AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 be like snow, beautiful but cold ▽ sacha

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sacha Kheinov
Sacha Kheinov

Feuille de personnage
» anecdotes: La rage au bord des lèvres. Les cris qui en sortent ne sont que des poussées de jouissance, de colère, d'agonie aussi. Gare à ceux qui espèrent voir de la joie sur son visage. Reflet d'une âme diabolique, l'homme ne pense qu'à lui, égoïste. Plaisir intense ne peut être que plaisir solitaire, veut-il croire. Comportement endossé pour protéger son âme et son passé. Main féminine caressant avec douceur son occiput, le tatoué ne vit que pour la chair humaine. Les contacts charnels sont des puits de vie interminables. Pourquoi le sexe serait-il un tabou ? Et tandis que vous admirez, la vipère vous a déjà ensorcelé. Les simagrées sont les seuls sorts prononcés par son chant.
messages : 4534
ici depuis : 18/01/2019
crédits : chataigna (av), blue walrus (s), dandelion (gifs s), rooox ♡ (csp), andy black (lyrics s)
comptes : Gretchen & Judas & Ethan & Amaranth & Owen.
statut : elle est reine de son cœur. (brookcha)
grand kangou
MessageSujet: Re: be like snow, beautiful but cold ▽ sacha   be like snow, beautiful but cold ▽ sacha - Page 2 EmptyMer 16 Sep 2020 - 10:30

  be like snow, beautiful but cold
Pendant quelques secondes, il a l'impression qu'elle va le repousser, ou même le planter avec sa propre lame. Ce serait le comble ça, qu'il crève sous les coups de sa propre arme dont il entendait le bruit taper contre le bois tous les soirs, menaçant de tuer son assistante, s'il pouvait encore l'appeler comme ça. Son ex, ou tous les adjectifs possibles pour la décrire. Son visage avait disparu de son esprit, trop obnubilé par celui qu'il avait en face de lui dans cette étrange réalité sans elle. Les lames, le sang, la drogue, les médicaments, et une femme, qui n'était pas celle qu'il voulait pour la vie mais qu'il voulait au moins maintenant, sans se soucier que quiconque ne l'apprenne. Il n'était pas obligé d'en parler à personne. C'était le genre d'instant parfait dont il réclamait quand il était dans un état d'esprit comme cette nuit. Et l'embrasser était la meilleure sensation. L'adrénaline était là, bien présente. Il avait l'impression qu'elle allait le repousser, et il ne lui en aurait pas voulu. Mais plutôt que de le laisser retourner à ses vieux démons, elle se laisser aller elle aussi, et à partir de ce moment-là, il se rendait compte que ça lui avait manqué. De la voir, de se retrouver dans un état d'esprit où ils n'étaient guidés que par leurs instincts et leurs désirs. Ils en avaient envie et ils ne laissaient à personne l'occasion de se plaindre de cette envie. Et il lâcha la lame à la seconde même où elle l'attrapa par la nuque pour n'être que plus proche de lui. La lame tinta contre la carrosserie, résonnant dans son cerveau comme le gong annonciateur d'un grand événement. Son sang commença à goûter contre la voiture et sa paume lui donna l'impression de piquer. Mais tout ça était effacé à la seconde d'après. Ses lèvres, sa langue étaient trop attirées par celles d'Effy et il continuait à l'embrasser, mené par ses pulsions. Ses bras autour d'elle, sa main ensanglantée parcourant son dos avec puissance jusqu'à se perdre dans sa chevelure aussi sombre que la nuit. Mais il eut un autre bruit qu'il n'arriva pas à identifier. Le bruit du danger, auquel il n'était pas préparé. Avait-il fabulé ? Il l'ignorait. Ses mains s'agrippaient à Effy comme si sa vie en dépendait et il n'avait pas envie que ça s'arrête là. Le plaisir qu'il éprouvait dans cet échange lui donnait envie de replonger dans ses travers. Ses travers. Brooke. Quand tout lui revient, il sent un frisson glacé lui parcourir les veines. Et il arrête tout. Soudainement, il cesse de l'embrasser et il la repousse, peut-être trop brutalement pour remettre les deux pieds à terre.   « J'ai entendu quelque chose. » Mais la nuit était silencieuse, et la panique s'emparait de lui. Jetant un œil autour de lui, il serra le poing pour que son sang ne cesse de couler. Il était en train d'en foutre partout, et Effy en avait aussi fait les frais. Il était dangereux. Leurs jeux étaient trop dangereux, et pourtant, il avait envie d'elle comme toutes ces fois où leurs corps parlaient pour eux. Et dans son esprit, il était entravé. Quelqu'un avait enserré de son emprise son cerveau pour que plus jamais il ne puisse se laisser aller dans les bras d'une autre. « On doit se tirer d'ici. J'peux pas faire ça, j'peux pas rester là. J'suis sûre qu'elle le sait. » Une pensée beaucoup trop lucide qui venait de lui traverser l'esprit. Il perdait déjà la tête et il avait déjà peur du contrôle qu'il perdait sur lui même. C'était la raison principale pour laquelle on l'avait enfermé tant de fois, et s'il continuait, ça allait recommencer. Cauchemar qui ne s'arrête jamais.

Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

know One
Now it's clear they live without me
I'm not sure the stars align
They just fear that it's not easy
The stage is empty all the time

(c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.pinterest.fr/XynaXic/oc-nothing-in-the-cage-of-my-ri https://www.aa-retro.com/t16298-russianightmare
Effy Shepperfield
Effy Shepperfield

Feuille de personnage
» anecdotes: british dans le sang ◦ vend son corps pour se payer sa came ◦ la clope, la vodka et l’ecstasy sont ses meilleurs amis depuis longtemps ◦ dépressive et tend à l'autodestruction ◦ son vrai nom c'est Elizabeth, mais personne ne l'appelle comme ça ◦ photogénique ◦ régulièrement sujette à de violentes crises d’angoisse ◦ tentative de suicide foirée à 18 ans ◦ fuit l'attachement ◦ phobie de l'infini ◦ porte des tonnes de bracelets pour cacher ses cicatrices ◦ enfoncée dans les drogues, toute sa paie y passe ◦ faire des collages l'apaise ◦ aime vivre dans la pénombre ◦ style vestimentaire très varié, selon son mood du moment ◦ black is the new black, elle se maquille toujours beaucoup les yeux ◦ allergique au sport ◦ toujours en retard ◦ elle mange très peu et ne prend jamais un gramme, métabolisme rapide ◦ tout ce qu’elle inflige à son corps lui apporte une certaine satisfaction malsaine, y compris l’abandonner à des inconnus
messages : 1437
ici depuis : 18/02/2019
crédits : gemini (a), astra (s).
comptes : charlie & azriel & viktor & eve & saoirse.
statut : she's got so much love in her heart, but the thought of letting it out, showing her cards, scares her to death. (milo)
adm f
MessageSujet: Re: be like snow, beautiful but cold ▽ sacha   be like snow, beautiful but cold ▽ sacha - Page 2 EmptySam 19 Sep 2020 - 1:58

Les questions n’effleuraient même pas son esprit. Elles auraient sûrement dû, car si Effy ne s’intéressait pas plus que ça à la vie amoureuse du Russe, elle savait en revanche qu’il était toujours engagé dans cette danse compliquée avec la rouquine possessive. Enfin, peut-être plus, c’était peut-être ça l’histoire, mais encore une fois, la question ne l’avait pas traversée. Elle était trop occupée à retrouver ces gestes assurés et parfois brusques qu’ils échangeaient autrefois, l’ardeur non dissimulée, le besoin de sexe et de violence, le besoin de chaleur humaine dans les ténèbres de leurs âmes. Le cannabis flottait dans sa tête, enrobant toutes ces sensations d’un voile opaque, imperméable au monde extérieur. Rien que quelques minutes, la jolie brune se laissa happer par ce rappel de ce qu’ils avaient partagé autrefois. La douleur et le plaisir, le tout dans un emballage malsain mais libérateur. Pas de raccourci, pas de masque, juste l’envie à l’état brut, sans fioritures. C’était ça qu’ils partageaient, cette honnêteté et cette transparence totale sur qui ils étaient, sans devoir cacher leurs parts sombres et empoisonnées, même les pires. Sa langue cherchant celle du brun, la trouvant pour mieux en jouer, la quittant pour venir mordiller sa lèvre inférieure avant de s’abandonner à nouveau à la danse qu’il menait. Sa main, qu’elle devinait humide de sang, plaquée contre son dos, remontant le long de sa colonne jusque dans sa nuque. Perdue dans leur passé salvateur. Jusqu’à ce que Sacha n’interrompe tout, et qu’elle se fige, le pouls rapide. Elle, elle n’avait rien entendu, mais peut-être était-ce parce qu’elle était trop prise dans le moment, sa tête trop embrumée par la drogue. Elle plissa les yeux, observant le lanceur de couteaux, le visage impassible. « Et alors ? » demanda simplement la brune, sans lâcher le Russe de son regard pénétrant. Ouais, et alors ? Si elle savait, peu importe qui ce elle était – bien qu’elle ait sa petite idée –, qu’est-ce que ça faisait ? Quels étaient les enjeux, les conséquences ? À quoi jouait-il, que voulait-il vraiment ? La réponse n’intéressait pas Effy. C’était lui, que ça devait intéresser. Il avait peur, elle pouvait la lire dans ses yeux. Mais elle n’allait pas laisser couler. Il devait être confronté à ce qui venait de se passer, et surtout ce qu’il y avait derrière. Eff’, elle, n’en garderait qu’un souvenir, comme un autre, un rappel de qui elle était et de ce qu’ils représentaient l’un pour l’autre. Encore une fois, ça n’avait rien de romantique, l’attachement n’était pas comparable à une simple amitié ou à une romance passée. Il n’y avait pas la moindre trace de jalousie dans l’attitude de la brune. Son but n’avait aucun rapport avec toutes ces choses.

__________________________


you have to find something worth fighting for.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16970-madkitten-effy-s-instagram
 
be like snow, beautiful but cold ▽ sacha
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: appartements-
Sauter vers: