∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en juin —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus fraiches, ajoutez une couche ! Elles avoisinent entre les 17 et 25°C.


manwë druid & noah mancini
sont nos membres du mois ♡


Partagez
 

 Un verre et des mots de trop. [pv Shelby]

Aller en bas 
AuteurMessage
Flynn Palmer
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
POINTS : 0
MESSAGE : 239
ICI DEPUIS : 01/10/2017
COMPTES : Aaron et Reed
STATUT : Célibataire
MessageSujet: Un verre et des mots de trop. [pv Shelby]   Un verre et des mots de trop. [pv Shelby] EmptyDim 22 Juil 2018 - 1:23

Un verre de trop, des mots de trop.
C'est une vérité qui ne vaudrait mieux pas qu'elle éclate au grand jour.
Flynn
&
Shelby
Musicien de merde... À cause de lui et de cette femme qui n'a pas pu m’empêcher d'essayer de me faire le moral, j'ai le cafard comme je ne l'ai jamais eu. Mon dernier souvenir d'un état similaire, c'était lorsque j'avais appris que c'est le petit bourge qui a acheter sa victoire lors du concours de piano. J'y avais mis tout mon cœur et toutes mes tripes, mais ça n'a pas suffit pour contrer le pouvoir par l'argent. Pouvoir que j'ai fini par avoir, mais en oublie ce dont j'ai toujours eu envie de faire : du piano. Je touchais de moins en moins ce maudit instrument, préférant me consacrer à mon travail qui entretenait ma richesse et me prenait beaucoup de temps. Plongé dans un cercle vicieux qui m’empêche de repenser à mes réelles envies, pas d'amis pour m'en rappeler ou me consoler... J'étais à mon bureau, et ces pensées me font descendre verre par verre vidant à moi tout seul une bouteille entière du meilleur whisky que j'avais.

Et c'est donc après avoir bien broyé du noir a mon bureau en tête-à-tête avec l'alcool. Que je finis par toquer à la seule personne que je n'ai pas critiquée car rarement adressé la parole. Shelby, celle que je paye pour satisfaire rapidement mes envies de sexe ,auquel, naturellement, aucun homme peu en échapper. Mais pour cette fois je n'étais pas là pour assouvir une soif de sex... Mais plus par assouvir une envie de parler à quelqu'un. Elle est a seule à ne pas m'avoir jugé, car on ne parlait pas. L'alcool n'aide pas des masses à prendre des décisions censées. Une fois la porte ouverte, j'entre peinant à tenir debout et commence à dire clairement sous l'effet de l'alcool.

« Ce n'est pas facile ce que tu fais... Chuis... C'est sûr que je dois te dégoûter comme les autres. »

Je ris tout seul et m'assoit sur le lit levant ma tête vers elle. Et perd automatiquement le sourire.

« Mais t'es quand même là... La à faire ce boulot ingrat... En fait, le boulot est ingrat quand on fait quelque chose qui... Qui dans le fond ne nous plaît pas du tout... »

J'ai une grosse pensé sur mon propre travail. Est-ce que j'aime réellement ce que je fais ? J'en donne l'air bien entendue. J'y passe ma vie et me vente sans cesse d'être le meilleur et heureux. Mais quel mensonge quel putain de mensonge. Le regard pas net, je tente de m'expliquer en levant le doigt. 

« Comme... Comme. »

L'alcool me fait perdre les mots. 

« Vous aimez la musique ? Moi, j'ai toujours aimé le piano... Jouer ! Du piano... »


__________________________


   
Triste vérité
Je ne suis rien, et surtout je ne suis pas heureux ni quelqu'un de bien.
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Un verre et des mots de trop. [pv Shelby]   Un verre et des mots de trop. [pv Shelby] EmptyDim 22 Juil 2018 - 21:40

Pour Shelby, les soirées se ressemblaient toutes. Elle faisait les mêmes trajets, elle voyait les mêmes clients, et elle subissait les mêmes gestes que la veille. Ce cercle vicieux dans lequel elle était désormais prisonnière commençait à être de plus en plus à porter. La jolie blonde n'arrivait plus à voir la lumière au bout du tunnel, elle s'était résolue à y rester enfermée jusqu'à ce que tout cela devienne trop et qu'elle fasse le geste qui lui permettra de mettre fin à tout cela. Mais il y avait Noah, et tout était différent depuis qu'il était arrivé dans sa vie. Quatre ans maintenant qu'elle doit prendre des décisions en pensant d'abord à son fils, plutôt qu'à son bien-être à elle. Ce n'est pas tous les jours facile d'allier les deux mais elle essaye de faire du mieux qu'elle peut.

En règle générale, la jeune maman accompagnait ses clients dans des chambres d'hôtel ou autres lieux où elle pouvait tout de même être en sécurité, mais ce soir, on lui avait accordé une pause, ou plutôt, on l'avait autorisé à commencer plus tard son service que d'habitude. Elle était encore chez elle, s'apprêtant à aller travailler après avoir confié son fils à ses voisins. Mais elle fut soudain surprise par quelqu'un qui venait de toquer à la porte de son appartement. Avait-elle oublié quelque chose pour Noah ? En ouvrant la porte, elle crut rêver. Cet homme dont elle ne connaissait pas le prénom, mais dont le visage hantait ses nuits, il était là devant elle.

Même si elle aurait dû s'opposer à ce qu'il rentre chez elle, elle n'avait pas la force de contrarier un client, qui sait à quelles sanctions elle s'exposait si ça arrivait jusqu'aux oreilles du grand patron ? Shelby le laissa entrer avec une boule au ventre. Elle le suivit du regard, mais il ne semblait pas comme les autres fois. Était-il saoul ? En tout cas, lorsqu'il se mit à parler, elle décela sans mal l'odeur d'alcool. Combien de verres avait-il bu ?Est-ce qu'elle était en danger ? La jeune allemande avait toujours été trop gentille, elle voulait aider tout le monde, même les personnes qui l'avait fait souffrir. Et cet homme, comme ses nombreux clients en faisait parti. Pourtant ce soir elle le voyait sous un autre jour.

Ne souhaitant pas l'interrompre, elle se contenta d'être une oreille attentive pour cet homme qui semblait bien mal en point. Elle l'écouta parler et ses paroles restaient ancrées dans son esprit. Bien sûr que ce qu'elle faisait était ingrat, mais quand elle avait commencé, elle avait été prise au piège et aujourd'hui, elle était tout simplement destinée à rester dans ce cercle vicieux. Elle avait besoin d'argent pour nourrir son fils, pour lui offrir un avenir décent.

" - Je.. Euh.. Oui j'aime la musique.."

Est-ce qu'il y avait une bonne ou une mauvaise réponse à donner ? Qu'est-ce qu'il attendait d'elle ? Et pour cela rien de mieux que de lui poser la question directement, au moins, elle sera fixée. Même si elle redoute fortement la réponse qu'il lui apportera.

" - Qu'est-ce que vous attendez de moi.. ? Pourquoi être venue jusqu'à chez moi.. ?"

D'ailleurs comment savait-il où elle habitait ? Est-ce qu'il l'avait suivi ? Ou bien l'avait-il croisé dans le quartier où il habitait lui aussi ? Trop de questions et aucune réponse.
Flynn Palmer
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
POINTS : 0
MESSAGE : 239
ICI DEPUIS : 01/10/2017
COMPTES : Aaron et Reed
STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: Un verre et des mots de trop. [pv Shelby]   Un verre et des mots de trop. [pv Shelby] EmptyMar 28 Aoû 2018 - 23:39

Un verre de trop, des mots de trop.
C'est une vérité qui ne vaudrait mieux pas qu'elle éclate au grand jour.
Flynn
&
Shelby
Comment j'ai trouvé son chez elle ? Bah, on me l'a dit... Parce que je la cherchais et fini par trouver. Non en vrai, je ne m'en souviens pas et vu la quantité d'alcool que j'ai bu, je risque très certainement d'oublier où elle habite. Ce qui est plutôt une bonne chose pour elle quand on y pense. Je n'avais personne avec qui parler, d'un autre côté à me comporter comme le dernier des connards, il ne fallait pas s'étonner. Mais même si je n'ai jamais chercher à me faire des amis, l'alcool m'a fait pensé que la petite Shelby pourrait être d'une oreille attentive par sa profession, elle était la seule a ne pas me juger donc pas de chance... Mon envie e me confier tombe sur elle. Une fois dans l'appartement, je ne fais plus attention au reste et vide mon sac sans demander l'avis de mon interlocutrice qui est pour le moment juste perturbé. Du moins, c'est l'air qu'elle donne.

Je ne parviens pas à exprimer ce que je ressens clairement, je me contente de dire ce qui me passe par la tête. Elle aime la musique, bien ! Mais la voilà qu'elle demande ce que j'attendais d'elle. Je la fixe et ne dis rien un petit moment pour enfin de compte répondre.

« Je suis un connard fini... Je n'ai pas d'amis, on me juge. On me critique à cause de mon métier, de mon argent, mais surtout par ce fait que je suis con. »

Mon air soudainement triste, ailleurs la tête basse pour enfin de compte remonter son visage vers celle que j'ai considéré jusqu'à aujourd'hui comme une simple prostituée.

« Mais vous vous n'avez jamais rien dit... Je ne sais pas ce que vous pensez de moi et ça me fait du bien. J'ai bu... Beaaaaaaaaaucoup bu et là.... Je veux juste discuter. »

Je grimace et ferme les yeux, ma tête recommence à tourner violemment. Je fouille le revers de ma veste et lui sort plusieurs liasses de billets.

« Juste... Que quelqu'un m'écoute... »

L'alcool me rend triste à ses mots, je me sens seul, si seul... C'est juste abominable, comment est-ce que j'ai fait pour en arriver là. Comment cela ce fait-il que malgré tout mes efforts, je sois aussi... Malheureux ?  

__________________________


   
Triste vérité
Je ne suis rien, et surtout je ne suis pas heureux ni quelqu'un de bien.
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Un verre et des mots de trop. [pv Shelby]   Un verre et des mots de trop. [pv Shelby] EmptyDim 2 Sep 2018 - 17:47

Les soirées s'enchaînent et se ressemblent, du moins c'est ce que pensait la jolie blonde avant ce soir. Cet homme qui était venu frapper à sa porte était l'un de ses clients, bien qu'elle aurait aimé pouvoir oublier leur visage, elle avait une mémoire de tout ceux qu'elle avait croisé, et particulièrement ceux de tout ces hommes venus pour les raisons de son métier. Déstabilisée et avec un lot de questions dans son esprit, elle le laissa entrer. Pour quelle raison ? Elle l'ignorait encore, elle aurait aussi bien pu refermer la porte au nez de ce client et faire comme si rien de tout cela n'était arrivé. Mais c'était sans doute sa bonté intérieure qui la faisait agir ainsi. Malgré toute la souffrance qui l'habitait, elle essayait de voir le meilleur en chacun, d'aider ceux qui en avaient besoin si elle en avait la possibilité.

L'homme dont elle ne connaissait même pas ne nom pénétra chez elle, dans son petit logement, bien que pas du tout luxueux, mais assez solide pour y dormir le soir à l'abri avec son fils. Par chance, le petit n'était pas là ce soir, il n'aurait donc pas à assister à ce triste spectacle.

Shelby resta tout de même sur ses gardes, connaissant que trop bien les intentions des hommes à son égard, mais ce soir tout semblait si ... différent. Elle demande à l'homme ce qu'il attend d'elle, parce que s'il y a bien une chose qu'elle ne ferait jamais, c'est de faire venir les clients ici, chez elle, alors que c'est le seul endroit où elle peut tout simplement oublier ce qu'elle est, et mener sa petite vie de maman célibataire sans risquer quoique ce soit.

L'homme la fixe, sans répondre. Du moins, pas avant quelques instants. Décidée à ne pas intervenir, parce qu'elle avait sentie l'haleine alcoolisée de l'inconnu, elle préférait ne rien faire qui risquait de la mettre en danger. Elle le laissa donc vider son sac sans jamais l'interrompre. Elle aurait voulu répliquer quelque chose au moment où il lui dit qu'elle ne l'avait jamais jugé. D'une part, Shelby n'était pas ce genre de personnes à juger les autres sur un mode de vie, une orientation sexuelle, ou physique ou n'importe quoi d'autre. Mais surtout, avec le métier qu'elle exercait, elle savait pertinemment comment les hommes la voyait. Elle n'était qu'un bout de viande qu'ils payaient pour obtenir d'elle ce qu'ils désiraient. Ses désirs à elle n'étaient jamais pris en compte, ni même le fait qu'elle soit une femme avec des besoins et des sentiments, tout ces hommes n'en avait que faire, et c'était presque ça le plus dur à accepter.

Quand il balanca les liasses de billets, elle en fut surprise mais ne dit rien pour autant. Ce rapport à l'argent était sans doute ce qu'elle détestait le plus dans ce métier. Tout s'échange contre de l'argent, du moins c'est l'idée. Mais rien ne pourra jamais effacer de son esprit tout ces hommes avec leurs mains se baladant sur son corps frêle, ni même ces mots, ces insultes dont elle est la victime. Des millions n'effaceront jamais ce calvaire qu'elle vit, mais l'homme ne semble pas en avoir conscience.

" - Je.. Je vous écoute.."

Elle avait pris place sur un petit fauteuil, aussi loin possible de l'homme. De toute façon, si elle voulait s'en débarrasser, elle n'avait d'autres choix que d'écouter ce qu'il avait à lui dire, après ça, elle pourrait enfin se sentir soulager et oublier cette soirée qui promettait d'être longue.
Flynn Palmer
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
POINTS : 0
MESSAGE : 239
ICI DEPUIS : 01/10/2017
COMPTES : Aaron et Reed
STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: Un verre et des mots de trop. [pv Shelby]   Un verre et des mots de trop. [pv Shelby] EmptyLun 1 Oct 2018 - 0:30

Un verre de trop, des mots de trop.
C'est une vérité qui ne vaudrait mieux pas qu'elle éclate au grand jour.
Flynn
&
Shelby
Je ne sais absolument rien de cette femme, mais vider mon sac sans trop réfléchir grâce à l'alcool me fait bien plus de bien que ce que j'avais espéré. Je n'étais pas assez ivre pour oublier ce qui va suivre, mais assez pour faire ce dont j'ai envie sans réfléchir aux conséquences. Moi qui aie toujours eu l'habitude de réfléchir sur tout, ce soir mon cerveau à décidé de se mettre en veille et d'agir pas instinct. Instinct sans doute stupide que je regretterai plus tard, mais le ressentir que j'éprouve en lui parlant de tout ça me pousse à continuer. Et quand la jeune femme accepte annonçant qu'elle m'écoute, je soupire de soulagement et lui dit avec toute la sincérité dont je peux faire preuve.

« Merci... Merci infiniment. »

Est-ce que c'est par bonté de cœur ? Ou est-ce que c'est l'argent qui l'a poussé à accepter ? Ou autre chose ? Je n'en savais rien, l’essentiel pour moi, c'est qu'elle a accepté. Lorsqu'elle s'éloigne de moi, je ne bougeais pas, prenant son geste pour une simple envie de s’asseoir. Je regarde le vide et me plonge dans ma jeunesse, cette période où je n'avais pas conscience de la cruauté du monde dans lequel je vivais.

« Depuis tout petit... J'ai toujours adoré la musique et jouer du piano... Je jouais pendant des heures... Et des heures... Et des heures. Sans m'en lasser. J'ai toujours voulu en faire mon métier. Ma mère m'y encourageait si fort... Mais mon père lui à toujours pensé que ce n'était pas un vrai métier. »

Je grimace, soupire et lève la tête vers mon interlocutrice.

« Qu'est-ce que vous en pensez-vous ? On peut vivre correctement en étant un musicien ? »

J'avais besoin de connaître son avis, savoir si celons, elle abandonner ce rêve était oui ou non une erreur. Je ne la connaissais pas, mais le simple fait de savoir qu'elle accepte de m'écouter me donne cette envie de connaître son avis sur la question avant de continuer de vider mon sac. En ce moment même je n'étais qu'un con misérable qui avait besoin de se rassurer ou alors de connaître une vérité sur lui-même qui le pousse à agir comme un idiot. En ce moment même, je suis incapable de savoir si j'ai fais oui ou non un bon choix.

__________________________


   
Triste vérité
Je ne suis rien, et surtout je ne suis pas heureux ni quelqu'un de bien.
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Un verre et des mots de trop. [pv Shelby]   Un verre et des mots de trop. [pv Shelby] EmptyVen 5 Oct 2018 - 19:09

Shelby est bien trop gentille comme femme pour envoyer balader cet homme qui, malgré ce qu'il représente à ses yeux, semblait totalement perdu ce soir. Si elle pouvait l'aider, lui permettre de ne pas totalement sombrer, alors soit, elle devait le faire. Parce que la blonde était comme ça, parce qu'elle voulait absolument venir en aide aux personnes, même si pour cela, elle devait s'oublier. En réalité, cela faisait bien des années qu'elle s'était oublié et qu'elle avait oublié ce qu'était le bonheur. Le connaîtrait-elle un jour ? Elle commençait fortement à en douter.

Elle se contenta d'hausser les épaules quand il la remercia. Avait-elle vraiment le choix ? Probablement pas. Encore moins avec un homme saoul qui risquait d'avoir des réactions disproportionnées et qu'elle n'était pas en mesure d'anticiper. Elle le laissa donc se livrer à elle, en attendant la fin. En attendant qu'il termine son discours, ou qu'il sombre lamentablement sur ce canapé, qui était le sien il y a encore quelques minutes plus tôt. Jamais elle n'aurait pensé accueillir cet homme chez elle un jour.

Dans les propos de l'inconnu, elle ne put s'empêcher de se reconnaître. Son père avait eu le contrôle de son enfance en lui inculquant que la musique n'était pas un métier correct. Le sien l'avait forcé à faire des études qu'elle ne souhaitait pas dans le simple but qu'elle reprenne son affaire.

Shelby se mit à écarquiller les yeux quand l'homme reporta son attention sur elle en lui demandant son avis. Depuis quand on lui demandait son avis ? Pire, depuis quand un de ses clients se souciait de ce qu'elle pouvait bien penser ? Jamais. Ce n'était jamais arrivé. Aucun homme ne l'avait jamais regardé comme une femme, pour eux, elle n'était qu'un simple bout de viande qu'on mange et qu'on jette après en avoir terminé. Pour le coup, elle était assez déstabilisée.

" - Vous savez, je pense sincèrement qu'il n'y a pas de sous-métier. Que l'on soit musicien, mécanicien ou même peintre, tout le monde devrait être heureux à sa manière du moment qu'il fait ce qu'il lui plaît. On ne devrait pas être forcé de faire quoique ce soit parce qu'une personne le souhaite, on devrait pouvoir être libre de nos actes et vivre de ce que l'on veut. Maintenant c'est vrai que c'est risqué ce genre de métier, mais si ça vous plait, alors il n'est jamais trop tard pour faire ce qui vous plaît."
Flynn Palmer
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
POINTS : 0
MESSAGE : 239
ICI DEPUIS : 01/10/2017
COMPTES : Aaron et Reed
STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: Un verre et des mots de trop. [pv Shelby]   Un verre et des mots de trop. [pv Shelby] EmptySam 17 Nov 2018 - 18:31

Un verre de trop, des mots de trop.
C'est une vérité qui ne vaudrait mieux pas qu'elle éclate au grand jour.
Flynn
&
Shelby
Elle avait l'air choquée que je demande mon avis. Dans un sens ça peut se comprendre, j'lui ai demandé de m'écouter de base pas... Bah pas de parler aussi. Maaaaaiiiis, j'ai besoin d'un avis extérieur, l'avis d'une personne qui ne me connaît pas ou qui ne cherchera pas à m'influencer par un de mes parents. J'ai la trouille, la trouille qu'on me force à faire un choix comme on me l'a toujours fait. Que se soit mon père voir même ma mère. Je me souviens encore du scandale qu'elle m'a fait lorsque j'ai décidé de faire des études pour devenir avocat. C'était pour moi la seule solution pour bien gagner ma vie et acheter des victoires pour devenir pianiste. Après, oui, c'est vrai... Les charges de travail s'empilent au fur et à mesure de mes réussites et j'en oublie totalement mon but initiale. À dire vrai je ne sais plus depuis combien de temps, je n'ai pas joué du piano... Et en parler me donne vraiment envie d'en faire la maintenant de suite. Mais je doute fortement qu'il y ait ce genre d'instrument ici. Je me contente donc d'écouter attentivement mon interlocutrice, qui heureusement pour moi, fini par répondre. Et ses dires me figent totalement sur place. Son discourt était similaire à celui de ma mère sauf QUE ! Elle ajoute quelque point de vu que personne auparavant à osé me dire. Je la regarde complètement perturber et secoue la tête, comme pour me ressaisir. 

« Jamais trop tard ? Vraiment ? »

Ce que j'aimerais que se soit vrai ! Mais l'argent que je gagne permet de payer les soins de ma mère. Même ivre, je parviens à pensé à ce détail qui me hante. Cette raison qui m'a fait venir dans cette ville. Je rigole sans tellement réfléchir étant encore dans l'effet de l'alcool.

« En tout cas, vous pensez comme ma mère ! Qui est malade.. Et que... Que bah, je paye ses soins grâce à mon boulot d'merde. »

Ce qui explique le fait que je ne peux pas vraiment arrêter mon travail... Si ? Non ? Peut-être ? Une autre vodka ?

« Tenter sans doute après qu'elle soit soigner... Ça... Ça pourrait être une bonne idée... »

Si elle veut bien daigner à guérir un jour ! Son état et ses reproches me rendent malade à mon tour voir même complètement fou. Je pince les lèvres et la regarde un peu comme un chien battu.
 
« Non ? »

Je secoue la tête en pestant.

« Bon sang, j'ai...Encooooore envie de boire ! Faut que j'aille me chercher une bouteille ! »

Je commence à me lever, mais ai beaucoup de mal à tenir debout, je me tiens donc contre le mur.


__________________________


   
Triste vérité
Je ne suis rien, et surtout je ne suis pas heureux ni quelqu'un de bien.
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Un verre et des mots de trop. [pv Shelby]   Un verre et des mots de trop. [pv Shelby] EmptyDim 18 Nov 2018 - 13:31

Shelby ne savait plus trop où se mettre, cette situation était guère plaisante pour elle, pourtant, elle ne pouvait tout simplement pas le jeter dehors, pourtant c'est ce qui semblait être le mieux. Cet homme était alcoolisé et la blonde ne pouvait pas contrôler ses agissements, et s'il se jettait d'un coup sur elle, elle ne serait pas en capacité de réagir. Mais il lui semblait inoffensif, s'il avait voulu s'en prendre à elle, il l'aurait fait avant. Il disait avoir envie de parler, alors Shelby s'était contenté de jouer l'oreille attentive, espérant que ça suffise et qu'elle puisse retrouver un semblant de tranquillité.

Après avoir débité des paroles pas forcément très censées, il lui avait tout de même demandé son avis sur le sujet. Elle hésita un instant, comme pour s'assurer que c'est réellement ce qui lui demandait, qu'il voulait l'entendre donner son avis sur cette question. La jeune maman commença donc à fournir une explication qu'elle jugea assez optimiste pour cet homme qui semblait totalement perdu dans ses pensées et dans sa vie en général.

" - Il y a bien des personnes qui changent de voie après trente ans dans le même secteur. Il suffit simplement de le vouloir et de s'en donner les moyens."

Elle faillit ajouter qu'il ne semblait pas en manquer de moyens, mais elle préféra s'abstenir.

" - Qu'est-ce qui vous empêche vraiment de faire ce que vous voulez ? Si vous en avez envie, alors il vaut mieux le faire avant de mourir avec vos regrets."

Des regrets, la blonde en avait beaucoup. Elle tentait de les dissiper autant qu'elle le pouvait, mais sa situation n'avait rien de simple.

" - Je suis désolée pour votre mère mais.. Vous ne devez pas vous privez de ce que vous voulez faire sous prétexte qu'elle a besoin de vous. Si c'est le piano qui vous fait vibrer, alors lancez-vous. Je suis sûre que vous pourrez toujours obtenir certaines aides médicales si vous constituez un dossier pour en demander."

Peut-être qu'il avait déjà demandé et que sa mère ne répondait pas aux critères souhaités. Alors que le jeune homme dit avoir besoin de boire encore, Shelby commence à se mettre debout comme pour anticiper ce qui arriva. Elle tenta de le faire garder son équilibre autant que possible, mais il pesait son poids et Shelby n'était pas très costaud.

" - Je n'ai pas d'alcool chez moi et je pense que pour ce soir vous avez assez bu.."

Elle savait que c'était risqué, qu'il risquait de s'énerver mais elle devait le raisonner et tenter qu'il ne finisse pas dans un état encore pire que celui-là.

" - Je pense qu'il vaudrait mieux que vous rentriez chez vous, je vais vous appeler un taxi.."
Flynn Palmer
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
POINTS : 0
MESSAGE : 239
ICI DEPUIS : 01/10/2017
COMPTES : Aaron et Reed
STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: Un verre et des mots de trop. [pv Shelby]   Un verre et des mots de trop. [pv Shelby] EmptyDim 13 Jan 2019 - 1:12

fai
Un verre de trop, des mots de trop.
C'est une vérité qui ne vaudrait mieux pas qu'elle éclate au grand jour.
Flynn
&
Shelby
L'alcool empêche clairement de voir à quel point la situation peu devenir embarrassante. Je voulais encore boire persuadé que je me sentirais mieux grâce à ça. Mais non, pas tellement en fait, ça me fait faire juste des connerie. Je n'en avais pas conscience, mais le lendemain qu'est-ce que je vais m'en rendre compte. Qu'est-ce que je vais regretter... Tout dévoiler à une inconnue que j'allais voir seulement pour acheter ses services. Je buvais pourtant ses paroles concernant ma situation. Elle prenait le temps de me donner son avis, qu'il n'était jamais trop tard pour faire ce qu'on aime. Ses paroles était plus qu'encourageante, mais un problème demeure, suis-je vraiment prêt à tout sacrifier pour ça ? Mon confort ? L'argent ? Ça même bourré, je n'en étais pas sûr que j'étais prêt pour ça . J'ai choisi un fonctionnement de vie qui m'a poussé à la réussite. Mais les dires de cette femme me font poser la question suivante... Vu mon état... Dans le fond... Est-ce vraiment une réussite ? N'aillant pas de réponse à celui, je réclame à boire, mais la sagesse de la jeune femme m'en empêche jugeant que j'ai assez bu pour ce soir. La tête basse, je soupire lèvre pincé et fait un oui de tête. Je ne comptais pas résister plus que ça. Je ris tout seul encore à cause des effets de l'alcool, et perd le sourire comme un enfant qu'on punit. Je me force à sourire maladroitement comme si l'alcool me rend de nouveau triste. 

« Oui... D...D'accord, je comprends. »

Je cherche maladroitement mon téléphone et le fait tombé par terre. Je le ramasse en râlant et me dirige vers la porte. Je me tourne une dernière fois peinant à gardé les yeux ouverts. Je la pointe du doigt.

« Z'êtes vraiment quelqu'un de bien quand même... Par... Parce que prendre la peine d'écouter un connard démon espèce ! C'est... C'est plus que rare ! »

J'ouvre la porte.

« Merci, y'a pas à s'en faire... M...Me connaîs, je ne reviendrais plus vous embêter. Ni même... F... Faire appel à vos services ! »

Sur ses mots, je sors de chez elle me trouve un taxi comme conseillé et rentre chez moi pour continuer à boire.

FIN


__________________________


   
Triste vérité
Je ne suis rien, et surtout je ne suis pas heureux ni quelqu'un de bien.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un verre et des mots de trop. [pv Shelby]   Un verre et des mots de trop. [pv Shelby] Empty

 
Un verre et des mots de trop. [pv Shelby]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ~ c'est pas les sièges qui sont trop petits, c'est votre cul qu'est trop gros (poppy)
» Trop c'est trop ? ft. Rose
» #17 You're not alone (Shelby)
» Some of them want to use you - ft. Shelby
» it's a new day, it's a new life (shelby)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: