AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura

Aller en bas 
AuteurMessage
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4022
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), bat'phanie (s), vocivus (ic), whereischarlie (gif).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura   awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura EmptyLun 27 Jan 2020 - 16:35

awkward isn't part of my vocabulary

La matinée avait été longue. Pas mal d'accidents étaient survenus aujourd'hui, pour une raison inconnue. Il y avait des jours comme ça. Un incendie avait eu lieu dans une ville voisine, ajoutant à ça un gros accident sur la nationale, le résultat étant que l'hôpital de la ville n'avait pas assez de place pour admettre tous les patients en urgence. Certains avaient donc été transférés ici, à l'hôpital de Bowen. Qui avait déjà son lot de propres patients en état critique aux urgences. Charlie, comme bien souvent, ne s'était guère laissée envahir par la panique. Elle passait juste d'un lit à l'autre, examinant et classant les cas par ordre de gravité et d'urgence, appelant les différents spécialistes, ou autres services quand ce n'était pas de son ressort. Efficace, la brunette s'était organisée, elle avait une opération de prévue une heure plus tard et devait encore passer voir son patient en pré-op. Mais pour l'instant, son aide était requise aux urgences, peuplée de familles nerveuses et de patients qui attendaient douloureusement qu'on les prenne en charge. L'interne passait des urgences aux couloirs, se rendant là où on l'appelait, là où on avait besoin d'elle. Elle avait l'impression d'avoir déjà ausculté au moins quarante patients depuis ce matin. Y avait rien à faire, même si le rythme était dur à tenir et le sang-froid difficile à conserver, cette adrénaline qui pulsait dans ses veines lui donnait des ailes. Même s'ils étaient un peu débordés, les choses roulaient, chacun avait ses priorités et faisait ce qu'il avait à faire. La jeune fille s'était habituée à ce genre de journées, ça ne lui faisait plus peur, pas comme au tout début de son internat. Elle gérait, tranquillement, sans se sentir submergée par le travail et ne plus savoir où donner de la tête. Après une énième consultation, elle redescendit aux urgences, cherchant son supérieur du regard, prête à se rendre là où on avait besoin d'elle. Des gestes paniqués attirèrent son attention, au milieu de la foule de médecins et infirmières en action.

__________________________

she wore a smile like a loaded gun
Be happy, not because everything is good, but because you can see the good side of everything. ▬
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Aura Luciano
Aura Luciano
messages : 1300
ici depuis : 08/08/2019
crédits : moon rhapsodies (avatar) & Gwen (crackship) & drake (signature)
comptes : Lys, Pippa et Zak
statut : there may be something there that wasn't there before (livio)
grand kangou
MessageSujet: Re: awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura   awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura EmptyMar 28 Jan 2020 - 19:37

En prenant ce rendez-vous déjà, j’avais commencé à stresser. C’était complètement débile, je le savais bien, mais je n’étais pas du tout à l’aise avec ça. Pourtant, je savais que c’était important. Qu’une femme ayant des rapports sexuels devait s’y prêter, et de préférence régulièrement…Et j’étais une femme qui avait des rapports sexuels désormais. Il fallait que je m’y fasse. Que je prenne conscience de mon corps, et surtout que j’en prenne soin…même si cela devait passer par des moments un peu désagréables. Quand la réceptionniste avait confirmé mon rendez-vous, m’informant toutefois que la gynécologue habituelle était en congés et qu’elle serait remplacée par son collègue, Dr Erwan Morton, mon stress s’était intensifié. Merde. L’idée d’écarter les cuisses devant un médecin ne m’enchantait déjà pas, le faire devant un homme…me laissait à deux doigts de la tachycardie. Alors, quand je le vis débarquer dans le couloir où j’attendais depuis trente minutes, me rongeant les ongles d’anxiété, je crus que j’allais m’évanouir d’émotions. Sans rire. Je crois que j’aurais préféré que le Dr Morton soit un vieux bedonnant plutôt qu’un véritable Apollon en blouse blanche. Il était beau. Vraiment beau.
Mademoiselle Luciano ? C’est à nous ?
Quand le jeune gynécologue s’avança vers moi avec son sourire ultra-bright, ses yeux bleus et un brushing impeccable, je perdis tous mes moyens. J’attrapai mon sac à la va-vite, commençai à bafouiller quelque chose en italien, avant de me rappeler que nous étions à Bowen et que, donc, je devais parler anglais. L’homme me toisait avec un air amusé et cela me déstabilisait encore plus.
Euh…pardon…mi scuzi…j…je…je dois partir…
Sans donner plus d’explication, je me levai de ma chaise et partis presque en courant, essuyant les regards interloqués et les rires amusés des patients à côté de moi. Déboussolée, je ne regardai pas où j’allais et empruntai des couloirs complètement au hasard, avant de me retrouver au cœur d’une immense cohue. Le bruit et la panique générale me saisirent, si bien que je m’immobilisai, ne sachant quoi faire ni où aller. Je me trouvais au beau milieu des urgences, un vacarme indescriptible m’assourdissait. On criait et s’affolait dans tout les coins et quand je voulus me tourner vers un médecin pour demander mon chemin, je me retrouvai face à un enfant qui me rentra dedans. Il pleurait et son visage était cramoisi. Il était seul, a priori. Ses parents n’étaient pas là. Je tournai la tête à gauche, à droite, personnes ne cherchait le pauvre petit. Je n’eus-je pas le cœur de le laisser. Par compassion, m’accroupis-je donc près de lui.
Ne pleures pas, je…je vais d’aider, lui assurai-je.
Je n’avais aucune idée de comment j’allais faire ça, je n’étais même pas sure de savoir moi-même comme me sortir de là, mais l’enfant ne me laissa pas vraiment le temps de la réflexion. Ses yeux s’arrondirent, sa bouche s’ouvrit en grand et avant que je ne réalise ce qu’il se passait, je me retrouvais complètement recouverte de vomi, avec, sur les bras, le gamin de cinq ou six ans, hurlant comme si on l’égorgeait. Le choc passé, j’eus une brusque nausée que je réprimai aussitôt puis, tâchant au mieux de me ressaisir, attrapai l’enfant par le bras en lui assurant que ce n’était pas grave, qu’il devait arrêter de pleurer. Faites qu’il arrête de pleurer, s’il vous plait ! Je me relevai alors et secouai ma main libre dans les airs pour attirer l’attention de quelqu’un, d’un médecin de préférence. C’est alors que je la vis. Elle. La fille au grand sourire rassurant que j’avais rencontrée chez Bessie. Elle était médecin, sa blouse blanche en était le premier indice, le sang-froid qu’elle affichait, le second. Alléluia ! Je ne la connaissais pas vraiment, mais j’étais heureuse de la voir. Comment s’appelait-elle déjà…
Charlie ! m’écriai-je tout d’un coup.
La panique pouvait s’entendre dans ma voie. La détresse, même, probablement. J’accourais vers la jeune femme, tenant toujours le gamin par la main.
Je…je…je crois que ce petit à besoin d’aide.

Revenir en haut Aller en bas
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4022
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), bat'phanie (s), vocivus (ic), whereischarlie (gif).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura   awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura EmptyMer 29 Jan 2020 - 1:18

Ce ne fut qu'en entendant son prénom crié à travers les urgences que la jeune interne put remettre en place le visage qui la regardait, l'air désespéré. C'était Aura, si elle se rappelait bien, la fille qu'elle avait croisé à la colocation. Elle n'avait pas tous les détails, mais elle avait cru comprendre qu'il y avait quelque chose entre elle et Bessie, ou en tout cas, ça y ressemblait très fort. La brune réagit directement, une fois que son regard se fut posé sur l'enfant que la jeune femme tenait par le bras, et elle s'avança vers eux d'un pas rapide, bipant déjà la pédiatrie sur les quelques mètres qui les séparaient. « Aura ! » lança-t-elle en arrivant à sa hauteur, croisant son regard incertain. Elle nota ses vêtements ruinés par ce qui semblait être du vomi, avant de s'agenouiller à hauteur du petit garçon qui ne cessait de pleurer. « Qui est-ce ? Tu peux me donner des infos ? » demanda-t-elle d'une voix pressante, mais son attitude transpirant le calme, relevant un instant les yeux vers la jeune femme avant d'examiner rapidement le bambin, vérifiant s'il y avait des blessures. Elle n'avait aucune idée de quel était le lien entre ce gamin et Aura, mais elle le prit néanmoins dans ses bras, le transportant jusqu'au lit le plus proche tandis que la jeune femme lui répondait. Visiblement, elle ne le connaissait pas. Et la pauvre semblait couverte de ses reflux. Charlie s'empressa d'ausculter le petit garçon, avec des gestes doux et assurés, avant de jeter un œil au vomi présent sur la blouse de la jeune femme, à la recherche d'indices, et y trouvant des traces de sang, ce qui déclencha un froncement de sourcil inquiet. « Je suis le docteur Charlie. Tu sais me dire comment tu t'appelles ? » demanda l'interne d'une voix douce et aussi rassurante que possible, même si son cerveau réfléchissait à toute vitesse à comment gérer cette situation. Pas de parents à l'horizon, aucune information sur cet enfant si ce n'était qu'il avait vomi. La brunette bipa à nouveau un confrère, se tournant à nouveau vers le gamin ensuite, inquiète d'avoir si peu d'informations à sa disposition, mais ne voulant pas brusquer le garçon, qui sanglotait toujours, mais de façon moins violente. Elle passa des mains douces sur son ventre distendu, pris son pouls et sa température, à la recherche du problème.

__________________________

she wore a smile like a loaded gun
Be happy, not because everything is good, but because you can see the good side of everything. ▬
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Aura Luciano
Aura Luciano
messages : 1300
ici depuis : 08/08/2019
crédits : moon rhapsodies (avatar) & Gwen (crackship) & drake (signature)
comptes : Lys, Pippa et Zak
statut : there may be something there that wasn't there before (livio)
grand kangou
MessageSujet: Re: awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura   awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura EmptyLun 24 Fév 2020 - 12:35

J’étais heureuse de découvrir un visage connu parmi la foule alors que j’étais sur le point de céder à la panique. On ne pouvait pas vraiment dire que Charlie et moi nous connaissions, mais je l’avais croisé quelque fois chez Bessie. La jeune femme était sa colocataire et m’avait, un matin, très gentiment proposé du café et des tartines alors que je m’étais réveillée à l’appartement. J’avais très rarement découché dans ma vie, et encore moins chez une amante et je m’étais sentie un peu gênée au matin, mais Charlie avait su me mettre à l’aise. Cette fille était un vrai rayon de soleil, cette pensée m’avait traversé dès que je l’avais rencontrée. Cela se vérifiait aujourd’hui, elle semblait désépaissir les nuages qui m’entouraient présentement. Sans attendre, je me ruai vers elle, le gamin toujours pleurant derrière moi. Quand elle me demanda de lui donner des infos, je ne sus que lever les épaules, totalement impuissante face à la situation.
Non…euh…je sais pas. Il s’est jeté sur moi, il pleurait et il m’a…vomi dessus, puis…je t’ai vu.
Calme-toi Aura. Céder à la panique n’aidera en rien. La jeune docteur s’occupa de l’enfant, lui demandant son prénom. Il s’appelait Elijah, nous le comprimes après qu’il eut réussi à le prononcer correctement après avoir calmé ses pleurs. À l’expression sur son visage, je compris que Charlie était inquiète, je fronçai les sourcils et me penchai vers elle pour ne pas être entendue du petit.
Y’a un problème ?
Revenir en haut Aller en bas
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4022
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), bat'phanie (s), vocivus (ic), whereischarlie (gif).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura   awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura EmptyMar 17 Mar 2020 - 1:22

Visiblement, l’italienne n’en savait pas beaucoup plus que la jeune interne à propos du petit garçon, ce qui n’aidait pas. Une fois le patient installé sur un lit et les premiers paramètres pris, attendant un autre médecin en renfort, Charlie put quand même obtenir son prénom. « D’accord, Elijah. Ce sont tes parents qui t’ont amené ici ? » demanda la brunette d’une voix douce après avoir délicatement palpé le ventre du patient, lui arrachant une petite grimace de douleur. Elle se tourna ensuite vers Aura, qui semblait beaucoup moins à l’aise et bien plus paniquée. « Il a peut-être avalé quelque chose qu’il ne fallait pas, mais ce serait bien de retrouver ses parents ou peu importe qui l’a amené ici pour avoir plus d’infos, parce que là on est à l’aveugle. » expliqua en quelques mots la chirurgienne. Avec si peu de renseignements, ils allaient devoir faire passer une batterie de tests au jeune garçon, ce qui prendrait du temps et était loin d’être idéal. Son confrère arriva enfin, et Charlie lui relata rapidement la situation. « Vomissements avec saignements, possible déchirure de l’œsophage, abdomen gonflé. Il faut l’envoyer pour une écho au plus vite, mais j’aimerais retrouver la personne qui en est responsable. » L’autre médecin prit en charge le gamin et Charlie en profita pour se concentrer sur Aura. « Et toi, tu vas bien ? » demanda la jeunette en la scannant rapidement du regard, à la recherche d’une potentielle blessure. Elle aussi était aux urgences et peut-être pour une bonne raison.

__________________________

she wore a smile like a loaded gun
Be happy, not because everything is good, but because you can see the good side of everything. ▬
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Aura Luciano
Aura Luciano
messages : 1300
ici depuis : 08/08/2019
crédits : moon rhapsodies (avatar) & Gwen (crackship) & drake (signature)
comptes : Lys, Pippa et Zak
statut : there may be something there that wasn't there before (livio)
grand kangou
MessageSujet: Re: awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura   awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura EmptyVen 20 Mar 2020 - 11:47

Charlie prit les choses en main. De mon côté, je ne pus m’empêcher d’éprouver, tout à coup, une grande admiration pour elle. Garder un sang froid impeccable avec le brouhaha assourdissant qui nous entourait et la panique générale qui semblait planer au dessus de nous comme un nuage noir n’était clairement pas à la portée de tout le monde. De mon côté, j’essaie de ne pas céder, de garder un maximum l’esprit clair, mais si ca n’était clairement pas facile. J’avais envie de me cacher dans un trou de souris, pour attendre que cela passe, mais j’avais bien conscience que cela n’aiderait pas. Je n’étais pas dans mon élément, il y avait beaucoup trop de monde autour de moi, beaucoup trop d’agitation, beaucoup trop de bruit. Je n’aimais pas cela. J’étais habituée au calme, le silence m’aidait à réfléchir. Le vacarme, à l’inverse, me perturbait énormément.
Euh…oui, retrouver ses parents, tu as raison.
Comment ? Ce gamin pouvait être celui de n’importe qui. Comment s’était-il retrouver seul ? Bon sang, on ne lâchait pas la main d’un enfant de cet âge au beau milieu d’une foule agitée. Charlie confia le petit à un de ses collègues médecins, lui décrivit les symptômes qu’elle avait décelés après un bref examen puis revint vers moi.
Je...euh...
Je n'avais rien. Aucune raison de me sentir mal. Vraiment pas. Pourtant, j'avais la sensation d'étouffer. Un frisson me parcourut l'échine, et j'eus rapidement très froid. Puis chaud. Beaucoup trop chaud. Je me pinçai l'arrête du nez. Je savais très bien ce qui se passait.
Désolée, je...j'ai pas l'habitude de...ça va passer...
C'était bien le moment de faire une crise d'angoisse...
Revenir en haut Aller en bas
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4022
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), bat'phanie (s), vocivus (ic), whereischarlie (gif).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura   awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura EmptyVen 10 Avr 2020 - 17:57

Le regard posé sur l’italienne, les traits de l’interne passèrent de sérieux à plus doux, constatant que la jeune femme était totalement désarçonnée. Elle balbutiait des bouts de phrase et semblait avoir du mal à processer ce qu’il se passait. Rien d’étonnant, quand on se retrouvait pris dans le tumulte des urgences et qu’on n’en avait pas l’habitude. Les internes avaient même trouvé une phrase plus accrocheuse pour parler de cet endroit, une sorte de blague entre eux. Je descends aux enfers plutôt que je descends aux urgences, disaient-ils parfois dans les vestiaires, sourire aux lèvres, s’armant de courage pour un service mouvementé. Il fallait en avoir l’habitude pour garder son sang-froid, et encore. On se laissait facilement submerger, en situation de crise, et il fallait un bon contrôle de soi pour rester efficace. Charlie fronça les sourcils en voyant la mine de la brune se décomposer, son teint était devenu très pâle. Calmement et sans la brusquer, la chirurgienne la prit doucement par le bras en esquissant un sourire. « Viens avec moi. Je passe aux admissions et puis on va se trouver un endroit plus calme. » décréta-t-elle en l’entraînant avec elle, réconfortante au possible et sans une once de jugement. La jolie brune se dirigea d’un pas serein vers le comptoir des admissions, expliquant rapidement la situation et donnant le numéro du lit où elle avait installé le petit garçon. Un parent allait forcément apparaître incessamment sous peu, la priorité était Aura, avant qu’elle n’entreprenne personnellement des recherches si on ne le trouvait pas. Elle entraîna ensuite la jeune femme dans une aile adjacente, ouvrant la porte d’une salle de réunion vide, loin du brouhaha. « Assieds-toi et ramène tes jambes vers ta poitrine si tu veux, ça peut aider. Je t’amène un verre d’eau ? » indiqua l’étudiante en guidant Aura vers un canapé près des fenêtres.

__________________________

she wore a smile like a loaded gun
Be happy, not because everything is good, but because you can see the good side of everything. ▬
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Aura Luciano
Aura Luciano
messages : 1300
ici depuis : 08/08/2019
crédits : moon rhapsodies (avatar) & Gwen (crackship) & drake (signature)
comptes : Lys, Pippa et Zak
statut : there may be something there that wasn't there before (livio)
grand kangou
MessageSujet: Re: awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura   awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura EmptyMar 14 Avr 2020 - 17:50

Gamine, j’avais été sujette aux crises d’angoisse. J’étais donc plutôt familière avec ça, bien que je n’en aie plus fait depuis un long moment. En grandissant, c’était quelque chose que j’avais appris à gérer. Je ne les avais pas effacé complètement, mais j’arrivais au moins à les prévenir quand elles arrivaient, pour ne pas me laisser envahir de trop. L’anxiété et moi étions vieilles copines, malgré ça, je ne pouvais vraiment dire que ces visites, aussi espacées soient-elles, me faisaient plaisir. C’était au contraire le genre d’ami qu’on préférait garder à distance, lui faire coucou de loin ou lui envoyer un poke sur facebook une fois par an. Bref, j’avais beau être habituée, ça n’était jamais plaisant. Par ailleurs, c’était si facile de perdre bien. Charlie, heureusement, comprit immédiatement ce qui m’arrivait et nous isola rapidement. Quitter les urgences et leur atmosphère pesante aida un peu. Le bruit était plus sourd de là où nous nous trouvions et j’avais l’impression de pouvoir respirer un peu mieux. Elle me proposa de m’asseoir, ce que je fis. J’essayai de mon côté de me concentrer sur ma respiration. Suivant le conseil de Charlie, je repliai mes jambes contre moi et dus reconnaître que cela m’apaisait. J’avais l’air ridicule, sans doute, et complètement paumé, mais tant pis. J’acceptais le verre d’eau qu’elle m’offrit et après quelques gorgées, levai les yeux vers la jeune femme.
Je suis désolée, soufflai-je confuse, tu t’occupes de moi, alors que tu pourrais être utile à quelque de vraiment malade ou blessé.
Je m’en voulais un peu de monopoliser la chirurgienne, elle devait avoir bien mieux à faire. C’était gentil de sa part de chercher à me calmer, mais comme je l’avais souligné, je n’avais rien de grave.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4022
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), bat'phanie (s), vocivus (ic), whereischarlie (gif).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura   awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura EmptySam 18 Avr 2020 - 3:54

Charlie apporta un verre d'eau à la jeune femme, pas le moins du monde déçue de quitter le brouhaha des urgences pendant quelques minutes. Oh, d'une part, elle aimait beaucoup ça, ça faisait partie de son job et elle aimait être dans le feu de l'action, mais elle aimait encore plus le calme serein d'un bloc opératoire, et faire une petite pause de ce vacarme n'était pas de refus. « C'est vrai, qu'est-ce qu'ils vont faire sans moi ? Oh mon dieu, tu viens de priver un patient de ma présence, voilà, il est mort, j'étais la seule à pouvoir le sauver, c'est ta faute. » lança Charlie d'une voix décontractée, un coude posé nonchalamment sur le dossier d'une grande chaise présidentielle, l'ironie perçant sans encombres dans son ton plein d'humour. Elle laissa échapper un petit gloussement, son regard espiègle rempli d'étoiles pétillantes. Elle avait très bien compris ce qu'Aura voulait dire, bien sûr, et elle la remerciait d'un regard d'être si altruiste, mais comme elle l'avait souligné avec peu de sérieux, il y avait suffisamment de médecins compétents pour qu'ils puissent se passer d'elle quelques minutes. « Tu veux que j'appelle Fede, ou quelqu'un ? » demanda gentiment la jeune interne. Elle ne savait toujours pas ce que l'italienne faisait à l'hôpital, mais peut-être qu'il valait mieux que quelqu'un vienne la chercher. Dans tous les cas, elle ne comptait pas la laisser seule tout de suite, sans s'être assurée qu'elle allait bien. « Enfin, je sais pas si tu comptais rentrer toute seule, je veux pas être indiscrète, mais c'est peut-être mieux que quelqu'un te ramène ? » ajouta la jolie brune en tentant d'être la moins envahissante possible. Ça ne la regardait pas, le pourquoi de la présence d'Aura ici, mais elle préférait s'assurer qu'elle n'abandonnait pas la jeune femme dans la nature sans assistance, si c'était contre-indiqué.

__________________________

she wore a smile like a loaded gun
Be happy, not because everything is good, but because you can see the good side of everything. ▬
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Aura Luciano
Aura Luciano
messages : 1300
ici depuis : 08/08/2019
crédits : moon rhapsodies (avatar) & Gwen (crackship) & drake (signature)
comptes : Lys, Pippa et Zak
statut : there may be something there that wasn't there before (livio)
grand kangou
MessageSujet: Re: awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura   awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura EmptySam 18 Avr 2020 - 18:34

La plaisanterie de Charlie détendit l’atmosphère et m’arracha même un petit rire. Attrapant le verre d’eau que la jeune interne avait été chercher pour moi, je bus une longue gorgée, retrouvant une contenance, me raccrochant, par ce geste simple, à la terre ferme.
Je sais pas comment tu fais pour garder ton calme là-bas…
Les urgences, c’était complètement dingue. Tout ce bruit, ce capharnaüm donnait le tournis. J’avais du mal à imaginer comment où pouvait y passer toute une journée, ou même plusieurs jours de suite, tout en restant efficace. Au travail, moi, j’évoluais dans le calme. J’étais souvent seule face aux œuvres d’art qu’on me demandait de rénover, c’était un travail minutieux, un travail de patience, mais c’était avant tout une activité qu’on exerçait à l’arbis, dans une bulle paisible. Ce genre d’ambiance, cela allait sans dire, me convenait bien mieux que le brouhaha auxquels le personnel soignant était constamment confronté. Si Charlie était stressée, elle ne le montrait pas du tout et cela m’impressionnait encore plus. Son contact me ramena au calme plus rapidement que je ne l’aurais cru et quand elle me parla de Fede, je penchai la tête, interloquée.
Tu connais mon frère ?
Au fond, cela n’avait pas grand chose d’étonnant. Federico était barman dans l’un des bars les plus fréquentés de la ville, et avec sa belle gueule, il passait rarement inaperçu. Dans tout les cas, c’était prévenant de la part de Charlie de se soucier de la manière dont j’allais rentrée chez moi.
Ne t’inquiète pas, c’est pas la peine de le déranger. Je me sens beaucoup mieux déjà. C’était qu’une petite crise passagère. Je serai d’attaque d’ici quelques minutes.
C’était vrai, j’avais l’habitude de gérer ce genre de crise. Je savais prendre sur moi, Charlie n’avait pas à s’en faire pour ça.

Revenir en haut Aller en bas
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4022
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), bat'phanie (s), vocivus (ic), whereischarlie (gif).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura   awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura EmptyLun 20 Avr 2020 - 21:32

hj:
 


« L’habitude. Puis au moins, on s’ennuie jamais. » expliqua l’interne en terminant par un petit rire amusé. C’était sûr que c’était pas pour tout le monde, mais c’était le genre d’ambiance et de pression qui motivaient Charlie à donner tout ce qu’elle avait, à donner le meilleur d’elle-même et à se concentrer comme elle n’aurait pas été capable de le faire ailleurs. Ça l’aidait à se focaliser, à ne pas se disperser comme elle le faisait souvent dans tous les autres domaines de sa vie. Il y avait un but, une cause et une conséquence, un problème à régler, une solution à apporter. C’était aussi simple que ça, un schéma facile à suivre, qui paradoxalement au stress que cela pouvait engendrer, apportait une certaine sérénité à la chirurgienne. « Bah oui, c’est mon tatoueur attitré ! » répliqua la brunette avec un grand sourire devant le regard perplexe d’Aura. Bon, en dehors de ça, ils faisaient parfois la fête ensemble et ils rigolaient bien, c’était vraiment un chic type, Fede. « D’accord ! On peut passer par les vestiaires avant, si tu veux. » proposa l’australienne en désignant les traces de vomi sur les vêtements de la belle brune, dernier rappel du petit garçon qu’elle avait pris sous son aile dans le chaos des urgences. « J’ai quelques vêtements de rechange pour ce genre d’accidents, je peux t’en prêter. » fit-elle avec un sourire chaleureux. Elle n’allait quand même pas laisser la pauvre Aura repartir dans cet état.

__________________________

she wore a smile like a loaded gun
Be happy, not because everything is good, but because you can see the good side of everything. ▬
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Aura Luciano
Aura Luciano
messages : 1300
ici depuis : 08/08/2019
crédits : moon rhapsodies (avatar) & Gwen (crackship) & drake (signature)
comptes : Lys, Pippa et Zak
statut : there may be something there that wasn't there before (livio)
grand kangou
MessageSujet: Re: awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura   awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura EmptyMar 12 Mai 2020 - 16:22

Je souris en entendant Charlie me donner son explication. Fede avait du succès, tant pour sa belle gueule que pour ses talents de tatoueur. J’étais moi-même passer deux fois sous ses aiguilles, la dernière fois assez récemment d’ailleurs.
Je ne savais pas que tu étais tatouée ! fis-je à Charlie avec bonne humeur.
Je savais par expérience qu’il était facile de choper le virus du tatouage. On disait toujours que le premier tatouage nous mettait le pied à l’étriller, qu’il n’était qu’une première marque et qu’il générait souvent d’autres envies, d’autres idées. J’en étais à mon second, moi-même, et avais déjà en tête les suivants. Dans mon cas, j’admettais qu’il y avait un sacré avantage à avoir un frère tatoueur, d’autant qu’il était franchement doué et je le pensais, en toute objectivité. Je terminai le verre d’eau que m’avait offert Charlie puis grimaçai en respirant l’odeur persistante de vomi qui collait à mes vêtements. Avant que je ne reparte d’ailleurs, mon amie me proposa de me prêter quelques vêtements de rechange.
Je veux bien, si ça ne t’ennuie pas !
J’avais hâte, en effet, de me débarrasser du dégueulli qui maculait mes fringues. Cela me fit sourire que Charlie ait prévu de quoi se changer. L’incident qui m’était tombé dessus aujourd’hui devait faire parti de son quotidien. Je lui tirais mon chapeau pour ça, je n’étais pas sûre d’être capable de supporter ça, moi. En revenant des vestiaires, changés et propres, j’adressai un sourire reconnaissant à la jeune interne.
Merci pour tout, je crois que tu as évité que je fasse un crise de panique mémorable au beau milieu des urgences.
Je partis d’un petite rire franc avant de reprendre.
Je passerai chez toi pour te ramener tout ça, je vais te laisser retourner au travail. Je passerai le bonjour à Fede et je lui raconterai ton acte héroïque, peut-être qu’il te fera un prix sur ta prochaine pièce !
D’humour plus joyeuse qu’en arrivant, je tournais les talons après avoir chaleureusement salué Charlie.

Spoiler:
 

__________________________

I will be your remedy
"when the pain cuts you deep, when the night keeps you from sleeping, just look and you will see that I will be your remedy”
Revenir en haut Aller en bas
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4022
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), bat'phanie (s), vocivus (ic), whereischarlie (gif).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura   awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura EmptyDim 17 Mai 2020 - 15:51

Charlie rit doucement, son interlocutrice n’était pas la seule à ignorer qu’elle avait un tatouage, parce qu’elle le cachait bien. Principalement parce que Collin aurait sûrement crisé en apprenant qu’elle s’était fait tatouer, même si elle était majeure et vaccinée. Bon, désormais, ça n’avait plus tellement d’importance, il pouvait bien le découvrir, mais il n’avait jamais remarqué, pour la simple raison que le triangle inversé qu’elle avait dans la nuque était recouvert par la masse de ses boucles brunes, et n’était visible que quand elle s’attachait les cheveux en chignon. « Je suis une femme pleine de mystères. » plaisanta la brune en mimant un air faussement aguicheur, avant de relever ses cheveux pour révéler l’emplacement de son tatouage à Aura. L’italienne accepta sa proposition de changer de tenue et Charlie hocha la tête en l’emmenant jusqu’aux vestiaires des internes, lui sortant une petite pile de vêtements parmi lesquels elle pouvait choisir ce qui lui irait le mieux, puis attendit qu’elle se change. « Pas de problème ! J’préférais éviter qu’on ne foute le bordel dans mes urgences. » plaisanta l’interne à nouveau, son visage illuminé d’un sourire solaire. Ses urgences, n’importe quoi. Puis c’était toujours le bordel là-bas, c’était tout le principe. « Y a pas de soucis, quand tu veux, girl ! Oh yeah, trop sympa, il a intérêt à m’en faire un ! » répondit Charlie en riant toujours, avant qu’Aura ne quitte finalement les lieux, elle-même rejoignant le vrombissement éternel des urgences, tout sourire.

End. ohh

__________________________

she wore a smile like a loaded gun
Be happy, not because everything is good, but because you can see the good side of everything. ▬
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura   awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
awkward isn't part of my vocabulary ▽ aura
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: stories have been told-
Sauter vers: