AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 all of these stars will guide us home (aelya)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9948
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/mon bb ♡ (av, crack, icons) ; magma (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: all of these stars will guide us home (aelya)   all of these stars will guide us home (aelya) EmptyLun 3 Fév 2020 - 19:25

Il approchait de la fin de sa deuxième semaine d’inconscience, quatorze jours où il n’avait pas ouvert les yeux, ni émis le moindre mot, ni fait le moindre geste. Il était là, amorphe dans un lit médicalisé, dans une chambre qui n’avait rien de chaleureux mis à part quand Aelya venait se coller à lui, pour lui parler comme s’il pouvait entendre, caresser sa peau comme s’il pouvait sentir. Ça faisait maintenant deux semaines qu’il avait cherché à protéger Brooke d’un type malveillant, et que le destin s’était retourné contre lui, le laissant pour mort sur le goudron qui avait été marqué de son sang. S’il avait su que sa soirée se terminerait de la sorte, qu’il aurait été placé sous respirateur artificiel pour pouvoir s’accrocher à la vie au lieu de rentrer dormir avec l’amour de sa vie, il aurait probablement réfléchi à deux fois avant de quitter l’hôpital ce soir-là. Mais même si son état avait laissé présager pire, Niels était toujours là, s’accrochant à la vie, à l’espoir qui perlait dans les yeux de son amour qu’il n’avait pu contempler depuis trop de temps. S’il avait pu la voir, il aurait su combien elle souffrait de cette situation, combien il était attendu, par elle et par tous ceux qu’il considérait comme sa famille. Il n’avait tout simplement pas le droit de leur faire ça, de les lâcher sans pouvoir leur dire une dernière fois combien il les aimait. Il avait un mariage de prévu, un bébé à faire à l’amour de sa vie, un chiot qui attendait très certainement son retour avec impatience, et des amis tous plus exceptionnels les uns que les autres. Elle était là sa vie, du côté d’Aelya, et il se devait de la rejoindre. Presque soudainement, il avait senti pour la première fois depuis longtemps tout le poids de son corps, percevant des bourdonnements encore lointains qui vinrent progressivement se transformer en des sons bien plus audibles et plus clairs. Son odorat se mit à percevoir des parfums, certains plus familiers que d’autres, et celui qui l’avait immédiatement interpelé, c’était celui d’Aelya, comprenant qu’elle était là, tout près de lui, probablement dans ses bras pour se reposer. Il peinait à imaginer tout ce qu’elle avait dû subir pendant ces longs jours, tous les doutes qui avaient dû la hanter à chaque fois qu’elle l’avait vu dans son lit d’hôpital. Il ouvrit progressivement les yeux, sans bouger, tentant de se resituer alors qu’il l’aperçut tout contre lui, ressentant l’émotion le bouleverser, les premiers frissons traversant son échine alors qu’il savait qu’elle l’avait attendu, parce-qu’elle lui avait promis qu’elle le ferait toute sa vie. Incapable de dire le moindre mot à cause de ce tuyau qui entravait sa gorge, Niels finit par bouger la main, celle qui entourait le corps d’Aelya, les machines se mettant soudainement à produire des sons plus aigus, son rythme cardiaque s’emballant sous l’effet de ce calvaire qui prenait fin.

__________________________


consume me with your fire
Honest, let's make this night last forever. Forever and ever. Let's make this last forever. Forever and ever.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 10634
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : éternellement perdue dans son regard où elle y puise tout son espoir, son sourire comme unique phare dans ses nuits noires. (niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: all of these stars will guide us home (aelya)   all of these stars will guide us home (aelya) EmptyLun 3 Fév 2020 - 20:26

Elle traversait l'Enfer, sa vision s'embrumant par toute cette vapeur de déprime toxique qui annihilait son espoir. Et pourtant, Aelya, même quand les médecins se demandaient si Niels allait s'en sortir, elle, elle se retrouvait tous les jours à son chevet pour lui susurrer des mots d'amours, des souvenirs, son visage se teintant de joie au travers de ses larmes qui ne cessaient de couler, tout ça parce qu'elle savait dans le fond qu'il était tout à fait capable d'entendre sa voix, son amour, pour qu'il ne guide ses pas vers la réalité, la sienne, celle où elle l'attendait de pied ferme. Elle se sentait horriblement seule depuis qu'il était absent, mais le pire c'était tout simplement de s'imaginer sans lui définitivement, Aelya sachant pertinemment qu'elle ne serait pas apte à rebondir si la vie lui arrachait l'amour de sa vie. Parce que Niels était son tout, son rivage quand son âme était en naufrage et sans lui, elle tentait de se débattre contre les courants qui cherchaient à la noyer. Mais elle continuait de vivre pour lui, pour eux, pour lui montrer qu'elle ne le lâcherait pas et qu'elle n'irait nulle part s'il ne la rejoignait pas. Elle préférait faire abstraction de ce trou qu'elle avait dans le cœur en songeant à Brooke, celle qui sans le vouloir était l'auteur de ses maux actuels. Personne ne pouvait s'attaquer à Niels sans s'attaquer à Aelya, et c'était elle qu'on venait de malmener en conduisant l'amour de sa vie dans cette chambre aux couleurs neutres, son cœur se brisant à chaque fois qu'elle comprenait qu'il était pour le moment incapable de respirer sans l'aide d'une machine, ses constantes se faisant régulièrement vérifiés par l'équipe médicale. À chaque fois qu'elle venait, elle lui parlait, comme s'il était là, comme s'il pouvait entendre, persuadée qu'il aurait aimé savoir que ses amis étaient venus lui rendre visite, même si elle restait persuadée que personne ne pouvait l'aimer comme elle le faisait, sans relâche, jusqu'à son dernier souffle.

Elle avait du prendre quelques jours pour s'occuper de lui et donc d'elle, parce qu'elle était devenue inefficace au travail, toutes ses pensées allant vers son amour qu'elle avait retrouvé encore une fois aujourd'hui dans sa chambre d'hôpital. Après avoir passé du temps dans le creux de ses bras à parler de tout ce qu'ils allaient continuer à vivre ensemble s'il se réveillait, Aelya s'était assoupie, épuisée par ses nuits d'insomnies qui avaient le goût de la solitude, elle qui n'était capable que de trouver du répit dans ses bras malgré tous les fils et moniteurs qui les entouraient. Les yeux fermés, elle sentit une légère pression contre elle qui la tira de son sommeil léger, fronçant légèrement les sourcils pour se demander si elle n'avait pas rêvé, si Niels ne venait pas de bouger, avant d'ouvrir soudainement les yeux lorsqu'elle entendit le bruit de son moniteur cardiaque s'agiter.

- Bébé ?? Lança-t-elle, croisant son regard, le sien s'humidifiant soudainement sous l'effet de l'émotion. Putain bébé mais comme tu m'as manqué... J'étais sûre que t'allais me revenir ! Lâcha-t-elle, en proie à l'émotion, bouleversée par leurs retrouvailles avant qu'elle ne vienne déposer pleins de baisers vifs sur son visage. J'vais appeler quelqu'un mon amour, avança-t-elle en appuyant sur le bouton pour appeler une infirmière. Je t'aime mon bébé à moi, me refais plus jamais ça, j'suis rien sans toi, ajouta-t-elle en le serrant contre elle, tentant de maîtriser son émotion pour ne pas lui faire mal, laissant l'infirmière s'introduire sans la pièce.

__________________________


┗ be mine ┛
ஃ i can't hide how i feel about you inside. i'd give everything up tonight, if i could just have you. be mine... be mine, baby.  ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9948
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/mon bb ♡ (av, crack, icons) ; magma (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: all of these stars will guide us home (aelya)   all of these stars will guide us home (aelya) EmptyLun 3 Fév 2020 - 21:14

Il avait finalement ouvert les yeux, démuni par cette réalité qui prenait forme, apeuré à l’idée d’avoir déjà perdu trop de temps alors qu’Aelya semblait veiller sur lui depuis de longs moments. Mais elle était là, comme au premier jour, et à ses yeux, c’était tout ce qui importait. Le regard encore embrumé par ces longs jours de sommeil profond, Niels chercha à se concentrer sur sa main qu’il avait réussi à bouger, touchant le dos de son amour qui était blottie contre son corps. Corps qu’il commençait d’ailleurs de nouveau à ressentir, les douleurs provoquées par les blessures le tiraillant soudainement, comme si l’entièreté de ses maux s’était réveillé en même temps qu’il avait repris conscience. Il était encore incapable de s’exprimer, entendant son coeur s’emballer, le bip de la machine devenant plus rapide, ses yeux se posant sur Aelya qui se rendit compte qu’il était là, les yeux ouverts, de nouveau auprès d’elle. Il sentit une boule se former dans son plexus en observant l’émotion traverser son regard, sa voix berçant ses tympans comme s’il s’agissait de la plus belle mélodie qu’il n’ait jamais entendu, une larme roulant le long de sa joue alors qu’il était toujours prisonnier des machines qui l’entourait. Il ferma les yeux lorsqu’il reçut cette tonne d’affections de sa part, le genre qui lui faisait oublier la douleur le temps de quelques secondes, Niels lui confirmant tout ce qu’il ne pouvait pas encore dire par le biais de quelques regards amoureux, ceux qui n’étaient réservés qu’à elle. Il hocha la tête lorsqu’elle s’occupa d’appeler une infirmière, bougeant légèrement sa tête pour la caler contre la sienne lorsqu’elle le serra contre lui, refusant de laisser la douleur prendre le dessus maintenant qu’ils étaient de nouveau réunis. Il sentit un vent de panique en la voyant s’écarter pour laisser l’infirmière manipuler ce qui l’avait maintenu en vie, toussant alors qu’on lui enleva le tuyau du fond de sa gorge. « M. Björk, comment vous vous sentez ? Vous savez où vous êtes ? » Déboussolé, le coeur à la renverse, il peinait à penser correctement, son esprit traversé par des flashs de son agression, Niels déglutissant avant de tourner les yeux vers Aelya, désemparé de la voir aussi loin. « Bébé… » Lâcha-t-il, dans un souffle à peine audible, tendant sa main vers elle, incapable de supporter la distance maintenant qu’il était revenu sur la terre ferme. « Putain j’ai mal… Filez-moi quelque chose. » Grimaça-t-il, ignorant les questions de l’infirmière, sa respiration s’amplifiant alors qu’il tenta de regarder les dégâts sur son corps tuméfié. « Ne bougez pas, vos cicatrices sont encore trop fragiles, vous avez de nombreuses fractures, c'est pour ça que vous avez mal… » Il s’agita, ayant l’impression d’avoir perdu sa motricité, sentant que son corps était faible, son regard trouvant celui de sa fiancée, presque implorant. « Mon amour… s'il-te-plaît, dis leur de me donner quelque chose, j’vais pas tenir… »

__________________________


consume me with your fire
Honest, let's make this night last forever. Forever and ever. Let's make this last forever. Forever and ever.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 10634
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : éternellement perdue dans son regard où elle y puise tout son espoir, son sourire comme unique phare dans ses nuits noires. (niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: all of these stars will guide us home (aelya)   all of these stars will guide us home (aelya) EmptyLun 3 Fév 2020 - 21:56

C'était comme si en un battement de cils, son calvaire prenait fin, qu'elle comprenait que son amour avait réussi à revenir vers elle malgré la douleur, malgré la mort qui s'était invitée à son chevet en même temps qu'Aelya, menaçant son réveil qui tardait beaucoup trop au goût de tout le monde. Elle avait eu peur. Trop souvent, elle s'était roulée en boule dans leur lit en se demandant si on lui donnerait encore une fois la chance de sentir son parfum envahir son espace, celui qu'elle avait recherché lorsqu'elle se rendait chez eux, portant ses hauts, dormant avec, s'accrochant à tout ce qu'elle avait encore de lui comme pour se rappeler que tout ce qu'ils avaient vécu était vrai. Sa première pensée allait vers lui et sa dernière aussi, elle qui ne pouvait jamais retenir ses larmes quand elle voyait Hank chercher Niels, leur chiot peinant à comprendre son absence qu'elle encaissait entre ses murs dénués de sa chaleur. Et Aelya, tout ce qu'elle pouvait faire était de faire face à la douloureuse brûlure de l'impuissance qui la brisait à l'intérieur. Mais elle avait jamais une seule fois manqué à l'appel à son chevet, elle qui avait décidé de mettre tout son quotidien entre parenthèses parce que sa vie entière se voyait plongée dans un coma duquel elle ne pouvait rien faire, juste accepter, juste se regarder se mortifier dans l'attente qui la privait de son sourire. Quand elle l'avait senti bouger tout contre elle, elle n'avait pas pu s'empêcher d'exploser de joie, ses larmes répondant aux siennes, elle qui avait l'impression de vivre le rêve qu'elle avait voulu voir se réaliser deux semaines auparavant, les plus longues de sa vie. Elle l'avait embrassé partout sur son visage, Aelya désirant lui faire savoir qu'elle était là, tout le temps et à jamais, et qu'elle l'aimerait dans cette dévotion même dans les problèmes. Parce qu'ils étaient dans la même barque et qu'ils ramaient ensemble dans la même direction, depuis le début. Elle avait laissé sa tête reposer sur la sienne, accordant un baiser sur son front pour le rassurer en attendant l'infirmière, décidant de se décaler pour laisser la professionnelle s'occuper de libérer son amour, les yeux rougis par l'émotion de son réveil, lisant sa détresse dans son regard lorsque l'infirmière lui posa des questions.

- Je suis là mon amour, j'te lâche pas... Murmura-t-elle avec un tendre sourire, tentant de balayer sa peine pour lui alors qu'elle prit sa main dans la sienne pour y déposer un baiser, Aelya fronçant les sourcils en le voyant s'agiter sous la douleur, prenant sur elle pour rester tranquille face à tout ce qu'elle aurait voulu porter à sa place. Donnez-lui quelque chose, vous voyez bien qu'il souffre là ! On passera aux questions quand il se sentira mieux, c'est pas le moment, s'impatienta-t-elle envers l'infirmière qui hocha la tête avant de s'éclipser de la chambre, sûrement à la recherche d'un anti douleur puissant. Hey bébé d'amour... Murmura-t-elle tendrement en s'approchant du lit, sa main toujours liée à la sienne. Je sais que c'est pas facile pour toi mon ange. T'as rien demandé et t'es là, tu méritais pas ça du tout amour. Mais tu dois rester tranquille mon cœur, sinon tes cicatrices vont s'ouvrir et tu vas ralentir ta convalescence. Je t'aime pour toujours mon bébé, je vais rester avec toi là, promis... Souffla-t-elle amoureusement, ses lèvres venant doucement approcher les siennes pour y sceller un baiser, l'infirmière revenant au même moment avec une poche de Morphine. Ça devrait agir vite, confirma-t-elle en posant la perfusion, modifiant le débit dans le cathéter présent dans son bras. J'en connais un qui payera pas sa defonce au moins, c'est gratuit pour toi, s'amusa-t-elle légèrement pour le détendre.

__________________________


┗ be mine ┛
ஃ i can't hide how i feel about you inside. i'd give everything up tonight, if i could just have you. be mine... be mine, baby.  ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9948
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/mon bb ♡ (av, crack, icons) ; magma (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: all of these stars will guide us home (aelya)   all of these stars will guide us home (aelya) EmptyLun 3 Fév 2020 - 22:30

Il avait un ange gardien avec lui, Aelya, qui veillait sur lui comme une bonne étoile, l’aidant à se remettre du pire des calvaires, des souffrances les plus terribles, juste par la force de son amour qu’il ressentait toujours, comme si c’était son unique lien avec la vie lorsque l’espoir s’effondrait. En ouvrant les yeux, il avait compris qu’elle l’avait encore sauvé, parce-que ça n’était jamais anodin de se sortir d’une pareille situation, Niels comprenant qu’il s’était accroché à elle, à leur couple et l’avenir qu’ils avaient dessiné, eux qui désiraient s’aimer jusqu’à la fin des temps. Un tas de réflexions venaient l’envahir alors qu’il reprenait peu à peu ses esprits, lui qui avait perdu toute notion de temps, comprenant après quelques longues minutes qu’il était à l’hôpital, qu’une machine l’avait aidé à respirer puisqu’il était encore incapable d’émettre le moindre mot. Il refusait de quitter des yeux le visage de son amour, tremblant dans ce lit dans lequel il avait semble-t-il souffert le martyr, comme Aelya dont la réaction ne se fit pas attendre, Niels comprenant parfaitement qu’elle avait vécu des journées horribles à l’attendre. L’infirmière entra dans la chambre, vérifiant ses constantes après l’avoir débarrassé de son aide respiratoire, cherchant à le faire parler, à connaître son ressenti. Mais Niels, il était paralysé par la peur, par l’idée de savoir qu’il pourrait ne jamais s’en remettre, terrorisé par le visage de l’infirmière qui semblait presque surprise de le voir en vie. Il savait alors qu’il était passé tout près de la mort, à deux doigts d’être arraché à l’amour de sa vie, lui qui tendit d’ailleurs rapidement sa main vers elle, comme pour s’accrocher à cette réalité qu’il avait peur de ne plus jamais revoir. « J’veux pas être loin de toi… Je veux pas… » Souffla-t-il, tremblant, le regard traversé par une lueur triste, demandant à Aelya de ne pas le laisser seul alors qu’il sentait la douleur le percuter, son corps entier subissant ces coups invisibles de plein fouet. Il tendit la nuque sur son oreiller, gérant mal ces nouvelles sensations qui le plombaient, Niels cherchant de l’aide dans les yeux de sa fiancée. Il n’avait certainement pas le force de se battre avec le personnel, conscient qu’Aelya le ferait pour lui, parce-qu’elle l’aimait et qu’elle le comprenait au moindre regard. Il souffla, cherchant à gérer sa respiration qui s’emballait sous l’effet de la douleur, ses mains s’accrochant au drap avant qu’Aelya ne vienne tout près de lui, gardant sa main dans la sienne. « Mon amour… J’suis désolé. J’ai rien pu faire, tu sais… Ils étaient trop nombreux et j’avais trop bu. Tu m’avais dit d’être raisonnable pourtant… M’en veux pas mon ange. » Souffla-t-il, repensant aux derniers échanges qu’ils avaient eu, Niels laissant ses lèvres rencontrer les siennes dans un baiser qui lui insuffla de la vie, sa main venant se poser sur sa joue pour l’inciter à prolonger ce moment qui lui faisait un bien fou. « Je t’aime aussi. J’vais rester calme, j’peux le faire pour toi. » Il tourna la tête en voyant l’infirmière revenir avec une poche de calmant, soufflant de soulagement en comprenant qu’il s’agissait de morphine, restant docile pour recevoir cette aide précieuse. Il esquissa un sourire, le premier depuis longtemps, aux mots de son amour qui savait toujours quoi dire pour inscrire de la lumière sur ses traits. « Si j’avais su que c’était aussi facile de s’en procurer… » Répondit-il, se détendant finalement en recevant les premières doses, le corps en sueur après s’être battu contre la douleur de longues minutes. « Brooke… Comment elle va ? » Lâcha-t-il soudainement, les sourcils froncés, regrettant de ne pas avoir pu correctement punir le type qui s’en était pris à elle.

__________________________


consume me with your fire
Honest, let's make this night last forever. Forever and ever. Let's make this last forever. Forever and ever.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 10634
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : éternellement perdue dans son regard où elle y puise tout son espoir, son sourire comme unique phare dans ses nuits noires. (niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: all of these stars will guide us home (aelya)   all of these stars will guide us home (aelya) EmptyMar 4 Fév 2020 - 15:16

Elle avait besoin de lui, et c'était encore plus vrai quand elle le regardait se débattre en silence avec des forces invisibles, Aelya tentant de tout mettre en oeuvre pour le ramener vers elle, là où son coeur ne cesserait jamais de battre pour lui. Elle le savait que trop bien que Niels était toute sa vie, mais c'était comme si cette réalité venait la frapper au visage à chaque fois qu'elle posait ses yeux sur son amour inerte, trop proche d'elle et pourtant si loin en même temps. L'ignorance l'avait tué à petit feu, faisant vaciller la flamme de son espoir qui s'épuisait dans les mines perplexes qui disaient en silence ce que personne ne voulait dire à voix haute : que son état était plus que sérieux, qu'ils ne seraient jamais surs que Niels récupérerait malgré son réveil. C'était son monde qui tombait en lambeaux, happé entre les mains glacées de la mort qui n'avait aucun scrupule à tourner autour de l'amour de sa vie, le seul qu'elle voulait épouser, à qui elle avait prévu de vouer sa vie. Elle attendait l'infirmière qu'elle venait d'appeler lorsqu'il ouvrit les yeux, Aelya restant blottie contre lui, son corps étant tout simplement inapte à le lâcher, elle qui s'accrochait à lui jusqu'à la fin de sa vie. Elle dût se détacher de Niels à contre coeur afin de laisser la place à la soignante qui retira le tuyau placé dans sa gorge, Aelya venant rapidement caresser la main de son amour pour le rassurer.

- J'pars pas mon bébé, j'vais rester coller à toi... Comme toujours,
ajouta-t-elle tendrement pour le réconforter, peinant à gérer la vision de son amour qui se tordait dans la douleur, Aelya qui aurait tout donné pour prendre sa place, son rôle se limitant finalement à celui d'être un soutien indéfectible pour son âme-soeur, la brune laissant parler son coeur pour apaiser celui de Niels lorsque l'infirmière s'absenta pour lui apporter un anti-douleur. Je t'en veux pas mon amour, jamais de la vie, c'est pas ta faute du tout... T'es en vie et c'est tout ce qui compte, et tu vas t'en sortir parce que je serai là mon bébé pour te motiver, l'encouragea-t-elle, cillant en imaginant la souffrance qu'il avait du encaisser, Aelya venant doucement caresser ses lèvres dans un baiser doux et patient, sa main venant tendrement toucher sa joue. Plus tu seras calme plus tu te remettras vite mon bébé, c'est pour toi que je dis ça... Pour nous, ajouta-t-elle pour le motiver, gardant un regard profondément amoureux sur ses traits avant de porter son attention sur l'infirmière qui revint avec une poche de Morphine, Aelya osant un peu d'humour pour animer le sourire de Niels qui la fit fondre sur place, comprenant que cela faisait bien trop longtemps qu'elle n'avait pas eu le droit à cette magnifique vision. N'en profites pas ! C'est exceptionnel que j'te laisse te défoncer sans moi en plus, le taquina-t-elle de manière légère, avant que son sourire ne daigne soudainement disparaître dans la question que lui posa Niels au sujet de Brooke. Elle va bien. Elle s'en est sortie grâce à toi, répondit-elle en baissant le regard, la mâchoire serrée, accablée par leur dispute. Y'a tous tes amis et Milo et Az qui sont passés aussi. Tu manquais à tout le monde, ajouta-t-elle, préférant changer de sujet pour éviter de parler de Brooke. T'es resté dans le coma pendant deux semaines... L'informa-t-elle en soupirant, ses yeux se teintant de tristesse.

__________________________


┗ be mine ┛
ஃ i can't hide how i feel about you inside. i'd give everything up tonight, if i could just have you. be mine... be mine, baby.  ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9948
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/mon bb ♡ (av, crack, icons) ; magma (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: all of these stars will guide us home (aelya)   all of these stars will guide us home (aelya) EmptyMar 4 Fév 2020 - 17:04

Il n’y aurait jamais rien qui l’empêcherait de retrouver Aelya, même au bord du gouffre, ou à deux doigts de la mort, Niels trouverait toujours son chemin pour rejoindre l’amour de sa vie. Il l’aimait avec chaque cellule de son organisme, lui vouant un amour infini, inépuisable, celui qui lui permettait de s’accrocher à eux, à tout ce qu’ils avaient et tout ce qu’ils pourraient faire s’il se réveillait. Il était inconcevable qu’il ne la laisse seule dans ce monde beaucoup trop hostile, lui qui sait promis de la protéger pour l’éternité. Il lui était finalement revenu, un peu déboussolé par la situation, par ces machines qui faisaient un bruit monstre autour de lui, conscient qu’il était encore prisonnier, détaillant les aiguilles qui étaient plantées dans ses bras pour l’aider à tenir le coup. Il chercha immédiatement la présence de son amour, détestant la savoir aussi loin, parce-qu’il aurait voulu qu’elle reste blottie contre lui, qu’elle ne le lâche jamais, sentant son coeur s’apaiser lorsqu’elle attrapa sa main pour le rassurer. « Tu promets ? Bébé, j’pourrais pas y arriver sans toi… » Souffla-t-il, son regard plongé dans le sien, peinant à ne pas laisser la douleur le submerger bien qu’il aurait préféré qu’elle n’ait pas à le voir de cette manière, conscient que ce n’était pas non plus facile pour elle. « J’te fais trop subir bébé… T’as l’air épuisée mon amour. » Ajouta-t-il tristement, ses doigts venant caresser sa joue alors qu’il se délecta de son baiser, prenant le temps d’appréhender de nouveau la courbure de ses lèvres, leur douceur, leur goût qu’il aimait tant. « J’le ferai pour nous mon ange. Rien que pour que tu sois fière bébé d’amour. » Murmura-t-il amoureusement, déviant le regard lorsque l’infirmière revint à lui avec une poche de morphine, Niels sentant le calmant faire effet, ses muscles se détendant peu à peu, son corps se décrispant. Il laissa un sourire éclairer ses traits lorsqu’Aelya le détendit avec quelques mots taquins, s’amusant de ses paroles qui représentaient leur complicité infaillible. « C’est bien plus drôle quand on le fait à deux, crois-moi. » Pouffa-t-il, se moquant de sa situation avant de dévier la conversation sur Brooke, se remémorant rapidement la soirée qui avait tourné au drame avant qu’il ne plonge dans un coma profond. Il hocha silencieusement la tête, se rendant compte qu’un voile triste était venu recouvrir le visage de son amour, se demandant soudainement si elle était au courant de toute l’histoire. « C’est grâce à vous tous que j’suis là… Vous m’avez aidé, j’vous dois ma vie. » Souffla-t-il, sa main toujours contre celle de sa fiancée, ses yeux remontant vers les siens lorsqu’elle lui informa qu’il était resté deux semaines inconscient. « Tu sais que je t’aurais jamais laissé, hein… ? » La rassura-t-il, resserrant un peu plus sa main, lui montrant qu’il était là désormais, et qu’il continuerait de se battre. « Viens contre moi dans le lit bébé, tu m’as trop manqué… J’ai plein de câlins à te faire. » L’incita-t-il, son regard caressant ses traits, Niels prenant les devants pour se décaler légèrement, laissant de la place à son amour.

__________________________


consume me with your fire
Honest, let's make this night last forever. Forever and ever. Let's make this last forever. Forever and ever.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 10634
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : éternellement perdue dans son regard où elle y puise tout son espoir, son sourire comme unique phare dans ses nuits noires. (niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: all of these stars will guide us home (aelya)   all of these stars will guide us home (aelya) EmptyMar 4 Fév 2020 - 20:41

Elle ne serait jamais prête à le lâcher, même si on lui disait que c'était la seule chose à faire, Aelya ayant finalement compris avec le temps que son âme était vouée à se fondre à la sienne pour le restant de ses jours. C'était elle qui mourrait si elle lâchait sa main, celle qui était constamment accrochée à celle de Niels étendue sur son lit, Aelya tentant de lui conférer sa chaleur pour réchauffer son corps qui était plus froid qu'à l'habitude, ses doigts traçant des courbes sur sa peau qu'elle avait toujours voulu voir marquer par ses soins, et non par les autres, elle qui ne pouvait s'empêcher de pleurer à chaque fois qu'elle s'imaginait le calvaire qu'il avait du vivre, toutes ses plaies qui l'avaient conduit à cet état trop proche de la mort quand ses lèvres à elle ne le martyrisaient que pour lui insuffler la vie. Elle avait soufflé en le voyant ouvrir les yeux et pourtant, la peur ne l'avait pas quitté. Elle craignait maintenant qu'on ne lui vole ce bout de bonheur parce qu'il avait réussi à déjouer la condition dans laquelle il était piégé. Elle espérait qu'il pouvait lire tout l'amour et la fierté qui dansait dans ses prunelles maintenant qu'il était revenu parmi les vivants, dans son quotidien qui n'avait plus aucun sens sans lui.

- Je te le promets mon amour. Tu peux compter sur moi, pour toujours, le rassura-t-elle, caressant amoureusement sa main, Aelya sachant qu'elle était condamnée à l'attendre toute sa vie, parce que c'était lui. C'est pas toi qui me fait subir mon amour. Toi tu me rends heureuse. Ça va aller mieux maintenant, t'inquiètes pas, répondit-elle pour le réconforter, esquissant un léger sourire avant de sceller un baiser sur ses lèvres, le cœur palpitant, menaçant d'exploser sous l'effet de cet échange qui la bouleversait après tout ce temps. Je suis déjà tellement fière si tu savais... Je vais épouser un vrai combattant moi, murmura-t-elle contre ses lèvres, le regard brillant d'amour pour son fiancé, regardant rapidement l'infirmière poser la perfusion de morphine qui l'aidera à se détendre, Aelya souriant à la remarque de son amour qu'elle retrouvait dans ses mots. On recommencera amour, dès que tu sortiras, promit-elle avec un sourire en coin, celui disparaissant lorsqu'elle vit le visage de Brooke traverser son esprit, leur confrontation, leur distance, tout ce qu'elle désirait oublier pour profiter de son amour. Nan bébé. C'est toi qui a fait tout ça. On était juste là pour te soutenir. Et on sera toujours là parce que t'es trop aimé toi, lança-t-elle, désirant qu'il s'accroche à sa famille, à l'essentiel, parce qu'il en aurait besoin pour la suite, Aelya laissant ses doigts doucement jouer avec les siens alors qu'elle l'informa de ses deux semaines de coma. Je sais. J'ai cru en toi jusqu'au bout. Je savais que t'allais revenir. T'es trop un bad-ass toi, s'amusa-t-elle légèrement pour détendre l'atmosphère. Je peux rien refuser à un malade après tout, ça serait mal poli, se justifia-t-elle, amusée, Aelya grimpant dans le lit pour se positionner sur son flanc afin de faire face à son amour. Où sont mes câlins ? J'aime pas me faire anarquer, râla-t-elle en riant, son bras venant doucement l'enlacer, la brune tendant sa nuque pour déposer des baisers sur sa joue, sa mâchoire, son cou. Putain... C'est tellement bon de te retrouver toi... Souffla-t-elle à son oreille. T'es trop indispensable à mon monde, ajouta-t-elle, nichant sa tête dans son cou. Ça me fait mal de te savoir mal... Avoua-t-elle tristement. De toute façon je les aurais tué un par un s'ils avaient décidé de te débrancher. Et je t'aurais rejoint, admit-elle en déposant de tendres baisers dans son cou.

__________________________


┗ be mine ┛
ஃ i can't hide how i feel about you inside. i'd give everything up tonight, if i could just have you. be mine... be mine, baby.  ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9948
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/mon bb ♡ (av, crack, icons) ; magma (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: all of these stars will guide us home (aelya)   all of these stars will guide us home (aelya) EmptyMar 4 Fév 2020 - 21:58

Il n’avait besoin d’entendre que ça, la promesse qu’elle ne le lâcherait jamais, même s’il risquait d’être invivable les prochains jours, même si le quotidien et les séparations à répétition ne seraient pas faciles pour eux. Maintenant qu’il était revenu à la vie, il était incapable de s’imaginer repartir loin d’elle, terrifié à l’idée de la perdre à tout jamais. Alors, il avait accroché sa main comme si c’était son seul lien à la vie, comme si Aelya était la seule à pouvoir lui faire garder la tête hors de l’eau. Et si c’était déjà le cas avant son accident, elle était devenue son seul et unique repère dans cette réalité qui lui voulait du mal, qu’elle était la seule à pouvoir contrer pour le garder avec elle. Il lisait dans ses prunelles tout ce dont il avait besoin, toutes les émotions qui perlaient dans ses yeux, faisant écho aux siennes. Il hocha faiblement la tête, le regard encore inquiet, regardant leurs doigts liés les uns aux autres. « Moi aussi ça va aller. Et j’pourrais m’occuper de toi aussi bébé, j’te donnerai tout ce dont t’as besoin mon amour. J’suis là maintenant. » Souffla-t-il, fermant les yeux lorsqu’il perçut ses lèvres se poser avec une délicatesse sans nom sur les siennes, Aelya venant insuffler de la vie en masse dans ses veines, juste par le biais de ce simple échange qui valait tout l’or du monde à ses yeux. « J’pouvais pas rêver mieux que d’être à toi mon amour. » Sourit-il, attendri par ses mots qui parvenaient à le rassurer, Niels soufflant longuement en sentant le calmant faire effet, lui qui avait senti la brûlure de ses cicatrices le tirailler. « J’ai hâte. On est toujours la meilleure équipe du monde tous les deux. » Admit-il malicieusement, lui lançant un clin d’oeil complice, Niels pensant à toutes ces fois où ils avaient fait équipe, à toute ces fois où ils avaient triomphé tous les deux. Aelya évoqua tous ses proches qui avaient été inquiétés de son état, qui lui avaient rendu visite même en sachant qu’il ne pourrait pas leur répondre, plongé dans un coma profond. « Heureusement que vous étiez là quand même. Rien que de m’être réveillé et de t’avoir vu contre moi bébé, c’est la plus chose qu’on n’ait jamais fait pour moi… » Souffla-t-il, ému par toute la dévotion que lui montrait son amour, par leur histoire qui ne ferait que grandir encore et encore, parce-que leur amour se voyait infini. « T’aurais fait pareil, tu m’aurais jamais laissé seul. On est deux bad-ass finalement, on s’est bien trouvés toi et moi. » Ajouta-t-il, le sourire aux lèvres, amusé par leur échange, avant de se décaler pour laisser de la place à son amour, satisfait de la voir accepter. « Nan t’as raison, ça serait carrément déplacé même. » S’amusa-t-il, frissonnant en sentant sa douce chaleur et son parfum, sa main se posant sur son bras qui était venu l’enlacer, lui laissant de tendres caresses sur la peau avant de rire à sa remarque. « T’aimes pas patienter surtout. Ils sont là tes câlins, t’inquiète pas. » Joua-t-il, son bras libre venant la recouvrir, faisant passer la couverture sur elle pour qu’elle puisse se réchauffer aussi, son coeur vibrant sous ses doux baisers qu’elle parsemait sur sa peau. « J’ai l’impression d’être dans un rêve quand t’es là… Tu m’apaises tellement mon amour. » Souffla-t-il amoureusement, tendant la nuque pour qu’elle puisse venir y réfugier son visage, fronçant les sourcils lorsqu’elle reprit la parole, peiné par son aveu. « Mais je vais bien là, grâce à toi mon amour. Tu me fais me sentir bien, j’oublie tout quand t’es contre moi comme ça, à m’aimer… » Il déposa un tendre baiser sur sa tempe, comprenant à travers ses mots qu’elle n’aurait jamais laissé les médecins décider pour sa vie. « C’est toi qui aurais décidé bébé, ils auraient pas pu le faire sans ton accord. Je t’ai tout donné à toi, même cette décision. » Murmura-t-il, rapprochant encore son amour de lui, profitant des baisers qu’elle laissait dans son cou, se mordant la lèvre à leur tendresse, sa main se nichant sous son haut pour caresser sa peau. « Tu m’as trop manqué… » Souffla-t-il, se décalant pour croiser son regard, ses lèvres plongeant avec fougue sur les siennes, menant la danse de ce baiser amoureux.

__________________________


consume me with your fire
Honest, let's make this night last forever. Forever and ever. Let's make this last forever. Forever and ever.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 10634
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : éternellement perdue dans son regard où elle y puise tout son espoir, son sourire comme unique phare dans ses nuits noires. (niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: all of these stars will guide us home (aelya)   all of these stars will guide us home (aelya) EmptyMar 4 Fév 2020 - 23:21

Elle l'aimait comme jamais elle ne pourrait aimer, Aelya sachant pertinemment que sa vie était étroitement liée à la sienne, son cœur n'étant qu'une moitié que le sien complétait à merveille. Elle pouvait tout supporter si ce n'était qu'on ne vienne nuire à son trésor qu'elle s'était épuisée à cacher aux yeux de tous, préférant le garder pour elle et seulement pour elle, Aelya qui ne voulait même plus que Brooke ne vienne rendre visite à son amour qui l'avait sauvé le soir où il avait failli perdre la vie. C'était trop pour elle, trop à supporter, à encaisser, Niels était toujours là limite à ne jamais dépasser et elle le ferait comprendre à tout le monde, en tout temps.

- Bébé... T'essayes toujours de t'occuper de moi même quand t'es au plus mal. T'es un amour. Rien que le fait que tu sois là, tu le fais déjà tu sais. Je te demande rien d'autre que de rester avec moi pour toujours, avoua-t-elle, touchée par sa dévotion qui n'avait aucun égal, Aelya caressant ses lèvres dans une douceur infinie comme dans la volonté de penser toutes ses plaies. Plus personne te touchera mon amour... J'vais prendre soin de toi mon bébé. Tu vas guérir, ajouta-t-elle amoureusement, le regard valsant sur ses traits qu'elle admirait, soulagée qu'il puisse ne plus ressentir la douleur. Toujours et pour toujours amour, on fera une belle soirée quand tu reviendras, promit-elle, consciente qu'elle voudrait encore passer un moment en tête à tête avec lui, parce qu'elle avait profondément besoin de savourer leur intimité bien qu'elle se doutait que ses amis aimeraient également avoir un peu de temps avec Niels, lui qui avait inquieté tout le monde. J'étais là tous les jours mon amour... Je m'endormais contre toi parce que j'étais pas capable de dormir dans notre lit sans toi... J'peux pas rester loin de toi, c'est insupportable. Et je l'aurais fait jusqu'à ce que tu te réveilles mon ange, avoua-t-elle tendrement, décrivant le plus justement possible tout ce qui la traversait émotionnellement quand ils étaient séparés, Aelya cessant de fonctionner si elle n'était pas près de son amour. On est les meilleurs ensemble, et surtout les pires, s'amusa-t-elle fièrement, appréciant leur duo qui se révélait indestructible, Aelya étant de toute façon passionnée par tout ce qu'ils étaient à deux, riant légèrement à sa remarque avant de se placer à ses côtés dans le lit. J'aime pas patienter quand c'est toi nuance, le reprit-elle, amusée, frissonnant aux caresses de ses doigts sur son bras qui l'entourait de manière protectrice, Aelya s'enfoncant sous la couverture pour se rapprocher de son amour. C'est tout ce que je veux... T'apaiser, te voir aller mieux... C'est toi mon rêve, murmura-t-elle entre deux baisers qui glissaient sur sa peau. J'aurais tellement voulu que t'aies pas besoin de morphine, que t'aies pas besoin d'être ici bébé... Mais tu vas vite revenir dans notre cocon. J'ferai tout pour t'aider, admit-elle amoureusement, ses lèvres continuant à courir dans son cou, appréciant son baiser sur sa tempe. Comme toi je te donne tout aussi. Mais je t'aurais attendu même des années bébé s'il le fallait... Moi sans toi c'est pas possible, jamais de la vie hein ? Demanda-t-elle amoureusement, frémissant à la sensation de ses paumes sous son haut qui la faisait soupirer de bien être, ce geste anodin auquel elle semblait maintenant avoir le droit et qui la faisait chavirer dans son amour. C'était trop long... Ajouta-t-elle avant de croiser son regard, receptionnant ses lèvres qui l'embrassaient avec fougue, la main d'Aelya se réfugiant dans ses cheveux pour prolonger l'échange, perdant son souffle dans ses baisers, sa langue venant amoureusement danser avec la sienne. Bébé... Embrasse-moi encore... Susurra-t-elle contre ses lèvres avant de les attraper dans un énième échange tourmenté par son manque, sa main glissant sur son bras avant qu'elle ne vienne rompre le baiser subitement. Montre-moi où je peux te toucher sans te faire mal amour... J'ai envie de te toucher là, j'en ai besoin... Murmura-t-elle en croisant son regard qui traduisait tout le manque qu'elle avait la nécessité d'annhilier.

__________________________


┗ be mine ┛
ஃ i can't hide how i feel about you inside. i'd give everything up tonight, if i could just have you. be mine... be mine, baby.  ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9948
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/mon bb ♡ (av, crack, icons) ; magma (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: all of these stars will guide us home (aelya)   all of these stars will guide us home (aelya) EmptyMer 5 Fév 2020 - 1:50

Il aspirait à redevenir l’homme qu’il avait été avant l’incident, désirant retrouver toutes ses capacités, juste pour qu’Aelya sache qu’il était prêt à tout pour retrouver leur quotidien. Leur histoire ne serait jamais complètement terminée, Aelya et Niels qui se battraient jusqu’au sang pour que leur couple puisse perdurer, pour qu’ils puissent se donner une chance de vivre comme les autres. Il n’avait pas manqué de lui faire savoir qu’il s’occuperait d’elle à la première occasion, l’idée lui semblant parfaitement légitime puisqu’Aelya le faisait pour lui sans compter. C’était leur façon de s’aimer, de manière totalement excessive et pourtant si belle. « Mon amour, je t’ai promis d’être toujours là pour toi, même quand je vais pas bien. Mais y’a pas que moi qui ai souffert bébé… J’veux que t’ailles bien et j’vais rester avec toi bébé. Toujours. » Souffla-t-il, s’apaisant au contact de ses lèvres contre les siennes, comme une plume qui venait panser la moindre de ses blessures. « Je t’aime mon ange, laisse plus personne nous séparer. » Ajouta-t-il, attendri par cet échange qui apaisait ses tourments, lui qui ne voulait se concentrer que sur son amour et ce qu’elle parvenait à lui procurer. « Rien que tous les deux. » Sourit-il, ressentant ce même besoin de s’isoler du monde, parce-qu’il était passé trop près de la mort, trop près de perdre l’amour de sa vie, et l’idée même de la savoir seule le terrorisait. Il avait ce besoin immuable de rattraper le temps perdu, ces deux semaines pendant lesquelles il n’y avait eu que du vide. Son coeur loupa un battement aux confessions d’Aelya, comprenant qu’elle ne l’avait pas lâché d’un pouce, qu’elle avait été là, l’attendant patiemment, persuadée qu’il se réveillerait à un moment ou à un autre. « Mon amour… C’est toi mon ange gardien, tu veilles toujours sur moi. Même si j’étais pas vraiment là bébé, je savais que j’avais une raison de me battre. » Ajouta-t-il, l’apaisant comme il le pouvait alors qu’il percevait sa peine dans son regard, lui qui savait qu’elle avait subi le pire dans l’attente et l’incertitude de le voir à nouveau ouvrir les yeux. Il sourit à ses mots, fier d’être sa moitié, d’être son partenaire à vie, celui à qui elle avait choisi de lier sa main à jamais. Il l’incita à venir tout près de lui, décalant son bras pour qu’elle puisse prendre place contre son épaule, son corps qui n’attendait que de ressentir la chaleur du sien. Sa main était venue se réfugier dans le bas de son dos qu’il caressait tendrement, son autre main posée sur son bras. « Alors vaut mieux que je me dépêche. » Ajouta-t-il, amusé, soupirant de bien-être lorsqu’Aelya se cala contre lui sous la couverture. Il se laissa embrasser, fermant les yeux aux premières pressions qu’elle déposa dans son cou, son affection semblant bien plus apaisant que n’importe quel autre calmant. « Tu me fais trop du bien amour, t’arrêtes pas… » Lâcha-t-il, d’un air amoureux, oubliant grâce à Aelya qu’il venait à peine de sortir d’un coma profond. « J’vais tout faire pour revenir vite mon coeur, j’te laisserai pas toute seule trop longtemps à l’appart’. Je te promets bébé, j’serai docile. » La rassura-t-il, se rappelant l’angoisse qui l’avait animé lors de sa dernière hospitalisation, lui qui n’avait fait preuve d’aucune patience, devenant infect avec le personnel médical. « Jamais de la vie… » Répéta-t-il, passant plus franchement sa main sous son haut pour atteindre sa peau, ses doigts faisant des va-et-viens contre son dos alors qu’il inspirait plus profondément à la sensation des baisers qu’elle laissait dans son cou. « J’veux plus jamais être loin de toi. » Lâcha-t-il, basculant légèrement pour venir s’emparer de ses lèvres, les caressant avec ferveur, se laissant complètement aller lorsque la langue d’Aelya vint chercher la sienne, l’entraînant dans une danse fiévreuse. Il se mordit la lèvre, son regard croisant le sien le temps d’une demi-seconde avant qu’il ne plonge à nouveau contre sa bouche, l’accaparant avec fougue, sa main posée sur son bras remontant jusqu’à son coeur, Niels perdant son souffle contre ses lèvres. Il fronça les sourcils en la voyant subitement rompre leur échange, fondant devant ses mots qui prouvaient toute son inquiétude et sa tendresse. « Tu me feras jamais mal bébé, n’aies pas peur… » Dit-il amoureusement, prenant sa main pour la guider sur son torse, au-dessus des bandages qui recouvraient ses cicatrices, sa main restant sur la sienne, ses doigts liés aux siens. « Tu vois… Tout va bien mon ange. » Il laissa ses lèvres dévier vers sa mâchoire, traçant une lignée de baisers vifs jusqu’à son cou.

__________________________


consume me with your fire
Honest, let's make this night last forever. Forever and ever. Let's make this last forever. Forever and ever.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 10634
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : éternellement perdue dans son regard où elle y puise tout son espoir, son sourire comme unique phare dans ses nuits noires. (niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: all of these stars will guide us home (aelya)   all of these stars will guide us home (aelya) EmptyMer 5 Fév 2020 - 15:43

Tous les soirs elle était rentrée chez elle de force, à contre coeur, la boule au ventre alors qu'elle peinait à se voir arrachée à son amour. Trop souvent, on avait du la menacer sur son droit de visite si elle ne daignait pas respecter les règles de l'hôpital, trop souvent, elle s'était vue escorter jusqu'à la sortie pour qu'on s'assure qu'elle ne reviendrait pas vers son amour parce qu'elle, tout ce qu'elle avait désiré était de passer ses jours et ses nuits à ses côtés. Et si c'était déjà assez de regarder la vie lui voler la présence de son amour, c'était encore une contrainte de plus que de ne rien pouvoir faire pour subsister à ses côtés afin de le réchauffer de son affection. Ils n'avaient jamais été faits pour suivre les règles et c'était encore plus vrai maintenant qu'ils étaient séparés, condamnant Aelya à se rebeller contre le destin lui-même qu'elle haïssait pour cet affront, celui d'essayer de la priver du seul et unique être qui lui importait plus que le monde tout entier.

- J'avais juste besoin que t'ouvres les yeux pour arrêter de souffrir amour. On va rester que tous les deux là, rien que nous deux mon bébé,
avança-t-elle amoureusement, ayant simplement besoin de sa présence dans sa vie pour y retrouver son éclat, ses baisers habillant son coeur de tendresse. Promis mon amour, plus personne le fera, assura-t-elle d'une voix tendre mais déterminée, touchée par ses mots d'amours qui lui avaient beaucoup trop manqués, Aelya souriant légèrement à sa réponse qui confirmait ce qu'elle voulait entendre dès le départ, elle qui avait envie de se retrouver rien qu'avec l'amour de sa vie et personne d'autre, Aelya comptant savourer chaque moment qu'on lui offrait pour profiter avec Niels. T'auras toujours une raison de te battre bébé, parce que tu pourras toujours t'accrocher à moi, comme moi je m'accroche à toi. Je veillerai toujours sur toi, je veux plus qu'on te fasse du mal, souffla-t-elle, incapable de s'imaginer le laisser sortir seul le soir maintenant qu'elle se rendait compte à quel point tout pouvait basculer beaucoup trop rapidement.

Aelya vint se placer aux côtés de son amour, enlaçant doucement son corps dans l'appréhension de lui déclencher encore plus de douleurs, Aelya frissonnant au contact de sa chaleur qu'elle ressentait tout près d'elle, son être blotti contre le sien, elle qui se sentait maintenant complète dans ses bras, souriant à ses mots avant de laisser ses lèvres tendrement grignoter sa peau.

- Ta peau m'a trop manqué...
Ajouta-t-elle contre son cou qu'elle embrassait, s'imprégnant de son parfum, de sa douceur, du son de sa voix qui caressait ses tympans. T'auras tout le temps de redevenir sauvage quand tu rentreras de toute façon, s'amusa-t-elle malicieusement, Aelya comptant elle aussi faire preuve de patience pour motiver son amour qui avait d'elle comme appui, frémissant à son murmure qui lui confirmait à quel point ils étaient destinés à s'aimer pour l'éternité, Aelya respirant plus profondément aux caresses qu'il laissait sous son haut. T'auras plus à l'être, c'est fini... T'as tout fait pour qu'on soit réunis, ajouta-t-elle amoureusement, fière de son combat qu'il avait mené d'une main de maître avant de sombrer contre ses lèvres, laissant sa langue re-découvrir la sienne dans un échange survolté par leur retrouvaille, animée par leur proximité qu'elle ne faisait que d'agrémenter en approchant son corps du sien, son souffle s'ébruitant dans l'échange pour mieux lui succomber à nouveau, Aelya sentant son coeur s'emballer lorsqu'il vint poser sa paume à ce niveau, détachant doucement ses lèvres des siennes pour capter son regard plus sérieusement. Je sais pas... J'ai pas envie en tout cas... Avoua-t-elle, peu confiante sur ses capacités à ménager son corps de la douleur, Aelya regardant sa main parcourir sa peau au-dessus de ses bandages qui étaient malheureusement trop nombreux, son regard remontant vers le sien juste après. J'aime toujours autant te toucher... Admit-elle en caressant affectueusement son torse, fermant les yeux lorsqu'elle sentit ses lèvres glisser de sa mâchoire à son cou qu'elle tendit en arrière pour lui laisser le champ libre. Bébé... Tu m'aides à me cacher ce soir pour dormir avec toi ? Demanda-t-elle, joueuse. On pourrait se commander une pizza en plus, ça te fera du bien... Proposa-t-elle, sa main continuant de caresser son corps.

__________________________


┗ be mine ┛
ஃ i can't hide how i feel about you inside. i'd give everything up tonight, if i could just have you. be mine... be mine, baby.  ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9948
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/mon bb ♡ (av, crack, icons) ; magma (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: all of these stars will guide us home (aelya)   all of these stars will guide us home (aelya) EmptyMer 5 Fév 2020 - 17:53

Il aurait voulu se battre encore plus, pour ne pas qu’elle ait à subir ces deux semaines horribles où l’incertitude de le voir revenir à la vie était venue la hanter. Elle n’avait jamais mérité de souffrir de la sorte, Niels détestant l’idée qu’elle ait pu mettre sa vie entre parenthèses pour lui, pour attendre impatiemment qu’il ne daigne ouvrir les yeux pour lui revenir. Il voyait dans son regard combien ces derniers jours avaient dû être éprouvants pour son amour, elle qui avait probablement passé ses journées à son chevet, à guetter le moindre de ses mouvements en espérant qu’il ne sorte de son état d’inconscience. Il esquissa un sourire triste à ses mots, ses doigts caressant le dos de sa main qu’il tenait toujours amoureusement dans la sienne. « J’me sens mieux rien qu’en te regardant mon amour. Reste ici bébé, j’ai besoin que de toi moi… » Admit-il, le regard brillant d’amour pour elle, pour la seule qu’il voulait voir rester auprès de lui, Niels se voyant incapable de supporter la solitude. Il répondit à son baiser qui provoqua un millier de frissons sur son échine, son coeur se remettant à battre, comme s’il reprenait soudainement vie avec la tendresse que lui offrait sa fiancée. « Tu m’aimes toujours ? » Demanda-t-il, d’un air presque enfantin, ses yeux vrillant sur ses lèvres, un léger sourire égayant son visage, avant qu’ils ne se remémorent l’essentiel, le fait qu’ils étaient faits pour rester accrochés l’un à l’autre, dans n’importe quel univers. Il vint doucement faire glisser sa main sur sa joue, touché par tout ce qu’elle lui disait, par son envie de le protéger contre le monde entier. « J’suis en sécurité avec toi. Je m’accrocherai toujours à toi mon amour, rien qu’à toi. » Promit-il, lui qui avait une confiance aveugle en son amour, depuis le début, se demandant encore comment il avait pu vivre toutes ces années sans elle. Il l’attira contre lui, ne lui laissant d’ailleurs pas le choix, désirant bien trop la sentir contre son corps, contre son coeur qui battait la chamade depuis qu’il avait ouvert les yeux. Il soupira de soulagement lorsqu’elle appréhenda la peau de son cou avec ses lèvres, lui sentait le bien-être se déverser en masse dans ses veines. « Tu m’as trop manqué… J’fais comment pour vivre sans tes lèvres moi ? » Souffla-t-il, d’une voix amusée et douce, sa main caressant son dos sous la couverture qui les recouvrait, préservant leur chaleur. « C’est pas faux. J’vais être une furie après avoir fait preuve d’autant de patience. » S’amusa-t-il, conscient que le plus dur restait à venir, parce-qu’il n’avait aucune idée de combien de temps les médecins comptaient le garder. « Maintenant j’dois me battre avec l’hôpital pour que tu puisses rester avec moi… » Ajouta-t-il, pensif, lui qui connaissait parfaitement les heures qui leur étaient accordées pour les visites, conscient qu’il allait devoir rester des nuits sans elle. Il se laissa porter par son envie de la retrouver, ses lèvres goûtant de nouveau aux siennes, de manière bien moins retenue, sa langue venant caresser amoureusement la sienne, l’échange perturbant son souffle. Il perçut une certaine appréhension dans ses iris alors qu’ils détachèrent leurs lèvres, Niels prenant délicatement sa main pour venir la poser sur son torse, tentant de lui montrer qu’il ne craignait rien, encore moins son contact. « Bébé, j’te promets que ça va. Je te le dirai si j’avais mal… Mais toi, tu m’fais que du bien mon amour. » Il plongea son visage dans son cou après avoir taquiné sa mâchoire, laissant ses lèvres caresser sa peau dans de légères et tendres pressions, son regard s’éclairant de malice à sa proposition. « J’osais pas te le demander. » Rit-il, sa main glissant jusqu’à son flanc. « Tu pourrais te promener pour trouver une tenue d’employée… » Proposa-t-il, hochant doucement la tête à ses paroles. « Je t’avoue que j’ai pas envie d’avaler la bouffe d’ici. Une pizza, avec toi en plus, ça m’ouvre déjà un peu plus l’appétit. » Avoua-t-il, lui qui savait qu’il aurait de toute façon du mal à se nourrir pour les prochains jours. Alors qu’il vint de nouveau se blottir contre elle, une infirmière entra dans la chambre, s’adressant à Aelya. « Je suis désolée de vous déranger. On arrive à l’heure de fin de visite… »

__________________________


consume me with your fire
Honest, let's make this night last forever. Forever and ever. Let's make this last forever. Forever and ever.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aelya Osborn
Aelya Osborn
messages : 10634
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), magma. (sign).
statut : éternellement perdue dans son regard où elle y puise tout son espoir, son sourire comme unique phare dans ses nuits noires. (niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: all of these stars will guide us home (aelya)   all of these stars will guide us home (aelya) EmptyMer 5 Fév 2020 - 20:02

Elle s'était revue ce soir-là, entre l'océan et les étoiles à accepter d'épouser l'homme qui hantait ses jours et ses nuits, dévastée par ce sentiment qui la tuait de l'intérieur quand elle se demandait s'ils auraient l'occasion de se dire oui de manière officielle, Aelya s'accrochant à cette infime espoir de le voir ouvrir les yeux à chaque seconde qu'elle passait en sa compagnie, elle qui sombrait lentement mais sûrement sans la beauté de son regard qui avait accueillit le moindre de ses maux silencieux, lui qui la comprenait sans qu'elle n'ait à dire un mot. Il lui avait manqué une pièce vitale dans sa vie, et plus rien n'allait sans lui.

- Je serai là jusqu'à la fin mon bébé. J'vais t'aider à rester patient surtout, parce que t'en auras besoin, répondit-elle dans le même sourire, consciente que le chemin allait être long jusqu'à la guérison, jusqu'à ce qu'ils se retrouvent dans leur cocon comme si jamais rien ne les avait séparé, Aelya embrassant tendrement son fiancé pour le rassurer au milieu de cet espace qui n'avait rien de chaleureux, fondant à sa question qui vint l'attendrir. Je t'aime encore plus qu'avant mon amour, répondit-elle, son regard brillant d'amour pour celui qu'elle admirait de par sa force et son courage, Aelya frémissant pour la douceur de sa main sur sa joue, pour cet échange qui lui donnait l'impression que rien n'avait bougé en deux semaines, elle qui était toujours profondément amoureuse et dévouée pour son fiancé qu'elle rattraperait dès qu'il tomberait. Je nous ferai toujours passer avant, quoi qu'il arrive, personne peut nous briser mon bébé, assura-t-elle, pensant à ces hommes qui avaient pensé gagner en laissant Niels derrière eux, sans se douter qu'il était bien plus tenace qu'il n'y paraissait, parce qu'à deux ils étaient tout.

Elle s'était lovée contre son amour, éprouvant contre son corps tout ce qu'elle avait besoin d'avoir pour se sentir exister, ses lèvres venant doucement caresser sa peau qui avait gagné en chaleur depuis qu'il avait ouvert les yeux, Aelya se revigorant à son contact.

- Mes lèvres savent pas vivre autrement que sur ta peau bébé, je pense qu'on peut s'entendre sur ce terrain... Se justifia-t-elle amoureusement, laissant son souffle s'échouer dans son cou entre chaque pression qu'elle déposait, s'enfouissant sous la couverture, collée à son fiancé. Tu pourras être une furie dans notre lit bébé, faudra déverser ta frustration comme il faut, le chercha-t-elle, joueuse. Tu te battras pas bébé d'amour. Je vais faire mon maximum pour rester avec toi, et si c'est pas le cas, je te harcelerais d'appels et de messages. Tu peux pas te débarrasser de moi, le rassura-t-elle en souriant avant de céder contre ses lèvres dans un baiser évocateur de tout ce qu'elle avait réprimé durant ces deux semaines, tout cet amour qui explosait contre lui alors que sa bouche caressait langoureusement la sienne, décalant légèrement son visage pour lui faire part de ses doutes avant qu'elle ne le laisse guider sa main sur son corps abimé. Oui tu me dis si j'te fais mal amour, je veux juste te faire du bien moi, j'vais pas arrêter de le faire, ajouta-t-elle amoureusement, sa paume se baladant tendrement sur ses courbes masculines, Aelya sentant son cœur vibrer sous l'effet de ses baisers dans son cou. Depuis quand t'oses pas me demander des choses toi ? Pouffa-t-elle suite à sa proposition. Très bonne idée, je pense que je pourrais m'arranger pour piquer une tenue, répondit-elle malicieusement. Je me doute bébé. Après deux semaines t'as envie de manger quelque chose de bon quoi, c'est normal, puis si t'as vraiment trop faim, y'a mes lèvres à dévorer encore... Le chercha-t-elle avec un sourire en coin, ses bras venant l'enlacer pour le retenir contre elle avant qu'une infirmière ne se présente pour lui annoncer son départ proche. Bon, d'accord, je reviendrais demain, ajouta-t-elle, Aelya embrassant vivement son amour avant de se redresser docilement. À demain mon cœur, je t'aime, ajouta-t-elle dans l'encadrement de la porte avant de lui envoyer un clin d'œil emplit de sous entendus.

Elle traversa les couloirs, prenant son portable pour appeler leur petsitter afin de pouvoir faire perdurer la garde Hank ce soir, lui qui était déjà chez l'homme en question, soufflant devant la réponse positive avant d'enchaîner par la commande d'une pizza qui sera livrée à l'hôpital, Aelya rasant les murs jusqu'à trouver les vestiaires, vérifiant que personne n'en sortait ni n'entrait, la brune se dépêchant de chercher une tenue en trop près des casiers pour l'enfiler, tentant de la jouer discrète en baissant la tête lorsqu'elle regagna le couloir, revenant quelques minutes plus tard jusqu'à la chambre de Niels.

- Monsieur Björk, c'est l'heure de s'occuper de vous à base de câlins, de bisous et de pizza, prescription du médecin, s'amusa-t-elle en entrant dans la chambre.

__________________________


┗ be mine ┛
ஃ i can't hide how i feel about you inside. i'd give everything up tonight, if i could just have you. be mine... be mine, baby.  ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Niels Björk
Niels Björk
messages : 9948
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/mon bb ♡ (av, crack, icons) ; magma (sign)
statut : i won’t ever find the words for you, you are my everything always and even that is not enough (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: all of these stars will guide us home (aelya)   all of these stars will guide us home (aelya) EmptyMer 5 Fév 2020 - 21:18

Il lui avait promis l’éternité et il était inconcevable qu’il puisse rompre son engagement, lui qui avait beaucoup trop d’ambitions pour eux deux, des projets à mener qu’il ne voulait accomplir qu’à ses côtés. Elle était sa seule chance, son unique raison de revenir à la vie, Niels qui se perdrait dans les méandres d’un monde inconnu sans la femme qu’il aimait. Il hocha doucement la tête à sa réponse, sans lâcher sa main, lui qui savait qu’il aurait besoin d’elle à chaque instant pour cette convalescence qui s’annonçait longue et difficile. « J’peux être patient si t’es pas trop loin de moi. Sinon ouais, j’risque de faire parler de moi. » S’amusa-t-il, conscient qu’il y avait une part de vérité derrière ce qu’il disait, Aelya ne le sachant que trop bien, elle qui avait dû intervenir à de nombreuses reprises lors de son dernier séjour à l’hôpital. « C’est vrai ça ? Tu m’aimes encore plus quand j’suis abîmé et que tu dois t’occuper de moi ? » Joua-t-il, tendant la nuque pour déposer un baiser au coin de ses lèvres, sa main sur sa joue déviant très légèrement pour que ses doigts puissent dessiner le contour de ses lèvres amoureusement, son regard subjugué par la beauté de ses traits. « On les brisera avant. » Lâcha-t-il, son regard caressant celui de son amour, eux qui se savaient indestructibles, surtout après le nombre d’aventures qu’ils avaient vécu ensemble, grandissant pour devenir ce duo soudé que rien ni personne ne pourrait séparer. Lorsqu’elle était venue contre lui, c’était comme si tout le poids de l’agression venait de partir, Aelya lui faisant un bien fou rien qu’en partageant sa chaleur avec lui. « J’pense aussi. D’ailleurs, elles ont besoin de réconfort mes lèvres à moi aussi… Tu peux m’aider ? » Souffla-t-il amoureusement et malicieusement, sa peau se parsemant de frissons à chacune de ses pressions, Niels qui avait logé sa main dans le dos de son amour pour la garder contre lui, refusant qu’on ne vienne à lui voler ce moment d’amour. « J’vais être une furie partout bébé. T’es pas prête je crois… J’vais te sauter dessus partout, tu risques même d’en avoir marre à force. » Joua-t-il, pouffant en se moquant de lui-même et de ses envies qu’il ne savait très souvent pas gérer, lui qui désirait Aelya en tout temps. « Bébé… C’est toi qui pourras pas te débarrasser de moi surtout. Si tu me pensais collant, t’as encore rien vu. » Admit-il, le regard empreint de malice, finissant par céder au baiser de sa fiancée, fermant les yeux en recevant cette dose d’amour qui lui faisait un bien fou, sa langue valsant tendrement avec la sienne, Niels accompagnant lentement la main d’Aelya jusqu’à son torse pour l’inviter à le toucher. « C’est parfait comme ça. T’es parfaite toi. Doute jamais de toi mon amour. » La flatta-t-il, laissant ses doigts valser contre sa peau, s’enfouissant sous son haut avant de laisser ses lèvres rejoindre la peau de son cou qu’il embrassa avec passion, s’écartant finalement à ses mots joueurs. « C’est l’accident, ça a dû me tourmenter. » Pouffa-t-il, souriant davantage lorsqu’elle accepta son idée, rêvant déjà de passer la nuit entière dans les bras de son seul amour, de la seule femme avec qui il désirait dormir tous les soirs. « J’ai pas très faim bébé. J’pourrais me contenter de tes lèvres tu sais… Mais j’crois pas que tu sois d’accord avec ça donc bon… j’vais essayer de faire un effort. » S’amusa-t-il, ayant conscience qu’Aelya le forcerait à grignoter quelques morceaux de pizza, lui qui avait besoin de reprendre des forces après ces deux semaines de vide. L’infirmière se présenta à eux pour leur faire part de la fin de la visite, Niels feignant une mine déçue, se laissant embrasser par Aelya, répondant par un sourire à son clin d’oeil. « Je t’aime aussi. Reviens vite. » Il la laissa s’éclipser, attendant patiemment qu’elle ne lui revienne, son infirmière revenant pour lui apporter un plateau repas et vérifier que tout allait bien au niveau de ses constantes. Son portable entre les mains, il attendit quelques instants avant de voir sa porte s’ouvrir à nouveau, Aelya portant une tenue de l’hôpital, lui arrachant un nouveau sourire. « Vous êtes très jolie madame l’infirmière, j’espère que vous comptez vous occuper de moi toute la nuit. » Sourit-il, un brin séducteur, posant son portable pour ouvrir les bras vers son amour. « Tu reviens ? On était bien tout à l’heure. Et puis… C’est mon traitement, non ? » Ajouta-t-il, son regard se perdant sur elle, sur sa beauté qui lui coupait toujours le souffle. « T’as pu faire quelque chose pour Hank ? »

__________________________


consume me with your fire
Honest, let's make this night last forever. Forever and ever. Let's make this last forever. Forever and ever.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: all of these stars will guide us home (aelya)   all of these stars will guide us home (aelya) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
all of these stars will guide us home (aelya)
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: stories have been told-
Sauter vers: