AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-29%
Le deal à ne pas rater :
Prix cassé sur le PC portable LENOVO IDEAPAD 3 15ADA05
499.99 € 699.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
L’ORÉAL PARIS Men Expert – Lot Gel ...
Voir le deal
8 €

Partagez
 

 (#18) i will never let you down...the toilets (perlie)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Perry Peach
Perry Peach
messages : 1542
ici depuis : 02/06/2019
crédits : jucharlie ** & anaëlle
comptes : manny le futur chimiste, vega la futur présidente du monde
statut : éternel célibataire qui ne cherche pas l'amour
animateur
MessageSujet: (#18) i will never let you down...the toilets (perlie)   (#18) i will never let you down...the toilets (perlie) EmptyDim 22 Mar 2020 - 10:34

Alors qu’il finit son verre au bar tout en discutant avec un charmant jeune homme qu’il a dans le viseur depuis le début de la soirée, il reçoit un message de Charlie. Rupture de papier toilette. Il comprend l’urgence. Parfois la jeune femme vient faire du baby-sitting pour lui quand Perry décide de s’octroyer du bon temps dans un bar en bonne compagnie. Si Penny peut se débrouiller seule maintenant, il ne peut tout de même pas confier la garde de Siobhan à sa sœur, à presque douze ans elle n’est pas encore assez responsable pour ça. Même si parfois elle a plus de bon sens que son père, ce qui n’est pas bien compliqué. Celui-ci décide donc de laisser sa conquête d’un soir pour rentrer un peu plus tôt, ça ne lui brise pas le cœur. Il aura quand même passé une bonne soirée et même si la baby-sitter de ses filles ne lui a pas dit qu’il était urgent de rentrer, il n’a pas envie qu’elle finisse sa soirée coincée aux toilettes parce qu’il a oublié de racheter du papier. Sur le chemin il passe à l’épicerie de nuit et achète quelques rouleaux. Le rayon s’est fait dévaliser par les gens qui pensent que l’apocalypse va avoir lieu et qu’il faudrait mieux avoir du stock chez soi. Perry n’est pas du genre aussi prévoyant, en cas d’apocalypse il aurait sans doute pas grand-chose dans ses placards et survivrait uniquement en commandant à manger, si les livreurs passent toujours. Il traverse la ville sur son skate, son paquet de rouleaux sous le bras. En arrivant chez lui, il retire ses chaussures avant d’aller vers les toilettes. « Je suis ton sauveur ! » dit-il en souriant. Il se souvient quand il est arrivé à Bowen, il s’est retrouvé dans la même situation avec sa coloc, Dash. Il devrait sérieusement penser à acheter du papier toilette plus régulièrement.

__________________________

love is love
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4350
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), astra (s).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: (#18) i will never let you down...the toilets (perlie)   (#18) i will never let you down...the toilets (perlie) EmptyVen 10 Avr 2020 - 22:46

Misère. C'était bien sa chance de tomber sur la pauvre fin de rouleau de papier toilette. Vous voyez genre, ce pauvre petit tube en carton auquel pendouille une pitoyable dernière feuille ? Deux si vous avez de la chance, à la limite, y aurait encore moyen de faire quelque chose. Mais là, y en avait qu'une, même une demi. Ça allait être complexe pour se dépêtrer de cette situation. Surtout quand elle avait ouvert la petite armoire, et constaté qu'il n'y avait pas de réserve. Et quand elle avait demandé à Perry s'il n'y avait pas une cachette secrète dans la pièce, à tout hasard, et qu'il lui avait répondu que non. Ô désespoir. Au moins, elle se félicitait d'avoir emmené son téléphone avec elle, sinon elle aurait peut-être été bonne à dormir sur les chiottes. Non, elle aurait trouvé une solution artisanale, mais mieux valait ne pas en arriver là. Après ce qu'il lui semblait être une éternité, Charlie entendit enfin la porte d'entrée s'ouvrir, et Perry s'annoncer comme son sauveur, ce qui lui arrache un roulement d'yeux. « QUI n'a pas de RÉSERVE de pq dans ses TOILETTES ? » s'exclame-t-elle avec exaspération, ouvrant très légèrement la porte juste assez pour passer sa main, qui se tendit dans le vide, paume vers le haut, attendant que le garçon y dépose un rouleau. Bon, elle abusait, il était quand même allé en acheter et était rentré juste pour ça. Mais quand même. Après cet immense soulagement, la jeune fille sortit enfin, secouant la tête d'un air navré devant Perry. Mais on pouvait très bien voir qu'intérieurement, elle se marrait. Putain, elle était restée bloquée aux toilettes pendant vingt minutes. Il avait dû rentrer plus tôt pour lui amener du pq. Avec un peu de recul, Charlie trouvait ça hilarant, et elle se mit à rire après avoir bien exprimé son mécontentement. « Je vais t'appeler Pipi maintenant. » fit-elle avec un haussement d'épaules et une moue blasée, avant de préciser au cas où il n'aurait pas suivi sa vanne de merde. « Genre, PP. Perry Peach. Pi-Pi. » rit-elle en insistant bien sur la lettre, fière de sa blague débile.

__________________________



all the little things
you're so beautiful when you bloom your own way.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Perry Peach
Perry Peach
messages : 1542
ici depuis : 02/06/2019
crédits : jucharlie ** & anaëlle
comptes : manny le futur chimiste, vega la futur présidente du monde
statut : éternel célibataire qui ne cherche pas l'amour
animateur
MessageSujet: Re: (#18) i will never let you down...the toilets (perlie)   (#18) i will never let you down...the toilets (perlie) EmptySam 11 Avr 2020 - 19:46

En arrivant, se croyant être un sauveur, Charlie n’hésite pas à l’engueuler pour ne pas avoir pensé à racheter du papier toilette. Ce n’est pas comme si Perry était du genre organisé, à ne rien oublier. Globalement c’est Penny qui lui fait penser quand il faut racheter quelque chose, et elle a douze ans ! Non décidément il a encore du chemin à faire en ce qui concerne les courses, l’organisation et la vie d’adulte en général. Déjà il arrive à gérer deux enfants, dont une à temps partiel, sans que son appartement brûle ou que quelqu’un ne finisse à l’hôpital. « Oui...euh...ça arrive hein. » tente-t-il de s’expliquer sans avoir aucun argument. Elle lui tend sa main dans l’ouverture de la porte pour qu’il lui donne le sain papier. Il lui passe un rouleau avant d’attendre dans le salon qu’elle ait fini. Il rit de bon cœur avec elle de la situation. Il se sentait quand même un peu con à trente ans de ne toujours pas penser à racheter des trucs basiques quand il y en a besoin. Charlie lui annonça qu’elle comptait l’appeler Pipi à présent, en souvenir de ce moment, rapport à ses initiales. « Quoi ? Mais tu veux ruiner ma réputation ? Je peux acheter ton silence ! Ton prix sera le mien. » annonça-t-il à moitié sérieux. Pipi n’est pas le meilleur surnom du monde. « T’avais qu’à prendre ton propre rouleau. » dit-il en faisant une moue boudeuse, comme si c’était sa faute à elle. Oui il n’assume pas vraiment qu’il n’a pas la présence d’esprit de penser à acheter du papier toilette.

__________________________

love is love
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4350
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), astra (s).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: (#18) i will never let you down...the toilets (perlie)   (#18) i will never let you down...the toilets (perlie) EmptyLun 20 Avr 2020 - 21:28

Charlie se laissa tomber dans le canapé, toujours secouée par le rire que provoquait sa propre blague. Rire qui s’accentua devant la réaction horrifiée de Perry, qui lui proposa un deal pour échapper à ce surnom peu flatteur. « D’accord, mais j’encode quand même ce nom dans mon téléphone. » gloussa la jeune femme en s’exécutant immédiatement, renommant Perry en Pipi, sans pouvoir arrêter de se marrer comme une imbécile. « Mmmh… Je t’appellerai jamais comme ça en public, contre un Burger King. Pas n’importe lequel, hein ! Genre le Double Bacon King, avec King Fries au chili et fromage. » négocia la chirurgienne après avoir pris une pose de réflexion intense, un sourcil arqué et son menton posé sur une main de diva. Elle secoua la tête, l’air désespéré, quand Perry lui dit qu’elle n’avait qu’à amener son propre papier toilette. Bah oui bien sûr, et puis quoi encore ? Faire des travaux d’entretien dans l’appartement, tant qu’elle y était ? « Oui hein, et j’te paie pour en acheter, tant qu’on y est. » rétorqua-t-elle sarcastiquement. Le jeune papa était peut-être son employeur, mais il n’y avait aucune attitude professionnelle entre eux. Ils s’entendaient trop bien que pour avoir besoin de se parler avec politesse et retenue, et puis, Charlie s’entendait bien avec ses enfants aussi. Elle était plutôt contente de faire du baby-sitting ici, même si elle avait tendance à être overbookée, ça ne l’empêchait pas de donner un coup de main à Perry dès qu’elle le pouvait. Puis ici, elle pouvait taper une sieste dans le canapé une fois les enfants couchés, mater la télé tranquille ou même réviser si elle avait un test important le lendemain, où un cas médical particulier à analyser.

__________________________



all the little things
you're so beautiful when you bloom your own way.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Perry Peach
Perry Peach
messages : 1542
ici depuis : 02/06/2019
crédits : jucharlie ** & anaëlle
comptes : manny le futur chimiste, vega la futur présidente du monde
statut : éternel célibataire qui ne cherche pas l'amour
animateur
MessageSujet: Re: (#18) i will never let you down...the toilets (perlie)   (#18) i will never let you down...the toilets (perlie) EmptyDim 26 Avr 2020 - 9:46

Même avec un surnom ridicule, Perry est persuadé qu’il s’en sortirait quand même. Ce n’est pas comme s’il avait une réputation irréprochable de toute façon. Elle se résume globalement à ce type qui aime bien draguer les gens et les mettre dans son lit, qui dirige une des plus grosses entreprises de Bowen mais qui fait aussi des vidéos youtube. Et puis, ses aventures d’un soir s’ébruitent parfois un peu plus, il est déjà apparu plusieurs fois dans les Writers qui ne manquent pas une occasion pour dévoiler sa vie privée. Mais il s’en fout, il assume, il n’a rien à vraiment cacher après tout. Il ne se prend pas la tête avec tout ça alors Charlie peut bien l’appeler comme il veut, il arrivera toujours à mettre des gens dans son lit. « Ok, moi j’vais t’appeler Cacarlie alors. » dit-il pour se venger en sortant également son téléphone. Ils riaient tous les deux de leurs blagues nulles et relativement puériles. Une partie des gens que le jeune homme rencontre trouve son humour assez puéril et enfantin, il n’est pas au goût de tout le monde. Avec Charlie ils peuvent tous les deux faire des blagues nulles et partir dans des fous-rires. « Deal. » dit-il alors que son exigence pour son silence est un repas au Burger King. Il peut se permettre ça, sans aucun problème. Heureusement qu’elle na lui avait pas demandé quelque chose de trop cher, parce que si elle lui avait demandé une maison, il aurait peut-être réfléchi à deux fois avant d’accepter, mais il l’aurait quand même fait. « Tu ferais mes courses pour moi ? » demanda-t-il alors qu’elle parlait du fait qu’elle paie son propre papier toilette. Il n’a jamais vraiment pensé à engager quelqu’un pour faire ses courses ou pour le ménage, pour la cuisine, alors qu’il pourrait totalement. Pourquoi n’y-a-t-il pas pensé plus tôt ?

__________________________

love is love
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4350
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), astra (s).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: (#18) i will never let you down...the toilets (perlie)   (#18) i will never let you down...the toilets (perlie) EmptyMar 5 Mai 2020 - 16:42

La brunette hurla de rire quand Perry lui trouva à son tour un surnom peu flatteur. « Franchement, je valide. » articula-t-elle entre deux gloussements, pliée en deux. Ouais, pas besoin de blagues très évoluées pour faire rire Charlie. L’humour d’un enfant de cinq ans suffisait amplement. « Yeaah ! » s’écria la jeune femme, tout sourire, en cognant son poing contre celui de Perry pour valider leur deal. Et un Burger King gratos de gagné, woop woop. L’étudiante haussa les sourcils, un peu prise au dépourvu, quand Perry lui demanda si elle serait d’accord pour faire les courses à sa place. Elle n’arrivait pas à dire s’il était sérieux ou non et elle afficha une moue dubitative. « Ouais, et ta lessive aussi, si cela plaît à Monseigneur ? » répliqua-t-elle sur un ton railleur en optant pour la blague. Baby-sitter, d’accord, mais elle était pas gouvernante, non plus, c’était pas un peu un job à temps plein ça d’ailleurs ?

__________________________



all the little things
you're so beautiful when you bloom your own way.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Perry Peach
Perry Peach
messages : 1542
ici depuis : 02/06/2019
crédits : jucharlie ** & anaëlle
comptes : manny le futur chimiste, vega la futur présidente du monde
statut : éternel célibataire qui ne cherche pas l'amour
animateur
MessageSujet: Re: (#18) i will never let you down...the toilets (perlie)   (#18) i will never let you down...the toilets (perlie) EmptySam 23 Mai 2020 - 13:55

Perry n’attendit même pas la validation de la jeune femme pour changer son nom dans son téléphone, nom qu’il entoura d’emojis caca, histoire de rester dans le thème. En voyant seulement ce surnom on pourrait penser qu’il ne l’apprécie pas alors qu’ils ont juste des délires bizarres d’enfants et que ça les fait rire tous les deux. Au moins elle ne viendra pas le critiquer sur le fait qu’il n’est pas assez mature pour élever des enfants puisque Charlie elle-même ne semble pas être la personne la plus mature qui existe. Ils conclurent finalement que Perry devrait lui payer un repas au burger king, chose qui n’était pas la plus coûteuse qui puisse exister. Il tenta ensuite le coup en lui demandant si elle pourrait faire ses courses mais elle ne semblait pas vraiment emballée. « Oh ouais, tu veux pas me renommer monseigneur ? C’est fait Moyen-Age fancy c’est stylé ! » Bon il n’y connaît pas grand-chose au moyen-âge donc il suppose que c’est un truc qui vient de cette époque là, comme tous les mots un peu bizarre que personne n’utilise. S’ils ont le même humour d’enfant, il n’y a aucun doute sur le fait que Charlie est plus intelligente que lui, ce qui n’est pas très compliqué en soit. « T’as jamais envisagé de juste devenir mon assistante personnelle ? J’paie vachement bien ! » dit-il pour tenter de la convaincre même s’il n’a jamais eu d’assistante personnelle, seulement une secrétaire à son travail.

__________________________

love is love
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4350
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), astra (s).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: (#18) i will never let you down...the toilets (perlie)   (#18) i will never let you down...the toilets (perlie) EmptyVen 29 Mai 2020 - 10:53


Charlie tira bruyamment la langue et enchaîna avec des horribles bruits de prout en voyant que le jeune homme s’éclatait sur les émojis caca autour de son nouveau surnom, avant d’éclater de rire. Putain, les deux ensemble, ils avaient vraiment cinq ans d’âge mental. Additionnés. Devant sa remarque un peu hésitante et le surnom bourré d’ironie qu’elle lui avait donné, Perry sembla assez emballé, et la brunette leva les yeux au ciel avec un soupir exagéré, comme si elle se trouvait face à un cas désespéré. L’appeler Monseigneur, bah oui bien sûr, et mon cul c’est du poulet. « C’est bien ça le problème, c’est trop stylé pour toi. » rétorqua l’étudiante en le taclant sans hésiter, avec un petit haussement d’épaules désolé, comme si elle était vraiment navrée qu’il ne remplisse pas les conditions pour se faire appeler de la sorte. « Franchement, Perry, c’est limite insultant ! » protesta Charlie quand il lui demanda si elle avait un jour envisagé de devenir son assistante personnelle. Bon, ça pouvait être flatteur aussi, en un sens. Si ça voulait dire qu’elle gérait bien à sa place et qu’il lui faisait suffisamment confiance pour organiser sa vie. Mais en attendant, elle était partie pour devenir chirurgienne là, pas pour être à la botte de quelqu’un. « Mais ouais, je devrais devoir trouver du temps pour ça, entre mon internat, mes nuits de garde, mes examens, mes cours de danse… » ironisa la brune en passant une main amusée dans ses cheveux bouclés.

__________________________



all the little things
you're so beautiful when you bloom your own way.


Dernière édition par Charlie S. Meers le Dim 7 Juin 2020 - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Perry Peach
Perry Peach
messages : 1542
ici depuis : 02/06/2019
crédits : jucharlie ** & anaëlle
comptes : manny le futur chimiste, vega la futur présidente du monde
statut : éternel célibataire qui ne cherche pas l'amour
animateur
MessageSujet: Re: (#18) i will never let you down...the toilets (perlie)   (#18) i will never let you down...the toilets (perlie) EmptyLun 1 Juin 2020 - 10:03

Il continua de rire en voyant la réaction de la jeune femme. Perry est du genre bon public mais il faut que les blagues soient à sa portée. En l’occurrence l’humour à base de prout et de caca, c’est bon il comprend, ce qui n’est pas forcément le cas d’autres types d’humour comme l’humour noir, l’ironie, des trucs plus subtils quoi. Au moins avec Charlie il peut être con sans qu’elle le juge et qu’il passe pour un débile profond, ce qui n’est pas le cas avec tout le monde. Il fit une tête triste lorsqu’elle lui dit que le surnom monseigneur serait trop bien pour lui. S’il a appris à se sentir moins blessé dans son ego quand quelqu’un lui fait une remarque, il ne peut tout de même s’empêcher d’être complètement impassible face à celles-ci. Et puis, Monseigneur ça a quand même du style ! Même si de nos jours le titre est plus souvent donné à des hommes d’église qu’à des nobles et bon, Perry n’est pas vraiment ce qu’on pourrait appeler un homme chaste respectant les principes de l’église, peu importe laquelle. « T’es jalouse de mon style c’est tout. » C’est typiquement la défense d’un enfant de quatre ans mais c’est un peu ce qu’il est de toute façon. La jeune femme déclina son offre de devenir son assistante personnelle, n’ayant pas franchement de la place pour ça dans son emploi du temps. « Ouais c’est vrai que toi tu bosses pour faire des choses utiles... » Bon lui aussi, un peu, mais il ne compte pas finir médecin.

__________________________

love is love
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4350
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), astra (s).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: (#18) i will never let you down...the toilets (perlie)   (#18) i will never let you down...the toilets (perlie) EmptyDim 7 Juin 2020 - 22:03

Voyant la moue faussement peinée de Perry, Charlie laissa échapper un petit gloussement. « Hé, I'm joking, Pee-Pee. » le rassura-t-elle-même si elle restait sur sa position de ne jamais l’appeler monseigneur, et renchérissait avec son autre surnom, moins stylé mais bien plus drôle et recherché. Elle leva les yeux au ciel en continuant de se marrer quand le jeune homme affirma que c’était par jalousie qu’elle disait ça. « Ouais, clairement. » ironisa-t-elle en s’affalant un peu plus dans le canapé. Perry sembla comprendre pourquoi elle refusait l’emploi d’assistante de vie qu’il lui proposait, même si qu’on se le dise, elle aurait refusé quand bien même elle aurait eu un emploi du temps plus léger. Enfin quoi que, ça aurait peut-être été amusant, un temps. Non, c’est vrai, elle aurait sans doute pris son offre en considération, ça l’aurait emballée de jouer les assistantes personnelles et potentielle coach de vie, mais juste pour l’expérience et pour le kif. Puis avec Perry, elle aurait clairement bien rigolé. Mais c’était pas la vocation de sa vie, loin de là. « Bah, y a pas de métier inutile ! » s’étonna-t-elle à la remarque du garçon, haussant les sourcils et plongeant ses iris azur dans les siens. Certes, chirurgien, ça pesait dans le game, sauver des vies, tout ça tout ça. Mais déjà, c’était pas que sauver des vies, et puis comme elle venait de le souligner, chaque métier avait son utilité, sa raison d’être. Même les métiers les moins dignes, si on pouvait appeler ça comme ça, alors qu’ils faisaient souvent partie des plus importants, comme l’image rabaissante qu’avaient les éboueurs alors que leur travail était pourtant indispensable.

__________________________



all the little things
you're so beautiful when you bloom your own way.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Perry Peach
Perry Peach
messages : 1542
ici depuis : 02/06/2019
crédits : jucharlie ** & anaëlle
comptes : manny le futur chimiste, vega la futur présidente du monde
statut : éternel célibataire qui ne cherche pas l'amour
animateur
MessageSujet: Re: (#18) i will never let you down...the toilets (perlie)   (#18) i will never let you down...the toilets (perlie) EmptyMar 9 Juin 2020 - 19:09

Perry fronça les sourcils en entendant la jeune femme le rassurer tout en en rajoutant une couche avec son surnom...peu gratifiant. Au final ça le faisait rire. Même s’il a sa fierté, il n’est pas forcément très susceptible ou s’il l’est, il n’est pas rancunier pour un sou. Il pardonne peut-être même trop facilement aux gens dans certaines situations ce qui peut lui jouer des tours. Mais il ne veut pas se prendre la tête, il veut juste aimer tout le monde, être ami avec tout le monde et vivre heureux au pays des bisounours. En tout cas, leur petite bataille l’amuse beaucoup. Il aime avoir des gens avec qui il peut parler de sujets de merde, rigoler pour des trucs nuls d’enfants. A présent qu’il est père de famille bien installé, pdg et qu’il a trente ans, il a l’impression que les années d’insouciance et de rigolades sont derrière lui. Il n’a pas vraiment envie de vieillir mais il n’a pas le choix alors pouvoir parler de tout et de rien avec Charlie lui fait du bien. Elle le rassura sur son métier, lui disant qu’il n’y a pas de métier inutile. Ce qu’il fait n’est pas inutile mais comparé à un médecin, il y en a un dont on peut plus facilement se passer que de l’autre. « T’façon j’pourrais pas être médecin. Ou juste dans une série, en mode Grey’s Anatomy, genre le médecin trop sexy que toutes les infirmières ont envie de se faire...et qui se fait un peu toutes les infirmières...et les infirmiers ! » Voilà sa nouvelle vocation, devenir acteur. Il n’est pas certain qu’il soit très bon, il est bien trop spontané pour réussir à jouer quoi que ce soit. Et puis, il ne pourrait jamais jouer l’énervement.

__________________________

love is love
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4350
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), astra (s).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: (#18) i will never let you down...the toilets (perlie)   (#18) i will never let you down...the toilets (perlie) EmptyVen 12 Juin 2020 - 4:45

C’était ce qu’elle aimait bien avec Perry, ils étaient tous deux à un âge et avaient un métier qui requérait normalement une certaine maturité. Ils étaient censés être adultes. Et aucun d’eux n’avait vraiment envie de se faire à cette peau, préférant jouer aux grands enfants. Bon, Perry avait tout de même quelques années en plus qu’elle et surtout, il était papa, de deux enfants en plus. Mais le principe restait le même, et c’était sans doute pour ça qu’ils étaient amis et s’entendaient si bien. Parce qu’ils pouvaient s’inventer des surnoms dignes d’un enfant de cinq ans et parler comme des adolescents, sans se soucier d’avoir l’air irresponsable ou pas assez terre-à-terre. « Ah ouais, t’as vu où que tous les infirmiers voulaient me pécho ? » s’amusa l’étudiante en haussant un sourcil, avant de réfléchir quelques secondes, et de mimer un air outré. « Oh, en fait j’suis pas assez sexy, c’est ça ? Crap. » ajouta-t-elle peu de temps avant de s’esclaffer, de son habituel rire léger et solaire. « D’ailleurs, raconte-moi ta soirée, papa Perry ! » lança-t-elle avec un sourire en coin inquisiteur, le regard suspicieux, avide de potins. Au final, il était un jeune père célibataire, bel homme et avenant. S’il lui demandait de venir faire du baby-sitting de temps en temps, c’était pas pour aller jouer au scrabble avec des octogénaires.

hj:
 

__________________________



all the little things
you're so beautiful when you bloom your own way.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Perry Peach
Perry Peach
messages : 1542
ici depuis : 02/06/2019
crédits : jucharlie ** & anaëlle
comptes : manny le futur chimiste, vega la futur présidente du monde
statut : éternel célibataire qui ne cherche pas l'amour
animateur
MessageSujet: Re: (#18) i will never let you down...the toilets (perlie)   (#18) i will never let you down...the toilets (perlie) EmptyVen 12 Juin 2020 - 18:35

Perry est du genre sûr de lui, pas vraiment le gars qui doute de son charme et de lui. Parfois il se sent un peu plus vulnérable, surtout lorsqu’il s’agit d’être mature ou de trucs sérieux mais quand on parle de drague, il ne doute pas. Il faut dire qu’à maintenant trente ans, il a pas mal d’expériences dans le domaine et a eu peu de rejets au final, souvent il arrive à ses fins, ce qui veut souvent dire dans un lit et pas seul. Il se prend donc pour un médecin sexy qui se tape toutes les personnes de l’hôpital sans même sourciller. S’il était médecin ou un acteur jouant un médecin c’est totalement ce qu’il serait, le médecin tombeur à la docteur Glamour. « Quoi ?! Nan dis pas ça ! T’es vachement sexy...même quand tu restes bloquée aux toilettes. » dit-il en riant mais en étant sincère en même temps. Il n’a pas envie qu’elle n’ait pas confiance en elle alors qu’il la trouve vraiment pas mal du tout. Elle lui demande ensuite de lui raconter sa soirée, curieuse, tout en l’appelant Papa Perry. « Oh please j’ai l’impression d’être un vieux mec divorcé quand on m’appelle papa Perry ! Tu vas m’faire déprimer. Mais du coup pour ma soirée, j’étais en train de draguer un p’tit gars sympa et mignon, ça se passait bien. Et puis tu m’as envoyé un message et j’ai tout plaqué pour toi, t’as vu un peu ! J’ai abandonné un gars que j’étais sûr de m’faire pour te filer du PQ ! » Il avait pris un air un peu plus dramatique que s’il avait été naturel mais ça le faisait rire. « Maintenant j’vais devoir passer la nuit tout seul. » dit-il mi-boudeur mi-joueur.

hj : oui :14: :14: manque plus que charlie et perry couchent ensemble pour boucler la boucle :01: (j'dis ça comme ça :busted: )

__________________________

love is love
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4350
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), astra (s).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: (#18) i will never let you down...the toilets (perlie)   (#18) i will never let you down...the toilets (perlie) EmptyDim 12 Juil 2020 - 4:22

hj:
 


Charlie fit mine de décocher un regard appuyé et un poil aguicheur au trentenaire quand il lui assura qu’elle était sexy, l’air paniqué à l’idée qu’elle pense le contraire. « Ah ouais… ? » fit-elle d’une voix doucereuse, poussant la comédie autant que possible en faisant se balader deux doigts sur la jambe de Perry, partant de son genou pour remonter lentement vers le haut. N’y tenant plus, elle abandonna son geste lorsqu’elle éclata de rire, incapable de conserver son sérieux et son regard brûlant plus longtemps. Parfois, elle n’arrivait pas à faire des blagues parce qu’elle se marrait toute seule avant la fin. Triste vie d’humoriste. « Sexy aux toilettes, faut le faire, quand même. J’crois qu’on m’a jamais fait un aussi beau compliment ! » blagua la jeune femme en renfonçant ses épaules dans le dossier du canapé. L’interne questionna le blond sur sa soirée, dérivant la conversation sur un sujet sans doute plus privé. L’intérêt de Charlie sur la question était fait de pure curiosité, elle aimait bien les sujets plus croustillants, les dernières histoires et rencontres de ses potes, ça faisait toujours un sujet intéressant. « Ben… » fit-elle en posant deux iris pensifs sur son interlocuteur, hésitant à poursuivre sa phrase. Ce n’était pas nécessaire, on pouvait très bien lire sur son visage ce qu’elle pensait, sans qu’elle ait besoin de le dire. Ok, il était pas vieux, mais il avait trente ans, et il avait deux enfants et pas de personne qui partageait cette vie avec lui – en tout cas pas de façon stable et régulière. C’était pas un cas de divorce, mais dans les faits, il n’était quand même plus avec la mère de sa deuxième petite fille. Donc en soi, l’image qu’il venait de décrire pouvait plus ou moins s’appliquer à lui. Charlie pouffa de rire, attendant qu’il prenne conscience de ce qu’elle sous-entendait, de façon plus taquine qu’autre chose. Il lui expliqua ensuite qu’il avait accroché avec un mec mignon ce soir, avant qu’elle ne le force involontairement à quitter ce rapprochement prometteur. « Oh god j’suis déééésolée ! » s’exclama la jeune fille en plaquant une main sur sa bouche. « J’ai cassé ton coup, merde… Enfin, peut-être que grâce à ça t’oublieras plus jamais de faire une réserve de PQ ! » conclut-elle avec un haussement d’épaules suffisant, après s’être excusée. Elle rigola quand il afficha un air déçu quant à sa nuit à venir. « C’est bien, j’suis une meuf suffisamment importante dans ta vie pour que tu lâches un coup. » s’auto-gratifia la brunette avec un petit mouvement de sourcils arrogant.

__________________________



all the little things
you're so beautiful when you bloom your own way.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Perry Peach
Perry Peach
messages : 1542
ici depuis : 02/06/2019
crédits : jucharlie ** & anaëlle
comptes : manny le futur chimiste, vega la futur présidente du monde
statut : éternel célibataire qui ne cherche pas l'amour
animateur
MessageSujet: Re: (#18) i will never let you down...the toilets (perlie)   (#18) i will never let you down...the toilets (perlie) EmptySam 18 Juil 2020 - 12:52

Un sourire charmeur se plaça sur les lèvres de Perry tandis que la jeune femme faisait remonter ses doigts sur sa jambe avant de finir par éclater de rire, abandonna son regard aguicheur pour un regard fier d’avoir fait une bonne blague. Une mine boudeuse s’installa sur les lèvres du jeune homme. Un bref instant il y avait cru. Il trouvait vraiment Charlie sexy et l’idée qu’il se passe quelque chose entre eux ne le dérangeait pas. Faut dire qu’il n’est pas du genre à refuser beaucoup d’avances lorsque quelqu’un lui en fait. Il n’est pas désespéré, non, il aime juste beaucoup de gens pour un soir, il aime aussi passer une soirée avec quelqu’un qui ne lui ressemble pas, juste pour vivre d’autres expériences. Il ne se restreint pas et il ne se sent pas prêt à vouloir s’engager dans quelque chose plus poussé qu’un coup d’une nuit. Il ouvrit ensuite la bouche, choqué, lorsque Charlie sous-entendit qu’il était peut-être bien comme un vieux type divorcé. A chaque fois qu’on lui rappelle sa condition, il se sent un peu triste. Mais il faut qu’il se rende à l’évidence, le cap de la trentaine lui ferme des portes. Avant il n’avait pas de mal à conclure mais maintenant, lorsqu’il dit son âge, ça fait fuir quelques personnes. Il a peur que ça ne fasse qu’empirer et qu’il finisse seul et sans pouvoir continuer à coucher à droit à gauche aussi facilement. La jeune femme s’excusa d’avoir cassé son coup mais elle lui dit que ça lui servirait de leçon pour ne plus oublier de racheter du papier. « Ouais, j’aurais peut-être dû rester là-bas, au moins j’étais avec un type qui me disait pas que j’étais un vieux gars et qui me trouvait plutôt sexy. » dit-il, boudeur. En général il n’est pas susceptible mais les remarques sur son âge le rendent un peu bougon. Il n’est plus dans la vingtaine et ça lui fait très mal. « J’suis surtout sympa parce que j’me dis que ça doit pas être cool de passer sa soirée aux toilettes. » répondit-il en ayant toujours un air un peu triste.

hj : (#18) i will never let you down...the toilets (perlie) 4026759991

__________________________

love is love
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (#18) i will never let you down...the toilets (perlie)   (#18) i will never let you down...the toilets (perlie) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(#18) i will never let you down...the toilets (perlie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: appartements-
Sauter vers: