AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4061
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), bat'phanie (s), vocivus (ic), whereischarlie (gif).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova   god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova EmptyLun 1 Juin 2020 - 0:43

god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters
Assise sur un banc, lunettes de soleil sur le nez et poker face sur le visage, la rouquine et la brunette regardaient les gens passer dans la rue, faisant mine de ne pas s'y intéresser. Après une intense matinée shopping, Charlie se permettant quelques excès comme cadeau d'anniversaire à elle-même, les deux jeunes filles avaient décidé de prendre une pause pour reposer leurs petites jambes et sortir de la chaleur étouffante des cabines d'essayage, lui préférant les rayons du soleil australien. Entourées de leurs sacs de shopping, elles commentaient discrètement depuis une bonne dizaine de minutes les personnes qui passaient dans la rue, leur inventant des vies parfois loufoques comme parfois ennuyantes. « Elle, elle s'est faite quitter par son mari cette année, et elle a pris deux chiens pour le remplacer. Et là elle se presse parce qu'elle est en retard pour un speed-dating et en même temps, ne pense qu'à ses chiens qui l'attendent à la maison. » souffla l'étudiante en chirurgie à mi-voix à l'attention de sa partenaire de jeu, sans même tourner la tête. On aurait vraiment dit deux vieilles commères qui critiquaient tout ce qui se passait autour d'elle et colportaient de fausses rumeurs dans toute la ville. Cette idée avait le don de faire sourire Charlie. Nova et elle étaient amies depuis toutes petites, et elle se voyait très bien à ses côtés dans quarante ou cinquante ans, sur le porche, dans une chaise à bascule, à critiquer les gens du quartier et à inventer des vies aux voisins. C'était pas très gentil, ni très mature, mais god que c'était amusant. « Oh meuf, j'ai faim. » lança soudain Charlie après plusieurs minutes, avant qu'une idée lumineuse ne lui traverse l'esprit. « On fait des macarons cette aprem' ?! » ajouta-t-elle avec entrain en tournant d'un coup la tête vers la jolie rousse. C'était connu, Charlie adorait manger, du gras, du sucré, du salé, du sain ou de la malbouffe, peu importe. Elle n'était pas difficile et elle adorait se faire péter la panse, c'était à se demander comment elle parvenait à conserver plus ou moins la ligne. Et là, elle avait vraiment envie de se faire des petites pâtisseries réconfortantes, sans raison, juste pour le plaisir et le goût délicieux et fondant sur la langue. Dans cette optique, faire des macarons soi-même et en compagnie de Nova lui semblait une idée particulièrement attrayante, surtout si elles accompagnaient l'activité cuisine d'un petit verre de cidre ou quelque chose du genre et qu'elles faisaient les débiles comme elles avaient l'habitude de le faire.

__________________________

she wore a smile like a loaded gun
Be happy, not because everything is good, but because you can see the good side of everything. ▬
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Nova Hawkes
Nova Hawkes
messages : 1534
ici depuis : 07/04/2019
crédits : whovian (a) & beloved (s)
comptes : woody & jackson & isaiah & concho & elmo
statut : dans la tempête des draps défaits.
adm f
MessageSujet: Re: god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova   god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova EmptyLun 1 Juin 2020 - 13:36

Jambe croisée par-dessus l’autre, bras relevés vers l’arrière et posés sur le dossier du banc sur lequel elle était assise, Nova ne manquait aucun détail de la scène qui se déroulait sous ses yeux, derrière ses lunettes de soleil rondes. Quelle scène ? La scène des gens qui passent, offrant à Charlie et elle un spectacle d’histoires à inventer. Depuis qu’elles étaient toutes petites, elles utilisaient leur imagination débordante afin de peindre différents tableaux là où il en existait déjà. Comme elles n’auraient pas l’occasion d’apprendre à connaître tout ce beau monde personnellement, aussi bien faire semblant, pas vrai ? Nova esquissa un sourire en entendant l’histoire des deux chiens pour remplacer un mari. Pourquoi pas. C’est ce qu’elle aurait fait. Je vous comprends, madame, s’était-elle dit en suivant du regard la dame pressée. Ses yeux accrochèrent finalement un homme dans la trentaine qui courait sur cette rue déjà trop passante. Elle le désigna d’un subtil coup de menton, sans perdre sa poker face. « Lui, il a l’air de savoir où il s’en va dans la vie et d’être sûr de lui mais au fond, il manque cruellement de confiance en lui, c’est pour ça qu’il court sur la rue commerçante plutôt qu’au Mullers Lagoon ou bien … well, anywhere else. Il a besoin de la validation des autres en regardant leur expression impressionnée à le voir courir à bon rythme sous cette chaleur. » Elle tourna la tête vers Charlie. « Bon, ça, j’avoue, ça relevait davantage du jugement que de la fantaisie. » Elle éclata de rire, relevant enfin ses lunettes de soleil sur le dessus de sa tête, dégageant son visage de ses mèches rousses. Charlie annonça finalement avoir faim, proposant de faire des macarons cet après-midi. Nova haussa les sourcils. « On se lance dans les gros projets ! » Elle n’avait jamais confectionné d’elle-même des macarons, mais elle ne pouvait que croire que c’était compliqué. « Tant que y’a des margaritas pour me motiver, ça me va. » Elle sourit. « T’as ce qu’il faut chez toi pour faire ça ? J’suis pas mal certaine que chez moi, non. » Et on pouvait la croire sur parole, puisque Nova était la police du frigo et du garde-manger. Elle en faisait fréquemment le ménage, de sorte qu’elle savait exactement ce qui leur restait à manger, à Alix, Alex et elle. Moins de gaspillage!

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Stars over the city start to fade, don't let it all get dark by the day. you can't take back the choices that you make, don't carry that weight. When nothing feels real anymore you know you can say : I'm not ok. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4061
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), bat'phanie (s), vocivus (ic), whereischarlie (gif).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova   god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova EmptyDim 7 Juin 2020 - 22:04

Nova était bien une des rares personnes avec qui la brunette aimait bitcher ainsi, comme des adolescentes hautaines qui ne se sentaient plus. Au fond, c’était pas trop ça, c’était juste un de leurs passe-temps depuis qu’elles étaient jeunes. Y avait pas un gramme de méchanceté derrière, c’était plutôt une façon de rire un peu entre elles, en sachant très bien que leurs jugements étaient ridicules. La plupart du temps. Il n’empêche, ce n’était certainement pas très mature et c’était pas le plus intelligent des jeux, mais tant que ça restait entre elles, ça pouvait faire de mal à personne, si ? La jolie rousse partit à son tour dans une petite explication inventive du jogging d’un trentenaire, arrachant un sourire en coin à Charlie qu’elle réprima autant que possible. « C’pas grave, ça fait du bien de juger, parfois. » gloussa-t-elle à mi-voix, avant de joindre ses éclats de rire à ceux de Nova. Elle se rendait bien compte qu’elles pouvaient vraiment être idiotes parfois, mais qu’est-ce que c’était bon. C’était juste pour partager quelques tranches de rire, rien de bien grave là-dedans. Charlie lança bientôt l’idée d’une après-midi pâtisserie, son estomac réveillant soudainement ses instincts de cuisinière – pas toujours bons, qu’on se le dise. Son amie sembla d’ailleurs un poil dubitative, et l’étudiante devait admettre qu’elle était peut-être un peu trop confiante dans leurs talents culinaires que pour réussir des macarons, mais peu importe, l’idée était lancée et elle se persuadait avec enthousiasme qu’elles étaient capables de le faire. « Margaritas, bières, tequilas boom-boom, tout ce que tu veux, babe. » acquiesça la brunette. Par contre, ni l’une ni l’autre n’avaient de quoi préparer ces petits délices, et un sourire en coin joueur apparut sur le visage de la jeune fille. « Non, mais on peut carrément aller chercher ce qu’il faut au magasin et faire une course de caddies ! » proposa la jeunette en se levant d’un geste plein d’enthousiasme. « Et après on se pose chez toi ou chez moi, comme tu veux. » renchérit-elle avant d’emboîter le pas à son amie, sacs de shopping au bras, se dirigeant vers le supermarché le plus proche.

__________________________

she wore a smile like a loaded gun
Be happy, not because everything is good, but because you can see the good side of everything. ▬
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Nova Hawkes
Nova Hawkes
messages : 1534
ici depuis : 07/04/2019
crédits : whovian (a) & beloved (s)
comptes : woody & jackson & isaiah & concho & elmo
statut : dans la tempête des draps défaits.
adm f
MessageSujet: Re: god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova   god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova EmptyLun 8 Juin 2020 - 16:34

Ce serait mentir de dire que Nova n’avait de séances bitchage qu’avec Charlie. Disons que la rouquine aimait plutôt bien trashtalker, surtout sur les ennemis communs avec ses copines. Cependant, en ce qui concernait de bitcher de parfaits inconnus, ce n’était qu’avec son amie d’enfance que cela prenait une tournure des plus cocasses et amusantes. Elle ne voyait même plus cela comme de la méchanceté gratuite. Au fil du temps, c’était devenu une activité comme une autre. Les passants ne seraient sans doute pas d’accord avec cette affirmation, mais elles étaient tellement subtiles que personne ne pouvait s’en plaindre ! Charlie était d’accord avec elle, juger, ça faisait parfois toujours du bien. « I know right ? Je me sens toujours toute légère après nos séances. C’est thérapeutique. » Elle rit. C’était probablement parce que Nova avait si peu confiance en elle malgré les apparences, que descendre les autres la remontait, de manière superficielle. Nova vivait ce passe-temps là de manière beaucoup plus malsaine que Charlie, visiblement. De toute façon, pour aujourd’hui, il fut mis un terme à cette activité et la belle interne en chirurgie proposa d’aller confectionner des macarons chez elle tout en buvant quelques cocktails. « Yasss. Un peu de tout ce que tu viens de dire et des macarons, j’t’en ferai les yeux fermés ! » La logique était disparue, déjà, de son discours. Si elle buvait margaritas, bières et tequilas boom-boom, elle les vomirait, les macarons. « Course de caddies, ouiiiiiiii ! » Dit-elle en tapant ses mains l’une dans l’autre avant de se lever, comme si elle avait un ressort sous les fesses tout d’un coup. « Allons chez toi, comme ça j’pourrai mater Jackson ou Carter s’ils sont là. » En vérité, ce serait plutôt Bessie ou Juliette, mais ça Nova n’était pas prête à le dire. Elle préférait brouiller les pistes toujours un peu plus. La rouquine marcha finalement avec son amie vers le supermarché, bras-dessus bras-dessous, et à l’entrée, chacune s’empara d’un caddie … parce qu’elles ne blaguaient pas pour la course.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Stars over the city start to fade, don't let it all get dark by the day. you can't take back the choices that you make, don't carry that weight. When nothing feels real anymore you know you can say : I'm not ok. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4061
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), bat'phanie (s), vocivus (ic), whereischarlie (gif).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova   god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova EmptyMar 9 Juin 2020 - 17:23

Charlie ricana quand son amie mentionna les effets thérapeutiques de leur petite activité et elle hocha la tête avec une expression malicieuse. « Et en plus c'est gratuit, même pas besoin de payer un psy. » ajouta la jeune étudiante avec un sourire satisfait au coin des lèvres. Ouais, les après-midis du genre avec Nova, ça se rapprochait carrément d'une bonne séance avec un psychologue en fait, en moins cher et plus efficace. Enfin, moins cher... Ça, ça dépendait surtout du nombre de sacs avec lesquels elles ressortaient des magasins. Mais rien de tel qu'une amie en or, de nouveaux vêtements et un peu de commérage pour se sentir plus légère, comme l'avait dit la rousse. Testé et approuvé, oui oui. Accompagnée par l'enthousiasme de la thanatologue, Charlie se leva avec un sourire ravi en réponse aux paroles de son amie, qui semblait on ne peut plus partante pour continuer sur de la cuisine alcoolisée. C'était sans doute pas ce qu'il y avait de plus safe, dis comme ça, en fait. Au pire elles foutraient le feu, Charlie se retrouverait à la rue et détestée de ses quatre colocataires, et elle se morfondrait dans l'alcool jusqu'à la fin de ses jours, mourant d'une overdose de macarons. Pfff. N'importe quoi. La jeunette pouffa légèrement de rire pour elle-même après ce cheminement de pensées, et les deux complices partirent ensemble à l'assaut d'un supermarché, en sautillant tous les trois pas, l'esprit enivré par l'idée d'une future course de caddies. « Ah ben ouais, quand c'est pour mater du muscle, là y a du monde, hein ! » railla Charlie à l'attention de la belle rouquine avant d'éclater de rire. C'était bien parce que c'était Nova, que la brunette en riait sincèrement, car s'il s'était agi de quelqu'un d'autre, elle aurait sûrement ressenti une minuscule pointe de jalousie. C'était totalement injustifié, mais elle avait du mal à rester de marbre si un autre fille parlait de mater Jackson. Elle se sentait vraiment conne de ressentir ça, mais elle ne le contrôlait pas, c'était ainsi, et elle se gardait bien de le faire savoir. Quand il s'agissait d'individus avec qui elle avait partagé une intimité, la future chirurgienne avait parfois ces sentiments dérangeants qui lui caressaient l'esprit sans qu'elle ne puisse vraiment y faire quelque chose. C'était désagréable, mais c'était comme ça, surtout quand elle avait gardé un contact avec les personnes concernées après l'une ou l'autre nuit de moment charnel. Elle avait eu la même chose avec Niels, dans une mesure bien plus grande, parce qu'ils étaient devenus amis après leur nuit ensemble et qu'elle avait développé un attachement qui lui faisait honte. Heureusement, c'était aujourd'hui de l'histoire ancienne, la dispute avec Aelya était très loin et ils s'entendaient tous les trois merveilleusement bien. Arrivées dans l'enceinte du supermarché, les deux complices avaient déjà chacune un caddie et s'élançaient entre les rayons, prenant de l'élan, pour se mettre en suspension sur le rebord de la grille du bas. « Wiiihiiii ! » s'écria la jolie brune en riant, avant de redescendre au sol en croisant un regard désapprobateur d'un client. Elle se tourna vers Nova et pouffa de rire, avant de réitérer l'opération dans le rayon suivant. Au passage, elle s'empara de poudre d'amandes, de colorant et d'autres ingrédients nécessaires à la confection des macarons, avant de se diriger vers le rayon fruits et légumes. « Hé, No' ! Carotte ou citrouille ? » fit-elle en s'adressant à son amie de l'autre côté des bacs à légumes. Hilare, elle tenait en main une carotte et de l'autre un concombre, un regard très explicite attendant une réponse de la rouquine quant à la comparaison de ces deux... Légumes. Légumes avec une forme pouvant potentiellement leur donner une autre utilité.

__________________________

she wore a smile like a loaded gun
Be happy, not because everything is good, but because you can see the good side of everything. ▬
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Nova Hawkes
Nova Hawkes
messages : 1534
ici depuis : 07/04/2019
crédits : whovian (a) & beloved (s)
comptes : woody & jackson & isaiah & concho & elmo
statut : dans la tempête des draps défaits.
adm f
MessageSujet: Re: god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova   god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova EmptyMer 10 Juin 2020 - 4:01

Nova éclata de rire, la tête penchée vers l’arrière, alors que Charlie abordait la gratuité de leur thérapie. Leur méchanceté était gratuite, oui. « Et après, on dit que les milléniaux ne pensent pas à leurs économies et tout ça. » Elle leva les yeux au ciel en soupirant avec exagération, avant de rire. Elles n’étaient certainement pas un modèle à suivre, les deux amies, avec le grand nombre de sacs rempli de vêtements, bijoux, souliers et autres trucs dont elles n’avaient pas forcément besoin, qui traînaient à côté d’elles sur le banc. Quand même, elles ne perdaient rien de leur enthousiasme, même que celui-ci redoubla alors que Charlie proposa de faire des courses de caddie au supermarché où elles allaient acheter tout le nécessaire pour confectionner des macarons. Lorsqu’elles auraient terminé, Nova décida qu’elles iraient passer le reste de la journée chez Charlie plutôt que chez elle, prétextant que c’était pour mater Jackson et Carter. Dans les faits, c’était plutôt les demoiselles de sa colocation qui intéressaient Nova. Son amie d’enfance, comme tous ses autres amis d’ailleurs, n’y voyaient que du feu. C’est qu’elle était douée pour mentir, depuis le temps, la petite rouquine. « Tu me connais si bien ! » Dit-elle en riant alors que son ventre se nouait. Ça allait la rattraper, un jour, tout ça. Elle le savait, elle le sentait, mais elle ne pouvait que continuer à creuser son trou, après toutes ces années. Arrivées au supermarché, Nova et Charlie s’emparèrent toutes deux d’un caddie et s’élancèrent dans une allée heureusement vide. « Yahoooooooouuuu ! » En débarquant, à cause de ce mince effort, un son aigu et plutôt long sortit de Nova, et ce n’était plus sa bouche qui criait de joie. Elle plaqua d’ailleurs sa main sur sa bouche, à défaut de pouvoir la plaquer sur ses fesses. Elle éclata de rire, son air amusé mêlé à la surprise et à la honte dans ses yeux. Se rapprochant de Charlie, dans un murmure plus ou moins bien réussi, elle s’exclama : « Oh my god on dirait ma grand-mère. J’ai pété en sautant de mon caddie. » Elle continua à pouffer de rire et ce n’est qu’à ce moment qu’elle remarqua le regard désapprobateur d’un autre client. « Tu crois que c’est à cause de mon pet ou bien de notre course ? » Ou les deux. Elles délaissèrent l’odeur et le client de mauvais humeur en tournant dans l’allée suivante, Nova espérant que son petit incident passerait inaperçu aux narines des autres. Charlie, douée pour lui changer les idées et la déculpabiliser, attrapa une carotte et un concombre, lui demandant ce qu’elle préférait entre carotte ou citrouille. Nova éclata de rire. « La carotte c’est pour le pénis et la citrouille pour les seins, genre, dans ta tête ? Parce que c’est un concombre que tu tiens chérie et pour moi il représente la même chose que la carotte … mais plus gros et plus long, alors forcément, tu sais où mon choix s’arrête ! » Ark, ça lui donnait le goût de vomir, et pourtant elle continuait à en rire.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Stars over the city start to fade, don't let it all get dark by the day. you can't take back the choices that you make, don't carry that weight. When nothing feels real anymore you know you can say : I'm not ok. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4061
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), bat'phanie (s), vocivus (ic), whereischarlie (gif).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova   god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova EmptyVen 12 Juin 2020 - 4:47

Leurs rires raisonnaient dans l’air chaud de Bowen, s’amplifiant blague après blague, continuant alors qu’elles marchaient dans la rue pour rejoindre le supermarché le plus proche. Elles n’avaient rien de très mature, vu comme ça, mais elles le vivaient plutôt bien. Fallait bien profiter de la vie, non ? On n’existait pas pour se priver des petits bonheurs et tirer la tronche, en tout cas selon Charlie. La jolie brune leva les yeux au ciel sans pouvoir conserver une mine sérieuse, s’esclaffant encore quand la jeunette affirma qu’elle la connaissait bien, après avoir mentionné les abdominaux de ses colocataires. De fait, l’interne n’avait aucune idée du secret de Nova, elle ne s’était même jamais posé la question. Elle aurait pu, pourtant, mais elle-même avait mis beaucoup de temps à assumer sa bisexualité, et d’ailleurs, c’était encore loin d’être au point. Ce n’était donc pas un sujet qui venait vraiment sur la table entre les deux amies d’enfance, bien que Charlie lui ait déjà mentionné rapidement ses brèves expériences avec des personnes de sexe féminin. Assez limitées, ces expériences. Souvent, les deux jeunes filles parlaient surtout de vêtements, de fête, d’alcool, de nouvelles tendances mode, et passaient le plus clair de leur temps à déconner ensemble. Si elles étaient proches, elles abordaient plus rarement des propos où elles se sentaient moins à l’aise. Ça viendrait, et dans un futur pas si lointain. Arrivées au magasin, la rouquine et la brunette se lancèrent immédiatement dans cette fameuse course de caddies, lançant presque des cris de guerre à travers le magasin. Ben quoi, on avait plus le droit de s’amuser ? Quand un petit imprévu de la nature s’invita à leurs cris de joie, et que Nova le lui fit remarquer, hilare, Charlie crut mourir de rire, peinant même à tenir sur ses deux jambes tellement elle ne pouvait s’arrêter de se marrer. Amenez-lui un respirateur, s’il-vous-plaît. Ok, non, on l’a perdue, là. Insensible aux regards noirs d’un client, elle eut tout de même la décence de baisser d’un ton et de pouffer dans sa main quand la jolie rousse le lui fit remarquer. « Ça dépend de l’odeur de ton pet, j’dirais. » commenta l’étudiante à mi-voix avant de partir dans un nouveau rire incontrôlable. God, ce qu’elles pouvaient être bêtes. Mais c’était si bon. Libérateur, même. Charlie s’empara ensuite de légumes, les mettant en comparaison et attendant l’avis de Nova, qui lui fit très justement remarquer qu’un concombre n’était pas une citrouille, déclenchant de nouveaux gloussements chez la brune. « Ok, c’est mes dix-huit heures de garde qui m’ont achevée, j’parle flou, là. » répondit-elle en secouant la tête, toujours secouée d’un petit rire. Et comme son amie eut tout de même la gentillesse de faire son choix, elle rit encore plus fort en entendant ses propos. « Meuf arrête, tu vas me tuer. » fit-elle en reposant les légumes. Pourtant, elle ne comptait pas s’arrêter là, et se dirigea vers les bacs de fruits, juste à côté. « Et là ? » demanda-t-elle d’une voix ironique. Dans une main, un citron, dans l’autre, une pastèque, chaque fruit tenu devant chacun de ses seins. Oui, trois ans d’âge mental. Oui oui, vous pouvez le dire.

__________________________

she wore a smile like a loaded gun
Be happy, not because everything is good, but because you can see the good side of everything. ▬
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Nova Hawkes
Nova Hawkes
messages : 1534
ici depuis : 07/04/2019
crédits : whovian (a) & beloved (s)
comptes : woody & jackson & isaiah & concho & elmo
statut : dans la tempête des draps défaits.
adm f
MessageSujet: Re: god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova   god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova EmptyLun 15 Juin 2020 - 14:39

C’était dans les habitudes de Nova, de toute façon, de conserver une relation plutôt superficielle avec la plupart de ses copines. Elle détestait parler d’elle, sur des aspects plus sérieux, plus profonds. En fait, rares étaient les personnes qui connaissaient réellement Nova Hawkes. Elle mettait toujours le paquet sur ses goûts musicaux, ses tendances préférées en mode ou encore les séries télévisées qu’elle dévorait. Ça donnait un semblant d’impression de la connaître. Mais il s’agissait surtout d’artifices, afin de cacher le ciel obscur qui se trouvait derrière les pluies de confettis lumineux mais éphémères. Cette mascarade lui convenait, à Nova. Parce que dès qu’il était question d’elle, son cœur battait dans sa poitrine comme si sa véritable identité martelait sur les parois de son corps dont elle était prisonnière. Son esprit tournait vite, vite, vite, pour trouver de nouvelles supercheries, de nouveaux moyens de dévier les sujets glissants. Parler des vêtements, de fête et d’alcool, ça n’était pas dangereux pour sa façade parfaitement érigée et calculée. Il était surtout évidemment plus facile pour elle d’admettre avoir pété en public que de révéler ne serait-ce que quelques indices sur son orientation sexuelle. Ce pet, il fit énormément rire Charlie, qui n’en pouvait plus. Nova riait elle aussi, aux éclats, pressant ses genoux l’un contre l’autre, penchée vers l’avant. « Arrête de rire ou j’me pisse dessus, en plus !!! » Et alors que la rouquine s’inquiétait – plus ou moins – sur la réaction des autres clients de l’allée, Charlie parla de l’odeur. Nova secoua la tête. « Ah non mais je veux bien admettre que je pète mais quand j’le fais, ça sent la rose. Tu sens pas ? » Toujours un grand sourire aux lèvres, elle battait l’air de ses mains comme pour propulser l’odeur jusqu’à Charlie. Finalement, elles se sauvèrent vers l’allée voisine afin d’échapper aux regards réprobateurs, mais leur situation ne s’arrangea guère quand elles partirent sur leur délire de légumes. Maintenant qu’elle avait fait son choix de légume-pénis, son amie d’enfance lui imposa de faire son choix de fruit-sein. En tout cas, Nova en déduit que c’était plus ça que des testicules, vu où Charlie les tenait. « Parce que je suis solidaire à notre team petite poitrine, je dis citron. » Et ils étaient beaux, leurs seins, à Charlie et elle ! Pas de quoi avoir honte. Bref, les deux amies passèrent finalement aux vrais ingrédients requis pour leurs recettes – de macarons et de cocktails -, passant dans les allées sans pour autant agir avec maturité alors qu’elle remplissait leurs paniers- chacune ayant environ trois ou quatre ingrédients à traîner seulement.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Stars over the city start to fade, don't let it all get dark by the day. you can't take back the choices that you make, don't carry that weight. When nothing feels real anymore you know you can say : I'm not ok. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4061
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), bat'phanie (s), vocivus (ic), whereischarlie (gif).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova   god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova EmptyMar 7 Juil 2020 - 2:05

Qu’on lui amène une bouteille d’oxygène, s’il vous plaît, sinon elle allait mourir de rire. À noter que c’était une belle mort, Charlie ne serait pas contre, dans un futur cependant lointain. Mais leurs pitreries commençaient à lui faire cruellement manquer d’air et elle mit une main sur sa poitrine, toujours pliée en deux à la remarque de Nova. Une minuscule touche de sérieux voulu reprendre sa place sur son visage, alors qu’elle se redressait, essuyant une petite larme au coin de ses paupières, mais déjà la rouquine commentait l’odeur de son pet, affirmant qu’ils ne sentaient jamais mauvais. « Une rose en phase terminale, ouais, peut-être ! » s’exclama la chirurgienne en repartant dans un nouveau rire, faisant mine de s’éloigner, nez pincé entre les doigts, de l’odeur que Nova envoyait vers elle. À les voir, on leur aurait sûrement donné six ou sept ans d’âge mental, mais pour le coup elles ne s’en préoccupaient pas, trop prises dans leur délire. Et puis, si on ne pouvait même plus rigoler un peu. Ce fut au tour de Charlie de faire l’imbécile en utilisant les fruits et légumes à sa portée, après quelques regards autour d’elle pour vérifier qu’on ne les observait pas trop, quand même. Si ça se trouve, elles allaient finir par se faire sortir du magasin. Nova opta pour les citrons, soulignant sa solidarité envers leur poitrine menue, ce à quoi son amie répondit par un grand hochement de tête approbateurs. « Good choice ! Ça pèse moins lourd en plus. » fit-elle avec un haussement d’épaules avant de réprimer quelques gloussements. Elle n’avait jamais été complexée par ses seins et ne regrettait pas spécialement de ne pas faire un 95F. C’était plus pratique, genre pour dormir sur le ventre, courir dans les escaliers, tout ça tout ça. Après s’être remises de leurs blagues stupides et avoir repris un brin de sérieux, elles terminèrent les courses pour les macarons de cet après-midi, se dirigeant vers la caisse où elles se partagèrent les ingrédients à payer. « Vamos a la casa ! » s’écria la brunette une fois à l’air libre des rues de Bowen, sans se soucier de si son espagnol était correct ou non. Chargées de tous leurs sacs, elles rejoignirent la voiture de Charlie garée à quelques rues de là, chantant à tue-tête – et comme des casseroles – tout ce qui passait à la radio, fenêtres grandes ouvertes et lunettes de soleil sur le nez. La belle vie, quoi. « Alooooors ! » s’enthousiasma Charlie une fois qu’elles eurent passé le pas de la grande maison, allant chercher son ordinateur qui traînait au salon pour afficher la recette de macarons sur l’écran. « On se ferait bien un petit verre avant, non ? » proposa-t-elle en pouffant de rire en se tournant vers Nova, ses boucles brunes encadrant son visage malicieux. Elles avaient déjà sorti tous les ingrédients pour leur séance pâtisserie, et à côté trônait la bouteille d’alcool. Autant faire les choses correctement – ou pas, lol -. Charlie sortit de beaux verres à cocktail et alluma la chaîne hi-fi pour mettre du son, montant le volume sans trop abuser non plus, au cas où les colocataires présents seraient occupés à quelque chose demandant de la concentration. Elle avait connecté son téléphone pour mettre sa playlist, commençant par un bon "Girls just wanna have fun" de Cindy Lauper.

__________________________

she wore a smile like a loaded gun
Be happy, not because everything is good, but because you can see the good side of everything. ▬
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Nova Hawkes
Nova Hawkes
messages : 1534
ici depuis : 07/04/2019
crédits : whovian (a) & beloved (s)
comptes : woody & jackson & isaiah & concho & elmo
statut : dans la tempête des draps défaits.
adm f
MessageSujet: Re: god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova   god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova EmptyVen 10 Juil 2020 - 15:08

En voyant Charlie mettre une main sur sa poitrine, comme si celle-ci était compressée et menaçait de faire exploser son grand cœur dans les secondes à venir, Nova pointa son index vers son amie en l’agitant, le bras allongé entre elles. « T’as pas l’droit de crever là, j’ai pas mon cours de RCR, pas très utile dans mon cas vu que les gens que je côtoie la plupart du temps sont déjà morts. » Et pourtant elles continuaient à rire et à manquer de souffle, encore plus quand Nova voulut faire sentir ses flatulences à son amie d’enfance en propulsant l’air vers elle. « Une rose en phase terminale !! » Répéta Nova en riant, soulignant l’ingéniosité de l’insulte. Par chance elle n’avait jamais vécu d’accouchement, autrement, si les rumeurs étaient vraies et que les fuites urinaires étaient alors plus fréquentes, elle se serait déversée sur le plancher de l’épicerie. Pire encore que son pet inodore – hum. Bref, les deux comparses continuèrent leur chemin afin de laisser derrière la scène du crime sans y être associées. Sans doute était-il un peu trop tard pour cela. Ce fut au tour de Charlie de lancer la prochaine ronde de rires, en s’emparant de fruits et de légumes qu’elle utilisait comme représentations sexuelles. « C’est ça. Pas de problème de dos en vue. Et même la vieillesse ne pourra pas porter ceux-là par terre. » Dit-elle en s’emparant de ses propres seins, cette fois. Elle plaça ses paumes en-dessous et les releva tout légèrement, pour prouver qu’ils ne pourraient pas s’affaisser tant que ça puisqu’il n’y avait pas grand-chose à faire tomber. Sur ce, Nova et Charlie terminèrent les courses, évitant de faire d’autres plaisanteries trop prenantes pour leur concentration. Elles ne sortiraient jamais d’ici, sinon. « A mí me gusta bailar ! » Continua de chanter Nova même si Charlie avait dit casa et non pas playa. Les deux filles rentrèrent dans la voiture de Charlie après avoir déposé les sacs sur la banquette arrière. Rapidement, elles furent à la maison des Meers. « Ouiiiiii, j’ai tellement pleuré de rire, je n’ai plus d’eau en moi. J’ai soif ! » Boire de l’eau aurait été une meilleure solution que l’alcool mais à ce stade-ci, les deux amies ne se souciaient pas trop de ça. Et puis, la déshydratation par les larmes, ce n’était pas vraiment a thing. C’est en se dandinant sur Girls just wanna have fun que Nova commença à mélanger les ingrédients dans le shaker, au fur et à mesure que son amie les lui sortait. Elle brassa le contenu avec des glaçons, avant de servir le liquide dans les deux beaux verres à cocktail. « Tadaaaaam ! » Déclara-t-elle fièrement en prenant les deux verres, en tendant un vers la brunette, gardant l’autre pour elle comme le St-Graal.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Stars over the city start to fade, don't let it all get dark by the day. you can't take back the choices that you make, don't carry that weight. When nothing feels real anymore you know you can say : I'm not ok. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4061
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), bat'phanie (s), vocivus (ic), whereischarlie (gif).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova   god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova EmptyVen 17 Juil 2020 - 3:05


S’esclaffant encore aux paroles de Nova, la chirurgienne se fit violence pour reprendre un peu de sérieux quand elles passèrent à la caisse. Après leurs fabuleuses aventures au supermarché, sans se soucier du dérangement sans doute provoqué, les deux jeunes filles se rendirent jusque chez Charlie en chantant à tue-tête durant le trajet en voiture. À les voir, rien ne pouvait entamer leur bonne humeur, et c’était sûrement le cas. Quand Nova et Charlie étaient lancées dans leur délire, rien ne pouvait les arrêter. D’accord, peut-être un ouragan ou quelque chose du genre, et encore, elles auraient été capables de lancer des blagues pour dédramatiser la situation et peut-être leur mort prochaine. Mais c’était un cas de figure qui avait peu de chances de se vérifier et en attendant, elles avaient autre chose de prévu cet après-midi que de survivre ou succomber à une catastrophe naturelle. Posant les courses sur le comptoir, Charlie proposa de se préparer quelque chose d’alcoolisé à boire avant de se lancer dans leur challenge pâtissier, ce que son amie à la chevelure de feu accepta avec un enthousiasme débordant. Ni une ni deux, Charlie alla au salon leur mettre de quoi s’enjailler musicalement pendant leur atelier cuisine, et elle sortit les ingrédients alors que Nova dansait joyeusement avec le shaker, jusqu’à ce que leurs boissons soient prêtes et joliment servies dans les verres, que Charlie garnit d’une rondelle d’orange. « Mais quel talent, mesdames et messieurs, quelle incroyable précision dans le dosage, et ce mouvement de shaker, cet angle calculé à la perfection ! » s’écria la jeune femme à la manière d’un commentateur sportif. Sur ce, elle éclata d’un rire clair et authentique, trinquant avec son amie d’enfance avant de prendre une bonne gorgée de cocktail. « Sérieusement, il est super bon, meuf ! » ajouta-t-elle en jetant un œil appréciateur au fond de son verre, avant de reprendre une gorgée. « Bon alors, regardons un peu à ces macarons. » Elle se pencha à nouveau sur son ordinateur, posé sur le comptoir, pour consulter la recette, lisant les instructions avec plus ou moins d’attention. Alors que Nova préparait la crème, Charlie se lança dans la préparation des coques, mixant la poudre d’amande et le sucre avec les blancs en neige. « Tu veux que je demande à Jackson et Carter où ils sont, parce que ma copine voudrait mater du mâle ? » demanda-t-elle à la plaisanterie pendant qu’elles étaient occupées dans leur préparation, lançant un coup d’œil tendancieux à Nova, faisant référence à ses propos plus tôt dans la journée. Elle-même devait avouer que ses colocataires étaient vachement beaugosses. Bon, Carter était papa, elle n’aurait jamais osé fantasmer sur lui. Quant à l’acrobate, ce n’était plus vraiment de l’ordre du fantasme, vu que leur première rencontre s’était terminée sur une nuit commune.

__________________________

she wore a smile like a loaded gun
Be happy, not because everything is good, but because you can see the good side of everything. ▬
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Nova Hawkes
Nova Hawkes
messages : 1534
ici depuis : 07/04/2019
crédits : whovian (a) & beloved (s)
comptes : woody & jackson & isaiah & concho & elmo
statut : dans la tempête des draps défaits.
adm f
MessageSujet: Re: god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova   god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova EmptySam 1 Aoû 2020 - 0:19

Une fois à la maison, les deux amies d’enfance ne perdirent pas de temps avant de s’atteler à la confection de cocktails. Nova fit aller ses talents de barmaid, de son jeune temps d’étudiante où elle payait les factures en bossant au Elm Street, il y avait maintenant cinq années de cela. Elle n’avait cependant pas perdu la main, d’ailleurs Charlie la louangea en mode commentateur sportif. Face à ses éloges, Nova s’inclina, à droite, puis à gauche, mais à sa gauche se trouvait le rebord du comptoir un peu trop près d’elle et elle s’y cogna le front en se penchant. Poc. « Ouch ! » Elle éclata de rire en portant sa main droite à son front, pour masser légèrement l’endroit un tout petit peu rouge en raison de l’impact. « Si je vomis dans deux heures on ne saura pas trop si c’est à cause de l’alcool ou d’une commotion … » Elle rit, sachant fort bien que ce serait la faute à l’alcool. C’était toujours l’alcool, dans le cas de Nova. Elles trinquèrent, et Nova reçut avec plaisir un autre compliment de la part de Charlie. « Merciiiiii. » Lâcha-t-elle d’un ton voix aigu, battant rapidement des paupières. Elle s’approcha de son amie pour voir mieux l’ordinateur à son tour. Après avoir rapidement lu les directives pour la crème, elle se lança dans sa préparation. Alors qu’elles étaient concentrées à la tâche, plus sérieuses que cinq minutes plus tôt, Charlie lui proposa de joindre Jackson et Carter pour les ramener à l’appartement. Nova ouvrit la bouche en o, fausse vierge offensée. « Comment me faire passer pour une grosse dégueu désespérée !! Ils vont pas rentrer de la soirée plutôt … Nan, c’est mieux de ne rien dire, comme ça ils savent pas ce qui les attend à leur retour … » Lâcha-t-elle, malicieuse, en haussant rapidement les sourcils. Au fond, c’était plutôt les autres colocataires de sexe féminin de Charlie à qui Nova aurait préféré offrir un cocktail comme le leur. Elles étaient canons, ses colocataires. « Et Juliette et Bessie, elles sont où, elles ? » Demanda-t-elle donc, innocemment, d’un ton qui se voulait détaché.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Stars over the city start to fade, don't let it all get dark by the day. you can't take back the choices that you make, don't carry that weight. When nothing feels real anymore you know you can say : I'm not ok. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4061
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), bat'phanie (s), vocivus (ic), whereischarlie (gif).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova   god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova EmptyDim 2 Aoû 2020 - 12:58

Impossible de retenir l’éclat de rire qui résonna dans la pièce lorsque Nova se prit malheureusement le coin du comptoir. Pour les accidents du genre, fallait pas compter sur Charlie si c’était grave, elle s’occuperait des blessés une fois qu’elle aurait fini de rigoler. Et ça pouvait prendre du temps. Dans le cas présent, heureusement, ce n’était qu’un bête mauvais calcul de distance, la rouquine aurait à peine une bosse, mais le rire de la chirurgienne mit tout de même un petit temps à s’éteindre. « Tant que tu vomis dans les chiottes et pas sur mon plancher… » répondit-elle avec une petite moue inquiète, avant de repartir dans un rire cristallin. Déjà, ce n’était pas son plancher, à proprement parler, comme elle le faisait croire avec son air de maîtresse de maison pétée de thunes et maniaque à l’extrême. Bon, demander de ne pas vomir au sol, ça n’avait rien de maniaque, c’était même plutôt normal, mais vous avez compris l’image. Si Charlie était ici chez elle, ce n’était quand même pas sa maison, ils louaient en tant que colocataires. Après avoir démarré l’opération macarons, prenant une pause toutes les trois minutes pour boire une gorgée de cocktail, la jeune femme proposa de ramener ses deux colocataires masculins, arrachant un air offusqué à Nova. « Tu pourras jamais être dégueu’, babe, c'est mathématiquement impossible. » fit-elle avec un petit coup d’œil malicieux et même un brin charmeur, pour rire, plongeant son regard dans celui de son amie. « En vrai, dibs sur Jackson. Même si c’est déjà fait. » rit la brunette en levant les yeux au ciel d’un air innocent. Au fond, elle n’aurait sûrement pas trop apprécié que Nova se tape Jackson elle aussi. Un peu jalouse sur les bords, oui, même si c’était bête et qu’il n’y avait aucune raison. Son colocataire ne lui appartenait pas, et il n’y avait aucun horizon de couple qui se dessinait pour eux, elle n’avait donc aucun commentaire à faire. Mais c’était le genre de choses qui picotait un peu l’ego de Charlie, que quelqu’un d’autre, surtout de son entourage, puisse partager une intimité avec une personne avec qui elle avait partagé la même chose avant. Elle ne pouvait rien y faire, c’était un sentiment qu’il était difficile de contrôler. « J’peux leur envoyer un message aussi. Pourquoiiii ? » creusa un peu la jeune fille derrière une expression faussement désintéressée.

__________________________

she wore a smile like a loaded gun
Be happy, not because everything is good, but because you can see the good side of everything. ▬
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Nova Hawkes
Nova Hawkes
messages : 1534
ici depuis : 07/04/2019
crédits : whovian (a) & beloved (s)
comptes : woody & jackson & isaiah & concho & elmo
statut : dans la tempête des draps défaits.
adm f
MessageSujet: Re: god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova   god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova EmptyMar 25 Aoû 2020 - 21:58

La pauvre rouquine était blessée, une belle bosse menaçant d’abîmer son visage pour les prochains jours, voir les prochaines semaines, et voilà que Charlie se moquait ouvertement de sa gueule et l’avertissait même qu’elle était mieux de vomir dans la toilette que sur le plancher. Nova leva les yeux au ciel en claquant sa langue. « Ça fera de la bouffe pour vos mille animaux. » Elle grimaça de dégoût face à son propre commentaire, avant d’en rire. Ce n’était même pas si faux, c’était un véritable zoo ici, elle avait l’impression d’avoir croisé cinq chats différents depuis qu’elle était arrivée, en plus du gros chien qui les fixait depuis tout à l’heure en agitant la queue. Il guettait sans doute le moment où l’une ou l’autre échapperait un ingrédient des macarons par terre. Cela arriverait inévitablement. Pour le moment cependant, Nova et Charlie étaient bien concentrées à la tâche, jusqu’à ce que les mecs de la colocation viennent sur le sujet. « Ah ? Même comme ça ? » Elle trempa son doigt dans la crème chocolatée qu’elle venait de préparer et se l’étendit sur les dents, avant de sourire comme une idiote, les yeux pas du tout alignés. Combien de fois sa mère lui avait dit qu’elle resterait les deux yeux coincés comme ça, si elle continuait. Mais sa mère lui avait dit bien des sottises, au cours de sa vie. Charlie lui affirma ensuite que Jackson était pour elle, rajoutant que c’était déjà fait de toute façon. « Ahhh, je sais pas comment tu peux te taper ton colocataire. Ça doit changer un peu l’ambiance entre tous les colocs, non ? Heureusement que chez nous on sait se tenir … » Gros lol, c’est juste que Nova n’avait jamais remarqué qu’Alix et Alex couchaient ensemble à pratiquement toutes les nuits. « Tu sais que ton coloc’ se tape ma coloc’, d’ailleurs, hein ? » Si elle connaissait Jackson c’est parce qu’elle l’avait vu à quelques reprises à la maison, et si elle était assez dupe pour ne pas remarquer pour Alix et Alex, elle n’avait pas besoin d’un cours 101 en attraction sexuelle pour remarquer celle entre Alix et Jackson. Finalement, Nova démontra davantage d’intérêt pour les filles de la colocation, ce qui sembla retenir l’attention de Charlie. Tout de suite sur la défensive, la rousse fronça les sourcils. « Pour rien. C’aurait été une grosse soirée entre filles. On aurait pu jouer à quatre à Just Dance. » Expliqua-t-elle, et comme elle était une fan finie de Just Dance, c’était plutôt plausible.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Stars over the city start to fade, don't let it all get dark by the day. you can't take back the choices that you make, don't carry that weight. When nothing feels real anymore you know you can say : I'm not ok. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Charlie S. Meers
Charlie S. Meers

Feuille de personnage
» anecdotes: elle a un humour de merde mais le vit franchement très bien ◦ elle a un tatouage, un triangle inversé dans la nuque qui ne se voit que lorsqu'elle attache ses cheveux ◦ elle ne crie pas sur les toits qu'elle a un QI élevé, elle ne veut pas qu'on la catégorise comme telle ou qu'on ne la voit qu'à travers ça, mais elle en veut tout de même à son frère de ne jamais l'avoir laissée exploiter cette chance ◦ sa famille, ce sont ses frères et sœurs. elle ne pardonnera jamais ses parents de ne pas être là et une certaine haine endormie stagne au fond d'elle à ce sujet ◦ elle se questionne beaucoup sur sa sexualité et, contrairement aux apparences, a très peu confiance en elle à ce niveau ◦ la photographie est devenue une passion et elle adore jouer avec son appareil photo ◦ elle est sévèrement allergique aux piqûres de guêpe et a toujours son auto-injecteur d'adrénaline sur elle ◦ elle pratique la danse classique et contemporaine ◦ elle ADORE manger. gras ou sucré, tout convient, mais son pêché mignon, c'est les macarons ◦ elle ne sait pas si elle voudrait des enfants un jour. d'un côté, elle les adore, mais de l'autre elle pense qu'elle aurait trop peur de les perdre, avec tout ce qu'elle voit à l'hôpital ◦ bouder c'est sa passion ◦ son rêve est de partir soigner des enfants à l'étranger, dans des pays où il y a un réel besoin de chirurgiens qualifiés, mais elle ne sait pas si elle parviendrait à quitter l'Australie et sa famille, ça l'angoisserait sûrement trop
messages : 4061
ici depuis : 13/12/2018
crédits : magma (a), bat'phanie (s), vocivus (ic), whereischarlie (gif).
comptes : azriel & effy & viktor & eve & saoirse.
statut : le coeur en version beyrouth.
adm f
MessageSujet: Re: god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova   god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova EmptyLun 7 Sep 2020 - 1:49

Toujours prise dans son rire, elle s’approcha quand même de son amie à la chevelure de feu pour venir caresser doucement l’endroit où pointerait une future bosse. « Oh babe, j’suis désolée. » fit-elle entre deux gloussements. La pauvre, quand même. « J’av’, ils nettoieront à notre place. » acquiesça-t-elle avec un haussement d’épaules satisfait. Ouais, c’était vraiment dégueu, mais c’était comme ça. Continuant à mélanger la mixture qui formerait les futurs macarons, elle regarda Nova la mettre au défi de la définir comme autre chose que dégoûtante, s’étalant du chocolat sur les dents en un magnifique sourire de sorcière dépourvue de brosse à dents depuis quarante ans. « Bwaaah, oh meuf ! Bon d’accord, j’retire ce que j’ai dit. Sauf Quasimodo, p’têtre lui il te trouvera toujours bonne. » admit la brunette avant de partir dans un nouveau rire. Elle plaisanta au sujet de Jackson, et de leur ancien moment d’intimité, même si au fond, ce n’était qu’à moitié une vanne. Mais elle n’avait aucun droit de dicter qui son colocataire pouvait se taper ou non et elle en était bien consciente. Elle ne pouvait juste pas contrôler ces petits tiraillements de jalousie qui la prenaient parfois, quand on mentionnait les coucheries d’anciens amants. C’était stupide et injustifié, mais elle n’y pouvait rien. « Boh, en soi c’est arrivé qu’une fois et c’était avant qu’on soit en coloc’. » éluda-t-elle, remplissant une poche à douille de pâte et préparant la plaque de cuisson. Elle commença à former les petits cercles de pâtes qui deviendraient les coques de macarons, et en rata un magistralement quand Nova parla des relations sexuelles de sa colocataire et Jackson. « Whaaaat ? » s'exclama l'étudiante en exagérant plus que nécessaire, pour masquer le petit pincement qui venait de saisir son cœur. Non, elle ne savait pas. Et c’était normal, car ça ne la regardait pas. Mais ça la faisait chier et elle n’aurait pas voulu l’admettre, par honte et par fierté, même devant Nova. « Genre, en mode régulier ? » demanda-t-elle en se faisant violence pour avoir l’air détachée, reprenant sa tâche macaronnée. Heureusement pour elle, le sujet prit la direction des filles de la colocation, le regard inquisiteur de Charlie se posant sur la rousse. Elle haussa un sourcil mais ne poussa pas plus loin, l’explication de son amie lui paraissait totalement normale. « J’av’, blindé ! On peut se faire ça à l’occas’ ! » fit-elle, son sourire revenu, alors qu’elle enfournait les macarons et reprenait rapidement son verre de cocktail en main.

__________________________

she wore a smile like a loaded gun
Be happy, not because everything is good, but because you can see the good side of everything. ▬
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t16120-whereischarlie-charlie-s-insta#541406
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova   god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
god made us best friends because he knew our parents couldn't handle us as sisters ⤅ nova
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: northern District-
Sauter vers: