AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-29%
Le deal à ne pas rater :
Balai laveur avec seau Vileda Spin & Clean
25 € 35 €
Voir le deal

Partagez
 

 Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Chuck J. Carteret
Chuck J. Carteret

Feuille de personnage
» anecdotes: Il est né sur l'île de Guernesey et y a grandi jusqu'à être envoyé dans le prestigieux internat d'Eton où il ne tiendra que grâce aux généreux dons de la famille Carteret au collège. ‹ Il n'a aucun diplôme ‹ Il a toujours été l'élève dissipé, perturbateur qui poussait à bout les professeurs ‹ il n'a jamais eu l'intention de travailler ‹ Il a beaucoup d'humour ‹ Il ne crois pas en dieu ‹ il est doué pour le dessin mais c'est son petit jardin secret ‹ il est égoïste mais c'est son éducation qui est la cause de ça, parce qu'au fond, il est probablement quelqu'un d'assez généreux ‹ il a dilapidé des fortunes en drogues, alcool et tout ce qu'il peut être consommé ‹ il a fait plusieurs overdoses ‹ Il n'a jamais eu de relation vraiment sérieuse ‹ il aime autant les hommes que les femmes ‹ il aime profondément sa soeur même si elle lui tape sur le système ‹ il est un éternel gamin ‹ il ne voudrait jamais grandir, la vie d'adulte est trop compliquée ‹ Il est excentrique, égocentrique aussi ‹ Il ne fait pas vraiment attention aux autres, sauf a ses copains de beuveries ‹ il n'est pas méchant au fond ‹ il peut se montrer extrêmement pénible, désagréable même ‹ Depuis l'incident il est souvent dans l'apathie ‹ il compense son " chagrin" par les médocs, nouvelle dépendance ‹ Il aime se donner un look d'artiste raté, sans le coté artiste ‹ il se maquille, s'habille de manière provocante ‹ Il a fait cure sur cure qui n'ont jamais fonctionné parce que c'est surtout un souhait de papa ‹ il est en rupture partielle avec sa famille ‹ Il n'a pas peur de mourir ‹ il est un junkie et le restera jusqu'à son dernier souffle ‹ Il ne se pardonnera jamais d'avoir tué quelqu'un ‹ il aurait bien besoin d'un psy mais refuse de parler ‹ il a fait six mois d'hôpital psychiatrique et il est ressortie " clean" ‹ il cherche par tous les moyens de se procurer de nouveau de la came ‹ il ne dort jamais sans ses somnifères ‹ il est sous tutelle et ça l'emmerde bien ‹ il déteste les paparazzis ‹ Il pense bien trop à sa nouvelle dose ‹ il est dépressif et les overdoses successives sont son moyen de se suicider à petit feu ‹ il est fragile ‹ Il donne souvent le change ‹ il pense souvent à l'incident ‹ Il peut être exaspérant ‹ il compte bien réussir à faire plier sa soeur ‹
messages : 457
ici depuis : 31/03/2019
crédits : Aloa
statut : célibatard, mais n'est jamais contre une nouvelle rencontre.
bowenien
MessageSujet: Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous   Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous EmptyMar 2 Avr 2019 - 21:45

Chuck J. CarteretInfos généralesHistoireSujets de RP♦️ Nom : Carteret
   ♦️ Âge : 29 ans
   ♦️ Métier/occupation : Junkie a plein temps
   ♦️ Finances : Sur le papier : richissime, mais il est sous la tutelle de sa soeur. Il est une véritable passoire et dépense tout ce qu'elle lui donne.
   ♦️ Orientation sexuelle : Bisexuel
   ♦️ Situation : Célibataire, il n'aime pas se sentir bridé, il n'a jamais eu de vraies relations sérieuses.
   ♦️ Famille : C'est assez compliqué... Sa soeur est là pour lui
   ♦️ Groupe : winter
‹ Il est né sur l'île de Guernesey et y a grandi jusqu'à être envoyé dans le prestigieux internat d'Eton où il ne tiendra que grâce aux généreux dons de la famille Carteret au collège. ‹ Il n'a aucun diplôme ‹ Il a toujours été l'élève dissipé, perturbateur qui poussait à bout les professeurs ‹ il n'a jamais eu l'intention de travailler ‹ Il a beaucoup d'humour ‹ Il ne crois pas en dieu ‹ il est doué pour le dessin mais c'est son petit jardin secret ‹ il est égoïste mais c'est son éducation qui est la cause de ça, parce qu'au fond, il est probablement quelqu'un d'assez généreux ‹ il a dilapidé des fortunes en drogues, alcool et tout ce qu'il peut être  consommé ‹ il a fait plusieurs overdoses ‹ Il n'a jamais eu de relation vraiment sérieuse ‹ il aime autant les hommes que les femmes ‹ il aime profondément sa soeur même si elle lui tape sur le système ‹ il est un éternel gamin ‹ il ne voudrait jamais grandir, la vie d'adulte est trop compliquée ‹ Il est excentrique, égocentrique aussi ‹ Il ne fait pas vraiment attention aux autres, sauf a ses copains de beuveries ‹ il n'est pas méchant au fond ‹ il peut se montrer extrêmement pénible, désagréable même ‹ Depuis l'incident il est souvent dans l'apathie ‹ il compense son " chagrin" par les médocs, nouvelle dépendance ‹ Il aime se donner un look d'artiste raté, sans le coté artiste ‹ il se maquille, s'habille de manière provocante ‹  Il a fait cure sur cure qui n'ont jamais fonctionné parce que c'est surtout un souhait de papa ‹ il est en rupture partielle avec sa famille ‹ Il n'a pas peur de mourir ‹ il est un junkie et le restera jusqu'à son dernier souffle ‹ Il ne se pardonnera jamais d'avoir tué quelqu'un ‹ il aurait bien besoin d'un psy mais refuse de parler ‹ il a fait six mois d'hôpital psychiatrique et il est ressortie " clean" ‹ il cherche par tous les moyens de se procurer de nouveau de la came ‹ il ne dort jamais sans ses somnifères ‹ il est sous tutelle et ça l'emmerde bien ‹ il déteste les paparazzis ‹ Il pense bien trop à sa nouvelle dose ‹ il est dépressif et les overdoses successives sont son moyen de se suicidé à petit feu ‹ il est fragile ‹ Il donne souvent le change ‹ il pense souvent à l'incident ‹ Il peut être exaspérant ‹ il compte bien réussir à faire plier sa soeur ‹
+++

Charles deuxième du nom, est né le 10 mars 1990 sur l'île de Guernesey dans une famille de haute noblesse. Il était le fils tant attendu, tant désiré, celui sur qui on misait pour reprendre les rênes de l'empire, l'héritier mâle. Il passa son enfance sur son île dans le cocon familial à essayer de rentrer dans le moule bien trop (im)parfait de la famille Carteret.  
Il fut envoyé assez jeune dans le prestigieux internat d'Eton, séparé de sa famille et donc ne voyant plus vraiment sa sœur de cinq ans son aîné. Au début, il était le petit garçon qui écoutait à l'école, qui pouvait s'il le désirait avoir de bonnes notes en travaillant surtout un minimum. Mais très vite, Charles réalisa que faire tourner en bourrique ses professeurs étaient une activité bien plus drôle qu'étudier. Alors, il lâcha complètement, il avait compris qu'avec l'argent de son père, il était intouchable. Il passa très vite du garçon à qui on donnerait le bon dieu sans confession, au petit diable dissipé, qui faisait les quatre cents coups et a qui l'ont ne dit surtout rien. Alors, il décida de pousser le bouchon très loin, restant un élève dissipé qui entraîne les autres.
Il rentrait lors des vacances scolaires, pouvant enfin retrouver sa grande sœur. C'est avec elle qu'il toucha à sa première cigarette, c'est avec elle qu'il découvrit le goût de l'alcool et de la fête. Ils étaient proches tous les deux, plus qu'on ne pouvait l'imaginer. Ils se moquaient de toute cette noblesse BCBG dont ils étaient issus. Ils se rassuraient mutuellement plus qu'autre chose.  Dans le fond, Charles aime beaucoup sa sœur, mais le principe tordu de sa famille l'empêche vraiment de lui montrer.

Never want to come down, never want to put my feet back down on the ground
Lorsqu'il eut quinze ans, le cœur de Charles en prit un grand coup et se brisa à petit feu. Sa sœur se mariait et quittait donc le cercle familial à son grand désespoir. Vexé, déçu et peut être même dégoûté, Charles n'assista pas  à la cérémonie, car il avait prit juste avant, une grosse cuite et était ivre mort. De quoi foutre la honte à ses parents et recevoir un peu plus tard une très  bonne engueulée. Il  s'éloigna un peu de sa sœur après le mariage, mais il l'aime toujours autant. Il n'aimait pas Lord Astor, un espèce de beauf' prétentieux qui ne rendait même pas Olivia heureux. Il en voulait à sa soeur qu'elle se soit rangée même si la Carteret n'avait pas réellement le choix. Le soir du mariage, Charles était lui en soirée, en réalité y'avait belle lurette qu'il les enchaînait, touchant à l'alcool et à la drogue qui reste à usage récréatif, mais bien trop répétitif.

You've gone too far this time
L'école n'est plus qu'une attraction pour Charles qui enchaîne les soirées et surtout est devenu accros à la drogue. C'est elle qui rythme ses soirées, c'est elle qui l'aide à tenir " debout", c'est elle qui l'a pris dans ses bras. A 18 ans, Charles décide d'arrêter ses études, il n'a aucunement l'intention de travailler, de faire quoi que ce soit de sa vie. De toute façon, il est honteusement riche et il préfère clairement profiter de sa vie. Il n'a plus vraiment de relation avec sa famille, ils ne se contactent plus vraiment. Et c'est la rupture totale. Charles voyage, il va faire la fête dans différents pays, il va souvent à Ibiza quelques semaines, se drogue et boit jusqu'à oublier son propre prénom. Prénom qu'il a d'ailleurs changé, il se fait appeler " Chuck", bien moins snob que " Charles II". Il fait un détour en Irlande, en Allemagne et s'échoue aux Etats Unis. Il aime beaucoup New York, car c'est réellement une ville qui ne dort jamais et qui accepte son excentricité, il se fait tatoué, il peut se balader comme il l'entend. Il adopte son style d'artiste rebelle, sans le coté artiste. Il aime cette vie de débauche et n'a aucune envie de la quitter. Il rentre de temps en temps faire acte de présence, parce que souvent papa le menace de le déshériter ou même de lui couper les vivres. Il a fait plusieurs overdoses qui le conduisent tout droit vers la désintox, il fait plusieurs cures. Un vœu de ce cher papa Carteret. Ça ne fonctionne jamais bien longtemps, deux jours, deux semaines, deux heures...  Non, clairement, il n'a pas décidé de se soigné. Chuck n'a pas peur de la mort, il ne croit pas à la rédemption, il veut juste profiter jusqu'à ce que son palpitant lâche complètement.
Il apprend par la presse que sa sœur est veuve, que son beau-frère a été retrouvé mort étouffer dans le lit d'un gigolo, un scandale qui secoue l'Angleterre quand on apprendre que Lord Astor est un adepte du sadomasochisme et aussi aime les hommes. Ouais, ça fait clairement tâche dans sa famille. Il songea à rentrer, mais ne le fit pas. Il lui envoya un sms pour lui souhaiter du courage dans cette triste affaire. Lui continua de vivre sa vie baignée dans la drogue. Il rentre en Angleterre quelques semaines après la mort de Lord Astor, ravagé complètement par la drogue.
C'est en novembre 2018 que le drame arriva à Londres, Chuck était complètement défoncé et ivre, il était à bord de la dernière Lamborghini que papa a financé, il se pavanait avec et voulait la tester voir ce qu'elle avait dans le ventre. Il faucha une vie en roulant à 150 dans les rues de la ville et quand il réalisa sa connerie, il s'enfuit. Un mort sur la conscience et un délit de fuite. Un témoin avait assisté à la scène et l'incrimina. Chuck fut rapidement interpeller et mis en préventive. Un nouveau scandale pour la famille Carteret, qui n'était pas une bonne publicité. Heureusement, Charles I du nom engagea une armada d'avocat pour sortir son fils de ce sale pétrin. Les faits étaient là, il était coupable jusqu'au bout des ongles. Vu le prix des avocats et l'influence de papa et sa fortune, Chuck n'alla pas en prison mais en hôpital psychiatrique. Mais, ce n'était bel et bien pas terminé pour lui. Il était tout seul avec sa conscience et sa déprime, mais quel ne fut pas sa surprise quand trois semaines après son internement sa sœur lui rendit visite.
En fait, Chuck était plutôt bien là-bas, il était clean de toute drogue, mais avait des médicaments à volonté. Il ne parlait pas énormément aux psy des vrais problèmes, mais il a vite compris que pour avoir les médocs qu'il voulait, il devait faire trouver quelques histoires assez crédibles. Il passa six mois là-bas, il avait réussi a monté son propre réseau de trafic de médicaments : Il était complètement accro à toutes ses petites pilules. Il fut tout aussi surpris de savoir qu'on le libérait pour " vice de forme" alors qu'il savait qu'il était coupable. Sa conscience, elle le savait pertinemment.
A sa sortie, il ne put pas vraiment reprendre ses bonnes vieilles habitudes. Papa lui coupa les vivres, et il fut mis sous la tutelle de sa sœur avec un mot d'ordre : La suivre jusqu'en Australie pour qu'elle le surveille. Oh, il restait clean en ce qui concerne les drogues, mais pas les médocs, il en prend comme des bonbons. Il débarque donc à Bowen en Australie, avec comme obsession de reprendre ses bonnes vieilles habitudes... Il pense à sa prochaine dose qu'il a hâte de trouver, mais ce ne sera probablement pas super facile avec de l'argent au compte goutte et une sœur sur le dos...

♦️ You Wanna Try ft. Isaac
♦️All I Want ft. Olivia
♦️Titre du RP ft. Prénom Nom
♦️Titre du RP ft. Prénom Nom
♦️Titre du RP ft. Prénom Nom
♦️Titre du RP ft. Prénom Nom
© 2981 12289 0

__________________________


   
---We're flying high
we're watching the world pass us by
Never want to come down, never want to put my feet back down on the ground
Never let me down see the stars, they're shining bright everything's alright tonight


Dernière édition par Chuck J. Carteret le Mar 23 Avr 2019 - 12:00, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t18031-chuckyc#592450
Chuck J. Carteret
Chuck J. Carteret

Feuille de personnage
» anecdotes: Il est né sur l'île de Guernesey et y a grandi jusqu'à être envoyé dans le prestigieux internat d'Eton où il ne tiendra que grâce aux généreux dons de la famille Carteret au collège. ‹ Il n'a aucun diplôme ‹ Il a toujours été l'élève dissipé, perturbateur qui poussait à bout les professeurs ‹ il n'a jamais eu l'intention de travailler ‹ Il a beaucoup d'humour ‹ Il ne crois pas en dieu ‹ il est doué pour le dessin mais c'est son petit jardin secret ‹ il est égoïste mais c'est son éducation qui est la cause de ça, parce qu'au fond, il est probablement quelqu'un d'assez généreux ‹ il a dilapidé des fortunes en drogues, alcool et tout ce qu'il peut être consommé ‹ il a fait plusieurs overdoses ‹ Il n'a jamais eu de relation vraiment sérieuse ‹ il aime autant les hommes que les femmes ‹ il aime profondément sa soeur même si elle lui tape sur le système ‹ il est un éternel gamin ‹ il ne voudrait jamais grandir, la vie d'adulte est trop compliquée ‹ Il est excentrique, égocentrique aussi ‹ Il ne fait pas vraiment attention aux autres, sauf a ses copains de beuveries ‹ il n'est pas méchant au fond ‹ il peut se montrer extrêmement pénible, désagréable même ‹ Depuis l'incident il est souvent dans l'apathie ‹ il compense son " chagrin" par les médocs, nouvelle dépendance ‹ Il aime se donner un look d'artiste raté, sans le coté artiste ‹ il se maquille, s'habille de manière provocante ‹ Il a fait cure sur cure qui n'ont jamais fonctionné parce que c'est surtout un souhait de papa ‹ il est en rupture partielle avec sa famille ‹ Il n'a pas peur de mourir ‹ il est un junkie et le restera jusqu'à son dernier souffle ‹ Il ne se pardonnera jamais d'avoir tué quelqu'un ‹ il aurait bien besoin d'un psy mais refuse de parler ‹ il a fait six mois d'hôpital psychiatrique et il est ressortie " clean" ‹ il cherche par tous les moyens de se procurer de nouveau de la came ‹ il ne dort jamais sans ses somnifères ‹ il est sous tutelle et ça l'emmerde bien ‹ il déteste les paparazzis ‹ Il pense bien trop à sa nouvelle dose ‹ il est dépressif et les overdoses successives sont son moyen de se suicider à petit feu ‹ il est fragile ‹ Il donne souvent le change ‹ il pense souvent à l'incident ‹ Il peut être exaspérant ‹ il compte bien réussir à faire plier sa soeur ‹
messages : 457
ici depuis : 31/03/2019
crédits : Aloa
statut : célibatard, mais n'est jamais contre une nouvelle rencontre.
bowenien
MessageSujet: Re: Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous   Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous EmptyMar 2 Avr 2019 - 21:45

Les Nanas@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.
@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.
@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.
© 2981 12289 0

ajout:
 

__________________________


   
---We're flying high
we're watching the world pass us by
Never want to come down, never want to put my feet back down on the ground
Never let me down see the stars, they're shining bright everything's alright tonight


Dernière édition par Chuck J. Carteret le Mar 23 Avr 2019 - 11:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t18031-chuckyc#592450
Chuck J. Carteret
Chuck J. Carteret

Feuille de personnage
» anecdotes: Il est né sur l'île de Guernesey et y a grandi jusqu'à être envoyé dans le prestigieux internat d'Eton où il ne tiendra que grâce aux généreux dons de la famille Carteret au collège. ‹ Il n'a aucun diplôme ‹ Il a toujours été l'élève dissipé, perturbateur qui poussait à bout les professeurs ‹ il n'a jamais eu l'intention de travailler ‹ Il a beaucoup d'humour ‹ Il ne crois pas en dieu ‹ il est doué pour le dessin mais c'est son petit jardin secret ‹ il est égoïste mais c'est son éducation qui est la cause de ça, parce qu'au fond, il est probablement quelqu'un d'assez généreux ‹ il a dilapidé des fortunes en drogues, alcool et tout ce qu'il peut être consommé ‹ il a fait plusieurs overdoses ‹ Il n'a jamais eu de relation vraiment sérieuse ‹ il aime autant les hommes que les femmes ‹ il aime profondément sa soeur même si elle lui tape sur le système ‹ il est un éternel gamin ‹ il ne voudrait jamais grandir, la vie d'adulte est trop compliquée ‹ Il est excentrique, égocentrique aussi ‹ Il ne fait pas vraiment attention aux autres, sauf a ses copains de beuveries ‹ il n'est pas méchant au fond ‹ il peut se montrer extrêmement pénible, désagréable même ‹ Depuis l'incident il est souvent dans l'apathie ‹ il compense son " chagrin" par les médocs, nouvelle dépendance ‹ Il aime se donner un look d'artiste raté, sans le coté artiste ‹ il se maquille, s'habille de manière provocante ‹ Il a fait cure sur cure qui n'ont jamais fonctionné parce que c'est surtout un souhait de papa ‹ il est en rupture partielle avec sa famille ‹ Il n'a pas peur de mourir ‹ il est un junkie et le restera jusqu'à son dernier souffle ‹ Il ne se pardonnera jamais d'avoir tué quelqu'un ‹ il aurait bien besoin d'un psy mais refuse de parler ‹ il a fait six mois d'hôpital psychiatrique et il est ressortie " clean" ‹ il cherche par tous les moyens de se procurer de nouveau de la came ‹ il ne dort jamais sans ses somnifères ‹ il est sous tutelle et ça l'emmerde bien ‹ il déteste les paparazzis ‹ Il pense bien trop à sa nouvelle dose ‹ il est dépressif et les overdoses successives sont son moyen de se suicider à petit feu ‹ il est fragile ‹ Il donne souvent le change ‹ il pense souvent à l'incident ‹ Il peut être exaspérant ‹ il compte bien réussir à faire plier sa soeur ‹
messages : 457
ici depuis : 31/03/2019
crédits : Aloa
statut : célibatard, mais n'est jamais contre une nouvelle rencontre.
bowenien
MessageSujet: Re: Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous   Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous EmptyMar 2 Avr 2019 - 21:45

Les Mecs @Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.
@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.
@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.
© 2981 12289 0

__________________________


   
---We're flying high
we're watching the world pass us by
Never want to come down, never want to put my feet back down on the ground
Never let me down see the stars, they're shining bright everything's alright tonight


Dernière édition par Chuck J. Carteret le Mar 23 Avr 2019 - 11:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t18031-chuckyc#592450
Chuck J. Carteret
Chuck J. Carteret

Feuille de personnage
» anecdotes: Il est né sur l'île de Guernesey et y a grandi jusqu'à être envoyé dans le prestigieux internat d'Eton où il ne tiendra que grâce aux généreux dons de la famille Carteret au collège. ‹ Il n'a aucun diplôme ‹ Il a toujours été l'élève dissipé, perturbateur qui poussait à bout les professeurs ‹ il n'a jamais eu l'intention de travailler ‹ Il a beaucoup d'humour ‹ Il ne crois pas en dieu ‹ il est doué pour le dessin mais c'est son petit jardin secret ‹ il est égoïste mais c'est son éducation qui est la cause de ça, parce qu'au fond, il est probablement quelqu'un d'assez généreux ‹ il a dilapidé des fortunes en drogues, alcool et tout ce qu'il peut être consommé ‹ il a fait plusieurs overdoses ‹ Il n'a jamais eu de relation vraiment sérieuse ‹ il aime autant les hommes que les femmes ‹ il aime profondément sa soeur même si elle lui tape sur le système ‹ il est un éternel gamin ‹ il ne voudrait jamais grandir, la vie d'adulte est trop compliquée ‹ Il est excentrique, égocentrique aussi ‹ Il ne fait pas vraiment attention aux autres, sauf a ses copains de beuveries ‹ il n'est pas méchant au fond ‹ il peut se montrer extrêmement pénible, désagréable même ‹ Depuis l'incident il est souvent dans l'apathie ‹ il compense son " chagrin" par les médocs, nouvelle dépendance ‹ Il aime se donner un look d'artiste raté, sans le coté artiste ‹ il se maquille, s'habille de manière provocante ‹ Il a fait cure sur cure qui n'ont jamais fonctionné parce que c'est surtout un souhait de papa ‹ il est en rupture partielle avec sa famille ‹ Il n'a pas peur de mourir ‹ il est un junkie et le restera jusqu'à son dernier souffle ‹ Il ne se pardonnera jamais d'avoir tué quelqu'un ‹ il aurait bien besoin d'un psy mais refuse de parler ‹ il a fait six mois d'hôpital psychiatrique et il est ressortie " clean" ‹ il cherche par tous les moyens de se procurer de nouveau de la came ‹ il ne dort jamais sans ses somnifères ‹ il est sous tutelle et ça l'emmerde bien ‹ il déteste les paparazzis ‹ Il pense bien trop à sa nouvelle dose ‹ il est dépressif et les overdoses successives sont son moyen de se suicider à petit feu ‹ il est fragile ‹ Il donne souvent le change ‹ il pense souvent à l'incident ‹ Il peut être exaspérant ‹ il compte bien réussir à faire plier sa soeur ‹
messages : 457
ici depuis : 31/03/2019
crédits : Aloa
statut : célibatard, mais n'est jamais contre une nouvelle rencontre.
bowenien
MessageSujet: Re: Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous   Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous EmptyMar 2 Avr 2019 - 21:45

+4 a vous !

__________________________


   
---We're flying high
we're watching the world pass us by
Never want to come down, never want to put my feet back down on the ground
Never let me down see the stars, they're shining bright everything's alright tonight
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t18031-chuckyc#592450
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous   Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous EmptyJeu 4 Avr 2019 - 11:32

M'oublie pas héhé héhé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous   Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous EmptySam 6 Avr 2019 - 19:19

Je veux aha
J'ai 5 comptes, au choix I love you
Revenir en haut Aller en bas
Chuck J. Carteret
Chuck J. Carteret

Feuille de personnage
» anecdotes: Il est né sur l'île de Guernesey et y a grandi jusqu'à être envoyé dans le prestigieux internat d'Eton où il ne tiendra que grâce aux généreux dons de la famille Carteret au collège. ‹ Il n'a aucun diplôme ‹ Il a toujours été l'élève dissipé, perturbateur qui poussait à bout les professeurs ‹ il n'a jamais eu l'intention de travailler ‹ Il a beaucoup d'humour ‹ Il ne crois pas en dieu ‹ il est doué pour le dessin mais c'est son petit jardin secret ‹ il est égoïste mais c'est son éducation qui est la cause de ça, parce qu'au fond, il est probablement quelqu'un d'assez généreux ‹ il a dilapidé des fortunes en drogues, alcool et tout ce qu'il peut être consommé ‹ il a fait plusieurs overdoses ‹ Il n'a jamais eu de relation vraiment sérieuse ‹ il aime autant les hommes que les femmes ‹ il aime profondément sa soeur même si elle lui tape sur le système ‹ il est un éternel gamin ‹ il ne voudrait jamais grandir, la vie d'adulte est trop compliquée ‹ Il est excentrique, égocentrique aussi ‹ Il ne fait pas vraiment attention aux autres, sauf a ses copains de beuveries ‹ il n'est pas méchant au fond ‹ il peut se montrer extrêmement pénible, désagréable même ‹ Depuis l'incident il est souvent dans l'apathie ‹ il compense son " chagrin" par les médocs, nouvelle dépendance ‹ Il aime se donner un look d'artiste raté, sans le coté artiste ‹ il se maquille, s'habille de manière provocante ‹ Il a fait cure sur cure qui n'ont jamais fonctionné parce que c'est surtout un souhait de papa ‹ il est en rupture partielle avec sa famille ‹ Il n'a pas peur de mourir ‹ il est un junkie et le restera jusqu'à son dernier souffle ‹ Il ne se pardonnera jamais d'avoir tué quelqu'un ‹ il aurait bien besoin d'un psy mais refuse de parler ‹ il a fait six mois d'hôpital psychiatrique et il est ressortie " clean" ‹ il cherche par tous les moyens de se procurer de nouveau de la came ‹ il ne dort jamais sans ses somnifères ‹ il est sous tutelle et ça l'emmerde bien ‹ il déteste les paparazzis ‹ Il pense bien trop à sa nouvelle dose ‹ il est dépressif et les overdoses successives sont son moyen de se suicider à petit feu ‹ il est fragile ‹ Il donne souvent le change ‹ il pense souvent à l'incident ‹ Il peut être exaspérant ‹ il compte bien réussir à faire plier sa soeur ‹
messages : 457
ici depuis : 31/03/2019
crédits : Aloa
statut : célibatard, mais n'est jamais contre une nouvelle rencontre.
bowenien
MessageSujet: Re: Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous   Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous EmptySam 6 Avr 2019 - 20:27

J'allais venir te voir déjà pour Scar :14:

Je crois que Chuck va avoir besoin d'un dealer Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous 1956959691

t'as des envies ? Idées ? Besoins ?

__________________________


   
---We're flying high
we're watching the world pass us by
Never want to come down, never want to put my feet back down on the ground
Never let me down see the stars, they're shining bright everything's alright tonight
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t18031-chuckyc#592450
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous   Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous EmptyDim 7 Avr 2019 - 22:09

Coucouuu :10:
Je viens réclamer un ou deux liens ahah aha
Je peux te proposer Malia, Athéna ou Alek, comme tu veux :11:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous   Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous EmptyDim 7 Avr 2019 - 22:14

Scar ne dit pas non à un client de plus :14:

Pour Hélios, comme il n'assume pas être homosexuel et qu'il se drogue aussi, je me dis que Chuck aurait pu être sa première expérience ? genre un très bon pote et un soir sous l'effet de la drogue ça aurait dérapé ? aha et il ne lui aurait pas reparler depuis par honte, comme il n'assume pas du tout être attiré par les hommes ? aha Il aurait fait le mort quoi, même pour une simple attirance :14:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous   Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous EmptyLun 8 Avr 2019 - 18:43

Moi je veux bien. :11: Ton personnage me plait. :12: Ton vava aussi. :01:

Pas spécialement d'idée :15: mais Kida revient à Bowen après 10 mois passée en cure pour apprendre à contrôler sa violence. Elle frappait son compagnon. Violence qui c'est aggravée avec sa grossesse, ils ont un petit garçon qui a presque 3 ans. Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous 3695812023 Et cette violence est du au viol que lui a fait subir son beau-père alors qu'elle avait 17ans. Du coup Kida rentre mais elle est un peu paumé car elle a peur de replonger même si les docteurs lui ont dit que tout allait bien. Je verrais bien leurs chemins se croiser. Hum :39:
Revenir en haut Aller en bas
Chuck J. Carteret
Chuck J. Carteret

Feuille de personnage
» anecdotes: Il est né sur l'île de Guernesey et y a grandi jusqu'à être envoyé dans le prestigieux internat d'Eton où il ne tiendra que grâce aux généreux dons de la famille Carteret au collège. ‹ Il n'a aucun diplôme ‹ Il a toujours été l'élève dissipé, perturbateur qui poussait à bout les professeurs ‹ il n'a jamais eu l'intention de travailler ‹ Il a beaucoup d'humour ‹ Il ne crois pas en dieu ‹ il est doué pour le dessin mais c'est son petit jardin secret ‹ il est égoïste mais c'est son éducation qui est la cause de ça, parce qu'au fond, il est probablement quelqu'un d'assez généreux ‹ il a dilapidé des fortunes en drogues, alcool et tout ce qu'il peut être consommé ‹ il a fait plusieurs overdoses ‹ Il n'a jamais eu de relation vraiment sérieuse ‹ il aime autant les hommes que les femmes ‹ il aime profondément sa soeur même si elle lui tape sur le système ‹ il est un éternel gamin ‹ il ne voudrait jamais grandir, la vie d'adulte est trop compliquée ‹ Il est excentrique, égocentrique aussi ‹ Il ne fait pas vraiment attention aux autres, sauf a ses copains de beuveries ‹ il n'est pas méchant au fond ‹ il peut se montrer extrêmement pénible, désagréable même ‹ Depuis l'incident il est souvent dans l'apathie ‹ il compense son " chagrin" par les médocs, nouvelle dépendance ‹ Il aime se donner un look d'artiste raté, sans le coté artiste ‹ il se maquille, s'habille de manière provocante ‹ Il a fait cure sur cure qui n'ont jamais fonctionné parce que c'est surtout un souhait de papa ‹ il est en rupture partielle avec sa famille ‹ Il n'a pas peur de mourir ‹ il est un junkie et le restera jusqu'à son dernier souffle ‹ Il ne se pardonnera jamais d'avoir tué quelqu'un ‹ il aurait bien besoin d'un psy mais refuse de parler ‹ il a fait six mois d'hôpital psychiatrique et il est ressortie " clean" ‹ il cherche par tous les moyens de se procurer de nouveau de la came ‹ il ne dort jamais sans ses somnifères ‹ il est sous tutelle et ça l'emmerde bien ‹ il déteste les paparazzis ‹ Il pense bien trop à sa nouvelle dose ‹ il est dépressif et les overdoses successives sont son moyen de se suicider à petit feu ‹ il est fragile ‹ Il donne souvent le change ‹ il pense souvent à l'incident ‹ Il peut être exaspérant ‹ il compte bien réussir à faire plier sa soeur ‹
messages : 457
ici depuis : 31/03/2019
crédits : Aloa
statut : célibatard, mais n'est jamais contre une nouvelle rencontre.
bowenien
MessageSujet: Re: Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous   Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous EmptyLun 8 Avr 2019 - 20:47

Athéna Solenta a écrit:
Coucouuu :10:
Je viens réclamer un ou deux liens ahah aha
Je peux te proposer Malia, Athéna ou Alek, comme tu veux :11:
Alors, j'ai lu la fiche d'Athéna, ils n'ont rien en commun, mais peut être qu'elle peut devenir son amie et essayer de l'aider à rester " clean" ?

- Et je pense qu'on peut trouver entre Malia & Chuck, je pense que Chuck va venir faire la " fête" dans son bar.
- Pour Alek, j'ai pas vraiment d'idées

Hélios Hawkins a écrit:
Scar ne dit pas non à un client de plus :14:

Pour Hélios, comme il n'assume pas être homosexuel et qu'il se drogue aussi, je me dis que Chuck aurait pu être sa première expérience ? genre un très bon pote et un soir sous l'effet de la drogue ça aurait dérapé ? aha et il ne lui aurait pas reparler depuis par honte, comme il n'assume pas du tout être attiré par les hommes ? aha Il aurait fait le mort quoi, même pour une simple attirance :14:

Pour le moment, Chuck est " clean" enfin, il a trouvé une alternative à la drogue ( qui n'est pas forcément mieux, il prend des médocs comme des bonbons) Le truc c'est que Chuck est arrivé y'a peu donc, il peut être la première expérience d'Hélios sans soucis Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous 1956959691
Chuck n'en sera pas vraiment vexé qu'il ne le rappelle pas :14: parce qu'il n'est pas du genre à avoir des relations sérieuses.

Kida Cunningan a écrit:
Moi je veux bien. :11: Ton personnage me plait. :12: Ton vava aussi. :01:

Pas spécialement d'idée :15: mais Kida revient à Bowen après 10 mois passée en cure pour apprendre à contrôler sa violence. Elle frappait son compagnon. Violence qui c'est aggravée avec sa grossesse, ils ont un petit garçon qui a presque 3 ans. Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous 3695812023 Et cette violence est du au viol que lui a fait subir son beau-père alors qu'elle avait 17ans. Du coup Kida rentre mais elle est un peu paumé car elle a peur de replonger même si les docteurs lui ont dit que tout allait bien. Je verrais bien leurs chemins se croiser. Hum :39:

Chuck est clean pour le moment, mais c'est pas dit qu'il replonge Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous 1956959691 enfin, il est " clean", c'est un bien grand mot. En fait, il se drogue aux médocs que les psys lui prescrivent :14: mais ils peuvent se croiser et ça peut devenir explosif... Quoi que, il serait tenter de l'aider à replonger

__________________________


   
---We're flying high
we're watching the world pass us by
Never want to come down, never want to put my feet back down on the ground
Never let me down see the stars, they're shining bright everything's alright tonight
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t18031-chuckyc#592450
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous   Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous EmptyLun 8 Avr 2019 - 20:51

Ah oui j'avais pas trop fait gaffe aha alors pas la première parce que je l'imaginais pas daté d'hier mais il peut en être une quand même qu'Hélios n'assume quand même pas :14:
Revenir en haut Aller en bas
Chuck J. Carteret
Chuck J. Carteret

Feuille de personnage
» anecdotes: Il est né sur l'île de Guernesey et y a grandi jusqu'à être envoyé dans le prestigieux internat d'Eton où il ne tiendra que grâce aux généreux dons de la famille Carteret au collège. ‹ Il n'a aucun diplôme ‹ Il a toujours été l'élève dissipé, perturbateur qui poussait à bout les professeurs ‹ il n'a jamais eu l'intention de travailler ‹ Il a beaucoup d'humour ‹ Il ne crois pas en dieu ‹ il est doué pour le dessin mais c'est son petit jardin secret ‹ il est égoïste mais c'est son éducation qui est la cause de ça, parce qu'au fond, il est probablement quelqu'un d'assez généreux ‹ il a dilapidé des fortunes en drogues, alcool et tout ce qu'il peut être consommé ‹ il a fait plusieurs overdoses ‹ Il n'a jamais eu de relation vraiment sérieuse ‹ il aime autant les hommes que les femmes ‹ il aime profondément sa soeur même si elle lui tape sur le système ‹ il est un éternel gamin ‹ il ne voudrait jamais grandir, la vie d'adulte est trop compliquée ‹ Il est excentrique, égocentrique aussi ‹ Il ne fait pas vraiment attention aux autres, sauf a ses copains de beuveries ‹ il n'est pas méchant au fond ‹ il peut se montrer extrêmement pénible, désagréable même ‹ Depuis l'incident il est souvent dans l'apathie ‹ il compense son " chagrin" par les médocs, nouvelle dépendance ‹ Il aime se donner un look d'artiste raté, sans le coté artiste ‹ il se maquille, s'habille de manière provocante ‹ Il a fait cure sur cure qui n'ont jamais fonctionné parce que c'est surtout un souhait de papa ‹ il est en rupture partielle avec sa famille ‹ Il n'a pas peur de mourir ‹ il est un junkie et le restera jusqu'à son dernier souffle ‹ Il ne se pardonnera jamais d'avoir tué quelqu'un ‹ il aurait bien besoin d'un psy mais refuse de parler ‹ il a fait six mois d'hôpital psychiatrique et il est ressortie " clean" ‹ il cherche par tous les moyens de se procurer de nouveau de la came ‹ il ne dort jamais sans ses somnifères ‹ il est sous tutelle et ça l'emmerde bien ‹ il déteste les paparazzis ‹ Il pense bien trop à sa nouvelle dose ‹ il est dépressif et les overdoses successives sont son moyen de se suicider à petit feu ‹ il est fragile ‹ Il donne souvent le change ‹ il pense souvent à l'incident ‹ Il peut être exaspérant ‹ il compte bien réussir à faire plier sa soeur ‹
messages : 457
ici depuis : 31/03/2019
crédits : Aloa
statut : célibatard, mais n'est jamais contre une nouvelle rencontre.
bowenien
MessageSujet: Re: Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous   Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous EmptyLun 8 Avr 2019 - 20:55

x)
C'est pas grave !
Hm, je pense qu'ils pourront se rencontrer et devenir des amants in rp si tu veux

__________________________


   
---We're flying high
we're watching the world pass us by
Never want to come down, never want to put my feet back down on the ground
Never let me down see the stars, they're shining bright everything's alright tonight
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t18031-chuckyc#592450
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous   Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous EmptyLun 8 Avr 2019 - 20:59

Amant j'ai déjà ce lien et je pense qu'il n'en aura qu'un seul vu la complexité de son caractère :11:
Après ils peuvent aussi juste être ami HA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous   Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous EmptyMar 9 Avr 2019 - 11:17

Quand je dis que Kida a peur de replonger c'est dans la violence, pas la drogue. Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous 1956959691 Elle n'en a jamais pris. Elle a été en cure pour palier au fait qu'elle battait Scott son compagnon et que la dernière fois elle l'a blessé plus gravement. Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous 2889884971 Tout ça à cause du viol, elle n'en a jamais rien dit à personne. Cela l'a rongé et elle extériorisait sa douleur en frappant Scott. :06:
Du coup 10 mois de cure, loin de Scott et de leur fils.
Là elle a peut être voir surement un traitement pour éviter les angoisses. Parce que comme elle en a parlé, il y a eu plainte et pas mal de chose vont suivre. En plus sa mère ne la croit pas et lui balance que c'est de sa faute; qu'elle a joué les aguicheuses. Donc peut être qu'elle prendra un peu plus de cachet que prévu et pourra avoir une dépendance. Hum
Du coup elle revient dans la ville avec l'angoisse du fait que maintenant les personnes de son entourage savent ce qu'elle faisait. Elle a peur d'être jugée, surveillée, incomprise, et voir délaissée par Scott. Alors même si elle connait la ville, elle s'y sent paumée comme à son arrivée en 2006. ** Je voyais plus jouer sur ce terrain là. Kida va devoir tout reconstruire et accepter le regard des gens. Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous 1866936509 Ce qui pourrait créer un malaise au fond d'elle. :39:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous   Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chuck Carteret || Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez vous
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: manage your life :: liens-
Sauter vers: