AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd]

Aller en bas 
AuteurMessage
Billie Meers
Billie Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: ‹ La danse pour l'une, l'écriture pour l'autre, j'ai hérité de la musique (un peu de l'écriture mais ce n'est pas mon art principal). Il se pourrait que j'ai une certaine oreille musicale assez aiguisée, pouvant reproduire une chanson dès la première écoute sur guitare, basse, ukulélé ou même encore au piano. Oui, j'me suis perdue avec ce dernier instrument par rapport aux autres. Ca reste dans la famille des cordes btw. ‹ De la famille je pense être la plus geek. Films, séries, animes et jeux vidéos. Il est rare de me voir bouger du canapé. ‹ Féministe engagée, il n'est pas rare de me voir dans des manifestations pour l'égalité et le droit des femmes. ‹ Je parle anglais et italien couramment + une bonne base en français grâce aux cours. Une simple option.
messages : 1368
ici depuis : 17/04/2020
crédits : mel ♥ (vava) sial, vocicius (signa) exordium (liens; sujets)
comptes : Konstantin, comptable en carton. Louis, thug life en carton.
statut : Un sourire sur les lèvres et un coeur qui s'emballe à chaque mention et apparition de son nom.
grand kangou
MessageSujet: tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd]   tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd] EmptySam 18 Avr 2020 - 18:51

Pour une personne qui est assez casanière, je trouve que depuis le début de cette année, je sors assez souvent. Si ce n'est pas en suivant Charlie et Ariel, c'est que Edd m'y a forcé. Bon, j'fais ça pour lui faire plaisir et peut-être même qu'il a un peu raison bien que je ne lui dirais jamais pour ne pas qu'il prenne la grosse tête. J'franchis la porte de la place, le bouclé n'étant pas bien loin de moi et soupire, le regardant lui, qui a l'air probablement déjà plus de s'y plaire que moi. J'ouvre légèrement la bouche pour parler mais cela ne sert à rien vu qu'il entend que dalle, il s'est déjà barré et j'ai la flemme je crois de lui courir derrière au sens propre du terme. J'le suis donc, regardant la foule tout en le gardant à l'oeil. Les endroits où il y a trop de monde peuvent parfois me mettre mal à l'aise surtout lorsque les gens font n'importe quoi en étant alcoolisé. Et justement. Je n'ai pas le temps de souffler un peu qu'un mec vient m'accoster. J'l'accueille en tirant la gueule, lui adressant un sourire aussi faux que mon envie de rester plus longtemps ici et me casse. "EDD!" Un simple réflexe. Je secoue la tête en roulant des yeux, me rendant compte de ma connerie. "Excusez-moi, vous n'auriez pas vu un homme jeune, bouclé et qui fait à peu près cette taille?" J'monte ma main à peu près à 15 centimètres au-dessus de moi mais je ne reçois que des réponses négatives. Facepalm mental. J'continue ma marche et l'aperçois mais il semble bien occupé à discuter avec un autre mec qu'il prend à part. Soit. On va rester sagement au bar je crois.

__________________________

I'm tough, I'm ambitious, and I know exactly what I want. If that makes me a bitch, okay. (madonna)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t19712-bmeers#659039
Edd Whittle
Edd Whittle

Feuille de personnage
» anecdotes: une pointe bourru peut-être, Bourrin, il n'est pas du genre à prendre des pincettes et il n'en a aucune envie. Brut de pomme, manipulateur c'est son jeu. Limite arrogant. Sa marque de fabrique et il aime ça et n'est pas prêt de changer. Il a tout simplement du tempérament et il le rend bien ‹ Il sait faire preuve de discrétion, un point qu'il a appris avec son boulot. Par choix et obligation. ‹ Le paternel est au abonné absent. Il ne l'a jamais connu et n'a jamais cherché à le connaître. Sois disant parti six mois après sa naissance. Sa mère restait vague Et Edd a lâchait l'affaire depuis bien des années, sachant qu'il n'allait rien obtenir de plus.. ‹ Sa mère travaillait comme assistante pour une grosse firme automobile. Souvent à côtoyer les enfants. Edd a été pris pour un de ces enfants riches et kidnapper. Fut une déception quand les kidnappeurs se sont rendu compte de leurs erreurs. Une proie, un échange qui ne servait à rien ‹ Il est malentendant, suite à sa séquestration, qui s'est mal passé. Une commotion à la tête. Mauvais endroit, mauvais moment... ‹ Macho a ces heures, Edd ne manque pas une occasion de placer une pic bien placé quand on s'y attend le moins, un peu plus détestable. ‹ Il s'est barré de chez lui, peu de temps après sa majorité. Étouffant sous la surprotection maternelle ou le désespoir de son comportement peu coutume à son éducation ‹ Il n'est pas un novice à l'amour, ou du moins au sens d'un couple. La différence, Edd ne s'aventure jamais dans une zone de confort, dans une zone ou les sentiments s'installent, les habitudes... Il arrête bien avant. Les attaches ne servent à rien à part faire souffrir ‹ Il a arrêté l'école peu de temps après son accident. A l'âge légal. Pas un mauvais élève dans le passé, curieux d'apprendre. La situation a bien vite changé, les choses ont vite dégénérés. Sas oublier de se faire remarquer. L'envie d'apprendre l'avait quitté. Même quand il a du apprendre à communiquer après son handicap ‹ Il garde des séquelles de ce kidnapping, qui a mal tourné, parfois par des cauchemars nocturnes. Ce n'est pas quelque chose de régulier qui se manifeste par période
messages : 666
ici depuis : 31/03/2020
crédits : Lilousilver
comptes : Tobias, Elio
statut : célibataire au coeur libre
membres du mois
MessageSujet: Re: tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd]   tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd] EmptyDim 3 Mai 2020 - 16:58

C'était une sortie imprévue, comme la plupart du temps. Le bon plan, parce que du coup, il avait connaissance de tout ce qui se faisait dans le coin. Ça avait ces avantages, rarement il était effondré sur le canapé à mater des séries, à manger des pizzas et se gratter le ventre. Ce qui était moins drôle, c'est qu'il avait kidnappé au passage Billie. De son point de vue, si elle devait joué les insociables dans son coin, autant le faire avec lui. Solidarité amicale. Beaucoup trop pâle à son goût. Il lui avait souvent venté son incroyable réussite à ressembler à un mort-vivant. Bien évidemment, pour toute réponse, il avait eu le droit à une claque purement et simplement derrière la tête. Le monde est une opportunité. Son regard sombre imposa sur le lieu de rendez-vous, à l'abri des regards. Il était l'heure. « Je reviens... » Mais sa voix n'avait pas été assez forte certainement, pour se faire entendre. Inconscient que sa meilleure amie, pouvait le chercher. C'est vrai que cette soirée n'était déguisé pour son petit boulot. Échanges de quelques mots, de quelques matières, et le marché était conclus sous l'inconscience de cette fête. ça lui donnait un incroyable sourire et bonne condition pour s'amuser. Au moins, pour l'instant, il pouvait se concentrer sur... Elle était où ? Ce n'était qu'une masse noire, bougeant sous ces yeux. Avant qu'il ne sente un regard sur lui. Le bar bien évidemment. « Arrête de t'accrocher à ce bar, comme un bulot à son rocher ! » Il s'entend qu'il allait regretter cette remarque par grave. « Mais tu étais où je me suis retourné et tu... » Vu son regard qu'elle lui lançant autant se taire tout de suite. D'ailleurs pour toute défense, ces mains se levaient déjà, innocence totale. En échange, il opta un sourire des plus courtois, à mesure qu'il sache bien évidemment le faire.« Est-ce que je dois me faire pardonner pour mon absence ? »

Revenir en haut Aller en bas
Billie Meers
Billie Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: ‹ La danse pour l'une, l'écriture pour l'autre, j'ai hérité de la musique (un peu de l'écriture mais ce n'est pas mon art principal). Il se pourrait que j'ai une certaine oreille musicale assez aiguisée, pouvant reproduire une chanson dès la première écoute sur guitare, basse, ukulélé ou même encore au piano. Oui, j'me suis perdue avec ce dernier instrument par rapport aux autres. Ca reste dans la famille des cordes btw. ‹ De la famille je pense être la plus geek. Films, séries, animes et jeux vidéos. Il est rare de me voir bouger du canapé. ‹ Féministe engagée, il n'est pas rare de me voir dans des manifestations pour l'égalité et le droit des femmes. ‹ Je parle anglais et italien couramment + une bonne base en français grâce aux cours. Une simple option.
messages : 1368
ici depuis : 17/04/2020
crédits : mel ♥ (vava) sial, vocicius (signa) exordium (liens; sujets)
comptes : Konstantin, comptable en carton. Louis, thug life en carton.
statut : Un sourire sur les lèvres et un coeur qui s'emballe à chaque mention et apparition de son nom.
grand kangou
MessageSujet: Re: tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd]   tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd] EmptyMar 5 Mai 2020 - 10:49

Je sirote c'que je peux en attendant qu'Edd revienne. Je soupire, à deux doigts de souffler aussi. On tente de m'aborder, je les envoie valser, homme ou femme, j'suis pas ici pour ça. De base, j'voulais pas vraiment venir, c'est juste pour lui faire plaisir en soi mais il préfère m'abandonner pour je ne sais quelle raison. J'entends sa voix, j'le fusille du regard. C'est lui qui me cherchait? J'crois qu'il se fout de moi. Comment se faire pardonner qu'il me demande? Peut-être en ne me laissant pas solo avec des inconnus. J'suis pas une fan de la foule mais je la supporte lorsque quelques individus proches sont dans les parages. J'arque en sourcil en me retournant vers lui. "Tu faisais quoi avec ce gars? J'pensais que ton penchant c'était les femmes. Tu sais que tu n'as pas besoin de me le cacher. En soi j'suis dans la communauté." En tant qu'asexuelle, c'est bien les seuls à comprendre ce que je ressens donc... Je soupire, posant mon regard sur mon verre. "Peut-être en m'amenant à l'extérieur pour prendre l'air." lui répondis-je en me retournant pour qu'il puisse lire sur mes lèvres. J'me lève, verre en main, j'le regarde. "D'où tu les connais tous ces gens? J'ai l'impression d'avoir affaire à un mec blindé qui n'a que des faux amis qui tournent autour de lui comme des rapaces ou un mec qui est le genre de meilleur ami de tout le monde car il a de quoi refourguer." Je secoue la tête de droite à gauche. J'crois qu'il faut arrêter de me forcer à aller en soirée. J'crois pas que ça me rende plus aimable.

__________________________

I'm tough, I'm ambitious, and I know exactly what I want. If that makes me a bitch, okay. (madonna)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t19712-bmeers#659039
Edd Whittle
Edd Whittle

Feuille de personnage
» anecdotes: une pointe bourru peut-être, Bourrin, il n'est pas du genre à prendre des pincettes et il n'en a aucune envie. Brut de pomme, manipulateur c'est son jeu. Limite arrogant. Sa marque de fabrique et il aime ça et n'est pas prêt de changer. Il a tout simplement du tempérament et il le rend bien ‹ Il sait faire preuve de discrétion, un point qu'il a appris avec son boulot. Par choix et obligation. ‹ Le paternel est au abonné absent. Il ne l'a jamais connu et n'a jamais cherché à le connaître. Sois disant parti six mois après sa naissance. Sa mère restait vague Et Edd a lâchait l'affaire depuis bien des années, sachant qu'il n'allait rien obtenir de plus.. ‹ Sa mère travaillait comme assistante pour une grosse firme automobile. Souvent à côtoyer les enfants. Edd a été pris pour un de ces enfants riches et kidnapper. Fut une déception quand les kidnappeurs se sont rendu compte de leurs erreurs. Une proie, un échange qui ne servait à rien ‹ Il est malentendant, suite à sa séquestration, qui s'est mal passé. Une commotion à la tête. Mauvais endroit, mauvais moment... ‹ Macho a ces heures, Edd ne manque pas une occasion de placer une pic bien placé quand on s'y attend le moins, un peu plus détestable. ‹ Il s'est barré de chez lui, peu de temps après sa majorité. Étouffant sous la surprotection maternelle ou le désespoir de son comportement peu coutume à son éducation ‹ Il n'est pas un novice à l'amour, ou du moins au sens d'un couple. La différence, Edd ne s'aventure jamais dans une zone de confort, dans une zone ou les sentiments s'installent, les habitudes... Il arrête bien avant. Les attaches ne servent à rien à part faire souffrir ‹ Il a arrêté l'école peu de temps après son accident. A l'âge légal. Pas un mauvais élève dans le passé, curieux d'apprendre. La situation a bien vite changé, les choses ont vite dégénérés. Sas oublier de se faire remarquer. L'envie d'apprendre l'avait quitté. Même quand il a du apprendre à communiquer après son handicap ‹ Il garde des séquelles de ce kidnapping, qui a mal tourné, parfois par des cauchemars nocturnes. Ce n'est pas quelque chose de régulier qui se manifeste par période
messages : 666
ici depuis : 31/03/2020
crédits : Lilousilver
comptes : Tobias, Elio
statut : célibataire au coeur libre
membres du mois
MessageSujet: Re: tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd]   tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd] EmptyDim 31 Mai 2020 - 21:49

Ce gyrophare qui se met en alerte, dans la tête, tout comme ces sens. Erreur de manœuvre, ce message martèle sa tête brune. Un pas de trop, une remarque, il devait bien l'avouer, face aux regards noirs de sa meilleure amie, si elle avait autre chose à la place des yeux, il serait clairement mort. Tentant de jouer avec ces nerfs, mais c'était peut-être un peu trop. Il n'avait pas envie de faire partie des faits divers. En gros titre, il tenait un peu à sa vie, quand même, même s'il n'y prenait pas grand soin. Il était ouvert d'esprit, étonnant et oui ! À vrai dire, il s'en foutait de l'orientation des gens du moins que tout le monde se mêlait de ces affaires. Il passa son bras autour des épaules de Billie, avec ce sourire aguicheur. « Tu me connais, je ne suis jamais contre les expériences. Mais là... Il est juste question d'un sondage quel est top héro marvel préféré ! » Improvisation, ce n'est pas totalement faux, mais il n'était pas question de héros Marvel, cependant, mais de sa meilleure came. « Peut-être que ça sera le prochain thème d'une soirée ! » L'air tout à fait innocent et crédible, ça du moins, ça restait à voir... Edd se recula au même moment pour lire sur ces lèvres. Une habitude qui ne remercierait jamais assez à Billie. Il n'avait pas besoin de toujours lui rappeler son handicap. « L'intérieur ne te plait pas ? » Au vue, de son regard et de sa perte de patience trop prononcer. Edd n'avait pas d'autre choix que d'accepter. Cependant, il faisait remarquer son mécontentement par un soupir, plus baser qu'agacer. « Je m'incline, mais parce que c'est toi ! Je ne vois pas ce que tu as contre l'intérieur ! » Sa main attrapait un verre au passage cependant. S'il fallait qu'il sort autant qu'il le fasse bien accompagner, pour affronter sa question d'ailleurs qui venait de franchir ces lèvres. Heureusement qu'il était dos à elle, elle ne voyait pas la grimace qui parcourait son visage. Excuse vite, une excuse ! « Donc, pour toi, je ne peux pas être sociable, il doit forcément y avoir quelque chose qui se cache derrière ? Tue me vexes là ? Je te rappelle quand même qu'on est ami, il me semble ? Tu penses trop dans ta petite tête, tu es trop dans la suspicion. » Pas brillant, il devait bien l'avouer. Bon au moins, il l'avait contenté avec le silence qui régnait dehors. Mais n'aimait pas particulièrement ça, se sentant isoler.
Revenir en haut Aller en bas
Billie Meers
Billie Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: ‹ La danse pour l'une, l'écriture pour l'autre, j'ai hérité de la musique (un peu de l'écriture mais ce n'est pas mon art principal). Il se pourrait que j'ai une certaine oreille musicale assez aiguisée, pouvant reproduire une chanson dès la première écoute sur guitare, basse, ukulélé ou même encore au piano. Oui, j'me suis perdue avec ce dernier instrument par rapport aux autres. Ca reste dans la famille des cordes btw. ‹ De la famille je pense être la plus geek. Films, séries, animes et jeux vidéos. Il est rare de me voir bouger du canapé. ‹ Féministe engagée, il n'est pas rare de me voir dans des manifestations pour l'égalité et le droit des femmes. ‹ Je parle anglais et italien couramment + une bonne base en français grâce aux cours. Une simple option.
messages : 1368
ici depuis : 17/04/2020
crédits : mel ♥ (vava) sial, vocicius (signa) exordium (liens; sujets)
comptes : Konstantin, comptable en carton. Louis, thug life en carton.
statut : Un sourire sur les lèvres et un coeur qui s'emballe à chaque mention et apparition de son nom.
grand kangou
MessageSujet: Re: tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd]   tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd] EmptyMar 2 Juin 2020 - 2:38

A fuckin' poker face mon gars. "Un sondage sur les Marvel? Tu te fous de moi?" J'grogne un peu, je souffle, je désespère puis hausse les épaules. "Peut-être mais tout le monde va se ramener en Iron Man ou Thor de toute façon, ce sont les favoris." En général je crois, je sais juste que je suis du genre à aimer tous les connards dans les films. #Loki4everinmyheart "J'sais pas trop, y'a énormément de monde puis ce brouhaha constant." J'râle, je grimace, prenant le temps de prendre un verre pour aller prendre l'air. Parfois, j'vous jure que je l'envie pour rien entendre car ce bruit permanent, c'est juste insoutenable parfois. D'autant plus que je ne connais aucune tête. A la rigueur, j'aurais pu y croiser un pote ou un copain de Charlie mais là, nada, que dalle. Je dégage cependant un soupir de satisfaction, ce changement de chaleur se faisant déjà ressentir, mes poils s'hérissant doucement. "J'dis pas ça. J'dis juste que même si je te connais bien, tu connais apparemment ces gens mais tu ne m'en as jamais présenté aucun. Tu connais mes autres potes toi, j'ai parfois l'impression de ne rien connaître de ton monde alors qu'on est ami, il me semble." lui rétorquais-je exactement sur le même temps, reprenant exprès les mots qu'il a employé. "On ne se méfie jamais assez. Crois-moi, je sais de quoi je parle." Vraiment. "C'est juste que je ne sais pas. Tu vas ni à la fac, tu ne travailles pas il me semble, à moins que tu me caches un boulot pour je ne sais quelle raison, je ne sais pas comment tu es parvenu à te faire une aussi grande toile." J'hausse les épaules. "Et d'autant plus que tu n'es pas du genre à te faire que des amis donc oui, comment? Qu'est-ce que j'ai raté pour ne jamais avoir remarqué ta popularité?" Si on pouvait appeler ça comme ça. "J'm'intéresse pas assez à toi, c'est ça? J'suis une mauvaise amie malgré toutes ces années?" Une mine inquiète sur ma bouille. Me serais-je attribuée l'étiquette "égocentrique" au point de ne rien voir chez les autres? Non. Nan vraiment, j'pense pas que ça soit moi, ça. J'ai toujours été attentionnée avec les personnes que je considère. Je ne me rappelle pas cependant l'avoir laissé de côté quelques temps au point de ressentir une sorte de "vide".

__________________________

I'm tough, I'm ambitious, and I know exactly what I want. If that makes me a bitch, okay. (madonna)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t19712-bmeers#659039
Edd Whittle
Edd Whittle

Feuille de personnage
» anecdotes: une pointe bourru peut-être, Bourrin, il n'est pas du genre à prendre des pincettes et il n'en a aucune envie. Brut de pomme, manipulateur c'est son jeu. Limite arrogant. Sa marque de fabrique et il aime ça et n'est pas prêt de changer. Il a tout simplement du tempérament et il le rend bien ‹ Il sait faire preuve de discrétion, un point qu'il a appris avec son boulot. Par choix et obligation. ‹ Le paternel est au abonné absent. Il ne l'a jamais connu et n'a jamais cherché à le connaître. Sois disant parti six mois après sa naissance. Sa mère restait vague Et Edd a lâchait l'affaire depuis bien des années, sachant qu'il n'allait rien obtenir de plus.. ‹ Sa mère travaillait comme assistante pour une grosse firme automobile. Souvent à côtoyer les enfants. Edd a été pris pour un de ces enfants riches et kidnapper. Fut une déception quand les kidnappeurs se sont rendu compte de leurs erreurs. Une proie, un échange qui ne servait à rien ‹ Il est malentendant, suite à sa séquestration, qui s'est mal passé. Une commotion à la tête. Mauvais endroit, mauvais moment... ‹ Macho a ces heures, Edd ne manque pas une occasion de placer une pic bien placé quand on s'y attend le moins, un peu plus détestable. ‹ Il s'est barré de chez lui, peu de temps après sa majorité. Étouffant sous la surprotection maternelle ou le désespoir de son comportement peu coutume à son éducation ‹ Il n'est pas un novice à l'amour, ou du moins au sens d'un couple. La différence, Edd ne s'aventure jamais dans une zone de confort, dans une zone ou les sentiments s'installent, les habitudes... Il arrête bien avant. Les attaches ne servent à rien à part faire souffrir ‹ Il a arrêté l'école peu de temps après son accident. A l'âge légal. Pas un mauvais élève dans le passé, curieux d'apprendre. La situation a bien vite changé, les choses ont vite dégénérés. Sas oublier de se faire remarquer. L'envie d'apprendre l'avait quitté. Même quand il a du apprendre à communiquer après son handicap ‹ Il garde des séquelles de ce kidnapping, qui a mal tourné, parfois par des cauchemars nocturnes. Ce n'est pas quelque chose de régulier qui se manifeste par période
messages : 666
ici depuis : 31/03/2020
crédits : Lilousilver
comptes : Tobias, Elio
statut : célibataire au coeur libre
membres du mois
MessageSujet: Re: tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd]   tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd] EmptySam 6 Juin 2020 - 16:27

Il prônait tout à fait un air innocent, indémontable. « Ce n'est vraiment pas mon genre ! Pourquoi tu ne me crois pas ? Halloween approche ! » Ou pas, une excuse peu banale, il l'accorde. « Les gens ont mauvais goût, entre un qui joue dans une boite de conserve et qui lance sa masse comme un hochet ou un jouet. Franchement, ce qui pousse les gens a aimé les super héros vive les méchants ! Les méchants prennent plus de risque ! » Et ils avaient un meilleur caractère, il les admirait presque. Il avait sa petite liste das la tête, mais pas vraiment le temps de le faire, pas l'endroit. Pour le bruit, il ne savait pas de quoi, elle parlait, pour lui, il ne ressentait que des vibrassions. Il ne connaissait pas les oreilles qui bourdonnaient, Ou même le mal de crâne causait par le bruit, les soirées trop arrosée lui suffisait... Ce n'était déjà pas mal ! « Tu n'aimes pas le monde ? Je te comprends, il y a des têtes que je ne veux pas voir non plus » Beaucoup d'ailleurs. Mais ce n'était pas comme si c'était son métier hein ! Le plus souvent des deux, le plus souvent, c'était Edd qui râlait, et là, visiblement, ils avaient changé les rôles. Ce qui le faisait assez rire, voir même un peu moqueur. «  Je crois qu'il va falloir que tu arrêtes de me fréquenter ! » Elle avait l'air plus dans son élément dehors, soulager. Il ne pouvait pas lui en vouloir. Il n'allait pas lui dire, qu'en fait, connaître était un bien grand mot. Il n'aurait pu eu d'invitation si il ne vendait pas ce dont ils voyaient indispensable pour s'amuser. Il ne se voyait pas non plus lui dire " Et tu sais, je suis aussi sociable parce que je vends de la drogue et je n'ai même pas honte de mettre leurs vies en danger " Forcément, de quoi mettre mal à l'aise la conversation. « tu en connais assez... Tu sais bien le garçon peu intéressant. Qui vit dans un petit studio. À l'humeur provocateur et chieur de service. Je me demande même comment tu fais pur me supporter parfois. » Noyer le poisson, comment paraître intéressant. « Et puis, ils ne sont pas vraiment fréquentables. Ils ne te plairont pas ! Autant ne pas te faire perdre de temps ! » dit-il en balayant d'un geste de la main, le vide. Mais elle avait l'air d'y tenir. Autant dire, quand elle avait quelque chose dans la tête. « Pourquoi perdu du temps à apprendre des choses qui ne serviront pas ? Si je travaille, je ne te l'ai pas dire, mais de décrotter les sabots des licornes, et parfois à Noël pour un petit plus et faire des magnifiques cadeaux à mes proches, je fais des extras avec les rennes du père noël ! » Ironie quand tu nous tiens ! «  Je t'assure que tu ne souhaiterais pas le savoir. Et la question, tu ne me fais pas assez confiance ? Ne rentre pas dans les paramètres. Je te fais entièrement confiance et crois moi, il n'y en a pas beaucoup sur la liste. C'est juste que... Tu vas certainement fuir, ou me voir différemment ... » Il n'était pas question d'amitié, Billie avait toujours été là. Il ne voulait pas pourquoi elle se posait ce genre de questions. Mais parfois, il prenait des risques et il n'avait pas envie qu'elle soit dans la trajectoire.
Revenir en haut Aller en bas
Billie Meers
Billie Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: ‹ La danse pour l'une, l'écriture pour l'autre, j'ai hérité de la musique (un peu de l'écriture mais ce n'est pas mon art principal). Il se pourrait que j'ai une certaine oreille musicale assez aiguisée, pouvant reproduire une chanson dès la première écoute sur guitare, basse, ukulélé ou même encore au piano. Oui, j'me suis perdue avec ce dernier instrument par rapport aux autres. Ca reste dans la famille des cordes btw. ‹ De la famille je pense être la plus geek. Films, séries, animes et jeux vidéos. Il est rare de me voir bouger du canapé. ‹ Féministe engagée, il n'est pas rare de me voir dans des manifestations pour l'égalité et le droit des femmes. ‹ Je parle anglais et italien couramment + une bonne base en français grâce aux cours. Une simple option.
messages : 1368
ici depuis : 17/04/2020
crédits : mel ♥ (vava) sial, vocicius (signa) exordium (liens; sujets)
comptes : Konstantin, comptable en carton. Louis, thug life en carton.
statut : Un sourire sur les lèvres et un coeur qui s'emballe à chaque mention et apparition de son nom.
grand kangou
MessageSujet: Re: tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd]   tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd] EmptyMar 9 Juin 2020 - 17:25

Un autre tête blasée. "T'as fini de te foutre de moi? C'est dans je ne sais combien de mois, qu'est-ce que tu jactes là!" Je secoue la tête. "C'est le fait que je sois une femme qui te fait dire que je pourrais être si naïve ou quoi?" lui lançais-je. "Mais je reste d'accord avec ton point de vue. Il y en a aucun qui m'a réellement touché je crois. Ha si, peut-être Deadpool et Antman et encore pour ce dernier..." J'sais même pas pourquoi je continue sur cette voie en plus, il sait me parler de choses que je pourrais être susceptible d'aimer et en général on ne m'arrête pas. J'le fais partir de l'intérieur pour prendre un minimum l'air histoire d'en profiter un peu. Oui je le ravage de questions mais c'est normal non? On est censés être comme cul et chemise et j'ai juste l'impression de le voir s'éloigner de moi. "Ici même?" lui demandais-je par rapport aux gens. De mon côté c'est juste que je ne veux pas faire l'effort de sociabiliser, la flemme vous savez. J'ai déjà mon crew, ça me suffit amplement. Je ne réponds pas à sa remarque, gardant surtout cette expression un peu saoulée, un peu énervée et qui lui en veut encore un peu. J'hausse les épaules. "Oui mais tu ne me racontes rien! Genre, comment ça va ta vie amoureuse? Ta famille? Tout se passe bien pour toi? Tu restes toujours très distant." Je le regarde, bois quelques gorgées, renifle légèrement. Putain mais je pue en plus de ça. J'avais la flemme, je me suis préparée en deux-deux sans même prendre une douche. Je me mets à quelques centimètres de distance d'Edd au cas où que je vienne l’asphyxier. Après ça va, les gens ne vont pas s'évanouir avec l'odeur mais ça sent, un peu. Je ne suis clairement pas fréquentable ouais. "On ne sait jamais, j'peux pas savoir tant que je ne les ai pas vu." J'hausse les épaules, serrant bien mes bras contre mon corps en sirotant ma bière. "Oh eh Edd, tu ne saoules. Tu vois, tu prends toujours tout à la rigolade. C'est pas très franc ce genre de comportement." Et je suis la première à faire ce genre de choses pour cacher des sujets qui dérangent donc je sais une fois de plus de quoi je parle. Je souffle, secoue la tête négativement avant de me retourner franco vers lui. "J'ai signé un pacte en te considérant comme le meilleur de tous mes potes, ça veut dire que même si tu buttes quelqu'un, je serais là avec toi pour cacher le corps donc je ne vois clairement pas ce qui pourrait me faire fuir. T'es du genre à t'approcher d'un peu trop près des gens et de leur faire du mal physiquement? Il n'y a que ces personnes-là que je fuirais. Bon peut-être les meurtriers aussi, je ne serais pas très sereine mais bon. Qu'est-ce que tu as fait dans ta vie pour que je puisse ne plus vouloir te voir?" J'en ai connu des cas en taule, des plus petits délinquants aux grands criminels et pour certaines elles étaient fort appréciables mais ça, c'est un sujet dont il n'est pas encore au courant. Je prends une grande respiration, fronce légèrement les sourcils avant de poser mon regard sur lui. "T'as pas du déo ou du parfum sur toi dis?"

__________________________

I'm tough, I'm ambitious, and I know exactly what I want. If that makes me a bitch, okay. (madonna)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t19712-bmeers#659039
Edd Whittle
Edd Whittle

Feuille de personnage
» anecdotes: une pointe bourru peut-être, Bourrin, il n'est pas du genre à prendre des pincettes et il n'en a aucune envie. Brut de pomme, manipulateur c'est son jeu. Limite arrogant. Sa marque de fabrique et il aime ça et n'est pas prêt de changer. Il a tout simplement du tempérament et il le rend bien ‹ Il sait faire preuve de discrétion, un point qu'il a appris avec son boulot. Par choix et obligation. ‹ Le paternel est au abonné absent. Il ne l'a jamais connu et n'a jamais cherché à le connaître. Sois disant parti six mois après sa naissance. Sa mère restait vague Et Edd a lâchait l'affaire depuis bien des années, sachant qu'il n'allait rien obtenir de plus.. ‹ Sa mère travaillait comme assistante pour une grosse firme automobile. Souvent à côtoyer les enfants. Edd a été pris pour un de ces enfants riches et kidnapper. Fut une déception quand les kidnappeurs se sont rendu compte de leurs erreurs. Une proie, un échange qui ne servait à rien ‹ Il est malentendant, suite à sa séquestration, qui s'est mal passé. Une commotion à la tête. Mauvais endroit, mauvais moment... ‹ Macho a ces heures, Edd ne manque pas une occasion de placer une pic bien placé quand on s'y attend le moins, un peu plus détestable. ‹ Il s'est barré de chez lui, peu de temps après sa majorité. Étouffant sous la surprotection maternelle ou le désespoir de son comportement peu coutume à son éducation ‹ Il n'est pas un novice à l'amour, ou du moins au sens d'un couple. La différence, Edd ne s'aventure jamais dans une zone de confort, dans une zone ou les sentiments s'installent, les habitudes... Il arrête bien avant. Les attaches ne servent à rien à part faire souffrir ‹ Il a arrêté l'école peu de temps après son accident. A l'âge légal. Pas un mauvais élève dans le passé, curieux d'apprendre. La situation a bien vite changé, les choses ont vite dégénérés. Sas oublier de se faire remarquer. L'envie d'apprendre l'avait quitté. Même quand il a du apprendre à communiquer après son handicap ‹ Il garde des séquelles de ce kidnapping, qui a mal tourné, parfois par des cauchemars nocturnes. Ce n'est pas quelque chose de régulier qui se manifeste par période
messages : 666
ici depuis : 31/03/2020
crédits : Lilousilver
comptes : Tobias, Elio
statut : célibataire au coeur libre
membres du mois
MessageSujet: Re: tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd]   tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd] EmptyMer 15 Juil 2020 - 19:42

Un rire franc, s'échappait face à la franchisse de Billie. On ne pouvait pas lui retirer ça. « Dans 4 mois, il n'est jamais trop tôt pour prévoir une soirée ! Surtout si on veut qu'elle soit inoubliable ! » Il secoua la tête, plus exaspérée. « Sérieusement, dés que ça ne va pas dans votre sens, il faut sortir les propos féministes ? Ne joue pas à ça avec moi !  » Non, parce que je suis une femme, il l'entendait à chaque fois, et l'égalité, et qu'elles étaient capable pareil qu'un homme. Enfin souvent. Et ça tournait toujours à la même fatalité. « N'abordons pas le sujet, visiblement il est sensible et ça fini toujours mal ? » Oui, là, on pouvait l'accuser de sexisme. Mais c'était toujours un sujet "top défense". Elles avaient l'égalité, non ? Peut-être qu'il devrait la mettre en colère, pour oublier le sujet. C'était des risques bien trop grands à prendre. Parce qu'il n'avait pas envie de la voir disparaître de son champ de vision. Parce que c'était l'une de ces meilleure potes, bon d'accord, il pouvait les compter sur les doigts de la main... Il en avait peu. Du moins, c'était la seule qui avait le courage de le supporter. Elle méritait certainement une médaille. Un super cadeau d'ailleurs pour son prochain anniv. « Il y en a … oui ! » Évasif. Si elle montrait un énervement, lui ce l'a joué plutôt. Détrompez-vous, ce n'était qu'une apparence. Il était chatouilleux sur les questions, de plus en plus mal à l'aise. Lui mentir ne lui plaisait pas. En plus, elle jouait la carte de la culpabilité. Une autre personne en face, il aurait réagi tout autrement. Il se sentirait vulnérable, il en jouerait, avec exaltation. Un soupir s'échappa d'entre ces lèvres. Il n'était pas le plus démonstratif, c'était en connaissance de cause. «  Tu m'as fait peur, c'était juste ça. Écoute ma vie amoureuse, je ne cherche pas de relation sérieuse, vive les relations d'un soir. Ma famille... Je ne la vois pas, parce qu'elle est du genre collante, j'ai mis de la distance. Sinon ça va, j'allais prendre un verre, mais ma charmante meilleure amie, avait envie de sortir, alors gentleman, je l'ai suivi... » Non, ça n'allait pas marcher, il l'avait vu dès l'instant ou il avait prononcé le dernier mot. Ça sentait la crise. Et il y a personne qui allait vomir sur la pelouse, comme une fête normale, pour un peu d'attraction. Où est-ce qu'elles sont les bagarres de soûlard. La jeunesse est morte. « Moi, je le sais, ça devrait être suffisant pour me croire ! » Sa voix s'était légèrement levée dans le silence de cette nuit. Il ne voulait pas briser, le silence. Ce n'était pas son attention, mais il était au pied du mur. L'insistance, les questions toutes plus gênantes à mesure de la conversation. Il était entraîné à ça. Pas assez face à ces proches. Et sa remarque sur l'humour, ne l'avait pas laissé indifférent. « Tu peux reprocher l'humour, mais tu es exactement pareil ! Ne me reproche pas ce que tu fais toi-même ! » On durait des gosses têtu... « Tu penses sérieusement que je puisses tuer quelqu'un ! » Il avait beaucoup à se reprocher, mais pas ça. Il était surpris d'ailleurs qu'elle le pense. «  Tu es loin du compte ! Mais si tu veux le savoir... Non ce n'est pas un sondage pour la prochaine soirée à thème. Mais pour une vente... J'exploite la dépense des plus faible. Je deale... Ce mec-là, il voulait pigmenter sa fête, je me le procure et lui vend... » Sans la moindre honte. Tu en joues même. Mais tu ne nous voulais pas l'ébruiter. Il avait fait son réseau, avec le temps. « Donc je ne voulais pas que tu le saches, parce qu'il y a forcément des risques. Comme traîner avec moi, moins, tu en sais... Moins, on pourra te poser de questions... » Surtout, s'ils se font arrêter. Ces sourcils se fronça à l'évocation de parfum. Il n'avait pas encore de sac à main avec lui, avec tout l'attirail de fille. Mais il lui demanda quelques instants. Du temps, pour rentrer dans cette maison qu'ils avaient quittée, et revenir, avec l'objet en main. « Pourquoi tu... » L'odeur venait titiller son nez. « C'est toi qui sens cette odeur ? tu as eu un coup de stress ?     ton déo a lâché, tu n'avais plus d'eau, tu peux emprunter la douche ici ?  » Oui, il est d'une délicatesse... Il lança le spray en question. « Tiens, je suis en extraordinaire arnaqueur aussi pour info. Tu peux le garder, elle n'en aura plus besoin. Je ne savais pas que la promesse d'un verre, et plus, marchait encore... »
Revenir en haut Aller en bas
Billie Meers
Billie Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: ‹ La danse pour l'une, l'écriture pour l'autre, j'ai hérité de la musique (un peu de l'écriture mais ce n'est pas mon art principal). Il se pourrait que j'ai une certaine oreille musicale assez aiguisée, pouvant reproduire une chanson dès la première écoute sur guitare, basse, ukulélé ou même encore au piano. Oui, j'me suis perdue avec ce dernier instrument par rapport aux autres. Ca reste dans la famille des cordes btw. ‹ De la famille je pense être la plus geek. Films, séries, animes et jeux vidéos. Il est rare de me voir bouger du canapé. ‹ Féministe engagée, il n'est pas rare de me voir dans des manifestations pour l'égalité et le droit des femmes. ‹ Je parle anglais et italien couramment + une bonne base en français grâce aux cours. Une simple option.
messages : 1368
ici depuis : 17/04/2020
crédits : mel ♥ (vava) sial, vocicius (signa) exordium (liens; sujets)
comptes : Konstantin, comptable en carton. Louis, thug life en carton.
statut : Un sourire sur les lèvres et un coeur qui s'emballe à chaque mention et apparition de son nom.
grand kangou
MessageSujet: Re: tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd]   tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd] EmptyDim 19 Juil 2020 - 15:50

Je roule simplement des yeux face à sa remarque. Il veut toujours avoir le dernier mot et je suis de ce genre aussi, certes mais je crois que je préfère mettre court à cette conversation qui n'a absolument ni queue, ni tête. "Et toi ne me réponds pas sur ce ton petit garnement!" J'fronce des sourcils, prenant une grande respiration avant de simplement soupirer. "Deal, ça serait dommage que ça en finisse aux poings oui." concluais-je avant de l'harceler de questions comme si c'était la première fois que je le rencontrais. Même des inconnus j'ai l'impression de mieux les connaître que lui, vraiment, meilleurs bros et qui ne savent rien l'un de l'autre. "Tu fréquentes tout de même une fille en particulier, qui sait? Elle peut être régulière dans ton pieux aussi." C'est surtout ce que j'ai retenu pour le moment. J'secoue cependant la tête de droite à gauche, fronçant une fois de plus les sourcils lorsqu'il me met presque la faute dessus en disant que je l'ai fait sortir d'ici. Bon, certes, il n'a pas tort mais je connais pas un fuckin chat ici. C'est juste qu'avec lui, je me sens plus en sécurité dirons-nous. "Si tu veux retourner à l'intérieur, vas-y alors." J'hausse les épaules, une mine boudeuse sur ma trogne avant d'enchaîner d'avantage. J'vous jure que je ne vais pas lâcher le morceau, pour une fois que je peux l'harceler de la sorte sans que ça parte sur autre chose. J'lui balance même des exemples pour voir si je touche juste -bien que je doute qu'il fasse parti de ce genre de délinquances mais peut-être ai-je dit un mot de trop pour qu'il se mette à me balancer la sauce. "Oui je sais blablabla, fais ce que je te dis, ne fais pas ce que je fais, ce genre de truc, j'connais t'inquiète et non, c'est pas ce que j'ai dit. J'imagine juste." J'hausse les sourcils lorsqu'il continue son explication, un peu surprise, un peu choquée du ton qu'il emploie. L'aurais-je touché? "Ha ben c'est pas trop tôt bordel! Et c'est ça que tu n'osais pas me dire?" J'me marre, un rire franc avant de lui adresser un large sourire. "Bon sang, mais tu étais où quand j'en avais besoin. J'galère toujours à trouver des dealers fiables. Je serais même ta première cliente, ta favorite." ajoutais-je pour détendre légèrement l'atmosphère. Je secoue la tête doucement, ce sourire toujours accroché aux lèvres avant de froncer les sourcils. "Mais ok, attends. Je sais que tu ne veux pas que j'en sache trop mais déjà, comment t'as fait pour te retrouver là-dedans toi? Tu es en sécurité malgré les risques que tu encoures n'est-ce pas? Personne n'est à ta poursuite ou ce genre de choses ou encore des histoires de gangs qui tournent mal? J'voudrais pas qu'il t'arrive un truc et que je retrouve dans une ruelle en morceau par pur hasard." lui dis-je légèrement inquiète. C'est l'une des personnes que je considère le plus au monde, ça me ferait chier de le savoir ailleurs, vous m'voyez? "Et je... Oui. Enfin, tu m'as stressé à vouloir me faire venir ici puis j'ai eu une flemmagite aiguë d'aller à la douche, ce qui n'arrange pas les choses tu vois donc... Ecoute, c'est humain de puer hein, c'est juste qu'il a fait chaud un peu plus que d'habitude et que mon corps a réagi à sa façon." Comment se défendre d'un truc complètement idiot, comme si j'avais commis un crime grave. En un rien de temps, mon cher Edd revient avec un parfum. Je souris, amusé. "Ca marchera toujours. Crois moi." répondis-je avant de baisser la tête et de murmurer un petit "Merci." reconnaissant. Je m'asperge, juste assez pour sentir bon et oublier cette odeur horrible puis le range dans ma poche. "Tu ne vas pas m'éviter maintenant que j'en sais un peu plus sur tes affaires, dis?" lui demandais-je en tournant mon minois vers lui. "Vraiment, si tu as des anecdotes rigolotes, dangereuses et tout ça, tu sais très bien que ça m'intéressera. Mon genre favori, c'est bien les films de mafias non?" Un sourire taquin, un sourire en coin, des yeux pétillants.

__________________________

I'm tough, I'm ambitious, and I know exactly what I want. If that makes me a bitch, okay. (madonna)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t19712-bmeers#659039
Edd Whittle
Edd Whittle

Feuille de personnage
» anecdotes: une pointe bourru peut-être, Bourrin, il n'est pas du genre à prendre des pincettes et il n'en a aucune envie. Brut de pomme, manipulateur c'est son jeu. Limite arrogant. Sa marque de fabrique et il aime ça et n'est pas prêt de changer. Il a tout simplement du tempérament et il le rend bien ‹ Il sait faire preuve de discrétion, un point qu'il a appris avec son boulot. Par choix et obligation. ‹ Le paternel est au abonné absent. Il ne l'a jamais connu et n'a jamais cherché à le connaître. Sois disant parti six mois après sa naissance. Sa mère restait vague Et Edd a lâchait l'affaire depuis bien des années, sachant qu'il n'allait rien obtenir de plus.. ‹ Sa mère travaillait comme assistante pour une grosse firme automobile. Souvent à côtoyer les enfants. Edd a été pris pour un de ces enfants riches et kidnapper. Fut une déception quand les kidnappeurs se sont rendu compte de leurs erreurs. Une proie, un échange qui ne servait à rien ‹ Il est malentendant, suite à sa séquestration, qui s'est mal passé. Une commotion à la tête. Mauvais endroit, mauvais moment... ‹ Macho a ces heures, Edd ne manque pas une occasion de placer une pic bien placé quand on s'y attend le moins, un peu plus détestable. ‹ Il s'est barré de chez lui, peu de temps après sa majorité. Étouffant sous la surprotection maternelle ou le désespoir de son comportement peu coutume à son éducation ‹ Il n'est pas un novice à l'amour, ou du moins au sens d'un couple. La différence, Edd ne s'aventure jamais dans une zone de confort, dans une zone ou les sentiments s'installent, les habitudes... Il arrête bien avant. Les attaches ne servent à rien à part faire souffrir ‹ Il a arrêté l'école peu de temps après son accident. A l'âge légal. Pas un mauvais élève dans le passé, curieux d'apprendre. La situation a bien vite changé, les choses ont vite dégénérés. Sas oublier de se faire remarquer. L'envie d'apprendre l'avait quitté. Même quand il a du apprendre à communiquer après son handicap ‹ Il garde des séquelles de ce kidnapping, qui a mal tourné, parfois par des cauchemars nocturnes. Ce n'est pas quelque chose de régulier qui se manifeste par période
messages : 666
ici depuis : 31/03/2020
crédits : Lilousilver
comptes : Tobias, Elio
statut : célibataire au coeur libre
membres du mois
MessageSujet: Re: tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd]   tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd] EmptyVen 14 Aoû 2020 - 16:52

Petit garnement sérieusement ? Il avait bien entendu. Il avait l'impression d 'avoir sa tante ou sa grand mère en face de lui. Il ne manquait plus que Billie lui tire les joues et les pinces, comme si, il était un bébé, d'ailleurs il ne se gênait pas de la regarder avec une expression interdite. «  Tu as côtoyé des vieilles, ces derniers temps, parce que tu engages les mêmes expressions... » Son regard s'aventura vers elle, se moquant ouvertement. «  Je ne risque rien avec tes petits bras ! » Dont il faut toujours se méfier d'ailleurs. Mais il avait envie d'être chiant, ça allait mal se terminer cette affaire. Edd avait du mal à se confier, c'est vrai, pourtant, il ne devrait pas avec Billie. Une chose qui devrait peut-être régler. Toutefois, il remarquait bien sa curiosité. Quand il était question de filles. Elle se trompait... Il n'était pas l'homme d'une seule fille. « Non, c'est ennuyeux. Tu me vois en couple ? Qui pourrait me supporter ? J'en ai eu plusieurs dans mon lit, ce ne sont pas des passage régulier, et avant que tu me traites de tous les noms... Je n'ai rien promis et une occaz pour une nuit... » Amarath visiblement, mais ils se détestaient autant qu'ils se cherchaient. Et rien ne se passait à part, qu'ils étaient sans cesse entrain de tester les limites de l'autre. Et pourtant, ce n'était pas l'envie qui lui manquait de la voir " céder ". « J'y pensais, mais... Je m'inquiéterais de ta sécurité... Je suis un gentleman quand je veux ! » C'était de la colère qui sentait pointé le bout de son nez. Il prit d'un saint tout droit sorti de cette série pour ado, ceux si innocent et parfait sous tout rapport. Rha, il avait envie de vomir, maintenant. Punaise, elle avait réussi à le surprendre, et même lui clouer la bouche. Une première ! Il avait envie presque t'applaudir. «  Tu déconnes ? Et tu serais toujours ma favorite, je te réserverais même le meilleur ! » Dit-il d'un clin d'œil, pour appuyer ces dires. Il était surveillé en quelques sortes et d'un autre côté, il dérangeait. Bon, il n'était pas non plus arrivé à un point, ou il risquait sa vie. «  Tu vois ce visage d'ange, il en a dupé beaucoup ! Mais c'est que tu t'inquiètes ! Non, il ne m'arrive rien. Je suis trop beau pour ça. J'ai été approché et puis je voulais... Changer de vie. Ouai j'aurais pu partir sac à dos sur le dos à l'autre bout de la terre. Mais, c'est beaucoup trop classique. Élever des caribous au Canada ennuyeux... »Il trouvait ça adorable, venant d'elle. Alors il embrassa sa joue, avant de lui faire un clin d'oeil, pour la rassurer. Il avait un flic sur le dos et encore il ne savait même pas ce qu'il voulait vraiment... Il s'empêchait de rire, serrant ces lèvres assez fort à se les faire blanchir sous l'explication de Billie. «  Tu sais que je te trouve touchante, moi je l'aime ton odeur. Ça ne me dérange pas, tu partages, j'approuve. Sauf que... Ce n'est pas comme ça que tu vas partir en duo de cette soirée. Je ne compte pas d'ailleurs... Tu as voulu savoir pour moi, mais toi côté mec, tu en es où ? » Elle était belle, faut le dire, elle avait du caractère, un peu insociable, mais elle plaisait. Qu'est-ce qu'elle attendait ! «  Tu me prends pour le parrain ? » Dit en arquant un sourcil. « Non, ah si peut-être la semaine dernière, J'ai fini dans une benne prétextant que c'etait un nouveau challenge qui traîne sur internet... Et j'ai une vieille crevette coincé dans les cheveux jusqu'au lendemain et je crois que je sens encore vielle nouille sauté du chinois du coin...» l'air désespéré
Revenir en haut Aller en bas
Billie Meers
Billie Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: ‹ La danse pour l'une, l'écriture pour l'autre, j'ai hérité de la musique (un peu de l'écriture mais ce n'est pas mon art principal). Il se pourrait que j'ai une certaine oreille musicale assez aiguisée, pouvant reproduire une chanson dès la première écoute sur guitare, basse, ukulélé ou même encore au piano. Oui, j'me suis perdue avec ce dernier instrument par rapport aux autres. Ca reste dans la famille des cordes btw. ‹ De la famille je pense être la plus geek. Films, séries, animes et jeux vidéos. Il est rare de me voir bouger du canapé. ‹ Féministe engagée, il n'est pas rare de me voir dans des manifestations pour l'égalité et le droit des femmes. ‹ Je parle anglais et italien couramment + une bonne base en français grâce aux cours. Une simple option.
messages : 1368
ici depuis : 17/04/2020
crédits : mel ♥ (vava) sial, vocicius (signa) exordium (liens; sujets)
comptes : Konstantin, comptable en carton. Louis, thug life en carton.
statut : Un sourire sur les lèvres et un coeur qui s'emballe à chaque mention et apparition de son nom.
grand kangou
MessageSujet: Re: tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd]   tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd] EmptyVen 28 Aoû 2020 - 17:15

Je ne rétorque même pas à sa réflexion, toujours là à gagner du temps pour je ne sais quelle raison. On a toujours été comme ça au fond, à se chamailler pour un oui ou pour un non, jusqu'à ce que ça aille trop loin parfois, qu'on ne se parle plus pendant quelques jours et qu'on revienne comme une fleur l'un vers l'autre. "Ha mais je n'ai rien dit! Tu fais ce que tu veux avec qui tu veux mais qui sait, peut-être qu'un jour tu voudras te caser?" Peut-être oui mais comme il le dit, c'est souvent ennuyeux les relations amoureuses. Je ne pouvais que le reconnaître, sur ce point là, il n'avait pas tord même si toutes ces histoires d'amour que je matte en film me donnerait presque envie de vivre la même chose. Mais ses histoires d'amour, ce n'est pas ce qui m'intéresse le plus actuellement, cherchant tant bien que mal à le faire parler jusqu'à ce qu'il cède. Un sourire malin, fière d'y être parvenue, j'en déconne. "Oh merci bien très cher!" lui répondis-je sur un ton faussement bourgeois. "Non mais tu me fatigues, ta belle gueule ne peut pas toujours te sortir de situations malfaisantes hum." Je soupire, un petit sourire aux lèvres ceci-dit. Je relève ma garde sur lui lorsqu'il dépose mes ses lèvres sur ma joue. Toujours joueur et attentionné avec moi, bizarrement ça ne me dérange pas plus que ça. Même lorsque je sens mauvais il reste tendre avec moi. C'est pour dire! "Et qui a dit que je voulais finir en duo ce soir? S'il faut, ce sera toi mon cobaye du soir." Probablement pas. Ca me ferait bizarre déjà de un, de deux, j'en ai absolument aucune envie. Ni avec lui, ni avec un autre. "Mais de mon côté, je ne sais pas, j'ai repéré un gars à la bibliothèque qui me plait bien, je verrais si je tente quelque chose mais ce n'est pas une priorité." répondis-je dans un premier temps. "Tu sais bien que je ne vis pas une vie bien intéressante. Une vie qui ne me correspond pas et où j'ai l'impression de faner à chaque pas que je fais, de stagner, de reculer parfois alors que je suis censée avancer." J'hausse les épaules avant de me reconcentrer sur lui, histoire de dévier le sujet. Je me marre à sa remarque, écoutant son histoire à dormir debout. Je soupire, lui souris et secoue la tête, lui toujours à dire des conneries. "Ok, je vois le genre. C'est clairement petit dealer qui refourgue qu'en soirée ou dans des ruelles sombres quoi." Je le pat pat. "C'est quand que tu prends du grade? Tu vas te contenter de ce rang-là?" lui demandais-je.

Spoiler:
 

__________________________

I'm tough, I'm ambitious, and I know exactly what I want. If that makes me a bitch, okay. (madonna)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t19712-bmeers#659039
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd]   tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
tragedyyyyy, yeah ! [ft. Edd]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: northern District-
Sauter vers: