalant sa poitrine qu’il avait dénudé. « Le contraire m’embêterait... » Souffla-t-il, son torse se parsemant de frissons au contact de ses doigts, Niels se mordant la lèvre en se retrouvant finalement en boxer, sa nuque se tendant instinctivement vers elle pour tenter de l’embrasser avant qu’elle ne mette abruptement fin à leur proximité. Il avait voulu se venger, parvenant rapidement derrière elle, la soulevant de la terre ferme pour avancer avec elle dans l’eau, son rire faisant écho aux siens. « Pas du tout, c’est toi qui fais de l’anti-jeu j’te signale ! » La taquina-t-il, ses lèvres trouvant sa nuque, y déposant un baiser empli de tendresse suivi de mots amoureux auxquels elle devait certainement être habituée. Il la laissa lui faire face, en profitant pour se laisser embrasser après sa demande, Niels passant ses mains autour de sa chute de reins pour la maintenir contre lui. Ses lèvres cherchaient les siennes, leur contact bousculant son cœur qui tapait fort à mesure que ce baiser devenait sulfureux, jusqu’à ce que sa langue ne retrouvé la sienne. « J’adore quand tu m’embrasses comme ça... » Murmura-t-il à bout de souffle, Niels tendant doucement la nuque pour la laisser taquiner sa mâchoire, souriant avec malice à ses mots suivant. « J’ai envie de beaucoup trop de choses... » Souffla-t-il, son torse se collant à sa poitrine nue, Niels en profitant pour resserrer son étreinte autour de son bassin. « Et si... j’te faisais un bébé ce soir...? » Lâcha-t-il à son oreille avant de trouver son regard pour voir sa réaction. « J’veux toi ce soir, que toi... J’veux qu’on fasse l’amour toute la nuit... »

__________________________




i fell in love
with a world
through her eyes
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 9739
points : 381
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : accro à ses délicieux maux qu'elle imprime sur sa peau. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  - Page 2 EmptyMer 24 Juin 2020 - 11:57

Elle appréciait ces moments où ils se coupaient du monde pour se réfugier dans leur bulle, Aelya qui vivait pour rejoindre la porte de leur intimité derrière laquelle siégeait toutes leurs promesses. Elle adorait effleurer du doigt tous ces projets qui allaient peu à peu éclore, eux qui n'étaient jamais à court d'idées quand il s'agissait de s'aimer plus fort.

- D'accord... J'retiens,
bouda-t-elle en roulant des yeux, cherchant à le voir la rattraper comme ils en avaient l'habitude. Si, y'a toi. T'es une personne magnifique mon amour. Je sais pas comment j'ai pu me passer de toi tout ce temps... On aurait du se rencontrer dès le départ, admit-elle, le regard brillant d'amour pour celui qui dessinait autour d'elle un rêve éveillé.

Elle s'endormit contre son amour le temps de quelques heures d'avion, le laissant admirer la vue imprenable qu'ils auraient lorsqu'ils se réveilleraient et lorsqu'ils s'endormiraient, le Soleil et la Lune flirtant avec l'océan qui habillait le décor, donnant cette impression de bout du monde où ils n'étaient que tous les deux.

- Rien qu'à toi pour la vie. Ca toujours été que toi et moi mon amour,
renchérit-elle, Aelya se laissant attendrir par toutes ces images qui les liaient tous les deux, à toutes leurs séparations qui avaient débouchés sur encore plus d'amour, parce qu'ils restaient indestructibles.

Elle imbriqua son corps contre le sien, ce contact qui était au fil du temps devenu indispensable à son équilibre mental, Aelya qui n'avait de cesse de rechercher sa chaleur dès qu'elle sentait sa peau se refroidir. Elle l'avait amené un peu plus bas sur la plage pour lui présenter une de ses surprises, ce repas qu'elle avait fait préparé rien que pour eux deux sur une nappe jonchée de pétales de roses.

- C'est possible. T'es terriblement craquant quand tu boudes toi,
s'amusa-t-elle tendrement, un sourire taquin sur ses lèvres alors que son regard admirait ses traits magnifiques, Aelya s'installant sur la nappe avec son amour pour commencer à manger. C'est mon médicament préféré, je pourrais tomber malade tout le temps juste pour le prendre, joua-t-elle malicieusement, avant d'informer Niels sur le programme de leur prochaine soirée qui se déroulerait devant son groupe favoris, heureuse de le voir aussi exalté. T'as pas intérêt de revenir sur ta décision amour. J'fais tout pour que tu regrettes pas de m'avoir demandé en mariage, rit-elle, sachant pertinemment qu'elle faisait juste tout ça pour le voir briller, elle qui ne se lasserait jamais de ce bonheur qu'elle lisait dans ses yeux. Bien sûr que si tu restes un bébé, t'es mon bébé d'ailleurs, lança-t-elle, attendrie par sa bouille, Aelya laissant son amour la dévêtir sous la tension qui se réchauffa d'un seul coup, sa peau semblant brûler sous le faisceau de son regard qui la détaillait. Le contraire serait inconcevable surtout, renchérit-elle en venant à son tour le débarrasser de ses vêtements, ses doigts traçant les contours de son torse jusqu'à son jean qu'elle retira, ses lèvres dansant sensuellement à quelques centimètres des siennes avant qu'elle ne se dérobe pour rejoindre l'océan. T'es juste jaloux parce que tu t'es fait avoir ! Le taquina-t-elle en rigolant alors qu'il l'avait soulevé pour l'amener avec lui au travers des vagues.

Elle frissonna à la sensation de ses lèvres sur sa nuque, Aelya se retournant pour retrouver son regard, son corps s'attachant amoureusement au sien pour laisser ses lèvres les envelopper dans leur bulle amoureuse. Son souffle se réchauffait à mesure que leur baiser gagnait en passion, ses bras resserrant leur étreinte autour de sa nuque alors que sa langue vint tenter la sienne, le coeur bouleversé entre le désir et l'amour.

- Moi aussi, j'adore... J'suis accro à toi
, souffla-t-elle contre ses lèvres, les siennes glissant sur sa mâchoire, un sourire en coin naissant sur ses lèvres à sa remarque alors qu'elle sentit sa poitrine se coller à son torse, Aelya en profitant pour embrasser son visage avant de s'arrêter net à sa proposition, son coeur loupant un battement. Bébé... Lâcha-t-elle, son regard plongeant dans le sien sous l'effet de l'émotion, Aelya hochant la tête à ses mots. Fais-moi un bébé ce soir mon ange... Murmura-t-elle, caressant doucement son visage. J'veux que ça mon coeur... Te sentir toute la nuit... Avoua-t-elle, venant accaparer ses lèvres une seconde fois de manière urgente, son souffle percutant le sien. T'es prêt mon amour... ? Tu veux vraiment un bébé avec moi... ? Demanda-t-elle entre deux baisers. Fais moi l'amour... Ajouta-t-elle doucement.

__________________________


┗ for ever ┛
ஃ kiss me 'til i collapse in your arms, until the world falls apart. we have something special, we bright in the dark. ஃ

s6wm.gif
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9243
points : 340
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/baby aelya ♡ (av, crack, icons) ; gp (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  - Page 2 EmptyMer 24 Juin 2020 - 23:16


Il n’avait jamais été aussi près des étoiles que depuis qu’il côtoyait Aelya, lui qui pouvait les voir dans ses yeux dés qu’il la regardait. Il savait que c’était sa plus belle réussite, celle d’avoir rendu la femme de sa vie heureuse. Et c’était ce qu’il souhaitait faire toute sa vie, continuer de la mériter et de lui montrer combien il était reconnaissant de l’avoir comme fiancée. « Boude pas bébé d’amour, t’as pas le droit. Pas le jour de mon anniversaire. » S’amusa-t-il, usant de cette date spéciale pour se rapprocher d’Aelya, pour la garder au plus près de lui. « J’aurais trop aimé bébé... J’serais tombé amoureux de toi dès le début mon amour. » Répondit-il, le regard baigné d’étoiles rien que de penser au fait qu’ils auraient pu s’aimer depuis plus longtemps. Il la laissa s’endormir contre lui, entourant son corps de son bras pour la garder au plus près de lui, se réveillant quelques heures plus tard. « Je t’aime mon amour. » Souffla-t-il amoureusement, se rendant compte de tout ce qu’Aelya avait fait pour lui, pour qu’ils puissent passer un séjour de rêve. Il la remercie chaudement, venant la prendre dans ses bras tendrement, la gardant contre son cœur qui ne battait que pour elle. Il descendit main dans la main avec sa fiancée pour atteindre ce pique-nique improvisé devant le coucher de soleil que lui avait spécialement préparé sa future femme, Niels se voyant touché par toutes ces attentions qui le faisaient fondre. « Alors j’vais continuer si ça te plaît tant... » Dit-il en roulant des yeux, adorant jouer ce jeu avec elle, juste pour qu’elle ne lui revienne constamment, Niels qui était fou amoureux d’Aelya. « C’est mon traitement préféré aussi. Ça agit vite en plus. Un bisou peut m’exciter... » Pouffa-t-il de rire, avant de tomber de surprise lorsqu’Aelya lui annonça qu’ils iraient voir son groupe préféré en concert dès le lendemain soir. « T’es folle bébé, jamais je pourrais regretter d’épouser la femme la plus extraordinaire du monde. » Répondit-il, la détaillant avec cet air amoureux, Niels qui n’aurait jamais le moindre remord à l’idée de se lier pour la vie à la femme qu’il aimait éperdument. Il s’était amusé de ses mots, adorant les petits mots doux qu’elle avait pour lui quotidiennement, Aelya qui le surnommait toujours le plus tendrement du monde. « Rien que ton bébé. » Souffla-t-il, prenant les devants pour déshabiller son amour, ses mains prenant déjà soin de ce corps qu’il aimait tant, ce corps qu’il désirait sentir contre le sien le plus vite possible. Il avait le regard qui brillait d’admiration et d’amour, laissant Aelya le dévêtir à son tour, frissonnant à chacun de ses gestes alors que ses yeux déviaient sur ses lèvres qui s’approchaient dangereusement de siennes juste avant qu’elle ne décide de mettre fin à ce moment en s’échappant vers l’eau. « Pas du tout ! » Lâcha-t-il en arrivant derrière elle pour se venger, riant avec son amour qu’il avait porté pour s’enfoncer un peu plus profondément dans l’océan. Bien vite leurs lèvres se retrouvèrent, Niels laissant ce baiser s’intensifier, leurs langues s’entremêlant alors que leurs souffles s’entrechoquaient, le brun laissant ses mains glisser dans le dos de son amour. « Tes lèvres c’est mon rêve... Je les aime autant que je t’aime toi... » Joua-t-il malicieusement, le regard encore attendri, Niels fermant les yeux au contact de sa bouche qui dévalait sur sa mâchoire, finissant par lui avouer ce qu’il avait en tête pour leur soirée. « T’en as envie mon amour...? » Murmura-t-il, son cœur battant la chamade à ses mots qui reflétaient son envie d’avoir un enfant avec elle. « J’veux te faire vivre un rêve moi aussi... je veux te faire du bien. » Souffla-t-il chaudement, ses lèvres à quelques centimètres des siennes, Niels tournant la tête pour embrasser sa main qui était venue caresser sa peau. « On peut essayer bébé... ça fait un moment qu’on en parle. J’ai jamais été aussi prêt... » Répondit-il avec un sourire sincère et amoureux, Niels répondant à son baiser avec la même intensité, avant de capter son regard, hochant doucement la tête. « J’ai envie de toi. » Dit-il à son oreille, se redressant avec Aelya dans les bras, ses lèvres jouant avec les siennes jusqu’à ce qu’ils ne rejoignent le bord de mer, Niels retrouvant le chemin jusqu’à leur tente. « J’veux qu’on se souvienne de cette nuit... » Murmura-t-il, sa bouche plongeant sur sa poitrine déjà dénudée lorsqu’il la posa sur le lit, ses mains venant attraper son sous-vêtement pour le faire tomber le long de ses jambes. « Rien ne m’empêche de te faire un peu patienter... » S’amusa-t-il, sa tête longeant son corps, de sa poitrine à son nombril, jusqu’à se réfugier entre ses cuisses pour la tenter avec ses lèvres. « Dis-moi que tu me veux. » Lâcha-t-il, n’attendant pas même son feu vert pour jouer avec son plaisir, sa langue explorant sa partie intime qu’il connaissait déjà par cœur, titillant ses points faibles.

__________________________




i fell in love
with a world
through her eyes
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 9739
points : 381
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : accro à ses délicieux maux qu'elle imprime sur sa peau. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  - Page 2 EmptyJeu 25 Juin 2020 - 11:05

Elle avait cherché Niels sans même le savoir, tout au long de sa vie sinueuse et tortueuse pour le trouver au détour d'un chemin, celui qu'elle n'aurait jamais emprunté habituellement si elle n'avait pas été attirée par lui. Ça avait été immédiat, comme un courant électrique qui avait longé les contours de son cœur pour le marquer au fer rouge des lettres de son prénom.

- T'en profites un peu trop j'trouve... Lança-t-elle, roulant des yeux pour feindre un air agacé avant de lui sourire, Aelya adorant sa manière de la taquiner. Moi aussi. J'aurais jamais aimé que toi dans toute ma vie de toute façon, admit-elle, les yeux émerveillés par la beauté de ses traits qui lui rappelaient à quel point il était à lui seul la raison des palpitations de son cœur, Aelya se collant à son amour pour se reposer jusqu'à ce qu'elle ne vienne lui présenter le magnifique cadre de leur séjour. Je t'aime aussi mon cœur. Plus que tout, répondit-elle avant de l'embrasser amoureusement, laissant son étreinte la bercer d'affection avant qu'elle ne l'entraîne jusqu'à leur repas qu'elle avait commandé spécialement pour eux, sachant pertinemment que Niels allait y reconnaître sa touche lorsqu'il découvrirait jusqu'à où elle était allée pour personnaliser son anniversaire qu'elle chérissait d'amour, parce qu'il représentait le début de sa vie, comme un commencement à leur histoire. Pas trop quand même, t'es trop beau quand tu souris aussi bébé. Et j'aime pas quand t'es trop distant. Ça m'angoisse, avoua-t-elle, s'amusant à le tourmenter un peu, bien qu'elle savait qu'il y avait du vrai dans ses mots, puisqu'elle détestait le voir se complaire dans la froideur qui démangerait Aelya pour la réchauffer. C'est le problème des effets secondaires pour les bisous bébé. Mais tu sais que j'aime trop quand t'es tout excité... Sourit-elle, en se mordant malicieusement la lèvre, présentant à Niels une autre partie de sa surprise qui se déroulerait à Perth. Tu pourrais regrette au moment où tu comprendras que j'te mérite pas parce que t'es encore plus extraordinaire toi, le complimenta-t-elle, égayée par toutes ces choses qu'elle aimait chez Niels, comme sa tendresse, sa loyauté, son optimisme, tout ce qu'il était pour la compléter à merveille.

Elle sourit à sa remarque en acquiesçant, elle qui appréciait le nommer avec des surnoms chargé d'amour parce qu'elle était incapable de ne pas faire preuve de douceur avec l'homme de sa vie. Elle le laissa la déshabiller pour aller dans l'eau, ses courbes frémissant à l'envie de le voir la toucher davantage alors qu'elle sentait son regard envieux sur sa peau. Aelya prit les devants pour en faire de même, ses doigts effleurant son corps parfait pour le dévêtir sous ses yeux qui le dévoraient, ses lèvres tentant les siennes dans une tension plus que palpable où des images brûlantes dansaient dans son esprit. Puis, elle avait un mit un terme à ce jeu pour distiller de la frustration dans ses veines, celle qu'elle aimait toujours embraser dès qu'elle le pouvait. Elle rit avec son amour lorsqu'il s'invita dans son dos pour la guider dans l'eau, imprégnée par cette légèreté qu'il y avait très souvent entre eux. Ses lèvres vinrent chevaucher celles de son fiancé, avec de plus en plus de ferveur, jusqu'à ce qu'elle n'en perde son souffle dans la profondeur de sa passion qui la rendait dingue de lui.

- Je peux pas m'empêcher de te dévorer bébé... Ajouta-t-elle dans un souffle fiévreux, ses lèvres glissant sur sa mâchoire pour la mordiller alors que son corps restait imbriqué au sien. J'ai envie de tout avec toi... J'en ai toujours eu envie depuis le jour où on a décidé qu'on serait prêts à avoir un bébé, lâcha-t-elle amoureusement, faisant référence à sa précédente grossesse qui aurait dû être un merveilleux accident. Tu me fais déjà tellement de bien mon amour... Souffla-t-elle tendrement, savourant le contact de ses lèvres sur sa main qui caressait sa joue. On va essayer alors mon coeur... Murmura-t-elle, le cœur battant, enjouée par ce projet qu'ils convoitaient depuis quelques temps, ses lèvres venant accaparer les siennes passionnément. Je te veux tellement... Renchérit-t-elle, le regard envieux, se laissant entraîner par son amour qu'elle ne lâcha pas jusqu'à rejoindre leur tente. J'oublierai jamais rien avec toi, admit-elle, soupirant sous le bien être de ses lèvres qui grignotaient sa poitrine, son corps s'allongant sur le lit alors que Niels retira son bas, Aelya souriant en coin à sa remarque malicieuse, consciente de ce qu'il comptait lui faire délicieusement subir alors que sa bouche glissa sur sa peau jusqu'à rejoindre son intimité, ses jambes se contractant à la chaleur humide de sa langue. J'ai envie de toi à la folie bébé... Soupira-t-elle d'envie, sa main attrapant doucement ses cheveux, ses lèvres expiant des gémissements brûlants. Tu sais que tu vas pas t'en sortir sans revanche j'espère... Lâcha-t-elle, le corps parsemé de spasmes de plaisirs. Laisse-moi te manger bébé... J'ai trop faim de toi... De ton corps sublime... Gémit-elle, son souffle se perdant sans l'urgence, Aelya tirant sur son bras pour l'inviter à se placer sur le dos, sa bouche prenant possession de son cou tandis que sa main caressait son bas ventre avec ferveur.

__________________________


┗ for ever ┛
ஃ kiss me 'til i collapse in your arms, until the world falls apart. we have something special, we bright in the dark. ஃ

s6wm.gif
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9243
points : 340
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/baby aelya ♡ (av, crack, icons) ; gp (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  - Page 2 EmptyJeu 25 Juin 2020 - 23:39

Elle était sa raison de vivre, son seul et unique amour, Niels qui ne jurait que par elle depuis qu’ils étaient ensemble. Il n’y avait aucun monde dans lequel il souhaitait se retrouver si elle n’était pas avec lui. Il voulait tout vivre, tout découvrir avec elle, dans les bras de l’amour de sa vie. « C’est toi qui m’as dit que ce jour était spécial hein. » La taquina-t-il, faisant mine de rouler des yeux à sa remarque qui ne visait qu’à le rapprocher d’elle. « Je t’aime bébé. T’es la vie, j’serais rien sans toi. » Souffla-t-il amoureusement, gardant son amour dans ses bras, ses mains caressant doucement son dos, son regard luisant de tout ce qu’il ressentait pour elle. Il descendit avec Aelya jusqu’à cette nappe entièrement et parfaitement dressée pour l’occasion, découvrant avec tendresse chacune des attentions de son amour. « Faut que j’alterne entre le boudage et les sourires alors ? » Joua-t-il, amusé par leur comportement enfantin, Niels prenant conscience qu’ils ne pourraient jamais se sentir bien s’ils restaient éloignés, eux qui avaient ce besoin constant d’être le plus proche possible. « J’espère que tu continueras à aimer mon amour... » Souffla-t-il, l’air malicieux, sachant très bien comment son corps réagissait aux avances de son amour, lui qui pouvait s’embraser au premier baiser, aux premières caresses. « Bébé tu dis n’importe quoi là... » La reprit-il, ne souhaitant pas qu’elle puisse penser qu’il regretterait son choix, parce-qu’elle était tout ce qu’il désirait depuis le premier soir. Il voulait l’épouser, la rendre heureuse jusqu’à la fin des temps et faire en sorte qu’elle ne regrette jamais son choix. Il l’attira contre lui dans l’eau lorsqu’il put enfin la déshabiller, ses doigts et ses yeux en profitant pour s’imprégner de ses courbes délicieuses. Ses lèvres cherchèrent les siennes dans un baiser amoureux où leurs langues vibrent se mêler, se caressant fiévreusement jusqu’à ce qu’ils n’en perdent leur souffle. « T’en empêche jamais mon cœur... Tu sais combien j’aime ça. » Dit-il, se mordant la lèvre en sentant ses lèvres dévaler sa machoire, Niels lui faisant savoir qu’il désirait avoir un enfant avec elle, qu’il voulait la voir porter le fruit de leur amour dans le creux de son ventre. « Alors faisons cet enfant mon amour... » Murmura-t-il, son regard plongeant dans le sien, Niels trouvant ses lèvres pour l’embrasser fiévreusement, la guidant avec lui jusqu’à leur tente où ils pourraient s’aimer en toute tranquillité jusqu’au petit matin. « Mon bébé... ma future femme... putain ce que je t’aime... » Lâcha-t-il alors qu’il ne daignait toujours pas lâcher ses lèvres, son corps surplombant le sien quand il l’incita à s’allonger, sa bouche venant trouver sa poitrine. Sans plus attendre, il s’aventura jusqu’à son intimité qu’il caressa avec sa langue, réchauffant sa peau de son souffle brûlant, son corps frémissant aux gémissements de son amour. « Peut-être que j’en ai très envie... de ta revanche. » Soupira-t-il, continuant à s’occuper d’elle jusqu’à ce qu’Aelya ne vienne prendre le contrôle de leur échange, allongeant Niels sur le lit avant de venir au-dessus de lui. « Hmmm bébé... T’arrête pas... » Gémit-il, se mordant la lèvre, Niels tirant sur son propre boxer pour laisser Aelya prendre soin de lui. « J’veux tes lèvres... J’veux les sentir sur moi... » Lâcha-t-il, ses mains venant s’agripper à sa chute de reins, Niels tendant la nuque pour embrasser à son tour le cou d’Aelya.

__________________________




i fell in love
with a world
through her eyes
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 9739
points : 381
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : accro à ses délicieux maux qu'elle imprime sur sa peau. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  - Page 2 EmptyVen 26 Juin 2020 - 13:12

Elle aimait se laisser bercer par le rêve qu'il dessinait autour d'eux à chaque fois qu'elle se perdait dans ses bras. Dans le ciel qui comblait leur univers, elle y voyait leur futur, leurs projets, toutes choses auxquels Aelya n'avait jamais eu l'habitude d'y croire, tous ses espoirs qui se baladaient dans ses songes, incrustés dans les lettres de son prénom. Sans lui, il n'y avait rien, seulement le néant qui venait la hanter pour faire plier son sourire, celui qui rayonnait dès que Niels entrait dans son champ de vision.

- Il est spécial. C'est le jour de la naissance d'un gros bébé qui adore me torturer,
s'amusa-t-elle, ses yeux détaillant son beau visage qui s'évertuait à la bouder. Ma vie perd tout son sens sans toi. Je fais que de survivre sans toi, y'a plus rien d'autre qui se passe quand t'es pas là, admit-elle, songeant à toutes ses fois où les coutures de son coeur avaient explosé dans sa perte, son âme plongée dans les ténèbres loin de son oxygène qu'il lui administrait par la douceur de ses lèvres.

En se détachant doucement de son amour, elle l'entraina devant la nappe déployée à même le sable, et chargée de mignardises qu'Aelya avait choisi spécialement pour eux, dans l'envie de donner toutes les attentions du monde à son fiancé.

- Ouais, et surtout n'oublies pas aussi d'y inclure quelques bisous quand tu alternes, c'est important. Sinon j'tombe en manque moi, ça peut être grave,
lança-t-elle sur une voix innocente et amusée, Aelya qui faisait tout pour ramener Niels près de son coeur qui ne battait que pour lui. Je sais faire que ça, t'aimer jusqu'à exploser mon coeur... Lâcha-t-elle, son regard plongeant dans le sien avec amour, Aelya qui savait pertinemment qu'ils étaient faits l'un pour l'autre, eux qui s'aimaient en dépit de tout, même du chaos qu'ils pouvaient semer. L'amour te rend aveugle bébé, répondit-elle, toujours intimement persuadée qu'il méritait toujours mieux, lui qui l'amenait dans les cieux, au-dessus des tempêtes pour qu'ils ne se retrouvent qu'à deux.

Ils jouèrent de la tension qui s'animait toujours entre eux, leurs mains glissant tour à tour sur leurs corps pour faire tomber leurs vêtements, Aelya l'attirant rapidement à elle lorsqu'elle vint se débarrasser de son soutien-gorge. Son être se rapprocha de celui de Niels au milieu de l'océan qui les entourait, ses lèvres accaparant les siennes dans un baiser tourmenté, survolté par la passion qui se traduisait dans son souffle défait par la houle de son désir.

- Je pourrais me nourrir de tes baisers toute la journée...
Admit-elle contre ses lèvres, laissant sa bouche glisser sur sa mâchoire pour continuer à s'alimenter de son être, de son parfum qui l'avait toujours rendu frêle face à ses principes. Fais moi tous les bébés que tu veux, tant qu'ils te ressemblent, sourit-elle, légèrement émue par leur décision qui visait à franchir cette étape dans leur relation, Aelya qui se voyait déjà porter une part de Niels en elle pour la faire grandir.

Ses lèvres fondirent avec amour et passion sur les siennes, Aelya suivant son amour jusqu'à la tente, son corps se réfugiant entre les draps.

- Mon amour à moi... Je t'aime beaucoup trop... J'veux tout de toi...
Lâcha-t-elle amoureusement, sa poitrine se soulevant au brûlant passage de ses lèvres qui lui expia quelques soupirs, jusqu'à ce qu'elle ne se cambre abruptement sous l'effet de sa bouche qui vint jouer avec son intimité. J'espère que t'es prêt à la subir, le tenta-t-elle fiévreusement, Aelya se mordant violemment la lèvre pour retenir ses gémissements qui s'échappaient de ses lèvres, avant de venir se poster au-dessus de lui pour lui retourner ses délicieux sévices, sa main glissant au travers de son boxer pour le faire défaillir alors que sa bouche grignotait son cou. Tu me fais trop envie... Souffla-t-elle près de son oreille, ses baisers et ses gestes prenant de l'ampleur sous son excitation. Tu vas évidemment y avoir le droit... Murmura-t-elle, lâchant un gémissement saccadé en sentant la pression de ses mains sur ses courbes, tendant la nuque pour le laisser dévorer son cou.

Elle glissa le long de son torse de manière féline, ses lèvres s'appropriant sa peau pour rejoindre son boxer étiré sous l'effet de son désir. Aelya lui accorda un dernier regard évocateur de sa passion, avant de faire glisser le tissu le long de ses jambes pour venir amoureusement englober son bas ventre de sa bouche, sa langue dansant dans le même temps sur sa peau.

- J'espère que t'es satisfait de cette fin de soirée...
Souffla-t-elle, laissant ses doigts s'allier à la pression de ses lèvres qui possédaient son amour. T'es trop bon mon bébé... Susurra-t-elle passionnément, ses mouvements langoureux se faisant plus soutenus.

__________________________


┗ for ever ┛
ஃ kiss me 'til i collapse in your arms, until the world falls apart. we have something special, we bright in the dark. ஃ

s6wm.gif
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9243
points : 340
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/baby aelya ♡ (av, crack, icons) ; gp (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  - Page 2 EmptyVen 26 Juin 2020 - 23:57


Il n’aurait jamais imaginé vivre ce genre de vie avant qu’Aelya ne débarque dans son quotidien, lui qui avait laissé tomber ses principes pour s’essayer à une relation exclusive qui finalement, lui avait plus que bien réussi. Parce-qu’aujourd’hui, il savait qu’il serait incapable de changer son mode de fonctionnement, de retourner à cette vie dans laquelle il errait seul, sans Aelya pour lui tenir la main et l’empêcher de traîner trop près du gouffre. « T’es sûre que c’est ton gros bébé qui te torture et pas l’inverse plutôt ? » La chercha-t-il, amusé par ce jeu qui ne visait qu’à les rapprocher davantage. « On reste ensemble pour la vie bébé, j’te laisserai jamais partir. » Répondit-il, touché par leur dévouement, par leur loyauté qui gagnait chaque jour en intensité, eux qui savaient pertinemment qu’ils finiraient leur vie ensemble, pour le meilleur et pour le pire. Il s’était approché de cette nappe remplie de garnitures pour qu’ils puissent profiter d’un repas devant l’horizon et le soleil qui se couchait progressivement, ses yeux marqués par la beauté de son amour et celle du paysage qui s’offrait à eux. « J’vais voir si j’peux faire quelque chose pour te soulager alors... » La taquina-t-il, lui qui ne refusait rien à son amour et encore moins de l’affection. Parce-qu’il adorait sentir la douceur de ses lèvres contre les siennes, ne se lassant jamais de la tendresse qu’elle lui donnait sans cesse et sans compter. Il avait souri à ses mots, secouant la tête avec cet air amoureux. « Dans ce cas, j’veux rester aveugle toute ma vie. » Souffla-t-il, avant que la tension ne vienne s’alourdir entre eux, Niels s’impatientant lorsqu’il retrouva le corps de son amour qu’il déshabilla, passant ses mains sur ses courbes. Il avait le regard qui brillait, et c’était toujours le cas lorsqu’Aelya était dans son champ de vision, lui qui pouvait se contenter de la regarder toute la journée. Leurs lèvres étaient venues se retrouver comme à leur habitude, se cherchant dans un échange fougueux qui prit de plus en plus d’ampleur, les poussant même à se retrouver plus intimement à l’intérieur de la tente. « C’est pas ce qui me dérangerait non plus... » La tenta-t-il, ses lèvres jouant avec les siennes, s’éloignant dés qu’elles tentaient de capturer les siennes, ne faisant que les frôler. « On va faire notre régiment à nous. » Pouffa-t-il, imaginant plein de mini eux courant autour d’eux, prêts à les rendre dingues. Il l’allongea délicatement dans les draps qu’ils allaient rapidement défaire dans la passion, Niels collant son corps au sien dans un mouvement sensuel, lui faisant savoir qu’il la désirait plus que tout au monde. « Je t’aime mon bébé... J’vais te montrer à quel point j’aime que toi... » Souffla-t-il pendant que sa bouche caressait sa poitrine avant de se réfugier entre ses cuisses, ses mains passant sous ses hanches pour pouvoir mieux la dévorer, sa langue parcourant ses zones sensibles, souhaitant lui soutirer le plus de plaisir possible. « Évidemment que j’suis prêt... » Lâcha-t-il dans un soupir, retrouvant le regard d’Aelya qui décida d’avancer sa surprise, se postant sur lui en plongeant sa bouche dans son cou qui rougissait sous ses pressions. « Tu me rends fou... Tu m’excites tellement... » Gémit-il, ressentant son désir grimper en flèche alors que la main d’Aelya était réfugiée dans son boxer pour faire grandir son envie. « J’ai hâte... t’es trop douée toi... » Murmura-t-il, le regard baigné d’envie, sa langue traçant des sillons dans son cou avant qu’Aelya ne vienne caresser son torse, sa bouche se retrouvant au niveau de son boxer étiré derrière lequel son membre était gonflé de désir, n’attendant que les lèvres de son amour pour le faire sombrer davantage. Il lâcha un gémissement sans équivoque en percevant sa bouche glisser contre son anatomie, Niels contractant les muscles à chaque vague de plaisir, sa nuque se tendant pour regarder Aelya le caresser. « Y’a pas mieux... » Souffla-t-il entre deux soupirs, sa main se réfugiant dans sa chevelure. « Bébé... viens là, j’veux te faire l’amour... » Lâcha-t-il, la respiration saccadée, ses mains venant encadrer son visage pour l’embrasser langoureusement, Niels rebasculant sur elle, écartant ses cuisses pour s’y frayer un chemin. « J’ai envie de te sentir... J’crois que j’suis en forme pour te faire du bien toute la nuit... » Dit-il contre ses lèvres, son bassin butant légèrement contre le sien pour tenter son intimité, sa main guidant son membre jusqu’au sien pour la faire sombrer d’envie. « J’aime bien te voir comme ça bébé... » Souffla-t-il, s’imprégnant de tous ses traits, de chacune de ses expressions qui se teintaient de désir. « Guide-moi en toi... »

__________________________




i fell in love
with a world
through her eyes
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 9739
points : 381
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : accro à ses délicieux maux qu'elle imprime sur sa peau. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  - Page 2 EmptySam 27 Juin 2020 - 19:04

À force de s'attacher à Niels, elle avait fini par s'emmêler dans les pans de son âme, de s'y trouver piégée, s'intoxiquant sous l'effet des délicieuses effluves de son parfum auquel elle était devenue accro, comme à lui tout court. Elle l'avait dans la peau, dans les tréfonds de son cœur qui ne savait plus comment battre sans lui, se calant sur le rythme de celui de son amour.

- Jamais d'la vie, ça me ressemble pas, affirma-t-elle de manière malicieuse. Le refais plus, sinon j'te suivrais de toute façon, ajouta-t-elle, les songes happés vers le passé qui leur en avait fait tirer certaines leçons, eux qui avaient compris que la distance n'arrangeait rien si ce n'était qu'à ouvrir un peu plus leurs plaies créées par le manque.

Elle l'invita sur la plage, devant le soleil qui s'abandonnait à la beauté de l'océan qui l'avalait, Aelya présentant à Niels leur repas de ce soir qu'elle avait choisi à distance, désireuse de voir les yeux de son amour briller. Elle acquiesça en souriant à sa remarque, enjouée par la sensation de ses lèvres qu'elle pouvait encore sentir sur les siennes, Aelya désirant s'imprégner de tout ce qu'il était dans un besoin irrémédiable de se fondre dans son être.

- Ça me va à moi aussi. Ça m'arrange que tu captes pas trop mes horribles défauts même après deux ans, pouffa-t-elle, amusée.

Son regard s'assombrit à la caresse de ses mains sur sa peau qu'il chercha à dénuder, Aelya en faisant de même, sentant la tension la brûler de l'intérieur alors qu'elle tentait son amour en libérant sa poitrine, traduisant silencieusement son désir qui se dévoilait dans le baiser qu'elle lui offrit au milieu des vagues. Elle le suivit jusque dans la tente, souriant amoureusement devant les images qu'ils déployaient dans leurs esprits à l'appel de leur envie d'être parents.

- On va créer le chaos, s'amusa-t-elle, son sourire s'agrandissant alors que Niels cherchait à éviter ses lèvres, jouant de la tension qu'il y avait entre eux alors que sa peau frissonnait d'envie, d'envie de lui.

Elle ouvrit ses cuisses lorsqu'elle s'allongea dans les draps pour accueillir son amour contre elle, soupirant contre ses lèvres en sentant son bassin effleurer le sien.

- Montre-moi amour... Je t'aime trop... Souffla-t-elle, les traits tirés dans le désir qui éclatait dans chaque baiser qu'il lui laissait sur sa peau, sa poitrine se tendant sous l'effet de ses lèvres, Aelya contractant vivement ses muscles lorsqu'il rejoignit son intimité.

Percutée par le plaisir de sa langue qui dansait sur sa peau, elle se laissa bercer par l'urgence de le sentir contre elle, la brune venant sensuellement se superposer à son corps pour grignoter son cou fiévreusement, sa main caressant habilement son anatomie qui se durcissait sous ses gestes.

- Bébé... Gémit-elle à son oreille. Je veux toujours plus de ton corps... Ajouta-t-elle, dans l'envie, son regard embrasé croisant le sien à sa remarque qui la flattait, Aelya expirant son plaisir lorsqu'il embrassa langoureusement son cou.

Elle descendit lentement mais sûrement jusqu'à son bas ventre qui trahissait son désir, Aelya le libérant pour s'adonner à son plaisir, sa langue et sa bouche s'alliant pour le faire exploser d'urgence, son souffle chaud se percutant contre sa peau. Son cœur cognait plus fort à l'entente de ses gémissements, ses lèvres et sa main accentuant le rythme avant de revenir à hauteur de son visage pour l'embrasser passionnément.

- J'adore te faire du bien bébé, t'es trop beau, ajouta-t-elle entre deux baisers, se laissant basculer pour que Niels ne vienne entre ses cuisses. J'te prends aux mots amour. Me laisse pas dormir ce soir, s'amusa-t-elle, envieuse, son souffle se saccadant en sentant son membre danser contre son intimité. Je suis tellement excitée bébé... De toi... Murmura-t-elle, le regard illuminé par l'incendie qui se déclarait dans son bassin, Aelya se mordant la lèvre à sa demande, sa main empoignant son bas ventre avec ferveur pour l'amener juste à l'entrée de son bassin pour le faire ressortir sensuellement, jouant avec les va-et-viens pour agrémenter l'urgence entre eux. J'te veux à l'infini, mon homme à moi... Avança-t-elle, avant de cette fois laisser sa main faire entrer Niels en elle, gémissant en sentant son amour se blottir au plus près. J'veux t'entendre crier bébé... Lâcha-t-elle, ses jambes se refermant autour de lui, ses ongles glissant sur son torse avec passion, son intimité se collant à son bassin pour approfondir leur liaison. J'suis tellement heureuse là, contre toi. Il me faut que ça, que toi, ajouta-t-elle, sa nuque se renversant dans l'oreiller sous l'effet du plaisir.

__________________________


┗ for ever ┛
ஃ kiss me 'til i collapse in your arms, until the world falls apart. we have something special, we bright in the dark. ஃ

s6wm.gif
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9243
points : 340
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/baby aelya ♡ (av, crack, icons) ; gp (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  - Page 2 EmptyDim 28 Juin 2020 - 0:48


La vie perdrait tout son sens si Aelya venait à la quitter pour une quelconque raison, Niels se connaissant assez pour savoir qu’il sombrerait dans une dépression profonde et destructrice où il se laisserait couler. Parce-que s’il la perdait elle, il perdrait absolument tout, lui qui savait combien elle était essentielle à son bonheur, en étant même la principale raison. Il voulait vivre une vie entière dans ses bras, et même plus si ça avait été possible, parce-qu’il n’y avait rien de plus sécurisant que de se savoir aimé par Aelya, la femme de sa vie, son âme-sœur, son grand amour. Il avait souri à ses mots taquins, avant de se recentrer sur son regard lorsqu’elle lui répondit, ne souhaitant rien d’autre que leur bonheur et leur longévité. « Plus jamais, c’est fini ça. On se quitte plus. Tu sais très bien que je tiendrai pas un jour sans toi mon bébé. » Répondit-il sincèrement, Aelya qui savait pertinemment que Niels ne pouvait pas vivre sans elle et vice versa. Ils étaient devenus dépendants de l’un et de l’autre, ne supportant plus de se tenir éloignés trop longtemps l’un de l’autre, comme si l’air devenait irrespirable quand ils n’étaient pas ensemble. Il avait découvert avec stupéfaction tout ce que son amour lui avait préparé, chaque attention le touchant profondément parce-qu’il savait qu’elles avaient été faites avec le cœur, le sien, celui qu’il chérissait plus que tout au monde. « Tes horribles défauts, c’est ceux qui font de toi la femme que j’aime. » La charma-t-il, lui qui souhaitait toujours qu’elle puisse avoir une image positive de sa personne, lui qui la trouvait extraordinaire à tous les niveaux, n’ayant jamais rencontré d’âme aussi belle avant elle. Il l’avait suivi dans l’océan, irrémédiablement attiré par elle, par sa poitrine qu’elle avait dénudé dos à lui pour le séduire, chose qu’elle faisait et qu’elle réussissait toujours haut la main depuis deux ans. Il avait besoin d’elle, de son amour, le sien brûlant de désir alors qu’ils avaient établi un premier rapprochement dans l’eau, par le biais de leurs lèvres et de leurs caresses, le corps de Niels en demandant bien plus. Il prit alors sa main pour la guider sous la tente, la respiration saccadée par leurs baisers qui s’éternisaient, leurs lèvres se cherchant, dérapant pour finalement se retrouver. « Ça me déplaît pas. » Joua-t-il, pensant à leurs progénitures qui leur ressembleraient, à toutes ces gueules d’anges qui viendraient illuminer leur quotidien de pur bonheur. Il sentait son désir grimper en flèche, se sentant soudainement à l’étroit dans son boxer, faisant exprès de le faire savoir à son amour en collant leurs bassins l’un contre l’autre, se nourrissant de ses soupirs. « Tu vas pas le regretter mon bébé... » Murmura-t-il, sa langue passant sur ses seins avant de retrouver son intimité, la caressant avec ferveur, accélérant les mouvements de sa bouche pour la faire défaillir avant qu’elle ne prenne sa revanche. Il s’était vu pris dans ses filets, soupirant d’extase sous ses caresses contre son membre, se mordant la lèvre en se rendant compte combien elle le connaissait par coeur. « Mon bébé... Continue de me faire grandir... » Gémit-il en parlant de ses va-et-viens contre son anatomie, la laissant s’abaisser jusqu’à son boxer pour la prendre en bouche, Niels peinant à retenir tout cet afflux de plaisir qu’il recevait. « T’es trop belle toi aussi... J’connais pas une bouche plus experte... » Souffla-t-il en la regardant faire, sa main sur sa tête tandis qu’elle s’abandonnait à lui, Niels décidant de revenir contre ses cuisses après l’avoir embrassé. « Pas une seule minute. J’vais t’épuiser, t’es pas prête pour ça... » La tenta-t-il avec malice. Niels laissant son membre frotter contre l’intimité de son amour, juste pour lui donner un avant goût de la nuit d’amour qu’il lui avait promis. Il la laissa prendre les devants, gémissant plus fort à son initiative, sentant son membre buter contre le bassin de son amour qui l’invitait à l’entrée. « Putain bébé... C’est déjà trop bon... » Souffla-t-il, son rythme cardiaque effréné jusqu’à ce qu’Aelya ne le guide complètement en elle, Niels se cambrant légèrement pour ne laisser aucun espace entre eux. « J’vais crier ton nom... Le plus beau du monde. » Promit-il, débutant quelques ondulations contre elle pour commencer à la sentir, faisant tout pour lui faire passer le meilleur moment possible, Niels souriant à sa façon de lui montrer sa passion, percevant les légères griffures sur son torse dénudé. « J’ai besoin que de ça aussi... que de toi mon amour. » Souffla-t-il, en la regardant, se penchant pour venir embrasser son cou, remontant sur sa mâchoire pour la mordiller, Niels soutenant un peu plus ses coups de bassin. « Notre bébé sera le plus beau... » Sourit-il, soufflant à son oreille, son bassin percutant plus profondément le sien, jusqu’à ce qu’elle puisse le sentir entièrement en elle. « Dis moi si tu veux que j’te fasse plaisir autrement... »

__________________________




i fell in love
with a world
through her eyes
Revenir en haut Aller en bas
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 9739
points : 381
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : accro à ses délicieux maux qu'elle imprime sur sa peau. (Niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  - Page 2 EmptyDim 28 Juin 2020 - 13:28

Son cœur s'était écroué sur les pavés de ses rêves desséchés, à chaque fois qu'il l'avait quitté, à chaque fois qu'ils s'étaient brisés, Aelya s'était sentie avalée par le trou noir de sa déprime toxique qui avait envahi la moindre de ses pensées. Elle créverait sans lui, elle en était persuadée. Parce qu'il contenait entre ses doigts les rouages de son cœur dysfonctionnel, lui qui était la clef pour le faire marcher, pour animer son âme de bonheur dans lequel elle s'était finalement vue capturée pour s'éloigner de sa noirceur.

- Ça marche plus bébé. Moi sans toi. T'es toute ma vie. T'es même beaucoup plus important. Tu passes avant chacune de mes respirations, souffla-t-elle tendrement.

Parce que Niels était son oxygène, la lueur du soleil qui ne réchauffait sa peau que lorsqu'elle plongeait dans ses prunelles. Elle l'emmena jusqu'à leur repas entreposé à même le sable pour satisfaire leur vision, leur complicité qui trouvait refuge dans cette intimité qu'elle avait voulu créer rien que pour eux.

- Ça me donnerait presque envie d'être encore plus insupportable bébé. Tu devrais faire attention à ce à quoi tu m'incites... S'amusa-t-elle malicieusement, sachant qu'elle l'aimerait dans n'importe quel univers.

Elle l'aimait d'un amour passionné, son corps se laissant attirer vers celui de son fiancé dans le creux des vagues salées, sa peau se collant instinctivement à la sienne après l'avoir tourmenté pour l'amener tout contre elle, là où elle se sentait vraie, complète, incapable de laisser ne serait-ce quelques centimètres de distance, comme si elle pouvait se perdre dans le manque qui la brûlait constamment. Ses lèvres épousaient les siennes dans un baiser fiévreux, Aelya se laissant entraîner vers la tente pour mieux l'aimer, consciente qu'elle l'aurait voulu dans n'importe quelle vie tant qu'elle percutait l'éternité. Elle sourit à sa remarque, ses songes s'enveloppant dans la douceur des images de la parentalité qu'elle ne désirait connaître qu'avec son fiancé, son bassin tentant le sien qu'elle sentait déjà raidi par le désir.

- J'te fais confiance, je sais de quoi t'es capable, sourit-elle en coin, Aelya laissant son cœur, son âme, son désir dans ses mains, sa poitrine s'agitant au passage de sa langue qui s'appropriait sa peau jusqu'à ce qu'elle ne chute jusqu'entre ses cuisses.

Épris de spasmes, de passion, elle s'était rapidement invitée sur son corps, ses lèvres dévorant avidement son cou tandis que sa main engloba son bas ventre pour l'animer, son souffle réchauffé mourant tout près de son oreille.

- J'adore te sentir entre mes doigts bébé, ajouta-t-elle, continuant ses caresses fiévreuses jusqu'à ce que ses lèvres ne glissent jusqu'à son membre pour le tenter langoureusement à se durcir davantage. Y'en a aucune autre pour toi. Ton corps est à mes lèvres pour toujours, répondit-elle, le regard félin, sa possessivité remontant continuellement à la surface quand il s'agissait de Niels, ses cuisses venant s'ouvrir pour l'inviter entre deux baisers sulfureux. J'ai trop hâte bébé. Fais-moi toucher le septième ciel comme à ton habitude, sourit-elle, animée par son désir explosif, Niels taquinant son intimité avec son bas ventre avant qu'Aelya ne vienne se l'approprier de ses doigts pour jouer avec sa patience, le laissant aller et venir à l'entrée de son corps. Tu me rends dingue... Tu me fais perdre la tête... Murmura-t-elle dans un souffle arraché par son plaisir, Aelya liant leurs deux corps pour mettre fin à leur délicieuse torture. J'ai hâte de porter ton nom, c'est le tien que j'veux dans le mien, ajouta-t-elle, ses soupirs s'ébruitant entre les parois alors qu'il percutait sensuellement ses courbes, ses ongles glissant avec passion sur sa peau pour lui laisser ses traces, Aelya réfugiant ses mains dans ses cheveux lorsqu'il embrassa son cou pour remonter sur sa mâchoire qu'il mordilla. S'il te ressemble c'est sur... Le complimenta-t-elle amoureusement, Aelya pressant de ses bras son torse contre sa poitrine pour le garder au plus près d'elle, gémissant de plus en plus fort en le sentant en profondeur en elle. C'est moi qui devrais te demander ça bébé... C'est ta fête aujourd'hui, lui rappela-t-elle, joueuse, l'une de ses jambes passant devant son torse pour se retrouver de l'autre côté, ses cuisses se serrant ensemble pour lui donner plus de plaisir, le bassin de Niels butant contre un côté de sa chute de reins. T'aimes bien ce que tu sens amour...? Demanda-t-elle fiévreusement.

__________________________


┗ for ever ┛
ஃ kiss me 'til i collapse in your arms, until the world falls apart. we have something special, we bright in the dark. ஃ

s6wm.gif
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9243
points : 340
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/baby aelya ♡ (av, crack, icons) ; gp (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  - Page 2 EmptyLun 29 Juin 2020 - 1:05


Il n’y aurait rien d’envisageable sans elle, Niels qui ne voulait rien voir si Aelya ne le suivait pas, parce-que rien n’avait jamais eu de sens sans elle. Il s’en rendait compte maintenant qu’elle lui avait fait goûter au plus grand des bonheurs, celui d’aimer et de l’être en retour. Elle ne savait peut-être pas à quel point elle avait bouleversé sa vie, combien elle était devenue l’élément essentiel à sa survie, Aelya qui prenait désormais toute la place, que ce soit dans son cœur ou dans son âme qui ne flânait que pour rejoindre la sienne. « J’ai toujours su que je pourrais plus jamais faire sans toi depuis le jour où on s’est rencontrés. C’était instinctif. J’ai su que j’avais trouvé la femme de ma vie. » Souffla-t-il, repensant à toutes ces nuits où il n’avait fait que de penser à elle, au manque qui s’était violemment incrusté dans son épiderme, creusant jusqu’à son cœur qui n’avait toujours battu que pour le sien. Il se retrouva les yeux ébahis devant cette nappe à la décoration romantique et simple, qui représentait parfaitement leur façon de vivre, Aelya qui avait réuni sur le sable tout ce qui pouvait lui faire plaisir. « Merde, j’devrais commencer à me taire alors... » La taquina-t-il, juste après les compliments qu’il venait de lui faire, l’a retrouvant entre les vagues où ils s’étaient laissés aller à quelques baisers sulfureux, provoquant un raz-de-marée dans le creux de son ventre qui ne demandait qu’à lui appartenir entièrement. Son cœur s’emballait rien qu’à l’idée de savoir qu’il aurait la chance de l’avoir pour lui une nuit entière, pour qu’ils puissent fêter leur amour dignement, de la meilleure des façons, eux qui s’aimaient à en perdre la tête. Ces quelques baisers les avaient mené jusqu’à leur tente où Niels fit rapidement savoir à son amour qu’elle l’excitait au plus haut point, lui qui colla son bassin au sien pour qu’elle puisse ressentir son désir. Sa bouche s’était affairée à lui faire passer un bon moment, se baladant sur sa poitrine puis contre son intimité qu’il caressa langoureusement, expirant son plaisir dans des soupirs moins discrets qui butaient contre sa peau. Il avait souri à ses mots flatteurs, aimant savoir qu’elle le trouvait performant depuis toutes ces années. Finalement, il retrouva la bouche de son amour qu’il venait de pousser à bout, de retrouvant à son tour à la place du torturé, subissant le plaisir de sentir les lèvres de son amour autour de son membre, agrémenté par les mouvements de sa main qui suivait la cadence. « Mon corps réagit qu’à toi de toute façon... Y’a personne qui me fait cet effet à part toi... » Avoua-t-il, lui qui savait que faire l’amour avec Aelya prenait tout son sens depuis qu’il la connaissait, parce-que ça n’avait jamais été plus qu’une partie de jambes en l’air avec ses autres conquêtes. Il reprit les devants en poussant plus de gémissements, s’invitant entre les cuisses de son amour qui pouvait désormais sentir tout le tumulte qu’elle avait fait naître au niveau de son bassin, son anatomie tendue contre la sienne, gonflée de ce désir inépuisable. « On va y aller toi les deux... J’le veux trop, j’te veux trop... » Souffla-t-il, rendant la nuque pour lui mordiller la lèvre, Niels se laissant guider par les doigts de son amour autour de son anatomie, glissant à l’entrée de son bassin, effectuant de légers va-et-viens, juste pour la tenter et la rendre folle de lui. « Sois dingue de moi... Dis-moi que tu me veux entièrement... » Souffla-t-il à son oreille, finissant par pénétrer intégralement dans le bassin de son amour qui l’avait incité à le faire, soupirant tous les deux de soulagement, Niels commençant à onduler contre son corps. « Bientôt mon bébé... on t’appellera Aelya Björk mon amour... » Murmura-t-il amoureusement, lui mordillant le cou pour lui laisser quelques traces, épris par la fougue et le plaisir de l’instant présent, Niels continuant de pénétrer en elle, de plus en plus profondément pour lui laisser le plus de sensations possibles. « S’il nous ressemble à nous deux, c’est encore mieux. » Souffla-t-il, se mordant la lèvre en regardant Aelya décaler sa jambe pour rejoindre l’autre afin qu’il ne se sente plus à l’étroit contre elle. « Hmmm bébé... Tu me fais du bien. » Répondit-il après avoir relevé le visage vers le sien, sa main se posant sur sa chute de reins pour accélérer leurs mouvements. « J’en veux encore plus... » Murmura-t-il avec un regard félin, appuyant légèrement sur sa cambrure pour qu’elle se retrouve complètement sur le ventre, Niels prenant appui de part et d’autre de son corps qui s’étendait sur le sien, sa bouche dévorant son cou pendant qu’il percutait sa chute de rein avec son bassin. « J’veux que tu me sentes en toi bébé... »

__________________________




i fell in love
with a world
through her eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)    we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)  - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
we're both wild, and the night's young, and you're my drug. -hot- (niels)
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: see something else :: en australie-
Sauter vers: