AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Chargeur sans fil – Samsung – Intérieur Noir (ODR 20€)
4.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 #13 baby, baby, baby ooooooh (niels)

Aller en bas 
AuteurMessage
Beth Ellington
Beth Ellington
messages : 2774
ici depuis : 07/07/2019
crédits : (c) emi
comptes : violet + blanche + bella + brooke + nevaeh + liam
statut : maman célibataire sous le charme d'une ancienne rockstar (zaeth)
grand kangou
MessageSujet: #13 baby, baby, baby ooooooh (niels)   #13 baby, baby, baby ooooooh (niels) EmptyDim 24 Mai 2020 - 19:36

Allongée dans son lit, les yeux à demi-clos, le visage long, la petite main de Ivy qui tapait sa cuisse, Beth récupérait quelques heures de calme avant une nouvelle tempête. La nuit dernière, Ivy avait pleuré de longues heures, sans qu'elle soit en mesure de calmer sa petite. Ça faisait longtemps que les crises de la sorte n'étaient pas survenues, la brune croyait être enfin au-dessus de tout, invincible, maman qui connaissait son bébé par coeur, mais en réalité, ce n'avait été qu'une pause avant que les tempêtes reviennent. Par chance, Azriel avait passé la nuit chez Sasha et Milo dormait comme une bûche quand le sommeil le frappait, autrement dit, petite Ivy n'avait pas fait subir ses terreurs aux garçons, seulement à sa maman. Beth somnolait, quelques minutes encore et elle partirait se loger dans les bras de Morphée, mais c'est comme si le destin avait eu d'autres plans pour elle, la sonnette de l'appartement retentit et laissa Ivy gazouiller en écho. La brune soupira, enfila rapidement un cardigan pour se couvrir légèrement, cheveux complètement en bataille, cernes jusqu'au plancher aussi grosses que des valises, elle attrapa Ivy dans ses bras, logeant un petit baiser sur sa tête avant de filer répondre, sans même regarder dans l'oeil magique. C'était sans doute Zak qui venait lui porter des petites douceurs, elle lui avait écrit toute la nuit en détresse. Mais quand la porte fut ouverte, ce ne fut pas la silhouette de Zak qu'elle aperçut, mais plutôt celle de Niels. Elle esquissa un sourire, gênée de son état. « Hey », lui lança-t-elle. « Tu viens voir les mecs ? », demanda Beth en lui laissant de l'espace pour le faire entrer. « Entre. Azriel ne devrait pas tarder, il a dormi chez Sasha... Milo est... j'sais pas où.. j'ai entendu la porte claquer ce matin mais j'étais un peu dans les vapes », avoua-t-elle en riant, pointant la petite comme cause principale de son état.

__________________________


i look and stare so deep in your eyes i touch on you more and more every time when you leave, i'm begging you not to go call your name two, three times in a row such a funny thing for me to try to explain how i'm feeling and my pride is the one to blame 'cause i know i don't understand just how your love can do what no one else can (*)
Revenir en haut Aller en bas
Niels Björk
Niels Björk
messages : 10372
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/mon bb ♡ (av, gifs, icons) ; æternam (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: #13 baby, baby, baby ooooooh (niels)   #13 baby, baby, baby ooooooh (niels) EmptyLun 25 Mai 2020 - 1:06

Il avait profité d'avoir terminé sa journée de travail plus tôt pour passer en coup de vent chez Azriel et Milo, lui qui n'avait pas eu le temps de les voir depuis un petit moment. Sûrement qu'il allait aussi essayer de les motiver pour aller au skatepark, comme avant, pour que leur trio de choc reprenne du service après ces quelques semaines de latence. Il avait besoin de se défouler avec ses meilleurs potes, lui qui ne se passait jamais de ces moments privilégiés en compagnie de Milo et d'Azriel. Après avoir fait un tour dans les vestiaires de son service pour se changer, Niels prit la direction du hall d'entrée, marchant jusqu'au parking pour récupérer sa voiture et se rendre à la colocation où vivaient ses meilleurs amis. Avant de démarrer le moteur, il avait envoyé un message à sa fiancée, la mettant en courant de ses projets pour le début de soirée, Niels qui aimait toujours l'inclure dans tout ce qu'il faisait pour qu'elle n'ait pas à s'inquiéter de quoique ce soit. Il parvint jusqu'à l'appartement après quelques minutes à rouler dans les rues de Bowen, sonnant à la porte en attendant qu'on ne vienne lui ouvrir. Son visage se marqua de surprise lorsqu'il aperçut Beth dans l'encadrement de la porte, tenant son bébé dans ses bras, se sentant soudainement bête de ne pas avoir pris le temps de prévenir de son passage. « Hey Beth. Oui... pardon, j'aurais peut-être dû prévenir au lieu de passer comme ça à l'improviste. » Grimaça-t-il, ayant l'impression d'être tombé au mauvais moment, la jeune brune semblant être prise de court par sa visite. « T'es sûre ? J'veux pas déranger, j'peux les attendre autre part s'il faut. » Ajouta-t-il, tentant de se rattraper, souriant aux mots de son interlocutrice qui l'invita à rentrer. « On dirait que ta fille t'a fait passer une nuit de rêve. » S'amusa-t-il, ne pouvant s'empêcher de s'attendrir devant cette bouille d'ange qu'il se prit à approcher, sa main venant taquiner celle du bambin. « Mais j'crois que ça serait illégal d'en vouloir à un trésor pareil. » Conclut-il, un sourire aux lèvres, s'intéressant à la jeune maman. « J'suis encore désolé de passer comme ça, j'étais persuadé de tomber sur les garçons. Comment tu vas ? »

__________________________



fall freely into me

- he wore her thoughts and she wore his words. together, they were poetry ☽ æternam.
Revenir en haut Aller en bas
Beth Ellington
Beth Ellington
messages : 2774
ici depuis : 07/07/2019
crédits : (c) emi
comptes : violet + blanche + bella + brooke + nevaeh + liam
statut : maman célibataire sous le charme d'une ancienne rockstar (zaeth)
grand kangou
MessageSujet: Re: #13 baby, baby, baby ooooooh (niels)   #13 baby, baby, baby ooooooh (niels) EmptyLun 25 Mai 2020 - 2:56

Il y avait toujours de la vie au treize. Des chansons grattées à la guitare par Milo accompagné des piètres talents de chanteuse de la brune, des conversations interminables jusqu'à pas d'heures de la nuit, les bruits des poêles à frire toute la journée devant une Beth aux fourneaux, les cris hystériques des garçons pris dans leurs mille-et-uns jeux stupides, ceux qui émanaient de la douche quand il n'y avait plus d'eau chaude, les salutations de leurs visiteurs qui arrivaient parfois comme un cheveu sur la soupe, sans vraiment s'être annoncés, et, depuis maintenant trois mois, les pleures et les gazouillis de la petite Ivy qui ajoutait, il fallait le dire, bien plus de bonheur que de malheur à la colocation. Il y avait toujours de la vie, au treize, on l'avait dit. Et c'était bien ce qui plaisait à Beth. Elle ne se sentait au final jamais vraiment seule dans cette jungle de beaux moments qui définissaient leur quotidien. Alors quand Niels se senti mal d'être venu rendre visite à ses amis sans avertir d'avance, croyant tomber sur un mauvais moment, la jeune Anglaise secoua frénétiquement la tête, l'interdisant de penser ainsi. « Hey, tu sais bien qu'au treize, il n'y a pas besoin d'invitations pour passer ! », lui assura-t-elle avec un sourire au travers de sa fatigue. « Évidemment que je suis sûre, allez, entre, tu ne vas pas les attendre dehors quand même ! » Ça serait plutôt impoli de le laisser sur le pas de la porte alors qu'il pouvait très bien entrer dans l'appartement. Puis, Niels, elle l'aimait bien, elle n'avait aucun souci à rester quelque temps avec lui sans Azriel ou Milo. « Puis tu connais les mecs, ils seront sûrement en retard, comme d'habitude », ajouta-t-elle à la blague en riant. Niels nota son état plutôt dépité, Beth hocha la tête. « Ivy a décidé de faire la fête cette nuit, c'était même l'after party je dirais », soupira Beth en s'affaissant avec Ivy sur le canapé, Ivy qui souriait, elle, pas du tout fatiguée. « Trésor, trésor.... Tu veux l'avoir, je te la donne en cadeau », fit-elle en riant, alors que Ivy, elle, gazouillait comme si elle avait compris que sa maman voulait la vendre. « Je rigole », rassura-t-elle Ivy et Niels, donnant un baiser sur la tête de sa petite. « Ne t'excuse plus, Niels ! Mis à part la fatigue, ça va.... » Elle rit avant de reprendre. « et toi alors ? Comment tu vas, comment va Aelya ? »

__________________________


i look and stare so deep in your eyes i touch on you more and more every time when you leave, i'm begging you not to go call your name two, three times in a row such a funny thing for me to try to explain how i'm feeling and my pride is the one to blame 'cause i know i don't understand just how your love can do what no one else can (*)
Revenir en haut Aller en bas
Niels Björk
Niels Björk
messages : 10372
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/mon bb ♡ (av, gifs, icons) ; æternam (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: #13 baby, baby, baby ooooooh (niels)   #13 baby, baby, baby ooooooh (niels) EmptyLun 25 Mai 2020 - 22:41

Il était gêné d'arriver sans même en avoir touché un mot à Beth, lui qui savait pourtant que sa vie était déjà assez mouvementée comme ça depuis l'arrivée de sa petite Ivy. Il s'était retrouvé bête devant le seuil de la porte, cherchant ses mots pour s'excuser alors que comme à son habitude, la brune l'accueillait avec bonne humeur, tentant de le rassurer. Elle était parvenue à le détendre avec sa bonne humeur et ses mots chaleureux, Niels finissant par accepter de rentrer dans l'appartement pour attendre l'arrivée de ses potes. « Je sais bien, c'est pour ça qu'on prend tous un peu trop nos aises je crois. » S'amusa-t-il, faisant référence à ses nombreuses aller-et-venues, Niels qui avait l'habitude de passer du temps dans cet appartement où vivaient ses deux plus proches amis. « Merci. » Ajouta-t-il simplement, esquissant un sourire en se dirigeant vers le salon, Beth prenant soin de fermer la porte derrière lui. « Comme d'habitude, ouais. » Répéta-t-il pour rentrer dans son jeu, riant à son tour, Niels remarquant les traits fatigués de la brune, faisant le lien avec sa fille qui elle, semblait plutôt très en forme. « Déjà fêtarde à son âge ? T'as du souci à te faire. » Lâcha-t-il avec un air amusé, captant l'attention de cette adorable bouille d'ange avant de rire aux mots de Beth, la suivant sur le canapé pour s'installer à côté d'elle. « Arrête, j'suis presque tenté d'accepter. » Répondit-il, le sourire aux lèvres, attendri par le lien fusionnel entre la mère et sa fille, Niels s'intéressant aux mots de la brune. « Tout va bien, merci. Elle travaille tard, on se voit pas énormément quand elle est de fermeture alors j'essaye de m'occuper comme je peux sans elle. » Avoua-t-il, pensant à sa fiancée quelques instants, revenant à la petite fille qui s'agitait sur les genoux de sa mère. « T'as l'air bien occupée toi. On dirait que tu t'ennuies pas. Les garçons prennent le relai de temps en temps ? »

__________________________



fall freely into me

- he wore her thoughts and she wore his words. together, they were poetry ☽ æternam.
Revenir en haut Aller en bas
Beth Ellington
Beth Ellington
messages : 2774
ici depuis : 07/07/2019
crédits : (c) emi
comptes : violet + blanche + bella + brooke + nevaeh + liam
statut : maman célibataire sous le charme d'une ancienne rockstar (zaeth)
grand kangou
MessageSujet: Re: #13 baby, baby, baby ooooooh (niels)   #13 baby, baby, baby ooooooh (niels) EmptyLun 25 Mai 2020 - 23:21

Avant que Beth emménage avec les garçons, le treize avait été une réelle garçonnière. Et les amis de ses colocataires avaient l'habitude de venir et partir quand bon leur semblait, sans nécessairement aviser de leur arrivée. Quand Beth avait intégré la colocation, elle n'avait pas voulu changer les habitudes de ses amis, elle ne voulait pas les dénaturer. Et puis, l'action, elle ne détestait pas. Quand elle voulait un peu de calme pour travailler, la brune sortait au café du coin ou sur la terrasse de derrière, tout simplement. Puis, avec Ivy maintenant dans leurs vies, Beth contribuait fortement à l'action de leur colocation. Au treize, tout le monde finissait par se sentir à ses aises. Et c'était parfait comme ça. « Ça et pour les chaleureux hôtes, hein ? », fit Beth à la blague. Elle n'avait définitivement pas une assez grande estime d'elle-même pour le dire avec sérieux. Niels la remercia de le laisser entrer, la traductrice se contenta d'un sourire en guise de réponse. Les amis de ses amis seraient toujours les bienvenus à l'appartement, c'était pourtant seulement la moindre des choses, elle n'estimait pas qu'il avait à la remercier. Puis, au fond, c'était peut-être elle qui devrait remercier l'Anglais de sa visite surprise, il lui faisait se changer les idées parce que seule avec Ivy, entre le sommeil et l'état d'éveil, elle ne pensait qu'à la probable prochaine mauvaise nuit qu'elle passerait. « Ça va, je ne m'inquiète pas trop pour elle. Tonton Azriel s'est proposé pour être son chaperon », ajouta-t-elle, toujours sur le ton de l'humour alors qu'en réalité, elle mourait de frayeur à savoir sa fille dans le monde de la nuit. « Tu veux ? », réagit Beth quand Niels lui dit être tenté d'accepter l'offre. « Mais c'est sans échange, sans remboursement... Alors, tu veux toujours ? », gloussa-t-elle en enchaînant la conversation sur la vie de Niels, celle d'Aelya. La dernière fois qu'elle les avait vus, tous les deux, ils revenaient de voyage, étaient fraîchement fiancés et tellement heureux. Ça donnait presque envie. « Elle fait souvent des fermetures ? », demanda Beth avec une moue déçue pour lui. « Ouais.. Je suis plutôt occupée », répéta-t-elle sur le même ton. « Les mecs sont géniaux, vraiment. » Elle ne pouvait pas plaisanter sur ce sujet-là, ses amis étaient en or. Ils prenaient la relève alors qu'en réalité, ils n'étaient même pas obligés de le faire. Et chaque fois, Beth se sentait terriblement mal à l'égard d'eux qui subissaient les pleures et les crises d'Ivy. « En tout cas, ne faites pas d’enfants avec Aelya », reprit-elle à nouveau en plaisantant. « Vous aurez plus de temps pour vous, je te le garantis ! »

__________________________


i look and stare so deep in your eyes i touch on you more and more every time when you leave, i'm begging you not to go call your name two, three times in a row such a funny thing for me to try to explain how i'm feeling and my pride is the one to blame 'cause i know i don't understand just how your love can do what no one else can (*)
Revenir en haut Aller en bas
Niels Björk
Niels Björk
messages : 10372
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/mon bb ♡ (av, gifs, icons) ; æternam (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: #13 baby, baby, baby ooooooh (niels)   #13 baby, baby, baby ooooooh (niels) EmptyMar 26 Mai 2020 - 1:59

Il était vrai que les habitants de cette colocation mettaient un point d’honneur à accueillir leurs hôtes de la meilleure des manières possibles, Niels qui s’était toujours senti à l’aise chez eux, n’ayant aucun mal à se détendre dés lors qu’il passait le seuil de la porte. Il avait aussi appris à connaître Beth de par ses nombreuses venues, appréciant cette jeune femme que ses meilleurs potes avaient pris sous leurs ailes. « Evidemment. » Rétorqua-t-il avec un sourire malicieux, admettant volontiers qu’elle y était également pour beaucoup dans cette bonne ambiance permanente et cette atmosphère chaleureuse qui régnait continuellement dans l’appartement. Il s’était avancé avec elle jusqu’au salon où ils prirent place, Niels souriant à la petite fille qui avait probablement dû en faire voir de toutes les couleurs à sa maman pendant la nuit. « Alors elle risque rien. » Répondit-il le plus simplement du monde, connaissant bien Azriel pour savoir que la petite Ivy serait parfaitement protégée s’il continuait de veiller sur elle de la sorte. « Ah tu me proposes même pas une séance de test…? J’crois que j’commence à me méfier… » Pouffa-t-il, tendant sa main vers celle de la petite fille qui s’agrippa à ses doigts, souriant devant ce geste qui lui rappelait combien il désirait connaître ça avec Aelya. « Elle est beaucoup trop mignonne. » Souffla-t-il, avant que la conversation ne dérive vers sa fiancée qui était au travail, Niels tournant la tête vers Beth lorsqu’elle reprit la parole. « Ça lui arrive plusieurs fois dans la semaine, oui. » Regretta-t-il, Niels ayant appris à faire avec les absences de sa future femme, conscient qu’ils ne pouvaient pas se permettre de refuser quoique ce soit professionnellement parlant. « J’en doute pas, j’suis content que tu sois entourée d’eux. » Répondit-il sincèrement, un sourire franc aux lèvres. Il regarda la petite fille assise sur sa mère, amusé par les remarques de la jeune brune qui semblait vouloir dissuader Niels de son désir de paternité. « J’crois qu’on est assez décidés pour dire adieu à notre tranquillité. » Reprit-il, pensant à toutes ses conversations qu’ils avaient eu sous le couvert de la nuit, eux qui rêvaient de partager leur vie avec un enfant. « On sait qu’on a encore le temps, mais on a vraiment envie d’un bébé elle et moi. » Argumenta-t-il, songeant au fait qu’ils auraient déjà dû être parents si cet accident tragique n’avait pas eu lieu.

__________________________



fall freely into me

- he wore her thoughts and she wore his words. together, they were poetry ☽ æternam.
Revenir en haut Aller en bas
Beth Ellington
Beth Ellington
messages : 2774
ici depuis : 07/07/2019
crédits : (c) emi
comptes : violet + blanche + bella + brooke + nevaeh + liam
statut : maman célibataire sous le charme d'une ancienne rockstar (zaeth)
grand kangou
MessageSujet: Re: #13 baby, baby, baby ooooooh (niels)   #13 baby, baby, baby ooooooh (niels) EmptyMar 26 Mai 2020 - 2:53

« Elle aura son garde du corps privé ! » C'est parce qu'Azriel avait promis de garder un oeil sur Ivy, le jour où elle pourrait sortir, que Beth parlait de lui comme chaperon. Mais ça, c'était dans l'éventualité de bien des choses, beaucoup de si jamais en suspend dans cette possibilité. Si Azriel travaillait encore au Hendrix à ce moment, si Ivy avait réellement l'âme d'une fêtarde, si Beth et elle habitaient encore en ville... Des si jamais, il y a avait des tonnes. Et parce que c'était encore loin, c'était bon d'en rire. Parce que ce jour arrivé, Beth en aurait fort probablement des poussées de cheveux blancs. Des cheveux blancs, la nuit dernière, il avait dû lui en pousser, d'ailleurs avec le peu de sommeil qu'elle avait eu et l'angoisse qu'elle avait subie de la part de sa petite merveille qui, elle, gazouillait tranquillement sur les genoux de sa maman. La brune, elle, était à demi assise, à demi allongée sur le canapé, un peu vidée de son énergie, incapable de tenir complètement debout. Pourtant, elle jurait que tout allait comme sur des roulettes. « Ah non, Ivy c'est un modèle unique, il n'y en a pas deux comme elle, donc c'est une offre à prendre ou à laisser. Tu en dis quoi ? », gloussa Beth en cajolant sa petite contre elle. « En vrai, elle a de la chance d'être mignonne », conclut-elle avant de demander des nouvelles de l'homme et de sa fiancée. Niels lui confia les horaires de travail plutôt compliqués d'Aelya qui faisaient qu'ils se voyaient pas tellement ces derniers temps. « Ça craint quand même... », souffla-t-elle. Elle comprenait leur position. Avec Ivy, voir Zak était plutôt compliqué. D'autant plus que ce dernier travaillait comme un malade dans son restaurant. « Une chance, parce que sans eux je ne serais rien... », confia la brune. Il était vrai que ses colocataires étaient la clé de sa réussite, ils étaient la raison pour laquelle elle arrivait toujours à tenir sur ses deux pieds. Mais Ivy, c'était sa fille, pas la leur, et même s'ils étaient avenants, elle ne pouvait abuser de leur gentillesse. Niels lui confia que lui et Aelya pensaient effectivement à la possibilité d'avoir un enfant. « Ah ouais ? », demanda Beth, un sourire aux lèvres. « Je vous le souhaite, vraiment. » Ils auraient sans doute de petits yeux fatigués, Niels et Aelya, mais au moins, eux, ils seraient deux.

Spoiler:
 

__________________________


i look and stare so deep in your eyes i touch on you more and more every time when you leave, i'm begging you not to go call your name two, three times in a row such a funny thing for me to try to explain how i'm feeling and my pride is the one to blame 'cause i know i don't understand just how your love can do what no one else can (*)
Revenir en haut Aller en bas
Niels Björk
Niels Björk
messages : 10372
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/mon bb ♡ (av, gifs, icons) ; æternam (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: #13 baby, baby, baby ooooooh (niels)   #13 baby, baby, baby ooooooh (niels) EmptyMar 26 Mai 2020 - 19:04

« Et quel garde du corps ! » Renchérit-il, imaginant qu’Azriel ne lâcherait pas des yeux sa petite protéger, lui qui connaissait d’ailleurs plus que bien le monde de la nuit pour y travailler régulièrement. C’était amusant de se projeter de la sorte, Niels comprenant que ce genre de pensée pouvait effrayer n’importe quelle jeune maman qui n’était pas encore prête à voir son bambin grandir. Et il le comprenait parfaitement. Parce-qu’il serait sûrement le plus protecteur qui soit lorsqu’il aurait la chance de devenir père à son tour, conscients qu’Aelya et lui ne laisseraient personne s’approcher de trop près de leur trésor. Il s’amusa des mots de la belle brune, son regard ne quittant pas la petite fille qui gazouillait sur les genoux de sa mère. « J’me doute qu’elle est unique ta merveille. Ça serait injuste de te la voler. » Sourit-il, avec ce même air amusé par leur échange, s’attendrissant en voyant Beth prendre sa petite contre elle. Il lui parla du rythme décalé des emplois du temps d’Aelya et du sien, la situation n’ayant jamais été plaisante pour eux deux qui avaient dû se caler sur ces horaires difficiles, d’autant plus lorsqu’ils ne pouvaient se voir que quelques heures pendant la nuit. « Ouais, on s’y habitue… » Souffla-t-il après elle, eux qui devaient subir le manque qui les prenait aux tripes dés lors qu’ils se quittaient pour leurs boulots respectifs. « J’suis pas sûr qu’ils seraient très contents de t’entendre dire ça. » Répondit-il, tentant de redorer l’image qu’elle avait d’elle-même, connaissant assez Beth pour savoir qu’elle manquait parfois de confiance en elle. « Y’a pas beaucoup de personnes qui pourraient faire ce que tu fais. T’as une petite fille en pleine forme et qui a l’air la plus heureuse du monde. » La complimenta-t-il, recaptant le regard du bébé avec un grand sourire, évoquant avec Beth son désir de paternité. « Ouais, j’sais pas si on peut dire qu’on est prêts pour ça mais en tout cas, on en a vraiment envie. » Avoua-t-il, pensant avec tendresse à l’amour de sa vie, à tout ce qu’ils avaient prévu de faire ensemble. « Merci. » Répondit-il, touché par sa sincérité. « On va d’abord se concentrer sur la maison qu’on doit terminer, c’est encore le chantier. »

__________________________



fall freely into me

- he wore her thoughts and she wore his words. together, they were poetry ☽ æternam.
Revenir en haut Aller en bas
Beth Ellington
Beth Ellington
messages : 2774
ici depuis : 07/07/2019
crédits : (c) emi
comptes : violet + blanche + bella + brooke + nevaeh + liam
statut : maman célibataire sous le charme d'une ancienne rockstar (zaeth)
grand kangou
MessageSujet: Re: #13 baby, baby, baby ooooooh (niels)   #13 baby, baby, baby ooooooh (niels) EmptyMer 27 Mai 2020 - 6:19

Le simple fait d'imaginer Ivy dans le monde de la nuit, à la merci de tous les prédateurs que le monde pouvait contenir, n'était pas rassurant du tout pour Beth. Ça en était même angoissant. Depuis qu'elle avait mis la petite Ivy au monde et que son début de vie avait été fragilisé par une maladie si banale qui s'était transformée en complication, le moindre sursaut de la petite effrayait sa maman, convaincue que la vie était fragile au point de lui enlever son petit bébé chaque seconde. Elle se sentait coupable quand elle profitait de sa vie de jeune femme de vingt-six ans, quand elle cherchait à être ne tête à tête avec sa nouvelle flamme ou quand elle voulait passer une soirée avec ses copines, elle se sentait coupable par peur de tout manquer. Beth rit à la réplique de Niels et même si elle plaisantait en lui offrant sa petite comme on vendait un meuble que l'on ne voulait plus dans son séjour, jamais elle ne l'échangerait. Maintenant qu'elle avait fait la rencontre d'Ivy, eux deux c'était pour la vie. « Tu ne sais pas ce que tu manques », gloussa Beth avant de porter Ivy sur sa poitrine, la tête de la petite qui venait se lover dans le cou de sa maman, ses petites mains qui agrippaient le cardigan de Beth avec poigne. Elle caressait le dos de sa princesse, écoutant Niels parler des horaires de sa fiancée qui ne concordaient pas avec les siens. Elle ne savait pas ce que c'était de ressentir autant le manque d'une personne. Et même si elle vivait avec Zak et qu'ils vivaient sur deux fuseaux horaires différents, indépendante comme elle l'était, elle ne pourrait jamais ressentir ce qu'eux ressentaient lorsqu'ils n'étaient pas ensemble. Elle hochait la tête, compréhensive. « Elle n’aurait pas envie de changer d'emploi ? », demanda Beth, simplement curieuse. C'est que pour fonder une famille, discussion qui arriverait à grands pas entre eux, ça ne serait pas très simple de travailler tard, la nuit. Elle en savait quelque chose, la nuit Ivy se transformait en peste. « Ce n'est pas un exploit », lança Beth, tentant de la faire redescendre du piédestal sur lequel Niels l'avait posé. « Ils le savent qu'ils sont mes piliers. Sans eux, j'n’arriverais à rien. Ils sont bien plus que des amis. » Ils étaient sa famille. Sans eux, Beth serait sans doute à la frontière des larmes en permanence, l'angoisse au ventre. « Un enfant, ça change une vie », décréta Beth en connaissance de cause. « Mais c'est aussi la plus belle chose qui peut arriver. » Elle ne se doutait pas du tout que Niels et Aelya avaient tenté de concevoir déjà et que, malheureusement, la vie leur avait repris ce cadeau. « T'as des photos ? »

__________________________


i look and stare so deep in your eyes i touch on you more and more every time when you leave, i'm begging you not to go call your name two, three times in a row such a funny thing for me to try to explain how i'm feeling and my pride is the one to blame 'cause i know i don't understand just how your love can do what no one else can (*)
Revenir en haut Aller en bas
Niels Björk
Niels Björk
messages : 10372
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/mon bb ♡ (av, gifs, icons) ; æternam (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: #13 baby, baby, baby ooooooh (niels)   #13 baby, baby, baby ooooooh (niels) EmptyLun 15 Juin 2020 - 2:04

Comme toutes les jeunes mamans, Beth devait certainement protéger son trésor comme si sa propre vie en dépendait et certainement que l’idée d’imaginer sa fille dans un monde plus hostile comme celui de la nuit devait dés à présent la faire angoisser. Niels trouvait que ce comportement était des plus naturels, parce-qu’il n’y avait certainement rien de plus précieux qu’un enfant. Du moins, il l’imaginait, pensant souvent au père qu’il serait lorsqu’Aelya et lui décideraient de créer une nouvelle vie. Il s’était amusé avec Beth, riant de leur échange, hochant la tête à ce qu’elle ajouta sur sa fille. « J’me doute. Elle est à croquer. » Ajouta-t-il en regardant la petite fille s’agripper à sa mère pour se blottir contre elle, s’attendrissant devant cette scène qui lui rappelait combien il aimerait créer ce genre de souvenirs avec sa fiancée, eux qui avaient été à deux doigts de connaître cette chance avant que le destin n’en décide autrement. Un air presque peiné traversa son visage lorsqu’il confia à Beth les difficultés qu’ils rencontraient avec Aelya lorsqu’il s’agissait de leurs horaires respectifs, eux qui avaient dû apprendre à s’habituer au décalage de leurs emplois du temps. « Je sais pas trop. J’sais qu’elle aime ce qu’elle fait, et j’voudrais pas lui imposer quoique ce soit. On s’en sort pour l’instant, j’pense qu’on réfléchira à d’autres solutions quand ça deviendra vraiment insupportables. » Répondit-il, conscient qu’ils n’avaient pour l’instant pas d’issue, eux qui prenaient les choses comme elles venaient même si un jour ou l’autre, ils devraient se pencher un peu plus sérieusement sur ce problème. « C’est déjà une belle réussite. » Répondit-il, visiblement plus enthousiaste qu’elle, comprenant à travers ses mots combien son estime d’elle-même était fragile. « J’peux pas te contredire, ils sont incroyables. Vous serez toujours bien entourée toutes les deux avec eux. » Dit-il avec un air enjoué, lui qui était bien placé pour confirmer que ses meilleurs amis étaient des hommes en or, le genre d’amis qui se faisaient rares ces temps-ci. Il esquissa un sourire à ce qu’ajouta Beth concernant l’arrivée d’un enfant dans une vie, imaginant parfaitement que ça bouleverserait la sienne et celle d’Aelya. « C’est ce que je vois, t’as l’air épanouie. » Renchérit-il, avec un sourire sincère, faisant part à la brune qu’ils étaient néanmoins occupés avec les travaux de leur maison qu’ils rénovaient ensemble pour en faire le cocon de leurs rêves. « Ouais bien sûr. » Il chercha son portable dans sa poche, faisant défiler sous les yeux de la jeune maman les avancées des travaux, fier de ce qu’ils avaient déjà accompli. « C’est pas encore parfait mais on s’approche doucement de ce qu’on voudrait faire. A la base, c’était une très vieille bâtisse, et on a tout fait pour lui redonner une deuxième vie. » Dit-il, montrant à Beth la transformation de cette maison en ruines.

__________________________



fall freely into me

- he wore her thoughts and she wore his words. together, they were poetry ☽ æternam.
Revenir en haut Aller en bas
Beth Ellington
Beth Ellington
messages : 2774
ici depuis : 07/07/2019
crédits : (c) emi
comptes : violet + blanche + bella + brooke + nevaeh + liam
statut : maman célibataire sous le charme d'une ancienne rockstar (zaeth)
grand kangou
MessageSujet: Re: #13 baby, baby, baby ooooooh (niels)   #13 baby, baby, baby ooooooh (niels) EmptyMar 16 Juin 2020 - 2:05

Elle était à croquer, oui. Et elle était sa plus belle réussite, la plus belle chose qu'elle avait pu accomplir. Ivy, petite douceur, elle ne savait pas encore à quel point elle embellissait non seulement la vie de sa jeune maman, mais bien celles de ses oncles aussi. Quant à Rafael, il ne savait pas ce qu'il manquait. Presque toujours parti, il manquait non seulement de créer un lien fort avec sa petite qui pleurait toujours un peu quand Beth la laissait chez son papa, mais aussi de la voir grandir et de vivre toutes ces petites choses du quotidien qui rendaient la vie de famille si unique. Toutes ces choses, c'était Milo et Azriel qui les vivaient, au quotidien. Et, au fond, tant mieux. C'était ceux qui connaissaient le mieux la petite Ivy. Et bien qu'elle en faisait parfois vivre de toutes les couleurs à sa jeune mère, bébé Ivy était un cadeau tombé du ciel, sans vouloir faire de mauvaises métaphores. La petite s'était blottie contre sa maman, Beth caressait ses petits cheveux qui commençaient à allonger alors que la joue d'Ivy était bien écrasée contre la poitrine de celle qui l'avait mis au monde sans se douter que Niels avait un pincement au coeur à les regarder. Ils parlèrent ensuite d'Aelya et lui, de la distance, de vivre séparé quelques fois. Beth ne connaissait pas cette réalité. Elle, elle était toujours seule. Et bien qu'elle avait un petit-ami à présent, elle n'était jamais vraiment toujours avec lui. Il bossait, beaucoup. Et, elle, elle avait un petit humain à prendre soin. Et donc, leurs moments ensemble étaient rares. Elle ne comprenait donc qu'à moitié leur dilemme. Mais elle pouvait se mettre dans leur peau, tenter de trouver des soucis et si, vraiment, c'était insupportable, pourquoi ne pas prendre le même mode de vie, les mêmes horaires ? Beth le proposa à Niels, mais ça ne semblait pas aussi simple. « Et vous allez faire comment si vous avez un enfant ? » Il lui avait confié en avoir très envie, mais ces horaires décalés ne seraient sans doute pas très simples pour gérer une vie de famille. Beth secoua la tête, honteuse. « Pardon, c'était indiscret », décréta-t-elle. Elle n'avait pas l'habitude de juger les gens, mais elle parlait en connaissance de cause. Si, habituellement, faire un enfant à deux c'était dans le but de former une équipe et d'être plus forts pour l'élever et qu'ils en avaient la chance, elle ne comprenait pas pourquoi ils s'obligeraient à le faire sur deux fuseaux différents. Beth s'avança vers Niels pour voir les photos de la maison qui prenait doucement forme, souriant devant ce beau projet. « Vous allez tellement être bien, tous les trois », décréta-t-elle alors que bébé Ivy s'agitait avant de se mettre à hurler. « Et c'est repartie... », soupira Beth qui tentait de calmer la petite en panique. Elle la tendait à Niels. « Tu veux bien la tenir le temps que je lui prépare le biberon ? »

__________________________


i look and stare so deep in your eyes i touch on you more and more every time when you leave, i'm begging you not to go call your name two, three times in a row such a funny thing for me to try to explain how i'm feeling and my pride is the one to blame 'cause i know i don't understand just how your love can do what no one else can (*)
Revenir en haut Aller en bas
Niels Björk
Niels Björk
messages : 10372
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/mon bb ♡ (av, gifs, icons) ; æternam (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: #13 baby, baby, baby ooooooh (niels)   #13 baby, baby, baby ooooooh (niels) EmptyMar 16 Juin 2020 - 2:49

A cet instant, il aurait presque pu fermer les paupières et imaginer la femme de sa vie avec un enfant dans les bras, de la même manière que Beth qui tenait sa petite contre elle, comme le plus précieux et le plus rare des trésors. Ivy en était un, elle était ce miracle qui avait marqué et bouleversé à tout jamais le quotidien de la jeune brune et il savait combien ce qu’elle vivait était spécial. C’était aussi pour ça que Niels voulait vivre cette même expérience avec Aelya, pour qu’ils sachent enfin ce que ça faisait d’être parents, d’avoir donné la vie à un autre petit être juste en s’aimant de la plus belle des manières possibles. Il avait tenté de dissimuler ce voile triste qui avait fait briller ses yeux, parce-que les scènes de l’accident continuaient encore de le hanter aujourd’hui, bien qu’il tentait de faire au mieux pour les effacer de sa mémoire. Il se concentra sur leur conversation, sur les différends qui animaient parfois leur quotidien, surtout lorsqu’il s’agissait des horaires décalés qui marquaient son quotidien et celui de sa fiancée. La question de Beth avait été inattendue, comme une gifle dans le visage et pourtant, il savait combien elle avait raison. En y réfléchissant, il n’y aurait probablement aucun avenir viable avec un enfant si les problèmes de distance persistaient. « Non t’excuse pas… Vraiment. T’as raison. » Répondit-il pour la rassurer, esquissant un faible sourire pour lui montrer qu’il n’y avait aucun mal à donner son avis. « Faudra faire des concessions, c’est certain. On a encore du temps pour y penser. » Ajouta-t-il, conscient qu’Aelya et lui n’avaient pas prévu de donner la vie dans l’immédiat, eux qui désiraient encore prendre un peu de temps pour eux, pour qu’ils puissent être installés au mieux dans cette maison qu’ils venaient tout juste de rénover. Il lui montra d’ailleurs les avancées dont ils n’étaient pas peu fiers, faisant défiler les photos sur son portable où certaines pièces étaient maintenant fignolées et même décorées. « J’en doute pas. » Répondit-il plein d’espoir, son coeur battant rien qu’à l’idée de savoir qu’un jour, il y aurait un enfant qui grandirait sous leurs yeux. Il rangea son portable en entendant la petite s’agiter, Niels hochant la tête à la demande de Beth. « Euh ouais, bien sûr. » Il tendit les bras à son tour pour récupérer Ivy, la petite fille le regardant avec des yeux tout ronds alors qu’il tentait de la distraire, amusé par sa bouille d’ange. « Maman avait raison, t’as un sacré caractère toi. » Souffla-t-il à la princesse, son ton s’adoucissant alors qu’il se redressa avec Ivy dans les bras, la maintenant au plus près de son torse, tentant de faire quelques pas pour la calmer pendant que sa mère préparait son biberon. « Viens, on va voir ce qui se passe là-bas. » Dit-il, parcourant le salon, tentant de distraire la petite fille, laissant ses yeux se river à travers la fenêtre fermée, la laissant se calmer peu à peu.

__________________________



fall freely into me

- he wore her thoughts and she wore his words. together, they were poetry ☽ æternam.
Revenir en haut Aller en bas
Beth Ellington
Beth Ellington
messages : 2774
ici depuis : 07/07/2019
crédits : (c) emi
comptes : violet + blanche + bella + brooke + nevaeh + liam
statut : maman célibataire sous le charme d'une ancienne rockstar (zaeth)
grand kangou
MessageSujet: Re: #13 baby, baby, baby ooooooh (niels)   #13 baby, baby, baby ooooooh (niels) EmptyLun 29 Juin 2020 - 0:09

Les concessions, Beth connaissait. Elle n'avait que ça à la bouche, depuis qu'elle avait appris qu'elle était enceinte d'Ivy. Elle avait dû aussi renoncer à bien des choses, notamment sa vie de jeune femme de, à l'époque, vingt-cinq ans. Plus de sorties jusqu'à pas d'heures avec les copines, plus de rencontres, plus de weekend entre copines à l'extérieur de la ville. Maintenant, ses priorités avaient changé, sans même l'avoir réellement désiré. Beth, à bien y repenser, aurait aimer vivre ces expériences de jeunesse avant de se stabiliser avec un homme, avoir des enfants, une maison, un chien et une piscine. Mais les choses n'avaient pas été comme ça. Et au fond, peut-être que c'était mieux ainsi. Elle avait Ivy et ensemble, elles faisaient un duo de choc... Quand la petite lui donnait un répit d'une nuit pour souffler. Pas comme la nuit dernière. Sur le canapé, Ivy lovée contre son corps, Beth s'interrogeait sur la peut-être future vie de famille de Niels et Aelya. Le skateur lui avait confié qu'ils n'étaient pas sur le même horaire de travail pour le moment et la brune se demandait comment ils allaient finir par trouver un arrangement pour fonder une famille avec un tel emploi du temps. Elle, elle avait du mal à bosser avec Ivy. Elle n'imaginait donc pas ce que ça devait être de s'occuper d'un bébé et de bosser à relais, chacun son tour. Alors elle posa la question qui ne fallait pas, celle qui remettait en question les chances de réussite d'un tel projet. Mais au fond, qui était-elle, la belle brune, pour questionner leurs choix ? Personne. Et elle ne l'avait pas fait pour créer un malaise. D'ailleurs, la traductrice se précipita de s'excuser. « Des concessions », répéta-t-elle avec un sourire. « Des donnes de concessions, oui », fit-elle en connaissance de cause. « Vous allez vous lancer dans la prochaine année pour que Ivy ait un petit copain avant ses trente ans ? », gloussa Beth qui regardait la petite faire les yeux doux. « Elle aussi, elle aimerait bien que vous lui fassiez un petit amoureux !! » À nouveau, un rire s'échappa d'entre ses lèvres avant que la petite se mette à pleurer, signe de famine à l'horizon. Beth l'avait donc laissé à Niels, le temps de préparer son biberon à la cuisine. Il y verrait sans doute que Ivy n'était pas toujours un petit cadeau qui gazouillait. Quand elle grondait, même les voisins l'entendaient. Quand Beth revint vers eux, biberon en mains, elle sourit. « Ça va, tu n’es pas trop mal avec les bébés », gloussa-t-elle en s'avançant d'eux. « Tu veux lui donner ? »

__________________________


i look and stare so deep in your eyes i touch on you more and more every time when you leave, i'm begging you not to go call your name two, three times in a row such a funny thing for me to try to explain how i'm feeling and my pride is the one to blame 'cause i know i don't understand just how your love can do what no one else can (*)
Revenir en haut Aller en bas
Niels Björk
Niels Björk
messages : 10372
ici depuis : 18/06/2018
crédits : strangehell/mon bb ♡ (av, gifs, icons) ; æternam (sign)
statut : i tell you all the time, heaven is a place on earth with you (aelya)
grand kangou
MessageSujet: Re: #13 baby, baby, baby ooooooh (niels)   #13 baby, baby, baby ooooooh (niels) EmptyMer 9 Sep 2020 - 2:14

On aurait bien pu le mettre en garde de toutes les manières possibles, lui déballer tous les côtés bien moins attrayants de la parentalité, Niels savait qu’il désirait absolument vivre chacun de ces moments lui aussi. C’était comme ça, ancré au plus profond de son âme, comme si cette voie lui était destinée depuis toujours, sans même qu’il ne le sache. Parce-qu’avant de rencontrer Aelya, Niels avait toujours pensé que cette philosophie de vie ne serait jamais faite pour lui, lui le type trop instable, trop nomade qui avait soif d’aventures et qui de toute évidence, ne savait pas à quoi s’apparentait une vraie vie de famille. Et finalement, tous ses préjugés s’étaient effondrés, un à un, alors qu’il avait appris à s’ouvrir à une femme qui avait su lui parler, le comprendre et l’aimer pour qui il était. Aujourd’hui, l’idée d’avoir un enfant était toujours bien inscrite en lui, même si ses pensées lui rappelaient sans cesse qu’ils avaient frôlé le bonheur absolu avant que tout ne vienne brutalement s’arrêter. Il réfléchissait aux mots de Beth, à ce qu’elle ajouta sur les concessions qu’ils devraient faire pour élever un enfant. « J’crois qu’on est prêts pour ça. » Répondit-il, sur un ton assuré, Niels pouffant de rire à la demande dissimulée de Beth. « Alors toi t’as déjà misé sur le fait qu’on aura forcément un p'tit gars ? » Rit-il, attendri par cette simple pensée, son regard vrillant vers la petite Ivy qui regardait sa maman. « On verra bien. Bien que j’sois pas sûr que Ivy puisse tomber amoureuse de la tornade qu’on va créer. » Ajouta-t-il, réfléchissant avec amusement à ce que donnerait le caractère de son amour et le sien combinés, eux qui étaient connus pour être de véritables tempêtes. Niels s’occupa volontiers de prendre la petite fille dans ses bras, attendant que Beth ne revienne avec son biberon, faisant quelques pas pour la calmer. « Tu trouves ? » Sourit-il, ce compliments lui faisant chaud au coeur, parce-que Niels n’avait jamais pensé développer une fibre paternelle. Il hésita une microseconde lorsque Beth s’adressa à lui, faisant quelques pas vers elle en comprenant qu’elle lui proposait de donner le biberon à sa fille. « T’as confiance ? Parce-que ouais, ça me plairait. » Dit-il presque timidement, s’installant de nouveau sur le canapé, Ivy blottie dans ses bras, Niels commençant à la nourrir, subjugué par le sentiment que ça lui procurait. « T’es sûre que tu la nourris fréquemment ta fille ? » La taquina-t-il avec un sourire, amusé par l’excitation d’Ivy qui se déchainait sur son biberon qu’elle tétait avec engouement.

__________________________



fall freely into me

- he wore her thoughts and she wore his words. together, they were poetry ☽ æternam.
Revenir en haut Aller en bas
Beth Ellington
Beth Ellington
messages : 2774
ici depuis : 07/07/2019
crédits : (c) emi
comptes : violet + blanche + bella + brooke + nevaeh + liam
statut : maman célibataire sous le charme d'une ancienne rockstar (zaeth)
grand kangou
MessageSujet: Re: #13 baby, baby, baby ooooooh (niels)   #13 baby, baby, baby ooooooh (niels) EmptyDim 27 Sep 2020 - 21:32

Et malgré toutes les petites ombres sur la parentalité, toutes ces choses qui rendaient l'expérience plus difficile, Beth n'échangerait sa place pour rien au monde. Elle faisait des blagues avec Niels et les autres, disant qu'elle leur laisserait bien Uvy pour pas trop cher s'ils la voulaient, mais ça n'était que des blagues. Ivy, elle l'aimait à en crever. Ivy, elle l'aimait à donner sa peau. Et rien au monde ne lui ferait envie de l'échanger. Au fond, c'était ça, aussi, la parentalité. C'est des hauts et des bas. Des hauts très hauts et des bas qui comptaient moins dans la balance. « Alors, il n'y a rien de plus beau au monde », fit-elle finalement lorsque Niels disait être prêts, Aelya et lui. Elle leur souhaitait presque un petit garçon, s'imaginant déjà qu'Ivy aurait un futur mari. « Oui, je le sens. C'est comme un sixième sens », gloussait Beth alors qu'elle racontait n'importe quoi. « Ouis, il faut bien des petits garçons aussi pour faire la vie dure à nos filles. » Ivy et Thaïs avaient besoin d'être bien entouré, il fallait le mentionner. Niels, lui, était convaincu que son enfant serait une tornade de laquelle la petite et douce Ivy ne pourrait tomber amoureuse. « Qui sait, ne dit-on pas que les filles aiment les mauvais garçons? », demandait la brune souriante. « Puis, elle pourrait sans doute le canaliser. » Si elle avait la même personnalité que sa maman, elle serait douce et rassurante.

Rapidement, la petite se transforma elle aussi en mini tornade. Elle avait faim, réclamait son biberon que Beth s'était éclipsé pour lui faire. De retour dans le séjour, alors que Niels tenait la petite Ivy dans ses bras, elle fit attendri. « Je trouve, oui. » Un garçon qui s'occupait d'un bébé, c'était à croquer. Et encore plus lorsqu'il le faisait bien. Biberon dans les mains, elle le tendait vers l'anglais. « J'ai confiance », répéta la brune avec assurance. Qu'est-ce qui pouvait arriver, de toute manière? Niels reprit place sur le canapé, Beth lui tendit la bouteille et il la porta à la bouche de la petite qui la tétait avec force. « Une fois par semaine, comme les plantes », répondit-elle avec confiance avant de rire. « Quoi, c'est pas ce qu'on doit faire? » Elle s'avança tout près, relevant un peu la main de Niels. « Comme ça. Si la bouteille est trop basse, le bébé peut avaler de l'air et ça peut lui faire mal au ventre », le corrigea-t-elle avec douceur.

__________________________


i look and stare so deep in your eyes i touch on you more and more every time when you leave, i'm begging you not to go call your name two, three times in a row such a funny thing for me to try to explain how i'm feeling and my pride is the one to blame 'cause i know i don't understand just how your love can do what no one else can (*)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: #13 baby, baby, baby ooooooh (niels)   #13 baby, baby, baby ooooooh (niels) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
#13 baby, baby, baby ooooooh (niels)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: appartements-
Sauter vers: