AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 i dreamt you said it was fine (siam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
adm h
avatar

Lennox Nowakowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1336
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ lux aeterna & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & maxence & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: i dreamt you said it was fine (siam)   Jeu 19 Mai 2016 - 3:56

Son retour aurait dû être des plus doux, des plus facilités par tout son entourage. Lennox était fragile, il ne pouvait plus encaisser autant de coups. La ligne était mince, maintenant, entre la vie et la mort de l’homme. Chaque journée était une nouvelle épreuve. Chaque pied posé devant l’autre était un pas de géant pour lui. Il se traînait parfois, et d’autres fois il avait l’impression de pouvoir aller à toute allure. Il savait pourtant qu’il ne devait pas trop s’en demander, qu’il ne devait pas trop s’en mettre sur les épaules. Il sortait à peine de sa cure de désintoxication, et les effets de ses antidépresseurs commençaient à peine à avoir un effet sur son humeur. Lennox, qui pensait que les médicaments lui enlèveraient toute émotion qu’elle soit bonne ou mauvaise, ne s’attendait pas à être confronté à une aussi grande montagne russe à son retour. Alors qu’on devait le préserver, l’aider à aller mieux en lui épargnant trop d’émotions fortes, Lennox avait plutôt l’impression que son entourage se liguait contre lui. Déjà, la seule femme pour qui il comptait réellement, sa Lou, sa belle Lou, son évidence et sa force, son équilibre, sa balance, celle-là avait tourné le dos à Lennox, l’instant d’une nuit, l’oubliant dans les bras d’un autre. Pendant ce temps-là, Lennox était à des kilomètres, luttant contre lui-même, luttant contre la douleur. Il passait une nuit froide et seule pendant que Lou se réchauffait contre le corps d’un autre que lui. Quand il avait su, Lennox avait voulu retomber. Il avait voulu chuter de nouveau, parce que malgré le vertige, malgré l’atterrissage, il était tout de même plus facile pour lui de vivre en bas que de tenter de rester en haut, en équilibre sur son fil de fer. Il avait pensé qu’au lieu de tenir bon, il serait peut-être préférable de tout lâcher, puisqu’il ne pouvait compter sur personne, même pas sur lui-même. Mais, avant de sombrer, le regard posé sur les bouteilles d’alcool du magasin général, Lennox avait décidé qu’une personne, oui peut-être une personne dans cette ville pourrait le dissuader de se laisser retomber. Siam. Ses pas l’avaient mené jusqu’à son logement, et sans vraiment songer à ce qu’il venait réellement y chercher, Lennox toqua à la porte. Refuge ! Aurait-il pu crier, car au fond c’était bien ce qu’il voulait. Un refuge et une épaule pour pleurer. Un regard dans lequel se perdre. Des mots pour le réconforter. Une lumière pour le guider. Siam avait ouvert la porte, et les yeux de Lennox s’étaient remplis de larmes, mais il ne les laissa pas s’échapper. Lennox était fort. Il devait être fort. « Siam, je m’excuse de te déranger comme ça, à l’improviste. Mais j’ai vraiment du mal, là. J’ai besoin de toi. » Avait-il dit. Il espérait que sa seconde tentative de suicide n’avait pas fait en sorte que Siam ait baissé les bras devant lui. Il ne voulait pas qu’elle l’ait abandonné, elle aussi.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Siam Turner

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: aino ❃ levi ❃ lennox ❃ august ❃ cj ❃ ally ❃
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 574
ICI DEPUIS : 31/01/2016
CRÉDITS : puckessa (gifs)
DOUBLE-COMPTE : jude&naïa
STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: i dreamt you said it was fine (siam)   Dim 12 Juin 2016 - 2:21


Je n'en pouvais plus. C'en était trop. J'avais réussi à tenir des semaines, mais là, j'avais vraiment besoin d'un verre, ou deux. Pas pour le plaisir de boire de l'alcool, mais pour me saouler jusqu'à oublier pendant quelques heures. La surcharge de travail et mes sorties du week end ne me permettaient pas d'oublier sa disparition. Quatre ans après, la mort de ma mère hantait toujours mon esprit et je savais que cela serait pour bien longtemps encore. Pourquoi mon frère Alex était-il parti si loin, au moment ou j'avais le plus besoin de lui?
La bouteille de vodka était sortie et prônait sur ma table, juste à côté de mon verre. J'étais assise face à elle, hésitant encore à l'ouvrir, honteuse de replonger à nouveau dans l'alcool. J'avais parfois l'impression que c'était tout ce qu'il me restait. Les mots d'Alex raisonnaient dans ma tête, comme quoi je valais mieux que ça, j'étais plus forte et j'allais me relever. Pourtant, en quatre ans, je n'enchainais que les coups durs. Des idées noires, constamment, me poussaient à pleurer la plupart des nuits. Et je n'avais personne, personne à qui je pouvais parler de ça. Ou du moins, je n'osais pas. Chacun a ses problèmes, les gens sont déjà bien occupé avec leur peine, que feraient-ils de la mienne?
J'avais envie de craquer et pleurer toutes les larmes de mon corps maintenant, mais rien ne venait, j'étais comme bloquée. Au moment ou je saisissais la bouteille, j'entendis frapper à la porte. Je la reposais immédiatement, respirant un bon coup et me pressant pour aller ouvrir.

Lennox. Les yeux remplis de larmes. Je sentais que j'aurais pu craquer là, en même temps que lui, on se serrait serrés l'un contre l'autre en pleurant comme des cons. Mais je ne pouvais pas l'accabler de mes problèmes, il en avait déjà suffisamment, je savais qu'il était venu pour que je l'aide, et c'était ce que j'allais tenter de faire. « Tu ne me dérangeras jamais. » Je le fis entrer. Merde, j'avais oublié de ranger la bouteille, j'espérais qu'il n'y ferait pas attention. « Qu'est ce qu'il se passe? » Je l'entrainais vers le salon, on y serait surement mieux que devant la porte. Je l'invitais à s'assoir, avant d'ajouter :  « Je suis là pour toi, ok? Je te lâcherai pas. Jamais. »  
Revenir en haut Aller en bas
http://youknowiambad.tumblr.com
adm h
avatar

Lennox Nowakowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1336
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ lux aeterna & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & maxence & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: i dreamt you said it was fine (siam)   Lun 13 Juin 2016 - 16:44

Bien qu’elle disait que Lennox ne la dérangeait jamais, il se permettait d’en douter, juste parce qu’il avait si peu confiance en lui, surtout depuis ces quelques semaines qui venaient de passer. Il se sentait comme un boulet, comme un poids sur les épaules de tout son entourage. Il drainait l’énergie et l’espoir de tout le monde. Jusqu’à ce qu’ils deviennent eux aussi une pire version d’eux-mêmes. Après tout, si Lou était devenue si vulnérable, perdue et confuse dans les bras d’un autre, c’était sans doute parce que Lennox l’avait poussée au bout du rouleau. Il avait d’abord descendu dans le gouffre à coup de bouteilles de rhum et de pilules de drogues, pour ensuite tenter de s’enlever la vie, puis il avait séjourné pendant des semaines loin d’elle, confiné à ce petit centre de désintoxication où les visites externes étaient plus ou moins bien accueillies, laissant à chaque Lou plus seule que jamais. Sans doute ne pouvait-il pas blâmer qui que ce soit d’autre que lui-même, et c’était ça qui faisait le plus mal. Il se sentait trahi par Lou, et il se sentait coupable d’être qui il était. Pourtant, Lennox avait honnêtement cru pouvoir s’en sortir. Il avait osé rêver à une vie meilleure. Pour revenir chez lui et se rendre compte que le bonheur n’était pas un concept qu’il pouvait envisager. Même après autant d’efforts pour s’en sortir. « Merci. » Lâcha Lennox en rentrant chez Siam, déjà las avant même d’avoir ouvert la bouche pour tout lui expliquer. La blonde lui demanda ce qui se passer, et lui assura qu’elle était là pour lui. Qu’elle ne le lâcherait jamais. « Tu dis ça maintenant, mais on ne sait jamais … Lou aussi m’avait dit ça … et regarde où j’en suis … » Elle ne devait sans doute rien comprendre de ces paroles confuses et vagues. Lennox avait encore tout gardé pour lui. Il prit finalement place sur le fauteuil, assis à côté de Siam, et il leva son regard peiné vers elle. « Elle m’a trompé, Siam. Elle a couché avec un autre homme alors que j’étais là-bas. » Là-bas, c’était le centre de désintoxication, mais il ne savait même pas si Siam était au courant pour sa tentative de suicide et son séjour de repos et de guérison. Il ne savait plus qui le connaissait de cette façon.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Siam Turner

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: aino ❃ levi ❃ lennox ❃ august ❃ cj ❃ ally ❃
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 574
ICI DEPUIS : 31/01/2016
CRÉDITS : puckessa (gifs)
DOUBLE-COMPTE : jude&naïa
STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: i dreamt you said it was fine (siam)   Mer 22 Juin 2016 - 19:15


Lennox semblait vraiment mal en point, je ne pouvais pas le laisser tomber. Ca n'était pas mon genre de toute façon, j'étais en général une amie fiable. Je savais que Lennox avait vécu des choses affreusement difficiles, et même si on a souvent du mal à le reconnaître, on a jamais envie d'être seul pendant ces moments là. Pas un sourire, pas une larme, le vide. Lennox semblait vide de toute émotion, du moins c'était ainsi que je le percevais. J'avais aussi été comme ça, surtout après le suicide de ma mère. J'avais beau lui avoir dit que je serais toujours là, il ne semblait pas convaincu par mes paroles. Je baissais les yeux, je n'étais pas vexée, je savais que dans ces moments là, on laissait les doutes nous envahir, on se sentait éperdument seul. Je me devais de le rassurer, et si il ne me croyait toujours pas après ça, je lui prouverais. Peu importe le jour ou l'heure, je ne pouvais pas laisser quelqu'un dans sa peine.  Il mentionnait Lou, un vaste sujet. Je n'en savais pas énormément sur leur relation, je n'avais jamais osé demander, je savais simplement que c'était très compliqué. « Je ne suis pas Lou... Je t'assure, tu peux me faire confiance. » J'osais lui adresser un minuscule sourire. Une fois assis, Lennox parla un peu plus, et je comprenais la raison principale de sa peine. Lou, infidèle. Je ne l'avais jamais vécu, mais je me doutais que cela devait être atroce. Se sentir trahi, oublié, par celui ou celle que l'on aime plus que tout. Qu'elle ose faire ça alors qu'il était justement en train de se faire soigner... Comment avait-elle pu? Cela me semblait inhumain. Lennox ne m'avait pas parlé de son séjour en cure, mais j'avais compris quand je n'avais plus eu de ses nouvelles. Et finalement, une vague connaissance avait pu me renseigner. J'avais espéré au plus profond de mon être que tout s'arrangerait pour lui, il le méritait. Mais cette histoire avec Lou semblait le tirer vers le bas, toujours plus.  « Je suis vraiment désolée Lennox... Je n'ai même pas les mots, ça m'écoeure tellement, qu'elle ait pu te faire ça... » L'infidélité, c'était quelque chose que j'aurais du mal à pardonner, surtout le jour ou je serai réellement amoureuse. Je ne savais plus trop quoi dire. Je ne me voyais pas critiquer Lou que je ne connaissais pas réellement. Pourtant je voulais trouver les mots, l'aider comme je le pouvais. Timidement, je proposais : « Tu as faim ou soif? Surtout n'hésite pas, j'ai pas mal de trucs en stock. » Parfois, quand ça n'allait pas, je me réfugiais dans la bouffe, c'était mal, mais ça m'aidait de temps à autre. J'ajoutais finalement :  « T'es quelqu'un de génial, tu mérites d'être heureux tu sais. » 

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Et je me retrouvai seule, roulant sous la pluie du jour agonisant, et les essuie-glaces étaient en pleine action, mais que pouvaient-ils contre mes larmes ?  ▬ bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://youknowiambad.tumblr.com
adm h
avatar

Lennox Nowakowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1336
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ lux aeterna & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & maxence & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: i dreamt you said it was fine (siam)   Ven 24 Juin 2016 - 2:11

D’un minuscule sourire peu affirmé, Siam lui affirma qu’elle n’était pas Lou, qu’elle pouvait lui faire confiance. Lennox savait qu’elle n’était pas Lou, oh oui il le savait maintenant. Elle n’avait rien à voir. Lou lui avait fait de belles promesses, Lou lui avait parlé des étoiles, des astres alignés pour eux, Lou avait parlé de ces étoiles qu’on pouvait encore voir briller à l’œil nu même si en réalité, elles s’étaient éteintes depuis longtemps. Lennox prenait conscience, maintenant, qu’elle parlait d’eux, sans même le savoir. Lou et Lennox avaient brillé, le regard lumineux, les sourires rêveurs, dès le premier regard. Mais ils s’étaient déjà éteints depuis longtemps, avant même de tomber amoureux, avant même de se connaître. Leur amour brillait encore mais il était déjà mort avant même qu’il n’ait eu une seule chance de réellement vivre. Siam, elle, l’avait fait entrer chez elle alors qu’il menaçait de s’effondrer à tout instant. Elle avait reculé de quelques pas, certes, mais c’était pour mieux le laisser faire sa place dans sa petite bulle. Sa petite bulle où elle l’accueillait avec bonté de cœur, avec réconfort, parce que Siam avait toujours été là pour Lennox, depuis qu’ils se connaissaient. Elle ne le trahirait jamais. Il hocha donc tout simplement la tête avant d’aller s’asseoir à côté de la blonde, et de tout lui révéler sur cette triste situation de laquelle il se sentait prisonnier, étouffé. « Je pensais avoir réussi à tout arranger, je pensais qu’en me guérissant, je nous guérirais aussi, elle et moi. Il était sans doute déjà trop tard, je l’avais déjà repoussée trop loin de moi. » Avoua Lennox, posant sa tête dans l’une de ses mains, accoudé sur l’extrémité du divan. Timidement, Siam lui proposa quelque chose à manger ou à boire, mais devant son silence, elle ajouta qu’il méritait d’être heureux. Lennox esquissa un sourire, un sourire distant, absent, parce que son regard s’était déjà posé sur la bouteille d’alcool qui traînait sur la table de salon de Siam. « C’est gentil, Siam … » Avait-il murmuré, les yeux toujours rivés sur la bouteille, son cœur et son esprit se dérobant devant l’envie de l’ouvrir, d’avaler à grandes gorgées sa peine, de tout oublier. « Je prendrais bien un … un verre d’eau. S'il-te-plaît. » Déclara finalement Lennox, avalant difficilement sa salive alors qu’il détournait le regard de la bouteille, pour regarder Siam.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Siam Turner

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: aino ❃ levi ❃ lennox ❃ august ❃ cj ❃ ally ❃
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 574
ICI DEPUIS : 31/01/2016
CRÉDITS : puckessa (gifs)
DOUBLE-COMPTE : jude&naïa
STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: i dreamt you said it was fine (siam)   Mar 5 Juil 2016 - 22:17


L'air qu'affichait Lennox m'attristait. Il semblait vide de toute émotion. Je me devais de garder mon sentiment de tristesse de côté, car si je m'autorisais à craquer moi aussi, jamais je ne pourrais lui venir en aide. J'allais devoir être forte, pour nous deux. Ca allait être difficile, mais je pouvais le faire, et tant pis si cela signifiait que je serais seule au moment ou moi je craquerais. Je préférais largement venir en aide à Lennox et craquer seule ensuite, plutôt que m'effondrer maintenant et nous pousser au fond du trou tous les deux. Une question ne cessait de trotter dans ma tête : comment Lou avait-elle pu tromper Lennox, alors qu'il était dans cet état? Avait-elle réfléchi à la conséquence de son acte? S'était-elle excusée? En réalité, je me posais plus qu'une question mais je ne me voyais pas les lui poser, du moins pas maintenant.
- Non, je ne veux pas que tu dises ça. Tu n'es pas coupable dans cette histoire, ne t'accable pas Lennox. Après tout, c'était lui qui avait été la victime de cette infidélité, c'était lui qui souffrait dans cette histoire. Il était hors de question qu'il s'accuse de quoi que ce soit, et il fallait qu'il en prenne conscience.
Lorsque je lui avais proposé à boire et à manger, j'avais vu son regard divaguer vers ma foutue bouteille d'alcool que j'aurais dû ranger avant d'ouvrir. J'avais pas assuré sur ce coup là, et je me demandais bien quelle image cela pouvait bien donner de moi. Heureusement, elle n'était pas ouverte. Peut-être que si il était arrivé cinq minutes plus tard, elle l'aurait été. Lennox demanda finalement un verre d'eau.
- Je vais te chercher ça. Annonçais-je avec le sourire. Rapidement, je me dirigeais vers la cuisine et je nous servis deux verres d'eau, revenant ensuite au salon, tendant à Lennox son verre. Je me décidais finalement à poser une question à propos de Lou.
- Et sinon... Pour Lou... Qu'est ce que tu comptes faire? Demandais-je timidement. Je voulais savoir si il était capable de lui pardonner, si il comptait la revoir. Parce que cette femme avait beau lui avoir brisé le coeur, je savais pertinemment qu'elle était l'une des seules, si ce n'est la seule, à pouvoir le rendre heureux.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Et je me retrouvai seule, roulant sous la pluie du jour agonisant, et les essuie-glaces étaient en pleine action, mais que pouvaient-ils contre mes larmes ?  ▬ bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://youknowiambad.tumblr.com
adm h
avatar

Lennox Nowakowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1336
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ lux aeterna & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & maxence & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: i dreamt you said it was fine (siam)   Lun 11 Juil 2016 - 18:19

Tout son corps, qui avait semblé se raffermir et se reconstruire depuis quelques jours, semblait maintenant s’affaisser de nouveau. Il sentait que tous ses muscles le lâchaient, qu’il n’était pas bon qu’à se coucher pour ne plus jamais bouger, pour ne plus jamais se réveiller. Lennox était las, déjà, lui qui avait là-bas fait la promesse de tenter de voir la lumière au bout du tunnel, lui qui avait clamé haut et fort qu’il tenterait de créer son propre bonheur à coups de sourires, de rires et de compliments. Maintenant, tout ce positivisme lui semblait bien loin, bien niais. Impossible à atteindre. Peu importe les promesses qu’il se faisait, peu importe les belles paroles qu’il prononçait, Lennox en revenait toujours à zéro. Ce chiffre rond, trop rond, sur lequel il courait en cercle en revenant toujours au même point, à la case départ. Lennox n’allait nulle part. Lennox se courait après lui-même, dans l’espoir d’un jour, peut-être, gagner assez de terrain sur son propre soi, et lui tirer dans le dos. Pour en finir une bonne fois pour toute. Face aux paroles se voulant rassurantes de Siam, Lennox esquissa un faible sourire. C’était la chose à dire. Elle trouvait les bons mots. Si seulement ceux-ci pouvaient se frayer un chemin jusqu’à son cœur. « J’crois qu’on est tous un peu coupables. » Il ne savait même pas vraiment de qui il parlait. De Lou et de lui-même ? De tout le monde en général ? Lennox parlait mais ne s’entendait plus, surtout maintenant que ses yeux s’étaient posé sur la bouteille de fort qui l’attendait sur la table de salon. Malgré la tentation, quand Siam lui demanda ce qu’il désirait, il demanda un verre d’eau. Surtout parce qu’elle lui aurait refusé n’importe quoi d’autre, de déraisonnable. Siam était son amie, Siam prendrait soin de lui, il le savait. Il l’aimait, pour ça. Mais aujourd’hui, ça l’agaçait aussi. Parce qu’il ne savait pas comment oublier autrement. « Merci. » Avait répondu Lennox en saisissant le verre d’eau que la blonde venait de lui ramener. Il en prit quelques gorgées, n’y trouvant pas la satisfaction qu’il s’était imaginée. Siam lui demanda alors ce qu’il comptait faire pour Lou. Lennox soupira, doucement, haussant d’abord les épaules. « Je l’aime. Je l’aimerai toujours, c’est ça le pire, peu importe ce qu’elle me fera. » Peut-être qu’au fond, Lennox se plaisait bien dans sa souffrance, puisqu’il semblait toujours lui courir après. Puisqu’il ne cherchait pas à s’en sortir. En même temps, Lou avait beau être la raison de ses tourments actuels, elle avait aussi toujours été sa seule vraie lumière. « Je la voudrai toujours dans ma vie, dans mon cœur, si elle veut bien y reprendre sa place … » Déclara Lennox, réalisant à ce moment-là qu’il n’avait qu’appuyé sur le bouton pause, mais que tôt ou tard leur histoire reprendrait, là où ils l’avaient laissée. Avec la bague de fiançailles dans son tiroir. Avec tout le futur qu’ils s’étaient imaginé.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Siam Turner

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: aino ❃ levi ❃ lennox ❃ august ❃ cj ❃ ally ❃
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 574
ICI DEPUIS : 31/01/2016
CRÉDITS : puckessa (gifs)
DOUBLE-COMPTE : jude&naïa
STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: i dreamt you said it was fine (siam)   Jeu 21 Juil 2016 - 21:05


C'était pire que de la tristesse. Cela se sentait, c'était bien plus qu'une émotion temporaire. L'âme de Lennox semblait meurtrie, comme si il se refusait de ressentir autre chose. Et bien que je ne sois pas psychologue, j'avais l'impression que Lou était le seul remède contre cet état presque permanent dont souffrait Lennox. Evidemment, c'était plus compliqué que cela. Lennox aimait Lou, de tout son coeur, de toute son âme. C'était un amour pur, le genre d'amour que l'on ne connait qu'une fois dans une vie, si l'on est chanceux. Pour ma part, je n'avais jamais connu l'amour, le vrai. Celui qui nous fait sentir heureux, mais aussi celui qui peut nous faire tomber au fond du trou. On disait qu'il n'y avait pas de joie sans peine... Mais comment pouvait-on se relever si à chaque fois le malheur s'abattait sur les mêmes personnes? La vie semblait si compliquée parfois... Lennox disait que l'on était tous un peu coupables. Sans doute. Peut-être que sans s'en rendre compte, on provoquait nous même nos malheurs. A vrai dire, je n'en savais rien. « Peut-être... Mais il ne faut pas laisser tomber pour autant, même face aux pires difficultés de la vie. Lennox, promet moi... Promet moi de te battre » C'était peut-être beaucoup demandé, mais je ne voulais pas le perdre. Je ne me voyais pas sans un ami comme lui. Il avait sans doute remarqué la bouteille d'alcool, puisqu'il regardait en sa direction. A nouveau, je m'en voulais de ne pas l'avoir rangée. Je ne pouvais pas lui en proposer un verre. Je me devais de veiller sur lui. Il avoua ensuite aimer encore Lou malgré tout ce qu'elle avait fait, malgré tout ce qu'elle pourrait encore faire. J'eus un faible sourire, parce que cette réponse était prévisible. C'était ça d'être vraiment amoureux : redemander de l'amour alors que l'on avait été déçu et qu'on pourrait surement l'être à nouveau. Et cette femme avait beau lui avoir causé du tord, je souhaitais plus que tout qu'elle et Lennox puissent vivre heureux un jour. « Tu l'aimes vraiment... Il faut que tu la retrouves...  » Plus facile à dire qu'à faire. J'espérais ne pas souffrir autant si un jour je venais à aimer comme ça. « J'espère de tout mon coeur qu'elle voudra bien reprendre sa place. »  Oh que oui je l'espérais. Après tout, Lennox méritait que Lou lui revienne. Parce qu'il n'avait jamais rien fait de mal, il l'aimait simplement plus que tout.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Et je me retrouvai seule, roulant sous la pluie du jour agonisant, et les essuie-glaces étaient en pleine action, mais que pouvaient-ils contre mes larmes ?  ▬ bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://youknowiambad.tumblr.com
adm h
avatar

Lennox Nowakowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1336
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ lux aeterna & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & maxence & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: i dreamt you said it was fine (siam)   Sam 23 Juil 2016 - 0:27

Malgré la douleur, malgré la bouteille d’alcool, malgré le mauvais sort qui semblait s’acharner sur Lennox, Siam lui demanda de se battre, même face aux pires difficultés. C’était beaucoup demander pour un homme qui ne souhaitait que mettre fin à ce chaos depuis sa plus tendre enfance. « Je te promets d’essayer de me battre. » Parce que Lennox ne voulait pas promettre ce en quoi il ne croyait pas dès le départ. Par contre, s’il arrivait à soulever ses armes, il ne baisserait peut-être pas les bras devant ses démons. C’était le mieux qu’il pouvait offrir à Siam pour le moment. Puis, dans le discours de Lennox, tout l’amour qu’il portait pour Lou était bien évident. Siam voyait bien que la solution n’était pas de l’oublier, au contraire, puisque Lou était visiblement sa seule raison de vivre. Son seul espoir d’être heureux. Elle lui souhaita alors de la retrouver. Qu’ils se retrouvent. Mais Lennox étant toujours pessimiste, il n’arrivait pas à simplement accepter ce souhait passivement. « Et si elle la reprend et que je ne suis jamais capable, moi, de lui faire complètement confiance à nouveau ? Et si je n’arrivais pas à m’enlever de la tête les images de cet autre homme en train de la toucher ? Je vais toujours l’aimer, oui, mais j’ai peur que ce ne soit plus jamais de la même façon … » Avait ajouté Lennox, voulant pousser jusqu’au bout sa réflexion sur ses peurs, sur son angoisse. Il savait bien que Siam n’avait pas réponse à tout, il savait bien qu’elle ne connaissait pas assez la situation pour réellement prévoir ce qui se passerait. De toute façon, personne ne pouvait le prédire, parce que si même Lennox ne savait pas dans quel sens se dirigeaient ses émotions, alors personne ne pourrait le lire en lui. Il se rendit alors compte à quel point il se montrait égoïste envers Siam, à cogner chez elle quand bon lui semblait, à pleurer devant elle, à se montrer aussi vulnérable, alors qu’elle-même vivait dans une sorte de transe perpétuelle face à la vie. Siam et Lennox ne s’étaient pas rencontrés par hasard. La mort avait toujours rôdé autour d’eux deux, pas de la même façon, mais faisant tout autant de ravages. Lennox oubliait bien trop souvent qu’il n’était pas le seul à souffrir de cette vie injuste qu’on leur avait donnée en cadeau empoisonné. Il oubliait bien trop souvent que le monde ne tournait pas autour de sa souffrance. Il se redressa donc légèrement, soupirant et passant une main sur son front avant de relever le regard vers son amie. « Merci pour ton écoute, merci pour tes paroles … ça me fait du bien d’en parler à quelqu’un. » Il haussa les épaules. « J’sais qu’il n’y a rien de plus à en dire … seul le temps saura m’éclairer … » Il esquissa un sourire puis posa sa main sur l’avant-bras de Siam, tout doucement. « Je m’excuse, j’rentre en tornade ici … J’ai le cœur à l’envers, ça me fait perdre la tête. Mais toi, Siam, comment vas-tu ? » Vaut mieux tard que jamais, dit-on. Et même si Lennox était souvent maladroit dans ses relations avec les autres, au fond, il s’en faisait aussi pour eux. Siam tout particulièrement, puisqu’elle avait toujours été là pour lui, dans ses bonheurs ou ses malheurs, surtout ses malheurs.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Siam Turner

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: aino ❃ levi ❃ lennox ❃ august ❃ cj ❃ ally ❃
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 574
ICI DEPUIS : 31/01/2016
CRÉDITS : puckessa (gifs)
DOUBLE-COMPTE : jude&naïa
STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: i dreamt you said it was fine (siam)   Mer 27 Juil 2016 - 19:24


Il promettait d’essayer de se battre. C’était déjà ça. Une simple petite promesse qui signifiait déjà beaucoup pour moi. Evidemment, Lennox voulait que Lou reprenne sa place. Ce dont il avait peur, c’était des autres hommes, de ses souvenirs, de ce qu’il avait pensé en apprenant qu’elle l’avait trompé. Je ne savais pas si ce genre de choses pouvait s’oublier… Je n’étais pas certaine moi même de réussir à pardonner ça. Qu’il ne l’aime plus jamais de la même façon, c’était possible. Surtout au début, si leur relation reprenait. Mais peut-être qu’au bout d’un moment Lennox finirait par lui pardonner entièrement et retrouver la paix avec elle, mais aussi avec lui même. Le fait qu'une seule et unique personne puisse nous rendre si heureuse, mais également nous détruire, me faisait très peur. « J’espère que ça ne sera pas le cas Lennox… »  Je ne savais pas quoi répondre de plus, je n’avais jamais vécu ce genre de situation, je ne voulais pas dire de bêtises, surtout sur des choses aussi importantes. Mais il savait que j’étais là, pour l’écouter, quoi qu’il ait à dire. Je serais toujours là pour lui. « De rien, c’est tout à fait normal » Le temps saurait l’éclairer oui. Le temps était vu comme le guérisseur de tous les maux, mais je n’étais pas forcément d’accord avec ça. Quatre ans après le suicide de ma mère, sa perte me hantait toujours. Un peu moins qu’auparavant, mais c’était toujours là, comme un poids dans mon coeur. Le temps avait par contre su m'éclairer sur qui étaient mes véritables amis. Il s’excusait à nouveau d’être entré ici sans prévenir, mais je ne lui en voulais pas le moins du monde, au contraire. Si il n’était pas venu, j’aurais surement descendu cette bouteille et j’aurai fini dans un état lamentable. Sans le savoir, Lennox m’avait sauvée d’une affreuse gueule de bois. « Ne t’excuse pas, y a pas de problème. Quant à moi, je ne vais ni bien ni mal. La routine… » Je lui adressais à mon tour un sourire alors qu’il avait sa main sur mon avant bras. Un geste protecteur, que j’appréciais beaucoup. Je n'allais pas si bien que ça, mais je ne me voyais pas l'accabler de mes problèmes alors qu'aujourd'hui, c'était lui qui avait le plus besoin d'aide. Malgré toutes nos peines, nous se serions jamais seuls, tant que l’on serait là l’un pour l’autre.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Et je me retrouvai seule, roulant sous la pluie du jour agonisant, et les essuie-glaces étaient en pleine action, mais que pouvaient-ils contre mes larmes ?  ▬ bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://youknowiambad.tumblr.com
adm h
avatar

Lennox Nowakowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1336
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ lux aeterna & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & maxence & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: i dreamt you said it was fine (siam)   Dim 31 Juil 2016 - 0:09

Siam avait un si grand cœur, un si grand cœur qu’elle n’offrait qu’aux autres et pas à elle. Lennox aurait aimé qu’elle s’y fasse un peu plus de place, à elle-même et à sa propre vie, afin de se sortir de ce trou noir dans lequel elle semblait être depuis le suicide de sa mère, ou peut-être même avant cela. Le trentenaire réalisait qu’au fond, Siam et lui ne se connaissaient pas tant que ça, même s’ils connaissaient les démons l’un de l’autre. Et puis, c’était bien facile de lui souhaiter d’ouvrir son cœur à sa propre personne, mais encore faudrait-il que Lennox le fasse pour lui-même avant de l’espérer pour les autres. Siam et lui étaient les mêmes, au fond, à espérer pour les autres alors qu’ils n’avaient plus d’espoir pour eux-mêmes. La blonde espérait d’ailleurs qu’entre Lou et lui, ça ne deviendrait pas comme lui l’appréhendait. En ayant assez de donner l’impression de se prendre pour le nombril du monde, aussi noir ce monde pouvait-il être, Lennox remercia Siam de son écoute, pour lui signifier qu’il se rendait évidemment compte de tout ce qu’elle faisait pour lui, et prit ensuite de ses nouvelles. Lennox n’était pas le seul à souffrir ; Siam contenait en elle, tant bien que mal, une souffrance rivalisant la sienne, et pourtant elle trouvait toujours le moyen de la mettre de côté pour lui. C’était injuste et égoïste que Lennox la laisse faire aussi aisément. Encore une fois, elle sembla montrer de la retenue vis-à-vis de ses propres émotions, ne mentionnant que la routine, qui n’était ni bien ni mal. Lennox savait pourtant qu’elle était mal, cette routine. Tous les deux souffraient du poids du quotidien, jour après jour. « La routine est justement ce que toi et moi avons autant de mal à vivre, pourtant … » Releva Lennox, cherchant à lui faire comprendre qu’il voyait clair dans son jeu, que lui aussi avait passé des années à mentir de cette façon. Il savait maintenant que ça ne servait à rien. « T’as toujours été là pour moi, Siam, laisse-moi être là pour toi. » Peut-être insistait-il trop, peut-être Siam allait-elle réellement bien, ou mieux. Il ne se pardonnerait jamais de ne pas avoir su, alors il préférait pousser, au risque qu’elle recule.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Siam Turner

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: aino ❃ levi ❃ lennox ❃ august ❃ cj ❃ ally ❃
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 574
ICI DEPUIS : 31/01/2016
CRÉDITS : puckessa (gifs)
DOUBLE-COMPTE : jude&naïa
STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: i dreamt you said it was fine (siam)   Mer 17 Aoû 2016 - 22:13


Pourquoi la routine ne nous allait pas? La routine, la plupart des gens semblait s’en accommoder, ils en étaient même satisfaits. Peut-être que ça n’était pas pour les gens comme nous. Peut-être que les banalités de la vie ne nous convenaient pas, tout nous ramenait toujours vers les zones d’ombre. Et mes seuls moments d’amusement, se trouvaient toujours dans les choses peu recommandables : l’alcool surtout, les nuits avec les inconnus souvent, les drogues parfois. J’étais tombée dans ce gouffre à cause de mon frère -beaucoup moins déprimé que moi- mais qui ne pensait qu’à s’amuser. Et c’était lui qui avait su m’en sortir, me raisonner. Puis il était parti vivre sa vie, me laissant seule, et faible. Nos échanges par téléphone étaient si brefs que je ne saivais même pas ce qu’il était devenu. Un riche homme d’affaire ou un chanteur de rue, nombreuses étaient mes idées quant à sa vie actuelle. Il avait toujours été quelqu’un d’indécis sur sa vie future. Un peu comme moi, même si je n’avais eu aucun mal à trouver ma voie professionnelle. Au final, j’avais tout pour être heureuse, qu’est ce qui ne collait donc pas chez moi? Lennox vivait encore des difficultés dans sa vie actuelle, mais de mon côté, tout allait mieux aujourd’hui. Je m’étais faite à l’absence de ma mère, mais je pensais encore beaucoup trop à elle. Et j’étais persuadée que c’était ça qui m’empêchait d’avancer. « Je me demande bien pourquoi… » finissais-je par répondre. J’avais déjà tenté de me secouer et de vivre normalement. Mais dès que je me retrouvais seule, les idées noires revenaient, toujours. Et c’était ça le plus effrayant.
Lennox voulait m’aider, j’en avais conscience. Mais j’avais peur de l’entrainer avec moi, de le rendre plus triste qu’il ne l’était déjà. Avec honte, je finissais par avouer, « Avant que tu n’arrives, j’avais l’intention de… Boire, beaucoup… Beaucoup trop. Tu l’as remarqué, je n’ai pas eu le temps de ranger la bouteille. » Je soupirais, lassée de moi même. La solution semblait simple, si je ne voulais plus être tentée par l’alcool, je devais arrêter d’en acheter. « J’ai honte de moi » je murmurais finalement, les yeux humides.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Et je me retrouvai seule, roulant sous la pluie du jour agonisant, et les essuie-glaces étaient en pleine action, mais que pouvaient-ils contre mes larmes ?  ▬ bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://youknowiambad.tumblr.com
adm h
avatar

Lennox Nowakowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1336
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ lux aeterna & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & maxence & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: i dreamt you said it was fine (siam)   Mer 24 Aoû 2016 - 0:57

Siam se demandait tout autant que lui pourquoi la routine était aussi lourde sur leurs pauvres corps, alors que la plupart des autres personnes de cette ville s’en contentait largement. Ils vivaient leur quotidien avec légèreté, mais pour Lennox, cette légèreté était insoutenable, comme l’écrivait Kundera. Il avait l’impression qu’il manquait quelque chose à sa vie, mais de là à pouvoir dire quoi, Lennox avait encore bien du chemin à parcourir, bien des réflexions à avoir. « On m’a déjà dit que seul le temps le dirait, ou pire encore que le temps arrangerait les choses. Ça fait des années que j’attends que le temps se décide à me donner une révélation quelconque, et j’attends toujours … » Pendant un moment, après sa rencontre d’avec Lou, Lennox avait cru que c’était ça que le temps ne se hâtait pas à lui donner. L’amour. Que le temps l’avait fait languir jusqu’à ce qu’il puisse mettre Lou sur son chemin. Il avait réellement cru qu’elle était ce quelque chose qui manquait à sa vie. Maintenant, il ne savait plus. Il ne savait plus rien. C’est Siam qui le sortit de ses pensées en lui avouant finalement ce qui n’allait pas, parce qu’elle avait beau faire semblant, pour Lennox, c’était bien évident que son regard cachait une noirceur. Il connaissait trop bien la lueur de la douleur pour ne pas la reconnaître entre mille. Elle avoua aussi sa honte, après avoir parlé de son envie de boisson. Lennox s’approcha d’elle, pour une tentative de réconfort, même si les contacts humains n’avaient jamais été son fort. « T’as pas à avoir honte devant moi, Siam. Tu sais, si t’étais partie me chercher un verre d’eau sans aller la ranger en même temps, c’est moi qui l’aurais ouverte. » Il y avait songé, il avait imaginé le goût de l’alcool dans sa bouche, brûlant son œsophage au passage. Il avait imaginé les effets enivrants, délivrants, que ça aurait sur lui. « On est dans le même bateau. » Maintenant, restait à savoir s’ils allaient lever les voiles pour se sortir de ce triangle des Bermudes duquel ils semblaient être prisonniers, ou s’ils allaient se laisser couler ensemble en retrouvant cette bouteille à la mer.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
avatar

Siam Turner

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: aino ❃ levi ❃ lennox ❃ august ❃ cj ❃ ally ❃
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 574
ICI DEPUIS : 31/01/2016
CRÉDITS : puckessa (gifs)
DOUBLE-COMPTE : jude&naïa
STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: i dreamt you said it was fine (siam)   Mar 30 Aoû 2016 - 1:28

Le temps, encore et toujours cette histoire de temps. J’avais l’impression que c’était la réponse que l’on me donnait à chaque fois. Comme si c’était censé me rassurer… Comme pour Lennox, le temps ne m’avait jamais aidée à aller mieux, au contraire, il m’inquiétait. Les années passaient, sans que rien ne s’arrange... Et si j’arrivais à me reprendre, mais bien trop tard? Je ne serais surement plus capable d’affronter encore des années comme celle là, ni comme celle d’avant… Le temps, c’était pour moi une excuse facile. Cela pouvait nous éclairer sur certaines choses, mais trop minimes. Pas de révélation comme Lennox le disait. Et je pensais que ça ne viendrait jamais. Pourtant, j’avais la sinistre impression que tout le monde attendait de moi la même chose : que je me réveille un beau matin en ayant changé de vision sur la vie, en pensant "tiens, comme la vie est belle." Ne jamais dire jamais, oui… Mais je doutais vraiment que cela arrive un jour. « Le temps n’arrange rien… Le temps ne remplace pas les personnes disparues, il ne guérit pas nos plaies… Il nous habitue seulement à l’absence, à la souffrance… » Voilà là un discours bien pessimiste, mais maintenant que Lennox m’avait demandé  comment j’allais, il fallait que cela sorte, que je me confie. Il disait que je n’avais pas à avoir honte de vouloir boire et pourtant… Cette honte, elle était bien là. Les autres auraient tellement ris de me voir si faible… Se réfugier dans l’alcool, c’était pitoyable… Mais tellement facile. Lennox avoua qu’il aurait lui même pu ouvrir cette bouteille. L’espace d’un instant, l’idée d’aller la chercher et que l’on boive ensemble m’avait traversé l’esprit. Mais on ne pouvait pas, on devait lutter. Et surtout je ne pouvais pas entrainer Lennox avec moi là dedans, je m’en voudrais bien trop après… « Je m’en débarrasserai ce soir. Je n’en achèterai plus. » J’avais annoncé ça sur un ton assez convaincant. Arriverais-je à tenir? J’en étais moins sure. Mais j’allais essayer. « On s’en sortira, tous les deux. Je ne sais pas quand, ni comment. Mais on en est capables Lennox. » Je fis un minuscule sourire. Il fallait se persuader que tout irait bien, et ne plus jamais penser au pire.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Et je me retrouvai seule, roulant sous la pluie du jour agonisant, et les essuie-glaces étaient en pleine action, mais que pouvaient-ils contre mes larmes ?  ▬ bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://youknowiambad.tumblr.com
adm h
avatar

Lennox Nowakowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: andreas ♠ daemon ♠ devan ♠ effy ♠ léo ♠ siam ♠ cj ♠ xavier ♠ aisling ♠ aino ♠ andeana ♠ collin ♠
ANECDOTES: I don't like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there's comfort in the panic. And I drive myself crazy thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy because I can’t escape the gravity. I'm holding on, why is everything so heavy ? Holding on, so much more than I can carry. I keep dragging around what's bringing me down, if I just let go, I'd be set free. Why is everything so heavy ?
ABOUT MEMESSAGES : 1336
ICI DEPUIS : 15/03/2015
CRÉDITS : ♠ lux aeterna & signature par bat'phanie
DOUBLE-COMPTE : ♠ nelligan & woody & isaiah & maxence & concho & august & naveen
STATUT : ♠ prends mon corps contre ton corps, prends mon âme retiens-la bien
MessageSujet: Re: i dreamt you said it was fine (siam)   Dim 18 Sep 2016 - 2:34

Lennox avait cette même impression que ses parents, ses amis, Lou, bref tout son entourage, s’attendait à ce qu’un beau jour, il se lève finalement du bon pied après des années à ne pas l’avoir fait. Qu’il s’émerveille devant les rayons du soleil, qu’il sourit dès le premier regard croisé, qu’il ait le cœur léger une bonne fois pour toute. Il avait l’impression qu’on attendait de lui ce miracle, cette magie qui pourtant n’opérerait sans doute jamais, du moins pas aussi facilement, pas tout d’un coup. S’il avait fallu déjà trente ans à Lennox avant d’accepter de pouvoir trouver un semblant de bonheur dans l’amour, il lui en prendrait sans doute le même nombre avant d’accepter de laisser cet amour illuminer sa vie entière, même les parcelles les plus sombres de lui-même. Tout comme Siam, Lennox doutait fort bien qu’il aurait un jour une révélation quelconque à propos de la beauté de la vie. La vie n’était pas belle, la vie n’était pas juste, il avait toujours pensé ainsi. Une bonne nuit de sommeil ne changerait rien à cela. Lennox hocha la tête à la description du temps que lui faisait Siam. « Le temps nous habitue à l’absence et à la souffrance. » Répéta-t-il, comme pour s’imprégner de ces mots si vrais, même si fatidiques. « Ce n’est pas une façon de vivre. » Lâcha-t-il dans un rire fataliste, secouant la tête en réalisant à quel point, tous les deux, ils menaient une vie qui ne faisait aucun sens. S’habituer à la douleur constante ne devrait pas être une option. Sans doute était-ce pour cela que Lennox tentait en vain d’en finir. Dans ses rares moments de lucidité complète, il comprenait qu’une vie gâchée ne valait pas la délivrance espérée. Tout ce pessimisme ne lui donnait d’ailleurs qu’une seule envie : retourner dans les armoires de Siam et retrouver cette bouteille. Pourtant, la blonde ne plia pas devant le discours de l’homme et décida qu’ils feraient sans. Qu’ils pouvaient passer par-dessus l’envie de la déchéance. Qu’ils pouvaient s’en sortir à deux, l’esprit bien clair. Pourtant, Lennox avait l’impression de ne jamais voir aussi clair que lorsqu’il buvait. Il tenta de lui sourire aussi, parce qu’il voulait croire aux paroles de Siam. C’était la seule personne qui pouvait dire ce genre de choses sans s’attirer le scepticisme de Lennox. Parce qu’elle était comme lui. « Il faut bien que ça se termine un jour ou l’autre, tout ça, oui. » Mais Lennox, lui, parlait de la vie, et de la mort. Ils s’en sortiraient quand ils seraient six pieds sous terre, ça, c’était une certitude. Si seulement ce moment pouvait arriver un peu plus vite sans qu’ils n’aient à le déclencher par eux-mêmes. « On commence par où, pour s’en sortir ? » Demanda-t-il, même si c’était sans doute une question sans réponse pour elle aussi.

__________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
i've been hearing symphonies
life was stringing me along, then you came and you cut me loose. was solo singing on my own, now I can't find the key without you. ▬ i'm sorry if it's all too much, every day you're here, I'm healing. I was running out of luck, I never thought I'd find this feeling.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: i dreamt you said it was fine (siam)   

Revenir en haut Aller en bas
 
i dreamt you said it was fine (siam)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: PLAYGROUND  :: stories have been told-
Sauter vers:  
retour vers le futur
Qui n'a jamais rêvé de faire un bond dans le futur pour connaître son avenir ou pour tout autre chose ? Allez, avouez-le ! Et bien, à Bowen, c'est désormais possible !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
le recensement
les scénarios attendus

les scénarios attendus