AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
CDISCOUNT : -30€ dès 399€ d’achat (ou -20€ dès 299€ ...
Voir le deal
Le Deal du moment :
Dates stocks PS5 : stocks imminents chez Amazon et ...
Voir le deal

Partagez
 

 (+18) tonight i'm yours (jackson)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Jackson Lewis-Reyes
Jackson Lewis-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: c'est un piètre conducteur, il a été recalé quatre fois lors de ses examens de conduite mais à la cinquième tentative, grâce à des circonstances miraculeuses, il a enfin réussi à obtenir son permis ; il n'en demeure pas moins qu'il est un danger sur la route ‹ il n'a pas bu d'alcool depuis des années, sa forme physique étant centrale pour sa carrière d'acrobate ‹ c'est un véritable cat lover, il n'en a actuellement que deux, Pebble et Apricat, mais il en accueillerait bien plus s'il le pouvait, malheureusement la vie sur la route ne lui permettait jusqu'alors pas d'avoir plus que ces deux compagnons ‹ s'il est un acrobate hors-pair, certaines autres disciplines du cirque lui échappent totalement ; par exemple, il est tout simplement incapable de jongler ‹ il adore jouer aux mannequins et si vous avez le malheur de vous trouver avec lui dans un bel endroit, il vous demandera certainement de prendre des photos de lui - et il ne sera satisfait qu'au bout d'une vingtaine de minutes et d'une centaine de clichés ‹ ayant rejoint le monde du cirque à ses quinze ans, il n'a pas le souvenir de quoi que ce soit d'autre que la vie sur la route, ce qui occasionne chez lui quelques difficultés d'attachement ‹ il a beaucoup de mal à gérer son budget, il dépense beaucoup trop et mène un mode de vie au-dessus de ses moyens ‹ il déteste lire, sauf pour ce qui est des bandes-dessinées ; il en avait d'ailleurs une collection lorsqu'il était jeune, mais il l'a laissée chez ses parents ‹ il est arrivé à Bowen avec ses chats et une seule boîte contenant sa vie, soit quelques souvenirs sentimentaux ‹ il a des accès de colère, il a du mal à gérer cette violence qui se crée parfois en lui et qu'il extériorise avec brutalité par moments, même contre ceux qu'il aime ‹ il est obsessif-compulsif dès qu'il est question de propreté, si quelque chose traîne il le ramassera même si ce n'est pas à lui ‹ il rêve secrètement de fonder son propre cirque mais il sait que c'est de la folie relevant de l'impossible
messages : 2655
ici depuis : 15/03/2015
crédits : SKYWALKERS (a) & signature par bat'phanie
comptes : woody & isaiah & concho & elmo & nova
statut : who's gonna save me tonight ?
adm h
MessageSujet: Re: (+18) tonight i'm yours (jackson)   (+18) tonight i'm yours (jackson) - Page 4 EmptyJeu 9 Juil 2020 - 15:17

Tu ris à la question de Perry. S’il savait à quel point t’assumais tout ce qui avait trait à ta sexualité … « Oh, si, j’assume totalement. Mais j’ai pas envie d’assumer tous les frais que ça pourrait engendrer. » Tu continuas de rire. Ça pouvait te donner l’air un peu cheap mais c’est qu’en fait, t’étais un peu paumé, à bosser près du salaire minimum depuis un an. Disons que pour le moment, t’étais pas trop en mode j’épargne pour ma retraite. T’étais pas dans ce mindset là de toute façon et tu ne le serais peut-être jamais. Tu préférais vivre au jour le jour. Alors qu’il était en train de te laver, Perry te répondit, avec son bon sens de la répartie, que si tu l’appelais à chaque fois pour profiter de ce service-là, la facture d’eau allait effectivement exploser. Touché. « Merde, t’as raison … Bah, j’irai me laver chez toi, voilà c’est réglé. » Et voilà que t’étais en train de lui dire ouvertement que t’allais profiter non seulement de ses mains, mais aussi de son eau chaude ! Le mec n’allait clairement pas te rappeler mais bon, comme ça avait à peu près été mis au clair depuis le début, ça ne changerait pas grand-chose. Aussi bien avoir du plaisir en racontant un peu n’importe quoi pour rire. Bref, après que Perry t’ait rincé, tu pris à ton tour le savon, puis le shampooing, pour renverser les rôles. Tu en profitas pour façonner une crête sur le dessus de la tête de l’homme, comme on le fait quand on est gamins. Avec lui, c’était vrai que tu te sentais un peu comme un gosse, t’avais juste envie de tout prendre à la légère. « Ah non ? Y’a où, aussi ? » Demandas-tu avec un sourire à propos de son charme. Tu répondis positivement à son baiser, même si cela couvrait à nouveau ton corps de savon puisque tu te collais au sien. Perry eut de toute façon tôt fait de vous rincer à nouveau, et de sortir de la douche. Tu fermas l’eau à contre-cœur, suivant Perry. Tu t’enroulas dans ta serviette déjà accrochée sur un pôle. « Ah ouais, les mojitos. Faudra peut-être leur remettre un peu de glace. » Vous aviez été un peu trop caliente depuis. N’ayant pas de vêtements, tu sortis dans cette simple serviette, suivi de Perry qui était dans la même situation. C’était toujours le silence total dans la maison. Tu retournas à la cuisine, ouvrit le congélateur et sortit deux glaçons que tu plongeas dans vos verres respectifs. « On va les terminer au jardin ? » Au moins, dehors, à la vue des voisins, tu risquais de te tenir un peu mieux. La nuit tombait alors tu ouvris les guirlandes de lumière entourant la terrasse.

__________________________

and we will be catching stars
I've been seeing stars falling down your head and I've been seeing lights shining down our lives. ▬ are we ever going to find a place to hide from our lies? I've been catching stars right above your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Perry Peach
Perry Peach
messages : 1699
ici depuis : 02/06/2019
crédits : emy ** & anaëlle & renegade.
comptes : manny le futur chimiste, vega la futur présidente du monde
statut : éternel célibataire qui ne cherche pas l'amour
animateur
MessageSujet: Re: (+18) tonight i'm yours (jackson)   (+18) tonight i'm yours (jackson) - Page 4 EmptyMar 14 Juil 2020 - 19:15

Perry profita de sa taquinerie pour sonder un peu son partenaire. Heureusement, il n’est pas du genre à cacher ses préférences et ses activités sexuelles, au moins le jeune homme n’aura pas à faire semblant de ne pas le connaître si jamais il venait à le recroiser. Il comprend que certaines personnes ne soient pas prêtes à assumer leur sexualité, même si lui n’a jamais eu aucun problème avec ça, mais ça peut occasionner quelques situations gênantes. A quelques reprises il lui ait arrivé de recroiser des hommes qu’il a connu le temps d’une nuit, lui pas gêné pour deux sous, il n’a pas hésité à balancer l’histoire devant les gens, qui parfois n’étaient pas au courant de l’orientation sexuelle de l’intéressé. Si Jackson ne s’inquiète donc pas pour les éventuelles révélations de Perry, il s’inquiète davantage pour la facture d’eau et d’électricité. Le genre de détail auquel un type comme Perry ne pense absolument pas. Pour lui les factures sont quelque chose de complètement anecdotiques, prélevées chaque mois sur son compte sans qu’il n’y fasse attention. Ce n’est pas comme s’il avait besoin de suivre son argent au jour le jour, il peut s’acheter ce qu’il veut sans avoir besoin de consulter son compte en banque. Il est bien éloigné des problématiques financières de la plupart des gens. Il ne répondit donc pas et ria à la remarque suivante du jeune homme, préférant ne pas partir sur la piste d’une hypothétique prochaine fois. Il ne serait tout de même pas contre d’avoir Jackson qui l’attend chaque jour dans sa douche pour qu’ils puissent se savonner mais tout de même, c’est une forme d’engagement et on ne peut pas dire que ça soit vraiment son fort. C’est au tour du jeune homme de taquiner Perry, lui demandant où est son charme s’il n’est pas dans ses cheveux. « Fais pas genre, j’sais que tu me trouverais ultra sexy même habillé en clown moche. » lui dit-il en tirant la langue avant de l’embrasser. Après s’être séché et avoir mis une serviette autour de sa taille, pour la quiétude des autres personnes qu’il pourrait rencontrer, les deux jeunes hommes se rendent à nouveau dans la cuisine avec pour objectif de finir les mojitos à peine entamés. Jackson met un glaçon dans chaque histoire qu’ils soient à bonne température avant de proposer d’aller les boire dans le jardin. Perry attrapa un verre avant de répondre « Tu te dis qu’avec des gens qui pourraient nous voir t’arriveras mieux à résister à mon charme ? » Il ne peut pas s’empêcher d’être un peu trop sur de lui. Ils s’installent tous les deux dans le jardin éclairé par une guirlande. « C’est stylé ! En vrai ça doit être cool d’avoir un jardin. » dit-il, lui qui n’a vécu que dans des appartements depuis son arrivée à Bowen. Il but une gorgée de son mojito avant de dire « Donc maintenant c’est le moment où on doit parler de trucs profonds genre le sens de la vie ? » Il ria en se disant qu’en général il n’a pas de grandes conversations avec ses conquêtes puisque chaque partie sait dans quoi elle s’engage, à savoir du sexe sans engagement ni blabla.

__________________________

love is love
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Lewis-Reyes
Jackson Lewis-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: c'est un piètre conducteur, il a été recalé quatre fois lors de ses examens de conduite mais à la cinquième tentative, grâce à des circonstances miraculeuses, il a enfin réussi à obtenir son permis ; il n'en demeure pas moins qu'il est un danger sur la route ‹ il n'a pas bu d'alcool depuis des années, sa forme physique étant centrale pour sa carrière d'acrobate ‹ c'est un véritable cat lover, il n'en a actuellement que deux, Pebble et Apricat, mais il en accueillerait bien plus s'il le pouvait, malheureusement la vie sur la route ne lui permettait jusqu'alors pas d'avoir plus que ces deux compagnons ‹ s'il est un acrobate hors-pair, certaines autres disciplines du cirque lui échappent totalement ; par exemple, il est tout simplement incapable de jongler ‹ il adore jouer aux mannequins et si vous avez le malheur de vous trouver avec lui dans un bel endroit, il vous demandera certainement de prendre des photos de lui - et il ne sera satisfait qu'au bout d'une vingtaine de minutes et d'une centaine de clichés ‹ ayant rejoint le monde du cirque à ses quinze ans, il n'a pas le souvenir de quoi que ce soit d'autre que la vie sur la route, ce qui occasionne chez lui quelques difficultés d'attachement ‹ il a beaucoup de mal à gérer son budget, il dépense beaucoup trop et mène un mode de vie au-dessus de ses moyens ‹ il déteste lire, sauf pour ce qui est des bandes-dessinées ; il en avait d'ailleurs une collection lorsqu'il était jeune, mais il l'a laissée chez ses parents ‹ il est arrivé à Bowen avec ses chats et une seule boîte contenant sa vie, soit quelques souvenirs sentimentaux ‹ il a des accès de colère, il a du mal à gérer cette violence qui se crée parfois en lui et qu'il extériorise avec brutalité par moments, même contre ceux qu'il aime ‹ il est obsessif-compulsif dès qu'il est question de propreté, si quelque chose traîne il le ramassera même si ce n'est pas à lui ‹ il rêve secrètement de fonder son propre cirque mais il sait que c'est de la folie relevant de l'impossible
messages : 2655
ici depuis : 15/03/2015
crédits : SKYWALKERS (a) & signature par bat'phanie
comptes : woody & isaiah & concho & elmo & nova
statut : who's gonna save me tonight ?
adm h
MessageSujet: Re: (+18) tonight i'm yours (jackson)   (+18) tonight i'm yours (jackson) - Page 4 EmptyLun 27 Juil 2020 - 16:00

Si t’étais pas forcément du genre à aller raconter à n’importe qui que tu avais couché avec telle ou telle personne, surtout parce que tu jugeais que t’avais pas à étaler la vie sexuelle de l’autre personne, tu te foutrais royalement que dans le cas contraire, un homme ou une femme raconte vos ébats. Tout le monde qui te connaissait était au courant de ta bisexualité, tu ne faisais pas de tabou avec ça, alors tu n’en serais jamais gêné. Ce qui pouvait parfois créer des malaises, c’était de mettre des étiquettes. Genre, t’avais aucune idée de ce que serait Perry pour toi. Pourquoi fallait-il mettre un terme, d’ailleurs ? Il était un mec qui te plaisait, beaucoup d’ailleurs, point final – pour le moment. Vous aviez du plaisir, c’était l’important. « Ah … j’ai côtoyé un clown pendant une bonne partie de ma vie et j’crois que je serai jamais capable de dissocier l’homme du clown, peu importe si c’est lui ou toi sous le costume. Ça a un peu gâché toute possibilité de sexualisation de la chose, sorry. » Tu ris. Après tout, il parlait à un ancien acrobate de cirque. Un clown, il y en avait un à Cirkaös, qui avait été comme un père pour toi. Tu chassas cette image-là bien vite quand Perry t’embrassa à nouveau, ne voulant pas souiller le moment. Tu sortis de la douche à sa suite, puis de la salle de bain, pour retrouver vos mojitos qui vous attendaient sur le comptoir de la cuisine. Tu proposas de passer au jardin pour les boire, et c’est comme si Perry avait tout compris de tes intentions. Tu souris. « Tu lis dans mes pensées ou quoi ? Sors de ma tête. » Mais t’étais pas contre qui aille ailleurs que dans ta tête … Même si non, c’est bon, vous y étiez déjà allés fort et il fallait reprendre un peu de forces quand même. Tu éclairas le jardin pour un peu plus de confort et tu invitas Perry à s’asseoir sur un des bancs coussinés. « Ouais, c’est cool. Ça permet de mieux profiter des belles soirées dehors. » Avant de déménager ici, quand t’étais avec Alix et Bellamy, vous n’aviez qu’un balcon. Ce n’était pas aussi invitant. « Exact. J’te sors des questions philosophiques et tu m’réponds en grande tirade. » Tu ris, puis tu secouas la tête avant de finalement hausser les épaules. « Non mais j’sais pas, on sait rien l’un de l’autre. Genre … T’es natif de Bowen ? C’est quoi une journée type dans la vie de Perry ? Ce genre de truc … » Tu ris encore, cette fois un peu plus gêné. T’avais jamais eu de mal à entretenir des conversations avec les autres, pourtant. Ça coulait toujours naturellement. Avec lui, tu ne savais pas mettre le doigt dessus, mais il y avait quelque chose qui te faisait constamment te remettre en question, comme si t’avais peur d’aller trop loin et de le faire déguerpir.

__________________________

and we will be catching stars
I've been seeing stars falling down your head and I've been seeing lights shining down our lives. ▬ are we ever going to find a place to hide from our lies? I've been catching stars right above your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Perry Peach
Perry Peach
messages : 1699
ici depuis : 02/06/2019
crédits : emy ** & anaëlle & renegade.
comptes : manny le futur chimiste, vega la futur présidente du monde
statut : éternel célibataire qui ne cherche pas l'amour
animateur
MessageSujet: Re: (+18) tonight i'm yours (jackson)   (+18) tonight i'm yours (jackson) - Page 4 EmptyLun 27 Juil 2020 - 20:13

Perry lui jeta un coup d’œil interloqué lorsque Jackson lui apprit avoir fréquenté un clown une bonne partie de sa vie. Il se demande dans quel contexte il est bien possible de fréquenter une clown de manière régulière. A part dans des films d’horreur ou des cirques il ne voit pas trop. Ou alors à McDo. Il y a donc deux possibilités à peu près, soit il a été vendeur dans un McDo et a vu la mascotte beaucoup trop souvent, soit il a été dans un cirque. Étant donné qu’ils n’ont pas parlé boulot et que Perry ne s’est pas vraiment attardé sur le profil du jeune homme pour connaître son métier, il n’a aucune idée de quelle option est la meilleure. Bon de toute façon il ne compte pas se déguiser en clown pour organiser un jeu sexuel donc tout va bien, ça ne lui ruine aucun fantasme. Et même s’il l’avait eu il aurait bien pu l’assouvir avec quelqu’un d’autre. Une fois leur douche terminée, les deux jeunes hommes se séchèrent avant de sortir seulement enroulés dans une serviette, pour récupérer leur mojito et aller dehors. L’air est frais sans que ça soit pour autant désagréable, pour l’instant en tout cas car il y a bien un moment où aussi peu vêtus ils finiront bien par avoir froid mais Perry ne doute pas qu’ils puissent se redonner chaud sans même avoir besoin de vêtements. « Je fais souvent cet effet là, c’est tout... » répondit-il en haussant les sourcils alors qu’il se ventait que Jackson ne puisse pas résister à son charme. Son melon n’est jamais bien loin, il n’en loupe pas une pour faire gonfler son ego mais il prend aussi ça comme un jeu et ça le fait rire. Avec les années il est moins vantard et insupportable qu’il a pu être. Perry apprécia le jardin et se dit que ça manquait chez lui, son partenaire semblait l’apprécier aussi. Ça offre tellement de possibilités, et des soirées dingues. « Bon ok, c’est décidé, je déménage pour avoir un jardin. » La plupart des gens pourraient dire ça sur le ton de la rigolade mais lui y songe sérieusement. Il a les moyens d’avoir une maison, un jardin, une piscine, une grande villa au bord de la mer. Cependant une partie de lui est toujours attachée au 17, il l’a quitté mais il n’en est pas loin et il a peur de se sentir seul dans une maison. Il y aurait ses filles bien sûr mais ce n’est pas pareil. « Faut pas t’attendre à ça avec moi ! » le prévint Perry tandis que Jackson lui parlait de grandes tirades philosophiques. Il lui posa alors quelques questions, des trucs classiques qu’on demande en général avant d’avoir couché avec quelqu’un mais ça ne dérange pas l’américain d’avoir inversé les deux. « Nan, j’viens du Texas mais j’en avais marre d’être là alors j’suis venu ici y’a genre...neuf ans maintenant et j’compte pas r’partir. Et ma journée type c’est...euh...j’ai pas trop de journées type mais j’regarde les dessins animés avec mes filles, ensuite je les emmène à l’école et ensuite j’vais au boulot. C’est pas ultra passionnant mais ça m’plaît déjà plus qu’au début. Fin bref et après suivant les soirs soit j’reste tranquille chez à manger des pizzas soit j’sors pour rencontrer des beaux gosses dans ton genre. » répondit-il, devenant légèrement aguicheur. En général il ne parle pas trop de ses filles avec ses conquêtes mais maintenant qu'ils ont couché ensemble il n'a plus peur de faire fuir Jackson avec le côté papa célibataire. « A toi de tout me dire. Tu dois faire un truc un peu physique pour avoir des muscles pareils...ou alors tu as beaucoup de temps libre à passer à faire du sport ! » dit-il en ne se gênant pas pour le reluquer.

__________________________

love is love
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Lewis-Reyes
Jackson Lewis-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: c'est un piètre conducteur, il a été recalé quatre fois lors de ses examens de conduite mais à la cinquième tentative, grâce à des circonstances miraculeuses, il a enfin réussi à obtenir son permis ; il n'en demeure pas moins qu'il est un danger sur la route ‹ il n'a pas bu d'alcool depuis des années, sa forme physique étant centrale pour sa carrière d'acrobate ‹ c'est un véritable cat lover, il n'en a actuellement que deux, Pebble et Apricat, mais il en accueillerait bien plus s'il le pouvait, malheureusement la vie sur la route ne lui permettait jusqu'alors pas d'avoir plus que ces deux compagnons ‹ s'il est un acrobate hors-pair, certaines autres disciplines du cirque lui échappent totalement ; par exemple, il est tout simplement incapable de jongler ‹ il adore jouer aux mannequins et si vous avez le malheur de vous trouver avec lui dans un bel endroit, il vous demandera certainement de prendre des photos de lui - et il ne sera satisfait qu'au bout d'une vingtaine de minutes et d'une centaine de clichés ‹ ayant rejoint le monde du cirque à ses quinze ans, il n'a pas le souvenir de quoi que ce soit d'autre que la vie sur la route, ce qui occasionne chez lui quelques difficultés d'attachement ‹ il a beaucoup de mal à gérer son budget, il dépense beaucoup trop et mène un mode de vie au-dessus de ses moyens ‹ il déteste lire, sauf pour ce qui est des bandes-dessinées ; il en avait d'ailleurs une collection lorsqu'il était jeune, mais il l'a laissée chez ses parents ‹ il est arrivé à Bowen avec ses chats et une seule boîte contenant sa vie, soit quelques souvenirs sentimentaux ‹ il a des accès de colère, il a du mal à gérer cette violence qui se crée parfois en lui et qu'il extériorise avec brutalité par moments, même contre ceux qu'il aime ‹ il est obsessif-compulsif dès qu'il est question de propreté, si quelque chose traîne il le ramassera même si ce n'est pas à lui ‹ il rêve secrètement de fonder son propre cirque mais il sait que c'est de la folie relevant de l'impossible
messages : 2655
ici depuis : 15/03/2015
crédits : SKYWALKERS (a) & signature par bat'phanie
comptes : woody & isaiah & concho & elmo & nova
statut : who's gonna save me tonight ?
adm h
MessageSujet: Re: (+18) tonight i'm yours (jackson)   (+18) tonight i'm yours (jackson) - Page 4 EmptySam 1 Aoû 2020 - 2:20

C’est sûr que de lâcher que t’avais côtoyé un clown pendant la majeure partie de ta vie, ça pouvait paraître étrange. Disons que ce n’était pas tout à fait le genre de réplique qu’une personne s’attend à recevoir d’une autre. C’était cependant ta réalité et tu ne cachais pas cette partie de ta vie qui avait d’ailleurs été la plus belle. Être une sorte de troupe d’artistes vagabonds, à monter et démonter les tentes à tous les soirs pour briller de mille feux dans chacune des capitales de ce monde, ça t’avait fait tripper. Maintenant, Cirkaös appartenait au passé, mais t’avais pas envie de faire une croix sur cette partie de toi, cette partie de toi que tu connaissais bien mieux que les autres, que t’apprenais encore à découvrir en tant que nouveau sédentaire. Perry ne te posa pas davantage de questions, même si tu aurais été plus qu’enclin à tout lui révéler. Tu ne doutais pas que le sujet reviendrait plus tard, c’était inévitable s’il fallait que tu parles un peu plus de toi à un moment. Y’avait pas grand-chose de plus qui faisait de toi toi. Tu passas finalement au jardin avec Perry, mojito dans la main, installé confortablement sous les guirlandes de lumière. Quand le jeune homme te répondit qu’il ne lisait pas dans tes pensées mais qu’il faisait toujours cet effet-là, tout simplement, tu ris. « Hmm-hmm. » Dis-tu, dubitatif, même si au fond tu savais que c’était vrai. Appréciant le jardin de la maison, Perry affirma que c’était décidé, il déménagerait pour avoir un jardin, lui aussi. « Ah ouais juste comme ça ? C’est beau la vie ! » S’il pouvait aussi facilement prendre une telle décision, il devait avoir les moyens. En même temps, t’avais bien vu les vêtements de marque qu’il portait, ça sautait aux yeux que ce mec-là était loin d’être à la rue. Tu t’en fichais pas mal. L’argent, t’avais jamais eu besoin d’en avoir plus que ce qu’il fallait. Pour le reste de la conversation, Perry répondit exactement aux exemples de questions que t’avais posé. Tu t’attendais à ce qu’il y aille de lui-même en parlant de tout et de rien, mais il s’en tint robotiquement à ce que t’avais demandé. Ça te faisait à la fois sourire, à la fois peur. Ce gars-là était-il vraiment incapable d’aller en profondeur ? Tu écoutas tout de même avec attention chacun des détails qu’il voulut bien te donner, surpris d’apprendre qu’il avait des filles. Tu fus tout d’un coup attendri de l’imaginer en train de regarder Bluey avec ses enfants. « Ne le prends pas mal mais j’étais loin de t’imaginer papa … Tu as combien de filles ? » Demandas-tu avec un sourire. Tu te doutais que s’il était ici ce soir, c’est qu’aucun homme ou aucune femme n’était en train de l’attendre tout en s’occupant de leurs enfants. Tu l’espérais en tout cas, autrement, tu allais le mettre à la porte tout de suite sans lui redonner ses vêtements. Perry te mit à ton tour sous le projecteur, ne manquant pas de parler de tes muscles qui devaient bien avoir un lien avec ce que tu faisais dans la vie. Tu ris. « Touché … Bon ça fait un moment que je suis en pause, depuis que je suis arrivé à Bowen en fait que je m’entraîne que pour garder la forme mais à la base, si je m’entraînais autant, c’est que j’étais acrobate aérien dans un cirque … Ce qui explique le clown. » Dis-tu avec un sourire malicieux. « J’étais toujours en duo, surtout au tissu, mais on a fait le trapèze, les cerceaux, bref, tout ce qui peut m’faire voler quoi. » Lui dis-tu, avant d’hausser les épaules. « Puis le cirque a fermé y’a genre un an et demi maintenant, et j’me suis retrouvé ici, en suivant ma partenaire. » Tu repris une gorgée de ton mojito. « C’est pas mal tout ce qu’il y a à dire sur moi, en vérité … » Et c’était lui qui manquait de profondeur ?

__________________________

and we will be catching stars
I've been seeing stars falling down your head and I've been seeing lights shining down our lives. ▬ are we ever going to find a place to hide from our lies? I've been catching stars right above your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Perry Peach
Perry Peach
messages : 1699
ici depuis : 02/06/2019
crédits : emy ** & anaëlle & renegade.
comptes : manny le futur chimiste, vega la futur présidente du monde
statut : éternel célibataire qui ne cherche pas l'amour
animateur
MessageSujet: Re: (+18) tonight i'm yours (jackson)   (+18) tonight i'm yours (jackson) - Page 4 EmptySam 1 Aoû 2020 - 9:27

Il a la belle vie c’est certain. Même s’il a vécu un certain nombre de trucs pas cools dans sa vie, au final il arrive toujours à voir le positif, ce qui est tout de même plus simple avec un compte en banque bien rempli. Perry n’a pas à se soucier de l’argent, s’il veut quelque chose il n’a qu’à l’acheter. Il n’est pas du genre vraiment dépensier à vivre dans le luxe. Son appartement n’est pas gigantesque et ressemble à un appartement moyen. Il n’a pas de voitures de luxe, de toute façon il n’a pas le permis, pas de montre rolex ou d’autres choses pour montrer sa richesse. Au final c’est un gars assez simple dont on ne soupçonne pas forcément au premier abord qu’il possède un compte en banque représentant le PIB d’un petit pays. Parfois ça agace les gens, forcément. Il a de l’argent et ce n’est pas toujours bien vu, parce qu’il n’a pas à réfléchir pour dépenser. Donc comme dit Jackson, c’est la belle de vie de pouvoir décider en un claquement de doigts qu’on va changer de maison, acheter un endroit avec jardin. « Fin, pas tout d’suite, faut que j’vois. » ajoute-t-il après coup. C’est un gros changement et il n’est sur que ça lui plaise. Un jardin c’est sur que c’est cool, ses filles pourraient jouer dehors, avoir une piscine, un terrain de tennis, enfin les trucs de riches quoi. Mais il aime le confort de leur appartement, sa simplicité, le fait de vivre un peu comme tout le monde. A Austin, la maison familiale n’est pas vraiment le genre maison moyenne mais plutôt gigantesque propriété où il faut un plan pour s’en sortir. Pourtant son père vit seul maintenant et il se dit que la grandeur de la maison doit lui peser. Enfin, ils ne parlent pas de ces choses là tous les deux, ils n’ont jamais été très proches, surtout depuis que Perry est parti à Bowen. Le jeune homme parla un peu de lui à Jackson, révélant au passage l’existence de ses filles, guettant un peu la réaction du brun. Il s’étonna, comme beaucoup, du fait qu’il soit père et lui demanda combien il a de filles. « Ouais, moi aussi j’ai eu du mal à m’imaginer papa. Mais j’suis hyper content de l’être. J’ai deux filles, de douze et trois ans et demi. Mais m’imagine pas genre marié avec la p’tite maison et la belle vie de famille. C’était pas vraiment prévu que j’devienne père mais bon, la vie est pleine de surprises ! » Il ne rentrait pas trop dans les détails parce qu’il se dit que parler de sa sœur, d’Aisling ou d’autres trucs du genre, ça pourrait juste couper l’ambiance et qu’il n’aurait plus la chance de pouvoir à nouveau profiter du corps de Jackson, ce qui serait fort dommageable. Ce fut au tour du brun de parler un peu de lui. Il lui expliqua pour le cirque et son ancien métier. « Wouah stylé ! Du coup ça veut dire que t’es assez souple...intéressant. » dit-il avec un sourire en coin en le regardant. Il ne peut pas s’empêcher de ramener ça au sexe. Et puis il imagine Jackson en justaucorps moulant en train de lui faire un numéro privé, cette perspective l’intéresse beaucoup. « Et du coup tu fais quoi maintenant ? Tu passes ta journée à montrer tes muscles aux gens pour qu’ils t’offrent des verres. » demanda-t-il taquin, non sans laisser son regard parcourir le corps de son partenaire une fois de plus. Il peut bien profiter un peu non ?

__________________________

love is love
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Lewis-Reyes
Jackson Lewis-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: c'est un piètre conducteur, il a été recalé quatre fois lors de ses examens de conduite mais à la cinquième tentative, grâce à des circonstances miraculeuses, il a enfin réussi à obtenir son permis ; il n'en demeure pas moins qu'il est un danger sur la route ‹ il n'a pas bu d'alcool depuis des années, sa forme physique étant centrale pour sa carrière d'acrobate ‹ c'est un véritable cat lover, il n'en a actuellement que deux, Pebble et Apricat, mais il en accueillerait bien plus s'il le pouvait, malheureusement la vie sur la route ne lui permettait jusqu'alors pas d'avoir plus que ces deux compagnons ‹ s'il est un acrobate hors-pair, certaines autres disciplines du cirque lui échappent totalement ; par exemple, il est tout simplement incapable de jongler ‹ il adore jouer aux mannequins et si vous avez le malheur de vous trouver avec lui dans un bel endroit, il vous demandera certainement de prendre des photos de lui - et il ne sera satisfait qu'au bout d'une vingtaine de minutes et d'une centaine de clichés ‹ ayant rejoint le monde du cirque à ses quinze ans, il n'a pas le souvenir de quoi que ce soit d'autre que la vie sur la route, ce qui occasionne chez lui quelques difficultés d'attachement ‹ il a beaucoup de mal à gérer son budget, il dépense beaucoup trop et mène un mode de vie au-dessus de ses moyens ‹ il déteste lire, sauf pour ce qui est des bandes-dessinées ; il en avait d'ailleurs une collection lorsqu'il était jeune, mais il l'a laissée chez ses parents ‹ il est arrivé à Bowen avec ses chats et une seule boîte contenant sa vie, soit quelques souvenirs sentimentaux ‹ il a des accès de colère, il a du mal à gérer cette violence qui se crée parfois en lui et qu'il extériorise avec brutalité par moments, même contre ceux qu'il aime ‹ il est obsessif-compulsif dès qu'il est question de propreté, si quelque chose traîne il le ramassera même si ce n'est pas à lui ‹ il rêve secrètement de fonder son propre cirque mais il sait que c'est de la folie relevant de l'impossible
messages : 2655
ici depuis : 15/03/2015
crédits : SKYWALKERS (a) & signature par bat'phanie
comptes : woody & isaiah & concho & elmo & nova
statut : who's gonna save me tonight ?
adm h
MessageSujet: Re: (+18) tonight i'm yours (jackson)   (+18) tonight i'm yours (jackson) - Page 4 EmptyDim 2 Aoû 2020 - 15:01

Quand t’étais dans le cirque, l’argent n’était même pas un problème. Vous étiez logés dans les caravanes, tu passais la plupart de ton temps en costumes payés par la compagnie ou en vêtements de sport pour l’entraînement et l’échauffement, vous bouffiez ce que le cuisinier vous préparait ou bien de la nourriture de restaurants-bars cheaps dans lesquelles vous finissiez vos soirées. T’avais pas beaucoup de trucs à toi, vivre sur la route ne te permettait pas vraiment d’accumuler. T’avais un maigre salaire mais tu n’avais pas besoin de plus, ton mode de vie n’était pas propice aux dépenses. T’avais peut-être pas une belle retraite paisible qui se profilait à l’horizon mais t’avais pas la tête à penser aussi loin, non plus. Depuis ton arrivée à Bowen, tu avais été confronté à la vie d’adulte, en devant payer ta part du logement, les frais d’électricité, d’Internet, ton forfait de téléphone, ton épicerie la semaine … Là, ton salaire de serveur aux Jardins de Circé ne suffisait pas vraiment. Être pauvre mais faire ce que t’aimes, ça t’allait, mais être pauvre et te faire chier au travail, c’était un tout autre contrat. Alors ouais tu te fichais un peu beaucoup de l’argent, t’avais pas ce besoin d’être riche et de pouvoir t’acheter une maison avec jardin si ça te chantait, mais survivre en faisant ce qui te rendait heureux, c’était selon toi le minimum. Tu repoussais juste toujours cette réflexion et te contentais de vivre avec l’étau qui se refermait, en faisant comme si ça n’existait pas. « Faut aussi trouver. Et puis faudra que tu trouves quelqu’un avec le pouce vert. Pas facile de garder ça joli avec les températures de la place. » Tu souris. Quand on regardait Bowen, c’était une grosse terre aride où le gazon était desséché en bordure des routes. Difficile, dans ce contexte, d’avoir un joli jardin avec de belles fleurs et de belles plantes. Mais c’est vrai qu’avec des enfants, ce pouvait être chouette d’avoir une cour. T’ignorais dans quel type de logement Perry vivait puisque c’était votre toute première rencontre, là, mais tu devinais qu’il n’avait pas quelque chose comme la maison de Bessie. Et comme tu venais d’apprendre qu’il était papa, forcément t’imaginais aussi ses filles dans un jardin comme celui-là. L’image que t’avais de leur petit trio, c’était quand même adorable, malgré que ce soit surprenant. « Wow, douze ans, ok, on ne rigole plus ! À l’aube de l’adolescence … ça te terrifie un peu ? » Demandas-tu dans un rire. « Leur écart est grand quand même … c’est la même mère ? Ou bien t’as adopté ? » Est-ce que tu posais un peu trop de questions indiscrètes ? Probablement. En même temps, si tu ne les posais pas, tu resterais curieux alors aussi bien t’essayer. Au pire, il avait qu’à ne pas te répondre. À ton tour de parler de toi, toi qui se limitais à être un ancien acrobate aérien, au fond. Triste constatation quand on sait que tu ne pratiquais plus. « Assez souple ne décrit même pas le truc … J’suis pas comme les contorsionnistes mais j’peux me mettre dans des positions qui te feraient sans doute flipper. » Tu ris. Si certaines positions pouvaient permettre une sexualité encore plus intense et imaginative, d’autres seraient juste un turn off, à ton avis. « Ha-ha. Non. Mais je retiens le truc. Non, pour l’instant je bosse comme serveur aux Jardins de Circé, si tu connais … Mais je ferai pas ça pour longtemps, c’est pas fait pour moi. J’sais juste pas trop ce que je ferai d’autre. Tu connais le Cabaret Delirium ? J’ai une amie qui y bosse et qui essaiera de me trouver une place. » Qualifier Brooke d’amie ça te faisait bizarre, mais t’avais pas forcément envie de te lancer dans cette explication-là face à ta date.

__________________________

and we will be catching stars
I've been seeing stars falling down your head and I've been seeing lights shining down our lives. ▬ are we ever going to find a place to hide from our lies? I've been catching stars right above your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Perry Peach
Perry Peach
messages : 1699
ici depuis : 02/06/2019
crédits : emy ** & anaëlle & renegade.
comptes : manny le futur chimiste, vega la futur présidente du monde
statut : éternel célibataire qui ne cherche pas l'amour
animateur
MessageSujet: Re: (+18) tonight i'm yours (jackson)   (+18) tonight i'm yours (jackson) - Page 4 EmptyDim 2 Aoû 2020 - 21:31

Si les préoccupations monétaires de Perry ne sont pas les mêmes que la plupart des gens, il garde un peu les pieds sur terre avec son entourage. Ses amis ne sont pas des gens riches qui dépensent à tout va, ce sont pour la plupart des gens avec des revenus normaux. Quand il vivait en coloc il ne faisait pas d’extravagance, pas de choses qui pourraient laisser penser que son compte en banque ne manque pas de zéro derrière le un. Mais il ne parle pas de tout ça à Jackson, s’il ne cache pas le fait qu’il a de l’argent, il n’est pas non plus du genre à le crier sur tous les toits. Il n’a pas envie qu’on le voit comme ça, juste comme un mec riche, un petit con qui a eu de la chance et qui peut faire ce qu’il veut sans avoir à se soucier de la fin du mois. Le brun lui dit qu’il faudra d’abord trouver la maison mais aussi quelqu’un pour s’occuper du jardin. Il faudrait sans doute qu’il engage un jardinier c’est certain. Il est totalement nul pour tout ce qui est activité manuelle, que ce soit la cuisine, le bricolage ou le jardinage. Sûrement parce qu’il n’a jamais dû en faire, chez ses parents des gens s’occupaient de tout ça, il n’a jamais eu besoin de mettre les mains dans cambouis. « J’suis pas trop difficile mais oui faudrait sans doute un jardinier ou alors quelqu’un qui sache juste s’occuper d’un jardin sans tout faire mourir. » répondit-il avec un sourire avant qu’il ne parle un peu plus de lui et de ses filles. Ce dernier sujet intéressa Jackson qui lui posa davantage de questions. « Penny est adorable, j’ai vraiment beaucoup de chance, à son âge j’étais vraiment insupportable ! J’espère que ça va durer parce que je sais pas si j’arriverais à gérer une ado. » dit-il en riant avant de se sentir moins à l’aise quand il s’agit de parler de la naissance de ses filles. Il voulut d’abord chercher la bonne manière d’expliquer les choses avant d’abandonner, il n’est pas du genre à tourner autour du pot ni doué pour cacher des choses. « J’ai adopté Penny après la mort de ma sœur. Je la connaissais pas du tout mais bon, j’étais son plus proche parent. Et pour Siobhan, disons qu’elle est née par accident mais j’suis hyper content de l’avoir, juste c’était pas prévu. J’ai jamais vraiment été en couple, à la base j’pensais jamais devenir père aussi. » expliqua-t-il en se souvenant de l’époque où il a reçu la lettre pour Penny, où il avait demandé conseil à sa meilleure sur ce qu’il devait faire. C’était au tour de Jackson de parler de lui, il parla longuement du cirque, qui semblait représenter toute sa vie. « J’préfère pas imaginer du coup. » répondit Perry en riant, il se doute que Jackson doit pouvoir faire des positions improbables et il grincerait sûrement des dents en le voyant. Il lui parle brièvement de son nouveau métier qui n’a pas l’air de l’enchanter et de son désir de rejoindre le cabaret de la ville. « Je connais vite fait mais j’y suis jamais allé. Si jamais tu bosses là-bas, j’irais y faire un tour pour te voir en action. » dit-il avec un sourire « J’suis sûr que t’arrivera à te trouver une place. Les mecs sexy ça fait toujours vendre. » ajouta-t-il avec un sourire en coin. Oui il ne se lasse pas des sous-entendus, ni de pouvoir détailler le torse de Jackson.

__________________________

love is love
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Lewis-Reyes
Jackson Lewis-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: c'est un piètre conducteur, il a été recalé quatre fois lors de ses examens de conduite mais à la cinquième tentative, grâce à des circonstances miraculeuses, il a enfin réussi à obtenir son permis ; il n'en demeure pas moins qu'il est un danger sur la route ‹ il n'a pas bu d'alcool depuis des années, sa forme physique étant centrale pour sa carrière d'acrobate ‹ c'est un véritable cat lover, il n'en a actuellement que deux, Pebble et Apricat, mais il en accueillerait bien plus s'il le pouvait, malheureusement la vie sur la route ne lui permettait jusqu'alors pas d'avoir plus que ces deux compagnons ‹ s'il est un acrobate hors-pair, certaines autres disciplines du cirque lui échappent totalement ; par exemple, il est tout simplement incapable de jongler ‹ il adore jouer aux mannequins et si vous avez le malheur de vous trouver avec lui dans un bel endroit, il vous demandera certainement de prendre des photos de lui - et il ne sera satisfait qu'au bout d'une vingtaine de minutes et d'une centaine de clichés ‹ ayant rejoint le monde du cirque à ses quinze ans, il n'a pas le souvenir de quoi que ce soit d'autre que la vie sur la route, ce qui occasionne chez lui quelques difficultés d'attachement ‹ il a beaucoup de mal à gérer son budget, il dépense beaucoup trop et mène un mode de vie au-dessus de ses moyens ‹ il déteste lire, sauf pour ce qui est des bandes-dessinées ; il en avait d'ailleurs une collection lorsqu'il était jeune, mais il l'a laissée chez ses parents ‹ il est arrivé à Bowen avec ses chats et une seule boîte contenant sa vie, soit quelques souvenirs sentimentaux ‹ il a des accès de colère, il a du mal à gérer cette violence qui se crée parfois en lui et qu'il extériorise avec brutalité par moments, même contre ceux qu'il aime ‹ il est obsessif-compulsif dès qu'il est question de propreté, si quelque chose traîne il le ramassera même si ce n'est pas à lui ‹ il rêve secrètement de fonder son propre cirque mais il sait que c'est de la folie relevant de l'impossible
messages : 2655
ici depuis : 15/03/2015
crédits : SKYWALKERS (a) & signature par bat'phanie
comptes : woody & isaiah & concho & elmo & nova
statut : who's gonna save me tonight ?
adm h
MessageSujet: Re: (+18) tonight i'm yours (jackson)   (+18) tonight i'm yours (jackson) - Page 4 EmptyLun 3 Aoû 2020 - 15:10

Par son discours, t’en compris que Perry n’avait pas forcément les aptitudes nécessaires pour entretenir un jardin de lui-même. Tu souris en l’entendant dire qu’il pourrait engager un jardinier ou quelqu’un qui ait la main verte. De plus en plus d’indices qui te laissaient croire que le trentenaire était bien plus en moyens que toi. En même temps, il avait quelques années de plus que toi au compteur, ça aidait. « J’me débrouille, j’pourrais être ton jardinier. Du genre en petite salopette qui laisse voir le corps. Ou carrément tout nu, si ton jardin a de hautes haies de cèdre. » Tu souris. Bon, t’allais peut-être pas réussir à garder les cèdres en vie, t’étais pas certain que ça résisterait aux températures australiennes, mais t’allais faire tes recherches au pire. Bref, tu parlas ensuite des filles de Perry, parce que tu pouvais quand même pas le laisser t’apprendre une aussi grande partie de sa vie sans vouloir en savoir un peu plus. Sa préadolescente s’appelait Penny. Ça te fit sourire. Penny et Perry. « Je te souhaite que ça dure aussi. Mais bon, on en a tous fait des conneries, à l’adolescence. C’est comme un passage obligé. » Les tiennes n’étaient pas du même ordre que les autres, puisqu’on t’avait fait l’école à la maison – ou au cirque, plutôt – et que t’avais pas beaucoup d’amis de ton âge à cause de ça. Mais t’avais quand même eu ta petite passe rebelle, même si c’était pas tes parents qui te géraient à ce moment-là. Perry t’expliqua ensuite l’adoption de Penny et la naissance inattendue de Siobhan. Tu hochas la tête. « Je suis désolé pour ta sœur. » Dis-tu d’abord. « J’ai jamais été en couple non plus. Mais j’ai bien failli devenir père un peu par accident, moi aussi … Y’a quelques années, ma partenaire de duo au cirque est tombée enceinte de moi. On savait pas trop ce qu’on en pensait mais la vie a décidé pour nous, au beau milieu de la nuit … » Partageas-tu sans trop savoir pourquoi tu te confiais là-dessus. T’avais pas parlé de la fausse couche de Brooke à beaucoup de personnes. « Ta plus jeune était peut-être un accident mais j’parie qu’elle est un très bel accident. » Conclus-tu avec un sourire. Loin de toi l’envie de plomber l’ambiance. Tu préféras reprendre la légèreté en parlant de toi et de ta souplesse assez remarquable. Perry rit de ta blague, affirmant ne pas vouloir imaginer. « Vaut mieux pas non. » Ajoutas-tu dans un rire, avant de parler du Delirium qui serait peut-être ta seconde chance à une carrière brillante. « J’aimerais bien qu’on m’y trouve une place pour mon talent, aussi. » Rétorquas-tu en riant. « Mais merci. Et tu serais évidemment le bienvenu pour venir m’y voir si j’y suis engagé. J’te réserverais une des premières tables. » En même temps, ça risquait de te déconcentrer. Si généralement les spectateurs sont plongés dans la noirceur, tu savais aussi que les premières rangées étaient souvent suffisamment éclairées en raison des projecteurs pour que tu puisses discerner les visages.

__________________________

and we will be catching stars
I've been seeing stars falling down your head and I've been seeing lights shining down our lives. ▬ are we ever going to find a place to hide from our lies? I've been catching stars right above your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Perry Peach
Perry Peach
messages : 1699
ici depuis : 02/06/2019
crédits : emy ** & anaëlle & renegade.
comptes : manny le futur chimiste, vega la futur présidente du monde
statut : éternel célibataire qui ne cherche pas l'amour
animateur
MessageSujet: Re: (+18) tonight i'm yours (jackson)   (+18) tonight i'm yours (jackson) - Page 4 EmptyLun 3 Aoû 2020 - 17:39

En entendant la proposition du brun, Perry lâcha un sourire ravie. Il imaginait Jackson dans son futur jardin, le torse nu en train de couper une haie avant de se mettre de l’eau sur le corps pour se rafraîchir, comme dans les séries américaines quand la mère de famille se met à fantasmer sur le jardinier. Ouais il ne l’imaginait pas trop s’occuper du jardin au final mais plutôt faire des choses, dans le jardin, avec lui. Il partait un peu trop loin mais il trouvait l’idée plaisante. « Je retiens. » répondit-il avec un sourire charmeur. En réalité il y a de grandes chances pour qu’il oublie et que d’ici là Jackson ne soit qu’un lointain souvenir. Il est comme ça, il ne s’attarde pas sur les choses, en oublie énormément et ne vit que pour l’instant présent. Même si cette soirée avec le jeune homme est très plaisante, il ne sera pas triste à l’idée de le quitter au réveil, il repartira juste vers d’autres aventures. Peut-être croisera-t-il à nouveau la route du brun, il n’en sait rien, tant mieux, sinon tant pis. Et puis il lui en dit bien plus sur lui qu’à ses rendez-vous où en général il tente de ne pas évoquer le sujet de ses enfants mais il ne peut pas parler de son quotidien sans parler de ses filles, elles sont trop importantes. Il espère bien que Penny ne sera pas comme lui. C’était vraiment un type imbuvable, à l’ego sur-dimensionné, capricieux, ronchon, complètement immature. Il n’a pas totalement changé puisqu’il a toujours une très bonne estime de lui même et un côté gamin immature bien présent mais il est tout de même bien moins insupportable que par le passé. Jackson s’excusa pour la mort de sa sœur avant d’évoquer un souvenir tout aussi tragique, la perte de l’enfant qu’il aurait pu avoir avec sa partenaire au cirque. Perry ne sait pas comment il aurait réagit si Aisling avait perdu l’enfant, il n’aurait peut être jamais su que c’était lui le père au final. Mais il a connu ça aussi, en quelque sorte lorsque sa meilleure amie est tombée enceinte de lui et qu’elle a avorté. Ce fut un moment difficile pour le jeune homme qui était complètement perdu dans sa vie. « La vie est pas toujours sympa mais bon...faut vivre avec. ‘Fin j’remarque que ta partenaire c’était pas juste ta partenaire pour faire des acrobaties en l’air. » dit-il en le taquinant. Les conversations tristes et difficiles ce n’est pas pour lui, il faut toujours qu’il trouve une blague ou quelque chose pour détendre l’atmosphère. Il se sent sur la même longueur d’onde que Jackson, sans attache, avec un passé pas toujours simple, des erreurs, des doutes mais au final il ne semble pas malheureux. « J’suis hyper heureux qu’elle soit là. C’était pas simple au début mais au final j’pense qu’on s’en sort pas trop mal. » Aisling ne voulait pas garder sa fille alors Perry a tout fait pour qu’elle l’accepte et a fait du mieux qu’il peut pour toujours être présent. La discussion se fit ensuite un peu plus légère, le brun voulant qu’on le recrute pas uniquement pour sa belle gueule mais aussi pour son talent. « J’sais pas si t’es doué, j’peux juste te croire mais pour le reste j’ai des preuves. » lâcha-t-il en le regardant d’un air charmeur. « J’viendrais te voir en coulisse….pour te féliciter avec une poignée de main. » répondit le jeune homme en riant. Il but ensuite quelques gorgées de son mojito qu’il avait un peu laissé de côté durant leur discussion, il avait plutôt choisi de s’attarder sur le corps de Jackson que sur son mojito, on se demande pourquoi.

__________________________

love is love
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Lewis-Reyes
Jackson Lewis-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: c'est un piètre conducteur, il a été recalé quatre fois lors de ses examens de conduite mais à la cinquième tentative, grâce à des circonstances miraculeuses, il a enfin réussi à obtenir son permis ; il n'en demeure pas moins qu'il est un danger sur la route ‹ il n'a pas bu d'alcool depuis des années, sa forme physique étant centrale pour sa carrière d'acrobate ‹ c'est un véritable cat lover, il n'en a actuellement que deux, Pebble et Apricat, mais il en accueillerait bien plus s'il le pouvait, malheureusement la vie sur la route ne lui permettait jusqu'alors pas d'avoir plus que ces deux compagnons ‹ s'il est un acrobate hors-pair, certaines autres disciplines du cirque lui échappent totalement ; par exemple, il est tout simplement incapable de jongler ‹ il adore jouer aux mannequins et si vous avez le malheur de vous trouver avec lui dans un bel endroit, il vous demandera certainement de prendre des photos de lui - et il ne sera satisfait qu'au bout d'une vingtaine de minutes et d'une centaine de clichés ‹ ayant rejoint le monde du cirque à ses quinze ans, il n'a pas le souvenir de quoi que ce soit d'autre que la vie sur la route, ce qui occasionne chez lui quelques difficultés d'attachement ‹ il a beaucoup de mal à gérer son budget, il dépense beaucoup trop et mène un mode de vie au-dessus de ses moyens ‹ il déteste lire, sauf pour ce qui est des bandes-dessinées ; il en avait d'ailleurs une collection lorsqu'il était jeune, mais il l'a laissée chez ses parents ‹ il est arrivé à Bowen avec ses chats et une seule boîte contenant sa vie, soit quelques souvenirs sentimentaux ‹ il a des accès de colère, il a du mal à gérer cette violence qui se crée parfois en lui et qu'il extériorise avec brutalité par moments, même contre ceux qu'il aime ‹ il est obsessif-compulsif dès qu'il est question de propreté, si quelque chose traîne il le ramassera même si ce n'est pas à lui ‹ il rêve secrètement de fonder son propre cirque mais il sait que c'est de la folie relevant de l'impossible
messages : 2655
ici depuis : 15/03/2015
crédits : SKYWALKERS (a) & signature par bat'phanie
comptes : woody & isaiah & concho & elmo & nova
statut : who's gonna save me tonight ?
adm h
MessageSujet: Re: (+18) tonight i'm yours (jackson)   (+18) tonight i'm yours (jackson) - Page 4 EmptyMer 5 Aoû 2020 - 15:04

Tu t’imaginais un peu comme ça toi aussi, en toute honnêteté. C’était peut-être parce que t’étais habitué à avoir tous les regards rivés sur toi en spectacle mais même dans la vie de tous les jours, ça te plaisait. Perry pouvait donc être certain que si t’étais son jardinier personnel, tu verserais un peu sinon autant d’eau du boyau d’arrosage sur ton corps que sur les plantes et les fleurs. Puis s’il avait une piscine, t’apprendrais le fonctionnement et tu t’en occuperais aussi, pour flex tes muscles pendant que tu balayais le fond ou que t’attrapais les feuilles avec le long filet. Ça promettait quand même de bonnes baises post-boulot sur la terrasse, ça. Bon, fallait que t’arrêtes de penser à ça, t’allais t’exciter encore et vous aviez bien dit que vous alliez vous faire un peu plus sages, là. Tu souris quand Perry retint ta proposition, n’ajoutant rien. T’étais pas con, tu savais que c’était des plaisanteries, mais c’était quand même agréable de garder ces images-là dans ta tête, pour d’éventuels fantasmes du matin, question de commencer la journée du bon pied. Le reste de la discussion prit une tournure un peu plus triste. Vous ne vous étiez sans doute pas attendus, ni l’un ni l’autre, à confier de telles parties de vos vies lors d’un booty call de ce genre. La preuve, Perry ramena rapidement ça sur un ton d’humour et ça ne te dérangea pas plus que ça. T’avais pas forcément envie de t’étaler davantage sur la fausse-couche de Brooke, c’était une blessure que tu ne souhaitais pas rouvrir. Tu souris donc à la réplique de Perry. « Non, t’as raison, nos acrobaties on les faisait un p’tit peu partout aussi. » Tu ris. Aujourd’hui, ça avait malheureusement changé, mais tu l’acceptais de mieux en mieux. Après avoir parlé un peu plus de sa fille qui n’était pas prévue mais qui n’en était pas moins aimée, tu parlas de ta carrière d’acrobate et de la possibilité d’intégrer le Delirium, si Sacha le voulait bien. « Avec une poignée de main ? » Demandas-tu en haussant rapidement les sourcils, désignant ton pénis sous la serviette, de tes deux index. T’attrapas ensuite ton verre avant de relancer la conversation. « Et toi alors ? À part draguer tout ce qui bouge t’as un boulot ? » Demandas-tu avec un sourire moqueur. C’est vrai que pour le moment il donnait surtout l’impression de passer son temps à courir les jupons et les caleçons. Après tout, il avait délaissé une partie de jambes en l’air pour en débuter une autre avec toi. C’était du sport, ça.

__________________________

and we will be catching stars
I've been seeing stars falling down your head and I've been seeing lights shining down our lives. ▬ are we ever going to find a place to hide from our lies? I've been catching stars right above your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Perry Peach
Perry Peach
messages : 1699
ici depuis : 02/06/2019
crédits : emy ** & anaëlle & renegade.
comptes : manny le futur chimiste, vega la futur présidente du monde
statut : éternel célibataire qui ne cherche pas l'amour
animateur
MessageSujet: Re: (+18) tonight i'm yours (jackson)   (+18) tonight i'm yours (jackson) - Page 4 EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 17:42

Perry lâcha en rire en entendant le jeune homme répondre qu’effectivement avec sa partenaire ils ne faisaient pas des acrobaties uniquement devant du public pour le spectacle, mais également en dehors, pas vraiment le même genre d’acrobaties. Il était content que la discussion soit redevenue plus légère et parle de choses un peu moins triste et déprimante que la perte d’un enfant à naître ou de grossesses non prévues. Quand le jeune homme plaisanta sur le fait de venir voir Jackson dans les coulisses après le spectacle et le féliciter avec une poignée de main, celui-ci répondit à sa remarque sur le ton de l’humour, montra son pénis sous la serviette. Oui ce genre de poignée de main. Perry éclata de rire. « Ouais, c’est ça. Tu m’connais déjà trop bien. » Parce que oui, il n’imaginait pas venir le voir après son show, le voir en tenue moulante et seulement lui serrer la main en toute amitié. Il aurait plutôt envie de lui arracher son justaucorps et de s’enfermer avec lui dans la loge. Rapidement il écarta cette pensée de son esprit sinon il ne pourrait pas continuer de tenir une conversation à peu près normale, il aurait trop envie de faire voler leur serviette pour revenir à des activités qui nécessitent moins de parler. Pour ça il faudra attendre encore un peu, il n’est pas sûr d’être près pour un nouveau round, même si l’envie ne lui manque pas, c’est certain. Jackson demanda alors à part draguer ce qu’il fait de ses journées. Perry haussa les épaules avant de lui répondre. « Je dirige une boîte dans les énergies renouvelables, c’est pas ultra passionnant, j’préfère largement draguer. J’ai une chaîne youtube aussi. » S’il ne déteste pas son boulot comme c’était le cas au début, il aurait aimé que son père ne lui impose pas. Être en costume et parler à des vieux types barbants ce n’est pas vraiment sa passion, en plus de ça au départ il n’y connaissait rien. Il y a tout de même un aspect qu’il aime bien dans son boulot, c’est de devoir jouer de son charme et de son sens du relationnel naturel pour arriver à avoir ce qu’il veut. Il n’est peut-être pas bon pour sortir des chiffres et des arguments mais pour obtenir l’accord qu’il veut, en général il s’en sort assez bien, même si tout le monde ne se laisse pas avoir.

__________________________

love is love
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Lewis-Reyes
Jackson Lewis-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: c'est un piètre conducteur, il a été recalé quatre fois lors de ses examens de conduite mais à la cinquième tentative, grâce à des circonstances miraculeuses, il a enfin réussi à obtenir son permis ; il n'en demeure pas moins qu'il est un danger sur la route ‹ il n'a pas bu d'alcool depuis des années, sa forme physique étant centrale pour sa carrière d'acrobate ‹ c'est un véritable cat lover, il n'en a actuellement que deux, Pebble et Apricat, mais il en accueillerait bien plus s'il le pouvait, malheureusement la vie sur la route ne lui permettait jusqu'alors pas d'avoir plus que ces deux compagnons ‹ s'il est un acrobate hors-pair, certaines autres disciplines du cirque lui échappent totalement ; par exemple, il est tout simplement incapable de jongler ‹ il adore jouer aux mannequins et si vous avez le malheur de vous trouver avec lui dans un bel endroit, il vous demandera certainement de prendre des photos de lui - et il ne sera satisfait qu'au bout d'une vingtaine de minutes et d'une centaine de clichés ‹ ayant rejoint le monde du cirque à ses quinze ans, il n'a pas le souvenir de quoi que ce soit d'autre que la vie sur la route, ce qui occasionne chez lui quelques difficultés d'attachement ‹ il a beaucoup de mal à gérer son budget, il dépense beaucoup trop et mène un mode de vie au-dessus de ses moyens ‹ il déteste lire, sauf pour ce qui est des bandes-dessinées ; il en avait d'ailleurs une collection lorsqu'il était jeune, mais il l'a laissée chez ses parents ‹ il est arrivé à Bowen avec ses chats et une seule boîte contenant sa vie, soit quelques souvenirs sentimentaux ‹ il a des accès de colère, il a du mal à gérer cette violence qui se crée parfois en lui et qu'il extériorise avec brutalité par moments, même contre ceux qu'il aime ‹ il est obsessif-compulsif dès qu'il est question de propreté, si quelque chose traîne il le ramassera même si ce n'est pas à lui ‹ il rêve secrètement de fonder son propre cirque mais il sait que c'est de la folie relevant de l'impossible
messages : 2655
ici depuis : 15/03/2015
crédits : SKYWALKERS (a) & signature par bat'phanie
comptes : woody & isaiah & concho & elmo & nova
statut : who's gonna save me tonight ?
adm h
MessageSujet: Re: (+18) tonight i'm yours (jackson)   (+18) tonight i'm yours (jackson) - Page 4 EmptyLun 24 Aoû 2020 - 2:23

T’éclatas de rire à ton tour, fier d’avoir bien saisi où voulait en venir Perry. De toute façon, tu ne voulais rien d’autre que ce genre de poignée de main, après un spectacle. Un bouquet de fleurs ne te viderait pas de tout ton stress, mais une petite branlette, totalement. Et ça te laissait calme et serein pour bien t’endormir par la suite, malgré l’adrénaline de la soirée. « Là-dessus t’es un peu prévisible, faut dire. » Répliquas-tu avec un sourire amusé. Tu pouvais surtout prédire que quatre-vingt-dix pour cent des interventions de Perry allaient être à caractère sexuel. Il allait déteindre sur toi, à force, toi qui pouvais pourtant te montrer pas mal plus philosophe et poétique que ça. En même temps, toute cette légèreté, ça faisait énormément de bien. C’était simple et sans prise de tête. Il fallait vivre comme ça, par moment, autrement la vie deviendrait bien trop lourde à supporter. Tout de même, tu n’arrivais pas à garder tes questions plus sérieuses pour toi, t’avais aussi trop envie de découvrir Perry et pas qu’à propos de son corps. À propos de sa vie, aussi. Et t’étais certain qu’il avait autre chose à raconter sans que ça devienne déprimant, comme conversation. Son boulot, par exemple. Tu haussas les sourcils, impressionné, quand il t’apprit qu’il dirigeait une boîte dans les énergies renouvelables. « Dis donc t’es vraiment une boîte à surprise, toi … Déjà, papa, j’avais du mal à imaginer mais là, en plus … tu vas me dire que t’es dans une tour à bureaux en veston-cravate et que tu diriges des gens et prends des décisions à propos de champs éoliens ? » C’était tout ce qui t’était venu en tête en parlant d’énergies renouvelables. Tu ne connaissais pas vraiment le domaine. Pour ce qui est de YouTube cependant, même si tu ne connaissais pas les influencers, streamers ou autres grands noms de la plateforme, tu savais au moins un peu le concept. T’étais pas né de la dernière pluie … ou de la première. « Elle a un nom cette chaîne YouTube, que j’puisse aller mater ça quand tu partiras et que j’m’ennuierai déjà ? » T’esquissas un sourire. Ça t’amusait, quand même beaucoup, de jouer avec ton attachement à lui. En vérité, s’il décidait de ne plus jamais te reparler, tu t’en remettrais, ce serait juste dommage de devoir passer à côté de ce que votre relation, même amicale, aurait pu être.  

__________________________

and we will be catching stars
I've been seeing stars falling down your head and I've been seeing lights shining down our lives. ▬ are we ever going to find a place to hide from our lies? I've been catching stars right above your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Perry Peach
Perry Peach
messages : 1699
ici depuis : 02/06/2019
crédits : emy ** & anaëlle & renegade.
comptes : manny le futur chimiste, vega la futur présidente du monde
statut : éternel célibataire qui ne cherche pas l'amour
animateur
MessageSujet: Re: (+18) tonight i'm yours (jackson)   (+18) tonight i'm yours (jackson) - Page 4 EmptyMer 26 Aoû 2020 - 12:47

Il n’y a pas besoin de beaucoup connaitre Perry pour se rendre compte qu’il est plutôt du genre à pas mal draguer et à coucher à droite à gauche, par plaisir, pour être avec des gens et parce qu’il aime ça aussi. C’est tout de même agréable comme sensation, surtout quand c’est un moment qu’il partage avec un type comme Jackson. Un beau gosse ça ne se refuse pas. La discussion continua sur les activités du jeune homme hormis draguer. Il n’était pas habitué à parler de ça lors de date, surtout avec bbt ou les discussions sont rapides sur l’application et relativement peu tournées vers des questions type métier, passion, lorsque les deux personnes se rencontrent. Mais il ne va pas cacher à Jackson qui il est, il ne le cache pas sur son profil non plus d’ailleurs. Perry ria à la réponse du jeune homme qui était surpris de découvrir son métier. Il faut dire que Perry n’a rien d’un père de famille chef d’entreprise, il a plutôt l’air d’un gars qui papillonne et qui a un petit boulot juste comme ça, pour payer les factures. Ça aurait pu finir comme ça si le destin n’en avait pas décidé autrement, si par un concours de circonstances il n’avait pas fini par devoir élever deux filles et diriger une entreprise qu’il n’a jamais demandé à avoir. Si son père ne l’avait pas obligé à s’investir dedans, il serait sans doute encore en train traîner sur la plage toute la journée, vivant sur l’argent de ses parents. « Oui c’est ça. » répondit-il en riant. Jackson n’est pas si loin que ça de la vérité même s’il évite autant que possible de porter des costards qu’il trouve pas du tout confortables. Le jeune homme lui demanda ensuite le nom de sa chaîne YouTube pour qu’il puisse aller la zieuter une fois que leurs chemins se seront séparés. « C’est pas très compliqué c’est Perry Peach, comme mon insta d’ailleurs, si les vidéos tu suffisent pas. » dit-il avec un sourire en coin. Il ira surveiller ses notifs en rentrant chez lui pour voir s’il fait partie de ses nouveaux followers, histoire de pouvoir lui aussi aller se rincer l’œil s’il veut. Perry sentait qu’il commençait à frissonner à rester dehors assis vêtu de seulement une serviette, dans la nuit d’hiver australienne. « On pourrait rentrer et retirer cette serviette au passage, pour se réchauffer un peu. » proposa-t-il en terminant presque son mojito.

__________________________

love is love
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Lewis-Reyes
Jackson Lewis-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: c'est un piètre conducteur, il a été recalé quatre fois lors de ses examens de conduite mais à la cinquième tentative, grâce à des circonstances miraculeuses, il a enfin réussi à obtenir son permis ; il n'en demeure pas moins qu'il est un danger sur la route ‹ il n'a pas bu d'alcool depuis des années, sa forme physique étant centrale pour sa carrière d'acrobate ‹ c'est un véritable cat lover, il n'en a actuellement que deux, Pebble et Apricat, mais il en accueillerait bien plus s'il le pouvait, malheureusement la vie sur la route ne lui permettait jusqu'alors pas d'avoir plus que ces deux compagnons ‹ s'il est un acrobate hors-pair, certaines autres disciplines du cirque lui échappent totalement ; par exemple, il est tout simplement incapable de jongler ‹ il adore jouer aux mannequins et si vous avez le malheur de vous trouver avec lui dans un bel endroit, il vous demandera certainement de prendre des photos de lui - et il ne sera satisfait qu'au bout d'une vingtaine de minutes et d'une centaine de clichés ‹ ayant rejoint le monde du cirque à ses quinze ans, il n'a pas le souvenir de quoi que ce soit d'autre que la vie sur la route, ce qui occasionne chez lui quelques difficultés d'attachement ‹ il a beaucoup de mal à gérer son budget, il dépense beaucoup trop et mène un mode de vie au-dessus de ses moyens ‹ il déteste lire, sauf pour ce qui est des bandes-dessinées ; il en avait d'ailleurs une collection lorsqu'il était jeune, mais il l'a laissée chez ses parents ‹ il est arrivé à Bowen avec ses chats et une seule boîte contenant sa vie, soit quelques souvenirs sentimentaux ‹ il a des accès de colère, il a du mal à gérer cette violence qui se crée parfois en lui et qu'il extériorise avec brutalité par moments, même contre ceux qu'il aime ‹ il est obsessif-compulsif dès qu'il est question de propreté, si quelque chose traîne il le ramassera même si ce n'est pas à lui ‹ il rêve secrètement de fonder son propre cirque mais il sait que c'est de la folie relevant de l'impossible
messages : 2655
ici depuis : 15/03/2015
crédits : SKYWALKERS (a) & signature par bat'phanie
comptes : woody & isaiah & concho & elmo & nova
statut : who's gonna save me tonight ?
adm h
MessageSujet: Re: (+18) tonight i'm yours (jackson)   (+18) tonight i'm yours (jackson) - Page 4 EmptySam 29 Aoû 2020 - 14:21

Même quand Perry te confirma que c’était effectivement à ça que sa vie professionnelle ressemblait, t’eus du mal à l’imaginer. Ça ne correspondait tellement pas à l’homme que tu avais actuellement devant toi. Mais au fond, si les caractéristiques de job devaient être le principal trait de personnalité d’un individu, ce serait plutôt triste, non ? Toi t’avais la chance d’avoir fait un métier qui te ressemblait et qui te passionnait. Aujourd’hui, tu bossais aux Jardins de Circé et t’étais pas mal certain que n’importe qui te connaissant de près ou de loin se disait que t’avais rien à faire là-bas. Et t’avais effectivement rien à faire là-bas. Même après plusieurs mois à bosser comme serveur et vendeur, t’avais pas l’impression d’y être à ta place. Ce devait être un en attendant qui s’allongeait, s’étirait, jusqu’à en devenir une habitude. Heureusement que t’avais encore des passions et des passe-temps à côté, pour ne pas te perdre à travers ce job dans lequel tu ne t’épanouissais pas. T’appris assez vite que Perry aussi avait son petit à-côté pour le tenir motivé, sa chaîne YouTube. Tu n’allais quand même pas passer à côté de l’occasion de le zieuter un peu plus encore, même à distance. « C’est noté pour l’Insta aussi. Y’a quelque chose qui me dit que c’est vrai que les vidéos me suffiront pas. » Tu esquissas un sourire. Si à son arrivée, tu t’étais mis en tête de ne pas flatter l’égo de ce mec qui semblait déjà en avoir un surdimensionné, maintenant que t’apprenais à le connaître tu te disais fuck it. Quelqu’un d’autre que toi le remettrait à sa place. « Ah, ouais, rentrons. Je te pensais plus tolérant au p’tit vent frais, toi qui sembles te promener tout nu dès que tu l’peux. » Dis-tu, moqueur, avant de terminer ton mojito d’une traite et de te lever, direction l’intérieur de la maison. Tu posas ton verre sur le comptoir, réalisant que de la nouvelle vaisselle s’était ajoutée dans l’évier. « Ah, on n’est plus seuls ! » Et la personne n’était même pas venue vous saluer ?

__________________________

and we will be catching stars
I've been seeing stars falling down your head and I've been seeing lights shining down our lives. ▬ are we ever going to find a place to hide from our lies? I've been catching stars right above your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (+18) tonight i'm yours (jackson)   (+18) tonight i'm yours (jackson) - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(+18) tonight i'm yours (jackson)
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: maisons-
Sauter vers: