∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en juin —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus fraiches, ajoutez une couche ! Elles avoisinent entre les 17 et 25°C.


manwë druid & noah mancini
sont nos membres du mois ♡

-31%
Le deal à ne pas rater :
PC portable 15.6″ LENOVO LEGION 5 15ACH6H – RAM 16 Go à 899€
899 € 1299 €
Voir le deal

Partagez
 

 #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)

Aller en bas 
AuteurMessage
Leónel Orellana
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
POINTS : 12
MESSAGE : 2594
ICI DEPUIS : 07/04/2019
COMPTES : woody & jackson & isaiah & concho & elmo & oskar
CRÉDITS : pyomm (a) & beloved (s)

STATUT : .
MessageSujet: #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)    #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)  EmptyMar 26 Mai 2020 - 1:47

En sursaut, Nova s’était réveillée en sentant non seulement de l’agitation à côté d’elle, mais aussi des gémissements aux allures de lamentation. Elle ouvrit les yeux d’un coup, le cœur battant la chamade. Elle regarda autour d’elle, confuse, perdue, elle qui constatait qu’elle se trouvait dans un appartement, ou plutôt un genre de studio, qu’elle ne reconnaissait pas. Elle tourna enfin la tête vers l’homme à côté d’elle qui semblait être prisonnier d’un cauchemar, ou était-il en train de faire une crise de panique ? Nova ignorait comment réagir, elle n’avait que de vagues souvenirs de la nuit dernière. Pour qu’elle termine une soirée dans les bras d’un homme plutôt que de rentrer chez elle et de s’endormir en pensant aux femmes qu’elle n’oserait jamais toucher, il fallait qu’elle ait ingurgité une assez bonne quantité d’alcool. Ça se traduisait bien par le mal de tête qu’elle avait présentement, et sa bouche pâteuse qui réclamait un verre d’eau. Mais il y avait plus important que ça, là. Elle se pencha vers l’homme, bordel, c’était quoi son nom déjà ? Elle ferma les yeux un moment, une main posée sur son propre front, réfléchissant. Edd ! Sa main passa de son front à l’épaule de l’homme. « Hey … Edd … » Murmura-t-elle doucement. Elle n’avait aucune idée de la méthode à adopter dans ce genre de situation. Allait-il se réveiller en fou et s’en prendre à elle ? À cette pensée, elle se recroquevilla de son côté du lit. « Edd, réveille-toi. » Insista-t-elle en allongeant son bras pour secouer un peu plus fermement l’homme qui allait devenir dangereux, autant pour elle que pour lui-même, s’il ne contrôlait pas davantage ses cris, ses spasmes et autres réactions tourmentées. Il fallait bien que ça tombe sur un elle, de passer la nuit avec un mec complètement dérangé … Mais elle ne pouvait quand même pas s’en aller et le laisser comme ça.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
See the sun leading us to the land of the lost and the reasonless. hear the drum beating us. I forever surrender, the rest is meaningless. oh, I've been wasting my twenties filling glasses half empty. I don't wanna live a meaningless life without you. ☾☾
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)    #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)  EmptyMer 3 Juin 2020 - 0:03

Toujours ces mêmes peurs, ces mêmes scènes, rien ne changeait. Il faisait toujours aussi noir. Les gouttes d'eau en arrière-fond, stressantes et angoissantes. Et ces pas, qui se rapprochaient à mesure que la respiration se saccadait. Edd sentait ce cœur qui s’accélérait, ces sueurs froides parcouraient son corps. Comment pouvait-il revivre ce qu'il avait vécu plus de dix ans après ? Il avait envie d'en sortir. Il commençait à prendre goût aux nuits sans rêves. Plus tranquille, même s'il avait cette impression de ne jamais se reposer. Son nom résonnait dans le lointain. On l'appelait, pourquoi ? Son corps s'agitait, secouait. Devenant un rêve plus réel. Ce qui n'était pas normal en soi, il n'avait jamais vécu ça. Avant qu son cerveau ne prenne les mesures de l'instant. Se connecte, l'alerte que quelque chose n'avait pas. Qu'on le touchait ? Depuis quand ça, c'était réel. Jamais. Ces yeux s'ouvrirent en grand, face à un visage inconnu, dans les premiers instants. Assez pour qu'il se dégage précipitamment entraînant tout sur son passage. Le cul parterre, ce n'était pas un euphémisme, les jambes emmêlaient dans les draps, La tête direct dans un meuble. But ! Pire réveil, tu meurs. Mais au moins ça lui avait laissé assez de temps pour émerger. L'endroit, connu, la fille inconnue. Constat assez vite. « Même le monde d'Alice aux pays des merveilles est plus agréable ! » Il se frottait l'arrière de la tête, les yeux à moitié fermés. Assis à même le sol. Face à... Lui aussi avait perdu son prénom. La nuit devait être dure. Nova... ? « J'ai connu meilleur réveil !On ne m'a jamais repoussé à ce point » Il alalit avoir un mal de tête, violent et ça ne sera pas du qu'à l'alcool. Et un super Hématome à la fesse. Il pourra peut-être le faire passer pour un tatouage style Picasso. Ou arborer fièrement comme blessure de guerre «  Visiblement, il s'est passé quelque chose, mais je n'arrive pas à me souvenir de quoi ? » On aurait pu interpréter ça dans les deux sens. Mais il parlait surtout du rêve, qui se souvenait parfaitement, d'ailleurs, mais autant nier.
.
Leónel Orellana
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
POINTS : 12
MESSAGE : 2594
ICI DEPUIS : 07/04/2019
COMPTES : woody & jackson & isaiah & concho & elmo & oskar
CRÉDITS : pyomm (a) & beloved (s)

STATUT : .
MessageSujet: Re: #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)    #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)  EmptyJeu 4 Juin 2020 - 14:40

Elle avait bien vu, Nova, et surtout bien fait de s’éloigner de lui, de se recroqueviller dans son coin, presque habitée par la peur face à cet homme qui l’avait pourtant touchée, caressée, embrassée, sur toute la belle longueur de son corps et ce, quelques heures plus tôt à peine. S’il allait bien à la fin de leur soirée, il n’était plus du tout dans un bon état d’esprit lorsque plongé dans les ténèbres de la nuit. Quand Nova avait exercé un peu plus de pression sur la peau d’Edd, pour le réveiller de son cauchemar, celui-ci s’était réveillé d’un seul coup, émergeant d’une noirceur pour en replonger dans une autre. Il s’était précipitamment dégagé de Nova alors que c’aurait dû être elle qui prenne ses jambes à son cou. Dans l’action, Edd s’était violemment projeté par terre, emmenant tous les draps du lit avec lui, laissant une Nova en petite culotte tenter tant bien que mal de cacher sa poitrine. « Fuck, j’essayais d’être douce ! » Se défendit-elle alors qu’Edd relevait le contraire. Toujours sur le plancher de la chambre, le jeune homme tentait de retrouver ses esprits, se frottant la tête, le front, les yeux, jusqu’à ce qu’il relève enfin les yeux vers la rouquine pour affirmer qu’on ne l’avait jamais repoussé à ce point. Nova fronça les sourcils. « J’t’ai pas repoussé, t’y es arrivé très bien tout seul. » Le jeune homme était dans une confusion dont seule Nova pouvait l’extirper. Elle soupira doucement. « D’abord, je vais reprendre le drap, merci. » Elle allongea le bras pour agripper un bout de tissu toujours sur la tête d’Edd, et le tirer sur elle. Il faisait un peu moins peur, les yeux ouverts. « T’étais visiblement en train de passer un mauvais quart d’heure, un cauchemar ou j’sais pas. J’ai voulu te réveiller avant que tu ne tues l’un de nous deux en gesticulant. » Elle marqua une légère pause. Elle avait eu des terreurs nocturnes, plus jeune, quand son imagination lui jouait des tours. Mais jamais rien de tel. Elle dévisagea Edd. « Tu ne te souviens pas de rien ? » Elle parlait évidemment de son cauchemar. Qu’il ne se souvienne pas d’elle, bof, ce ne serait pas bien grave.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
See the sun leading us to the land of the lost and the reasonless. hear the drum beating us. I forever surrender, the rest is meaningless. oh, I've been wasting my twenties filling glasses half empty. I don't wanna live a meaningless life without you. ☾☾
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)    #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)  EmptySam 25 Juil 2020 - 21:44

Ce n'était pas toutes les nuits, le sommeil n'était pas son allié, loin de là. Il ne connaissait pas les nuits réparatrices, reposantes, soit c'était le trou noir, avec sa meilleure compagne, la fatigue, soit il connaissait l'agitation, les sueurs froides, et parfois l'insomnie, cette traître. Comme cette mère nourricière qui alimente les angoisses. Comment pouvait-on passer d'un moment charnel, du plaisir d'un corps, à un autre, aux songes troublés, et sombres. Ne déstabilisant pas que pour Edd, il l'a su à l'instant où il croisait son regard. Recroqueviller dans un coin, face à la jolie rousse, avec qui il a pris tant de plaisir. Se rendant compte de sa partielle nudité et de son inconfort... Il lui avait fait peur, il lui devait bien ça. Le drap rejoignait l'endroit de leur ébat, enfin vers elle comme elle lui avait demandé. Signe d'un temps mort, espérant étouffer le conflit, naissant à l'horizon. « Désolé... Je me suis un peu emporter. Je ne suis pas du matin... Ou du réveil, » L'était seulement au matin ? Dans ces moments, il perdait la notion, du temps et de l'espace. La plupart du temps, la plupart du temps, il ne se souvenait même qu'il s'était couché, ou ce qu'il avait fait la veille. En même temps, c'était la première fois, que cela lui arrivait en charmante compagnie. Ce qui en soi ne lui plaisait pas particulièrement, parce qu'il allait devoir s'expliquer. Son corps courbaturait par effort, mais pas celui qu'on croit, encore raidi. Sa main dans ces cheveux encre, il se réinstalla au bord de ce lit. « Je ne voulais pas te faire peur ! Je ne m'en souviens pas, ça doit être ça, un cauchemar. Ça arrive à tout le monde ... » S'il voulait être concluant, il fallait qu'il chasse cette nature perturbait de son visage et vite. Pourquoi, il y arrivait jamais ? Était héritable, mais surtout envers lui-même. « Si maintenant, mais c'est barbant et ennuyeux. Autant ne pas t'ennuyer avec ça ! Je devrais même partir et toi te rendormir... » Ces mots à peine franchis, les tremblements n'étaient pas loin, de faire leurs apparitions, les masquant à grand mal, par la recherche de ces vêtements. Punaise, ils sont où !
Leónel Orellana
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
POINTS : 12
MESSAGE : 2594
ICI DEPUIS : 07/04/2019
COMPTES : woody & jackson & isaiah & concho & elmo & oskar
CRÉDITS : pyomm (a) & beloved (s)

STATUT : .
MessageSujet: Re: #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)    #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)  EmptyMer 29 Juil 2020 - 14:36

Alors que son amant d’une nuit lui affirmait ne pas être du matin, Nova jeta un regard interloqué vers la fenêtre de la chambre. C’était encore noir, on ne pouvait que deviner les chatouillements du soleil sur l’horizon. Constatant sans doute ce fait et l’incompréhension de sa compagne éphémère, l’homme corrigea sa déclaration. « Je pense que tu n’es pas de nuit non plus. » Qu’il dorme ou qu’il se réveille, Nova avait l’impression qu’il perdait l’équilibre face à un gouffre. Elle le préférait largement la veille, au soir, lorsqu’il l’avait séduite malgré qu’elle ne voie en son regard qu’une manière de prolonger son mensonge à elle. Il était beau, Edd, elle ne dirait pas le contraire. Mais il aurait été tout aussi beau de loin, sans la toucher, sans pénétrer cette intimité qu’elle n’offrait qu’à ceux qu’elle ne désirait pas réellement. Sa faute à elle, ça, lui n’avait rien à voir là-dedans. Elle pouvait cependant lui en vouloir d’avoir terrorisé son réveil. Impossible qu’elle se rendorme, là, Nova, pas après la crise cardiaque qu’elle avait failli avoir. L’homme revint pourtant s’asseoir dans le lit, à côté d’elle qui se couvrait du drap. « Euh … perso’ j’ai jamais eu de cauchemars de ce genre. » Suspicieuse, elle le regardait en ne détendant pas ses muscles, son corps toujours sur ses gardes. « Barbant et ennuyeux ? Laisse-moi en douter, à voir tes bras et tes jambes qui se débattaient, on aurait surtout cru qu’t’étais en train de te battre contre des zombies ou un truc du genre. J’me rapproche ? Un cauchemar post-apocalyptique ? » Elle essayait aussi de calmer la situation avec son humour, parce que même si elle avait très envie de partir, elle réalisait qu’Edd s’en voulait un peu de lui avoir fait peur. Elle ne voulait pas foutre le camp en le laissant dans sa culpabilité. L’homme ajouta qu’il devrait partir et elle, se rendormir. Elle arqua un sourcil. « Tu sais qu’on est chez toi, hein ? … C’est moi qui devrais partir, alors. » Puisqu’il voulait que ça se passe ainsi. Nova chercha ses vêtements, enfila sa robe de la veille sans remettre son soutien-gorge, qu’elle fourra dans sa sacoche.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
See the sun leading us to the land of the lost and the reasonless. hear the drum beating us. I forever surrender, the rest is meaningless. oh, I've been wasting my twenties filling glasses half empty. I don't wanna live a meaningless life without you. ☾☾
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)    #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)  EmptyVen 14 Aoû 2020 - 16:50

C'était imcompréhensif, il s'en rendait compte et il n'arrangeait pas son cas. Étonnant qu'elle n'est pas fuit déjà. Il ne lui en veut pas dans le fond, il aurait fait la même la chose prétextant qu'il avait oublié en rendez-vous. En rendez-vous, en pleins milieu de la nuit. Nourrir le chat, ça marche ? Il regarda la fenêtre, cette masse noire qui les plongeait, se rendant compte de son erreur. «  Je n'ai pas le nez collé à la vitre, je n'ai pas regardé... » Mauvaise foi, bonjour ! Il se voilait la face, cette faiblesse, il en avait horreur. Elle lui sortait à travers les pores de la peau. Cette faiblesse se reflétait dans les yeux de Nova, l'incompréhension, le questionnement et toujours cette peur. Il préférait se souvenir de l'a veille, mais il restait figé au présent, tétaniser. Comme un animal prit sous les feux d'une voiture. Ces cauchemars, il aurait bien aimé les échanger avec quelqu'un. Ça n'était pas nouveau, il avait était suivi par un ordre d'incompétents, à lui dire toujours la même chose... Traumatisme. De quoi ? Ils n'étaient pas fichus de l'aider. Alors il s'était résigné dans le fond, ce n'était pas si grave. Il n'avait blessé personne jusque-là. Enfin jusqu'à ce soir... Il aurait voulu être moqueur, il l'aurait certainement été en d'autres circonstances. Jamais eu de cauchemar dans ce genre, ça raisonner dans sa tête. Il se contenta de la regarder, sans un mot. Que pouvait-il dire ? « J'aurais aimé... » Dit-il pour lui, c'est ce qu'il pensait. Ces mots avaient dépassé sa pensée. Il ne voulait pas qu'elle culpabilise loin de là, et pourtant, c'est ce qu'il voyait se profiler sur son visage. Quelle bonne idée de mettre de distance sauf que... À regard sur l'horizon, il voyait bien qu'elle avait raison. Il n'avait pas reconnu qu'il était chez lui. « Quel idiot ! » Elle voulait simplement l'aider, et lui ne pensait qu'à fuir. Il s'en rendait compte un peu tard, elle commençait déjà à s'habiller. Sa main attrapa son bras, d'un geste, en soupirant. « Excusez-moi... Je ne voulais pas... Enfin... Tu peux rester. Je ne veux pas te chasser. » Ce n'était pas assez, il en avait conscience. « Ce sont des cauchemars nocturnes, des angoisses... Ça m'arrive souvent... Enfin pas quand je suis en bonne compagnie...» C'est sortie, comme c'était venu, sans dire pourquoi, qui il se doute n'allait pas tarder.
Leónel Orellana
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
POINTS : 12
MESSAGE : 2594
ICI DEPUIS : 07/04/2019
COMPTES : woody & jackson & isaiah & concho & elmo & oskar
CRÉDITS : pyomm (a) & beloved (s)

STATUT : .
MessageSujet: Re: #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)    #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)  EmptyDim 23 Aoû 2020 - 20:59

Nova arqua un sourcil face au sarcasme d’Edd. Ah ouais, il se permettait ce genre d’attitude, dans la situation ? De quoi rendre Nova encore plus inconfortable mais en fait, ça la rendit surtout irritée. Il était effectivement étonnant qu’elle soit encore là, surtout après cette réplique. Pourquoi ne partait-elle pas, d’ailleurs ? Ce n’était pas comme si elle caressait le profond désir qu’Edd la rappelle dans deux jours ou lui envoie un tas de sms pour lui demander comment elle allait et si elle avait passé de belles journées. Ce mec-là avait été un énième essai de se convaincre de ce qu’elle n’était pas. Rien de plus. Rien ne la retenait ici. Pourtant, elle ne faisait même pas l’effort de retrouver sa petite culotte. Pas encore. « J’ai pas le nez collé à la vitre et pourtant ça m’prend pas grand temps comprendre que c’est le beau milieu de la nuit … » Elle roula les yeux, elle aussi de mauvaise foi, tout d’un coup. Elle était comme une gamine, Nova, elle imitait. Ils abordèrent finalement les cauchemars qui semblaient agiter le sommeil d’Edd, quoiqu’il en dise. Elle fronça les sourcils quand il répondit qu’il aurait aimé, que ce soit des zombies, du post-apocalypse. N’importe quoi d’autre sonnait mieux aux oreilles de Nova mais, visiblement, Edd vivait pire nuit après nuit. « À ce point-là ? » Demanda-t-elle timidement, ne voulant même plus s’imaginer les horreurs dont sa tête était peut-être prisonnière. Edd mentionna qu’il était peut-être temps qu’il parte mais au fond, c’est l’inverse qui devait arriver. Il n’allait quand même pas s’exiler de chez lui et laisser une étrangère roupiller dans son lit. Nova comprit le message – même si elle extrapolait – et commença à s’habiller. À peine sa robe retombait-elle le long de ses cuisses que la main d’Edd vint chercher le bras de Nova. Celle-ci tourna la tête vers lui et soupira. « Tu m’chasses pas, je comprends. On ne se doit rien toi et moi … » Il lui expliqua quand même qu’il s’agissait de cauchemars nocturnes, assez réguliers, sauf quand il était en bonne compagnie. Elle haussa encore les sourcils. « J’sais pas comment je le dois le prendre … » Un rire à la fois nerveux et agacé s’échappa d’entre les lèvres de la rouquine. « De mieux en mieux, cette nuit, vraiment. » Elle termina de ramasser ses trucs éparpillés et de s’assurer que tout était dans son sac à main.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
See the sun leading us to the land of the lost and the reasonless. hear the drum beating us. I forever surrender, the rest is meaningless. oh, I've been wasting my twenties filling glasses half empty. I don't wanna live a meaningless life without you. ☾☾
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)    #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)  EmptySam 17 Oct 2020 - 20:47

Edd était loin d’être un saint, il savait parler aux gens quand ça l’arrangeait. Dans ce cas, il se sentait surtout vulnérable. Et dans cet état, fallait le dire, c’était un con fini. Détestable au possible, un exercice dont il excellait, au grand désespoir de ces interlocuteurs. S'il l’assumait complètement, là, c’était différent, son instinct qui parlait, comme l’animal blessé dont on ne voulait pas voir ces faibles. Nova, jusqu’à quelques heures, ne la connaissait même pas. Elle représentait l’étrangère typique venait de l’extérieur. Il se retenait d’avoir une remarque acerbe, mordant ces lèvres avec force. Les femmes, étaient-elles donc toutes susceptibles ? Elles faisaient toujours une montagne de tout, et sur n’importe quoi ! Elle n’avait pas tort, mais autant ne pas l’avouer. Il se contenta de lever les yeux au ciel, frustré ou soulager, il était assez mitigé sur la question. Le sommeil n’était pas son plus grand ami et cela durée depuis son enfance. Il n’avait jamais été un gros dormeur en soi, quand il ne faisait pas de cauchemars, il errait dans les rues. Donc oui, il fuyait et c’était bien la première fois, qu’il n’affrontait pas les choses, échec cuisant et inavouable. « Oui, à ce point... » Il restait toujours vague, personne ne savait et jusqu’à maintenant, il n’avait pas eu besoin de s’exprimait sur le sujet. Aussi désorienter qu’il était, il n’avait pas échappé qu’il avait fait une erreur, en soi, ça ne le déranger pas qu’elle reste pour dormir. Au pire, elle pourra toujours repartir demain, fermer la porte derrière elle, s'il n’était pas encore de retour. Comme il le faisait souvent, mais non ce n’était pas son attention. Mais bien évidemment, il s’attendait à quoi ? Il avait l’impression qu’elle parlait à un gosse. « Sans vouloir te vexer… Est-ce que vous amplifiez toujours de simples paroles anodines ? » Il sentait que ça allait encore être mal pris. Mais c 'était surtout de la curiosité, sur le comportement majorité des femmes. Elles avaient besoin de grossir les choses visiblement. « Tu as raison, on s’est rien promis... » Et encore une mauvaise interprétation… Il ne savait plus trop qui était susceptible dans l’histoire, lui ou elle. Bon d’accord, il avait fait une bourde. Il n’avait pas pensé dans ce sens-là. Comme quoi les hommes et les femmes ne venaient pas du même monde. Ce besoin de toujours faire du mélodrame, elle allait avoir ces règles, ce n’est pas possible. « Tu es sérieuse ? Tu vexes pour ce genre de chose alors que ce n’est pas dans ce sens que je l’interprétais ! Ce n’est pas ce que je voulais dire, et je pense que tu le sais. Je voulais dire que ça ne m’était jamais arrivé jusque-là ! Je ne cherche pas la pitié et avant que tu me soupçonnes en croyant que c’est pour te mettre une nouvelle fois dans mon lit... » On ne sait jamais, l’imagination était fleurissante visiblement. « Je réponds à ta question. Oui ! Je préfère cent fois faire des cauchemars de zombies et tout ce quelle va avec… Que de revivre un kidnapping... » La colère était palpable. Il était tout e qu’on voulait. Il aurait pu la laisser partir sans la raccompagner, imaginant que c’était un bon connard, comme la plupart. Mais il devait une explication. Et les mots étaient sortis, sans retenir. Il ne se sentait pas mieux pourtant… Il se leva, passant à côté. « Je te raccompagne... »
Leónel Orellana
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
POINTS : 12
MESSAGE : 2594
ICI DEPUIS : 07/04/2019
COMPTES : woody & jackson & isaiah & concho & elmo & oskar
CRÉDITS : pyomm (a) & beloved (s)

STATUT : .
MessageSujet: Re: #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)    #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)  EmptySam 14 Nov 2020 - 2:14

L’estomac de Nova s’était reviré à l’envers quand Edd lui confirma qu’il aurait préféré, oui, à ce point, que son cauchemar en soit un de post-apocalypse. Elle baissa les yeux, la gorge nouée. Elle était comme ça, la rousse, passant de la colère à la culpabilité, pour mieux laisser le volcan rugir à nouveau. Elle passait d’une émotion à une autre comme un enfant qui gambade et qui sautille d’une roche à l’autre au beau milieu d’un étang. Mais là, Nova n’avait pas vraiment l’impression d’être à la surface de l’eau, au sec. Elle sentait plutôt qu’elle était en train de ramer dans la tempête et qu’elle allait finir par se mouiller, pire, par être submergée. Elle ne connaissait pas Edd, pas du tout. Elle avait goûté à son corps mais pas à son être. Elle aurait dû fuir avant de s’enfoncer trop loin encore dans ce terrain inconnu. Pourtant, la rousse continuait à s’obstiner et à se révolter pour des paroles qui étaient, comme l’homme le disait, anodines. « T’es pas branché au point de me tutoyer et de me vouvoyer dans la même phrase ou alors tu viens vraiment d’mettre toutes les femmes dans le même panier, là ? » S’indigna effectivement Nova. Elle croisa les bras et arqua un sourcil. « De toute façon, j’vais pas dans ce panier-là non plus. J’fais juste constater ce que tu dis. » Elle ne réalisait pas qu’elle pouvait mal interpréter, qu’Edd ne pensait pas forcément à mal. Le pauvre, il venait de se réveiller d’un cauchemar pour être directement replongé dans un autre. En même temps, il avait beau être dans les vapes, il n’aidait pas du tout sa cause. Il venait quand même de sous-entendre qu’elle n’était pas de bonne compagnie, ce qui avait suffit à la relancer. Nova allait rétorquer sous le coup de l’indignation mais les paroles d’Edd lui refermèrent rapidement le clapet. Un kidnapping. Elle n’arrivait plus à prononcer le moindre mot, un long silence s’installant entre eux, laissant le temps au jeune homme de se lever et de lâcher qu’il allait la raccompagner. Elle hocha la tête lourdement, tétanisée. « Ok … » Elle marcha d’un pas honteux jusqu’à la porte de l’appartement de l’homme. Elle ne se souvenait même pas avoir traversé ce couloir, ces pièces, ce hall. Pourtant, ses bottillons étaient bel et bien posés au sol. Posés n’était pas vraiment le terme. Ils avaient dû être bien pressés d’avancer dans le logement. Edd ouvrit la porte mais Nova, sur le pas de la porte et de dos à lui, se figea. Elle hésita un moment, sa veste dans les mains, et pivota pour lui faire face. « Est-ce que tu veux en parler ? Je peux pas … Je peux même pas m’imaginer ce que ça doit être. De se faire … enfin, tu sais. » Kidnapper, c’était trop dur de le dire à voix haute, comme si ce mot-là ne lui appartenait pas. C’était l’histoire de l’étranger face à elle. « Je suis désolée d’avoir contribué à rendre ta nuit pourrie. J’ai tendance à monter sur mes grands chevaux assez rapidement, j’admets. Je me doutais pas que … » Qu’il y avait tant de douleur en lui.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
See the sun leading us to the land of the lost and the reasonless. hear the drum beating us. I forever surrender, the rest is meaningless. oh, I've been wasting my twenties filling glasses half empty. I don't wanna live a meaningless life without you. ☾☾
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)    #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)  EmptyDim 29 Nov 2020 - 13:44

Il ne cherchait pas à ce qu’on sorte les mouchoirs. Il était juste en proie, à un peu plus d’ouverture. Il se rendait compte qu’il avait répondu avec une répartie déconcertante et déstabilisante. Mais pas moins honnête. Dans un film, tu avais la possibilité de remonter le temps, de pouvoir la jouer à ton avantage, de changer certaines choses… C’était du fictif. Qu’importe, finalement ce n’était pas si important. Et la situation, ne se prêtait pas à se pencher plus sur le sujet. Cet instant, il ressentait surtout une certaine tension, loin d’être positif. D’ordinaire, il aurait certainement souri, un peu moqueur sur les bords. Il le faisait d’ailleurs mais on sentait bien qu’il n’y avait pas de vivacités dans ces propos, de convictions, qui s’emparait de lui, comme d’habitude.. Mais il était surtout lasse, certainement encore en proie à ces cauchemars. D’ailleurs, qu’est-ce qu’elle faisait là ? Cette petite rousse aux sentiments mitigés, était bien trop palpable, colère, compassion, puis une nouvelle fois de la colère. D’autres seraient parti, ne voulant surtout pas, s’occuper de problème, qu’ils n’étaient pas le leurs… Ce qu’il était compréhensible. Edd l’aurait fait prétextant que c’était bien, mais qu’il devait partir. Qu’est-ce qu’elle cherchait ? « Je les mets toutes dans le panier... » On ne pouvait pas lui reprocher sa franchise, d’ailleurs en cet instant, il détailla Nova. Empreins à certaines questions. « Tu ne vas pas me dire que tu ne fais pas la même chose avec les hommes. Genre, ils sont bien tous les mêmes. » Cette remarque, il l’avait entendu, un nombre incalculable de fois. Défilé dans les commentaires sur les réseaux sociaux, surpris dans une conversation… « Panier, ce mot est assez rudes… Et tu te mets dans quel " panier "? » On dirait qu’ils parlaient de marchandises. Comment étaient-ils arriver à ce genre de conversation ? Ah oui, un manque de tact. Qui ne l’était pas dans un moment de vulnérabilité. Une minière d’échapper à la dispute qu’il avait senti venir. Pas vrai ce qu’il avait lâché, il l’aurait préféré le garder pour lui. Il ne s’attendait pas rien. Ce silence, ces mots qui ne venaient pas été un soulagement. Il attendait à ce que la porte claque, avec des injures, qu’il est un piètre menteur, pour qu’elle reste. Ça aurait pu être un stratège, il aurait aimé… « Ce n’est pas quelque chose qu’on avoue entre deux verres... Mais maintenant que ça s'est produit je devrais peut-être prévenir... » Il s’imaginait mal, couper le mouvement de la soirée, détachant ces lèvres, en disant " et au fait, tu ne fais pas attention, je risque d’essayer de d’attaquer dans la nuit, je fais des cauchemars... " C’était… Un tue libido, honnêtement. « Il n’y a pas grand-chose à dire, c’était une erreur, ce n’est pas moi qui a été visé. Quand ils sont aperçus... » Ça s’est très mal passé pour lui. Il n’avait pas envie de faire un dessin. Un sourire se dessina, amer, sur son visage. « On peut dire que je n’ai pas été courtois non plus… tu aurais pu partir sans demander ton reste. Après tout, on ne se doit rien... » Pour une fois, ce n’était pas méchant, ou une parole agressive. En espérant qu’elle ne le prenne pas comme telle.
Leónel Orellana
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
POINTS : 12
MESSAGE : 2594
ICI DEPUIS : 07/04/2019
COMPTES : woody & jackson & isaiah & concho & elmo & oskar
CRÉDITS : pyomm (a) & beloved (s)

STATUT : .
MessageSujet: Re: #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)    #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)  EmptySam 5 Déc 2020 - 16:02

Qu’est-ce qu’elle cherchait, Nova ? Elle-même ne le savait pas. C’est vrai, Edd avait raison de penser que n’importe qui d’autre aurait déjà déguerpi, lui le premier. Mais Nova ne faisait jamais les choses comme il le fallait. Si en apparence elle était une femme de vingt-cinq ans des plus typiques, une basic white girl bien prévisible, il suffisait de s’attarder un peu plus à sa personne pour comprendre qu’elle n’était pas que lattés et Instagram. Cela n’expliquait certes pas pourquoi elle se foutait dans situation pareille, à subir les foudres nocturnes d’un homme qui ne lui avait pourtant rien demandé et qu’elle agaçait à son tour. Peut-être cherchait-elle le réconfort dans les démons des autres, pour se réconcilier avec les siens en voyant la grandeur des autres. La rousse haussa les sourcils quand Edd lui affirma avec franchise qu’il mettait effectivement toutes les femmes dans le même panier. « Wow. » Déclara Nova en tournant la tête vers des spectateurs invisibles, déçue d’être la seule à entendre de telles conneries. Et Edd osa lui dire qu’elle faisait sûrement exactement la même chose avec les hommes. Si seulement il savait à quel point elle n’en avait que faire, des hommes. « Pas du tout ! Je … » Se défendit-elle très mal, puisqu’elle n’arrivait même pas à contre-argumenter. « J’ai rien à te prouver. » Lâcha-t-elle finalement, honteuse de ne pas avoir su répliquer. Dès qu’il était question d’hommes, Nova se dérobait. Il était autrement trop risqué de dévoiler sa véritable personne. « Je ne suis dans aucun panier. Tu pourrais jamais me catégoriser. » Parce qu’elle avait l’impression d’être un tel chaos, un tel mensonge éparpillé, qu’il serait impossible de démêler le vrai du faux chez elle. Nova, elle avait le sentiment d’être une coquille vide, d’être un amalgame de menteries, et donc elle n’appartenait à aucun groupe. Elle n’était rien, tout simplement. Cette nuit prit, encore une fois, une toute autre tournure alors qu’Edd lui révélait la réelle provenance de ses démons, de ses cauchemars : un kidnapping. Il ne s’en était pas remis, il ne s’en remettrait sans doute jamais. Paralysée par la surprise et la culpabilité, Nova n’avait rien dit, se laissant raccompagner jusqu’à la porte. Mais elle n’avait pas pu partir, pas encore, pas après que de telles paroles se soient échappées des lèvres de cet homme. « Non. T’as personne à prévenir, t’as pas à en parler. Ce sujet-là t’appartient. » Murmura Nova, qui savait bien ce que c’était que de conserver un secret dans son cœur et dans sa tête, même si les deux n’avaient rien à voir l’un avec l’autre. « C’est certainement une des pires versions possibles d’être à la mauvaise place, au mauvais moment … » Avait-elle dit tout haut. Elle s’excusa de son comportement depuis leur réveil, qui n’était rien pour aider Edd. « T’as raison. On ne se doit rien. But still, maintenant que le voile est levé … tant qu’à avoir quelqu’un à qui te confier quand c’est trop lourd, profites-en. » Elle esquissa un mince sourire. « Je ne laisse jamais mon numéro de téléphone les lendemains de soirée, mais … j’ai envie que tu l’aies. Au cas où. » Déclara-t-elle.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
See the sun leading us to the land of the lost and the reasonless. hear the drum beating us. I forever surrender, the rest is meaningless. oh, I've been wasting my twenties filling glasses half empty. I don't wanna live a meaningless life without you. ☾☾
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)    #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)  EmptyMar 19 Jan 2021 - 10:48

Quand les gens aidaient, c’est qu’il voulait forcément quelque chose ? La logique dans l’esprit d'Edd. Logique propre à lui-même. Car il avait forcément un but, un intérêt derrière. Il n’avait pourtant pas grandi dans cette optique. Aidez son prochain et toutes les conneries qui vont avec… Et on te le rendra, douce illusion parce que finalement dans les cas compliqués, tu finissais toujours tout seul. Edd se trompait, ce n’était pas la première fois, et certainement pas la dernière, dans un orgueil un peu trop mesurer. Alors que lui-même venait à l’instant, d’excuser cette jeune rousse, de mettre tout le monde dans le même panier. Que faisait-il là ? Il aurait dû se sentir peu glorieux, face à cette constatation. Rougir, chercher ces mots, tortiller ces mains, ces doigts entre elles. Non rien du tout ça ! Comme d’habitude, il préférait jouer la provocation, parce qu’il savait le faire, parce que c’était son arme face à la faiblesse. La meilleure défense, c’est l’attaque ! Non ? Son attention était portée à sa réponse, à sa défense. Une vérité, ce n’était pas si amusant que si elle se défendait. Edd aimait bien débattre, ou est-ce que c’était surtout pour avoir l’occasion d’imposer ces idées. En échange, il y a rien eu à part un Wow, une déception qui devait se lire sur son visage. Avant qu’il ne se reprenne bien vite. Un début de phrase, ou il profita pour l’alimenter. « Tu… ? » Mais rien, elle s’était refermée. Ce n’était pas tant la curiosité qui le frappait à cet instant. Mais l’expression qui se définissait sur elle. Elle cachait quelque chose. Il connaissait les signes pour les avoir côtoyées sur sa propre personne. Un soupir lasse, un regard évasif. Finalement, ils n’étaient peut-être pas si différents avec leurs secrets. « Tu as raison, tu n’as rien à me prouver. Je ne suis à rien à part un mec que tu t’es tapé » Sa phrase était loin d’être amer, mais simplement, des mots qui réveillaient la vérité. «  Tu caches autant de secrets que moi... » Amusé, sans l’être réellement. Elle avait raison tout fois, avec ces cases, lui-même n’avait pas la volonté, d’être classé. Les inclassables… Ce mot traîne dans sa tête, sans la révéler. Même si il semblait catégorique sur le sujet. Il aimait assez bien l’idée de ne pas suivre le mouvement, mais seulement le sien. La conversation avait tourné loin à son avantage. Il n’avait aucunement envie de révéler un de ces secrets, ce soir, ni même jamais. Mais les choses, on change, il ne serait dire pourquoi, ou comment ? A part qu’il fallait qu’il se justifie de son côté connard, qui avait pris le dessus. Que Nova, Finalement avait été accident collatéral, la victime. Son agressif n’étant pas dirigé contre elle. Les excuses bien sûr les bienvenues. Il le savait… Penser et faire étaient différents, plus faciles sur une des aspects. Il lui appartint, aussi lourd, qu’il lui pesait depuis des années. Un sourire faible se dessina sur son visage, tenant la porte, qu’il allait conclure cette nuit, fermer la porte à cette histoire, qui dégageait bien plus le simple fait d’un échange d’une nuit. C’était la logique, passer un bon moment, et ne plus donner de nouvelle. Mais elle le surpris, en lui laissant son numéro, qu’il prit la remercient d’n simple signe de tête. « Tu n’en as pas eu assez des mésaventures …. ? Tu sais qu’en général, on préfère fuir…. » Déclara-t-il, un ton amusé, sans hostilité. « Je suis désolé, pour cette nuit… Je ne voulais pas te faire peur et encore moins…. Agir… » Comme un connard, il n’arrivait pas à sortir le même. C’était toujours plus facile quand d’être quelqu’un d’autre, de faire croire qu’on est quelqu’un que de vraiment dire ces dires le fond de sa pensée. « Je dois vraiment le dire ? » Dit-il en riant. « J’appellerais quand j’aurais fait un autre cauchemar, tu as l’habitude maintenant. Tu as l’air de bien gérer. » Il n’avait pas l’attention de l’appeler en pleine nuit « Finalement, on n’est pas si différent … » Avec nos secrets. Car elle en avait, il n’avait pas été dupe, mais pour une fois, il n’allait pas chercher plus loin. Parce qu'il comprenait que parfois, c’était nécessaire de laisser certaine chose, dans l’ombre  


.
Leónel Orellana
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
POINTS : 12
MESSAGE : 2594
ICI DEPUIS : 07/04/2019
COMPTES : woody & jackson & isaiah & concho & elmo & oskar
CRÉDITS : pyomm (a) & beloved (s)

STATUT : .
MessageSujet: Re: #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)    #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)  EmptyDim 7 Fév 2021 - 15:52

Edd la pressait, il reprenait ses balbutiements en essayant d’en voir le bout mais ce bout, Nova elle-même ne le voyait pas. Elle ne savait pas ce qu’elle cherchait à lui dire, à lui faire comprendre, elle ne saurait même pas par où commencer pour formuler une quelconque réponse pour lui faire comprendre qu’elle n’en avait absolument rien à faire, des hommes. Qu’ils pouvaient tous être en solo recroquevillés dans des milliards de paniers qu’elle n’en aurait rien à foutre non plus. Elle ferma donc la conversation en affirmant qu’elle n’avait rien à lui prouver. C’était moins compliqué, moins anxiogène, de ne pas chercher à mettre des mots sur ce qu’elle était. La fuite était sa réaction préférée. « Exactement. » Lâcha sèchement Nova avec un certain dédain, parce que ça la faisait toujours grincer des dents qu’on lui dise qu’elle se tapait des mecs alors que ce n’était pourtant pas ce qu’elle voulait. Avec ses copines, elle avait pris l’habitude d’en rire et d’en rajouter une couche, paraissant oversexualisée pour cacher son réel inconfort. Face à des inconnus cependant, c’était plus difficile d’ignorer le fond du problème. Edd semblait d’ailleurs lire en elle assez facilement sur ce coup-là, affirmant qu’elle avait autant de secrets que lui. Elle frissonna. Elle ouvrit la bouche, la referma. « J’pense juste que j’ai de comptes à rendre à personne et que tout le monde n’a pas besoin de tout savoir. » Et surtout, les murs avaient des oreilles. Nova savait que dès qu’elle en parlerait à une personne, des vérités derrière les mensonges, elle risquait d’être exposée. Elle avait beau adorer son entourage, elle ne faisait confiance à personne là-dessus. La rouquine n’aurait d’ailleurs pas insisté davantage sur les cauchemars d’Edd s’il n’avait pas prononcé le mot kidnapping. Là, le sol s’était dérobé sous les pieds de Nova et elle ne savait plus où se mettre. Ils comparaient leurs secrets alors que le sien était horrible, traumatisant. Rien à voir avec son dédain d’elle-même. Elle ne pouvait pas s’en aller après une telle révélation en n’ajoutant rien, en banalisant sa confession. Alors, sur le pas de la porte, elle lui donna son numéro de téléphone. Pas pour remettre le couvert. Pour parler, au besoin. « Oh, j’en ai eu assez … mais, I don’t know, j’imagine que je suis peut-être maso sur les bords. » Elle esquissa un sourire et hocha la tête à ses excuses. Elle rit quand il n’osa pas mettre de mot sur ses agissements. « Non, j’ai plusieurs choix dans ma tête de toute façon et n’en choisir qu’un seul, c’est trop difficile. » Elle réprima un nouveau rire, se pinçant les lèvres. « Sérieusement, t’appelles quand tu veux. Mais attention … j’ai la fâcheuse habitude d’appeler à n’importe quelle heure quand j’suis bourrée et perdue, alors … dès que j’aurai ton numéro, ce sera à tes risques et périls. » Edd conclut sur le fait qu’ils n’étaient pas si différents, au final. Elle baissa les yeux, haussa les épaules. « Maybe not. » Elle releva un regard triste vers lui, avant de chasser les nuages. « Bon, en vrai, j’étais bien motivée à partir en furie mais … j’passerais bien à la salle de bain avant de sortir en public, en fait. J’dois avoir une sale tête et qui sait, j’rencontrerai peut-être quelqu’un d’important sur mon chemin du retour … » Elle esquissa un sourire. « Promis, après, je te lâche. »

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
See the sun leading us to the land of the lost and the reasonless. hear the drum beating us. I forever surrender, the rest is meaningless. oh, I've been wasting my twenties filling glasses half empty. I don't wanna live a meaningless life without you. ☾☾
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)    #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)  EmptyMar 6 Avr 2021 - 17:47

Nova cherchait la fuite, il connaissait assez bien cette méthode pour l’avoir employé des millions de fois. Ne rien dire, contourner la conversation, parfois, on pouvait même voir un détournement du regard, terminer avec une phrase assassine, c’était sa préférée. Un peu sa marque de fabrique, alors quand elle ferma la conversation sur j’ai rien à prouver. C’était une confirmation sur ce dont il se doutait déjà. Elle était vulnérable, visiblement sur l’image, sur son importance ou pas. Pourquoi ? Elle s’était un grand mystère… Ces mains se levaient vers le ciel, dans un air des plus innocent. Un moyen de lui faire comprendre, c’est bon, il avait compris le message. Pas la peine de l’artillerie, le ton sec, le regard assassin et la panoplie des griffes à la catwoman. Une simple phrase anodine, allumait la mèche. Elle avait raison, elle n’avait pas de compte à lui rendre. « Rien que ta réponse me prouve que j’ai raison. Ta défense un peu trop agressive…. » Il avait mis un peu de zèle dans sa réponse. Il voulait en rien la provoquer cependant. « Je m’y connais assez… » Autant rester vague. C’est ce qui les caractérisait, les secrets aussi visiblement. Finalement, malgré ça, Edd devait bien avoué malgré son caractère, Nova était assez drôle dans son genre. Le mode furie, amazone l’avait laissé sans voix pour se révéler être intéressant de discuter avec elle. « Maso oula ! On a été proche d'un instant mais pas un point là ! » Il releva un rire, toute en légèreté. Maintenant, qu’ils avaient dissipé tous malentendus, ils pouvaient rire de tous. « Et moi, je prendrais le risque de t’envoyer chier, pour la forme… » Déclara-t-il avec un clin d’oeil. Même si au besoin, et avec toute la mauvaise fois, qu’il pouvait avoir parfois. Il fera quand le chemin ou répondrait au téléphone. Les gens ne se préoccupaient guère de toute façon, si il dormait ou non, quand il avait besoin de ces services. Son sommeil se calculait sur les doigts de la main. Il avait cru mal entendre à l’instant, elle avait bien dit peut-être, si il se la jouait le connard jusqu’au bout, il aurait certainement baissé la tête et fait répéter. Ils en étaient plus à ce stade, il en avait pas envie. Il s’écarta simplement, montrant de sa main la direction, en posant son regard sur Nova. « A cette heure-ci, dans ce quartier, crois-moi, tu ne vas pas rencontrer ton prochain rencard, mais plutôt des camés, des bourrés… Et des dealers…. Au fonds du couloir, fait comme chez toi ». Comme s’était drôle, dealer, elle en avait un juste à en face… Il la laissa y aller, devant s’exprimer un peu plus fort. « Tu agis toujours en mode furie ? Si ça peut te rassurer, tu es assez présentable pour te fondre dans le décor du quartier. Qu’est-ce que tu entends par important, c’est plutôt large ». Non, il ne jouait pas les goujats, c’était un humour particulier qu’il fallait prendre à la légère et pas comme une attaque. « Sérieusement, tu veux que je te raccompagne ? » Il pouvait comprendre, la crainte qu’il pouvait résider. Il était un mec ce n’était pas pareil et il connaissait les lieux par cœur. « A moins que je gaffe ton coup avec ce quelqu’un d’important ? » Il se posa contre le mur, les bras croisées , amusé.


.
Leónel Orellana
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
POINTS : 12
MESSAGE : 2594
ICI DEPUIS : 07/04/2019
COMPTES : woody & jackson & isaiah & concho & elmo & oskar
CRÉDITS : pyomm (a) & beloved (s)

STATUT : .
MessageSujet: Re: #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)    #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)  EmptyDim 18 Avr 2021 - 3:44

Heureusement qu’Edd lâcha le morceau. Nova n’aurait plus su comment se dérober sans que ses lèvres ne commencent à trembler de se trouver si près du précipice de la vérité. Celle qu’elle chassait comme s’il s’agissait d’une ombre assassine qui la poursuivait sans cesse, menaçant de prendre sa place. Ce que Nova n’acceptait pas encore totalement c’était que ce devrait une réelle délivrance, si cette partie véridique d’elle-même gagnait. Elle n’aurait plus à se cacher et elle ne comprenait pas encore que cela valait tous les regards dédaigneux du monde. Regards qu’elle s’imaginait dans ses pires scénarios, regards qu’elle fabriquait de toute pièce dans le chaos de ses pensées, pour la convaincre que le mensonge était encore la seule option viable. « Une défense n’est-elle pas plus solide quand elle est agressive, justement ? Ça ne devrait pas être un critère pour évaluer quoi que ce soit. Ça ne veut rien dire. » Ça ne voulait rien dire d’autre que de prouver qu’elle savait jouer à ce jeu-là aussi bien qu’Edd, qui avait d’ailleurs affirmé juste avant qu’il s’y connaissait assez. Ses paroles étaient toutes aussi vagues que celles de Nova, comme s’ils se confortaient dans ce flou qui les entourait.

Heureusement, ce petit jeu de devinettes qui ne menait nulle part se termina au pas de la porte, avant que Nova ne quitte cet endroit dans lequel elle ne remettrait sans doute jamais les pieds. Quoique, leur échange subséquent laissa entrevoir une potentielle évolution dans cette relation que Nova aurait jurée passagère. La rousse n’avait pas vraiment l’habitude de garder contact avec les hommes dans les bras desquels elle faisait semblant d’être une femme épanouie et libre. C’aurait été une torture que de devoir jouer le jeu trop longtemps. Elle avait besoin que les rideaux se referment, parfois. Mais Edd venait de toucher une corde sensible peut-être, ou alors de laisser une trace toute particulière qu’elle ne se sentait pas d’effacer. Sur le point de partir, Nova se décida à la dernière seconde de vouloir passer à la salle de bains pour se refaire une beauté, ou en tout cas de s’arranger la tête pour pouvoir sortir d’ici sans honte. Edd semblait dubitatif, avec raison. Il était vrai que ce quartier était assez peu fréquentable, la nuit. « Et qu’est-ce qui te fait croire que c’est pas ce que je cherche, niveau mec ? » Elle esquissa un sourire amusé. Elle avait l’air de la parfaite fille qui joue au golf avec son père le week-end et qui va faire les boutiques de riche avec sa mère sur l’heure du lunch en semaine. Ce n’était pas du tout ça, ce n’était pas du tout elle. Mais elle ne tromperait personne non plus en faisant croire qu’elle n’avait pas peur de ces gens un peu décalés de la société. Nova suivit la direction annoncée par le doigt d’Edd jusqu’à la salle de bain, lui répondant d’une voix un peu plus élevée à son tour : « Ah c’est gentil, j’ai l’air d’une camée donc. Et ouais, le mode furie me réussit plutôt bien, j’vois pas pourquoi je changerais une formule gagnante. » Dit-elle en se moquant d’elle-même, rentrant dans la salle de bain en étouffant un léger rire. Elle se regarda dans le miroir, le regard triste et las face à ce sourire qui s’effaça bien vite. Son crayon noir avait coulé, ses cheveux roux lui collaient au visage, elle faisait pitié. Elle se passa un peu d’eau sous les yeux, tenta de rattraper cette situation faciale, et elle retourna vers Edd quelques minutes plus tard. Il lui demanda s’il voulait qu’elle la raccompagne, à moins qu’il gaffe son coup avec ce quelqu’un d’important. « Tu penses que j’saurais pas m’défendre face à des gens complètement bourrés qui ne tiennent plus debout depuis deux heures du mat’ ? » Elle arqua un sourcil, sentant quand même son cœur se nouer en imaginant son retour à la maison. « Ça ne te dérangerait pas, en vrai ? … De me raccompagner ? » Demanda-t-elle tout timidement. Elle haussa faiblement les épaules en serrant la bandoulière de sa sacoche contre elle. « Comme tu te doutes, j’crois pas qu’il y ait qui que ce soit d’important qui m’attende en chemin, pour être bien honnête. » Elle souffla un rire murmuré. Elle ne pensait pas que qui que ce soit l’attende, peu importe où, peu importe quand, en fin de compte.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
See the sun leading us to the land of the lost and the reasonless. hear the drum beating us. I forever surrender, the rest is meaningless. oh, I've been wasting my twenties filling glasses half empty. I don't wanna live a meaningless life without you. ☾☾
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)    #16 heavy from the hurt inside your veins (edd)  Empty

 
#16 heavy from the hurt inside your veins (edd)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loving can hurt, loving can hurt sometimes. [Naisy]
» miles of veins fan out like a road map (elea)
» (picha) ◊ can you save my heavy dirty soul.
» (hot) it's just my soul responding to the heavy heart I'm holding -r.
» heavy sedatives to play the innocent (althea)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: southern district :: appartements-
Sauter vers: