AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
– 40% sur les SWEATSHIRTS & SWEATS À CAPUCHE
Voir le deal

Partagez
 

 #2312 - seasons change ▽ aelya

Aller en bas 
AuteurMessage
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4398
ici depuis : 13/12/2018
crédits : awona (a), astra (s).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: #2312 - seasons change ▽ aelya   #2312 - seasons change ▽ aelya EmptyMar 14 Avr 2020 - 17:36

seasons change
Le sourire scotché aux lèvres, Charlie arrangeait un peu la maison comme elle le pouvait, elle qui d’habitude n’avait rien d’une maniaque. Mais elle avait envie d’accueillir son amie comme il se devait, et pour cela, tout devait être parfait. La jeune femme avait même été jusqu’à cueillir quelques narcisses dans le parterre de fleurs dehors, espérant ne pas faire un massacre au passage, parce qu’elle n’y connaissait rien en jardinage, mais ce petit doute s’effaça de son esprit à peine quelques secondes plus tard tandis qu’elle allait mettre les fleurs jaunes dans un vase. La brunette n’était pas de ces maîtresses de maison qui prenaient soin d’embellir les pièces avec minutie et bon goût, généralement, elle ne faisait que sortir les cacahuètes et les bières et c’était déjà très bien. Mais elle était bien trop excitée par la venue d’Aelya, toute heureuse de passer un moment seule à seule avec sa meilleure amie et impatiente de parler en détails des fiançailles, du mariage à venir, et puis de son emménagement à elle et des derniers événements de sa vie. Ce fut d’un pas guilleret qu’elle se dirigea vers la porte d’entrée quand on sonna, l’ouvrant un grand d’un geste vif, son visage traduisant tout l’enthousiasme qui se dégageait de sa personne. « WOUHOUUU ! » commença-t-elle en se jetant dans les bras de la belle brune, à court de mots, bien trop excitée que pour parvenir à faire une phrase cohérente. Elle sautait presque sur place, pressant la jeune femme d’entrer. « Viens, viens ! Meuf, j’me suis dépassée, je nous ai préparé des Spritz, j’ai refait des glaçons, y a des fleurs dans le salon et GOD DAMN J’AI FAIT DES ROULÉS AU SAUMON ! » Impossible de contenir ouragan Charlie qui n’avait pu s’empêcher de préciser à quel point elle s’était emballée pour la venue de sa meilleure amie, transpirant la joie de vivre. Elle était quasiment incapable de faire une surprise, on l’avait souvent engueulée d’ailleurs, ayant plusieurs événements surprises découverts à son actif parce qu’elle avait gaffé, incapable de tenir sa langue. C’était pas de sa faute, en soi, ça sortait tout seul, elle ne parvenait tout simplement pas à faire semblant et mentir était quelque chose qui relevait presque de l’impossible.

__________________________



all the little things
you're so beautiful when you bloom your own way.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Aelya Björk
Aelya Björk
messages : 11426
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), edelweiss. (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: #2312 - seasons change ▽ aelya   #2312 - seasons change ▽ aelya EmptyDim 19 Avr 2020 - 14:55

Ca faisait un petit temps qu'elle n'avait pas revu Charlie. Elle se rendait compte qu'elle avait pris ses distances avec presque tout le monde, non pas parce qu'elle oubliait la planète entière, mais bien parce que ses projets avec Niels lui prenaient du temps et qu'elle ne trouvait souvent plus force ni l'envie de sortir pour s'épuiser encore. Sa vie avait bougé assez rapidement entre ses fiançailles, leur achat d'appartement, leur déménagement et emménagement... Assez pour ne pas voir le temps défiler. Maintenant qu'elle était un peu plus posée dans son quotidien puisque le plus gros était passé, c'était avec un grand plaisir qu'elle s'était rendue à la nouvelle adresse de Charlie, prenant conscience qu'elle n'avait même pas encore vu sa maison qu'elle partageait en colocation. Se présentant à la porte de la maison, Aelya lâcha un rire de surprise face à la gaieté explosive et habituelle de son amie.

- Moi aussi je suis contente de te voir ma belle, pouffa-t-elle, renfermant son étreinte autour d'elle avant d'être entraînée à l'intérieur. Ah... Ouais, t'es vraiment vraiment contente de me voir toi. T'aurais pas du te donner autant de mal, mais merci ça me fait super plasir, s'amusa-t-elle, touchée par tout ce qu'elle avait préparé pour elle, Aelya regardant autour d'elle l'espace dans lequel elle vivait, heureuse que Charlie avance aussi de son côté. C'est vraiment cool ici, vous devez être super bien ! J'adore la déco. Tes colocs sont pas là ? Demanda-t-elle, laissant son sac tomber au sol. Tu me fais visiter un peu et après, on trinque ? J'ai hâte de goûter ce que t'as fait ! Lança-t-elle, enjouée, ravie de la retrouver, de voir que la distance ne les avait pas séparé, que dans le fond, elles restaient toujours les mêmes.

__________________________


i will follow you, my love,
to the edge of all our days,
TO OUR VERY LAST TOMORROWS.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4398
ici depuis : 13/12/2018
crédits : awona (a), astra (s).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: #2312 - seasons change ▽ aelya   #2312 - seasons change ▽ aelya EmptyLun 20 Avr 2020 - 21:35

Charlie avait l’habitude d’envahir légèrement l’espace personnel des gens, et d’être source d’exaspération, de ce fait. Heureusement, sa meilleure amie s’y était elle aussi habituée, depuis le temps. C’était bien une des rares personnes de son entourage qui la laissait faire, avec Ariel, sans lui rappeler qu’elle était vraiment chiante parfois. « Oh non mais c’est rien du tout ! Puis j’avais faim. Et puis c’est chouette des fleurs en fait ! » se justifia Charlie en secouant la tête, se dispersant à nouveau dans ses explications. Non, sérieusement, ça lui avait fait plaisir de se bouger un peu plus que d’habitude pour accueillir quelqu’un. C’était sans doute dû aussi au fait qu’elle vivait désormais dans une colocation, avec de vrais adultes. Bien qu’elle en soit une elle aussi, la jeune interne avait plutôt tendance à se sentir l’âme d’un enfant, et elle n’était pas la seule à le penser. Adulte, beurk, quel mot bien trop sérieux. Elle devait cependant avouer que c’était plutôt sympa de préparer quelques petites choses pour recevoir des gens à la maison, et contrairement à ce que disait Aelya, elle ne s’était pas donné énormément de mal non plus, ce n’était que quelques petites choses. « Oui, je suis vraiment contente, j’avais besoin de ça, je crois. » renchérit la jeunette avec un peu plus de calme, se postant à côté de la brune qui observait la pièce. « Carter et Bessie travaillent, je pense que Juliette est partie voir son frère, et Jacks je sais pas. » Elle n’était pas toujours tellement au courant des horaires et activités de chacun de ses colocataires, elle-même n’étant pas à la maison si souvent que ça, entre l’hôpital et toutes ses autres activités. Ça ne l’empêchait pas d’être aussi présente que possible, parce qu’elle aimait vraiment bien partager des repas avec les autres habitants de la maison, et de passer quelques soirées tranquilles avec eux, ou même de sortir parfois ensemble. Mais Charlie était quelqu’un qui bougeait sans arrêt, elle n’était donc pas toujours au courant de tout ce qu’il se passait ici. « Ouiiii ! Oh faut que j’te montre ma chambre ! » s’excita la brunette en entraînant déjà Aely par la main, lui faisant d’abord visiter le rez-de-chaussée avant de l’emmener à l’étage. La maison était particulièrement grande, ce qui n’était pas plus mal vu qu’ils y vivaient à cinq, sans compter le besoin de Charlie d’avoir de l’espace. « Alors, le salon, la salle à manger, la cuisine super stylée – même si j’y suis pas souvent, tu connais mes talents culinaires limités -, et la suuuper terrasse ! Ah, et ça c’est Snow. » montra la brune en désignant la magnifique terrasse en bois bordée de plantes, où se trouvait le chien de Carter, lui octroyant quelques caresses au passage. « Alors ici y a Carter, puis Bessie, la première salle de bains, puis moi, Juliette, une toilette, Jackson, et l’autre salle de bain. » fit-elle en désignant les portes, ouvrant celles des salles de bain, revenant ensuite à sa chambre pour la montrer à son amie. Elle avait recouvert un mur entier de photos, les autres étaient plutôt sobres, si ce n’est des guirlandes lumineuses et des foulards qui y étaient joliment accrochés, contrastant avec le bordel qui s’étalait sur le bureau et au sol. « Oui bon, tu m’connais, j’ai jamais été une as du rangement. En plus des chats qui viennent la squatter quand j’suis pas dedans, donc souvent - tiens, salut Apricat. » fit-elle avec une moue fataliste et un petit haussement d’épaules, s’amusant de voir qu’Apricat, un des chats de Jackson, avait décidé que le lit serait son terrain pour l’après-midi. Une fois redescendues au salon, Charlie amena les roulés au saumon, des cacahuètes – quand même – et les boissons. « À nos avancées dans la vie ? » sourit la brunette avec chaleur et enthousiasme en levant son verre de Spritz.

__________________________



all the little things
you're so beautiful when you bloom your own way.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Aelya Björk
Aelya Björk
messages : 11426
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), edelweiss. (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: #2312 - seasons change ▽ aelya   #2312 - seasons change ▽ aelya EmptyVen 15 Mai 2020 - 19:37

Elle avait toujours aimé l'énergie et le positivisme que dégageait Charlie. Il suffisait d'un regard pour que son ciel ne s'illumine, elle qui savait qu'elle avait toujours l'attitude qu'il fallait pour égayer ses journées, même plus sombres.

- On se sent tellement bien accueilli chez toi qu'on pourrait y rester, fais gaffe,
s'amusa-t-elle, la complimentant sur son dévouement qui n'avait jamais failli depuis leur rencontre, même lorsqu'elles disputaient, Charlie restait une amie en or sur qui elle pouvait compter. Tant que tu regrettes pas ton choix et que t'es heureuse, c'est tout qui compte, tu le mérites vraiment, ajouta-t-elle en souriant, se déplaçant dans le lieu pour laisser son regard s'imprégner de la belle décoration. Vous êtes nombreux quand même ! Et ça va, pas trop de prises de tête ? Demanda-t-elle, curieuse, Aelya qui ne s'était toujours contentée que d'un seul colocataire pour ne pas prendre le risque de passer son temps à balancer des assiettes contre les murs.

Elle s'intéressait de près à sa meilleure amie, Charlie qui faisait partie des rares personnes à pouvoir voir un peu plus loin que ce que la facette qu'elle pouvait donner au monde entier. Elle sourit en acquiesçant à sa remarque, la suivant au travers des couloirs pour découvrir l'espace des lieux dans lequel elle vivait, se faisant entraîner avec enthousiasme à l'étage.

- On a un bon point commun niveau talent culinaire, ouais,
pouffa-t-elle, avançant au travers des pièces jusqu'à arriver sur la terrasse lumineuse. Waw, la terrasse est tellement bien agencée. Parfait pour les apéros, s'amusa-t-elle, portant son attention sur le chien qui était à leurs pieds, Aelya lui accordant quelques caresses, la suivant devant chaque porte qu'elle désignait. Mais c'est immense ! Vous devez à peine vous croiser en fait, sourit-elle en prêtant attention à chaque pièce jusqu'à venir dans le cocon de Charlie. La déco... C'est tellement toi ! Remarqua-t-elle, se rendant compte à quel point elle ne pouvait que bien s'y sentir dans sa chambre, parce qu'elle respirait sa personnalité lumineuse et bienveillante, les bonnes ondes y surgissant tout autour d'elle. Tu peux pas être pire que Niels niveau rangement, rit-elle, s'intéressant au chat qui était posé sur son lit avant de rejoindre le salon, Aelya s'installant sur le canapé tandis que Charlie ramenait de quoi les restaurer. A nos avancées dans la vie, répéta-t-elle en souriant, portant son verre vers le sien pour trinquer, Aelya buvant la liqueur. Bon dis-moi... A part ta coloc', qu'est-ce que j'ai manqué dans ta vie ? Tu bosses toujours à l'hôpital ça j'le sais, y'a Niels qui se charge de jouer les inspecteurs quand il te croise, s'amusa-t-elle, commençant à picorer.

__________________________


i will follow you, my love,
to the edge of all our days,
TO OUR VERY LAST TOMORROWS.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4398
ici depuis : 13/12/2018
crédits : awona (a), astra (s).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: #2312 - seasons change ▽ aelya   #2312 - seasons change ▽ aelya EmptyDim 17 Mai 2020 - 15:57

« Ah mais tu peux rester hein ! J’enverrai une lettre de rançon à Niels, j’te libère en échange d’une caisse de champagne. Et puis on la descend à deux. » s’emballa Charlie en riant de ce qui n’était qu’à moitié une blague. Une bonne grosse murge avec sa meilleure amie à danser dans toute la maison, ça lui paraissait une idée assez alléchante. Si on oubliait le mal de crâne du lendemain. Elle sourit en rougissant légèrement quand Aelya affirma qu’elle méritait d’être heureuse, et de se sentir bien. Elle ne savait pas si elle le méritait ou non, mais en tout cas, elle était bien dans cette maison pleine de vie. « Comparé à la vie avec mes sœurs, c’est rien en termes de prises de tête ! Même si elles me manquent un peu, celles-là. » confia l’étudiante sans se départir de son sourire guilleret. Il y avait très peu de désaccords dans la colocation, et quand il y en avait, ce n’était jamais rien de bien méchant. Pas des chamailleries puériles comme c’était le cas dans la maison familiale, même si Charlie l’avait toujours bien vécu. La jolie brune guida son amie à travers la maison, qui comme le souligna cette dernière, était particulièrement grande. « On risque pas de se marcher dessus, c’est vrai. » confirma l’étudiante. Ils n’avaient vraiment pas à se plaindre en termes d’espace, c’était vrai. La maison était agréable, ils pouvaient chacun avoir leur espace personnel, tout comme ils pouvaient tous se retrouver au salon ou sur la terrasse sans se sentir à l’étroit. Charlie finit par montrer sa chambre, bordélique mais tout de même joliment décorée, si on n’avait pas l’œil trop maniaque. « Me voilà rassurée ! Non mais j’te jure, parfois j’ai peur que l’chat se perde dans ma chambre tellement c’est la jungle. » pouffa-t-elle quand Aelya lui assura que son amoureux en était au même stade qu’elle niveau désordre, voir pire. Les filles redescendirent au salon où la jeune interne amena ce qu’elle avait préparé, trinquant avec celle qui était un des piliers de sa vie, un sourire radieux sur le visage. « Ah ouais, tu m’fais suivre, comme ça ? J’vais croire que tu me stalkes amoureusement… » plaisanta la brune pour répondre à la question de son amie, haussant les sourcils avec un air faussement charmeur. « Promis, j’dirai rien à Niels. » souffla-t-elle sur le ton de la confidence, avant d’éclater de rire et de prendre une gorgée d’alcool. « Ben je suis pas mal occupée en fait, entre l’hôpital, les cours de danse, je fais un peu de baby-sitting aussi… Et euh, j’ai rencontré quelqu’un. Je crois. Oui je sais, chaque fois qu’on se voit je te dis ça ! » expliqua la jeune femme plus sérieusement, se défendant à l’avance en agitant les bras quand elle mentionna une potentielle rencontre. « C’est une patiente de l’hôpital, en fait… OUI JE SAIS, c’est pas très sérieux tout ça. » ajouta-t-elle en rougissant légèrement.

__________________________



all the little things
you're so beautiful when you bloom your own way.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Aelya Björk
Aelya Björk
messages : 11426
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), edelweiss. (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: #2312 - seasons change ▽ aelya   #2312 - seasons change ▽ aelya EmptyVen 12 Juin 2020 - 15:41

Elle pouffa de rire à sa remarque, tentant d'imaginer la scène dans son esprit, Charlie qui avait toujours les mots pour lui soutirer des rires ou des sourires.

- Ah ouais donc en fait, tu la joueras jamais fair play toi en négociations,
s'amusa-t-elle, adorant cette ambiance légère qui symbolisait leur amitié, Aelya trouvant plus que son compte dans cette relation si simple et dénuée de toxicité, Charlie qui lui apportait beaucoup de bonheur à elle toute seule. J'me doute qu'elles te manquent, t'as quand même grandit avec elles. Tu les revois quand même souvent ? Demanda-t-elle, intéressée, Aelya ne connaissant que Billie réellement dans son entourage, reconnaissant bien qu'elle avait un sacré caractère, comme Charlie, à croire que c'était de famille. Au moins il peut pas y avoir de prises de tête liées à la promiscuité, sourit-elle, remarquant l'espace qui les entourait, Aelya sachant qu'en tout cas de leur côté avec Niels, le manque ou le trop plein d'espace ne changeait rien au fait qu'ils se collaient tout le temps l'un à l'autre. C'est tout toi quoi. Bordélique mais lumineux, lança-t-elle en arrivant dans sa chambre, un sourire sur les lèvres en détaillant la décoration de sa meilleure amie qui la ressemblait, toutes deux descendant au salon pour trinquer à leur retrouvaille. Peut-être bien que j'suis une psychopathe et que j'te le cache depuis le début, plaisanta-t-elle, un air malicieux sur le visage alors qu'elle cherchait à en savoir plus sur la vie de Charlie, Aelya lui envoyant un clin d'oeil à sa rétorque sur Niels. C'est clairement pas sérieux, pouffa-t-elle, s'amusant de sa manière de se défendre avant qu'Aelya n'eut à ajouter quoique ce soit sur sa rencontre. Mais ça m'étonne pas de toi, t'es un vrai coeur d'artichaut, sourit-elle, taquine. Dis-moi tout. C'est qui, elle fait quoi dans la vie ? S'intéressa-t-elle, buvant quelques gorgées d'alcool avant de piocher un roulé.

__________________________


i will follow you, my love,
to the edge of all our days,
TO OUR VERY LAST TOMORROWS.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4398
ici depuis : 13/12/2018
crédits : awona (a), astra (s).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: #2312 - seasons change ▽ aelya   #2312 - seasons change ▽ aelya EmptyDim 12 Juil 2020 - 4:19

« Je suis juste douée pour imaginer des complots qui nous serviraient à toutes les deux. » concéda la brunette avec un haussement d’épaules qui se voulait totalement innocent, bien que son regard pétillait de malice. Charlie expliqua ensuite en quelques mots l’ambiance de la colocation, quelque peu différente de ce qu’elle avait connu dans la maison familiale, mais dans le fond, pas tant que ça. C’était juste un poil plus calme, ce qui était sans doute pour le mieux. « Oui, heureusement. Je crois pas que je pourrais habiter loin d’elles. Ni de Bowen, en fait, tout le monde me manquerait trop, toi la première ! » répliqua Charlie d’un air pensif. Les relations entre les sœurs Meers étaient souvent mouvementées, mais il en avait toujours été ainsi, et au fond, elles étaient toujours contentes de se voir. L’interne n’aurait pu se passer de leur présence régulière, elle avait besoin de sa famille auprès d’elle comme elle avait besoin de respirer, et son cercle d’amis avait une place presque aussi importante, Aelya en particulier, Ariel sans doute aussi. Toutes ces personnes étaient ses piliers. « D’ailleurs, tu penses qu’elle est à combien de minutes d’ici, ta future maison avec Niels ? » reprit-elle d’un air inquisiteur. Ils avaient pas intérêt à habiter trop loin, ouais ! La colocation de Charlie était déjà un peu excentrée, mais restait proche du centre, si on était motorisé. Quand elle présenta sa chambre à sa meilleure amie, elle leva les yeux au ciel avec un petit sourire angélique devant sa remarque, la gratifiant ensuite d’un sourire plein de chaleur et un peu amusé. C’était un joli compliment, et comme venait de le dire la belle brune, c’était carrément elle. Elle éclata de rire quand Aelya souleva l’idée qu’elle était peut-être une psychopathe la faisant suivre. « Toi, je veux bien t’avoir comme psychopathe stalkeuse, c’est limite un honneur ! » continua-t-elle dans la plaisanterie, avant de prendre une gorgée de son cocktail, après avoir levé son verre. Elle en vint ensuite en parler de ce qu’il se passait actuellement dans son existence qu’elle menait toujours à cent à l’heure, courant entre toutes ses activités, et mentionnant finalement Alma. Elle était rassurée par le sourire amusé et bienveillant de son amie la plus chère, même si elle s’en doutait. Elle n’avait jamais eu peur du jugement d’Aelya, c’était une de ces personnes à qui elle pouvait absolument tout dire. La jolie rousse, patiente à l’hôpital de Bowen, était un sujet relativement délicat pour Charlie, qui préférait généralement rester vague à ce sujet et qui se refusait à y penser plus que nécessaire, par peur de découvrir ce qu’elle pourrait trouver comme sentiments et comme conclusions à en tirer, dans son esprit encore parfois trop sensible au regard des autres. Mais avec la brune, elle ne craignait rien, elle savait qu’elle pouvait compter sur ses paroles avisées et même encourageantes. « Elle s’appelle Alma. Ben euh… Je sais pas en fait. On n’a pas vraiment discuté de sa vie, je voulais pas me montrer intrusive, surtout que c’est délicat vu que c’est une patiente régulière de l’hôpital, et… Je voulais pas qu’elle pense que je m’intéressais plus à son cas médical qu’à elle, et du coup j’ai pas vraiment posé de questions sur ce qu’elle faisait dans la vie et tout ça. » relata la brunette en baissant les yeux vers son verre d’alcool. Avoir quelque chose d’ambigu avec un patient de l’hôpital où elle travaillait, c’était pas la meilleure idée du monde, fallait pas chercher loin pour s’en rendre compte. « En fait on discute surtout de tout et de rien, le contact passe super bien, elle est si adorable et affectueuse et… Oh my god, qui aurait cru que j’étais si fleur bleue. » s’interrompit-elle avec un petit rire, levant les yeux au ciel en se renfonçant dans le fauteuil, se moquant d’elle-même. « Enfin ça veut rien dire hein, on parle juste beaucoup, mais si ça se trouve il se passera jamais rien. » précisa-t-elle, se forçant mentalement à se dire qu’elle n’avait peut-être pas envie que ça aille plus loin et qu’il n’y avait pas de sentiments en jeu ici. Charlie, reine de la fuite quand ça l’arrangeait.

__________________________



all the little things
you're so beautiful when you bloom your own way.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Aelya Björk
Aelya Björk
messages : 11426
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), edelweiss. (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: #2312 - seasons change ▽ aelya   #2312 - seasons change ▽ aelya EmptyVen 21 Aoû 2020 - 11:26

Elle adorait se savoir aussi proche de Charlie, elle qu'elle percevait comme un vrai rayon de soleil, présent pour égayer ses jours même les plus sombres. Elle sourit lorsqu'elle admit qu'elle pourrait lui manquer si elle venait à s'échapper de Bowen, Aelya pensant évidemment la même chose, peinant même à laisser cette image se faufiler dans son esprit tant cette idée l'angoissait.

- J'ai pas du tout envie de m'imaginer sans toi, ça ferait vraiment un vide. Je t'interdis de me laisser toi !
Lança-t-elle sur un ton faussement menaçant, désirant simplement lui faire comprendre qu'elle avait besoin d'elle dans sa vie. J'sais pas, peut-être cinq à dix minutes à pieds de chez toi ? C'est pas beaucoup... Sourit-elle malicieusement, lui faisant penser par son regard illuminé qu'elle pourrait passer chez eux quand elle en aurait envie, Aelya aimant l'idée de passer plus de temps avec sa meilleure amie, désirant leur lien déjà solide. Ce serait une manière totalement tordu de te protéger, mais bon, comme j'suis tordue... Ca serait pas étonnant tu sais, pouffa-t-elle, s'amusant de ce qu'elle racontait sur elle-même bien que le fond était relativement vrai : elle essayerait toujours de s'assurer de sa protection, parce qu'elle comptait énormément à ses yeux, ses yeux appréciant la beauté de son cocon qui lui semblait si familier puisqu'il lui ressemblait.

Elle vint à s'intéresser d'un peu plus près à sa vie privée, Aelya qui se sentait souvent déconnectée de ce qu'il se passait dans la vie de ses proches tant elle s'enfermait bien trop souvent dans son intimité avec Niels. Elle avait besoin de rattraper ce qu'elle avait pu manquer, laissant toute son attention se porter sur Charlie qui avait surement beaucoup de choses à lui raconter. Son regard s'égaya à sa confession qu'elle écouta attentivement, un léger sourire aux lèvres face à sa réaction envers cette femme qui traduisait tout l'intérêt que Charlie lui portait.

- De toute façon, si tu zieutes un peu son dossier médical, tu vas en savoir des choses sur elle, c'est l'avantage,
s'amusa-t-elle. Après j'pense pas qu'elle l'aurait pris mal que tu lui poses quelques petites questions. J'veux dire, qui peut te résister toi ? La complimenta-t-elle, amusée, buvant une gorgée d'alcool. Je t'ai jamais vu aussi... Emballée par quelqu'un ouais. Elle doit être vraiment spéciale pour toi, admit-elle en souriant, heureuse de l'avoir si épanouie malgré le début de leur relation. Tu pourras jamais le savoir si tu tentes pas une approche en tout cas. J'compte sur toi pour que tu fasses bouger les choses. Invite-la à sortir nan ? Au pire, qu'est-ce que ça peut faire que ça soit ta patiente. C'est toi que ça regarde. Et on choisit pas ces choses-là. Je voudrais pas que t'aies des regrets, avoua-t-elle, l'encourageant dans sa démarche. Et puis si jamais... J'serais ravie de la rencontrer, ajouta-t-elle, un sourire au coin des lèvres.

__________________________


i will follow you, my love,
to the edge of all our days,
TO OUR VERY LAST TOMORROWS.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4398
ici depuis : 13/12/2018
crédits : awona (a), astra (s).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: #2312 - seasons change ▽ aelya   #2312 - seasons change ▽ aelya EmptySam 22 Aoû 2020 - 20:14


Charlie hocha la tête avec l’expression de celle qui fait une concession de bon cœur, en acceptant de rester à Bowen. « D’accord, rien que pour toi ! » acquiesça-t-elle avec un air faussement présomptueux. L’étincelle dans son regard et le petit gloussement qui lui échappa confirmait que ce n’était qu’une mascarade, et qu’au fond, elle le pensait vraiment. Elle ne s’était jamais réellement vue quitter Bowen, pour tous les gens qui lui étaient proches et chers, en particulier sa famille, mais Aelya était au même niveau. Elle était prête à faire la promesse de rester rien que pour elle. On n’aurait peut-être pas dit comme ça, car la jeune interne avait beaucoup d’amis, disséminés un peu partout dans les passions et les endroits communs, mais elle aurait probablement suivi Aelya au bout du monde. Et quand la belle brune calcula approximativement dix minutes de marche entre la future maison d’elle et Niels et de la colocation de Charlie, cette dernière sauta de joie, son sourire illuminant tout son visage. « OWAIIIIS, mais ça c’est trop trop trop trop cool baby ! » s’emporta-t-elle sans contenir son enthousiasme, se lançant contre le dossier du canapé et agitant les pieds devant elle pour tenter de défouler son excitation. Pour tout dire, elle s’attendait à ce que le couple ne déménage pas très loin, mais elle ne pensait pas non plus que ce serait si près. Quinze ou vingt minutes en voiture, ça lui avait déjà paru honnête. « Plutôt que de me stalker, tu pourrais carrément creuser un tunnel de votre maison à celle-ci, on ferait des réunions secrètes dans notre passage secret ! » renchérit la brune avant de rire doucement. C’était évidemment une blague car concrètement difficile à mettre en place, mais ça ne l’aurait pas dérangé de mettre ce plan à exécution. Avoir leurs deux maisons communiquant par un passage sous la terre, c’était digne d’un film d’espions dont elles pourraient être les héroïnes. Sauf que plutôt que de sauver le monde, elles iraient sauver la tequila coincée dans une bouteille. « Arrête, si ça se trouve je me fais juste des plans toute seule dans ma tête… » soupira Charlie pour tenter de minimiser ce qu’il se passait – peut-être – entre Alma et elle, quand sa meilleure amie affirma que personne ne pouvait lui résister. Ça eut quand même le don de lui arracher un petit sourire. Les propositions suivantes de la brune plongèrent Charlie dans une accélération cardiaque et un coup de chaud qui devait sûrement se voir sur son visage. Elle se cacha dans son verre de cocktail, réfléchissant à tout ça. Au final, elle n’était toujours pas certaine de vraiment vouloir cette relation. À la fois, Alma lui faisait quelque chose. Mais c’était peut-être une sorte d’amitié, spéciale, rien à voir avec un réel sentiment amoureux ? Peut-être que certaines filles lui faisaient cet effet, sans pour autant que ça ne prouve qu’elle puisse éprouver de l’amour pour le genre féminin. Enfin, cet amour-là, celui qui fait emménager les gens ensemble et se promettre des choses pour la vie. Le problème, c’était que Charlie était si peu au clair avec elle-même à ce niveau qu’elle préférait garder tout ça pour elle. Aelya avait raison, elle n’avait qu’à continuer comme ça, proposer des sortes de rendez-vous sans que ce soit réellement défini, comme quand elles avaient été à la fête foraine. « Je crois que pour l’instant, je préfère ne pas connaître la raison pour laquelle elle est à l’hôpital… Imagine, si c’est un truc grave ? » reprit Charlie pour ne pas rebondir sur le sujet du futur de leur relation. Le fait qu’Alma soit une patiente régulière des médecins n’enchantait pas spécialement Charlie non plus, même si il lui suffisait de ne pas y penser pour faire comme si de rien n’était. Quelqu’un qui parcourt aussi souvent ces couloirs est rarement atteint de quelque chose de bénin. Mais la chirurgienne préférait amplement faire l’autruche que de confronter toutes ces réalités en face.

__________________________



all the little things
you're so beautiful when you bloom your own way.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Aelya Björk
Aelya Björk
messages : 11426
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), edelweiss. (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: #2312 - seasons change ▽ aelya   #2312 - seasons change ▽ aelya EmptyLun 21 Sep 2020 - 22:00

Elle sourit devant son air, rentrant dans son jeu, Aelya qui savait pertinemment que Bowen sans Charlie serait différent, moins lumineux, elle qui savait illuminer le quotidien de ses proches.

- Ça me va. J'vais pas me plaindre de ce prétexte, répondit-elle dans un clin d'œil.

Charlie faisait partie de sa vie, de son quotidien, et elle était consciente que ses habitudes en prendraient un coup si elle ne pouvait plus se rafraîchir sous l'arc-en-ciel de sa bonne humeur. Elle était devenue importante, encore plus vis-à-vis de toutes les galères qu'elle avaient traversé ensemble, Aelya qui se voyait tout le temps touchée par sa dévotion sans faille, semblable à la sienne. Parce qu'elle serait toujours là pour elle, même si la vie pouvait parfois les éloigner.

- Tu vas pouvoir me coller encore plus que d'habitude, quel dommage ! Ironisa-t-elle, faisant mine de se plaindre de sa présence qu'elle recherchait pourtant trop souvent, savourant leur complicité qui ne comportait aucune limite. Mais t'es un vrai génie toi ! J'y avais pas pensé à inclure un tunnel directement dans nos travaux. Ça pourrait être notre QG. T'sais le genre de refuge à nous, sourit-elle, enjouée, pouffant devant leurs idées farfelues qui ne pouvaient évidemment pas voir le jour, bien que ça n'empêcherait absolument pas Aelya de lui rendre visite le plus souvent possible, elle qui avait souvent eu l'habitude de dormir chez elle avant qu'elle ne rencontre Niels. Mais n'importe quoi. T'as tout pour toi. T'es belle, intelligente, marrante, un peu chiante sur les bords mais ça fait partie de ton charme. Y'en a pas deux comme toi. C'est plutôt à moi de me demander si elle mérite vraiment ma meilleure amie... Lâcha-t-elle, tentant de la faire gagner en confiance, parce qu'Aelya savait que sous ses grands airs rieurs, Charlie restait quelqu'un de sensible dont la fragilité pouvait la faire plier en deux, un peu comme elle, sauf qu'Aelya était sûrement moins solaire, plus sur la défensive.

Elle buvait quelques gorgées, sentant l'alcool embaumer ses songes alors qu'elle sentait Charlie pensive devant cet afflux de sentiments qu'elle ne savait peut être pas maîtriser. Quelque part, ça lui rappelait sa propre personne avec Niels, quand elle était incapable de se positionner sur ce qu'elle avait vraiment envie, ayant finalement peur de lâcher du lest sur ses émotions invasives.

- Je vais pas t'apprendre à toi que généralement, quand les gens sont à l'hôpital, c'est pour quelque chose ouais. Après, si ça se trouve c'est pas si sérieux que ça. Regarde moi la tonne fois où j'suis allée à l'hôpital pour... Parfois des trucs cassés, lâcha-t-elle, évitant de parler du nombre de fois où elle avait tout simplement évité la mort, préférant s'attarder sur des choses plus légères. Tu le sauras peut être en apprenant à la connaître. Mais... Fais attention à toi d'accord ? Je veux pas que tu sois malheureuse. Si tu sens pas quelque chose... Arrête. Tout simplement, lança-t-elle, tentant de prendre soin d'elle pour prévenir les plaies à venir. Et vis juste le moment présent. C'est déjà pas mal. Pour l'instant tu te sens juste bien avec elle. C'est l'essentiel. T'es vraiment un cœur d'artichaut toi quand même... Pouffa-t-elle, taquine.


__________________________


i will follow you, my love,
to the edge of all our days,
TO OUR VERY LAST TOMORROWS.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4398
ici depuis : 13/12/2018
crédits : awona (a), astra (s).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: #2312 - seasons change ▽ aelya   #2312 - seasons change ▽ aelya EmptyMar 27 Oct 2020 - 18:37


« Comme un rouleau de Scotch, meuf ! » renchérit Charlie en riant quand sa meilleure amie fit mine de se plaindre de sa présence envahissante. Envahissante, elle l’était, de toute façon, c’était un fait. Mais Aelya ne lui avait jamais reproché. Malgré leurs caractères différents, chacune acceptait les côtés excessifs de l’autre, et au final, elles se complétaient parfaitement. « Ben ouais, y en a là-dedans. » affirma la chirurgienne en tapotant sa tempe de son doigt avec de grands yeux, comme si son génie était une évidence, exagérant des traits convaincants. « Oh ouais ! Et on lui ferait une déco’ trop stylée, et on aurait un bar caché dans un mur, genre Prohibition style. » ajouta Charlie en s’emballant dans leurs plans délirants, prenant une pose de la street avec un air rebelle. Ça faisait du bien de faire des plans sur la comète en prétendant que c’était possible, comme des enfants de dix ans. Parfois, faire semblant, ça rendait heureux. Aelya la rassura à la façon de la meilleure des meilleures amies lorsqu’elles parlèrent d’Alma, arrachant un petit rougissement à la jeune interne avant qu’elle ne pouffe de rire. Chiante mais charmante, ça lui correspondait bien, ouais. Après, ça charmait sans doute pas tout le monde. « Arrête, j’vais plus me sentir avec tous ces compliments. » rigola-t-elle en terminant son verre de cocktail d’une traite, comme pour chasser la gêne occasionnée par tant de louanges. Elle savait que c’était sincère, elle savait aussi que ce n’était faux, même si exagéré. Mais ça ne lui garantissait en rien qu’elle plaisait à Alma. Au fond, Charlie n’avait jamais eu beaucoup de relations, en tout cas pas de sérieuses. Et elles n’avaient jamais duré plus de quelques semaines. S’investir et s’engager, sur le plan émotionnel, c’était plus compliqué qu’il n’y paraissait, pour la brunette. En tout cas dans une relation amoureuse. Si bien qu’elle n’avait jamais vraiment considéré la chose, et le fait que la jolie rousse qui avait touché son cœur soit une patiente ne l’encourageait pas à franchir le pas. « Oui, peut-être. » soupira Charlie, moyennement convaincue. Elle doutait que ce soit bénin, vu la fréquence à laquelle on pouvait croiser la rouquine dans les couloirs. Ça ne déplaisait pas à Charlie, d’avoir l’occasion de la voir fréquemment, mais uniquement si elle ne s’interrogeait pas plus loin sur le pourquoi de sa présence. « C’est gentil. Franchement, ça a l’air super simple, dis comme ça ! » répliqua Charlie avec un air revigoré. C’était plus facile à dire qu’à faire, mais ça n’empêchait qu’Aelya avait raison, et que parfois ça ne servait à rien de se prendre la tête et de surréfléchir. C’était la solution la plus facile et l’étudiante s’y jetait avec plaisir. « Mais heu, même pas vrai ! » protesta la jeune fille en feignant un air boudeur, se levant pour aller les recharger en alcool, tirant la langue à sa meilleure amie avant de s’enfuir avec un sourire malicieux, courant tel un feu follet jusqu’au comptoir de la cuisine. Ouais, d’accord, elle s’attachait parfois un peu vite. Pourtant, Charlie n’était pas quelqu’un de fleur bleue, pas même romantique, elle avait tendance à faire semblant de vomir devant un film à l’eau de rose. Elle, c’était plutôt la franchise et les gros sabots, tout sauf classe et délicate. « J’ai jamais gardé un mec plus de trois mois, c’est pas de l’artichaut là-dedans wesh ! » fit-elle avec une grimace en pointant du doigt l’endroit où se trouvait son cœur, revenant s’affaler dans le canap’.

__________________________



all the little things
you're so beautiful when you bloom your own way.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Aelya Björk
Aelya Björk
messages : 11426
ici depuis : 25/05/2018
crédits : moi (av,icons,crackship), edelweiss. (sign).
statut : 'j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.' (niels)
grand kangou
MessageSujet: Re: #2312 - seasons change ▽ aelya   #2312 - seasons change ▽ aelya EmptyLun 16 Nov 2020 - 12:20

Elle aimait cette légèreté qu'elle retrouvait à chaque fois avec Charlie, comme si tous les problèmes s'évaporaient d'un seul coup, laissant un vent chaleureux habiller son être qui se détendait en sa présence.

- Y'en a beaucoup pour les conneries surtout,
renchérit-elle, taquine, riant de ses idées farfelues dans lesquelles elle aimait rentrer. Et on y ferait une salle de danse pour toutes les deux, ajouta-t-elle en souriant de manière complice, elles qui partageaient la même passion pour cette manière d'extérioriser leurs démons.

Elle essayait d'être là pour elle, d'être le genre d'amie parfaite que Charlie était avec Aelya, la brune ayant toujours ce sentiment de ne jamais être assez, ou d'être de trop, son équilibre se laissant toujours être mis à mal par les tensions qui électrisaient son ciel souvent orageux. Elle savait ce que c'était les relations compliquées, Aelya qui avait traversé un chemin parsemé de ronces avant de tomber pour de bon dans l'étreinte de Niels, comme des pétales sur son âme à vif.

- C'est bon, profites, c'est pas tous les jours que je t'en fait,
répondit-elle, amusée par son comportement, la suivant en avalant le contenu entier de son verre.

Si elle n'était pas gênée par les compliments sincères qu'elle lui faisait, elle ne savait pas réellement comment s'y prendre pour la rassurer face à sa situation, tentant le plus possible de lui faire voir le verre à moitié plein quand bien même elle s'amusait en cet instant à le vider. Elle méritait d'être heureuse, et c'était tout ce qu'elle aurait voulu lui faire comprendre, qu'elle devait plutôt prendre leur relation au jour le jour plutôt qu'à sombrer dans des questionnements incessants qui zappaient la saveur de ces minutes et de ces heures qui à bien des égards, étaient importantes.

- Tu passes ton temps à te prendre la tête avec cette fille. Essaye juste de kiffer le moment, parce que justement si jamais elle a quelque chose de grave, j'pense que tout ce qu'elle attend de toi, c'est juste que tu la fasses sourire. Pas que tu deviennes son médecin attitré, ajouta-t-elle, pour continuer de la convaincre qu'elle n'avait pas besoin de faire grand chose pour lui plaire. Oups, j'ai touché un point sensible, pouffa-t-elle, regardant Charlie s'enfuir en boudant. Parce que t'as peur de tomber amoureuse, mais tu t'attaches quand même très vite, renchérit-elle en hochant la tête, prenant la bouteille pour les resservir en alcool. Fais toi confiance et arrête de lutter pour changer, lança-t-elle, cherchant à la provoquer malicieusement.

__________________________


i will follow you, my love,
to the edge of all our days,
TO OUR VERY LAST TOMORROWS.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16966-poisonflower-instagram-d-aelya
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: #2312 - seasons change ▽ aelya   #2312 - seasons change ▽ aelya Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
#2312 - seasons change ▽ aelya
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: maisons-
Sauter vers: