AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 there's a light on the road (callie)

Aller en bas 
AuteurMessage
Nevaeh Rutkowski
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
» anecdotes: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
messages : 1348
ici depuis : 18/02/2020
crédits : (c) saccage
comptes : violet, blanche, bella, brooke, beth, gisella.
statut : au bord de ses lèvres, son nom tend à les brûler (nevann).
grand kangou
MessageSujet: there's a light on the road (callie)   there's a light on the road (callie) EmptyDim 5 Avr 2020 - 23:26

À peine revenue de la ville des anges, à fouler les plages américaines à pied ou à bord d'un jeep, les planches de surf dans le coffre arrière, que Nevaeh venait profiter à nouveau du soleil, mais cette fois dans le confort de son repère. D'une plage à l'autre, le paysage était différent, mais la sensation du soleil sur sa peau était la même et bien qu'il pouvait s'agir d'une thérapie, parfois, cette fois, ce n'était plus suffisant. Sur sa serviette de plage, Nevaeh avait entrepris de fouler la mer, plutôt que le sable, de se rafraichir alors que sa peau brûlait. Elle appliquait sa crème solaire, regarde à droite, à gauche, là où les gens arrivaient et disparaissaient au gré de leurs envies, parfois un cône de glace en main, souvent seulement vêtu de leur bikini. Nevaeh déposa sa crème dans son sac de plage, son carnet de voyage qui en sortait un peu lui rappelait qu'au lieu de prendre à nouveau du soleil, elle devrait plutôt se pencher sur l'écriture de son nouvel article, sur Los Angeles, d'ailleurs, ce qui serait sans doute une meilleure idée que de barboter. Mais elle n'avait rien à écrire, panne d'inspiration, la vérité était que cette fois, elle n'avait pas pris plaisir à découvrir une nouvelle ville, quand dans la sienne elle y avait blessé des gens. Elle se leva, échappa un soupir, avant de prendre direction vers la belle bleue. Mais au même moment, elle aperçut au loin, la silhouette d'une personne qu'elle connaissait bien, un mirage du passé qui retrouvait ses sources, elle aussi. Du moins, c'était sa façon de l'interpréter. Elle s'avança vers elle, la belle brune qui lui faisait dos, et attendit d'être à sa hauteur pour l'interpeler. « Callie ? », dit-elle en souriant. « Qu'est-ce ce que tu fais à Bowen ? Depuis quand tu es revenue ? », demanda-t-elle, réellement intriguée. « C'est bon de te revoir! »

@callie i. hogan

__________________________

“Please have mercy on me, take it easy on my heart. ”
Revenir en haut Aller en bas
Callie I. Hogan
Callie I. Hogan

Feuille de personnage
» anecdotes: + née à Londres + avait un frère jumeau qui est décédé dans un accident de voiture alors qu'elle n'a pas eu de séquelle visible juste avant ses 20 ans + ne parlait presque plus à ses parents êt sa famille depuis son départ à Bowen + bien qu'elle adore les enfants, elle s'est toujours promise de ne pas en avoir pour ne plus risquer de voir souffrir ou perdre un être cher + elle a décidé de venir vivre à Bowen en avril 2016, lieu où devait se terminer le Road Trip en Australie prévu avec son frère + a été infirmière pendant 4 ans dont 9 mois à Bowen + s'est reconvertie en assistante maternelle pendant presque 2 ans à Bowen avant de se faire licensier + a vécu plus de 2 ans avec Jake à Bowen + après leur séparation, elle a commencé a déprimer et ne plus vouloir sortir de chez elle + s'est découvert une passion pour le sport son exutoire et surtout la course à pied + avait un golden retriever appelé Sparky d'un an qu'elle a adopté en arrivant à Bowen qui est désormais chez Jake + était terrifiée par la voiture depuis l'accident mais a réappris à conduire avec Jake + se déplace malgré tout presque toujours à vélo dans Bowen + passionnée de livres, elle avait même ouvert un blog pour parler de lecture et d'écriture avant d'écrire une fiction sur Wattpad qu'elle n'a jamais terminé malgré un petit succès + elle a tendance à avoir des épisodes dépressifs depuis la mort de son frère mais s'est enfin décidée à aller voir quelqu'un + après être enfin retourné voir sa famille à Londres, Callie est revenue à Bowen changée et décidée à se reprendre en main
messages : 287
ici depuis : 26/03/2020
crédits : faith
comptes : le sexy pompier oscar
statut : célibataire, bien qu'elle se voile la face elle aimerait retomber amoureuse
bowenien
MessageSujet: Re: there's a light on the road (callie)   there's a light on the road (callie) EmptySam 11 Avr 2020 - 14:39

En cette fin de journée Callie avait décidé d'aller se poser sur la plage pour lire un peu. Une habitude qu'elle essayait de s'inculquer. Parce que même si sans travail fixe les journées ne se ressemblaient pas et que les week end pouvaient s'avérer être les seuls jours où elle travaillait, vivre dans une routine manquait un peu à Callie. C'est comme ça qu'après une petite balade le long de la plage elle avait choisit un endroit où poser sa serviette pour se plonger dans son histoire romantique.  Après une bonne vingtaine de minutes, le soleil commencait à taper. Forcément, elle n'avait prévu ni crème solaire ni chapeau. Alors une petite trempette dans la mer pour se rafraichir et ne pas tomber  de chaleur, ce n'était pas de refus. Se relevant pour retirer ses habits, une voix l'appelant la fit sursauter. Une voix qu'elle connaissait bien. « Nev ! » Callie se retourna et serra contre elle son amie. Il fallait avouer qu'elle ne l'avait pas tenue au courant de son retour. A vrai dire elle n'avait pas pris de billet retour à la base et son retour à Bowen s'était décidé en fonction du prix de billet d'avion le moins cher.  « Je suis revenue au début du mois de mars ! » Et le temps était passé relativement vite depuis lors si bien qu'elle n'avait même pas pris le temps de voir Nevaeh. Ni de voir personne d'autre d'ailleurs. « Et toi alors je peux te poser la même question, LA c'est fini ou tu as prévu d'y retourner bientôt ? » Il faut avouer qu'avec le décalage horaire entre Londres, LA et Bowen ça n'avait pas facilité les échanges. Mais il y avait quelque chose dont elle était sûre, c'était que maintenant qu'elles étaient toutes les deux de retour à Bowen, elle ne voulait plus la laisser. Et elles avaient besoin de se parler.

__________________________

 
 
Little town and a faded beauty 
Take all your troubles, put them to bed. Burn down the mission, the maps in your head. Shot like a bullet, don't know the way, the ricochet, kind of got away from you ▬ bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Nevaeh Rutkowski
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
» anecdotes: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
messages : 1348
ici depuis : 18/02/2020
crédits : (c) saccage
comptes : violet, blanche, bella, brooke, beth, gisella.
statut : au bord de ses lèvres, son nom tend à les brûler (nevann).
grand kangou
MessageSujet: Re: there's a light on the road (callie)   there's a light on the road (callie) EmptyMar 14 Avr 2020 - 5:51

Elle aurait pu en avoir marre du soleil, mais au fond c'était ce qu'elle connaissait de mieux, elle qui avait vécu à Bowen toute sa vie et dont Horseshoe Bay n'était plus un secret pour elle. Elle en appréciait la douceur, coïncidence qui l'avait fait se poser à cet instant précis sur le sable, au même moment que cette belle surprise, Callie, avait décidé de le faire elle aussi. Nevaeh s'était avancé vers elle, enjouée de la retrouver. Callie la prit dans ses bras, serrant son amie d'une étreinte chaleureuse, avant de la gratifier d'un énorme sourire. Elle lui confia qu'elle était de retour à Bowen depuis mars, un mois plus ou moins, et elle ne l'apprenait que maintenant. Ce n'était pas un reproche, Nevaeh n'avait pas été très vocale sur son retour à Bowen elle non plus. Et qui d'autre que la journaliste pour comprendre les retours qui passaient sous silence. Si quelques personnes lui en voulaient pour ça, elle, elle comprenait bien que parfois il valait mieux passer inaperçue. Nevaeh, elle, aurait bien voulu que son retour se passe comme si de rien n’était, mais avec un frère comme le sien elle n'avait pas eu le choix de s'annoncer. La brune lui parla ensuite de L.A, Nevaeh sourit. « Tu me suis sur mes réseaux sociaux ? », demanda-t-elle, intriguée. La nouvelle avait voyagé rapidement. L.A, ça s'était décidé sur un coup de tête. À peine était-elle revenue de New York, qu'elle repartait déjà à L.A s'évader. « L.A, c'était temporaire, juste le temps de souffler, fuir la réalité », confia-t-elle à son amie. « Mais, oui, je compte bien rester à Bowen. » Pour combien de temps ? Elle ne le savait pas elle-même, avec Nevaeh c'était toujours une surprise. Mais elle comptait rester assez longtemps pour s'être loué un appartement et avoir posé bagages. « Et toi, alors ? T'es revenue pourquoi ? Pour combien de temps ? Faut que tu me racontes ! »

__________________________

“Please have mercy on me, take it easy on my heart. ”
Revenir en haut Aller en bas
Callie I. Hogan
Callie I. Hogan

Feuille de personnage
» anecdotes: + née à Londres + avait un frère jumeau qui est décédé dans un accident de voiture alors qu'elle n'a pas eu de séquelle visible juste avant ses 20 ans + ne parlait presque plus à ses parents êt sa famille depuis son départ à Bowen + bien qu'elle adore les enfants, elle s'est toujours promise de ne pas en avoir pour ne plus risquer de voir souffrir ou perdre un être cher + elle a décidé de venir vivre à Bowen en avril 2016, lieu où devait se terminer le Road Trip en Australie prévu avec son frère + a été infirmière pendant 4 ans dont 9 mois à Bowen + s'est reconvertie en assistante maternelle pendant presque 2 ans à Bowen avant de se faire licensier + a vécu plus de 2 ans avec Jake à Bowen + après leur séparation, elle a commencé a déprimer et ne plus vouloir sortir de chez elle + s'est découvert une passion pour le sport son exutoire et surtout la course à pied + avait un golden retriever appelé Sparky d'un an qu'elle a adopté en arrivant à Bowen qui est désormais chez Jake + était terrifiée par la voiture depuis l'accident mais a réappris à conduire avec Jake + se déplace malgré tout presque toujours à vélo dans Bowen + passionnée de livres, elle avait même ouvert un blog pour parler de lecture et d'écriture avant d'écrire une fiction sur Wattpad qu'elle n'a jamais terminé malgré un petit succès + elle a tendance à avoir des épisodes dépressifs depuis la mort de son frère mais s'est enfin décidée à aller voir quelqu'un + après être enfin retourné voir sa famille à Londres, Callie est revenue à Bowen changée et décidée à se reprendre en main
messages : 287
ici depuis : 26/03/2020
crédits : faith
comptes : le sexy pompier oscar
statut : célibataire, bien qu'elle se voile la face elle aimerait retomber amoureuse
bowenien
MessageSujet: Re: there's a light on the road (callie)   there's a light on the road (callie) EmptyVen 17 Avr 2020 - 17:04

L'idée d'aller plonger dans l'océan avait vite disparu après avoir reconnu Nevaeh et l'avoir pris dans ses bras. C'était comme une bouffée d'air frais dans la journée de Callie. L'une comme l'autre avait voyagé, et l'une comme l'autre était restée très secrète là dessus. Mais toutes les deux étaient comme ça et elles n'avaient pas besoin de s'envoyer des messages tous les deux jours pour savoir qu'elles pourraient toujours compter l'une sur l'autre en cas de besoin. Mais oui, Callie avait quand même surveillé de temps en temps les réseaux sociaux de Nevaeh, histoire de se tenir au courant. « J'y vais pas régulièrement mais oui ça doit être là bas que je l'ai vu. » répondit-elle en souriant. A cela, la joli brune répondit que c'était une manière d'échapper à la réalité. Et Callie tiqua la dessus. « Ouh la, j'ai du louper un épisode, comment ça fuir la réalité ? »  Elle y était aller franco, les pieds dans le plat mais elle ne pouvait laisser passer cela sans réagir. Décider de rester à Bowen était une chose, Callie avait fait ce même choix, mais il y avait sûrement des raisons plus obscures derrière cela. Comme quand Callie avait décidé de partir pendant presque trois mois chez ses parents qu'elle n'avait pas vu depuis trois ans à Londres.  Chacune avait ses préoccupations ces derniers temps à vrai dire. « Oh moi je suis revenue parce que l'Australie me manquait et qu'il fallait bien que je revienne un jour. » Et puis aussi parce que payer un loyer dans le vent c'était pas l'idéal et que même si ce voyage lui avait permis de retrouver ses parents, elle avait toujours besoin d'être loin d'eux. Disons que c'est pour mieux apprécier les retrouvailles. Et aussi pour laisser le passé derrière soit. Même si elle l'acceptait de mieux en mieux. « Ce que je veux dire par là c'est que je suis partie sans savoir pour combien de temps mais que je savais que j'allais revenir un jour. C'est ici ma maison maintenant. »

__________________________

 
 
Little town and a faded beauty 
Take all your troubles, put them to bed. Burn down the mission, the maps in your head. Shot like a bullet, don't know the way, the ricochet, kind of got away from you ▬ bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Nevaeh Rutkowski
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
» anecdotes: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
messages : 1348
ici depuis : 18/02/2020
crédits : (c) saccage
comptes : violet, blanche, bella, brooke, beth, gisella.
statut : au bord de ses lèvres, son nom tend à les brûler (nevann).
grand kangou
MessageSujet: Re: there's a light on the road (callie)   there's a light on the road (callie) EmptyLun 20 Avr 2020 - 6:40

Réseaux sociaux, invention que Nevaeh détestait le plus au monde de la modernité et de la technologie. Peut-être parce qu'elle n'aimait pas le principe de s'exhiber, de prendre de photos d'elle et de les partager avec le monde entier, peut-être parce qu'elle n'avait aussi pas besoin que tout le monde la regarde, lui porte une attention particulière. La reconnaissance qu'elle avait avec ses articles lui était suffisante. Mais c'est bien à cause de ces articles qu'elle eut besoin de se créer un compte instagram. On lui avait dit que ça serait vendeur, que tout le monde en avait un maintenant. Que même Oprah et le président des États-Unis en avaient un. Elle s'était donc laissé convaincre, s'était créé une page qu'elle n'utilisait que pour le travail. Et, accessoirement, parfois, elle y postait une ou deux selfies. Mais la plupart de ses publications concernaient les voyages, ses destinations et ses trouvailles, ainsi que les parutions de ses articles. Elle y avait d'ailleurs indiqué qu'elle partait pour L.A, à la fin du mois de mars. Et la nouvelle avait voyagé un peu. Ce n'était pas un secret d'État, mais ça lui faisait tout de même drôle de l'entendre venant d'une amie de longue date qui avait dû trouver son profil dans les suggestions de gens à suivre. Quoiqu'il en était, cela faisait plaisir à la brune de recroiser Callie à Bowen et de prendre du temps pour prendre de ses nouvelles. Nevaeh lui confia qu'elle avait cherché à fuir la réalité et Callie lui demanda des précisions. La journaliste sourit en soupirant, deux réflexes bien contraires, mais qui exprimaient comment elle se sentaient à l'instant. C'était normal que son amie ne sache pas de quoi elle parlait, elle ne vidait jamais son sac sur les réseaux. C'était ce qu'elle reprochait aux gens, d'ailleurs. « On aurait besoin de plusieurs minutes pour que je t'explique tout ça », ajouta la brune en riant. « Tu as du temps ? », demanda-t-elle plus sérieuse. Ça lui irait de se confier, c'était ce qu'elles savaient faire de mieux toutes les deux. Et dans la même branche, elle demanda à Callie de lui raconter à son tour son retour. « Oui, je comprends », fit-elle en hochant la tête. C'était la même chose pour elle, quand elle avait quitté New York elle s'était toujours dit que ce n'était pas permanent. Elle reviendrait, elle ne savait juste pas quand. « Tu as revu Jake ? », demanda-t-elle, sans penser que ça pouvait être indiscret de le demander aussi tôt dans leur conversation.

__________________________

“Please have mercy on me, take it easy on my heart. ”
Revenir en haut Aller en bas
Callie I. Hogan
Callie I. Hogan

Feuille de personnage
» anecdotes: + née à Londres + avait un frère jumeau qui est décédé dans un accident de voiture alors qu'elle n'a pas eu de séquelle visible juste avant ses 20 ans + ne parlait presque plus à ses parents êt sa famille depuis son départ à Bowen + bien qu'elle adore les enfants, elle s'est toujours promise de ne pas en avoir pour ne plus risquer de voir souffrir ou perdre un être cher + elle a décidé de venir vivre à Bowen en avril 2016, lieu où devait se terminer le Road Trip en Australie prévu avec son frère + a été infirmière pendant 4 ans dont 9 mois à Bowen + s'est reconvertie en assistante maternelle pendant presque 2 ans à Bowen avant de se faire licensier + a vécu plus de 2 ans avec Jake à Bowen + après leur séparation, elle a commencé a déprimer et ne plus vouloir sortir de chez elle + s'est découvert une passion pour le sport son exutoire et surtout la course à pied + avait un golden retriever appelé Sparky d'un an qu'elle a adopté en arrivant à Bowen qui est désormais chez Jake + était terrifiée par la voiture depuis l'accident mais a réappris à conduire avec Jake + se déplace malgré tout presque toujours à vélo dans Bowen + passionnée de livres, elle avait même ouvert un blog pour parler de lecture et d'écriture avant d'écrire une fiction sur Wattpad qu'elle n'a jamais terminé malgré un petit succès + elle a tendance à avoir des épisodes dépressifs depuis la mort de son frère mais s'est enfin décidée à aller voir quelqu'un + après être enfin retourné voir sa famille à Londres, Callie est revenue à Bowen changée et décidée à se reprendre en main
messages : 287
ici depuis : 26/03/2020
crédits : faith
comptes : le sexy pompier oscar
statut : célibataire, bien qu'elle se voile la face elle aimerait retomber amoureuse
bowenien
MessageSujet: Re: there's a light on the road (callie)   there's a light on the road (callie) EmptyDim 26 Avr 2020 - 16:15

Bien sûr qu'elle n'avait rien de prévu. Surtout pour entendre ce que Nevaeh avait à lui dire, sa formulation l'avait  vraiment intriguée. Alors certes, en temps normal Callie était friante de ragôts mais là c'était autre chose. Elle s'inquiétait vraiment pour son amie. Et elle avait déjà pu lui prouver qu'elle était une oreille attentive. « Oui, oui j'ai tout mon temps ! » répondit-elle en souriant.  « Et puis tu sais dans tous les cas j'ai toujours tout mon temps pour toi ! » Une façon de signifier à Nev que même si elles ne s'envoyaient pas des messages tous les jours ou qu'elles ne se tenaient pas au courant de leurs retours de voyages ce n'était pas un abandon. Pas besoin de ça pour se prouver qu'elles pouvaient être là l'une pour l'autre. La preuve, Nevaeh s'empressa elle aussi de demander des nouvelles à son amie. Elle savait que Callie était partie revoir ses parents et sa famille alors sans doute y allait-elle avec des pincettes ne sachant par sur quel pied danser.  « Je suis tellement mitigée sur ce voyage. Parce que d'un côté je m'en suis tellement voulue d'avoir été égoiste et d'avoir laissé mes parents de côté pendant si longtemps... Et en même temps je me sens mieux à Bowen, il y a quand même moins de fantômes du passé ici. » Dommage que la téléportation n'existait pas. Cela solutionnerait bien des problèmes. Et en même temps, elle ne pouvait s'en vouloir qu'à elle même. Bowen c'était pas l'endroit le plus proche de Londres mais c'était elle qui l'avait choisi. C'était un sentiment qu'elle ressentait moins quand elle était avec Jake. Sûrement le fait d'être en couple qui isolait un peu. Justement, Nevaeh en profite pour lui demander si elle l'avait revu. Elle ne croyait pas si bien dire.  « Oui je suis tombée dessus par hasard la semaine dernière. » répondit Callie. Instinctivement elle rougit. Parce que cette rencontre inopinée l'avait quand même un peu secouée. Pas niveau sentiment amoureuc, non elle était passée à autre chose mais revoir son ex après longtemps, c'était toujours un peu perturbant.

__________________________

 
 
Little town and a faded beauty 
Take all your troubles, put them to bed. Burn down the mission, the maps in your head. Shot like a bullet, don't know the way, the ricochet, kind of got away from you ▬ bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Nevaeh Rutkowski
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
» anecdotes: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
messages : 1348
ici depuis : 18/02/2020
crédits : (c) saccage
comptes : violet, blanche, bella, brooke, beth, gisella.
statut : au bord de ses lèvres, son nom tend à les brûler (nevann).
grand kangou
MessageSujet: Re: there's a light on the road (callie)   there's a light on the road (callie) EmptyVen 1 Mai 2020 - 4:41

Elle était douée pour écouter, Nevaeh. C'était sans doute parce qu'elle avait du mal à se confier, parce qu'elle pensait aux autres bien avant elle, parce que c'était dans sa personnalité de conseiller les âmes en peine plutôt que de se soucier de ses propres ressentiments. Alors, oui, quand on voulait qu'elle se confie, parfois, elle pensait déranger, parfois elle faisait comme si tout allait bien. Mais avec Callie, c'était en vain. Elles se connaissaient trop pour qu'une fausse excuse ainsi lui passe sous le nez. « Et tu sais que j'ai tout mon temps pour toi aussi. » C'était une belle amitié qu'elles avaient, même si parfois elles se perdaient de vue. Il y avait leurs vies communes, oui, mais aussi les voyages de Nevaeh qui ne cessaient de fuser. « Allez, viens », fit-elle en prenant son amie par la main pour la guider vers ses affaires posées sur le sable, plus en retrait en l'écoutant se confier sur son retour à Bowen. « Je pense que la vie est trop courte pour faire des choses qui ne nous rendent pas heureux ou pour s'empêcher de vivre le bonheur qui nous appartient », souffla-t-elle à son amie qui lui confiait la culpabilité qu'elle avait ressentie envers ses parents en les quittant aussi longtemps, mais le bien que Bowen lui apportait. C'était facile de conseiller les autres, elle aussi elle aurait pu suivre ces conseils, notamment avec l'histoire Juliann / Pippa qui l'empêchait d'être cent pour cent heureuse. Le visage de Callie tourna au rouge quand Nevaeh adressa Jake. Elle s'était assise dans le sable, mais la regardait avec un regard moqueur, souriant à son amie. « Pourquoi tu rougis ? », demanda-t-elle en riant. « Raaaaaaaaconte ! », ajouta-t-elle avec insistance. « Ne me dis pas que vous vous êtes réconciliés ? » Nevaeh haussait les sourcils comme pour insinuer qu'ils s'étaient réconciliés sous les draps.

__________________________

“Please have mercy on me, take it easy on my heart. ”
Revenir en haut Aller en bas
Callie I. Hogan
Callie I. Hogan

Feuille de personnage
» anecdotes: + née à Londres + avait un frère jumeau qui est décédé dans un accident de voiture alors qu'elle n'a pas eu de séquelle visible juste avant ses 20 ans + ne parlait presque plus à ses parents êt sa famille depuis son départ à Bowen + bien qu'elle adore les enfants, elle s'est toujours promise de ne pas en avoir pour ne plus risquer de voir souffrir ou perdre un être cher + elle a décidé de venir vivre à Bowen en avril 2016, lieu où devait se terminer le Road Trip en Australie prévu avec son frère + a été infirmière pendant 4 ans dont 9 mois à Bowen + s'est reconvertie en assistante maternelle pendant presque 2 ans à Bowen avant de se faire licensier + a vécu plus de 2 ans avec Jake à Bowen + après leur séparation, elle a commencé a déprimer et ne plus vouloir sortir de chez elle + s'est découvert une passion pour le sport son exutoire et surtout la course à pied + avait un golden retriever appelé Sparky d'un an qu'elle a adopté en arrivant à Bowen qui est désormais chez Jake + était terrifiée par la voiture depuis l'accident mais a réappris à conduire avec Jake + se déplace malgré tout presque toujours à vélo dans Bowen + passionnée de livres, elle avait même ouvert un blog pour parler de lecture et d'écriture avant d'écrire une fiction sur Wattpad qu'elle n'a jamais terminé malgré un petit succès + elle a tendance à avoir des épisodes dépressifs depuis la mort de son frère mais s'est enfin décidée à aller voir quelqu'un + après être enfin retourné voir sa famille à Londres, Callie est revenue à Bowen changée et décidée à se reprendre en main
messages : 287
ici depuis : 26/03/2020
crédits : faith
comptes : le sexy pompier oscar
statut : célibataire, bien qu'elle se voile la face elle aimerait retomber amoureuse
bowenien
MessageSujet: Re: there's a light on the road (callie)   there's a light on the road (callie) EmptyMar 5 Mai 2020 - 18:37

Elles étaient là l'une pour l'autre quand il le fallait, tout simplement. Les bases d'une amitié solide. Suivant Nevaeh, Callie rassembla ses affaires pour venir s'installer à côté de son amie. Elles seraient plus tranquilles ici. Juste le temps de remettre des habits sur son maillot de bain, elle évoquait son aller retour jusqu'à l'Angleterre. Nevaeh avait l'air de la comprendre, ce qui était plutôt rassurant à entendre. Et elle savait que ce n'était pas des paroles en l'air. Elle les pensait vraiment. Et ca faisait du bien à entendre. Bizarrement, la conversation se pencha sur Jake. Elle ne perdait pas le nord ! Parce qu'en parland de Callie, Nevaeh n'en racontait pas plus sur les raisons de son propre retour. Callie garda le tout dans un coin de sa tête, elle en saurait plus plus tard, rien ne servait de la brusquer sur le sujet maintenant. Cependant, la simple évocation de Jake avait suffit à faire rougir Callie mais il n'y avait rien de caché la dessous. Enfin rien de ce que pouvait s'imaginer Nevaeh. En tout cas ce n'était pas ce que recherchait Callie à ce moment là. Alors quand l'australienne sous-entendit qu'il avait pu se passer quelques chose entre eux, Callie ne pu s'empêcher d'exploser de rire. « Mais Nev, nooooon !  » Bien sûr que non. Enfin certes, elle avait toujours beaucoup d'estime envers lui, elle était tout à fait remise de cette rupture. « On a juste parlé. C'était un peu bizarre et inattendu en fait. Un peu comme deux personnes qui se sont perdues de vues et qui n'ont plus tellement de choses en commun à part leur passé. » C'était triste à dire mais c'était ce qu'elle avait ressenti. Plus réellement de complicité juste de la gêne finalement. Mais ça n'enlevait rien à leur relation passée.

__________________________

 
 
Little town and a faded beauty 
Take all your troubles, put them to bed. Burn down the mission, the maps in your head. Shot like a bullet, don't know the way, the ricochet, kind of got away from you ▬ bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Nevaeh Rutkowski
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
» anecdotes: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
messages : 1348
ici depuis : 18/02/2020
crédits : (c) saccage
comptes : violet, blanche, bella, brooke, beth, gisella.
statut : au bord de ses lèvres, son nom tend à les brûler (nevann).
grand kangou
MessageSujet: Re: there's a light on the road (callie)   there's a light on the road (callie) EmptyMer 13 Mai 2020 - 23:16

Elle en parlerait, des raisons qui entouraient son retour à Bowen, et son départ aussi, parce qu'il fallait expliquer les deux pour avoir une vue d'ensemble sur ses décisions. Elle lui en parlerait, mais pour l'instant cela semblait si simple de l'écouter se confier d'abord avant d'entrer dans le noyau de ses soucis. Et d'expliquer, aussi, pourquoi à peine revenue elle s'était alors éclipsée pour L.A. C'était plus simple d'entendre Callie parler de sa culpabilité d'avoir quitter ses parents ou de ses retrouvailles avec Jake plutôt que d'avouer qu'elle était tombée sous le charme de l'ex-fiancé de sa meilleure amie ou qu'une dispute avec Woody, son frère qu'elle aimait plus que tout, avait tout ravagé sur son passage. C'était plus simple d'être là pour son amie que de se mettre à nue. Elle le ferait, Nevaeh, bientôt. Mais pour l'instant, alors que son cerveau ne cessait de revenir vers ces deux événements qu'elle avait encore bien du mal à comprendre, elle avait besoin d'une trêve d'elle, elle qui n'aimait pas attirer l'attention. Elle écouta donc Callie, après s'être assises sur le sable, lui raconter qu'elle était tombée par hasard sur son ex, la semaine dernière. Et déjà, elle affichait du rouge sur ses joues. Nevaeh s'en jouait, se moquant gentiment de son amie, évoquant le rouge de ses joues un sourire taquin sur les lèvres. Elle voulait tout savoir, tout dans les moindres détails, mais ce que Callie lui confia était bien moins croustillant que ce qu'elle s'était imaginé. « Juste parlé ? », demanda-t-elle, incertaine vu la réaction de son amie quand elle avait prononcé le nom de Jake. « Je comprends... », souffla-t-elle avec plus de tristesse dans la voix que ce qu'elle voulait, quand Callie précisa qu'elle avait l'impression de ne plus rien avoir en commun avec son ex, mis à part leur passé. C'était ce qu'elle avait ressenti avec Felix, aussi, mais elle avait voulu y croire, s'enfuir avec lui pour prétendre que leur présent pouvait compétitionner avec leur passé. « Comment tu te sens ? », demanda Nevaeh, souhaitant que son amie ne vive plus cette rupture, mais passe à autre chose.

__________________________

“Please have mercy on me, take it easy on my heart. ”
Revenir en haut Aller en bas
Callie I. Hogan
Callie I. Hogan

Feuille de personnage
» anecdotes: + née à Londres + avait un frère jumeau qui est décédé dans un accident de voiture alors qu'elle n'a pas eu de séquelle visible juste avant ses 20 ans + ne parlait presque plus à ses parents êt sa famille depuis son départ à Bowen + bien qu'elle adore les enfants, elle s'est toujours promise de ne pas en avoir pour ne plus risquer de voir souffrir ou perdre un être cher + elle a décidé de venir vivre à Bowen en avril 2016, lieu où devait se terminer le Road Trip en Australie prévu avec son frère + a été infirmière pendant 4 ans dont 9 mois à Bowen + s'est reconvertie en assistante maternelle pendant presque 2 ans à Bowen avant de se faire licensier + a vécu plus de 2 ans avec Jake à Bowen + après leur séparation, elle a commencé a déprimer et ne plus vouloir sortir de chez elle + s'est découvert une passion pour le sport son exutoire et surtout la course à pied + avait un golden retriever appelé Sparky d'un an qu'elle a adopté en arrivant à Bowen qui est désormais chez Jake + était terrifiée par la voiture depuis l'accident mais a réappris à conduire avec Jake + se déplace malgré tout presque toujours à vélo dans Bowen + passionnée de livres, elle avait même ouvert un blog pour parler de lecture et d'écriture avant d'écrire une fiction sur Wattpad qu'elle n'a jamais terminé malgré un petit succès + elle a tendance à avoir des épisodes dépressifs depuis la mort de son frère mais s'est enfin décidée à aller voir quelqu'un + après être enfin retourné voir sa famille à Londres, Callie est revenue à Bowen changée et décidée à se reprendre en main
messages : 287
ici depuis : 26/03/2020
crédits : faith
comptes : le sexy pompier oscar
statut : célibataire, bien qu'elle se voile la face elle aimerait retomber amoureuse
bowenien
MessageSujet: Re: there's a light on the road (callie)   there's a light on the road (callie) EmptyDim 24 Mai 2020 - 13:42

Parler des retrouvailles avec Jake sembla donner beaucoup trop d'idées à Nevaeh. Ce qui fit sourire Callie parce que cela ne ressemblait tellement pas à la réalité. « Mais Nev quand je te dis juste parlé c'est vraiment juste parlé ! » répéta Callie en riant nerveusement. Et pour le coup, ce n'était vraiment pas une envie qu'elle avait eu en voyant Jake sur le moment. Pas qu'il n'ait pas été un bon coup par le passé mais simplement que ce n'était pas approprié sur le moment et puis surtout qu'elle n'en avait pas du tout eu envie. Après tout, de ce côté là quand elle avait besoin de contact rapprochés elle appelait Jackson ou se débrouillait toute mais elle n'était pas malheureuse de ce côté là. En tout cas, Nevaeh semblait comprendre plus que trop bien ce sentiment que Callie avait ressenti lors de cette rencontre. Jamais simple les rupture.  « Franchement ça va. »Alors la question de comment elle se sentait, Callie s'étonna presque de répondre si spontanément. « Ca va mieux. Je crois même que cette rencontre m'a fait du bien, histoire d'enfin complètement passer à autre chose. » Parce que même si cela faisait deux ans qu'ils s'étaient séparés d'un commun accord, il y avait toujours une ombre qui flottait dans l'esprit de Callie, peut être à trop vouloir s'éviter ou essayer d'oublier le passé. L'accepter était la seule solution.  « Mais bon, je crois que je sais plus draguer et je sors plus trop donc je suis pas prête de retrouver quelqu'un ! » En même temps, entre les petits boulots qu'elle trouvait, elle n'avait jamais de rythme. Et ses quelques amis avec qui elle pourrait bouger, elle les voyait en journée ou ne les voyait pas. Alors cela ne facilitait pas les choses.

__________________________

 
 
Little town and a faded beauty 
Take all your troubles, put them to bed. Burn down the mission, the maps in your head. Shot like a bullet, don't know the way, the ricochet, kind of got away from you ▬ bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Nevaeh Rutkowski
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
» anecdotes: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
messages : 1348
ici depuis : 18/02/2020
crédits : (c) saccage
comptes : violet, blanche, bella, brooke, beth, gisella.
statut : au bord de ses lèvres, son nom tend à les brûler (nevann).
grand kangou
MessageSujet: Re: there's a light on the road (callie)   there's a light on the road (callie) EmptyDim 24 Mai 2020 - 16:33

Callie riait nerveusement, Nevaeh, elle, souriait à pleines dents, taquine avec son amie. Elle avait été rouge tomate alors que la journaliste lui avait parlé de son ex, Nevaeh s'était donc amusé à la narguer gentiment. Mais quand son amie lui assura qu'ils n'avaient que parlé, elle hocha la tête avec une mine moins joueuse. « Ça va, ça va, je te crois », gloussa-t-elle. Valait mieux rire plutôt que de s'accrocher aux émotions plus difficiles reliées aux retrouvailles après des ruptures. Et dans une aussi petite ville que la leur, Callie et Jake seraient donc amenés à se revoir souvent, par pur hasard. Callie lui confirma qu'elle allait bien, Nevaeh sourit rassurée. « C'est tiguidou, alors », fit-elle pour lui faire comprendre que tout était bien si elle se sentait bien. « Parfois, c'est ce dont on a besoin pour passer à autre chose. » Un vent de tristesse empara la journaliste, elle qui faisait la forte mais qui n'avait peut-être pas réellement tourné cette page, avec Felix. Elle l'avait plutôt fui et déchiré, sa page. « Oh, arrête ça Callie ! », fit-elle en réfutant les propos de son amie. « Tu es magnifique, tu trouveras quelqu'un en un claquement de doigts, c'est certain ! Promis juré ! », lui affirma-t-elle en scellant sa promesse par un cracha au sol, très peu élégant, mais signe qu'elle croyait fermement ce qu'elle disait. « Dans ce cas, moi aussi je suis une peine perdue », avoua-t-elle. « J'ai rompu avec Felix », lâcha-t-elle comme une bombe.

__________________________

“Please have mercy on me, take it easy on my heart. ”
Revenir en haut Aller en bas
Callie I. Hogan
Callie I. Hogan

Feuille de personnage
» anecdotes: + née à Londres + avait un frère jumeau qui est décédé dans un accident de voiture alors qu'elle n'a pas eu de séquelle visible juste avant ses 20 ans + ne parlait presque plus à ses parents êt sa famille depuis son départ à Bowen + bien qu'elle adore les enfants, elle s'est toujours promise de ne pas en avoir pour ne plus risquer de voir souffrir ou perdre un être cher + elle a décidé de venir vivre à Bowen en avril 2016, lieu où devait se terminer le Road Trip en Australie prévu avec son frère + a été infirmière pendant 4 ans dont 9 mois à Bowen + s'est reconvertie en assistante maternelle pendant presque 2 ans à Bowen avant de se faire licensier + a vécu plus de 2 ans avec Jake à Bowen + après leur séparation, elle a commencé a déprimer et ne plus vouloir sortir de chez elle + s'est découvert une passion pour le sport son exutoire et surtout la course à pied + avait un golden retriever appelé Sparky d'un an qu'elle a adopté en arrivant à Bowen qui est désormais chez Jake + était terrifiée par la voiture depuis l'accident mais a réappris à conduire avec Jake + se déplace malgré tout presque toujours à vélo dans Bowen + passionnée de livres, elle avait même ouvert un blog pour parler de lecture et d'écriture avant d'écrire une fiction sur Wattpad qu'elle n'a jamais terminé malgré un petit succès + elle a tendance à avoir des épisodes dépressifs depuis la mort de son frère mais s'est enfin décidée à aller voir quelqu'un + après être enfin retourné voir sa famille à Londres, Callie est revenue à Bowen changée et décidée à se reprendre en main
messages : 287
ici depuis : 26/03/2020
crédits : faith
comptes : le sexy pompier oscar
statut : célibataire, bien qu'elle se voile la face elle aimerait retomber amoureuse
bowenien
MessageSujet: Re: there's a light on the road (callie)   there's a light on the road (callie) EmptyJeu 28 Mai 2020 - 17:21

Bien que Nevaeh ait bien insisté, elle semblait bien avoir compris que pour le coup il ne s'était vraiment rien passé. Et comme elle disait si bien c'est tiguidou. Tout allait bien. Callie était bien plus posée maintenant que la boucle était bouclée. « En tout cas c'est ce dont moi j'avais besoin. Je me demande presque pourquoi j'y avais pas pensé avant. » Ce n'était pas l'idéal de ressasser le passé si longtemps. Elle était bien placée pour le savoir avec l'accident et la mort de son frère mais elle n'avait pas pensé à le transposer à sa rupture. Peut être que cela aiderait à rencontrer de nouvelles personnes mais Callie était peu sûre d'elle. Ce qui fit réagir Nevaeh au quart de tour. C'était ça qu'elle appréciait chez son amie, sa capacité à rebondir et donner l'envie de le faire également. Même si elle n'avait pas l'habitude de voir la jolie brune cracher pour accentuer sa promesse ce qui provoqua une petite crise de rire pour Callie. « Promis juré, alors ça ça veut dire que tu vas venir avec moi ! » Et Callie ne croyait pas si bien dire... Perdue dans ses pensées, Callie faillit manquer la moue un peu triste de Nevaeh. En l'entendant parler de peine perdue elle fronça les sourcils. Aux dernières nouvelles tout allait bien pour Nev. A moins que Callie ait loupé un gros morceau quand elle était à Londres. Et c'est à ce moment là que le couperet est tombé. Pauvre Nevaeh. Immédiatement Callie s'en est voulu de ne pas avoir été plus proche et demandé plus de nouvelles plutôt. « Oh Nev je suis désolée. » Par réflexe elle étreignit son amie et la serra fort contre elle avant de se reculer et attraper ses mains la regardant dans les yeux.   « Depuis quand ? C'est pour ça cette escapade à LA ? Mais ça va toi ? Oh Nev' pourquoi j'ai manqué tout ça ? »

__________________________

 
 
Little town and a faded beauty 
Take all your troubles, put them to bed. Burn down the mission, the maps in your head. Shot like a bullet, don't know the way, the ricochet, kind of got away from you ▬ bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Nevaeh Rutkowski
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
» anecdotes: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
messages : 1348
ici depuis : 18/02/2020
crédits : (c) saccage
comptes : violet, blanche, bella, brooke, beth, gisella.
statut : au bord de ses lèvres, son nom tend à les brûler (nevann).
grand kangou
MessageSujet: Re: there's a light on the road (callie)   there's a light on the road (callie) EmptySam 30 Mai 2020 - 4:31

« Dans la douleur, parfois on ne pense pas que ce genre de choses pourraient nous faire du bien. On a parfois besoin que le coeur s'apaise un peu avant de pouvoir tourner la page de la façon dont vous l'avez fait, Jake et toi », souffla-t-elle. Mais Nevaeh, elle n'en était pas du tout là avec Felix. En fait, elle ne le serait sans doute jamais. Tourner la page, elle l'avait déjà fait, la première fois qu'il l'avait trompé, tournant la page pour repartir à neuf. Et, encore une fois, il l'avait trahi. À croire que tous les hommes de sa vie le faisaient, CJ avait aussi été un de ces amours déchus à lui briser le coeur. Et les pages à tourner, plutôt que de les passer pour ouvrir un nouveau chapitre, Nevaeh les avaient brûlés dans l'espoir de commencer un nouveau livre. si pour Callie et Jake, tout ça fonctionnait, alors elle la journaliste ne pouvait que se réjouir pour son amie. Et cela lui permettrait sans doute de s'ouvrir à un autre homme plus facilement, sans que les rancoeurs du passé ne l'empêche d'aimer à nouveau. Mais avant de parler d'amour, il fallait rencontrer. Et la brune ne semblait pas se rendre compte de son charme. Nevaeh se faisait comme mission de l'aider à ouvrir ses yeux, s'il fallait l'accompagner pour le lui prouver, l'Australienne était partante. « Deal ! », fit-elle en riant même si un brun se logeait dans un coin de sa tête en permanence depuis qu'ils avaient repris contact, lui donnant le sentiment de ne pas être complètement libre alors que rien n'avait été dit. Et ce brun, ce n'était pas Felix. Felix dont elle avoua s'être séparé, fiancés depuis quelques temps tous les deux leur histoire s'était effritée devant les erreurs de parcours de l'homme et le manque de capacité à pardonner de la brune. Dès qu'elle largua la bombe, Callie étreignit son amie, cherchant à comprendre la situation, attrapant ses mains pour mieux la consoler. Et portant, Nevaeh n'avait aucune émotion dans les yeux, pas de peine, pas de rage, pas de colère, pas de tristesse. Elle haussa les épaules. « C'est rien, vraiment », tenta-t-elle de la rassurer. « J'ai pleuré un bon coup dans l'avion entre New York et Bowen et tout allait mieux après. » Et c'était vrai. Elle avait été trahie, mais elle n'avait pas été naïve de croire qu'à nouveau il pourrait changer. « Il m'a trompé, encore. Et non, ce n'est pas pour ça que je me suis éclipsée à L.A... », souffla-t-elle. Ça, c'était un autre problème. « C'est parce que je draguais l'ex de Pippa, qui a préféré couper les ponts pour préserver son amitié avec elle et que je n'arrivais pas à supporter tout ça... » Elle pourrait, sans aucun doute, remporter la palme d'or de la pire des meilleures amies...

__________________________

“Please have mercy on me, take it easy on my heart. ”
Revenir en haut Aller en bas
Callie I. Hogan
Callie I. Hogan

Feuille de personnage
» anecdotes: + née à Londres + avait un frère jumeau qui est décédé dans un accident de voiture alors qu'elle n'a pas eu de séquelle visible juste avant ses 20 ans + ne parlait presque plus à ses parents êt sa famille depuis son départ à Bowen + bien qu'elle adore les enfants, elle s'est toujours promise de ne pas en avoir pour ne plus risquer de voir souffrir ou perdre un être cher + elle a décidé de venir vivre à Bowen en avril 2016, lieu où devait se terminer le Road Trip en Australie prévu avec son frère + a été infirmière pendant 4 ans dont 9 mois à Bowen + s'est reconvertie en assistante maternelle pendant presque 2 ans à Bowen avant de se faire licensier + a vécu plus de 2 ans avec Jake à Bowen + après leur séparation, elle a commencé a déprimer et ne plus vouloir sortir de chez elle + s'est découvert une passion pour le sport son exutoire et surtout la course à pied + avait un golden retriever appelé Sparky d'un an qu'elle a adopté en arrivant à Bowen qui est désormais chez Jake + était terrifiée par la voiture depuis l'accident mais a réappris à conduire avec Jake + se déplace malgré tout presque toujours à vélo dans Bowen + passionnée de livres, elle avait même ouvert un blog pour parler de lecture et d'écriture avant d'écrire une fiction sur Wattpad qu'elle n'a jamais terminé malgré un petit succès + elle a tendance à avoir des épisodes dépressifs depuis la mort de son frère mais s'est enfin décidée à aller voir quelqu'un + après être enfin retourné voir sa famille à Londres, Callie est revenue à Bowen changée et décidée à se reprendre en main
messages : 287
ici depuis : 26/03/2020
crédits : faith
comptes : le sexy pompier oscar
statut : célibataire, bien qu'elle se voile la face elle aimerait retomber amoureuse
bowenien
MessageSujet: Re: there's a light on the road (callie)   there's a light on the road (callie) EmptyMer 10 Juin 2020 - 18:44

Callie hocha doucement la tête. Nevaeh avait raison. Que ce soit quand on est amoureux ou quand on est en pleine rupture, rien n'est jamais logique. En tout cas pas comme l'entendrais quelqu'un d'exterieur. Parce que plus de deux ans pour tourner la page, cela restait long. En tout cas, cela correspondait avec le choix qu'elle avait pris de se faire suivre par un psy. A la base par rapport à son traumatisme lié à la mort de son frère mais l'amour ne tarderait surement pas à être un sujet évoqué lui aussi. Surtout qu'il y avait peut être encore certaines barrières à dépasser avant qu'elle puisse s'autoriser à envisager quelqu'un d'autre. En tout cas, Nevaeh avait promis de l'aider, son crachas à l'appui, et c'était une bonne chose ! Il fallait quelqu'un pour la motiver. Callie notifia Nevaeh d'un clin d'oeil et d'un sourire amusé qui disparu aussitôt que Nevaeh lui appris la nouvelle. Callie était perturbée et sa multitude de questions et de réactions contrastait vraiment avec la neutralité de son amie qui semblait retenir de montrer la moindre réaction. Elle avait toujours vu Nevaeh forte, en tout cas dans ce qu'elle montrait aux autres, mais elle se doutait bien que la plaie était encore bien ouverte dans l'esprit de la jeune femme. Surtout que c'était encore Félix qui la faisait souffrir. « Je suis tellement désolée de ne pas avoir pu être là pour toi à ce moment là. Je m'en veux maintenant.  » Elle n'avait pas fait de remarque sur Félix mais elle n'en pensait pas moins. Autant sa propre rupture personne n'avait eu plus de tord que l'autre, autant pour Nev il y avait une personne à blamer. Lorsque son amie lui expliqua que ce n'était pas la raison de son départ à LA, Callie fronça les sourcils. Décidemment, ce n'était pas un seul épisode qu'el avait manqué. Et quel épisode ! « Ah oui toi quand ta vie se complique tu n'y vas pas à moitié à ce que je vois ! » Il n'y avait aucun reproche là dedans mais Callie essayait de désamorcer la situation. Pourtant, elle avait bien envie d'en apprendre plus sur cette histoire un peu croustillante il fallait se l'avouer. Elle espérait juste que cette histoire n'était qu'une passade et n'avait pas trop fait souffrir la jeune femme et que Pippa l'avait pardonnée. « Du coup tu l'as abandonné là bas ? » lança Callie en espérant en apprendre un peu plus.

__________________________

 
 
Little town and a faded beauty 
Take all your troubles, put them to bed. Burn down the mission, the maps in your head. Shot like a bullet, don't know the way, the ricochet, kind of got away from you ▬ bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Nevaeh Rutkowski
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
» anecdotes: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
messages : 1348
ici depuis : 18/02/2020
crédits : (c) saccage
comptes : violet, blanche, bella, brooke, beth, gisella.
statut : au bord de ses lèvres, son nom tend à les brûler (nevann).
grand kangou
MessageSujet: Re: there's a light on the road (callie)   there's a light on the road (callie) EmptyMer 17 Juin 2020 - 4:35

Personne n'avait été là pour elle, à ce moment, parce qu'elle s'était coupée du monde. Parce qu'elle avait pris la fuite pour New York, acceptant un poste prestigieux, vendu par la merde qui lui servait d'ex-petit copain, loin de tous. À cette période, elle étouffait à Bowen. Il y avait eu la rechute de Woody et la sensation que jamais sa présence était appréciée, qu'on ne s'intéressait pas à elle puisque, de toute façon, elle n'était, sans doute, à nouveau que de passage et on comptait même les jours avant son nouveau départ subit. Elle s'était coupé de tout, de tout le monde, pour se protéger de blessures qui grandissaient parce que partout où elle allait, elle avait l'impression de ne pas être assez. Pas une assez bonne soeur, recueillant les plaintes de son grand frère. Pas une assez bonne journaliste, acceptant parfois de se faire relayée dans l'ombre. Et pas une bonne petite amie, évidemment, comme elle s'était fait tromper trop souvent. « Ne t'en veux pas », lâchait Nevaeh en secouant sa tête. « Tu es là, maintenant. » Elle tentait de rassurer son amie qui ne devait pas se culpabiliser. C'était la faute de la journaliste, pas l'inverse. C'était aussi de sa faute, si elle ressentait à présent quelque chose pour non seulement l'ex petit ami de sa meilleure amie, mais aussi son ex-fiancé. Parce qu'elle savait très bien, en appuyant sur bowed down to you dans cette fichue application qu'elle faisait quelque chose de mal. Callie réagit à cette information, précisant que la belle n'y allait pas à moitié. Elle visait juste, c'était tout à fait Nevaeh. D'ailleurs, elle se permit de rire à cette réplique, hochant la tête. « T'as tout compris. » Elle riait, mais c'était loin d'être simple. « Felix ou Juliann ? », demanda-t-elle en riant. « Felix, je l'ai abandonné à New York, ouais... Mais je ne crois pas qu'il est malheureux. Il aimait bien sa secrétaire, assez pour me tromper avec elle, j'imagine qu'il ne pleure pas seul dans son lit quand le soir est tombé. » Et si ce n'était pas elle, ce serait une autre femme. Il avait du mal à rester seul, Felix. « Si on parle plutôt de Juliann... Je.. Je ne l'ai pas abandonné... J'y arrive pas, en fait... »  

__________________________

“Please have mercy on me, take it easy on my heart. ”
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: there's a light on the road (callie)   there's a light on the road (callie) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
there's a light on the road (callie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: eastern district :: horseshoe bay-
Sauter vers: